Mois : août 2018 (Page 1 of 2)

Les vins blancs d’Italie de l’appellation Soave Classico, parmi mes préférés. Et celui de Inama Azienda Agricola…hummm…excellent !

Tous les vins de cette maison me plaisent beaucoup. Leurs vins blancs étant pratiquement sublimes. Et en particulier ce Vin Soave, Soave Classico DOC, 2017, vin blanc pour $20.30, cépage : Garganega, code SAQ : 908004.

Ce vin possède un nez des plus charmeurs, bien aromatique avec de belles notes florales ainsi qu’une belle sensation de minéralité, de fruits blancs (pommes, poires) et de noix. En bouche c’est la texture qui étonne avec une belle richesse et une belle sensation en bouche. Belle acidité et superbe sensation de minéralité entremêlées avec des notes de pommes et de poires. Belle longueur en bouche. Quel beau rapport qualité/prix pour un vin des plus satisfaisant. Fera un bel accord avec risottos et les poissons blancs.

Inama Azienda Agricola :  http://www.inama.wine/en

Inama est une jeune entreprise familiale créée par Giuseppe Inama et dirigée par son fils Stefano. Le début des années 1990 marque une époque ou la production des vins de Vénitie est axée sur la quantité plutôt que la qualité. Les vignes sont plantées sur des plaines ou les sols sableux entraînent la typicité du Soave qui était souvent décrit à cette époque comme un vin plat.

En 1996, Giuseppe Inama fait l’acquisition de petites parcelles de terre et va à contre-courant en arrêtant ses choix sur des lieux situés en altitude plutôt que sur des plaines. Il désire restaurer la réputation de l’appellation Soave en créant des vins de terroir impossibles à produire ailleurs. Les sols volcaniques, composés de basalte sur lesquels il plante plus de 60 hectares, donnent des vins minéraux, floraux, équilibrés et élégants.

https://www.mdv.ca/

À la découverte de cépages ancestraux catalans avec Miguel Torres lui-même !!

Cette semaine je rencontrais une des personalité les plus en vue du monde vinicole. Miguel Torres Maczassek (5ième génération) CEO des entreprises Familia Torres grâce à l’invitation de Caroline Leblanc ambassadrice de la marque.

Cette maison fait partie de celles que j’affectionne particulièrement entre autres grâce à la qualité de leurs vins. En général, quand je parle des vins de la maison, j’entends invariablement des commentaires positifs. Même quand j’ai texté à un de mes collaborateurs que je rencontrais M. Torres il m’a répondu laconiquement ‘’Du bon jus !!’’. Rien d’étonnant que ce soit la marque vinicole la plus admirée au monde (magazine Drinks) avec des marques comme Vigna Sol Torres, Vigna Esmeralda, Sangre de Toro, Gran Coronas, Laudis, 5G, Celeste, Mas La Plana et bien d’autres.

Torres se trouve dans la région du Penedès, au sud de Barcelone. La famille est propriétaire de vignobles historiques et très convoités dans certaines des plus belles régions espagnoles : Conca de Barbera de Priorat, Penedès et Costers del Segre. Ils sont aussi présents dans plusieurs régions du monde dont aux USA ainsi qu’au Chili.

L’occasion de rencontrer Miguel Torres était des plus spéciales. On nous conviait à déguster des vins élaborés à partir de cépages ancestraux, jadis oubliés qu’on a récupéré grâce aux efforts de la maison Torres et de plusieurs autres collaborateurs et ce au départ dans le seul but de répertorier tous les cépages ancestraux catalans. Pratiquement un super projet philanthropique.

Le tout a débuté dans les années 80 avec l’idée qu’a eue Miguel A. Torres de récupérer ces cépages ancestraux. Grâce à la collaboration des viticulteurs qui se sont intéressés au projet on a commencé à découvrir plusieurs de ces cépages . Et dans certains on arrivait pas à les identifier. Suite à des analyses d’ADN on a réussi non seulement à les identifier et à les répertorier mais aussi à en découvrir de nouveaux auxquels on a donné le nom des endroits ou ils ont été trouvés.

Plusieurs ont été reproduits in vitro puis par la suite en serre. Est venu la plantation dans des vignobles appropriés et ce, de façon expérimentale. Et pour quelques-uns d’entre eux jugés les plus prometteurs on en a fait du vin lesquels nous ont été présentés lors de cette dégustation. Six de ces cépages ont  ont été enregistrés au Ministère de l’Agriculture et le Forcada ainsi que le Moneu ont même été intégrés dans les appellations catalanes.

Fait intéressant, on s’est aperçu que certains de ces cépages résistaient très bien à la chaleur tout en produisant des vins plus qu’intéressants. Une autre solution pour les vignerons espagnols et catalans pour faire face au problème grandissant du réchauffement climatique tout en bâtissant une différentiation importante pour les vins catalans Vs les vins offerts de partout sur la planète.

Pour en savoir plus : https://www.torres.es/en/home

La dégustation

Il faut que je vous dise que je me sentais privilégié de goûter à ces vins surtout avec Miguel Torres. Nous avons dégusté 6 vins élaborés en tout ou en partie avec ces cépages ancestraux dont 1 blanc et 5 rouges. Seul le Grans Muralles est disponible présentement en importation privée auprès de l’agence Galleon .(https://www.galleonwines.ca/fr-qc/grans-muralles-2011-torres).

Le Forcada, 2016, Finca Mas Palau, vin blanc. Au nez un vin des plus aromatique avec des notes de fruits blancs surtout sur la pêche et la poire ainsi que des notes d’agrumes et florales. En bouche une belle texture presque riche ainsi qu’une acidité pratiquement vive et une belle sensation de minéralité (un vin bien droit, incisif). Finale moyenne avec une légère amertume. Un beau vin de gastronomie.

 

 

Le Pirene, 2016, Finca Sant Miquel de Tremp, vin rouge. Un nez bien charmeur sur des notes dominantes d’épices et de fruits rouges. En bouche ce vin est des plus équilibré avec des tannins assez ronds soutenant une belle structure. ON y retrouve des notes végétales, de résine ainsi que des notes de fruits noirs. Un vin très goûteux, juteux avec une belle finale assez longue.

 

 

Le Moneu, 2017, Finca Castell de la Bleda, vin rouge. Des notes d’eucalyptus, végétales et beaucoup de fraîcheur. En bouche on retrouve ce côté herbacé allié à beaucoup de fraîcheur ainsi qu’avec des notes de fruits noirs. Les tannins sont bien équilibrés, l’acidité bien présente, et la finale est toute en longueur. Beau vin de gastronomie.

 

 

 

Le Gonfaus, 2016, AOP Costers del Segre, Finca Purgatori, vin rouge. Un de mes préférés avec un nez super charmeur sur des notes de menthe fraîche, d’épices (cannelle, muscade), et d’écorce d’orange. Un beau vin bien équilibré avec une acidité bien présente.  On retrouve les notes d’épices, des notes de fruits noirs ainsi qu’un soupçon d’écorce d’orange. Pas mal complexe et super bon!

 

 

Le Querol, 2016, Finca Muralles, vin rouge. Au nez il faut l’attendre un peu car il était peu aromatique. En bouche, le moelleux est un peu ferme avec un beau contraste entre l’acidité bien fraîche et les tannins charpentés soutenant une très belle structure. Très belle longueur avec une finale bien goûteuse.

 

 

 

Le Grans Muralles, DO Conca de Barbera, 2011, cépages : Garnacha Tinta, Monastrell, Querol, Garro et Samso. Ce vin est disponible en importation privée à $125.00/btle caisse de 6 bouteilles. De facture nettement plus classique avec des notes de cèdre, d’épices et de prunes. En bouche la texture est somptueuse avec une belle acidité équilibrée et des tannins pratiquement charpentés. On retrouve en bouche des notes de mûres, de prunes avec un beau boisé bien intégré. Beaucoup de volume et d’amplitude ainsi qu’une longue finale. J’ai beaucoup aimé ce vin !!

(https://www.galleonwines.ca/fr-qc/grans-muralles-2011-torres).

 

 

 

 

 

Vous voulez faire changement de votre habituel sauvignon blanc d’Australie? Découvrez ce Verdelho de Chapel Hill !

Australie, McLaren Vale, Chapel Hill, Verdelho, 2017, $19.95, code SAQ: 13503686.

Au premier nez ce sont les notes végétales qui prédominent comme de l’herbe fraîche et du foin coupé. Puis après quelques minutes comme en filigrane des notes d’agrumes et de fruits tropicaux se sont pointées pour finalement prendre le dessus. En bouche ce qui est intéressant c’est l’équilibre entre une acidité assez vive et les arômes d’herbes fraîches ainsi que d’agrumes et de fruits tropicaux. Le vin est bien droit avec une belle sensation de minéralité le tout se terminant sur des notes de zeste de citron qui lui procurent une belle amertume qui fait saliver. Un vin à découvrir! Il fera un très bel accord avec du poisson grillé au citron et un poulet au curry.

Chapel Hill Winery: https://www.chapelhillwine.com.au

Chapel Hill Winery à McLaren Vale a été fondée sur le site de la chapelle Seaview et de l’école y attenant. La chapelle Ironstone de 1865 a été restaurée et fait partie intégrante de la salle de dégustation. La plantation du vignoble a commencé en 1972 et le premier millésime a eu lieu en 1975.

Perchés au bord de la spectaculaire gorge d’Onkaparinga, les sols rocheux peu profonds offrent une vue absolument incroyable sur McLaren Vale et le golfe de St Vincent. Sous la direction de Michael Fragos et de Bryn Richards ils élaborent leurs vins sous la marque Chapel Hill à partir de leurs propres vignobles ainsi qu’à partir de raisins achetés de viticulteurs sélectionnés. Leur vision est d’élaborer des vins axés sur la pureté du fruit toujours à la recherche de l’équilibre.

http://www.selectionsfrechette.com/

Un sangiovese de tous les jours! Le Tenuta Sassoregale, Sangiovese, 2016.

Le Tenuta Sassoregale, Maremma Toscana, Sangiovese, 2016, $17.00, code SAQ : 13690127.

C’est le genre de vin bien typé élaboré à partir de Sangiovese qu’on peut boire à tous les jours! Moi je l’ai essayé avec une pizza four à bois assez épicée avec saucisses italiennes et l’accord était super. Au nez les notes de fruits rouges sont bien évidentes surtout sur la cerise et les noyaux de cerises avec des notes épicées typique du cépage. En bouche c’est frais avec une belle acidité et des tannins équilibrés sans être trop corsés. C’est simple, bien juteux et facile à boire.

Tenuta Sassoregale (Santa Margherita Gruppo Vinocolo)  : https://www.sassoregale.com/world/

https://www.santamargherita.com/world/en

Sassoregale se situe au cœur de la région de la Maremma. Acquis en 2002 par Santa Margherita Gruppo Vinicolo, les 38 hectares du domaine (dont 30 sont plantées de vignes) sont situés au centre d’une plaine entourée de collines, à des altitudes comprises entre 100 et 180 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les vignobles donnent sur la mer Tyrrhénienne, à quelques kilomètres seulement à vol d’oiseau. La première impression de Sassoregale est la lumière, la clarté du ciel et la force du soleil, atténuées par les brises constantes. Ceci, ajouté à la grande biodiversité qui caractérise la vaste vallée de la rivière Ombrone et aux techniques de culture respectueuses de la vigne et de l’environnement, font du domaine un petit univers où la main de l’homme parvient à préserver les caractéristiques profondes du terroir.

Les sols riches sont profonds et à texture moyenne. Ils sont principalement à base d’argile, mais une petite zone, plantée en syrah, est plus sableuse avec du gravier. En plus de la syrah, les vignobles abritent également du sangiovese, du merlot et du vermentino. Les vignes sont des vignes formées de cordelettes et plantées avec une densité élevée de plus de 5000 par hectare. Sassoregale est en cours de conversion en culture biologique.

http://www.vinsfins.ca/

Un très beau Cru Bourgeois de l’appellation Haut-Médoc pour $23.95! Le Château Tour Saint-Joseph, 2012.

Château Tour Saint-Joseph, Bordeaux, Haut-Médoc, Cru Bourgeois, 2012, $23.95, cépages : Merlot 50%, Cabernet-Sauvignon 45%, Cabernet Franc 5%, code SAQ : 10752775. Noté 90 pts par Wine Enthusiast.

Au nez des notes de prunes bien mûres ainsi qu’un soupçon d’évolution (notes tertiaires – ce vin a quand même 6 ans) ainsi que des notes de sous-bois. En bouche on perçoit un beau contraste entre une acidité assez fraîche et des tannins résolument charpentés (45% de Cabernet-Sauvignon). Il offre pas mal d’amplitude en bouche avec une finale assez longue sur des notes de mûres assez concentrées ainsi qu’un léger boisé bien intégré. Franchement j’ai bien aimé ce vin qui offre un début de notes tertiaires (notes d’évolution) que j’affectionne particulièrement. Quel bel accord avec une entrecôte de bœuf bien grillée, un magret de canard ou du gibier.

La maison Cheval Quancard : http://www.chevalquancard.com/old/fr/

Les vins de Bordeaux Cheval Quancard, viticulteur et négociant-éleveur depuis 1844, élabore une large gamme de vins de Bordeaux tant des grands crus classés, des vins de petits châteaux, ou vins sélectionnés sur l’ensemble du terroir de Bordeaux. Face aux grandes sociétés généralistes, Cheval Quancard se positionne comme une entreprise familiale spécialisée.

« Tout le Bordeaux, rien que le Bordeaux » pourrait être sa devise. Cette stratégie s’appuie sur une étroite relation avec le terroir, supportée par l’exploitation de plusieurs domaines familiaux.
On pourrait dire que la Maison Cheval Quancard assure une production de qualité avec un caractère pratiquement artisanal.

http://www.selectionsfrechette.com/

Un très beau vin bio de Bordeaux élaboré sur une île !! Le Domaine de l’Ile Margaux 2015 vous offre un excellent rapport qualité/prix!

Vignoble situé sur une toute petite île (1km par 300 mètres), en pleine mer de Garonne juste en face (à 300 mètres) de la commune de Margaux, avec une superficie de 20 hectares dont 14 de vignes dont l’âge moyen est de 35 ans.

Les cépages utilisés sont les classiques de Bordeaux (merlot, cabernet-sauvignon, cabernet franc, malbec et petit verdot) avec le merlot en prédominance et la viniculture est totalement bio/biodynamie depuis 2015. De plus, les vendanges sont manuelles. La philosophie du propriétaire Gérard Favarel est ‘’de faire le meilleur vin possible’’ dans ce vignoble au milieu de la mer.

Pour en savoir plus sur le Domaine de l’Ile Margaux, cliquez sur les liens suivants :

https://www.youtube.com/watch?v=SndEFX2Lcwg

https://www.youtube.com/watch?v=y6YizRLxTWA

www.bordemer.net

Domaine de l’Ile Margaux, Bordeaux des Iles, Bordeaux Supérieur, 2015, $21.75, cépages : Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Malbec et Petit Verdot, code SAQ : 43125. La bouteille du 2015 reflète clairement la viniculture en bio du vignoble.

J’ai toujours aimé le classicisme de ce vin. J’avais trouvé le 2014 un brin austère alors que ce 2015 est plus exubérant tant au nez qu’en bouche. Son nez des plus charmeurs nous laisse découvrir des notes bien concentrées de fruits rouges (cassis, fraises bien mûres) et de bleuets ainsi qu’un soupçon de notes boisées et de chocolat noir. En bouche il est des plus expressif avec un bel équilibre entre une belle acidité et des tannins franchement plus corsés que le 2014. On sent une belle amplitude en bouche et une longue finale sur des arômes bien fruités. Pas mal bon! À $21.75 ce vin offre un excellent rapport qualité/prix! Accord avec côte de bœuf grillée, entrecôte grillée, magret de canard.

http://www.chartonhobbs.com/fr/

Un vin espagnol différent à essayer! Le Ijalba, Graciano, 2015

Ijalba, Graciano, Rioja Alavesa, 2015, $22.75, code SAQ : 10360261. Noté 89 pts par Wine Spectator.

Les viticulteurs espagnols ont délaissé au fil du temps le cépage Graciano surtout à cause de ses rendements peu élevés ce qui veut dire moins de vin par vigne. C’est un cépage des plus aromatiques de couleur d’un rouge foncé avec une belle acidité ainsi que des tannins passablement corsés. Il dégage des notes de vanille, d’épices, de fruits noirs, de violettes et de chocolat.

La mission de Vina Ijalba est, entre autres,  de ressusciter les raisins traditionnels de la Rioja, et ce vin en est un parfait exemple. Il est issu de son vignoble de 20 hectares composé de Graciano (le plus grand au monde) et est devenu un produit phare depuis 1995. Viña Ijalba a contribué à protéger la biodiversité de la Rioja et est devenue la première bodega au monde à produire des vins exclusivement composés de tempranillo Blanco, Maturana Blanco, Graciano et Maturana Tinta.

Ce vin a un nez très charmeur, bien aromatique avec des notes de crème de fruits noirs surtout sur la mûre, la cerise noire et le cassis. De belles notes boisées s’entremêlent avec de belles notes florales et un soupçon de notes herbacées. En bouche c’est un super bel équilibre entre une acidité bien fraîche presque vive et des tannins charpentés qui ont pas mal de corps. C’est hyper goûteux avec des arômes de fruits noirs, de chocolat et de notes boisées. Ce vin offre un beau volume et une belle amplitude en bouche avec une longue finale bien fruitée. C’est le vin idéal pour le BBQ, les viandes rouges rôties et les gibiers. J’ai vraiment aimé ce vin. Normalement pour les chroniques je déguste un verre de vin pour m’en faire une idée. Je vais plus que probablement en prendre un troisième…

Pour en savoir plus sur Vina Ijalba :  https://ijalba.com/winery/en

http://www.chartonhobbs.com/fr/

Un vin de Vénitie des plus intéressant élaboré à partir du cépage Corvina! Le Scaia, Corvina, Tenuta Sant’Antonio, 2015

Ce n’est pas souvent qu’on peut goûter à un vin de l’appellation IGT Vénétie élaboré à partir du seul cépage Corvina. Plus souvent qu’autrement les vins de cette appellation sont issus d’un assemblage de Corvina, de Rondinella et de Molinara.

Scaia, Corvina, Tenuta Sant’Antonio, 2015, $14.50, cépage : 100% Corvina, code SAQ: 12693035

Au nez, de belles notes de fruits rouges (cerises, griottes, cassis, framboises et de prunes) d’épices douces ainsi que des notes florales (sur la rose). Bel équilibre en bouche avec des tannins équilibrés et bien soyeux ainsi qu’une belle acidité. Un vin bien goûteux et vraiment intéressant! Parfait avec les plats de pâtes et les risottos, les viandes rouges, les viandes rôties.

 

 

 

 

Petite histoire de Tenuta Sant’Antonio :  https://www.tenutasantantonio.it/en/la_tenuta

Quatre frères et un rêve qui a pris naissance dans les vignes de leur père au cœur de la Valpolicella  dont le nom vient du latin : Vallis-Polis-Cellae ou « la vallée avec de nombreuses caves ».

Armando, Tiziano, Paolo et Massimo Castagnedi: quatre frères et une seule passion qui a pris naissance dans les vignobles de leur père à San Zeno di Colognola ai Colli, à Valpolicella où sont fabriqués les plus célèbres vins de Véronèse: Amarone, Valpolicella et Soave.

Les frères Castagnedi avaient passé des années à travailler comme consultants sur tous les aspects de la gestion des vignobles pour la coopérative locale. Ils ont appris la passion pour la vigne de leur père Antonio qui a passé plus de cinquante ans à cultiver la vigne à San Zeno di Colognola ai Colli, une sous-zone de la région de Valpolicella.

En 1989, ils ont pris la décision audacieuse d’acheter une propriété de 30 hectares non loin des vignes appartenant à leur père dans le Monti Garbi, jetant les bases de ce qui est devenu un domaine agricole connu dans le monde entier, le producteur d’excellents vins, avec plus de cent vingt hectares cultivés et une installation de vieillissement à la fine pointe de la technologie. Décision audacieuse parce que les vins d’Italie à ce moment n’avaient pas la reconnaissance internationale dont ils jouissent maintenant, et une grande partie du monde du vin italien était encore embourbé dans des méthodes archaïques de penser et de produire.

Philosophie

Le but de Tenuta Sant’Antonio est de créer des produits avec une plus grande personnalité, en se concentrant particulièrement sur une production plus naturelle. Il y a quatre ou cinq ans, Tenuta Sant’Antonio a décidé de tenter une expérience qui diffère du processus traditionnel, tant dans la vigne que dans la cave, en essayant de tirer parti des dernières informations obtenues des laboratoires de recherche innovants. Cette expérience a commencé lorsque Tenuta Sant’Antonio a découvert la possibilité de produire des vins sans utiliser de sulfites: c’est ainsi que le projet Télos a commencé.

Vinification

La fertilisation organique et chimique (fumier et engrais) a été remplacée par l’utilisation de compost végétal, obtenu par la fermentation de brindilles et de branches, de micro-organismes et de déchets humides domestiques.

La préférence est donnée à une couverture herbacée totale sans utiliser de désherbage chimique, l’intégration d’engrais vert et le fauchage des mauvaises herbes. En été, l’utilisation de produits traditionnels, tels que le cuivre et le soufre, pour la protection des vignes est fortement réduite. Tenuta Sant’Antonio utilise des levures sélectionnées obtenues directement à partir de raisins de sa propre production, nourris avec des aliments biologiques et non avec des produits chimiques. Les températures du vin sont surveillées en permanence et l’azote est utilisé dans toutes les étapes du travail comme protection anti-oxydante.

J’ai déjà écris un article sur les Amarones de Sant’Antonio. Cliquez sur ce lien pour y accéder : https://goo.gl/T7gvPh

http://markanthonywineandspirits.ca/

 

 

 

Un très beau vin blanc du Sud de la France! Le Château-Mont Redon, Lirac 2017. Du soleil plein la bouche, généreux, goûteux et délicieusement différent!

Ah les grands vins blancs du sud de la France… un peu les grands oubliés de cette région. Quand on y goûte on s’émerveille devant ces arômes, ces saveurs et cette générosité de goût. Ais-je besoin de vous dire que c’est toujours un bonheur de renouer avec les vins blancs de cette région?

Château Mont-Redon, Vallée du Rhône méridionale, Lirac, 2017, $24.90, cépages : Clairette 45%, Grenache blanc 25%, Roussanne 20%, Viognier 10%, code SAQ : 12258973

Quelle belle complexité qu’offre ce vin! Élaboré à partir d’un assemblage de Clairette, Grenache blanc, Roussanne et de Viognier ce vin offre au nez des notes de vanille, de fruits blancs (pêches et poires), d’amandes (la Roussanne) ainsi que de belles notes florales. En bouche la texture légèrement grasse et riche offre un beau contraste avec l’acidité équilibrée de ce vin. Les saveurs de fruits blancs s’entremêlent avec des notes boisées bien intégrées et une légère note d’oxydation qui vient de la Roussanne. C’est goûteux, généreux d’une belle amplitude et d’une très belle longueur. Idéal avec une volaille bien grillée.

Château Mont-Redon : https://www.chateaumontredon.com/#intro

 

Chez Château Mont Redon, comme il se fait depuis quatre générations, c’est maintenant la passation des pouvoirs chez ce vignoble réputé alors que Pierre Fabre (propriétaires : famille Abeille et famille Fabre) prend les rênes de ce réputé vignoble. Alors que beaucoup de vignobles passent en ‘’mains étrangères’’ c’est toujours une belle histoire de famille qui se perpétue chez Château Mont Redon. Passation oui, mais aussi continuité au niveau des grandes lignes directrices qui guident l’élaboration des vins qui en ont fait un succès :

La recherche de la qualité, le respect du terroir, la recherche de l’équilibre tout en combinant puissance et finesse et enfin la régularité d’un millésime à l’autre. J’aime bien entendre un vigneron dire : ‘’Chaque cuve c’est comme élever un enfant’’. C’est la recherche de la pureté du fruit (les vins ne sont pas confiturés) et le respect du terroir qui l’animent.

Qu’y a-t-il à savoir de Château Mont Redon?

  • Des vignobles à Châteauneuf-du-Pape (100 hectares), Côtes-du-Rhône (25 hectares) et à Lirac (32 hectares)
  • Unique propriété de 100 hectares d’un seul tenant à Châteauneuf
  • Une des plus importantes librairies de vieux millésimes
  • Viniculture ‘’ultra-raisonnée’’ avec une démarche environnementale stricte
  • Très vieilles vignes
  • Rigueur absolue dans le travail du vignoble (beaucoup d’opérations manuelles) et les assemblages. Importance du tri (sélection des baies à la vendange et au chai)
  • Mise en marché tardive des Châteauneuf rouges

Ce qui se traduit en des vins qui sont tous en équilibre, fraîcheur, pureté du fruit, puissance (rouges) et en finesse.

https://www.youtube.com/watch?v=M5PEV3bkJPI

www.chartonhobbs.com

Découvrez ce très beau vin dessert à petit prix! Le Luis Felipe Edwards, Late Harvest, 2015.

Luis Felipe Edwards, Late Harvest, Viognier/Sauvignon blanc, 2015, Chili, $13.55, 375 ml, code SAQ : 11904460.

Ce vin dessert vous éblouira tant pour ses saveurs et ses arômes que par son excellent rapport qualité/prix. Vraiment surprenant!

Au nez, des notes d’abricots confits et de pêches (cépage viognier) ainsi que des notes d’agrumes (sauvignon blanc). En bouche ce qui charme c’est le moelleux et le velouté de ce vin avec une texture assez grasse. On retrouve les notes d’abricots et de pêches ainsi que des notes de miel. Le niveau de sucre est assez élevé avec 174.7 g/l. Mais ce côté sucré disparaîtra en accord avec un dessert bien sucré. Les deux niveaux de sucre vont comme s’annuler. La longueur de ce vin est surprenante et c’est vraiment très bon !! Accords avec tarte tatin, fromages bleus et fruits secs.

Vina Luis Felipe Edwards : https://www.lfewines.com/about/

L’histoire de Viña Luis Felipe Edwards (LFE) remonte à 1976, lorsque Luis Felipe Edwards Sr. a acheté le domaine Fundo San José de Puquillay, situé dans la vallée de Colchagua, une région viticole de plus qualitatives au Chili. Le domaine est niché dans une vallée isolée en forme de fer à cheval, séparée des majestueuses Andes enneigées par la plus petite crête de San Fernando.

A cette époque, il était composé de 60 hectares de vignes datant du début du 20ème siècle, composés principalement de Cabernet Sauvignon, Malbec, Carmenere et Merlot. Au début des années quatre-vingt-dix, Luis Felipe Sr. a décidé de fabriquer du vin sous son propre nom et a donc construit un établissement moderne équipé des dernières technologies. Le premier millésime, Luis Felipe Edwards Cabernet Sauvignon 1994, a été lancé sur le marché international à la fin de 1995 et continue de bien se porter jusqu’à ce jour, ce qui témoigne du niveau de qualité des vins LFE depuis le premier jour.

Viña Luis Felipe Edwards est depuis devenue la plus grande entreprise vinicole 100% familiale et gérée au Chili, avec 1850 hectares de vignobles et l’exportation vers plus de 100 pays; Deux générations participent activement au maintien de la marque synonyme de qualité et de valeurs familiales traditionnelles.

www.elixirs.ca

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén