Catégorie : Prix – Vins liquoreux/dessert (Page 1 of 2)

Suggestions de 12 vins pour Noel!!

J’ai tenté de réunir une dizaine de vins qui, j’ose le croire, rencontreront vos besoins pour la période de Noel. Je les ai choisi selon les niveau d’appréciation que j’ai eu lors de leur dégustation et selon leur disponibilité (dans 100 magasins et plus au moment d’écrire cette chronique). Vous y retrouverez des mousseux, des blancs, des vins rouges et des vins desserts. Je sortirai sous peu la liste de mes 50+ coups de coeur de l’année 2019. Vous y retrouverez ces vins que je vous suggère.

Les vins effervescents

Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut, Crémant de Bourgogne, $19.10, cépages : Pinot Noir, Chardonnay, Aligoté et Gamay, sucre : 12 g/l, code SAQ : 14093041.

Mettez de côté vos Proseccos et Cavas! Définitivement un Crémant à acheter! Laissez vous charmer par ses notes de fruits exotiques (litchi), d’agrumes, de fleurs blanches avec un soupçon de notes briochées. La texture est bien crémeuse, son acidité bien vive et tranchante et la finale est toute en finesse. Excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-grande-cuvée-brut.png.
Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut, Crémant de Bourgogne

Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle, $24.15, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 12999181.

J’apprécie beaucoup de vin effervescent élaboré à partir de Chardonnay. Le genre de vin qui évolue constamment dans votre verre et doté d’une belle complexité. Prenez plaisir à humer les parfums floraux de ce vin entremêlés de sucre d’orge et de fruits blancs. Bien que non dosé, sa texture est légèrement moelleuse et son acidité bien vive. Il procure une belle sensation de minéralité et une persistance en bouche assez longue.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est piuze-final.png.
Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle

Champagne Lallier, Le Grande Réserve, Grand Cru, $48.50, sucre: 9.3 g/l, code SAQ : 11374251.

De subtiles notes de fruits (agrumes), de levure, légèrement brioché, acidité bien sentie, belle minéralité, bien droit, un peu austère.  Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

Champagne Lallier, Le Grande Réserve, Grand Cru

Les vins blancs

Aranleon, Blanco, Joven, Valencia, 2018, $13.95, vin bio blanc, cépages : Macabeo 60%, Sauvignon Blanc 40%, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 13792422.

D’une belle fraîcheur, bien aromatique sur des effluves de fruits blancs assez intenses avec une pointe d’agrumes qui appelle une belle acidité salivante. D’une texture veloutée, c’est joyeux en bouche, bien satisfaisant avec une belle finale fruitée d’un bel éclat. Super rapport qualité/prix!

Aranleon, Blanco, Joven, Valencia, 2018

Gran Passione, Botter, Veneto Bianco, 2018, $16.75, cépages : Chardonnay 80%, Garganega 20%, sucre : 7.8 g/l, code SAQ: 14195582.

J’aime bien ces vins qui ne touchent pas le bois (qui ne vieillissent pas en barrique) car ceci à mon avis,  libère toute la place pour les arômes de fruits. Cet assemblage des plus heureux s’ouvre sur des notes de fruits blancs, de melon, un soupçon de fruits exotiques et quelques senteurs bien florales qui se prolongent en bouche avec une belle acidité équilibrée et une texture bien veloutée. S’ajoutent des flaveurs de noyaux de pêches ainsi qu’une belle sensation de minéralité dans une bonne persistance gustative. Franchement à ce prix c’est à la caisse!

Vous ferez un malheur avec un risotto, des plats de poulet, de pétoncles ou de porc.

Gran Passione, Botter, Veneto Bianco, 2018

Château Mont-Redon, Vallée du Rhône méridionale, Lirac, 2018, $26.80, cépages: Clairette45 %, Grenache blanc 25 %, Roussanne 20 %, Viognier 10 % , sucre: 1.4 g/l, code SAQ : 12258973

Quelle belle complexité qu’offre ce vin! Élaboré à partir d’un assemblage de Clairette, Grenache blanc, Roussanne et de Viognier ce vin offre au nez des notes de vanille, de fruits blancs (pêches et poires), d’amandes (la Roussanne) ainsi que de belles notes florales. En bouche la texture légèrement grasse et riche offre un beau contraste avec l’acidité équilibrée de ce vin. Les saveurs de fruits blancs s’entremêlent avec des notes boisées bien intégrées et une légère note d’oxydation qui vient de la Roussanne. C’est goûteux, généreux d’une belle amplitude et d’une très belle longueur. Idéal avec une volaille bien grillée.

Château Mont-Redon, Vallée du Rhône méridionale, Lirac, 2018

Les vins rouges

Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG, 2016, $15.30, cépage : Barbera, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 356105.

Incroyable que ce vin qui se détaille $15.30 ait vieilli un total de 16 mois (3 mois en barrique et 13 mois en bouteille) avant d’être vendu. Issu d’un célèbre cépage du Piémont, la Barbera (c’est aussi une appellation), ce vin nous accueille sur des effluves de cerise fraîches et bien juteuses, un soupçon d’épices douces ainsi qu’un beau boisé discret tellement bien intégré. En bouche les accents de cerises, de noyaux de cerises et d’épices douces s’entremêlent de façon harmonieuse avec l’acidité bien fraîche typique de ce cépage et des tannins presque charpentés, souples et moyennement corsés. Excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-9.jpeg.
Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG, 2016

M. Chapoutier, Belleruche, rouge, AOC Côtes du Rhône, 2018, $16.25, cépages : Grenache, Syrah, sucre : 2.6 g/l, code SAQ : 476846.

Des notes de torréfaction, de moka, de fruits noirs et de notes viandées sur une texture un peu ferme, une acidité équilibrée et des tannins moyens tissés bien serré. Vraiment juteux, goûteux tout en équilibre. Un vin avec un excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-belleruche-rouge-2018.jpg.
M. Chapoutier, Belleruche, rouge, AOC Côtes du Rhône, 2018

Peter Lehmann, The Barossan, Shiraz, 2017, $19.95, sucre: 4.2 g/l, code SAQ: 13525535.

Oh quel beau Shiraz! Sur des notes de fruits purs bien frais (prunes, framboises),de poivre, d’épices, quelques notes de sapinage et d’eucalyptus. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité moyenne et les tannins bien dodus et charpentés. Les notes d’épices sont assez intenses et s’entremêlent avec les flaveurs de fruits bien juteux, de notes de torréfaction dans une finale appréciable. De la vraie Shiraz!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2526.jpg.
Peter Lehmann, The Barossan, Shiraz, 2017

Brunello di Montalcino, (Blu Label), 2014, Cépage : Sangiovese 100%, $47.10, code SAQ :11213343.

Au premier nez, des notes animales sur le cuir qui se dissipent assez rapidement pour laisser la place aux belles notes de fruits rouges, d’épices douces, de fleurs avec un peu de torréfaction. En bouche c’est le mariage de la puissance, de l’élégance et du classicisme. La texture est veloutée, enveloppante sur de belles notes de fruits. Superbe équilibre entre l’acidité et le moelleux du vin. Les tannins sont superbement bien serrés, denses sans être asséchants. Vraiment très beau!

Brunello di Montalcino, (Blu Label), 2014

Vins de dessert

Barros, Colheita, 1989, $64.75, cépages : Tinta Barroca 25%, Tinta Roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga Nacional 25%, sucre résiduel : 132.70 g/l, code SAQ : 12243114.

Sur des arômes de raisins secs et confits, d’épices douces avec un brin d’alcool, sa texture en bouche est des plus suaves, bien grasse et forme une belle harmonie avec les flaveurs de cassonade, un joli soupçon de mélasse et saveurs de raisins secs. Ce Tawny est particulièrement doux, moyennement intense, tout en finesse et en élégance et des plus agréables à boire.

Et vous ferez de superbes accords avec un fondant au caramel, une tarte tatin, une crème brûlée et des fromages d’intensité moyenne.

Barros, Colheita, 1989

Château Laribotte, Sauternes, Bordeaux, France, 2016, $46.50, cépages : Sémillon 95%, Sauvignon 4%, Muscadelle 1%, sucre : 130 g/l, code SAQ : 10269521.

Ce vin s’ouvre sur des effluves de miel, de fruits confits tels l’abricot et le citron. La texture est bien grasse ce qui créé un très beau contraste et un bel équilibre avec le sucre résiduel. C’est souple, délicieux avec les flaveurs de miel, de raisins séchés et d’abricots qui se prolongent en une finale plus que soutenue.

Vous ferez de beaux accords avec le foie gras en entrée, les desserts tels une tarte tatin et les fromages bleus. Vraiment sublime!

Château Laribotte, Sauternes, Bordeaux, France, 2016

Alors…pourquoi ne pas réessayer un porto?

Barros, Colheita, 1989

Barros, Colheita, 1989, $64.75, cépages : Tinta Barroca 25%, Tinta Roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga Nacional 25%, sucre résiduel : 132.70 g/l, code SAQ : 12243114.

Un Colheita c’est un porto de type Tawny issu d’un seul millésime dont tous les raisins proviennent de la même année. Il est élevé en barrique pendant au moins sept ans et est embouteillé selon la demande du marché. Quand je vous suggère de réessayer un porto, c’est que la tendance est d’éviter les vins plus ‘’sucrés’’.  Je trouve cela bien malheureux car chemin faisant, on délaisse des vins absolument superbes.

Et celui-ci en est un parfait exemple. Sur des arômes de raisins secs et confits, d’épices douces avec un brin d’alcool, sa texture en bouche est des plus suaves, bien grasse et forme une belle harmonie avec les flaveurs de cassonade, un joli soupçon de mélasse et saveurs de raisins secs. Ce Tawny est particulièrement doux, moyennement intense, tout en finesse et en élégance et des plus agréables à boire.

Et vous ferez de superbes accords avec un fondant au caramel, une tarte tatin, une crème brûlée et des fromages d’intensité moyenne.

Agence Sélections Fréchette – échantillon.

Abandonnez-vous à la sensualité du Sauternes!

Château Laribotte, Sauternes, France, 2016

Château Laribotte, Sauternes, Bordeaux, France, 2016, $46.50, cépages : Sémillon 95%, Sauvignon 4%, Muscadelle 1%, sucre : 130 g/l, code SAQ : 10269521. Disponible dans 115 succursales.

Ah un Sauternes…quel merveilleux nectar qu’on récolte presque au goutte à goutte. En fait lors des vendanges manuelles on peut repasser jusqu’à cinq fois dans les vignes pour aller cueillir les raisins rendus à parfaite maturité. Ce qui est unique aux raisins c’est ce microscopique champignon appelé Botrytis Cinerea qui se pose sur les baies et perce des trous au travers desquels s’échappe l’eau contenu dans la baie. Ceci cause une concentration des sucres, élément unique aux vins de cette appellation.

Évidemment ces vins sont sucrés avec des concentrations au-delà des 100 grammes de sucre résiduel par litre de vin. Mais quel nectar! Celui-ci s’ouvre sur des effluves de miel, de fruits confits tels l’abricot et le citron. La texture est bien grasse ce qui créé un très beau contraste et un bel équilibre avec le sucre résiduel. C’est souple, délicieux avec les flaveurs de miel, de raisins séchés et d’abricots qui se prolongent en une finale plus que soutenue.

Vous ferez de beaux accords avec le foie gras en entrée, les desserts tels une tarte tatin et les fromages bleus. Vraiment sublime!

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Un beau Porto Colheita 2001 pour Noel!

Barros, Porto Colheita, 2001, $36.75, code SAQ : 882894.

iCe Colheita est un Tawny millésimé vieilli en barrique et non en bouteille. Dailleurs, il a vieilli dans des barriques un minimum de sept ans avsnt d’être embouteillé. Il s’ouvre sur des arômes assez intenses de raisins frais, de prunes, de fruits secs, de fruits confits ainsi qu’un soupçon de caramel et quelques notes oxydatives. Beau velouté avec une texture assez grasse, ce Colheita est doté d’une acidité assez surprenante qui équilibre bien le niveau de sucre perçu. Il émane des flaveurs de mélasse, de notes balsamiques, de fruits secs et d’épices dans un volume assez sphérique en bouche dans une bonne persistance gustative.

Vous ferez de beaux accords avec des desserts au caramel, une tarte Tatin ou une crème brûlée.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Dégustation à l’anonyme et spectacle pour la fête du Grand Stef !!

Hier c’était la fête du Grand Stef (Stéphane) un des fameux Moustiquaires (groupe de dégustation de plus sérieux…) et évidemment afin de souligner cet événement on s’est tapé une dégustation à l’anonyme ainsi qu’un spectacle donné par Joanne Griffith. Musique et vins vont de pair évidemment !!

Les Moustiquaires: de gauche à droite: Claude (Vinformateur), Bob, Ben et Stéphane (Le Grand Stef)

Nous étions une dizaine autour de ces flacons et chacun y allait de son pronostique afin de trouver quel était chaque vin. Pas évident! Alors je vous fais part des vins qui ont particulièrement retenu mon attention. Dans mes commentaires je vous dis ce que nous croyions être le vin (cépage, pays etc.) puis finalement ce qu’il était vraiment! Surprenant!

Frontonio, Telescopico, Valdejalon, Espagne, 2015, $28.95, cépage: Garnacha, code SAQ : 14083441.

Nous avons tourné autour du pot pendant un bout de temps pour finalement penser que c’était un GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) du Languedoc. On était pas loin! De la belle Grenache d’Espagne avec un beau volume en bouche, des notes de fruits bien mûrs et des tannins presque charpentés assez souples. Bien goûteux! Pas mal beau!

Frontonio, Telescopico, Valdejalon, Espagne, 2015

Mommessin, Grandes Mises, Saint-Amour, Beaujolais, 2017, $24.75, cépage: Gamay, code SAQ: 13386168.

Nous avons découvert le cépage Gamay mais nous croyions qu’il provenait de la Loire à cause de la fraîcheur du fruit. Finalement c’était un Saint-Amour!  Un vin suave, d’une texture tellement veloutée avec des accents de fruits rouges (fraises, cerises) intenses d’une fraîcheur étonnante.  Vraiment superbe! Un des dix crus du Beaujolais qu’il vaut la peine d’acheter.

Mommessin, Grandes Mises, Saint-Amour, Beaujolais, 2017

Dampt, Petit Chablis, Vieilles Vignes, 2018, $23.60, code SAQ: 13657677.

Encore une fois nous avons tourné autour du pot avec un assemblage de Chardonnay et de Sauvignon blanc à cause de l’acidité. On cherchait un vin de région nordique. C’était un Petit Chablis dont l’acidité était tellement fraîche, un vin bien droit sur des flaveurs de fruits blancs et un soupçon de notes beurrées.

Dampt, Petit Chablis, Vieilles Vignes, 2018

Rainer Wess, Riesling, Wachau, Basse-Autriche, 2017, $26.65, code SAQ : 13983544.

J’ai cru que c’était un Friulano du l’Alto Adige alors que c’était un beau Riesling d’Autriche. Ce qui nous m’a berné c’est le fait que ce vin n’avait aucunement les notes pétrolées typiques au cépage et finalement ressemblait à un Friulano que j’avais récemment dégusté. Belle acidité, niveau de sucre en équilibre avec l’acidité. Super beau!

Rainer Wess, Riesling, Wachau, Basse-Autriche, 2017

Vignalta Venda, Italie, Vénitie, Colli Euganei, 2014, $21.25, cépages : Merlot 80%, Cabernet-Sauvignon 20%, code SAQ : 12523503.

Nous étions en Italie mais nous croyions que c’était un vin élaboré avec du Sangiovese surtout à cause des notes épicées et des tannins qui étaient charpentés. Surprise! C’était un assemblage de Merlot et de Cabernet-Sauvignon! D’un bel équilibre avec des notes de cassis, de prunes, de cerises et d’un beau boisé bien intégré.  

Vignalta Venda, Italie, Vénitie, Colli Euganei, 2014

Barros, Porto Colheita, 2001, $36.75, code SAQ : 882894.

Celui-là n’a pas été dégusté à l’anonyme. Il s’ouvre sur des arômes assez intenses de raisins frais, de prunes, de fruits secs, de fruits confits ainsi qu’un soupçon de caramel. Beau velouté avec une texture assez grasse, ce Colheita est doté d’une acidité assez surprenante qui équilibre bien le niveau de sucre perçu. Il émane des flaveurs de mélasse, de notes balsamiques, de fruits secs et d’épices dans un volume assez sphérique en bouche dans une bonne persistance gustative.

Barros, Porto Colheita, 2001

Spectacle de Joanne Griffith

Joanne Griffith – fête de Stéphane

Quelques coups de coeur de  »La Grande Dégustation de Montréal 2019 »

J’y ai passé la journée entière hier et goûté au-dela d’une centaine de vins. Je vous fais part de quelques-uns qui ont particulièrement retenu mon attention!! Sachez que j’ai mis le focus surtout les vins disponibles à la SAQ et qui à mon avis représentent de très bons rapports qualité/prix. J’ai aussi parsemé cette liste de quelques vins disponibles en importation privée. Allez et bonne dégustation!

Aujourd’hui (15h à 21h) et demain (13h à 21h) à la Place Bonaventure. Pour tous les détails, cliquez sur le lien!

Kiosque 39

Kiosque G37

Tout est élaboré selon les préceptes de la biodynamie!! Le Savoir Vieillir est sans souffre ajouté.

Kiosque G35

Kiosque G31

Kiosque G29

Kiosque I37

Kiosque I34

Kiosque I36

Kiosque H38

Kiosque H36

Ici aussi tout est bio! Dites bonjour à Maria!

Kiosque G38

Bio all the way!

Kiosque G36

Kiosque G32

Kiosque F37

Kiosque F33

Kiosque A18

Ne les manquez pas!

Kiosque C11

Kiosque D18

Kiosque D12

Kiosque D04

Kiosque D05

Bio et tout le travail fait avec un cheval de trait!! Excellents!

Kiosque E14

Surprenants! Trés bons rapport qualité/prix.

Kiosque F06

Classique!

Kiosque C25

D’une très belle typicité!

Un petit geste romantique spontané? Offrez-lui le vin de l’amour ce soir!!

Bottega Petalo, Moscato, Il Vino dell’Amore

Bottega Petalo, Moscato, Il Vino dell’Amore, vin mousseux, $14.90, sucre : 88 g/l, code SAQ : 884270.

Et pourquoi attendre vous dirais-je? À ce prix n’hésitez pas! Tout le monde aime les petites surprises!

Il Vino dell’Amore est un Moscato, un vin blanc italien doux et pétillant élaboré tout près de Vérone et de Venise deux des villes les plus romantiques! Séduisez votre partenaire avec ces effluves de pêches, d’abricots, d’oranges et de fruits exotiques le tout couronné de senteurs de roses. Effleurez ses lèvres avec ce doux nectar sucré, veloutée, voluptueux et offrez-lui ce beau contraste avec une acidité légèrement mordante qui créera une si belle harmonie. Le lendemain matin vous pourrez lui offrir un mimosa avec juste ce qu’il faut de jus d’orange…Ah l’amour!

Il Vino dell’Amore, Bottega, Petalo

Agence Italvine – échantillon

@bottegaspa #bottegaspa

Deux vins d’Afrique du Sud incontournables! Cap Maritime Chardonnay et Pinot Noir

Cap maritime Chardonnay et Pinot Noir

C’est la maison Boekenhoustkloof qui élabore ces superbes Chardonnay et Pinot Noir de la région de Upper Hemel en Aarde Valley d’Afrique du Sud. Ils proviennent d’un tout nouveau projet appelé Cap Maritime dont les vins sont issus d’une toute nouvelle parcelle de 14 hectares dont Mark Kent le propriétaire et Winemaker a récemment fait l’acquisition.

Lors d’une dégustation des vins de cette maison, nous avons dégusté le Chardonnay et le Pinot Noir Cap Maritime. Quant à moi ces deux vins étaient particulièrement exceptionnels et devraient faire partie de votre cave ou cellier. Ce sont des incontournables! Ils sont disponibles à la SAQ Signature en petite quantités. Premier arrivé…

Cap Maritime, Chardonnay, Upper Hemel en Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017, $55.75, code SAQ Signature : 14075492.

On aurait dit un vin de Bourgogne genre Corton Charlemagne pour $55.75 ce qui me fait dire qu’il offre un très beau rapport qualité/prix! Même Jancis Robinson le qualifie d’un des meilleurs Chardonnay au monde.

De facture très classique sur des notes de fruits blancs très purs, de vanille et beaucoup de complexité. En bouche c’est d’une texture grasse, avec une acidité bien équilibrée, d’une superbe complexité avec un très léger boisé. Et quelle longueur et quel volume en bouche. J’en boirais tous les jours!

Cap Maritime, Chardonnay, Upper Hemel en Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017

Cap Maritime, Pinot Noir, Upper Hemel en Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017, $55.75, code SAQ Signature : 14075468.

Un des meilleurs Pinot Noir genre Nouveau Monde que j’ai eu l’occasion de déguster! Les vins sont vieillis dans des foudres de 1,200 litres ce qui apporte beaucoup de complexité aux vins et conserve le caractère fruité des vins. Et la dominante de ce vin est carrément sur des notes de cerises éclatantes qui se prolonge et de prolonge… Au nez des notes de cerises, un peu de framboises et de cassis. C’est charmeur et élégant avec une texture veloutée et des tannins des plus équilibrés. Ce vin est opulent, équilibré et charmeur. Tout amateur se doit d’avoir ce vin dans son cellier.

Cap Maritime, Pinot Noir, Upper Hemel en Aarde Valley, Afrique du Sud, 2017

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Les vins organiques de Marina Marcarino de la maison Punset.

Le monde du vin nous amène à rencontrer des gens fascinants et Marina Marcarino propriétaire de la maison Punset qui élabore des vins organiques dans la région de Neive (Barbaresco DOCG) située dans le Piedmont, fait partie de ces gens avec un parcours assez incroyable.

Marina Marcarino – Punset

Sa famille qui possédait une entreprise de construction et que rien ne destinait vers la viniculture, voulait que Marina s’occupe de l’entreprise. Mais cette dernière a surmonté plusieurs embûches pour finalement après quelques années réaliser son rêve de développer un vignoble qui ferait des vins issus de la philosophie que lui avait inculqué sa grand-mère, c’est-à-dire la culture organique.

Vignoble Punset

Et il fallait le faire! Non seulement était-elle une femme qui menait les destinées d’un vignoble dans un monde alors très traditionnel, mais de plus, elle était la seule femme d’Italie à adopter en 1987 envers et contre tous cette culture organique. Pas surprenant qu’elle a longtemps été appelée ‘’La folle’’. Afin de promouvoir cette philosophie elle a fondé le ‘’Consortium Vintesa Italian Wines’’ qui regroupe des vignerons issu de cette philosophie.

Vignoble Punset

La maison Punset est la propriété de la famille Marcarino depuis 1964. Marina qui gère le domaine est épaulée dans son obsession de faire des grands vins par l’œnologue Piero Ballario qui est avec la maison depuis environ 20 ans.

La philosophie de Marina quant à ses vins se résume ainsi : ‘’Je veux faire des vins qui soient les meilleurs; cette philosophie organique devrait être perçue comme un sceau de qualité pour les consommateurs. J’adore que mes vins soient comparés aux viniculteurs qui font des vins de façon conventionnelle car je peux ainsi démontrer qu’on peut faire d’excellents et meilleurs vins tout en respectant la nature, l’environnement ainsi que soi-même. Cette quête, ce rêve est très demandant et peut nous amener au découragement. Quand ça arrive, je vais faire une marche dans mes vignes et ça me revigore. En fait je me dis que je veux communiquer ma foi dans le dépassement de soi avec le plus grand nombre de gens’’.

Vignoble Punset

La dégustation

Dégustation des vins Punset

Nous avons dégusté de superbes vins de la région de Barbaresco DOCG qui est vraiment très belle soit dit en passant. Ce n’est pas la déforestation pratiquement complète qu’on peut observer dans la région de Barolo. Les vins de Barbera y sont souples et souvent en finesse et portés sur le fruit. Des vins que j’apprécie beaucoup. Cette dégustation était une invitation de l’agence Univins et Spiritueux et avait lieu au restaurant Graziella.

La majorité des vins de Punset sont disponibles en important privée en contactant l’agence Univins.

Punset, Dolcetto d’Alba, 2017, $23.75, code SAQ : 14105786. Disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

D’une nature bien fruitée ce vin offre une belle expérience sensorielle. Des notes des fruits rouges bien frais et une touche d’épices douces sur la cannelle. En bouche c’est tout en finesse et en fraîcheur avec une belle longueur, beaucoup d’énergie et un volume intéressant. Les tannins sont bien équilibrés et font quand même sentir leur présence pour un Dolcetto. Vraiment très bon!


Punset, Dolcetto d’Alba, 2017

Punset, Barbera d’Alba, 2017, $51.50, format de 1.5 l, code SAQ : 14105751, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Des notes de fruits bien frais avec une belle maturité ainsi qu’une légère torréfaction sans notes boisées dominantes. En bouche c’est d’un beau velouté avec des tannins assez charpentés. Belle sapidité avec comme une touche de salinité. C’est juteux, croquant et d’une belle longueur.  Excellent rapport qualité/prix!


Punset, Barbera d’Alba, 2017

Punset, Langhe, Nebbiolo, 2016, $34.50, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Un Nebbiolo tout en fraîcheur et pas lourd du tout. Au nez c’est comme une crème de fruits tellement c’est doux et charmeur. De belles notes de pétales de rose amplifient le charme de ce vin. En bouche la texture est bien veloutée et les tannins sont charpentés. Ce vin a un caractère aérien, tout en fraîcheur sur des notes de fruits rouges et noirs. Et que dire de la longueur… et de l’excellent rapport qualité/prix.


Punset, Langhe, Nebbiolo, 2016

Punset, Barbaresco, Riserva, 2012, $61.75, code SAQ: 11815619.

Ce millésime est un classique et a produit des vins avec un beau potentiel de vieillissement. Et ce vin en est un parfait exemple. Il a été élaboré selon la méthode traditionelle du Riserva, c’est-à-dire qu’il a fermenté pendant 45 jours et a vieilli entre 24 et 36 mois selon le millésime.

Beaucoup de complexité sur des notes de prunes et d’épices. Tout en équilibre et en finesse avec des tannins charpentés mais pas trop. Finale bien longue sur des notes de fruits rouges.


Punset, Barbaresco, Riserva, 2012

Le 2007 Riserva était sur des notes de vanille, de prunes en crème et de fruits rouges bien mûrs. En bouche tout était en finesse sur des arômes de prunes très fraîches avec un soupçon de tabac. Un vin parfait que j’aurais noté 97-98 si je notais les vins. Bon ça y est, je viens de le faire…Ce vin n’est pas disponible mais il démontre son grand potentiel de vieillisement.


Punset, Barbaresco, Riserva, 2007

Quintessenza, $48.00, bouteille de 750ml, non disponible pour le moment.

Ce vin est aromatisé avec de la Quinine ce qui dégage des notes herbacées presque amères. La texture est bien grasse et veloutée et on perçoit des notes de prunes confites bien fraîches. Belles saveurs bien différentes et des plus goûteuses.


Quintessenza

Restaurant Graziella

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén