Mois : novembre 2018 (Page 1 of 3)

Sortez des sentiers battus et essayez Le Kidonitsa, 2016! Un très beau vin grec des plus goûteux!

Kidonitsa, 2016, IGP Péloponnèse, $19.00, Producteur : Monemvasia, code SAQ : 13638249. Noté médaille d’Or Sélections Mondiales Montréal.

J’adore faire des découvertes! J’ai reçu cet échantillon sans trop savoir à quoi m’attendre. Je n’avais jamais entendu parler de ce cépage rare et quelque peu oublié dont le potentiel est surtout l’intensité aromatique ainsi qu’une belle acidité. Ma première impression? Super beau vin de bouffe des plus polyvalent!

Au nez, des notes assez complexes et intenses de fruits blancs sur la pêche et l’abricot ainsi que de fruits exotiques sur le coing. En bouche la texture est assez riche et l’acidité bien fraîche et quelque peu vive. Ce qui surprend c’est sa structure bien équilibrée et son intensité aromatique. On a un rappel des notes de fruits blancs, un peu d’amertume et le tout culmine en une longueur appréciable. Super accords avec des viandes blanches qui pourraient être grillées et des fruits de mer en sauce.

http://essencia-vins.com/

http://www.malvasiawines.gr/Default.aspx

Un beau vin blanc de tous les jours charmeur et à petit prix. Le Ionos, Cavino de Grèce.

Ionos, Cavino, Grèce, Achia, $10.80, cépages : Roditis 80%, Muscat 20%, sucre : 5.2 g/l, alc. : 11.5%, code SAQ : 13746477.

Ce vin blanc des plus polyvalent saura vous plaire par ses notes légèrement miellées, ses notes de fruits exotiques et de fruits blancs ainsi que des notes florales. En bouche c’est bien frais avec une acidité bien rafraîchissante, un soupçon d’agrumes, des saveurs de fruits exotiques et de miel ainsi qu’une longueur assez persistante. C’est un vin de tous les jours charmeur et sans prétention mais qui est des plus satisfaisant.

Cavino : Pour en savoir sur ce producteur cliquez sur ce lien : https://www.cavino.gr/en.aspx

Sachez que ce producteur met en marché un de mes vins grec préférés le Mega Spileo : https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/domain-mega-spileo-2010/13110137

http://divinparadis.com/#/

À la découverte des vins de François Lurton. De l’Espagne jusqu’en Argentine.

J’ai eu le plaisir, tout récemment,  de déguster une bien petite partie des vins de François Lurton avec Mathilde Bazin de Caix. Nous avons débuté avec les vins Hermanos Lurton dont la provenance pour les vins blancs est la D.O.Rueda (créée en 1980) et pour les vins rouges la D.O. Toro toutes deux situées au sud de l’appellation Castille et Léon en Espagne. Nous avons eu le plaisir de déguster les grands vins Campo Eliseo et El Albar.  Puis nous sommes passés en Argentine dans la région de Mendoza avec la Bodega Piedra Negra propriété de François Lurton. Tout un périple! Alors suivez-moi dans cette dégustation et faites de belles découvertes!

http://vinsfins.ca/   https://www.francoislurton.es/

Hermanos Lurton : https://www.hermanoslurton.es/en/

Rueda

Toro

Propriété de François Lurton (4ieme génération de la célèbre famille Lurton) depuis 1992 il débute la production de vins blancs avec le cépage Verdejo qui donne des vins blancs secs et aromatiques. Puis à la recherche d’un terroir pour produire de grands vins rouges il se tourne vers la D.O. Toro et y découvre de vieilles parcelles du cépage Tinta de Toro exceptionnelles comme la Cuesta Grande. Comme le mentionne François Lurton: « il s’agit de l’une des plus anciennes appellations d’Espagne et son cépage est Tinta de Toro est très particulier ».

La Dégustation:

Hermanos Lurton, Verdejo, La Perdiz, Rueda, 2017, $15.85, code SAQ: 727198. Noté 90+ points Guia Penin.

Notes d’agrumes assez persistantes et de fruits blancs ainsi que quelques notes herbacées . En bouche l’acidité est bien fraîche avec une petite touche saline. La finale, un peu courte, est tout en fruits.

 

 

Hermanos Lurton, Tempranillo, 2016, $15.45, code SAQ : 10359261. Noté 91 points Guia Penin.

Au nez un soupçon de notes animales surpassées rapidement par des notes de fruits rouges surtout sur la cerise ainsi qu’une touche vanillée. En bouche, les tannins sont bien charpentés tissés serré avec des notes de fruits rouges et noirs sur la cerise ainsi que quelques notes d’épices douces. Un vin généreux, facile à boire et d’une belle longueur.

 

Campo Eliseo : https://www.francoislurton.es/

En 2001 François Lurton s’associe avec Michel et Dany Rolland afin d’exploiter tout le potentiel d’un terroir exceptionnel pour y produire un grand vin: Le Campo Eliseo. Une cave unique en son genre y est construite au coeur de l’appellation Rueda sur les grands plateaux de La Seca, le berceau du Verdejo. Campo Eliseo deviendra une histoire vraie d’oenologues passsionés par les terroirs et par les cépages uniques.

La dégustation :

Campo Eliseo, Verdejo, Rueda, 2013, $97.95 disponible en importation privée en caisse panachée (laquelle inclut d’autres vins). Noté 92 pts Guia Gourmets. http://vinsfins.ca/

Ce vin a un nez des plus charmeurs vraiment superbe avec des notes de cire d’abeille, de fruits blancs légèrement oxydés. En bouche la texture est de velours avec une acidité presque fraîche. C’est goûteux avec des notes de fruits blancs et exotiques. D’une belle structure avec une longueur très appréciable.

Campo Alegre, Toro, 2014, autour de $30.00, ce vin sera possiblement disponible à la SAQ. Noté 91 pts James Suckling. À suivre…

Des notes de fruits rouges et noirs assez intenses mais pas trop ainsi que des notes d’épices. Bel équilibre en bouche avec des tannins bien charpentés tissés serré. Des notes de cerises toutes en finesse avec beaucoup de volume et d’amplitude. Superbe longueur.

 

Campo Eliseo, Toro, 2006, $97.95. Ce vin est disponible en importation privée en caisse panachée. Ce vin était consacré Le meilleur vin d’Espagne selon Wine Enthusiast en 2006. http://vinsfins.ca/

Des notes d’évolution avec un côté notes animales sur le cuir ainsi que des notes de fruits rouges. La bouche est toute en équilibre avec des tannins charpentés et beaucoup de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…

El Albar, Toro, 2006, $33.75, disponible en importation privée. http://vinsfins.ca/   https://www.lurton.com/bodega-el-albar

Ce vin fait partie de mes préférés. Des notes sur la fraise bien mûre et légèrement confiturée . En bouche, la texture est de velours avec des tannins presque charpentés. Des notes d’évolution sur un côté animal ainsi que des notes de fruits rouges et noirs. Assez incroyable!!

 

Bodega Piedra Negra Argentine : https://www.bodegapiedranegra.com/

Et puis nous sommes allés du côté de l’Amérique du Sud avec la Bodega Piedra Negra située en Argentine. François Lurton y a planté ses vignes dans la vallée de l’Uco, au pied de la Cordillère des Andes, à une altitude de 1 100 m, dans des conditions semi-désertiques (le sol alluvial, pauvre et graveleux, rappelle Pessac-Léognan!). Il a construit son vignoble, Bodega Piedra Negra, au cœur de 200 hectares de terres vierges acquises au milieu de ce qui, quelques années plus tard, deviendrait l’indication géographique de Los Chacayes.

La dégustation :

Gran Lurton, 2013, Cabernet-Sauvignon, $24.30, code SAQ : 11375596.

J’ai beaucoup aimé ce vin! Sur des notes herbacées, de cèdre, de fruits rouges surtout sur le cassis avec des notes épicées. La facture de ce vin est des plus classique, très Cabernet de style européen avec des tannins particulièrement charpentés mais bien lisses, sur des notes de fruits rouges avec passablement de volume et d’amplitude. Très beau rapport qualité/prix !

http://vinsfins.ca/

Juteux, goûteux, généreux que ce vin de Sicile. Le Lignum Vitis, Frappato Shiraz, 2017

Un vin de Sicile goûteux, juteux plein de fruits sur la mûre et la cerise noire avec des notes d’épices douces, de torréfaction et de chocolat noir. Un heureux mélange de Frappato et de Shiraz qui donne des tannins presque charpentés, des notes de fruits noirs, d’épices, de torréfaction et de chocolat. Tout en fraîcheur, pas lourd du tout malgré son 14.5% d’alcool, c’est un vin généreux qui se boit facilement entre amis. Tellement bon! Non seulement il est spécial au niveau du goût et de ses arômes, il est un des rares vins avec une étiquette faire en bois.

Lignum Vitis, Frappato Shiraz, 2017, $17.35, code SAQ : 13590450.

Ce vin est produit par le plus gros producteur privé de vins en Italie : Enoitalia qui produit 97 millions de bouteilles ce qui est énorme. Il est la preuve que même si un vin est produit par un très gros producteur ça ne veut pas dire qu’il est moins bon. Dans ce cas-ci, c’est le contraire.

Pour en savoir plus sur ce producteur cliquez sur ce lien :  https://www.enoitalia.it/en/lignum-vitis-frappato-shiraz/

www.divinparadis.com

Croquez dans le fruit de ce Gamay Première Vendange d’Henry et Jean-Sébastien Marionnet !!

Je l’ai bu hier soir chez mon beau-frère Jacques avec de la joue de porc. Absolument incroyable! Je le connaissais déjà et il m’est apparu encore plus en fruits que jamais. On parle ici d’un Gamay de la Loire en Touraine qui a été élaboré sans souffre ajouté. Souvent ces vins peuvent être instables et dégager des odeurs quelquefois désagréables puisque les sulfites agissent comme anti-oxydants et stabilisent le vin. Dans ce cas-ci, oh que non! C’est tout en fruit sur la mûre, le cassis, la cerise ainsi que de la fraise, on presque l’impression de croquer dedans. Les tannins sont assez présents pour un Gamay et la longueur est appréciable. Vous entendez parler de Gamay ces temps-ci. C’est certainement un de ceux que vous vous devez d’essayer!

Première Vendange, Gamay, 2017, Henry Marionnet, Le Domaine de la Charmoise, $25.70, code SAQ : 12517875.

Pour en savoir plus sur le vignoble : https://www.henry-marionnet.com/

http://vinsfins.ca/

Don Melchor, la quintessence du Cabernet-Sauvignon au Chili!

Superbe dégustation verticale (même vin sur plusieurs millésimes différents) du vin icône Don Melchor Cabernet-Sauvignon lors du 30ième anniversaire de la marque avec Isabel Mitarakis Guillisasti Winemaker chez Don Melchor qui fait partie de la maison Vina Concha y Toro. Cette dégustation a été mise sur pied par l’agence Escalade: http://escaladews.ca/

Le vin Don Melchor – son origine: http://www.donmelchor.com/en/home/

Nous sommes au début des années 1980 et Eduardo Guillisasti, alors président de Vina Concha y Toro, présente ses nouveaux vins faits à partir de Cabernet-Sauvignon à la légende Émile Peynaud qui, suite à une dégustation des plus convaincante, lui assigne Jacques Boissenot, un œnologue réputé, pour prendre charge de ce nouveau projet. On parle alors d’un vignoble situé à Puente Alto sur la rive Nord du Maipo au Chili. On appellera ce Vignoble Don Melchor en l’honneur du nom du fondateur.

Situé au pied de la Cordillère des Andes à 650 mètres au-dessus du niveau de la mer, Le vignoble remonte au milieu du 19 siècle lorsque les premières variétés de vignes ont été importées de France. Aujourd’hui, il s’étend sur 127 hectares, et est divisé en sept parcelles dont 90% sont dédiées au Cabernet-Sauvignon, 7.1% au Cabernet Franc, 1.9% au Merlot et 1% au Petit Verdot. Les vignes du vieux vignoble ont en moyenne plus de 30 ans.

Chaque parcelle été subdivisée de manière à permettre un travail très précis de viticulture et de viniculture. Cette mosaïque de parcelles permet jusqu’a 150 possibilités d’assemblage pour le Don Melchor. Cette diversité permet entre autres de préserver la signature de la marque tout en laissant le terroir s’exprimer pleinement. Aucune parcelle ne peut représenter plus de 60% de l’assemblage final. Certaines années, un petit pourcentage de Cabernet Franc, Merlot et Petit Verdot est ajouté pour accroître la complexité et l’élégance de l’assemblage final.

Chaque année, l’oenologue Enrique Tirado, le Maître de Chai et oenologue en chef, se rend au village de Lamarque, dans la région de Bordeaux, pour rencontrer Eric Boissenot, le fils de Jacques, pour déguster les 150 lots du vignoble et déterminer quels lots composeront le nouveau Don Melchor.

Le vieillissement se fait en barrique de chêne français dont les 2/3 sont neufs. Après de 14 à 15 mois, le vin est embouteillé et vieilli pendant une autre année pour développer la complexité et l’élégance qui en font la renommée.

La Dégustation

Isabel, la winemaker de Don Melchor, avait apporté avec elle des vins issus de trois des sept parcelles. Nous avons procédé à l’exercice de goûter chaque vin et à suggérer un assemblage selon diverses proportions. Puis nous avons comparé notre assemblage avec une verticale de Don Melchor. L’exercice était des plus intéressant et démontrait bien la complexité d’optimiser l’utilisation de chaque parcelle afin d’obtenir ce qu’il y a de mieux.

Nous avons dégusté une verticale de ce vin en commençant par le plus récent, le 2016, histoire de bien focusser sur ce nouveau millésime qui verra le marché vers janvier, février 2019. Isabel mentionnait que selon elle une verticale devrait idéalement débuter avec le vin le plus vieux, histoire de ne pas se laisser subjuguer par les tannins d’un vin plus jeune. Un de ces jours je m’attaquerai bien à ce sujet dans un article à venir…

Don Melchor, 2016, $87.50, cépages : Cabernet-Sauvignon 93%, Cabernet Franc 3%, Petit Verdot 3%, Merlot 1%, code SAQ : 12126882. Millésime 2013 a été noté 93 points par Wine Spectator, 93 points par Wine Advocate. Ce vin sera disponible vers janvier, février 2019 et le prix est sujet à changement.

Des notes de cèdre, de fruits rouges sur la fraise et d’épices douces. En bouche super bel équilibre entre la texture veloutée, l’acidité bien fraîche et les tannins charpentés, bien souples et élégants. Très belle longueur !

Don Melchor, 2015, $87.50, cépages : Cabernet-Sauvignon 92%, Cabernet Franc 7%, Petit Verdot 1%, code SAQ : 12126882. Il ne reste que très peu de ce vin dans le réseau SAQ incluant le millésime 2013.

Excellente année que ce 2015 qui a donné un vin des plus classique qu’on pourrait qualifier de « masculin » alors que le 2016 est plus « féminin » selon Isabel. De belles notes de fruits rouges sur le cassis avec une belle sensation de minéralité. Quel équilibre et quelle belle texture veloutée ! De beaux tannis souples et charpentés se marient bien avec l’acidité bien fraîche. Beaucoup de longueur et d’élégance.

Don Melchor, 2006, cépages : Cabernet-Sauvignon 96%, Cabernet Franc 6%. Ce vin n’est pas disponible.

Ouf quel vin ! On n’a pas à chercher loin pour savoir si ce vin peut vieillir en beauté. Ce 2006 en est la preuve bien vivante. Des notes de fruits rouges bien mûrs sur la cerise noire avec de belles notes de prunes. Les tannins sont tout en jeunesse et bien charpentés. De belles notes de café et de torréfaction avec beaucoup de volume et d’amplitude. Quelle longueur en bouche !

Don Melchor, 1995, cépages : Cabernet-Sauvignon 97%, Merlot 3%. Ce vin n’est pas disponible.

Quelle complexité dans ce vin. Il a fallu que je le déguste par deux fois. Au premier nez des notes mentholées étaient vraiment prédominantes. Celles-ci se sont estompées après quelques minutes pour laisser la place à des notes de tabac, de prunes avec toujours un soupçon de menthol. En bouche des notes de torréfaction, de café avec en filigrane des notes de prunes. Vraiment un très beau Vin !

Des vins d’Italie à découvrir! De Franciacorta en Lombardie à Maremma en Toscane avec les vins Bellavista et Petra.

J’étais plongé en Italie avec Martha Mocchetti (ambassadrice des marques Bellavista et Petra du groupeTerra Moretti Vino) avec cette belle dégustation de vins provenant de leurs propriétés à Franciacorta et en Toscane. L’événement a été mis sur pied grâce à l’agence Sélections Fréchette :

Les Franciacorta Bellavista : des vins effervescents exceptionnels

Vittorio Moretti, fort de son expérience dans le milieu viticole en tant que bâtisseur de chais pour divers producteurs décide il y a environ une quarantaine d’année de produire du vin dans l’appellation Franciacorta. Ce qui était alors un hobby est devenu une entreprise viticole fort prospère.

 

Ses vignobles qui couvrent aujourd’hui 198 hectares, sont situés sur la colline Bellavista ainsi nommée pour la vue splendide qu’elle offre sur le lac Iseo et l’entière vallée du Po, jusqu’au pied des Alpes. Au printemps quand sont créées les cuvées, Bellavista dispose d’environ 90 vins de base dont certains ont fermenté dans de petites barriques de chêne. Il faut savoir que les critères de production du Franciacorta sont possiblement plus rigoureux que ceux du Champagne et que l’approche de la maison est artisanale et des plus parcellaire. En fait au-dela de 165 mini-parcelles sont vinifiées afin de produire les cuvées des vins Bellavista.

De nos jours, environ une centaine de producteurs exploitent plus de 300 domaines viticoles dans cette appellation qui a reçu le statut de DOCG (Denominazione di Origine Controllata et Garantita) en 1995 et qui est située dans la région de Lombardie, plus précisément dans la région de Brescia, au nord-est de Milan, en bordure du lac de Garde. Sur cette superficie totale de 1700 hectares, 912 hectares sont exclusivement consacrés pour le Franciacorta.

À mon avis il vous faut découvrir les vins de cette appellation. Ils sont d’une qualité irréprochable et vous feront vivre de belles émotions. Allez, sortez de votre ‘’confort champenois’’ et découvrez Franciacorta!

Le vignoble Petra situé en Toscane

Puis il y a de ça environ une vingtaine d’années Vittorio décide de produire du vin en Toscane dans la région de Maremma plus précisément. C’est la période d’ébullition dans cette région alors que se profilent à l’horizon les Super Toscans. Il y bâtira un vignoble de 300 hectares qu’il appellera Petra après avoir planté divers cépages pour bien déterminer ceux qui s’harmoniseraient le mieux avec le terroir de prédilection. Quelques années plus tard on bâtira un superbe chai car Vittorio s’y connaît en termes de chai en ayant bâti plusieurs pour d’autres producteurs.

Il faut savoir qu’Élise Bonaparte, soeur de Napoléon, princesse de Luca et de Piombino et grande duchesse de Toscane choisit cet endroit pour établir les fondations d’un projet agricole. Deux siècles plus tard, en voyage à Bordeaux avec son père, Francesca tombe amoureuse de l’histoire et des châteaux et décide d’entreprendre des études en œnologie. Elle commence alors immédiatement à chercher un domaine à convertir en compagnie viticole dans la tradition bordelaise. Si la Toscane semblait s’imposer, l’intuition alors de chercher dans la région de Maremma et pas près du Bolgheri la plus connue était plus originale. Fallait le faire!

C’est sa fille Francesca Moretti qui gère aujourd’hui la propriété qui est situé dans la région de Suvereto.

La dégustation

Nous avons dégusté trois Franciacorta exceptionnels de la maison Bellavista:

Bellavista, Alma Gran Cuvée, Franciacorta, Brut, $40.75, sucre: 6.5g/l, cépages: Chardonnay 77%, Pinot Noir 22%, Pinot Blanc 1%, code SAQ: 340505. Note Wine Spectator 89.

Des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, soupçon d’agrumes et de notes briochées et quelques notes florales. En bouche, belle texture bien crémeuse, une belle sensation de minéralité, une acidité assez vive, un rappel des notes de pommes et d’agrumes ainsi que beaucoup de tension. Bien sec avec autour de 5 à 6 grammes de sucre par litre.

Bellavista, Vendemmia Brut, Teatro Alla Scala, Franciacorta, 2013, cépages: Chardonnay 77%, Pinot Noir 23%, sucre: 6.5 g/l, $97.25. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette: http://www.selectionsfrechette.com/

Ce vin est digne d’un partenariat depuis 2004 avec la Scala de Milan (Alla Scala). Au nez, des notes de pain grillé, de pâtisserie, des notes briochées ainsi qu’un soupçon d’agrumes. En bouche, l’acidité est bien fraîche, la texture crémeuse et les notes de fruits blancs se prolongent en une longueur qui n’en finit plus.

Bellavista, Vittorio Moretti, Franciacorta Riserva, 2011, sucre: moins de 3 grammes par litre, $195.25. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette: http://www.selectionsfrechette.com/

Ce vin est produit seulement lors des meilleures années et vieillit pendant sept ans sur lattes.  Au nez on sent d’entrée une belle sensation de minéralité signe d’un vin bien droit, ainsi que des notes briochées, de fruits blancs, d’agrumes ainsi que des notes florales. En bouche la texture est crémeuse, les bulles sont particulièrement fines, l’acidite assez vive, beaucoup de tension et que dire de la longueur en bouche. Superbe!

Les vins de la maison Petra:

Petra, Potenti, Cabernet-Sauvignon, 2015, Toscana IGT, $72.00. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette:  http://www.selectionsfrechette.com/

Des notes d’épices douces surtout sur la cannelle, des notes de fruits rouges sur la cerise et de fruits noirs sur la mûre , légère torréfaction, quelques notes boisées . Tout en équilibre avec une acidité bien fraîche et des tannins charpentés. En bouche des notes de fruits noirs, de réglisse et de torréfaction avec passablement de volume.

Petra Quercegobbe, Merlot, 2015, Toscana IGT, $72.00. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette:  http://www.selectionsfrechette.com/

Au nez des notes de crèmes de fruit rouges (fraises, cerises) et noirs (cerises noires, mûres) bien mûrs ainsi qu’une légère torréfaction et des notes d’épices douces. En bouche les notes d’épices prédominent ainsi que quelques notes de torréfaction et de fruits noirs. Passablement de volume et d’amplitude en bouche avec toujours beaucoup d’équilibre.

Petra Zingari, 2015, cépages: Merlot, Sangiovese, Syrah, Petit Verdot, $22.00. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette: http://www.selectionsfrechette.com/ Cependant veuillez noter que ce vin sera disponible à la SAQ vers l’été 2019. Je vous rappellerai sa disponibilité car il représente un super bel achat!

Belle concentration de notes d’épices douces et de fruits bien mûrs. Tout en équilibre avec une belle acidité et des tannins charpentés. Un vin d’approche facile, d’une excellente buvabilité. Il présente un excellent rapport qualité/prix! J’ai beaucoup apprécié ce vin.

Petra Hebo Suvereto Rosso, 2016, cépages: Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 40%, Sangiovese 10%, $35.25. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette: http://www.selectionsfrechette.com/

Ce vin est carrément sur une prédominance de notes fruitées autant sur des notes de fruits rouges que noirs bien mûrs avec quelques notes de bleuets. Bel équilibre entre l’acidité fraîche et les tannins charpentés. Un vin avec passablement de finesse et des plus goûteux. Un autre que j’ai beaucoup apprécié.

 

 

 

 

 

 

Des suggestions de vins effervescents pour le temps des Fêtes!

Quoi de mieux que de déguster 66 Champagnes, Cavas, Proseccos, Crémants et autres vins mousseux pour sélectionner mes suggestions du temps des Fêtes! En effet c’est ce que j’ai fait cette semaine avec d’autres professionnels de l’industrie lors d’une grande dégustation organisée par l’Association québécoise des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS). Je vous fais donc part des cinq vins effervescents qui ont particulièrement retenu mon attention.

Le Prosecco :

D’Italie, Vénétie, le Santa Margherita, Valdobbiadene, Prosecco Superiore, $18.70, sucre: 10g/l, code SAQ: 12509154. VinsFins l’Agence:  http://vinsfins.ca/. On le retrouve dans 92 succursales.

Une mousse assez crémeuse d’où se dégage des notes de pommes, de fruits exotiques ainsi que des notes florales. En bouche, belle mousse crémeuse avec une certaine sensation de minéralité, pas trop sucré avec ses 10 g/l de sucre résiduel et quand même bien équilibré. On retrouve les notes de pommes et de fruits exotiques ainsi qu’une très belle acidité toute en fraîcheur. La longueur est appréciable.

Le Cava :

D’Espagne, le Juvé & Camps, Cava, Brut Nature, Gran Reserva, Reserva de la Familia, 2014, $22.25, cépages: Xarello 40%, Macabeu 30%, Parellada 20%, Chardonnay 10%, sucre : 3.3 g/l, code SAQ : 10654948. Disponible dans 158 succursales. Agence Balthazard: https://vinsbalthazard.com/

Un nez sur des notes de fruits blancs, de miel, de cire d’abeille ainsi qu’une légère note d’oxydation. En bouche c’est d’une texture bien crémeuse avec une acidité bien fraîche. Des notes de pêches, de poires et de pommes viennent nous charmer à la toute fin. Très beau!

Le Crémant :

Bailly Lapierre, Vive-La-Joie, Crémant de Bourgogne, Brut,  2010, $29.95, cépages : Pinot Noir 50%, Chardonnay 50%, sucre : 6,7 g/l, code SAQ : 11791688. Disponible dans 101 succursales. Agence Importation Épicurienne: https://www.importation-epicurienne.com/

De belles notes de fruits bien mûrs sur l’abricot et la pêche avec comme une touche de miel. La texture est bien crémeuse avec une acicité bien fraîche, c’est goûteux, rafraîchissant et d’une belle longueur. J’ai beaucoup apprécié ce Crémant!

Les Champagnes:

Champagne Lallier Grande Réserve, Grand Cru, $48.00, code SAQ : 11374251. VinsFins l’Agence : http://vinsfins.ca/. Disponible dans 125 succursales.

De subtiles notes d’agrumes, de levure, des notes légèrement briochées avec une acidité bien sentie, une belle sensation de minéralité, bien droit, un peu austère.  Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

 

Champagne Henriot, Brut Souverain, $57.50, cépages : Chardonnay 50%, Pinot Noir 45%, Pinot Meunier 5%, sucre: 8 g/l, code SAQ : 13828931. Agence la Céleste Levure : http://www.lacelestelevure.ca/fr. Disponible dans 60 succursales.

De belles notes de fruits blancs et d’agrumes ainsi que quelques notes briochées et de levure. Un beau Champagne doté d’une belle tension, avec une belle sensation de minéralité et de belles notes de pommes, d’agrumes ainsi que des notes florales. Très belle longueur!

Bonne dégustation!!

 

Des vins bio espagnols qu’il vous faut découvrir! Les vins de la Bodega Aranleon!

Quelle belle rencontre avec Maria Sancho co-propriétaire avec son mari de la Bodega Aranleon située dans les environs de Valencia en Espagne. C’est une belle rencontre car j’y ai trouvé de véritables coups de cœur non seulement pour les vins qui, soit dit en passant, offrent un excellent rapport qualité/prix, mais aussi pour le succès que connaît cette maison au Québec. Comme me disait Maria, environ 25% de leur production est destinée à notre marché. De plus la maison est le meilleur vendeur de vin bio rouge espagnol au Québec avec le Blés Crianza.

La dégustation a été mise sur pied par l’agence Univins au restaurant de l’ITHQ. https://univins.ca/

Bodega Aranleon:

https://www.youtube.com/watch?v=mfQU8G3GloQ

http://aranleon.es/?lang=fr

C’est en 2000 que le projet d’une vie commence pour Maria Sancho et son mari alors qu’ils font l’acquisition d’une cave construite en 1927 dans le petit village de Los Marcos, à 100 kilomètres à l’ouest de la mer Méditerranée et à 1 heure à l’ouest de Valencia, afin de produire du vin à partir de trois vignobles soient Casa la Vina, El Churro et Los Rincones pour un total de 120 hectares. Le premier millésime verra le jour en 2003 et la viticulture deviendra bio en 2007 et quelques hectares seront vinifiés en biodynamie pour leur tout nouveau projet Montesanco qui produit des vins haut de gamme sous la marque Mon.

 

En 2006, on agrandit la cave à laquelle on ajoutera le «tunnel du temps », creusé dans une ancienne cuve. À l’intérieur sont entreposées les barriques de chêne Hongrois et Français. La ligne d’embouteillage ainsi que l’entrepôt. Les installations souterraines facilitent la gestion des flux de raisins/vins par gravité jusqu´à 6 mètres sous le niveau du sol.

La dégustation :

La majorité des vins sont en général des assemblages de cépages autochtones et de cépages internationaux dans le but d’obtenir des arômes, des textures et un niveau de qualité optimaux et non pas dans une optique marketing. Et les vins étaient tous en fraîcheur, toute la place étant faite pour libérer les notes de fruits bien mûrs. Notez que tous les vins sont issus de l’agriculture biologique avec les vins du projet Mon en biodynamie.

Les vins blancs

Le Blés, Cava, Brut nature, fait de Macabeo 80% et de Chardonnay 20%, niveau de sucre 1,19/l ce qui est très sec. Ce vin n’est pas présentement disponible à la SAQ.

Des notes d’agrumes, de cire d’abeille ainsi qu’une belle sensation de minéralité. En bouche c’est franchement charmeur avec des notes de fruits surtout sur la pomme et une légère amertume en fin de bouche. À environ $17.00 ce Cava offre un excellent rapport qualité/prix. Espérons qu’il devienne disponible.

Blés, Bianco, 2017, élaboré de Macabeo et de Sauvignon Blanc, $13.95, code SAQ : 13792422.

Un nez genre Chardo avec des notes de cire d’abeille, de fruits bien mûrs surtout sur la pêche. En bouche la fraîcheur est au rendez-vous avec de belles notes de fruits blancs bien mûrs et une belle longueur avec une fin de bouche sur les noyaux de pêches. Un vin des plus polyvalent qui offre un excellent rapport qualité/prix.

 

Nous avons par la suite dégusté le premier vin du projet Montesanco  de la marque Mon qui veut dire ‘’Notre monde’’ en dialecte de la région. Deux parcelles issues de terroir d’exception l’une de 3.5 hectares plantés surtout de Bobal et l’autre de 4.5 hectares plantés surtout de Macabeo, permettent l’élaboration de vins d’exception. Environ 5,000 bouteilles de blanc et 5,000 de rouge sont produites débutant avec le millésime 2017: http://montesanco.es/en/

Mon, Blanc, Macabeo, 2017. Ce vin est en évaluation par la SAQ.

Des notes de fruits blancs assez intenses avec en bouche une superbe texture des plus veloutée, le tout entremêlé d’une belle acidité bien fraîche ce qui est surprenant pour une région si chaude. C’est goûteux, juteux, tout en équilibre avec un soupçon d’agrumes en fin de bouche. Élaboré en biodynamie.

 

 

Les vins rouges

Blés, Crianza, 2014, $14.55, cépage : Monastrell 60%, code SAQ : 10856427. Ce vin est le vin rouge espagnol bio le plus vendu à la SAQ et pour cause !!

Des notes de crème de fruits rouges, des notes animales sur le cuir ainsi que des notes d’épices douces. En bouche tout est d’un bel équilibre avec des tannins presque charpentés, des notes de fruits noirs bien mûrs assez intenses avec des notes de mûres et de cerises. Le fruit est omniprésent dans ce vin !! Super polyvalent avec un excellent rapport qualité/prix!

Blés, Reserva, 2014, cépages : Bobal et Syrah, à venir à la SAQ. Un véritable coup de cœur que ce vin!

Au nez on perçoit de belles notes boisées bien intégrées et des notes de fruits rouges et noirs intenses. En bouche c’est complexe avec une belle concentration des arômes de fruits, avec des tannins presque charpentés le tout dans un bel équilibre. Achetez ce vin lorsqu’il sera disponible!

 

 

Mon, Bobal, 2016, vin rouge. Ce vin n’est pas encore disponible à la SAQ.

C’est un vin sans maquillage, moins concentré, moins macéré pour plus de fraîcheur et de finesse. Élaboré de 3 hectares en biodynamie avec presque une légère sur-maturation sur la vigne. Un véritable vin de garde!

Des notes sur la crème de fruits rouges surtout sur le cassis. En bouche la texture est veloutée, tout en fraîcheur avec des tannins bien charpentés. De belles notes de prunes, d’épices douces avec beaucoup de volume et d’amplitude. C’est goûteux, c’est bon, c’est à acheter!

Projet Montesanco: http://montesanco.es/en/

 

Un très beau vin du Chili, goûteux, juteux, généreux et tout en équilibre. Le Antu, Grenache, Syrah, Carignan 2015!

Antu, Grenache, Syrah, Carignan, 2015, $19.95, Chili, Vallée de Rapel, code SAQ: 12882856. Noté 92 points James Suckling.

Plus je déguste de vins du Chili plus je note la tendance vers la prédominance du fruit et de moins en moins de notes boisées. En fait les vins sont de plus en plus sur la fraîcheur avec même un brin d’élégance. Et ce vin en est un parfait exemple. Tellement bon! De belles notes de fruits noirs bien mûrs surtout sur la mûre, des notes de bleuets, de prunes avec un soupçon de notes animales sur le cuir ainsi que des notes d’épices surtout sur le poivre. En bouche, le vin est tout en équilibre avec une texture des plus veloutée et des tannins charnus et presque charpentés. De facture moderne avec des notes d’épices douces, de réglisse, de chocolat, de torréfaction et de crème de fruits noirs. C’est un vin généreux, tout en équilibre, juteux, goûteux et d’une belle longueur. Ce vin m’a charmé!! Il offre définitivement un excellent rapport qualité/prix. Très bel achat!!

Les vignobles :  https://montgras.cl/en/home/

Ce vin est issu des vignobles qualitatifs de la maison Montgras situés dans la région de Ninquen et de Pumanque.

Ninquen:

L’un de nos domaines emblématiques à Colchagua est sans aucun doute Ninquén. Il est devenu un vignoble pionnier au Chili lorsque le sommet de la montagne a été planté, donnant à la vigne toute sa rigueur, dans un terrain sauvage.

Ninquén qui signifie «plateau sur une montagne» en dialecte autochtone, est situé au cœur de Colchagua et son nom décrit littéralement son état géographique. Cette île-montagne est une partie restante de la chaîne de montagnes côtière, à 300 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Son sol est d’origine volcanique, ses ravins rocheux et sa végétation indigène variée abritant de nombreuses espèces d’oiseaux. Notre politique a été de ne pas modifier la nature à l’état sauvage, mais d’en faire partie pour conserver la valeur de son état naturel.

Fondé en 1998, il est situé dans le premier vignoble de montagne du Chili. Les vignes sont soigneusement plantées conformément aux pentes existantes pour éviter les mouvements excessifs du sol ou une éventuelle érosion. Les principales variétés réparties sur 100 hectares sont la syrah, le cabernet sauvignon, la carmenère, le cabernet franc, le grenache, le carignan et le pinot noir.

Pumanque :

En 2007, la Maison Montgras a commencé à planter le domaine à Pumanque, qui signifie «lieu des condors». Situé à seulement 65 km de la mer, il reçoit directement l’influence marine. Son sol granitique pauvre et peu profond donne des plantes bien ajustées et de faible vigueur. Dans cette zone, les cépages merlot et méditerranéens tels que le grenache et le tempranillo se portent particulièrement bien.

http://vinsfins.ca/

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén