Catégorie : $40.00 et plus (Page 1 of 2)

À la découverte des vins de François Lurton. De l’Espagne jusqu’en Argentine.

J’ai eu le plaisir, tout récemment,  de déguster une bien petite partie des vins de François Lurton avec Mathilde Bazin de Caix. Nous avons débuté avec les vins Hermanos Lurton dont la provenance pour les vins blancs est la D.O.Rueda (créée en 1980) et pour les vins rouges la D.O. Toro toutes deux situées au sud de l’appellation Castille et Léon en Espagne. Nous avons eu le plaisir de déguster les grands vins Campo Eliseo et El Albar.  Puis nous sommes passés en Argentine dans la région de Mendoza avec la Bodega Piedra Negra propriété de François Lurton. Tout un périple! Alors suivez-moi dans cette dégustation et faites de belles découvertes!

http://vinsfins.ca/   https://www.francoislurton.es/

Hermanos Lurton : https://www.hermanoslurton.es/en/

Rueda

Toro

Propriété de François Lurton (4ieme génération de la célèbre famille Lurton) depuis 1992 il débute la production de vins blancs avec le cépage Verdejo qui donne des vins blancs secs et aromatiques. Puis à la recherche d’un terroir pour produire de grands vins rouges il se tourne vers la D.O. Toro et y découvre de vieilles parcelles du cépage Tinta de Toro exceptionnelles comme la Cuesta Grande. Comme le mentionne François Lurton: « il s’agit de l’une des plus anciennes appellations d’Espagne et son cépage est Tinta de Toro est très particulier ».

La Dégustation:

Hermanos Lurton, Verdejo, La Perdiz, Rueda, 2017, $15.85, code SAQ: 727198. Noté 90+ points Guia Penin.

Notes d’agrumes assez persistantes et de fruits blancs ainsi que quelques notes herbacées . En bouche l’acidité est bien fraîche avec une petite touche saline. La finale, un peu courte, est tout en fruits.

 

 

Hermanos Lurton, Tempranillo, 2016, $15.45, code SAQ : 10359261. Noté 91 points Guia Penin.

Au nez un soupçon de notes animales surpassées rapidement par des notes de fruits rouges surtout sur la cerise ainsi qu’une touche vanillée. En bouche, les tannins sont bien charpentés tissés serré avec des notes de fruits rouges et noirs sur la cerise ainsi que quelques notes d’épices douces. Un vin généreux, facile à boire et d’une belle longueur.

 

Campo Eliseo : https://www.francoislurton.es/

En 2001 François Lurton s’associe avec Michel et Dany Rolland afin d’exploiter tout le potentiel d’un terroir exceptionnel pour y produire un grand vin: Le Campo Eliseo. Une cave unique en son genre y est construite au coeur de l’appellation Rueda sur les grands plateaux de La Seca, le berceau du Verdejo. Campo Eliseo deviendra une histoire vraie d’oenologues passsionés par les terroirs et par les cépages uniques.

La dégustation :

Campo Eliseo, Verdejo, Rueda, 2013, $97.95 disponible en importation privée en caisse panachée (laquelle inclut d’autres vins). Noté 92 pts Guia Gourmets. http://vinsfins.ca/

Ce vin a un nez des plus charmeurs vraiment superbe avec des notes de cire d’abeille, de fruits blancs légèrement oxydés. En bouche la texture est de velours avec une acidité presque fraîche. C’est goûteux avec des notes de fruits blancs et exotiques. D’une belle structure avec une longueur très appréciable.

Campo Alegre, Toro, 2014, autour de $30.00, ce vin sera possiblement disponible à la SAQ. Noté 91 pts James Suckling. À suivre…

Des notes de fruits rouges et noirs assez intenses mais pas trop ainsi que des notes d’épices. Bel équilibre en bouche avec des tannins bien charpentés tissés serré. Des notes de cerises toutes en finesse avec beaucoup de volume et d’amplitude. Superbe longueur.

 

Campo Eliseo, Toro, 2006, $97.95. Ce vin est disponible en importation privée en caisse panachée. Ce vin était consacré Le meilleur vin d’Espagne selon Wine Enthusiast en 2006. http://vinsfins.ca/

Des notes d’évolution avec un côté notes animales sur le cuir ainsi que des notes de fruits rouges. La bouche est toute en équilibre avec des tannins charpentés et beaucoup de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…

El Albar, Toro, 2006, $33.75, disponible en importation privée. http://vinsfins.ca/   https://www.lurton.com/bodega-el-albar

Ce vin fait partie de mes préférés. Des notes sur la fraise bien mûre et légèrement confiturée . En bouche, la texture est de velours avec des tannins presque charpentés. Des notes d’évolution sur un côté animal ainsi que des notes de fruits rouges et noirs. Assez incroyable!!

 

Bodega Piedra Negra Argentine : https://www.bodegapiedranegra.com/

Et puis nous sommes allés du côté de l’Amérique du Sud avec la Bodega Piedra Negra située en Argentine. François Lurton y a planté ses vignes dans la vallée de l’Uco, au pied de la Cordillère des Andes, à une altitude de 1 100 m, dans des conditions semi-désertiques (le sol alluvial, pauvre et graveleux, rappelle Pessac-Léognan!). Il a construit son vignoble, Bodega Piedra Negra, au cœur de 200 hectares de terres vierges acquises au milieu de ce qui, quelques années plus tard, deviendrait l’indication géographique de Los Chacayes.

La dégustation :

Gran Lurton, 2013, Cabernet-Sauvignon, $24.30, code SAQ : 11375596.

J’ai beaucoup aimé ce vin! Sur des notes herbacées, de cèdre, de fruits rouges surtout sur le cassis avec des notes épicées. La facture de ce vin est des plus classique, très Cabernet de style européen avec des tannins particulièrement charpentés mais bien lisses, sur des notes de fruits rouges avec passablement de volume et d’amplitude. Très beau rapport qualité/prix !

http://vinsfins.ca/

Explorons l’univers de Stag’s Leap Wine Cellars ! Parmi ce qui se fait de mieux à Napa!

J’ai eu l’opportunité de rencontrer seul à seul Marcus Notaro, Winemaker chez Stag’s Leap Wine Cellars la Maison mythique de la vallée de Napa. J’ai beaucoup apprécié non seulement la dégustation du trio mythique des vins de cette maison (le SLV, le Fay et le Cask 23) mais aussi les commentaires de Marcus qui m’ont permis de mieux comprendre la philosophie qui guide l’élaboration de leurs vins. Cette rencontre a été mise sur pied par l’agence Dandurand : https://www.vinsdandurand.com/fr/.

Stag’s Leap Wine Cellars – un survol: https://www.cask23.com/

Stag’s Leap Wine Cellars a été fondée au début des années 1970 par Warren Winiarski suite à une dégustation des vins de Nathan Fay. Enchanté par ces vins, cette dégustation le convainc d’investir dans la région. Il acquiert 44 acres voisins de Nathan Fay qu’il appelera Stag’s Leap Wine Cellars et replante avec des cépages bordelais à dominante de Cabernet-Sauvignon. Le premier millésime, le 1972, sera le S.L.V. acronyme pour Stag’s Leap Vineyards. En 1986 il achètera le vignoble en entier de Nathan Fay.

Le monde bascule quand en 1976 Warren présente son millésime 1973 (Stag’s Leap Wine Cellars Cabernet-Sauvignon 1973) à une compétition internationale tenue à Paris ‘’Le Jugement de Paris’’ et triomphe en prenant la première place devant des vins mythiques tels les Château Mouton-Rothschild, Château Haut-Brion et autres vins renommés.  Ces résultats mettent Stag’s Leap sur la carte et lui assurent un succès planétaire.

C’est en 2007 qu’un partenariat est conclu avec Ste. Michelle Wine Estate et Marchesi Antinori qui assureront la gestion et le développement de la Maison.

Le domaine comprend trois vignobles à Napa: le vignoble Stag’s Leap (SLV) et le vignoble Fay dans le Stags Leap AVA et le vignoble Danika Ranch dans le district de Oak Knoll. Les deux vignobles du district de Stags Leap sont plantés de cabernet sauvignon et de merlot, ainsi qu’une petite partie de Cabernet Franc qui a récemment été ajouté au lieu du Petit Verdot.

Le vignoble de SLV d’une surface de 35 acres et présente des sols volcaniques qui donnent des vins avec un caractère complexe de fruits noirs et de baies, une intensité épicée, une structure ainsi que beaucoup de complexité. Ce vignoble est aussi appelé ‘’Feu’’.

Le vignoble de Fay d’une surface de 66 acres est principalement alluvial et confère un caractère plus aromatique ainsi de l’élégance et de la souplesse. On lui a ajouté une parcelle de Cabernet Franc. Ce vignoble est aussi appelé ‘’Eau’’.

Le vignoble de Danika Ranch est surtout planté de Chardonnay et de Sauvignon Blanc.

Stag’s Leap Wine Cellar ne doit pas être confondu avec le producteur voisin, Stags’ Leap Winery lequel a pratiquement été détruit lors de feux importants. Élément qui ajoute à la confusion est le fait que l’appellation dans laquelle les deux produisent leurs vins s’appelle Stags Leap AVA

Marcus Notaro – Winemaker

Marcus s’est joint à Stag’s Leap Wine Cellars en 2013 après avoir été Winemaker chez Col Solare qui est la propriété de Ste Michelle Wine Estates et de Piero Antinori de Marchesi Antinori.

J’ai demandaé à Marcus quel genre de Winemaker il était. Celui qui se cantonne dans son chai comme j’en ai rencontré plusieurs ou celui qui veut avoir une vue globale de l’élaboration du vin autant au niveau viticulture qu’au niveau viniculture. Sa réponse était sans équivoque. Il est carrément du genre ‘’vision et implication holistique’’. Il veut être impliqué dans toutes les étapes. En fait selon ce qu’il voit et ce qu’il goûte dans les vignes lui indiquera comment il doit adapter les étapes de vinification ultérieures.

Il travaille beaucoup avec les ressources de Marchesi Antinori et de Ste. Michelle. En fait suite à de telles rencontres il a été décidé de remplacer le Merlot et le Petit Verdot par du Cabernet Franc ce qui ajoutera selon Marcus plus de structure et de complexité aux vins issus des vignobles Fay et SLV.

La dégustation

J’ai eu le bénéfice des commentaires de Marcus durant cette dégustation ce qui était un exercice des plus enrichissant. C’est toujours un plaisir de déguster des vins qui ont marqué l’histoire dont le SLV, le Fay et le Cask 23 ainsi que l’ensemble des autres vins de la Maison. Malheureusement pour le commun des mortels, il faut avoir les poches profondes pour se payer certains de ces vins.

Les vins blancs :

Aveta, Sauvignon Blanc, 2016, $37.50, disponible en importation privée en communiquant directement avec l’agence Dandurand : https://www.vinsdandurand.com/fr/

Des notes assez intenses d’agrumes surtout sur le pamplemousse ainsi que quelques notes herbacées. En bouche c’est d’une texture assez veloutée, d’une belle acidité bien fraîche avec un rappel des notes d’agrumes, de fleurs d’oranger ainsi qu’un soupçon de notes boisées. Belle longueur et petite amertume rafraîchissante en fin de bouche. S’accordera très bien avec des huîtres grillées, des crevettes enveloppées de prosciutto et ceviche de poisson.

Karia, Chardonnay, 2016, $42.50, code SAQ : 13501701. Disponibilité SAQ en Avril 2019.

Des notes de fruits blancs sur la poire et la pomme, de belles notes d’agrumes sur le citron et la lime. En bouche la texture est bien veloutée et crémeuse et l’acidité bien fraîche ce qui créé un beau contraste. Quelques notes boisées assez discrètes ainsi qu’un beau rappel des notes d’agrumes perçues au nez. S’accordera bien avec saumon et poulet grillé.

Hands of Time, Chardonnay, 2017, $34.75, code SAQ: 13992643. Disponibilité SAQ en Février, Mars 2019.

Les raisins qui composent ce vin sont tout d’abord élaborés pour le Karia. Des notes de fruits surtout les agrumes, l’ananas ainsi que des notes florales. En bouche c’est le fruit qui prédomine alors que les notes boisées demeurent discrètes. Belle texture veloutée, acidité bien fraîche, le tout est d’un bel équilibre. Idéal avec des calmars grillés ou pétoncle poêlés.

Les vins rouges :

Hands of Time, Red Blend, 2014, $49.75, cépages: Cabernet-Sauvignon 86%, Merlot 11%, Malbec 3%, code SAQ: 12095684. Disponibilité SAQ en Juin 2019.

Des notes de fruits noirs bien mûrs sur la prune et la mûre a qu’un soupçon de cacao. En bouche beaucoup de volume et d’amplitude avec une acidité assez fraîche et des tannins charpentés et une finale toute en élégance.

 

Artemis, Cabernet-Sauvignon, 2015, $85.25, cépages : Cabernet-Sauvignon 94%, Merlot 5%, Petit Verdot 1%, code SAQ : 13501710. Disponible maintenant et Juin 2019.

Des notes de fruits rouges bien mûrs surtout sur le cassis, de fruits noirs sur la mûre, des notes d’épices douces sur la sauge, soupçon de cacao et de torréfaction ainsi que de belles notes florales sur la violette. D’un bel équilibre entre la texture veloutée, une acidité assez fraîche, des tannins charpentés et des notes de fruits assez intenses avec de belles notes chocolatées. Beaucoup de volume et d’amplitude ainsi que d’élégance et de finesse. J’ai beaucoup aimé ce vin.

Fay, Cabernet-Sauvignon, 2015, $225.25, cépage : Cabernet-Sauvignon 100%, code SAQ : 11342727. Disponible en Janvier 2019, SAQ Signature.

Ce vin est caractérisé par ses parfums et sa texture et ses tannins veloutés bien que bien charpentés. De facture très classique avec des notes de fruits rouges sur la fraise, de fruits noirs sur la cerise noire avec quelques notes d’épices douces et de torréfaction. Beaucoup de finesse et d’élégance.  Superbe!

S.L.V., Cabernet-Sauvignon, 2015, $250.25, cépage : Cabernet-Sauvignon 100%, code SAQ : 12988618. Le 2014 et le 2015 seront disponibles en Janvier 2019, SAQ Signature.

Des très belles notes florales de violettes, de mûres, de cacao et de chocolat qui créent un univers d’arômes bien complexes. La texture est bien veloutée, les tannins très charpentés qui offrent une structure unique, de belles notes de chocolat, de torréfaction et d’arômes intenses de fruits noirs. Superbe potentiel de garde. Avec rôti de bœuf et longe de porc nappée de moutarde.

Cask 23, Cabernet-Sauvignon, 2015, $375.25, cépage : Cabernet-Sauvignon 100%, code SAQ : 11424079. Disponible en Novembre 2018.

L’histoire du Cask 23 a commencé au cours de la récolte de 1974. À l’époque, le producteur avait demandé l’aide du célèbre vigneron André Tchelistcheff. Comme il avait goûté à divers lots de nouveaux vins cette année-la, le lot de S.L.V. était si beau et si délicieusement distinct que l’on a décidé de le mettre en bouteille séparément. Il a été nommé le Cask 23 comme le grand tonneau en bois dans lequel il a vieilli. Aujourd’hui, ce vin est le mélange de fruits le plus distinctif des vignobles S.L.V. et Fay, résultant en un vin équilibré d’une profondeur et d’une richesse exceptionnelles.

La Maison E. Guigal : De Côte-Rôtie à Châteauneuf-du-Pape.

Fondée en 1946 par Étienne Guigal, la Maison Guigal deviendra un phare de la Vallée du Rhône septentrionale avec ses cuvées mythiques telles La Landonne, La Turque, La Mouline, Ex Voto Ermitage, La Doriane et bien d’autres que nous avons eu le bonheur de déguster avec Philippe et Ève Guigal cette semaine.

Pendant que la Maison ne cessait de croître à l’international elle caressait depuis une vingtaine d’années le rêve de posséder un domaine à Châteauneuf-du-Pape et d’y faire des vins à la hauteur de la renommée de la Maison. Bien qu’elle élaborait déjà des vins dans l’appellation, elle n’y possédait pas de domaine. Une opportunité s’est présentée en 2017 et la famille a fait l’acquisition du Domaine de Nalys dont les terroirs sont dignes de grands crus. Nous avons donc eu l’occasion de déguster, entre autres, les quatre nouveaux vins du Domaine : Saintes Pierres de Nalys et Château de Nalys en blanc (millésime 2016) et en rouge (millésime 2017) qui sont, soit dit en passant, exceptionnels.

Ais-je besoin de vous dire que ce n’était pas une dégustation ordinaire mais bien une expérience gustative que l’agence Sélections Fréchette a su nous faire vivre. Que d’émotions! http://www.selectionsfrechette.com/

La maison Guigal : http://www.guigal.com/fr/

C’est en 1946 qu’Étienne Guigal achète 10 hectares de son employeur à Ampuis dans l’appellation Côte-Rôtie dans la Vallée du Rhône septentrionale. À la fin de sa carrière il y aura vinifié pas moins de 67 récoltes. En 1961 alors frappé de cécité, son fils Marcel prendra le flambeau. Ce dernier a su mettre en valeur ces deux grands terroirs viticoles que sont la Côte Brune et la Côte Blonde. Il a su élever à un niveau jamais atteint auparavant le niveau de qualité des vins issus du cépage de Syrah. Pionnier et visionnaire il fera ‘’des vins sérieux’’ qui démontreront au monde entier la finesse et l’élégance de ce cépage. Il introduira la philosophie de la Bourgogne qui est de faire des vins issus de parcelles uniques en plus d’introduire une viticulture organique. Se joindra à la famille Philippe œnologue qui viendra poursuivre l’œuvre familiale.

Les grandes étapes de la croissance de la Maison sont marquées par l’acquisition dans les années 80 des établissements Vidal-Fleury, puis en 1995 avec l’acquisition du fameux Château d’Ampuis qui deviendra le siège social de la Maison tandis les caves demeurent dans le petit village d’Ampuis. En 2001, c’est l’acquisition du domaine Jean-Louis Grippat à Saint-Joseph et l’ancien domaine de Vallouit en Côte-Rôtie, l’Hermitage, Saint-Joseph et Crozes-Hermitage. En 2006 on procède à l’acquisition du domaine de Bonsérine.

Le vignoble de Côte-Rôtie s’étend sur pas moins de 230 hectares avec entre autres La Côte Brune et la Côte Blonde.  Le domaine Guigal est propriétaire à Condrieu et à Côte-Rôtie sur des parcelles illustres donnant entre autres la Doriane à Condrieu avec son célèbre viognier, les célèbres crus de la Côte-Rôtie la Mouline, la Turque, la Landonne avec ses pentes de près de 45 degrés et le côte-rôtie Château d’Ampuis.

Sur la colline de l’Hermitage, les Ex-Voto blancs et rouges, produits exclusivement dans les grands millésimes sont issus de parcelles telles Bessards, Hermite, Greffieux, Murets….Puis sur la rive droite du Rhône trônent les propriétés de l’appellation Saint-Joseph issues de l’ancien domaine de Jean-Louis Grippat.

La maison Guigal vinifie et élève dans ses caves à Ampuis les appellations septentrionales de la Vallée du Rhône (Côte-Rôtie, Condrieu, Hermitage, Saint-Joseph et Crozes-Hermitage). L’élevage des grandes appellations méridionales (Châteauneuf-du-Pape, Gigondas, Tavel et Côtes-du-Rhône) est aussi fait dans les caves d’Ampuis.

Le Domaine de Nalys : http://www.domainedenalys.com/

 

La famille Guigal fait l’acquisition en 2017 du Domaine lequel jouit d’une situation exceptionnelle au cœur de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Comme le dit Philippe Guigal : ‘’ Cet investissement, mon grand-père en avait toujours rêvé. Mon père et moi aussi. Mais les opportunités étaient rares, nous n’avions jusqu’à présent vu passer que de petites offres qui ne correspondaient pas à ce que nous voulions faire’’.

Réticent au départ quant à la qualité de cette opportunité, c’est suite à la visite du vignoble qu’ils ont tous compris le vaste potentiel qualitatif du domaine. ‘’J’étais renversé, dit Philippe. Je n’en ai pas dormi pendant une semaine. Nous ne l’avons pas acquis pour le prestige de ses vins, mais en raison de son immense potentiel’’.

Trois parcelles sur 53 hectares (d’un seul bloc qui se touche ce qui est rare dans l’appellation) encerclent le Château, la première lui a donné son nom’ ‘’Nalys’’, les deux autres sont situées sur deux terroirs majeurs de l’appellation : ‘’Le Bois Sénéchal’’ (13 hectares) et ‘’La Crau’’ (20 hectares). Chacun de ces trois terroirs supporte la totalité des 13 cépages de l’appellation ce qui porte à 39 les expressions potentielles à intégrer.

L’empreinte de la philosophie de la maison Guigal a déjà fait son œuvre au prix de beaucoup d’efforts : on double la taille de l’équipe attribuée aux vignobles, tout le système de treillis est changé, on replante toutes les vignes manquantes ou mortes, on ajoute quelques cuves plus petites pour augmenter les possibilités d’assemblage. On réalise en chemin que pour en tirer le plein potentiel il faudra refaire le chai ce qui sera fait sous peu et par le fait même, multiplier le nombre de cuves. On passera aussi à la viticulture bio dans un avenir rapproché.

Le millésime 2016 a été le premier à porter l’empreinte du style Guigal avec un rouge dominé par le grenache au lieu de la syrah et avec une saine dose de mourvèdre. Le millésime 2017 est le premier entièrement vinifié par la nouvelle administration. Pour bien délimiter le changement de garde, la marque Domaine de Nalys a été abandonnée pour devenir Château de Nalys. Un second vin est aussi produit en rouge et en blanc, le Saintes Pierres de Nalys ce qui apporte beaucoup de flexibilité d’adaptation à n’importe quel millésime.

La ‘’dégustation’’

Nous avons dégusté 17 des vins de la maison. La ligne directrice du style : ‘’des vins qui donnent du plaisir’’ comme le dit Philippe Guigal, rien de lourd, de la finesse, la pureté du fruit et l’expression absolue des terroirs. Ce sont des vins d’émotions.

Les blancs :

E.Guigal, Côtes-du Rhône, 2016, $19.70, code SAQ : 290296. Noté 91 pts Wine Advocate, Guide Phaneuf 3 étoiles et demi.

On note ici l’expression aromatique bien distinctive du Viognier qui compose 65% de ce vin. On y perçoit des notes florales, de fruits blancs tels la pêche et l’abricot. La texture est veloutée, légèrement grasse avec une acidité bien équilibrée avec en rappel les notes de fruits frais d’abricot et de pêches. Quel rapport qualité/prix! C’est bon, c’est goûteux, c’est particulièrement satisfaisant.

E.Guigal, Châteauneuf-du-Pape, 2017, $68.75, cépage prédominant : Grenache Blanc 45%, code SAQ : 13940325. Disponible dès décembre 2018. Noté 17/20 par Jancis Robinson.

De belles notes de pêches, d’abricots ainsi que des notes florales et un léger boisé à peine perceptible. En bouche la texture est légèrement grasse, onctueuse, un vin généreux mais pas lourd avec un rappel de notes de fruits blancs. Que c’est goûteux, élégant, frais et quelle longueur.

Saintes Pierre de Nalys, Châteauneuf-du-Pape, E. Guigal, 2017, $48.75, cépages dominants : Clairette 36%, Bourboulenc 29%, Grenache Blanc 25%, code SAQ : 13905626. Disponible en décembre 2018. Noté 17/20 par Jancis Robinson.

Son profil aromatique est un peu plus intense que le précédent avec des notes de fruits blancs, un soupçon d’agrumes ainsi qu’une sensation de minéralité. La texture est grasse avec une belle acidité bien équilibrée qui lui confère une belle fraîcheur. On a un rappel des notes de fruits blancs avec un léger boisé le tout en une longueur plus qu’appréciable.

Château de Nalys, Châteauneuf-du-Pape, E. Guigal, 2017, $87.00, cépages dominants : Roussanne 43%, Grenache Blanc 33%, code SAQ : 13905677. Disponible en décembre 2018.  Noté 17.5 par Jancis Robinson.

De belles notes florales, d’agrumes et de fruits blancs. Beaucoup de structure, d’élégance et de finesse en bouche, un grand vin de bouffe! Complexe avec pas mal de volume et d’amplitude le tout dans une finale des plus persistante.

 

E.Guigal, Condrieu, 2015, $78.50, cépage : Viognier 100%, code SAQ : 13260856. Disponible en décembre 2018. Noté 95 points Wine Advocate, 94 points James Suckling, 92 points Wine Spectator.

Superbe année que ce 2015 qui a apporté son lot de maturité dans les fruits. Quelle concentration d’arômes sur la pêche, l’abricot, léger boisé ainsi que quelques notes florales bien typées. C’est opulent, gras, d’une texture veloutée, un peu de notes d’évolution sur la noisette et beaucoup de longueur. Très beau!

E.Guigal, La Doriane, Condrieu, 2017, $148.00, cépage : Viognier 100%, code SAQ : 13260899. Disponible Courrier Vinicole 2019. Noté 96 points James Suckling, 17.5 points Jancis Robinson, 95 points Wine Spectator, 94 points Wine Advocate.

Des notes assez intenses de fruits blancs sur la pêche, l’abricot, un boisé légèrement plus intense, de belles notes florales. Gras, opulent, on pourrait pratiquement dire qu’il a ‘’de la mâche’’, de la puissance aromatique mais tout en finesse et une longueur interminable.

E.Guigal, Ex Voto, Ermitage, 2013, $287.25, cépages dominants : Marsanne 90%, Roussanne 10%, code SAQ : 13319512. Disponible Courrier Vinicole de septembre 2018, ‘’Rhône en vedette’’. Noté 97 points Wine Advocate, 97 points Wine Spectator, 17 points Jancis Robinson.

Vous dire combien j’ai aimé !!! Des notes de miel entremêlées de notes florales et de noisettes. Opulent en bouche avec une texture grasse. Ce qui surprend c’est cette belle acidité qui procure un heureux contraste entre le gras et la fraîcheur du vin. Sublime!!

Les rouges

E.Guigal, Côtes-du-Rhône, 2015, $20.40, cépages prédominants : Syrah 50%, Grenache 40%, code SAQ : 259721. Noté de 89 à 91 points par Wine Advocate.

Notes de fruits rouges frais et d’épices. C’est un vin qui a de la chair, du fruit et de la rondeur avec des tannins presque charpentés et une belle fraîcheur. Une valeur ‘’refuge’’ qui offre un très beau rapport qualité/prix.

 

E.Guigal, Châteauneuf-du-Pape, 2015, $67.50, cépages prédominants : Vieux Grenache 70%, code SAQ : 11528151. Disponible en décembre 2018. Noté de 91 à 93 points par Wine Advocate et 16.5 par Jancis Robinson.

Ce vin est issu d’un style assez puissant pour un vin de cette appellation. C’est un vin qui a de la mâche et de la matière. Des notes de fruits rouges et noirs bien mûrs ainsi que des notes d’épices. Avec des tannins charpentés et bien ronds et une fraîcheur surprenante, ce vin laisse toute la place à la pureté du fruit.

Saintes Pierres de Nalys, Châteauneuf-du-Pape, E. Guigal, 2016, $67.50, code SAQ : 13905600. Disponible en décembre 2018. Noté 16+ points par Jancis Robinson.

J’ai noté au premier nez comme un soupçon de caramel des plus charmeurs avec des notes de fruits rouges et noirs ainsi que des notes d’épices douces. C’est un vin joufflu, généreux avec de belles notes d’épices douces et de fruits rouges assez intenses. La texture est veloutée et les tannins sont presque charpentés. C’est tout en équilibre, goûteux et d’une belle longueur.

Château de Nalys, Châteauneuf-du-Pape, E. Guigal, 2016, $116.25, cépages prédominants : Grenache 59%, Syrah 32%, code SAQ : 13905651. Disponible en décembre 2018. Noté 17.5 points par Jancis Robinson.

D’une facture bien classique avec des notes de fruits rouges et noirs ainsi que des notes d’épices douces et un soupçon de notes boisées. D’un équilibre irréprochable avec une texture veloutée, une belle fraîcheur et des tannins bien charpentés ainsi qu’une certaine puissance mais tout en élégance.

E.Guigal, Crozes-Hermitage, 2015, $27.35, cépage: Syrah 100%, code SAQ: 739243. Noté 90-92 points Wine Advocate, 16.5 points Jancis Robinson.

Des notes de fruits rouges bien mûrs assez intenses. La texture est veloutée, une acidité bien fraîche et les tannins sont charpentés et tissés serré. Passablement de volume et d’amplitude avec des notes de fruits frais et belle longueur. Très beau rapport qualité/prix.

 

E.Guigal, Vignes de l’Hospice, Saint-Joseph, 2014, $105.25, cépage : Syrah 100%, code SAQ : 13319571. Disponible Courrier Vinicole de Septembre 2018, ‘’Rhône en vedette’’. Noté 94 points Wine Spectator, 92 points Wine Advocate, 17.5/20 Jancis Robinson.

Nez complexe de fruits noirs ainsi qu’un léger boisé. En bouche, beaucoup de structure avec un moelleux velouté, une belle acidité et des tannins assez charpentés mais tout en finesse et en élégance.

E.Guigal, Château d’Ampuis, Côte-Rôtie, 2013, $152.25, cépages : Syrah 93%, Viognier 7%, code SAQ : 13319491. Disponible Courier Vinicole de septembre 2018 ‘’Rhône en vedette’’. Noté 95 points Wine Spectator, 94+ points Wine Advocate, 17.5 points Jancis Robinson.

Une période de vieillissement de 38 mois assouplit les tannins assez carrés de ce vin. Tout en volume et en amplitude ce superbe vin est caractérisé par sa puissance et sa profondeur. De belles notes de torréfaction et de fruits noirs, de pruneaux et de mûres ainsi qu’une touche de vanille; c’est un vin dense et intense que j’ai adoré.

E.Guigal, La Mouline, Côte-Rôtie, 2014, $493.00, cépages : Syrah 89%, Viognier 11%, code SAQ : 13733844. Disponible Courrier Vinicole 2019. Noté de 95-97 points par Wine Advocate, 96 points par Wine Spectator, 18/20 par Jancis Robinson.

L’archétype du vin de Côte-Rôtie qui exprime totalement son terroir. Des notes de torréfaction, de moka, un soupçon de notes fumées ainsi que des notes de fruits rouges et florales. Un vin suave, élégant, séduisant avec une texture veloutée, une acidité bien fraîche et des tannins presque charpentés. Longueur assez incroyable et très belle profondeur.

E.Guigal, La Turque, Côte Brune, Côte-Rôtie, 2013, $475.50, cépages : Syrah 93%, Viognier 7%, code SAQ : 13319563. Disponible Courier Vinicole de septembre 2018 ‘’Rhône en vedette’’. Noté 98 points par Wine Spectator, de 96-98 points Wine Advocate, 18.5 par Jancis Robinson.

Un de mes vins préféré de cette dégustation (en tenant compte du fait que je les ai tous aimé). Des notes de fruits rouges passablement intenses ainsi que des notes d’épices douces. Quel équilibre et quelle finesse! Belle harmonie entre la texture des plus veloutée, une acidité bien fraîche et les tannins presque charpentés et fins. Puissance et finesse…

E.Guigal, Ex Voto, Ermitage, 2013, $475.50, cépage : Syrah 100%, code SAQ : 13319521. Disponible Courrier Vinicole de Septembre 2018, ‘’Rhône en vedette’’. Noté 97 points Wine Spectator, 94 à 97 points Wine Advocate, 18/20 points Jancis Robinson.

Quelle expression du terroir! Comme une apothéose, un pinacle…De belles notes de fruits noirs, de cuir, de réglisse, de torréfaction ainsi que des notes d’épices douces. Beaucoup de matière, de richesse et de structure en bouche avec des tannins particulièrement charpentés mais tout en finesse et en élégance. Quel bonheur!

 

 

Coups de coeur de La Grande Dégustation de Montréal

En fin de semaine avait lieu La Grande Dégustation de Montréal, l’événement phare des amateurs de vins au Québec. Avec au-dela de 200 producteurs dont beaucoup d’Italie, la région vedette cette année, plus de 1,300 produits à déguster dont 532 disponibles à la SAQ et 795 en importation privée (selon l’application) tout amateur et passionné de vins avait tout un univers d’arômes de saveurs et de flaveurs à explorer.

Je vous fais donc part de mes coups de cœur parmi les 125 vins que j’ai eu la chance de déguster tout au long de l’événement. Les voici donc sans ordre de notation ou d’importance.

Champagne Nominé-Renard, Blanc de Blancs, Brut, $42.75, code SAQ : 13622790. Noté 91 pts Wine Spectator. Agence Les Sélections Vin-Cœur:  http://www.selectionsvincoeur.com/

Belle tension, sur le fruité avec une belle sensation de minéralité.

 

 

Champagne Joseph Perrier, Rosé, Brut, $79.75, code SAQ : 10653291. Noté 17/20 Bettane & Desseauve.  Agence Sensi Vins et Spiritueux: www.sensivs.com

Belle sensation de minéralité et beaucoup de structure.

 

 

Champagne Joseph Perrier, Brut, 2008, $81.50, code SAQ : 10654796. Agence Sensi Vins et Spiritueux: www.sensivs.com

De belles notes de pain grillé, de levures et superbe structure.

 

 

Château Langlais, Puisseguin Saint-Émilion, 2011, $36.25, code SAQ : 12847583. Vin bio. Agence Boires :  http://www.agenceboires.com/

Quelques notes animales, de sous-bois et beaucoup d’équilibre. Un vin  »classique ».

 

 

Valde Lacierva, Rioja, Crianza, 2015, $18.40, disponible en importation privée. Noté 90 pts Wine Spectator. Agence Les vins Dupré. https://www.lesvinsdupre.com/valdelaciervarioja

Notes de cerises, boisé bien intégré et belles notes de réglisse.

 

 

Château Montus, 2013, Madiran, Alain Brumont, $29.10, code SAQ : 705483. Agence Mark Anthony: https://markanthonywineandspirits.ca/

Le Petrus du Sud-Ouest de la France! Beaucoup de structure, sur les fruits noirs, un vin des plus goûteux et très belle longueur. Excellent rapport qualité/prix.

J’aurais pu ajouter comme coups de cœur tous les vins de ce monsieur dont Château Montus, Château Bouscassé ainsi que le vin blanc Les Jardins de Bouscassé à $17.95. Voir la liste complète de ces vins :   https://goo.gl/Cku6Bm. 

La Java des Grandes Espérances, 2015, vin blanc, Vallée de la Loire, Sauvignon Blanc, $15.30, code SAQ : 13087547. Agence Univins. https://univins.ca/

De belles citronnées, soupçon de pamplemousse, belle sensation de minéralité. Excellent rapport qualité/prix.

 

Isole e Olana, Chardonnay, Collezione Privata, 2016, $66.25, disponible en importation privée de l’agence Céleste Levure : http://www.lacelestelevure.ca.

Superbe sensation de minéralité et de structure. Très beau vin!

 

 

Isole e Olana, Cepparello, 2015 (2013 disponible à la SAQ), $106.00, code SAQ : 13366732. Noté 97 pts par Wine Advocate, 94 pts par James Suckling. Agence Céleste Levure.

Un très grand vin élaboré à 100% de sangiovese. D’une élégance exceptionnelle et d’une longueur sans fin…

Proprieta Sperino, Lessona, 2013, Piemont, cépage : 100% nebbiolo, disponible en importation privée, $92.50. Agence Céleste Levure :  http://www.lacelestelevure.ca/fr.

Un superbe nebbiolo tout en élégance avec des tannins fins et une certaine puissance.

 

 

Carobbio, Chianti Classico, 2014, $23.00, code SAQ: 13694486. Ce vin arrive bientôt en succursale. Surveillez le et mettez la patte la dessus! Noté 92 pts par Decanter et Wine Advocate. https://www.vitisagencedevins.com/

Un classique de l’appellation! Très beau!

 

 

Carobbio, Chianti Classico, Riserva, 2013, $49.00, disponible en importation privée. Agence Vitis : https://www.vitisagencedevins.com/

Tout en équilibre et en élégance. Que d’émotions!

 

 

 

Aurelio Settimo, Langhe, 2014, $27.50, code SAQ: 12796616. Agence Vitis. https://www.vitisagencedevins.com/

Bien typé bâti de façon traditionnelle ce qui donne des tannins bien charpentés sans être asséchants. Très bel équilibre. Très bon rapport qualité/prix pour un vin de cette appellation.

 

Allegrini, La Bragia, Veneto, 2015, $18.60, code SAQ : 13419441. Agence Elixirs:  https://www.elixirs.ca/

Des notes d’eucalyptus, de cèdre ainsi que de fruits noirs et soupçon de fruits rouges. Beau volume et amplitude en bouche. Très beau rapport qualité/prix.

 

 

Carpineto, Vino de Nobile de Montepulciano, Riserva, 2013, $29.85, code SAQ : 10319912. Agence Univins : https://univins.ca

De belles notes de cuir, de notes boisées, de cerises ainsi qu’une légère torréfaction. Bel équilibre et très beau vin.

 

 

Ciliegiolo, Azienda Il Grillesino, 2016, $17.90, code SAQ : 12280695. Agence Mark Anthony : https://markanthonywineandspirits.ca/

Un vin des plus goûteux doté d’une belle acidité bien fraîche et de belles notes de fruits noirs. Très beau rapport qualité/prix.

 

 

Poggio ai Ginepri, Bolgheri, 2015, Tenuta Argentiera, $23.35, code SAQ : 11161299. Agence Mark Anthony: https://markanthonywineandspirits.ca/

Au nez quelques notes végétales, de fruits rouges surtout sur le cassis et de fruits noirs (mûres). En bouche, c’est d’un bel équilibre avec des tannins bien présents et charpentés. Des notes de noyaux de cerises de fruits noirs et d’épices douces. Pour en savoir plus sur Tenuta Argentiera : https://goo.gl/aat843

Condé Sangiovese di Romagna, Superiore 2011, $22.80, code SAQ : 13227124. Agence Sélections Fréchette : http://www.selectionsfrechette.com/index.html

Un vin assez intense et quelque peu exubérant avec une très belle structure tannique.

 

 

Poderi Colla, Riesling, Drago, Langhe, 2016, $25.00, code SAQ : 13674266. Agece Mark Anthony: https://markanthonywineandspirits.ca/

De belles notes terpéniques (sensation de minéralité, sur des notes pétrolées), soupçon de notes citronnées. En bouche beau moelleux, acidité assez vive, c’est frais, c’est bon avec beaucoup de structure et de longueur. Très bon rapport qualité/prix. Pour tous les details sur Poderi Colla : https://goo.gl/fMYgvu

Bonne dégustation !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parlons Grands Crus! Comme des chercheurs d’or, allons à la découverte de Grand Crus du vignoble Adrianna de Bodega Catena Zapata avec le Dr. Laura Catena.

Quelle belle rencontre avec le Dr. Laura Catena cette semaine dans le cadre d’une dégustation des plus spéciale; celle des vins du vignoble Adrianna ‘’Le Grand Cru d’Amérique du Sud’’ qui fait partie de Bodega Catena Zapata. Le contexte dans lequel s’est déroulé cette dégustation était des plus spécial.

En fait, c’était celui d’une discussion sur la notion de Grands Crus animée par Dr. Laura Catena et Michelle Bouffard. Les quatre vins de Bodega Catena provenant du vignoble Adrianna étaient pairés avec des Grands Crus renommés tels : William Fèvre, Chablis Grand Cru, Les Clos 2015, Domaine de Montille, Corton-Charlemagne, Frand Cru, 2014, Louis Jadot, Clos Vougeot, Grand Cru, 2014, Marchesi Antinori, Solaia, 2014.

Mais pourquoi adopter un tel format? Comme disait Laura Catena, on veut tout d’abord s’amuser et se faire plaisir. Mais aussi on veut répondre à la question, qu’est-ce qui constitue un Grand Cru? Un des objectifs est aussi de démontrer que le vignoble Adrianna doit être considéré comme un Grand Cru puisqu’il a toutes les qualités nécessaires pour faire des vins d’exception année après année, pas juste sur un millésime. Pensez-y. Il faut avoir du cran pour mettre sur pied une telle dégustation comparée.

Dr Laura Catena

Notre hôte, Laura Catena est une femme d’exception! On a qu’à penser qu’elle est Directrice Générale de Bodega Catena Zapata et gère aussi son propre vignoble Luca Winery . Graduée de Harvard et de Stanford en médecine, elle est aussi médecin spécialisée en pédiatrie. Elle a été nommée ‘’La figure de proue de la viticulture en Argentine’’. Elle a écrit deux livres dont son premier : Vino Argentino, An Insider’s Guide to the Wines and Wine Country of Argentina et son second : Gold in the Vineyards, un livre sur les vignobles mythiques du monde. Pour elle dans la vie il faut tout faire et le faire bien. Il faut être A+ partout et tout le temps!

Bodega Catena Zapata : http://www.catenawines.com

Fondée en 1902, la Bodega Catena Zapata est connue pour son rôle de pionnier dans la résurrection du Malbec et la découverte de terroirs de haute altitude dans les contreforts des Andes autour de Mendoza. Son objectif est de faire des vins qui puissent se comparer avec les plus grands vins du monde. Pour ce faire il faut avoir un terroir digne des Grands Crus qui permettent de faire des vins d’exception année après année.

Comme le dit Nicolas Catena : « Il existe de nombreuses façons de découvrir un nouveau et superbe terroir. La chance joue un rôle important, mais la chance ne compte pas si vous ne savez pas ce que vous recherchez; comprendre ce qui pourrait constituer un terroir extraordinaire est particulièrement difficile en ces temps de changements climatiques’’.

En fait, Nicolás Catena Zapata a osé planter des vignes là où personne ne pensait qu’elles mûriraient. Sa révolution viticole en haute altitude a abouti à la découverte d’un nouveau terroir viticole, le vignoble Adrianna, à une altitude de plus de 5 000 pieds et a été appelé ‘’le grand cru de l’Amérique du Sud’’.

Aujourd’hui, l’équipe de l’Institut du vin Catena se consacre à l’étude de chaque mètre, de chaque roche, de chaque insecte et de tout micro-organisme du vignoble Adrianna, ce qui en fait peut-être le vignoble le plus étudié au monde. Par exemple, ils ont une centaine de types de vignes de Malbec afin d’optmiser ce cépage dans leur vinification.

Au fil des années, Nicolás Catena Zapata a découvert l’influence de l’altitude sur la qualité des fruits. En grimpant l’altitude des Andes, la température moyenne diminue et l’amplitude entre les températures diurnes et nocturnes augmente. Cet environnement fournit le climat idéal pour la maturation du raisin. Chaque vignoble de la famille Catena Zapata est divisé en parcelles en fonction de la composition du sol. Ces parcelles sont cultivées individuellement, dans le but d’encourager l’expression de leurs fruits les plus authentiques.

Comme le dit Laura Catena : ‘’Lorsque nous avons commencé à étudier les sols du vignoble Adrianna il y a plus de dix ans, nous faisions 5 études de sol par hectare. Aujourd’hui, avec 70 études de sol par hectare, nous comprenons beaucoup mieux le vignoble. Chez Adrianna, nous vinifions entre 200 et 300 lots séparés et les séparons complètement en fûts afin qu’ils puissent effectuer leurs fermentations naturelles. Le vignoble Adrianna, en raison de son emplacement particulier entouré de collines et à proximité de la rivière Las Tunas, est recouvert d’une légère brume matinale, ce qui le rend particulièrement riche en levures indigènes. Ces levures indigènes et leur interaction avec leurs différentes parcelles d’origine font partie de la saveur indigène d’Adrianna.’’

‘’J’étudie pourquoi un endroit donne des vins exceptionnels. Je veux savoir comment je peux préserver les conditions qui font un tel vin et apprendre comment je peux répliquer le tout. Je veux utiliser la science pour préserver la nature et les traditions’’.

Pour obtenir des vins d’exception, il a fallu de la patience et beaucoup de travail. ‘’On a planté, arraché et replanté plusieurs fois afin d’atteindre ce qu’il y a de meilleur. Finalement trouver un vignoble spécial c’est comme pour un chercheur d’or qui essaye constamment d’en trouver.  Quand on trouve un vignoble comme celui d’Adrianna c’est comme si on avait trouvé une énorme pépite’’.

La dégustation

Les vins argentins et surtout ceux de Bodega Catena Zapata du vignoble Adrianna ont atteints des niveaux exceptionnels inégalés. Comment le démontrer au monde? Comment leur faire comprendre que la notion de Grand Cru peut en effet s’appliquer aux vins du vignoble d’Adrianna?

Rien de mieux que de les comparer côte à côte avec de grands vins provenant de Grands Crus! Dans cette dégustation, les vins du vignoble Adrianna ont été pairés avec un Grand Cru.

William Fèvre, Chablis Grand Cru, Les Clos 2015

Catena Zapata, Adrianna Vineyard, White Stones, Chardonnay, 2015, $105.25. Ce vin n’est malheureusement pas disponible.

Ce Chardonnay provient d’une parcelle de 2.5 hectares. Le nom fait référence au sol sous les vignes qui est recouvert de cailloux blancs ovales.

Au nez ce vin est bien aromatique avec une superbe sensation de minéralité, des notes de fruits blancs bien mûrs, un soupçon de notes citronnées et en filigrane des notes de cèdre et de gingembre. En bouche tout est équilibre avec une superbe acidité bien fraîche. C’est goûteux avec des notes de cèdre, de fruits blancs et de gingembre avec une finale tout en longueur.

Domaine de Montille, Corton-Charlemagne, Grand Cru, 2014

Catena Zapata, Adrianna Vineyard, White Bones, Chardonnay, 2015, $105.25. Ce vin n’est disponible que pour un événement Grand Connaisseur SAQ Inspire Signature.

Ce vin provient d’une parcelle de 2.2 hectares. Le nom fait référence au sol sous ces vignes qui est recouvert de dépôts calcaires et d’os d’animaux fossilisés : vestiges d’une rivière qui traversait la région autrefois.

C vin est plus aromatique avec des notes de gingembre un peu plus intenses que le White Stones avec des notes de cèdres, de pins et de sauge. Très bel équilibre en bouche avec une acidité toute en fraîcheur et des notes de pins, de gingembre, de fruits blancs avec en filigrane une note citronnée. La finale toute en longueur est sur les noyaux de pêches. Vraiment superbe!

Louis Jadot, Clos Vougeot, Grand Cru, 2014

Catena Zapata, Adrianna Vineyards, Fortuna Terrae Malbec, 2014. Ce vin est noté 96.5 par Robert Parker. Ce vin n’est disponible que pour un événement Grand Connaisseur SAQ Inspire Signature.

Surprenant ce choix de pairer un Malbec avec un Pinot Noir. Et pourtant ce Malbec est bien rond, soyeux et tout en finesse. En fait je l’ai préféré au Clos Vougeot! Fortune Terrae signifie la chance de la terre en latin. Les vignes de cette parcelle ont de la chance. Les 5 hectares de sols limoneux profonds abritent de nombreuses variétés d’herbes indigènes qui empêchent l’érosion et attirent les insectes utiles, oiseaux et renards.

Que ce vin est charmeur au nez avec des notes de fruits rouges et surtout noirs bien mûrs et de notes florales délicates. Beaucoup d’équilibre entre l’acidité fraîche et les tannins presque charpentés et bien soyeux. Ce vin des plus goûteux offre pas mal de volume et d’amplitude en bouche avec des notes assez intenses de fruits noirs le tout en une finale qui n’en finit plus.

Marchesi Antinori, Solaia, 2014

Catena Zapata, Nicolas Catena Zapata, 2014, $110.00, cépages : Cabernet-Sauvignon, Malbec. Ce vin est noté 96.1 par Robert Parker. Ce vin n’est pas disponible.

Le premier millésime de cet assemblage a été élaboré en 1997. La cuvée est issue d’une sélection de vignes historiques dans les vignobles de Catena Zapata (La Piramide, Domingo, Adrianna et Nicasia).

Ce vin bien aromatique et gourmand présente des notes de fruits rouges et noirs. En bouche le vin est des plus soyeux et tout en équilibre et tout en élégance. En fait c’est l’élégance de ce vin qui le démarque des autres.

J’ai préféré les deux vins rouges de Bodega Catena ce qui m’a beaucoup surpris. Quant aux blancs ceux de Bodega Catena ont une personnalité à eux ainsi qu’un profil aromatique bien distinctif que j’ai beaucoup aimé. Quant à moi, il n’est pas possible de comparer ces vins blancs au Chablis et au Corton-Charlemagne car ce sont deux choses bien différentes bien que tous des Chardonnay. L’effet du terroir du vignoble Adrianna est des plus significatifs. Nul doute que ces vins sont considérés comme des Grands Crus D’Argentine.

Les vins suivants de Bodega Catena Zapata sont disponibles à la SAQ:

Catena, Chardonnay, 2016, $19.95. 50 caisses sont disponibles (spécialité par lot) dans le réseau de la SAQ

Catena Malbec, 2015, $19.95. Spécialité en continu à la SAQ

Catena Cabernet Franc, San Carlos, 2016, $22.05. Spécialité par lot, 115 caisses disponibles à la SAQ.

Catena, Cabernet-Sauvignon, 2014, $22.30. Spécialité par lot, 140 caisses à la SAQ.

Catena, Alta, Cabernet-Sauvignon, 2014, $48.00. Spécialité par lot, 70 caisses à venir fin novembre à la SAQ.

Catena, Alta, Malbec, 2014, $50.50. Spécialité par lot, 70 caisses à venir fin Octobre à la SAQ.

Cette dégustation a eu lieu au restaurant Grumman78 : https://www.grumman78.com/

Organisé par l’agence Trialto: https://trialto.com/qc/fr/

 

 

 

Martin’s Lane Winery. L’Éloge des Riesling et Pinot Noir de la Vallée de l’Okanagan!

La semaine dernière avait lieu la dégustation annuelle des vins de l’agence d’importation de vins et spiritueux Mark Anthony. Il y avait des centaines de vins à déguster dont ceux de deux vignobles qui ont particulièrement retenu mon attention et qui produisent des vins de Riesling et de Pinot Noir haut de gamme dans la Vallée de l’Okanagan soient Martin’s Lane et Check Mate. Ces deux vignobles sont la propriété de Anthony Van Mandl qui est aussi propriétaire de Mission Hill Winery et de Cedar Creek tous dans la Vallée de l’Okanagan. Il est aussi propriétaire de l’agence Mark Anthony qui organisait cet événement.

Aujourd’hui je ferai un survol de Martin’s Lane et de ses vins pour vous montrer ce qui se passe dans cette Vallée mythique de l’Okanagan ou il se fait des vins superbes. Je vous dis d’emblée que les vins de cette maison ne sont pas donnés et ne sont disponibles qu’en importation privée. Que voulez-vous? On en produit que 9 à 10,000 bouteilles par an. Ce sont des vins d’exception alors selon moi, ça vaut la peine de parler de tels vins question d’élargir nos horizons de temps en temps. Dans un autre article je vous parlerai des vins de Check Mate.

Alors, bienvenue dans une des plus belles régions viticoles du monde. La Vallée de l’Okanagan située en Colombie Britannique ou les sols volcaniques et glaciaires antiques s’installent parmi les collines escarpées. La région bénéficie de journées chaudes, de nuits fraîches et des précipitations et de l’humidité les plus faibles de toutes les régions viticoles. Les latitudes et altitudes uniques contribuent à créer un paysage viticole spectaculaire qui produit des fruits intenses et équilibrés.

Anthony Van Mandl – propriétaire

Né à Vancouver de parents européens, Anthony est rentré en Europe avec sa famille à l’âge de neuf ans. Il a par la suite obtenu son diplôme en économie de l’Université de la Colombie-Britannique, mais il s’est vite rendu compte que le vin et la nourriture étaient sa véritable passion. Cela a conduit à un apprentissage européen dans le commerce du vin, ce qui l’a ensuite amené au Canada en tant qu’importateur et marchand de vins fins. Puis il a fait sa fortune en mettant en marché des boissons telles Mikes Hard Lemonade et Palm Breeze Spritz.

Quand le moment est venu d’investir dans une cave, il a privilégié sa Colombie-Britannique natale, dans l’appellation de vin largement inconnue de la vallée de l’Okanagan. Il était absolument convaincu qu’avec du temps et de la patience, il pourrait produire des vins sophistiqués pour un public international.

Depuis il a remis sur pied ou fondé divers vignobles tels Mission Hill son premier, Cedar Creek ainsi que Martin’s Lane et Check Mate, ses deux plus récents vignobles, tous situés dans la Vallée de l’Okanagan. Mission Hill a gagné ‘’Canadian Winery of the year’’ 6 ans de suite et a récemment gagné le titre prestigieux de Pinot Noir de l’année du magazine Decanter. La famille d’Anthony gère maintenant 32 vignobles et quatre chais. Il est aussi propriétaire d’une des plus grande maison d’importation de vins au Canada Mark Anthony .

Le Chai : https://www.martinslanewinery.com

Possiblement un des plus beaux chai de la région, ce dernier a été conçu pour produire des vins de Riesling et de Pinot Noir de haute qualité. Pour ce faire on a opté pour la méthode par gravité ou chaque étape de la production permet aux raisins, aux jus puis au vin de s’écouler de manière homogène d’un niveau à l’autre, y compris dans le fût, sans aucune pompe. Cela aide à créer une meilleure structure et une texture élégante dans le produit final, dit Shane Munn le Maître de Chai. «Le Pinot Noir et le Riesling sont des variétés très sensibles à la peau fine qui absorbent facilement l’impact du lieu de vinification et ce, avec la plus grande clarté», explique-t-il. «Ainsi, [le processus d’écoulement par gravité] montre à quel point le fait de tout déplacer par gravité peut avoir un effet positif sur la structure. Tous nos mouvements sont minimisés et toujours lents et méticuleux’’. Chaque vin est également mis en bouteille sans filtration ni ajustement supplémentaire afin de respecter l’éthique.

Les Vignobles : https://www.martinslanewinery.com

Vignoble de Simes

Le vignoble de Simes est composé d’un sol unique à base de granit faisant face au nord. Cela mène à des caractères aromatiques frais et lumineux dans les vins. Le vignoble est fortement en pente avec le pinot noir en haut et le riesling (le dernier cueilli chaque année) en bas.

Vignoble de Namarata Ranch

Aucun endroit ne vaut mieux la citation « Le pinot aime se développer dans de beaux endroits ». Une beauté à couper le souffle, un paysage spectaculaire et un changement d’altitude important. C’est le site le plus diversifié sur le plan climatique et géologique. La roche granitique rouge se trouve littéralement à la surface au-dessus du substrat rocheux granitique, sans herbe ni culture de couverture. C’est le site de des vignes de Riesling les plus anciennes et les plus grossières, avec cinq superbes blocs distincts de Pinot Noir installés dans une variété de microclimats distincts.

Vignoble Fritzie’s

Ce très petit vignoble comprend une seule parcelle au pied d’un volcan en sommeil. La roche blanche, y compris le quartz, constitue le substrat rocheux, conférant une minéralité particulière aux vins. Nommé en l’honneur de la mère de Anthony von Mandl, âgée de 102 ans, ce bloc du patrimoine fait face au sud-est.

Les vins

Les Pinot Noir étaient d’un classicisme irréprochable avec de belles notes de fruits bien frais axés surtout sur la cerise et la griotte avec quelques notes épicées. Les variations d’un vignoble à l’autre étaient subtiles et les vins avaient une ligne directrice commune axée sur le fruit avec dans quelques cas une légère amertume avec des notes de noyaux de cerises en fin de bouche. Beaucoup d’élégance et de finesse et de longueur dans ces vins. Les trois Pinot Noir sont disponibles en importation privée à $100.00 la bouteille en caisses de 3 bouteilles. SVP communiquez via https://markanthony.kork.ca/ ou via saquin@markanthony.com

Naramata Ranch Vineyard, Pinot Noir, 2014. Le plus classique des trois et aussi mon préféré.

Simes Vineyard, Pinot Noir, 2014.

Fritzi’s Vineyard, Pinot Noir 2014. C’était le plus épicé des trois avec une prédominance en bouche surtout sur les fruits noirs.

Les Riesling étaient démontraient une superbe minéralité avec des notes légèrement citronnées ainsi que des notes de fruits exotiques. L’acidité était en général assez vive et variait selon le vignoble. Des Riesling haut de gamme que je boirais tous les jours tant ces ils étaient sublimes. Ils sont aussi disponibles en importation privée en caisse de 3 bouteilles. Les prix varient pour chaque vin. SVP communiquez via https://markanthony.kork.ca/ ou via saquin@markanthony.com.

Naramata Ranch Vineyard, Riesling, 2014, $65.00. Ce vin offrait à mon avis un peu plus de structure que les deux autres.

Simes Vineyard, Riesling, 2015, $55.00. Ce vin avait un niveau d’acidité un peu plus élevé que les deux autres.

Fritzi’s Vineyard, Riesling, 2014, $75.00. Mon préféré des trois.

 

 

 

Des vins d’exception élaborés par une personne d’exception! Les vins d’Afrique du Sud de Johan Reyneke !!

J’ai ‘’rencontré’’ hier Johan Reyneke vigneron d’Afrique du Sud de la région de Stellenbosch, région bien qualitative point de vue vinicole. Comment vous décrire Johan? C’est une personne d’exception, c’est un ‘’facteur de changement’’ tant au niveau vinicole que dans sa propre vie, dans la vie des autres, dans son environnement et dans sa région. Il est animé par diverses passions dont entre autres, l’amour et le respect inconditionnel de la vigne ainsi que des gens qui travaillent avec lui à faire des vins d’exceptions.

On pourrait écrire un livre sur lui tant son histoire est assez incroyable. Il ne vient pas d’une famille avec une tradition viticole bien au contraire. En fait rien ne le prédestine à cette vie qui deviendra la sienne. Son père enseignait à l’université et était médecin alors que sa mère était infirmière. Alors qu’il a 18 ans, la famille décide de venir s’installer à Stellenbosch vivre ce qu’il appelle la ‘période ‘’Jean de Florette’’, un peu comme en ‘’gentlement farmer’’. Les terres qu’ils achètent comprennent des vignes et c’est sa mère qui travaille à la ferme alors que son père continue de travailler. Son rêve d’alors était d’étudier le droit mais ça n’a pas duré. Après avoir terminé son bac en arts et débuté des études en philosophie, il ébauche sa thèse en philo sur ‘’L’éthique environnementale’’ dans le domaine de l’agriculture. Il ne publiera jamais cette thèse mais il mettra en application tous les préceptes qui la composent.

Et c’est là qu’il commence à penser à faire les choses autrement. Il s’aperçoit bien que l’agriculture conventionnelle telle que pratiquée par les agriculteurs sud-africains ainsi que sur leurs propres terres est en train de tuer petit à petit la terre. Il se dit qu’il faut faire les choses autrement : ‘’La propriété de terres agricoles vient avec beaucoup de responsabilités’’. ‘’Je savais que ce que nous faisions à notre propre terre n’était pas la bonne chose à faire’’.

Alors qu’il est dans la jeune vingtaine il travaille dans leur propre vigne ainsi que dans d’autres vignes avec des travailleurs sud-africains. Il constate les ravages que l’apparteid a fait sur la vie des gens ordinaires. Ils travaillent dur et sont sous payés. Leurs chances de s’en sortir, de posséder leur propre maison, de donner une éducation à leurs enfants est pratiquement inexistante. Il se dit qu’il se doit de les aider. Il se rappellera toujours ses débuts alors qu’il travaille comme ‘’farm labourer’’ et se jure de tout faire pour améliorer la vie des gens qui un jour travailleront pour et avec lui. C’est durant cette période en travaillant sur des fermes et des vignobles qu’il tombe en amour avec la vigne. D’ailleurs, il ne dit pas qu’il est vigneron mais bien viticulturiste ce qui traduit mieux selon lui cet amour inconditionnel de la vigne.

Petit à petit il prend les rênes de leur vignoble alors en agriculture conventionnelle et la transformera au fil du temps et avec beaucoup de détermination et de labeurs en agriculture biodynamique. Le premier vignoble d’Afrique du Sud en fait.

Ces changements vers la biodynamie ne se feront pas facilement. Il faut apprendre toute la philosophie qui guide cette approche, il faut apprendre tout son eco-système et le rôle de chaque plante, des insectes, des fleurs et autres. Il faut comprendre aussi comprendre et gérer l’impact économique d’une telle transformation. Il faut gérer la résistance de ses voisins et convaincre les banquiers de le supporter dans cette nouvelle et folle aventure. Imaginez-vous un philosophe sans grande expérience viticole qui va rencontrer un banquier!

C’est avec une parcelle qu’il commence l’aventure et elle vire vite au désastre. Le vignoble attrape toutes sortes de maladies et elle est pleine de mauvaises herbes. Que faire? ‘’J’aimais la nature mais elle ne semblait pas m’aimer!’’. Il apprendra qu’il gérait son approche en laissant la nature trop à elle-même et qu’il lui faut un plan directeur, une méthodologie, une approche holistique. Ce n’est pas juste en éliminant les produits chimiques qu’on devient ‘’organique’’. Il faut qu’il apprenne comment mieux gérer cette nature tout en lui vouant du respect.

Il se tournera vers l’Allemagne pays qui a développé de solides compétences en agriculture organique et en biodynamie. Il faudra adapter toutes ses connaissances avec le climat de l’Afrique du Sud. De plus une dame de la région (Jeanne Malherbe) qui cultivait organiquement et de façon biodynamique depuis plusieurs années, l’aidera dans son approche.

Il a appris que pour être en biodynamie il faut savoir nourrir les plantes, il faut gérer les mauvaises herbes et il faut gérer les prédateurs le tout sans produit chimique et en harmonie avec la nature.

Depuis le vignoble est certifié biodynamique sur une quarantaine d’hectares et est pratiquement auto-suffisant. Johan n’achète plus aucun produit chimique, il développe son propre engrais à partir des peaux de raisins et des rejets de ses vaches qui se promènent librement dans les vignes avec les canards. Plus d’insecticides car les canards s’en occupent.

Quant à son amour pour les gens qui travaillent pour lui, il a mis sur pied le projet Cornerstone. Ce projet a pour but de redonner aux travailleurs la possibilité d’acquérir leur propre maison et d’envoyer leurs enfants à l’université. Alors qu’il débutait son aventure il a pris la décision d’acheter quatre maisons pour ces gens et d’en assumer l’hypothèque. Il a presque fait faillite à cause de sa générosité mais a persisté. De nos jours, les travailleurs sont maintenant propriétaire de leur maison et deux de leurs enfants est allé à l’université.

Maintenant le vignoble possède environ 40 hectares de vignes sur 90 hectares de terres, possèdent environ 50 vaches qui soit dit en passant ont chacune leur nom et on y produit environ 300,000 bouteilles de vins organiques qui sont fabuleux ! Quant à ses voisins ils se sont eux aussi convertis en biodynamie et représentent environ 250 hectares en biodynamie.

Pour en savoir plus sur le Vignoble Reyneke : http://reynekewines.co.za

La dégustation

Nous avons dégusté 10 vins tous organiques dont 4 sont disponibles à la SAQ. L’élément distinctif de ces vins est la pureté du fruit ainsi que l’intensité et la persistance des arômes. Vraiment excellents! Bien que je ne note pas les vins, je peux vous affirmer qu’ils sont parmi les tops! Quel charme que cette dégustation.

© Lauren Magot, Univins et Spiritueux

Reyneke, Chenin Blanc, 2018, Organic, non disponible à la SAQ, prix environ $20.00.

Un nez aromatique sur les fruits blancs d’une belle pureté et bien et frais, soupçon d’agrumes, belle sensation de minéralité et touche florale. En bouche texture légèrement grasse, belle acidité, une certaine élégance et longueur moyenne. Bien hâte qu’il arrive. Il va faire un malheur!

 

Reyneke, Chenin Blanc, Biodynamic, 2017, disponible à la SAQ pour environ $26.00, quantités à venir.

Ce vin provient de vignes plus vieilles. Belles notes de miel, plein de notes florales et fruits blancs. En bouche la texture est bien riche, l’acidité bien fraîche, belle pureté du fruit, plus de structure que le précédent, finale sur les noyaux de pêches. Vraiment très bon !

 

Reyneke, Chenin Blanc, Natural, 2016, non disponible à la SAQ.

Ce vin n’est pas produit à chaque année. Il était incroyable !! J’ai une certaine appréhension avec les vins naturels. Quelquefois (souvent…) on y perçoit des odeurs que je juge indésirables. Dans ce cas-ci, oh que non. C’est la pureté du fruit qui prédomine! Des notes comme du beurre au caramel, de noisettes, de popcorn avec comme un soupçon d’agrumes. C’est riche en bouche, frais, belle acidité et long en bouche, très long!

Reyneke, Sauvignon Blanc, Reserve, 2016, $45.75, code SAQ : 12320175, quantités à venir.

Au nez des notes de silex, de fruits blancs, je n’ai pas perçu de notes boisées. La finale de ce vin est assez spéciale avec comme un rush de fruits sur les agrumes complètement en fin de bouche. Excitant!

 

 

 

Reyneke, Sauvignon Blanc, 2017, $29.00, code SAQ : 13316961, disponible à la SAQ dans 56 succursales.

Nez de silex, belle sensation de minéralité, soupçon d’agrumes. En bouche , superbe texture, bien équilibré, finale citronnée. Très belle longueur.

 

 

Reyneke, Shiraz, Cabernet-Sauvignon, Organic, 2017, non disponible à la SAQ, prix environ $20.00.

Nez sur les fruits rouges, comme une pointe d’olive, notes assez intenses. En bouche les tannins sont passablement charpentés avec des notes de fruits rouges et noirs, d’épices douces. Beaucoup de volume et d’amplitude en bouche.

 

 

Reyneke, Shiraz, 2016, non disponible à la SAQ. Prix environ $29.00

Un nez sur les fruits rouges avec un soupçon de notes boisées. En bouche les tannins sont bien charpentés avec des notes d’épices douces, de fruits noirs. Beaucoup de volume et d’amplitude en bouche avec passablement d’élégance et de longueur.

 

 

Reyneke, Shiraz, Reserve, 2016, $80.00, code SAQ : 12874549, quantités à venir en succursale.

Un nez sur la crème de fruits rouges bien charmeur, belle concentration du fruit avec un soupçon de vanille. En bouche, les tannins sont bien charpentés avec de belles notes de torréfaction, d’épices douces. Beaucoup de volume et d’amplitude. Un vin WOW!

 

 

 

 

 

 

Cornerstone, Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc, 2015, $36.00, code SAQ : 12903485, disponible dans 29 succursales.

Un vin de facture bien classique sur des notes de cassis, des tannins charpentés et beaucoup de volume et d’amplitude.

 

 

 

Reyneke, Cabernet-Sauvignon, 2013, non disponible à la SAQ.

Ce vin n’a pas été produit qu’en 2013, 2014 et 2015. D’un classicisme surprenant, avec de belles notes d’un beau fruité, belles notes de torréfaction. Pas mal incroyable!!

 

 

 

 

Merci à l’agence Univins et Spiriteux pour si belle invitation à rencontrer Johan Reyneke.

http://univins.ca/

 

 

 

 

 

 

 

Heitz Cellars. Des vins haut de gamme de Napa Valley axés sur la fraîcheur, la concentration et la longévité!!

Heitz Cellars

Superbe dégustation des vins de Heitz Cellars une des maisons des plus prestigieuses de la Vallée de Napa. Établie en 1961 par Joe Heitz avec 3.25 acres de vignes il y a donc 57 ans et après avoir amené sa maison au pinacle des vins de la Vallée de Napa, ce dernier a vendu tout dernièrement la propriété à la famille Lawrence qui œuvre principalement dans le domaine de l’agriculture et de l’industrie bancaire.

Qui y a-t-il à savoir de Heitz Cellars :

La famille Lawrence est maintenant propriétaire de 1,000 acres dont 424 sont plantés envignes. On y produit environ de 40 à 50,000 caisses de vin avec un focus particulier sur le Cabernet-Sauvignon. En général les rendements sont particulièrement avec approx de 30 à 35 hectolitres à l’hectare. La maison s’est agrandie lors de l’acquisition de Martha’s Vineyard en 1966 avec ses vins reconnus pour leurs arômes bien subtils de menthe. Puis en 1984 on procède à l’acquisition de Trailside Vineyards. Les vins de ce vignoble sont reconnus pour ses vins plus éclatants et plus axés sur le fruit que ceux de Martha’s Vineyard.

La grande majorité du vignoble est certifié organique et pratique une viticulture durable. L’objectif de la maison et intégré par la Winemaker Brittany Sherwood dans tout le processus de vinification est : fraîcheur, concentration et longévité. Intéressant car lors de la dégustation, plusieurs des plus vieux millésimes démontraient des vins ouverts à leur plein potentiel. Les vins de la maison ont tendance à être plus vieux que ceux des autres maisons. Heitz conserve 5 millésimes disponible pour la vente et ce en tout temps des vins de Trailside et de Martha’s Vineyards. Le plus récent millésime est le 2009 cependant on peut acheter des millésimes plus vieux.

Bien que les plus vieux millésimes peuvent reflèter certaines des tendances qui avaient cours dans les années 90 dans les vins produits, Heitz Cellars n’a jamais trop suivi la tendance dictée surtout sous l’influence de Robert Parker lequel préférait les ‘’Big, Bold and Beautiful wines’’ avec des fruit confiturés et énormément d’amplitude. Les vins de Heitz sont toujours demeurés plus élégants surtout à cause des niveaux d’acidité un peu plus élevés ce qui leur confère de la fraîcheur et est un gage de longévité.

Brittany Sherwood maintenant Head Winemaker chez Heitz a débuté comme oenologue en 2012 puis est devenu Assistant Winemaker et tout récemment Winemaker pour la maison. Sa philosophie est de perpétuer les conditions de succès qui ont fait la gloire de la maison. Elle entrevoit des investissements faits par les nouveaux propriétaires qui amélioreront la qualité des vins. C’est la recherche constante de la fraîcheur et de l’élégance surtout à ces prix.

La dégustation

Nous avons dégustés 18 vins dont deux verticales importantes dont 7 millésimes des vins de Cabernet-Sauvignon du Vignoble Trailside (2012, 2010, 2009, 2005, 2004, 2002 et 2001) ainsi qu’une autre verticale des vins du Vignoble Martha’s Vineyard dont 6 millésimes du Cabernet-Sauvignon (2013, 2010, 2009, 2007, 2006, 2005). Nous étions avec Brittany Sherwood Winemaker de la maison.

La dégustation a été mise sur pied par l’agence Mark Anthony au restaurant La Chronique. Quelques vins sont disponibles à la SAQ. La majorité le sont en importation privée en contactant Sophie Aquin  (saquin@markanthony.com). Pour aller sur le site de l’agence pour importation privée: https://markanthony.kork.ca/

Une dégustation d’une telle ampleur aide à découvrir la signature de la maison et quant à moi les vins étaient en parfaite harmonie avec les objectifs de la maison : Fraîcheur, concentration et longévité. Alors laissons parler les vins :

Le Chardonnay, 2015, Napa Valley, $49.75, disponible en importation privée en contactant l’agence Mark Anthony (25 caisses disponibles).

Ne vous attendez pas à un chardonnay lourd et beurré comme certains. Ici place aux notes de pêches bien fraîches, notes d’agrumes et des notes boisées bien subtiles. En bouche, très beau moelleux, acidité bien fraîche avec des notes de pêches. Je l’ai beaucoup apprécié.

 

Le Grignolo, 2015, Napa Valley, $42.75, disponible en importation privée en contactant l’agence Mark Anthony. Ce vin particulièrement rare est produit à environ 1500 caisses dont 25 sont disponible pour le Québec.

Des notes de fruits rouges bien frais (fraises, framboises). En bouche, le moelleux est un peu ferme avec une acidité bien fraîche et des tannins gouleyants mais bien présents. Beaucoup de fraîcheur, des notes de noyaux de cerises, très aromatique et belle longueur. Se positionne entre un vin rouge et un rosé de qualité supérieure.

Zinfandel, 2013, Napa Valley, Ink Grade Vineyard, $50.75, disponible en importation privée en contactant l’agence Mark Anthony (25 caisses disponibles).

Ce vin est atypique des Zinfandel dans ce sens que Heitz met le focus sur la maturité du raisin et la fraîcheur du vin. On a donc pas un zinfandel sucré et confituré mais bien un vin avec des notes de cerises noires, de prunes, un soupçon de caramel et d’épices douces. En bouche tout est en équilibre avec des tannins charpentés bien serrés et des notes de fruits rouges (noyaux de cerises) et noirs. Belle fraîcheur et longueur en bouche.

Cabernet-Sauvignon, 2013, Napa Valley, $84.75, code SAQ : 11898848. Disponible en spécialité

Au premier abord le nez est un peu fermé signe d’une signature un peu austère digne des grands Bordeaux. Des notes de mûres, de vanille, soupçon de boisé bien intégré et d’épices douces. En bouche beaucoup d’équilibre avec de tannins bien charpentés, bien serrés et soyeux. Passablement de concentration de notes de fruits surtout sur la cerise et les noyaux de cerises. Belle longueur et passablement d’amplitude.

Cabernet-Sauvignon, 2013, Napa Valley, Linda Falls Vineyard, $253.00, disponible en importation privée en contactant l’agence Mark Anthony (5 caisses disponibles en juillet).

Ce vin intègre bien les particularités du terroir de Howell Mountain. Tout d’abord sa couleur est presque opaque avec des notes de tabac, de prunes, de mûres et d’épices. Bel équilibre avec une belle acidité et des tannins charpentés et bien serrés. Le vin est particulièrement goûteux avec des arômes bien concentrés et beaucoup de volume et d’amplitude mais toujours en fraîcheur. Il s’agit du premier millésime de ce vin.

Ce qui suit est une verticale des Cabernet-Sauvignon du Vignoble Trailside de 2012 à 2001 (7 millésimes)

Cabernet-Sauvignon, 2012, Napa Valley, Trailside Vineyard, Format Magnum disponible en importation privée . Le format 750 ml est à venir en spécialité en Novembre et sera à $141.00

Des notes de fruits rouges et noirs surtout sur la mûre. Beaucoup d’équilibre, acidité fraîche avec des tannins charpentés et bien serrés. Beaucoup de volume et d’amplitude, un peu chaleur en bouche et superbe longueur.

 

Cabernet-Sauvignon, 2010, Napa Valley, Trailside Vineyard, $133.75. Non disponible .

Des notes d’eucalyptus, de mûres, de cèdre et d’épices douces. Tout en équilibre avec des notes fruitées de cassis, soupçon de bois, notes d’épices, volume et amplitude en bouche.

 

 

Cabernet-Sauvignon, 2009, Napa Valley, Trailside Vineyard, non disponible.

Des notes de tabac, de mûres avec en bouche un bel équilibre entre l’acidité fraîche et les tannins passablement charpentés. C’est goûteux, généreux tout en amplitude et en longueur.

 

 

 

 

Cabernet-Sauvignon, 2005, Napa Valley, Trailside Vineyard, $133.75, non disponible.

Un de mes préférés! Notes de cerises noires, mûres bien concentrées, très charmeur. Beaucoup d’équilibre avec des tannins plus ronds et plus assagis. C’est ce que Heitz dit quand leurs vins sont bâtis pour être savourés au moins 10 ans après la mise en bouteille. On en a un bel exemple ici. Des notes de chocolat, d’épices tout en fraîcheur! Super beau!

Cabernet-Sauvignon, 2004, Napa Valley, Trailside Vineyard, $133.75, non disponible.

Des notes de cassis de fruits rouges (fraises) et de mûres. Les tannins sont particulièrement charpentés dans ce vin et est tout en volume et en amplitude. Un autre 10 ans pour assagir les tannins. Quand même assez incroyable non?

 

 

Cabernet-Sauvignon, 2002, Napa Valley, Trailside Vineyard, $141.75, non disponible.

Les notes de fruits sont pas mal concentrées pour un 2002 avec de la mûre et des épices douces, pas mal charmeur. Un de mes tops. Et les tannins mes amis… et la longueur…

 

 

 

Cabernet-Sauvignon, 2001, Napa Valley, Trailside Vineyard, non disponible.

Des notes florales, de cèdre avec encore des tannins bien charpentés et beaucoup de volume et d’amplitude. Incroyable!!!

 

 

 

 

Les autres vins font partie d’une verticale des Cabernet-Sauvignon du Vignoble Martha’s Vineyard sur 6 millésimes : 2013, 2010, 2009, 2007, 2006, 2005. J’ai préféré les vins de ce vignoble que j’ai noté dans le tapis !! Mais ils ont définitivement plus chers!

Cabernet-Sauvignon, 2013, Napa Valley, Martha’s Vineyard, $408.00, spécialité arrivage décembre SAQ Signature.

Des notes de fruits noirs surtout sur la mûre, très charmeur, tout en équilibre avec des tannins plus équilibrés presque charpentés et des notes de cassis bien frais. Beaucoup de finesse et d’élégance !!

 

 

Cabernet-Sauvignon, 2010, Napa Valley, Martha’s Vineyard, $381.50, non disponible.

Des notes de tabac, d’épices (gingembre). En bouche beaucoup d’équilibre avec des tannins parfaitement équilibrés et plus ronds. Un peu moins éclatant que le 2013.

 

 

 

Cabernet-Sauvignon, 2009, Napa Valley, Martha’s Vineyard, $381.05, non disponible.

Notes de tabac à pipe, de prunes avec en bouche beaucoup d’élégance et plus de rondeur au niveau des tannins. Même commentaire au niveau de l’éclat.

Les 3 suivants m’ont donné beaucoup d’émotions…

 

Cabernet-Sauvignon, 2007, Napa Valley, Martha’s Vineyard, non disponible. Le vin parfait de Heitz ‘’Textbook’’ selon Brittany.

Au début un peu fermé puis des notes de tabac, de prunes avec un bouche un parfait équilibre entre le moelleux, l’acidité et les tannins. Exemple parfait quand on allie l’élégance et la puissance.

L’étiquette spéciale a été développée pour souligner la contribution d’une personne importante dans l’évolution de la maison. Une telle étiquette n’a été développée qu’à quatre occasions.

Cabernet-Sauvignon, 2006, Napa Valley, Martha’s Vineyard, $286.75, non disponible.

Des notes d’eucalyptus, de menthe, de cèdre et d’épices. En bouche c’est tout en volume et en amplitude avec des tannins très charpentés. Quand on dit d’un vin qui a 12 ans qu’il a besoin d’un autre 10 ans pour s’assouplir…

 

 

Cabernet-Sauvignon, 2005, Napa Valley, Martha’s Vineyard, $286.75, non disponible.

Commentaires similaires au 2006 mais avec des tannins un peu moins charpentés avec de belles notes de chocolat, de fruits noirs et tout en volume et en amplitude.

 

 

 

 

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

https://www.heitzcellar.com/  http://markanthonywineandspirits.ca/

 

L’élégance, la finesse, la puissance et l’équilibre des vins d’Antinori!!

Antinori – Te Duce Proficio  (traduction bien libre : En suivant tes conseils je m’épanouis)

La famille Antinori élabore du vin depuis 26 générations et ce, depuis 1385. Elle la 10ième plus vielle entreprise familiale d’Italie et une des plus importantes entreprises viticoles. Ses racines sont en Toscane, mais avec le fil du temps l’entreprise s’est élargie et est maintenant représentée dans plusieurs des régions de l’Italie soit en Ombrie, dans les Pouilles, dans le Piémont, en Lombardie ainsi que dans d’autres pays et régions comme à Nappa Valley, dans l’état de Washington au Chili et en Hongrie.

Bien que perçue comme traditionnelle, la maison a été pionnière dans l’intégration des cépages internationaux dans l’élaboration de ses vins et qui a fait son succès avec ses vins de Bolgheri. Comme aime le répéter le Marquis Piero Antinori: « les racines anciennes jouent un rôle important dans notre travail. Mais n’ont jamais été une limite à notre esprit d’innovation « .

 

Aujourd’hui, l’entreprise est dirigée par Albiera Antinori avec le soutien de ses soeurs Allegra et Alessia, directement impliquées dans l’entreprise. Marquis Piero est maintenant le président d’honneur de la compagnie.

«Nous avons démontré, au fil des années, qu’en Toscane et en Ombrie, il était possible de produire d’excellents vins, largement reconnus au niveau international, qui présentaient à la fois la classe et la race tout en conservant leur caractère original. Notre bibliothèque contient beaucoup de livres, mais pour nous ce n’est pas assez riche. Nous avons une mission qui n’a pas encore été entièrement réalisée, ce qui nous pousse à exprimer le vaste potentiel de nos vignobles et à réconcilier à la fois les nouvelles découvertes à réaliser et le patrimoine du goût toscan. Un patrimoine qui inclut la tradition, la culture, l’agriculture, l’art et la littérature et qui représente l’identité de l’entreprise Marchesi Antinori, dont le point fort est le fait d’être toscan ou, si vous préférez, notre caractère fondamentalement toscan’’ : Piero Antinori.

En passant, lors d’un voyage en Italie, j’ai fait un détour pour visiter le nouveau chai d’Antinori. Vraiment époustouflant de visiter cette merveille d’architecture toute en harmonie avec son environnement. De l’autoroute on sait que le chai est la mais on ne le voit pas vraiment tellement il est bien intégré à la nature. Et cette visite était menée de main de maître et avec classe fidèle à l’image de la maison. Si jamais vous allez en Toscane, la visite du chai d’Antinori est un must.

La dégustation..et quelle dégustation!!

Nous avons dégusté un total de 19 vins provenant de diverses régions de la Toscane et de divers terroirs :

Le Bramito et le Cervaro, des vins blancs provenant de l’Ombrie du Castello della Sala.

Les vins du Chianti Classico de Peppoli, de Villa Antinori et de Marchese Antinori et de Badia a Passignano.

Les vins de Montalcino en Rosso et en Brunello, Pian delle Vigne.

Les vins de Bolgheri en Rosso et en Brunello, Il Bruciato, Guado al Tasso, Matarocchio.

Et les vins  IGT Toscana tels les Tignanello et Solaia.

Rarement a-t-on l’opportunité de déguster l’ensemble passablement large des vins d’une maison aussi prestigieuse que celle d’Antinori . En plus nous avons eu droit à quelques verticales qui nous ont permis de voir les différences entre les millésime 2014 (plus difficile) et 2015 (un des meilleurs selon Francesco). Sous la gouverne de Francesco Visani (Responsabili Clienti Privati) d’Antinori nous avons dégusté ces vins en ayant droit à la richesse de ses commentaires.

L’ensemble des vins couvrait autant les vins d’entrée de gamme que les vins les plus prestigieux tels les Tignanello, Solaia et le fameux Matarocchio produit seulement lors des meilleurs millésimes et en très petites quantités.

Fait à noter, tous les vins sont disponibles à la SAQ .

Villa Antinori, Bianco, 2016, IGT Toscana, $17.80, cépages : Trebbiano 50%, Pinot Blanc 20%, Pinot Griggio 15%, Riesling 15%, code SAQ : 12392574. Spécialité approvisionnement continu.

Au nez, c’est bien droit avec une sensation de minéralité, sur les fruits blancs surtout sur la poire. En bouche le moelleux est assez fondu avec une acidité bien présente. De belles notes délicates de fruits blancs, d’agrumes, de noyaux de pêches et une légère amertume en fin de bouche. Beau rapport qualité/prix.

Bramito, Chardonnay, 2017, IGT Umbria, Castello della Sala, $22.95, code SAQ : 10781971. En approvisionnement continu. 2ième vin de Cervaro.

Bien aromatique au nez des notes de fruits blancs (poires, pêches) et de noisettes grillées. En bouche c’est goûteux sur des notes de fruits blancs avec une belle sensation de minéralité. Belle tension dans ce vin avec une très belle longueur et beaucoup de volume en bouche. Très beau potentiel de garde. Beaucoup aimé ce vin!

Cervaro della Sala, 2015, IGT Umbria, Castello della Sala, (vin blanc), $59.75, cépages : Chardonnay, Grechetto, code SAQ : 191049. En spécialité

 

Au nez des notes lactées, de délicates notes de fruits blancs, légèrement boisé. En bouche beaucoup d’équilibre entre le moelleux légèrement gras et une belle acidité. Ce vin a une très belle structure avec une légère amertume en fin de bouche qui ajoute de la fraîcheur. On a vraiment l’impression de boire un grand Bourgogne blanc.

Le 2016 était plus toasté avec plus de notes boisées, de noisettes grillées. Le moelleux était un peu plus riche en bouche avec une belle acidité. Beaucoup d’élégance et de finesse tout comme le 2015. Il faudra laisser au temps de faire son œuvre afin de bien intégrer le bois à l’ensemble du vin. Comme de grands Bourgogne!

Chianti Classico, 2016, Peppoli, $20.00, cépages : Sangiovese 90%, Merlot et Syrah 10%, code SAQ : 10270928. En spécialité continu.

Sur des notes bien délicates de crème de fruits rouges surtout sur la cerise, d’épices douces, un peu austère qui s’ouvrira avec le temps. Bel équilibre entre le moelleux du vin, l’acidité et les tannins presque charpentés. En bouche, belle structure avec des notes de noyaux de cerises. Bien goûteux, assez charmeur, ce vin offre un très beau rapport qualité/prix!

Chianti Classico, Riserva, 2015, Villa Antinori, $29.95, cépages : Sangiovese 90%, Cabernet-Sauvignon 10%, code SAQ : 12629666. À venir octobre 2018. Noté Wine Advocate 91 pts.

Des notes de cerises, de prunes, d’épices douces et quelques notes viandées comme du cuir. Un vin des plus équilibré avec des tannins équilibrés et bien serrés. En bouches des notes de cerises, de noyaux de cerises ainsi qu’un boisé bien intégré. Superbe millésime que ce 2015 offrant un bel équilibre entre l’élégance et la puissance.  Ce vin d’Antinori a été le premier à être embouteillé (1908) dans une bouteille de type bordelais. Ce vin a toujours fait partie de mes préférés !!

Chianti Classico, Riserva, 2014, Marchese Antinori, Tenuta Tignanello, $40.00, code SAQ : 11421281. En spécialité, disponible maintenant.

Au nez des notes de crème de fruits rouges (cerises), de prunes et d’épices douces. En bouche superbe équilibre entre le moelleux, l’acidité et les tannins presque charpentés avec des notes fruitées (noyaux de cerises), de boisé bien intégré et quelle longueur…Bien que l’année 2014 ait été difficile, Antinori a su en dégager des vins tout en élégance et en finesse.

Le 2015, $45.00, spécialité à venir en novembre. Ce vin était vraiment superbe ayant bénéficié d’un excellent millésime. Sur des notes d’épices douces (poivre). De prunes avec beaucoup d’équilibre sur des tannins charpentés, bien serrés. Des notes de cerises noires, tout en élégance et en fraîcheur. J’ai beaucoup apprécié ce vin!

Badia a Passignano, 2012, Chianti Classico, Gran Selezione, $54.25, code SAQ: 403980. Spécialité, disponible.

Des notes d’évolution (sur les champignons, typiques au cépage Sangiovese vieux de 5-6 ans et plus) que j’adore sur les prunes, et notes d’épices douces . En bouche les tannins sont bien charpentés avec des notes d’évolution sur la prune, les raisins secs et de cerises. Beaucoup de volume et d’amplitude et tout en fraîcheur. Un de mes tops!

Rosso di Montalcino, 2015, Pian delle Vigne, $29.95, code SAQ : 12704355. Spécialité à venir en novembre.

Wow! Ce vin a pratiquement fait l’unanimité avec de superbes notes de fruits rouges (cerises) et des notes d’épices douces et d’anis. Bel équilibre avec des tannins presque charpentés, beaucoup de fruit et de fraîcheur, notes d’épices et légère amertume. Excellent rapport qualité/prix.

Brunello di Montalcino, 2013, Pian delle Vigne, $60.75, code SAQ : 12008288. Spécialité à venir en octobre.

Des notes de cuir, d’épices douces, de prunes. En bouche beaucoup de volume et d’amplitude, avec des tannins charpentés bien serrés. Ce vin allie bien la puissance et l’élégance et offre une longueur persistante. Superbe Brunello!

Brunello di Montalcino, 2012, Riserva, Pian delle Vigne, Vignaferrovia, $150.00, code SAQ : 12986129. Spécialité à venir en octobre.

Quelle complexité avec des notes d’anis, de tabac, de prunes et d’épices douces. Quel équilibre avec des tannins pratiquement charpentés, des notes de torréfaction, de chocolat noir et de fruits noirs. Beaucoup de finesse, d’élégance et de longueur en bouche.

Bolgheri Rosso, Il Bruciato, 2016, Tenuta Guado al Tasso, $24.95, cépages : Cabernet-Sauvignon 60%, Merlot 30%, Syrah 10%, code SAQ : 11347018. Spécialité, continu.

Belle concentration de notes de fruits rouges, de bleuets, de cassis, de prunes avec des notes mentholées, herbacées et d’eucalyptus. Tout en équilibre, bien goûteux et plein de fraîcheur. Très beau rapport qualité/prix.

Guado al Tasso, 2014, Bolgheri Superiore, $99.75, cépages: Cabernet-Sauvignon 65%, Merlot 20%, Cabernet Franc 12%, Petit Verdot 3%, code SAQ: 12741498. Spécialité disponible.

Des notes de crème de fruits frais (cassis, cerises, mûres) de chocolat au lait et de café. Superbe équilibre avec des tannins équilibrés, des notes de cerise noire, de torréfaction tout en longueur et en fraîcheur.

Le 2015, $116.00, spécialité arrivage en décembre, vraiment superbe avec des notes de café, de torréfaction avec des tannins un peu plus charpentés que le 2014. Beaucoup d’élégance, de puissance et de longueur.

Matarocchio, 2013, Bolgheri Superiore, $451.00, cépage : Cabernet Franc 100%, code SAQ: 13629297. Spécialité à venir en décembre. Noté 99 pts par Robert Parker.

Wow !! Belle concentration de notes mentholées, d’eucalyptus et de notes herbacées. Beaucoup de raffinement et d’élégance alliant puissance et longueur. Ce vin n’est élaboré que lors des meilleurs millésimes.

Tignanello, 2014, IGT Toscane, $104.00, cépages : Sangiovese 80%, Cabernet-Sauvignon 15%, Cabernet Franc 5%, code SAQ : 10820900. Spécialité, disponible. Noté 93 pts Wine Spectator.

Des notes de prunes, de tabac, d’épices douces, de cerises et de mûres. Tout en équilibre autant au niveau du moelleux, de l’acidité que des tannins avec beaucoup d’élégance, de volume et de fraîcheur. Très beau potentiel de garde.

Le 2015, $115.00, spécialité arrivage en décembre était superbe avec des notes mentholées, des notes de fruits rouges et noirs. En bouche, ce vin est tout en fraîcheur avec des tannins charpentés (plus que le 2014) et des notes de fruits (cerises et noyaux de cerises). Beaucoup de volume et d’amplitude.

Solaia, 2014, IGT Toscane, $247.00, cépages : Cabernet-Sauvignon 75%, Sangiovese 20%, Cabernet Franc 5%, code SAQ : 12274885. Spécialité, disponible. Noté 95 pts Wine Advocate.

Notes herbacées d’eucalyptus, de cèdre, de fruits noirs, de torréfaction et d’épices douces. En bouche beaucoup de volume et d’amplitude avec des notes de cerises noires, de prunes et d’épices douces. De la puissance, de la longueur et beaucoup de fraîcheur!

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

http://markanthonywineandspirits.ca/  http://www.antinori.it/

 

 

 

 

Goûtez à ce qu’il y a de mieux de Napa Valley : les vins de Beringer, Stag’s Leap et Beaulieu Vineyards!!

Sans être dramatique, hier a marqué pour moi comme un changement de paradigme face aux vins Californiens. Je les trouvais trop concentré avec des fruits confiturés, trop boisés, un peu lourds. Et hier, nous avons dégusté 11 vins de la Vallée de Napa de 3 maisons : Stag’s Leap, Beringer et Beaulieu Vineyards. Et au tout début de la dégustation je cherchais pratiquement les mêmes caractéristiques auxquelles je m’étais habitué. Et oh surprise!! C’était la fraîcheur du fruit, l’élégance, la finesse, des notes peu boisées bien intégrées, beaucoup d’équilibre…Vous dire combien j’ai aimé!!

Et nous avons eu droit aux oenologues eux-même pour commenter leurs propres vins : Mark Beringer, œnologue en chef chez Beringer, Christophe Paubert, œnologue et Directeur général chez Stag’s Leap Winery et Trevor Durling, œnologue et chef et directeur général chez Beaulieu Vineyards. Mes amis quelle expérience! Un gros merci à l’agence Mark Anthony.

La dégustation …et quelle dégustation!

Donc nous avons dégusté 11 vins dont 5 vins blancs et 6 vins rouges. Deux de ces vins sont disponibles dans le réseau de la SAQ et les autres sont disponibles en importation privée à l’agence Mark Anthony (Geneviève Roger, 514-442-0579, groger@markanthony.com).

Les vins disponibles à la SAQ :

Beringer Vineyards, Private Reserve Chardonnay, 2015, $47.00, code SAQ: 393926

Un de mes préférés avec des notes de fruits blancs et exotiques (ananas), barbe à papa, notes discrètes de boisé, de pain grillé. En bouche, bel équilibre entre le moelleux légèrement gras, l’acidité équilibrée et les notes de noyaux de pêches, de boisé et de pain grillé. Quel beau contraste entre ces saveurs! Et quelle longueur !! Du grand vin.

Stag’s Leap Winery, Napa Valley Chardonnay, 2016, $33.85, code SAQ: 747444

Au nez des notes de silex, légèrement fumées qui s’estompent rapidement pour faire la place à des notes discrètes de crème aux agrumes, des notes florales et de fruits exotiques. En bouche, un superbe moelleux, une acidité bien fraîche et agréablement surprenante pour un chardonnay, un très léger boisé, une belle sensation de minéralité, de l’élégance, de la finesse et des notes de fruits croquants. Un vin qui fait saliver…et on redemande…

Les vins disponibles en importation privée

Beringer Vineyards, Luminus Chardonnay, Oak Knoll District, Napa Valley, 2015, $50.25, caisse de 6 btles

Un vin généreux aux accents d’agrumes et de noyaux de pêches. Ce qui surprend agréablement en bouche c’est son acidité bien fraîche. Belle finesse et élégance

Beringer Vineyards, Quantum, Red Wine, Napa Valley, 2014, $79.50, caisse de 6 btles

Un de mes préférés avec des notes de prunes, de fruits noirs bien mûrs. En bouche, belle concentration de fruits noirs, notes de torréfaction de réglisse, les tannins sont bien charpentés et quelle élégance, quelle longueur et quelle complexité!

Beringer Vineyards, Private Reserve, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2014 – non disponible ce qui est bien dommage car il m’a donné des émotions assez incroyables!!

Stag’s Leap, The Investors, Red Wine, Napa Valley, 2014, $76.75, caisse de 12 btles

Ce qui frappe c’est la fraîcheur du fruit surtout sur les fruits rouges, belle concentration des arômes et belles d’épices douces. En bouche, c’est élégant, tout en équilibre avec des soupçons de notes herbacées qui lui confère de la fraîcheur, notes de fruits rouges surtout sur la cerise et très belle longueur.

Stag’s Leap, Viognier, Napa Valley, 2016, $47.00, caisse de 12 btles

De belles notes de fruits blancs ainsi que des notes d’épices douces à noyaux et des notes florales, un vin bien aromatique. En bouche le fruit est frais, croquant avec des notes de pêches, d’abricots et des notes de fruits exotiques. J’adore cette texture un peu grasse et le contraste avec l’acidité bien fraîche. C’est beau, c’est bon !!

Stag’s Leap, The Leap, Cabernet-Sauvignon, Stags Leap Disrict, Napa Valley, 2014, $122.00, caisse de 6 btles

Je l’ai trouvé bien classique avec une certaine austérité et beaucoup d’affinités avec de grands vins de Bordeaux. De belles notes de cassis au nez et en bouche tout est en équilibre avec une acidité fraîche, des tannins charpentés entremêlés de notes de fruits rouges et cassis. C’est élégant plein de finesse. Un qui se bonifiera avec le temps. 2014 encore un peu jeune pour ce grand vin.

Beaulieu Vineyards, Chardonnay, Carneros, Napa Valley, 2016, $47.50, caisse de 12 btles

Des notes de pêches, de vanille de crème de fruits blancs, un peu de noix de coco et un boisé bien discret. En bouche, une très belle texture légèrement grasse, des notes de pêches, d’abricots. C’est élégant, crémeux avec des notes de fruits délicates. God que j’ai aimé!!

Beaulieu Vineyards, Tapestry Reserve, Red Wine, Napa Valley, 2014, $79.25, caisse de 12 btles

Au premier abord, une certaine austérité digne de grands vins de Bordeaux. Un vin qui se laisse découvrir. Des notes de cassis et de mûres bien fraîches. En bouche les tannins charpentés sont tissés bien serrés et un peu ferme. Même pour un 2014, il est encore bien jeune. De belles notes de tabac, de cerises, de noyaux de cerise de mûres et de prunes. C’est fort complexe et succulent!

Beaulieu Vineyards, Rutherford, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2014, $75.25, caisse de 12 btles

Des notes mentholées, d’eucalyptus, des notes d’épices douces (poivre blanc) et de tabac. Beaucoup d’équilibre en bouche, beaucoup de fraîcheur. C’est encore une fois élégant et complexe. Je l’ai beaucoup aimé.

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

http://markanthonywineandspirits.ca/  https://www.beringer.com/  https://www.stagsleap.com/  https://www.bvwines.com/

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén