Catégorie : $40.01 à $50.00 Page 1 of 2

7 vins mousseux pour fêter la St-Valentin!

Voici 7 suggestions de vins mousseux pour la St-Valentin!

Après avoir été confinés depuis si longtemps, voici l’opportunité de laisser libre cours à vos émotions et de déclarer votre amour aux personnes qui vous sont chères! Eh pourquoi pas le faire avec des bulles?

Voici quelques suggestions de vins mousseux choisis parmi les grandes appellations: Proseccos et Franciacortas d’Italie, Crémants et Champagnes de France et Espumante du Portugal!!

Fita Azul, Espumante, Attitude, Reserva, Brut, Portugal, Vinhos Borges, 12,35$, cépages : Gouveio 30 %, Malvasia fina 30 %, Arinto 20 %, Codega 20%, sucre : 6.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 13640277.

Fita Azul, Espumante, Attitude, Reserva, Brut

J’aime le fait que les vins du Portugal soient élaborés majoritairement à partir de cépages autochtones. Ceci ajoute à la spécificité des vins de ce pays et ceci se traduit bien avec ce Fita Azul.

On le découvre au nez surtout des effluves de pêches entourées de notes de pommes avec un côté brioché, une minéralité caillouteuse et des notes très discrètes de caramel.

La bouche est bien crémeuse avec ces milliers de bulles supportée par une acidité bien fraîche ce qui lui apporte une belle structure. Des flaveurs de pêches bien fraîches dominent en bouche qui se prolongent en une bonne longueur. Petite amertume en fin de bouche. Un très beau mousseux tout en équilibre et délicieux! Il offre définitivement un excellent rapport qualité/prix!

Agence LBV International – échantillon

Casa Ermelinda Freitas, Espumante, Bruto, Portugal, Péninsule de Sétubal, $14.70, cépages : Fernao Pires 85%, Arinto 15%, sucre : 6.9 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14222616.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-casa-ermelinda.jpg.
Casa Ermelinda Freitas, Espumante, Bruto

L’Espumante est la version portugaise des vins effervescents. On pourrait dire que c’est le Cava de ce pays. Ce vin se révèle sur des arômes fruits blancs, de pêches, de fruits exotiques et de notes florales. On sent déjà une minéralité ‘’caillouteuse’’.

La bouche est fraîche (surprenant pour vin qui vient d’une région si chaude) et crémeuse et dotée d’une belle acidité. On perçoit une finale sur une sensation de minéralité (salinité) ainsi qu’une légère amertume.

Agence Réseau international Global – échantillon

Paul Mas, Le Berceau, Brut, vin mousseux rosé, 2019, 14,85$, cépages : Pinot grigio, Pinot noir, Pinot blanc, Grenache gris, sucre : 9.8 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 12841510.

Paul Mas, Le Berceau, Brut, vin mousseux rosé, 2019

Les vignes âgées en moyenne de 20 ans sont plantées à 20 mètres d’altitude sur un sol argilo-calcaire, offrant une bonne salinité. Le rendement moyen est de 75 hl/ha. Le climat est de type méditerranéen, avec de bonnes influences océaniques.

Ce vin mousseux est élaboré en méthode traditionnelle avec une seconde fermentation en bouteille. Suite aux vendanges il y a pressurage des grappes entières avec des pressoirs pneumatiques. Seuls les jus de cuvée sont sélectionnés.

La première fermentation se fait en cuve inox, puis il y a la mise en bouteille avec le levain pour une seconde fermentation, où il y aura la prise de mousse. Les bouteilles reposeront un minimum de 6 mois sur lattes dans les caves climatisées. Le dégorgement, l’ajout de la liqueur d’expédition dosée à 7 grammes de sucre par litre et le bouchage définitif au liège se font 3 mois avant la commercialisation.

Le Berceau se révèle sur des arômes de fruits rouges bien frais tels la fraise avec comme un petit côté bon bien agréable et en filigrane un soupçon de vanille et d’agrumes.

La bouche est crémeuse et le contraste entre l’acidité fraîche et le sucre résiduel est d’un bel équilibre. C’est délicieux avec des flaveurs qui rappellent celles perçues au nez. C’est probablement un des rosés effervescents les moins chers mais oh si bon!

Agence Authentic – échantillon

Mionetto, Prosecco DOC Treviso, Brut, Italie, Vénitie, $16.95, cépage: Glera 100%, sucre : 11.0 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 13031244.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-mionetto.png.
Mionetto, Prosecco DOC Treviso, Brut

Ce vin provient de la province de Treviso considérée comme faisant partie des régions les plus qualitatives pour le Prosecco. Il dégage des arômes de pommes, de notes florales (acacia) ainsi qu’un soupçon de fruits à noyaux et de miel.

La bouche est crémeuse, l’acidité bien présente ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur et les flaveurs perçues au nez se retrouvent en bouche avec une belle sensation de minéralité. Belle persistance des bulles. Une valeur sûre!

Agence Mark Anthony – échantillon

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, J. Laurens, Crémant de Limoux, Languedoc-Roussillon, 2018, 22,95$, cépages : Chardonnay 60 %, Chenin blanc 25 %, Pinot noir 15 %, sucre : 10 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 10498973.

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, J. Laurens, Crémant de Limoux, Languedoc-Roussillon, 2018

Année après année ce vin fait partie de mes suggestions de mousseux pour toutes occasions. C’est un vin qui ne m’a jamais laissé tomber. Le fait que la maison ne produit que des vins effervescents y est certainement pour quelque chose. Ce n’est pas une production secondaire comme pour certains producteurs. C’est le pain et beurre de la maison. Et ça se sent et ça se goûte.

Ce vin effervescent se révèle sur des notes de craie, de fruits blancs, de brioche ainsi qu’un soupçon de miel et d’effluves floraux.

La bouche est crémeuse et d’une fraîcheur étonnante grâce à une acidité presque vive. Les flaveurs éclatantes de pommes, de fruits blancs avec un soupçon de fruits jaunes et d’agrumes, de notes briochées ainsi que cette belle perception de minéralité crayeuse contribuent à créer un ensemble aromatique savoureux et festif. C’est frais, tendu, ciselé et bien droit. Bref encore et toujours une valeur sûre!

Agence Sélections Oeno – échantillon

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut Nature, $44.75, cépages : Chardonnay 75%, Pinot Bianco 10%, Pinot Nero 15%, sucre: moins de 3 g/l,  code SAQ : 11008024.

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut Nature

Parmi le pinacle des vins effervescents de ce monde! Le Franciacorta tient tête aux Champagnes… Cette cuvée particulière est parmi les plus difficile à élaborer du fait qu’on recherche un profil aromatique le plus stable possible année après année tout en augmentant constamment la qualité.

Seulement de 20% à 30% de vins de réserve (vins des années précédentes gardés en réserve) sont utilisés. Ce n’est qu’après une période de maturation de 25 mois que cette Franciacorta sera prête à exprimer sa personnalité.

Et quel beau profil aromatique! Il se découvre sur des arômes de pommes, de poires et de pêches ainsi que sur un soupçon d’agrumes. La bouche est bien crémeuse, fruit de ces milliers de bulles bien fines et exhale des notes de pain grillé et de poires.

Le tout est soutenu par une superbe acidité bien vive qui lui confère tellement de fraîcheur et se prolonge en une longueur jouissive.

Agence Montalvin – échantillon

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs, 53$, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 7.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14202543.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-15.png.
Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs

Une valeur sûre que ce Champagne Devaux. Ce Blanc de Noirs, élaboré uniquement à partir de cépages rouges (100% Pinot Noir), se révèle sur des arômes assez intenses de fruits jaunes bien mûrs, de poires, de notes florales ainsi qu’un soupçon de miel et de brioche.

La bouche, d’une texture bien crémeuse, est d’une belle fraîcheur grâce à une acidité bien présente et regorge de flaveurs fruitées avec un petit côté toasté et brioché. Le Pinot Noir lui apporte une structure qui lui donne du corps et qui en fait un vin bien droit et presque ciselé. On ne sent pas ce côté vineux qu’on retrouve parfois dans les Blanc de Noirs. La finale est d’une bonne profondeur aromatique et d’une longueur plus qu’appréciable.

On recommande le servir autour de 8 à 10°C. La maison suggère les accords suivants : volaille rôtie aux truffes, gibiers à plumes, viandes blanches délicates, poissons d’eau douce et fromages : Saint-Honoré.

Agence Univins – échantillon

Des bulles pour fêter l’arrivée de 2021!!

Voici quelques suggestions de vins effervescents choisis parmi les grandes appellations: Proseccos et Franciacortas d’Italie, Crémants et Champagnes de France, Cavas d’Espagne et Espumante du Portugal!!

On dit adieu à une année 2020 particulièrement éprouvante et on se souhaite une année 2021 pleine d’espoir et de bonheur. Alors vive les bulles familiales et les bulles de joie!!

Casa Ermelinda Freitas, Espumante, Bruto, Portugal, Péninsule de Sétubal, $14.70, cépages : Fernao Pires 85%, Arinto 15%, sucre : 6.9 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14222616.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-casa-ermelinda.jpg.

L’Espumante est la version portugaise des vins effervescents. On pourrait dire que c’est le Cava de ce pays. Ce vin se révèle sur des arômes fruits blancs, de pêches, de fruits exotiques et de notes florales. On sent déjà une minéralité ‘’caillouteuse’’.

La bouche est fraîche (surprenant pour vin qui vient d’une région si chaude) et crémeuse et dotée d’une belle acidité. On perçoit une finale sur une sensation de minéralité (salinité) ainsi qu’une légère amertume.

Agence Réseau international Global – échantillon

Mionetto, Prosecco DOC Treviso, Brut, Italie, Vénitie, $16.95, cépage: Glera 100%, sucre : 11.0 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 13031244.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-mionetto.png.

Ce vin provient de la province de Treviso considérée comme faisant partie des régions les plus qualitatives pour le Prosecco. Il dégage des arômes de pommes, de notes florales (acacia) ainsi qu’un soupçon de fruits à noyaux et de miel.

La bouche est crémeuse, l’acidité bien présente ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur et les flaveurs perçues au nez se retrouvent en bouche avec une belle sensation de minéralité. Belle persistance des bulles.

Agence Mark Anthony – échantillon

Anna, Blanc de Blancs, Brut, Reserve Cava, Codorniu, $18.40, cépages : Chardonnay 70%, Parellada 15%, Macabeu 8%, Xarel-lo 7%, sucre : 8 g/l, alc. : 11.5%, code SAQ : 14222608.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-8.png.

Sur des arômes de pêches, de pommes, de fruits tropicaux ainsi qu’un soupçon d’agrumes et de pain grillé (les 18 mois sur lies). Bien crémeux en bouche avec une très belle acidité qui créé un beau contraste avec cette sensation incisive de minéralité. Belle complexité et belle persistance en finale.  

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer, avec des entrées en croûte/pâte et en apéritif.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, J. Laurens, Crémant de Limoux, Languedoc-Roussillon, 2018, 22,95$, cépages : Chardonnay 60 %, Chenin blanc 25 %, Pinot noir 15 %, sucre : 10 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 10498973.

Année après année ce vin fait partie de mes suggestions de mousseux pour toutes occasions. C’est un vin qui ne m’a jamais laissé tomber. Le fait que la maison ne produit que des vins effervescents y est certainement pour quelque chose. Ce n’est pas une production secondaire comme pour certains producteurs. C’est le pain et beurre de la maison. Et ça se sent et ça se goûte.

Ce vin effervescent se révèle sur des notes de craie, de fruits blancs, de brioche ainsi qu’un soupçon de miel et d’effluves floraux.

La bouche est crémeuse et d’une fraîcheur étonnante grâce à une acidité presque vive. Les flaveurs éclatantes de pommes, de fruits blancs avec un soupçon de fruits jaunes et d’agrumes, de notes briochées ainsi que cette belle perception de minéralité crayeuse contribuent à créer un ensemble aromatique savoureux et festif. C’est frais, tendu, ciselé et bien droit. Bref encore et toujours une valeur sûre!

Agence Sélections Oeno – échantillon

Royal Seyssel, Cuvée Privée, Brut, France, Savoie, Seyssel, vin mousseux, 2015, $27.70, cépages : Mollette 75%, Altesse 25%, alc. : 12%, code SAQ : 14146764

Ce vin mousseux se révèle sur des notes éclatantes de fruits jaunes (abricots), de notes florales ainsi qu’un soupçon de fruits blancs et d’agrumes. La bouche est très fraîche et crémeuse fruit de ce long vieillissement sur lattes qui donne des bulles d’une belle finesse et d’une persistance étonnante.

Très beau rappel des flaveurs perçues au nez auxquelles s’ajoute une belle perception de minéralité qui lui procure une dimension bien droite. C’est élégant et savoureux sans aucune trace d’amertume. Définitivement un vin mousseux à acheter.

Profitez-en pendant qu’il y en a!

Agence Benedictus – échantillon

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut Nature, $44.75, cépages : Chardonnay 75%, Pinot Bianco 10%, Pinot Nero 15%, sucre: moins de 3 g/l,  code SAQ : 11008024.

Cette cuvée est parmi les plus difficile à élaborer du fait qu’on recherche un profil aromatique le plus stable possible année après année tout en augmentant constamment la qualité. Seulement de 20% à 30% de vins de réserve sont utilisés. Ce n’est qu’après une période de maturation de 25 mois que cette Franciacorta sera prête à exprimer sa personnalité.

Et quel beau profil aromatique! Ce Franciacorta se découvre sur des arômes de pommes, de poires et de pêches ainsi que sur un soupçon d’agrumes. La bouche est bien crémeuse, fruit de ces milliers de bulles bien fines et exhale des notes de pain grillé et de poires. Le tout est soutenu par une superbe acidité bien vive qui lui confère tellement de fraîcheur et se prolonge en une longueur jouissive.

Agence Montalvin – échantillon

Lallier, Champagne Grande Réserve, Grand Cru, Brut, non millésimé, Montagne de Reims, $48.50, cépages : Pinot Noir et Chardonnay, sucre : 9.3 g/l, code SAQ : 11374251.

Chez Lallier, les cépages utilisés sont le chardonnay et le pinot noir. Ici pas de pinot meunier. La grande majorité de la production est Grand Cru. L’utilisation de la liqueur de dosage est relativement limitée, l’utilisation de vins de réserve est pratiquement limitée à environ 20% ce qui peut laisser s’exprimer certaines différences d’année en année. On y pratique aussi la sélection parcellaire ainsi que de longs vieillissement en cave pour en faire ressortir des arômes secondaires et tertiaires. Le résultat : de la finesse, de l’équilibre, des champagnes généreux, complexes, bien tendus avec un style bien précis que j’apprécie beaucoup.

Au nez, il se laisse découvrir sur de de subtiles notes d’agrumes, de levure et est légèrement briochée. La bouche dégage une acidité est bien sentie ainsi qu’une belle minéralité comme sur la craie. C’est un Champagne bien droit, quelque peu austère et doté d’une belle tension. Quelques flaveurs d’agrumes et une subtile torréfaction en fin de bouche. Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

VinsFins l’Agence

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs, 53$, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 7.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14202543.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-15.png.

Ce Champagne se révèle sur des arômes assez intenses de fruits jaunes bien mûrs, de poires, de notes florales ainsi qu’un soupçon de miel et de brioche. La bouche, d’une texture bien crémeuse, est d’une belle fraîcheur grâce à une acidité bien présente et regorge de flaveurs fruitées avec un petit côté toasté et brioché. Le Pinot Noir lui apporte une structure qui a du corps et qui en fait un vin bien droit et presque ciselé. La finale est d’une bonne profondeur aromatique et d’une longueur plus qu’appréciable.

On recommande le servir autour de 8 à 10°C. La maison suggère les accords suivants : volaille rôtie aux truffes, gibiers à plumes, viandes blanches délicates, poissons d’eau douce et fromages : Saint-Honoré.

Agence Univins – échantillon

Le Nec plus Ultra des bulles d’Italie!!

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut, $44.75, cépages : Chardonnay 75%, Pinot Bianco 10%, Pinot Nero 15%, code SAQ : 11008024.

Quand on parle de Champagne on parle de la région d’ou sont issus ces merveilleuses bulles. C’est la même chose pour les vins de Franciacorta car selon loi européenne, ils sont désignés, tout comme en Champagne, selon leur terroir, selon leur appellation – Franciacorta – en Lombardie. Donc on déguste un Franciacorta!!

Franciacorta

La région de Franciacorta est pas mal plus petite que celle de la Champagne avec seulement 3,000 hectares de vignes pour 120 producteurs/embouteilleurs et 160 viticulteurs (raisins seulement). Elle fait partie de la Lombardie et est située à environ une heure de Milan.

On y produit annuellement environ 18,000,000 de bouteilles alors que certains producteurs en Champagne dépassent à eux seuls ce niveau de production.

Franciacorta

Fait unique, environ 77% de la production est organique (vins en bio, biodynamie, vins nature) ce qui est très élevé. On devrait s’attendre à ce qu’on atteigne 100% de la production d’ici quelques années. Toutes les vendanges sont faites à la main.

Beaucoup de recherches sur l’agriculture organique sont effectuées à chaque année afin d’optimiser ce mode de production pour l’ensemble des producteurs et ainsi en faire un vecteur de différentation d’avec les autres vins effervescents.

La production de Franciacorta

Les règlements qui gèrent la production du vin de Franciacorta sont plus sévères que ceux de la Champagne. Les rendements sont plus limités donc des raisins de plus grande qualité et les temps de vieillissement sur lies sont généralement plus long.

Par exemple, un Franciacorta non millésimé (la majorité des ventes de ce vin) a un temps de vieillissement minimum de 15 mois. Le rendement du Franciacorta par hectolitre (12 tonnes/hectare) ne doit pas dépasser 65/he/ha alors qu’il est pas mal plus élevé pour le Champagne (15.5 tonnes par hectare).

Chai Ca’Del Bosco

Et chez Ca’Del Bosco on apporte un soin maladif à l’obtention d’une maturité optimale des fruits et ce, parcelle par parcelle. Tous les fruits vendangés sont conservés à des températures de 16C ce qui réduit le risque d’oxydation.

Parmi les processus spécifiques à Ca’del Bosco, on retrouve le lavage de tous les fruits ce qui élimine toute trace de produit indésirable. Ceci permet d’optimiser le profil aromatique des vins de la maison. 

Chai Ca’Del Bosco

Les grappes sont pressée entières et l’utilisation de sulfites est limité au minimum. Alors que selon la loi une bouteille de Franciacorta pourrait contenir 185 mg/l, les vins de Ca’del Bosco n’en contiennent que 50 mg/l.

Cest bon??

Cette cuvée est parmi les plus difficile à élaborer du fait qu’on recherche un profil aromatique le plus stable possible année après année tout en augmentant constamment la qualité. Seulement de 20% à 30% de vins de réserve sont utilisés. Ce n’est qu’après une période de maturation de 25 mois que cette Franciacorta sera prête à exprimer sa personnalité.

Et quel beau profil aromatique! Ce Franciacorta se découvre sur des arômes de pommes, de poires et de pêches ainsi que sur un soupçon d’agrumes. La bouche est bien crémeuse, fruit de ces milliers de bulles bien fines et exhale des notes de pain grillé et de poires. Le tout est soutenu par une superbe acidité bien vive qui lui confère tellement de fraîcheur et se prolonge en une longueur jouissive.

Agence Montalvin – échantillon

Ca’del Bosco

Vignoble Ca’Del Bosco

C’est en 1964 que débute l’aventure lorsque Annamaria Clementi achète une petite maison dans les collines près d’Erbusco connue sous le nom de Ca’del Bosc sur deux hectares qui seront plantés de vignes en 1968. Ca’del Bosco est en fait un des pionniers de l’appellation ce qui lui a permis de choisir parmi les plus belles parcelles et les plus qualitatives.

On y cultive 219 hectares de vignes dont l’âge moyen est de 20 ans. Environ 20% de ces vignes sont plantées avec une densité de 10,000 pieds de vigne ce qui fait partie des méthodes de viticulture les plus qualitatives. Environ 84% ont une densité d’un minimum de 5,000 pieds de vignes par hectare.

Chai Ca’Del Bosco

Très beau Champagne sous la barre des $50.00. Lallier, Grande Réserve, Grand Cru.

Lallier, Champagne Grande Réserve, Grand Cru, Brut, non millésimé, Montagne de Reims, $48.50, cépages : Pinot Noir et Chardonnay, sucre : 9.3 g/l, code SAQ : 11374251.

Ce qui est intéressant de cette maison c’est la liberté et l’indépendance qu’a M.Tribaut (propriétaire et Winemaker) à façonner ses champagnes selon sa vision personnelle : ‘’Je fais des champagnes qui me plaisent, des champagnes qui donnent de la richesse et de la minéralité et qui ne sont pas maigres, qui expriment le terroir avant toute chose, des champagnes qui donnent soif’’ comme il se plaît à le dire. Ce qui donne de superbes champagnes élaborés avec un style bien personnel et précis qui ont de la personnalité, du caractère et offerts à des prix qu’on pourrait qualifier de plus que ‘’raisonnables’’ avec des champagnes sous la barre des $50.00 . Définitivement des champagnes à acheter !!

Chez Lallier, les cépages utilisés sont le chardonnay et le pinot noir. Ici pas de pinot meunier. La grande majorité de la production est Grand Cru. L’utilisation de la liqueur de dosage est relativement limitée, l’utilisation de vins de réserve est pratiquement limitée à environ 20% ce qui peut laisser s’exprimer certaines différences d’année en année. On y pratique aussi la sélection parcellaire ainsi que de longs vieillissement en cave pour en faire ressortir des arômes secondaires et tertiaires. Le résultat : de la finesse, de l’équilibre, des champagnes généreux, complexes, bien tendus avec un style bien précis que j’apprécie beaucoup.

Au nez, il se laisse découvrir sur de de subtiles notes d’agrumes, de levure et est légèrement briochée. La bouche dégage une acidité est bien sentie ainsi qu’une belle minéralité comme sur la craie. C’est un Champagne bien droit, quelque peu austère et doté d’une belle tension. Quelques flaveurs d’agrumes et une subtile torréfaction en fin de bouche. Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

VinsFins l’Agence

Suggestion de 6 vins pour le Nouvel An!!

Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle, $24.15, cépage : Chardonnay 100%, alc. : 12%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 12999181.

J’apprécie beaucoup de vin effervescent élaboré à partir de Chardonnay. Le genre de vin qui évolue constamment dans votre verre et doté d’une belle complexité. Prenez plaisir à humer les parfums floraux de ce vin entremêlés de sucre d’orge et de fruits blancs. Bien que non dosé, sa texture est légèrement moelleuse et son acidité bien vive. Il procure une belle sensation de minéralité et une persistance en bouche assez longue.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est piuze-final.png.
Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle

Champagne Lallier, Le Grande Réserve, Grand Cru, $48.50, alc. :12.5%, sucre: 9.3 g/l, code SAQ : 11374251.

De subtiles notes de fruits (agrumes), de levure, légèrement brioché, acidité bien sentie, belle minéralité, bien droit, un peu austère.  Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

Champagne Lallier, Le Grande Réserve, Grand Cru

Lake Chalice, The Falcon, Chardonnay, Nouvelle-Zélande, Marlborough, 2017, $19.95, sucre: 2.5 g/l, code SAQ: 14191477.

Véritable coup de Coeur que ce vin! Il s’ouvre sur des effluves de poires, de pêches bien mûres, de noisettes grillées et de belles notes florales. La texture est riche et veloutée, l’acidité est bien équilibrée et le tout est entremêlé de flaveurs de pêches et d’agrumes assez intenses. Bien qu’il ait touché le bois on n’en sent que la complexité que le processus a apporté au vin, en fait on ne sent que très peu de notes boisées. Belle finale sur une acidité bien fraîche. Vraiment très beau!

Lake Chalice, The Falcon, Chardonnay, Nouvelle-Zélande, Marlborough, 2017

Corona De Aragon, Reserva, Espagne, Carinena, 2014, $17.90, cépages : Tempranillo 35%, Cabernet-sauvignon 30%, Grenache 25%, Carignan 10%, sucre : 0.3 g/l, code SAQ : 10462778.

Sur des accents dominés par les fruits rouges bien frais, de cassis, d’épices douces, de notes florales et de notes légèrement boisées (vieillissement de 14 mois en barriques 70% chênes français et 30 de chêne américain). Globalement on sent que ce vin en est d’altitude (fruits frais) avec ses vignes qui sont situées entre 500 et 700 mètres d’altitude. De plus son niveau d’alcool n’est que de 13.5% ce lui enlève de la lourdeur.

En bouche, la texture est veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins équilibrés pas trop charpentés. On a un rappel des notes perçues au nez dans un très bel équilibre. C’est juteux et la longueur est appréciable. Vraiment très beau, de facture moderne et des plus polyvalent.

Corona De Aragon, Reserva, Espagne, Carinena, 2014

Baron de Ley, Reserva, Espagne, Rioja, 2014, $21.95, cépages : Tempranillo 100%, alc. : 13.5%, sucre : 1.9 g/l, code SAQ : 868729.

Ce vin est aussi disponible en format de 500 ml et de 1.5 l. L’échantillon que j’ai goûté était le 500 ml.

Un deuxième Reserva mais celui-ci est élaboré à partir de 100% Tempranillo cépage assez tannique. Il est donc à noter que ce vin aura donc plus de structure et des tannins plus charpentés. De plus le vieillissement de ce vin est plus prolongé (barrique : 20 mois, bouteille 24 mois) que le précédent et de plus est fait dans des barriques de chêne américain lequel est passablement plus ororant/aromatique que le chêne français.

Au nez donc des notes bien évidentes de bois, de noix de coco, de fumée, de vanille et de fruits rouges bien mûrs, légèrement confiturés et de prunes. En bouche, la texture est veloutée, l’acidité moyenne et les tannins bien charpentés. Passablement de flaveurs d’épices douces et de notes boisées avec une certaine amplitude. La longueur est appréciable.

Baron de Ley, Reserva, Espagne, Rioja, 2014

Warre’s, Optima, Tawny, 20 ans, Portugal, Douro, format 500 ml, $41.25, cépages : Touriga Nacional, Touriga Franca, Tinta Barroca, Tinta Roriz, Tinto Cao, sucre : entre 90 et 100 g/l, code SAQ : 10667360.

Que j’aime donc les portos de type Tawny! Celui-ci dégage des notes de noisettes, de cassonade, de mélasse et de tabac. La texture est presque grasse sur des flaveurs de caramel, de raisins de Corinthe et d’épices douces. Imaginez les accords avec des fromages (surtout le bleu ou roquefort), des noix, de la crème brûlée, gâteau aux noisettes ou au chocolat!

Warre’s, Optima, Tawny, 20 ans

Suggestions de 12 vins pour Noel!!

J’ai tenté de réunir une dizaine de vins qui, j’ose le croire, rencontreront vos besoins pour la période de Noel. Je les ai choisi selon les niveau d’appréciation que j’ai eu lors de leur dégustation et selon leur disponibilité (dans 100 magasins et plus au moment d’écrire cette chronique). Vous y retrouverez des mousseux, des blancs, des vins rouges et des vins desserts. Je sortirai sous peu la liste de mes 50+ coups de coeur de l’année 2019. Vous y retrouverez ces vins que je vous suggère.

Les vins effervescents

Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut, Crémant de Bourgogne, $19.10, cépages : Pinot Noir, Chardonnay, Aligoté et Gamay, sucre : 12 g/l, code SAQ : 14093041.

Mettez de côté vos Proseccos et Cavas! Définitivement un Crémant à acheter! Laissez vous charmer par ses notes de fruits exotiques (litchi), d’agrumes, de fleurs blanches avec un soupçon de notes briochées. La texture est bien crémeuse, son acidité bien vive et tranchante et la finale est toute en finesse. Excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-grande-cuvée-brut.png.
Veuve Ambal, Grande Cuvée Blanc Brut, Crémant de Bourgogne

Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle, $24.15, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 12999181.

J’apprécie beaucoup de vin effervescent élaboré à partir de Chardonnay. Le genre de vin qui évolue constamment dans votre verre et doté d’une belle complexité. Prenez plaisir à humer les parfums floraux de ce vin entremêlés de sucre d’orge et de fruits blancs. Bien que non dosé, sa texture est légèrement moelleuse et son acidité bien vive. Il procure une belle sensation de minéralité et une persistance en bouche assez longue.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est piuze-final.png.
Patrick Piuze, Non Dosé, Méthode Traditionnelle

Champagne Lallier, Le Grande Réserve, Grand Cru, $48.50, sucre: 9.3 g/l, code SAQ : 11374251.

De subtiles notes de fruits (agrumes), de levure, légèrement brioché, acidité bien sentie, belle minéralité, bien droit, un peu austère.  Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

Champagne Lallier, Le Grande Réserve, Grand Cru

Les vins blancs

Aranleon, Blanco, Joven, Valencia, 2018, $13.95, vin bio blanc, cépages : Macabeo 60%, Sauvignon Blanc 40%, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 13792422.

D’une belle fraîcheur, bien aromatique sur des effluves de fruits blancs assez intenses avec une pointe d’agrumes qui appelle une belle acidité salivante. D’une texture veloutée, c’est joyeux en bouche, bien satisfaisant avec une belle finale fruitée d’un bel éclat. Super rapport qualité/prix!

Aranleon, Blanco, Joven, Valencia, 2018

Gran Passione, Botter, Veneto Bianco, 2018, $16.75, cépages : Chardonnay 80%, Garganega 20%, sucre : 7.8 g/l, code SAQ: 14195582.

J’aime bien ces vins qui ne touchent pas le bois (qui ne vieillissent pas en barrique) car ceci à mon avis,  libère toute la place pour les arômes de fruits. Cet assemblage des plus heureux s’ouvre sur des notes de fruits blancs, de melon, un soupçon de fruits exotiques et quelques senteurs bien florales qui se prolongent en bouche avec une belle acidité équilibrée et une texture bien veloutée. S’ajoutent des flaveurs de noyaux de pêches ainsi qu’une belle sensation de minéralité dans une bonne persistance gustative. Franchement à ce prix c’est à la caisse!

Vous ferez un malheur avec un risotto, des plats de poulet, de pétoncles ou de porc.

Gran Passione, Botter, Veneto Bianco, 2018

Château Mont-Redon, Vallée du Rhône méridionale, Lirac, 2018, $26.80, cépages: Clairette45 %, Grenache blanc 25 %, Roussanne 20 %, Viognier 10 % , sucre: 1.4 g/l, code SAQ : 12258973

Quelle belle complexité qu’offre ce vin! Élaboré à partir d’un assemblage de Clairette, Grenache blanc, Roussanne et de Viognier ce vin offre au nez des notes de vanille, de fruits blancs (pêches et poires), d’amandes (la Roussanne) ainsi que de belles notes florales. En bouche la texture légèrement grasse et riche offre un beau contraste avec l’acidité équilibrée de ce vin. Les saveurs de fruits blancs s’entremêlent avec des notes boisées bien intégrées et une légère note d’oxydation qui vient de la Roussanne. C’est goûteux, généreux d’une belle amplitude et d’une très belle longueur. Idéal avec une volaille bien grillée.

Château Mont-Redon, Vallée du Rhône méridionale, Lirac, 2018

Les vins rouges

Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG, 2016, $15.30, cépage : Barbera, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 356105.

Incroyable que ce vin qui se détaille $15.30 ait vieilli un total de 16 mois (3 mois en barrique et 13 mois en bouteille) avant d’être vendu. Issu d’un célèbre cépage du Piémont, la Barbera (c’est aussi une appellation), ce vin nous accueille sur des effluves de cerise fraîches et bien juteuses, un soupçon d’épices douces ainsi qu’un beau boisé discret tellement bien intégré. En bouche les accents de cerises, de noyaux de cerises et d’épices douces s’entremêlent de façon harmonieuse avec l’acidité bien fraîche typique de ce cépage et des tannins presque charpentés, souples et moyennement corsés. Excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-9.jpeg.
Michele Chiarlo, Le Orme, Barbera d’Asti DOCG, 2016

M. Chapoutier, Belleruche, rouge, AOC Côtes du Rhône, 2018, $16.25, cépages : Grenache, Syrah, sucre : 2.6 g/l, code SAQ : 476846.

Des notes de torréfaction, de moka, de fruits noirs et de notes viandées sur une texture un peu ferme, une acidité équilibrée et des tannins moyens tissés bien serré. Vraiment juteux, goûteux tout en équilibre. Un vin avec un excellent rapport qualité/prix!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est btle-belleruche-rouge-2018.jpg.
M. Chapoutier, Belleruche, rouge, AOC Côtes du Rhône, 2018

Peter Lehmann, The Barossan, Shiraz, 2017, $19.95, sucre: 4.2 g/l, code SAQ: 13525535.

Oh quel beau Shiraz! Sur des notes de fruits purs bien frais (prunes, framboises),de poivre, d’épices, quelques notes de sapinage et d’eucalyptus. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité moyenne et les tannins bien dodus et charpentés. Les notes d’épices sont assez intenses et s’entremêlent avec les flaveurs de fruits bien juteux, de notes de torréfaction dans une finale appréciable. De la vraie Shiraz!

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2526.jpg.
Peter Lehmann, The Barossan, Shiraz, 2017

Brunello di Montalcino, (Blu Label), 2014, Cépage : Sangiovese 100%, $47.10, code SAQ :11213343.

Au premier nez, des notes animales sur le cuir qui se dissipent assez rapidement pour laisser la place aux belles notes de fruits rouges, d’épices douces, de fleurs avec un peu de torréfaction. En bouche c’est le mariage de la puissance, de l’élégance et du classicisme. La texture est veloutée, enveloppante sur de belles notes de fruits. Superbe équilibre entre l’acidité et le moelleux du vin. Les tannins sont superbement bien serrés, denses sans être asséchants. Vraiment très beau!

Brunello di Montalcino, (Blu Label), 2014

Vins de dessert

Barros, Colheita, 1989, $64.75, cépages : Tinta Barroca 25%, Tinta Roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga Nacional 25%, sucre résiduel : 132.70 g/l, code SAQ : 12243114.

Sur des arômes de raisins secs et confits, d’épices douces avec un brin d’alcool, sa texture en bouche est des plus suaves, bien grasse et forme une belle harmonie avec les flaveurs de cassonade, un joli soupçon de mélasse et saveurs de raisins secs. Ce Tawny est particulièrement doux, moyennement intense, tout en finesse et en élégance et des plus agréables à boire.

Et vous ferez de superbes accords avec un fondant au caramel, une tarte tatin, une crème brûlée et des fromages d’intensité moyenne.

Barros, Colheita, 1989

Château Laribotte, Sauternes, Bordeaux, France, 2016, $46.50, cépages : Sémillon 95%, Sauvignon 4%, Muscadelle 1%, sucre : 130 g/l, code SAQ : 10269521.

Ce vin s’ouvre sur des effluves de miel, de fruits confits tels l’abricot et le citron. La texture est bien grasse ce qui créé un très beau contraste et un bel équilibre avec le sucre résiduel. C’est souple, délicieux avec les flaveurs de miel, de raisins séchés et d’abricots qui se prolongent en une finale plus que soutenue.

Vous ferez de beaux accords avec le foie gras en entrée, les desserts tels une tarte tatin et les fromages bleus. Vraiment sublime!

Château Laribotte, Sauternes, Bordeaux, France, 2016

Faites le plein d’idées et découvrez des surprises parmi ces neuf suggestions de vins!

Dégustation

Un mousseux britannique appelé Britagne, des vins d’Espagne, de Slovénie, de France, d’Afrique du Sud , de Hongrie et d’Italie. Tous disponibles à la SAQ, à vous de les découvrir!

Un ‘’Britagne’’, version champagne britannique, Exton Park, Blanc de Noirs, $49.75, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 14134801.

Ce qui domine dans ce mousseux c’est sa sensation de minéralité avec comme un goût crayeux ce qui donne l’impression d’un vin bien droit. En bouche c’est d’une texture crémeuse avec des flaveurs de fruits blancs et de levure, bien croquant avec une acidité assez vive. Étant fait entièrement de Pinot Noir, il est de tendance vineuse et possède une belle structure. Il vaut entièrement la peine de l’essayer car il se compare facilement aux Champagnes de même prix. Vraiment une nouveauté.

Britagne, Exton Park, Blanc de Noirs

D’Espagne, Penedès, Tuvi, Sumarroca, 2018, $15.35, cépages : Xa-rello 50%, Gewutrztraminer 30%, Riesling 10%, Viognier 10%, sucre : moins d’un gramme, code SAQ : 13574687.

Coup de Coeur! Aromatique et parfumé ce vin m’a conquis! C’est floral avec un soupçon de fruits exotiques, de notes citronnées et de zeste de lime et citron. En bouche c’est tout en fraîcheur et en équilibre avec une belle acidité vive. Le tout se termine sur des flaveurs de zeste de citron et de pamplemousse. Et quel rapport qualité/prix! À acheter!

Tuvi, Sumarroca, 2018

France, Chablis, Nicolas Potel, 2017, $27.35, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 14045171.

Ce vin est travaillé à la bourguignonne avec bâtonnage sur lies et vieillissement en foudre ce qui lui donne des notes un peu beurrées, de fruits blancs (poire) et un soupçon de barbe à papa. C’est assez gras en bouche, riche et élégant avec une belle acidité en finale ce qui créé un beau contraste avec le gras de la bouche. À essayer assurément!

Chablis, Nicolas Potel, 2017

Slovénie, Domaine Ciringa, Fosilni Breg, Sauvignon Blanc, 2016, $27.15, sucre : 2.1 g/l, code SAQ : 13910290.

Dégusté à l’aveugle j’aurais cru un Sauvignon Blanc de la Loire tellement il était typé et bon. Eh non! Il vient de la Slovénie. Il livre tout ce que vous vous attendez d’un Sauvignon Blanc : des notes herbacées, citronnées avec une acidité vive bien fraîche ainsi qu’une belle sensation de minéralité. La finale assez longue est sur le zeste de pamplemousse. Un beau vin funky!

Domaine Ciringa, Fosilni Breg, Sauvignon Blanc, 2016

D’Afrique du Sud, Western Cape, Kloof Street, Chenin Blanc, 2018, $22.20, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 12889409.

Cette winery a été élue ‘’Winery of the Year’’ d’Afrique du Sud! Rien de moins! Quel vin charmeur avec ses notes de miel, de fruits blancs bien mûrs. Et ça sent les fleurs! Bien goûteux (pommes jaunes) avec une texture un peu grasse, une acidité fraîche et une belle sensation de richesse. Belle longueur!

Kloof Street, Chenin Blanc, 2018

Italie, Arcese, Bera Vittorio E Fligli, 2017, $29.40, cépages : Arneis 30%, Cortese 30%, Sauvignon Blanc 30%, Vermentino 10%, sucre : 3.2 g/l, code SAQ : 14039301.

Coup de Coeur! Épices, cannelle, estragon, notes de résine et balsamiques, senteurs de rose, petit côté oxydatif et saveurs de poires. Tout un début! En bouche tout est en équilibre avec des flaveurs complexes et intenses. Vraiment beau! Achetez ce vin! Beaux accords avec dinde grillée, filet de porc aux poires et estragon.

Arcese, Bera Vittorio E Fligli, 2017

Hongrie, Szekszard, Kadarka, Heimann, 2017, $22.90, code SAQ : 14057219. Prochainement sur les tablettes de la SAQ.

J’avais le nez dans le casseau de fraises bien fraîches! J’avais l’impression de boire un Gamay du Beaujolais. Tout en équilibre, sur dominantes de fruits rouges avec des tannins assez légers. Des plus  rafraîchissant.

Kadarka, Heimann, 2017

Afrique du Sud, Malmesbury, The Innocent, Pinotage, Lamershoek, 2017, $20.20, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13668392.

Sur dominante de notes empyreumatiques (fumée), de fruits noirs (mûres) et de réglisse. Les tannins sont charpentés et belle longueur. Il faut aimer le style et le cépage qui est vraiment typique à l’Afrique du Sud!

The Innocent, Pinotage, Lamershoek, 2017

Afrique du Sud, Swartland, Kloof Street, Red, 2017, $22.90, cépages : Syrah 73%, Mourvèdre 12%, Cinsault 8%, Carignan 6%, sucre : 2.5 g/l, code SAQ : 12483927.

Ce vin est littéralement bâti comme un GSM (Grenache, Syrah, Mourvèdre) du sud de la France. Et il est très réussi avec ses notes d’épices, de prunes, de fraises légèrement confiturées et de fruits noirs. En bouche il offre un beau volume, est bien goûteux sur dominante de fruits noirs et des tannins dodus et presque charpentés. Vraiment pas mal!

Kloof Street, Red, 2017

Afrique du Sud, Malmesbury, Terre Brûlée, Rouge, 2017, $22.45, cépages : Syrah 60%, Cinsault 40%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13738055.

Coup de Coeur! Dominante assez intense de fruits rouges et d’épices sur des tannins assez charpentés. C’est élégant, goûteux et d’une belle concentration. À ce prix, on achète!

Terre Brûlée, Rouge, 2017

L’agence Rézin représente tous ces vins au Québec

Explorez l’univers unique des vins de Franciacorta de la maison Ca’del Bosco !

Ca’del Bosco, AnnaMaria Clementi, Franciacorta Riserva, 2009

Très belle dégustation aujourd’hui des vins de la maison Ca’del Bosco, qui veut dire ‘’la maison dans les bois’’. Nous étions avec M. Maurizio Zanella, président de la maison ainsi que l’agence Montalvin qui représente la maison au Québec. L’événement avait lieu à La Maison Boulud le restaurant du Ritz Carlton.

Le focus de cette dégustation était sur les vins de Franciacorta qui selon la loi européenne sont désignés, non pas comme des vins mousseux ou Spumante (Italie), mais bien tout comme les Champagnes, désignés comme tel selon leur terroir, selon leur appellaton – Franciacorta – en Lombardie.

Maurizio Zanella, Claude Lalonde (Vinformateur)

Il faut savoir que la fourchette de prix de ces vins est similaire à celle de la Champagne et non pas à celle des Cava, Prosecco ou Crémants (qui proviennent de région ou on fait des vins mousseux en France ailleurs qu’en Champagne) qui sont en général moins chers. Pas évident donc de vendre du Franciacorta sauf…que lorsqu’on y goûte, on est conquis.

Mais pourquoi donc sont-ils plus chers? Les règlements qui gèrent la production du vin de Franciacorta sont plus sévères que ceux de la Champagne. Les rendements sont plus limités donc des raisins de plus grande qualité et les temps de vieillissement sur lies sont plus long. Par exemple, un Franciacorta non millésimé (la majorité des ventes de ce vin) a un temps de vieillissement minimum de 15 mois alors que le Champagne est de 12 mois. Le rendement du Franciacorta par hectolitre (12 tonnes/hectare) ne doit pas dépasser 65/he/ha alors qu’il est pas mal plus élevé pour le Champagne (15.5 tonnes par hectare).

Lombardie
Franciacorta

La région de Franciacorta est pas mal plus petite que celle de la Champagne avec seulement 3,000 hectares de vignes pour 120 producteurs/embouteilleurs et 160 viticulteurs (raisins seulement). Elle fait partie de la Lombardie et est située à environ une heure de Milan.

On y produit annuellement environ 18,000,000 de bouteilles alors que certains producteurs en Champagne dépassent à eux seuls ce niveau de production. Fait unique, environ 77% de la production est organique (vins en bio, biodynamie, vins nature) ce qui est très élevé. On devrait s’attendre à ce qu’on atteigne 100% de la production d’ici quelques années. Toutes les vendanges sont faites à la main. Beaucoup de recherches sur l’agriculture organique sont effectuées à chaque année afin d’optimiser ce mode de production pour l’ensemble des producteurs et ainsi en faire un vecteur de différentation d’avec les autres vins effervescents.

Franciacorta

L’appellation a débuté en tant que DOC en 1967 et c’est en 1995 qu’elle a obtenu le statut de DOCG. On ne fait du vin de Francoacorta que depuis les cinquante dernières années. Malgré ce laps de temps assez limité si on compare à la Champagne, on a atteint un niveau de qualité particulièrement élevé. Ceci est dû entre autres, à la philosophie orientée qualité à laquelle adhèrent l’ensemble des producteurs.

Franciacorta

On utilise quatre cépages dont le Chardonnay 81%, Pinot Nero 15%, Pinot Bianco 3% (maximum de 50% de la composition) et le Erbamat (nouveau cépage autorisé à un maximum de 10%) qui ne représente présentement que 1% de la surface plantée.

Les niveaux de dosage sont les suivants :

Dosage zéro (max. 3 g/l) , Extra Brut (max. 6 g/l) : 8% des ventes

Brut (pas plus de 12 g/l) : Incluent les Satèn et les rosés – représentent 90% des ventes.

Extra Dry (de 12 à 17 g/l), Dry (de 17 à 32 g/l), Demi sec (de 33 à 50 g/l) : représentent 2% des ventes

On retrouve les Franciacorta suivant :

Franciacorta : vieillissement de 18 mois

Franciacorta Satèn : vieillissement de 24 mois

Franciacorta Rosé : vieillissement de 24 mois – Pinot Nero min. 35%, Chardonnay max. 65%, Pinot Bianco max. 50%, Erbamat max. 10%.

Franciacorta Vintage, Franciacorta Satèn Vintage, Franciacorta Rosé Vintage : doit utiliser 85% du vin de l’année/du millésime, vieillissement minimum de 30 mois.

Franciacorta Riserva, Franciacorta Satèn Riserva, Franciacorta Rosé Riserva : Vieillissement minimum de 60 mois. 

Ca’del Bosco

Ca’del Bosco

C’est en 1964 que débute l’aventure lorsque Annamaria Clementi achète une petite maison dans les collines près d’Erbusco connue sous le nom de Ca’del Bosc sur deux hectares qui seront plantés de vignes en 1968. Ca’del Bosco est en fait un des pionniers de l’appellation ce qui lui a permis de choisir parmi les plus belles parcelles et les plus qualitatives.

AnnaMaria Clementi

On y cultive 219 hectares de vignes dont l’âge moyen est de 20 ans. Environ 20% de ces vignes sont plantées avec une densité de 10,000 pieds de vigne ce qui fait partie des méthodes de viticulture les plus qualitatives. Environ 84% ont une densité d’un minimum de 5,000 pieds de vignes par hectare.

On apporte un soin maladif à l’obtention d’une maturité optimale des fruits et ce, parcelle par parcelle. Tous les fruits vendangés sont conservés à des températures de 16C ce qui réduit le risque d’oxydation.

Ca’del Bosco

Parmi les processus spécifiques à Ca’del Bosco, on retrouve le lavage de tous les fruits ce qui élimine toute trace de produit indésirable. Ceci permet d’optimiser le profil aromatique des vins de la maison. Le système de vinification est à la fine pointe de la technologie.

Ca’del Bosco

Les grappes sont pressée entières et l’utilisation de sulfites est limité au minimum. Alors que selon la loi une bouteille de Franciacorta pourrait contenir 185 mg/l, les vins de Ca’del Bosco n’en contiennent que 50 mg/l.

Ca’del Bosco

La dégustation

Dégustation Ca’del Bosco

Nous avons dégusté 3 vins de l’appellation Franciacorta DOCG, 2 vins de l’appellation Curtefranca DOC laquelle englobe la production de vins tranquilles en blanc et en rouge ainsi qu’un vin de Sebino Rosso IGT.

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut, $44.75, cépages : Chardonnay 75%, Pinot Bianco 10%, Pinot Nero 15%, code SAQ : 11008024.

Cette cuvée est parmi les plus difficile à élaborer du fait qu’on recherche un profil aromatique le plus stable possible année après année tout en augmentant constamment la qualité. Seulement de 20% à 30% de vins de réserve sont utilisés. Ce n’est qu’après une période de maturation de 25 mois que cette Franciacorta sera prête à exprimer sa personnalité.

Et quel beau profil aromatique! Sur des notes de fruits blancs (pommes, poires), la pêche ainsi qu’un soupçon d’agrumes. La bouche est sur des notes de pain grillé, de poires avec une belle acidité bien vive et d’une superbe longueur.

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut

Ca’del Bosco, Franciacorta Brut, Satèn, Vintage Collection, 2013, $74.00, cépages : Chardonnay 85%, Pinot Bianco 15%, code SAQ : 13617691. Disponibilité en Octobre 2019.

Les vignes de Chardonnay ont plus de 34 ans et celles de Pinot Bianca de 26 ans. L’ajout de sucre est moindre que pour la plupart des Franciacorta ce qui confère une douce texture crémeuse en bouche. La période maturation sur lies est de 48 mois.

Sur des notes de pain grillé, de levures, sur des notes de fruits jaunes assez mûrs ainsi que de belles notes florales. En bouche la texture est crémeuse, l’acidité presque vive, le tout est d’un bel équilibre, sur des notes de pain grillé, de fruits blancs et d’une longueur interminable. Vraiment superbe!

Ca’del Bosco, Franciacorta Brut, Satèn, Vintage Collection, 2013

Ca’del Bosco, AnnaMaria Clementi, Franciacorta Riserva, 2009, $139.00, cépages: Chardonnay 55%, Pinot Bianco 25%, Pinot Nero 20%, code SAQ: 13617721. Disponibilité SAQ Signature.

Ce produit témoigne de la quête de l’excellence de Ca’del Bosco. La période de maturation sur lies est de 9 ans et aucune liqueur de dosage n’est ajoutée (dosage zéro).

Au nez comme un léger soupçon de caramel, de fruits blancs bien mûrs, des notes de pain et de zeste d’orange. En bouche c’est la richesse qui étonne avec une acidité équilibrée. La bouche est complexe, toit en équilibre avec une belle sensation de minéralité et un soupçon d’agrumes en filigrane. Que d’émotions!

Ca’del Bosco, AnnaMaria Clementi, Franciacorta Riserva, 2009

Ca’del Bosco, Curtefranca Bianco, Chardonnay, 2014, $85.50, code SAQ : 14206157. Disponibilité Octobre 2019.

Un très beau Chardonnay bien typé sur des notes beurrées, de noisettes, de notes boisées bien intégrées ainsi que de fruits blancs et exotiques. En bouche la texture est grasse ce qui lui confère beaucoup de richesse et d’opulence, l’acidité est équilibrée et que dire de la longueur…

Ca’del Bosco, Curtefranca Bianco, Chardonnay, 2014

Ca’del Bosco, Curtefranca Rosso, Corte del Lupo, 2016, $36.00, cépages: Merlot 38%, Cabernet Sauvignon 33%, Cabernet Franc 22%, Carménère 7%, code SAQ : 14206106. Disponibilité Octobre 2019.

Très floral et aromatique sur des notes de fruits rouges (cerises) et de fruits noirs (mûres) assez intenses et de notes épicées. Ce vin est d’un bel équilibre avec des tannins charpentés tissés bien serré, bien juteux et bien goûteux. Très belle longueur.

Ca’del Bosco, Curtefranca Rosso, Corte del Lupo, 2016

Ca’del Bosco, Maurizio Zanella, Sebino Rosso IGT, 2015, $85.50, cépages : Cabernet Sauvignon 50%, Merlot 25%, Cabernet Franc 25%, code SAQ : 865410. Disponibilité Décembre 2019.

Superbe vin! Sur des notes de fruits assez intenses tels prunes, cerises, mûres, des notes d’eucalyptus et de cacao. Tout en élégance et en finesse sur des tannins charpentés. Pas mal de volume et d’amplitude en bouche et d’une longueur plus qu’appréciable.

Ca’del Bosco, Maurizio Zanella, Sebino Rosso IGT, 2015

Restaurant Maison Boulud

Des vins d’Italie à découvrir! De Franciacorta en Lombardie à Maremma en Toscane avec les vins Bellavista et Petra.

J’étais plongé en Italie avec Martha Mocchetti (ambassadrice des marques Bellavista et Petra du groupeTerra Moretti Vino) avec cette belle dégustation de vins provenant de leurs propriétés à Franciacorta et en Toscane. L’événement a été mis sur pied grâce à l’agence Sélections Fréchette :

Les Franciacorta Bellavista : des vins effervescents exceptionnels

Vittorio Moretti, fort de son expérience dans le milieu viticole en tant que bâtisseur de chais pour divers producteurs décide il y a environ une quarantaine d’année de produire du vin dans l’appellation Franciacorta. Ce qui était alors un hobby est devenu une entreprise viticole fort prospère.

 

Ses vignobles qui couvrent aujourd’hui 198 hectares, sont situés sur la colline Bellavista ainsi nommée pour la vue splendide qu’elle offre sur le lac Iseo et l’entière vallée du Po, jusqu’au pied des Alpes. Au printemps quand sont créées les cuvées, Bellavista dispose d’environ 90 vins de base dont certains ont fermenté dans de petites barriques de chêne. Il faut savoir que les critères de production du Franciacorta sont possiblement plus rigoureux que ceux du Champagne et que l’approche de la maison est artisanale et des plus parcellaire. En fait au-dela de 165 mini-parcelles sont vinifiées afin de produire les cuvées des vins Bellavista.

De nos jours, environ une centaine de producteurs exploitent plus de 300 domaines viticoles dans cette appellation qui a reçu le statut de DOCG (Denominazione di Origine Controllata et Garantita) en 1995 et qui est située dans la région de Lombardie, plus précisément dans la région de Brescia, au nord-est de Milan, en bordure du lac de Garde. Sur cette superficie totale de 1700 hectares, 912 hectares sont exclusivement consacrés pour le Franciacorta.

À mon avis il vous faut découvrir les vins de cette appellation. Ils sont d’une qualité irréprochable et vous feront vivre de belles émotions. Allez, sortez de votre ‘’confort champenois’’ et découvrez Franciacorta!

Le vignoble Petra situé en Toscane

Puis il y a de ça environ une vingtaine d’années Vittorio décide de produire du vin en Toscane dans la région de Maremma plus précisément. C’est la période d’ébullition dans cette région alors que se profilent à l’horizon les Super Toscans. Il y bâtira un vignoble de 300 hectares qu’il appellera Petra après avoir planté divers cépages pour bien déterminer ceux qui s’harmoniseraient le mieux avec le terroir de prédilection. Quelques années plus tard on bâtira un superbe chai car Vittorio s’y connaît en termes de chai en ayant bâti plusieurs pour d’autres producteurs.

Il faut savoir qu’Élise Bonaparte, soeur de Napoléon, princesse de Luca et de Piombino et grande duchesse de Toscane choisit cet endroit pour établir les fondations d’un projet agricole. Deux siècles plus tard, en voyage à Bordeaux avec son père, Francesca tombe amoureuse de l’histoire et des châteaux et décide d’entreprendre des études en œnologie. Elle commence alors immédiatement à chercher un domaine à convertir en compagnie viticole dans la tradition bordelaise. Si la Toscane semblait s’imposer, l’intuition alors de chercher dans la région de Maremma et pas près du Bolgheri la plus connue était plus originale. Fallait le faire!

C’est sa fille Francesca Moretti qui gère aujourd’hui la propriété qui est situé dans la région de Suvereto.

La dégustation

Nous avons dégusté trois Franciacorta exceptionnels de la maison Bellavista:

Bellavista, Alma Gran Cuvée, Franciacorta, Brut, $40.75, sucre: 6.5g/l, cépages: Chardonnay 77%, Pinot Noir 22%, Pinot Blanc 1%, code SAQ: 340505. Note Wine Spectator 89.

Des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, soupçon d’agrumes et de notes briochées et quelques notes florales. En bouche, belle texture bien crémeuse, une belle sensation de minéralité, une acidité assez vive, un rappel des notes de pommes et d’agrumes ainsi que beaucoup de tension. Bien sec avec autour de 5 à 6 grammes de sucre par litre.

Bellavista, Vendemmia Brut, Teatro Alla Scala, Franciacorta, 2013, cépages: Chardonnay 77%, Pinot Noir 23%, sucre: 6.5 g/l, $97.25. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette: http://www.selectionsfrechette.com/

Ce vin est digne d’un partenariat depuis 2004 avec la Scala de Milan (Alla Scala). Au nez, des notes de pain grillé, de pâtisserie, des notes briochées ainsi qu’un soupçon d’agrumes. En bouche, l’acidité est bien fraîche, la texture crémeuse et les notes de fruits blancs se prolongent en une longueur qui n’en finit plus.

Bellavista, Vittorio Moretti, Franciacorta Riserva, 2011, sucre: moins de 3 grammes par litre, $195.25. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette: http://www.selectionsfrechette.com/

Ce vin est produit seulement lors des meilleures années et vieillit pendant sept ans sur lattes.  Au nez on sent d’entrée une belle sensation de minéralité signe d’un vin bien droit, ainsi que des notes briochées, de fruits blancs, d’agrumes ainsi que des notes florales. En bouche la texture est crémeuse, les bulles sont particulièrement fines, l’acidite assez vive, beaucoup de tension et que dire de la longueur en bouche. Superbe!

Les vins de la maison Petra:

Petra, Potenti, Cabernet-Sauvignon, 2015, Toscana IGT, $72.00. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette:  http://www.selectionsfrechette.com/

Des notes d’épices douces surtout sur la cannelle, des notes de fruits rouges sur la cerise et de fruits noirs sur la mûre , légère torréfaction, quelques notes boisées . Tout en équilibre avec une acidité bien fraîche et des tannins charpentés. En bouche des notes de fruits noirs, de réglisse et de torréfaction avec passablement de volume.

Petra Quercegobbe, Merlot, 2015, Toscana IGT, $72.00. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette:  http://www.selectionsfrechette.com/

Au nez des notes de crèmes de fruit rouges (fraises, cerises) et noirs (cerises noires, mûres) bien mûrs ainsi qu’une légère torréfaction et des notes d’épices douces. En bouche les notes d’épices prédominent ainsi que quelques notes de torréfaction et de fruits noirs. Passablement de volume et d’amplitude en bouche avec toujours beaucoup d’équilibre.

Petra Zingari, 2015, cépages: Merlot, Sangiovese, Syrah, Petit Verdot, $22.00. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette: http://www.selectionsfrechette.com/ Cependant veuillez noter que ce vin sera disponible à la SAQ vers l’été 2019. Je vous rappellerai sa disponibilité car il représente un super bel achat!

Belle concentration de notes d’épices douces et de fruits bien mûrs. Tout en équilibre avec une belle acidité et des tannins charpentés. Un vin d’approche facile, d’une excellente buvabilité. Il présente un excellent rapport qualité/prix! J’ai beaucoup apprécié ce vin.

Petra Hebo Suvereto Rosso, 2016, cépages: Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 40%, Sangiovese 10%, $35.25. Disponible en importation privée de l’agence Sélections Fréchette: http://www.selectionsfrechette.com/

Ce vin est carrément sur une prédominance de notes fruitées autant sur des notes de fruits rouges que noirs bien mûrs avec quelques notes de bleuets. Bel équilibre entre l’acidité fraîche et les tannins charpentés. Un vin avec passablement de finesse et des plus goûteux. Un autre que j’ai beaucoup apprécié.

 

 

 

 

 

 

Des suggestions de vins effervescents pour le temps des Fêtes!

Quoi de mieux que de déguster 66 Champagnes, Cavas, Proseccos, Crémants et autres vins mousseux pour sélectionner mes suggestions du temps des Fêtes! En effet c’est ce que j’ai fait cette semaine avec d’autres professionnels de l’industrie lors d’une grande dégustation organisée par l’Association québécoise des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS). Je vous fais donc part des cinq vins effervescents qui ont particulièrement retenu mon attention.

Le Prosecco :

D’Italie, Vénétie, le Santa Margherita, Valdobbiadene, Prosecco Superiore, $18.70, sucre: 10g/l, code SAQ: 12509154. VinsFins l’Agence:  http://vinsfins.ca/. On le retrouve dans 92 succursales.

Une mousse assez crémeuse d’où se dégage des notes de pommes, de fruits exotiques ainsi que des notes florales. En bouche, belle mousse crémeuse avec une certaine sensation de minéralité, pas trop sucré avec ses 10 g/l de sucre résiduel et quand même bien équilibré. On retrouve les notes de pommes et de fruits exotiques ainsi qu’une très belle acidité toute en fraîcheur. La longueur est appréciable.

Le Cava :

D’Espagne, le Juvé & Camps, Cava, Brut Nature, Gran Reserva, Reserva de la Familia, 2014, $22.25, cépages: Xarello 40%, Macabeu 30%, Parellada 20%, Chardonnay 10%, sucre : 3.3 g/l, code SAQ : 10654948. Disponible dans 158 succursales. Agence Balthazard: https://vinsbalthazard.com/

Un nez sur des notes de fruits blancs, de miel, de cire d’abeille ainsi qu’une légère note d’oxydation. En bouche c’est d’une texture bien crémeuse avec une acidité bien fraîche. Des notes de pêches, de poires et de pommes viennent nous charmer à la toute fin. Très beau!

Le Crémant :

Bailly Lapierre, Vive-La-Joie, Crémant de Bourgogne, Brut,  2010, $29.95, cépages : Pinot Noir 50%, Chardonnay 50%, sucre : 6,7 g/l, code SAQ : 11791688. Disponible dans 101 succursales. Agence Importation Épicurienne: https://www.importation-epicurienne.com/

De belles notes de fruits bien mûrs sur l’abricot et la pêche avec comme une touche de miel. La texture est bien crémeuse avec une acicité bien fraîche, c’est goûteux, rafraîchissant et d’une belle longueur. J’ai beaucoup apprécié ce Crémant!

Les Champagnes:

Champagne Lallier Grande Réserve, Grand Cru, $48.00, code SAQ : 11374251. VinsFins l’Agence : http://vinsfins.ca/. Disponible dans 125 succursales.

De subtiles notes d’agrumes, de levure, des notes légèrement briochées avec une acidité bien sentie, une belle sensation de minéralité, bien droit, un peu austère.  Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

 

Champagne Henriot, Brut Souverain, $57.50, cépages : Chardonnay 50%, Pinot Noir 45%, Pinot Meunier 5%, sucre: 8 g/l, code SAQ : 13828931. Agence la Céleste Levure : http://www.lacelestelevure.ca/fr. Disponible dans 60 succursales.

De belles notes de fruits blancs et d’agrumes ainsi que quelques notes briochées et de levure. Un beau Champagne doté d’une belle tension, avec une belle sensation de minéralité et de belles notes de pommes, d’agrumes ainsi que des notes florales. Très belle longueur!

Bonne dégustation!!

 

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén