Catégorie : Prix – Vins rouges (Page 1 of 47)

Découvrez l’appellation Dao du Portugal!

Cabriz, Portugal, Dao, vin rouge bio, 2017, $17.95, cépages : Aragonez 50&, Touriga Nacional 50%, sucre : 4.4 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 13637879.

Les vignobles sont situés dans l’appellation Dao au Portugal entre 400 et 700 mètres d’altitude, sur des plateaux peu profonds aux sols peu profonds et granitiques, où les forêts de pins abondent, produisant des vins corsés avec une belle capacité de vieillissement en bouteille.

Le climat d’influence continentale du Dão présente des extrêmes, avec des hivers froids et pluvieux et des étés chauds et secs. Le Dão possède une grande variété de cépages, dont le Touriga Nacional, l’Alfrocheiro et le Tinta Roriz pour les rouges et l’Encruzado, le Bical, Cerceal et la Malvasia Fina en Blancs.

Notes de dégustation

Le nez de ce vin s’exprime sur des effluves de fruits rouges très mûrs, de violettes et avec comme un soupçon d’eucalyptus. La bouche est d’une texture veloutée, les tannins assez charpentés et bien souples et les flaveurs sont carrément sur des notes de fruits noirs, de réglisse, de notes d’épices douces. La finale est sur des notes de cerises noires assez succulentes.

VinsFins l’Agence – Échantillon

Quinta da Cabriz

La maison Cabriz, une des plus importantes du Portugal, a été sélectionnée dans le top 100 du Wine & Spirits Magazine comme l’une des Top Values ​​de l’année, le plaçant à nouveau parmi les meilleurs «best value» au monde.

Très bon rapport qualité/prix du Portugal!

Adega de Pegoes, Colheita Selleccionada, Portugal, Peninsula de Setubal, Cooperativa Agricola Santo Isidoro de Pegoes, vin rouge, 2016, $16.55, cépages : Cabernet-Sauvignon 25%, Touriga Nacional 25%, Trincadeira 25% et Syrah 25%, sucre : 5.2 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 13679892.

Quelquefois pour donner une facture plus internationale on assemblera des cépages internationaux aux cépages autochtones et c’est le cas avec ce vin. Au Touriga Nacional et au Trincadeira on ajoutera du Cabernet-Sauvignon et de la Syrah. On fera vieillir le vin pendant 12 mois dans des fûts de chêne français suivi de 12 mois en bouteille avant d’être commercialisé.

Ce vin assez généreux et goûteux s’ouvre sur des effluves assez intenses de fruits rouges et noirs, d’épices douces, de notes balsamiques et discrètement boisées. En bouche l’impression de volume, de puissance et d’une certaine amplitude est supportée par des tannins charpentés, assez denses et tissés bien serré. J’ai perçu une légère astringence qui potentiellement s’estompera avec le temps.

Les flaveurs de fruits noirs, d’épices douces et de notes boisées se prolongent agréablement en une finale de persistance moyenne. Bien qu’il présente 5.2 g/l de sucre résiduel, je n’ai senti que le côté velouté que ce sucre procure au vin. On dit qu’il pourrait tenir la route un bon 10 ans. Certainement un très bon rapport qualité/prix.

Vous ferez de très beaux accords avec viandes rouges grillées et de gibier.

Agence Réseau International Global – échantillon

COOPERATIVA AGRÍCOLA SANTO ISIDRO DE PEGÕES

Le vignoble de la coopérative s’étend sur une surface viticole de 1100 hectares et génère une production annuelle d’environ sept mille tonnes de raisins (74 % rouges, 26 % blancs). Les cépages rouges sont constitués à 65 % de Castelão (Periquita), les autres cépages incluant les appellations Touriga Nacional, Aragonês et Cabernet Sauvignon, parmi d’autres. Les cépages blancs se répartissent de la manière suivante : Fernão Pires (40 %), Muscat (25 %), le Tamarez, l’Arinto, l’Antão Vaz et le Chardonnet composant les 35 % restant.

Carte vinicole du Portugal (source: Wine Folly.com)

Une autre aventure trépidante des  »Moustiquaires »!!

Les Moustiquaires – de gauche à droite: Bob, Stef, Ben et Claude (Vinformateur)

Encore une belle rencontre (lire dégusss) des célèbres Moustiquaires dont Alexandre Dumas aurait été des plus fier! Comme à l’habitude les vins sont dégustés à l’anonyme (aveugle, aveuglette etc.) par ces connaisseurs de la divine bouteille! Bob, Ben, Stef et Claude (Vinformateur) tentent par tous les moyens, oserais-je dire, de découvrir l’origine et la composition de ces joyeux flacons. Attablés au chic restaurant Grigio (apportez votre vin il va sans dire) nous avons largué les amarres et sommes partis à l’aventure…

Les vins dégustés à l’anonyme

La Syrare 2013 d’Alain Gallety, Côtes du Vivarais

Bob nous a apporté La Syrare 2013 d’Alain Gallety du Domaine Gallety. Ce vin provient de l’appellation Côtes du Vivarais située à l’extrême nord-ouest de la région viticole du sud du Rhône. C’est un assemblage de 30% Grenache et 70% Syrah avec des rendements très bas de 12 à 15 hl/ha. Macération de 45 jours puis élevage en fûts de chêne neufs pendant 2 ans. Finalement il est mis en bouteilles en très petites quantités (mes derniers chiffres me disent environ 2,000 bouteilles/an) sans collage ni filtration.

C’est un vin que nous goûtons depuis plusieurs années et nous avons eu le plaisir de recevoir Alain et son épouse pour une dégustation de leurs produits. Quel plaisir nous avons eu!

Évidemment c’est Stef qui tout de suite a perçu les notes poivrées et la Syrah. Le vin nous a semblé plus en finesse que tous les autres millésimes goûtés. C’est peut-être ce qui nous a dérouté quelque peu. Il faut dire que lors de plusieurs dégustations contre de superbes vins de Syrah de la Vallée du Rhône, ce vin est souvent sorti parmi les meilleurs. Excellent produit comme toujours. Il est disponible en IP et malheureusement je n’ai pas le nom de l’agence.

Porseleinberg, Syrah 2015, Afrique du Sud, code SAQ: 13141339

Quant à moi j’ai apporté le Porseleinberg, Syrah, 2015 d’Afrique du Sud. Je l’ai goûté à quelques reprises avec Mark Kent propriétaire de la maison Boekenhoutskloof. Ses vins sont stylistiquement résolument d’inspiration française tant au niveau de la Syrah que du Cabernet-Sauvignon. Il a tendance à vinifier ses vins avec un niveau de Ph passablement élevé afin de leur donner une texture riche, veloutée ainsi qu’une belle amplitude en bouche. Son Porseleinberg est carrément d’inspiration Rhône Nord. C’est un vin qui est produit en petites quantités.

Bien que certains aient perçus la présence de la Syrah, nos experts ont été menottés par ce ce vin quant à son origine. Alors voici mes notes de ce vin rédigées suite à ma rencontre avec Mark Kent en avril 2018 : ‘’On a l’impression de goûter un des vins mythiques de Côte-Rôtie avec toute cette élégance et cette finesse. Attendez-vous à de la grande Syrah. Des notes balsamiques, viandées avec de belles notes de cerises, belle sensation de minéralité et des notes d’épices douces surtout sur le poivre et du chocolat noir. En bouche c’est élégant, c’est riche avec des tannins charpentés tissés serré. Il y a passablement de tension dans vin. Vraiment un beau vin! ‘’. De l’agence Univins.

Penfolds St-Henri, 1998, code SAQ: 510875

Stef nous a apporté ce vin assez époustouflant de la maison Penfolds dont j’ai eu la plaisir de rencontrer l’ambassadrice Zoe Warrington avec l’agence Mark Anthony en début d’année. Nous avons eu droit à tout un éventail de leurs produits dont le fameux RWT Bin 798 2016 qui m’avait jeté par terre.

Les vins Penfolds sont véritables icônes de la viticulture australienne depuis plus de 175 ans. Les vins de cette marque font partie de Treasury Wine Estates un des plus importants groupes vinicoles au monde avec au-delà de 70 marques et 13,000 hectares de vignobles. La marque Penfolds en est le pinacle avec des vins légendaires tels Grange Bin 95, RWT, Bin 707 et autres tous aussi importants.

Et que dire de ce St-Henri 1998!! Sur des notes particulièrement complexes de Shellac, de notes boisées, de fruits très mûrs et de chocolat avec un volume, une amplitude et une longueur interminable. Bon je me pète les bretelles! J’ai trouvé le pays et presque le millésime. De toute façon je me suis tellement fourvoyé sur les autres vins.

Le Volte dell’Ornellaia 1999, $29.35, code SAQ: 10938684

Ben nous a apporté ce vin de la maison Ornellaia reconnue de par le monde. Et c’est tout un millésime que ce mythique 1999!

Le domaine Ornellaia a été fondé en 1981 par Marchese Lodovico Antinori et est perçu comme l’un des vignobles emblématiques du monde. Il a prospéré sous la propriété de la famille Frescobaldi qui en a pris le contrôle en 2005. Une association avec Michel Rolland qui a débutée en 1991 en a assuré le style et le classicisme. Finalement c’est en 1991 que Le Volte a vu le jour.

Stef et Bob ont trouvé le pays! Ils sont forts ces deux là! Moi je me suis fait avoir avec la finesse et les tannins tellement fondus. J’étais en France un peu perdu…Incroyable le potentiel de vieillissement que ce vin possède.

Je vous fais part de mes plus récentes notes de dégustation du millésime 2017 : ‘’Ce vin s’ouvre sur des effluves de fruits noirs très mûrs (mûres), de prunes, de cassis, de notes animales et de notes viandées. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité très fraîche et les tannins sont charpentés et bien structurés. Les flaveurs témoignent d’une belle concentration du fruit dominés par les saveurs de prunes, de mûres et d’épices douces. Beau volume en bouche et finale d’une belle persistance.’’ De l’agence Mark Anthony.

Ceci conclut notre aventure!! Suivez-nous dans notre quête des meilleures bouteilles…

Un beau vin rouge du Douro élaboré par la plus ancienne maison de vins de Porto.

Kopke, Douro Tinto, Portugal, 2017

Kopke, Douro Tinto, Portugal, 2017, $17.75, cépages: Touriga Nacional 35%, Touriha Franca 25%, Tinta Roriz 25%, Tinto Cao 15%, sucre : 1.8 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 14399366.

Ce vin a été élaboré par CN Kopke & Ca la plus ancienne maison de vins de Porto avec les mêmes cépages utilisés pour produire du Porto. Cette maison fait partie du groupe Sogevinus un des plus important du Portugal avec une production d’environ 7.1 millions de bouteilles par an. Les cépages sont tous autochtones ce qui très particulier au Portugal ou on ne table pas sur les cépages dits internationaux pour se faire une réputation.

Maison CN Kopke & Ca

Quant à l’élevage de ce vin, la moitié est vieillit en barriques de chênes français de deux ans et d’une contenance de 225 litres donc de type bordelais. Le fait que la barrique soit vieille de deux ans transfère moins de notes boisées tout en permettant l’oxygénation du vin. L’autre moitié vieillit en cuves d’acier inoxydable ce qui préserve les arômes et saveurs de fruits.

Chai CN Kopke & Ca

Ce vin se découvre sur des arômes de fruits rouges très mûrs, d’épices douces et de cacao. La bouche est d’une texture quelque ferme et les tannins sont charpentés et assez denses. Les flaveurs de fruits rouges, d’épices douces et de noyaux de cerises créent un ensemble juteux et bien goûteux. La finale moyennement longue est bien satisfaisante.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes grillées au BBQ.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

À la découverte du Dolcetto d’Alba de Paolo Conterno.

Paolo Conterno, Dolcetto d’Alba DOC, L’Alto, Piémont, 2016

Paolo Conterno, Dolcetto d’Alba DOC, L’Alto, Piémont, 2016, $19.80, cépage: Dolcetto 100%, sucre: 2.2 g/l, alc.: 14.5%, code SAQ: 13798322.

J’ai eu le bonheur de visiter le Langhe l’année dernière. Que de belles et grandes discussions nous avons sur la viticulture et la viniculture de la région avec les vignerons. Plus particulièrement ces conversations ont portée sur le cépage Dolcetto qui a été délaissé pendant de longues années. Plus récemment, il y a comme un renouveau avec ce cépage et c’est une excellente chose. En général il donne des vins dits de tous les jours avec des tannins coulants et peu tanniques. Cependant j’en ai goûté certains qui étaient aussi corsés que des Barolos.

Très beau Dolcetto d’Alba que je caractériserais de traditionnel avec ses tannins un peu plus présents que les autres. Il se découvre sur des effluves de cerises noires bien mûres, d’épices douces et de réglisse. En bouche la texture est un peu ferme, l’acidité bien présente et les tannins d’équilibrés à charpentés et tissés bien serré. Les flaveurs sont dominées par les notes noyaux de cerises, d’épices douces et de réglisse. C’est juteux, assez intense et d’une belle longueur. Le rapport qualité/prix est selon moi excellent. On achète les yeux fermés!

Vous ferez de beaux accords avec des plats de pâtes de la région ainsi qu’un Osso Bucco.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Paolo Conterno

Maison Paolo Conterno

Tout a commencé en 1886, lorsque Paolo Conterno a fondé la Casa della Ginestra, dédiée à la production de vins Nebbiolo, Barbera et Dolcetto. Il a été remplacé par son fils Carlo et sa femme Giuseppina. L’entreprise a ensuite été dirigée par Paolo et Caterina Conterno et aujourd’hui l’entreprise est dirigée par leur fils Giorgio. Tout au long des années, chacun a apporté sa contribution, en prenant soin du vignoble avec un dévouement scrupuleux, en impliquant les générations successives.

Carte vinicole – Paolo Conterno

Le vignoble est situé dans une des régions des plus qualitatives de Monforte d’Alba dans le Barolo appelée ‘’Cru’’Ginestra. C’est une des régions reconnues pour ses Barolos surtout à cause de leur structure. Elle y cultive aussi le Barbera et Dolcetto.

Vignoble Paolo Conterno

Le vignoble de Ginestra est particulièrement pentu et difficile à travailler. Conséquemment la plupart du travail est exécuté à la main. Il s’y produit parmi les meilleurs Barolos de la région. Le climat est chaud et très humide ce qui requiert des soins très attentifs et créé une très belle concentration phénollique.

Un vin de l’appellation Pic St-Loup bien généreux et tout en fraîcheur!

Bernard Magrez, Comme une évidence, France, Languedoc-Roussillon, Pic St-Loup, 2017

Bernard Magrez, Comme une évidence, France, Languedoc-Roussillon, Pic St-Loup, 2017, $21.50, cépages : Syrah 70%, Grenache Noir 30%, sucre : 1.9 g/l, alc. : 14%, code SAQ : 14470281.

Une de mes appellations préférées du Languedoc. Ce vin est élevé en cuves inox afin de préserver les arômes et saveurs fruités.

Au nez sur des notes de prunes bien fraîches, de cerises noires et de garrigue. La bouche est un brin veloutée, l’acidité bien équilibrée et les tannins sont ronds et presque charpentés. Les flaveurs de prunes, de dattes, de fruits noirs et rouges donnent un profil bien juteux à ce vin. Généreux (14% alcool) de natures il démontre un soupçon d’élégance et beaucoup de fraîcheur pour un vin du sud.

Vous ferez de beaux accords avec une épaule d’agneau au four ainsi que des plats de cailles.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Bernard Magrez

A la tête de 42 vignobles en France et dans neuf pays étrangers, Bernard Magrez propose depuis 40 ans des vins issus de terroirs offrant aux amateurs des typicités et des émotions différentes.

Bernard Magrez

Cette palette incomparable va de Bordeaux ou il est le seul propriétaire de 4 Grands Crus Classés, à la Provence en passant par le Languedoc-Roussillon en France, et de l’Espagne au Japon en passant par le Portugal, le Maroc, l’Argentine, le Chili, l’Uruguay et les Etats-Unis.

Appellation Pic St-Loup

Située entre la Méditerranée et les Cévennes, l’aire géographique du Pic Saint Loup commence, au sud, dès les faubourgs de Montpellier et encadre largement le Pic Saint Loup (658 mètres) et le causse de l’Hortus (512 mètres).

Le vignoble offre une palette de sols extrêmement variée : calcaires durs, calcaires tendres, conglomérats, dolomies, éboulis calcaires d’origine fluviale et marnes. Ces sols aux capacités de drainage et de rétention importantes jouent un rôle primordial face à la pluviométrie irrégulière que connaît l’aire du Pic Saint Loup. Particulièrement filtrantes pour éliminer en quelques heures de fortes précipitations, ces couches géologiques sont par ailleurs suffisamment profondes pour pouvoir restituer l’eau dont la vigne a besoin l’été.

Vignoble Pic St-Loup

Pour avoir droit à l’AOC Pic Saint Loup, les vins rouges doivent provenir exclusivement des cépages suivants: Cépages principaux : syrah noire, grenache noir, mourvèdre noir. Un assemblage d’au moins deux cépages principaux est obligatoire. Cépages complémentaires : cinsault noir, carignan noir, ces deux cépages devant représenter au maximum 10 % de la surface revendiquée dans l’appellation.

Une très belle découverte que ce Rioja Reserva!

Otonal, Rioja Reserva, Espagne, Rioja Alta, 2015

Otonal, Rioja Reserva, Espagne, Rioja Alta, 2015, $17.20, cépages: Tempranillo 85%, Grenache 10%, Graciano 5%, sucre : 2 g/l, alc. : 14%, code SAQ : 12560591.

Ce vin est élevé en barriques de chêne entre 12 et 16 mois et un vieillissement de plus de 18 mois en bouteilles avant la mise en marché.

Ce vin dégage des arômes de cerises, de fruits noirs, d’eucalyptus ainsi qu’un soupçon de torréfaction. C’est un Reserva dont les notes boisées sont quelque peu discrètes et très bien intégrées.

La bouche est d’une texture veloutée avec une acidité équilibrée et des tannins bien ronds et souples. Les flaveurs de fruits noirs, de cerises et de réglisse sont agrémentées de notes végétales et légèrement boisées qui donnent à l’ensemble un côté juteux, frais, coulant, goûteux et différent de bien des Reserva. Il offre un excellent rapport qualité/prix!

Vous ferez un bel accord avec une paella au chorizo.

Agence Global International – échantillon

Grupo Bodegas Olarra

Chai Bodegas Olarra

Le Grupo Bodegas Olarra a débuté en 1973 avec la construction d’une cave à vin doté d’une superbe architecture pour l’élaboration de grands vins de la Rioja situé à la périphérie de Logroño dans le cœur de la Rioja. Elle est reconnue pour être la ‘’cathédrale de la Rioja’’.

Chai Bodegas Olarra

En 1985, c’est Bodegas Ondarre qui est inauguré dans le but d’extraire le maximum du caractère local des vignobles et la diversité des types de sols de Viana. C’est là que furent élaborés les vins de garde et les premiers cavas du groupe. En 2000, le projet Bodegas y Viñedos Casa del Valle a vu le jour. Il est animé de la même philosophie que le «Vino de Pago» ou les vins de vignoble unique qui sont des  plus qualitatifs. Le Groupe a été nommé ‘’Best Spanish Wine Producer’’ de l’année 2013.

Vignoble Bodegas Olarra

Coup de Coeur de l’appellation Pessac-Léognan! Château de Rouillac 2015.

Château de Rouillac, Bordeaux, Pessac-Léognan, 2015

Château de Rouillac, Bordeaux, Pessac-Léognan, 2015, $53.00, cépages : Cabernet-Sauvignon 52%, Merlot 48%, sucre : 1.2 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 12224669.

Ce superbe vin est élevé en barriques de chêne français selon les millésimes (un tiers de fûts neufs). L’excellent millésime 2015 est caractérisé par son élégance. ‘’La force du 2015 réside avant tout dans sa fraîcheur et dans son éclat, son élégance en somme, plus que par sa densité et sa puissance ou la grande maturité des raisins’’. Source Le Figaro

Fidèle à sa réputation ce vin se découvre sur des notes de fruits rouges d’une belle maturité et d’une belle intensité, de cerises noires de prunes et de groseilles, d’arômes de cèdre assez discrets ainsi qu’un soupçon de torréfaction et de violette. Tout respire l’élégance et le charme.

En bouche la texture est des plus veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins veloutés, charnus et charpentés. Tout est volupté, finesse avec un côté séduisant. Les flaveurs intenses et complexes de fruits noirs et de notes boisées lui donnent ce côté charnu et juteux des plus jouissif. La finale est d’une persistance à faire rêver.

Vous ferez de beaux accords avec confit de canard, agneau aux fines herbes, entrecôte bordelaise et filet de bœuf braisé.

Agence Benedictus – échantillon

Château de Rouillac

Domaine historique et très ancienne terre noble le Château de Rouillac situé dans l’appellation Pessac-Léognan est une vaste propriété de 36 hectares (dont 24 sont plantées de vignes d’un seul tenant) qui retrace l’histoire familiale de chacun des propriétaires qui se sont succédé.

Le plus illustre fut certainement Le Baron Haussmann qui acquiert le domaine en 1864 et en fair sa retraite favorite. Les siècles s’écoulent, les propriétaires se succèdent et ce n’est qu’en 2009 que Laurent Cisneros croise la propriété. Il tombe sous le charme de ce domaine et décide d’unir son destin et celui de sa famille à Rouillac.

Château de Rouillac

Situé au sud de l’agglomération de Bordeaux et dans la partie ouest de l’Appellation Pessac-Léognan, le domaine de 36 hectares présente le rare avantage d’être d’un seul tenant, se partageant aujourd’hui entre 23 hectares de rouge et 3 hectares de blanc.

Il est implanté sur un exceptionnel sol de graves du tertiaire, mélange de galets roulés et de graviers, traces providentielles de la Garonne. Le climat tempéré est influencé par la proximité de la Garonne et de l’océan, avec une douceur et une hygrométrie régulière particulièrement favorable à la vigne.

Carte vinicole

Laurent Cisneros supporté par Jean-Christophe, directeur technique, décide d’engager la conversion de l’ensemble du vignoble en Agriculture Raisonnée pour ultimement au fil de bien des efforts obtenir la certification Haute Valeur Environnementale la plus élevée en France. Ceci implique entre autres, aucun herbicide, ni insecticide, labour avec des chevaux sur une grande partie du vignoble, suivi serré de la biodiversité dans le domaine.

Quant à la vinification, des foudres en bois et cuves en inox thermo-régulées sont rassemblées dans les deux cuviers de la propriété pour des vinifications contrôlées avec une durée de cuvaison d’environ 22 à 25 jours selon les millésimes.  Du matériel de dernière génération, des équipements performants adaptés assurent des vinifications et des extractions d’une grande précision.

Chai – Château de Rouillac

L’œnologue conseil n’est nul autre qu’Éric Boissenot qui conseille déjà Lafitte Rotshchild, Latour, Margaux… En accord avec la philosophie de Laurent Cisneros et de son équipe, il travaille avec une grande précision la finesse et concentre la qualité des tanins avec une recherche constante du juste équilibre qui mène vers une excellence à la hauteur de son talent.

Éric Boissenot – oenologue conseil

Appellation Pessac-Léognan

C’est le 9 septembre 1987 qu’a lieu la signature du décret de l’appellation Pessac-Léognan. Cette région dont les caractéristiques du sol, le climat, les traditions de production des vins rouges comme des blancs secs, d’une qualité exceptionnelle qui s’exprimaient déjà depuis des siècles.

Les sols sont composés de dépôts de Graves: ces galets et graviers roulés par la Garonne depuis près de 2 millions d’années qui sont uniques au monde. Le climat est régulé par à l’est par la Garonne qui atténue les gelées et, à l’ouest, par la forêt qui coupe les vents et maintient l’humidité. Par son originalité géographique du fait que le vignoble s’imbrique pratiquement dans le tissu urbain.

Ce terroir composé de ces Graves dont l’épaisseur varie de 20 cm à 3 mètres et la disposition en sous-sol sans véritable homogénéité offrent différentes possibilités d’expression des caractères et des nuances des grands vins de Pessac-Léognan.

Terroir Pessac-Léognan

Deux cépages en particulier expriment le mieux l’expression du terroir : le Cabernet-Sauvignon et le Merlot. Le premier développe à merveille dans ces sols graveleux sa personnalité puissante et complexe offrant aux vins rouges une robe foncée, une structure puissante avec des tannins fermes ainsi qu’une aptitude incomparable au vieillissement.

Le second, le Merlot, compense, dans les assemblages, la rigueur du Cabernet-Sauvignon grâce à sa rondeur et son fruité et apporte ainsi de la souplesse.

En rouge les cépages suivants sont permis : Cabernet-sauvignon, Merlot, Cabernet franc, Petit verdot, Malbec, Carmenère. En blanc : Sauvignon, Sémillon et Muscadelle.

Un très bon vin espagnol, généreux, boisé et d’une belle amplitude. Marques de Caceres, Reserva, 2015.

Marques de Caceres, Reserva, Espagne, Rioja, 2015, $22.90, cépages : Tempranillo 85%, Grenache 10%, Graciano 5%, sucre : 2.2 g/l, alc. : 14.5%, code SAQ : 897983.

Ce vin est produit que lorsque le millésime est jugé excellent ou très bon. Il provient d’une sélection de parcelles de vignes de 25 à 35 d’âges situées en Rioja Alta (85%) et Rioja Alavesa (15%). Il vieillit pendant 20 mois dans des fûts de chêne français (50% neufs et 50% 2e et 3e vins) et ensuite en bouteille pendant un minimum de 2 ans.

Si vous aimez les notes boisées vous serez ravis à souhait. Au nez ce vin se découvre sur des arômes de vanille, de notes boisées et épicées et de cerises très mûres. La bouche est d’une texture veloutée, d’une acidité équilibrée avec des tannins charpentés, denses et tissés bien serré. Les flaveurs de fruits noirs, de prunes, d’épices douces et boisées sont assez concentrées. C’est un vin généreux, d’une belle amplitude et d’une longueur assez surprenante pour un vin de ce prix. Il offre un excellent rapport qualité/prix.

Vous ferez de très beaux accords avec BBQ, viandes grillées et gibier.

Agence Sylvestre – échantillon

Bodegas Marques de Caceres

Bodegas Marques de Caceres

Enrique Forner fondateur de Marques de Caceres en 1970 et père de Cristina Forner qui dirige maintenant l’entreprise, a toujours eu des racines profondes dans le monde vinicole. Son grand-père et son père ont fondé la société Vinícola Forner en 1920, une affaire de famille dédiée à la production, la commercialisation et l’exportation du vin et située à Sagonte (Valence, Espagne).

Exilé en France pendant la guerre civile, Enrique fonda en 1952 une société similaire dans les Vallées du Rhône et de la Loire. En 1963, il acheta deux Châteaux Grands Cru Classés dans le Haut-Médoc, à Bordeaux soient le Château Camensac et le Château Larose Trintaudon.

De retour en Espagne en 1968 il a décidé de réaliser son rêve dans La Rioja et Cenicero, au cœur de la Rioja Alta. Il a fait appel à son ami le professeur Emile Peynaud, un vrai révolutionnaire de la culture et de l’élaboration des vins de Bordeaux dans les années 1970 et 1980, dans l’optique d’imprégner l’appellation Rioja du même esprit de renouveau. Tous les deux, ils ont révolutionné les pratiques viticoles et vinicoles dans cette région de Rioja qui était ancré dans des pratiques anciennes.

Carte vinicole Rioja

Puis dans les années 90 c’est l’apport de Michel Rolland, l’œnologue le plus influent du moment à Bordeaux, qui a donné un deuxième souffle à l’élaboration des vins. On donnait alors et depuis une place plus prépondérante aux arômes et saveurs des fruits tout en respectant l’apport du bois.

Depuis ses débuts, Marqués de Cáceres jouit d’un approvisionnement constant en raisins. Ces fruits proviennent des vignes d’excellentes qualités situées dans des zones privilégiées, principalement au sein de la Rioja Alta et de La Rioja Alavesa et, spécialement, de la commune de Cenicero où se trouve la Bodega. Dans de nombreux cas, les vignes de plus de trente ans et les variétés de Tempranillo et Viura garantissent la matière nécessaire pour l’élaboration d’un vin d’une excellente qualité.

Vignoble Marques de Caceres

La société Bodegas Marqués de Cáceres est située à Cenicero, à 20 kilomètres de Logrogne et au cœur de la Rioja Alta. Cenicero est l’une des grandes communes viticoles de La Rioja. Elle est située aux abords de l’Èbre et possède un microclimat et des sols idéals pour la culture de la vigne.

Marqués de Cáceres garde la main sur une étendue de 985 hectares environ appartenant aux viticulteurs de la région, la plupart des viticulteurs d’origine.

Suggestions de quatre beaux vins d’Espagne à $15.00 et moins!

Je vous propose quatre vins d’Espagne dont un blanc, deux rosés et un rouge qui proviennent de la région de la Rioja et de la région de Valdepenas. Il va sans dire qu’ils offrent tous d’excellents rapports qualité/prix.

De la Bodegas Conde Valdemar

La famille Martinez Bujanda est propriétaire de plus de 450 hectares de vignobles (dont Conde Valdemar représente 300 hectares) dans les 3 régions de Rioja : Alta, Baja et surtout dans la région de Alavesa. Ils sont aussi présents dans le Ribera del Duero avec Finca Valdemacuco et dans la région de La Mancha avec Valdemoreda. On parle ici de tradition car la famille élabore des vins de Rioja depuis plus de 5 générations. Leur maison, Bodegas Valdemar a été fondée en 1889.

Bodegas Conde Valdemar, Blanco, Espagne, Rioja, 2019, $15.25, vin blanc, cépages : Viura 70 %, Verdejo 15 %, Sauvignon blanc 10 %, Tempranillo Blanco 5 %, sucre : 1.2 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 13385309.

Les vins blancs ne sont pas légion dans la Rioja qui est surtout reconnue pour ses vins rouges. Alors profitons-en! Celui-ci se découvre sur des notes bien florales avec quelques arômes de pamplemousses, de melons et de fruits exotiques. En bouche, son acidité bien équilibrée lui apporte pas mal de fraîcheur. Les arôme perçus au nez se libèrent en bouche avec comme une belle trame de minéralité. Finale sur les agrumes qui vous réjouira le palais.

Bodegas Conde Valdemar, Rosé, Joven, Espagne, Rioja, 2019, $14.40, cépages : Grenache 75%, Viura 25%, sucre : 1.2 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 12217821.

Un beau rosé moyennement aromatique qui se présente au nez sur des arômes de fruits rouges et de notes lactées ainsi que de belles notes florales. La bouche est veloutée, l’acidité bien présente et les flaveurs perçues au nez se retrouvent en bel équilibre. Des plus satisfaisant et bien polyvalent.

De la Bodegas Navarro Lopez

Cette maison a été fondée en 1904 par Don Juan Sánchez Megía et la cave d’origine se trouve encore aujourd’hui dans la ville de Valdepeñas. En 1988, après de nombreuses générations familiales successives, l’actuel président -Navarro Doroteo Donado – a acquis la cave qui se concentre désormais sur des vins vieillis de qualité, à partir de cépages uniques. Navarro Lopez est la troisième cave par ordre d’importance de la DO Valdepeñas. Elle produit des vins de diverses appellation d’Espagne telles, Rioja, Valdepenas, Ribera del Duero, Rueda, Toro, Rias Baixas, Mancha, Cava et élabora des vins de la Tierrade Castilla.

Laguna de la Nava, Rosado, Espagne, Valdepenas, Meseta, Bodegas Navarro Lopez, 2019, $11.85, vin rosé, cépage : Tempranillo 100%, code SAQ : 12238008.

Sur des effluves de fruits rouges bien frais, de notes florales ainsi qu’un soupçon de ‘’gomme balloune’’ qu’on retrouve quelquefois dans les vins rosés. En bouche la texture est légèrement veloutée, son acidité assez présente et les flaveurs de fruits rouges, de pêches et de melons créent un profil aromatique savoureux. La finale est légèrement acidulée et rafraîchissante.

Laguna de la Nava, Reserva, Espagne, Valdepenas, Bodegas Navarro Lopez, 2015, $13.30, vin rouge, cépage : Tempranillo 100%, sucre : 1.4 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 902973.

Les notes de dégustation sont celles du millésime 2014. Le nez est sur des notes de fruits rouges très mûrs, de prunes, de cacao, d’épices douces (la cannelle) et de notes boisées bien intégrées à l’ensemble (12 mois en barrique de chêne, 60% français et 40% américains). La bouche est généreuse, d’un certain volume avec une texture bien veloutée et des tannins assez charpentés. Les flaveurs de fruits noirs ainsi que les notes boisées et d’épices douces apportent un bel équilibre à ce Tempranillo de l’appellation Valdepenas.

Agence Sélections Oeno – échantillons

Page 1 of 47

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén