Mois : mars 2018 (Page 1 of 3)

Champagnes Lallier Grande Réserve, Grand Cru, pour Pâques!!

Le Champagne l’Allier, Grande Réserve, Grand Cru, Montagne de Reims, à $47.50, code SAQ : 11374251.

De subtiles notes de fruits (agrumes), de levure, légèrement brioché, acidité bien sentie, belle minéralité, bien droit, un peu austère.  Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

 

 

 

 

 

Champagnes L’Allier

Ce qui est intéressant de cette maison c’est la liberté et l’indépendance qu’a Francis Tribaut (‘’Maître de Cave’’ et propriétaire depuis 2004) à façonner ses champagnes selon sa vision personnelle : ‘’Je fais des champagnes qui me plaisent, des champagnes qui donnent de la richesse et de la minéralité et qui ne sont pas maigres, qui expriment le terroir avant toute chose, des champagnes qui donnent soif’’ comme il se plaît à le dire. Ce qui donne de superbes champagnes élaborés avec un style bien personnel et précis qui ont de la personnalité, du cractère et offerts à des prix qu’on pourrait qualifier de plus que ‘’raisonnables’’ avec 3 champagnes à $50.00 ou moins. Définitivement des champagnes à acheter!!

Chez Lallier, les cépages utilisés sont le chardonnay et le pinot noir. Ici pas de pinot meunier. La grande majorité de la production est Grand Cru. L’utilisation de la liqueur de dosage est relativement limitée, l’utilisation de vins de réserve est pratiquement limitée à environ 20% ce qui peut laisser s’exprimer certaines différences d’année en année. On y pratique aussi la sélection parcellaire ainsi que de longs vieillissement en cave pour en faire ressortir des arômes secondaires et tertiaires. Le résultat : de la finesse, de l’équilibre, des champagnes généreux, complexes, bien tendus avec un style bien précis que j’ai beaucoup aimé.

#champagneslallier #vinsfinslagence #champagne #vin #wine #vino #winelover #winetime #instawine #winery #redwine #wineporn #wineoclock #wines #winegeek

 

Deux très beaux vins d’Argentine! De Bodegas Salentein, un Merlot et un Malbec 2015!

Deux très beaux vins d’Argentine, région qui ne cesse de me surprendre tant elle a évolué au fil des années. Des vins rustiques elle produit des vins plus élégants, sur le fruit et la fraîcheur. Des vins qui présentent beaucoup d’équilibre.

Salentein, Reserve, Malbec, 2015, $21.00, code SAQ : 11871442. Noté 90 pts par Wine Advocate et 90 pts par James Suckling.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/salentein-reserve-malbec-2015/11871442?selectedIndex=1&searchContextId=238446690309244257

J’ai particulièrement apprécié ce vin qui est un bel exemple de ce que l’Argentine peut faire avec ce cépage qui est devenu un symbole des vins argentins.

Au nez des notes charmeuses de crème de fruits rouges et noirs avec des petite notes animales . En bouche, du volume, une certaine amplitude, beaucoup d’équilibre avec des notes de torréfaction, de fruits noirs un peu confiturés et d’épices. Les tannins sont charpentés sans être asséchants. De la structure et d’une très belle longueur.

 

Salentein, Reserve, Merlot, 2015, $21.65, code SAQ : 10894474

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/salentein-reserve-merlot-2015/10894474?selectedIndex=2&searchContextId=238446690301051114

Au nez des notes de fruits rouges (cerises) et de fruits noirs confiturés. J’ai senti des notes animales mais qui se sont rapidement dissipées. En bouche au premier abord, le fruit est confituré entremêlé avec des notes empyreumatiques (matière chauffée), beaucoup d’équilibre avec un beau volume en bouche. J’ai regoûté le vin 1 heure puis 2 heures après l’avoir ouvert et j’ai senti encore plus d’harmonie et d’équilibre dans ce vin avec des pointes de cerises, de fraises et de framboises ce qui me laisse penser que quelques heures en carafe vont le bonifier. L’amertume du vin avait presque disparu. La texture est veloutée, la fraîcheur est surprenante malgré le côté confituré du fruit et les tannins vraiment très agréables et bien équilibrés. Somme toute, très beau vin.

Bodegas Salentein

La Bodegas Salentein fondée en 1992 par M. Mijndert Pon, un entrepreneur et homme d’affaires néerlandais est située à Mendoza (dans la Valle de Uco), une province argentine synonyme de vin et parmi les plus qualitatives. Le sol de cette région est sableux et limoneux, et le temps, sec, avec des journées très chaudes et des nuits très fraîches. La présence de plus de 900 bodegas et 145,000 hectares de vignobles explique pourquoi cette région est la plus importante région viticole du pays. (Source: Site web Bodega Salentein)

La bodega est située à une altitude de 1,200 mètres juste au centre du vignoble. Plus de 49 hectares du désert indigène ont été préservés et font partie du paysage quotidien de la bodega. A l’ouest la vue est dominée par les Andes enneigées, qui ont une altitude de plus de 6,100 mètres . La magnifique bodega a été conçue en tenant compte de deux aspects: la forme et la fonction.

La forme de croix facilite la gestion du raisin et du vin, tout en permettant une réduction du chemin parcouru par les fruits et leur produit tout au long des étapes du processus. Chaque aile est elle-même une petite bodega à deux niveaux. Dans le premier, les cuves en acier inoxydable et les fûts en chêne français permettent la fermentation et le stockage. Alors que, dans le niveau souterrain, le vin est élevé en fûts de chêne.

Les deux étages permettent la circulation du liquide des cuves vers les fûts grâce à un système traditionnel de transfert par gravité. Les quatre ailes convergent dans une chambre centrale circulaire, semblable à un amphithéâtre, construit inspiré dans les temples classiques de l’antiquité.

Les parties souterraines sont situées à huit mètres sous terre et ont une température constante de 12 ° C avec 80% d’humidité dans l’environnement. Le vin est élevé en fûts de chêne français de 225 litres chacun. Au total, ces maisons/bodegas contiennent 5 000 barils. Une autre caractéristique de la cave est son sol en pierre. Vu du niveau supérieur, le plancher de la chambre centrale montre un dessin basé sur la rose des vents, avec chaque extrémité orientée vers les points cardinaux. De cette façon, il représente sa relation avec le reste du monde.

Les trois vignobles représentent plus de 800 hectares de vignes de qualité situé sur un domaine vallonné de près de 2 100 ha au total. Ils sont situés à une altitude comprise entre 1 050 et 1 700 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les vignobles les plus élevés de la province sont situés dans le Ranch San Pablo, et ils sont parmi les plus élevés du monde entier. La grande élévation de la plantation présente deux avantages principaux: l’eau et les températures : Grande intensité solaire, températures de nuit basses qui apportent une maturation complète des raisins ainsi qu’un meilleur équilibre entre les sucres et les acides.

Fiches résumé:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.bodegasalentein.com/en/home.html  http://www.bambaraselection.com/fr/

#vin #wine #vino #vinho #winetasting #winetime #instawine #winery #redwine #winelovers #winelover #wineporn #wineoclock #winegeek #winecounytry #saq

 

Champagne Carte Jaune Veuve Clicquot Brut pour Pâques!!

Le Champagne Carte Jaune, Brut, non millésimé est selon M. Varoquier de chez Veuve Clicquot, le plus complexe à élaborer. De 60 à 80 crus différents sont utilisés lors de son élaboration. Traditionnellement, il est composé de 50-55% de pinot noir, de 15-20% de pinot meunier et 28-33% de chardonnay. De 30 à 45% de vins de réserve sont utilisés de la collection afin d’en assurer la continuité du style. Le pinot noir lui donnera sa structure, sa générosité, le chardonnay lui donne un côté aérien, de l’agrume, un côté tendu et exotique alors que le pinot meunier lui ajoutera de la gourmandise, un côté croquant.

Quel plaisir à déguster !! Suivent de si belles bulles, de belles notes briochées, des notes de fruits blancs et exotiques, de l’élégance, une belle acidité, un côté croquant et en même temps crémeux! Puissance aromatique, délicatesse et beaucoup de fraîcheur.
Code SAQ : 563338, $70.25

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/champagne/veuve-clicquot-brut/563338?selectedIndex=1&searchContextId=22762293999122614

*M. Varoquier est membre de l’équipe Développement, Innovation et Communication Oenologie (menée par Pierre Casenave) chez Veuve Clicquot.

#chartonhobbs #moethennessy #champagneveuveclicquot #vin #wines#champagne

Une rencontre avec Jean Moueix – Les Bienheureux sa nouvelle société qui élabore de superbes whiskys et rhums

Très belle rencontre avec Jean Moueix dirigeant du holding Videlot qui possède la maison de négoce bordelaise Duclot ainsi que le fameux vin Pétrus. Jean Moueix rencontrait un petit groupe de chroniqueurs de vins pour nous parler de sa nouvelle entreprise Les Bienheureux qui élabore et commercialise une ligne de spiritueux qui comprend entre autres les whiskys français Bellevoye simplement superbes ainsi que des rhums des Caraibes sous la marque Embargo ainsi que des rhums du Guatemala sous la marque El Pasador del Oro.

Tout d’abord, l’impression que j’ai eu de ma rencontre avec Jean (il nous tutoie d’emblée) c’est que lorsque qu’il se décide et s’acharne à faire des spiritueux de qualité avec l’objectif d’être meilleur que ses concurrents et qu’il prend les moyens nécessaires pour que ça se fasse et bien ça donne ce que nous avons dégusté aujourd’hui. Des produits assez incroyables. Même moi qui ne ‘’trippe’’ pas trop fort sur les spiritueux, et bien j’ai été charmé de façon surprenante par les whiskys et de façon étonnante par les rhums qui étaient en général d’une belle finesse.

Cette rencontre était organisée par l’agence Charton Hobbs au restaurant la Chronique.

Jean Moueix

On rencontre Jean Moueix et on a l’impression qu’on le connaît depuis belle lurette. Avec un air vraiment cool, queue de cheval, habillé relax, déjà il nous tutoie et nous met à l’aise. Pas trop porté sur les journalistes et chroniqueurs, car la presse française peut être dure point de vue critique de vin, ce qui n’est pas le cas au Québec, il est très à l’aise et nous parle de son projet avec un air déterminé et convaincu. On ne dirait pas qu’il est à la tête d’un empire. Mais il ne faut jamais se laisser tromper par les apparences. Il a un objectif en tête et il l’atteindra.

 

Le projet – Les Bienheureux

C’est suite à une rencontre à Cuba il y a deux ans avec Alex Sirech qui travaille alors pour Bernard Magrez puis Pernod Ricard que les deux décident de mettre sur pied une société dans le but d’élaborer ce qu’il se fait de mieux point de vue spiritueux avec un focus sur les whiskys et les rhums.

Tout d’abord leur objectif est d’élaborer un whisky français qui soit le meilleur. Les deux ont réalisé suite à leur investigation du marché français que bien qu’il y ait plusieurs producteurs français de whisky en France, ils sont pour la plupart des producteurs locaux. Ils se disent qu’il y a du potentiel pour faire un whisky français de qualité assez bon pour être le meilleur (ou figurer parmi les meilleurs) ce qui leur permettra de pénétrer le marché mondial et de faire leur marque.

Deux principes guideront leurs efforts. Le premier, la qualité. Ce sera leur arme marketing. Faire goûter au produit sera leur façon de convaincre le marché. Le deuxième, ce sera de travailler avec les meilleurs distillateurs français car ils réalisent que d’avoir leur propre distillerie n’est pas une option. Ça prendrait trop de temps pour arriver sur le marché. Alors après avoir goûté à tous les produits des distillateurs français, ils décident de travailler avec 3 maisons qui leur fourniront le whisky de base. Eux en feront l’assemblage et le vieillissement. C’est d’ailleurs une des forces des maisons bordelaises vinicoles que la force de l’assemblage. Leur moto : tout du produit doit être français.

L’acharnement d’être les meilleurs prendra la forme de dégustation répétitives à l’aveugle (dans des verres noirs) contre leurs principaux concurrents. On ira jusqu’à 30 itérations du produit jusqu’à ce qu’il soit le meilleur. C’est leur credo. On engagera les meilleurs ‘’nez’’ de l’industrie pour s’assurer de la qualité du produit fini. De plus l’ensemble des éperations jusqu’à revoir les tonneaux utilisés pour le vieillissement. On capitalisera sur l’expérience bordelaise. Pas des barriques chauffées à outrance mais bien chauffées beaucoup plus longtemps à plus basse température pour que le produit final ait une finesse appréciable et non pas un goût de chauffé. On élaborera aussi des whiskys dans des barriques ayant été utilisées pour faire des Sauternes et des barriques ayant été utilisées pour faire des grand Crus de Bordeaux entre autres.

Quant aux rhums, ils sont sélectionnés parmi les meilleures maisons tant dans les Caraibes qu’au Guatemala, et seront assemblés et vieillis dans leurs installations à Charentes. Ils contrôlent tout.

La dégustation

Le Whisky Bellevoye.  Bellevoye veut dire « beau chemin’’. C’est comme un symbole du besoin de tracer sa propre voie. De ne pas prendre les chemins empruntés par tous pour atteindre son objectif. Et c’est précisément ce que Jean et Alex ont décidé comme approche. Et puisqu’ils sont assembleurs, ils peuvent se permettre une créativité qui leur est propre. Tout d’abord pour le whisky, on recherche le fruit et la finesse. On n’élabore pas au départ des whisky tourbés ou iodés.

Le Bellevoye est élaboré à partir de 3 Single Malt provenant de 3 distillateurs français, ce qui en fait un Triple Malt. La liste des trois distilleries qui composent cet assemblage n’est pas figée. Cependant il s’agira toujours des trois distilleries qui viennent en haut du classement de la dégustation à l’aveugle de tous les whiskys français.

On élabore une gamme de whiskys soit le Bellevoye Bleu, Blanc, Rouge (drapeau de la France) et finalement le Noir qui finalement pour répondre aux besoins du marché sera tourbé .

Le Bellevoye Bleu : on le veut consensuel, qu’il plaise à tous, qu’il soit approchable. On veut éviter la chaleur alcoolique ainsi que tout produit agressif. C’est en fait le premier Triple Malt français. C’est un whisky qui offre équilibre, élégance, rondeur et complexité aromatique. Il est gras, moelleux en bouche et très beau! Disponible à la SAQ, $69.00, code SAQ : 13061478.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/whisky/les-bienheureux-bellevoye-triple-malt/13061478?selectedIndex=1&searchContextId=2372071142718156112

‘’La couleur est claire et ambrée. Le nez, élégant et persistant, révèle des arômes de fleurs séchées, de miel, de vanille et d’épices douces. Le caractère malté est retenu, le fruit est discret, pêche et abricot sec, les épices douces du bois exhalent des arômes subtils de torréfaction très agréables. En bouche, le whisky est bien structuré, puissant avec une texture crémeuse et une longueur convaincante. Émergent les épices du bois, la vanille et le pain d’épices.’’ 93/100 – Markus del Monego – meilleur sommelier du monde

Bellevoye Blanc : C’est un whisky charmeur, opulent et suave. Il est affiné dans des fûts de Sauternes. Ce produit n’est pas disponible au Québec.

‘’Le nez révèle une large palette aromatique. Des notes de fruits secs (raisin de Corinthe, abricot et datte) se mêlent aux notes d’épices (vanille, cannelle, gingembre) et de miel d’acacia. La douce amertume de l’orge malté s’harmonise aux arômes d’écorce d’orange et de marmelade. La bouche est gourmande. Elle a la saveur d’un fruit bien mûr et juteux. La texture est soyeuse et délicate. La fin de bouche est enrobée et s’accompagne de notes d’amande et de noisettes.’’ – notes du producteur.

 

Bellevoye Rouge : Cet assemblage haut de gamme est réalisé avec les meilleurs fûts du chai Bellevoye.

Ce produit est disponible à la SAQ Signature, $112.25, code SAQ : 13345041.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/whisky/les-bienheureux-bellevoye-grand-whisky-triple-malt/13345041?selectedIndex=2&searchContextId=23720711427181734318

‘’Le triple malt est riche, rond, avec de jolies notes épicées, miellées. En bouche la rondeur qui est la première sensation, autour de notes de fruits cuits est rapidement vivifiée par les notes épicées, des touches boisées délicates mais franches. La finale est chaleureuse, avec des belles notes épicées.’’ Source : Source : Malt et Houblons

Bellevoye Noir : C’est le seul des whiskys de Bellevoye qui est résolument tourbé. Cette tourbe donne des arômes d’iode, de réglisse, de feu de cheminés de cendre et de clou de girofle. Ce produit n’est pas disponible au Québec.

‘’Le nez intense révèle des notes empyreumatiques qui évoquent à la fois la cendre, le pain grillé et le moka. De subtiles touches d’épices (cannelle, clou de girofle) et de réglisse renforcent sa complexité. La bouche est épaisse, moelleuse et huileuse. Sa salinité lui confère un équilibre frais et harmonieux, Sa structure est enrobée grâce à ses tannins élégants.’’ – source : notes du producteur

 

Les Rhums Embargo

Les Bienheureux allient les deux écoles de pensée quant à l’élaboration de leurs rhums. Fort de leurs connaissances en assemblages, ils marient le rhum de mélasse léger et le rhum agricole pour élaborer les rhums Embargo. Ils vont chercher le nez aromatique des grands rhums agricoles avec la bouche onctueuse et digeste des rhums légers. Ils commercialisent les rhums Embargo en trois déclinaisons soient le Blanco, le XO et le Gran Reserva.

Le Blanco. C’est le rhum avec la proportion de rhum agricole la plus élevée.  Il est élaboré à partir de 5 terroirs de la Caraibe dont le rhum agricole qui provient de la Martinique et quatre rhums légers qui proviennent de Cuba, Trinidad & Tobago et du Guatemala. Ce produit n’est pas disponible au Québec.

Exquisito

C’est un assemblage de 5 rhums Caribéens avec un élevage plus long en fût de chêne qui lui donnent une identité plus forte. Il est rond, onctueux, avec des notes de crème brulée et de vanille en bouche et une finale sur le cacao et les agrumes (notes du producteur). Ce produit n’est pas disponible au Québec.

Esplendido

C’est le haut de gamme des rhums Embargo et le plus âgé. Ce rhum à prédominance guatémaltèque est assemblé avec 3 rhums légers et un rhum agricole de la Martinique.

‘’Le nez révèle des épices douces (cardamone, cannelle), une pointe de paprika, du miel d’acacia et une touche de fleur d’oranger. La bouche est équilibrée, ronde et fraîche à la fois. Des notes de coings et de prunes se mêlent au pain d’épices et au clou de girofle.’’ – notes du producteur.

Disponible à la SAQ, $59.75, code SAQ : 13574732. Gagnant de la Médaille D’Or de Bruxelles 2017. 30 caisses sont présentement disponibles avec un arrivage en mai 2018 de 300 caisses.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/rhum-ambre/les-bienheureux-embargo/13574732

Les rhums El Pasador de Oro

À prédominance guatémaltèque, cette gamme se décline en un XO et un Gran Reserva.

Le XO : Ce rhum offre probablement le meilleur rapport qualité/prix du segment des rhums âgés premium. Il offre de l’équilibre, de l’élégance, une belle onctuosité, rondeur et complexité aromatique.

‘’Des notes de cannelle, de cacao, fruits exotiques, raisins secs. La bouche est complexe, onctueuse et mielleuse sans être sucrée.’’ – notes du producteur.

Ce produit est disponible à la SAQ. $69.00, code SAQ : 13062091.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/rhum-ambre/les-bienheureux-el-pasador-de-oro-xo/13062091?selectedIndex=2&searchContextId=237207114289922858

Le Gran Reserva

Ce rhum est issu des meilleures barriques du chai du Guatemala. Comme tous les rhums de la maison, ceux-ci sont assemblés et élevés au chai en Charente.

‘’Équilibre exceptionnel entre un nez profond, une bouche onctueuse sans être trop sucrés, une grande complexité aromatique et une longueur remarquable. Un rhum exceptionnel destiné aux connaisseurs.’’ – notes du producteur.

Ce produit est disponible à la SAQ : $109.50, code SAQ : 13347126

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/rhum-ambre/les-bienheureux-el-pasador-de-oro-gran-reserva/13347126?selectedIndex=1&searchContextId=2372071142891922674

Coro Coro – rhum cacao

C’est un rhum guatémaltèque de 4 ans d’âge. Lorsque le rhum est prêt on l’infuse avec des fèves de cacao. Et c’est très bon! Nous l’avons essayé avec un fondant au chocolat et l’accord était super.

Ce produit n’est pas disponible au Québec.

Cachaça – Parati do Brasil

Ce rhum d’origine brésilienne est élaboré à partir de jus pressé de la canne à sucre. Ce produit n’est pas disponible au Québec.

Les vins secs

Nous avons dégusté 2 vins lors du repas. Le marquis de Bordeaux en millésimes 2015 et 2016 ainsi que Les deux Terroirs 2016 en blanc.

Le marquis de Bordeaux.

Vin rouge de Bordeaux. Le nez est sur la crème de fruits rouges frais avec des notes de cassis, de fraises et de framboises avec de légères notes herbacées. En bouche c’est équilibré, riche et généreux avec une belle harmonie entre le moelleux et l’acidité bien fraîche. Les tannins sont presque charpentés et bien enveloppés. Belle structure, avec des notes de fruits rouges (sur le noyau de cerise) et des notes herbacées. Le tout est des plus satisfaisant et offre un très beau rapport qualité/prix.

Ce vin est disponible à la SAQ. $18.65, code SAQ : 13364807.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/marquis-de-bordeaux-2015/13364807?selectedIndex=1&searchContextId=2372071142893735786

Les deux terroirs – blanc sec.

Ce vin est élaboré avec du Colombard, de l’Ugni blanc, du Sauvignon et du Gros Manseng. Il est particulièrement aromatique avec des notes florales, des notes d’agrumes (pamplemousse), de fruits blancs, d’épices et des notes herbacées. En bouche, beaucoup d’équilibre, belle vivacité avec des notes d’agrumes et des notes herbacées.

Ce vin n’est pas disponible à la SAQ.

 

http://bellevoye.fr/  http://www.chartonhobbs.com/fr/  http://www.lachronique.qc.ca/

#bellevoye #rhum #rum #whisky #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #jeanmoueix #petrus #videlot #duclot #vin #winelovers #wineporn #wineoclock #vineyard

 

Albahra, Vinos Mediterraneos, Envinate, 2016

D’Espagne, Albahra, Envinate, Vino de Mesa, cépage : Garnacha Tintorera , 2016, $21.30, code SAQ: 13566732, noté 93 pts Wine Advocate.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/envinate-albahra-2016/13566732

Un beau vin d’Espagne fort complexe avec belle palette aromatique. Des notes de fruits noirs bien mûrs, des notes florales, d’épices douces (comme la cannelle, muscade, anis), avec des notes légèrement herbacées. Me semble que j’ai aussi perçu des notes de chocolat au lait, mais bon…En bouche c’est un mélange de fruits rouges (pas mal sur le noyau de cerise) et noirs qui s’entremêlent avec les épices douces, c’est élégant, balancé et d’un bel équilibre entre le moelleux, l’acidité et les tannins moyennement corsés mais bien présents. Pas mal beau comme vin et très versatile! De beaux accords à faire avec des viandes grillées, saucisses, BBQ…bien oui le BBQ, ça s’en vient!

Envinate – Albahra

Quand 4 amis œnologues tous espagnols décident de faire du vin, ça donne l’Albahra. La maison Envinate qui a vue le jour en 2005, c’est en fait une idée de de Laura Ramos (Murcia), Jose Martínez (Almansa), Roberto Santana (Ïles Canaries) et Alfonso Torrente (Ribeira Sacra), quatre amis qui se sont rencontrés en étudiant la viticulture àl’université de Miguel Hernández à Alicante. Après les études ils ont formé une boîte de consultation qui a évoluée en Envinate.

Le nom Albahra (nommé pour l’emplacement du vignoble, et qui signifie «petite mer») vient d’un vignoble unique divisé en 3 parcelles à 800 mètres d’altitude dans la région d’Almansa, autour de la ville d’Albacete. Almansa est situé à l’extrémité sud-est de Castilla La Mancha. La viticulture est biologique en respect avec l’environnement.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Garnacha Tintorera, également connu comme Alicante Bouschet, est un hybride de la Garnacha et Petit Bouschet. C’est l’un des rares raisins rouges de couleur foncée d’où le nom Tintorera, ou teinté. Comme prévu ce cépage produit des vins avec une couleur sombre, mais aussi des arômes juteux / épicés et une acidité assez prononcée.

Fiche résumé:

https://www.spanishwinelover.com/160-winerie-envinate

https://www.symbiose-vins.com/

#wine #vin #envinate #albahra ##vino #vinho #winelover #winetasting #saq # #winetime #winery #redwine #winelovers #wineporn #wineoclock #vineyard #wino

Corralillo, Winemaker’s Blend, Matetic, 2014, un très beau vin pour carnivores!

Chili, Aconcagua, Valle de San Antonio, Corralillo, Winemaker’s Blend, Matetic Vineyards, 2014, $25.05, cépages : Syrah 63%, Cabernet franc 16%, Malbec 16%, Merlot 4%, 14% alc., code SAQ : 13475742, noté 91 pts Wine Advocate.

Lien SAQ: https://goo.gl/zUfcip

Un vin tout d’une pièce pour carnivores élaboré selon les principes de la biodynamie! Notes de fruits rouges et noirs bien mûrs (surtout sur la  cerise noire) presque confiturés, notes viandées, herbacées, de menthol et de cèdre. En bouche, c’est le volume, l’amplitude avec beaucoup d’équilibre entre le moelleux et l’acidité. Les tannins sont charpentés, denses et bien serrés avec des notes de fruits noirs mûrs, d’épices qui se prolongent en une longueur des plus appréciable. C’est un vin goûteux et satisfaisant qui s’accordera avec des pièces de viandes rouges grillées et de gibier. Un vin pour carnivores.

La Famille Matetic – source site web: https://www.matetic.com/about-us/?lang=en#about

La famille est arrivée en Patagonie (Chili) en 1892, originaire de Rijeka (aujourd’hui en Croatie). En 1999, la quatrième génération de la famille, après une étude détaillée des conditions du terroir, et absolument confiante sur le grand potentiel de la vallée d’El Rosario, a planté des vignobles sur les pentes de cet environnement protégé de l’appellation San Antonio. Elle est ainsi devenue une des pionnière du développement de la syrah climat frais au Chili.

Le Chais

La cave à vin moderne, conçue par l’équipe de Matetic Vineyards en collaboration avec l’architecte Laurence Odfjell, a été construite en 2004; son objectif : intégrer chaque détail du processus de vinification de concert avec l’environnement. Pour ce faire, il créé une harmonie entre l’agriculture biologique et biodynamique pratiquée dans le vignoble et le paysage naturel de la vallée,  avec son environnement.

Avec une capacité de 600,000 litres, il a créé un design basé sur le principe du flux gravitationnel, ce qui permet de réaliser une manipulation délicate du raisin à chaque étape du processus, de la réception et la sélection à la fermentation et le stockage ultérieur dans des fûts. La cave dispose de 3 salles souterraines pour le stockage de près de 1800 barils, en comptant sur les conditions optimales d’humidité et de température, où les vins sont élevés entre 12 et 22 mois en barriques françaises.

Vignobles

Les 4 vignobles du domaine sont situés dans la région de San Antonio & Casablanca et couvrent une superficie de 160 hectares (395 acres). Ces vignobles ont des caractéristiques clés qui s’associent pour créer un terroir unique.

La proximité de l’océan Pacifique profite aux vignobles. Ils subissent des nuits fraîches, puis la brume du matin et les brises de la mer pendant les après-midi. C’est une région fraîche et sèche, où les pluies ne tombent qu’en hiver. Toutes ces conditions aident à atteindre une maturation lente, des raisins avec une acidité naturelle vive et des saveurs intenses.

Corralillo

Corralillo est le nom d’une très ancienne cave à vin qui se trouvait dans la vallée d’El Rosario, où l’on fabriquait autrefois des vins de l’ancien cépage País. Pour honorer la tradition du terroir, le nom Corralillo a été choisi. Corralillo vient du mot espagnol « corral » qui signifie cour de ferme.

La famille Matetic a été le pionnier du développement de la syrah sous le climat frais de la vallée de San Antonio. Plantés dans les anciens sols granitiques du vignoble Rosario, les raisins mûrissent lentement, donnant des saveurs uniques et intenses. L’agriculture biodynamique pratiquée dans les vignobles, permet aux vignes de préserver leur équilibre naturel et d’exprimer leurs caractéristiques authentiques. Provenant de seulement 2 secteurs sélectionnés plantés sur des pentes très douces et avec une production limitée de 300 caisses par an, le terroir côtier, l’attention portée à chaque détail et la passion pour la syrah, donnent vie à ce très beau vin biodynamique.

Fiche résumé: 

 

http://vintrinsec.com/fr/

#wine #vino #winelover #winetasting #instawine #winery #redwine #vinho #vin #mateticvineyards #wineporn #wineoclock #winestagram

 

La naissance d’un vignoble au Québec…ou quand un vigneron pleure de joie !!

Sylvain et Sylvie ont un rêve, un projet de retraite. Avoir leur propre vignoble au Québec. On est au début des années 2000. Sylvain est agriculteur depuis quarante ans à Coteau-du Lac, dans le mais jusqu’aux oreilles…et il connaît ça avec ses 600 acres à cultiver. Un vrai de vrai. La terre, le climat, comment ses plantes réagissent etc., il a ça dans le sang.

Et Sylvie qui vient d’un univers totalement différent. Dans un poste de direction au sein d’une des plus grosses boîtes en technologie de l’information/informatique au Québec et ailleurs; c’est une ‘’workaholic’’.

En 2009, le vignoble de Pomone à Coteau-du-Lac voit le jour, on plante des hybrides (30,000 plants de vigne) comme pas mal tout le monde, pour palier au climat du Québec. Ça prend des vignes robustes. On s’entoure des meilleurs experts pour faire le mieux possible et éviter les erreurs coûteuses.

Et au fil du temps ça devient de plus en plus gros. Le vignoble est rendu à 10 hectares de vignes plantées avec une densité d’approximativement 3,500 plants de vignes par haectare. Il fait pratiquement partie des 10 plus gros vignobles au Québec ou tout près. Sylvie doit prendre une décision. Elle quitte son emploi (sa vocation dirais-je) fin 2017 pour se lancer à temps plein dans le développement du vignoble. Et quand je dis se lancer, je dis bien  »se lancer ».

Forte de son expérience en affaires avec des clients importants et prestigieux, elle applique les mêmes principes de développement stratégique à l’orientation du vignoble. Vite, ça prend une mission, une vision, des objectifs. Voyons voir ça a l’air de quoi les valeurs du vignoble qui orientent son développement.

La co-création : Le vignoble vise la co-création avec le consommateur. Le vignoble est à l’écoute des désirs des consommateurs. Tant qu’à faire du vin, assurons qu’il soit bon, que les clients l’aiment. En plus, visiter le vignoble doit être une expérience globale. Mettons donc le consommateur et l’expérience client au milieu du processus…

La qualité : Visons ce qu’il y a de mieux. Le vignoble s’entoure d’experts tant au niveau œnologue, qu’agronomes, personnel de soutien etc. etc. On veut ce qu’il y a de mieux.

L’approche raisonnée : On fera du vin dans le respect de la nature.

Eco-responsable : On redonnera à la terre ce qu’elle nous donne. On recyclera tout ce qu’on peut de ce que le vignoble produit.

Donner au suivant : Intégrons-nous au tissu social et faisons une différence.

La co-création

Et c’est ici que j’intègre une partie de cette histoire. Dans un souci de co-création c’est-à-dire d’aller chercher la voix du consommateur dans le développement du vignoble, Sylvie met sur pied avec ses collègues de chez Design Thinking un atelier de création pour aller chercher des idées qui l’aideront à orienter le  développement du vignoble. Et oui, bien qu’elle ait quitté l’entreprise pour laquelle elle travaillait depuis des années, elle travaille à temps partiel pour Edganda et collabore une start up: Design Thinking .

Nous étions une quarantaine et avons passé la journée à exécuter en groupe divers exercices de créativité. Et c’était vraiment super !!

Le tout s’est terminé avec un souper gastronomique accompagné des vins du vignoble. Quelle journée et quelle ambiance !!

On espère vraiment que nos idées et suggestions sauront les aider dans leur merveilleux projet!

 

 

 

Le Vignoble

C’est une entreprise familiale!! Et tous y contribuent avec joie…Quelle belle famille!

Sur approximativement 10 hectares à Coteau-du-Lac, on y a planté du Frontenac rouge, gris, blanc, du Baco Noir, du Ste-Croix, du Triomphe d’Alsace, du St-Pépin, du Vidal ainsi que quelques autres variétés. De plus, on y plantera du Vitis Vinifera (Pinot noir, Pinot gris, Riesling, Chardonnay). A peu près 13,000 plants de ce type de vignes dans leurs serres sont prêts à être plantés.

Ce sera toute une aventure car le climat est rude. Sylvain me disait qu’avec des géotextiles ils seront capables de protéger la vigne et surtout avec l’aide du micro-climat dont ils bénéficient (ils sont dans une des zones les plus chaudes au Québec) ils ont de fortes chances de s’en tirer à très bon compte. Comme me l’expliquait Sylvain, ce micro-climat est extrêmement important. Plusieurs arbres (chez ses voisins) protègent les vignes des vents qui pourraient être dommageables. Comme il le dit ‘’j’espère que mes voisins ne couperont pas leurs arbres. Sinon on plantera notre propre barrière d’arbres’’. En viticulture, il faut palier à toute éventualité!!

Le vignoble est certifié Vins -Québec mais n’a pas encore son permis de vente. Selon Sylvain ils devraient l’obtenir sous peu. C’est alors qu’ils mettront tout en branle pour distribuer et commercialiser leurs vins.

Et parlant de commercialisation, Sylvie mettra la main à la pâte. Elle est à revoir jusqu’au nom du vignoble. Aimez-vous le nom Vignoble de Pomone? Pomone est la protectrice des vignes et des plantes. Elle est aussi à la recherche de noms pour ses vins et d’idées de commercialisation. La journée était un début de ce processus.

Beaucoup de tests sont effectués avec leur œnologue Jérémie d’Hauteville qui œuvre au Québec depuis 15 ans. Il a tout vu et il semble impressionné par la recherche de qualité de Sylvain et de Sylvie. Au niveau des tests, j’ai goûté un rouge Frontenac 60% et Marquette 40% qui vieillissait de deux façons différentes dans des barriques. L’une dans une barrique de bois avec des grains tissés serrés et l’autre avec des grains de bois un peu plus poreux. J’avais l’impression de boire deux vins d’années différentes. Ils sont à tester un vin rosé fortifié entre autres. Toute une nouveauté! Ils font aussi du cidre et bien d’autres produits.

Il faut dire que ce n’est pas juste un vignoble. Ils élèvent des poules de Brest, des poules Polynésie (des Ayam Cemani), les meilleures! En passant, un des rêves de Sylvie est d’avoir une douzaine d’œufs de couleurs différentes de ses poules. J’ai gouté ce matin à deux de ces œufs. Excellents! En plus, ils plantent des framboises noires, des fraises de diverses variétés, ils cultivent des asperges, ont des cerisiers et feront des jus avec tous ces fruits. Plein de projets !!

Les vins

Des fois ce n’est pas facile de dire ce qu’on pense d’un vin avec les vignerons qui vous regardent, eux qui travaillent si fort pour faire le meilleur vin…Et on vous demande d’être le plus honnête possible…

Eh bien, ces vins sont très bien bien nés. Ce sont des vins que je vous recommenderais d’acheter sans hésitation.  Ils étaient bons, bien faits et surprenants avec chacun sa propre personnalité. Ils ne sont malheureusement pas disponibles pour le moment puisque Sylvain et Sylvie attendent fébrilement leur permis.

Le blanc : Nom à trouver…fait de 60% de St-Pépin et 40% d’Acadie blanc. Sylvain me disait qu’il était reconnu pour son St-Pépin. Il m’a même mentionné qu’un gros vignoble bien connu achetait son St-Pépin…

Aromatique avec des notes de poires, côté floral, soupçon de noix (très légère évolution), notes de miel. En bouche, c’est d’un bel équilibre avec un beau moelleux et une acidité rafraîchissante. Des notes de noix, de zeste de citron. C’est super beau, c’est goûteux, très satisfaisant. Le vin est vieilli dans des barriques d’acacia qui lui confère une légère note boisée. Mais c’est le fruit à mon avis qui prédomine.

Le rouge : Nom à trouverLe Coteau Versant Sud? fait de Marquette 60% et de Baco Noir 40%. La dernière cuvée est faite avec du Frontenac et du Marquette que j’ai goûté par la suite.

Un nez charmeur sur des notes de cassis bien frais, notes d’épices douces, de vanille. Certains lui voyaient des notes de caramel. En bouche c’est équilibré, beau moelleux, belle acidité bien fraîche et des tannins équilibrés, tissés assez serrés sans être asséchants. Des notes de fruits noirs, des notes herbacées (le Frontenac), un peu de chaleur et toute la fraîcheur du fruit. Un beau vin bien né qui vous satisfera.

Le vin de paille. OMG!! Achetez ce vin aussitôt qu’il sera disponible…

C’est un vin dessert élaboré avec du Vidal selon la méthode appassimento ou on laisse sécher les raisins fraîchement cueillis pendant 2 mois pour en concentrer les arômes, les saveurs et les sucres. Et ça donne un nectar!! C’est aromatique avec des notes d’abricots confits, de pêches, de miel, de raisins secs. En bouche c’est l’apothéose avec un moelleux riche, velouté (232g/l de sucre résiduel), une belle acidité qui lui donne une belle structure. Des notes de fruits exotiques, d’abricots qui perdurent en bouche. Et c’est d’une longueur…On ne sent pas l’alcool qui est légèrement élevé à 15%. Dans le futur on visera les 12-13%. C’est tellement bon! Comme disait Sylvain ‘’C’est l’œuvre d’une vie’’ !

Alors voila, j’en ai oublié certainement des bouts mais ce que je n’oublierai jamais, jamais c’est la réaction de Sylvain quand on lui a dit qu’on aimait beaucoup ses vins. Il en a pleuré! Et moi quand je vois un vigneron pleurer de joie, ça me transporte, ça m’émeut au plus haut point.

https://www.facebook.com/vignobledepomone/?ref=br_rs

#wine #redwine #vino #winelover #winetasting #winetime #winery #vignoble #vinsquebec #saq #vinho #wineoclock #wineporn #wines #wino

 

Coup de coeur d’Italie! Le Berselli & Solferino, Primitivo, 2015, Signature Collection

Vous dire combien j’ai apprécié ce vin…c’est généreux, d’un équilibre presque parfait, un brin opulent et des arômes assez complexes qui se laissent découvrir au fil des verres. Et…vous ouvrirez probablement une deuxième bouteille…

D’Italie, Les Pouilles, Berselli & Solferino, Signature Collection, Primitivo Salento IGT, Alma Wines (Alma Italian Wine Soul), 2015, $21.90, code SAQ : 13487188.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/berselli–solferino-signature-collection-primitivo-salento-2015/13487188

De belles notes de prunes, de dattes, de figues avec un soupçon de fruits noirs, d’épices douces et de tabac blond. En bouche, ce vin révèle un très bel équilibre entre un beau moelleux velouté (probablement à cause de ses 7g/l de sucre résiduel), une acidité rafraîchissante et des tannins équilibrés pratiquement charpentés, charnus assez denses. De belles notes de prunes, d’épices douces, de fruits noirs et de chocolat noir se prolongent en une longueur plus qu’appréciable. Ce vin révèle une légère chaleur en bouche (14.5% alc.) une belle amplitude et pas mal de volume. Dire que j’ai apprécié ce vin…Courrez l’acheter pendant qu’il y en a. Je l’accorderais avec des plats mijotés longtemps, des grillades genre côtes levées et gibier.

Pour plus d’info sur ce producteur: http://www.almawines.com/

Fiche résumé: 

http://vinsaoc.ca/

#saq #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #winery #redwine #vinho #winelovers #wineporn #wineoclock #wines #vin #wino #winegeek #wein #primitivo

Clos de los Siete, 2014. Un très beau vin d’Argentine!

Belle rencontre avec Ramiro Barrios Directeur Exécutif du domaine. J’ai eu la chance d’échanger avec lui sur l’histoire derrière le développement du Domaine (850 hectares de vignobles à plus de 1,100 mètres d’altitude) ainsi que sur l’élaboration des leurs vins.

Ce qu’il y a d’intéressant derrière le développement du domaine comme le dit Ramiro, c’est le fait que sept familles propriétaires de vignobles à Bordeaux aient décidé en 1998 de faire l’acquisition de centaines d’hectares pour en développer un Domaine. Quatre bodegas sont ensuite bâties. Une partie de leur production est dédiée à l’élaboration et l’assemblage du vin commun « Clos de los Siete ». Le reste leur permet d’élaborer les vins de leurs propres gammes : Monteviejo, Cuvelier los Andes, DiamAndes, Bodega Rolland.

En fait, c’est comme si l’Ancien Monde (Old World) s’intégrait au Nouveau Monde (New World). Et parmi un des acquéreurs figure un des ‘’flying winemakers’’ des plus réputé au monde : Michel Rolland. C’est lui et son partenaire Jean Michel Arcaute qui découvrent découvrent le terroir idéal : un terrain magnifique de plus de 800 ha bénéficiant d’une exposition unique avec des sols constitués de cailloux roulés, d’argile et de sable recouverts d’une maigre végétation semi-désertique ; çà et là, des rocs énormes, issus de la préhistoire. L’histoire du Clos allait naître.

 

Clos de los Siete

Clos de los Siete veut dire’’ Clos des Sept Sept ‘’afin de représenter les 7 familles propriétaires. Le logo formé d’une étoile à sept pointes se veut un symbole de cette association des sept familles. C’est un vignoble d’un seul tenant, un Clos qui a donné son nom au vin.

L’élaboration du Clos de los Siete se fait à partir des mêmes cépages utilisés pour l’élaboration des vins de Bordeaux avec en plus de la Syrah. Le Malbec, le cépage roi de l’Argentine, s’impose en ces terres. Il occupe plus de la moitié de la surface du domaine avec une densité inhabituelle de 5500 pieds à l’hectare.

Pour la complexité de l’assemblage, il est accompagné par du Cabernet Sauvignon, du Merlot, de la Syrah et, dans une moindre mesure, de Petit Verdot et de Cabernet Franc. Chaque cépage apportant sa typicité et sa personnalité à l’assemblage final.

L’irrigation est effectuée par goutte à goutte dont la mise en route et le débit sont soigneusement contrôlés pour n’apporter à la vigne que la stricte quantité d’eau nécessaire, pas plus, pas moins.

Taillées en guyot double, les vignes sont installées en espaliers pour permettre le développement optimal de la surface foliaire. Ici, la vigne est travaillée comme pour un grand cru classé de Bordeaux : vendanges vertes, effeuillage, parcelles de 1 à 3 ha avec un rendement sévèrement contrôlé, facteur essentiel dans la quête de la qualité optimale.

Le désir de perfection et d’intransigeance pour avoir le meilleur est permanent : vendanges manuelles, issues exclusivement des raisins du Clos (on parle d’ « Estate Wine ») transport en cagettes, table de tri et convoyage par gravitation vers les dernières versions de cuves inox thermorégulées et élevage en barriques de chêne français.

Toutes les conditions sont réunies pour faire de Clos de los Siete un vin unique.

Notes de dégustation

Nous avons l’occasion de déguster les millésimes 2014 et 2015. Fait à noter alors que 2014 a été une année solaire, 2015 a été particulièrement pluvieuse. En général le 2014 offre un peu plus de structure et de profondeur ainsi qu’un potentiel de garde possiblement supérieur au 2015. Le 2015 offre de la fraîcheur et un peu plus de finesse.

Clos de los Siete, Argentine, Mendoza, Valle de Uco, Vistaflores, 2014, $24.30, cépages : Malbec 54%, Merlot 18%, Cabernet-Sauvignon 13%, Syrah 8%, Cabernet-Franc 4%, Petit Verdot 3%, code SAQ : 10394664. Noté 93 pts James Suckling, 90 pts Wine Enthusiast.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/clos-de-los-siete-2014/10394664?selectedIndex=1&searchContextId=2363895992219338309

Nez charmeur de crème de fruits rouges et noirs bien mûrs et frais ainsi que des notes d’épices douces. En bouche c’est une belle concentration d’arômes de fruits rouges et noirs, de chocolat noir entremêlées avec quelques notes de torréfaction. C’est un vin goûteux, généreux avec beaucoup d’amplitude et de volume en bouche. Bel équilibre entre le moelleux, l’acidité rafraîchissante et les tannins bien en chair et presque charpentés avec une finale qui perdure pour notre plus grand plaisir. Vraiment très beau vin!

Le 2015 offre un brin de fraîcheur et d’élégance avec des tannins un peu plus fins et possiblement un peu moins concentrés que le 2014. C’est un vin charmeur avec une texture veloutée et soyeuse en bouche, des tannins équilibrés et un beau niveau d’acidité bien rafraîchissante. Des notes de fruits rouges et noirs, d’épices douces qui se prolongent de façon des plus agréable.

Merci à la SAQ de la succursale de Ste-Adèle pour avoir organisé cette rencontre.

Fiche résumé: 

http://www.closdelossiete.com/  http://vinsdandurand.com/

#wine #vin #vino #winelover #winelovers #winetasting #winetime #winery #redwine #vinho #wineporn #wineoclock #vineyard #saq

 

Beau vin blanc croquant, vif et aromatique! D’Espagne, Rueda, Marques de Caceres, Verdejo, 2016, $12.90 !

Le Verdejo de Marques de Caceres, de la région de Castille Leon, Rueda en Espagne, millésime 2016, cépages : Verdejo (vin blanc), $12.90, code SAQ : 12861609. Noté 88 pts/100 par Decanter, Or Mundus Vini 2017

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/marques-de-caceres-verdejo-rueda-2016/12861609

Des notes assez aromatiques de zeste de citron, de limes, notes de fruits exotiques et de pamplemousse ainsi que quelques notes herbacées. En bouche, c’est l’acidité assez vive qui se démarque avec de belles notes de zeste de citron et de lime. On sent le pamplemousse avec un dose d’amertume. C’est net, croquant, avec une sensation de minéralité, assez long en bouche, frais et vif. Bon rapport qualité/prix.

 

Marques de Caceres

Quand Enrique Forner fonde Bodegas Marqués de Cáceres en 1970, au cœur de La Rioja, il couronne la vocation de sa famille, initiée au port de Valence en 1925, ainsi que son expérience personnelle de cinq décennies dans ses châteaux de Bordeaux. Aujourd’hui, sa fille, Cristina, poursuit la dynastie familiale avec, comme ses prédécesseurs, une véritable passion pour le vin. En 2014, Rueda a marqué un autre chapitre important dans l’histoire de la bodega avec l’achat de 125 ha de vignes au cœur du Rueda D.O. près des villages de La Secca et Serrada. 2013 fut le premier millésime commercialisé de ce vin.

UN PROJET MAJEUR visant à atteindre une qualité maximale à partir des propres vignobles de la bodega, plantés sur un sol unique, avec une plus grande proportion de Verdejo et des quantités pertinentes de Sauvignon Blanc. Ses vins blancs issus de cuvées spécialement sélectionnées révèlent caractère et distinction, et sont de véritables œuvres d’art. En peu de temps, ces vins blancs ont atteint une position de prestige à l’international confirmant le potentiel offert par les meilleures marques de la région

D.O. Rueda

Le Rueda D.O. est situé dans la région de Castilla y León, à une altitude moyenne de 750m. Les vignes sont plantées sur un sol pierreux et graveleux avec une bonne ventilation et un bon drainage. Le climat est continental avec des températures moyennes de 13 ° C et des précipitations annuelles moyennes de 460mm.

C’est le plus ancien D.O. de Castilla et León ayant ses origines au Moyen Âge. À cette époque, les ordres religieux dans les monastères, la Castille médiévale avec ses villes importantes et l’âge d’or espagnol marquèrent le début d’une certaine reconnaissance et prestige pour les vins de la région qui étaient connus comme « les vins d’or de Rueda ».

Le cépage Verdejo

C’est un cépage indigène blanc de l’appellation Rueda, au nord-ouest de l’Espagne. Planté au 11ième siècle par des chrétiens fuyant l’Andalousie de l’occupation arabe, il a d’abord été vinifié en vin fortifié selon la méthode solera comme on le fait toujours pour les Xéres. Ce n’est qu’au cours des années 1980 que l’engouement pour cette variété, vinifié en sec, cette fois, a réellement pris de l’ampleur.

http://www.marquesdecaceres.com/en/marques-de-caceres-history/ http://www.sylvestre.ca/

Fiche résumé:

#wine #vin @rueda #marquesdecaceres #vino #winelover #winelovers #winetime #winery #redwine #vinho #vino #wimeporn #wineoclock #vineyard

 

 

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén