Catégorie : Prix – Vins blancs (Page 1 of 26)

Coup de Coeur de Californie!!

Chardonnay, Sebastiani, Lodi AVA, Californie, 2018

Chardonnay, Sebastiani, Lodi AVA, Californie, 2018, $18.45, sucre : 2.5 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 11089864.

Le vignoble Sebastiani et Bill Foley

C’est en 2008 que Bill Foley a fait l’acquisition de Sebastiani. En plus d’être un vigneron, ce dernier est aussi président du conseil, chef de la direction et gouverneur de la 31e franchise de la Ligue nationale de hockey, les Golden Knights de Vegas. Il a aidé à inaugurer non seulement le hockey mais aussi les principaux sports professionnels dans la vallée de Las Vegas en 2016.

Source: Las Vegas Review Journal

Le vignoble Sebastiani est localisé dans la vallée de Sonoma en Californie renommée pour ses vins élaborés à partir des cépages Chardonnay, Sauvignon Blanc, Pinot Noir, Zinfandel, Merlot, Cabernet-Sauvignon et Syrah.

Notes de dégustation

Commençons par dire que j’ai bien apprécié ce vin pour son équilibre entre le nez et la bouche, la fraîcheur de son fruit, la discrétion de ses notes boisées, sa texture veloutée et…l’ensemble de son œuvre!

Ce vin s’ouvre sur des notes de pêches bien mûres et fraîches, de poires ainsi que de belles beurrées et boisées bien discrètes. Cette belle impression se prolonge en bouche avec une texture riche et légèrement grasse et une belle acidité surtout en finale ce qui prolonge le plaisir. Tout est bien dosé dans ce vin…on achète surtout à ce prix!!

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer avec sauce à la crème, des viandes blanches grillées ainsi qu’avec des fromages bien crémeux.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Un Bourgogne blanc bien droit et des plus rafraîchissant!

Réserve de la Chèvre Noire, Chardonnay, Bourgogne, Albert Ponnelle, Boisseaux-Estivant, 2018

Réserve de la Chèvre Noire, Chardonnay, Bourgogne, Albert Ponnelle, Boisseaux-Estivant, 2018, $22.20, cépage : Chardonnay, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 14352031.

Le Réserve de la Chèvre Noire est le résultat d’une sélection de raisins issus du vignoble de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits. Il tire son nom d’une vieille histoire, à l’époque où les chèvres pouvaient encore brouter librement sur les chaumes, en limite des vignes. Une chèvre noire abandonnait quasi systématiquement le troupeau pour se régaler de bourgeons de vignes. En hommage à cet animal de bon goût et pour le ‘clin d’oeil’, Albert Ponnelle a décidé de produire la ‘Réserve de la Chèvre Noire’.

Les vins de ce producteur sont élaborés selon les principes de l’agriculture biologique. Aucun produit systémique (qui rentre dans la plante) n’est utilisé dans les préparations destinées aux traitements viticoles.

La plupart des vins d’appellation sont élevés en fûts avec pas plus de 10% de fûts neufs, afin de ne pas obtenir des vins marqués par le bois, mais qui possèdent leur propre identité et sont l’expression de leur terroir.

Notes de dégustation

Un très beau Chardo tout en fraîcheur et bien droit. Il s’ouvre sur des effluves de pêches très mûres, d’amandes et comme des notes de paille. Bien qu’il ait vieilli pendant 10 mois dans des fûts de chêne on ne sent pas de notes boisées ce qui est signe dans ce cas de son utilisation optimale.

La bouche est toute en fraîcheur, d’une texture riche et veloutée, d’une acidité assez présente pour un Chardo de cette appellation.  Et puis c’est cette sensation de minéralité qui domine comme des notes de ‘’caillou mouillé’’ et d’amandes que j’apprécie beaucoup. Belle persistance en bouche. Achetez ce vin sans hésiter!

Vous ferez de beaux accords avec des poissons riches tels saumons et thons. Il ira à merveille avec les fromages doux et à pâte molle comme le Brie et le Camembert.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Coup de coeur pour ce vin blanc de Sicile!!

BIO, I Balzi, Grillo, Natale Verga, Sicile, vin blanc bio, $16.25, 2018

BIO, I Balzi, Grillo, Natale Verga, Sicile, vin blanc bio, $16.25, 2018, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 13640584. Approvisionnement continu à la SAQ.

Quelle belle découverte que ce vin! Goûteux, délicieux, différent, bio et à prix raisonnable, on ne peut que l’acheter. Et en plus il est disponible en approvisionnement continu donc on n’en manquera pas.

Ce vin blanc bio est élaboré à partir du Grillo cépage autochtone de la Sicile. Bien aromatique il s’ouvre sur des arômes d’orange, d’agrumes, de poires et dégage un joli bouquet floral quelque peu discret. En bouche c’est le bonheur avec cette belle sensation de minéralité et cette acidité presque vive entremêlées de flaveurs d’herbes aromatiques (qui lui donne comme un petit goût épicé) , d’agrumes, d’orange, d’amandes et de noisettes. J’avais carrément l’impression de boire comme un vin orange; vous savez ces vins blancs élaborés come des vins rouges et qui gagnent en popularité. Et que dire de son rapport qualité/prix!

Vous ferez de beaux accords avec des poissons, des fruits de mer (pas de sauce crémeuse) et des fromages genre Comté.

Agence Tocade – échantillon

Quelle belle découverte que ces vins d’Arnaldo Rivera. Une ode aux 11 crus de l’appellation Barolo!

Quelle belle rencontre avec Gabriele Oderda responsable du projet pour Terre del Barolo coopérative qui représente au-delà de 300 viticulteurs dans cette région. Alors que ce sont les viticulteurs qui sont responsables de faire pousser les raisins, c’est la coopérative qui vinifie les vins, élabore les cuvées et fait la promotion des vins partout sur la planète.

Cette coopérative est née d’un constat qu’Arnaldo Rivera a fait dans les années 50 afin d’aider socialement et économiquement ces familles. Ce qui est particulier c’est que la taille de chaque vignoble est d’environ de 2 à 3 hectares ce qui en fait de petites opérations artisanales d’où l’importance cruciale de cette coopérative. Cette cave indépendante est en fait la gardienne de la tradition viticole.

Arnaldo Rivera

Ces familles de viticulteurs sont présentes partout sur les 11 communes qui constituent les crus de Barolo. Pratiquement aucun autre producteur peut se targuer d’avoir accès à des raisins de qualité qui proviennent de l’ensemble des crus de Barolo. Et c’est cette force et cette distinction qui est à la base de ce projet d’élaborer des vins qui représenteraient chaque cru de la région de Barolo sous la marque Arnaldo Rivera, comme une ode au fondateur. Donc, on voulait faire des vins de terroir haut de gamme qui soient représentatifs de chaque cru, de chaque commune de Barolo.

Carte des crus de Barolo

Et pour ce faire on sélectionnerait les meilleurs terroirs et les meilleurs viticulteurs de chaque village, de chaque commune, de chaque cru. Ultimement environ une trentaine de ces 300 producteurs ont été sélectionnés pour faire partie du projet. Les vignobles des délimitations historiques ont été privilégiés dans le choix des terroirs afin d’en augmenter le potentiel de qualité.

Tout un projet qui a fait appel aux connaissances de plusieurs car il s’agissait de bien cerner l’essence même de ces crus, chose qui n’avait jamais été faite auparavant. Du moins pas au sein d’un tel projet. Il fallait donner une identité à ces vins, à ce projet et on a décidé de célébrer le fondateur de la coopérative ce qui était bien naturel. 

Afin de traduire graphiquement l’ensemble des crus et des vins, des étiquettes que je trouve très belles ont été développées par un groupe d’artistes sympathiques à la cave, à la cause et au projet. Chaque cru du Barolo d’où provient le vin est identifié graphiquement sur la bouteille. Il faut savoir dans le Piedmont (et en Italie) qu’on ne peut identifier un vin et par son cru et son lieu-dit. On a trouvé une façon créative de faire le tour de cette règle.

Je vous en dirai beaucoup plus sur le Barolo et ses crus et villages dans un texte qui suivra sous peu. Car pour comprendre l’entièreté et l’importance du projet il faut mieux comprendre la composition de l’appellation Barolo et de ses 11 crus. Ce projet c’est une ode à ces crus comme on en a jamais vu!.

La dégustation

Nous avons eu le bonheur de déguster ces 11 vins représentatifs de chaque cru. L’exercice en a été un pratiquement didactique car je ne crois qu’aucun des professionnels du vin qui étaient présents à cette dégustation n’avait jamais goûté à l’ensemble de ces grands crus au moins de cette façon c’est-à-dire côte à côte. Gabriele nous a d’ailleurs mentionné que chaque cru était ‘’didactique’’ en ce sens qu’il était des plus représentatif de sa commune ou village.

Je me concentrerai sur les deux vins disponibles à la SAQ. Les autres suivront sous peu. Disons d’emblée que ces vins sont produits en petites quantités et sont par le fait même peu disponible et c’est dommage. Mais on ne peut vendre que ce que la terre voudra bien nous donner. Car disons-le, c’est la sélection rigoureuse des terroirs qui a délimité les quantités disponibles.

Alors voici mes notes de dégustation des deux vins qui sont présentement disponibles à la SAQ.

Arnaldo Rivera, Nascetta del Comune di Novello, Langhe, Terre del Barolo, vin blanc, 2018, $29.00, sucre : 3.8 g/l, code SAQ : 14027079.

Ce vin a été élaboré à 100% avec le cépage autochtone Nascetta. Il s’ouvre sur des accents d’agrumes, de fruits blancs, de pêches bien fraîches avec comme en plus un soupçon de cire d’abeille.  La bouche est éclatante de fraîcheur et offre une superbe sensation de minéralité ainsi qu’une acidité presque vive. Quel beau contraste! On parle d’un vin bien droit, bien tendu, plein d’énergie qui se termine en une finale longue et fraîche.

Arnaldo Rivera, Nascetta del Comune di Novello, Langhe, Terre del Barolo, vin blanc, 2018

Arnaldo Rivera, Undicicomuni, Barolo, Piedmont, Terre del Barolo, 2015, $49.75, cépage : Nebbiolo 100%, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 14027087.

Ce vin provient des 11 communes de Barolo. Ce vin se laisse découvrir sur des effluves bien profondes de roses, d’épices douces de fruits rouges et de prunes. La bouche est fabuleuse avec une texture bien velouté, une acidité assez présente et des tannins puissants, bien charpentés et tissés bien serré. De belles flaveurs d’épices douces, de fruits rouges et de réglisse s’en dégagent en une belle harmonie. Et quelle finale interminable! Beaucoup d’équilibre et de caractère dans ce vin.

Arnaldo Rivera, Undicicomuni, Barolo, Piedmont, Terre del Barolo, 2015

ITHQ

Cette dégustation avait lieu à l’ITHQ. Un gros merci pour les plats qui étaient excellents et le service toujours à la hauteur de la réputation de cet établissement.

L’agence Céleste Levure

L’ensemble des vins d’Arnaldo Rivera est disponible en importation privée en contactant l’agence au 514-948-5050 ou via www.celestevin.ca. Les notes de dégustation des vins disponibles en IP suivront sous peu.

Un très beau Chardonnay de Sonoma !

Chalk Hill, Chardonnay, Sonoma Coast, Californie, 2017

Chalk Hill, Chardonnay, Sonoma Coast, Californie, 2017, $24.90, sucre: 2.4 g/l, alc.: 14.5%, code SAQ: 13678128.

Surprenant ce très beau Chardonnay de l’appellation Sonoma Coast! Il s’ouvre sur des arômes de vanille, de beurre, de poires, de pêches, de pommes, d’ananas, de noix de coco et d’amandes grillées (il a vieilli 8 mois sur lies dans des barriques de chêne français, américain et hongrois, 30% neuf). 

En bouche la texture est crémeuse, l’acidité est bien fraîche et on ne sent aucune lourdeur dans ce vin. Puis s’entremêlent les flaveurs assez intenses perçues au nez avec un soupçon de miel et de notes boisées bien élégantes. Ce vin dégage une belle sensation de minéralité comme sur des notes crayeuses qui étonnent pour un vin de cette région.  Il m’a fait penser à certains blancs de Bourgogne bien complexes avec une finale assez longue et bien goûteuse. À acheter sans hésitation!

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer sauce crémeuse, volaille grillée, asperges à la crème, blanquette de poissons.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Chalk Hill

La propriété de Chalk Hill a été fondée en 1972 dans la région viticole américaine (AVA) de Chalk Hill et Russian River Valley.

La propriété représente 1,340 acres, dont 382 acres sont présentement sous vignes.

Chalk Hill est une sous-appellation de l’appellation Russian River Valley établie en 1983.

Sa topographie unique, climatique et géologique diverse permet de planter des cépages bordelais et bourguigons.

Le nom Chalk Hill vient du fait que les sols sont composés de cendres volcaniques et de pierres blanches, semblable à de la craie (“chalk”), suite aux éruptions depuis des millénaires du Mont St-Helens à proximité de la région.

Chalk Hill est situé entre les AVA reconnues de Knights Valley, Alexander Valley et Russian River Valley.

Viticulture durable à 100%

De superbes Cavas pour la Saint-Valentin et pourquoi pas… tous les jours de l’année!!

Dégustation des vins de Pere Ventura – Family Wine Estates

La maison Pere Ventura, fondée en 1992 à Sant Sadurni d’Anoia en Catalogne (ouest de Barcelone) est devenue une entreprise qui comprend des établissements vinicoles à Penedès (Can Bas Domini Vinicola acquisition en 2011)) ainsi que dans le Priorat (Merum Priorati acquisition en 2013), mais le cœur de la marque reste consacré au Cava surtout de style premium. La maison a deux lignes de Cava: soit ‘’Tresor’’ qui est la marque maison et ‘’Vintage Collection Gran Reservas’’ qui provient de Can Bas Domini Vinicola (DO Penedès), un domaine que la société a acquis en 2011.

Cette dernière a été l’un des premiers vignobles à être considéré comme un Paraje Calificado, une appellation officielle introduite par la DO Cava en 2017.

L’équipe porte un soin tout particulier à ses fruits, à l’agriculture biologique (certifiée en 2018) et à la cueillette à la main; en cave, on vinifie chaque cépage séparément, on fermente en cuves inox avec des levures indigènes et la période de vieillissement peut durer plus de cinq ans. Le résultat: des vins mousseux complexes et élégants de la côte catalane.

Pere Ventura

La philosophie de vitiviniculture en est une de durable. En fait, l’agriculture sèche (dry farming) est pratiquée sur les 328 hectares de vignes pour conserver l’eau, mais elle diminue également les rendements et augmente la concentration de la saveur et la qualité du raisin. Des installations de vinification à la pointe de la technologie sont intégrées dans le paysage et utilisent l’énergie passive pour maintenir des températures fraîches et s’abstenir d’utiliser des pompes.

En 2019 la maison a fait partie des 100 meilleures Wineries dans le monde selon le magazine Wine & Spirits.

De gauche à droite: Marta Sanvicente (Pere Ventura), Claude Lalonde (Vinformateur), Catarina Soares (Pere Ventura) et Sandrine Labelle (Agence Importation-Épicurienne)

Les Cava selon Marta Sanvicente – Deputy General Manager Pere Ventura Family Wine Estates

‘’Le vrai Cava provient du Penedès en Catalogne. En fait c’est dans cette région qu’est né le Cava. Afin d’émuler le succès du Champagne on a commencé à faire des vins effervescents avec la même méthode que le Champagne. Quand est venu le temps de définir les appellations vers les années 80 (1991 DO Cava), le gouvernement a permis à tous de faire du Cava et de ne pas limiter la production à la Catalogne. Chaque village, région qui faisait un vin mousseux a reçu alors le droit à l’appellation Cava. L’implication c’est qu’il manque une identification à un terroir. Vous ne pouvez comparer le Cava qui vient deux régions qui sont à 2,000 kilomètres l’une de l’autre.

C’est présentement un projet sous le leadership de M. Ventura que d’identifier la région de Penedès sur la bouteille de Cava afin d’identifier les meilleures régions productrices. Ceci n’est pas permis présentement. Ce sera au consommateur de décider quel type de Cava il veut acheter. Selon moi, les Cavas qui proviennent de la Mancha n’ont pas la même concentration que les Cavas du Penedès. Il y a beaucoup de travail pour faire ressortir les notions de terroir quant au Cava.

Certaines des différences entre le Cava et le Champagne : pour faire du Cava rosé il faut qu’on utilise des raisins à jus rouge. On ne peut pas mélanger les deux couleurs comme on le fait en Champagne. Nos rosés sont donc de véritables rosés. On ne peut chaptaliser (ajout de sucre), on ne peut utiliser des vins de réserve (des vins d’autres millésimes) comme en Champagne. Tous les Cavas sont millésimés même si le millésime n’est pas toujours indiqué sur la bouteille. En fait, nos vins mousseux sont probablement plus ‘’vrais’’ que bien d’autres vins mousseux.’’

Il faut noter que certains producteurs délaissent l’appellation Cava afin de leur permettre de communiquer la provenance plus qualitative de leur Cava soit la région de Penedès qui est la première région productrice de Cava. Il faudra bien que les instances gouvernementales agissent.

Quelques notions de base sur le Cava

Les principaux cépages blancs autorisés sont le Macabéo, le Parellada, le Xarel-lo, le Chardonnay, le Subirat, le Chenin blanc et le Malvoisia. Parmi les cépages rouges autorisés on retrouve le Grenache, le Monastrell, le Pinot Noir, le Trépat, le Tempranillo et le Merlot.

Les temps de vieillissement sur lies : La mention Cava :  minimum de 9 mois, Cava Reserva : minimum de 15 mois, Cava Gran Reserva : minimum 30 mois, Cava de Paraje Calificado : minimum de 36 mois.

Quantité de sucre résiduel : Brut nature : jusqu’à 3 g/l, Extra Brut : jusqu’à 6 g/l, Brut : jusqu’à 12 g/l, Extra Seco : entre 12 et 17 g/l, Seco : entre 17 et 32 g/l, Semi Seco : entre 23 et 50 g/l, Dulce : plus de 50 g/l.

Le Cava est élaboré selon la méthode traditionnelle c’est-à-dire qui comprend une deuxième fermentation en bouteille.

Chai – Pere Ventura

La dégustation

Nous avons dégusté 7 vins dont 5 Cavas, un vin blanc tranquille de la maison Can Bas et un vin tranquille rouge de la maison Inici Merum de l’appellation Priorat. Trois de ces vins sont disponibles à la SAQ et deux sont disponibles en importation privée en contactant l’agence Importations-Épicuriennes au 450-671-0631 ou via info@importation-epicurienne.com.

Clos Amador, Brut, Reserva, Cava, Catalogne, $14.55, cépages : Macabéo 35%, Xarel-lo, Parellada 30%, sucre : 9.5 g/l, code SAQ : 12888182.

Une belle approche qui évoque une sensation de minéralité comme sur le caillou mouillé, il est bien aromatique avec des accents d’agrumes et de pomme verte. En bouche on perçoit cette minéralité avec des flaveurs d’agrumes et de pommes sur une finale dont la perception de  l’acidité est assez vive.

Clos Amador, Brut, Reserva, Cava, Catalogne

Pere Ventura, Primer, Reserva, Cava, Côte Méditerranéenne, $17.30, cépages : Parellada 40%, Xarel-lo 40%, Macabeo 20%, sucre : 12 g/l, code SAQ : 13905415.

Ce Cava se rapproche passablement du profil aromatique du Champagne avec un rapport qualité/prix assez exceptionnel. Au nez sur des effluves florales, d’agrumes, d’amandes et de pain grillé. La bouche est bien crémeuse avec une acidité bien fraîche avec un rappel des notes de pain grillé. Beau volume en bouche et bien goûteux!

Pere Ventura, Primer, Reserva, Cava, Côte Méditerranéenne

Pere Ventura, Tresor, Brut, Reserva, Cava, Côte Méditerranéenne, 2016, $20.40, cépages : Macabeo 40%, Xarel-lo 40%, Parellada 20%, sucre : 9.5 g/l, code SAQ : 13905386.

Des plus aromatique sur des notes assez intenses de pommes, de vanille, de levures et d’accents toastés. La bouche est bien complexe avec une acidité prononcée, une belle sensation de minéralité ainsi que des flaveurs de pâtisserie et de noix. Vraiment très beau!

Pere Ventura, Tresor, Brut, Reserva, Cava, Côte Méditerranéenne, 2016

Pere Ventura, Tresor, Rosé, Brut, Espagne, Conca de Barbera, Cava, $23.45, cépage : Trepat 100%, sucre : 12 g/l. Ce vin est disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Ce vin mousseux me fait penser aux Champagnes Blancs de Noir (Pinot Noir) avec son petit côté vineux et son côté bien droit. Il s’ouvre sur des effluves de fruits rouges avec quelques notes de rancio et comme une touche herbacée. En bouche il est un peu vineux, bien droit et dégage une belle sensation de minéralité. Belle longueur.

Pere Ventura, Tresor, Rosé, Brut, Espagne, Conca de Barbera, Cava

Un vin rouge tranquille disponible en importation privée m’a véritablement séduit. C’est le Inici, Merum provenant du Priorat.

Inici, Merum Priorat, Espagne, Catalogne, Priorat, 2016, $40.75, cépages : Grenache Noir 60%, Carignan 15%, Syrah 15%, Cabernet-Sauvignon 10%, sucre : .5 g/l, alc. : 15.5%. Ce vin est disponible en importation privée, caisse de 6 bouteilles.

Vraiment superbe sur un nez de fraises, de framboises, de cassis et de prunes assez intenses. En bouche, la texture est bien veloutée, l’acidité moyennement présente et les tannins bien mûrs sont charpentés et tissés bien serré. Doté d’une certaine élégance, il est savoureux et tout en longueur. Un vin à acheter!

Inici, Merum Priorat, Espagne, Catalogne, Priorat, 2016

Deux autres vins – non disponibles au Québec

Pere Ventura, Vintage, Gran Reserva, Brut, Espagne, Catalogne, Cava, 2014, $53.50, cépages : Xarel-lo 60%, Chardonnay 40%, sucre : 5 g/l.

Un vin assez intense qui dégageait un beau volume, une belle amplitude sur une finale crayeuse et bien crémeuse.

Pere Ventura, Vintage, Gran Reserva, Brut, Espagne, Catalogne, Cava, 2014

D’Origen, P3, Xarel-lo, 2018, Can Bas, Espagne, Penedès, vin blanc, $38.50, sucre : .8 g/l.

Ce vin sert à l’élaboration des Cavas. On ne peut que souhaiter fasse son apparition au Québec. C’est un vin parcellaire dont les raisins sont triés sur le volet. Une partie du vin est vinifié en amphores. Il est bien floral sur des notes de pommes et de poires ainsi que d’épices douces. En bouche il est tout en équilibre avec une longue finale.

D’Origen, P3, Xarel-lo, 2018

Restaurant Pintxo

Cette dégustation a eu lieu au restaurant Pintxo – Le Central qui se spécialise en mets espagnols.

Restaurant Pintxo

Penfolds – l’icône des vins d’Australie!

Dégustation vins Penfolds – Maison Boulud

Nous étions récemment reçus par les vins Penfolds véritables icônes de la viticulture australienne depuis plus de 175 ans. Les vins de cette marque font partie de Treasury Wine Estates un des plus importants groupes vinicoles au monde avec au-delà de 70 marques et 13,000 hectares de vignobles. La marque Penfolds en est le pinacle avec des vins légendaires tels Grange Bin 95, RWT, Bin 707 et autres tous aussi importants.

Source: site Penfolds

La maison Penfolds

C’est en 1844 que Penfolds est fondé en Australie à McGill Estate par le docteur Christopher Penfold et son épouse Mary. Au tout début on ne produit que des vins fortifiés sur une dizaine d’hectares qui produisent encore des raisins. En 1870 à la mort de Christopher, c’est Mary qui prend l’entièreté de la charge du vignoble. Plusieurs années passent et le succès s’installe.

C’est en 1948 qu’on engage Max Schubert en tant que winemaker. C’est lui qui amènera Penfolds vers des vins tranquilles et créera le fameux Grange au début des années 50. Ce vin a toute une histoire car il a été développé en secret par Max Schubert car les membres du conseil d’administration de l’époque n’aimaient ce vin. Max a persisté au fil des années et 1960 il a été introduit dans le portfolio des vins de la maison. Dire que ce vin se détaille maintenant autour de $800.00.

C’est en 1959 que sont créés les vins ‘’Bin’’ avec Kalimna Bin 28. BIN veut dire Batch Identification Number. On introduira tout comme à Bordeaux, une philosophie de ‘’multi-sourcing’’ c’est-à-dire de sélectionner les raisins de plusieurs sources différentes afin d’apporter aux vins plus de complexité et de consistance. Cette philosophie s’avérera des plus gagnante surtout avec le réchauffement climatique des dernières années. Cette philosophie permet à Penfolds d’accéder à des raisins qui poussent plus en altitude. Ceci permet d’obtenir des vins d’une fraîcheur exceptionnelle.

La maison possède près de 2,000 hectares de vignes dans diverses régions de l’Australie et a accès à un autre 3,000 hectares de vignes sous contrat avec des viticulteurs. Cet accès privilégié a permis tout récemment à Penfolds de sélectionner des raisins de régions qui n’ont pas été affectées par les récents feux de broussailles.

La dégustation

C’est avec Zoe Warrington, ambassadrice de la marque que nous avons dégusté 6 vins au restaurant Boulud. C’est l’agence Mark Anthony Wines & Spirits qui représentent Penfolds au Canada.

Je déguste les vins de Penfolds depuis plusieurs années et les vins de cette dégustation me sont apparus tout en fraîcheur, d’un bel équilibre sans excès de notes boisées. Point de fruits confiturés ni d’excès de niveaux d’alcool. Le prix des vins dégustés oscillait entre $48.75 et $249.50 pour le RWT.

Il faut savoir que quelques vins de la marque Penfolds sont disponibles à la SAQ à prix plus abordables tels le Koonunga Hills Chardonnay ($15.20) et le Koonunga Hills SHiraz/Cabernet-Sauvignon ($16.95).

Les vins

Penfolds, Bin 51, Eden Valley, Riesling, 2018, $44.75, code SAQ: 14144540.

Bien typé Riesling avec ses notes empyreumatiques (notes pétrolées), d’arômes de citrons et de pommes ainsi que de concombres bien frais. En bouche c’est la sensation de minéralité avec des notes de craies qui domine typique d’un vin bien droit. L’acidité est vive et créé un beau contraste avec les flaveurs de citron. Un vin plein d’énergie assez intense et bien goûteux! À boire d’ici 2028.

Penfolds, Bin 51, Eden Valley, Riesling, 2018

Penfolds, Bin 311, Chardonnay, 2018, $52.25, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Ce vin a été produit pour la première fois en 2005. Il provient de trois sous-régions situées en altitude ( Adelaide Hills, Tumbarumba et Tasmania) ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur. Il a vieilli en fûts de chêne français pendant une période de 10 mois. Il s’ouvre sur des effluves d’agrumes et de pêches ainsi que de pain grillé avec un léger boisé. La bouche est crémeuse et riche et toute en fraîcheur. Ce vin dégage une belle sensation de minéralité et de belles flaveurs de fruits telles les pêches, les noyaux de pêches et d’agrumes et ce, dans une longueur des plus savoureuse. À boire d’ici 2025.

Penfolds, Bin 311, Chardonnay, 2018

Penfolds, Bin 128, Coonawarra, Shiraz, 2017, $62.00, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Nous sommes au Québec une des rares régions dans le monde à avoir accès à ce vin. Et il faut en profiter!! Les raisins uniques au Bin 128 proviennent de terroirs de Terra Rossa (terre rouge) bien typiques de la région de Coonawarra connue pour ses vins parfumés et bien séduisants. Sur des arômes d’épices douces, de menthe verte, de notes florales, de chocolat noir et de notes un brin terreuses.

En bouche la texture est veloutée, l’acidité bien fraîche et les flaveurs de cassis, de tabac et d’épices douces s’entremêlent avec des tannins charpentés dans une superbe longueur. À boire entre 2020 et 2032.

Penfolds, Bin 128, Coonawarra, Shiraz, 2017

Penfolds, Bin 407, Cabernet-Sauvignon, 2016, $98.50, ce vin sera disponible à la SAQ vers mars 2020. Code SAQ : 14152304.

Ce vin inspiré par le Bin 707 offre une belle profondeur ainsi qu’une superbe complexité aromatique. Sur des accents de crème de fruits rouges bien mûrs, de cassis, de cerises, un soupçon d’eucalyptus, de  menthe ainsi qu’une touche de notes boisées. En bouche tout est en équilibre entre la texture veloutée, les tannins bien charpentés et tissés serré et les flaveurs de fruits noirs, de notes boisées, de tabac et d’épices douces. D’une belle élégance, tout en longueur et en amplitude.

Penfolds, Bin 407, Cabernet-Sauvignon, 2016

Penfolds, Bin 389, Cabernet Shiraz, 2016, $99.75, code SAQ : 13818418.

Ce vin est souvent reconnu comme le ‘’Baby Grange’’. Une des raisons est qu’il est vieilli dans les barriques (12 mois dans des barriques de chêne américain) qui ont servi à l’élaboration du Grange. Il s’ouvre sur des effluves de prunes, de chocolat noir, de fruits noirs, de sous-bois et d’épices douces. Tout en élégance, en volume et en amplitude, les tannins sont bien charpentés et tissés serré et forment un tout harmonieux avec les flaveurs de graphite et de fruits noirs. Incroyable ce vin! À boire de 2020 à 2046.

Penfolds, Bin 389, Cabernet Shiraz, 2016

Penfolds, RWT, Shiraz, 2016, $249.50, code SAQ : 14152275. Sera disponible vers l’été 2020.

RWT veux simplement dire Red Winemaking Trial. Ce vin somptueux est élaboré de raisins de la région de Barossa et s’ouvre sur des notes de mûres, de torréfaction, de notes de fruits rouges bien frais et de chocolat noir. Opulent et riche sur des tannins bien charpentés et des flaveurs complexes sur des notes boisées ainsi que de bleuets et de mûres. Une longue finale toute en amplitude! Un simple délice!! À boire jusqu’à 2040.

Penfolds, RWT, Shiraz, 2016
Zoe Warrington ambassadrice de marque, Claude Lalonde (Vinformateur)

La Maison Boulud

Cette dégustation avait lieu à la maison Boulud le restaurant du Ritz-Carlton.

Décidemment toujours une valeur sûre que ce Antinori Bianco 2018 !!

Villa Antinori, Bianco, Toscana, Italie, 2018, $17.85, cépages : Trebbiano, Malvoisie, Pinot Grigio, Riesling , sucre : 4.0 g/l, code SAQ : 12392574.

Quel producteur et quels vins!! Je n’ai jamais été déçu par un des vins de cette maison. De plus j’ai eu l’occasion de déguster presque l’ensemble de leurs vins et de visiter leur nouveau chai en Toscane. De toute beauté! Un must à visiter!

Chai Antinori, Toscane

Ce vin bénéficie d’un apport de Malvoisie et de Pinot Grigio qui lui confère un profil des plus aromatique. Tout un assemblage de cépages qui s’ouvre sur des effluves de poires, de pêches, de bananes, de fruits confits, d’agrumes et de notes florales. En bouche c’est un bel équilibre entre la texture bien veloutée, une acidité rafraîchissante et très belle sensation de minéralité. Définitivement un vin que je recommande toujours! Excellent rapport qualité/prix!

Des plus polyvalent il fera de beaux accords avec poissons, fruits de mer, volaille et viandes blanches.

Agence Mark Anthony

Le Albente, Feudi di San Gregorio, vif, fruité et des plus rafraîchissant!

Albente, Feudi di San Gregorio, Vino de Tavola, 2018

Albente, Feudi di San Gregorio, Vino de Tavola, 2018, $13.90, sucre: 1.6 g/l, cépage: Falanghina, code SAQ : 14228356.

Le cépage Falanghina typique de la Campanie donne des vins généralement frais et fruités avec une belle acidité des plus rafraîchissante. Il est plus souvent qu’autrement assemblé avec d’autres cépages alors qu’ici on lui a laissé toute la place.

Ce Albente s’ouvre sur des effluves assez délicats de pêches, de noyaux de pêches ainsi que de notes florales. La bouche est bien rafraîchissante avec une acidité assez présente et les saveurs fruités sont bien juteuses. Le tout est rehaussé de flaveurs de noyaux de pêches ainsi qu’une légère amertume. Ce vin fait partie du programme ‘’Pépinière’’ lequel distribue un vin dans une quarantaine de succursales de la SAQ afin d’en établir le potentiel de marché. Quant à moi il a certainement sa place sur les tables du Québec!! On les encourage surtout avec cet excellent rapport qualité/prix!

Il sera idéal en apéritif ou avec l’insalata caprese à base de mozzarella à la tomate et au basilique

Agence Italvine – échantillon

Quels vins boire durant le Super Bowl?

Hein!! Quoi, du vin?? Alors que c’est normalement le festival de la bière, il y a moyen d’accorder la bouffe du ‘’Super Bowl’’ avec du vin !! Voici donc quelques suggestions qui agrémenteront votre party du Super Bowl. Évidemment on souhaite que Laurent Duvernay-Tardif gagne son match. Go Kansas City Chiefs!!

Ailes de poulet de type Buffalo bien épicées!

Alors que votre bouche sera probablement en feu…il n’y a rien de mieux qu’un vin élaboré avec le cépage Albarino. Celui-ci avec ses notes d’agrumes et son acidité plus que relevée livrera la fraîcheur dont vous aurez besoin!

Paco & Lola LoLo, Rias Baixas, $14.90, cépage : Albarino, sucre: 2.2 g/l, code SAQ : 13089868.

Beau vin espagnol élaboré à partir du cépage Albarino. Goûteux, belle acidité et pas mal de longueur pour un vin de ce prix. Très beau rapport qualité/prix. Quelle belle alternative au Sauvignon blanc.

Paco & Lola LoLo, Rias Baixas

Ailes de Poulet de style BBQ!

Celles-ci moins épicées que les Buffalo seront servies avec une sauce de type BBQ épicée et sucrée. Un bon vin élaboré avec le cépage Grenache fera l’affaire. Il créera un beau contraste avec les sauces BBQ.

La Vieille Mule, rouge, Languedoc-Roussillon, IGP Côtes Catalanes, cépages : Grenache Noir 100%, $16.40, code SAQ : 13284604 

Un nez des plus charmeur…Des notes de fruits rouges bien mûrs (rhubarbe, fraises, framboises) et noirs (mûres), quelques notes florales. En bouche le tout est d’un bel équilibre autant au niveau du moelleux qu’au niveau de l’acidité. De belles notes de fruits noirs, de cerises et de noyaux de cerises (légère amertume en fin de bouche). Très beau vin qui offre un excellent rapport qualité/prix.

La Vieille Mule, rouge, Languedoc-Roussillon, IGP Côtes Catalanes

Trempette aux épinards et aux artichauts!

L’acidité de cépage, sa belle sensation de minéralité ainsi que ses arômes d’agrumes et de fruits blancs se marient bien avec ce plat.

Weingut Jurtschitsch Grüve, Gruner Veltliner, Autriche, Kamptal, 2018, $24.70, alc.: 13%, 1.2 g/l, code SAQ: 13679884.

J’aime beaucoup ce cépage pour sa fraîcheur, son acidité normalement bien vive et son côté bien aromatique. Celui-ci déborde d’énergie avec son petit côté agrumes, de fruits blancs avec comme un soupçon de miel et une touche de fruits exotiques. Sa vinification en cuves inox met totalement l’accent sur ses notes fruitées. En bouche il est bien croquant avec son acidité bien vive et sa belle sensation de minéralité. Sa finale est toute en fraîcheur.

Son étiquette, des plus particulière, a été créée par l’artiste Christian Ludwig Attersee. Impossible de la manquer sur les tablettes de la SAQ!!

Weingut Jurtschitsch Grüve, Gruner Veltliner, Autriche, Kamptal, 2018

Porc effiloché!!

L’accord avec le cépage Zinfandel est fabuleux! Ses arômes et flaveurs de fruits un peu confiturés vont si bien avec le porc effiloché.

Terre Rouge, Zinfandel, Easton, 2014, $28.40, code SAQ: 897132.

Généralement un vin assez coloré. Les arômes et saveurs: fruits rouges (framboises), fruits noirs (cassis), autres (tabac blond, sucre brun, cannelle). Les tannins sont de charpentés à tanniques. ‘’Le vin pour les côtes levées’’.

Terre Rouge, Zinfandel, Easton, 2014

Pizza!!

La pizza demande un vin versatile qui s’associe à l’acidité de la pâte de tomates ainsi qu’aux divers ingrédients qui en font partie. Les vins de Barbera sont tout indiqués!

Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG, $15.30, cépage : Barbera, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 356105.

Incroyable que ce vin qui se détaille $15.30 ait vieilli un total de 16 mois (3 mois en barrique et 13 mois en bouteille) avant d’être vendu. Issu d’un célèbre cépage du Piémont, la Barbera (c’est aussi une appellation), ce vin nous accueille sur des effluves de cerise fraîches et bien juteuses, un soupçon d’épices douces ainsi qu’un beau boisé discret tellement bien intégré.

En bouche les accents de cerises, de noyaux de cerises et d’épices douces s’entremêlent de façon harmonieuse avec l’acidité bien fraîche typique de ce cépage et des tannins presque charpentés, souples et moyennement corsés. Excellent rapport qualité/prix!

Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG

Page 1 of 26

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén