Catégorie : Espagne (Page 1 of 3)

De superbes Cavas pour la Saint-Valentin et pourquoi pas… tous les jours de l’année!!

Dégustation des vins de Pere Ventura – Family Wine Estates

La maison Pere Ventura, fondée en 1992 à Sant Sadurni d’Anoia en Catalogne (ouest de Barcelone) est devenue une entreprise qui comprend des établissements vinicoles à Penedès (Can Bas Domini Vinicola acquisition en 2011)) ainsi que dans le Priorat (Merum Priorati acquisition en 2013), mais le cœur de la marque reste consacré au Cava surtout de style premium. La maison a deux lignes de Cava: soit ‘’Tresor’’ qui est la marque maison et ‘’Vintage Collection Gran Reservas’’ qui provient de Can Bas Domini Vinicola (DO Penedès), un domaine que la société a acquis en 2011.

Cette dernière a été l’un des premiers vignobles à être considéré comme un Paraje Calificado, une appellation officielle introduite par la DO Cava en 2017.

L’équipe porte un soin tout particulier à ses fruits, à l’agriculture biologique (certifiée en 2018) et à la cueillette à la main; en cave, on vinifie chaque cépage séparément, on fermente en cuves inox avec des levures indigènes et la période de vieillissement peut durer plus de cinq ans. Le résultat: des vins mousseux complexes et élégants de la côte catalane.

Pere Ventura

La philosophie de vitiviniculture en est une de durable. En fait, l’agriculture sèche (dry farming) est pratiquée sur les 328 hectares de vignes pour conserver l’eau, mais elle diminue également les rendements et augmente la concentration de la saveur et la qualité du raisin. Des installations de vinification à la pointe de la technologie sont intégrées dans le paysage et utilisent l’énergie passive pour maintenir des températures fraîches et s’abstenir d’utiliser des pompes.

En 2019 la maison a fait partie des 100 meilleures Wineries dans le monde selon le magazine Wine & Spirits.

De gauche à droite: Marta Sanvicente (Pere Ventura), Claude Lalonde (Vinformateur), Catarina Soares (Pere Ventura) et Sandrine Labelle (Agence Importation-Épicurienne)

Les Cava selon Marta Sanvicente – Deputy General Manager Pere Ventura Family Wine Estates

‘’Le vrai Cava provient du Penedès en Catalogne. En fait c’est dans cette région qu’est né le Cava. Afin d’émuler le succès du Champagne on a commencé à faire des vins effervescents avec la même méthode que le Champagne. Quand est venu le temps de définir les appellations vers les années 80 (1991 DO Cava), le gouvernement a permis à tous de faire du Cava et de ne pas limiter la production à la Catalogne. Chaque village, région qui faisait un vin mousseux a reçu alors le droit à l’appellation Cava. L’implication c’est qu’il manque une identification à un terroir. Vous ne pouvez comparer le Cava qui vient deux régions qui sont à 2,000 kilomètres l’une de l’autre.

C’est présentement un projet sous le leadership de M. Ventura que d’identifier la région de Penedès sur la bouteille de Cava afin d’identifier les meilleures régions productrices. Ceci n’est pas permis présentement. Ce sera au consommateur de décider quel type de Cava il veut acheter. Selon moi, les Cavas qui proviennent de la Mancha n’ont pas la même concentration que les Cavas du Penedès. Il y a beaucoup de travail pour faire ressortir les notions de terroir quant au Cava.

Certaines des différences entre le Cava et le Champagne : pour faire du Cava rosé il faut qu’on utilise des raisins à jus rouge. On ne peut pas mélanger les deux couleurs comme on le fait en Champagne. Nos rosés sont donc de véritables rosés. On ne peut chaptaliser (ajout de sucre), on ne peut utiliser des vins de réserve (des vins d’autres millésimes) comme en Champagne. Tous les Cavas sont millésimés même si le millésime n’est pas toujours indiqué sur la bouteille. En fait, nos vins mousseux sont probablement plus ‘’vrais’’ que bien d’autres vins mousseux.’’

Il faut noter que certains producteurs délaissent l’appellation Cava afin de leur permettre de communiquer la provenance plus qualitative de leur Cava soit la région de Penedès qui est la première région productrice de Cava. Il faudra bien que les instances gouvernementales agissent.

Quelques notions de base sur le Cava

Les principaux cépages blancs autorisés sont le Macabéo, le Parellada, le Xarel-lo, le Chardonnay, le Subirat, le Chenin blanc et le Malvoisia. Parmi les cépages rouges autorisés on retrouve le Grenache, le Monastrell, le Pinot Noir, le Trépat, le Tempranillo et le Merlot.

Les temps de vieillissement sur lies : La mention Cava :  minimum de 9 mois, Cava Reserva : minimum de 15 mois, Cava Gran Reserva : minimum 30 mois, Cava de Paraje Calificado : minimum de 36 mois.

Quantité de sucre résiduel : Brut nature : jusqu’à 3 g/l, Extra Brut : jusqu’à 6 g/l, Brut : jusqu’à 12 g/l, Extra Seco : entre 12 et 17 g/l, Seco : entre 17 et 32 g/l, Semi Seco : entre 23 et 50 g/l, Dulce : plus de 50 g/l.

Le Cava est élaboré selon la méthode traditionnelle c’est-à-dire qui comprend une deuxième fermentation en bouteille.

Chai – Pere Ventura

La dégustation

Nous avons dégusté 7 vins dont 5 Cavas, un vin blanc tranquille de la maison Can Bas et un vin tranquille rouge de la maison Inici Merum de l’appellation Priorat. Trois de ces vins sont disponibles à la SAQ et deux sont disponibles en importation privée en contactant l’agence Importations-Épicuriennes au 450-671-0631 ou via info@importation-epicurienne.com.

Clos Amador, Brut, Reserva, Cava, Catalogne, $14.55, cépages : Macabéo 35%, Xarel-lo, Parellada 30%, sucre : 9.5 g/l, code SAQ : 12888182.

Une belle approche qui évoque une sensation de minéralité comme sur le caillou mouillé, il est bien aromatique avec des accents d’agrumes et de pomme verte. En bouche on perçoit cette minéralité avec des flaveurs d’agrumes et de pommes sur une finale dont la perception de  l’acidité est assez vive.

Clos Amador, Brut, Reserva, Cava, Catalogne

Pere Ventura, Primer, Reserva, Cava, Côte Méditerranéenne, $17.30, cépages : Parellada 40%, Xarel-lo 40%, Macabeo 20%, sucre : 12 g/l, code SAQ : 13905415.

Ce Cava se rapproche passablement du profil aromatique du Champagne avec un rapport qualité/prix assez exceptionnel. Au nez sur des effluves florales, d’agrumes, d’amandes et de pain grillé. La bouche est bien crémeuse avec une acidité bien fraîche avec un rappel des notes de pain grillé. Beau volume en bouche et bien goûteux!

Pere Ventura, Primer, Reserva, Cava, Côte Méditerranéenne

Pere Ventura, Tresor, Brut, Reserva, Cava, Côte Méditerranéenne, 2016, $20.40, cépages : Macabeo 40%, Xarel-lo 40%, Parellada 20%, sucre : 9.5 g/l, code SAQ : 13905386.

Des plus aromatique sur des notes assez intenses de pommes, de vanille, de levures et d’accents toastés. La bouche est bien complexe avec une acidité prononcée, une belle sensation de minéralité ainsi que des flaveurs de pâtisserie et de noix. Vraiment très beau!

Pere Ventura, Tresor, Brut, Reserva, Cava, Côte Méditerranéenne, 2016

Pere Ventura, Tresor, Rosé, Brut, Espagne, Conca de Barbera, Cava, $23.45, cépage : Trepat 100%, sucre : 12 g/l. Ce vin est disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Ce vin mousseux me fait penser aux Champagnes Blancs de Noir (Pinot Noir) avec son petit côté vineux et son côté bien droit. Il s’ouvre sur des effluves de fruits rouges avec quelques notes de rancio et comme une touche herbacée. En bouche il est un peu vineux, bien droit et dégage une belle sensation de minéralité. Belle longueur.

Pere Ventura, Tresor, Rosé, Brut, Espagne, Conca de Barbera, Cava

Un vin rouge tranquille disponible en importation privée m’a véritablement séduit. C’est le Inici, Merum provenant du Priorat.

Inici, Merum Priorat, Espagne, Catalogne, Priorat, 2016, $40.75, cépages : Grenache Noir 60%, Carignan 15%, Syrah 15%, Cabernet-Sauvignon 10%, sucre : .5 g/l, alc. : 15.5%. Ce vin est disponible en importation privée, caisse de 6 bouteilles.

Vraiment superbe sur un nez de fraises, de framboises, de cassis et de prunes assez intenses. En bouche, la texture est bien veloutée, l’acidité moyennement présente et les tannins bien mûrs sont charpentés et tissés bien serré. Doté d’une certaine élégance, il est savoureux et tout en longueur. Un vin à acheter!

Inici, Merum Priorat, Espagne, Catalogne, Priorat, 2016

Deux autres vins – non disponibles au Québec

Pere Ventura, Vintage, Gran Reserva, Brut, Espagne, Catalogne, Cava, 2014, $53.50, cépages : Xarel-lo 60%, Chardonnay 40%, sucre : 5 g/l.

Un vin assez intense qui dégageait un beau volume, une belle amplitude sur une finale crayeuse et bien crémeuse.

Pere Ventura, Vintage, Gran Reserva, Brut, Espagne, Catalogne, Cava, 2014

D’Origen, P3, Xarel-lo, 2018, Can Bas, Espagne, Penedès, vin blanc, $38.50, sucre : .8 g/l.

Ce vin sert à l’élaboration des Cavas. On ne peut que souhaiter fasse son apparition au Québec. C’est un vin parcellaire dont les raisins sont triés sur le volet. Une partie du vin est vinifié en amphores. Il est bien floral sur des notes de pommes et de poires ainsi que d’épices douces. En bouche il est tout en équilibre avec une longue finale.

D’Origen, P3, Xarel-lo, 2018

Restaurant Pintxo

Cette dégustation a eu lieu au restaurant Pintxo – Le Central qui se spécialise en mets espagnols.

Restaurant Pintxo

Des suggestions de vins effervescents de moins de $20.00 pour les Fêtes!

Un Cava, Un Prosecco et un Lambrusco pleins de bulles de gaieté et de réjouissance!

Anna de Codorniu, Blanc de blancs, Brut, Reserva, Espagne, $18.40, cépages : Chardonnay 70%, Paradella 15%, Macabeo et Xa-rello 15%, sucre : 8 à 10 g/l, code SAQ : 14222608.

Il s’agit d’un vin effervescent élaboré selon la même méthode de double fermentation (la même qu’en champagne) la deuxième étant en bouteille. Ce vin passe 15 mois sur lies ce qui est plus élevé que le minimum de l’appellation qui est de 9 mois.

Sur des arômes de pêches, d’abricots, de fruits tropicaux, un soupçon d’agrumes et de pain grillé (les 18 mois sur lies). Bien crémeux en bouche avec une belle acidité qui créé un beau contraste avec cette sensation de minéralité.

Anna de Codorniu, Blanc de blancs, Brut, Espagne

Brilla! Prosecco, Extra Dry, $19.95, cépages : Glera 100%, sucre : 13 g/l, code SAQ: 14216291.

Ce vin effervescent est élaboré selon la méthode Martinotti (ou Charmat) qui consiste à une fermentation en cuve sous pression. Il n’y a pas de fermentation en bouteille comme les Cava, Crémants et Champagnes. De plus, tous les Prosecco utilisent le même cépage soit le Glera. Donc pour tous les Prosecco même méthode de fermentation et même cépage. C’est là ou la viticulture et le  terroir peuvent  jouer un rôle de différentiation entre les divers Prosecco.

Au nez de belles notes florales, des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, la pêche avec un soupçon d’agrumes et en filigrane des notes de fruits exotiques. En bouche, beaucoup de fraîcheur avec une belle acidité un peu mordante, pas mal aromatique, des notes florales et de fruits, une belle sensation de minéralité, bel équilibre entre l’acidité et le niveau de sucre et une finale appréciable.

Brilla! Prosecco, Extra Dry

Concerto Reggiano, Lambrusco, Italie, Emilie-Romagne, 2018, $19.45, cépage : Lambrusco 100%, sucre : 9.0 g/l, alc. 11.5%, code SAQ : 733261.

J’ai eu le plaisir de déguster tout récemment ce vin en compagnie d’Alessandro Medici co-propriétaire et winemaker chez Medici Ermete. Quel plaisir nous avons eu!

Alors le Lambrusco, qu’est-ce que c’est? C’est un vin rouge ou rosé effervescent des plus originaux qui provient d’Émilie-Romagne (Lambrusco DOC) élaboré à partir du cépage lambrusco. Pour vous faire une idée, imaginez-vous un beaujolais effervescent plein de bulles fines, de notes fruits frais, légèrement sucré avec un beau niveau d’acidité et des tannins bien ronds, bien souples. Quand même assez original non? Ce vin est élaboré à partir du cépage lambrusco et est vinifié selon la méthode ancestrale ou méthode Martinotti/Charmat (la même méthode que le prosecco).  Celui-ci provient de la méthode ancestrale. De plus, ce vin vient sous plusieurs formes telles dolce, secco, dry, extra dry, frizzante, spumante et autres. Donc beaucoup de choix!

C’est particulièrement aromatique! Sur des effluves assez intenses de fruits rouges bien frais (fraises, framboises, cerises). La bouche est tellement fraîche et éclatante de flaveurs de fruits rouges entremêlées de tannins équilibrés et d’une acidité surprenante. Ça vous nettoie un palais et c’est tellement jouissif! Un vin à acheter si vous recherchez quelque chose de différent.

Concerto Reggiano, Lambrusco, Italie, Emilie-Romagne, 2018
À Vérone, novembre 2019

3 vins Coups de Cœur biologiques et biodynamiques!

Domaine Fouet, Pour ma Gueule (P.M.G.), Petnat (pétillant naturel), vin bio, $23.15, cépage : Chenin Blanc, méthode ancestrale, taux de sucre : 2.6 g/l, code SAQ : 13497802.

J’aime toujours ce vin! Quelle merveille que ces arômes de pommes, ce soupçon d’agrumes ainsi que ces belles notes florales. En bouche c’est tout en finesse et en délicatesse avec des bulles très fines, une acidité presque vive et une belle sensation de minéralité. C’est un vin effervescent bien droit, rectiligne comme je les aime. Vraiment savoureux et satisfaisant.

Domaine Fouet, Pour ma Gueule (P.M.G.), Petnat (pétillant naturel), vin bio

Aranleon, Blés, Blanco, Joven, Valencia, vin bio blanc, 2018, $13.95, cépages : Macabeo 60%, Sauvignon Blanc 40%, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 13792422.

D’une belle fraîcheur, bien aromatique sur des effluves de fruits blancs assez intenses avec une pointe d’agrumes qui appelle une belle acidité salivante. D’une texture veloutée, c’est joyeux en bouche, bien satisfaisant avec une belle finale fruitée d’un bel éclat. Super rapport qualité/prix!

Aranleon, Blés, Blanco, Joven, Valencia, vin bio blanc, 2018

Château Maris, Syrah, Les Planels, Cru La Livinière, vin rouge biodynamie, 2014, $28.60, code SAQ : 13075474.

Quel bel accueil sur des arômes de cannelle, d’épices douces, de poivre et de fruits noirs. Puis progressivement les saveurs intenses d’épices douces et de fruits noirs s’éclatent portés par une texturedes plus veloutée et des tannins charpentés tissés bien serré. De belles notes de réglisse noire viennent compléter celles des fruits noirs dans une finale longue et épicée.

Château Maris, Syrah, Les Planels, Cru La Livinière, vin rouge biodynamie, 2014

Bonne dégustation!

Quatre très beaux vins que j’ai dénichés pour vous!

Ces vins ont retenu mon attention lors d’une récente dégustation parmi plusieurs autres vins. J’ai la chance d’en déguster pratiquement tous les jours et j’aime bien vous dénicher de beaux produits. Alors voici deux blancs et deux rouges qui viennent d’Italie, d’Espagne et de l’Argentine. La preuve que les bons vins ne connaissent pas de frontière.

Aria, Baglio di Grisi, Italie, Sicile, 2017, $19.95, vin blanc, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 4.1 g/l, code SAQ : 13567612. Disponible dans 31 magasins

Un vin bien droit, très aromatique sur des notes assez intenses de poires, de fruits exotiques (ananas) et de fruits blancs. En bouche c’est un vin très frais avec une acidité presque vive et une belle sensation de minéralité.

Aria, Baglio di Grisi, Italie, Sicile, 2017

Mountain Blanco, Sierras de Malaga, Telmo Rodriguez, Espagne, Andalousie, 2015, $25.00, cépage : Moscatel 100%, vin blanc, sucre : 1.3 g/l, code SAQ : 14006121. Disponible dans 91 magasins.

On ne goûte pas souvent des vins élaborés de 100% Moscatel! Et c’est pas mal bon et tellement différent! Sur des notes de zeste de citron et de notes balsamiques (sapinage) avec une belle texture en bouche et une belle acidité juste ce qu’il faut. Bien goûteux et d’un bel équilibre. Moi j’ai beaucoup aimé!

Mountain Blanco, Sierras de Malaga, Telmo Rodriguez, Espagne, Andalousie, 2015

Borgogno, Langhe, Rosso, Italie, Piémont, Pinin, 2017, $19.95, vin rouge, cépages : Dolcetto 70%, Freisa 30%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 14102403. Disponible dans 82 magasins.

Un beau Dolcetto bien fait sur des notes de cerises bien fraîches, d’épices, de tabac blond ainsi que quelques notes florales. En bouche c’est résolument sur les notes de fruits (cerises) ainsi que sur des notes de noyaux de cerise ce qui lui donne une légère amertume et beaucoup de fraîcheur. Les tannins étaient assez charpentés pour un Dolcetto.

Borgogno, Langhe, Rosso, Italie, Piémont, Pinin, 2017

Tinto Historico, D.V. Catena, Argentine, Mendoza, 2017, $19.95, vin rouge, cépages: Malbec 72%, Bonarda 21%, Petit Verdot 7%, sucre: 3.1 g/l, code SAQ : 13958365. Disponible dans 144 magasins.

Très beau vin de cet excellent producteur qui élabore toujours des valeurs sûres! Sur des notes animales (cuir), de cerises, de mûres et d’épices et de réglisse. En bouche c’est assez intense mais avec une dose de finesse et de fraîcheur. Beau volume en bouche et belle longueur.

Tinto Historico, D.V. Catena, Argentine, Mendoza, 2017

Merci à l’agence Noble Sélection pour cette dégustation!

Suggestions pour agrémenter votre temps des Fêtes!

Hier avait lieu une dégustation pour la Presse mise sur pied par A3Québec (anciennement l’AQAVBS) d’une quarantaine de produits pour le temps des Fêtes. Je vous fait part des quelques produits qui ont retenu mon attention.

Ottopiu Vineyard, V8+ Sior Carlo, Prosecco Millesimato 2017, $19.85, cépage: Glera 100%, code SAQ: 13734177.

Bien que tous les Prosecco me semblent pareils, celui-là m’est apparu plus délicat, plus fin avec ses notes de pêches, d’agrumes avec une certaine sensation de minéralité. En bouche il était bien crémeux avec un rappel de fruits perçues en bouche et une légère amertume en fin de bouche. Un des rares Prosecco millésimé.

J.Laurens, Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, 2016, $22.90, cépages : Chardonnay 60%, Chenin Blanc 25%, Pinot Noir 15%, code SAQ : 10498973.

J’apprécie ce vin effervescent depuis assez longtemps car je le considère comme une valeur sûre. Des notes de pain grillé, d’amandes, de fruits blancs et d’agrumes avec une pointe de fruits exotiques. En bouche c’est frais, bien crémeux et d’une belle longueur.

Segura Viudas Heredad, Cava Reserva, $30.25, cépages: Maccabeu 67%, Parellada 33%, code SAQ : 12883461.

Je l’ai ajouté sur ma liste bien que je le trouve un peu cher. Sur des notes de pain grillé et de fruits blancs et d’agrumes. J’ai particulièrement apprécié son équilibre et sa longueur en bouche.

Champagne Devaux Blanc de Noirs, Brut, $52.25, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11588381.

Des notes de fruits blancs bien frais surtout sur la pomme, d’agrumes, de fruits exotiques et de pain grillé. Bien équilibré avec une belle acidité, une certaine tension et d’une belle longueur.

Champagne Fleury Rosé de Saignée, Brut, $74.50, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11010301.

Des notes de silex qui procurent une belle sensation de minéralité. Un véritable Champagne de bouffe avec beaucoup de structure, de tension, d’amplitude et de longueur en bouche.

Domaine Marcel Deiss, Pinot Gris (vin blanc moelleux), Beblenheim, 2015, $27.15, 39 g/l,  code SAQ : 11544476.

De belles notes de litchi, de roses, d’épices et de pommes cuites avec un soupçon de bothrytis. D’une belle complexité avec un moelleux assez gras, une acidité équilibrée et une longueur en bouche plus qu’appréciable.

Château du Tariquet, Dernières Grives, 2016, Vin de dessert, $29.00, 98 g/l, cépage : Petit Manseng, code SAQ : 13034808.

Des notes d’abricots et de pêches confites ainsi que des notes de miel. En bouche c’est gras avec quand même une certaine acidité rafraîchissante. Assez délicat et très bon!

Vin de Constance, Klein Constantia, 2014, Vin de dessert, $75.25, 160 g/l, cépage : Muscat à petits grains, code SAQ: 10999655.

Un vin mythique jadis un des préférés de Napoléon. Des notes très intenses d’épices et de gingembre et d’agrumes. Assez gras en bouche avec une belle acidité équilibrée,  des notes de pêches bien mûres confites.  Et que dire de la longueur…

Madisson Dry Pink Gin, Distillerie 1769, $32.75, code SAQ: 13666362.

Bien classique avec des notes de genièvre assez intenses. Je l’ai bien aimé.

 

À la découverte des vins de François Lurton. De l’Espagne jusqu’en Argentine.

J’ai eu le plaisir, tout récemment,  de déguster une bien petite partie des vins de François Lurton avec Mathilde Bazin de Caix. Nous avons débuté avec les vins Hermanos Lurton dont la provenance pour les vins blancs est la D.O.Rueda (créée en 1980) et pour les vins rouges la D.O. Toro toutes deux situées au sud de l’appellation Castille et Léon en Espagne. Nous avons eu le plaisir de déguster les grands vins Campo Eliseo et El Albar.  Puis nous sommes passés en Argentine dans la région de Mendoza avec la Bodega Piedra Negra propriété de François Lurton. Tout un périple! Alors suivez-moi dans cette dégustation et faites de belles découvertes!

http://vinsfins.ca/   https://www.francoislurton.es/

Hermanos Lurton : https://www.hermanoslurton.es/en/

Rueda

Toro

Propriété de François Lurton (4ieme génération de la célèbre famille Lurton) depuis 1992 il débute la production de vins blancs avec le cépage Verdejo qui donne des vins blancs secs et aromatiques. Puis à la recherche d’un terroir pour produire de grands vins rouges il se tourne vers la D.O. Toro et y découvre de vieilles parcelles du cépage Tinta de Toro exceptionnelles comme la Cuesta Grande. Comme le mentionne François Lurton: « il s’agit de l’une des plus anciennes appellations d’Espagne et son cépage est Tinta de Toro est très particulier ».

La Dégustation:

Hermanos Lurton, Verdejo, La Perdiz, Rueda, 2017, $15.85, code SAQ: 727198. Noté 90+ points Guia Penin.

Notes d’agrumes assez persistantes et de fruits blancs ainsi que quelques notes herbacées . En bouche l’acidité est bien fraîche avec une petite touche saline. La finale, un peu courte, est tout en fruits.

 

 

Hermanos Lurton, Tempranillo, 2016, $15.45, code SAQ : 10359261. Noté 91 points Guia Penin.

Au nez un soupçon de notes animales surpassées rapidement par des notes de fruits rouges surtout sur la cerise ainsi qu’une touche vanillée. En bouche, les tannins sont bien charpentés tissés serré avec des notes de fruits rouges et noirs sur la cerise ainsi que quelques notes d’épices douces. Un vin généreux, facile à boire et d’une belle longueur.

 

Campo Eliseo : https://www.francoislurton.es/

En 2001 François Lurton s’associe avec Michel et Dany Rolland afin d’exploiter tout le potentiel d’un terroir exceptionnel pour y produire un grand vin: Le Campo Eliseo. Une cave unique en son genre y est construite au coeur de l’appellation Rueda sur les grands plateaux de La Seca, le berceau du Verdejo. Campo Eliseo deviendra une histoire vraie d’oenologues passsionés par les terroirs et par les cépages uniques.

La dégustation :

Campo Eliseo, Verdejo, Rueda, 2013, $97.95 disponible en importation privée en caisse panachée (laquelle inclut d’autres vins). Noté 92 pts Guia Gourmets. http://vinsfins.ca/

Ce vin a un nez des plus charmeurs vraiment superbe avec des notes de cire d’abeille, de fruits blancs légèrement oxydés. En bouche la texture est de velours avec une acidité presque fraîche. C’est goûteux avec des notes de fruits blancs et exotiques. D’une belle structure avec une longueur très appréciable.

Campo Alegre, Toro, 2014, autour de $30.00, ce vin sera possiblement disponible à la SAQ. Noté 91 pts James Suckling. À suivre…

Des notes de fruits rouges et noirs assez intenses mais pas trop ainsi que des notes d’épices. Bel équilibre en bouche avec des tannins bien charpentés tissés serré. Des notes de cerises toutes en finesse avec beaucoup de volume et d’amplitude. Superbe longueur.

 

Campo Eliseo, Toro, 2006, $97.95. Ce vin est disponible en importation privée en caisse panachée. Ce vin était consacré Le meilleur vin d’Espagne selon Wine Enthusiast en 2006. http://vinsfins.ca/

Des notes d’évolution avec un côté notes animales sur le cuir ainsi que des notes de fruits rouges. La bouche est toute en équilibre avec des tannins charpentés et beaucoup de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…

El Albar, Toro, 2006, $33.75, disponible en importation privée. http://vinsfins.ca/   https://www.lurton.com/bodega-el-albar

Ce vin fait partie de mes préférés. Des notes sur la fraise bien mûre et légèrement confiturée . En bouche, la texture est de velours avec des tannins presque charpentés. Des notes d’évolution sur un côté animal ainsi que des notes de fruits rouges et noirs. Assez incroyable!!

 

Bodega Piedra Negra Argentine : https://www.bodegapiedranegra.com/

Et puis nous sommes allés du côté de l’Amérique du Sud avec la Bodega Piedra Negra située en Argentine. François Lurton y a planté ses vignes dans la vallée de l’Uco, au pied de la Cordillère des Andes, à une altitude de 1 100 m, dans des conditions semi-désertiques (le sol alluvial, pauvre et graveleux, rappelle Pessac-Léognan!). Il a construit son vignoble, Bodega Piedra Negra, au cœur de 200 hectares de terres vierges acquises au milieu de ce qui, quelques années plus tard, deviendrait l’indication géographique de Los Chacayes.

La dégustation :

Gran Lurton, 2013, Cabernet-Sauvignon, $24.30, code SAQ : 11375596.

J’ai beaucoup aimé ce vin! Sur des notes herbacées, de cèdre, de fruits rouges surtout sur le cassis avec des notes épicées. La facture de ce vin est des plus classique, très Cabernet de style européen avec des tannins particulièrement charpentés mais bien lisses, sur des notes de fruits rouges avec passablement de volume et d’amplitude. Très beau rapport qualité/prix !

http://vinsfins.ca/

Des vins bio espagnols qu’il vous faut découvrir! Les vins de la Bodega Aranleon!

Quelle belle rencontre avec Maria Sancho co-propriétaire avec son mari de la Bodega Aranleon située dans les environs de Valencia en Espagne. C’est une belle rencontre car j’y ai trouvé de véritables coups de cœur non seulement pour les vins qui, soit dit en passant, offrent un excellent rapport qualité/prix, mais aussi pour le succès que connaît cette maison au Québec. Comme me disait Maria, environ 25% de leur production est destinée à notre marché. De plus la maison est le meilleur vendeur de vin bio rouge espagnol au Québec avec le Blés Crianza.

La dégustation a été mise sur pied par l’agence Univins au restaurant de l’ITHQ. https://univins.ca/

Bodega Aranleon:

https://www.youtube.com/watch?v=mfQU8G3GloQ

http://aranleon.es/?lang=fr

C’est en 2000 que le projet d’une vie commence pour Maria Sancho et son mari alors qu’ils font l’acquisition d’une cave construite en 1927 dans le petit village de Los Marcos, à 100 kilomètres à l’ouest de la mer Méditerranée et à 1 heure à l’ouest de Valencia, afin de produire du vin à partir de trois vignobles soient Casa la Vina, El Churro et Los Rincones pour un total de 120 hectares. Le premier millésime verra le jour en 2003 et la viticulture deviendra bio en 2007 et quelques hectares seront vinifiés en biodynamie pour leur tout nouveau projet Montesanco qui produit des vins haut de gamme sous la marque Mon.

 

En 2006, on agrandit la cave à laquelle on ajoutera le «tunnel du temps », creusé dans une ancienne cuve. À l’intérieur sont entreposées les barriques de chêne Hongrois et Français. La ligne d’embouteillage ainsi que l’entrepôt. Les installations souterraines facilitent la gestion des flux de raisins/vins par gravité jusqu´à 6 mètres sous le niveau du sol.

La dégustation :

La majorité des vins sont en général des assemblages de cépages autochtones et de cépages internationaux dans le but d’obtenir des arômes, des textures et un niveau de qualité optimaux et non pas dans une optique marketing. Et les vins étaient tous en fraîcheur, toute la place étant faite pour libérer les notes de fruits bien mûrs. Notez que tous les vins sont issus de l’agriculture biologique avec les vins du projet Mon en biodynamie.

Les vins blancs

Le Blés, Cava, Brut nature, fait de Macabeo 80% et de Chardonnay 20%, niveau de sucre 1,19/l ce qui est très sec. Ce vin n’est pas présentement disponible à la SAQ.

Des notes d’agrumes, de cire d’abeille ainsi qu’une belle sensation de minéralité. En bouche c’est franchement charmeur avec des notes de fruits surtout sur la pomme et une légère amertume en fin de bouche. À environ $17.00 ce Cava offre un excellent rapport qualité/prix. Espérons qu’il devienne disponible.

Blés, Bianco, 2017, élaboré de Macabeo et de Sauvignon Blanc, $13.95, code SAQ : 13792422.

Un nez genre Chardo avec des notes de cire d’abeille, de fruits bien mûrs surtout sur la pêche. En bouche la fraîcheur est au rendez-vous avec de belles notes de fruits blancs bien mûrs et une belle longueur avec une fin de bouche sur les noyaux de pêches. Un vin des plus polyvalent qui offre un excellent rapport qualité/prix.

 

Nous avons par la suite dégusté le premier vin du projet Montesanco  de la marque Mon qui veut dire ‘’Notre monde’’ en dialecte de la région. Deux parcelles issues de terroir d’exception l’une de 3.5 hectares plantés surtout de Bobal et l’autre de 4.5 hectares plantés surtout de Macabeo, permettent l’élaboration de vins d’exception. Environ 5,000 bouteilles de blanc et 5,000 de rouge sont produites débutant avec le millésime 2017: http://montesanco.es/en/

Mon, Blanc, Macabeo, 2017. Ce vin est en évaluation par la SAQ.

Des notes de fruits blancs assez intenses avec en bouche une superbe texture des plus veloutée, le tout entremêlé d’une belle acidité bien fraîche ce qui est surprenant pour une région si chaude. C’est goûteux, juteux, tout en équilibre avec un soupçon d’agrumes en fin de bouche. Élaboré en biodynamie.

 

 

Les vins rouges

Blés, Crianza, 2014, $14.55, cépage : Monastrell 60%, code SAQ : 10856427. Ce vin est le vin rouge espagnol bio le plus vendu à la SAQ et pour cause !!

Des notes de crème de fruits rouges, des notes animales sur le cuir ainsi que des notes d’épices douces. En bouche tout est d’un bel équilibre avec des tannins presque charpentés, des notes de fruits noirs bien mûrs assez intenses avec des notes de mûres et de cerises. Le fruit est omniprésent dans ce vin !! Super polyvalent avec un excellent rapport qualité/prix!

Blés, Reserva, 2014, cépages : Bobal et Syrah, à venir à la SAQ. Un véritable coup de cœur que ce vin!

Au nez on perçoit de belles notes boisées bien intégrées et des notes de fruits rouges et noirs intenses. En bouche c’est complexe avec une belle concentration des arômes de fruits, avec des tannins presque charpentés le tout dans un bel équilibre. Achetez ce vin lorsqu’il sera disponible!

 

 

Mon, Bobal, 2016, vin rouge. Ce vin n’est pas encore disponible à la SAQ.

C’est un vin sans maquillage, moins concentré, moins macéré pour plus de fraîcheur et de finesse. Élaboré de 3 hectares en biodynamie avec presque une légère sur-maturation sur la vigne. Un véritable vin de garde!

Des notes sur la crème de fruits rouges surtout sur le cassis. En bouche la texture est veloutée, tout en fraîcheur avec des tannins bien charpentés. De belles notes de prunes, d’épices douces avec beaucoup de volume et d’amplitude. C’est goûteux, c’est bon, c’est à acheter!

Projet Montesanco: http://montesanco.es/en/

 

Les 6 meilleurs vins ‘’Nature’’ sélectionnés lors de la 8ième édition du ‘’Jugement de Montréal’’ !

J’ai eu l’honneur d’être invité comme juge lors de la 8ième édition du Jugement de Montréal, un concours viticole exclusivement réservé à l’importation privée qui se tenait cette semaine au restaurant Toqué! en présence de 18 chroniqueurs vin et professionnels de l’industrie du vin. Cette année, le concours mettait en compétition les vins rouges nature d’importation privée.

Tous les produits devaient répondre aux normes de l’Association des Vins Naturels et présenter moins de 30 mg/L de sulfites (SO2, soufre) et être dûment accrédités. Nous avons dégusté 36 vins afin d’en tirer le classement des trois meilleurs dans deux catégories (vins à moins de 30 $ et vins de plus de 30$). Alors voici les résultats :

Vins rouges nature à moins de 30 $

Première place : D’Italie le Langhe, Nebbiolo 2016, Barale Fratelli , 2016, $29.47, agence Bacchus 1976

Deuxième place : De France, Côtes-du-Rhône, « Les Pious » 2017, Rémi Pouizin , 2017, $21.90, agence La QV

Troisième place : De France, Ventoux, « Le P’tit Landra » 2017, Château Landra , $25.50, agence Wino

Vins rouges nature de plus de 30 $

Première place : De France, Alsace, Pinot Noir « Lune Noire » 2015, Vignoble 2 Lunes, 2015, $35.88, agence Vin vrai

Deuxième place : Du Portugal, Daõ, Vinhas Velhas 2015, Antonio Madeira, $43.00, agence UVA

Troisième place : D’Espagne, Priorat, « S » 2016, Sao del Coster, 2016, $38.53, agence Origines

Salon des Vins d’Importation Privée

La sélection présentée lors du Jugement de Montréal sera disponible à la dégustation dans le cadre du Salon des Vins d’Importation Privée organisé par le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (Raspipav) qui aura lieu les 27, 28 et 29 octobre prochains à Montréal et le 30 octobre à Québec. Vous aurez l’occasion de non seulement déguster ces vins lauréats mais aussi d’en acheter à l’unité. Il faut savoir que normalement on doit acheter les vins d’importation privée en caisse de 3, 6 ou 12 bouteilles. C’est donc une occasion à ne pas manquer.

Pour plus d’information et pour acheter vos billets, veuillez consulter le site Internet du RASPIPAV au www.raspipav.com ou la page Facebook.com/raspipav.

#raspipav #restauranttoque #vins #degustationdevins

Hier soir on pendait la crémaillière aux nouveaux bureaux de l’agence d’importation de vins Sélections Oeno!

Vive le succès! En constante croissance l’agence Sélections Oeno se devait de déménager ses pénates dans de nouveaux locaux. Ils ont trouvé une perle rare à l’Ïle des Sœurs. Hier soir M. Rock Bissonette et son équipe invitaient amis, clients, collaborateurs et parents à venir fêter l’ouverture de leur nouvel écrin. Quelques très bons vins étaient offerts parmi leur large sélection.

De Nouvelle Zélande le Pinot Noir de Mission Estate, 2016, $21.35, code SAQ : 13618352. Disponible dans 73 succursales de la SAQ. De facture très classique!

 

 

 

 

 

 

D’Espagne, de la Rioja, Blanco, 2017, $15.60, cépages : Viura 70%, Verdejo 15%, Sauvignon blanc 10%, Tempranillo Blanco 5%, code SAQ : 13385309. Disponible dans 124 succursales de la SAQ. Un vin délicieux très polyvalent !

 

 

 

 

Astoria, Fano Asolo, Prosecco Superiore DOCG, Extra Brut, 2016, $20.65, code SAQ: 13056370. Quantités à venir en succursale en octobre. Pureté du fruit et fraîcheur exceptionnelle!

 

 

 

 

 

La fête a été des plus réussie dans ces magnifiques nouveaux bureaux qui leur permettra entre autres, de recevoir avec beaucoup de classe plusieurs vignerons et producteurs et d’organiser de merveilleuses dégustations. Je souhaite longue vie et plein de succès à Sélection Oeno!

https://www.oeno.ca  Tél : 514-769-1990  info@oeno.ca

Des vins espagnols époustouflants! Les vins de Telmo Rodriguez de son vignoble Ladeiras do Xil !!

Compania de Vinos Telmo Rodriguez a été bâtie sur une période de 30 ans à partir de voyages qui ont couvert la grande majorité des terroir de l’Espagne un peu à la manière des explorateurs d’antan qui nous ont fait découvrir de nouveaux horizons. Chemin faisant, Telmo Rodriguez et Pablo Eguzkiza se sont imprégnés des méthodes de vinification ancestrales lesquelles utilisaient des centaines de cépages qui se sont adapté  à la diversité des paysage et des climats. C’est en 1994 qu’ils ont élaboré leur premier vin Alma fait avec le Garnacha de vieilles vignes de la ville de Sada dans la Navarre. Aujourd’hui ils travaillent 355 petites parcelles sur environ 80 hectares avec 43 variétés de raisins indigènes. Assez incroyable!

Telmo a commencé sa carrière dans les années 80 avec des études à Bordeaux comme à peu près tout le monde pour apprendre à faire du vin. Et c’est là qu’il a entendu parler des cépages nobles appelés aussi cépages ‘’améliorateurs’’. Et durant cette période il a vu des vins élaborés avec le cépage Grenache qui en fait est un cépage espagnol ‘’Garnacha’’. ‘’Il fallait aller à Châteauneuf-du-Pape pour apprendre à faire des vins faits avec le cépage Grenache alors que c’était un cépage de chez moi’’…‘’J’ai beaucoup souffert durant cette période de la mauvaise perception que les gens avaient des vins espagnols et de voir qu’on pouvais faire de si beaux vins avec ce qui s’avérait être des cépages de mon pays’’.

C’est alors qu’il s’est donné comme but de développer des vins de qualité avec des cépages typiquement espagnols. Jamais comme il le dit si bien, il n’a fait de vin avec les cépages Cabernet-sauvignon ou avec du Merlot. Il a lutté contre contre l’utilisation des cépages dits internationaux dans l’élaboration de ses vins. Il a aussi lutté contre des méthodes de viticulture qui selon lui n’étaient pas appropriés pour les cépages autochtones espagnols. En fait, son motto résume bien sa pensée : ‘’L’avenir de l’Espagne c’est son passé !’’. Ce qui veut dire faire du vin avec des cépages typiquement espagnols ce qui englobe aussi les cépages ancestraux et ce en intégrant le plus possible les méthodes de viticulture et de vinification qu’utilisaient ses ancêtres.

Vignoble Ladeiras do Xil : http://www.telmorodriguez.com/ladeiras-do-xil/

C’est en 2002 que l’aventure commence dans cette partie nord-ouest de l’Espagne. Cette mystérieuse Galice, véritable mélange de climat atlantique et continental, de Castaño et de Jara dont l’origine de la viticulture dans cette région demeure un mystère. Diverses théories impliquent les Romains, la présence de mines d’or ou de la grande concentration de couvents et monastères importants et de leur influence sur le développement de la viticulture galicienne. La vérité est que c’est l’homme qui a déplacé des tonnes de pierres pour faire place à un paysage de vignobles assez fascinant mais difficile d’accès.


Certaines parcelles abandonnées il y a un siècle suite aux ravages du phylloxera ont permis de planter de vieux vignobles. Des variétés comme Merenzao, Sousón, Treixadura, Godello Tinto, Brencellao, Doña Blanca, Palomino crééent des vins vraiment authentiques. Les colis Falcoeira, As Caborcas et O Diviso leur ont appris à comprendre la complexité de la région. Maintenant leurs vignobles couvrent 23 hectares.

La dégustation

Nous avons dégusté 6 vins du vignoble Ladeiras do Xil élaborés avec des cépages autochtones et des méthodes de vinification ancestrales tout en alliant des techniques de vinification de pointe. En général il faut savoir que ces vins sont produits en quantité assez limité. Si vous en trouvez, sautez dessus !!

La majorité des vins proviennent du millésime 2015 qui a été un millésime assez chaud. La chaleur extrême de l’été a bloqué le développement de la plante pendant une période pour laisser place à un millésime tardif offrant un équilibre fantastique entre maturité et fraîcheur.

Gaba do Xil, Godello, Telmo Rodriguez, Valdeoras, 2017, $21.60, code SAQ: 11896113. Noté 93 pts James Suckling. Disponible dans 87 magasins.

Un vin blanc bien aromatique avec des notes de fruits blancs, d’agrumes et d’épices. En bouche, beaucoup de structure et de concentration de fruits. C’est un vin avec une personnalité bien à lui. La fin de bouche se termine avec une légère amertume et la longueur est plus qu’appréciable.

Branco de Santa Cruz, 2015, Telmo Rodriguez, cépages : Godello, Treixadura, Dona Branca, Palomino. Ce vin n’est pas disponible pour le moment.

Vraiment excellent! Sur des notes florales et d’agrumes et quelques notes herbacées. Bien complexe. Vraiment différent et incroyable que ce vin! Bien hâte qu’il arrive un jour au Québec.

 

 

Gaba do Xil, Mencia, Telmo Rodriguez, Valdeoras, 2016, $19.80, code SAQ: 11861771. Ce produit n’est disponible que dans 7 succursales, en attente de renouvellement de commande. Aussitôt disponible, sautez la dessus!

De belles notes de fruits rouges surtout sur la cerise avec un soupçon de fraise. En bouche beaucoup de structure avec une acidité fraîche et des tannins équilibrés. C’est l’épitomie de la pureté du fruit!

 

Les trois vins suivants sont des vins haut-de-gamme produits en petites quantités. Ils reflètent l’idéal que Telmo Rodriguez se fait des vins espagnols. Toute la place est laissée à la pureté du fruit!

Falcoeira ‘’A Capilla’’, Telmo Rodriguez, Valdeorras, 2015, cépages : Mencia, Brancellao, Souson, Garnacha, $77.25. 4 caisses à venir en succursale.

Des notes de fruits légèrement confiturés bien mûrs. En bouche c’est le fruit (rouges et noirs) qui prédomine avec une acidité bien fraîche et des tannins très équilibrés. C’est juteux, savoureux, sans égal! Incroyable!

 

As Caborcas, Telmo Rodriguez, Valdeorras, 2015, cépages : Mencia, Merenzao, Souson, Godello, Garnacha, $77.25. 4 caisses à venir en succursale.

Un vin WOW!! Notes de fruits, d’épices, ainsi que des nots florales; vraiment des plus complexe. Doté d’une très belle acidité, des tannins bien charpentés c’est un vin des plus goûteux, savoureux avec des notes de fruits bien frais ainsi que quelques notes florales. Un vin époustoufflant!

 

O Diviso, Telmo Rodriguez, Valdeorras, 2015, $77.25.  2 caisses à venir en succursale.

Des notes d’épices sur les fruits rouges et noirs, tout en finesse. Ce qui prédomine c’est la pureté du fruit frais ainsi que la complexité des arômes qui se terminent en une finale interminable.

 

 

 

https://trialto.com/qc/fr/

 

 

 

 

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén