Catégorie : Événements/salons de vins – plusieurs vins dans chaque article (Page 1 of 22)

Quatre Coups de Coeur du Portugal! Venez les déguster à La Grande Dégustation de Montréal!

Le Portugal sera à l’honneur cette année à La Grande Dégustation de Montréal qui se tiendra les Vendredi 1 novembre et Samedi 2 novembre prochains à la Place Bonaventure. J’ai eu l’occasion lors d’un événement pour la presse de déguster une trentaine de vins de ce merveilleux pays et je vous en ai déniché quatre que vous pourrez acheter les yeux fermés.

Esteva, Casa Ferreirinha, Sogrape, Douro, 2018, $12.00, cépages : Tinta Roriz 40%, Tinta Barroca 35%, Touriga Franca 15%, Touriga Nacional 10%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 13882541.

Un beau vin de tous les jours bien équilibré et des plus polyvalent. Excellent rapport qualité/prix.

Esteva, Casa Ferreirinha, Sogrape, Douro, 2018

Vinha Grande, Ferreirhina, Sogrape, Douro, 2016, $18.00, cépages : Touriga Franca 50%, Touriga Nacional 35%, Tinta Roriz 10%, Tinto Cao 5%, sucre : 2.3 g/l, code SAQ : 865329.

Toujours une valeur sûre! Au nez sur des notes de fruits rouges. En bouche, des flaveurs de cerises noires, de tabac blond, des tannins charpentés et une belle finale sur des notes de fruits secs. Très bon!

Vinha Grande, Ferreirhina, Sogrape, Douro, 2016

Gloria, Reserva, Douro, 2017, $13.65, cépages: Touriga Nacional 50%, Tinta Roriz 50%, sucre : 7.6 g/l, code SAQ : 11156297.

Sur une dominante de fruits noirs avec passablement de volume et d’amplitude en bouche sur des tannins charpentés. Excellent rapport qualité/prix.

Gloria, Reserva, Douro, 2017

Quinta das Carvalhas, Touriga Nacional, 2014, Douro, $23.55, code SAQ : 11343682.

Mon vin préféré! Ce vin a fait partie des 100 meilleurs vins du magazine Wine Spectator en 50e place. Beaucoup d’équilibre, de volume et d’amplitude en bouche avec une très belle finale sur les fruits noirs.

Quinta das Carvalhas, Touriga Nacional, 2014

La Grande Dégustation de Montréal

La Grande Dégustation de Montréal 2019

Véritablement le rendez-vous des amateurs et connaisseurs de vins. Plus de 200 vignerons et au-dela de 1,000 vins à déguster.

Vendredi 1 novembre de 15h à 21h, Samedi 2 novembre de 13h à 21h à la Place Bonaventure, 800 rue de la Gauchetière Ouest, Montréal.

Pour information : 514-397-2233   |   info@placebonaventure.com

Pour les billets: https://lagrandedegustation.tix123.com/

Bonne dégustation!

Boekenhoustkloof, des vins haut de gamme d’Afrique du Sud!

Dégustation des vins de la maison Boekenhoutskloof

Tout récemment, j’ai rencontré de nouveau Mark Kent propriétaire et Winemaker du vignoble Boekenhoustkloof situé à Franschhoek en Afrique du Sud. Pas facile de prononcer et même de se souvenir du nom de cette maison. Par contre, le vignoble a développé au fil du temps des marques fortes telles The Chocolate Block, Porcupine Ridge, The Wolftrap et autres plus facile à retenir.

Mark Kent

Des vins et autres produits provenant d’Afrique du Sud il y en a 233 selon le site de la SAQ. Plusieurs sont à des prix qui offrent d’excellents rapports qualité/prix ce qui a assuré le développement des vins de ce pays. Cependant, plusieurs se posent la question: est-ce que l’Afrique du Sud est capable de faire des plus grands vins qui puissent rivaliser avec ce qu’il y a de mieux? On parle de vins qui se situent dans une fourchette de $40 à $80.00. Répondre à cette question est importante pour assurer le succès à long terme de l’Afrique du Sud.

Mark nous en a fait dégusté 7 dont 2 proviennent d’un tout nouveau projet:  »Les vins Cap Maritime ». Le but de la dégustation était donc de se faire une idée quant à la capacité de la maison à produire de ces vins haut de gamme. Et la réaction lors de cette dégustation a été pratiquement unanime. Ils étaient vraiment exceptionnels!  Et qui plus est, ils sont disponibles à la SAQ dont ceux de la gamme Cap Maritime qui sont disponibles à la SAQ Signature. Mais malheureusement pour ces vins haut de hamme, les quantités sont assez limitées.

La dégustation

Cap Maritime – nouvelle gamme de vins superbes!

Les deux vins qui suivent proviennent d’un tout nouveau projet appelé Cap Maritimes dont les vins sont issus d’une toute nouvelle parcelle de 14 hectares dont Mark a fait l’acquisition. Les vins sont vieillis dans des foudres de 1,200 litres ce qui apporte beaucoup de complexité aux vins et conserve leur caractère fruité.

Nous avons dégusté le Chardonnay et le Pinot Noir. Quant à moi ces deux vins étaient particulièrement exceptionnels et devraient faire partie de votre cave ou cellier. Ce sont des incontournables!

Cap Maritime, Chardonnay, Upper Hemelen Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017, $55.75, code SAQ Signature : 14075492.

Achetez ce vin si vous en trouvez!! On aurait dit un vin de Bourgogne genre Corton Charlemagne pour $55.75 ce qui me fait dire qu’il offre un très beau rapport qualité/prix! Même Jancis Robinson le qualifie d’un des meilleurs Chardonnay au monde.

De facture très classique sur des notes très pures de fruits blancs et de vanille. En bouche c’est d’une texture grasse, avec une acidité bien équilibrée, d’une superbe complexité avec un très léger boisé. Et quelle longueur et quel volume en bouche. J’en boirais tous les jours!

Cap Maritime, Chardonnay, Upper Hemelen Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017

Cap Maritime, Pinot Noir, Upper Hemelen Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017, $55.75, code SAQ Signature : 14075468.

Un des meilleurs Pinot Noir genre Nouveau Monde que j’ai eu l’occasion de déguster! La dominante de ce vin est carrément sur des notes éclatantes de cerises qui se prolongent tout au long de la dégustation. Au nez des notes de cerises, un peu de framboises et de cassis. C’est charmeur et élégant avec une texture veloutée et des tannins des plus équilibrés. Ce vin est opulent, équilibré et charmeur. Tout amateur ce doit d’avoir ce vin dans son cellier.

Cap Maritime, Pinot Noir, Upper Hemelen Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017

Les autres vins dégustés

Chacun des autres vins mérite que je vous en parle car je les ai particulièrement appréciés. Le premier vin fait partie de ceux qui sont à prix des plus abordables et le fait d’y goûter nous permettait de jauger la différence entre ce vin d’entrée de gamme et les vins plus haut de gamme.

The Wolftrap, Boekenhoutskloof, 2017, $14.00, cépages : Syrah 65%, Mourvèdre, 32%, Viognier 3%, sucre 2.6 g/l, code SAQ : 10678464.

Plusieurs des vins de ce producteur sont fortement inspirés des vins de la Vallée du Rhône avec des cépages tels Syrah, Grenache, Mourvèdre.  Un nez passablement aromatique sur des notes de fruits rouges bien mûrs, de poivre et d’épices assez intenses. La texture en bouche ainsi que le niveau d’acidité sont bien équilibrés et les tannins sont presque charpentés. De belles flaveurs de fruits noirs et d’épices viennent tapisser le palais. C’est très juteux, salivant et d’une belle longueur. Super rapport qualité/prix!

The Wolftrap, Boekenhoutskloof, 2017

Boekenhoutskloof, Sémillon, Vin blanc, 2016, $39.75, code SAQ : 13299902.

Un peu de Muscat 2% a été ajouté à ce vin ce qui lui confère un profil bien aromatique. Au nez sur des notes de miel, de fruits blancs, de vanille, un soupçon d’ananas, quelques notes lactées, tout en élégance. En bouche la texture est bien riche, veloutée avec une acidité assez surprenante pour du Sémillon. C’est très goûteux sur des saveurs assez intenses d’abricots, de fruits blancs et d’une longueur plus qu’appréciable.

Boekenhoutskloof, Sémillon, Vin blanc, 2016

The Chocolate Block, 2017, $40.10, cépages : Syrah 69%, Grenache 14%, Cabernet-Sauvignon 11%, Cinsault 5%, sucre : 3.0 g/l, code SAQ : 10703412.

Ce vin mythique de la maison Boekenhoustkloff a fait ses preuves! Son nom peut porter à confusion car il provient d’une parcelle de ce nom et ne reflète pas nécessairement le profil aromatique du vin. Sur des notes d’épices et de cassis, tout en élégance et bien charmeur. C’est juteux, goûteux avec des tannins assez charpentés. Les flaveurs sont carrément sur les fruits noirs avec un soupçon (eh oui!) de chocolat noir et de notes empyreumatiques. Beaucoup de volume en bouche et d’une belle longueur.

The Chocolate Block, 2017

Boekenhoustkloof, Syrah, 2015, $55.50, code SAQ : 13299911.

Ce vin prend son inspiration dans la Vallée du Rhône nord ou on trouve les ‘’Côte-Rôtie’’ et autres vins des appellations de la région. Sur des notes de crème de fruits rouges bien mûrs (fraises), de cassis et d’épices douces. La texture est des plus veloutée et les tannins sont bien charpentés et tissés bien serré. La dominante en bouche est carrément sur les notes d’épices et de poivre avec une légère torréfaction. Beaucoup d’amplitude et de longueur en bouche.

Boekenhoustkloof, Syrah, 2015

Porseleinberg, Syrah, 2016, $86.75, code SAQ : 13141339.

Il m’en reste quelques bouteilles dans mon cellier que je garde bien précieusement. Un autre vin d’inspiration des vins de l’appellation  »Côte-Rôtie ». Sur des notes animales, viandées, de notes herbacées, soupçon d’olive et d’épices. De facture très classique tout en élégance et en fraîcheur avec une texture veloutée, une belle acidité bien fraîche et des tannins charpentés tissés bien serré. De belles notes de poivre en finale.

Porseleinberg, Syrah, 2016

Les vins de la maison Boekenhoutskloof sont représentés par l’agence Univins et Spiritueux.

Vous voulez ajouter une bonne dose de soleil à votre automne? Optez pour les vins de l’appellation Côtes du Rhône!

Coups de coeur de la dégustation Côtes du Rhône

Ce sont des vins gorgés de soleil qui offrent une palette aromatique des plus large avec des vins issus de 21 cépages et de 121 communes avec des terroirs riches et variés!!

Les cépages les plus importants en rouge sont le Grenache Noir (fruité/cassis, mûre, chaleur et rondeur), La Syrah (violette, fruits rouges et noirs, épices/poivre et structure)  et Le Mourvèdre (tannins charpentés et les arômes épicés surtout sur le poivre et les fruits noirs) ainsi que le Cinsault (finesse, tannins souples). Les vins sont en général élaborés d’assemblages dont les plus connus sont les GSM pour Grenache, Syrah et Mourvèdre. Ces vins rouges ont toujours eu leur place dans mon cellier. Ce sont des vins généreux, charmeurs avec en général des notes de fruits rouges et noirs bien mûrs, des notes florales, d’épices telles le poivre et la garrigue avec des tannins équilibrés, moyennement corsés et bien généreux. Tellement bons!

En blanc ce sont le Grenache Blanc (vins généreux, anis), Le Viognier (très aromatique, abricot, floral, noisettes), La Clairette (floral, agrumes, généreux), La Roussanne et la Marsanne (légèrement gras, notes oxydées sur les noix). J’ai toujours apprécié les vins blancs de ces appellations qui donnent en général des vins bien aromatiques, de texture riche avec des notes de fruits blancs bien mûrs, des niveaux d’acidité moyens et des vins bien goûteux.

La hiérarchie de l’appellation se subdivise de façon qualitative en 17 Crus, en 21 Côtes du Rhône Villages (avec nom de commune), en AOC Côtes du Rhône Villages et en AOC Côtes du Rhône. En général, les vins provenant des Crus seront possiblement plus qualitatifs que les autres.

On y produit 84% des vins en rouge, 10% en rosé et 6% en blanc. C’est surtout dans le Sud (Vallée du Rhône Méridionale) qu’on trouvera les meilleurs ‘’pépites’’ c’est-à-dire les vins qui offriront les meilleurs rapports qualité/prix.

La dégustation

Dégustation restaurant Beau Mont signé Toqué!

Nous avons dégusté un total de seize vins en accord avec un menu de 5 services au nouveau restaurant Beau Mont signé Toqué!. Ais-je besoin de vous dire que c’était une expérience gustative sans pareil! Chaque plat était accompagné de 3 vins. Nous avions à déterminer quel vin créait le meilleur accord. Des tâches pareilles, j’en prendrais tous les jours.

Le tout était commenté par Pier-Alexis Soulière Master Sommelier et meilleur sommelier des Amériques en 2018. Il s’est aussi classé parmi le top dix au concours du meilleur sommelier du monde en 2019.

Pier-Alexis Soulière

Alors voici quelques vins qui ont particulièrement retenu mon attention. Ils sont idéals pour les plats de l’Action de Grâce comme par exemple la dinde traditionnelle et autres vilailles et gibiers. Vraiment polyvalents les vins de Côtes du Rhône.

M. Chapoutier, Belleruche, AOC Côtes du Rhône, vin rosé 2018, cépages : Cinsault, Grenache, Syrah.

Ce vin est disponible en importation privée. Contactez l’agence Vins Philippe Dandurand pour les détails.

Bien aromatique, un vin rosé des plus goûteux! Sur des notes de fruits rouges, très belle acidité et petite amertume en fin de bouche qui fait saliver. Un vrai rosé de bouffe!

M. Chapoutier, Belleruche, AOC Côtes du Rhône, vin rosé 2018

Brotte, Esprit Barville, AOC Côtes du Rhône, Blanc, 2018, cépages : Grenache blanc 70%, Clairette 15%, Viognier 15%.

Ce vin est disponible en importation privée. Contactez l’agence Mark Anthony pour les détails.

Un vin très aromatique sur des notes d’abricots ainsi que des notes florales moyennement intenses. En bouche la texture est moyennement grasse, l’acidité moyenne et c’est super goûteux et tellement bon!

Brotte, Esprit Barville, AOC Côtes du Rhône, Blanc, 2018

Les Halos de Jupiter, AOC Côtes du Rhône, rouge, Michel Gassier, 2017, $17.95, cépages : Grenache 65%, Syrah 10%, Mourvèdre 5%, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 11903619.

Ce vin offre un très beau rapport qualité/prix! Sur des notes florales (violettes), de fruits bien mûrs et d’épices. La texture est un peu ferme, l’acidité équilibrée et les tannins bien charpentés. De belles flaveurs d’épices, de fruits noirs, de réglisse et une fin toute en fraîcheur. Un bel achat!

Les Halos de Jupiter, AOC Côtes du Rhône, rouge, Michel Gassier, 2017

M. Chapoutier, Belleruche, rouge, AOC Côtes du Rhône, 2018, $16.25, cépages : Grenache, Syrah, sucre : 2.6 g/l, code SAQ : 476846.

Des notes de torréfaction, de moka, de fruits noirs et de notes viandées sur une texture un peu ferme, une acidité équilibrée et des tannins moyens tissés bien serré. Vraiment juteux, goûteux tout en équilibre. Un vin avec un excellent rapport qualité/prix!

M. Chapoutier, Belleruche, rouge, AOC Côtes du Rhône, 2018

Gabriel Meffre, Saint Mapalis, AOC Côtes du Rhône Villages, Plan de Dieu, Rouge, 2017, $18.00, cépages : Grenache 65%, Syrah 30%, Mourvèdre 5%, sucre : 3.1 g/l, code SAQ : 13286829.

Sur des notes florales, d’épices, de fruits rouges bien mûrs et frais, légère vanille, bref un vin des plus charmeur. En bouche quelques notes empyreumatiques, de fruits noirs, de torréfaction, quelques notes boisées bien intégrées et des tannins bien charpentés. Super beau!

Gabriel Meffre, Saint Mapalis, AOC Côtes du Rhône Villages, Plan de Dieu, Rouge, 2017

Pour en savoir plus sur l’AOC Côtes du Rhône 

Restaurant Beau Mont signé Toqué!

Quel haut lieu gastronomique que ce restaurant! Vous vous devez de l’essayer au moins une fois pour savoir ce qu’est un très beau restaurant! Vous vivrez toute une expérience.

Menu de la dégustation

À la découverte des vins fabuleux de la région de Barossa!

Dégustation vins Peter Lehmann

Cette semaine, nous sommes allés à la découverte des vins de la région de Barossa, l’une des plus qualitative d’Australie, avec Nigel Westblade vinificateur en chef de la maison Peter Lehmann et Michelle Bouffard, personalité bien connue du monde du vin. Le contexte était une ‘’Classe de Maîtres Avancée’’ pour les professionnels de l’industrie.

Tout d’abord, si on m’avait demandé de décrire les vins d’Australie disons que l’image que j’en avais aurait ressemblée à celle -ci : des vins opulents, un peu lourds, bien boisés, de plus capiteux, de vraies bombes de fruits souvent confiturés avec des niveaux d’alcool élevés, des notes d’eucalyptus, de chocolat sur un modèle assez standardisé.  Erreur!! Les producteurs de vins d’Australie ont cette faculté qui leur est bien propre d’intégrer le changement dans leurs pratiques et ce de façon assez phénoménale. Et déjà les vins connaissent une évolution bien marquée de cette perception.

De nouveaux cépages, souvent de type méditerranéen, sont testés, on procède à de nombreuses expérimentations dans les vignes, de nouvelles méthodes de vinification sont mises en place afin d’élaborer des vins qui reflètent le plus possible les divers terroirs de l’Australie et plus spécifiquement ceux de la région de Barossa .

Les vins que nous avons goûtés ont grandement évolués grâce à l’impact de tous ces changements. Ce sont des vins qui sont plus en fraîcheur, ont un peu plus d’élégance, sont un peu moins boisés et dont les flaveurs de fruits sont plus pures et moins confiturées. J’ai comme perçu un peu plus de retenue dans ces vins. Les niveaux d’alcool sont toujours quand même assez élevés car ils reflètent les profils aromatiques des cépages, des terroirs et du climat de cette région.

Une des choses qui m’a le plus marqué c’est la diversité des sols et des terroirs et de l’impact sur le profil aromatique des vins qui en sont issus. Par exemple, prenons-en deux : celle de Rosedale et Gomersal, Western Ridge donnera des vins sur des notes de fruits noirs, de gâteaux aux fruits avec des tannins bien veloutés. Celle de Bethany et Krondorf, Central Barossa donnera des vins opulents avec des tannins robustes et tissés bien serré et de couleur très foncée. Ce sont les assemblages de diverses parcelles qui permettent de développer des vins forts complexes.

Présentation Michelle Bouffard – Barossa

Cette région de Barossa est située à 80 kilomètres au nord-est d’Adélaide, dans le sud de l’Australie et est reconnue comme un des régions des plus qualitative d’Australie. Elle est composée de deux régions d’appellation distinctes soient Barossa Valley et Eden Valley. Les différences entre ces deux régions sont des plus marquées. Par exemple, celle de Barossa bénéficie de 1,700 degrés/jours alors que celle d’Eden ne compte que sur 1,300 degrés/jour. Le sol de Barossa est plus sec et plus chaud alors que celui d’Eden est plus frais et a un sol de schiste rocheux et acide qui donne naissance à des Riesling de classe mondiale.

La maison Peter Lehmann de par son association avec au-dela de 140 viticulteurs et son accès à environ 800 vignobles tous de la région de Barossa, profite de fruits d’une qualité, d’une spécificité et d’une diversité sans pareil. Mettons que ça se reflète dans les vins!!

La dégustation

Mes préjugés ont été bousculés lors de cette dégustation. Il fut un temps ou mon cellier regorgeait de vins de cette région. En fait, il me reste quelques-uns de ces vieux millésimes. Puis j’ai comme migré vers les vins d’Espagne, du Portugal avec un retour vers la France. Et maintenant, virage de nouveau vers L’Australie et les vins de Barossa.

Mettons que c’était pas mal bon!! Pas de vins lourds ni de notes de fruits confiturés ni de bombes de fruits. Les vins étaient tous en fraîcheur et en équilibre. Le seul hic c’est qu’il n’y a qu’un seul vin de disponible à la SAQ. C’est The Barossan, qui est très bon. De la vraie Syrah ou Shiraz comme on l’appelle en Australie.

Peter Lehmann, The Barossan, Shiraz, 2017, $19.95, sucre: 4.2 g/l, code SAQ: 13525535.

Oh quel beau Shiraz! Sur des notes de fruits purs bien frais (prunes, framboises),de poivre, d’épices, quelques notes de sapinage et d’eucalyptus. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité moyenne et les tannins bien dodus et charpentés. Les notes d’épices sont assez intenses et s’entremêlent avec les flaveurs de fruits bien juteux, de notes de torréfaction dans une finale appréciable. De la vraie Shiraz!

Peter Lehmann, The Barossan, Shiraz, 2017

Peter Lehmann, Futures, Shiraz, 2016. Ce vin n’est pas disponible.

Sur des notes de crème de fruits, de vanille, de fleurs, de chocolat et de notes boisées. En bouche, les flaveurs de fruits sont assez intenses avec un soupçon d’eucalyptus qui lui donne beaucoup de fraîcheur. Tout en élégance avec une bonne dose de puissance. Pas mal de volume et d’amplitude en bouche.

Peter Lehmann, Futures, Shiraz, 2016

Peter Lehmann, 8 Songs, Shiraz, 2016. Ce vin n’est pas disponible.

Sur des notes de prunes bien mûres et de tabac blond. En bouche, la texture est veloutée, les tannins sont pas mal charpentés sur des notes de poivre, d’épices, de fruits noirs bien mûrs. Beaucoup de volume et d’amplitude. Vraiment superbe sur une finale de chocolat noir. Wow!!

Peter Lehmann, 8 Songs, Shiraz, 2016

Peter Lehmann, Stonewell, Shiraz, millésimes 2013, 2010 et 2003. Ces vins ne sont pas disponibles.

Mon préféré a été le 2003 qui était sur des notes de chocolat au lait sur des tannins bien charpentés et tout en fraîcheur. Le 2010 était sur des notes de tabac blond sur des tannins bien charpentés. Le 2013 avait une dominante sur le chocolat noir et des notes d’eucalyptus et de menthe. L’ensemble de cette verticale était époustouflante! J’en aurais voulu dans mon cellier.

Peter Lehmann, Stonewell, Shiraz, millésimes 2013, 2010 et 2003

Peter Lehmann, Masterson, Shiraz, 2015. Ce vin n’est pas disponible.

Assez incroyable ce vin! Afin de rendre hommage à Peter Lehmann ce vin a été élaboré afin de consacrer le lien qui unit tous les viticulteurs de la maison. Sur des notes animales, de torréfaction, de graphite, beaucoup d’élégance de volume et d’amplitude. Une main de fer dans un gant de velours.

Peter Lehmann, Masterson, Shiraz, 2015

Une dégustation exceptionnelle! Les vins de Fattoria dei Barbi!

Dégustation des vins de Fattoria di Barbi

Je rencontrais à nouveau Raffaella Guidi Federzoni Export Manager de la Fattoria dei Barbi une des maisons les plus réputées de l’appellation Brunello di Montalcino. Comme à chaque fois nous dégustons ce qu’il y a de mieux dont des verticales (le même vin sur des millésimes différents) de Brunello Blu Label, de Brunello Riserva et de Brunello Vigna del Fiore.

Raffaella Guidi Federzoni, Claude Lalonde (Vinformateur)

Qu’y a-t-il à savoir de la Fattoria dei Barbi?

Fattoria dei Barbi s’étend sur 306 hectares à Montalcino et Scansano. Stefano Cinelli Colombini, héritier de l’ancienne lignée siennoise présente à Montalcino depuis 1352, gère la propriété familiale.

La Cantina dei Barbi ouverte depuis environ 50 ans produit environ 800,000 bouteilles dont approximativement 200,000 sont des Brunello et la grande majorité du Rosso et autres vins. La superficie du vignoble s’étend sur 66 hectares avec une densité de plantation de 5,000 vignes. Quand on considère qu’un plant de vigne donne à près l’équivalent d’un peu plus qu’une bouteille…La Cantina possède une des plus grande collection de Brunello avec des vins datant de 1870 à nos jours.

Fattoria dei Barbi

Vivaio dei Barbi, propriété dont Fattoria dei Barbi a fait l’acquisition en 1997, est située à Scansano à environ 1h30 de Montalcino. On y produit surtout du Morellino di Scansano DOCG (sur 28 hectares de vignes) élaboré principalement de Sangiovese.

Un peu d’histoire…

Les Colombini étaient une des familles nobles de Sienne, actives dans le gouvernement siennois depuis le début des années 1000. Le premier membre cité dans les chroniques fut Tignoso Colombino, après que ses enfants eurent été nommés Colombini et que le nom de la famille soit resté depuis. Sa résidence était un château dans le village d’Uopini, juste à l’extérieur de Sienne. Le même château est devenu un hôpital au Moyen Age et il existe toujours.

En 1200, la famille a été autorisée à avoir un blason avec les quatre petites colombes peintes sur un champ bleu et séparées par une croix d’or. Le logo de Fattoria dei Barbi s’en est donc inspiré et on le retrouve toujours sur les bouteilles.

Au début du XiX siècle, la famille vivait à Carmignano près de Lucques. Ils ont continué à entretenir de solides relations avec Sienne. Pour cette raison, Paolo Colombini, un juriste, a décidé de devenir notaire. Il a suivi l’évêque de Lucca qui a déménagé à Montalcino, afin de gérer également ses propriétés agricoles mineures situées là-bas. Ce fut un choix chanceux, en commençant un nouveau chapitre de l’histoire de la famille, qui dure jusqu’à aujourd’hui. Son fils, Pio Colombini, est celui qui a produit les premières bouteilles de Brunello. Il a épousé Elina Padelletti, d’une ancienne et noble famille de Montalcino, qui a augmenté la possession avec la villa Podernovi, où se trouvent aujourd’hui la cave et les laboratoires.

Leur fils Giovanni Colombini, né en 1906, était un innovateur, un pionnier de la viticulture moderne. L’ouverture du premier magasin de vin public italien dans la forteresse de Montalcino, en 1936, était son idée. La même forteresse a été restaurée pendant ses années en tant que maire de la ville.

C’est lui qui a lancé la première vente par correspondance de vins toscans et aussi les premières ventes à l’étranger sur de nombreux marchés. Il a également innové en vendant des centaines de milliers de bouteilles à un prix très élevé, changeant l’avenir d’un vin, passant d’une catégorie limitée de consommateurs à une catégorie beaucoup plus large.

Localisation de Fattoria dei Barbi – Montalcino

L’ouverture de la cave Fattoria dei Barbi aux visiteurs dans les années 50 est l’une des premières étapes de l’œnotourisme.

Après la mort de Giovanni Colombini en 1976, la Fattoria dei Barbi a été gérée d’abord par sa fille Francesca et ensuite par son fils Stefano. Ils ont tous deux développé et élargi la propriété, ce qui en fait ce qu’il est possible de voir aujourd’hui.

Source : Site de Fattoria dei Barbi

La dégustation

Dégustation des vins de Fattoria dei Barbi

Fattoria dei Barbi produit une superbe panoplie de vins tels les Brunello di Montalcino DOCG – Blue Label, les Brunello di Montalcino DOCG ‘’Vigna del Fiore’’ – White Label, les Brunello di Montalcino DOCG, Riserva – Red Label, les Rosso di Montalcino DOC, les Morellino di Scansano DOCG, les Chianti DOCG, les Brusco dei Barbi IGT Toscana Rosso, les Birbone IGT Toscana Rosso, les Bianco dei Barbi IGT Toscana Bianco, les Vinsanto, leur Grappa di Brunello, Grappa dei Barbi, Grappa Riserva, Grappa di Chianti, et la Fattoria dei Barbi Extra Virgin Olive Oil.

Le Brusco dei Barbi, 2016 IGT Toscana, $23.15. Disponible en importation privée (IP) en contactant l’agence Montalvin : https://www.montalvin.com/fr

Ce vin et cette appellation sont chers à la Fattoria puisqu’elle en est propriétaire. Ce vin a été réintroduit dans les années 70 avec l’idée maîtresse de mettre en valeur l’expression du Sangiovese. On y a intégré la méthode Governo dans son élaboration (une partie des raisins est élaboré selon la méthode appassimento puis ajouté au moût en fermentation). Il n’y a aucun vieillissement en barrique pour s’assurer de la pureté du fruit. C’est un vin d’entrée de gamme des plus approchable, idéal avec la pizza.

Des notes de cerises bien intenses bien pures et d’épices douces. En bouche le tout est bien équilibré, de facture classique, avec une texture un peu ferme, de beaux tannins presque charpentés qui lui donnent une belle structure, belle fraîcheur avec une finale sur des notes de noyaux de cerises. La longueur est assez soutenue.

Le Brusco dei Barbi, 2016 IGT Toscana

Fattoria dei Barbi, Morellino di Scansano, Toscana, 2016, $24.70, cépages : Sangiovese 85%, Merlot 15%, disponible en IP.

Un peu plus austère sur des notes de fruits rouges surtout sur la cerise et d’épices douces. En bouche un peu d’amertume sur une dominante de noyaux de cerises sur des tannins assez charpentés et d’une belle longueur. À mon avis il bénéficiera d’un passage en carafe.

Fattoria dei Barbi, Morellino di Scansano, Toscana, 2016

Fattoria dei Barbi, Maremma Toscana, 2017, $26.40, cépages : Sangiovese 60%, autres cépages – Cabernet Sauvignon, Syrah, Petit Verdot, Alicante, disponible en IP.

Sur des notes de fruits rouges surtout sur la cerise, de prunes ainsi que d’épices douces. La texture est bien veloutée, l’acidité assez présente et les tannins sont passablement charpentés. La finale assez longue est sur les noyaux de cerises. J’ai beaucoup apprécié ce vin.

Fattoria dei Barbi, Maremma Toscana, 2017

Fattoria dei Barbi, Rosso di Montalcino, 2017, $25.95, code SAQ : 13668552. Disponible à la SAQ à partir de Novembre 2019.

Comme le disait Rafaella, le Rosso di Montalcino est probablement un des vins les plus passe partout offrant une des meilleur rapport qualité/prix qui soit. Ces vins goûteux et élégants peuvent vieillir passablement longtemps. Ils bénéficient de tout le savoir faire qui va dans l’élaboration des Brunello.

Des notes de fruits rouges frais, sur des notes de noyaux de cerises et d’épices douces. En bouche, bel équilibre entre le moelleux et l’acidité assez présente du vin. Les tannins sont presque charpentés, denses et bien serrés. Un vin goûteux avec de belles notes de noyaux de cerises. Une certaine élégance dans ce vin des plus satisfaisant. Avec plats de bœuf grillé, côtes de veau aux herbes fraîches.

Fattoria dei Barbi, Rosso di Montalcino, 2017

Brunello di Montalcino (Blu Label), 2014, cépage : Sangiovese 100%, $48.85, code SAQ :11213343.

Ce millésime a bénéficié de températures plus chaudes et plus clémentes. Il présentait encore plus de structure que le 2013 et possède possiblement une capacité à vieillir supérieure au 2013. Des notes de fruits rouges assez mûrs, de prunes. En bouche, c’est superbement équilibré avec une texture ferme  de flaveurs un peu moins fruitées que le 2013 et d’une longueur persistante…

Brunello di Montalcino (Blu Label), 2014

Brunello di Montalcino, (Blu Label), 2013, Cépage : Sangiovese 100%, $48.85, code SAQ :11213343.

Au premier nez, des notes animales sur le cuir qui se dissipent assez rapidement pour laisser la place aux belles notes de fruits rouges, d’épices douces, de fleurs avec un peu de torréfaction. En bouche c’est le mariage de la puissance, de l’élégance et du classicisme. La texture est veloutée, enveloppante sur de belles notes de fruits. Superbe équilibre entre l’acidité et le moelleux du vin. Les tannins sont superbement bien serrés, denses sans être asséchants. Vraiment très beau!

Brunello di Montalcino, (Blu Label), 2013

Brunello di Montalcino, Vigna del Fiore, 2013, $87.50, code SAQ : 10217300. Disponible à la SAQ à partir de l’automne 2020.

Ce vin provient de Vigna del Fiore un vignoble de 5.7 hectares situé dans une région ou la vigne est cultivée depuis le XVI siècle. La production de ce vin est relativement limitée avec environ seulement 5,000 bouteille/année. Il est situé dans une des régions le plus au sud de l’appellation (une des plus qualitatives) de Montalcino. Les vins qui en sont issus sont caractérisés par la finesse et l’élégance.

Un peu plus austère sur des notes de cerises et de prunes. La texture est légèrement ferme, l’acidité équilibrée et les tannins sont particulièrement charpentés et tissés bien serré. Une finale sur les fruits ainsi que quelques notes de torréfaction.

Brunello di Montalcino, Vigna del Fiore, 2013

Brunello di Montalcino, Vigna del Fiore, 2012, $85.50, code SAQ : 10217300. Disponible à la SAQ à partir du printemps 2020.

Sur des notes de cerises et d’un peu de prunes pas trop intenses. De l’élégance, une texture veloutée, de facture très classique doté d’une belle structure, de la longueur, du volume en bouche…Superbe capacité de vieillissement.

Brunello di Montalcino, Vigna del Fiore, 2012

Brunello di Montalcino, Vigna del Fiore, 2006, $82.50, disponible à la SAQ code : 13600761.

Un de mes préférés!! Un vin bien souple d’un bel équilibre, très complexe et voluptueux ! Sur des notes de prunes et de boisé assez discret. Superbe structure, d’une longueur qui ne finit pas sur des notes de chocolat noir. Encore en jeunesse avec une grande capacité de vieillissement.

Brunello di Montalcino, Vigna del Fiore, 2006

Brunello di Montalcino, Riserva, 2013, $109.00, code SAQ : 13621674, disponible à la SAQ arrivage automne 2020.

Les Riserva de Fattoria dei Barbi sont des vins élaborés à partir du Sangiovese provenant des meilleures parcelles de la maison. Ils représentent ce qu’il y a de mieux de chaque millésime.

Les Brunello doivent vieillir un minimum de 2 ans en barrique ou en foudre et un minimum de 4 mois en bouteille Pour les Riserva on parle de 6 mois pour les Riserva. On peut mettre les Brunello en marché le 1erjanvier de la 5ième année suivant les vendanges alors que cette période est de 6ans pour les Riserva.

Sur des notes de prunes, de cerises et de torréfaction. Les tannins sont particulièrement charpentés et tissés bien serré et que dire de la longueur…De facture plus moderne in brin plus exhubérant!

Brunello di Montalcino, Riserva, 2013

Brunello di Montalcino, Riserva, 2012, $99.75, code SAQ : 13621674. Disponible à la SAQ Mars 2020.

Le nez est plus traditionnel, un brin plus austère sur des notes de crème de fruits rouges. La texture est bien veloutée et les tannins sont bien charpentés. De belles de moka, de torréfaction et de truffes témoignent de sa complexité. Comme le disait Raffaella : ‘’C’est criminel de boire ce vin maintenant’’. Car il a tellement de potentiel de vieillissement!

Brunello di Montalcino, Riserva, 2012

Brunello di Montalcino, Riserva, 2010, $136.00. Disponible en importation privée.

Mon préféré!!! Quelques notes d’évolution mais quand même tout en jeunesse. Superbe! Des notes d’épices douces, de prunes vieillies bien mûres, de tabac et de chocolat noir. En bouche, les tannins sont très charpentés, beaucoup de volume, d’amplitude et de la longueur, de la longueur et encore…

Brunello di Montalcino, Riserva, 2010

Brunello di Montalcino, Riserva, 2001, ce vin n’est pas disponible.

Comme un vin de cet âge doit être!! Exceptionnel avec tellement de longueur…

http://www.fattoriadeibarbi.it/en/   https://www.montalvin.com/fr

Restaurante Da Vinci

L’Amarone Montresor, 50 ans d’amour au Québec!

Cette semaine je rencontrais Edoardo Montresor, ambassadeur de la marque Montresor. Ce dernier voyage partout dans le monde pour promouvoir la marque. Mais quand il vient au Québec, c’est en terrain connu car c’est la région après l’Italie ou cet Amarone légendaire se vend le plus. Évidemment si on l’achète tant, c’est qu’il nous donne pleine satisfaction tant au niveau du goût que de son rapport qualité/prix.

Lors de cette rencontre nous avons dégusté une partie de la gamme des vins que la maison élabore dont un mousseux fait de Pinot Noir, un excellent Soave blanc fait de Garganega, un délicieux vin de Valpolicella et trois très beaux Amarones.

Edoardo qui est un ambassadeur hors pair nous a fait part de quelques notions intéressantes sur les vins de la région et sur l’histoire de sa famille. En voici quelques unes :

L’origine du nom de la famille est française. Claude Montresor qui résidait en Val de Loire a un jour tenté de tuer (sans succès) le Cardinal Richelieu. Il a du s’exiler en Italie dans la région de Vérone.

C’est en 1892 que l’arrière-grand-père d’Edoardo débute la fabrication du vin avec des raisins de Valpolicella. Ils seront les premiers à vendre du vin en bouteille sous une marque privée.

Que veut dire Valpolicella? Val : qui veut dire vallée, Poli : qui veut dire plusieurs, Cella : qui veut dire cellier. Donc bout à bout ça veut dire « la vallée où on trouve plusieurs celliers ».

Au départ les vins d’Amarone étaient appelés – Reciotto Scampa. On a par la suite changé le nom pour Reciotto Amarone.

La bouteille d’Amarone de Montresor à comme une apparence de verre sablé. La raison en est une technique. Les premières livraisons aux USA prenaient un temps très long. Afin de protéger le vin de la lumière pendant cette periode, le verre de la bouteille a été comme « sablé ».

Autrefois quand on servait le vin on y ajoutait du sucre afin d’en atténuer l’acidité. Avec les cépages de l’Amarone qui ont la peau épaisse (Corvina, Rondinella, Molinara) on s’est aperçu qu’on pouvait les faire sécher et ainsi augmenter leur teneur en sucre. Avec ces vins on n’avait plus besoin d’ajouter du sucre lorsqu’on servait le vin.

Séchage du raisin – méthode appassimento

La dégustation

Montresor, Rosé Royal, Vino Spumante Brut, cépage : Pinot Noir 100%, $38.00, disponible en importation privée (IP).

Sur des notes de fruits blancs, d’agrumes, florales et comme un soupçon de notes herbacées. La bouche offre une belle sensation de mineralite (un vin bien droit) avec un profil légèrement vineux (le Pinot Noir), d’une belle élégance et beaucoup de fraîcheur. Un vrai mousseux de bouffe avec une certaine structure et une belle longueur.

Montresor, Rosé Royal, Vino Spumante Brut

Montresor, Fattoria Soave Classico, 2017, $20.00, cépage : Garganega 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 13863745.

Les vins de Soave sont parmi mes préférés et j’ai beaucoup apprécié celui-ci. Sur une dominante florale, de pêches, très aromatique avec comme un soupçon de miel. En bouche, belle sensation de mineralite, avec une acidité presque vive qui donnait à ce vin un côté incisif. Belle longueur avec une finale sur les notes florales.

Montresor, Fattoria Soave Classico, 2017

Montresor, Valpolicella Classico Superiore, 2015, $24.00, cepages : Corvina 50%, Rondinella 50%, code SAQ : 13863737.

Ce vin est malheureusement peu disponible. On verra bien la disponibilité future car selon Edoardo, il reste du 2015 dans le Chai…

Ce vin était tellement équilibré! Dommage car je vous le recommande sans hésitation. Sur des notes de fruits rouges bien mûrs et d’épices avec un léger boisé. En bouche les notes d’épices dominent ainsi que les flaveurs de fruits rouges assez concentrées. Les tannins sont presque charpentés et toutes les composantes du vin sont dans un bel équilibre. Tellement bon!

Montresor, Valpolicella Classico Superiore, 2015

Montresor, Amarone della Valpolicella, 2015, $34.60, sucre : 6.0 g/l, code SAQ : 240416.

Avec un nez des plus charmeur sur des notes de crème de fruits rouges ainsi que des notes florales. La texture est des plus veloutée, l’acidité bien équilibrée et les tannins presque charpentés. D’une belle intensité mais pas trop ce que j’apprécie beaucoup. Un beau volume en bouche et beaucoup d’élégance. Et quelle longueur…

Montresor, Amarone della Valpolicella, 2015

Montresor, Amarone della Valpolicella Fondatore, $56.25, disponible en IP dès mars 2020.

Sur une dominante de fraîcheur avec quelques notes herbacées et de fruits rouges assez intenses. La texture est bien veloutée, l’acidité assez vive et les flaveurs sont carrément sur une dominante de fruits rouges (cerises). Quel beau contraste entre la fraîcheur et l’ensemble du profil aromatique.

Montresor, Amarone della Valpolicella Fondatore

Montresor, Capitel della Valpolicella, 2000. Ce vin n’est pas disponible.

Tellement beau sur quelques notes d’évolution de prunes et de tabac blond. Tout en équilibre, encore en jeunesse avec des tannins charpentés et d’une belle amplitude en bouche. Il lui reste encore plusieurs années à donner…

Montresor, Capitel della Valpolicella, 2000

L’agence Noble Sélections représente les vins de la maison Montresor.

Pour en savoir plus sur les vins de la maison Montresor: https://www.vinimontresor.com/en/

Quelques beaux vins que j’ai dénichés pour vous.

De belles découvertes!

Suite à une dégustation de quelques nouveautés, je vous fais part des vins qui ont particulièrement attiré mon attention. Ils sont tous disponibles à la SAQ alors profitez-en!

Azienda Agricola Planeta, Italie, Sicile, La Segreta Sicilia, Il Bianco, 2018, $15.60, cépages : Grenache Blanc 50%, Chardonnay 30%, Fiano 10%, Viognier 10%, code SAQ : 741264. Disponible dans 83 SAQ.

Sur des notes de pêches bien mûres, d’agrumes et de fleurs. C’est un vin riche, bien goûteux avec une belle sensation de minéralité, une acidité bien équilibrée sur une finale d’une belle longueur.

Azienda Agricola Planeta, Italie, Sicile, La Segreta Sicilia, Il Bianco, 2018

Côte-de-Nuit, Bourgogne, Cœur de Roches, en biodynamie, 2016, $39.75, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 11392741. Disponible dans 70 SAQ.

Un vin bien charmeur et bien typé sur des notes de fruits bien frais et purs (cerises, griottes, fraises et framboises) ainsi que quelques notes d’épices douces. En bouche la texture est un peu ferme, l’acidité bien fraîche et les tannins équilibrés et tissés bien serré. De belles flaveurs assez intenses de noyaux de cerises et de fruits noirs sur une finale passablement longue. De belles émotions en vue…Vraiment un très beau rapport qualité/prix pour ce produit.

Côte-de-Nuit, Bourgogne, Cœur de Roches, en biodynamie, 2016

Domaine du Pégau, Cuvée Sétier, Côtes du Rhône Villages, 2015, $24.95, cépages : Grenache 60%, Mourvèdre 20%, Syrah 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 14141568. Disponible dans 104 SAQ.

Décidemment ce vin m’a séduit! Avec un petit côté animal, des notes de thym, de garrigue, de lavande, d’olives, de fruits rouges (cerises) et de réglisse. Un très beau GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre). En bouche la dominante est sur les herbes, le poivre avec une texture veloutée, une acidité bien fraîche et des tannins assez charpentés. De la vraie ‘’provence liquide’’! Achetez ce vin sans hésiter!

Domaine du Pégau, Cuvée Sétier, Côtes du Rhône Villages, 2015

Terre del Barolo, Vinum Esta Est, Barolo, 2013, $29.95, cépage : Nebbiolo 100%, vieillissement de 38 mois (18 mois en fûts), code SAQ : 14027061. Disponible dans 80 SAQ.

Si vous voulez essayer un Barolo sans payer un prix extravagant, ce vin est pour vous. D’approche assez discrète, ce vin se laisse découvrir avec un peu de temps. Il sera approprié de le passer en carafe pour qu’il s’ouvre. Et une fois bien ouvert, il dégage des notes de cerises, de tabac blond, de roses, de cuir ainsi que quelques notes boisées bien intégrées. La dominante de ce vin en bouche ce sont ses tannins bien charpentés bien typés du Nebbiolo. Ces derniers s’entremêlent avec les flaveurs boisées, de noyaux de cerises et les notes florales dans une finale appréciable.

Terre del Barolo, Vinum Esta Est, Barolo, 2013

Arnaldo Rivera, Undicicomuni, Barolo, 2013, $49.75, cépage : Nebbiolo 100%, sucre : 1.8 g/l, code SAQ :  14027087. Disponible dans 126 SAQ.

Possiblement un de mes top vins! D’un charme fou ce vin dégage une multiplicité d’arômes tels le tabac blond, la rose, les épices douces, la prune et la fraise. En bouche c’est opulent, tout en finesse bien que ce soit du Nebbiolo avec une texture veloutée et des tannins bien charpentés, veloutés tous en équilibre. Et que dire de la longueur qui perdure…Peut vous sembler cher, mais mettons que c’est pas mal bon.

Arnaldo Rivera, Undicicomuni, Barolo, 2013

Shaw + Smith, The Other Wine Co., Grenache, Australie, McLaren Vale, 2018, $26.95, cépage: Grenache 100%, sucre: 1.2 g/l, code SAQ: 13879350. Disponible dans 113 SAQ.

Définitivement la dominante de ce vin est le fruit frais bien pur autant au nez qu’en bouche! Le nez est sur des notes de framboises, d’épices et d’herbes bien fraîches. Bien que ce soit de la Grenache, ce vin n’est pas lourd et tout en fraîcheur. Vraiment pas comme la Grenache d’Espagne ni du Sud de la France. En bouche, tout en équilibre  avec une acidité est bien fraîche, des tannins charpentés mais pas trop et des notes de fruits assez intenses sur une finale sur les noyaux de cerises. Différent, beau et délicieux!

Shaw + Smith, The Other Wine Co., Grenache, Australie, McLaren Vale, 2018

Dégustation des vins de l’agence Céleste Levure

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Les Crémants de Bourgogne Veuve Ambal, parmi les meilleurs!

Veuve Ambal, Crémants de Bourgogne

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Leur bas prix ainsi que leur goût apprécié par plusieurs ont eu pour effet d’augmenter l’intérêt des consommateurs envers les bulles.

Quant à moi les meilleurs rapports qualité/prix sont avec les Crémants. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Veuve Ambal, Crémants de Bourgogne

Pratiquement chaque région a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne et bien d’autres. Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier. En Bourgogne on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ne dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent.

Beaucoup de ces producteurs de Crémant en France produisent aussi des vins rouges et noirs et pour certains, les Crémants représentent une faible proportion de leur production. Mais ce n’est pas le cas chez Veuve Ambal, le spécialiste et leader des Crémants de Bourgogne. J’ai eu le plaisir de rencontrer Aurélien Piffaut, Directeur Général de la maison familiale et indépendante Veuve Ambal, producteurs presqu’exclusivement de Crémants de Bourgogne et ce, depuis 120 ans. Aurélien représente la 6e génération de la famille et le Crémant coule dans ses veines…

Éric et Aurélien Piffaut

La Maison Veuve Ambal élabore une quinzaine de cuvées de Crémants de Bourgogne à partir des 300 hectares dont ils sont propriétaires et à partir de l’achat de raisins de viticulteurs avec qui ils ont des contrats d’approvisionnement. Ce sont les plus gros producteurs de l’appellation avec environ 7 millions de bouteilles (l’appellation entière en produit environ 19 millions). Ces 300 hectares leur permettent d’accéder à un vaste choix de terroirs ce qui leur donne une palette aromatique des plus diversifiée.

Vignobles, Veuve Ambal

La maison était depuis longtemps établie à Rully appelé le berceau de bulles en Bourgogne et en 2005 la maison a déménagé ses pénates à Montmagny-Lès-Beaune afin d’augmenter sa capacité d’entreposage. Elle aura, au fil du temps, fait l’acquisition de terres viticoles afin d’assurer l’approvisionnement en raisin. C’est sous l’impulsion d’Éric Piffaut, un véritable visionnaire qui a fait de la maison fondée par la Veuve Ambal (Anne-Marie Ninot épouse de Antoine Émile Ambal) un véritable leader du Crémant de Bourgogne.

Chai, Veuve Ambal

Veuve Ambal n’est pas seulement une maison spécialiste du Crémant de Bourgogne, c’est aussi un groupe familial. Il est composé de grandes Maisons de vinsde Bourgogne et d’effervescents :

Rivarose depuis 1998, André Delorme depuis 2005 et enfin Prosper Maufoux depuis 2010.

Veuve Ambal, domaines

Les 300 hectares que possède la maison se subdivisent en 6 terroirs différents : La Grande Côte, Gracieux Chevalier, La Vigne au Roy, Château St-Aubin, Les vins de l’Ange et London. Fait à noter, Château St-Aubin est constitué entre autres des appellations des plus qualitatives de Bourgogne :  Criots-Bâtard-Montrachet Grand Cru, Puligny-Montrachet 1er Cru, la Garenne, Meursault, Meursault 1er Cru, Chassagne-Montrachet 1er Cru les Chenottes et autres.

La dégustation

La philosophie de la maison tourne autour de la recherche de l’équilibre entre une acidité bien présente et une belle fraîcheur. On ne recherche pas de vins oxydés mais plutôt une tension et de l’énergie dans le vin.

Des cinq vins dégustés seul le Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut est disponible à la SAQ à $19.95. Le Cuvée Prestige Blanc Brut attend une décision de la SAQ pour reconduire ce vin sur les tablettes.

Cette dégustation nous a clairement démontré la grande différence dans le profil aromatique de chaque vin qui proviennent de la grande diversité des terroirs que possède la maison.

Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut, Crémant de Bourgogne, $19.55, cépages : Pinot Noir, Chardonnay, Aligoté et Gamay, sucre : 12 g/l, code SAQ : 14093041.

Mettez de côté vos Proseccos et Cavas! Définitivement un Crémant à acheter! Laissez vous charmer par ses notes de fruits exotiques (litchi), d’agrumes, de fleurs blanches avec un soupçon de notes briochées. La texture est bien crémeuse, son acidité bien vive et tranchante et la finale est toute en finesse. Excellent rapport qualité/prix!

Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut, Crémant de Bourgogne

Veuve Ambal, Blanc de Blancs Nature, Crémant de Bourgogne, cépages : Chardonnay et Aligoté, sucre : 3.0 g/l, malheureusement non disponible.

Sur des notes de levures, de fleurs blanches et briochées. En bouche, la texture est ‘’surprenament’’ moelleuse malgré le fait qu’il n’y a pas eu de liqueur de dosage ajoutée ce qui parfois rend le Crémant un peu rude. Pas le cas ici. Probablement que les 24 mois de vieillissement sur lies y sont pour quelque chose…

Veuve Ambal, Blanc de Blancs Nature, Crémant de Bourgogne

Veuve Ambal, Blanc de Blancs Brut, Crémant de Bourgogne, cépages : Chardonnay et Aligoté, sucre : 9.0 g/l, vieillissement de 20-24 mois. Malheureusement non disponible.

Sur des notes d’agrumes (citron), de fleurs ainsi qu’une belle sensation de minéralité sur des notes crayeuses. Bien complexe et d’une belle longueur. On parle quand même d’un vieillissement de 24 mois sur lies.

Veuve Ambal, Blanc de Blancs Brut, Crémant de Bourgogne

Veuve Ambal, Cuvée Prestige, Blanc Brut, Crémant de Bourgogne, cépages : Pinot Noir et Chardonnay, vieillissement de 24 à 36 mois. Non disponible pour le moment.

Ce vin a déjà été vendu à la SAQ à $24.90. Je vous le dis car à ce prix, c’est toute une affaire! En plein dans ma palette aromatique préférée !! Véritable coup de cœur sur des notes briochées, de noisettes ainsi qu’un soupçon d’agrumes. Quelle complexité en bouche, bien rond, d’une belle fraîcheur, un peu vineux (Pinot Noir) et tellement bon! S’il revient à la SAQ, sautez la-dessus!

Veuve Ambal, Cuvée Prestige, Blanc Brut, Crémant de Bourgogne

Veuve Ambal, Cuvée Marie Ambal, Blanc Brut, Crémant de Bourgogne, cépages : Pinot Noir et Chardonnay, vieillissement de 36 mois. Malheureusement non disponible.

Ce Crémant haut de gamme est riche, complexe, d’une superbe longueur et dégage une belle sensation de minéralité. Eh que j’aime ces notes de noisettes, de brioche et d’agrumes bien persistantes qui s’entremêlent avec ces milliers de fines bulles en une finale toute en fraîcheur.

Veuve Ambal, Cuvée Marie Ambal, Blanc Brut, Crémant de Bourgogne

Faites le plein d’idées et découvrez des surprises parmi ces neuf suggestions de vins!

Dégustation

Un mousseux britannique appelé Britagne, des vins d’Espagne, de Slovénie, de France, d’Afrique du Sud , de Hongrie et d’Italie. Tous disponibles à la SAQ, à vous de les découvrir!

Un ‘’Britagne’’, version champagne britannique, Exton Park, Blanc de Noirs, $49.75, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 14134801.

Ce qui domine dans ce mousseux c’est sa sensation de minéralité avec comme un goût crayeux ce qui donne l’impression d’un vin bien droit. En bouche c’est d’une texture crémeuse avec des flaveurs de fruits blancs et de levure, bien croquant avec une acidité assez vive. Étant fait entièrement de Pinot Noir, il est de tendance vineuse et possède une belle structure. Il vaut entièrement la peine de l’essayer car il se compare facilement aux Champagnes de même prix. Vraiment une nouveauté.

Britagne, Exton Park, Blanc de Noirs

D’Espagne, Penedès, Tuvi, Sumarroca, 2018, $15.35, cépages : Xa-rello 50%, Gewutrztraminer 30%, Riesling 10%, Viognier 10%, sucre : moins d’un gramme, code SAQ : 13574687.

Coup de Coeur! Aromatique et parfumé ce vin m’a conquis! C’est floral avec un soupçon de fruits exotiques, de notes citronnées et de zeste de lime et citron. En bouche c’est tout en fraîcheur et en équilibre avec une belle acidité vive. Le tout se termine sur des flaveurs de zeste de citron et de pamplemousse. Et quel rapport qualité/prix! À acheter!

Tuvi, Sumarroca, 2018

France, Chablis, Nicolas Potel, 2017, $27.35, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 14045171.

Ce vin est travaillé à la bourguignonne avec bâtonnage sur lies et vieillissement en foudre ce qui lui donne des notes un peu beurrées, de fruits blancs (poire) et un soupçon de barbe à papa. C’est assez gras en bouche, riche et élégant avec une belle acidité en finale ce qui créé un beau contraste avec le gras de la bouche. À essayer assurément!

Chablis, Nicolas Potel, 2017

Slovénie, Domaine Ciringa, Fosilni Breg, Sauvignon Blanc, 2016, $27.15, sucre : 2.1 g/l, code SAQ : 13910290.

Dégusté à l’aveugle j’aurais cru un Sauvignon Blanc de la Loire tellement il était typé et bon. Eh non! Il vient de la Slovénie. Il livre tout ce que vous vous attendez d’un Sauvignon Blanc : des notes herbacées, citronnées avec une acidité vive bien fraîche ainsi qu’une belle sensation de minéralité. La finale assez longue est sur le zeste de pamplemousse. Un beau vin funky!

Domaine Ciringa, Fosilni Breg, Sauvignon Blanc, 2016

D’Afrique du Sud, Western Cape, Kloof Street, Chenin Blanc, 2018, $22.20, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 12889409.

Cette winery a été élue ‘’Winery of the Year’’ d’Afrique du Sud! Rien de moins! Quel vin charmeur avec ses notes de miel, de fruits blancs bien mûrs. Et ça sent les fleurs! Bien goûteux (pommes jaunes) avec une texture un peu grasse, une acidité fraîche et une belle sensation de richesse. Belle longueur!

Kloof Street, Chenin Blanc, 2018

Italie, Arcese, Bera Vittorio E Fligli, 2017, $29.40, cépages : Arneis 30%, Cortese 30%, Sauvignon Blanc 30%, Vermentino 10%, sucre : 3.2 g/l, code SAQ : 14039301.

Coup de Coeur! Épices, cannelle, estragon, notes de résine et balsamiques, senteurs de rose, petit côté oxydatif et saveurs de poires. Tout un début! En bouche tout est en équilibre avec des flaveurs complexes et intenses. Vraiment beau! Achetez ce vin! Beaux accords avec dinde grillée, filet de porc aux poires et estragon.

Arcese, Bera Vittorio E Fligli, 2017

Hongrie, Szekszard, Kadarka, Heimann, 2017, $22.90, code SAQ : 14057219. Prochainement sur les tablettes de la SAQ.

J’avais le nez dans le casseau de fraises bien fraîches! J’avais l’impression de boire un Gamay du Beaujolais. Tout en équilibre, sur dominantes de fruits rouges avec des tannins assez légers. Des plus  rafraîchissant.

Kadarka, Heimann, 2017

Afrique du Sud, Malmesbury, The Innocent, Pinotage, Lamershoek, 2017, $20.20, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13668392.

Sur dominante de notes empyreumatiques (fumée), de fruits noirs (mûres) et de réglisse. Les tannins sont charpentés et belle longueur. Il faut aimer le style et le cépage qui est vraiment typique à l’Afrique du Sud!

The Innocent, Pinotage, Lamershoek, 2017

Afrique du Sud, Swartland, Kloof Street, Red, 2017, $22.90, cépages : Syrah 73%, Mourvèdre 12%, Cinsault 8%, Carignan 6%, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 12483927.

Ce vin est littéralement bâti comme un GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) du sud de la France. Et il est très réussi avec ses notes d’épices, de prunes, de fraises légèrement confiturées et de fruits noirs. En bouche il offre un beau volume, est bien goûteux sur dominante de fruits noirs et des tannins dodus et presque charpentés. Vraiment pas mal!

Kloof Street, Red, 2017

Afrique du Sud, Malmesbury, Terre Brûlée, Rouge, 2017, $22.45, cépages : Syrah 60%, Cinsault 40%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13738055.

Coup de Coeur! Dominante assez intense de fruits rouges et d’épices sur des tannins assez charpentés. C’est élégant, goûteux et d’une belle concentration. À ce prix, on achète!

Terre Brûlée, Rouge, 2017

L’agence Rézin représente tous ces vins au Québec

Page 1 of 22

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén