Catégorie : Prix – Vins blancs (Page 1 of 21)

Découvertes gastronomiques avec les vins de Léon Courville vigneron !!

Dégustation des vins de Léon Courville vigneron, Domaine Les Brome

Nous étions invites par Léon Courville et son épouse Anne-Marie Lemire à un souper/dégustation au restaurant Portus 360. Nous avons eu l’occasion de déguster les vins de la maison Léon Courville (Domaine Les Brome) en accord avec les délices concoctés par Helena Loureiro, la chef propriétaire du restaurant. De plus chaque vin était commenté par Amélie Oustau oenologue.

En 2009 un souper dégustation similaire avait été mis sur pied avec le chef Normand Laprise. C’est donc 10 ans plus tard que Léon Courville répète cet événement. Et depuis le temps a passé et la qualité n’a cessé de croître au domaine. Léon Courville a décidé pour cet événement d’associer le même vin sur deux millésimes avec chaque plat. Ceci a permis de se faire une idée sur le potentiel de vieillissement de chaque vin.

Et le choix des vins n’a pas été facile comme il l’a mentionné : ‘’Est-ce qu’on choisit parmi les valeurs sûres, est-ce qu’on démontre le potentiel de nouvelles cuvées? La décision a été prise de mettre le focus sur les valeurs sûres et de démontrer l’évolution de chaque vin avec des millésimes différents’’.

Et quand on parle de l’évolution du domaine, il faut se rappeler que c’est en 1981 que Léon Courville a fait l’acquisition d’une terre à Fulford à Lac-Brome. Et au fil du temps, grâce à l’achat de divers terrains adjacents, il créera un domaine de plus de 350 acres. C’est en 1999 qu’il décide de mettre en terre plus de 4 000 plants aux abords de sa maison et déjà en 2003 ses vins se méritent d’élogieuses critiques.

Vignoble Domaine Les Brome

Fort de ce succès, il décidera alors de planter d’autres cépages et d’agrandir le vignoble. Sa conjointe, Anne-Marie Lemire, se joindra à lui en 2005 pour prendre en charge la commercialisation des vins.

Aujourd’hui le Domaine Les Brome possède 40 hectares de vignes plantées sur des coteaux plongeant vers le Lac Brome dont environ 2 hectares sont en Vinifera et les autres en hybrides. On y produit 17 cuvées avec 12 cépages le tout en culture raisonnée. Six de ces vins sont disponibles via la SAQ.

Le souper/dégustation

Les vins québécois ont grandement évolué au fil des ans…et dire que ce n’est que le début. Suite à cette dégustation, je suis convaincu que si elle avait été faite à l’anonyme, on se serait cru dans bien d’autres pays qu’au Québec. Et c’est ce qui est fascinant!! Il faut croire en ses vins pour les présenter dans un tel format et cette dégustation m’a personnellement convaincu du haut niveau de qualité de vins le Léon Courville même ceux en entrée de gamme.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Muse, Mousseux, Méthode traditionnelle, 2016, $36.00 au domaine, cépage : St-Pépin avec Réserve Vidal comme liqueur d’expédition, sucre : 7.0 g/l.

C’est un mousseux bien droit, ciselé, doté d’une acidité bien fraîche sur des flaveurs de pommes jaunes bien goûteuses. Très belle sensation de minéralité avec une finale sur des notes de craie.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Muse, Mousseux, Méthode traditionnelle, 2016

Entrée : Morue Noire, crème de pois verts & Chips de chouriço

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Cuvée Charlotte, 2018, vin blanc, $16.75, cépages : Seyval 85%, Geinsenheim 15%, sucre : 1.3 g/l, code SAQ : 11106661.

Sur des notes bien aromatiques de fruits exotiques, de fruits blancs et de notes florales. En bouche le Geisenheim lui apporte des notes de litchi (un peu comme le ferait le Gewurztraminer) et beaucoup de fraîcheur avec son acidité assez vive.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Cuvée Charlotte, 2018

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Cuvée Charlotte, 2013, vin blanc, cépages : Seyval 85%, Geinsenheim 15%, sucre : 1.3 g/l.

Le 2031 était sur des notes de pêches et d’abricots bien mûrs avec quelques notes lactées ainsi que des notes de silex genre pierre à fusil. La texture était assez moelleuse, l’acidité bien fraîche et la sensation de minéralité assez dominante. Beaucoup de délicatesse des flaveurs et beaucoup d’équilibre.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Cuvée Charlotte, 2013

Mer : Duo de homard & pétoncles en armoricaine façon Helena

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve St-Pépin, vin blanc, 2016, $29.85, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 10919723.

Bien surprenant vin! Bien content de savoir que c’est un vin du Québec car il était excellent! Champlain Charest en a déjà dit que son profil aromatique s’approchait d’un Montrachet !! Sur des notes de pommes jaunes, de miel et florales avec des notes boisées bien intégrées. On aurait dit du Chenin de la Loire. En bouche, beaucoup de structure et de complexité avec une texture assez grasse, des flaveurs de pommes jaunes, beaucoup de fraîcheur et de délicatesse. Quel bel accord avec le homard.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve St-Pépin, vin blanc, 2016

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve St-Pépin, vin blanc, 2013, sucre : 1.2 g/l.

La mise en bouche de ce vin est des plus délicate sur des notes de pommes jaunes. Beaucoup de complexité sur des flaveurs de vanille ainsi que quelques notes boisées. Vraiment très beau!

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve St-Pépin, vin blanc, 2013

Terre : Cailles royales garnies au foie gras & rôties sur lit de chou. Jus corsé au vinaigre de figue & chanterelle, beurre d’églantier

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Baco 2016, vin rouge, $24.50 au domaine.

Sur des notes de fruits frais avec une dominante de cerises noires, de griottes de tabac et d’épices douces. Quelques notes boisées bien intégrées (bien que ce vin a fait 14 mois en barriques de chêne américain). La texture est un peu ferme et les tannins sont assez charpentés. Très belle longueur en bouche.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Baco 2016

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Baco 2014, vin rouge.

Sur des notes de fruits rouges et noirs légèrement compotés. En bouche le niveau d’acidité est bien présent et les flaveurs de cerises et de griottes assez intenses. La finale est sur une dominante de noyaux de cerises et de fruits noirs.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Baco 2014

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, XP, 2016, $27.50, vin rouge, cépage : De Chaunac, sucre : 2.1 g/l, code SAQ : 12685975.

Travaillé selon la méthode appassimento (séchage des raisins pour augmenter la concentration du jus de raisin et des sucres) ce vin dégage des notes tertiaires de dattes et de figues ainsi que de belles notes de raisins bien frais. Beaucoup de profondeur des arômes et des saveurs.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, XP, 2016

Fromages: L’Exil de la fromagerie Le Métayer de St-Cyprien de Napierville. Tuiles de sarrasin gelées, pomme grenade et confitures de coing.

J’ai malheureusement dû quitter avant la dégustation du Réserve Vidal. J’utiliserai donc les notes de dégustation telles qu’on les retrouve sur le site de Léon Courville vigneron.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Vidal, vin blanc, 2016, $27.00 au domaine.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Vidal, vin blanc, 2014.

Notes sur le site de Léon Courville :

Le raisin qui sert à la production du Réserve Vidal est récolté très tard dans la saison afin d’atteindre la maturité maximum.  Le raisin est égrappé, trié et pressé.  Il est ensuite fermenté en barriques françaises et américaines sur ses lies.   Il est bâtonné pendant quatre mois pour maintenir les lies en suspension et ainsi augmenter sa rondeur et ses arômes.

Le Réserve Vidal est un vin aux arômes de miel, de fleurs blanches et d’amande.  Il a une légère touche minérale.  Il est bien charpenté et a une belle amplitude.

Léon Courville vigneron, Réserve Vidal, 2014 et 2016

Dessert: Tatin aux pommes caramélisées. Mignardises portugaises

Réserve Xp V1

Léon Courville vigneron, Xp V1

Délicieux Petit Chablis bien droit, floral et qui dégage une belle sensation de minéralité!

Petit Chablis, Les Ammonites, Bourgogne, François Martenot, 2018

Petit Chablis, Les Ammonites, Bourgogne, François Martenot, 2018, $21.95, cépage : Chardonnay, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 14168411.

Au nez sur des notes florales, de pêches et d’agrumes. En bouche le moelleux est ferme, l’acidité bien fraîche et ce qui domine c’est cette belle sensation de minéralité venant d’un vin bien droit qui dégage beaucoup de tension. De belles saveurs de pêches et de noyaux de pêches avec une légère amertume qui fait bien saliver. C’est savoureux, goûteux et des plus satisfaisant avec une belle finale sur des notes de craie.

Vous ferez de beaux accords avec des volailles, le veau en sauce crémeuse, les risottos crémeux et les poissons grillés

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Deux vins d’Afrique du Sud incontournables! Cap Maritime Chardonnay et Pinot Noir

Cap maritime Chardonnay et Pinot Noir

C’est la maison Boekenhoustkloof qui élabore ces superbes Chardonnay et Pinot Noir de la région de Upper Hemel en Aarde Valley d’Afrique du Sud. Ils proviennent d’un tout nouveau projet appelé Cap Maritime dont les vins sont issus d’une toute nouvelle parcelle de 14 hectares dont Mark Kent le propriétaire et Winemaker a récemment fait l’acquisition.

Lors d’une dégustation des vins de cette maison, nous avons dégusté le Chardonnay et le Pinot Noir Cap Maritime. Quant à moi ces deux vins étaient particulièrement exceptionnels et devraient faire partie de votre cave ou cellier. Ce sont des incontournables! Ils sont disponibles à la SAQ Signature en petite quantités. Premier arrivé…

Cap Maritime, Chardonnay, Upper Hemel en Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017, $55.75, code SAQ Signature : 14075492.

On aurait dit un vin de Bourgogne genre Corton Charlemagne pour $55.75 ce qui me fait dire qu’il offre un très beau rapport qualité/prix! Même Jancis Robinson le qualifie d’un des meilleurs Chardonnay au monde.

De facture très classique sur des notes de fruits blancs très purs, de vanille et beaucoup de complexité. En bouche c’est d’une texture grasse, avec une acidité bien équilibrée, d’une superbe complexité avec un très léger boisé. Et quelle longueur et quel volume en bouche. J’en boirais tous les jours!

Cap Maritime, Chardonnay, Upper Hemel en Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017

Cap Maritime, Pinot Noir, Upper Hemel en Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017, $55.75, code SAQ Signature : 14075468.

Un des meilleurs Pinot Noir genre Nouveau Monde que j’ai eu l’occasion de déguster! Les vins sont vieillis dans des foudres de 1,200 litres ce qui apporte beaucoup de complexité aux vins et conserve le caractère fruité des vins. Et la dominante de ce vin est carrément sur des notes de cerises éclatantes qui se prolonge et de prolonge… Au nez des notes de cerises, un peu de framboises et de cassis. C’est charmeur et élégant avec une texture veloutée et des tannins des plus équilibrés. Ce vin est opulent, équilibré et charmeur. Tout amateur se doit d’avoir ce vin dans son cellier.

Cap Maritime, Pinot Noir, Upper Hemel en Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017

Boekenhoustkloof, des vins haut de gamme d’Afrique du Sud!

Dégustation des vins de la maison Boekenhoutskloof

Tout récemment, j’ai rencontré de nouveau Mark Kent propriétaire et Winemaker du vignoble Boekenhoustkloof situé à Franschhoek en Afrique du Sud. Pas facile de prononcer et même de se souvenir du nom de cette maison. Par contre, le vignoble a développé au fil du temps des marques fortes telles The Chocolate Block, Porcupine Ridge, The Wolftrap et autres plus facile à retenir.

Mark Kent

Des vins et autres produits provenant d’Afrique du Sud il y en a 233 selon le site de la SAQ. Plusieurs sont à des prix qui offrent d’excellents rapports qualité/prix ce qui a assuré le développement des vins de ce pays. Cependant, plusieurs se posent la question: est-ce que l’Afrique du Sud est capable de faire des plus grands vins qui puissent rivaliser avec ce qu’il y a de mieux? On parle de vins qui se situent dans une fourchette de $40 à $80.00. Répondre à cette question est importante pour assurer le succès à long terme de l’Afrique du Sud.

Mark nous en a fait dégusté 7 dont 2 proviennent d’un tout nouveau projet:  »Les vins Cap Maritime ». Le but de la dégustation était donc de se faire une idée quant à la capacité de la maison à produire de ces vins haut de gamme. Et la réaction lors de cette dégustation a été pratiquement unanime. Ils étaient vraiment exceptionnels!  Et qui plus est, ils sont disponibles à la SAQ dont ceux de la gamme Cap Maritime qui sont disponibles à la SAQ Signature. Mais malheureusement pour ces vins haut de hamme, les quantités sont assez limitées.

La dégustation

Cap Maritime – nouvelle gamme de vins superbes!

Les deux vins qui suivent proviennent d’un tout nouveau projet appelé Cap Maritimes dont les vins sont issus d’une toute nouvelle parcelle de 14 hectares dont Mark a fait l’acquisition. Les vins sont vieillis dans des foudres de 1,200 litres ce qui apporte beaucoup de complexité aux vins et conserve leur caractère fruité.

Nous avons dégusté le Chardonnay et le Pinot Noir. Quant à moi ces deux vins étaient particulièrement exceptionnels et devraient faire partie de votre cave ou cellier. Ce sont des incontournables!

Cap Maritime, Chardonnay, Upper Hemelen Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017, $55.75, code SAQ Signature : 14075492.

Achetez ce vin si vous en trouvez!! On aurait dit un vin de Bourgogne genre Corton Charlemagne pour $55.75 ce qui me fait dire qu’il offre un très beau rapport qualité/prix! Même Jancis Robinson le qualifie d’un des meilleurs Chardonnay au monde.

De facture très classique sur des notes très pures de fruits blancs et de vanille. En bouche c’est d’une texture grasse, avec une acidité bien équilibrée, d’une superbe complexité avec un très léger boisé. Et quelle longueur et quel volume en bouche. J’en boirais tous les jours!

Cap Maritime, Chardonnay, Upper Hemelen Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017

Cap Maritime, Pinot Noir, Upper Hemelen Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017, $55.75, code SAQ Signature : 14075468.

Un des meilleurs Pinot Noir genre Nouveau Monde que j’ai eu l’occasion de déguster! La dominante de ce vin est carrément sur des notes éclatantes de cerises qui se prolongent tout au long de la dégustation. Au nez des notes de cerises, un peu de framboises et de cassis. C’est charmeur et élégant avec une texture veloutée et des tannins des plus équilibrés. Ce vin est opulent, équilibré et charmeur. Tout amateur ce doit d’avoir ce vin dans son cellier.

Cap Maritime, Pinot Noir, Upper Hemelen Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017

Les autres vins dégustés

Chacun des autres vins mérite que je vous en parle car je les ai particulièrement appréciés. Le premier vin fait partie de ceux qui sont à prix des plus abordables et le fait d’y goûter nous permettait de jauger la différence entre ce vin d’entrée de gamme et les vins plus haut de gamme.

The Wolftrap, Boekenhoutskloof, 2017, $14.00, cépages : Syrah 65%, Mourvèdre, 32%, Viognier 3%, sucre 2.6 g/l, code SAQ : 10678464.

Plusieurs des vins de ce producteur sont fortement inspirés des vins de la Vallée du Rhône avec des cépages tels Syrah, Grenache, Mourvèdre.  Un nez passablement aromatique sur des notes de fruits rouges bien mûrs, de poivre et d’épices assez intenses. La texture en bouche ainsi que le niveau d’acidité sont bien équilibrés et les tannins sont presque charpentés. De belles flaveurs de fruits noirs et d’épices viennent tapisser le palais. C’est très juteux, salivant et d’une belle longueur. Super rapport qualité/prix!

The Wolftrap, Boekenhoutskloof, 2017

Boekenhoutskloof, Sémillon, Vin blanc, 2016, $39.75, code SAQ : 13299902.

Un peu de Muscat 2% a été ajouté à ce vin ce qui lui confère un profil bien aromatique. Au nez sur des notes de miel, de fruits blancs, de vanille, un soupçon d’ananas, quelques notes lactées, tout en élégance. En bouche la texture est bien riche, veloutée avec une acidité assez surprenante pour du Sémillon. C’est très goûteux sur des saveurs assez intenses d’abricots, de fruits blancs et d’une longueur plus qu’appréciable.

Boekenhoutskloof, Sémillon, Vin blanc, 2016

The Chocolate Block, 2017, $40.10, cépages : Syrah 69%, Grenache 14%, Cabernet-Sauvignon 11%, Cinsault 5%, sucre : 3.0 g/l, code SAQ : 10703412.

Ce vin mythique de la maison Boekenhoustkloff a fait ses preuves! Son nom peut porter à confusion car il provient d’une parcelle de ce nom et ne reflète pas nécessairement le profil aromatique du vin. Sur des notes d’épices et de cassis, tout en élégance et bien charmeur. C’est juteux, goûteux avec des tannins assez charpentés. Les flaveurs sont carrément sur les fruits noirs avec un soupçon (eh oui!) de chocolat noir et de notes empyreumatiques. Beaucoup de volume en bouche et d’une belle longueur.

The Chocolate Block, 2017

Boekenhoustkloof, Syrah, 2015, $55.50, code SAQ : 13299911.

Ce vin prend son inspiration dans la Vallée du Rhône nord ou on trouve les ‘’Côte-Rôtie’’ et autres vins des appellations de la région. Sur des notes de crème de fruits rouges bien mûrs (fraises), de cassis et d’épices douces. La texture est des plus veloutée et les tannins sont bien charpentés et tissés bien serré. La dominante en bouche est carrément sur les notes d’épices et de poivre avec une légère torréfaction. Beaucoup d’amplitude et de longueur en bouche.

Boekenhoustkloof, Syrah, 2015

Porseleinberg, Syrah, 2016, $86.75, code SAQ : 13141339.

Il m’en reste quelques bouteilles dans mon cellier que je garde bien précieusement. Un autre vin d’inspiration des vins de l’appellation  »Côte-Rôtie ». Sur des notes animales, viandées, de notes herbacées, soupçon d’olive et d’épices. De facture très classique tout en élégance et en fraîcheur avec une texture veloutée, une belle acidité bien fraîche et des tannins charpentés tissés bien serré. De belles notes de poivre en finale.

Porseleinberg, Syrah, 2016

Les vins de la maison Boekenhoutskloof sont représentés par l’agence Univins et Spiritueux.

Un très beau Chenin blanc d’Afrique du Sud!

Bellingam, The Bernard Series, Chenin Blanc Vieilles Vignes, Afrique du Sud, Western Cape, 2017

Bellingam, The Bernard Series, Chenin Blanc Vieilles Vignes, Afrique du Sud, Western Cape, 2017, $26.35, sucre: 2.1 g/l, code SAQ: 11154911.

Un de mes cépages préférés! Et quelle belle expression du cépage que ce Chenin Vieilles Vignes. Un nez assez complexe sur des notes de miel, d’abricots, de pêches, de fruits exotiques ainsi que quelques notes boisées assez présentes.

En bouche j’aime beaucoup le contraste entre la texture de ce vin qui est légèrement grasse et le niveau d’acidité bien fraîche. On a en bouche un rappel de ces notes perçues au nez et c’est particulièrement juteux! Les notes boisées sont assez marquées (le vin est élevé en barriques de chêne français – 50% nouveau – pendant 12 mois avant l’embouteillage) alors ceux qui aiment ce genre de vin vont grandement apprécier ce style.

VinsFins l’Agence – échantillons

Un vin blanc de Bourgogne, frais, léger et facile à boire. Le Bourgogne Aligoté, Silex.

Bourgogne Aligoté, Silex, Buissonnier, Vignerons de Buxy, Bourgogne, 2018

Bourgogne Aligoté, Silex, Buissonnier, Vignerons de Buxy, Bourgogne, 2018, $17.60, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 14178694.

Le Bourgogne Aligoté donne généralement des vins d’une acidité bien fraîche qui sont assez légers et facile à boire. C’est le vin de Bourgogne qui a longtemps été associé au kir. Ce Silex, 2018 en est un très bon exemple. Sur des notes assez discrètes d’agrumes, de pêches, de poires et de fleurs blanches. En bouche ce vin est bien frais avec une acidité presque tranchante et une texture légèrement grasse ce qui créé un beau contraste. En bouche on perçoit une belle sensation de minéralité sur un vin bien droit et ciselé ainsi qu’une longueur moyenne. Un vin bien polyvalent.

VinsFins l’Agence – échantillon

L’Amarone Montresor, 50 ans d’amour au Québec!

Cette semaine je rencontrais Edoardo Montresor, ambassadeur de la marque Montresor. Ce dernier voyage partout dans le monde pour promouvoir la marque. Mais quand il vient au Québec, c’est en terrain connu car c’est la région après l’Italie ou cet Amarone légendaire se vend le plus. Évidemment si on l’achète tant, c’est qu’il nous donne pleine satisfaction tant au niveau du goût que de son rapport qualité/prix.

Lors de cette rencontre nous avons dégusté une partie de la gamme des vins que la maison élabore dont un mousseux fait de Pinot Noir, un excellent Soave blanc fait de Garganega, un délicieux vin de Valpolicella et trois très beaux Amarones.

Edoardo qui est un ambassadeur hors pair nous a fait part de quelques notions intéressantes sur les vins de la région et sur l’histoire de sa famille. En voici quelques unes :

L’origine du nom de la famille est française. Claude Montresor qui résidait en Val de Loire a un jour tenté de tuer (sans succès) le Cardinal Richelieu. Il a du s’exiler en Italie dans la région de Vérone.

C’est en 1892 que l’arrière-grand-père d’Edoardo débute la fabrication du vin avec des raisins de Valpolicella. Ils seront les premiers à vendre du vin en bouteille sous une marque privée.

Que veut dire Valpolicella? Val : qui veut dire vallée, Poli : qui veut dire plusieurs, Cella : qui veut dire cellier. Donc bout à bout ça veut dire « la vallée où on trouve plusieurs celliers ».

Au départ les vins d’Amarone étaient appelés – Reciotto Scampa. On a par la suite changé le nom pour Reciotto Amarone.

La bouteille d’Amarone de Montresor à comme une apparence de verre sablé. La raison en est une technique. Les premières livraisons aux USA prenaient un temps très long. Afin de protéger le vin de la lumière pendant cette periode, le verre de la bouteille a été comme « sablé ».

Autrefois quand on servait le vin on y ajoutait du sucre afin d’en atténuer l’acidité. Avec les cépages de l’Amarone qui ont la peau épaisse (Corvina, Rondinella, Molinara) on s’est aperçu qu’on pouvait les faire sécher et ainsi augmenter leur teneur en sucre. Avec ces vins on n’avait plus besoin d’ajouter du sucre lorsqu’on servait le vin.

Séchage du raisin – méthode appassimento

La dégustation

Montresor, Rosé Royal, Vino Spumante Brut, cépage : Pinot Noir 100%, $38.00, disponible en importation privée (IP).

Sur des notes de fruits blancs, d’agrumes, florales et comme un soupçon de notes herbacées. La bouche offre une belle sensation de mineralite (un vin bien droit) avec un profil légèrement vineux (le Pinot Noir), d’une belle élégance et beaucoup de fraîcheur. Un vrai mousseux de bouffe avec une certaine structure et une belle longueur.

Montresor, Rosé Royal, Vino Spumante Brut

Montresor, Fattoria Soave Classico, 2017, $20.00, cépage : Garganega 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 13863745.

Les vins de Soave sont parmi mes préférés et j’ai beaucoup apprécié celui-ci. Sur une dominante florale, de pêches, très aromatique avec comme un soupçon de miel. En bouche, belle sensation de mineralite, avec une acidité presque vive qui donnait à ce vin un côté incisif. Belle longueur avec une finale sur les notes florales.

Montresor, Fattoria Soave Classico, 2017

Montresor, Valpolicella Classico Superiore, 2015, $24.00, cepages : Corvina 50%, Rondinella 50%, code SAQ : 13863737.

Ce vin est malheureusement peu disponible. On verra bien la disponibilité future car selon Edoardo, il reste du 2015 dans le Chai…

Ce vin était tellement équilibré! Dommage car je vous le recommande sans hésitation. Sur des notes de fruits rouges bien mûrs et d’épices avec un léger boisé. En bouche les notes d’épices dominent ainsi que les flaveurs de fruits rouges assez concentrées. Les tannins sont presque charpentés et toutes les composantes du vin sont dans un bel équilibre. Tellement bon!

Montresor, Valpolicella Classico Superiore, 2015

Montresor, Amarone della Valpolicella, 2015, $34.60, sucre : 6.0 g/l, code SAQ : 240416.

Avec un nez des plus charmeur sur des notes de crème de fruits rouges ainsi que des notes florales. La texture est des plus veloutée, l’acidité bien équilibrée et les tannins presque charpentés. D’une belle intensité mais pas trop ce que j’apprécie beaucoup. Un beau volume en bouche et beaucoup d’élégance. Et quelle longueur…

Montresor, Amarone della Valpolicella, 2015

Montresor, Amarone della Valpolicella Fondatore, $56.25, disponible en IP dès mars 2020.

Sur une dominante de fraîcheur avec quelques notes herbacées et de fruits rouges assez intenses. La texture est bien veloutée, l’acidité assez vive et les flaveurs sont carrément sur une dominante de fruits rouges (cerises). Quel beau contraste entre la fraîcheur et l’ensemble du profil aromatique.

Montresor, Amarone della Valpolicella Fondatore

Montresor, Capitel della Valpolicella, 2000. Ce vin n’est pas disponible.

Tellement beau sur quelques notes d’évolution de prunes et de tabac blond. Tout en équilibre, encore en jeunesse avec des tannins charpentés et d’une belle amplitude en bouche. Il lui reste encore plusieurs années à donner…

Montresor, Capitel della Valpolicella, 2000

L’agence Noble Sélections représente les vins de la maison Montresor.

Pour en savoir plus sur les vins de la maison Montresor: https://www.vinimontresor.com/en/

Quelques beaux vins que j’ai dénichés pour vous.

De belles découvertes!

Suite à une dégustation de quelques nouveautés, je vous fais part des vins qui ont particulièrement attiré mon attention. Ils sont tous disponibles à la SAQ alors profitez-en!

Azienda Agricola Planeta, Italie, Sicile, La Segreta Sicilia, Il Bianco, 2018, $15.60, cépages : Grenache Blanc 50%, Chardonnay 30%, Fiano 10%, Viognier 10%, code SAQ : 741264. Disponible dans 83 SAQ.

Sur des notes de pêches bien mûres, d’agrumes et de fleurs. C’est un vin riche, bien goûteux avec une belle sensation de minéralité, une acidité bien équilibrée sur une finale d’une belle longueur.

Azienda Agricola Planeta, Italie, Sicile, La Segreta Sicilia, Il Bianco, 2018

Côte-de-Nuit, Bourgogne, Cœur de Roches, en biodynamie, 2016, $39.75, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 11392741. Disponible dans 70 SAQ.

Un vin bien charmeur et bien typé sur des notes de fruits bien frais et purs (cerises, griottes, fraises et framboises) ainsi que quelques notes d’épices douces. En bouche la texture est un peu ferme, l’acidité bien fraîche et les tannins équilibrés et tissés bien serré. De belles flaveurs assez intenses de noyaux de cerises et de fruits noirs sur une finale passablement longue. De belles émotions en vue…Vraiment un très beau rapport qualité/prix pour ce produit.

Côte-de-Nuit, Bourgogne, Cœur de Roches, en biodynamie, 2016

Domaine du Pégau, Cuvée Sétier, Côtes du Rhône Villages, 2015, $24.95, cépages : Grenache 60%, Mourvèdre 20%, Syrah 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 14141568. Disponible dans 104 SAQ.

Décidemment ce vin m’a séduit! Avec un petit côté animal, des notes de thym, de garrigue, de lavande, d’olives, de fruits rouges (cerises) et de réglisse. Un très beau GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre). En bouche la dominante est sur les herbes, le poivre avec une texture veloutée, une acidité bien fraîche et des tannins assez charpentés. De la vraie ‘’provence liquide’’! Achetez ce vin sans hésiter!

Domaine du Pégau, Cuvée Sétier, Côtes du Rhône Villages, 2015

Terre del Barolo, Vinum Esta Est, Barolo, 2013, $29.95, cépage : Nebbiolo 100%, vieillissement de 38 mois (18 mois en fûts), code SAQ : 14027061. Disponible dans 80 SAQ.

Si vous voulez essayer un Barolo sans payer un prix extravagant, ce vin est pour vous. D’approche assez discrète, ce vin se laisse découvrir avec un peu de temps. Il sera approprié de le passer en carafe pour qu’il s’ouvre. Et une fois bien ouvert, il dégage des notes de cerises, de tabac blond, de roses, de cuir ainsi que quelques notes boisées bien intégrées. La dominante de ce vin en bouche ce sont ses tannins bien charpentés bien typés du Nebbiolo. Ces derniers s’entremêlent avec les flaveurs boisées, de noyaux de cerises et les notes florales dans une finale appréciable.

Terre del Barolo, Vinum Esta Est, Barolo, 2013

Arnaldo Rivera, Undicicomuni, Barolo, 2013, $49.75, cépage : Nebbiolo 100%, sucre : 1.8 g/l, code SAQ :  14027087. Disponible dans 126 SAQ.

Possiblement un de mes top vins! D’un charme fou ce vin dégage une multiplicité d’arômes tels le tabac blond, la rose, les épices douces, la prune et la fraise. En bouche c’est opulent, tout en finesse bien que ce soit du Nebbiolo avec une texture veloutée et des tannins bien charpentés, veloutés tous en équilibre. Et que dire de la longueur qui perdure…Peut vous sembler cher, mais mettons que c’est pas mal bon.

Arnaldo Rivera, Undicicomuni, Barolo, 2013

Shaw + Smith, The Other Wine Co., Grenache, Australie, McLaren Vale, 2018, $26.95, cépage: Grenache 100%, sucre: 1.2 g/l, code SAQ: 13879350. Disponible dans 113 SAQ.

Définitivement la dominante de ce vin est le fruit frais bien pur autant au nez qu’en bouche! Le nez est sur des notes de framboises, d’épices et d’herbes bien fraîches. Bien que ce soit de la Grenache, ce vin n’est pas lourd et tout en fraîcheur. Vraiment pas comme la Grenache d’Espagne ni du Sud de la France. En bouche, tout en équilibre  avec une acidité est bien fraîche, des tannins charpentés mais pas trop et des notes de fruits assez intenses sur une finale sur les noyaux de cerises. Différent, beau et délicieux!

Shaw + Smith, The Other Wine Co., Grenache, Australie, McLaren Vale, 2018

Dégustation des vins de l’agence Céleste Levure

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Un vin de Wayne Gretzky! No 99 Riesling. Excellent rapport qualité/prix!

Riesling, No 99, Wayne Gretzky, Canada, Péninsule du Niagara, $14.95, sucre : 20 g/l, code SAQ : 13299136.

Wayne ‘’score’’ encore une autre fois avec ce beau Riesling qui à ce prix, offre un excellent rapport qualité/prix. J’aime beaucoup ce Riesling qui dégage une belle sensation de minéralité sur des notes ‘’d’huile à lampe’’ (oui je sais…c’est comme des notes pétrolées) ainsi que ses flaveurs citronnées entremêlées d’un soupçon de fruits exotiques et de pêches. En bouche l’acidité est assez vive ce qui lui confère une belle fraîcheur et les notes citronnées sont assez intenses. La finale est sur le zeste de citron avec une légère amertume qui fait bien saliver.

Vous ferez de beaux accords avec le poulet aux agrumes, le poulet teriyaki, les brochettes de crevettes, un curry légèrement épicé et les sushis. À boire froid entre 10 et 12C.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Page 1 of 21

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén