Catégorie : Italie (Page 1 of 5)

Découvrez les très beaux vins de la région des Abruzzes!

Dégustation des vins d’Abbruzes

Cette semaine avait lieu une très belle dégustation des vins de cette région qui demeure hélas encore méconnue des amateurs de vins. Je dis hélas car pour tous ceux qui n’ont pas dégusté de ces vins, disons que vous manquez des vins superbes élaborés majoritairement de Montepulciano pour les rouges et de Trebbiano pour les blancs. Et que dire du rapport qualité/prix souvent très attrayant. Alors profitez-en et apprenez à les découvrir!


Dégustation des vins d’Abbruzes

Cet événement a été mis sur pied par la Chambre de Commerce Italienne au Canada. Il fait partie d’une tournée nord-américaine – Americas Tour 2019. Étaient représentés plusieurs producteurs faisant partie du Vini d’Abruzzo Consorzio Tutela. Romain Gruson, personnalité bien connue (et aussi professeur de sommellerie à l’ITHQ) dans le domaine vinicole au Québec nous a présenté ce qu’il y a à savoir sur la région et ses vins.

Qu’y a-t-il donc à savoir des Abbruzes?

Cette région est située à l’est de l’Italie entre la mer Adriatique et les massifs du Gran Sasso d’Italia. Les Abruzzes peuvent être divisées en deux zones : la zone montagneuse interne qui constitue plus de 65% de l’ensemble du territoire et la zone côtière avec sa large ceinture vallonnée.

Abbruzes

Les zones de production sont presque entièrement concentrées dans la zone vallonnée, en particulier, dans la zone de Chieti qui représente 83% de la production suivi par Pescara (10%), Teramano (6%) et l’Aquila (1%).

Les appellations se déclinent en DOCG : Montepulciano d’Abruzzo Colline Teramane (90% de Montepulciano) et en DOC soient : Montepulciano d’Abruzzo (85% de Montepulciano), Trebbiano d’Abruzzo, Cerasuaolo d’Abruzzo, Controguerra, Ortona, Terre Tollesio Tullum, Villamagna. S’ajoute Abruzzo (80% de Montepulciano)  qui se décline en sous-région : Abruzzo Pecorino, Abruzzo Passerina, Abruzzo Coccociola et Abruzzo Montonico. On retrouve aussi 8 appellations en IGT.

Présentation Romain Grusson

La mise en valeur du territoire et de ses cépages autochtones les plus importants ainsi qu’une nouvelle génération de nouveaux vignerons constituent les atouts de cette région. Le cépage Montepulciano, en particulier, est considéré comme l’un des plus grands cépages rouge d’Italie et représente plus de la moitié de la base de production régionale en plus d’être le cépage de référence du DOC Montepulciano d’Abruzzo. Le cépage blanc Trebbiano d’Abruzzo d’autre part donne naissance à cette appellation Trebbiano d’Abruzzo. La région produit environ 50% de sa production de ses vins en rouge et en rosés et 42% en blancs.

Vignobles d’Abruzzo

La dégustation

Barone Cornacchia, Montepulciano d’Abruzzo, Casanova, 2017, $19.10, code SAQ: 979039.

Des notes de cerises, de prunes bien fraîches. Le moelleux est un peu ferme, l’acidité bien présemte et les tannins charpentés un peu asséchants. C’est un vin juteux, croquant sur des notes de fruits noirs.


Barone Cornacchia, Montepulciano d’Abruzzo, Casanova, 2017

Ottobre Rosso, Montepulciano d’Abruzzo, Tenuta I Fauri, 2017, prix : ND.

Des notes herbacées assez épicées ainsi que des notes de fruits rouges frais. La texture est un peu ferme avec une acidité bien fraîche et des tannins charpentés.


Ottobre Rosso, Montepulciano d’Abruzzo, Tenuta I Fauri, 2017

La Valentina, Montepulciano d’Abruzzo, 2016, $19.45, code SAQ : 10859759.

J’ai bien aimé ce vin avec ses notes de prunes, de vanille ainsi qu’une sensation de notes lactées. En bouche c’est harmonieux avec des tannins charpentés et tissés bien serré. C’est juteux, croquant, bien frais et d’une belle longueur. Excellent rapport qualité/prix.


La Valentina, Montepulciano d’Abruzzo, 2016

Mammut, Montepulciano d’Abruzzo, Cascina del Colle, 2015, prix: ND.

Un de mes préférés! Sur des notes de chocolat au lait avec une texture des plus veloutée, une acidité fraîche et des tannins bien charpentés. De beaux arômes et saveurs de chocolat, de torréfaction aec un petit côté épicé. Super beau!!


Mammut, Montepulciano d’Abruzzo, Cascina del Colle, 2015

Ursonia, Montepulciano d’Abruzzo, Il Feuduccio, 2015, prix : ND.

Super beau vin!! Des notes de torréfaction, de moka ainsi qu’on soupçon de notes animales. C’est velouté en bouche avec des tannins charpentés. Sur des noytes de fruits frais noirs bien juteuc et croquand. Tout en équilibre.


Ursonia, Montepulciano d’Abruzzo, Il Feuduccio, 2015

Caroso, Montepulciano d’Abruzzo, Citra, Riserva, 2015, prix : ND.

Mon préféré!! Des notes florales, de cerises bien mûres et tout en finesse. La texture est veloutés, l’acidité fraîche et les tannins charpentés. Quel équilibre sur des notes de fruits frais avec pas mal de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…


Caroso, Montepulciano d’Abruzzo, Citra, Riserva, 2015

Semis, Montepulciano d’Abruzzo, Collefrisio, 2012, prix: ND.

Sur des notes de fruits rouges et noirs et d’eucalyptus. Velouté, frais et avec des tannins plus que charpentés !! Sur des notes de chocolat noi avec beaucoup de volume et d’amplitude. Un blockbuster! Ce vin a passé un an en macération, 2 and en barrique et a vieilli un 3 ans additionnels en bouteille avant d’être vendu.


Semis, Montepulciano d’Abruzzo, Collefrisio, 2012

Producteurs et membres du Consorzio

Sartori di Verona – des vins avec lesquels on tombe en amour!

Sartori di Verona

Vérone, ville de Roméo et Juliette! Saviez-vous qu’on envoie chaque année de partout à travers le monde, des milliers de lettres qui leur sont adressées et qu’un service répond à ces lettres tout comme on le fait avec le Père Noel…

Bon, un peu de sérieux…Pour les 120 ans de la maison Sartori di Verona nous rencontrions Andrea Sartori propriétaire de la maison et aussi président du Consorzio Tutela Vini Valpolicella (un des plus importants en Italie avec 2,300 membres) ce qui a rendu cette rencontre des plus intéressantes car elle projetait un regard sur les aléas de la gestion de ces consorzios.

Andrea Sartori

Cette rencontre avait lieu au restaurant Graziella sur invitation de l’agence Sylvestre. Nous avons dégusté 7 vins dont en première au Québec l’édition spéciale du 120 ième anniversaire de la maison qui lance pour cette occasion, un nouvel emballage inspiré de celui des années 1950.

Sartori di Verona

La maison a été fondée en 1898 par Pietro Sartori et c’est maintenant Andrea qui en mène les destinées. La majorité des vins sont toujours issus de raisins provenant de la région de Véronne et ont été réinterprétés au fil du temps pour répondre aux besoins des consommateurs du monde. Les vins sont élaborés avec l’aide du célèbre œnologue (travelling winemaker) Franco Bernabei dont la philosophie implique entre autres le respect profond des caractéristiques du terroir ainsi qu’une agriculture durable.

Santori di Verona

La maison a mis sur pied dans les années 2000 une co-entreprise avec 800 membres (établissements vinicoles) établis sur 3,000 hectares de vigne afin de partager les moyens nécessaires au développement de vins de qualité

Santori di Verona

Les autres responsabilités de M. Sartori impliquent la gestion du Consorzio qui règle l’élaboration et la promotion des vins de la région della Valpolicella. Cette région a connu beaucoup de succès au fil des années à un point tel qu’il faut peut-être prendre un temps d’arrêt afin de bien asseoir son succès et mieux garantir la qualité des vins. Il propose donc aux producteurs d’arrêter l’expansion du vignoble pour quelques années, de réduire les rendements d’environ 10% ce qui assurerait la qualité des vins et d’adopter un mode d’agriculture durable afin de pérenniser les sols. Cette pression des consommateurs quant à des vins issus de méthodes durables se fait certainement sentir. On verra bien e qui adviendra de ces propositions…

Santori di Verona

La dégustation

Agence Sylvestre Vins et Spiritueux

Marani, Sartori, Bianco Veronese IGT, autour de $20.00, cépage : Garganega. Ce vin devrait être disponible à la SAQ vers la fin de 2019.

Ce vin a été élaboré en mémoire de sa grand-mère Marani. D’emblée je vous déclare mon penchant pour ce cépage de Soave et ce vin qui en est un bel exemple. Bien aromatique et goûteux ce cépage a aussi un important potentiel de vieillissement ce qui est des plus intéressant.

Un nez des plus charmeur avec des notes de fruits blancs, de miel, de cire d’abeille, quelques épices douces et une douceur florale. En bouche la texture est légèrement grasse avec une acidité bien équilibrée. Quelle belle structure pour un vin de ce prix, c’est goûteux avec une belle amplitude et une longueur moyenne. Ce vin laisse toute la place aux arômes et saveurs de fruits. Il offre un excellent rapport qualité/prix!


Marani, Sartori, Bianco Veronese IGT

Valpolicella, Sartori, Valpolicella Superiore DOC, 2016, $13.60, cépages : Corvina Veronese, Corvinone, Croatina, Rondinella, code SAQ : 26021.

Des notes de fruits rouges surtout sur la cerise et des notes d’épices douces. En bouche le vin est très frais bien juteux et croquant avec des tannins bien équilibrés et tout en douceur. Des plus savoureux avec des notes de fruits bien frais. Pourrait avoir un peu plus de structure mais tout de même il offre un excellent rapport qualité/prix.


Valpolicella, Sartori, Valpolicella Superiore DOC, 2016

Ripasso, Sartori, Valpolicella Ripasso Superiore DOC, 2015, $17.30, cépages : Corvina Veronese, Corvinone, Croatina, Rondinella, code SAQ : 10669242.

Belle concentration de saveurs et d’arômes sur des notes de fruits rouges et de raisins secs. En bouche la texture est bien veloutée avec des tannins équilibrés. C’est goûteux avec une belle intensité de saveurs et tout en finesse. Un autre excellent rapport qualité/prix.


Ripasso, Sartori, Valpolicella Ripasso Superiore DOC, 2015

Amarone, Sartori, Amarone della Valpolicella DOC, 2012, $39.85, cépages : Corvina Veronese, Rondinella, Molinara, code SAQ : 11035882.

J’ai bien aimé cet Amarone bien typé et tout en douceur. Rien de lourd! Tout en fraîcheur sur une texture veloutée avec des tannins bien charpentés. Des plus goûteux et vraiment très beau!


Amarone, Sartori, Amarone della Valpolicella DOC, 2012

Et que dire du potentiel de vieillissement de ces vins! Nous avons goûté au 2003 et au 1995!! Le 2003 présentait des notes d’évolution avec un soupçon de torréfaction (2003) et des notes de raisins bien frais.

Le 1995 présentait des signes d’évolution sur des notes de tabac, de prunes de raisins secs et de figues. La texture était très moelleuse avec en bouche comme des saveurs de sucre brun. Superbe!! Preuve qu’on peut oublier un Amarone dans son cellier.

Grappa del Amarone della Valpolicella. Ce produit n’est pas disponible.

Je ne suis amateur ni connaisseur de Grappa, cependant celle-ci m’est apparu comme d’une belle douceur en bouche. J’ai bien aimé.


Grappa del Amarone della Valpolicella

Restaurant Graziella

Restaurant Graziella

Les vins organiques de Marina Marcarino de la maison Punset.

Le monde du vin nous amène à rencontrer des gens fascinants et Marina Marcarino propriétaire de la maison Punset qui élabore des vins organiques dans la région de Neive (Barbaresco DOCG) située dans le Piedmont, fait partie de ces gens avec un parcours assez incroyable.

Marina Marcarino – Punset

Sa famille qui possédait une entreprise de construction et que rien ne destinait vers la viniculture, voulait que Marina s’occupe de l’entreprise. Mais cette dernière a surmonté plusieurs embûches pour finalement après quelques années réaliser son rêve de développer un vignoble qui ferait des vins issus de la philosophie que lui avait inculqué sa grand-mère, c’est-à-dire la culture organique.

Vignoble Punset

Et il fallait le faire! Non seulement était-elle une femme qui menait les destinées d’un vignoble dans un monde alors très traditionnel, mais de plus, elle était la seule femme d’Italie à adopter en 1987 envers et contre tous cette culture organique. Pas surprenant qu’elle a longtemps été appelée ‘’La folle’’. Afin de promouvoir cette philosophie elle a fondé le ‘’Consortium Vintesa Italian Wines’’ qui regroupe des vignerons issu de cette philosophie.

Vignoble Punset

La maison Punset est la propriété de la famille Marcarino depuis 1964. Marina qui gère le domaine est épaulée dans son obsession de faire des grands vins par l’œnologue Piero Ballario qui est avec la maison depuis environ 20 ans.

La philosophie de Marina quant à ses vins se résume ainsi : ‘’Je veux faire des vins qui soient les meilleurs; cette philosophie organique devrait être perçue comme un sceau de qualité pour les consommateurs. J’adore que mes vins soient comparés aux viniculteurs qui font des vins de façon conventionnelle car je peux ainsi démontrer qu’on peut faire d’excellents et meilleurs vins tout en respectant la nature, l’environnement ainsi que soi-même. Cette quête, ce rêve est très demandant et peut nous amener au découragement. Quand ça arrive, je vais faire une marche dans mes vignes et ça me revigore. En fait je me dis que je veux communiquer ma foi dans le dépassement de soi avec le plus grand nombre de gens’’.

Vignoble Punset

La dégustation

Dégustation des vins Punset

Nous avons dégusté de superbes vins de la région de Barbaresco DOCG qui est vraiment très belle soit dit en passant. Ce n’est pas la déforestation pratiquement complète qu’on peut observer dans la région de Barolo. Les vins de Barbera y sont souples et souvent en finesse et portés sur le fruit. Des vins que j’apprécie beaucoup. Cette dégustation était une invitation de l’agence Univins et Spiritueux et avait lieu au restaurant Graziella.

La majorité des vins de Punset sont disponibles en important privée en contactant l’agence Univins.

Punset, Dolcetto d’Alba, 2017, $23.75, code SAQ : 14105786. Disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

D’une nature bien fruitée ce vin offre une belle expérience sensorielle. Des notes des fruits rouges bien frais et une touche d’épices douces sur la cannelle. En bouche c’est tout en finesse et en fraîcheur avec une belle longueur, beaucoup d’énergie et un volume intéressant. Les tannins sont bien équilibrés et font quand même sentir leur présence pour un Dolcetto. Vraiment très bon!


Punset, Dolcetto d’Alba, 2017

Punset, Barbera d’Alba, 2017, $51.50, format de 1.5 l, code SAQ : 14105751, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Des notes de fruits bien frais avec une belle maturité ainsi qu’une légère torréfaction sans notes boisées dominantes. En bouche c’est d’un beau velouté avec des tannins assez charpentés. Belle sapidité avec comme une touche de salinité. C’est juteux, croquant et d’une belle longueur.  Excellent rapport qualité/prix!


Punset, Barbera d’Alba, 2017

Punset, Langhe, Nebbiolo, 2016, $34.50, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Un Nebbiolo tout en fraîcheur et pas lourd du tout. Au nez c’est comme une crème de fruits tellement c’est doux et charmeur. De belles notes de pétales de rose amplifient le charme de ce vin. En bouche la texture est bien veloutée et les tannins sont charpentés. Ce vin a un caractère aérien, tout en fraîcheur sur des notes de fruits rouges et noirs. Et que dire de la longueur… et de l’excellent rapport qualité/prix.


Punset, Langhe, Nebbiolo, 2016

Punset, Barbaresco, Riserva, 2012, $61.75, code SAQ: 11815619.

Ce millésime est un classique et a produit des vins avec un beau potentiel de vieillissement. Et ce vin en est un parfait exemple. Il a été élaboré selon la méthode traditionelle du Riserva, c’est-à-dire qu’il a fermenté pendant 45 jours et a vieilli entre 24 et 36 mois selon le millésime.

Beaucoup de complexité sur des notes de prunes et d’épices. Tout en équilibre et en finesse avec des tannins charpentés mais pas trop. Finale bien longue sur des notes de fruits rouges.


Punset, Barbaresco, Riserva, 2012

Le 2007 Riserva était sur des notes de vanille, de prunes en crème et de fruits rouges bien mûrs. En bouche tout était en finesse sur des arômes de prunes très fraîches avec un soupçon de tabac. Un vin parfait que j’aurais noté 97-98 si je notais les vins. Bon ça y est, je viens de le faire…Ce vin n’est pas disponible mais il démontre son grand potentiel de vieillisement.


Punset, Barbaresco, Riserva, 2007

Quintessenza, $48.00, bouteille de 750ml, non disponible pour le moment.

Ce vin est aromatisé avec de la Quinine ce qui dégage des notes herbacées presque amères. La texture est bien grasse et veloutée et on perçoit des notes de prunes confites bien fraîches. Belles saveurs bien différentes et des plus goûteuses.


Quintessenza

Restaurant Graziella

Jermann: parmi les meilleurs vins d’Italie!!

Meilleur vin blanc d’Italie – Gambero Rosso 2019 – crédit photo: Gianni Fabrizio

Que d’émotions que m’a apporté cette dégustation des vins si souvent primés de la maison Jermann! Ceux-ci proviennent d’une région qu’on explore que trop rarement : le Frioul Vénétie Julienne située complètement dans le nord-est de l’Italie. Pour vous donner une idée de la qualité des vins, le Campo Martino a été nommé vin blanc italien de l’année 2019 par l’organisme des plus crédibles Gambero Rosso, qui note à chaque année les vins de ce pays. Le Vintage Tunina a reçu une note de 97/100 en 2017. Le Where Dreams have no end a fait partie des 100 meilleurs vins italiens du Wine Spectator en 2017 et j’en passe. Ce n’est pas que les notes soient si importantes; c’est le fait que ces vins sont portés aux nues dans le monde entier par l’ensemble des critiques vinicoles et ce, année après année.

Vignoble Domaine Jermann

Ce sont des vins qui ont une histoire et une personnalité propre à eux. Chaque vin a son nom à lui qui reflète sa personnalité. Les Vintage Tunina, Capo Martino, Where Dreams have no end, Red Angel on the Moonlight sont des marques reconnnues. De plus, chaque vin a sa propre salle de vieillissement qui est en accord avec sa personnalité. Faut le faire!

Vintage Tunina

Ils sont élaborés à partir de cépages internationaux et autochtones selon les principes de l’agriculture biologique, véritable philosophie de la maison. ‘’Ici, pas de produits chimiques, pas d’herbicides, on utilise notre propre compost dans l’esprit de constamment regénérer le sol ». Ce sont des vins de connaisseurs qui ne sont pas donnés. Mais comme me le dit Felix Jermann : ‘’Ce sont des vins qui font partie de l’élite. Nous utilisons notre propre technologie, nos propres employés, nos propres raisins et tout est fait à la main. Tous ces efforts représentent une véritable garantie de la qualité de nos vins’’.

Vignoble Domaine Jermann

Le Domaine Jermann 

C’est en 1881 que la maison est fondée par Anton Jermann qui vient d’une région viticole d’Autriche. De 1930 à 1940 le domaine devient une ferme complète, puis en 1968 on commence à faire du vin avec les raisins qu’on vendait auparavent.  C’est en 1971 que Silvio Jermann, diplomé en œnologie crée le fameux Vintage Tunina. C’est en 1973 que ce vin est lancé et il deviendra un véritable vin-culte. En 2007, le nouveau chai de Ruttars est inauguré ce qui complète l’ensemble des propriétés de la maison sur 150 hectares : Ruttars, Lonzano et Villanova.

Chai Domaine Jermann

La dégustation

Dégustation vins Jermann

Chez Jermann, les vins sont droits, structurés, très frais et avec un niveau d’alcool modéré.  Bien qu’on y cultive des cépages autochtones moins connus tels les friulano, le ribolla gialla, le pignolo et le picolit, on laisse la place surtout aux riesling, pinot grigio, au pinot bianco, au chardonnay et au sauvignon blanc.

Frioul-Vénétie Julienne

Les raisins sont cueillis souvent une semaine plus tôt ce qui permet de garder un niveau de sucre et d’alcool modérés. Quand le bois est utilisé c’est avec modération afin d’assurer l’oxygénation du vin. La maison produit environ 900,000 bouteilles chaque année dont 200,000 de pinot grigio. Nous avons dégusté 10 vins dont 8 blancs et 2 rouges en compagnie de Felix Jermann. Cette dégustation a eu lieu au restaurant La Colombe à Montréal ou on peut apporter son vin  .

Felix Jermann

L’agence Sélections Fréchette représente la maison Jermann au Québec. Deux de ces vins sont offerts à la SAQ alors que les autres sont disponibles en importation privée en contactant l’agence .

Vins Blancs

Jermann, Pinot Grigio, Venezia Giulia, 2018, $40.25, sucre résiduel : 3.2 g/l, disponible en importation privée.

Des notes de pêches assez intenses ainsi qu’un soupçon de fruits exotiques. La texture est bien moelleuse et l’acidité bien fraîche. C’est un Pinot Grigio qui possède une belle structure et une belle amplitude en bouche. Un vin plein d’énergie.


Jermann, Pinot Grigio, Venezia Giulia, 2018

Jermann, Chardonnay, Venezia Giulia, 2018, $43.75, sucre résiduel 5.2 g/l, disponible en importation privée.

Sur des notes de fruits bien mûrs surtout sur la pomme jaune. En bouche c’est du velours avec une belle acidité et d’une belle buvabilité. Véritable vin de bouffe doté d’une très belle longueur.


Jermann, Chardonnay, Venezia Giulia, 2018

Vintage Tunina, Venezia Giulia, 2016, cépages : Chardonnay, Sauvignon blanc, Malvoisie, Ribolla Gialla, $89.50, sucre résiduel : 4.4 g/l, code SAQ : 13798331.

Le nom Tunina fait référence à l’ancienne propriétaire de la terre ou est planté le vignoble. Il est dédié à la plus pauvre amante de Casanova appelée Antonia.

Quel bouquet!! Assez intense sur des notes de miel, des notes florales avec un petit côté beurré. La texture est d’un beau velouté avec une acidité bien fraîche et d’une belle structure. Tout en équilibre et d’une belle longueur…


Vintage Tunina, Venezia Giulia, 2016

Vintage Tunina, Venezia Giulia, 2012, cépages : Chardonnay, Sauvignon blanc, Malvoisie, Ribolla Gialla, $114.50, sucre résiduel : 4.4 g/l, disponible en importation privée.

Des arômes un peu plus intenses et légèrement moins fruités que le 2016. La texture est bien veloutée et l’acidité est un brin plus modéré que le 2016 avec des saveurs de fruits plus mûrs. Quelques notes d’évolution avec une superbe longueur.


Vintage Tunina, Venezia Giulia, 2012

Capo Martino, Venezia Giulia, 2016, $99.75, cépages : Friulano, Ribolla Gialla, Malvasia istriana, Picolit, sucre résiduel : 3.6 g/l, code SAQ : 13475195.

Le vin blanc italien de l’année 2019 selon Gambero Rosso!! Ce vin porte le nom d’une colline située au cœur de Collio achetée par Jermann en 1991. Symbole d’élégance, d’équilibre et de complexité. Un vin vraiment suave et charmeur. Les notes de fruits bien mûrs sur la pomme, la noisette avec un petit côté de fruits tropicaux sur le fruit de la passion. Du pur velours avec une acidité surprenante, sur des notes de miel, de fruits blancs et d’amandes. Tout en élégance et en longueur.


Capo Martino, Venezia Giulia, 2016

Capo Martino, Venezia Giulia, 2012, $139.25, cépages : Friulano, Ribolla Gialla, Malvasia istriana, Picolit, sucre résiduel : 3.6 g/l, disponible en importation privée.

Les notes de fruits bien mûrs sont d’un charme fou! Légèrement moins aromatique que le 2016 et d’une subtilité tout en finesse et en complexité.


Capo Martino, Venezia Giulia, 2012

Where Dreams have no end, Venezia Giulia, 2016, $87.25, cépages: Chardonnay, Pinot Blanc, sucre résiduel: 3.2 g/l, disponible en importation privée.

Ce vin est dédié à l’album de U2 ‘’The Joshua Tree’’ et plus spécifiquement la chanson ‘’Where streets have no name’’. Au fil du temps on utulise de moins en moins les barriques pour faire ce vin. L’idée est de ne pas maquiller le vin et de conserver le plus possible son caractère fruité. On y retrouve de belles notes beurrées, de vanille et de fruits exotiques bien mûrs. En bouche on retrouve une texture veloutée avec une acidité assez relevée qui lui confère une belle fraîcheur et beaucoup de persistance en bouche.


Where Dreams have no end, Venezia Giulia, 2016

Where Dreams have no end, Venezia Giulia, 2013, $111.50, cépages: Chardonnay, Pinot Blanc, sucre résiduel: 3.2 g/l, disponible en importation privée.

Sur des notes de pain grillé, légère torréfaction avec toujours ce côté beurré et de fruits exotiques. En bouche…absolument incroyable!!! Il faut goûter ce vin au moins une fois dans sa vie.


Where Dreams have no end, Venezia Giulia, 2013

Vins rouges

Red Angel on the Moonlight, Pinot Nero, Venezia Giulia, 2016, $44.00, disponible en importation privée.

Quel beau Pinot Noir de région fraîche!! Très charmeur sur des notes assez délicates de fruits rouges bien frais. En bouche c’est le fruité juteux et croquant qui prédomine. C’est velouté, avec une acidité équilibrée et des tannins tissés serré et bien coulants. Beaucoup d’énergie dans ce vin, tout en finesse et d’un bel équilibre. Je l’ai trouvé superbe!


Red Angel on the Moonlight, Pinot Nero, Venezia Giulia, 2016

Blau & Blau, 2016, Venezia Giulia, $44.00, cépages : Franconia (Blaufrankisch) et Pinot Noir (BlauBurgunder), disponible en importation privée.

Sur des notes de fruits rouges assez intenses ainsi qu’avec un soupçon de notes herbacées. En bouche pas mal de saveurs assez intenses fruitées avec une texture bien veloutée et des tannins assez charpentés. Différent et des plus goûteux!


Blau & Blau, 2016, Venezia Giulia

Restaurant La Colombe

Gulfi, le pinacle du Nero d’Avola de Sicile !!

Les vins de Sicile ont la cote depuis quelque temps et deviennent de plus en plus populaire. J’en parlais tout récemment avec les gens de Gamberi Rosso qui me confirmaient cet engouement généralisé. Et le Domaine Azienda Agricola Gulfi y est pour quelque chose. Leur philosophie axée sur la recherche constante de qualité avec des cépages résolument autochtones dans un profond respect de leur environnement y est beaucoup pour quelque chose. Et quelle rencontre avec Matteo Catania de Gulfi qui nous en a fait part avec tant d’enthousiasme lors d’une dégustation de plusieurs de leurs vins.

Matteo Catania

Azienda Agricola Gulfi

Les vins de Gulfi sont reconnus comme un modèle de vinification pour le cépage autochtone Nero D’Avola. La notoriété du Domaine pour élaborer des vins puissants, équilibrés, pleins de soleil et tout en fraîcheur est bien établie. Ce qui distingue ce Domaine est la notion de crus, c’est -à-dire des vins provenant exclusivement de territoires des plus qualitatifs. Comme le disait Matteo : ‘’On peut boire un Chardonnay, et on peut boire un Chablis. C’est la même chose pour le Nero d’Avola. On peut boire un Pachino qui est une appellation des plus qualitatives. Il faut, en fait, que nous obtenions cette reconnaissance en faisant des vins qui soutienne notre prétention de ce haut niveau de qualité. Si on atteint notre but, ce sera bon pour nous et pour toute la région’’.

L’objectif de Gulfi à ses débuts était de créer un vignoble qui fasse ses vins exclusivement de ses propres vignes afin d’en contrôler toutes les composantes et de le faire en plus de façon organique, tout en respect avec la nature. On n’utilise pas de produits chimiques ni de pesticides, on irrigue pas et la majorité du travail dans le vignoble est fait à la main. Le Domaine possède maintenant autour d’une cinquantaine d’hectares en bio et produit parmi les meilleurs vins de l’est de la Sicile.

Salvo Foti est l’œnologue du Domaine et a été un des piliers importants lors de la création du Domaine dans les années 90.

Les vins de Gulfi proviennent de 4 régions bien distinctes :

DOC Etna Rosso – Etna Volcano Aera

DOCG Cerasuolo di Vittoria – Iblei Mountain area

DOCG Cerasuolo di Vittoria Classico – Iblei Mountain area

DOC Eloro – Noto Valley area

Cette dernière englobe la région des plus qualitative de Pachino ou on retrouve les crus de Nero d’Avola du Domaine Gulfi :

Contrada Bufaleffi

Contrada Baroni

Contrada Archi

Contrada Maccari

Contrada San Lorenzo

La dégustation

Dégustation Gulfi

Nous avons dégusté 7 vins dont 5 en verticale (même vin de millésimes différents) afin d’apprécier leur potentiel de garde. Petite note quant aux noms des vins. Le ‘’J’’ se prononce comme un ‘’i’’. J’ai donc modifié le nom des vins. Certains vins sont disponibles en importation privée en contactant l’agence Bambara Sélections : http://www.bambaraselection.com/fr/. Cette dégustation a eu lieu au bar George : https://www.bargeorge.ca/fr/

Cerasuolo di Vittoria DOCG, 2017, $35.00, Nero d’Avola, Frappato, code SAQ : 14044848. À venir SAQ, juin 2019

Des notes de fruits rouges et noirs (prunes et mûres) assez intenses avec une légère sensation d’alcool au nez. En bouche tout est en équilibre avec des tannins assez charpentés. De belles saveurs de fruits juteux, bien croquants surtout sur la cerise et les noyaux de cerise.


Cerasuolo di Vittoria DOCG, 2017

NeroIbleo, Nero d’Avola, 2011, $27.45, code SAQ : 13437391. Le 2016 est disponible à la SAQ à partir de juin 2019. Le 2011 n’est pas disponible.

Vin solaire, moyennement aromatique avec un soupçon d’eucalyptus et des notes de fruits prunes. En bouche bel équilibre avec des tannins équilibrés, pratiquement charpentés. Les saveurs de fruits noirs juteux et croquants sont particulièrement intenses.

La capacité de ce vin à vieillir est très appréciable. Nous avons dégusté les 2009 ($49.50), 2003 ($53.95), 2001 ($56.95) et le 1999 ($56.95). Ils sont tous disponibles en importation privée en contactant l’agence Bambara Sélections : http://www.bambaraselection.com/fr/


NeroIbleo, Nero d’Avola, 2011

Le 2009 était bien charmeur sur des notes de prunes avec une texture bien veloutée et des tannins passablement charpentés. De belles notes de raisins secs, de tabac et de prunes.

Le 2003 était légèrement évolué sur des notes de cuir, de prunes et de tabac. Vraiment très beau!

Le 2001 et le 1999 étaient sur de belles notes tertiaires. J’ai particulièrement apprécié ce 99 avec ses notes de moka, de torréfaction et de café.

NeroBaroni, 2015, Nero d’Avola, $48.45, code SAQ: 12152757. À venir à la SAQ fin 2019.

Bien frais, légèrement herbacé bien aromatique. En bouche bel équilibre avec des tannins charpentés. Vraiment très beau!!


NeroBaroni, 2015, Nero d’Avola

Les 2003 ($65.95 – juin 2019) et 2002 ($79.50 – juin 2019) sont disponibles en importation privée.

Le 2003 était sur des notes de tabac, un soupçon de caramel avec un petit côté salin. Wow!!

Le 2002 avait quelques notes de torréfaction et des tannins bien charpentés. Quelle beauté!

NeroMaccari, 2015, Nero d’Avola, $61.50. Disponible en importation privée en juin 2019.

Des notes plus intenses de fruits rouges et noirs ainsi que des notes d’épices. Bel équilibre avec des tannins assez charpentés. Petit côté salin en fin de bouche.


NeroMaccari, 2015, Nero d’Avola

Le 2003 n’est pas disponible. Il était sur des notes de moka, de torréfaction, tout en finesse. Les tannins étaient encore bien charpentés.

NeroSanlore, 2013, Nero d’Avola, $66.95, disponible en importation privée. Arrivage en juin 2019.

De belles notes florales et de crème de fruits noirs. En bouche, un vin d’une texture bien veloutés, belle fraîcheur et des tannins très charpentés. Les saveurs de fruits sont particulièrement intenses. Beaucoup de volume et d’amplitude.


NeroSanlore, 2013, Nero d’Avola

Le 2003 n’est pas disponible.  Il était sur des notes de torréfaction, de moka avec des tannins très charpentés.

NeroBufaleffi, 2015, Nero d’Avola, $66.95, disponible en importation privée, juin 2019.

Un de mes préférés avec son élégance et son acidité des plus rafraîchissante. Pas mal aromatique, sur la fraîcheur et des notes de fruits très intenses. Les tannins étaient bien charpentés mais pas trop.


NeroBufaleffi, 2015, Nero d’Avola

Le 2004 n’est pas disponible. Il était sur des notes lactées comme du lait au chocolat. Vraiment très beau!

Caricanti, 2015, cépages : Carricante et Albanello, $40.50, disponible en importation privée présentement.

Ce vin a une acidité rafraîchissante, donne une belle sensation de minéralité (bien droit) assez tranchante. Belle structure et superbe longueur! En vieillissant ce vin peut ressembler à un vieux Riesling.


Caricanti, 2015

Les vins Super Toscans de Tenuta Argentiera! Exceptionnels!

Tenuta Argentiera

Les vins Super Toscans, ça vous dit quelque chose? Ce sont ces vins superstars de l’appellation Bolgheri DOC (établie en 1994) élaborés surtout à partir de cépages bordelais tels les Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc et Petit Verdot. On y retrouve aussi de la Syrah et du Sangiovese. Ces vins ce sont les Sassicaia, Ornellaia, Solaia, Masseto, Tignanello et autres. Ils sont en général très bien cotés par les critiques internationaux et sont aussi passablement chers. Par exemple, un Sassicaia 2015 vous coûtera la modique somme $226.00. Mais il y un producteur, Tenuta Argentiera, qui obtient des aussi bonnes notes que ces autres vins, qui fait des vins exceptionnels, mais qui les offre à des prix plus raisonnables. Intrigués?

Tenuta Argentiera

Tenuta Argentiera est située sur la côte ouest de la Toscane à environ 100km au sud-ouest de Florence sur la partie sud-ouest de la DOC Bolgheri.

La Tenuta est la propriété de Stanislaus Turnauer et des frères Corrado et Marcello Fratini. Stanislaus est un jeune autrichien passioné de vin qui a réalisé son rêve, devenir propriétaire d’un Domaine. Il sont épaulés par entre autres, Federico Zileri Directeur Général qui est aussi président du Consorzio de la DOC Bolgheri.

C’est en fait en 1999 que la Tenuta a été fondée ce qui en fait un récent joueur à Bolgheri. Ils ont fini de planter les vignes en 2002 et c’est en 2004 qu’on a vu les premiers vins de la Tenuta. Elle est située à environ 240m d’altitude (une des plus élevées) et bénéficie des vents frais de la mer qui refroidissent les raisins en fin d’après-midi. C’est le vignoble qui est le plus près de la mer (2km). Quand on regarde les photos du domaine et de la région on ne peut qu’être ébloui par la beauté des paysages. Argentiera veut dire ‘’argent’’ et tient son nom d’anciennes mines d’argent dans la région.

Tenuta Argentiera

La dégustation

Nous avons dégusté 10 vins de Tenuta Argentiera en compagnie de Massimo Basile Directeur de ventes et du Marketing pour le domaine. C’était un réel plaisir de le revoir et nous avons eu bien du plaisir. Les vins dans leur ensemble étaient comme toujours, exceptionnels et supportent très bien la réputation de ces vins en tant que Super Toscans de la DOC Bolgheri. La dégustation a eu lieu au restaurant DaVinci et a été mise sur pied par l’agence Mark Anthony. Les vins sont tous disponibles à la SAQ (sauf quelques millésimes).

Je ne sais pas si c’est à cause d’un préjugé que j’ai, mais normalement je n’achète pas de vin de cette appellation. Pourquoi me direz-vous s’ils sont si bons? C’est que normalement, je préfère acheter des vins élaborés à partir de cépages autochtones de la région. Je me disais que tant qu’à boire un Cabernet-Sauvignon aussi bien boire un Bordeaux par exemple.

Mais là, hier soir, j’ai comme changé mon fusil d’épaule. Ces vins sont vraiment bons, bien balancés, tout en fraîcheur et des plus charmeurs. Et ils sont délicieusement différents des vins de toutes les autres régions qui élaborent des vins à partir de cépages bordelais. Alors voilà, j’ai particulièrement aimé ces vins!!

Les Blancs

Poggio Ai Ginepri Bianco, 2017, IGT Toscane, $21.60, cépages : Vermentino 80%, Sauvignon blanc 20%, code SAQ : 11952015.

Un nez très aromatique avec des notes d’agrumes, de fruits blancs bien mûrs (poires, abricots) ainsi que des notes florales. En bouche j’ai trouvé la texture veloutée, l’acidité assez présente et bien fraîche et la structure est bien établie. De belles notes de fruits jaunes (pêches) et de fruits exotiques…Humm , pas mal goûteux! Un vin des plus polyvalent que vous allez adorer. À acheter à la caisse!


Poggio Ai Ginepri Bianco, 2017

Poggio Ai Ginepri Bianco, Vermentino, 2018, IGT Toscane, $21.95, cépages : Vermentino 80%, Sauvignon blanc 20%, code SAQ : 11952015. Spécialité, à venir en septembre 2019.

Le millésime 2018 en a été un difficile à cause de la quantité de pluie assez importante qui s’est abattue sur la région. Et on a eu un peu plus de difficulté à aller chercher la maturité des raisins. Ce millésime est plus léger que le précédent en termes de structure mais tout aussi aromatique et goûteux. Au nez on sent bien les notes de pêches et d’agrumes. En bouche, le moelleux est un peu plus ferme, l’acidité un peu plus présente et on a comme une légère amertume en fin de bouche. Très beau vin!


Poggio Ai Ginepri Bianco, Vermentino, 2018

Les Rouges

Poggio Ai Ginepri, Bolgheri Rosso, 2016, $23.15, cépages: Cabernet-Sauvignon 40%, Merlot 30%, Cabernet-Franc 20%, Petit Verdot 10%, code SAQ : 11161299.

Un des meilleur millésime! Des notes bien aromatiques de cerises bien mûres, de mûres, de prunes et de tabac blond. Tout en équilibre et des plus goûteux ce vin a un beau moelleux velouté et des tannins charpentés et bien charnus. De belles notes de fruits et d’épices douces surtout sur le poivre. Je lui ai  trouvé un petit caractère opulent pour un vin de ce prix. Excellent rapport qualité/prix! À acheter les yeux fermés.


Poggio Ai Ginepri, Bolgheri Rosso, 2016

Poggio Ai Ginepri, Bolgheri Rosso, 2017, $23.15, cépages: Cabernet-Sauvignon 40%, Merlot 30%, Cabernet-Franc 20%, Petit Verdot 10%, code SAQ : 11161299. À venir en septembre 2019.

Ce millésime a été des plus secs avec une absence presque totale de pluie. On a même permis une certaine irrigation ce qu’on voit assez rarement. Bien équilibré avec toujours ce caractère un brin opulent, j’ai trouvé l’acidité légèrement plus présente, les tannins un peu plus charpentés et de belles notes de cassis, de poivre noir. Très beau!


Poggio Ai Ginepri, Bolgheri Rosso, 2017

Villa Donoratico, Bolgheri Rosso ,2016, $34.00, cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 30%, Cabernet Franc 15%, Petit Verdot 5%, code SAQ : 12936471.

Excellent millésime. Un nez bien aromatique sur des notes de cerises, de cassis, de prunes avec comme un soupçon d’eucalyptus qui lui donne une belle fraîcheur et un brin de chocolat au lait et de café. Déjà ce vin annonce une belle complexité! En bouche, c’est d’un beau velouté avec une belle fraîcheur et des tannins bien charpentés. C’est un vin sphérique qui offre passablement de volume et d’amplitude. De belles notes de chocolat noir et d’épices viennent agrémenter le tout! Que c’est bon, et quelle longueur! Et que dire du rapport qualité/prix qui est exceptionnel. Vous voulez voir ce qu’un super Toscan peut vous donner à une fraction du prix de ces vins. Essayez celui-ci!


Villa Donoratico, Bolgheri Rosso ,2016

Les cinq prochains vins sont une verticale du Argentiera millésimes 2011, 2013, 2014, 2015 et 2016. On parle ici d’un vin Super Toscan célébré par les critiques et offert à un prix plus ‘’raisonable’’. Bon, il est quand même $85.50 pour le 2015, mais quand on considère les vins de la même appellation qui sont à des prix passablement plus élevés…

Le 2015 est disponible en succursale et le 2016 est à venir en septembre 2019.

Argentiera, Bolgheri Superiore, 2015, $85.50, cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 40%, Cabernet Franc 10%, code SAQ : 11547378 .

Ce millésime est un des meilleurs pour l’appellation. Et le vin? Wow! Un des vins que j’ai le plus appprécié! Au nez des notes de fruits noirs bien mûrs (prunes, mûres, cerises, cassis) ainsi que des notes de poivre et de réglisse. Beaucoup d’équilibre en bouche avec ce vin avec un moelleux bien velouté. Les tannins sont bien charpentés et assez puissants avec beaucoup de fruit frais en bouche. Tout en élégance avec une certaine finesse avec beaucoup de volume et d’amplitude. Wow!


Argentiera, Bolgheri Superiore, 2015

Argentiera, Bolgheri Superiore, 2016, $99.75, cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 40%, Cabernet Franc 10%, code SAQ : 11547378. Spécialité, à venir en Décembre 2019.

Ce millésime est un excellent millésime plus frais que le 2015. Et le vin? Wow! Wow! J’ai préféré, mais de peu, ce millésime. Des notes de fruits sur la cerise, beaucoup de fraîcheur, de belles notes de poivre, beaucoup d’élégance et une certaine retenue même s’il offre beaucoup de volume en bouche. Légèrement plus austère mais si bon!!


Argentiera, Bolgheri Superiore, 2016

Ce qu’il faut retenir des autres millésimes c’est la capacité de ce vin à vieillir et à se bonifier avec le temps. Seul le 2011 offrait certaines notes tertiaires (de vieillissement) comme un peu de tabac blond ce qui laisse présager un bon potentiel de vieillisement. On peut oublier ces vins dans le cellier pour plusieurs années. Imaginez ce vin dans 20 ans!!

Ristorante Da Vinci :

Ristorante Da Vinci

Coups de cœur de la Vénétie! Les vins de la Maison Farina.

J’ai fait la rencontre la semaine dernière de Claudio Farina vigneron et propriétaire, avec sa famille, des vignobles Farina situés dans l’appellation Valpolicella Classica en Vénétie. Deux éléments distiguent cette maison parmi bien d’autres: le premier est le désir bien senti de vouloir produire les meilleurs vins possibles selon une philosophie de transparence en lien avec la nature. Et le deuxième est la volonté de communiquer cette transparence en allant jusqu’à présenter et interviewer tous les employés, fournisseurs et collaborateurs. On identifie même la provenance des raisins qu’on utilise pour l’élaboration de chaque vin. En fait vous pouvez voir pas vous-mêmes en allant sur le site : http://www.farinawines.com/?lang=en

La dégustation

Vignobles Farina – dégustation

Nous avons dégusté 4 vins dont 3 sont disponibles à la SAQ. Ce qui les caractérise : leur structure ainsi que leur texture des plus veloutée, leur niveau d’acidité qui fait que ces vins ne sont pas lourds et sont tout en fraîcheur et finalement leur bouquet assez aromatique. J’ajouterais le fait qu’ils offrent tous un excellent rapport qualité/prix.

Agence Divin Paradis

Farina, Appassilento, Rosso del Veneto, 2017, $16.30, cépages: Corvina Veronese 70%, Merlot 20%, Cabernet-Sauvignon 10%, sucre: 8.5g/l, code SAQ: 13894630.

Cette méthode de production est unique à la maison et les résultats s’apparentent à la méthode appassimento. Les raisins après avoir été foulés restent en contact avec les peaux sans aucune fermentation pendant 5 à 6 jours pour les vins rouges. Puis on y ajoute les levures afin de débuter la fermentation. On procède au ‘’battonage’’ afin d’aller chercher la rondeur, l’élégance et du volume. Ce processus de vinification est 3 fois plus long que le processus normal et passablement plus complexe. Et ça donne d’excellents résultats! Ce vin est embouteillé avec des bouchons naturels faits de canne à sucre.

Au nez des notes de fruits rouges bien frais sur la cerise et le cassis. En bouche c’est le velouté de la texture qui charme. C’est intense et des plus équilibré avec des tannins bien ronds, une belle fraîcheur et des notes de fruits bien juteux et croquants surtout sur les fruits noirs avec quelques notes d’épices. C’est très goûteux! Ne passez à côté de ce vin! Miam miam…


Farina, Appassilento, Rosso del Veneto, 2017

Montecorna, Ripasso, Remo Farina, 2017, $19.00, cépages : Corvina 70%, Rondinella 20%, Molinara 10%, sucre : 7.0g/l, code SAQ : 908269.

Quel beau Ripasso! Au nez des notes de cerises et de prunes bien mûres comme une crème de fruits ainsi que quelques notes épicées. En bouche encore une fois la texture veloutée étonne et charme! Bien intenses, les notes de fruits bien mûrs s’éclatent en bouche avec des tannins bien ronds et équilibrés. On sent une certaine sucrosité en bouche bien savoureuse ainsi que quelques notes boisées. Belle longueur et très belle structure. Un autre bel achat!


Montecorna, Ripasso, Remo Farina, 2017

Amarone della Valpolicella Classico, Remo Farina, 2016, $38.60, cépages : Corvina 70%, Corvinone 10%, Rondinella 10%, Molinara 10%, sucre : 6.7g/l, code SAQ : 10271904.

Ce vin fait partie des amarone les moins chers et offre un super rapport qualité/prix pour un vin de cette appellation. Le vin est élaboré selon la méthode traditionnelle de séchage des raisins pendant une période de 4 mois. Au nez on sent une certaine sucrosité comme de la cassonade, des notes de raisins de Corinthe et de cacao. En bouche, la texture est veloutée et charnue, l’acidité bien fraîche et les tannins d’une rondeur envoutante. Pas trop sucré, tellement bon avec comme un petit côté porto. Et quelle longueur!!

Nous l’avons dégusté avec un jarret d’agneau et l’accord était divin!


Amarone della Valpolicella Classico, Remo Farina, 2016

Enfin nous avons dégusté un Amarone della Valpolicella, Monteferrante, 2011 qui malheureusement n’est pas disponible. Ce vin fait partie de mes coups de cœur de l’année. Simplement un délice! Équilibré, goûteux, élégant avec un volume et une amplitude incroyable. Véritablement un vin sphérique. Comme le dit Claudio:  »Je fais ce vin exactement comme mon grand-père me l’a montré ».

Cette dégustation avait lieu au Resto Bar La Folie à Saint-Sauveur.

Resto Bar La Folie

Voyage vinicole de 21 jours en France et en Italie !!

Deux sommeliers québécois dans la Loire, la Bourgogne, le Beaujolais, la Vallée du Rhône Septentrionale et le Piedmont!!

Et voila pour moi le voyage d’une vie!! Ça faisait longtemps que je voulais faire un voyage de vin ! Pas de musées, pas de grandes villes, que des vignobles dans la campagne à discuter avec des vignerons, à déguster leurs vins et à écouter leurs histoires. Le genre de voyage ou on se laisse porter par la grande aventure du vin.

Alors je pars avec un collègue sommelier, Luc Marier, avec qui j’ai fait mon cours en sommellerie. Ce sera l’immersion des senteurs et des odeurs du vin et de la campagne avec le Chenin Blanc et le Sauvignon Blanc de la Loire, le Pinot Noir et le Chardonnay de la Bourgogne, le Gamay du Beaujolais, la Syrah de la Vallée du Rhône et le Nebbiolo du Piedmont.

Luc et Claude (Vinformateur) lors d’un souper de notre classe de sommellerie – les deux gars en chemise bleue à gauche de la photo.

J’essaierai le plus possible de partager avec vous cette belle aventure sur une base quotidienne. Alors le départ est demain soir avec arrivée à Paris vers 9:00 hres mardi matin. On se repose du décalage horaire à Paris et on repart mercredi matin pour la Loire avec par la suite des visites chez Domaine Fouet, Nicolas Joly et sa Coulée de Serrant, Domaine Beaumard, Henry Marionnet Domaine de la Charmoise, Jacky Blot et le Domaine de la Taille aux Loups et finalement le Domaine de l’Écu le tout saupoudré de quelques châteaux et quelques bons souper avec de bonnes fioles…

Je vous en reparle!!!

Suggestions pour agrémenter votre temps des Fêtes!

Hier avait lieu une dégustation pour la Presse mise sur pied par A3Québec (anciennement l’AQAVBS) d’une quarantaine de produits pour le temps des Fêtes. Je vous fait part des quelques produits qui ont retenu mon attention.

Ottopiu Vineyard, V8+ Sior Carlo, Prosecco Millesimato 2017, $19.85, cépage: Glera 100%, code SAQ: 13734177.

Bien que tous les Prosecco me semblent pareils, celui-là m’est apparu plus délicat, plus fin avec ses notes de pêches, d’agrumes avec une certaine sensation de minéralité. En bouche il était bien crémeux avec un rappel de fruits perçues en bouche et une légère amertume en fin de bouche. Un des rares Prosecco millésimé.

J.Laurens, Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, 2016, $22.90, cépages : Chardonnay 60%, Chenin Blanc 25%, Pinot Noir 15%, code SAQ : 10498973.

J’apprécie ce vin effervescent depuis assez longtemps car je le considère comme une valeur sûre. Des notes de pain grillé, d’amandes, de fruits blancs et d’agrumes avec une pointe de fruits exotiques. En bouche c’est frais, bien crémeux et d’une belle longueur.

Segura Viudas Heredad, Cava Reserva, $30.25, cépages: Maccabeu 67%, Parellada 33%, code SAQ : 12883461.

Je l’ai ajouté sur ma liste bien que je le trouve un peu cher. Sur des notes de pain grillé et de fruits blancs et d’agrumes. J’ai particulièrement apprécié son équilibre et sa longueur en bouche.

Champagne Devaux Blanc de Noirs, Brut, $52.25, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11588381.

Des notes de fruits blancs bien frais surtout sur la pomme, d’agrumes, de fruits exotiques et de pain grillé. Bien équilibré avec une belle acidité, une certaine tension et d’une belle longueur.

Champagne Fleury Rosé de Saignée, Brut, $74.50, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11010301.

Des notes de silex qui procurent une belle sensation de minéralité. Un véritable Champagne de bouffe avec beaucoup de structure, de tension, d’amplitude et de longueur en bouche.

Domaine Marcel Deiss, Pinot Gris (vin blanc moelleux), Beblenheim, 2015, $27.15, 39 g/l,  code SAQ : 11544476.

De belles notes de litchi, de roses, d’épices et de pommes cuites avec un soupçon de bothrytis. D’une belle complexité avec un moelleux assez gras, une acidité équilibrée et une longueur en bouche plus qu’appréciable.

Château du Tariquet, Dernières Grives, 2016, Vin de dessert, $29.00, 98 g/l, cépage : Petit Manseng, code SAQ : 13034808.

Des notes d’abricots et de pêches confites ainsi que des notes de miel. En bouche c’est gras avec quand même une certaine acidité rafraîchissante. Assez délicat et très bon!

Vin de Constance, Klein Constantia, 2014, Vin de dessert, $75.25, 160 g/l, cépage : Muscat à petits grains, code SAQ: 10999655.

Un vin mythique jadis un des préférés de Napoléon. Des notes très intenses d’épices et de gingembre et d’agrumes. Assez gras en bouche avec une belle acidité équilibrée,  des notes de pêches bien mûres confites.  Et que dire de la longueur…

Madisson Dry Pink Gin, Distillerie 1769, $32.75, code SAQ: 13666362.

Bien classique avec des notes de genièvre assez intenses. Je l’ai bien aimé.

 

Le recette du succès du Prosecco : sa méthode, son goût et son prix!

Tout dernièrement avait lieu une classe de Maître sur le Prosecco DOC donnée par Guénael Revel et mise sur pied par la Chambre de Commerce Italienne au Canada (CCIC) https://italchamber.qc.ca/.  Voici donc quelques unes des choses que j’ai retenues de cette classe.

Qu’y a t-il à savoir sur le Prosecco?

Le Prosecco est un cépage, un nom de produit et aussi une appellation. Pourquoi faire les choses simples quand elles peuvent être compliquées? C’est un vin effervescent produit dans une zone spécifique de la Vénétie à partir du cépage Glera selon la méthode Charmat ou Martinotti le vrai inventeur de la méthode.

Cette méthode consiste en deux opérations : la première qui est la fermentation du vin blanc sans bulle. Puis la deuxième fermentation, la prise de mousse, est effectuée dans des cuves closes sous pression. C’est ce qui fait du Prosecco un vin dit ‘’technologique’’. L’implication quant au produit c’est que la majorité des Proseccos ont un profil aromatique très similaires alors qu’ils utilisent tous sensiblement la même méthode de production ainsi que le même cépage. On n’y retrouve pas toutes les variations qu’on peut retrouver dans les Cavas, Crémants, Champagnes et autres vins mousseux élaborés selon la méthode traditionnelle.

Alors que les vins mousseux obtiennent leurs bulles avec une deuxième fermentation en bouteille (vieillissement sur lattes) qui peut durer d’un minimum de neuf mois pour les Cava et Crémants et de 15 mois pour les champagnes non millésimés, le Prosecco n’a pas à attendre pour ses bulles. En fait ça prend environ deux semaines pour faire du Prosecco ce qui fait qu’il coûte beaucoup mois cher à produire que les vins effervescents obtenus par la méthode traditionnelle.

 

Prosecco DOC

L’appellation Prosecco DOC est une zone qui couvre maintenant à la fois la Vénétie et le Frioul (Friuli-Venezia Giulia). Jusqu’à 556 communes viticoles ont le droit d’élaborer du vin blanc effervescent sous cette appellation. DOC depuis 1969 le Prosecco n’avait pas alors la cote des consommateurs puisque son goût était inconsistant. Dans les années 90 plusieurs producteurs ont décidé d’adopter une philosophie plus axée sur la qualité et ce, à tous les niveaux de la production ce qui en a fait au fil des années le type de vin effervescent le plus vendu sur la planète.

Il était plus que nécessaire que les producteurs prennent les choses en main car avant cette période on pouvait retrouver du Prosecco provenant des États-Unis et d’Australie. En fait, à cette période, Prosecco était considéré comme une catégorie. On pouvait y retrouver du chenin blanc et bien d’autres cépages. Ce n’était pas une appellation protégée comme tel ce qui causait préjudice aux bons producteurs de la Vénétie.

 

En 2009, certaines zones considérées alors comme plus qualitatives devenaient DOCG : Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore devenait en fait une DOCG. On décidait aussi alors de ne pas utiliser le nom du cépage Prosecco mais de plutôt utiliser le synonyme Glera comme nom de cépage (minimum de 85% de la composition du vin).

Depuis 2012, 5 appellations, définies selon un cahier des charges rigoureux, sont désormais établies et englobent les anciennes appellations de la Vénétie : Asolo Prosecco DOCG Superiore, DOC Prosecco Colli Trevigiani, Marca Trevigiana, Veneto, Delle Venezie ou Alto Livenza.

De plus on a décidé que le Prosecco devait devenir une appellation protégée qui s’appliquerait aux régions DOC et IGT d’alors. Avant 2009, les vins issus d’appellations DOC étaient contrôlés mais pas ceux provenant d’IGT ce qui donnait des niveaux de qualité contradictoires. Maintenant les vins issus des DOC et DOCG sont très contrôlés ce qui a haussé le niveau de qualité du Prosecco.

Les producteurs de Prosecco provenant des zones DOCG tentent de se démarquer des autres en mettant l’accent sur la provenance du produit donc un focus sur l’aire d’appellation. Il est important de savoir que le niveau le plus élevé de la classification des vins italiens est le niveau DOCG (Denominazione d’Origine Controllata e Garantita) d’où sont issus des vins de la plus haute qualité. Comment les reconnaître? Vérifiez l’étiquette sur la bouteille. Pour votre information sur 500 millions de bouteilles de Prosecco vendues, environ 92 millions proviennent de la DOCG Prosecco.

DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore est répartie sur une aire de 15 villages qui s’étendent sur 18 000 hectares que se partagent 166 producteurs. Toutefois, seulement 6100 hectares sont exploités pour l’élaboration de cette appellation. Le rendement maximum est fixé à 13 500 Kg/ha. La liqueur de tirage ne peut être inférieure à 14gr/l. Par ailleurs, si la mention « Rive » (suivie du nom d’un village) apparaît sur l’étiquette, cela signifie que le raisin provient exclusivement d’une seule commune (ou d’un lieu-dit) sur laquelle le producteur est propriétaire de ses raisins. Le rendement est fixé ici à 13 000 kg/ha, la vendange est exclusivement manuelle et le vin doit toujours être millésimé (mention de la récolte sur l’étiquette). 43 « rive » sont actuellement répertoriées.

Les vins autour de Valdobbiadene peuvent être appelés Valdobbiadene Prosecco DOCG et ceux autour de Conegliano peuvent être appelés Conegliano Prosecco DOCG.

Il est à noter que la DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore est autorisée en vins mousseux, perlants (frizzante) et même tranquilles (tranquillo). Lorsqu’elle offre un vin mousseux issu obligatoirement de la méthode Charmat (ou Martinotti), elle se distingue en 3 catégories de sucre résiduel : Brut (0 à 12 gr/l), Extra-dry (12 à 17 gr/l) et Dry (17 à 32 gr/l).

Quel est donc le fameux goût du Prosecco?

Au nez : de belles notes florales, des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, la pêche et la poire, un soupçon d’agrumes (citron, pamplemousse et en filigrane des notes de fruits exotiques surtout sur la banane et l’ananas

En bouche : Beaucoup de fraîcheur avec une belle acidité, pas mal aromatique, des notes florales et de fruits, une belle sensation de minéralité, bel équilibre entre l’acidité et le niveau de sucre et une finale appréciable.

Les Proseccos : 60 références sont disponibles sur le site de la SAQ avec des prix qui tournent autour d’une moyenne de prix autour de $15 à $20.00.

Pour la liste des produits disponibles: https://goo.gl/M3qq1f

Page 1 of 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén