Catégorie : $20.01 à $25.00 (Page 1 of 3)

Trois Crémants pour le Temps des Fêtes!

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Mais il ne faut surtout pas oublier les Crémants de France qui selon moi s’approchent le plus du profil aromatique du Champagne. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Source: Wine Folly

Pratiquement chaque région importante a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne, Crémant du Jura et bien d’autres.

Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation et au temps de vieillissement sur lattes qui en général sera plus long pour les Champagnes. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier. En Bourgogne pour le Crémant on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ce dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent.

Dans le cas des Crémants du Jura les cépages autorisés pour sa production sont le Poulsard, le Pinot noir, Pinot Gris, le Trousseau, le Chardonnay et le Savagnin.

Dégustation

Voici 3 Crémants que j’ai dégustés pour vous dont 2 Crémants de Bourgogne et un Crémant du Jura.

Louis Picamelot, Les Reipes, Crémant de Bourgogne, Blanc de blancs, Extra Brut, 2014, $29.85, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 6.2 g/l, code SAQ : 14209673.

C’est le plus sec (Extra Brut) des 3 Crémants avec seulement 6.2 g/l de sucre résiduel. Dans la vinification de ce Crémant, seuls les premiers jus de presse sont conservés. Le vieillissement est effectué dans des cuves d’inox et de fûts de chêne pendant 9 mois puis les bouteilles sont couchées sur lattes pendant un minimum de 18 mois. On parle ici d’un Crémant millésimé dont les raisins proviennent tous de la même année.

Probablement celui qui se rapproche le plus du goût du Champagne des trois Crémants. C’est aussi celui dont le temps de vieillissement s’en rapproche le plus. Il reflète bien le cépage Chardonnay avec ses arômes de fruits jaunes, de pain grillé et d’épices. Ses bulles sont particulièrement fines et son acidité est très marquée. Sa longueur est appréciable. C’est celui qui est possiblement le plus de structuré des trois.

Louis Picamelot, Les Reipes, Crémant de Bourgogne, Blanc de blancs, Extra Brut, 2014

Bailly Lapierre, Crémant de Bourgogne, Blanc de Noir, Pinot Noir, Brut, $24.95, sucre : 7.6 g/l, code SAQ : 11565015.

Ce Crémant n’est pas millésimé ce qui veut dire que le vin utilisé lors de son élaboration peut provenir d’autres années. Il a été élevé de 16 à 18 mois en moyenne en bouteilles posées sur lattes. Normalement les Crémants élaborés de Pinot Noir ont tendance à être plus vineux et plus structurés. Celui-ci est particulièrement fruité (fruits blancs et pommes vertes) avec de belles notes florales. Sa bouche est bien festive avec une belle sensation de minéralité et est dotée d’une belle profondeur.

Bailly Lapierre, Crémant de Bourgogne, Blanc de Noir, Pinot Noir, Brut

Marcel Cabelier, Crémant du Jura, Blanc de blancs, Brut, $22.00, cépage : Chardonnay 100%, sucre : moins de 12 g/l, code SAQ : 14209497.

Le temps de vieillissement en bouteille est d’un minimum de 12 mois. De plus, comme le précédent, il n’est pas millésimé. J’ai toujours bien aimé ce Crémant. Son niveau de sucre est le plus élevé des deux Crémants bruts ce qui lui donne une texture plus veloutée et une sensation crémeuse plus intense. Sur des arômes de pommes jaunes, il offre une bonne sucrosité ainsi que quelques notes briochées (chardonnay). J’ai trouvé que c’était le plus linéaire des trois en ce sens que ce qu’on perçoit au nez est exactement ce qu’on perçoit en bouche.

Marcel Cabelier, Crémant du Jura, Blanc de blancs, Brut

Bonne dégustation et Joyeuses Fêtes!

Suggestions de 12 vins pour Noel!!

J’ai tenté de réunir une dizaine de vins qui, j’ose le croire, rencontreront vos besoins pour la période de Noel. Je les ai choisi selon les niveau d’appréciation que j’ai eu lors de leur dégustation et selon leur disponibilité (dans 100 magasins et plus au moment d’écrire cette chronique). Vous y retrouverez des mousseux, des blancs, des vins rouges et des vins desserts. Je sortirai sous peu la liste de mes 50+ coups de coeur de l’année 2019. Vous y retrouverez ces vins que je vous suggère.

Les vins effervescents

Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut, Crémant de Bourgogne, $19.10, cépages : Pinot Noir, Chardonnay, Aligoté et Gamay, sucre : 12 g/l, code SAQ : 14093041.

Mettez de côté vos Proseccos et Cavas! Définitivement un Crémant à acheter! Laissez vous charmer par ses notes de fruits exotiques (litchi), d’agrumes, de fleurs blanches avec un soupçon de notes briochées. La texture est bien crémeuse, son acidité bien vive et tranchante et la finale est toute en finesse. Excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-grande-cuvée-brut.png.
Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut, Crémant de Bourgogne

Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle, $24.15, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 12999181.

J’apprécie beaucoup de vin effervescent élaboré à partir de Chardonnay. Le genre de vin qui évolue constamment dans votre verre et doté d’une belle complexité. Prenez plaisir à humer les parfums floraux de ce vin entremêlés de sucre d’orge et de fruits blancs. Bien que non dosé, sa texture est légèrement moelleuse et son acidité bien vive. Il procure une belle sensation de minéralité et une persistance en bouche assez longue.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est piuze-final.png.
Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle

Champagne Lallier, Le Grande Réserve, Grand Cru, $48.50, sucre: 9.3 g/l, code SAQ : 11374251.

De subtiles notes de fruits (agrumes), de levure, légèrement brioché, acidité bien sentie, belle minéralité, bien droit, un peu austère.  Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

Champagne Lallier, Le Grande Réserve, Grand Cru

Les vins blancs

Aranleon, Blanco, Joven, Valencia, 2018, $13.95, vin bio blanc, cépages : Macabeo 60%, Sauvignon Blanc 40%, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 13792422.

D’une belle fraîcheur, bien aromatique sur des effluves de fruits blancs assez intenses avec une pointe d’agrumes qui appelle une belle acidité salivante. D’une texture veloutée, c’est joyeux en bouche, bien satisfaisant avec une belle finale fruitée d’un bel éclat. Super rapport qualité/prix!

Aranleon, Blanco, Joven, Valencia, 2018

Gran Passione, Botter, Veneto Bianco, 2018, $16.75, cépages : Chardonnay 80%, Garganega 20%, sucre : 7.8 g/l, code SAQ: 14195582.

J’aime bien ces vins qui ne touchent pas le bois (qui ne vieillissent pas en barrique) car ceci à mon avis,  libère toute la place pour les arômes de fruits. Cet assemblage des plus heureux s’ouvre sur des notes de fruits blancs, de melon, un soupçon de fruits exotiques et quelques senteurs bien florales qui se prolongent en bouche avec une belle acidité équilibrée et une texture bien veloutée. S’ajoutent des flaveurs de noyaux de pêches ainsi qu’une belle sensation de minéralité dans une bonne persistance gustative. Franchement à ce prix c’est à la caisse!

Vous ferez un malheur avec un risotto, des plats de poulet, de pétoncles ou de porc.

Gran Passione, Botter, Veneto Bianco, 2018

Château Mont-Redon, Vallée du Rhône méridionale, Lirac, 2018, $26.80, cépages: Clairette45 %, Grenache blanc 25 %, Roussanne 20 %, Viognier 10 % , sucre: 1.4 g/l, code SAQ : 12258973

Quelle belle complexité qu’offre ce vin! Élaboré à partir d’un assemblage de Clairette, Grenache blanc, Roussanne et de Viognier ce vin offre au nez des notes de vanille, de fruits blancs (pêches et poires), d’amandes (la Roussanne) ainsi que de belles notes florales. En bouche la texture légèrement grasse et riche offre un beau contraste avec l’acidité équilibrée de ce vin. Les saveurs de fruits blancs s’entremêlent avec des notes boisées bien intégrées et une légère note d’oxydation qui vient de la Roussanne. C’est goûteux, généreux d’une belle amplitude et d’une très belle longueur. Idéal avec une volaille bien grillée.

Château Mont-Redon, Vallée du Rhône méridionale, Lirac, 2018

Les vins rouges

Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG, 2016, $15.30, cépage : Barbera, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 356105.

Incroyable que ce vin qui se détaille $15.30 ait vieilli un total de 16 mois (3 mois en barrique et 13 mois en bouteille) avant d’être vendu. Issu d’un célèbre cépage du Piémont, la Barbera (c’est aussi une appellation), ce vin nous accueille sur des effluves de cerise fraîches et bien juteuses, un soupçon d’épices douces ainsi qu’un beau boisé discret tellement bien intégré. En bouche les accents de cerises, de noyaux de cerises et d’épices douces s’entremêlent de façon harmonieuse avec l’acidité bien fraîche typique de ce cépage et des tannins presque charpentés, souples et moyennement corsés. Excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-9.jpeg.
Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG, 2016

M. Chapoutier, Belleruche, rouge, AOC Côtes du Rhône, 2018, $16.25, cépages : Grenache, Syrah, sucre : 2.6 g/l, code SAQ : 476846.

Des notes de torréfaction, de moka, de fruits noirs et de notes viandées sur une texture un peu ferme, une acidité équilibrée et des tannins moyens tissés bien serré. Vraiment juteux, goûteux tout en équilibre. Un vin avec un excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-belleruche-rouge-2018.jpg.
M. Chapoutier, Belleruche, rouge, AOC Côtes du Rhône, 2018

Peter Lehmann, The Barossan, Shiraz, 2017, $19.95, sucre: 4.2 g/l, code SAQ: 13525535.

Oh quel beau Shiraz! Sur des notes de fruits purs bien frais (prunes, framboises),de poivre, d’épices, quelques notes de sapinage et d’eucalyptus. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité moyenne et les tannins bien dodus et charpentés. Les notes d’épices sont assez intenses et s’entremêlent avec les flaveurs de fruits bien juteux, de notes de torréfaction dans une finale appréciable. De la vraie Shiraz!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2526.jpg.
Peter Lehmann, The Barossan, Shiraz, 2017

Brunello di Montalcino, (Blu Label), 2014, Cépage : Sangiovese 100%, $47.10, code SAQ :11213343.

Au premier nez, des notes animales sur le cuir qui se dissipent assez rapidement pour laisser la place aux belles notes de fruits rouges, d’épices douces, de fleurs avec un peu de torréfaction. En bouche c’est le mariage de la puissance, de l’élégance et du classicisme. La texture est veloutée, enveloppante sur de belles notes de fruits. Superbe équilibre entre l’acidité et le moelleux du vin. Les tannins sont superbement bien serrés, denses sans être asséchants. Vraiment très beau!

Brunello di Montalcino, (Blu Label), 2014

Vins de dessert

Barros, Colheita, 1989, $64.75, cépages : Tinta Barroca 25%, Tinta Roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga Nacional 25%, sucre résiduel : 132.70 g/l, code SAQ : 12243114.

Sur des arômes de raisins secs et confits, d’épices douces avec un brin d’alcool, sa texture en bouche est des plus suaves, bien grasse et forme une belle harmonie avec les flaveurs de cassonade, un joli soupçon de mélasse et saveurs de raisins secs. Ce Tawny est particulièrement doux, moyennement intense, tout en finesse et en élégance et des plus agréables à boire.

Et vous ferez de superbes accords avec un fondant au caramel, une tarte tatin, une crème brûlée et des fromages d’intensité moyenne.

Barros, Colheita, 1989

Château Laribotte, Sauternes, Bordeaux, France, 2016, $46.50, cépages : Sémillon 95%, Sauvignon 4%, Muscadelle 1%, sucre : 130 g/l, code SAQ : 10269521.

Ce vin s’ouvre sur des effluves de miel, de fruits confits tels l’abricot et le citron. La texture est bien grasse ce qui créé un très beau contraste et un bel équilibre avec le sucre résiduel. C’est souple, délicieux avec les flaveurs de miel, de raisins séchés et d’abricots qui se prolongent en une finale plus que soutenue.

Vous ferez de beaux accords avec le foie gras en entrée, les desserts tels une tarte tatin et les fromages bleus. Vraiment sublime!

Château Laribotte, Sauternes, Bordeaux, France, 2016

Quelques suggestions pour le temps des Fêtes!

Alastro, Azienda Agricola Planeta, Sicile, Italie, 2018, $19.95, vin blanc, cépages : Grecanico 70%, Sauvignon blanc 15%, Grillo 15%, sucre : 2.4 g/l, code SAQ : 11034361.

Un beau vin blanc bien aromatique qui s’ouvre sur des effluves de fleurs, de pêches, de miel et d’agrumes. La texture est légèrement grasse et l’acidité bien présente. Le tout créé une belle harmonie avec les flaveurs de miel, de citron et de zeste de citron.  

Alastro, Azienda Agricola Planeta, Sicile, Italie, 2018

Bodegas Breca, Grenache, Vieilles Vignes, Espagne, Calatayud, 2016, vin rouge, $22.95, cépages : Grenache 100%, sucre : 2.8 g/l, code SAQ : 11996456.

Un vin que j’ai particulièrement apprécié sur des arômes de fruits rouges (fraises et framboises) et noirs (mûres) bien frais ainsi qu’une bonne dose d’épices douces et un soupçon de notes boisées. Très frais en bouche avec une texture bien veloutée et des tannins charpentés et tissés serré. Bien équilibré, ce vin démontre une belle extraction et est particulièrement goûteux.

Bodegas Breca, Grenache, Vieilles Vignes, Espagne, Calatayud, 2016

Volver La Mancha, Bodegas Volver, Espagne, Castilla La Mancha, 2016, $22.55, vin rouge, cépage : Tempranillo 100%, sucre : 3.2 g/l, code SAQ : 11387327.

Au départ peu aromatique il s’ouvre par la suite sur des accents de fruits rouges (cerises) et de fruits noirs (mûres) très mûrs ainsi que des notes boisées et un petit côté empyreumatique (une certaine chaleur). Les tannins sont bien charpentés, c’est goûteux, tout en fraîcheur et d’une belle concentration dont les saveurs se prolongent de façon appréciable.

Volver La Mancha, Bodegas Volver, Espagne, Castilla La Mancha, 2016

Joseph Phelps, Innisfree, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2017, $39.75, vin rouge, cépages: Cabernet-Sauvignon 80%, Malbec 8%, Petit Verdot 7%, Merlot 5%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 11419616.

De facture très classique et élaboré sur le modèle Bordelais, ce vin exhibe des arômes de cassis, de cerises noires, un soupçon de caramel, de vanille, de chocolat au lait et de notes boisées bien intégrées à l’ensemble. Assez opulent en bouche, les tannins sont bien souples, veloutés, les saveurs sont d’une belle intensité avec passablement de volume et d’amplitude et la persistance en bouche est des plus satisfaisante. Le genre de vin qu’on peut boire maintenant et qu’on peut oublier quelques années dans le cellier.

Joseph Phelps, Innisfree, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2014

Emmolo, Merlot, Napa Valley, 2016, $70.00, vin rouge, code SAQ : 12930934.

Un vin des plus charmeur qui exhale des arômes d’eucalyptus (beaucoup de fraîcheur), de bleuets, de légères notes animales, un soupçon de torréfaction et de senteurs florales. Doté d’une belle amplitude sur des tannins charpentés, il laisse percevoir beaucoup de finesse et dégage une finale soutenue sur des flaveurs de torréfaction.

Emmolo, Merlot, Napa Valley, 2016

Patrick Piuze, Méthode Traditionnelle, Non dosé, vin effervescent, Bourgogne, $24.15, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 12999181.

J’apprécie beaucoup de vin effervescent élaboré à partir de Chardonnay. Le genre de vin qui évolue constamment dans votre verre et doté d’une belle complexité. Prenez plaisir à humer les parfums floraux de ce vin entremêlés de sucre d’orge et de fruits blancs. Bien que non dosé, sa texture est légèrement moelleuse et son acidité bien vive. Il procure une belle sensation de minéralité et une persistance en bouche assez longue.

Patrick Piuze, Méthode Traditionnelle, Non dosé, vin effervescent, Bourgogne

Champagne Henriot, Brut, Souverain, $57.50, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 8.3 g/l, code SAQ : 13828931.

Une valeur sûre que ce Champagne! Nez qui exhibe des arômes de fruits jaunes, d’agrumes, de poires, d’amandes et pain grillé. Rafraîchissant, aérien, un brin incisif et droit c’est un Champagne on ne peut plus classique.

Champagne Henriot, Brut, Souverain

Domaine Bott-Geyl, Crémant d’Alsace, extra Brut, $28.95, sucre : 4.8 g/l, cépages : Pinot blanc 50%, Chardonnay 30%, Pinot Noir 20%, code SAQ : 13032845.

Nez assez aromatique sur des arômes de fruits jaunes, de levures et de pain grillé. Beaucoup de rondeur et de complexité sur des bulles très fines. Belle sensation de minéralité, acidité assez vive pour du Pinot Blanc (50%) sur une finale bien goûteuse.

Domaine Bott-Geyl, Crémant d’Alsace, extra Brut

3 vins Coups de Cœur biologiques et biodynamiques!

Domaine Fouet, Pour ma Gueule (P.M.G.), Petnat (pétillant naturel), vin bio, $23.15, cépage : Chenin Blanc, méthode ancestrale, taux de sucre : 2.6 g/l, code SAQ : 13497802.

J’aime toujours ce vin! Quelle merveille que ces arômes de pommes, ce soupçon d’agrumes ainsi que ces belles notes florales. En bouche c’est tout en finesse et en délicatesse avec des bulles très fines, une acidité presque vive et une belle sensation de minéralité. C’est un vin effervescent bien droit, rectiligne comme je les aime. Vraiment savoureux et satisfaisant.

Domaine Fouet, Pour ma Gueule (P.M.G.), Petnat (pétillant naturel), vin bio

Aranleon, Blés, Blanco, Joven, Valencia, vin bio blanc, 2018, $13.95, cépages : Macabeo 60%, Sauvignon Blanc 40%, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 13792422.

D’une belle fraîcheur, bien aromatique sur des effluves de fruits blancs assez intenses avec une pointe d’agrumes qui appelle une belle acidité salivante. D’une texture veloutée, c’est joyeux en bouche, bien satisfaisant avec une belle finale fruitée d’un bel éclat. Super rapport qualité/prix!

Aranleon, Blés, Blanco, Joven, Valencia, vin bio blanc, 2018

Château Maris, Syrah, Les Planels, Cru La Livinière, vin rouge biodynamie, 2014, $28.60, code SAQ : 13075474.

Quel bel accueil sur des arômes de cannelle, d’épices douces, de poivre et de fruits noirs. Puis progressivement les saveurs intenses d’épices douces et de fruits noirs s’éclatent portés par une texturedes plus veloutée et des tannins charpentés tissés bien serré. De belles notes de réglisse noire viennent compléter celles des fruits noirs dans une finale longue et épicée.

Château Maris, Syrah, Les Planels, Cru La Livinière, vin rouge biodynamie, 2014

Bonne dégustation!

Une superbe dégustation de vins permet au Club Richelieu de St-Jérôme d’amasser $20,000.00 pour la Fondation de l’Hôpital régional de St-Jérôme.

Le 18 octobre avait lieu à l’hôtel Best Western de St-Jérôme la 18ème édition de cette levée de fonds mise sur pied par la Fondation du Club Richelieu de St-Jérôme. Une quarantaine de vins sélectionnés de divers pays par Jean Desrosiers Conseiller en vins à la SAQ Ste-Adèle, pouvaient être dégustés moyennant l’achat d’un billet d’entrée et de coupons de dégustation. De plus les fonds sont amassés via un encan silencieux et diverses commandites de tables de dégustation.  Cette année les fonds seront remis au département de microbiologie.

Depuis le début, Marcel Renaud, Astrid et Gaétan Lajeunesse mettent sur pied cet événement avec l’aide d’un comité organisateur bénévole composé d’autres membres du Club Richelieu dont Sylvain Gravel, Marie-Pierre Champagne et Benoit-Vincent Piché.

Cet événement est un véritable succès avec au-delà de 300 participants et amateurs de bons vins.

Dégustation Club Richelieu St-Jérôme – Comité organisateur et bénévoles

Mes cinq coups de coeur de la dégustation

En tant que chroniqueur de vins j’ai l’occasion d’assister à plusieurs dégustations à chaque semaine. Celle-ci à ceci de particulier. Non seulement la très grande majorité des vins sont disponibles à la SAQ mais en plus, Jean Desrosiers déniche de véritables perles. Vraiment il n’y a pas un vin que je n’ai pas aimé, ce qui rend vraiment difficile le choix de mes cinq coups de cœur. Mais il faut ce qu’il faut, alors allons-y :

Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle, $24.80, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 12999181.

Ce vin effervescent est élaboré par un québécois! D’une superbe finesse, dégageant une nuée de fines bulles, d’une structure bien droite et d’un goût qui appelle une autre bouteille, c’est le mousseux que vous vous devez d’essayer…et vous êtes chanceux car il y en a dans 123 succursales.

Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle

Casar de Burbia, Mencia, Espagne, Bierzo, 2015, $20.60, cépage : Mencia, code SAQ : 12886890.

Ce qui domine ce sont les effluves de fruits bien bien mûrs et d’une belle pureté autant au nez qu’en bouche ainsi qu’un un léger soupçon comme de caramel.  D’une belle fraîcheur qui accompagne bien des tannins équilibrés. Il offre un très beau rapport qualité/prix. Disponible dans 75 succursales.

Casar de Burbia, Mencia, Espagne, Bierzo, 2015

Cloudsley, Pinot Noir, Péninsule du Niagara, Twenty Miles Bench, 2015, $35.00, sucre: 1.2 g/l, code SAQ: 13989971.

Mon vin préféré! Du fruit, du fruit!! Des arômes de cerises noires éclatantes qui perdurent jusqu’à la fin de bouche. Des tannins d’un superbe équilibre et tissés bien serré tout en finesse et en élégance. Disponible dans 46 succursales.

Cloudsley, Pinot Noir, Péninsule du Niagara, Twenty Miles Bench, 2015

Terre Rouge, Tête à Tête, Californie, Sierra Foothills, 2011, $30.50, cépages : Syrah 56%, Mourvèdre 28%, Grenache 16%, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 10745989.

Bâti sur un véritable style Rhodanien c’est un GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) bien typé! Il exhibe beaucoup de charme, et d’équilibre et laisse la place aux effluves de fruits noirs et rouges et aux épices douces un peu poivrées. D’une belle fraîcheur avec un soupçon de notes herbacées, c’est un vin sphérique avec des tannins très bien charpentés et d’une longueur plus qu’appréciable. Disponible dans 124 succursales.

Terre Rouge, Tête à Tête, Californie, Sierra Foothills, 2011

Castello di Selvole, Ponte Rosso, Chianti Classico, Gran Selezione, 2013, $29.40, cépages : Sangiovese 80%, Cabernet Franc 10%, Merlot 10%, sucre: 1.7 g/l, code SAQ: 14108717.

Le niveau de qualité le plus élevé du Chianti Classico, Gran Selezione! À ce prix pour un vin de cette qualité on saute dessus! Disponible dans 51 succursales.

Castello di Selvole, Ponte Rosso, Chianti Classico, Gran Selezione, 2013

Les gens raffolent du Prosecco!! Pourquoi donc??

Quelques suggestions de Prosecco

Quelles sont donc les raisons pour lesquelles il se vend presque deux fois plus de Prosecco que de Champagne dans le monde et trois fois plus de Cava ?? Il faut savoir que le Prosecco est un phénomène rarement vu dans le domaine du vin. Il y a 10 ans il s’en vendait environ 140 millions de bouteille et selon les dernières statistiques il s’en est vendu autour de 500 millions de bouteilles. Et on vogue vers les 600 millions !!

Luca Giavi, président du Consorzio Prosecco DOC et Guenael Revel, personnalité des plus connue dans le monde du vin et expert reconnu dans le domaine des vins effervescents (on ne l’appelle pas M. Bulles pour rien) nous ont expliqué le pourquoi de ce succès mondial lors d’un événement mis sur pied par la Chambre de Commerce italienne au Canada :

Pour sa fraîcheur:

Le cépage Glera (cépage semi-aromatique) qui est utilisé dans son élaboration est assez acidulé et donne beaucoup de fraîcheur au vin. Il doit représenter 85% du contenu et l’autre 15% provient d’autres variétés.

Cépage Glera

Pour sa buvabilité:

Avez-vous remarqué qu’un verre de Prosecco en attire toujours un autre. C’est un vin effervescent des plus digeste. Il n’est jamais lourd.

Pour sa versatilité:

On s’en sert énormément en mixologie pour faire des drinks. On n’a qu’a penser au phénomène des Spritz. Il peut être consommé de l’apéritif jusqu’à la fin du repas selon qu’on consomme un Brut, un Extra Dry ou autre niveau de dosage.

Spritz (crédit photo site web Zonin)

Pour sa disponibilité:

Il y en a toujours à la SAQ. On obtient 66 résultats quand on fait une recherche avec le mot prosecco sur le site de la SAQ. Son processus de production (méthode Martinotti ou Charmat) pour l’obtention des bulles lui permet d’élaborer des Prosecco plus rapidement et donc d’être plus facilement disponible. Il n’a pas à passer par une deuxième fermentation en bouteille (qui prend un minimum de 9 mois pour un Cava) pour l’obtention des bulles.

Méthode Martinotti

Pour son prix:

La majorité des Prosecco se retrouvent dans la fourchette des $15.00 à $20.00. On en retrouve aussi qui proviennent d’appellations un peu plus prestigieuses (i.e.DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco) pour autour de $25.00.

Pour son goût qui plaît:

On ne retrouve pas les notes lactées du champagne mais plutôt une fraîcheur vive, un fruité estival ainsi qu’une légère amertume en fin de bouche comme un arôme de peau d’amande. C’est un vin effervescent qui a un peu de mordant à cause de son acidité.

Au nez : de belles notes florales, des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, la pêche et la poire, un soupçon d’agrumes (citron, pamplemousse) et en filigrane des notes de fruits exotiques surtout sur la banane et l’ananas

En bouche : Beaucoup de fraîcheur avec une belle acidité un peu mordante, pas mal aromatique, des notes florales et de fruits, une belle sensation de minéralité, bel équilibre entre l’acidité et le niveau de sucre et une finale appréciable.

Arômes et saveurs du Prosecco

Pour sa qualité stable:

Avez-vous remarqué que le goût du Prosecco est pratiquement toujours le même. Pas de surprises !! On retrouve très peu d’effet du millésime. On est loin des années 50 et 60 ou le Prosecco était de qualité variable. Les producteurs se sont repris en main et le Consorzio a établi des pratiques que l’ensemble des producteurs suivent. Étant donné le très grand succès de l’appellation, les producteurs voient bien qu’il est payant d’adhérer à ces pratiques.

C’est en fait dans les années 70, qu’on a concrétisé l’IGT avec le nom Prosecco et c’est en 2009 qu’on a fondé la DOC Prosecco afin d’en protéger le nom. Cette DOC se subdivisera ainsi :

Prosecco DOC, Prosecco Superiore Conegliano-Valdobbiadene DOCG, Prosecco Asolo DOCG.

Si les vendanges, la vinification et l’embouteillage sont tous faits dans les provinces de Trieste et de Treviso, les  dénominations spéciales de Prosecco DOC Treviso et Prosecco DOC Trieste peuvent être attribuées.

Enfin, on créera le label (collet autour de la bouteille) Prosecco en 2012. Étant donné le succès fulgurant du Prosecco, certains pays ont commencé à en produire de façon illégale. Ce collet assure donc la certification de la provenance.

Collet – Prosecco DOC

J’ajouterais que le Consorzio Prosecco DOC fait un travail remarquable à promouvoir le Prosecco. Certaines appellations qui élaborent des vins effervescents pourraient s’en inspirer. Pour en savoir plus sur le Prosecco cliquez sur le lien

Quelques Proseccos que je vous suggère :

Camul, Prosecco superiore, Spumante, DOCG, millesimato 2017, $22.15, code SAQ : 12797846.

Au nez de belles notes florales et de fruits blancs tels la pêche, les pommes, un peu de poire et en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche, la texture est bien crémeuse, l’acidité est bien fraîche et le tout culmine en une belle sensation de minéralité. Très belle longueur.

Camul, Prosecco superiore, Spumante, DOCG, millesimato 2017

Prosecco DOC, Modello, Brut, Masi Agricola, $16.95 (spécial $15.95), cépage: Glera 100%, code SAQ: 13572729.

Ce Prosecco est bien typé avec des notes de fruits blancs surtout sur la pomme et la poire ainsi qu’un soupçon d’agrumes. En bouche, c’est tout en fraîcheur avec un bel équilibre entre l’acidité bien fraîche et le niveau de sucre qui n’est pas trop élevé (8.6 g/l). Il est assez aromatique avec un rappel des notes florales et fruitées ainsi qu’une une belle sensation de minéralité.

Prosecco DOC, Modello, Brut, Masi Agricola

Ottopiu Vineyard, V8+ Sior Carlo, Prosecco Millesimato 2018, $17.95, cépage: Glera 100%, code SAQ: 13734177.

Ce Prosecco m’est apparu plus délicat, plus fin avec ses notes de pêches, d’agrumes et une certaine sensation de minéralité. En bouche il était bien crémeux avec un beau rappel des arômes de fruits perçus au nez et une légère amertume en fin de bouche.

Ottopiu Vineyard, V8+ Sior Carlo, Prosecco Millesimato 2018

Le Colture, Sylvoz, DOC Prosecco, $16.55, cépage: Glera, sucre: 9.0 g/l, code SAQ: 13961759.

Un Prosecco bien aromatique sur des notes de fruits blancs, soupçon d’agrumes avec comme un côté ‘’cream soda’’ aux pêches. Très belle acidité.

Le Colture, Sylvoz, DOC Prosecco

Astoria, Fano Asolo, Prosecco Superiore DOCG, Extra Brut, 2017, $18.95, code SAQ: 13056370.

Sur des notes bien pures de fruits blancs et de fruits exotiques. Fraîcheur en bouche exceptionnelle!

Astoria, Fano Asolo, Prosecco Superiore DOCG, Extra Brut, 2017

Nino Franco, Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG, Brut, $22.30, cépage : Glera 100%, code SAQ: 349662.

Au nez de belles notes bien aromatiques de fruits blancs (pommes et poires) avec soupçon de fruits exotiques et une sensation de minéralité qui est confirmée en bouche. C’est frais, incisif, bien droit et assez sec (sucre résiduel 7.8 g/l) avec un rappel des notes de fruits blancs qui se terminent en une très belle longueur. Un peu plus cher que l’ensemble des Prosecco mais qui provient de l’appellation DOCG parmi les plus qualitatives.

Nino Franco, Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG, Brut

Santa Margherita, Valdobbiadene, Prosecco Superiore, $18.75, sucre: 10 g/l, code SAQ: 12509154 .

 Bien satisfaisant et rafraîchissant que ce Prosecco Superiore de la maison Santa Margherita. Élaboré à partir du cépage Glera, ce vin mousseux provient de l’appellation Valdobbiadene en Vénitie dans le Nord-est de l’Italie. À $18.75, ce Prosecco représente certainement un beau rapport qualité/prix.  

Une mousse assez crémeuse d’où se dégage des notes de pommes et quelques notes florales. En bouche, c’est bien droit avec une certaine sensation de minéralité, pas trop sucré avec ses 10 g/l de sucre résiduel et bien équilibré. On retrouve les notes de pommes ainsi qu’une très belle acidité qui fait saliver. La longueur en bouche est appréciable.

Les vins de la maison Trapiche! On achète!

Trapiche – les vins dégustés

À chaque dégustation des vins de cette maison, je suis étonné par le rapport qualité/prix de ces vins. Je ne suis jamais déçu, aussi bien dire que je suis pratiquement toujours satisfait. Nous en avons dégusté 8 avec German Buk winemaker chez Trapiche. Lui et Sergio Case sont responsables de l’élaboration des vins de la maison.

German Buk Winemaker chez Trapiche

Quand je lui parle du rapport qualité/prix des vins, il me répond : ‘’Nous avons beaucoup de compétition de par le monde et chez Trapiche on oublie jamais ça’’. German a commencé chez Grupo Penaflor en 2007 et est devenu winemaker chez Trapiche en 2014. Il fait partie d’une équipe dont l’objectif est de démontrer le potentiel qualitatif des diverses régions et terroirs de l’Argentine. Il a entre autres participé au développement des vins Costa Pampa.

La dégustation

Trapiche, Costa Pampa, Extra Brut, $24.95, sucre : 6.83 g/l, cépages : Chardonnay 80%, Pinot Noir 20%. Disponible en importation privée.

Un beau mousseux doté d’une belle douceur, bien crémeux avec une acidité vive et persistante sur des notes de fruits blancs bien mûrs (pommes) et de zeste de citron. On y retrouve un soupçon de notes toastées avec une belle sensation de minéralité.  Accords avec des huîtres et fruits de mer.

Trapiche, Costa Pampa, Extra Brut

Trapiche, Costa Pampa, Chardonnay, 2018, $24.95, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 13688772.

Un beau coup de Coeur!! Bien différent d’autres Chardonnay que j’ai dégusté à date. Il était très aromatique et particulièrement floral sur des notes de fruits blancs et avec comme avec une légère sucrosité. La texture est quelque peu grasse, l’acidité bien fraîche et de belles flaveurs de zeste de citron ainsi qu’une belle sensation de minéralité viennent compléter le tout. Belle complexité et structure! On court acheter ce vin!

Trapiche, Costa Pampa, Chardonnay, 2018

Trapiche, Medalla, Chardonnay, 2016, $19.95, sucre : 3.5 g/l, code SAQ : 13675875.

Ce Chardonnay est de style plus traditionnel dans le sens qu’on y retrouve des notes boisées, beurrées complétées par celles de fruits bien mûrs sur la poire avec un soupçon d’ananas. En bouche, beau contraste entre la texture grasse et l’acidité assez vive qui lui donne beaucoup de tension et de complexité.

Trapiche, Medalla, Chardonnay, 2016

Zaphy, vin rouge organique, Cabernet Sauvignon, 2018, $11.95, sucre : 2.9 g/l, code SAQ : 14023191.

Bien satisfaisant ce vin bio qui laisse toute la place au fruits bien mûrs (mûres) avec qui possède une belle structure et est tout en équilibre. En bouche on perçoit des flaveurs d’épices, de fruits noirs avec des tannins bien présents. Et quel rapport qualité/prix!!

Zaphy, vin rouge organique, Cabernet Sauvignon, 2018

Trapiche, Broquel, Malbec, 2017, $15.75, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 10318160.

J’ai beaucoup apprécié de vin! Sur des notes de cerises très mûres, de bois, de vanille et de chocolat. Déjà pas mal non? En bouche les flaveurs sont d’une belle concentration surtout sur les fruits noirs avec des tannins charpentés et tissés bien serré. Belle finale bien goûteuse!

Trapiche, Broquel, Malbec, 2017

Trapiche, Medalla, Cabernet-Sauvignon, 2016, $20.00, sucre : 3.0 g/l, code SAQ : 10493806.

Charmeur avec ses notes de butterscotch, de vanille, de cerises…miam, miam…Tellement bon en bouche, bien juteux, des tannins bien enrobés et charpentés sur des notes légèrement boisées et de fruits noirs. On achète ce vin!

Trapiche, Medalla, Cabernet-Sauvignon, 2016

Trapiche, Gran Medalla, Cabernet Franc, 2014, $25.95. Non disponible.

Ce vin a déjà été disponible et la SAQ le renouvellera probablement. On garde les doigts croisés. Un peu plus austère sur des notes herbacées, de fruits rouges (fraises) et de vanille. En bouche on retrouve une certaine élégance avec des tannins charpentés et des notes de fruits noirs.

Trapiche, Gran Medalla, Cabernet Franc, 2014

Trapiche, Terroir Series, Edicion Limitada, Cabernet Sauvignon, 2013, $50.00. Disponible en importation privée.

Si on se demande si la maison peut faire des vins haut de gamme? Eh bien en voici la preuve! Un vin avec beaucoup de volume, d’amplitude et de complexité et quelles saveurs… Tellement charmeur, il se laisse découvrir sur des notes d’eucalyptus, de fruits noirs et de poivre, puis de cerises bien mûres et de notes boisées. C’est opulent en bouche avec des tannins bien charpentés et des flaveurs d’épices douces. Et quelle longueur…Pour votre cellier ou votre cave!!

Trapiche, Terroir Series, Edicion Limitada, Cabernet Sauvignon, 2013

Pour commander les vins en importation privée, contactez l’agence Dandurand : https://www.vinsdandurand.com/fr/

À la découverte des vins mousseux français de la coopérative Jaillance !!

J’ai découvert un bel univers aromatique de vins mousseux de Jaillance avec chacun son profil et sa personnalité bien distincts. Ces 7 vins provenaient de 3 régions soient du Bordelais avec les Crémants de Bordeaux, de la Vallée de la Loire avec son Vouvray et de la Vallée du Rhône avec ses Clairette de Die. Cette dégustation s’est faite grâce à l’agence Dandurand et avec les commentaires de M. Claude Athimon Directeur Commercial Export de Jaillance. La dégustation se tenait au restaurant Seasalt & Ceviche .

Claude Athimon – Jaillance, Claude Lalonde (Vinformateur)

Jaillance est une coopérative qui a vu le jour en 1951. Elle englobe environ 220 viticulteurs et ne produit presqu’exclusivement des vins mousseux et ce dans 3 régions de la France sur environ 1,000 hectares de vignes. On dit de Jaillance que ce sont ‘’de purs faiseurs de bulles !!’’. Au début elle n’était présente que dans la Vallée du Rhône avec ses Clairette de Die dans le terroir de Die ou elle représente 77% des vins de cette appellation. Puis en 2001 elle a opérée une expansion dans la région bordelaise (Peujard) et tout récemment elle a débuté la production de Crémants de Loire et autres vins mousseux dans la Vallée de la Loire. La coopérative produit environ 12,000,000 de bouteilles par an et exporte dans environ 25 pays. La coopérative a adopté le nom Jaillance en 2001.

Vignoble Jaillance

La dégustation

Dégustation Jaillance

Crémant de Bordeaux, Cuvée de l’Abbaye, Brut, alc. 12%, cépages : Sémillon 70%, Cabernet franc 30%. Ce vin n’est pas présentement disponible à la SAQ.

Bien aromatique sur des notes florales et de fruits blancs surtout sur la pêche. En bouche c’est bien équilibré d’une texture crémeuse avec une acidité bien fraîche. Bien que ce vin n’ait que de 8 à 9 gr. de sucre résiduel je sentais quelques notes sucrées en bouche. Le cabernet franc lui apporte une belle structure. Idéal en apéritif.


Crémant de Bordeaux, Cuvée de l’Abbaye, Brut

Les Cordeliers, Prestige, Crémant de Bordeaux, Brut, cépage : Sémillon 100%, $25.00, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 13787949.

De facture bien minérale, un vin bien droit sur des notes de pommes, de pain grillé, de levure et d’amandes. On aurait cru un véritable Champagne. De texture bien crémeuse, délicieux avec une acidité presque vive et d’une belle longueur. Je l’ai particulièrement apprécié!

De beaux accords avec poissons à chair blanche, crustacés, huîtres, desserts à dominante de fruits jaunes.


Les Cordeliers, Prestige, Crémant de Bordeaux, Brut

Jaillance, Icône, Blanc de Noirs, Crémant de Bordeaux, 2012, Extra Brut, cépage : Cabernet Franc 100%. Ce vin n’est pas présentement disponible à la SAQ.

Ce vin est moyennement expressif, bien droit sur des notes de levures, de pâtisserie et de notes de fruits jaunes (pommes jaunes). En bouche ce vin est particulièrement complexe, bien goûteux et d’une belle structure. Avec fruits de mer ou volaille.


Jaillance, Icône, Blanc de Noirs, Crémant de Bordeaux, 2012, Extra Brut

Jaillance, Cuvée Impériale, Clairette de Die, Vallée du Rhône, $18.95, cépages : Muscat à petits grains 90%, Clairette blanche 10%, sucre : 66 g/l, code SAQ : 333575.

Oh quel excellent rapport qualité/prix! Si vous me demandez quel vin mousseux essayer ce vin fera certainement partie de mes recommandations. Élaboré selon la méthode ancestrale, ce vin est particulièrement aromatique sur des notes de pêches, de pommes avec comme un soupçon de sapinage qui lui donne une facture bien fraîche. La bouche est résolument sur des notes de pêches sans aucune lourdeur avec une certaine dose de finesse. Pas mal pour un vin de ce prix! Malgré le fait que ce soit un vin qui est considéré comme moelleux avec 66 g/l de sucre, il possède une belle sapidité. Et que dire de la longueur en bouche!


Jaillance, Cuvée Impériale, Clairette de Die, Vallée du Rhône

Jaillance, Vouvray, Brut, Vallée de la Loire, cépage : Chenin blanc 100%. Ce vin n’est pas présentement disponible à la SAQ.

Quelle belle sensation de minéralité sur des notes de noisettes, de pommes. Un vin bien droit, peu exhubérant.


Jaillance, Vouvray, Brut, Vallée de la Loire

Crémant de Bordeaux, Cuvée de l’Abbaye, Brut, $23.00, cépage : Merlot 100%, sucre : 10.0 g /l, code SAQ : 12320888.

Sur des notes de fruits rouges (framboises) avec un soupçon de fruits jaunes. De texture bien crémeuse, bien équilibré avec un rappel des notes perçues au nez. Belle acidité et beaucoup de fraîcheur.


Crémant de Bordeaux, Cuvée de l’Abbaye, Brut

Jaillance, Clairette de Die, Tradition Vegan, Vallée du Rhône, cépages : Muscat, Clairette blanche. Ce vin n’est pas présentement disponible à la SAQ.

Élaboré selon la méthode ancestrale, ce vin vegan présente des notes herbacées, de fruits exotiques et de coing. La bouche est sur des notes de fruits exotiques et sur des notes de pêches. Très rafraîchissant et d’une belle sapidité avec ses 7% d’alcool. Excellent en apéritif et avec une salade de fruits.


Jaillance, Clairette de Die, Tradition Vegan, Vallée du Rhône

Quel joli Crémant!

Louis Bouillot, Crémant de Bourgogne, Rosé, Brut (10g/l), Perle d’Aurore, vin mousseux, $22.00, cépages : Pinot Noir 80%, Gamay 20%, code SAQ : 11232149. Médaille de Bronze Decanter 2018, Médaille d’Argent Mundus Vini 2018

Agence Charton Hobbs

Un Crémant? Eh oui! Ce sont ces mousseux qui sont élaborés en France de façon traditionnelle (pour ne pas dire champenoise avec un vieillissement sur lattes d’un minimum de neuf mois) dans des appellations autres que la Champagne comme la Loire, la Bourgogne et autres appellations.

Chaque fois que je sers ce Crémant, mes amis sont charmés tout d’abord par sa couleur d’un beau rosé éclatant et par ses notes bien goûteuses. Perle d’Aurore est un Crémant de Bourgogne assez unique puisqu’il provient de l’assemblage de Pinot Noir et de Gamay.

Au nez, quelques notes acidulés avec des notes florales et des notes de petits fruits rouges tels la framboise et la groseille ainsi qu’un soupçon de notes de pommes. En bouche, les bulles sont assez fines, la texture d’une belle rondeur et la structure révélatrice de la prédominance du Pinot Noir. L’acidité est bien fraîche et forme un bel équilibre avec le caractère fruité de ce Crémant. Somme toute, beaucoup de fraîcheur et de fruit! Quel plaisir de le servir comme apéritif! Essayez le vous verrez l’effet qu’il fait!


Louis Bouillot, Crémant de Bourgogne, Rosé, Brut, Perle d’Aurore


Un très beau prosecco! Le Camul, DOCG, Prosecco Superiore, 2017

Camul, Prosecco superiore, Spumante, DOCG, millesimato 2017, $22.15, code SAQ : 12797846.

VinsFins l’Agence

Au nez de belles notes florales et de fruits blancs tels la pêche, les pommes, un peu de poire et en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche, la texture est bien crémeuse, l’acidité est bien fraîche et le tout culmine en une belle sensation de minéralité. Très belle longueur.

Camul, Prosecco Superiore, Spumante, DOCG, Valdobbiadene, 2017

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén