Catégorie : Espagne (Page 1 of 2)

Suggestions pour agrémenter votre temps des Fêtes!

Hier avait lieu une dégustation pour la Presse mise sur pied par A3Québec (anciennement l’AQAVBS) d’une quarantaine de produits pour le temps des Fêtes. Je vous fait part des quelques produits qui ont retenu mon attention.

Ottopiu Vineyard, V8+ Sior Carlo, Prosecco Millesimato 2017, $19.85, cépage: Glera 100%, code SAQ: 13734177.

Bien que tous les Prosecco me semblent pareils, celui-là m’est apparu plus délicat, plus fin avec ses notes de pêches, d’agrumes avec une certaine sensation de minéralité. En bouche il était bien crémeux avec un rappel de fruits perçues en bouche et une légère amertume en fin de bouche. Un des rares Prosecco millésimé.

J.Laurens, Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, 2016, $22.90, cépages : Chardonnay 60%, Chenin Blanc 25%, Pinot Noir 15%, code SAQ : 10498973.

J’apprécie ce vin effervescent depuis assez longtemps car je le considère comme une valeur sûre. Des notes de pain grillé, d’amandes, de fruits blancs et d’agrumes avec une pointe de fruits exotiques. En bouche c’est frais, bien crémeux et d’une belle longueur.

Segura Viudas Heredad, Cava Reserva, $30.25, cépages: Maccabeu 67%, Parellada 33%, code SAQ : 12883461.

Je l’ai ajouté sur ma liste bien que je le trouve un peu cher. Sur des notes de pain grillé et de fruits blancs et d’agrumes. J’ai particulièrement apprécié son équilibre et sa longueur en bouche.

Champagne Devaux Blanc de Noirs, Brut, $52.25, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11588381.

Des notes de fruits blancs bien frais surtout sur la pomme, d’agrumes, de fruits exotiques et de pain grillé. Bien équilibré avec une belle acidité, une certaine tension et d’une belle longueur.

Champagne Fleury Rosé de Saignée, Brut, $74.50, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11010301.

Des notes de silex qui procurent une belle sensation de minéralité. Un véritable Champagne de bouffe avec beaucoup de structure, de tension, d’amplitude et de longueur en bouche.

Domaine Marcel Deiss, Pinot Gris (vin blanc moelleux), Beblenheim, 2015, $27.15, 39 g/l,  code SAQ : 11544476.

De belles notes de litchi, de roses, d’épices et de pommes cuites avec un soupçon de bothrytis. D’une belle complexité avec un moelleux assez gras, une acidité équilibrée et une longueur en bouche plus qu’appréciable.

Château du Tariquet, Dernières Grives, 2016, Vin de dessert, $29.00, 98 g/l, cépage : Petit Manseng, code SAQ : 13034808.

Des notes d’abricots et de pêches confites ainsi que des notes de miel. En bouche c’est gras avec quand même une certaine acidité rafraîchissante. Assez délicat et très bon!

Vin de Constance, Klein Constantia, 2014, Vin de dessert, $75.25, 160 g/l, cépage : Muscat à petits grains, code SAQ: 10999655.

Un vin mythique jadis un des préférés de Napoléon. Des notes très intenses d’épices et de gingembre et d’agrumes. Assez gras en bouche avec une belle acidité équilibrée,  des notes de pêches bien mûres confites.  Et que dire de la longueur…

Madisson Dry Pink Gin, Distillerie 1769, $32.75, code SAQ: 13666362.

Bien classique avec des notes de genièvre assez intenses. Je l’ai bien aimé.

 

À la découverte des vins de François Lurton. De l’Espagne jusqu’en Argentine.

J’ai eu le plaisir, tout récemment,  de déguster une bien petite partie des vins de François Lurton avec Mathilde Bazin de Caix. Nous avons débuté avec les vins Hermanos Lurton dont la provenance pour les vins blancs est la D.O.Rueda (créée en 1980) et pour les vins rouges la D.O. Toro toutes deux situées au sud de l’appellation Castille et Léon en Espagne. Nous avons eu le plaisir de déguster les grands vins Campo Eliseo et El Albar.  Puis nous sommes passés en Argentine dans la région de Mendoza avec la Bodega Piedra Negra propriété de François Lurton. Tout un périple! Alors suivez-moi dans cette dégustation et faites de belles découvertes!

http://vinsfins.ca/   https://www.francoislurton.es/

Hermanos Lurton : https://www.hermanoslurton.es/en/

Rueda

Toro

Propriété de François Lurton (4ieme génération de la célèbre famille Lurton) depuis 1992 il débute la production de vins blancs avec le cépage Verdejo qui donne des vins blancs secs et aromatiques. Puis à la recherche d’un terroir pour produire de grands vins rouges il se tourne vers la D.O. Toro et y découvre de vieilles parcelles du cépage Tinta de Toro exceptionnelles comme la Cuesta Grande. Comme le mentionne François Lurton: « il s’agit de l’une des plus anciennes appellations d’Espagne et son cépage est Tinta de Toro est très particulier ».

La Dégustation:

Hermanos Lurton, Verdejo, La Perdiz, Rueda, 2017, $15.85, code SAQ: 727198. Noté 90+ points Guia Penin.

Notes d’agrumes assez persistantes et de fruits blancs ainsi que quelques notes herbacées . En bouche l’acidité est bien fraîche avec une petite touche saline. La finale, un peu courte, est tout en fruits.

 

 

Hermanos Lurton, Tempranillo, 2016, $15.45, code SAQ : 10359261. Noté 91 points Guia Penin.

Au nez un soupçon de notes animales surpassées rapidement par des notes de fruits rouges surtout sur la cerise ainsi qu’une touche vanillée. En bouche, les tannins sont bien charpentés tissés serré avec des notes de fruits rouges et noirs sur la cerise ainsi que quelques notes d’épices douces. Un vin généreux, facile à boire et d’une belle longueur.

 

Campo Eliseo : https://www.francoislurton.es/

En 2001 François Lurton s’associe avec Michel et Dany Rolland afin d’exploiter tout le potentiel d’un terroir exceptionnel pour y produire un grand vin: Le Campo Eliseo. Une cave unique en son genre y est construite au coeur de l’appellation Rueda sur les grands plateaux de La Seca, le berceau du Verdejo. Campo Eliseo deviendra une histoire vraie d’oenologues passsionés par les terroirs et par les cépages uniques.

La dégustation :

Campo Eliseo, Verdejo, Rueda, 2013, $97.95 disponible en importation privée en caisse panachée (laquelle inclut d’autres vins). Noté 92 pts Guia Gourmets. http://vinsfins.ca/

Ce vin a un nez des plus charmeurs vraiment superbe avec des notes de cire d’abeille, de fruits blancs légèrement oxydés. En bouche la texture est de velours avec une acidité presque fraîche. C’est goûteux avec des notes de fruits blancs et exotiques. D’une belle structure avec une longueur très appréciable.

Campo Alegre, Toro, 2014, autour de $30.00, ce vin sera possiblement disponible à la SAQ. Noté 91 pts James Suckling. À suivre…

Des notes de fruits rouges et noirs assez intenses mais pas trop ainsi que des notes d’épices. Bel équilibre en bouche avec des tannins bien charpentés tissés serré. Des notes de cerises toutes en finesse avec beaucoup de volume et d’amplitude. Superbe longueur.

 

Campo Eliseo, Toro, 2006, $97.95. Ce vin est disponible en importation privée en caisse panachée. Ce vin était consacré Le meilleur vin d’Espagne selon Wine Enthusiast en 2006. http://vinsfins.ca/

Des notes d’évolution avec un côté notes animales sur le cuir ainsi que des notes de fruits rouges. La bouche est toute en équilibre avec des tannins charpentés et beaucoup de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…

El Albar, Toro, 2006, $33.75, disponible en importation privée. http://vinsfins.ca/   https://www.lurton.com/bodega-el-albar

Ce vin fait partie de mes préférés. Des notes sur la fraise bien mûre et légèrement confiturée . En bouche, la texture est de velours avec des tannins presque charpentés. Des notes d’évolution sur un côté animal ainsi que des notes de fruits rouges et noirs. Assez incroyable!!

 

Bodega Piedra Negra Argentine : https://www.bodegapiedranegra.com/

Et puis nous sommes allés du côté de l’Amérique du Sud avec la Bodega Piedra Negra située en Argentine. François Lurton y a planté ses vignes dans la vallée de l’Uco, au pied de la Cordillère des Andes, à une altitude de 1 100 m, dans des conditions semi-désertiques (le sol alluvial, pauvre et graveleux, rappelle Pessac-Léognan!). Il a construit son vignoble, Bodega Piedra Negra, au cœur de 200 hectares de terres vierges acquises au milieu de ce qui, quelques années plus tard, deviendrait l’indication géographique de Los Chacayes.

La dégustation :

Gran Lurton, 2013, Cabernet-Sauvignon, $24.30, code SAQ : 11375596.

J’ai beaucoup aimé ce vin! Sur des notes herbacées, de cèdre, de fruits rouges surtout sur le cassis avec des notes épicées. La facture de ce vin est des plus classique, très Cabernet de style européen avec des tannins particulièrement charpentés mais bien lisses, sur des notes de fruits rouges avec passablement de volume et d’amplitude. Très beau rapport qualité/prix !

http://vinsfins.ca/

Des vins bio espagnols qu’il vous faut découvrir! Les vins de la Bodega Aranleon!

Quelle belle rencontre avec Maria Sancho co-propriétaire avec son mari de la Bodega Aranleon située dans les environs de Valencia en Espagne. C’est une belle rencontre car j’y ai trouvé de véritables coups de cœur non seulement pour les vins qui, soit dit en passant, offrent un excellent rapport qualité/prix, mais aussi pour le succès que connaît cette maison au Québec. Comme me disait Maria, environ 25% de leur production est destinée à notre marché. De plus la maison est le meilleur vendeur de vin bio rouge espagnol au Québec avec le Blés Crianza.

La dégustation a été mise sur pied par l’agence Univins au restaurant de l’ITHQ. https://univins.ca/

Bodega Aranleon:

https://www.youtube.com/watch?v=mfQU8G3GloQ

http://aranleon.es/?lang=fr

C’est en 2000 que le projet d’une vie commence pour Maria Sancho et son mari alors qu’ils font l’acquisition d’une cave construite en 1927 dans le petit village de Los Marcos, à 100 kilomètres à l’ouest de la mer Méditerranée et à 1 heure à l’ouest de Valencia, afin de produire du vin à partir de trois vignobles soient Casa la Vina, El Churro et Los Rincones pour un total de 120 hectares. Le premier millésime verra le jour en 2003 et la viticulture deviendra bio en 2007 et quelques hectares seront vinifiés en biodynamie pour leur tout nouveau projet Montesanco qui produit des vins haut de gamme sous la marque Mon.

 

En 2006, on agrandit la cave à laquelle on ajoutera le «tunnel du temps », creusé dans une ancienne cuve. À l’intérieur sont entreposées les barriques de chêne Hongrois et Français. La ligne d’embouteillage ainsi que l’entrepôt. Les installations souterraines facilitent la gestion des flux de raisins/vins par gravité jusqu´à 6 mètres sous le niveau du sol.

La dégustation :

La majorité des vins sont en général des assemblages de cépages autochtones et de cépages internationaux dans le but d’obtenir des arômes, des textures et un niveau de qualité optimaux et non pas dans une optique marketing. Et les vins étaient tous en fraîcheur, toute la place étant faite pour libérer les notes de fruits bien mûrs. Notez que tous les vins sont issus de l’agriculture biologique avec les vins du projet Mon en biodynamie.

Les vins blancs

Le Blés, Cava, Brut nature, fait de Macabeo 80% et de Chardonnay 20%, niveau de sucre 1,19/l ce qui est très sec. Ce vin n’est pas présentement disponible à la SAQ.

Des notes d’agrumes, de cire d’abeille ainsi qu’une belle sensation de minéralité. En bouche c’est franchement charmeur avec des notes de fruits surtout sur la pomme et une légère amertume en fin de bouche. À environ $17.00 ce Cava offre un excellent rapport qualité/prix. Espérons qu’il devienne disponible.

Blés, Bianco, 2017, élaboré de Macabeo et de Sauvignon Blanc, $13.95, code SAQ : 13792422.

Un nez genre Chardo avec des notes de cire d’abeille, de fruits bien mûrs surtout sur la pêche. En bouche la fraîcheur est au rendez-vous avec de belles notes de fruits blancs bien mûrs et une belle longueur avec une fin de bouche sur les noyaux de pêches. Un vin des plus polyvalent qui offre un excellent rapport qualité/prix.

 

Nous avons par la suite dégusté le premier vin du projet Montesanco  de la marque Mon qui veut dire ‘’Notre monde’’ en dialecte de la région. Deux parcelles issues de terroir d’exception l’une de 3.5 hectares plantés surtout de Bobal et l’autre de 4.5 hectares plantés surtout de Macabeo, permettent l’élaboration de vins d’exception. Environ 5,000 bouteilles de blanc et 5,000 de rouge sont produites débutant avec le millésime 2017: http://montesanco.es/en/

Mon, Blanc, Macabeo, 2017. Ce vin est en évaluation par la SAQ.

Des notes de fruits blancs assez intenses avec en bouche une superbe texture des plus veloutée, le tout entremêlé d’une belle acidité bien fraîche ce qui est surprenant pour une région si chaude. C’est goûteux, juteux, tout en équilibre avec un soupçon d’agrumes en fin de bouche. Élaboré en biodynamie.

 

 

Les vins rouges

Blés, Crianza, 2014, $14.55, cépage : Monastrell 60%, code SAQ : 10856427. Ce vin est le vin rouge espagnol bio le plus vendu à la SAQ et pour cause !!

Des notes de crème de fruits rouges, des notes animales sur le cuir ainsi que des notes d’épices douces. En bouche tout est d’un bel équilibre avec des tannins presque charpentés, des notes de fruits noirs bien mûrs assez intenses avec des notes de mûres et de cerises. Le fruit est omniprésent dans ce vin !! Super polyvalent avec un excellent rapport qualité/prix!

Blés, Reserva, 2014, cépages : Bobal et Syrah, à venir à la SAQ. Un véritable coup de cœur que ce vin!

Au nez on perçoit de belles notes boisées bien intégrées et des notes de fruits rouges et noirs intenses. En bouche c’est complexe avec une belle concentration des arômes de fruits, avec des tannins presque charpentés le tout dans un bel équilibre. Achetez ce vin lorsqu’il sera disponible!

 

 

Mon, Bobal, 2016, vin rouge. Ce vin n’est pas encore disponible à la SAQ.

C’est un vin sans maquillage, moins concentré, moins macéré pour plus de fraîcheur et de finesse. Élaboré de 3 hectares en biodynamie avec presque une légère sur-maturation sur la vigne. Un véritable vin de garde!

Des notes sur la crème de fruits rouges surtout sur le cassis. En bouche la texture est veloutée, tout en fraîcheur avec des tannins bien charpentés. De belles notes de prunes, d’épices douces avec beaucoup de volume et d’amplitude. C’est goûteux, c’est bon, c’est à acheter!

Projet Montesanco: http://montesanco.es/en/

 

Les 6 meilleurs vins ‘’Nature’’ sélectionnés lors de la 8ième édition du ‘’Jugement de Montréal’’ !

J’ai eu l’honneur d’être invité comme juge lors de la 8ième édition du Jugement de Montréal, un concours viticole exclusivement réservé à l’importation privée qui se tenait cette semaine au restaurant Toqué! en présence de 18 chroniqueurs vin et professionnels de l’industrie du vin. Cette année, le concours mettait en compétition les vins rouges nature d’importation privée.

Tous les produits devaient répondre aux normes de l’Association des Vins Naturels et présenter moins de 30 mg/L de sulfites (SO2, soufre) et être dûment accrédités. Nous avons dégusté 36 vins afin d’en tirer le classement des trois meilleurs dans deux catégories (vins à moins de 30 $ et vins de plus de 30$). Alors voici les résultats :

Vins rouges nature à moins de 30 $

Première place : D’Italie le Langhe, Nebbiolo 2016, Barale Fratelli , 2016, $29.47, agence Bacchus 1976

Deuxième place : De France, Côtes-du-Rhône, « Les Pious » 2017, Rémi Pouizin , 2017, $21.90, agence La QV

Troisième place : De France, Ventoux, « Le P’tit Landra » 2017, Château Landra , $25.50, agence Wino

Vins rouges nature de plus de 30 $

Première place : De France, Alsace, Pinot Noir « Lune Noire » 2015, Vignoble 2 Lunes, 2015, $35.88, agence Vin vrai

Deuxième place : Du Portugal, Daõ, Vinhas Velhas 2015, Antonio Madeira, $43.00, agence UVA

Troisième place : D’Espagne, Priorat, « S » 2016, Sao del Coster, 2016, $38.53, agence Origines

Salon des Vins d’Importation Privée

La sélection présentée lors du Jugement de Montréal sera disponible à la dégustation dans le cadre du Salon des Vins d’Importation Privée organisé par le Regroupement des agences spécialisées dans la promotion des importations privées des alcools et des vins (Raspipav) qui aura lieu les 27, 28 et 29 octobre prochains à Montréal et le 30 octobre à Québec. Vous aurez l’occasion de non seulement déguster ces vins lauréats mais aussi d’en acheter à l’unité. Il faut savoir que normalement on doit acheter les vins d’importation privée en caisse de 3, 6 ou 12 bouteilles. C’est donc une occasion à ne pas manquer.

Pour plus d’information et pour acheter vos billets, veuillez consulter le site Internet du RASPIPAV au www.raspipav.com ou la page Facebook.com/raspipav.

#raspipav #restauranttoque #vins #degustationdevins

Hier soir on pendait la crémaillière aux nouveaux bureaux de l’agence d’importation de vins Sélections Oeno!

Vive le succès! En constante croissance l’agence Sélections Oeno se devait de déménager ses pénates dans de nouveaux locaux. Ils ont trouvé une perle rare à l’Ïle des Sœurs. Hier soir M. Rock Bissonette et son équipe invitaient amis, clients, collaborateurs et parents à venir fêter l’ouverture de leur nouvel écrin. Quelques très bons vins étaient offerts parmi leur large sélection.

De Nouvelle Zélande le Pinot Noir de Mission Estate, 2016, $21.35, code SAQ : 13618352. Disponible dans 73 succursales de la SAQ. De facture très classique!

 

 

 

 

 

 

D’Espagne, de la Rioja, Blanco, 2017, $15.60, cépages : Viura 70%, Verdejo 15%, Sauvignon blanc 10%, Tempranillo Blanco 5%, code SAQ : 13385309. Disponible dans 124 succursales de la SAQ. Un vin délicieux très polyvalent !

 

 

 

 

Astoria, Fano Asolo, Prosecco Superiore DOCG, Extra Brut, 2016, $20.65, code SAQ: 13056370. Quantités à venir en succursale en octobre. Pureté du fruit et fraîcheur exceptionnelle!

 

 

 

 

 

La fête a été des plus réussie dans ces magnifiques nouveaux bureaux qui leur permettra entre autres, de recevoir avec beaucoup de classe plusieurs vignerons et producteurs et d’organiser de merveilleuses dégustations. Je souhaite longue vie et plein de succès à Sélection Oeno!

https://www.oeno.ca  Tél : 514-769-1990  info@oeno.ca

Des vins espagnols époustouflants! Les vins de Telmo Rodriguez de son vignoble Ladeiras do Xil !!

Compania de Vinos Telmo Rodriguez a été bâtie sur une période de 30 ans à partir de voyages qui ont couvert la grande majorité des terroir de l’Espagne un peu à la manière des explorateurs d’antan qui nous ont fait découvrir de nouveaux horizons. Chemin faisant, Telmo Rodriguez et Pablo Eguzkiza se sont imprégnés des méthodes de vinification ancestrales lesquelles utilisaient des centaines de cépages qui se sont adapté  à la diversité des paysage et des climats. C’est en 1994 qu’ils ont élaboré leur premier vin Alma fait avec le Garnacha de vieilles vignes de la ville de Sada dans la Navarre. Aujourd’hui ils travaillent 355 petites parcelles sur environ 80 hectares avec 43 variétés de raisins indigènes. Assez incroyable!

Telmo a commencé sa carrière dans les années 80 avec des études à Bordeaux comme à peu près tout le monde pour apprendre à faire du vin. Et c’est là qu’il a entendu parler des cépages nobles appelés aussi cépages ‘’améliorateurs’’. Et durant cette période il a vu des vins élaborés avec le cépage Grenache qui en fait est un cépage espagnol ‘’Garnacha’’. ‘’Il fallait aller à Châteauneuf-du-Pape pour apprendre à faire des vins faits avec le cépage Grenache alors que c’était un cépage de chez moi’’…‘’J’ai beaucoup souffert durant cette période de la mauvaise perception que les gens avaient des vins espagnols et de voir qu’on pouvais faire de si beaux vins avec ce qui s’avérait être des cépages de mon pays’’.

C’est alors qu’il s’est donné comme but de développer des vins de qualité avec des cépages typiquement espagnols. Jamais comme il le dit si bien, il n’a fait de vin avec les cépages Cabernet-sauvignon ou avec du Merlot. Il a lutté contre contre l’utilisation des cépages dits internationaux dans l’élaboration de ses vins. Il a aussi lutté contre des méthodes de viticulture qui selon lui n’étaient pas appropriés pour les cépages autochtones espagnols. En fait, son motto résume bien sa pensée : ‘’L’avenir de l’Espagne c’est son passé !’’. Ce qui veut dire faire du vin avec des cépages typiquement espagnols ce qui englobe aussi les cépages ancestraux et ce en intégrant le plus possible les méthodes de viticulture et de vinification qu’utilisaient ses ancêtres.

Vignoble Ladeiras do Xil : http://www.telmorodriguez.com/ladeiras-do-xil/

C’est en 2002 que l’aventure commence dans cette partie nord-ouest de l’Espagne. Cette mystérieuse Galice, véritable mélange de climat atlantique et continental, de Castaño et de Jara dont l’origine de la viticulture dans cette région demeure un mystère. Diverses théories impliquent les Romains, la présence de mines d’or ou de la grande concentration de couvents et monastères importants et de leur influence sur le développement de la viticulture galicienne. La vérité est que c’est l’homme qui a déplacé des tonnes de pierres pour faire place à un paysage de vignobles assez fascinant mais difficile d’accès.


Certaines parcelles abandonnées il y a un siècle suite aux ravages du phylloxera ont permis de planter de vieux vignobles. Des variétés comme Merenzao, Sousón, Treixadura, Godello Tinto, Brencellao, Doña Blanca, Palomino crééent des vins vraiment authentiques. Les colis Falcoeira, As Caborcas et O Diviso leur ont appris à comprendre la complexité de la région. Maintenant leurs vignobles couvrent 23 hectares.

La dégustation

Nous avons dégusté 6 vins du vignoble Ladeiras do Xil élaborés avec des cépages autochtones et des méthodes de vinification ancestrales tout en alliant des techniques de vinification de pointe. En général il faut savoir que ces vins sont produits en quantité assez limité. Si vous en trouvez, sautez dessus !!

La majorité des vins proviennent du millésime 2015 qui a été un millésime assez chaud. La chaleur extrême de l’été a bloqué le développement de la plante pendant une période pour laisser place à un millésime tardif offrant un équilibre fantastique entre maturité et fraîcheur.

Gaba do Xil, Godello, Telmo Rodriguez, Valdeoras, 2017, $21.60, code SAQ: 11896113. Noté 93 pts James Suckling. Disponible dans 87 magasins.

Un vin blanc bien aromatique avec des notes de fruits blancs, d’agrumes et d’épices. En bouche, beaucoup de structure et de concentration de fruits. C’est un vin avec une personnalité bien à lui. La fin de bouche se termine avec une légère amertume et la longueur est plus qu’appréciable.

Branco de Santa Cruz, 2015, Telmo Rodriguez, cépages : Godello, Treixadura, Dona Branca, Palomino. Ce vin n’est pas disponible pour le moment.

Vraiment excellent! Sur des notes florales et d’agrumes et quelques notes herbacées. Bien complexe. Vraiment différent et incroyable que ce vin! Bien hâte qu’il arrive un jour au Québec.

 

 

Gaba do Xil, Mencia, Telmo Rodriguez, Valdeoras, 2016, $19.80, code SAQ: 11861771. Ce produit n’est disponible que dans 7 succursales, en attente de renouvellement de commande. Aussitôt disponible, sautez la dessus!

De belles notes de fruits rouges surtout sur la cerise avec un soupçon de fraise. En bouche beaucoup de structure avec une acidité fraîche et des tannins équilibrés. C’est l’épitomie de la pureté du fruit!

 

Les trois vins suivants sont des vins haut-de-gamme produits en petites quantités. Ils reflètent l’idéal que Telmo Rodriguez se fait des vins espagnols. Toute la place est laissée à la pureté du fruit!

Falcoeira ‘’A Capilla’’, Telmo Rodriguez, Valdeorras, 2015, cépages : Mencia, Brancellao, Souson, Garnacha, $77.25. 4 caisses à venir en succursale.

Des notes de fruits légèrement confiturés bien mûrs. En bouche c’est le fruit (rouges et noirs) qui prédomine avec une acidité bien fraîche et des tannins très équilibrés. C’est juteux, savoureux, sans égal! Incroyable!

 

As Caborcas, Telmo Rodriguez, Valdeorras, 2015, cépages : Mencia, Merenzao, Souson, Godello, Garnacha, $77.25. 4 caisses à venir en succursale.

Un vin WOW!! Notes de fruits, d’épices, ainsi que des nots florales; vraiment des plus complexe. Doté d’une très belle acidité, des tannins bien charpentés c’est un vin des plus goûteux, savoureux avec des notes de fruits bien frais ainsi que quelques notes florales. Un vin époustoufflant!

 

O Diviso, Telmo Rodriguez, Valdeorras, 2015, $77.25.  2 caisses à venir en succursale.

Des notes d’épices sur les fruits rouges et noirs, tout en finesse. Ce qui prédomine c’est la pureté du fruit frais ainsi que la complexité des arômes qui se terminent en une finale interminable.

 

 

 

https://trialto.com/qc/fr/

 

 

 

 

9 suggestions de vins qui sauront vous plaire! Faites de belles découvertes!

Suite à une invitation de l’agence Trialto cette semaine j’ai eu la chance de déguster plusieurs vins de Hongrie, d’Italie, de France et d’Espagne. Évidemment comme dans toute dégustation, certains vins m’ont plu plus que d’autres. Je vous communique donc ceux qui je crois ont ressorti du lot. Comme d’habitude, je ne les ai pas notés (pas de score). Mais bon, mettons que je les reboirais chez nous avec des amis sans hésitation.

De Hongrie, Oremus, Tokaji Mandolas, 2016, vin blanc, cépage : Furmint, $30.25, code SAQ : 10756400. Spécialité par lot avec 50 caisses dans le réseau.

Un vin vraiment intéressant fait du cépage Furmint dont mon appréciation a cru avec l’usage… plus j’en buvais, plus je l’aimais… Des notes de fruits exotiques et de fruits blancs, bien aromatique, belle sensation de minéralité. En bouche beaucoup de fraîcheur grâce à son acidité bien fraîche, légère amertume en fin de bouche et longueur appréciable.

De France, Mâcon-Villages, Cuvée Éphémère de Bret Brothers, 2016, cépage : Chardonnay, $35.50, code SAQ : 13369245. Spécialité par lot avec 15 caisses dans le réseau.

Cette appellation de la Bourgogne (une de mes préférées) est un terreau fertile de délicieux vins blancs de la Bourgogne souvent à prix plus abordable que bien d’autres appellations. De superbes notes de fruits blancs (pommes, poires), pas ou peu de bois. C’est d’un bel équilibre avec une texture veloutée, une acidité bien présente, très sur le fruit et d’une très belle longueur.

D’Italie, Riparosso, Illuminati, Montepulciano d’Abruzzo, 2016, $13.50, code SAQ : 10669787. Produit régulier.

Très beau rapport qualité/prix! Des notes de fruits (surtout rouges) bien frais, quelques notes florales et d’épices douces. En bouche la concentration du fruit m’a étonné pour un vin de ce prix. Le tout est d’un bel équilibre avec des tannins passablement charpentés. Goûteux et d’une longueur appréciable.

 

De France, Mon Cœur, Côtes du Rhône, JL Chave, 2016, $24.80, cépages : Syrah 60%, Grenache 40%, code SAQ : 10330433. Spécialité par lot avec 150 caisses dans le réseau.

Un coup de cœur l’année dernière et encore sur ma liste avec ce millésime. Des notes de fruits noirs, de prunes et d’épices. Beau volume en bouche avec des notes bien concentrées de fruits rouges et noirs et d’épices. Les tannins sont charpentés, bien enrobés et le tout se termine en une belle longueur.

France, Vallée du Rhône septentrionale, Offerus, St-Joseph, JL Chave, 2015, $41.50, code SAQ : 10230862. Spécialité par lot avec 95 caisses dans le réseau.

De belles notes épicées (surtout sur le poivre) entremêlées avec des notes florales et de fruits noirs. Très belle amplitude et volume en bouche avec des tannins bien charpentés. Belle concentration du fruit tout en gardant beaucoup de fraîcheur.

 

De France, de la Vallée du Rhône septentrionale, Crozes-Hermitage, Maison Les Alexandrins, Nicolas Perrin, 2015, $29.10, code SAQ : 12661826. Spécialité par lot avec 100 caisses en entrpôt.

Mon vin WOW! Vraiment très bon! De la complexité, une main de velours dans un gant de fer! Ce vin allie la puissance et la finesse dans un très bel équilibre. Équivaut à bien d’autres vins de cette région beaucoup plus chers.

D’Espagne, Dehesa La Granja, Castille Leon, 2008, $21.10, cépage : Tempranillo, code SAQ : 928036. Nouveauté en approvisionnement continu.

Écoutez, ce vin a 10 ans de vieillissement dans le corps et il est encore tout en fraîcheur. Des notes de fruits rouges, un boisé bien intégré pas trop présent, ainsi que des notes de cèdre. En bouche les tannins passablement charpentés se font bien sentir mais dans un bel équilibre. On sent un rappel des notes de fruits avec un boisé plus présent en bouche. Volume et amplitude assez surprenants pour un vin de ce prix avec 10 ans d’âge!

D’Italie, Piémont, Langhe, Nebbiolo Perbacco, Vietti, 2015, $60.50 pour une bouteille de 1.5 litres, code SAQ : 13700479. Spécialité par lot avec 10 caisses dans le réseau.

Super beau Nebbiolo à un prix ‘’raisonnable’’. On parle quand même d’environ $30 la bouteille. Mais que voulez-vous, les vins de cette appellation sont un peu plus chers mais tellement bons. Et celui-la vous en donnera pour votre argent. Vraiment typé nebbiolo (fruits rouges, notes de roses) ce vin possède des tannins pas mal charpentés bordant le tannique.

D’Italie, Piémont, Barolo, Azelia, 2013, cépage : Nebbiolo, $52.50, code SAQ : 13686128. Spécialité par lot avec 60 caisses dans le réseau.

Mon autre vin WOW! Vraiment un beau Barolo avec des notes de fruits rouges, d’épices douces pas de bois. En bouche, super équilibre entre la fraîcheur et les tannins typiquement très charpentés de cette appellation. Beaucoup (et le mot est faible) de volume et d’amplitude en bouche. Et quelle longueur…

https://trialto.com/qc/fr/

 

 

À la découverte de cépages ancestraux catalans avec Miguel Torres lui-même !!

Cette semaine je rencontrais une des personalité les plus en vue du monde vinicole. Miguel Torres Maczassek (5ième génération) CEO des entreprises Familia Torres grâce à l’invitation de Caroline Leblanc ambassadrice de la marque.

Cette maison fait partie de celles que j’affectionne particulièrement entre autres grâce à la qualité de leurs vins. En général, quand je parle des vins de la maison, j’entends invariablement des commentaires positifs. Même quand j’ai texté à un de mes collaborateurs que je rencontrais M. Torres il m’a répondu laconiquement ‘’Du bon jus !!’’. Rien d’étonnant que ce soit la marque vinicole la plus admirée au monde (magazine Drinks) avec des marques comme Vigna Sol Torres, Vigna Esmeralda, Sangre de Toro, Gran Coronas, Laudis, 5G, Celeste, Mas La Plana et bien d’autres.

Torres se trouve dans la région du Penedès, au sud de Barcelone. La famille est propriétaire de vignobles historiques et très convoités dans certaines des plus belles régions espagnoles : Conca de Barbera de Priorat, Penedès et Costers del Segre. Ils sont aussi présents dans plusieurs régions du monde dont aux USA ainsi qu’au Chili.

L’occasion de rencontrer Miguel Torres était des plus spéciales. On nous conviait à déguster des vins élaborés à partir de cépages ancestraux, jadis oubliés qu’on a récupéré grâce aux efforts de la maison Torres et de plusieurs autres collaborateurs et ce au départ dans le seul but de répertorier tous les cépages ancestraux catalans. Pratiquement un super projet philanthropique.

Le tout a débuté dans les années 80 avec l’idée qu’a eue Miguel A. Torres de récupérer ces cépages ancestraux. Grâce à la collaboration des viticulteurs qui se sont intéressés au projet on a commencé à découvrir plusieurs de ces cépages . Et dans certains on arrivait pas à les identifier. Suite à des analyses d’ADN on a réussi non seulement à les identifier et à les répertorier mais aussi à en découvrir de nouveaux auxquels on a donné le nom des endroits ou ils ont été trouvés.

Plusieurs ont été reproduits in vitro puis par la suite en serre. Est venu la plantation dans des vignobles appropriés et ce, de façon expérimentale. Et pour quelques-uns d’entre eux jugés les plus prometteurs on en a fait du vin lesquels nous ont été présentés lors de cette dégustation. Six de ces cépages ont  ont été enregistrés au Ministère de l’Agriculture et le Forcada ainsi que le Moneu ont même été intégrés dans les appellations catalanes.

Fait intéressant, on s’est aperçu que certains de ces cépages résistaient très bien à la chaleur tout en produisant des vins plus qu’intéressants. Une autre solution pour les vignerons espagnols et catalans pour faire face au problème grandissant du réchauffement climatique tout en bâtissant une différentiation importante pour les vins catalans Vs les vins offerts de partout sur la planète.

Pour en savoir plus : https://www.torres.es/en/home

La dégustation

Il faut que je vous dise que je me sentais privilégié de goûter à ces vins surtout avec Miguel Torres. Nous avons dégusté 6 vins élaborés en tout ou en partie avec ces cépages ancestraux dont 1 blanc et 5 rouges. Seul le Grans Muralles est disponible présentement en importation privée auprès de l’agence Galleon .(https://www.galleonwines.ca/fr-qc/grans-muralles-2011-torres).

Le Forcada, 2016, Finca Mas Palau, vin blanc. Au nez un vin des plus aromatique avec des notes de fruits blancs surtout sur la pêche et la poire ainsi que des notes d’agrumes et florales. En bouche une belle texture presque riche ainsi qu’une acidité pratiquement vive et une belle sensation de minéralité (un vin bien droit, incisif). Finale moyenne avec une légère amertume. Un beau vin de gastronomie.

 

 

Le Pirene, 2016, Finca Sant Miquel de Tremp, vin rouge. Un nez bien charmeur sur des notes dominantes d’épices et de fruits rouges. En bouche ce vin est des plus équilibré avec des tannins assez ronds soutenant une belle structure. ON y retrouve des notes végétales, de résine ainsi que des notes de fruits noirs. Un vin très goûteux, juteux avec une belle finale assez longue.

 

 

Le Moneu, 2017, Finca Castell de la Bleda, vin rouge. Des notes d’eucalyptus, végétales et beaucoup de fraîcheur. En bouche on retrouve ce côté herbacé allié à beaucoup de fraîcheur ainsi qu’avec des notes de fruits noirs. Les tannins sont bien équilibrés, l’acidité bien présente, et la finale est toute en longueur. Beau vin de gastronomie.

 

 

 

Le Gonfaus, 2016, AOP Costers del Segre, Finca Purgatori, vin rouge. Un de mes préférés avec un nez super charmeur sur des notes de menthe fraîche, d’épices (cannelle, muscade), et d’écorce d’orange. Un beau vin bien équilibré avec une acidité bien présente.  On retrouve les notes d’épices, des notes de fruits noirs ainsi qu’un soupçon d’écorce d’orange. Pas mal complexe et super bon!

 

 

Le Querol, 2016, Finca Muralles, vin rouge. Au nez il faut l’attendre un peu car il était peu aromatique. En bouche, le moelleux est un peu ferme avec un beau contraste entre l’acidité bien fraîche et les tannins charpentés soutenant une très belle structure. Très belle longueur avec une finale bien goûteuse.

 

 

 

Le Grans Muralles, DO Conca de Barbera, 2011, cépages : Garnacha Tinta, Monastrell, Querol, Garro et Samso. Ce vin est disponible en importation privée à $125.00/btle caisse de 6 bouteilles. De facture nettement plus classique avec des notes de cèdre, d’épices et de prunes. En bouche la texture est somptueuse avec une belle acidité équilibrée et des tannins pratiquement charpentés. On retrouve en bouche des notes de mûres, de prunes avec un beau boisé bien intégré. Beaucoup de volume et d’amplitude ainsi qu’une longue finale. J’ai beaucoup aimé ce vin !!

(https://www.galleonwines.ca/fr-qc/grans-muralles-2011-torres).

 

 

 

 

 

20 Vins ‘’Coups de Cœur’’ de la 22ième édition du Festival Vins et Histoire de Terrebonne.

Je participe à plusieurs (et le mot est faible) salons de vins à chaque année et celui de Terrebonne m’a véritablement séduit. Le tout se passe sur un site absolument extraordinaire sur l’Ïle des Moulins à Terrebonne. Imaginez-vous dans un grand parc à l’extérieur au soleil avec beaucoup d’arbres qui jettent leur ombre langoureusement sur un superbe gazon et le tout est entouré d’eau. Wow ! La température était absolument fabuleuse, les gens étaient heureux et le tout s’est déroulé comme sur des roulettes. Imaginez-vous, le Festival a accueilli au-dela de 10,000 amateurs de vins!!

Je suis arrivé samedi le 11 août vers 11 :00 (une heure d’avance) et j’ai pu me stationner sans aucun problème. C’était en fait une de mes inquiétudes qui finalement était sans fondement. Il y avait plusieurs stationnements autour du site et on m’a dit qu’une navette circulait pour amener les gens du Terminus de Terrebonne jusqu’au site.

Il y avait effectivement pas mal de monde mais les kiosques et les vins étaient facilement accessibles. J’ai quitté vers 17 :30 et j’ai noté que plusieurs personnes arrivaient pour la soirée. C’était donc probablement plus bondé en soirée. Mais à mon avis il y avait beaucoup d’espaces entre les divers kiosques et beaucoup de personnel pour servir et expliquer les différents vins. Donc pas de problème à accueillir un grand nombre de personnes.

Pour la bouffe il y avait quelques camions de rue facilement accessibles sur le site avec beaucoup de tables et plein de places pour s’assoir et se reposer même dans les moments les plus occupés. Il y avait même des endroits avec de gros coussins sur le gazon sous les arbres ou il faisait bon se prélasser entre deux verres de vin.

En passant, j’ai bien aimé le fait de voir plusieurs stations avec des cruches d’eau ou on pouvait nettoyer son verre de dégustation. Génial!

Quant aux vins, au-dela de 1,000 pouvaient être dégustés! C’est en fait le plus gros salon de vins extérieur au Québec. Les kiosques des diverses agences (et elles étaient nombreuses) regorgeaient de vins dont la majorité étaient disponibles à la SAQ par opposition aux vins d’importation privée ce qui est vraiment intéressant pour la clientèle qui visite ce Festival. Fait intéressant pour les amateurs de vins, plusieurs vins des prix du public Desjardins 2018 pouvaient être dégustés. La grande majorité de ces vins sont à prix raisonnables et offrent un rapport qualité/prix assez exceptionnel. Vous pouvez accéder aux lauréats en cliquant sur ce lien :  https://goo.gl/FKc4kg

Quant à la dégustation, évidemment je n’ai pu déguster tous les vins. Nous avons mon collaborateur Stéphane Groulx et moi goûté à environ une soixantaine de vins durant notre journée. Pas mal quand même!

Alors je vous fais part de nos coups de cœur et ce, sans ordre d’importance. Nous n’avons pas noté les vins. Il suffit de dire que ce sont les meilleurs qui selon nous, figurent ici.

 

 

 

 

 

 

Alois Lageder, Pinot Bianco Alto Adige, 2016, $19.80, code SAQ : 12057004. Belles notes de fruits blancs (poires) et florales ainsi qu’une belle sensation de minéralité. En bouche, une acidité bien vive alliée à un beau moelleux le tout est bien équilibré avec une belle longueur.

 

 

Attems, Pinot Grigio, Venezia Julia, 2017, $18.85, code SAQ: 11472409. J’ai déja écris une chronique sur les vins de ce producteur:   https://goo.gl/bFKgEW.   Des notes d’abricots, de melon et de pamplemousse. Bel équilibre, de la substance, une acidité bien fraîche, un vin goûteux qui a de l’éclat. Très beau vin!

 

Les vins de Heitz Cellars dont j’ai rencontré tout récemment le winemaker. J’ai écris un article à cet effet : https://goo.gl/m4BNXm.  Le Cabernet Sauvignon 2013, $84.75 est disponibles à la SAQ. Au premier abord le nez est un peu fermé signe d’une signature un peu austère digne des grands Bordeaux. Des notes de mûres, de vanille, soupçon de boisé bien intégré et d’épices douces. En bouche beaucoup d’équilibre avec de tannins bien charpentés, bien serrés et soyeux. Passablement de concentration de notes de fruits surtout sur la cerise et les noyaux de cerises. Belle longueur et passablement d’amplitude.

Le Grillesino Ciliegiolo IGT Toscana 2016, $17.90, code SAQ : 12280695. Un vin Wow! Un nez des plus charmeurs sur des notes de créme de fruits rouges. Bien goûteux, belle concentration de fruits avec des tannins pratiquement charpentés et une très belle longueur.

 

 

 

 

Dolcetto d’Alba, Rooster Label, Poderi Colla, 2016, $18.00, code SAQ : 13674362. Un autre vin Wow!! Des notes florales, de fruits (cerises noires, prunes) de réglisse et d’épices douces. De beaux tannins tissés serrés, charpentés. Très belle longueur.

 

 

 

Poderi Colla Dardi, Le Rose, Bussia, Barolo, 2012, $54.50, code SAQ : 10816775. Des notes de raisins secs, de belles notes florales (fleurs séchées), superbe concentration de fruits et notes de cacao. Ö mes amis, quelle complexité, quelle longueur avec des tannins bien serrés et très charpentés. Beaucoup de volume et d’amplitude !!

 

Tormaresca, Torcicoda, Primitivo, Salento, 2014, $18.55, code SAQ: 11331631. Nez charmeur, belle concentration de fruits. Belle acidité bien équilibrée avec des tannins bien présents/charpentés. Petit côté confituré.

 

 

Fattoria dei Barbi, IGT Maremma Toscana, 2016, $24.25, disponible en importation privée – agence Mark Anthony : https://markanthony.kork.ca/. Belles notes de fraises (beaucoup de fruits), d’épices douces. Des tannins bien équilibrés, superbe longueur et belle concentration de fruits.

 

 

Le Morellino di Scansano, 2016 de Fattoria dei Barbi était aussi exceptionnel. $24.20 disponible en importation privée : https://markanthony.kork.ca/

 

 

 

Poggio ai Ginepri, Bolgheri, Tenuta Argentiera, 2015, $23.35, code SAQ : 11161299. J’ai aussi rencontré le winemaker de cette maison : cliquez sur le lien pour l’article : https://goo.gl/Mx8HBx.  Au nez quelques notes végétales, de fruits rouges surtout sur le cassis et de fruits noirs (mûres). En bouche, c’est d’un bel équilibre avec des tannins bien présents et charpentés. Des notes de noyaux de cerises de fruits noirs et d’épices douces.

Jean-Pierre Moueix, Pomerol, 2015, $34.60, code SAQ : 739623. Vous cherchez un très beau vin de Bordeaux sans vous ruiner? Le voici! Un nez légèrement terreux avec des notes de torréfaction, de café et de chocolat. Beaucoup de volume et d’amplitude en bouche. Beaucoup de finesse et d’élégance.

 

Le Château Chantalouette Pomerol 2012 à $49.75 code SAQ : 12127279 était vraiment superbe.

 

 

 

 

Et que dire du Dominus Estate Napanook Napa Valley, 2013, $119.50, code SAQ : 13333470 et du Dominus Estate Dominus Napa Valley 2012, $317.00, code SAQ : 12929087. Sublimes!!!

 

 

 

Masi, Toar, Valpolicella, 2014, $22.95, code SAQ : 10749736. Des arômes de fruits rouges bien mûrs, surtout sur la prune et un soupçon de vanille. Tannins pratiquement charpentés et bonne acidité rafraîchissante. Longue finale intense de petits fruits mûrs et d’épices douces.

 

 

Vina Real, Crianza, Rioja, CVNE, 2014, $15.50, code SAQ : 12278261. Beau vin de facture moderne genre passe-partout. Belles notes épicées. De belles notes de fruits sur la prune et la figue en bouche sur les fruits noirs. Bien savoureux!

 

 

Klein Constantia, Métis, Sauvignon blanc, Afrique du Sud, 2016, $28.90, code SAQ : 13631258. Un très beau vin bien minéral, bien droit sur des notes d’agrumes et de pamplemousse avec un petit côté fumé. Superbe acidité rafraîchissante en bouche et belle longueur.

 

 

Louis Bouillot, Crémant de Bourgogne, Perle d’Aurore, Rosé mousseux, $21.95, code SAQ : 11232149. Vous voulez du changement avec vos bulles, optez pour ce vin. De belles bulles bien fines, des notes de pommes et un soupçon de fruits rouges. Des plus rafraîchissant!

 

 

Coudoulet de Beaucastel, Vallée du Rhône, 2015, $28.55, code SAQ : 973222. Vous n’avez pas les moyens de vous payer un vin de Châteauneuf-du-Pape alors tournez vous vers ce vin. De ce que je me souvienne, il est produit tout juste à côté de l’appellation Châteauneuf et en possède toutes les qualités. Vous aurez un Châteauneuf pour moins cher!

 

Laudis, Torres, Priorat, Espagne, 2014, $24.75, code SAQ : 13034496. Tous les vins de Miguel Torres sont impeccables et celui-ci en est un digne représentant. Des notes de prunes, de figues avec des tannins équilibrés, goûteux et belle longueur.

 

 

Fontanafredda, Langhe, Nebbiolo, 2016, $18.60, code SAQ : 13553392. Vous voulez essayer un vin de Nebbiolo sans vous ruiner. Des notes de roses fanées, d’épices douces et des tannins bien charpentés. À ce prix, belle affaire!

Alors, c’est un rendez-vous l’année prochaine pour la 23 ième édition du Festival les 9,10 et 11 août 2019!!

 

http://markanthonywineandspirits.ca/

https://markanthony.kork.ca/

https://www.mdv.ca/

http://www.lbvinternational.com/accueil.html

http://awsmqc.ca/

https://www.torres.es/en/home#

 

10 Coups de cœur de $20.00 à $30.00! Dégustation 2ième édition du Marché aux Vins, Marché 440.

La semaine dernière je vous ai communiqué mes coups de cœur pour les vins de $20.00 et moins que j’ai dégusté lors de la 2ième édition du Marché aux Vins qui se tenait au marché 440 à Laval. Cette semaine je vous parle des vins dont la fourchette de prix oscille entre $20.00 et $30.00. Je vous dirais d’emblée que ce n’est pas le fait qu’un vin soit plus cher qu’un autre qu’il sera meilleur. Mais ceux dont je vais vous parler témoignent d’une qualité supérieure. Alors les voici sans ordre d’importance.

D’Espagne, Muga Reserva, 2014, $23.55, cépages : Tempranillo 70%, Grenache 20%, Graciano 5%, Mazuelo 5%, code SAQ : 855007

Un Reserva doit avoir vieilli au moins un an en barrique et au moins deux ans en bouteille pour un vieillissement minimum de 3 ans. Quelquefois les notes de boisé peuvent être franchement dominantes. Ce n’est pas le cas avec ce vin que j’ai toujours apprécié. De belles notes fruitées surtout sur la prune avec des notes boisées bien intégrées et des notes d’épices douces.

D’Italie, Tedeschi, Maternigo, Valpolicella Superiore, 2014, $29.90, cépages : Corvina 40%, Corvinone 30%, Rondinella 30%, code SAQ : 12968748

Surprenant ce très beau Valpo! Des notes d’épices douces, de fruits très mûrs mais sans être confiturés, un vin très équilibré avec une belle structure.

D’Espagne, Tarima Hill, Bodegas Volver, DO Alicante, 2015, $21.60, cépage Monastrell, code SAQ: 11962889. Faisait partie des 100 meilleurs vins sur la planète selon Wine Spectator.

Très beau vin avec beaucoup d’amplitude (c’est du Monastrell) avec des notes fruitées surtout les fruits noirs et superbe longueur!!

Du Nord de l’Italie, Pinot Bianco (vin blanc), Castelfeder Vom Stein, Trentin Haut-Adige, 2016, $21.65, code SAQ : 13581191

Super beau avec ses notes très aromatiques de fruits blancs surtout sur la poire et la pêche avec une texture riche son acidité équilibrée. Tellement bon et ça fait différent du chardo et du sauvignon blanc.

 

 

De France, Coudoulet de Beaucastel, Côtes du Rhône (vin blanc) , 2016, $30.75, cépages : Marsanne 60%, Viognier 30%, Clairette 10%, code SAQ : 449983

Ce vin vient tout juste d’à côté de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Il nous offre tout ce qu’un bon Châteauneuf blanc peut nous donner sans payer le prix qui peut être exhorbitant. Ce vin est vraiment superbe avec sa texture onctueuse, son profil aromatique et sa structure et sa longueur assez incroyables.

De France, Coudoulet de Beaucastel, Côtes du Rhône, 2016, $28.55, cépages : Carignan 30%, Grenache 30%, Cinsault 20%, Syrah 20%, code SAQ : 973222

Un des beaux millésimes de cette appellation avec des notes de fruits rouges bien mûrs et d’épices douces. En bouche beaucoup de volume, de texture et d’élégance.

D’Italie, Renato Ratti, Ochetti, Langhe, Nebbiolo, 2016, $25.05, code SAQ : 13337083

Un Nebbiolo bien typé pour la fraction du prix de plusieurs vins de cette appellation. Des notes de fruits rouges, notes florales et des tannins souples et bien charpentés. Si vous voulez essayer un beau Nebbiolo commencez par celui-ci!

D’Italie, Trebucchi D’Illasi, Terre di San Colombano, Valpolicella Superiore, 2011, $28.85, cépages : Corvinone 40%, Corvina 40%, Oseleta 10%, Rondinella 10%, code SAQ : 12131981

De la texture, de la longueur, belle concentration du fruits bien mûr, notes d’épices, c’est beau, c’est bon!!

De France, Oratorio, Crozes Hermitage, 2014, $30.75, cépage : Syrah 100%, code SAQ : 917534

Très beau vin bien typé de cette appellation avec des notes de fruits noirs, d’épices (poivre), notes florales ainsi qu’une belle structure et belle longueur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De France, Crozes Hermitage, Cave de Tain l’Hermitage, 2015, $22.00, cépage : Syrah 100%, code SAQ : 10678237

Beau rapport qualité/prix pour ce Crozes Hermitage. Notes viandées, fruits noirs, notes de poivre, beaux tannins et belle longueur.

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur #marche440

https://www.vinsbalthazard.com/  http://www.lacelestelevure.ca/fr  http://divinparadis.com/#/  https://www.mdv.ca/  http://www.montalvin.com/fr  https://www.selectwines.ca/

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén