Catégorie : Prix – Vins mousseux/effervescents (Page 1 of 9)

Quoi de plus réjouissant que les fines bulles d’un beau Crémant!

Marcel Cabelier, Crémant du Jura, Brut, $22.00, cépage : Chardonnay 100%, sucre : moins de 12 g/l, code SAQ : 14209497.

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Mais il ne faut surtout pas oublier les Crémants de France qui selon moi s’approchent le plus du profil aromatique du Champagne. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Pratiquement chaque région importante élabore son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne, Crémant du Jura et bien d’autres.

Cartes vinicole – Crémants (source WineFolly.com)

Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation et au temps de vieillissement sur lattes qui en général sera plus long pour les Champagnes. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier. En Bourgogne pour le Crémant on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ce dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent.

Dans le cas des Crémants du Jura les cépages autorisés pour sa production sont le Poulsard, le Pinot noir, Pinot Gris, le Trousseau, le Chardonnay et le Savagnin. Dans ce cas-ci le producteur La Maison du Vigneron a choisi le Chardonay à 100% ce qui en fait un Blanc de Blancs. Quant à moi c’est mon cépage de prédilection pour les effervescents car j’affectionne les arômes et saveurs briochées, de levures et de fruits blancs typiques à ce cépage.

Notes de dégustation

Comme mentionné, ce Crémant est élaboré selon la méthode traditionnelle qui implique une prise de mousse après une seconde fermentation en bouteille s’étendant sur une période de plus de 12 mois. C’est un non millésimé Brut qui contient moins de 12 g/l de sucre résiduel et qui est donc relativement sec.

D’emblée je dirai que j’ai toujours bien aimé ce Crémant. Sur des arômes de pommes jaunes et florales viennent s’intégrer de belles effluves briochées (chardonnay 100%) que j’aime tant. La bouche est bien crémeuse et ronde avec ses 12 g/l de sucre et l’acidité est particulièrement équilibrée. L’ensemble est rehaussé de flaveurs de pommes miellées et de brioche grillée ce qui lui confèrent un profil des plus gourmand.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

La Maison du Vigneron

Cette maison est carrément le spécialiste des vins du Jura dont l’appellation est située dans l’Est de la France entre la Bourgogne et la Suisse. C’est en fait le premier producteur de l’appellation et fait affaire avec plus de 100 vignerons/viticulteurs de la région qui récoltent sur 130 hectares de vignes. Ils agissent donc comme négociants. Marcel Cabelier est une des marques de La Maison du Vigneron.

Carte vinicole du Jura

Un ravissant vin effervescent Rosé Brut du sud de la France gorgé de soleil et de notes de fruits éclatantes!

Le Pive, Rosé Brut, vin bio, France, Vignobles JeanJean

Le Pive, Rosé Brut, vin bio, France, Vignobles JeanJean, $22.95, cépages : 40% Grenache gris, 40% Grenache noir, 20% Syrah, sucre : liqueur d’expédition 10 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 14493310.

Joli rosé brut du sud de la France aux accents éclatants de fruits bien frais tels les fraises, framboises agrémentés de notes d’agrumes et florales. De fort jolies bulles assez persistantes se forment en bouche grâce au 5.5 bars de pression ce qui est assez élevé. Les flaveurs des plus estivales de fruits rouges, d’agrumes et de notes florales viennent ajouter des accents de fraîcheur à cet été truffé de canicules. Belle finale sur une sensation de minéralité avec comme un soupçon de salinité en filigrane.

Vous savourerez ce rosé en apéritif avec des hors d’œuvre ou à table avec des salades exotiques, des plats de poisson et avec vos sorbets préférés. A servir entre 8 et 10°C

Agence Sélect AdVini – échantillon

Vignobles JeanJean

Depuis 5 générations, la famille Jeanjean met en valeur les terroirs du Languedoc. Aujourd’hui, la famille possède 8 propriétés dans le Languedoc qui reflètent la diversité des divers terroirs : appellation régionale du Languedoc, appellations singulières comme les Sables de Camargue, les Terrasses du Larzac ou le Muscat de Mireval, Crus reconnus ou en cours de reconnaissance comme Saint Chinian de Roquebrun, Faugères et Grés de Montpellier.

Superbe Champagne, Première Cuvée, Extra Brut de Bruno Paillard !!

Bruno Paillard, Extra Brut, Première Cuvée, Champagne, Montagne de Reims

Bruno Paillard, Extra Brut, Première Cuvée, Champagne, Montagne de Reims, $67.50, cépages : Pinot Noir 45%, Chardonnay 33%, Pinot Meunier 22%, sucre : 6 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 411595.

Ce champagne est la produit phare de la maison. Il est composé de 45% de Pinot Noir, de 33% de Chardonnay et de 22% de Pinot Meunier. Plus de 32 crus des 320 de Champagne, tous vinifiés séparément, sont utilisés dans son élaboration.

Il est produit exclusivement à partir de la première presse et il peut être composé jusqu’à 50% de vins de réserve. Ces derniers représentent jusqu’à 25 millésimes assemblés depuis 1985. L’élevage est prolongé bien au-dela de la durée légale : 3 ans sur lies suivis de 5 mois minimum après dégorgement. Une partie (20%) est vinifié en fût de chêne.

Le dosage Extra Brut (la maison ne fait que des Extra Brut) est à moins de 6 g/l ce qui permet au champagne d’exprimer sa pureté, son énergie, sa tension et sa longueur.

Champagne Bruno Paillard

De plus, les sols sont travaillés à la charrue pour éviter l’emploi de désherbants chimiques et forcer la vigne à enfoncer ses racines dans la craie, d’où le champagne tire sa minéralité.

Élégant champagne résolument porté plus sur le fruit et la fraîcheur que sur les notes de pâtisseries ou de levures. En fait, les premiers arômes perçus au nez sont d’agrumes, de pamplemousse et de mandarine. Puis des effluves assez discrets de fruits rouges s’installent doucement comme en filigrane.

La bouche est d’une belle fraîcheur avec une acidité assez présente ainsi que d’une texture crémeuse et d’une ampleur particulièrement élégante. Une belle perception de minéralité est créée par des notes de craie le tout agrémenté de flaveurs d’agrumes, de pain grillé et de fruits rouges. L’effervescence prolonge ces flaveurs en finale nette et longue et jouissive.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Champagne Bruno Paillard

Découvrez ce Prosecco Brut de la maison Isola Augusta

Prosecco, Brut, Isola Augusta, Millesimato 2018

Prosecco, Brut, Isola Augusta, Millesimato 2018, Italie, Friuli Venezia Giulia, $21.50, cépage: Glera 100%, sucre: 14 g/l, alc.: 11.5%, code SAQ : 14403003.

Pour élaborer ce Prosecco on a utilisé des raisins qui proviennent tous du même millésime. En fait tous les Prosecco sont des vins élaborés avec les raisins d’une même année. Mais un producteur voudra souligner une meilleure année en créant un label avec l’inscription Millesimato.

Il provient de la zone DOC de la région de Friuli Venezia Giulia. On le découvre sur des effluves de pommes avec un soupçon de pêches, de notes florales ainsi qu’une légère sensation de minéralité. La bouche assez crémeuse dégage une acidité bien sentie qui est rehaussée de saveurs de pommes ainsi qu’une légère amertume. La finale est agréable et légèrement sucrée.

Agence Vinatovin – échantillon

Isola Augusta

Isola Augusta

Le Prosecco – pourquoi est-il si populaire?

Pour sa fraîcheur:

Le cépage Glera (cépage semi-aromatique) qui est utilisé dans son élaboration est assez acidulé et donne beaucoup de fraîcheur au vin. Il doit représenter 85% du contenu et l’autre 15% provient d’autres variétés.

Pour sa buvabilité:

Avez-vous remarqué qu’un verre de Prosecco en attire toujours un autre. C’est un vin effervescent des plus digeste. Il n’est jamais lourd.

Pour sa versatilité:

On s’en sert énormément en mixologie pour faire des drinks. On n’a qu’a penser au phénomène des Spritz. Il peut être consommé de l’apéritif jusqu’à la fin du repas selon qu’on consomme un Brut, un Extra Dry ou autre niveau de dosage.

Pour sa disponibilité:

Il y en a toujours à la SAQ. On obtient 88 résultats quand on fait une recherche avec le mot prosecco sur le site de la SAQ. Son processus de production (méthode Martinotti ou Charmat) pour l’obtention des bulles lui permet d’élaborer des Prosecco plus rapidement et donc d’être plus facilement disponible. Il n’a pas à passer par une deuxième fermentation en bouteille (qui prend un minimum de 9 mois pour un Cava) pour l’obtention des bulles.

Pour son prix:

La majorité des Prosecco se retrouvent dans la fourchette des $15.00 à $20.00. On en retrouve aussi qui proviennent d’appellations un peu plus prestigieuses (i.e.DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco) pour autour de $25.00.

Pour son goût qui plaît:

On ne retrouve pas les notes lactées du champagne mais plutôt une fraîcheur vive, un fruité estival ainsi qu’une légère amertume en fin de bouche comme un arôme de peau d’amande. C’est un vin effervescent qui a un peu de mordant à cause de son acidité.

Au nez : de belles notes florales, des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, la pêche et la poire, un soupçon d’agrumes (citron, pamplemousse) et en filigrane des notes de fruits exotiques surtout sur la banane et l’ananas

En bouche : Beaucoup de fraîcheur avec une belle acidité un peu mordante, pas mal aromatique, des notes florales et de fruits, une belle sensation de minéralité, bel équilibre entre l’acidité et le niveau de sucre et une finale appréciable.

Pour sa qualité stable:

Avez-vous remarqué que le goût du Prosecco est pratiquement toujours le même. Pas de surprises !! On retrouve très peu d’effet du millésime. On est loin des années 50 et 60 ou le Prosecco était de qualité variable. Les producteurs se sont repris en main et le Consorzio a établi des pratiques que l’ensemble des producteurs suivent. Étant donné le très grand succès de l’appellation, les producteurs voient bien qu’il est payant d’adhérer à ces pratiques.

C’est en fait dans les années 70, qu’on a concrétisé l’IGT avec le nom Prosecco et c’est en 2009 qu’on a fondé la DOC Prosecco afin d’en protéger le nom. Cette DOC se subdivisera ainsi :

Prosecco DOC, Prosecco Superiore Conegliano-Valdobbiadene DOCG, Prosecco Asolo DOCG.

Si les vendanges, la vinification et l’embouteillage sont tous faits dans les provinces de Trieste et de Treviso, les  dénominations spéciales de Prosecco DOC Treviso et Prosecco DOC Trieste peuvent être attribuées.

Enfin, on créera le label (collet autour de la bouteille) Prosecco en 2012. Étant donné le succès fulgurant du Prosecco, certains pays ont commencé à en produire de façon illégale. Ce collet assure donc la certification de la provenance.

Et bientôt on verra sur les tablettes un Prosecco rosé!! À suivre!

Cava, Segura Viudas, Reserva, Brut. Une valeur sûre!

Segura Viudas, Cava, Reserva, Brut

Segura Viudas, Cava, Reserva, Brut, Espagne, $14.40, cépages : Macabeo 50%, Parellada 15%, Xarel-lo 15%, sucre : 9.0 g/l, alc. :12.0%, code SAQ : 158493.

Ce vin est élaboré avec une prédominance de Macabeo, cépage espagnol autochtone, qui créé une acidité assez vive et apporte des arômes et saveurs fruitées. Il est élaboré selon la méthode traditionnelle qui implique une double fermentation tout comme l’élaboration du champagne. L’assemblage est issu de dix vins différents et l’élevage est d’un minimum de 15 mois au contact des lies à 20 mètres sous terre.

C’est un des Cava qui année après année représente une valeur sûre avec un excellent rapport qualité/prix. Il se démarque comme une excellente alternative aux champagnes avec au nez des arômes de pommes, de poires, d’agrumes avec quelques notes toastées, de levure et briochées. La bouche est bien crémeuse tout en contraste avec une acidité assez vive et le tout s’entremêle de flaveurs de pommes, de poires, de fruits exotiques ainsi qu’une belle sensation de minéralité. C’est frais, goûteux et d’une belle longueur. On achète à la caisse!

Agence Mark Anthony – échantillon

Vignoble Segura Viudas
Carte vinicole

Prosecco Treviso DOC de Mionetto

Mionetto, Prosecco DOC Treviso, Brut, Italie, Vénitie, $16.95, cépage: Glera 100%, sucre : 11.0 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 13031244.

Ce vin effervescent dégage des arômes de pommes, de notes florales ainsi qu’une touche de fruits à noyaux. La bouche est crémeuse, l’acidité bien présente ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur et les flaveurs perçues au nez se retrouvent en bouche avec une belle sensation de minéralité. Belle persistance des bulles.

Idéal en apéritif ou en spritz, vous ferez de beaux accords avec poissons et plats de légumes grillés.

Agence Mark Anthony – échantillon

Prosecco Mionetto

En 1887, l’amour et la passion du maître vigneron Francesco Mionetto pour la terre l’ont amené à ouvrir ce domaine viticole au milieu des douces collines de Valdobbiadene, au cœur de la région de Prosecco. En cent ans d’histoire, Mionetto est devenu un fleuron de la région et un brillant exemple de production de Prosecco sur la scène internationale. La passion, la tradition, la recherche et l’excellence sont les valeurs fondamentales de cette cave et marque unique, avec son style unique.

Mionetto

Zone DOC Prosecco

La zone DOC Prosecco (appellation d’origine contrôlée) a été créée en 2009. La zone DOC est située dans le nord-est de l’Italie et comprend cinq provinces de la région de la Vénétie (Trévise, Venise, Padoue, Bellune) et quatre dans le Frioul – Venezia Giulia one (Gorizia, Pordenone, Trieste e Udine). Comme les vins de Trévise et de Trieste sont de haute qualité et les raisins Prosecco y sont traditionnellement cultivés, les producteurs sont autorisés à ajouter les dénominations «Trévise» et «Trieste» à la dénomination si les vendanges, la vinification et l’embouteillage y sont tous faits.  

Carte Vinicole – Mionetto

Hungaria, Grande Cuvée, Rosé. Un des vins effervescents les moins chers à la SAQ.

Hungaria, Grande Cuvée, Rosé, Extra Dry

Hungaria, Grande Cuvée, Rosé, Extra Dry, Hongrie, $12.85, cépages : Pinot Noir 70%, Kékfrancos 30%, sucre : 13.0 g/l, alc. : 11.5%, code SAQ : 12397130.

Un des vins effervescents parmi les moins chers à la SAQ et qui ne me déçois jamais. Le nez est dominé par les arômes de fraises, de framboises, de groseilles et de pommes. En bouche c’est la fraîcheur qui domine avec une acidité assez présente et des saveurs bien fruitées et un petit côté sucré. Élaboré surtout avec du Pinot Noir je me serais attendu à ce qu’il soit plus vineux ce qui n’est pas le cas. Bien polyvalent cet effervescent plaira définitivement à tous.  

Agence Mark Anthony – échantillon

Torley

Fondée en 1882 par Joseph Torley, propriétaire d’une maison de Champagne, ce dernier a trouvé en Hongrie des vignobles convenables, qui avaient des sols et des caractéristiques climatiques similaires à ceux de la Champagne. De plus, la maison avait accès à des caves de calcaire idéales avec des températures constantes, les mêmes qu’en Champagne. De plus, au tournant du siècle le chai était un des plus performant de Hongrie avec l’introduction du dégorgement avec la technique du gel des sédiments. C’est en 1955 que la marque Hungaria propriété du groupe Torley a vu le jour.  Aujourd’hui la maison produit environs 12 million de bouteilles chaque année.

Des superbes bulles de Bordeaux!

Brouette, Crémant de Bordeaux, Brut – sucre moins de 15 g/l, Rosé, France, Bordeaux, Jaillance, $28.75/bouteille, cépage : Merlot 100%.

Disponible en caisses de 6 bouteilles en Importation Privée de l’agence Sélections Daniel Ménard. Pour commander cliquez sur le lien ou composez le 514 799-1052.

Excellente option à un Champagne Blanc de Noir (élaboré de cépages rouges) ce vin effervescent possède une structure et un petit côté vineux typique à ce type de mousseux. Au nez il s’ouvre sur des arômes de fruits rouges dont la fraise et la framboise, un soupçon de pêches ainsi qu’une sensation de minéralité comme le caillou mouillé.

En bouche, les bulles sont agréablement fines, la texture est moyennement crémeuse ce qui créé un beau contraste avec une acidité bien présente et quelque peu incisive. Les flaveurs rappellent les arômes perçus au nez et agrémentent un ensemble bien structuré. S’y ajoutent cette perception de minéralité, ce côté vineux propre à un Noir de Blanc ainsi qu’une légère amertume. Très jouissif et d’une belle persistance en bouche.

Idéal en apéritif, vous ferez de très beaux accords avec des plats de crustacés, de poisson meunière et huîtres cuites.

Les Crémants

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Mais il ne faut surtout pas oublier les Crémants de France qui selon moi s’approchent le plus du profil aromatique du Champagne. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Pratiquement chaque région importante a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne, Crémant du Jura et bien d’autres.

Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation et au temps de vieillissement sur lattes qui en général sera plus long pour les Champagnes. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier.

À Bordeaux on utilisera le Merlot le Cabernet-Sauvignon ou le Cabernet Franc pour les rosés, le Sauvignon blanc et le Sémillon pour les blancs. En Bourgogne pour le Crémant on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ce dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent. Dans le cas des Crémants du Jura les cépages autorisés pour sa production sont le Poulsard, le Pinot noir, Pinot Gris, le Trousseau, le Chardonnay et le Savagnin.

Jaillance

Jaillance est une coopérative qui a vu le jour en 1951. Elle englobe environ 220 viticulteurs et ne produit presqu’exclusivement des vins mousseux et ce dans 3 régions de la France sur environ 1,000 hectares de vignes. On dit de Jaillance que ce sont ‘’de purs faiseurs de bulles !!’’. Rares sont les spécialistes des Crémants car beaucoup de producteurs de Crémant en France produisent aussi des vins rouges et noirs et pour certains, les Crémants représentent une faible proportion de leur production.

Au début elle n’était présente que dans la Vallée du Rhône avec ses Clairette de Die dans le terroir de Die ou elle représente 77% des vins de cette appellation. Puis en 2001 elle a opérée une expansion dans la région bordelaise (Peujard) et tout récemment elle a débuté la production de Crémants de Loire et autres vins mousseux dans la Vallée de la Loire. La coopérative produit environ 12,000,000 de bouteilles par an et exporte dans environ 25 pays. La coopérative a adopté le nom Jaillance en 2001.

Créée en 1917 à Bourg-sur-Gironde par Joseph Brouette, champenois d’origine, la maison Brouette élabore des vins effervescents selon la méthode traditionnelle. La société familiale est rachetée en 2001 par la Cave coopérative de Die Jaillance.

Des bulles pour la fête des mères. Ça va de soi !

Fiol, Prosecco DOC, Extra Dry, Italie, Vénitie

Fiol, Prosecco DOC, Extra Dry, Italie, Vénitie, $15.90, cépage: Glera 100%, sucre: 17 g/l, alc.: 11%, code SAQ: 12999333.

Les bulles les plus vendues dans le monde, le prosecco charme à tout coup! Comment résister à ses effluves florales, d’agrumes et de pommes ainsi qu’avec un soupçon de notes toastées. La bouche est légèrement crémeuse en contraste avec une acidité relevée ainsi qu’une belle perception de minéralité. Les flaveurs d’agrumes et de pommes viennent agrémenter ce moment de plaisir.

Vous ferez de superbes mimosa, spritz et Kir. Voici d’ailleurs une recette de Spritz: 1/3 de Fiol + 1/3 d’Aperol ou de Campari + 1/3 d’eau tonique + 1 tranche d’orange + 1 olive.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Pourquoi les gens raffolent-ils du Prosecco?

Pour sa fraîcheur:

Le cépage Glera (cépage semi-aromatique) qui est utilisé dans son élaboration est assez acidulé et donne beaucoup de fraîcheur au vin. Il doit représenter 85% du contenu et l’autre 15% provient d’autres variétés.

Cépage Glera

Pour sa buvabilité:

Avez-vous remarqué qu’un verre de Prosecco en attire toujours un autre. C’est un vin effervescent des plus digeste. Il n’est jamais lourd.

Pour sa versatilité:

On s’en sert énormément en mixologie pour faire des drinks. On n’a qu’a penser au phénomène des Spritz. Il peut être consommé de l’apéritif jusqu’à la fin du repas selon qu’on consomme un Brut, un Extra Dry ou autre niveau de dosage.

Spritz (crédit photo site web Zonin)

Pour son goût qui plaît:

On ne retrouve pas les notes lactées du champagne mais plutôt une fraîcheur vive, un fruité estival ainsi qu’une légère amertume en fin de bouche comme un arôme de peau d’amande. C’est un vin effervescent qui a un peu de mordant à cause de son acidité.

Au nez : de belles notes florales, des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, la pêche et la poire, un soupçon d’agrumes (citron, pamplemousse) et en filigrane des notes de fruits exotiques surtout sur la banane et l’ananas

En bouche : Beaucoup de fraîcheur avec une belle acidité un peu mordante, pas mal aromatique, des notes florales et de fruits, une belle sensation de minéralité, bel équilibre entre l’acidité et le niveau de sucre et une finale appréciable.

Pour sa qualité stable:

Avez-vous remarqué que le goût du Prosecco est pratiquement toujours le même. Pas de surprises !! On retrouve très peu d’effet du millésime. On est loin des années 50 et 60 ou le Prosecco était de qualité variable. Les producteurs se sont repris en main et le Consorzio a établi des pratiques que l’ensemble des producteurs suivent. Étant donné le très grand succès de l’appellation, les producteurs voient bien qu’il est payant d’adhérer à ces pratiques.

C’est en fait dans les années 70, qu’on a concrétisé l’IGT avec le nom Prosecco et c’est en 2009 qu’on a fondé la DOC Prosecco afin d’en protéger le nom. Cette DOC se subdivisera ainsi :

Prosecco DOC, Prosecco Superiore Conegliano-Valdobbiadene DOCG, Prosecco Asolo DOCG.

Si les vendanges, la vinification et l’embouteillage sont tous faits dans les provinces de Trieste et de Treviso, les  dénominations spéciales de Prosecco DOC Treviso et Prosecco DOC Trieste peuvent être attribuées.

CAVA bien aller!!

Tiens donc! Pourquoi pas de bons Cava pour alléger notre confinement à tous. Voici quelques suggestions qui sauront agrémenter votre nouveau quotidien. Avec quelques bulles vous aussi vous direz  »Cava bien aller »!!

Clos Amador, Brut, Reserva, Cava, Catalogne, $14.55, cépages : Macabéo 35%, Xarel-lo, Parellada 30%, sucre : 9.5 g/l, code SAQ : 12888182.

Une belle approche qui évoque une sensation de minéralité comme sur le caillou mouillé, il est bien aromatique avec des accents d’agrumes et de pomme verte. En bouche on perçoit cette minéralité avec des flaveurs d’agrumes et de pommes sur une finale dont la perception de l’acidité est assez vive.

Clos Amador, Brut, Reserva, Cava, Catalogne

Pata Negra, Cava Brut, Organic, vin Bio, $12.70, cépages: Macabeo 100%, sucre : 8.1g/l, code SAQ : 13483339.

D’une belle couleur dorée ce Cava est vraiment très beau avec ses notes briochées avec un soupçon de pommes. En bouche la texture est bien crémeuse et le tout est d’une belle fraîcheur. Assez surprenant!

Pata Negra, Cava Brut, Organic, vin Bio

Cava Villa Conchi, Seleccion, Cava Brut, $15.45, sucre: 11.0 g/l, code SAQ: 12956456.

Beau Cava sur des notes de pain grillé, de fruits blancs, d’arôme floraux ainsi qu’un soupçon d’agrumes. De belles bulles en bouche assez fines, belle longueur avec une finale sur une légère amertume.

Cava Villa Conchi, Seleccion, Cava Brut

Anna de Codorniu, Blanc de blancs, Cava Brut, Reserva, Espagne, $18.40, cépages : Chardonnay 70%, Paradella 15%, Macabeo et Xa-rello 15%, sucre : 8 à 10 g/l, code SAQ : 14222608.

Il s’agit d’un vin effervescent élaboré selon la même méthode de double fermentation (la même qu’en champagne) la deuxième étant en bouteille. Ce vin passe 15 mois sur lies ce qui est plus élevé que le minimum de l’appellation qui est de 9 mois.

Sur des arômes de pêches, d’abricots, de fruits tropicaux, un soupçon d’agrumes et de pain grillé (les 18 mois sur lies). Bien crémeux en bouche avec une belle acidité qui créé un beau contraste avec cette sensation de minéralité.

Anna de Codorniu, Blanc de blancs, Cava Brut, Reserva

D’Espagne, le Juvé & Camps, Cava, Brut Nature, Gran Reserva, Bio,  Reserva de la Familia, 2016, $22.00, cépages: Xarello 40%, Macabeu 30%, Parellada 20%, Chardonnay 10%, sucre : 3.3 g/l, code SAQ : 10654948.

Un nez sur des notes de fruits blancs, de miel, de cire d’abeille ainsi qu’une légère note d’oxydation. En bouche c’est d’une texture bien crémeuse avec une acidité bien fraîche. Des notes de pêches, de poires et de pommes viennent nous charmer à la toute fin. Très beau!

D’Espagne, le Juvé & Camps, Cava, Brut Nature, Gran Reserva, Bio,  Reserva de la Familia, 2016

Page 1 of 9

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén