Catégorie : Les Moustiquaires – dégustations

Une dégustation ‘’presque parfaite’’…avec les Moustiquaires!

De gauche à droite: Stéphane, Bob, Ben et Claude (Vinformateur)

Les Moustiquaires, des amis de longue date, amoureux du vin, maniaques presque qui se rencontrent pratiquement bimensuellement pour déguster des vins superbes! Je vous les présente : Stéphane dit le Grand Groulx doté d’une mémoire olfactive incroyable, possiblement le meilleur du groupe pour les dégustations à l’aveugle, Benoît coiffé du titre ‘’Major’’ est un des conseillers en vin les plus expérimentés de la SAQ et possédant des connaissances vinicoles qui mériteraient d’être publiées, Bob qui est dans le vin depuis des années, possède une superbe cave surtout axée sur les vins Italiens; croyez-moi, il en a vu passer des quilles et puis il y a votre digne chroniqueur et blogueur.

Hier soir nous avons eu une dégustation d’anthologie avec des vins assez incroyables tous goûtés à l’aveugle. Stéphane nous a fait une bouffe à la hauteur de son talent : des pâtes fraîches avec saucisses chorizo ainsi qu’une key lime pie de son cru. Quel délice!

Ah les dégustations à l’aveugle! Pas évident et pas facile. Certains dépendent des éléments plus techniques tant au niveau visuel, olfactif et gustatif alors que d’autres se fient plus à leur mémoire organoleptique genre…tiens donc, j’ai déjà goûté à un vin comme celui-là…Moi je suis plus du genre technique. Par exemple hier soir, un des vins rouges était de couleur assez pâle et déjà le profil aromatique indiquait qu’il s’agissait soit d’un Barolo ou d’un Brunello de facture traditionnelle. Malgré cette observation initiale sur laquelle j’aurais dû me fier, je n’ai pu identifier le vin car les tannins m’ont fourvoyé. De plus difficulté supplémentaire, nous apportons généralement de vieux vins ce qui modifie passablement les caractéristiques d’un vin.

La dégustation

Bicicleta, Pinot Noir rosé, Reserva, Cono Sur, 2018

Comme vin de mise en bouche, Stéphane nous a offert un petit rosé du Chili, le Bicicleta de Cono Sur. Un beau rosé bien goûteux et très charmeur sur des notes de fruits rouges et doté d’une belle acidité. Petite sensation de minéralité en fin de bouche.


Bicicleta, Pinot Noir rosé, Reserva, Cono Sur, 2018

Tenuta dell’Orneillaia, Masseto, Toscane IGT, 2004, cépage : Merlot 100%

D’une facture bien classique on a d’abord cru à un vin français. Puis au fil de la dégustation nous nous sommes tournés vers l’Italie à cause d’un côté épicé. Finalement ces notes épicées étaient possiblement dues au vieillissement en barrique plutôt qu’au cépage car il s’agissait du Masseto!

Quelle expérience et que d’émotions! Des notes de prunes, de tabac et de raisins assez frais avec un soupçon de noix de coco. En bouche, beaucoup de finesse et d’élégance sur des tannins charpentés tissés bien serré, soyeux et bien enrobés. Et que dire de la longueur interminable en bouche avec une finale sur des notes boisées bien intégrées. Et que dire de son côté sphérique avec beaucoup d’amplitude. Assez incroyable! Comme disait Ben, ‘’C’est comme déguster un excellent scotch’’.


Tenuta dell’Orneillaia, Masseto, Toscane IGT, 2004

Casanova di Neri, Brunello di Montalcino, Tenuta Nuova, 2005, cépage : Sangiovese Grosso.

Pas facile les dégustations à l’aveugle car on croyait être en France dans la région de Bordeaux. Eh non! On était en Toscane!

Sur des notes de prunes, de tabac frais. En bouche la texture était veloutée, l’acidité assez fraîche typique de ce cépage et les tannins étaient particulièrement charpentés passablement plus que le Masseto. Un vin sphérique avec beaucoup d’amplitude et de longueur. On lui aurait donné un autre 10 ans de vieillissement.


Casanova di Neri, Brunello di Montalcino, Tenuta Nuova, 2005

Salvano, Barolo, Riserva, 2011, cépage : Nebbiolo 100%.

Alors là ce vin m’a dérouté! Alors que la couleur assez pâle m’amenait vers soit un Barolo ou un Brunello, les tannins tellement souples et le profil aromatique m’ont amené ailleurs. Il n’était pas typé Barolo avec ces tannins des plus équilibrés. Même alors que je savais que c’était un Barolo, je n’arrivais pas à me convaincre que c’en était un. D’une délicatesse et d’une finesse surprenantes.


Salvano, Barolo, Riserva, 2011

Vin de Constance, Klein Constantia, 1993, Afrique du Sud

Wow! Sur des notes de raisins très mûrs et encore frais, des notes de pêches bien mûres, un soupçon d’orange brûlée et passablement concentré en bouche!


Vin de Constance, Klein Constantia, 1993

Gin, Bar Hill, Juniper and Raw Honey, A Spirit of Vermont

Tellement aromatique ce gin! D’une texture bien grasse et d’une longueur en bouche surprenante. Le genre de gin qu’on boit sans rien ajouter d’autre.  


Gin, Bar Hill

Une autre déguss-aventure des Moustiquaires!

Hier soir au chic Casa Grecque nous nous sommes tappés 6 vins à l’aveugle! Comme d’habitude, l’humilité est à l’honneur car ce n’est jamais facile d’identifier correctement les vins surtout les vieux vins car ils peuvent évoluer dans des directions inattendues. Nous avions donc 2 vins de 1999, un vin de 1995 puis trois autres de 2010, 2012 et 2015.

Malheureusement un des Moustiquaires, notre ami Bob, manquait à l’appel puisqu’il est en train de récupérer d’une intervention chirurgicale.

Alors voici ces vins que nous avons dégustés :

Le Piastria de Michele Satta, Bolgheri Rosso, 1999. Le 2015 est disponible à $38.75, code SAQ : 879197.

Couleur vraiment évoluée qui ne laissait pas présager autant de fruit en bouche ainsi qu’une acidité encore bien présente dans ce vin. Quelles belles notes tertiaires !!

 

 

Le Château Bouscassé, Madiran, Alain Brumont, 1995. Le 2013 est disponible à la SAQ, $19.95, code SAQ : 856575.

Que dire que nous croyions être à Bordeaux avec ce vin. Surprenant de par son élégance et son équilibre. Une belle preuve qu’un vin bien fait à prix raisonnable peut bien vieillir et nous donner tant de plaisir après 23 ans !

 

 

Le Penfolds Bin 389, Cabernet Shiraz, 1999. Ce produit est présentement épuisé à la SAQ. On aura à attendre au prochain arrivage.

Malheureusement le vin n’était pas à la hauteur avec des odeurs de vin bouchonné. Encore une déception avec ces foutus bouchons. Dommage car ce vin a une excellente capacité de vieillissement et ça aurait un réel plaisir de le déguster.

 

Château Loudenne, Médoc, Cru Bourgeois, 2010. Le 2012 est disponible à la SAQ, $30.75, code SAQ : 102210.

Tout en finesse et en élégance avec des tannins bien serrés et soyeux. Toujours une valeur sûre.

 

 

 

Le Lamaione, Toscane, Frescobaldi, 2012. Le 2013 est disponible à la SAQ, $79.75, code SAQ : 10234134

Mon préféré de la soirée! Un vin qui a beaucoup de volume et d’amplitude et d’une longueur !! Un vin à la hauteur de la réputation de Frescobaldi.

 

 

Château Soleil, Bordeaux, Puisseguin St-Émilion, 2015, $34.50, cépages : Merlot 80%, Cabernet-Sauvignon 10%, Cabernet franc 10%, code SAQ : 11546551. Noté 88-90 pts par Wine Spectator. J’ai déjà écris une chronique sur ce vin cette semaine.

De belles notes de fruits rouges bien mûrs et concentrés telles cerises noires, griottes et de fraises. En bouche c’est d’un bel équilibre autant au niveau de l’acidité que des tannins qui sont d’un beau velouté. Un vin bien goûteux avec de belles notes de fruits rouges surtout sur les cerises noires et de fraises bien mûres. Il a une belle amplitude, une très belle longueur et une certaine élégance. Potentiel de guarde : 15 à 20 ans. Avec magret de canard rôti, tournedos Rossini, gibiers à plumes ou à poils.

Il nous reste à souhaiter à Bob un prompt rétablissement et rejoindre les dégustations des Moustiquaires!!

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

 

Les Moustiquaires! Dégustation du 8 décembre, 2017

Une autre belle deguss avec Les Moustiquaires hier soir! Que du bon jus Le tout dégusté à l’aveugle (ou l’anonyme pour les puristes)!
Tout d’abord, Le Don Maximiano d’Errazuriz 1996, je vous jure on se serait cru à Bordeaux. Le fruit était tellement présent au travers des arômes tertiaires (de vieux vin).

Puis le Petit Vice , Cabernet Sauvignon, 2014 du québécois Patrice Breton établi à Napa! Que de l’expression du terroir!

Enfin le Brunello di Montalcino, 2011, Campo Del Drago, Castiglion Del Bosco très très beau! Un gros merci à Bob pour son top spagatt!!
#errazuriz #vinsdandurand Castiglione del Bosco www.viceversawine.com#vin #wine

Dégustation Les Moustiquaires, 5 septembre, 2017

Quelle belle déguss avec les Moustiquaires hier PM. Que du bon jus!! Mentions spéciales au Nuits St Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1995 et le Barbaresco Rabaja, Castello di Verduno 2000…OMG!! Comme dirait Ben  »Dieu en boît de ces vins la!! »

Dégustation Les Moustiquaires, 17 août, 2017

Superbe dégustation hier soir avec les 4 Moustiquaires! Ah le plaisir de déguster des vieux vins avec plein d’arômes tertiaires (animal, cuir, tabac, sous-bois etc). Le vin le plus jeune était le Bran Caia 2004 et il m’a surpris par sa jeunesse même s’il avait 13 ans. Du fruit plein la bouche et des tannins très présents! Merci à Bob, Benoît et Stéphane!

 

Dégustation Les Moustiquaires, 7 juillet, 2017

Dégusss mémorable (à l’aveugle) avec Les Moustiquaires mercredi soir!! Du bon jus et de la bonne bouffe du  »Grand Gru » (Stéphane Groulx).
Domaine St-Jacques, Classique blanc (Vidal et Seyval). Tellement bon!
Champagne Bollinger, Cuvée Spéciale, Brut – facture tellement classique!

Pour les rouges on a commencé avec le vin du Domaine de la Romanée-Conti, Richebourg, 1990!!! Un vin mythique qu’on boit une fois (si on est chanceux) dans sa vie! Merci Ben pour émotions!

 

 

 

 

Domaine de La Fage, 100% grenache noir. Un blockbuster apprécié ($19.80) de tous!
D’Espagne, Ribeira del Duero, Felix Callejo, Seleccion Vinedos de la Familia, 2005 – plus que du bon jus!!
Et pour finir, un vin dessert: le Château Peybrun, 1997
Wow les amis! Quelle soirée!!!

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén