Un vin blanc bio de Toscane différent, délicieux et savoureux! Le ColleMassari, Melacce, Vermentino, 2018!

ColleMassari est un des producteurs les plus importants de l’appellation Montecucco laquelle est située en Toscane au sud de Sienne entre Montalcino et Scansano. Le vignoble Castello ColleMassari est situé à Cinigiano au pied du mont Amiata.

Castello ColleMassari

Maria Iris Bertarelli et Claudio Tipa en ont fait l’acquisition en 1998 et ils ont produits leur premier millésime en l’an 2000. Ces derniers démontrent depuis des années, beaucoup d’énergie à faire de cette appellation un succès en produisant des vins de qualité supérieure.

Maria Iris Bertarelli et Claudio Tipa

Leur style est résolument moderne d’un point de vue technique mais le choix des cépages est résolument traditionnel. ColleMassari a été nommé meilleur vignoble d’Italie en 2014 par le réputé organisme Gamberi Rosso. Il a reçu en 2019, 2 étoiles sur 3 par Doctor Wine (Daniele Cernilli) ce qui le place toujours parmi les meilleurs vignobles d’Italie.

Melacce tire son nom d’une rivière qui coule au travers de la propriété. Ce vin est produit dans des vignobles qui se situent à 300 m d’altitude sur des sols de grès exposés aux vins maritimes.

Vignoble

ColleMassari, Melacce, Italie,Toscane, Montecucco, 2018, vin blanc bio, $19.55, code SAQ : 13574370.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Année après année j’apprécie ce vin pour tout ce qu’il me donne! Je le recommande souvent pour les gens qui veulent du changement à leur sempiternel Chardonnay ou à leur Sauvignon Blanc. Au nez, il dégage des notes de pêches, de miel, des notes florales, de pommes ainsi qu’un soupçon d’agrumes. En bouche, la texture est veloutée, l’acidité est bien fraîche presque vive et les notes de fruits bien croquants et juteux surtout sur la pêche et les agrumes dominent la palette aromatique. Je trouve qu’il me donne toujours un excellent rapport qualité/prix.

Vous ferez de beaux accords avec des poissons, des pâtes avec coquillages et fruits de mer ou comme apéritif!

ColleMassari, Melacce, Italie,Toscane, Montecucco, 2018, vin blanc bio

Aaahhhh… Les émotions que procurent les vins de Poderi Colla!

Dégustation des vins de Poderi Colla

J’ai eu le bonheur de revoir Tino Colla, co-propriétaire du vignoble Poderi Colla situé dans le Piémont. J’aime beaucoup rencontrer Tino un véritable vigneron avec beaucoup d’’’anima’’ (du cœur et de l’âme) comme on dit dans le Piémont. Il a toujours des histoires à raconter et des opinions bien arrêtées sur l’évolution du vin dans le monde. Disons d’emblée qu’il est un adepte de la philosophie non-interventionniste dans l’élaboration du vin.

Tino Colla

Comme il le dit : ‘’Je bois beaucoup de vins de partout dans le monde et bien souvent je ne goûte pas le vignoble ni les hommes qui l’ont fait. Je goûte plutôt l’intervention de l’œnologue. On devrait aller chercher la perfection quand on fait du vin. Mais il faut que ce soit une perfection naturelle. Beaucoup de vins sont parfaits, mais il s’agit de vins qui ont subi de la chirurgie plastique’’.

Je suis allé visiter son vignoble en avril dernier ou nous avons passé la journée avec Federica Colla. Pour accéder à l’entrevue faite avec Federica, clicquez sur ces liens : ➡️ http://bit.ly/2XFsO7z  http://bit.ly/2XBDLHo.

Federica Colla, Claude Lalonde (VInformateur)

Brève histoire de Poderi Colla

C’est en 1778 que l’aventure commence alors que Pietro Colla achète une ferme à Castiglione Tinella et produit principalement du vin ‘’Moscatello’’. Si on accélère l’histoire près de 100 ans plus tard, on retrouve Tino Colla qui obtient son diplôme en œnologie et fait une première expérience à Beaune avec Leglise et Siegrist auprès du Laboratoire d’œnologie de Bourgogne. À partir de 1986 il se joint à son frère Beppe pour gérer la société Prunotto qui restera propriété de la famille Colla pendant 35 ans de 1956 jusqu’en 1990.

Poderi Colla

Federica, fille de Beppe Colla est diplomée de l’université Cattolica de Milan spécialisée en marketing et économie du vin. C’est en 1993 que Federica et Tino décident de donner naissance à l’entreprise vinicole qui porte aujourd’hui le nom de la famille Poderi Colla.

Les vins et les vignobles

Les vins de Poderi Colla sont de ‘’véritables’’ vins élaborés de façon traditionnelle. Ils sont sérieux, authentiques, originaux et purs. On ne s’acharne pas à les triturer et à les changer dans le chai. Ce ne sont pas des vins d’efforts (des vins d’œnologue) mais bien des vins de terroir. Ils sont produits sans manipulations ni interventions invasives.

Poderi Colla se compose de quatre entreprises agricoles pour un total de 28 hectares. L’ensemble des propriétés se trouvent dans d’excellentes positions connues pour leur production de cépages de qualité supérieure et qui fournissent un éventail de la production œnologique des Langhes : Bricco Bompè, Tenuta Roncaglia, Dardi Le Rose, Cascine Drago.

Cascino Drago : Nebbiolo, Dolcetto, Pinot Noir, Riesling Rhénan

Tenuta Roncaglia: Nebbiolo, Barbera, Riesling Rhénan

Dardi Le Rose : Nebbiolo

Bricco Bompè : Barbera

La dégustation

Nous avons dégusté 13 vins qui sont des plus représentatifs de l’ensemble de la production de la maison. Certains sont disponibles en importation privée. Vous pouvez les commander en contactant l’agence Montalvin : 514-274-5115, montalvin@montalvin.com, https://www.montalvin.com/fr/contact

Dégustation des vins de Poderi Colla

Pietro Colla, Extra Brut, Spumante, 2015, $38.75, disponible en importation privée.

Élaboré en souvenir du grand-père Pietro né en 1894, qui a consacré toute sa vie à la production de Spumanti avec la méthode traditionnelle de la seconde fermentation en bouteille. Il a été un des premiers à faire des Spumanti selon cette méthode champenoise.

Sur des notes de fruits blancs, de levures, de pain grillé. En bouche, belle acidité bien vive, d’un beau fruité et d’une très belle structure légèrement vineuse. Sans sucre ni de liqueur d’expédition. Potentiel de vieillissement de 10 à 15 ans.  

Pietro Colla, Extra Brut, Spumante, 2015

Poderi Colla, Riesling, Langhe, Cascine Drago, 2018, $25.80, code SAQ : 13674266. Ce produit ne sera disponible qu’en mars 2020.

Sur des notes bien florales, un vin très aromatique avec un soupçon d’agrumes et de notes empyreumatiques. Un Riesling de caractère Piémontais bien différent des Riesling Alsaciens et Allemands. En bouche l’acidité est bien vive sur des notes d’agrumes et d’une longueur plus qu’appréciable. Très belle sensation de minéralité et potentiel de vieillissement d’au moins 15 ans. Excellent rapport qualité/prix.

Poderi Colla, Riesling, Langhe, Cascine Drago, 2018

Poderi Colla, Dolcetto d’Alba, ‘’Eticetta Gallo’’, Pian Balbo, 2017, $18.60, code SAQ : 13674362. Arrivage en Octobre 2019.

Ce Dolcetto est d’un classicisme des plus typique de la région. C’est important à savoir car le Dolcetto a été un peu malmené dans les dernières années par les producteurs ce qui est bien dommage. Il a quelque peu perdu de son lustre et c’est buvant des Dolcetto de Poderi Colla qu’on comprend ce que le produit doit être. Sur des notes de fruits rouges (cerises) bien mûrs assez intenses, de notes d’épices douces d’un style plus sérieux que la moyenne mais toujours facile à boire. En bouche, la dominante est sur le fruit avec des tannins de peu à moyennement charpentés et une finale sur des notes de fruits noirs.

Poderi Colla, Dolcetto d’Alba, ‘’Eticetta Gallo’’, Pian Balbo, 2017

Poderi Colla, Pinot Nero, Campo Romano Langhe, 2016, $38.50. Disponible en importation privée dès le 15 septembre 2019.

Planté en 1987 un peu comme un projet personnel, ce vin est sur des notes d’épices douces (cannelle), de griottes et de tabac. En bouche c’est comme sur des notes animales sur le cuir, de fruits rouges, quelques notes boisées bien discrètes sur des tannins charpentés. Très beau vin que j’ai beaucoup apprécié!

Poderi Colla, Pinot Nero, Campo Romano Langhe, 2016

Poderi Colla, Barbera d’Alba, Costa Bruna, 2016, $25.90, cépage : Nebbiolo, code SAQ : 13674371. Disponible en Octobre 2019.

Un de mes vins préférés! Sur des notes d’épices douces, de fruits rouges (cerises, fraises), peu boisé, très complexe. Le genre de vin dont on dit qu’on reconnaît le ‘’caractère des raisins’’. Beaucoup de finesse, d’élégance, un vin généreux sur des tannins charpentés, tout en équilibre, souple. En bouche c’est juteux, croquant sur une acidité bien présente. J’en boirais tous les jours!

Poderi Colla, Barbera d’Alba, Costa Bruna, 2016

Poderi Colla, Nebbiolo d’Alba, Bacchus Label, $25.95, 2015, code SAQ : 10860346. Disponible en avril 2020.

Un autre de mes vins préférés! Bien floral, sur des notes de roses, de prunes et d’épices douces. En bouche les tannins sont très charpentés avec beaucoup de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…

Poderi Colla, Nebbiolo d’Alba, Bacchus Label, 2015

Poderi Colla, Bricco del Drago, Langhe, 2012, $33.75, cépages : Dolcetto 85%, Nebbiolo 15%, code SAQ : 927590. Disponible en avril 2020.

Coup de Coeur! Ce vin fait partie des 1er grands vins de table d’Italie. C’est le premier Bricco qui ait jamais été fait (1969). Sur des notes de prunes, de tabac avec des tannins charpentés tissés bien serré. Beaucoup de volume et d’amplitude et d’une longueur interminable. Un grand vin d’un grand potentiel de vieillissement.

Le 1994 (non disponible) était tout en jeunesse malgré ses 24 ans. Sur des notes tabac, de prunes vraiment étonnantes. Les tannins étaient bien charpentés avec de belles notes d’évolution et beaucoup de volume et d’amplitude.

Poderi Colla, Bricco del Drago, Langhe, 2012

Poderi Colla, Barbaresco, Tenuta Roncaglia, Roncaglie, 2015, $49.75, cépage : Nebbiolo, code SAQ : 11100120. Disponible en Novembre 2019.

Un vin d’une grande finesse avec beaucoup de complexité qui provient de l’une des parcelles (Roncaglie) des plus qualitatives. Sur des notes d’épices, de fruits rouges, un peu de tabac, des notes de mûres, de violettes, d’épices et de sous-bois. En bouche, la texture est des plus veloutée sur des tannins charpentés. Le tout est d’une grande richesse, très généreux et d’une grande amplitude. Un de mes coup de cœur! Grand potentiel de garde.

Le 1998 (non disponible) était encore d’une belle fraîcheur sur des notes de tabac, de fruits très mûrs. Il était prêt à boire, sur des tannins bien souples, presque charpentés. Surprenant ce vin qui était encore bien juteux et d’une superbe longueur.

Poderi Colla, Barbaresco, Tenuta Roncaglia, Roncaglie, 2015

Poderi Colla, Bussia, Dardi Le Rose, 2013, $59.75, cépage : Nebbiolo, code SAQ : 10816775. Disponible en avril 2020.

Oh wow! Sur des notes de fruits rouges, de notes empyreumatiques et des notes florales. En bouche c’est opulent, d’une grande richesse, sur des notes de fruits noirs et de notes de réglisse. Les tannins sont bien charpentés et le vin dégage beaucoup de volume et d’amplitude tout en conservant une bonne dose de finesse et d’élégance. Un Nebbiolo ‘’majestueux’’.

Et que dire de son potentiel de vieillissement! Nous avons dégusté le 2008 et le 2001 (non disponibles). Le 2008 possédait des tannins encore bien souples et bien charpentés sur une texture bien veloutée. Le 2001 présentait encore des traits de jeunesse avec ses tannins bien charpentés et souples.

Poderi Colla, Bussia, Dardi Le Rose, 2013

Restaurant La Chronique

Cette dégustation avait lieu au restaurant La Chronique, un des meilleurs restaurants de Montréal!

L’apothéose du Malbec de Cahors avec le Château Haute-Serre!

Château Haute-Serre

On dit souvent que le hasard fait souvent bien les choses! Le commun dénominateur cette semaine était le Malbec, cépage qui a connu son origine en France et qui a pris son envol avec les vignerons de l’Argentine qui en ont fait leur cépage phare. Car cette semaine j’avais deux dégustations dont une avec des vignerons argentins autour du Malbec et celle dont cet article traitera avec Bertrand-Gabriel Vigouroux de Château Mercuès et Château Haute-Serre de la région de Cahors surtout reconnue pour ses Malbec.

Bertrand-Gabriel Vigouroux

La présentation que nous a faite M. Vigouroux focussait surtout sur l’histoire et l’évolution du cépage Malbec. Car disons-le, ce cépage a connu des hauts et des bas dans cette région. Mais sachez qu’il est à reprendre ses notes de noblesse et à figurer parmi les vins de prestige. Cette dégustation était organisée par l’agence Philippe Dandurand.

Cahors – Malbec

Les vignes de Cahors furent plantées par les Romains lors de la conquête romaine de la Gaule. Mais c’est au 13ième siècle que ce cépage a pris son envol avec le support de Aliénor d’Aquitaine et Henri II. Les Anglais raffolaient de ce vin appelé ‘’vin noir’’ et la région de Cahors était une des plus dynamiques en France avec entre autres, le commerce du vin qui était exporté partout en Europe jusqu’en Russie. Grâce aux Gabares, bateaux à fond plat, les vins étaient transportés jusqu’à Bordeaux.

Région de Cahors

Il faut savoir que le Malbec était considéré comme un des cépages les plus qualitatifs à l’époque. Il était le principal cépage du Premier Grand Cru 1855 classé à Bordeaux.

Mais que s’est-il donc passé pour que ce cépage se perde dans l’ombre d’autres cépages et que la région perde de son lustre? Deux événements ont pratiquement détruit ces acquis. La terrible maladie de la vigne, le Phylloxéra, a complètement détruit les vignobles autour de Cahors (et l’Europe entière) vers 1865 ce qui a créé une grave crise économique dans la région. Suite aux grandes guerres successives,on a vu qu’un effort de replantation que vers les années 50. Cependant un gel terrible a anéanti ces efforts en 1956.

Ce n’est qu’avec les efforts conjugués de quelques irréductibles et visionnaires tels George Vigouroux qui ont fait que le vignoble de Cahors a repris ses lettres de noblesse.

Vignoble Château Haute-Serre

De nos jours, les vignes couvrent 4,400 hectares de vignes (comparativement à 400 hectares en 1971) sur 72 km de long et 24 km de large avec 300 producteurs. L’incroyable essor du Malbec en Argentine a eu un effet plus qu’appréciable sur la notoriété du Malbec et sur le succès des vins de Cahors. En fait, on y a planté plus de 40,000 hectares de vignes en Argentine ce qui est 10 fois plus qu’à Cahors. De plus,  de nouvelles générations de vignerons ont aidé à Cahors à se renouveler. De nos jours, les vins de Cahors rivalisent avec les meilleurs vins du monde.

La famille Vigouroux : https://hauteserre.fr/

George et Bertrand-Gabriel Vigouroux

Depuis quatre générations (1887) on fait du vin dans la famille Vigouroux. Le Château de Haute-Serre a été le premier à être replanté en 1971 sur 40 hectares (maintenant 63 hectares). Domaine jadis célèbre, plus rien ne subsistait suite aux ravages du Phylloxéra. ‘’Il a fallu beaucoup de travail pour redémarrer la cave. Il n’y avait pas de vignobles, pas de vin, rien! Tout devait être construit à partir de zéro. Mon père a recommencé à planter du malbec alors qu’il n’était pas populaire dans les années 70’’.

La famille exploite 4 domaines en Occitanie. Le vignoble de la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée est le plus vaste du monde avec 260 000 hectares de vignes réparties sur 4 bassins de production : Languedoc, Roussillon, Rhône et Sud-Ouest avec 109 appellations d’origine (77 AOC et 32 IGP).

La maison est ‘’le spécialiste du Malbec’’ et de ce fait élabore des vins qui font partie des meilleurs de l’appellation. Maintenant, c’est Bertrand-Gabriel Vigouroux qui mène les destinées de la maison. Oenologue de formation et propriétaire de la maison il en est aussi le ‘’winemaker’’.

Il fait sa marque autour d’un plan majeur d’investissement pour renforcir le positionnement de la maison comme véritable leader du Malbec. Après 10 ans de recherches sur les micro-terroirs, sols et sous-sols, porte-greffes, clones, densités, ce dernier voulait un chai à la pointe de ce qui se fait de mieux dans le monde pour faire de grands vins. Il fond sa philosophie sur 3 axes : une administration forte, un développement touristique important et la viticulture et de grands vins. Pour lui, le vin c’est l’invitation au voyage.

D’ailleurs, la famille est propriétaire du Château de Mercuès depuis 1983 qu’elle a complètement rénové pour en faire un Relais & Châteaux. Le château a été nommé 2ième Château Hôtel de France par le Times en 2016. Le restaurant du Château est étoilé Michelin depuis février 2017.

Château de Mercuès

Il existe deux principaux terroirs à Cahors: l’un sur calcaire et l’autre sur le sol kimméridgien. Le Château Haute-Serre, un des plus vieux vignobles de Cahors sur 63 hectares, est situé sur le plateau calcaire et possède un superbe terroir car ses racines poussent dans le sol kimméridgien composé d’argile rouge et bleue, de fer et de calcaire.

Les vignes s’étendent sur les croupes graveleuses environnantes au Château sur les troisièmes terrasses des communes de Gaillac et de Mercuès. La densité de plantation est très élevée avec 6666 pieds hectares. Ce terroir argileux-silicieux est idéal pour la culture de la vigne et permet d’obtenir des vins concentrés avec un grand potentiel de garde.

La dégustation

Que recherche donc M. Vigouroux dans ses vins?

Eh bien l’élégance avant la puissance, recherche de l’équilibre, excellente buvabilité le tout dans le respect du terroir.

Nous avons dégusté 8 vins dont une verticale du Château Haute-Serre sur les millésimes 1983, 88, 90, 2010 et 2016, puis le Château Haute-Serre Géron Dadine de Haute-Serre sur les millésimes 2000 et 2016 puis le Château Haute-Serre, Cuvée Icône, WOW 2014.

Château Haute-Serre, Cahors, 2016, $25.25, cépages : Malbec 90%, Merlot 7%, Tannat 3%, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 947184. Ce produit est disponible dans 155 succursales.

Quel beau vin, symbole de ce qui se fait de bien à Cahors! Sur des notes de fruits noirs bien mûrs, d’épices douces, un vin très charmeur avec quelques notes de cassis ainsi que quelques notes boisées très bien intégrées. En bouche c’est juteux sur une dominante de fruits noirs et des tannins soyeux, charpentés et corsés. Un vin bien structuré, doté d’une belle élégance le tout se terminant dans une longueur appréciable. Belle capacité à vieillir de 5 à 8 ans. Un vin à acheter! Vous ferez de beaux accords avec une entrecôte sur le grill ou une salade de gésiers.

Château Haute-Serre, Cahors, 2016

La verticale (même vin sur plusieurs millésimes) de ce vin démontre hors de tout doute sa capacité à vieillir.

Le 1983 était sur des notes de prunes, de chocolat, de raisins secs, de fenouil sur des notes étonnantes de fruits rouges. Velouté sur des tannins bien fondus avec beaucoup de matière, d’élégance et de finesse.

Le 1988 était un peu plus austère sur des notes plus terreuses, de prunes et de sous-bois. Velouté, d’une belle fraîcheur sur des tannins bien fondus. Assez intense et doté d’une belle élégance.

Le 1990, (Grand Vin Seigneur) année bien solaire, était sur des notes de champignons qui se sont estompées pour laisser toute la place aux notes de fruits sur la prune et un soupçon de notes boisées. Les tannins deviennent plus charpentés, d’une très belle longueur et le tout demeure d’une certaine élégance.

Le 2010 était sur des notes de cacao, d’épices, avec comme un soupçon de notes lactées, puis des notes de fruits rouges sut la framboise. Vraiment superbe avec des tannins bien charpentés avec beaucoup de volume et d’amplitude en bouche.

Nous avons aussi dégusté le Géron Dadine de Haute-Serre du Château de Haute-Serre dans les millésimes 2000 et 2016. Malheureusement ce vin n’est pas disponible au Québec.

Le 2000, Cuvée Prestige, était sur des notes d’épices (cannelle) de chocolat de tabac blond et de fruits noirs. Les tannins étaient bien charpentés, sur des notes de fruits noirs d’une belle concentration. Le 2016 était bien frais et d’une belle amplitude.

Enfin nous avons dégusté le pinacle du Malbec de Cahors :

Château Haute-Serre, cuvée Icône WOW, 2014, $178.00, importation privée.

Ce vin est disponible en importation privée en contactant l’agence Philippe Dandurand, division Galleon, 514-932-2626, info@galleonwines.ca

Après une première sélection parcellaire du vignoble, les cuvées Icône sont travaillées en intra parcellaire pour ne garder que les meilleurs ceps. L’élevage se fait en barriques françaises neuves pendant 24 mois.

Wow! Un vin d’une élégance, d’une telle profondeur, assez intense sur des notes de fruits noirs bien mûrs, de tabac blond, de noix de coco et quelques notes d’eucalyptus et d’épices. La bouche est d’un beau velouté sur des tanins particulièrement charpentés. Quelle intensité, de volume et d’amplitude dans une finale interminable. Et quelle élégance…

Château Haute-Serre, cuvée Icône WOW, 2014

Un beau vin de soleil à essayer définitivement! Le Château de Cascatel, Cuvée d’Exception 2017.

Château de Cascatel, Cuvée d’Exception, France, Languedoc, Fitou AOC, 2017, $17.00, cépages: Carignan 50%, Grenache Noir 35%, Syrah 15%, sucre: 2.5 g/l, code SAQ: 14060750.

Agence Sylvestre – échantillon

Un nouveau produit à la SAQ d’une région et appellation que j’affectionne, le Languedoc/Fitou qui nous donne des vins de soleil, généreux, goûteux et facile à boire.

Et ce nouveau produit en est un bel exemple. Au nez sur des notes de vanille, de fruits bien mûrs (cerises noires, prunes, mûres) avec un soupçon de notes lactées et d’épices douces (garrigue, poivre). En bouche c’est gourmand, juteux avec une dominante sur les épices (poivre) et sur les notes de fruits Les tannins assez charnus sont presque charpentés et moyennement corsés. Un vin bien généreux avec comme une légère chaleur en bouche (14% alc.) et une finale appréciable. Certainement un vin à essayer et que vous allez sûrement apprécier.

Vous ferez de beaux accords avec BBQ, viandes rouges grillées.

Château de Cascatel, Cuvée d’Exception, France, Languedoc, Fitou AOC, 2017

Ce surprenant Sauvignon Blanc de Val de Loire offre un excellent rapport qualité/prix! Les Calcaires de Pierre Chainier 2018.

Les Calcaires, Sauvignon Blanc, Pierre Chainier, France, Centre-Ouest, Val de Loire, 2018, $12.95, sucre : 2.4 g/l, code SAQ : 14094925.

Ce nouveau produit n’est disponible que dans 38 succursales. Il fait partie du programme Pépinière de la SAQ.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Surprenant ce vin blanc de la Loire! Au nez il est très aromatique sur des notes d’agrumes, d’herbes fraîchement coupées, beaucoup de notes florales, de fruits blancs et de pamplemousse. J’ai même en plus perçu un léger soupçon de fruits exotiques. En bouche c’est délicieux avec une belle acidité presque vive et une belle sensation de minéralité. Vraiment très bon pour le prix. Découvrez le avec plaisir!

Les Calcaires, Sauvignon Blanc, Pierre Chainier, France, Centre-Ouest, Val de Loire, 2018

La révolution vinicole et viticole en Argentine !

Argentine

Tout un vent de changement en Argentine ces temps-ci!  Pour nous en faite part, Wines of Argentina avec le Consulat Général de la République d’Argentine ont mis sur pied une classe de Maîtres sur les vins de l’Argentine. Celle-ci était menée par Joaquin Hidalgo journaliste viticole en Argentine.

Un des changements qui affecte le plus le milieu viticole et vinicole en Argentine est le développement d’un nouveau système d’appellation qui se calque sur ce qui se fait en Europe. Cette approche instituée par l’Institut National de Vitiviniculture met le focus sur les différenciations entre les divers terroirs de l’Argentine. Grâce aux technologies appliquées à l’étude des sols et à l’étude des conditions climatiques qui configurent la diversité des terroirs on est à redévelopper un ensemble de ces IG. De nouvelles indications géographiques (IG) ont récemment mises sur pied suite à ces analyses.

À ces IG on appliquera une classification basée sur l’aspect qualitatif des vins des sols, du climat etc. Tout comme en Bourgogne par exemple ou on distingue divers échelons. Ce projet s’étendra sur plusieurs années.

Il y a maintenant 101 IG en Argentine incluant 2 DO (Dénominations d’origine) soient Luyan de Cuco et San Rafael.

GI Logics – présentation Joaquin Hidalgo

La viticulture organique est aussi en forte progression grâce au fait qu’une bonne partie de l’Argentine  est situé du côté continental et bénéficie d’un climat assez sec lequel est des plus favorable à la viticulture organique. La surface en viticulture organique a augmenté de 275 hectares en 2005 à maintenant 6240 en 2016.

Argentine

Quant à l’évolution des vins eux-mêmes, les vins blancs subissent des transformations assez importantes. L’élaboration des vins passent soit par le reconditionnement des vieilles vignes surtout dans le cas du Sémillon et du Torrontes et la recherche de niveaux d’acidité plus élevé ou de niveaux d’alcool moins élevés. On a aussi tendance à planter des vignes pour les vins blancs dans des endroits plus en altitude qu’auparavant. Quant à la vinification des vins blancs, on voit de plus en plus de vins oranges ainsi que des fermentations carboniques, des vins de voile ainsi que des vins de type oxydés.

Torrontes

Quant aux vins rouges, le plus vendu est décidément le Malbec. En fait, près de deux bouteilles sur trois de vins rouges vendus sont du Malbec. On a tendance à voir de plus en plus de Cabernet-Sauvignon, de Cabernet Franc, de Bonarda et de Petit Verdot. Quant au Malbec on différencie ce cépage de plus en plus selon les terroirs. Par exemple le profil aromatique de vins seront passablement différents qu’ils soient de Mendoza Este, de Luyan de Cuco ou de Valle de Uco. Quant aux assemblages on passe de l’assemblage classique de Malbec, Cabernet Sauvignon et de Merlot vers des assemblages de Malbec, de Cabernet Franc et d’autres cépages.

Profil aromatique – Malbec par région

Ce qu’il y a à savoir sur l’Argentine

Étendue et diversité : Le pays s’étend sur 3779 km du nord au sud soit du 23 ième au 45 ième parallèle. On peut ainsi cultiver des vignobles de qualité sur de grandes superficies et offrir une grande diversité de terroirs, Les facteurs clés sont l’altitude et la latitude, la présence de la Cordillère des Andes, les précipitations et la grande variété des sols. Plusieurs vignobles se situent à plus de 330- mètres d’altitude.

Climat : Sec et continental. Les régions traditionnelles de l’Argentine sont situées dans des vallées situées en haute altitude, éloignées de l’océan, ce qui en fait l’un des rares territoires viticoles continentaux du monde.

Sols : Peu fertile. Les sols sont en général jeunes et privés de nutriments, à faible teneur en matière organique, ce qui limite la croissance de la vigne.

Eau : D’une grande pureté. L’eau pure provenant de la fonte des glaces des Andes, constitue la principale source d’irrigation dans les vallées.

C’est le 5 ième plus grand producteur de vin au monde

C’est le 10 ième plus grand exportateur de vin au monde

On y compte 895 propriétés viticoles

Il représente la 7ième plus grande surface plantée au monde

Les régions et sous-régions

L’Argentine se subdivise en 4 grandes régions soient Le Nord, Cuyo, Atlantique et Patagonie.

Dans le Nord (6,000 hectares soit 3% du pays) se situent les provinces de Salta, Jujuy, Tucuman at Catamarca.  

Région Nord

Dana la région de Cuyo (190,710 hectares, 95% du pays) se retrouvent les provinces de La Rioja, San Juan et Mendoza qui est la plus importante de ces régions.

Région Cuyo

Dans la région de Patagonie et Atlantique (3768 hectares, 1.88% du pays) on retrouve les provinces de La Pampa, Neuquen, Rio Negro, Chubut et Buenos Aires.

Les cépages

Les vins blancs :

Les vins blancs représentent 18.85% des cépages cultivés en Argentine.

Torrontes 27%, Chardonnay 16%, Sauvignon Blanc 6%, Chenin 5%, Sémillon 2%, autres 44%

Les vins rouges :

Les vins rouges représentent 81.15% des cépages cultivée en Argentine :

Bonarda 16%, Malbec 37%, Cabernet Franc 1%, autres 46%

La dégustation

Vins blancs

Sémillon, Nieto Senetiner, Argentine, Mendoza, vin blanc, 2017, $16.50, cépage : Sémillon 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 13653001.

Agence Sylvestre

J’ai bien aimé ce Sémillon surtout pour la complexité de ses saveurs et du contraste entre sa texture légèrement grasse et son acidité presque vive. Ce vin a été élevé à 50% dans des fûts de chêne français. L’élevage sur lies et l’utilisation des fûts produisent un vin d’une belle complexité. Ce vin a vieilli en bouteille un minimum de 6 mois.

Au nez des notes assez intenses de pêches très mûres et d’abricots, de miel ainsi que des notes boisées. En bouche des notes d’amandes, des notes boisées ainsi qu’un rappel des notes de pêches et d’abricots. La finale est sur des notes de noyaux de pêche et est d’une longueur moyenne. Très beau rapport qualité/prix.

Sémillon, Nieto Senetiner, Argentine, Mendoza, vin blanc, 2017

Torrontes, Susana Balbo, Signature, 2018, $22.90, sucre: 1.2 g/l, code SAQ : 13475646.

Très beau vin sur des notes de pêches, de fruits exotiques, de pamplemousse et de zeste de pamplemousse. En bouche c’est un vin des plus savoureux avec une acidité assez vive, une belle sensation de minéralité et une belle longueur.

Torrontes, Susana Balbo, Signature, 2018

Catena, Alta, Chardonnay, 2016, $40.00, sucre : 2,7 g/l, code SAQ : 521856.

Agence Noble Sélections

Sur des notes de petits pois verts, des notes boisées, beurrées et de fruits blancs (pêches, poires).  En bouche le boisé domine mais est très bien intégré aux notes de fruits blancs. La texture est légèrement grasse et l’acidité est des plus équilibré. Un vin d’un style vraiment bourguignon.

Catena, Alta, Chardonnay, 2016

Les vins rouges

Emma Zuccardi, Bonarda, Valle de Uco, Mendoza, 2016, $35.00, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 14014235.

Agence Élixirs

Sur des notes de fruits rouges et noirs, d’un caractère légèrement rustique avec une acidité équilibrée et des tannins particulièrement charpentés. Un vin bien droit sur des notes de noyaux de cerises, bien juteux et croquant.

Emma Zuccardi, Bonarda, Valle de Uco, Mendoza, 2016

La Linda, Private Selection, Old Vines, 2016, Bodegas Luigi Bosca, $17.25, sucre: 2.5 g/l, code SAQ: 14029111.

Sur des notes de fruits noirs et rouges avec une touche herbacée et des notes boisées. En bouche ce vin est tout en équilibre, d’une belle fraîcheur avec des tannins bien charpentés et une finale légèrement herbacée.

La Linda, Private Selection, Old Vines, 2016, Bodegas Luigi Bosca

Masi, Tupungato, Corbec, Appassimento, 2016, $24.95, sucre : 2.6 g/l, cépages : Corvina 70%, Malbec 30%, code SAQ : 10689964.

Sur des notes de fruits rouges assez intense, de prunes, de notes chocolatées et d’épices douces. Les tannins sont bien charpentés avec des notes de fruits assez intenses. On dirait presque un Amarone!

Masi, Tupungato, Corbec, Appassimento, 2016

Zuccardi Q, Cabernet Franc, 2017, non disponible à la SAQ.

Agence Elixirs

Un nez des plus charmeur sur des notes de fruits rouges et de notes herbacées. Les tannins sont particulièrement charpentés sur des notes boisées. Beaucoup de fraîcheur et bien juteux et croquant.

Zuccardi Q, Cabernet Franc, 2017

Lote Negro, Bodega Norton, 2017, $29.90, sucre: 2.8 g/l, code SAQ: 13554660.

Sur des notes de vanille et de chêne, de menthe, d’eucalyptus et d’épices douces. D’un bel équilibre, bien balancé et d’une certaine élégance. J’ai beaucoup aimé ce vin. Un de mes coups de cœur.

Lote Negro, Bodega Norton, 2017

Clos de los Siete, 2016, $24.95, sucre : 2.2 g/l, cépages : Malbec 54%, Merlot 18%, Cabernet-Sauvignon 12%, Syrah 12%, Petit Verdot 3%, Cabernet Franc 1%, code SAQ : 10394664.

Agence Dandurand

Nez charmeur de crème de fruits rouges et noirs bien mûrs et frais ainsi que des notes d’épices douces. En bouche c’est une belle concentration d’arômes de fruits rouges et noirs, de chocolat noir entremêlées avec quelques notes de torréfaction. C’est un vin goûteux, généreux avec passablement d’amplitude et de volume en bouche. Bel équilibre entre le moelleux, l’acidité rafraîchissante et les tannins bien en chair et charpentés avec une finale qui perdure. Vraiment très beau vin!

Clos de los Siete, 2016

Un vin Italien des plus charmeur! Le Primitivo, Retro, Pasqua.

Primitivo, Retro, Pasqua, Italie, Les Pouilles, Salento, 2017, $17.35, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 14027095.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Charmeur à souhait, ce vin dégage des notes de fruits rouges bien mûrs sur les framboises et les cerises maraschino ainsi qu’un léger soupçon de caramel, de tabac et de prunes. En bouche l’ensemble est bien équilibré sur des tannins presque charpentés et une texture des plus moelleuse possiblement du à son niveau de sucre de 10.0 g/l ce qui le rend bien charmeur.  C’est bien juteux sur des notes de prunes, de cerises et d’épices douces. La fin de bouche présente un certain volume et une belle amplitude en bouche avec une finale légèrement sucrée. Un genre de vin bien polyvalent que pas mal tout le monde va aimer.

Vous ferez de beaux accords avec des plats de viande mijotés longtemps ainsi qu’avec des côtes levées et une sauce sucrée.

Primitivo, Retro, Pasqua, Italie, Les Pouilles, Salento, 2017

À la découverte des spiritueux québécois!! Coups de Coeur!

Festival Tribute

La semaine dernière je suis allé au Festival Tribute qui se voulait un hommage aux spiritueux du Québec. Ce Festival était organisé par l’École de bar Made with Love et avait lieu au Palais des Congrès. Étaient présents 29 micro-distillateurs qui nous offraient une multitude de produits incroyables en plus d’une série de présentations sur le monde des spiritueux.

Et quelles découvertes j’y ai faites! J’étais comme plongé dans un univers de créativité entouré de liqueurs, vodkas, gins et autres spiritueux concoctés par des distillateurs passionnés et élaborés avec des produits du terroir, que ce soient des alcools neutres jusqu’aux herbes et fruits utilisés pour aromatiser ces alcools.

Il faut dire que le marché québécois des spiritueux connaît actuellement une croissance extraordinaire. À l’heure où les gins et vodkas sont au sommet de leur gloire et les québécois de plus en plus éduqués en matière de spiritueux, les changements au niveau de l’utilisation des matières premières du Québec, du grain à la bouteille, ont créé comme un vent de créativité qui se reflétait dans la gamme de produits offerts pour notre dégustation.

Mes Coups de Coeur!

Je vous fait donc part ici de mes coups de cœur! Disons d’emblée que l’ensemble des produits étaient excellents. Certains se démarquaient plus que d’autres à mon humble avis.

L’Acerum : C’est une eau-de-vie d’érable obtenue exclusivement par la distillation de l’alcool issu de la fermentation de la sève d’érable concentrée québécoise. Ce n’est pas une aromatisation mais bien un spiritueux noble.

Acerum brun, Distillerie Shefford, Eau-de-vie d’érable, 500 ml, $53.50, alc. 40%, code SAQ : 13489503

Un produit vraiment unique que j’ai beaucoup apprécié !! Un véritable coup de cœur. Sur des notes de vanille, de poires avec un soupçon d’orange amère et de cannelle. La texture est légèrement grasse, c’est velouté et d’une légère sucrosité en fin de bouche qui plaira à plusieurs.

Acerum brun, Distillerie Shefford, Eau-de-vie d’érable, 500 ml,

Acerum blanc, Distillerie Shefford, Eau-de-vie d’érable, 500 ml, $51.50, alc. 40%, code SAQ : 13489440.

Sur des notes poivrées avec un beau côté floral. La texture est bien veloutée et la fin de bouche est des plus douces. On ne sent pas du tout l’alcool en fin de bouche! C’est comme une Tequila haut de gamme, comme une Grappa, mais finalement c’est un produit vraiment unique.

Acerum blanc, Distillerie Shefford, Eau-de-vie d’érable, 500 ml

Dry Gin, St-Laurent, 750 ml, $48.75, code SAQ: 12881538.

Notes du producteur : Une première approche herbacée et florale laisse place à des notes de pinède suivies d’arômes pâtissiers, d’effluves d’agrumes et d’une pointe poivrée. L’algue laminaire, aussi appelée baudrier de Neptune, donne au Gin St. Laurent sa couleur verdâtre caractéristique et une douce finale minérale et légèrement iodée.

Ce gin avait ce petit côté iodé, légèrement herbacé sur des pointes d’agrumes.

Dry Gin, St-Laurent, 750 ml

Waxwing Gin, Artist in Residence, 750 ml, $40.00, code SAQ: 13811110.

Des notes de cannelle, très floral, des plus aromatique et bien goûteux.

Waxwing Gin, Artist in Residence, 750 ml

Distillerie La Chaufferie, London Dry Gin, Furlong, 750 ml, $48.25, code SAQ : 14022497.

Notes du producteur : Notes de thé vert, de jasmin et d’écorce de citron, Légèrement salin, rappelant l’origine du gin qui accompagnait les marins, Texture onctueuse et crémeuse, Notes rafraîchissantes de cardamome en finale

Bien épicé, poivré, vraiment très beau!

Distillerie La Chaufferie, London Dry Gin, Furlong, 750 ml

Cirka Sauvage, Dry Gin, 750 ml, $47.00, code SAQ : 13337631.

Notes du producteur : Notre gin exprime le côté sauvage et aromatique qui caractérise si bien notre forêt boréale québécoise. Pour le produire, nous utilisons notre propre base d’alcool ainsi qu’un filtre à vapeur construit sur mesure afin de recueillir les huiles botaniques qui lui donnent un goût distinct et subtil. En résulte un gin soyeux, complexe et élégant mêlant les notes fruitées, florales et de conifères.

Cirka Sauvage, Dry Gin, 750 ml

La Courailleuse, Distillerie Fils du Roy, 750 ml, $79.00, code SAQ : 12820284.

C’est un spiritueux aromatisé à la plante d’absinthe. Assez puissant et aromatique. Différent et excellent!

La Courailleuse, Distillerie Fils du Roy, 750 ml



L’Acerum – le premier spiritueux identitaire du Québec ! Un véritable Coup de Cœur!

Acerum – Distillerie Shefford

‘’Les Écossais ont le Scotch, les Français le Cognac, les Mexicains le Mezcal, les Américains le Bourbon – et les Québécois ont maintenant l’Acerum’’.

Hier je suis allé au Festival Tribute qui se veut un hommage aux spiritueux du Québec. Et quelles découvertes j’y ai faites! J’étais comme plongé dans un univers de créativité entouré de liqueurs, vodkas, gins et autres spiritueux concoctés par des distillateurs passionnés et élaborés avec des produits du terroir, que ce soit des alcools neutres jusqu’aux herbes et fruits utilisés pour aromatiser ces alcools.

Festival Tribute

Diverses présentations étaient faites par ces distillateurs et c’est là que j’ai rencontré Gérald Lacroix co-propriétaire avec sa conjointe Josée Pelletier de la Distillerie Shefford ainsi que Joel Pelletier co-propriétaire et amiral de la Distillerie St-Laurent.

Gérald et Joel nous présentaient un nouveau produit, l’Acérum, qui est en voie de devenir une IGP à part entière et devenir par le fait même un spiritueux identitaire du Québec.

(gauche: Joel Pelletier, droite: Gérald Lacroix)

L’Acerum – c’est quoi?

C’est une eau-de-vie d’érable obtenue exclusivement par la distillation de l’alcool issu de la fermentation de la sève d’érable concentrée québécoise. L’appellation est réservée aux spiritueux dont la fabrication respecte le cahier de charge établi par l’Union des distillateurs de spiritueux d’érable. (source – site acerum.ca).

Qu’y a-t-il à savoir?

Commençons par dire que c’est vraiment très bon! Dans le cas du Acerum brun, c’est carrément comme un scotch, un rhum et un cognac…euh vous comprenez…c’est unique! Ce n’est pas sucré car le sucre est transformé en alcool, cependant c’est plus doux en fin de bouche qu’un scotch ou même une tequila dans le cas du blanc.

Le nom Acerum était, jusqu’à tout récemment, la propriété de Distillerie Shefford. Afin de rassembler et de conjuguer les efforts d’un groupe de distillateurs qui veulent en faire un succès, le nom a été cédé aux distillateurs qui font partie de l’Union des distillateurs de spiritueux d’érable. Ce nom est en processus de devenir une IGP.

Le produit est un peu cher car on utilise la sève d’érable qui est la source de sucre la plus chère pour élaborer des spiritueux. Par exemple, dans une bouteille de 500 ml, on a l’équivalent de deux boîtes de sirop d’érable. C’est donc un spiritueux haut de gamme!

Il faut bien comprendre que ce n’est pas une aromatisation ou ajouterait des aromates à de l’alcool neutre. C’est plutôt l’élaboration d’un spiritueux noble (genre whisky) à partir de la sève d’érable.

Petit historique

Quelques distillateurs ont eu l’idée d’utiliser le sucre de la sève d’érable mais c’est la Distillerie Shefford qui a commercialisé le premier produit sous la marque Acerum. Cette marque est un mot développé à partie du mot Acer (érable) et du mot rum.

Josée Métivier – co-propriétaire Distillerie Shefford

Josée Métivier co-propriétaire : ‘’En 2016 on était à élaborer la recette de notre whisky quand on a eu l’idée de faire fermenter de la sève d’érable. Et le développement a été rapide puisqu’en décembre 2017 on était déjà sur les tablettes de la SAQ. On s’était fait dire par bien du monde que ça allait être long. Finalement on a eu une réponse assez rapide et elle était positive. Nous avons toujours cru au succès de ce produit malgré les difficultés. On se disait que les gens allaient aimer ce produit qui il faut se le dire, est un produit haut de gamme. On va pouvoir en être fier!’’.

Il faut savoir que d’autres distilleries dont la Distillerie St-Laurent et le Domaine Acer sont à élaborer leurs propres Acerum qui devraient être sur les tablettes sous peu.

La dégustation

Les produits Acerum sont représentés par l’agence Sélections Oeno.

Acerum brun, Distillerie Shefford, Eau-de-vie d’érable, 500 ml, $53.50, alc. 40%, code SAQ : 13489503

Un produit vraiment unique que j’ai beaucoup apprécié !! Un véritable coup de cœur. Sur des notes de vanille, de poires avec un soupçon d’orange amère et de cannelle. La texture est légèrement grasse, c’est velouté et d’une légère sucrosité en fin de bouche qui plaira à plusieurs.

Acerum brun, Distillerie Shefford, Eau-de-vie d’érable, 500 ml

Acerum blanc, Distillerie Shefford, Eau-de-vie d’érable, 500 ml, $51.50, alc. 40%, code SAQ : 13489440.

Sur des notes poivrées avec un beau côté floral. La texture est bien veloutée et la fin de bouche est des plus douces. On ne sent pas du tout l’alcool en fin de bouche! C’est comme une Tequila haut de gamme, comme une Grappa, mais finalement c’est un produit vraiment unique.

Acerum blanc, Distillerie Shefford, Eau-de-vie d’érable, 500 ml

Décidemment mes produits coup de cœur de ce salon! Et il faut les aider… Le produit est excellent ce qui est mon premier critère, le produit est écologique, on utilise des produits de notre terroir et on fait marcher notre économie. En fait cette appellation en devenir a tous les atouts pour devenir un succès planétaire!!

Note: Le produit étant passablement nouveau et étant différent des autres spiritueux, il est quelquefois placé à la SAQ avec les autres produits du Québec, des fois avec les liqueurs, des fois avec les gins et autres spiritueux. Sachez qu’il y en a à la SAQ. Il faut quelquefois le trouver. Et ça vaut la peine!

Photos Distillerie Shefford

Coup de fraîcheur avec ce très beau vin blanc d’Autriche! Le Weszeli Felix, Gruner Veltliner, 2016

Weszeli Felix, Gruner Veltliner, vin blanc bio, Autriche, 2016, $19.95, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 13618521.

Sélections Oeno – échantillon

Un vin bien droit et des plus incisif avec une bonne dose de minéralité! Au nez sur des notes de petites pommes, d’agrumes avec un soupçon d’épices. En bouche la tension, l’énergie, la sensation de minéralité et le niveau d’acidité vive se démarquent à plein. C’est juteux, croquant, bien sec sur des notes crayeuses, d’agrumes et de fruits blancs et d’une longueur étonnante. Un vin qui ravigote et qui énergise!

Vous ferez de beaux accords avec des poissons, huîtres et viandes blanches.


Weszeli Felix, Gruner Veltliner, vin blanc bio, Autriche, 2016

Page 1 of 69

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén