Catégorie : $20.01 à $25.00 (Page 1 of 7)

Un Bourgogne blanc bien droit et des plus rafraîchissant!

Réserve de la Chèvre Noire, Chardonnay, Bourgogne, Albert Ponnelle, Boisseaux-Estivant, 2018

Réserve de la Chèvre Noire, Chardonnay, Bourgogne, Albert Ponnelle, Boisseaux-Estivant, 2018, $22.20, cépage : Chardonnay, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 14352031.

Le Réserve de la Chèvre Noire est le résultat d’une sélection de raisins issus du vignoble de la Côte de Beaune et de la Côte de Nuits. Il tire son nom d’une vieille histoire, à l’époque où les chèvres pouvaient encore brouter librement sur les chaumes, en limite des vignes. Une chèvre noire abandonnait quasi systématiquement le troupeau pour se régaler de bourgeons de vignes. En hommage à cet animal de bon goût et pour le ‘clin d’oeil’, Albert Ponnelle a décidé de produire la ‘Réserve de la Chèvre Noire’.

Les vins de ce producteur sont élaborés selon les principes de l’agriculture biologique. Aucun produit systémique (qui rentre dans la plante) n’est utilisé dans les préparations destinées aux traitements viticoles.

La plupart des vins d’appellation sont élevés en fûts avec pas plus de 10% de fûts neufs, afin de ne pas obtenir des vins marqués par le bois, mais qui possèdent leur propre identité et sont l’expression de leur terroir.

Notes de dégustation

Un très beau Chardo tout en fraîcheur et bien droit. Il s’ouvre sur des effluves de pêches très mûres, d’amandes et comme des notes de paille. Bien qu’il ait vieilli pendant 10 mois dans des fûts de chêne on ne sent pas de notes boisées ce qui est signe dans ce cas de son utilisation optimale.

La bouche est toute en fraîcheur, d’une texture riche et veloutée, d’une acidité assez présente pour un Chardo de cette appellation.  Et puis c’est cette sensation de minéralité qui domine comme des notes de ‘’caillou mouillé’’ et d’amandes que j’apprécie beaucoup. Belle persistance en bouche. Achetez ce vin sans hésiter!

Vous ferez de beaux accords avec des poissons riches tels saumons et thons. Il ira à merveille avec les fromages doux et à pâte molle comme le Brie et le Camembert.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Un très beau Chardonnay de Sonoma !

Chalk Hill, Chardonnay, Sonoma Coast, Californie, 2017

Chalk Hill, Chardonnay, Sonoma Coast, Californie, 2017, $24.90, sucre: 2.4 g/l, alc.: 14.5%, code SAQ: 13678128.

Surprenant ce très beau Chardonnay de l’appellation Sonoma Coast! Il s’ouvre sur des arômes de vanille, de beurre, de poires, de pêches, de pommes, d’ananas, de noix de coco et d’amandes grillées (il a vieilli 8 mois sur lies dans des barriques de chêne français, américain et hongrois, 30% neuf). 

En bouche la texture est crémeuse, l’acidité est bien fraîche et on ne sent aucune lourdeur dans ce vin. Puis s’entremêlent les flaveurs assez intenses perçues au nez avec un soupçon de miel et de notes boisées bien élégantes. Ce vin dégage une belle sensation de minéralité comme sur des notes crayeuses qui étonnent pour un vin de cette région.  Il m’a fait penser à certains blancs de Bourgogne bien complexes avec une finale assez longue et bien goûteuse. À acheter sans hésitation!

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer sauce crémeuse, volaille grillée, asperges à la crème, blanquette de poissons.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Chalk Hill

La propriété de Chalk Hill a été fondée en 1972 dans la région viticole américaine (AVA) de Chalk Hill et Russian River Valley.

La propriété représente 1,340 acres, dont 382 acres sont présentement sous vignes.

Chalk Hill est une sous-appellation de l’appellation Russian River Valley établie en 1983.

Sa topographie unique, climatique et géologique diverse permet de planter des cépages bordelais et bourguigons.

Le nom Chalk Hill vient du fait que les sols sont composés de cendres volcaniques et de pierres blanches, semblable à de la craie (“chalk”), suite aux éruptions depuis des millénaires du Mont St-Helens à proximité de la région.

Chalk Hill est situé entre les AVA reconnues de Knights Valley, Alexander Valley et Russian River Valley.

Viticulture durable à 100%

Quels vins boire durant le Super Bowl?

Hein!! Quoi, du vin?? Alors que c’est normalement le festival de la bière, il y a moyen d’accorder la bouffe du ‘’Super Bowl’’ avec du vin !! Voici donc quelques suggestions qui agrémenteront votre party du Super Bowl. Évidemment on souhaite que Laurent Duvernay-Tardif gagne son match. Go Kansas City Chiefs!!

Ailes de poulet de type Buffalo bien épicées!

Alors que votre bouche sera probablement en feu…il n’y a rien de mieux qu’un vin élaboré avec le cépage Albarino. Celui-ci avec ses notes d’agrumes et son acidité plus que relevée livrera la fraîcheur dont vous aurez besoin!

Paco & Lola LoLo, Rias Baixas, $14.90, cépage : Albarino, sucre: 2.2 g/l, code SAQ : 13089868.

Beau vin espagnol élaboré à partir du cépage Albarino. Goûteux, belle acidité et pas mal de longueur pour un vin de ce prix. Très beau rapport qualité/prix. Quelle belle alternative au Sauvignon blanc.

Paco & Lola LoLo, Rias Baixas

Ailes de Poulet de style BBQ!

Celles-ci moins épicées que les Buffalo seront servies avec une sauce de type BBQ épicée et sucrée. Un bon vin élaboré avec le cépage Grenache fera l’affaire. Il créera un beau contraste avec les sauces BBQ.

La Vieille Mule, rouge, Languedoc-Roussillon, IGP Côtes Catalanes, cépages : Grenache Noir 100%, $16.40, code SAQ : 13284604 

Un nez des plus charmeur…Des notes de fruits rouges bien mûrs (rhubarbe, fraises, framboises) et noirs (mûres), quelques notes florales. En bouche le tout est d’un bel équilibre autant au niveau du moelleux qu’au niveau de l’acidité. De belles notes de fruits noirs, de cerises et de noyaux de cerises (légère amertume en fin de bouche). Très beau vin qui offre un excellent rapport qualité/prix.

La Vieille Mule, rouge, Languedoc-Roussillon, IGP Côtes Catalanes

Trempette aux épinards et aux artichauts!

L’acidité de cépage, sa belle sensation de minéralité ainsi que ses arômes d’agrumes et de fruits blancs se marient bien avec ce plat.

Weingut Jurtschitsch Grüve, Gruner Veltliner, Autriche, Kamptal, 2018, $24.70, alc.: 13%, 1.2 g/l, code SAQ: 13679884.

J’aime beaucoup ce cépage pour sa fraîcheur, son acidité normalement bien vive et son côté bien aromatique. Celui-ci déborde d’énergie avec son petit côté agrumes, de fruits blancs avec comme un soupçon de miel et une touche de fruits exotiques. Sa vinification en cuves inox met totalement l’accent sur ses notes fruitées. En bouche il est bien croquant avec son acidité bien vive et sa belle sensation de minéralité. Sa finale est toute en fraîcheur.

Son étiquette, des plus particulière, a été créée par l’artiste Christian Ludwig Attersee. Impossible de la manquer sur les tablettes de la SAQ!!

Weingut Jurtschitsch Grüve, Gruner Veltliner, Autriche, Kamptal, 2018

Porc effiloché!!

L’accord avec le cépage Zinfandel est fabuleux! Ses arômes et flaveurs de fruits un peu confiturés vont si bien avec le porc effiloché.

Terre Rouge, Zinfandel, Easton, 2014, $28.40, code SAQ: 897132.

Généralement un vin assez coloré. Les arômes et saveurs: fruits rouges (framboises), fruits noirs (cassis), autres (tabac blond, sucre brun, cannelle). Les tannins sont de charpentés à tanniques. ‘’Le vin pour les côtes levées’’.

Terre Rouge, Zinfandel, Easton, 2014

Pizza!!

La pizza demande un vin versatile qui s’associe à l’acidité de la pâte de tomates ainsi qu’aux divers ingrédients qui en font partie. Les vins de Barbera sont tout indiqués!

Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG, $15.30, cépage : Barbera, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 356105.

Incroyable que ce vin qui se détaille $15.30 ait vieilli un total de 16 mois (3 mois en barrique et 13 mois en bouteille) avant d’être vendu. Issu d’un célèbre cépage du Piémont, la Barbera (c’est aussi une appellation), ce vin nous accueille sur des effluves de cerise fraîches et bien juteuses, un soupçon d’épices douces ainsi qu’un beau boisé discret tellement bien intégré.

En bouche les accents de cerises, de noyaux de cerises et d’épices douces s’entremêlent de façon harmonieuse avec l’acidité bien fraîche typique de ce cépage et des tannins presque charpentés, souples et moyennement corsés. Excellent rapport qualité/prix!

Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG

Un bouquet de coups de cœur!

Coups de coeur de la dégustation de l’agence Rézin – Janvier 2020

Nous étions cette semaine invités par l’agence Rézin à déguster plusieurs de leurs vins. C’est toujours agréable de sortir d’une telle dégustation avec plusieurs trouvailles et coups de cœur. Je vous fais donc part de ceux qui ont particulièrement retenu mon attention.

Weingut Jurtschitsch Grüve, Gruner Veltliner, Autrice, Kamptal, 2018, $24.70, alc.: 13%, 1.2 g/l, code SAQ: 13679884.

J’aime beaucoup ce cépage pour sa fraîcheur, son acidité normalement bien vive et son côté bien aromatique. Celui-ci déborde d’énergie avec son petit côté agrumes, de fruits blancs avec comme un soupçon de miel et une touche de fruits exotiques. Sa vinification en cuves inox met totalement l’accent sur ses notes fruitées. En bouche il est bien croquant avec son acidité bien vive et sa belle sensation de minéralité. Sa finale est toute en fraîcheur.

Son étiquette, des plus particulière, a été créée par l’artiste Christian Ludwig Attersee. Impossible de la manquer sur les tablettes de la SAQ!!

Weingut Jurtschitsch Grüve, Gruner Veltliner, Autrice, Kamptal, 2018

Christophe Pacalet, Les Marcellins, Beaujolais, 2018, $17.75, cépage : Gamay 100%, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 14349051.

Christophe Pacalet est le neveu de Marcel Lapierre figure légendaire dans le Beaujolais. Comme on dit, la pomme (ou le raisin…) n’est pas tombée loin du pommier et toute cette expertise accumulée au fil des années se retrouve dans ses vins. Celui-ci en est un vibrant exemple.

Coup de cœur pratiquement unanime, ce vin est résolument porté sur le fruit bien frais. Sur des effluves de fraises, d’épices douces et de cerises il est des plus charmeur. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité bien fraîche et les tannins équilibrés et peu corsés. Les flaveurs de fruits sont d’une belle intensité et se prolongent en bouche de façon élégante. Un vin à acheter !! Malheureusement il n’y en a peu en magasin. Cependant on me chuchote dans l’oreille qu’il sera de nouveau disponible vers la fin mars.

Christophe Pacalet, Les Marcellins, Beaujolais, 2018

Jean-François Mérieau, Le Bois Jacou, Vallée de la Loire, Touraine, 2018, $21.50, cépage : Gamay 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 12572858.

Ce vin provient d’un vignoble qui s’étend sur 10 hectares de vignes âgées de 10 à 60 ans qui donnent un vin qui déborde d’arômes et de saveurs fruitées telles les fraises, les framboises. Puis suivent des accents d’épices douces comme la cannelle et de belles notes de poivre. En bouche les flaveurs sont d’une belle intensité, la texture est bien veloutée et les tannins sont bien équilibrés presque gouleyants (peu corsés). La finale est totalement sur les fruits avec une trame épicée. Très beau vin!!

Jean-François Mérieau, Le Bois Jacou, Vallée de la Loire, Touraine, 2018

Domaine La Madura, Languedoc-Roussillon, Saint-Chinian, Classic, 2017, $19.45, cépages : Carignan 39%, Grenache 30%, Mourvèdre 16%, Syrah 15%, sucre : 1.9 g/l, code SAQ : 10682615

Un vin bien généreux d’une appellation que j’aime beaucoup. S’invitent de belles notes de garrigue, de fruits rouges bien mûrs, un soupçon de mûres et de belles notes florales. En bouche c’est généreux sur des flaveurs d’épices douces bien dosées, tout en amplitude et d’une longueur appréciable. Ce domaine est classé HVE3 (Haute Valeur Environnementale), le plus haut niveau bio en France.

Domaine La Madura, Languedoc Roussillon, Saint-Chinian, Classic, 2017

Domaine Richaud, Vallée du Rhône, Cairanne, 2017, $41.50, cépages: Grenache 45%, Mourvèdre 27%, Syrah 14%, Carignan 12%, sucre : 1.9 g/l, code SAQ : 12711037.

Sublime ce vin! Tout en fraîcheur sur des effluves de fruits bien mûrs avec un beau soupçon de menthe, de poivre ainsi que des notes d’olives. D’un beau velouté avec des tannins charpentés et tissés bien serré il dégage passablement de volume et d’amplitude en bouche. Et que dire de sa longueur…

Domaine Richaud, Vallée du Rhône, Cairanne, 2017

Domaine La Tour Vieille, La Pinède, Languedoc-Roussillon, Coullioure, 2018, $27.15, cépages : Grenache 75%, Carignan 25%, sucre : 3.0 g/l, code SAQ : 13638513.

Sur des arômes d’olives, de prunes ainsi qu’un soupçon d’épices douces. En bouche c’est élégant, bien velouté avec des tannins charpentés mais pas trop. J’aime bien cette amplitude en bouche sur des flaveurs de fruits noirs et de cacao.

Domaine La Tour Vieille, La Pinède, Languedoc-Roussillon, Coullioure, 2018

Agence Rézin – dégustation

Coup de Coeur que ce 100% Roussanne!

Château du Trignon, Côtes du Rhône, Famille Quiot, vin blanc, 2018

Château du Trignon, Côtes du Rhône, Famille Quiot, vin blanc, 2018, $21.75, cépage : Roussanne 100%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 14205381.

J’ai eu le privilège en 2018 de rencontrer Jérôme Quiot juste avant son décès et de déguster plusieurs de ses vins avec lui. Quelle expérience ça avait été! La philosophie dont il imprégnait ses vins était cadrée sur le fruit, l’équilibre, la finesse et l’élégance. « « Nous voulons faire des vins complexes, fins et élégants’’. Et c’est toujours le cas.

Jérôme Quiot et Claude Lalonde (Vinformateur)

Qui plus est, ce vin est élaboré entièrement avec le cépage Roussanne qui j’affectionne particulièrement. Souvent utilisé en assemblage c’est un cépage de couleur d’un jaune dorée, bien aromatique qui dégage des effluves assez intenses d’abricots, de notes florales, de miel et de noix (notes oxydatives).

Ces caractéristiques se retrouvent dans ce vin avec au nez des effluves d’abricots, de pêches, de cantaloup, de miel et un soupçon de noix. En bouche c’est cette belle sensation de minéralité et une belle acidité qui étonnent. Sur des flaveurs de noix et d’amandes et une texture légèrement grasse, c’est un vin bien goûteux dont on ne se lasse pas. On achète tant qu’il y en a!!

Je l’ai essayé avec une fondue suisse (eh oui…) et l’accord était super! La texture grasse du vin et les notes de noisettes se mariaient très bien avec le fromage. Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer sauce crémeuse, volaille, viandes blanches et fromages crémeux.

Agence AOC

Tiens donc, cinq vins qui accentueront votre plaisir des Fêtes!

Marques de Casa Concha, Concha y Toro, Chardonnay, Chili, 2017, vin blanc, $20.50, sucre: 1.5 g/l, code SAQ : 11416141.

Un vin blanc assez intense sur des arômes de poires assez évidentes, de notes boisées (11 mois en barriques de chêne français), d’agrumes ainsi qu’une touche de vanille et de noisettes. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité assez vive pour un Chardonnay et les flaveurs de poire, de noisettes sont assez intenses. Il y a comme un petit côté rustique à ce vin qui est particulièrement goûteux avec une belle finale sur une touche d’amertume. Vous ferez de beaux accords avec des poissons grillés, des plats de poulet en sauce crémeuse et des fromages bien crémeux et coulants.

Marques de Casa Concha, Concha y Toro, Chardonnay, Chili, 2017

Gabriel Meffre, Saint-François, Côtes du Rhône, 2018, $17.95, vin rouge bio, cépages : Grenache 55%, Syrah 45%, sucre : 2.3 g/l, code SAQ : 14092938.

Ce vin est tout nouveau et fait partie du programme Pépinière de la SAQ. C’est-à-dire qu’il est disponible dans une quarantaine de succursales afin d’en déterminer le potentiel de marché. Afin d’en déterminer la disponibilité, veuillez consulter le site de la SAQ : www.saq.com

Des accents de fruits rouges bien mûrs (framboises, cerises) ainsi que de notes d’épices douces. Équilibré, des plus souple ce vin a une belle texture veloutée et des tannins presque charpentés et soyeux. Il est plus en finesse qu’en intensité et fera de très beaux accords avec les plats des fêtes genre tourtière, ragoût de pattes et autres.

Gabriel Meffre, Saint-François, Côtes du Rhône, 2018

Rioja Vega, Espagne, Rioja Baja, 2018, $10.95, cépages : Tempranillo 90%, Grenache 10%, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 12699197.

Définitivement sur des effluves de fraises, de cerise, d’eucalyptus et d’épices douces, pratiquement comme un Beaujolais. C’est un vin assez surprenant pour le prix avec une belle texture et des tannins qu’on croirait être plus charpentés pour du Tempranillo. Ceux-ci sont bien souples et gouleyants tout comme un Beaujolais. La dominante des flaveurs est sur les frais rouges frais. Ce vin offre un excellent rapport qualité/prix.

Rioja Vega, Espagne, Rioja Baja, 2018

L’Impromptu, Saint-Verny, Vallée de la Loire, Côtes d’Auvergne, 2017, $19.00, cépage : Gamay 100%, sucre : 2.1 g/l, code SAQ : 13343264.

J’en avais parlé lors de ma rencontre avec Léa Desprat de la maison Desprat Saint-Verny en mai dernier. Véritable Coup de Cœur le 2016 m’avait subjugué. Ce 2017 continue sur cette lancée!! J’avoue d’emblée que plusieurs vins élaborés de Gamay m’enchantent particulièrement. Plusieurs des 10 crus de Beaujolais, de la Loire et certainement d’Auvergne font de ce cépage des vins succulents que j’affectionne.

Résolument sur des notes de fruits bien frais (fraises, framboises et cerises) avec une petite touche de notes épicées. La bouche est veloutée, presqu’une caresse et les tannins sont presque charpentés donnant à ce vin une très belle structure. L’ensemble m’enchante et me séduit de nouveau.

L’Impromptu, Saint-Verny, Vallée de la Loire, Côtes d’Auvergne, 2017

Feist, Porto Colheita, 1998, $36.00, cépages: Tinta barroca 25%, Tinta roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga nacional 25%, sucre: 57 g/l, code SAQ: 734632.

Sur des accents assez intenses de raisins très mûrs, de notes de caramel, de chocolat, de noisettes, de dattes et de figues. Tellement ‘’chill’’ et d’une belle douceur avec comme une certaine opulence. Je l’ai bien aimé!

Feist, Porto Colheita, 1998

Tous ces vins sont des échantillons que j’ai reçus.

Dégustation à l’anonyme et spectacle pour la fête du Grand Stef !!

Hier c’était la fête du Grand Stef (Stéphane) un des fameux Moustiquaires (groupe de dégustation de plus sérieux…) et évidemment afin de souligner cet événement on s’est tapé une dégustation à l’anonyme ainsi qu’un spectacle donné par Joanne Griffith. Musique et vins vont de pair évidemment !!

Les Moustiquaires: de gauche à droite: Claude (Vinformateur), Bob, Ben et Stéphane (Le Grand Stef)

Nous étions une dizaine autour de ces flacons et chacun y allait de son pronostique afin de trouver quel était chaque vin. Pas évident! Alors je vous fais part des vins qui ont particulièrement retenu mon attention. Dans mes commentaires je vous dis ce que nous croyions être le vin (cépage, pays etc.) puis finalement ce qu’il était vraiment! Surprenant!

Frontonio, Telescopico, Valdejalon, Espagne, 2015, $28.95, cépage: Garnacha, code SAQ : 14083441.

Nous avons tourné autour du pot pendant un bout de temps pour finalement penser que c’était un GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) du Languedoc. On était pas loin! De la belle Grenache d’Espagne avec un beau volume en bouche, des notes de fruits bien mûrs et des tannins presque charpentés assez souples. Bien goûteux! Pas mal beau!

Frontonio, Telescopico, Valdejalon, Espagne, 2015

Mommessin, Grandes Mises, Saint-Amour, Beaujolais, 2017, $24.75, cépage: Gamay, code SAQ: 13386168.

Nous avons découvert le cépage Gamay mais nous croyions qu’il provenait de la Loire à cause de la fraîcheur du fruit. Finalement c’était un Saint-Amour!  Un vin suave, d’une texture tellement veloutée avec des accents de fruits rouges (fraises, cerises) intenses d’une fraîcheur étonnante.  Vraiment superbe! Un des dix crus du Beaujolais qu’il vaut la peine d’acheter.

Mommessin, Grandes Mises, Saint-Amour, Beaujolais, 2017

Dampt, Petit Chablis, Vieilles Vignes, 2018, $23.60, code SAQ: 13657677.

Encore une fois nous avons tourné autour du pot avec un assemblage de Chardonnay et de Sauvignon blanc à cause de l’acidité. On cherchait un vin de région nordique. C’était un Petit Chablis dont l’acidité était tellement fraîche, un vin bien droit sur des flaveurs de fruits blancs et un soupçon de notes beurrées.

Dampt, Petit Chablis, Vieilles Vignes, 2018

Rainer Wess, Riesling, Wachau, Basse-Autriche, 2017, $26.65, code SAQ : 13983544.

J’ai cru que c’était un Friulano du l’Alto Adige alors que c’était un beau Riesling d’Autriche. Ce qui nous m’a berné c’est le fait que ce vin n’avait aucunement les notes pétrolées typiques au cépage et finalement ressemblait à un Friulano que j’avais récemment dégusté. Belle acidité, niveau de sucre en équilibre avec l’acidité. Super beau!

Rainer Wess, Riesling, Wachau, Basse-Autriche, 2017

Vignalta Venda, Italie, Vénitie, Colli Euganei, 2014, $21.25, cépages : Merlot 80%, Cabernet-Sauvignon 20%, code SAQ : 12523503.

Nous étions en Italie mais nous croyions que c’était un vin élaboré avec du Sangiovese surtout à cause des notes épicées et des tannins qui étaient charpentés. Surprise! C’était un assemblage de Merlot et de Cabernet-Sauvignon! D’un bel équilibre avec des notes de cassis, de prunes, de cerises et d’un beau boisé bien intégré.  

Vignalta Venda, Italie, Vénitie, Colli Euganei, 2014

Barros, Porto Colheita, 2001, $36.75, code SAQ : 882894.

Celui-là n’a pas été dégusté à l’anonyme. Il s’ouvre sur des arômes assez intenses de raisins frais, de prunes, de fruits secs, de fruits confits ainsi qu’un soupçon de caramel. Beau velouté avec une texture assez grasse, ce Colheita est doté d’une acidité assez surprenante qui équilibre bien le niveau de sucre perçu. Il émane des flaveurs de mélasse, de notes balsamiques, de fruits secs et d’épices dans un volume assez sphérique en bouche dans une bonne persistance gustative.

Barros, Porto Colheita, 2001

Spectacle de Joanne Griffith

Joanne Griffith – fête de Stéphane

Délicieux Petit Chablis bien droit, floral et qui dégage une belle sensation de minéralité!

Petit Chablis, Les Ammonites, Bourgogne, François Martenot, 2018

Petit Chablis, Les Ammonites, Bourgogne, François Martenot, 2018, $21.95, cépage : Chardonnay, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 14168411.

Au nez sur des notes florales, de pêches et d’agrumes. En bouche le moelleux est ferme, l’acidité bien fraîche et ce qui domine c’est cette belle sensation de minéralité venant d’un vin bien droit qui dégage beaucoup de tension. De belles saveurs de pêches et de noyaux de pêches avec une légère amertume qui fait bien saliver. C’est savoureux, goûteux et des plus satisfaisant avec une belle finale sur des notes de craie.

Vous ferez de beaux accords avec des volailles, le veau en sauce crémeuse, les risottos crémeux et les poissons grillés

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Faites le plein d’idées et découvrez des surprises parmi ces neuf suggestions de vins!

Dégustation

Un mousseux britannique appelé Britagne, des vins d’Espagne, de Slovénie, de France, d’Afrique du Sud , de Hongrie et d’Italie. Tous disponibles à la SAQ, à vous de les découvrir!

Un ‘’Britagne’’, version champagne britannique, Exton Park, Blanc de Noirs, $49.75, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 14134801.

Ce qui domine dans ce mousseux c’est sa sensation de minéralité avec comme un goût crayeux ce qui donne l’impression d’un vin bien droit. En bouche c’est d’une texture crémeuse avec des flaveurs de fruits blancs et de levure, bien croquant avec une acidité assez vive. Étant fait entièrement de Pinot Noir, il est de tendance vineuse et possède une belle structure. Il vaut entièrement la peine de l’essayer car il se compare facilement aux Champagnes de même prix. Vraiment une nouveauté.

Britagne, Exton Park, Blanc de Noirs

D’Espagne, Penedès, Tuvi, Sumarroca, 2018, $15.35, cépages : Xa-rello 50%, Gewutrztraminer 30%, Riesling 10%, Viognier 10%, sucre : moins d’un gramme, code SAQ : 13574687.

Coup de Coeur! Aromatique et parfumé ce vin m’a conquis! C’est floral avec un soupçon de fruits exotiques, de notes citronnées et de zeste de lime et citron. En bouche c’est tout en fraîcheur et en équilibre avec une belle acidité vive. Le tout se termine sur des flaveurs de zeste de citron et de pamplemousse. Et quel rapport qualité/prix! À acheter!

Tuvi, Sumarroca, 2018

France, Chablis, Nicolas Potel, 2017, $27.35, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 14045171.

Ce vin est travaillé à la bourguignonne avec bâtonnage sur lies et vieillissement en foudre ce qui lui donne des notes un peu beurrées, de fruits blancs (poire) et un soupçon de barbe à papa. C’est assez gras en bouche, riche et élégant avec une belle acidité en finale ce qui créé un beau contraste avec le gras de la bouche. À essayer assurément!

Chablis, Nicolas Potel, 2017

Slovénie, Domaine Ciringa, Fosilni Breg, Sauvignon Blanc, 2016, $27.15, sucre : 2.1 g/l, code SAQ : 13910290.

Dégusté à l’aveugle j’aurais cru un Sauvignon Blanc de la Loire tellement il était typé et bon. Eh non! Il vient de la Slovénie. Il livre tout ce que vous vous attendez d’un Sauvignon Blanc : des notes herbacées, citronnées avec une acidité vive bien fraîche ainsi qu’une belle sensation de minéralité. La finale assez longue est sur le zeste de pamplemousse. Un beau vin funky!

Domaine Ciringa, Fosilni Breg, Sauvignon Blanc, 2016

D’Afrique du Sud, Western Cape, Kloof Street, Chenin Blanc, 2018, $22.20, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 12889409.

Cette winery a été élue ‘’Winery of the Year’’ d’Afrique du Sud! Rien de moins! Quel vin charmeur avec ses notes de miel, de fruits blancs bien mûrs. Et ça sent les fleurs! Bien goûteux (pommes jaunes) avec une texture un peu grasse, une acidité fraîche et une belle sensation de richesse. Belle longueur!

Kloof Street, Chenin Blanc, 2018

Italie, Arcese, Bera Vittorio E Fligli, 2017, $29.40, cépages : Arneis 30%, Cortese 30%, Sauvignon Blanc 30%, Vermentino 10%, sucre : 3.2 g/l, code SAQ : 14039301.

Coup de Coeur! Épices, cannelle, estragon, notes de résine et balsamiques, senteurs de rose, petit côté oxydatif et saveurs de poires. Tout un début! En bouche tout est en équilibre avec des flaveurs complexes et intenses. Vraiment beau! Achetez ce vin! Beaux accords avec dinde grillée, filet de porc aux poires et estragon.

Arcese, Bera Vittorio E Fligli, 2017

Hongrie, Szekszard, Kadarka, Heimann, 2017, $22.90, code SAQ : 14057219. Prochainement sur les tablettes de la SAQ.

J’avais le nez dans le casseau de fraises bien fraîches! J’avais l’impression de boire un Gamay du Beaujolais. Tout en équilibre, sur dominantes de fruits rouges avec des tannins assez légers. Des plus  rafraîchissant.

Kadarka, Heimann, 2017

Afrique du Sud, Malmesbury, The Innocent, Pinotage, Lamershoek, 2017, $20.20, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13668392.

Sur dominante de notes empyreumatiques (fumée), de fruits noirs (mûres) et de réglisse. Les tannins sont charpentés et belle longueur. Il faut aimer le style et le cépage qui est vraiment typique à l’Afrique du Sud!

The Innocent, Pinotage, Lamershoek, 2017

Afrique du Sud, Swartland, Kloof Street, Red, 2017, $22.90, cépages : Syrah 73%, Mourvèdre 12%, Cinsault 8%, Carignan 6%, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 12483927.

Ce vin est littéralement bâti comme un GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) du sud de la France. Et il est très réussi avec ses notes d’épices, de prunes, de fraises légèrement confiturées et de fruits noirs. En bouche il offre un beau volume, est bien goûteux sur dominante de fruits noirs et des tannins dodus et presque charpentés. Vraiment pas mal!

Kloof Street, Red, 2017

Afrique du Sud, Malmesbury, Terre Brûlée, Rouge, 2017, $22.45, cépages : Syrah 60%, Cinsault 40%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13738055.

Coup de Coeur! Dominante assez intense de fruits rouges et d’épices sur des tannins assez charpentés. C’est élégant, goûteux et d’une belle concentration. À ce prix, on achète!

Terre Brûlée, Rouge, 2017

L’agence Rézin représente tous ces vins au Québec

Page 1 of 7

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén