Catégorie : Prix – Vins rosé (Page 1 of 4)

Le Rosé Pétale de Rose de Régine Sumeire. Toujours un incontournable!

Pétale de Rose, Château la Tour de l’Évêque, Côtes de Provence, vin rosé bio, 2019, $20.80, cépages :   Cinsault 43%, Grenache 38%, Syrah 13%, Mourvèdre 3%, Sémillon 1.5%, autres 1.5%, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 425496.

Tout d’abord sa belle bouteille bien distinctive longiligne et légèrement carrée vers le goulot. Sa couleur d’une couleur légèrement rosé clair comme son nom l’indique. Au nez se dégagent de beaux effluves bien aromatiques de fruits rouges (framboises et fraises), de pêches ainsi que quelques notes florales et un soupçon de notes fumées.

En bouche la texture est bien veloutée (c’est un rosé bien sec avec seulement 2.0 g/l de sucre résiduel) avec une tension bien présente le tout encadré par une belle structure. Les flaveurs d’agrumes ainsi que de zeste d’orange et de notes d’épices douces créent un profil aromatique des plus savoureux. C’est tout en équilibre avec une finale assez persistante et une légère amertume bien rafraîchissante. Un de mes coups de cœur année après année!! Une valeur sûre!

Bien que ce soit un rosé de bouffe, il sera bien de mise en apéritif. Vous ferez de beaux accords avec des charcuteries, saucisses, salades d’été, poissons, paella et brochettes de porc.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Château La Tour de l’Évêque

Château La Tour de l’Évêque

La famille Sumeire, propriétaire depuis 1933 de Font-Freye, acquiert en 1958 ce grand domaine proche de Pierrefeu dans le Var. Naguère de vocation ecclésiastique et résidence d’été des évêques de Toulon, celui-ci offre la particularité de porter deux noms : Château La Tour de l’Evêque et Château La Tour Sainte Anne. 

Régine Sumeire fille de Roger Sumeire assure la continuité du travail familial qui a débuté en 1922 avec son premier domaine La Grande Bastide. Fin 2010 a débuté un gros chantier d’agrandissement du chai et des locaux d’embouteillage et de stockage selon les principes de gravité. En 2011 Régine Sumeire fait construire une nouvelle cave sur plusieurs niveaux pour respecter le principe de vinification par gravité. Cette nouvelle cave permet entre autres l’utilisation de nouveaux pressoirs hydrauliques Coquard horizontaux de nouvelle génération.

Vignoble Château La Tour de l’Évêque

La philosophie de la famille est le résultat d’une longue tradition familiale de qualité et de savoir-faire en culture biologique sans désherbants chimiques. Le travail du sol se fait par labours, sans herbicides. On utilise des infusions et préparations biodynamiques sur certaines parcelles, complétées par des traitements très raisonnés de cuivre et de soufre.

« Nos pratiques: agriculture biologique, pratiques biodynamiques, labour au cheval, vendanges manuelles, tri à la vigne, sélection massale »

Les vendanges sont manuelles en bacs. Celle-ci est essentielle dans l’élaboration des vins puisque les rosés et les blancs sont pressés en grappes entières.

Un jour Régine Sumeire a eu envie d’un vin plus pâle que les autres. Pour cela, elle eut l’idée de vinifier des raisins rouges de grenache en grains entiers dans un pressoir hydraulique de type champenois. Le moût qui coulait du pressoir avait une très belle couleur. La longueur en bouche était tout de suite perceptible, la différence notable. Ainsi naquit en 1985 le « Pétale de Rose », le premier des rosés clairs de Provence, au Château Barbeyrolles. Cette méthode de vinification fut ensuite utilisée au Château de la Tour de l’Evêque pour produire la cuvée du même nom.

C’est l’hiver! En plein le temps pour un p’tit rosé!

Lago, Cerqueira, Rosé, Vinho Verde, Portugal, 2018, $14.40, cépage : Vinhao 100%, sucre : 9.0 g/l, alc. : 10%, code SAQ : 14205402.

Pourquoi pas faire différent en plein hiver? Non seulement je vous propose un vin rosé mais en plus il est élaboré au Portugal dans le Vinho Verde qui est une appellation surtout reconnue pour ses vins blancs. Et de plus on parle ici d’un cépage dont on n’entend pas souvent parler : le Vinhao.

C’est un vin d’emblée un vin léger bien rafraîchissant qu’on dégusterait autour de la piscine. Je vous propose de le boire autour d’un bon feu. Tant qu’à faire! Ce vin a un nez bien aromatique sur une dominante de fraises, d’effluves de pêches ainsi qu’un soupçon d’agrumes et de fruits tropicaux.

En bouche le vin est légèrement effervescent ce qui met en évidence son acidité assez vive et bien rafraîchissant. Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer, des sushis et des poissons. Il est aussi super en apéritif et avec des entrées légères. On le servira assez froid à une température qui oscillera entre 8 et 10C.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Et pourquoi pas un rosé de bouffe?

Grand Ferrage, Mathilde Chapoutier, Côtes de Provence, 2018, vin rosé, $20.75, cépages : Grenache 65%, Syrah 20%, Cinsault 10%, Rolle 5%, sucre : 1.3 g/l, code SAQ : 13963463.

Boire du rosé tout au long de l’année! Eh pourquoi pas? Surtout celui-ci qui est un vrai rosé de bouffe de par sa structure et son profil aromatique. Son assemblage hétéroclite incluant entre autres, la Syrah et la Rolle lui apporte des arômes de pêches, de fraises, de fruits exotiques ainsi qu’un soupçon d’épices douces. C’est sa structure ainsi qu’une belle sensation de minéralité qui le distinguent.  L’ensemble est supporté par une acidité bien fraîche et les flaveurs de fruits bien frais qui s’harmonisent avec le tout de façon éclatante.

Vous ferez de beaux accords avec des plats méditerranéens, tajine d’agneau, carpaccio de bœuf et tartare de saumon.

Agence Divine Sélection – échantillon

Coup de Coeur pour Gamay 348 issu d’un sol volcanique !

Nous étions 7 sommeliers autour de cette bouteille à la déguster à l’aveugle (ou à l’anonyme) et ça été un coup de cœur. Ce vin provient d’une appellation peu connue, Côtes d’Auvergne, située non loin de la Bourgogne dont les sols ont ceci de particulier : ce sont les seuls sols volcaniques de France. L’Impact est immédiat sur les vins surtout au niveau de la structure et des tannins ainsi que de la fraîcheur du vin. Tellement bon!

Des sommeliers qui travaillent fort!!

Gamay 348, France, Côtes d’Auvergne, Desprat Saint-Verny, 2017, $20.95, code SAQ : 14038616.

La dominance du nez est carrément sur les fruits rouges surtout sur la cerise un peu comme si on sentait un Beaujolais. À cela s’ajoutent quelques notes d’épices douces sur la cannelle. En bouche beaucoup de fraîcheur avec une acidité bien installée toute en équilibre avec des tannins presque charpentés et tissés bien serré. De belles notes de poivre viennent s’entremêler avec les notes de cerises un peu surettes et à celles de noyaux de cerises. Très belle structure et longueur en bouche. Un vin à acheter!!

Agence Charton Hobbs – échantillon

Un rosé de Côtes de Provence assez étonnant!

Château des Sarrins, Grande Cuvée, Côtes de Provence, vin blanc bio, 2017

Château des Sarrins, Grande Cuvée, Côtes de Provence, vin blanc bio, 2017, $26.55, cépages : Cinsault 60%, Grenache 20%, Mourvèdre 15%, Syrah 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13514836.

Un véritable rosé de bouffe qu’on déguste à l’année longue. Il ne faut pas s’attarder au fait que c’est un rosé car on s’imaginera d’emblée qu’il sera sur les fruits rouges. Eh non! Temps d’arrêt, on déguste une deuxième fois pour sentir de belles notes florales, d’agrumes, de fruits blancs bien aromatiques. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité est équilibrée et le vin est assez passablement ample. Ce vin est bien goûteux et fera de beaux accords avec les plats à saveur méditerranéenne ainsi qu’aux cuisines exotiques.

Sélections Fréchette – échantillon

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Château de Sancerre : ‘’Passe avant le meilleur’’!

Château de Sancerre

Cette semaine avait lieu une belle dégustation des vins de Sancerre de Château de Sancerre, appellation de la Vallée de la Loire que j’affectionne beaucoup pour ses superbes Sauvignons Blancs et ses Pinots Noirs. Nous étions avec Isabelle Moreau Responsable Export pour Orchidées Maison de vin qui possède entre autres Château de Sancerre.

Isabelle Moreau

Château de Sancerre est le Sancerre de propriété le plus vendu au Québec. C’est l’un des rares châteaux à porter le nom de l’appellation telles Margaux ou Pommard. Situé sur la rive gauche de la Loire, dominant un terroir unique de 4 sols différents tels silex, terres blanches, calcaires et sablonneux, ce dernier compte 55 hectares de vignoble sur 3 Communes planté de vignes âgées en moyenne de 25 ans. De ces terroirs sont élaborés de très beaux Sauvignon Blanc et Pinot Noir.

Château de Sancerre

La maison Ackerman a fait l’acquisition de Château de Sancerre en 2017 de la maison Campari. Le Château est certifié HVE (Haute Valeur Environmentale), n’utilise aucun pesticides ou herbicides et gère le terroir avec une philosophie bio. On ne veut pas de vins austères mais plutôt des vins bien expressifs et tout en énergie.

La dégustation

Nous avons dégusté 5 vins dont 3 blancs, un rosé et un rouge. Ceci témoigne du fait que Château Sancerre veut travailler les trois couleurs de vins.

Château de Sancerre, Sancerre Blanc, Vallée de la Loire, 2018, $25.95, cépage : Sauvignon Blanc, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 164582. Disponible dans 295 magasins.

Au nez, sur des notes florales, de fruits blancs, de fruits exotiques et d’agrumes. En bouche tout est en équilibre avec une acidité vive et une belle sensation de minéralité. Des flaveurs florales, d’agrumes et de pêches se prolongent en une longueur appréciable. Des plus rafraîchissant!

Château de Sancerre, Sancerre Blanc, Vallée de la Loire, 2018

Château de Sancerre, Terre de Silex, Sancerre Blanc, 2017, $46.75, cépage : Sauvignon Blanc, code SAQ : 14070958. Disponible en décembre 2019.

Ce vin est issu d’une petite parcelle de vignes âgées de 40 à 50 ans et d’où sont issus environ 3,000 bouteilles. Au nez, des notes citronnées et fumées. En bouche, la texture est ronde, l’acidité bien tranchante et vive avec une sensation de minéralité assez dominante. Des flaveurs d’agrumes et florales se prolongent en une longueur intéressante. Bien élégant comme vin!

Château de Sancerre, Terre de Silex, Sancerre Blanc, 2017

Château de Sancerre, Cuvée du Connétable, Sancerre Blanc, 2016, $50.00, cépage : Sauvignon Blanc, code SAQ : 13235415. En attention de reconduction à la SAQ.

Vous dire combien j’ai apprécié ce vin! Quel délice! Sur des notes balsamiques et florales sur des notes de fruits blancs bien mûrs, d’agrumes, quelques notes boisées et toastées bien complexes. En bouche la texture est grasse, l’acidité bien équilibrée sur des flaveurs d’agrumes, de notes toastées et la sensation de minéralité est assez dominante. Tellement bon avec un potentiel de vieillissement élevé.

Château de Sancerre, Cuvée du Connétable, Sancerre Blanc, 2016

Château de Sancerre, Sancerre rosé, 2018, cépage : Pinot Noir, pour dégustation seulement. Non disponible.

Un nez très aromatique sur des notes de fruits rouges (fraises) assez intenses et d’agrumes. En bouche, la texture est légèrement grasse, l’acidité équilibrée, d’une belle rondeur et des flaveurs d’agrumes et de fruits rouges. Très bon! Un véritable rosé de bouffe!

Château de Sancerre, Sancerre rosé, 2018

Château de Sancerre. Terre de Chailloux, Sancerre rouge, 2015, non disponible.

Au nez, des notes d’épices (cannelle), des notes boisées, de griottes et de cerises. En bouche, ce vin est d’un bel équilibre sur des tannins presque charpentés. Belle persistance aromatique.

Château de Sancerre. Terre de Chailloux, Sancerre rouge, 2015

L’agence qui représente Château de Sancerre est Noble Sélection.

4 vins pour la longue fin de semaine!

Jaillance, Cuvée Impériale, Clairette de Die, Vallée du Rhône, $18.95, cépages : Muscat à petits grains 90%, Clairette blanche 10%, sucre : 66 g/l, code SAQ : 333575.

Agence Dandurand – échantillon

Oh quel excellent rapport qualité/prix! Si vous me demandez quel vin mousseux essayer ce vin fera certainement partie de mes recommandations. Élaboré selon la méthode ancestrale, ce vin est particulièrement aromatique sur des notes de pêches, de pommes avec comme un soupçon de sapinage qui lui donne une facture bien fraîche. La bouche est résolument sur des notes de pêches sans aucune lourdeur avec une certaine dose de finesse. Pas mal pour un vin de ce prix! Malgré le fait que ce soit un vin qui est considéré comme moelleux avec 66 g/l de sucre, il possède une belle sapidité. Et que dire de la longueur en bouche!


Jaillance, Cuvée Impériale, Clairette de Die, Vallée du Rhône

Adorada, Eau de California, vin rosé, 2018, $19.75, cépages : Grenache 60%, Syrah 30%, Pinot Noir 10%, sucre : 7.6 g/l, code SAQ : 13749248.

Agence Escalade – échantillon

Ce vin rosé est délicieux et des plus aromatique avec des notes de fruits rouges (framboises, fraises), de pamplemousse rose, de notes florales surtout sur la rose avec comme un petit côté bonbon. En bouche la texture est veloutée et moelleuse avec ses 7.6 g/l de sucre résiduel et fait un très beau contraste avec l’acidité est bien fraîche. On a un rappel des notes de fruits rouges avec comme un petit côté sucré bet une belle longueur.


Adorada, Eau de California, vin rosé, 2018

Mâcon, La Roche-Vineuse, Terres Secrètes, Bourgogne, Mâcon-Villages, 2017, $19.90, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 12453955.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Quelle belle alternative abordable aux vins blancs de Bourgogne provenant de la Côte de Nuit et de la Côte de Beaune qui peuvent être assez chers. Les vins du Mâconnais! Et celui-ci est particulièrement réussi.

Au nez de belles notes de poires avec un soupçon d’abricots et de notes florales. En bouche c’est un vin bien droit qui procure une très belle sensation de minéralité avec une acidité bien fraîche. Petite amertume en fin de bouche sur une longueur assez appréciable. C’est le genre de vin que je boirais tous les jours! Tellement satisfaisant surtout à ce prix.


Mâcon, La Roche-Vineuse, Terres Secrètes, Bourgogne, Mâcon-Villages, 2017

Zuccardi Q, Cabernet-Sauvignon, Argentine, Valle de Uco, 2015, $19.95, sucre : 1.9 g/l, code SAQ : 13265294.

Agence Elixirs – échantillon

J’ai bien apprécié l’ensemble et l’équilibre de ce Cabernet-Sauvignon d’Argentine. Au nez des notes de fruits rouges sur la cerise, de fruits noirs sur les mûres, le cassis ainsi que quelques notes de bleuets, puis un beau soupçon de vanille et de notes boisées (12 mois de barrique avec chauffe moyenne). En bouche c’est juteux, goûteux d’un bel équilibre avec une texture veloutée, des tannins charpentés tissés serré et comme une petite chaleur avec ses 14.5% d’alcool. La longueur est appréciable, c’est beau, c’est bon, c’est bien fait et on achète! Je suggérerais de le passer en carafe pendant une heure pour que le vin prenne pleinement son envol.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées.


Zuccardi Q, Cabernet-Sauvignon, Argentine, Valle de Uco, 2015

Découvrez Adorada, un très beau vin rosé de la Californie! Profitez-en car l’été n’est pas terminé!

Adorada, Eau de California, vin rosé, 2018, $19.75, cépages : Grenache 60%, Syrah 30%, Pinot Noir 10%, sucre : 7.6 g/l, code SAQ : 13749248.

Agence Escalade – échantillon

Quelle belle réussite au point de vue marketing que cette magnifique bouteille des plus classique et ce nom presque évocateur d’un parfum : ‘’Eau de California’’.


Adorada, Eau de California, vin rosé, 2018

Ce vin rosé est délicieux et des plus aromatique avec des notes de fruits rouges (framboises, fraises), de pamplemousse rose, de notes florales surtout sur la rose avec comme un petit côté bonbon. En bouche la texture est veloutée et moelleuse avec ses 7.6 g/l de sucre résiduel et fait un très beau contraste avec l’acidité est bien fraîche. On a un rappel des notes de fruits rouges avec comme un petit côté sucré bet une belle longueur. Il a décidément fait l’unanimité comme apéritif hier.


Adorada, Eau de California, vin rosé, 2018

Un beau vin blanc avec un excellent rapport qualité/prix!

Carrelots des Amants, vin blanc, Sauvignon blanc et Gros Manseng, Côtes de Gascognes, Vignerons du Brulhois, 2018, $10.45, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 11675871.

Agence Sylvestre – échantillon

Il y a de ces régions ou on peut trouver de beaux rapports qualité/prix! Et la Gascogne dans le Sud-Ouest de la France en fait partie. Ce vin assez aromatique est des plus goûteux avec de belles notes franches d’agrumes surtout sur la lime avec un soupçon de pamplemousse ainsi que des notes herbacées. En bouche, le moelleux est équilibré avec des saveurs de fruits passablement concentrées. Très belle acidité et longueur moyenne. Assez incroyable pour un vin de $10.45 !! Avec poissons, crustacés et fromages de chèvre.


Carrelots des Amants, vin blanc, Sauvignon blanc et Gros Manseng, Côtes de Gascognes, Vignerons du Brulhois, 2018

Ce vin est aussi disponible en rosé ($12.70) et en rouge ($12.70) à la SAQ

Carrelots des Amants rosé et rouge

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén