Mois : juin 2018 (Page 1 of 3)

Mateus rosé ! Souvenir pour certains et découverte pour d’autres. Un rosé des plus rafraîchissant, légèrement pétillant à petit prix : $9.50 !!

Dans mon cas c’est tout un souvenir que de boire du Mateus rosé du Portugal. Ça faisait partie des vins qu’on buvait à l’époque tels le Royal de Neuville, le Mouton Cadet et autres vins du genre.

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un vrai rosé de soif du Portugal, légèrement pétillant, bien aromatique avec des jolis arômes de fraises et de canneberges. En bouche c’est pétillant avec une belle acidité et on retrouve ces beaux arômes de fraises. En fin de bouche on note une légère amertume mais qui est compensée par un beau moelleux grâce aux 15g/l de sucre résiduel. C’est frais, c’est léger et rafraîchissant! À $9.50 on ne se trompe pas. On a refait l’emballage et en tant qu’ex marketer je dois admettre qu’on a bien réussi cette transformation.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rose/mateus/166?selectedIndex=1&searchContextId=26634440630174524558

http://www.chartonhobbs.com/fr/

https://eng.sograpevinhos.com/marcas/Mateus

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

Randall Grahm. Un vigneron iconoclaste toujours à la poursuite de son rêve : faire de vrais vins de terroir en Californie!

 

On a tous des héros dans la vie et pour moi Randall Grahm en est un vrai de vrai. Icone de la viniculture californienne, reconnu comme un grand ‘’marketer’’ comme il le dit lui-même et ce sans absolument aucune prétention (j’y reviendrai) ce dernier a chamboulé bien des règles au cours de sa carrière. Et ce feu intérieur qui alimente son besoin de changement, ce besoin d’être reconnu pour ses vins de terroir ‘’californiens’’ haut de gamme, le poussent vers des recherches sans précédent à la découverte de son Saint Graal.

Après avoir connu le succès avec des marques comme Big House Red, Cardinal Zin et Pacific Rim et autres lesquelles étaient devenus des marques commerciales fortes, il a décidé de faire un virage à 180 degrés il y a près de 10 ans. Il a vendu ses marques à succès afin de se consacrer au développement de vins de terroir. Mais comment le tout a-t-il débuté?

Comme il le dit, il cherchait au début à faire du pinot noir ce qui s’est avéré plus difficile qu’anticipé. Il avait constaté que les climats de la région de Bonny Doon en Californie avaient des ressemblances avec celui de la Vallée du Rhône et a décidé de planter des cépages rhodaniens comme le mourvèdre, grenache, syrah etc. avec beaucoup de succès. ‘’J’avais cette notion bien simple et intuitive : il fait chaud dans le sud de la France et il fait chaud en Californie. Il me semble que les cépages de cette région de France se développeraient bien à Bonny Doon en Californie’’.

En 1984, il lance son ‘’Cigare Volant’’ un vin d’assemblage inspiré des vins de Châteauneuf-du-Pape. Et c’est le succès! Ce vin sera acclamé par tous les critiques du monde et fera de lui en 1989 le ‘’Rhône Ranger’’ et comme il le dit : ‘’depuis 35 ans je fais des vins d’assemblages comme on fait en France car ça me permet de choisir dans la palette des divers cépages disponibles ceux qui me donneront la couleur, le niveau d’acidité, la structure et les arômes désirés’’.

Après avoir vendu ses marques iconiques, il met tout en branle au service de son rêve : développer des vins de terroir californiens haut de gamme. En 2010 il fait l’acquisition de 400 acres de terrain près de San Juan Batista près de Santa Cruz qu’il nommera ‘’Popelouchum’’ ce qui veut dire en dialecte Mutsun ‘’paradis’’. Il possède enfin le terroir convoité qui le rapproche de son rêve. En fait une dizaine d’acres sont plantés de vignes surtout de cépages autres que les cabernet-sauvignons et autres cépages typiques de la Californie. On y plante par exemple du grenache blanc et gris et du furmint mais aussi du timorasso et du sagrantino, car il ne veut certainement pas répliquer ce que tout le monde fait. Il faut se distinguer et il vise donc des vins authentiques qui se démarqueront.

Mais avant d’aller plus loin, comment Randall Grahm définit-il un vin de terroir?

Comme il le décrit : ‘’Il y a en fait deux types de vin. Les vins d’efforts et les vins de terroir. Les vins d’efforts sont des vins ou le winemaker/vinificateur intègre son style au vin, ou il contrôle le plus de variables possibles dans l’élaboration du vin (irrigation, le choix des clones, les levures, quand faire la fermentation malolactique, les températures), en fait tout ce qui peut influencer le style du vin. Le bénéfice qu’on en retire c’est la consistance du vin d’une année à l’autre. On évite ainsi des désastres dans les mauvaises années. D’un autre côté, il n’y a plus de surprise qu’elle soit positive ou négative. Les vins deviennent aussi intéressants que le vinificateur lui-même.

Dans les vins de terroir, le vinificateur doit travailler encore très fort. Cependant il est au service d’une idée, d’une esthétique, d’une réalité qui va plus loin que lui ou elle. Il doit montrer plus de respect envers la vigne et le vin lui-même. Il doit mieux comprendre l’environnement de la vigne c’est-à-dire le terroir. Les vins de terroir sont vraiment ceux qui comptent. Ce sont les vins qui font vraiment une différence. Ce sont des vins qui ont plus d’histoire et plus de résonnance émotionnelle.

Mon problème est donc maintenant, comment faire des vins de terroir dans une courte période de temps, dans le temps qu’il me reste?’’.

La France bénéficie de l’expérience et de l’historique de centaines d’années à faire par exemple du pinot noir en Bourgogne ce que la Californie n’a pas. Alors comment accélérer ce processus de façon non interventionniste, en évitant par exemple des organismes génétiquement modifiés?

Tout d’abord on n’irrigue pas ce qui annule l’effet de terroir, on adopte une viticulture bio et biodynamique, certaines techniques sont mises en place pour stimuler la vie microbienne du sol et on utilise du Biochar pour amplifier les oligo-éléments et aide à la rétention d’eau. La vigne est en gobelet et taillée très petite afin d’en accroître l’efficacité. ‘’Nous visons aussi la minéralité dans nos vins c’est-à-dire l’obtention les éléments qui préviennent l’oxydation des vins et qui permettent non seulement une plus grande longévité du vin mais aussi une plus grande stabilité. Je veux donc faire des vins qui auront cette force (lifeforce)’’.

‘’Il faut qu’on s’éloigne de l’obsession de Robert Parker des vins opaques et denses pour aller vers des vins plus élégants plus expressifs avec ce que j’appelle des vins avec plus de lifeforce’’. Randall Grahm et son équipe font aussi beaucoup de recherche quant à la sélection optimale des cépages et de leurs clones. On fait aussi de la recherche par exemple sur la rotundone, la molécule responsable des arômes poivrées au niveau de la syrah. On analyse aussi les croisements de clones et de variétés afin d’en maximiser l’efficacité. L’ensemble de ces mesures et bien d’autres augmente la probabilité de développer des vins d’exceptions, des véritables vins de terroir de Californie. Elle augmente la probabilité de créer des vins qui n’existent pas présentement dans l’univers du vin, des vins vraiment uniques.

‘’Car selon moi, ce que nous faisons en Californie est présentement est une copie imparfaite de ce qui se fait dans le Vieux Monde. Et cette copie n’est jamais aussi bonne que l’original. Alors pourquoi poursuivre cette voie? Que puis-je faire qui n’existe pas déjà en France, en Italie ou ailleurs? Qu’est-ce que je peux faire d’unique à la Californie?  ‘’

La dégustation

Tout d’abord, un gros merci à l’agence Trialto pour avoir mis sur pied cette dégustation et cette rencontre. Lors de cette dégustation j’ai pris conscience de l’étendue de la palette aromatique de l’ensemble de la gamme. Chaque vin a son identité et ses caractéristiques propres. Nous sommes loin des dégustations ou tout goûte pareil. De plus, comme si ce n’était pas assez, nous avons eu l’occasion de goûter à la première cuvée de son fameux ‘’vin de terroir’’ fait de grenache au vignoble Popelouchum et il était exceptionnel !! Comme il le dit : ‘’Il nous faut maintenant comprendre comment nous en sommes venus à élaborer un tel vin afin de répliquer tous nos efforts’’.

Vin gris de Cigare, 2017, $22.75, cépages : Grenache 35%, Mourvèdre 18%, Grenache Blanc 16%, Roussanne 13%, Carignan 8%, code SAQ : 10262979. Arrivage imminent de 500 caisses à la SAQ. Noté 90 pts Wine & Spirits.

Des notes de fruits rouges (fraises des champs), notes d’épices et florales. En bouche c’est équilibré avec une acidité bien fraîche, une belle sensation de minéralité, c’est élégant et fin. On est pas dans les rosés ‘’bonbon’’.

De Proprio, Gravitas, 2015, $20.00, cépages : Sémillion, Sauvignon blanc, Muscat, code SAQ : 13234287. Le millésime 2014 est disponible à la SAQ en quantité limitée.

Notes de foin coupé, notes herbacées, soupçon de pamplemousse, belles notes florales, de fruits blancs (pêches, poires). En bouche la texture est riche, l’acidité est fraîche, belle sensation de minéralité, c’est goûteux avec de belles notes de zeste de citron (limoncello). J’ai beaucoup aimé ce vin!

Le Cigare Blanc, 2014, $35.00, cépages : Grenache Blanc 66%, Roussanne 34%, code SAQ : 10370267. Noté 93 pts James Suckling, 92 pts Wine Enthusiast.

Notes de cire d’abeille, de fruits blancs (poires), légère oxydation ( noix, amandes), notes d’agrumes et notes florales. En bouche c’est riche, velouté, avec quelques notes de noix, d’anis. Belle sensation de minéralité, superbe longueur, un vin que j’adore!! C’est un vrai vin de bouffe! Wow!

 

Le Cigare Volant, 2012, $40.00, cépages : Mourvèdre 37%, Grenache 34%, Syrah 20%, Cinsault 9%, code SAQ : 10253386. Noté 91 pts par Drink Now, James Suckling. Le millésime 2011 est disponible à la SAQ.

Ce vin est ‘’A Burgundy lover’s hommage to Châteauneuf-du-Pape’’ comme le dirait Randall Grahm. Dans ce vin les notes de mourvèdre sont domainants. Des notes de prunes, de truffes, de fruits rouges et noirs et des notes de chocolat. En bouche c’est tout en équilibre avec des tannins bien soyeux et bien équilibrés. D’une belle concentration ce vin possède une longueur plus qu’appréciable. Très beau potentiel de garde .

A Proper Claret, 2014, $20.05, cépages : Cabernet-sauvignon 36%, Petit Verdot 22%, Tannat 22%, Syrah 9%, Merlot 7%, code SAQ : 12495961. Noté 90 pts James Suckling

De belles notes de crème de fruits rouges et noirs, de prunes et de notes d’épices douces. Beaucoup d’équilibre en bouche avec des tannins pratiquement charpentés , un léger boisé bien intégré et des notes de cerises, de cassis et de noyaux de cerises. Beaucoup aimé ce vin.

Clos de Gilroy, Grenache, 2016, $29.40, cépages : Grenache 82%, Syrah 18%, code SAQ : 12268557.

Au nez belles concentration des arômes avecdes notes viandées, de fruits rouges surtout sur la fraise , de belles notes florales ainsi que des notes épicées. En bouche tout est équilibre avec des notes de noyaux de cerises, de cassis, de canneberges. Un beau vin ou le fruit prédomine!

Old Telegram, 2016, cépage : Mourvèdre 100%, $87.25, en dégustation seulement. Noté 91 pts par James Suckling.

Notes de crème de fruits rouges, de prunes, de tabac blond, de menthe et d’eucalyptus. En bouche bel équilibre avec des tannins particulièrement charpentés, bien en chair avec une belle concentration de fruits rouges et noirs et une très belle fraîcheur.

Grenache, 2015, Popelouchum Vineyards. Ce vin fait partie d’un nouveau projet de Randall Grahm. Le vin n’est pas encore disponible et seulement 30 gallons ont été produits. C’était donc une exclusivité d’avoir le privilège de déguster ce vin avec M. Grahm.

Ce vin est d’une complexité et d’une élégance sans égal !! Alors qu’on croit avoir bien senti ce vin, de nouveaux arômes se dégagent du verre et ne cessent de nous charmer. En bouche, des couches successives de saveurs tournoient et se fondent sans cesse. D’un superbe volume et d’une très belle amplitude ce vin possède une longueur sans fin! Qui aura la chance de mettre la patte sur ce vin lorsqu’il sera disponible?

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

https://trialto.com/qc/fr/

 

Le Rosé Gabrielle du Vignoble Rivière du Chêne. Un de mes top rosés de l’été !!

Hier j’ai eu l’occasion de visiter le Vignoble Rivière du Chêne à Ste-Eustache et de rencontrer Daniel Lalande propriétaire du Vignoble. Nous avons parlé vin avec un beau verre de rosé Gabrielle à la main bien assis sur la terrasse tout près de la salle de dégustation avec la vue sur des hectares de vigne. Que demander de plus !

Le Rosé Gabrielle, Vignoble Rivière du Chêne, 2017, $15.25, code SAQ : 10817090

Et quel rosé que cette cuvée Gabrielle! Il n’a rien à envier à plusieurs rosés que j’ai dégusté jusqu’à date. D’une belle couleur rose pâle il a nez vraiment charmeur avec des notes de petits fruits rouges surtout sur la fraise ainsi que quelques notes florales. En bouche tout est équilibre! La texture est légèrement moelleuse, l’acidité bien présente et bien rafraîchissante. Ou retrouve des notes de fruits rouges assez persistantes et aucune amertume. Vraiment charmeur et plaisant ce vin! Je l’ai bu en apéritif puis par la suite accompagné de crevettes grillées avec salsa de poivrons, mangues et coriandre. Superbe accord!

 

Je vous ferai part la semaine prochaine de mon expérience avec le Menu Soirée Bistro Tapas ainsi que les accords à la carte des vins du Vignoble. Je peux déjà vous dire : ne manquez pas ça !! Vous adorerez la bouffe et les accords, vous serez subjugués par la vue du vignoble sur des hectares de vignes et ultimement vous serez dépaysés !! Tout ça à un prix plus que raisonnable. Vraiment une belle expérience!

https://www.eventbrite.ca/e/billets-les-jeudis-bistro-tapas-au-vignoble-46132648995

Enfin, je vous parlerai aussi de ma rencontre avec M. Daniel Lalande, un leader et un visionnaire passionné de vins. Je vous parlerai de son nouveau vignoble à Oka (La Cantina) et de ses nouveaux vins vraiment surprenants et excellents à base de Pinot Noir et de Chardonnay que j’ai eu la chance de déguster avec lui.

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

https://www.vignobleriviereduchene.ca/histoire

Une autre déguss-aventure des Moustiquaires!

Hier soir au chic Casa Grecque nous nous sommes tappés 6 vins à l’aveugle! Comme d’habitude, l’humilité est à l’honneur car ce n’est jamais facile d’identifier correctement les vins surtout les vieux vins car ils peuvent évoluer dans des directions inattendues. Nous avions donc 2 vins de 1999, un vin de 1995 puis trois autres de 2010, 2012 et 2015.

Malheureusement un des Moustiquaires, notre ami Bob, manquait à l’appel puisqu’il est en train de récupérer d’une intervention chirurgicale.

Alors voici ces vins que nous avons dégustés :

Le Piastria de Michele Satta, Bolgheri Rosso, 1999. Le 2015 est disponible à $38.75, code SAQ : 879197.

Couleur vraiment évoluée qui ne laissait pas présager autant de fruit en bouche ainsi qu’une acidité encore bien présente dans ce vin. Quelles belles notes tertiaires !!

 

 

Le Château Bouscassé, Madiran, Alain Brumont, 1995. Le 2013 est disponible à la SAQ, $19.95, code SAQ : 856575.

Que dire que nous croyions être à Bordeaux avec ce vin. Surprenant de par son élégance et son équilibre. Une belle preuve qu’un vin bien fait à prix raisonnable peut bien vieillir et nous donner tant de plaisir après 23 ans !

 

 

Le Penfolds Bin 389, Cabernet Shiraz, 1999. Ce produit est présentement épuisé à la SAQ. On aura à attendre au prochain arrivage.

Malheureusement le vin n’était pas à la hauteur avec des odeurs de vin bouchonné. Encore une déception avec ces foutus bouchons. Dommage car ce vin a une excellente capacité de vieillissement et ça aurait un réel plaisir de le déguster.

 

Château Loudenne, Médoc, Cru Bourgeois, 2010. Le 2012 est disponible à la SAQ, $30.75, code SAQ : 102210.

Tout en finesse et en élégance avec des tannins bien serrés et soyeux. Toujours une valeur sûre.

 

 

 

Le Lamaione, Toscane, Frescobaldi, 2012. Le 2013 est disponible à la SAQ, $79.75, code SAQ : 10234134

Mon préféré de la soirée! Un vin qui a beaucoup de volume et d’amplitude et d’une longueur !! Un vin à la hauteur de la réputation de Frescobaldi.

 

 

Château Soleil, Bordeaux, Puisseguin St-Émilion, 2015, $34.50, cépages : Merlot 80%, Cabernet-Sauvignon 10%, Cabernet franc 10%, code SAQ : 11546551. Noté 88-90 pts par Wine Spectator. J’ai déjà écris une chronique sur ce vin cette semaine.

De belles notes de fruits rouges bien mûrs et concentrés telles cerises noires, griottes et de fraises. En bouche c’est d’un bel équilibre autant au niveau de l’acidité que des tannins qui sont d’un beau velouté. Un vin bien goûteux avec de belles notes de fruits rouges surtout sur les cerises noires et de fraises bien mûres. Il a une belle amplitude, une très belle longueur et une certaine élégance. Potentiel de guarde : 15 à 20 ans. Avec magret de canard rôti, tournedos Rossini, gibiers à plumes ou à poils.

Il nous reste à souhaiter à Bob un prompt rétablissement et rejoindre les dégustations des Moustiquaires!!

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

 

Château Soleil, Puisseguin Saint-Émilion, 2015. Du goût, de l’équilibre, de l’élégance et d’une belle complexité !

De France, Bordeaux, Château Soleil, Puisseguin Saint-Émilion, 2015, $34.50, cépages : Merlot 80%, Cabernet-Sauvignon 10%, Cabernet franc 10%, code SAQ : 11546551. Noté 88-90 pts par Wine Spectator.

De belles notes de fruits rouges bien mûrs et concentrées telles cerises noires, griottes et de fraises. En bouche c’est d’un bel équilibre autant au niveau de l’acidité que des tannins qui sont d’un très beau velouté. Un vin bien goûteux avec de belles notes de fruits rouges surtout sur les cerises noires et de fraises bien mûres. Il a une belle amplitude, une très belle longueur et une certaine élégance. Je l’ai beaucoup aimé! Potentiel de guarde : 15 à 20 ans. Avec magret de canard rôti, tournedos Rossini, gibiers à plumes ou à poils.

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur le Château Soleil : https://www.chateausoleil.fr/

‘’L’histoire du Château Soleil, situé à Puisseguin près de Saint-Émilion est celle d’une tradition familiale qui a su préserver pendant 200 ans un patrimoine exceptionnel. Sur cette propriété de 20 hectares, Jean Soleil produisait un vin chaleureux, porté sur le fruit, faisant même reconaître Château Soleil comme ‘’Premier Vin de l’appellation’’ par l’INAO, lors du cinquantenaire de l’AOC Puisseguin.

C’est en 2005 que le Château Soleil est racheté par un groupe de passionés de vins réunis autour de Didier Miqueu et de Stefan von Neipperg, propriétaire à Saint-Émilion du Château Canon La Gaffelière. Ils y consacrent depuis tous les moyens, le savoir-faire et la passion nécessaires à la production de vins exceptionnels’’. Source – fiche technique.

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

http://www.selectionsfrechette.com/

https://www.chateausoleil.fr/

El Coto Blanco, 2017. Un beau vin rafraîchissant d’Espagne à prix plus que raisonnable!

D’Espagne, Rioja, El Coto, Blanco, 2017, $14.50, cépages : Viura 89%, Verdejo 6%, Sauvignon blanc 5%, code SAQ : 13576631

Des notes de pêches, de mangue, de cantaloupe et de pommes. En bouche, la texture est riche, l’acidité rafraîchissante avec des notes de noyaux de pêches et une légère amertume. Avec des fruits de mer, saumon ai miel et lapin à la moutarde. À $14.50 ce vin offre un beau rapport qualité/prix.

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur vignoble El Coto : http://www.elcoto.com/about-us/our-passion/en

Le plus grand vignoble de l’appellation Rioja avec 730 hectares de vignes et huit vignobles.

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

http://www.selectionsfrechette.com/   http://www.elcoto.com/about-us/our-passion/en

Les champagnes Veuve Clicquot et l’Atelier de Joel Robuchon! Un univers gastronomique en effervescence !!

 

Quelle invitation que ce souper à l’Atelier de Joel Robuchon (au Casino de Montréal) avec un menu gastronomique accompagné tout au long du repas des champagnes rosés de Veuve Clicquot !! Que dire…Simplement que c’était une expérience que je ne suis pas prêt d’oublier. Merci à Alexis de Calonne, Directeur général pour Moet Hennessy Canada et à Luc Provencher directeur Division Vins Fins de l’agence Charton Hobbs.

 

Le menu et les Champagnes

Pour Commencer : Le foie gras et la rhubarbe en millefeuille accompagnés du Veuve Clicquot NM (non millésimé) Rosé.

Il y avait comme un côté sucré et moelleux qui s’accordait tellement harmonieusement avec ce champagne.

‘’Issue d’un assemblage d’environ 50 à 60 crus différents, la structure de la cuvée est basée sur le style traditionnel du Brut Carte Jaune soit : 44 à 48% de Pinot Noir, 13 à 18% de Meunier, 25 à 29% de Chardonnay. L’assemblage comprend un pourcentage particulièrement élevé de vins de réserve issus de plusieurs récoltes (5 à 6 en moyenne) : de 25 à 35%, parfois jusqu’à 40% pour assurer la pérennité du style de la Maison. Cet assemblage est complété par 12% de vin provenant de plusieurs crus aux raisins noirs cultivés et sélectionnés spécialement pour donner un parfait équilibre à ce rosé.’’ Source site web Veuve Clicquot.

Le Homard : en fines lamelles de daikon à la vanille et pamplemousse accompagné du Veuve Clicquot ‘’La Grande Dame’’ 1998 !!!

Alors que je croyais avoir atteint un accord parfait avec le foie gras, nous avons atteint un autre sommet avec celui-ci. Et avec ‘’La Grande Dame’’!! 1998 en plus! Que de belles notes tertiaires avec ce grand champagne, d’une texture incroyable et d’une acidité encore bien surprenante.

 

‘’L’assemblage de base se compose de 52% de Pinot Noir provenant des Grands Crus d’Ay, pour la Grande Vallée de la Marne, et de Verzenay, Verzy, Ambonnay et Bouzy pour la Montagne de Reims. Le Chardonnay représente 33% de cet assemblage, issu exclusivement de trois Grands Crus : Avize, Oger et Le Mesnil-sur-Oger, dans la Côte des Blancs. La Grande Dame Rosé est obtenue par l’apport d’environ 15% de vin rouge entièrement élaboré à partir de Pinot Noir de la commune de Bouzy. La plus grande partie des raisins proviennent du Clos Colin, une de nos meilleures parcelles, située en plein coeur de ce Grand Cru.’’ Source site web Veuve Clicquot – millésime 2004.

Le Canard : le suprême laqué à l’érable et à la coriandre aux rouelles de navet et foie gras acidulées accompagné du Veuve Clicquot Rosé 2008.

Toujours surprenant cet accord d’un champagne rosé avec du canard. Et ça marche à tout coup. Il y a environ 15 à 20% de pinot noir qui y est ajouté à ce champagne ce qui garantit un accord parfait avec ce plat.

‘’En dégustation, l’attaque franche laisse place à une bouche d’une grande ampleur, dynamique et structurée. En parfait accord avec le nez, la minéralité dévoile ainsi les arômes gourmands de fruits rouges du Pinot Noir associés aux notes d’agrumes légèrement confits du Chardonnay. De subtils caractères pâtissiers laissent deviner la longue maturation sur lies de cette Cuvée.’’ Source site web Veuve Clicquot.

 

 

 

La Framboise : en surprise, crème au citron vert, sorbet acidulé au parfum de lime kaffir accompagné du Veuve Clicquot Rich Rosé.

Ce dessert en surprise était présenté tout d’abord comme une boule parfaite sur laquelle était versé un coulis chaud en croix qui laissait découvrir l’intérieur. Et quel accord avec ce Champagne différent ‘’pour une époque nouvelle’’ destiné à être consommé en cocktail. Avec 60g/l de sucre résiduel, il est élaboré principalement de pinot noir et de pinot meunier. On a décidé ici de le servir au verre sans glace et quel choix judicieux! Et quel accord.

Une brève histoire de Veuve Clicquot…(ce texte est repris d’un article précédent)

A l’âge de 27 ans en 1805, Barbe Nicole – Veuve Clicquot reprend de son mari qui vient de décéder, les rennes de l’entreprise Maison Clicquot. Femme d’audace, de rigueur de ténacité et d’intuition, elle fera de Maison Clicquot un succès planétaire avec son produit phare : Carte Jaune. ‘’La Grande dame de la Champagne’’ est une pionnière : c’est elle qui introduit le premier champagne millésimé, le premier champagne rosé, qui introduit la table de remuage qui permet d’améliorer la clarté de ses champagnes.

Quant aux Champagnes Veuve Clicquot, j’ai eu la chance de rencontrer Bertrand Varoquier membre de l’équipe Développement, Innovation et Communication Oenologie (menée par Pierre Casenave) chez Veuve Clicquot pour nous en parler.

Selon M. Varoquier, Veuve Clicquot possède une collection de vins de réserve des plus imposantes en Champagne, composée d’environ 400 cuves sur 17 millésimes et divers cépages. Ceci permet à Veuve Clicquot d’assurer lors des assemblages, la constance recherchée au niveau du goût Veuve Clicquot, de lui assurer une belle minéralité/tension ainsi que de l’harmonie – les trois piliers du développement chez Veuve Clicquot.

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur #moethennessy #champagne #champagnerose #veuveclicquot #atelierjoelrobuchon

http://www.chartonhobbs.com/fr/   https://www.veuveclicquot.com/fr-ca  https://casinos.lotoquebec.com/fr/montreal/sortir/restaurants/atelier-de-joel-robuchon

Des beaux vins rosés pour l’été!!

Belle dégustation de rosés cette semaine! Quel timing parfait avec la belle température que nous avons!!! Voici ceux que j’ai particulièrement appréciés:

Trinchero, Charles & Charles Rosé, 2015, $16.60, code SAQ: 13189017.

Bien aromatique, goûteux, belle acidité rafraîchissante. Super bon!

 

 

 

 

 

Château Sainte Roseline, Roseline, $14.80, code SAQ: 534768.

Des notes de fruits blancs, pamplemousse, belle minéralité, bien équilibré.

 

 

 

 

 

Podere Castorani, Scia Rosé, $12.90, code SAQ: 13567225 (exclusivité SAQ Dépôt).

Nez charmeur, des notes d’épices, de fruiyts rouges, quelques notes végétales. Belle longueur et belle structure pour un vin de ce prix.

 

 

 

 

Merci à l’agence Vins Philippe Dandurand.

vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

http://vinsdandurand.com/

Les vins de la maison Nieto Senetiner! Des vins qui reflètent l’expression du terroir de Lujan de Cuyo en Argentine tout en offrant un excellent rapport qualité/prix!

Cette semaine j’ai rencontré Santiago Mayorga Boaknin œnologue et vinificateur ainsi que Federico Ruiz directeur des ventes de la maison Nieto Senetiner. Cette rencontre a eu lieu lors d’une dégustation des vins de la maison organisée par l’agence Sylvestre Vins et Spiritueux qui s’est tenue au restaurant Graziella.

Pas mal intéressant ce Santiago qui me disait que parmi les choses qu’il aime le plus faire à part créer des vins c’est de raconter leur histoire. Et je dois dire que c’était illuminant et différent la façon qu’il avait de décrire son cheminement quant à la sélection des raisins. Pour un vin en particulier il disait avoir été chercher les raisins de telle parcelle pour les notes de thym et d’oregano, puis les raisins d’une autre parcelle pour ses arômes de fruits rouges bien frais, puis d’une autre parcelle pour les arômes de fruits noirs et de réglisse. À l’écouter, on ne peut que vouloir goûter à ses vins !!

La maison Nieto Senetiner

L’histoire de Nieto Senetiner Winery remonte à 1888, lorsque les immigrants italiens l’ont fondée et ont cultivé les premiers vignobles à Vistalba, Luján de Cuyo, province de Mendoza en Argentine. Au cours des premières décennies du siècle dernier, la cave a été dirigée par plusieurs familles qui ont réussi à transmettre le secret de leur vinification et l’amour de leur terre.

En 1969, les familles Nieto et Senetiner ont fait l’acquisition du domaine. Ils ont alors procédé à des investissements importants tels que l’agrandissement des installations ce qui signalait le début d’une nouvelle étape de croissance et de développement de la marque. En 1998, il fait alors partie du Grupo de Negocios de Molinos Río de la Plata, un important fabricant de produits alimentaires.

Nieto Senetiner possède 400 hectares de vignes répartis sur 3 Fincas (domaines) tous situés dans la région de Lujan de Cuyo en Argentine :

Finca Villa Blanca : Les vignes ont été plantées en 1925 à 950 mètres d’altitude

Finca Agrelo  – Las Tortugas : Les vignes ont été plantées en 1974 à 1,050 mètres d’altitude

Finca Alto Agrelo – Las Torcazas: Les vignes ont été plantées en 2006 à 1,150 mètres d’altitude

Le domaine possède 2 chais dont Bodega Carrodilla le plus moderne des deux et Bodega Vistalba d’une facture plus traditionnelle.

Santiago est l’œnologue et vinificateur des vins de la marque Cadus et Don Nicanor. Ingénieur et agronome, Santiago a travaillé avec des vignerons légendaires. Il a commencé sa carrière de vinificateur chez Mendel sous la direction de Roberto de la Mota, aujourd’hui il travaille aux côtés du viticulteur conseil, Paul Hobbs. Il a été reconnu par le magazine Wine Enthusiast en 2016 comme l’un des vignerons de la «génération future» qui trace la voie à suivre à l’industrie du vin en Argentine. Sa philosophie est solidement ancrée dans l’expression du terroir avec le moins de manipulation possible du vin. Le bois est bien dosé, le fruit éclatant prend toute la place, les acidités sont très belles et tout est superbement bien équilibré.

La dégustation

Santiago a choisi de nous démontrer la large palette aromatique de l’ensemble des vins de la maison, la ligne directrice étant clairement l’expression du terroir. Nous avons dégustés 8 vins dont 3 sont disponibles à la SAQ à des prix qui offrent un excellent rapport qualité/prix!!

J’irai plus en détails dans les notes de dégustation de ces trois vins disponibles à la SAQ :

Nieto Senetiner, Sémillon (vin blanc), 2016, $16.45, code SAQ : 13653001. Ce nouveau vin sera disponible à la SAQ à partir de juillet 2018.

Rares sont les vins élaborés à 100% de sémillon. Celui-ci offre des notes de miel, de belles notes florales, de foin coupé, d’abricots et de noyaux de pêches. En bouche c’est bien équilibré avec un beau moelleux assez riche et une acidité assez fraîche pour ce cépage. Belle sensation de minéralité avec un vin bien droit, légère salinité, notes d’épices douces et de fruits blancs ainsi qu’une légère amertume en fin de bouche. Très beau! Avec risotto aux fruits de mer.

Nieto Senetiner, Malbec, 2017, $14.55, code SAQ: 106698

Coup de Coeur avec ce Malbec un peu atypique avec sa fraîcheur et sa finesse! Les vendanges de ce vin sont un peu plus hâtives afin de conserver une belle acidité ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur. Et quel excellent rapport qualité/prix!! Vous pouvez acheter ce vin les yeux fermés!

Des notes comme sur une crème de fruits rouges et de prunes bien mûres, très charmeur, touche de vanille, un peu d’alcool au nez. En bouche c’est bien équilibré avec un beau moelleux comme velouté, une acidité bien fraîche et des tannins charpentés et serrés. De belles notes sur la cerise et noyaux de cerise, c’est goûteux, c’est bon et à ce prix pourquoi s’en priver?

Nieto Senetiner, Cabernet-Sauvignon, Shiraz, 2016, $14.55, code SAQ : 10967629 (disponible à la SAQ Dépôt).

Vous recherchez un vin assez corsé pour votre BBQ cet été et ce à un prix raisonnable. Voila le vin qu’il vous faut.

Des notes de fruits rouges et noirs, d’épices douces (Shiraz) de cuir et un beau boisé bien intégré qui laisse quand même la place au fruit. En bouche c’est équilibré avec une acidité assez fraîche et des tannins bien charpentés sans être asséchants. Belle concentration de fruits noirs (mûres) et de notes d’épices douces, ce vin est bien goûteux et offre du volume et de l’amplitude ne bouche.

Les autres vins dégustés qui ne sont malheureusement pas disponibles au Québec.

Le Chardonnay 2016 de Don Nicanor était vraiment très beau, bien typé et tout en fraîcheur avec une belle structure.

Le Don Nicanor, Barrel Select, Malbec, 2016 qu’on verra peut-être à la SAQ un de ces jours. Belle concentration du fruit bien mûr avec des notes d’épices, tout en équilibre. Big and bold!

Le Don Nicanor, Single Vineyard, Malbec 2013. J’ai beaucoup aimé ce vin avec ses notes d’eucalyptus, de violettes, de cèdre et un beau boisé. Beau volume en bouche et très belle longueur.

Nous avons aussi dégusté un Bonarda 2000 qui était superbe avec de belles notes tertiaires sur la prune, des notes viandées, notes de tabac. Un vin qui a superbement bien vieilli.

Enfin, un vin doux le Don Nicanor Gewurtztraminer, Dulce Natural, 2017 avec ses notes de limes, d’épices douces parfait avec un bon dessert ou en apéritif.

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur #nietosenetiner

http://www.nietosenetiner.com.ar/EN/ARG/

http://www.sylvestre.ca/

Un beau Prosecco Brut que ce Santa Margherita!

Bien satisfaisant et rafraîchissant que ce Prosecco Superiore de la maison Santa Margherita. Élaboré à partir du cépage Glera, ce vin mousseux provient de l’appellation Valdobbiadene en Vénitie dans le Nord-est de l’Italie. À $18.70, ce Prosecco représente certainement un beau rapport qualité/prix. Code SAQ : 12509154

Une mousse assez crémeuse d’où se dégage des notes surtout sur la pomme, le foin coupé et des notes florales. En bouche, c’est bien droit avec une certaine sensation minérale, pas trop sucré avec ses 13 g/l de sucre résiduel et quand même bien équilibré. On retrouve les notes de pommes ainsi qu’une très belle acidité qui fait saliver. La longueur en bouche est appréciable. Mes invités l’ont bien apprécié lors de la fête des pères!

Pour en savoir plus sur la maison Santa Margherita : http://www.santamargherita.ca/en

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur #santamargherita #vinsfins  https://www.sdvf.ca/

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén