Catégorie : $25.01 à $30.00 (Page 1 of 6)

Un beau trio pour le Temps des Fêtes !!

Un beau trio pour le Temps des Fêtes spécialement choisi pour créer de beaux accords avec vos tourtières, ragoûts, dindes et autres délices de la table!

Louis Bouillot, Crémant de Bourgogne, Rosé, Brut (13g/l), Perle d’Aurore, vin mousseux, $21.95, cépages : Pinot Noir 80%, Gamay 20%, code SAQ : 11232149. Médaille de Bronze Decanter 2018, Médaille d’Argent Mundus Vini 2018. http://www.chartonhobbs.com/fr/  

Perle d’Aurore est un Crémant de Bourgogne assez unique puisqu’il provient de l’assemblage de Pinot Noir et de Gamay. Au nez, quelques notes acidulés avec des notes florales et des notes de petits fruits rouges tels la framboise et la groseille ainsi qu’un soupçon de notes de pommes. En bouche, les bulles sont assez fines, la texture d’une belle rondeur et la structure révélatrice de la prédominance du Pinot Noir. L’acidité est bien fraîche et forme un bel équilibre avec le caractère fruité de ce Crémant. Somme toute, beaucoup de fraîcheur et de fruit!

E.Guigal, Côtes-du-Rhône, 2016, vin blanc, $20.15, cépages : Viognier 65%, Roussanne 15%, Marsanne 10%, Bourboulenc 10%,  code SAQ: 290296. Noté 91 pts Wine Advocate, Guide Phaneuf 3 étoiles et demi. http://www.selectionsfrechette.com/

J’ai eu l’occasion de rencontrer Philippe et Ève Guigal en novembre dernier. Nous avons goûté un assez large éventail de leurs vins dont ce très beau vin blanc de Côtes-du-Rhône. Je dois admettre que j’affectionne particulièrement les vins blancs du sud de la France. Quelle belle expression aromatique bien distinctive du Viognier qui compose 65% de ce vin ainsi que l’apport de la Marsanne et de la Roussanne. On y perçoit des notes florales, de fruits blancs tels la pêche et l’abricot. La texture est veloutée, légèrement grasse avec une acidité bien équilibrée avec en rappel les notes de fruits frais d’abricot et de pêches. Quel rapport qualité/prix! C’est bon, c’est goûteux, c’est particulièrement satisfaisant.

Première Vendange, Gamay, 2017, vin rouge, Henry Marionnet, Le Domaine de la Charmoise, $25.70, code SAQ : 12517875.  http://vinsfins.ca/

On parle ici d’un Gamay de la Loire en Touraine qui a été élaboré sans souffre ajouté et sans utilisation de bois ce qui laisse toute la place aux arômes fruitées. Et c’est tout en fruit sur la mûre, le cassis, la cerise ainsi que de la fraise, on a presque l’impression de croquer dans des fruits frais. Les tannins sont assez présents pour un Gamay et la longueur est plus qu’appréciable. Oh que j’ai aimé!!

Bonne dégustation et beaux accords !

 

 

 

À la découverte des vins de François Lurton. De l’Espagne jusqu’en Argentine.

J’ai eu le plaisir, tout récemment,  de déguster une bien petite partie des vins de François Lurton avec Mathilde Bazin de Caix. Nous avons débuté avec les vins Hermanos Lurton dont la provenance pour les vins blancs est la D.O.Rueda (créée en 1980) et pour les vins rouges la D.O. Toro toutes deux situées au sud de l’appellation Castille et Léon en Espagne. Nous avons eu le plaisir de déguster les grands vins Campo Eliseo et El Albar.  Puis nous sommes passés en Argentine dans la région de Mendoza avec la Bodega Piedra Negra propriété de François Lurton. Tout un périple! Alors suivez-moi dans cette dégustation et faites de belles découvertes!

http://vinsfins.ca/   https://www.francoislurton.es/

Hermanos Lurton : https://www.hermanoslurton.es/en/

Rueda

Toro

Propriété de François Lurton (4ieme génération de la célèbre famille Lurton) depuis 1992 il débute la production de vins blancs avec le cépage Verdejo qui donne des vins blancs secs et aromatiques. Puis à la recherche d’un terroir pour produire de grands vins rouges il se tourne vers la D.O. Toro et y découvre de vieilles parcelles du cépage Tinta de Toro exceptionnelles comme la Cuesta Grande. Comme le mentionne François Lurton: « il s’agit de l’une des plus anciennes appellations d’Espagne et son cépage est Tinta de Toro est très particulier ».

La Dégustation:

Hermanos Lurton, Verdejo, La Perdiz, Rueda, 2017, $15.85, code SAQ: 727198. Noté 90+ points Guia Penin.

Notes d’agrumes assez persistantes et de fruits blancs ainsi que quelques notes herbacées . En bouche l’acidité est bien fraîche avec une petite touche saline. La finale, un peu courte, est tout en fruits.

 

 

Hermanos Lurton, Tempranillo, 2016, $15.45, code SAQ : 10359261. Noté 91 points Guia Penin.

Au nez un soupçon de notes animales surpassées rapidement par des notes de fruits rouges surtout sur la cerise ainsi qu’une touche vanillée. En bouche, les tannins sont bien charpentés tissés serré avec des notes de fruits rouges et noirs sur la cerise ainsi que quelques notes d’épices douces. Un vin généreux, facile à boire et d’une belle longueur.

 

Campo Eliseo : https://www.francoislurton.es/

En 2001 François Lurton s’associe avec Michel et Dany Rolland afin d’exploiter tout le potentiel d’un terroir exceptionnel pour y produire un grand vin: Le Campo Eliseo. Une cave unique en son genre y est construite au coeur de l’appellation Rueda sur les grands plateaux de La Seca, le berceau du Verdejo. Campo Eliseo deviendra une histoire vraie d’oenologues passsionés par les terroirs et par les cépages uniques.

La dégustation :

Campo Eliseo, Verdejo, Rueda, 2013, $97.95 disponible en importation privée en caisse panachée (laquelle inclut d’autres vins). Noté 92 pts Guia Gourmets. http://vinsfins.ca/

Ce vin a un nez des plus charmeurs vraiment superbe avec des notes de cire d’abeille, de fruits blancs légèrement oxydés. En bouche la texture est de velours avec une acidité presque fraîche. C’est goûteux avec des notes de fruits blancs et exotiques. D’une belle structure avec une longueur très appréciable.

Campo Alegre, Toro, 2014, autour de $30.00, ce vin sera possiblement disponible à la SAQ. Noté 91 pts James Suckling. À suivre…

Des notes de fruits rouges et noirs assez intenses mais pas trop ainsi que des notes d’épices. Bel équilibre en bouche avec des tannins bien charpentés tissés serré. Des notes de cerises toutes en finesse avec beaucoup de volume et d’amplitude. Superbe longueur.

 

Campo Eliseo, Toro, 2006, $97.95. Ce vin est disponible en importation privée en caisse panachée. Ce vin était consacré Le meilleur vin d’Espagne selon Wine Enthusiast en 2006. http://vinsfins.ca/

Des notes d’évolution avec un côté notes animales sur le cuir ainsi que des notes de fruits rouges. La bouche est toute en équilibre avec des tannins charpentés et beaucoup de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…

El Albar, Toro, 2006, $33.75, disponible en importation privée. http://vinsfins.ca/   https://www.lurton.com/bodega-el-albar

Ce vin fait partie de mes préférés. Des notes sur la fraise bien mûre et légèrement confiturée . En bouche, la texture est de velours avec des tannins presque charpentés. Des notes d’évolution sur un côté animal ainsi que des notes de fruits rouges et noirs. Assez incroyable!!

 

Bodega Piedra Negra Argentine : https://www.bodegapiedranegra.com/

Et puis nous sommes allés du côté de l’Amérique du Sud avec la Bodega Piedra Negra située en Argentine. François Lurton y a planté ses vignes dans la vallée de l’Uco, au pied de la Cordillère des Andes, à une altitude de 1 100 m, dans des conditions semi-désertiques (le sol alluvial, pauvre et graveleux, rappelle Pessac-Léognan!). Il a construit son vignoble, Bodega Piedra Negra, au cœur de 200 hectares de terres vierges acquises au milieu de ce qui, quelques années plus tard, deviendrait l’indication géographique de Los Chacayes.

La dégustation :

Gran Lurton, 2013, Cabernet-Sauvignon, $24.30, code SAQ : 11375596.

J’ai beaucoup aimé ce vin! Sur des notes herbacées, de cèdre, de fruits rouges surtout sur le cassis avec des notes épicées. La facture de ce vin est des plus classique, très Cabernet de style européen avec des tannins particulièrement charpentés mais bien lisses, sur des notes de fruits rouges avec passablement de volume et d’amplitude. Très beau rapport qualité/prix !

http://vinsfins.ca/

Croquez dans le fruit de ce Gamay Première Vendange d’Henry et Jean-Sébastien Marionnet !!

Je l’ai bu hier soir chez mon beau-frère Jacques avec de la joue de porc. Absolument incroyable! Je le connaissais déjà et il m’est apparu encore plus en fruits que jamais. On parle ici d’un Gamay de la Loire en Touraine qui a été élaboré sans souffre ajouté. Souvent ces vins peuvent être instables et dégager des odeurs quelquefois désagréables puisque les sulfites agissent comme anti-oxydants et stabilisent le vin. Dans ce cas-ci, oh que non! C’est tout en fruit sur la mûre, le cassis, la cerise ainsi que de la fraise, on presque l’impression de croquer dedans. Les tannins sont assez présents pour un Gamay et la longueur est appréciable. Vous entendez parler de Gamay ces temps-ci. C’est certainement un de ceux que vous vous devez d’essayer!

Première Vendange, Gamay, 2017, Henry Marionnet, Le Domaine de la Charmoise, $25.70, code SAQ : 12517875.

Pour en savoir plus sur le vignoble : https://www.henry-marionnet.com/

http://vinsfins.ca/

Vivez l’expérience Castello Banfi! Des Brunellos di Montalcino exceptionnels!

 

La semaine dernière j’ai eu le bonheur (me semble que j’utilise beaucoup ce terme dernièrement…possiblement parce que c’est effectivement vrai!) de rencontrer Enrico Viglierchio, Directeur Général de Castello Banfi à Montalcino ainsi que Javier Rodriguez, Directeur de l’Exportation pour la Maison Banfi. Cette dégustation a été mise sur pied par l’agence Charton Hobbs au Ristorante Beatrice à Montréal.

Nous avons eu l’occasion de déguster entre autres, une verticale du Brunello di Montalcino de Castello Banfi et ce sur 9 millésimes. Quel bonheur!!…

La Maison Banfi : https://castellobanfi.com/en/

Banfi a été fondée en 1978 grâce à la volonté des frères John et Harry Mariani de créer un établissement vinicole à la pointe de la technologie, associé à la science la plus avancée dans le domaine viticole, pour la production de vins de qualité supérieure. Cette importante maison italienne possède des vignobles à Montalcino, à Bolgheri, dans le Chianti Classico ainsi que dans le Piémont dans le nord de l’Italie.

Situé au confluent des rivières Orcia et Ombrone, le domaine de Banfi s’étend le long des versants sud du canton de Montalcino sur 7 100 acres de terre; un tiers de la propriété est en vigne avec une myriade de parcelles toutes aussi qualitatives les unes que les autres et le reste est réparti entre oliveraies, champs de blé, pruniers, peuplements de truffes, forêts et garrigues.

Les sols riches et relativement uniformes, structurés surtout avec de l’argile et du calcium, favorisent les conditions optimales de croissance de la vigne et la complexité des vins rouges. L’interaction entre les roches et la matière organique confère au profil aromatique des vins blancs une sensation de minéralité classique.

Reconnaissant la valeur et le potentiel incontestables de ce terrain, l’équipe de Enrico Viglierchio a mis en place depuis une trentaine d’années des programmes de recherche et des études sur les principaux cépages rouges, notamment le Sangiovese, en collaboration avec certaines des plus importantes universités italiennes et ce, dans le but d’obtenir ce qu’il y a de mieux de ce cépage.

Toute la région est caractérisée par une forte exposition au soleil et aux vents, avec des précipitations concentrées principalement en automne. Un climat tempéré qui, grâce aux variations dramatiques entre les températures diurnes et nocturnes, permet aux raisins de mûrir complètement dans des conditions optimales. Cependant comme nous le disait Enrico, les conditions climatiques connaissent des extrêmes depuis quelques années et il faut s’adapter surtout dû au fait ‘’que le cépage Sangiovese est très sensible aux variations de climat. Ces variations se retrouvent assez facilement dans la bouteille. Il y a eu beaucoup d’évolution dans la viticulture et la viniculture du Sangiovese autant au niveau de la gestion de la vigne, de la sélection des parcelles ou planter, la sélection des clones, les densités de plantation ainsi qu’au niveau de l’assemblage’’.

Sources : Site web de Castello Banfi, Enrico Viglierchio

La dégustation

Tous les vins que nous avons dégustés ont été élaborés par Rudy Buratti, le vinificateur en chef (maître de chai) qui est décédé cette année. Il s’était joint à l’équipe de Castello Banfi en 1983 et detenait le poste de maître de chai depuis 1999. Nous avons tous levé nos verres en sa mémoire.

Quelle chance j’ai eu de déguster une verticale (le même vin mais de millésimes différents) du Brunello de la maison. En fait nous avons dégusté les 2014, 2013, 2010, 2007, 2006, 2004, 1999, 1998 et le 1997. De plus nous avons dégusté le Fumaio 2017 dont j’ai déjà fait une chronique ainsi que le Rosso di Montalcino, Poggio Alle Mura 2015.

 

Fait inusité! Enrico a débuté la verticale en débutant avec le vin le plus vieux puisque selon lui, c’est la meilleure façon de voir l’évolution du vin. Je dirais que la grande majorité des verticales débutent avec le vin le plus jeune. Bon il y a plusieurs écoles de pensée à ce sujet. Pour ma part, je suis d’accord avec Enrico. Pour cette verticale, je vais focusser sur les deux Brunello qui sont (ou seront) disponibles à la SAQ.

Brunello Castello Banfi DOCG, 2014, $55.00, cépage: Sangiovese 100%, code SAQ : 10268596. Ce vin sera disponible en février 2019. Le prix est sujet à changement.

Au nez, de belles notes de fruits surtout sur la prune, des notes d’épices douces ainsi qu’un soupçon de vanille. En bouche, le vin est tout en équilibre avec une acidité fraîche, des tannins bien charpentés et des notes de noyaux de cerises, de prunes et de chair de cerises bien fraîches. Ce vin offre pas mal de structure avec une certaine puissance mais aussi avec une bonne dose de finesse. Il faut reconnaître que même s’il est très bon en ce moment il se bonifiera avec le temps.

Brunello Castello Banfi DOCG, 2013, $55.00, cépage: Sangiovese 100%, code SAQ : 10268596. Noté 92 points Wine Advocate.

Au nez de belles notes de prunes et de cerises bien mûres, de tabac, d’épices douces ainsi qu’une légère torréfaction. En bouche, la texture est veloutée, l’acidité bien fraîche et les tannins charpentés et tissés bien serré. C’est un vin classique avec des notes prédominantes de fruits noirs et de prunes bien mûres qui offre une certaine puissance toute en élégance. La fin de bouche est volumineuse et d’une longueur plus qu’appréciable.

Ces vins ont un potentiel de vieillissement élevé autour de 20 à 25 ans. J’ai particulièrement apprécié le 1998 et le 1997. Des vins qui au nez offraient des notes d’évolution avec des notes de tabac mais dont les arômes de fruits étaient encore bien présents. Ces vins étaient d’un bel équilibre avec des notes de prunes et de tabac. La texture était veloutée, la fraîcheur encore bien présente et les tannins bien charpentés encore en jeunesse! Que de volume et d’amplitude! Et quelle longueur! Ce sont des vins qui ont une excellente ‘’buvabilité’’ mais qui valent la peine d’être vieillis en cave ou en cellier.

Castello Banfi, Rosso di Montalcino, Poggio Alle Mura, 2015, $26.40, cépage : Sangiovese 100%, code SAQ : 13487049.

Très beau Rosso qui offre de belles notes de fruits sur la prune et la cerise ainsi que des notes florales. La bouche est toute en fraîcheur avec une belle acidité et des tannins équilibrés. La finale est toute en fruit et d’une longueur assez surprenante.

 

 

Fumaio, Banfi, 2017, $15.60, cépages : Chardonnay 50%, Sauvignon blanc 50%, code SAQ : 854562.

J’aime beaucoup ce vin qui m’apporte comme le meilleur des deux mondes : celui du Chardonnay avec sa rondeur et ses notes de fruits blancs et celui du Sauvignon blanc avec ses notes herbacées, d’agrumes ainsi qu’une acidité bien fraîche. C’est un vin très polyvalent qui offre un excellent rapport qualité/prix !!

 

Ristorante Beatricehttp://www.ristorantebeatrice.com/

https://www.chartonhobbs.com/

 

 

Découvrez le Château Tour Saint Vincent 2012, Cru Bourgeois du Médoc.

Château Tour Saint Vincent, Cru Bourgeois, Médoc, 2012, $25.45, cépages : Cabernet-Sauvignon 60%, Merlot 40%, code SAQ : 12116431. Noté 86 points Wine Enthusiast, millésime 2012.

Des notes assez intenses de fruits noirs bien mûrs, des notes subtiles de cuir (animales), de torréfaction ainsi que des notes herbacées et légèrement fumées. En bouche bel équilibre entre une texture presque veloutée, une acidité bien fraîche et des tannins presque charpentés. On a un rappel des notes de fruits et de torréfaction avec une pointe d’acidité comme sur le bout de la langue avec une finale assez persistante. Le millésime 2012 en a été un assez moyen et la maison a quand même réussi à produire un beau vin qui s’accompagnera bien avec un bœuf braisé ou du foie de veau poêlé. Il faudra le boire au plus tard en 2020.

Les Vignobles Lacombe : http://www.vignobles-lacombe.com

Rémi Lacombe, vigneron, est propriétaire de six châteaux dans le Médoc : Château Bessan Segur, Château La Gravette Lacombe, Château La Grange de Bessan, Château Tour Saint Vincent, Château Haut Canteloup et Château Mourlanes, tous des Crus Bourgeois. Depuis plus de 20 ans Rémi Lacombe et son équipe se consacrent à l’exploitation de Château Tour Saint Vincent.

http://www.selectionsfrechette.com/

Coups de coeur de La Grande Dégustation de Montréal

En fin de semaine avait lieu La Grande Dégustation de Montréal, l’événement phare des amateurs de vins au Québec. Avec au-dela de 200 producteurs dont beaucoup d’Italie, la région vedette cette année, plus de 1,300 produits à déguster dont 532 disponibles à la SAQ et 795 en importation privée (selon l’application) tout amateur et passionné de vins avait tout un univers d’arômes de saveurs et de flaveurs à explorer.

Je vous fais donc part de mes coups de cœur parmi les 125 vins que j’ai eu la chance de déguster tout au long de l’événement. Les voici donc sans ordre de notation ou d’importance.

Champagne Nominé-Renard, Blanc de Blancs, Brut, $42.75, code SAQ : 13622790. Noté 91 pts Wine Spectator. Agence Les Sélections Vin-Cœur:  http://www.selectionsvincoeur.com/

Belle tension, sur le fruité avec une belle sensation de minéralité.

 

 

Champagne Joseph Perrier, Rosé, Brut, $79.75, code SAQ : 10653291. Noté 17/20 Bettane & Desseauve.  Agence Sensi Vins et Spiritueux: www.sensivs.com

Belle sensation de minéralité et beaucoup de structure.

 

 

Champagne Joseph Perrier, Brut, 2008, $81.50, code SAQ : 10654796. Agence Sensi Vins et Spiritueux: www.sensivs.com

De belles notes de pain grillé, de levures et superbe structure.

 

 

Château Langlais, Puisseguin Saint-Émilion, 2011, $36.25, code SAQ : 12847583. Vin bio. Agence Boires :  http://www.agenceboires.com/

Quelques notes animales, de sous-bois et beaucoup d’équilibre. Un vin  »classique ».

 

 

Valde Lacierva, Rioja, Crianza, 2015, $18.40, disponible en importation privée. Noté 90 pts Wine Spectator. Agence Les vins Dupré. https://www.lesvinsdupre.com/valdelaciervarioja

Notes de cerises, boisé bien intégré et belles notes de réglisse.

 

 

Château Montus, 2013, Madiran, Alain Brumont, $29.10, code SAQ : 705483. Agence Mark Anthony: https://markanthonywineandspirits.ca/

Le Petrus du Sud-Ouest de la France! Beaucoup de structure, sur les fruits noirs, un vin des plus goûteux et très belle longueur. Excellent rapport qualité/prix.

J’aurais pu ajouter comme coups de cœur tous les vins de ce monsieur dont Château Montus, Château Bouscassé ainsi que le vin blanc Les Jardins de Bouscassé à $17.95. Voir la liste complète de ces vins :   https://goo.gl/Cku6Bm. 

La Java des Grandes Espérances, 2015, vin blanc, Vallée de la Loire, Sauvignon Blanc, $15.30, code SAQ : 13087547. Agence Univins. https://univins.ca/

De belles citronnées, soupçon de pamplemousse, belle sensation de minéralité. Excellent rapport qualité/prix.

 

Isole e Olana, Chardonnay, Collezione Privata, 2016, $66.25, disponible en importation privée de l’agence Céleste Levure : http://www.lacelestelevure.ca.

Superbe sensation de minéralité et de structure. Très beau vin!

 

 

Isole e Olana, Cepparello, 2015 (2013 disponible à la SAQ), $106.00, code SAQ : 13366732. Noté 97 pts par Wine Advocate, 94 pts par James Suckling. Agence Céleste Levure.

Un très grand vin élaboré à 100% de sangiovese. D’une élégance exceptionnelle et d’une longueur sans fin…

Proprieta Sperino, Lessona, 2013, Piemont, cépage : 100% nebbiolo, disponible en importation privée, $92.50. Agence Céleste Levure :  http://www.lacelestelevure.ca/fr.

Un superbe nebbiolo tout en élégance avec des tannins fins et une certaine puissance.

 

 

Carobbio, Chianti Classico, 2014, $23.00, code SAQ: 13694486. Ce vin arrive bientôt en succursale. Surveillez le et mettez la patte la dessus! Noté 92 pts par Decanter et Wine Advocate. https://www.vitisagencedevins.com/

Un classique de l’appellation! Très beau!

 

 

Carobbio, Chianti Classico, Riserva, 2013, $49.00, disponible en importation privée. Agence Vitis : https://www.vitisagencedevins.com/

Tout en équilibre et en élégance. Que d’émotions!

 

 

 

Aurelio Settimo, Langhe, 2014, $27.50, code SAQ: 12796616. Agence Vitis. https://www.vitisagencedevins.com/

Bien typé bâti de façon traditionnelle ce qui donne des tannins bien charpentés sans être asséchants. Très bel équilibre. Très bon rapport qualité/prix pour un vin de cette appellation.

 

Allegrini, La Bragia, Veneto, 2015, $18.60, code SAQ : 13419441. Agence Elixirs:  https://www.elixirs.ca/

Des notes d’eucalyptus, de cèdre ainsi que de fruits noirs et soupçon de fruits rouges. Beau volume et amplitude en bouche. Très beau rapport qualité/prix.

 

 

Carpineto, Vino de Nobile de Montepulciano, Riserva, 2013, $29.85, code SAQ : 10319912. Agence Univins : https://univins.ca

De belles notes de cuir, de notes boisées, de cerises ainsi qu’une légère torréfaction. Bel équilibre et très beau vin.

 

 

Ciliegiolo, Azienda Il Grillesino, 2016, $17.90, code SAQ : 12280695. Agence Mark Anthony : https://markanthonywineandspirits.ca/

Un vin des plus goûteux doté d’une belle acidité bien fraîche et de belles notes de fruits noirs. Très beau rapport qualité/prix.

 

 

Poggio ai Ginepri, Bolgheri, 2015, Tenuta Argentiera, $23.35, code SAQ : 11161299. Agence Mark Anthony: https://markanthonywineandspirits.ca/

Au nez quelques notes végétales, de fruits rouges surtout sur le cassis et de fruits noirs (mûres). En bouche, c’est d’un bel équilibre avec des tannins bien présents et charpentés. Des notes de noyaux de cerises de fruits noirs et d’épices douces. Pour en savoir plus sur Tenuta Argentiera : https://goo.gl/aat843

Condé Sangiovese di Romagna, Superiore 2011, $22.80, code SAQ : 13227124. Agence Sélections Fréchette : http://www.selectionsfrechette.com/index.html

Un vin assez intense et quelque peu exubérant avec une très belle structure tannique.

 

 

Poderi Colla, Riesling, Drago, Langhe, 2016, $25.00, code SAQ : 13674266. Agece Mark Anthony: https://markanthonywineandspirits.ca/

De belles notes terpéniques (sensation de minéralité, sur des notes pétrolées), soupçon de notes citronnées. En bouche beau moelleux, acidité assez vive, c’est frais, c’est bon avec beaucoup de structure et de longueur. Très bon rapport qualité/prix. Pour tous les details sur Poderi Colla : https://goo.gl/fMYgvu

Bonne dégustation !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’expérience Chianti Classico! Voici 5 très beaux vins de l’appellation Chianti Classico DOCG à déguster.

Cette semaine avait lieu une classe de Maîtres menée de main de maître par nul autre que Véronique Rivest. Le sujet, le Chianti Classico, une des régions les plus qualitatives point de vue viticole d’Italie. L’événement était organisé par Italy Trade Commission (Délégation Commerciale d’Italie).

Chianti Classicoqu’y a-t-il à savoir? : http://www.chianticlassico.com/en/

Il y a toujours eu une confusion entre ces deux appellations DOCG : Chianti Classico et Chianti. Ce sont deux DOCG distinctes et séparées, avec des règlements de production, des zones de production différentes.

En fait, c’est en 1924 que les producteurs de la région de Chianti ont adopté le ‘’Black Rooster’’ comme symbole afin d’identifier la provenance de leurs vins. En 1932, un décret ministériel spécifique a été publié pour distinguer le Chianti fabriqué dans sa zone d’origine en ajoutant l’adjectif «Classico». Depuis lors, le vin produit dans la région hors zone géographique est appelé «Chianti», tandis que le Chianti Classico est le vin produit dans la zone de production d’origine, celle connue depuis 1716 sous le nom de «Chianti». Clair ou confus? Disons que la région du Chianti Classico est beaucoup plus petite et en général plus qualitative.

Les règles de production du vin Chianti Classico prévoient un taux minimal de 80% pour le sangiovese, cépage rouge typique de la zone. En plus du sangiovese, les autres raisins rouges de la région peuvent être utilisés dans une proportion maximale de 20%. Ces cépages comprennent des cépages autochtones comme le Canaiolo et le Colorino ainsi que des variétés «internationales» comme le Cabernet Sauvignon et le Merlot, tous recommandés et / ou autorisés pour la zone de production.

 

La classification des vins issus de la région se décline soit en Annata Chianti Classico, Riserva Chianti Classico et en une nouvelle classification Gran Selezione Chianti Classico.

Les vins :

Voici les vins qui ont retenu mon attention et ce, sans ordre de notation.

Mazzei Chianti Classico Fonteruli, 2016, Castello di Fonteruli , Castellina in Chianti, $23.95, code SAQ: 856484https://www.mdv.ca/

Des notes animales, de fruits rouges surtout sur la cerise, fruits noirs sur la prune, léger boisé ainsi que des notes typiquement épicées. En bouche bel équilibre, notes de fruits noirs avec des tannins presque charpentés et bien ronds.

 

Carpineto Chianti Classico Riserva 2015, $27.00, code SAQ: 10300023. Noté Wine Spectator 92 pts. Le 2013 est présentement disponible sur le site de la SAQ. https://univins.ca/

Des notes de fruits noirs bien mûrs, quelques notes boisées mais pas trop (c’est un riserva). En bouche c’est d’une texture riche, dense, bien concentrée.  Vraiment très bon!

 

 

Chianti Classico, Riserva, Castello di Volpaia, 2015, $39.25, code SAQ : 730416. Noté 21ième meilleur vin au monde 2014 par Wine Spectator. Le 2013 est disponible présentement sur le site de la SAQ. Cette maison est notée 3 étoiles par Daniele Cernilli (Dr. Wine) la plus haute distinction. http://www.rezin.com/

Oh! Quelle belle puissance et quelle finesse le tout dans un bel équilibre! Et quelle longueur…

 

Felsina, Berardenga, Rancia, Chianti Classico, Riserva, 2015, code SAQ : 12886671. Noté 93 pts par Wine Advocate. Le 2012 est présentement offert sur le site de la SAQ. Cette maison est notée 2 étoiles par Daniele Cernilli (Dr. Wine).  https://univins.ca/

Que dire…tellement bon! Sur des notes d’eucalyptus, de chocolat noir, beaucoup de finesse, de volume et d’amplitude en bouche. Un délice!

 

San Felice, Il Grigio, Gran Selezione, 2014, $46.50, code SAQ : 12480291. Cette maison est notée 2 étoiles par Daniele Cernilli (Dr. Wine).   http://www.chartonhobbs.com/fr/

Mon préféré! Beaucoup d’intensité aromatique avec plein de notes d’épices, de fruits rouges et noirs bien mûrs. En bouche, beaucoup de complexité de saveurs, de la puissance, de l’amplitude, avec des tannins charpentés et charnus. Et quelle finale…Le genre de vin qu’on peut boire maintenant mais qui se bonifiera avec le temps bien au repos dans votre cave ou cellier. Je n’ose même pas penser au plaisir qu’il donnera dans quelques années.

http://www.italytrade.com/site2005/francais/pages/nouvelles/index.php?m=2&article=new

#chianticlassico #blackrooster

Poderi Colla. Des vins classiques du Langhe qui allient tradition et respect du terroir…et qui offrent d’excellents rapports qualité/prix!

Poderi Colla est depuis 300 ans probablement la quintessence du Domaine familial dans le Piémont bien ancrée dans la tradition, dans le travail bien fait, le respect de la nature, dans une recherche constante de laisser la vigne s’exprimer dans ce qu’on appelle la ‘’naturalité’’ des vins. ‘’Nous connaissons tout des plus récentes avancées technologiques de la viniculture et ce, pour l’utiliser le moins possible dans l’élaboration de nos vins. Nous élaborons un produit naturel et on ne fait qu’aider la vigne à s’exprimer’’.

Comme le dit Toni Colla que nous avons rencontré hier soir au restaurant La Medusa : ‘’Notre famille a tout essayé dans les diverses appellations du Piémont étant souvent les premiers à vinifier et nous avons eu la chance au fil du temps de sélectionner les meilleurs terroirs entre autres pour le nebbiolo qui représente 60% de nos cépages plantés’’.

L’Histoire: https://www.podericolla.it/en/

Les débuts de la famille en viticulture et en viniculture datent du début du XVIII sciècle. C’est en 1909 que Pietro Colla commence à travailler au sein de l’entreprise Gancia et apprend à faire du vin mousseux en méthode traditionnelle. Plus tard, il achète une ferme dans la localité de Moncucco pour la production de muscat. Avec le temps, il y mettra sur pied une importante maison de fabrication de vins mousseux en Spumante Metodo Classico.

Bepe, le fils aîné de Pietro, reprend l’entreprise Cavaliere Prunotto en 1956 et la rend mondialement célèbre à une époque où les vins du Piémont étaient encore très peu connus. Dans les années 1960, il fut le premier dans les Langhe à vinifier séparément les raisins des meilleures positions et à inclure sur ses étiquettes le mot cru, qui revêtait une telle importance pour la protection de ce terroir. Véritable fondateur de plusieurs appellations dans le Piémont, Bepe écrira entre autres, le cahier de charge des DOC de la région d’Alba. Il sera en plus président du Consorzio di Tutela Barolo e Barbaresco et donnera leurs titres de noblesse à ces appellations des plus prestigieuses.

Tino Colla né en 1949 obtient son diplôme en œnologie et travaille en Bourgogne puis revient en Italie dans la distillation et la production de grappa et de vins rouges, blancs et mousseux. En 1986 il se joint à son frère pour gérer la société Prunetto qui restera propriété de la famille jusqu’en 1990. Lors de la vente, ils garderont les meilleures parcelles qui selon eux produiront les meilleurs vins pour les joindre à la Poderi Colla.

En fait, c’est en 1965, que Frederica (la fille de Bepe) ainsi que Tino décident de donner naissance à l’entreprise vinicole qui porte le nom de la famille Poderi Colla. Puis, le fils de Tino, Pietro, obtient son diplôme d’œnologie et en 2006 se joint à l’entreprise familiale.

La philosophie de production

La maison est à la recherche constante d’authenticité, d’originalité d’intégrité et de pureté. Ils produisent des vins sérieux, classiques qui sont le fruit de manière directe et évidente des cépages dont ils proviennent. Leurs vins sont simples du point de vue conceptuel et bénéficient de la longue expérience que la famille a acquise au fil des années. La maison n’utilise pas de bois neuf car elle ne veut pas de goût de bois mais simplement la pureté du fruit. Chaque vin a son caractère qui est l’expression du cépage, du vignoble et de la parcelle dont il provient. En fait chaque cépage de chaque parcelle est vinifié séparément.

Les Vignobles

Poderi Colla se compose de 4 entreprises agricoles pour un total de 28 hectares situés dans les Langhes :

Cascine Drago, San Rocco Seno d’Elvio, Alba. C’est la qu’est située la colline de Bricco del Drago qui produit probablement parmi les meilleurs vins d’Italie. Les cépages cultivés sont le nebbiolo, dolcetto, pinot noir, riesling rhénan.

Tenuta Roncaglia, Roncaglie, Barbaresco. Les cépages cultivés sont le nebbiolo, barbera, riesling rhénan.

Dardi Le Rose, Bussia, Monforte d’Alba. Le barolo DOCG qui est produit dans la commune de Monforte d’Alba est connu pour son élégante structure et pour sa longévité. Le cépage cultivé est le nebbiolo.

Bricco Bompé, Madonna di Como, Alba. Le cépage cultivé est la barbera.

Les vins

Nous avons dégusté 18 vins dont quelques-uns en verticale (même vin, millésimes différents) façon évidente de démontrer le potentiel de vieillissement des vins. Après quelques-uns j’ai jeté un coup d’œil à la liste de prix et c’est là que j’ai été le plus surpris et ce, de façon plus qu’agréable. La majorité des vins se trouvaient dans la fourchette des $20 à $30.00. Je vous avouerai que je croyais que les vins étaient vraiment plus chers. Et que dire du potentiel de vieillissement! Quand on prend un vin de $25.00 et qu’on déguste un millésime vieux de plus de 20 ans et que ce vin tient encore la route, il faut bien se rendre à l’évidence qu’ils ont un bon potentiel de vieillissement.

Comme je le disais, les vins de Poderi Colla sont des vins sérieux, classiques et de véritables témoins des cépages et des terroirs dont ils sont issus. J’ai dégusté plusieurs vins élaborés de nebbiolo, cépage qui a la réputation d’être quelquefois tannique. Dans le cas de Poderi Colla c’est effectivement le cas. Des vins qui sont bons tout de suite mais qui benéficieront d’un vieillissement en cave.

Certains des vins sont disponibles en importation privée. Il suffira de contacter l’agence : https://markanthony.kork.ca/

Pietro Colla, Extra Brut, 2015, Spumante, $39.00. Disponible en importation privée.

Élaboré à 90% de Pinot Noir, ce mousseux dégage des notes de pain, des notes florales ainsi que des notes herbacées. Très belle structure, acidité bien fraîche et longueur plus qu’appréciable.

 

 

 

Riesling, Cascine Drago, Langhe, 2016, $25.00, code SAQ : 13674266.

De belles notes terpéniques (sensation de minéralité, sur des notes pétrolées), soupçon de notes citronnées. En bouche beau moelleux, acidité assez vive, c’est frais, c’est bon avec beaucoup de structure et de longueur. Très bon rapport qualité/prix. Beaucoup de potentiel de vieillissement. Nous avons dégusté les millésimes 2010 et 1994 lequel présentait encore des notes de silex et des notes terpéniques avec un peu d’évolution. Ces millésimes ne sont pas disponibles.

Dolcetto d’Alba, Pian Balbo ‘’Rooster Label’’, 2016, $18.00, code SAQ: 13674362.

Les vins issus du cépage dolcetto sont normalement simples et faciles à boire. Celui-ci présente pas mal plus de structure que la moyenne. Des notes d’épices douces, de fumée (jambon fumé). En bouche le moelleux est ferme, l’acidité fraîche et les tannins charpentés. De belles notes de fruits noirs sur les noyaux de cerise. De style bien classique. Excellent rapport/prix !! Sautez sur ce vin!

Pinot Nero, Campo Romano, Cascine Drago, 2015, $38.50, disponible en importation privée.

Des notes animales, de cerises et de noyaux de cerise. Bien typé au niveau aromatique mais avec des tannins plus relevés que la moyenne. Superbe longueur et beaucoup de volume et d’amplitude.

 

 

 

Barbera d’Alba, Costa Bruna,  2015, Tenuta Roncaglia, Barbaresco, $25.00, code SAQ: 13674371.

Au nez léger côté salin qui dégage une belle sensation de minéralité, de belles notes de fruits rouges et noirs ainsi que des notes d’épices douces. En bouche bel équilibre entre le moelleux un peu ferme, une belle acidité et des tannins bien charpentés. Très belle longueur. Excellent rapport qualité/prix. Et quel potentiel de vieillissement! Nous avons aussi dégusté les millésimes 2005 et 1995 lesquels ne sont malheureusement disponibles. Le 1995 présentait des notes d’évolutions sur la prune et les tannins étaient encore bien charpentés avec beaucoup de volume et d’amplitude.

Nebbiolo d’Alba, Bacchus Label, 2015, Cascine Drago, $25.95, code SAQ : 10860346. Ce vin sera disponible en février 2019.

De belles notes de prunes, de cerises ainsi que des notes florales. En bouche les tannins sont pratiquement tanniques sur des notes d’épices et de fruits noirs avec beaucoup de volume et d’amplitude. Assez incroyable pour un vin de $25.95 !! Beau potentiel de vieillissement. Nous avons dégusté le 2009 lequel avait encore des tannins pratiquement tanniques.

Bricco del Drago, Langhe, 2010, Cascine Drago, $29.75, cépages : dolcetto et nebbiolo, code SAQ : 927590.

Des notes de fruits rouges et noirs avec quelques traces d’évolution. En bouche, bel équilibre entre une acidité fraîche et des tannins presque tanniques. Belle sensation de minéralité avec en bouche des notes de fruits noirs. Quelle longueur! Beaucoup de volume et d’amplitude.

Nous avons aussi dégusté les millésimes 2004 et 1994. Ce dernier avait des traces d’évolution mais pas tant que ça! Les tannins étaient encore très présents.

Barbaresco, 2012, Tenuta Roncaglia, $47.50, code SAQ : 11100120. Disponible en novembre 2018.

De belles notes de prunes, de fruits noirs sur la mûre, des notes d’épices douces et des notes florales. En bouche un peu de torréfaction avec des notes de fruits noirs, des tannins ‘’tanniques’’ ainsi que des notes d’épices. C’est une main de fer dans un gant de velours avec beaucoup d’élégance, du volume et de l’amplitude…Nous avons dégusté le 1998 lequel présentait des belles notes d’évolution avec des tannins encore en jeunesse!

Barolo, Bussia, Dardi Le Rose, 2012, $54.50, code SAQ : 10816775.

Nous avons dégusté les millésimes 2006 et 1996. Ce dernier avait des traces d’évolutions pas mal sur la prune et des tannins pas encore assagis. Il est bon pour encore quelques années…

 

 

 

L’événement avait lieu au restaurant La Medusa : https://www.lamedusa.ca/

https://markanthonywineandspirits.ca/

Merci à l’agence Mark Anthony pour cette belle invitation.

 

15 Coups de Cœur!! Du salon des vins d’importation privée Raspipav. Un monde de découvertes !!

En fin de semaine avait lieu ce rendez-vous des passionnés de vin. Je dis passionnés car malgré les milliers de vins disponibles à la SAQ eh bien ces hordes d’amateurs viennent à ce salon pour en découvrir encore plusieurs milliers non disponibles dans le réseau de la SAQ. Ils le sont via les 400+ agences d’importation privée au Québec. Souvent on y retrouve entre autres, des petits producteurs qui font des bijoux mais qui possiblement sont trop petits pour répondre aux demandes en volume de la SAQ ou des producteurs qui tentent de pénétrer le marché. Et que de belles découvertes j’y ai faites !!

Alors voici mes coups de cœur et ce, sans ordre de notation ou d’appréciation. Les prix que j’ai ajouté sont approximatifs et devraient être validés avec les agences. J’ai ajouté les liens des agences ainsi que les photos en fin d’article.

Les vins: 

Quinta do Covao, Touriga Nacional, 2015, $38.00, de l’agence Essencia.

Aurelia, Sparkling Rosé, 2016, $24.00 de l’agence Essencia. Un vrai mousseux de bouffe!

Philippe Gavinet, Pinot Noir, Bourgogne, 2015, $38.00, de l’agence Mon caviste. Un classique!

Cabernet-Franc du Vignoble Domaine du Fleuve, $26.00, de l’agence Mon Caviste. Surprenant!

Astronauta, Mousseux Baga, Bairrada, $32.00 de l’agence Benedictus. À découvrir. Anibal Couthino ne cesse de me surprendre avec l’ensemble de ses vins!

Oscar Tobia, Reserva (vin blanc), Rioja de l’agence Benedictus. Un de mes préférés!

Quarzit, Weingut Hexamer, Riesling, 2016, $28.50, de l’agence Calibré. Vraiment superbe!

Weingut Burg Ravensburg, Riesling, 2014, Suzlfed Lerchenberg, de l’agence Benedictus.

Pynos, Pinot Noir, San Michele ai Pianoni, Oltrepo Pavese DOC, $32.00 de l’agence du Château.

Profondo de San Michele, Rosso Riserve, San Michele ai Pianoni, Oltrepo Pavese DOC, $32.00 de l’agence du Château.

Clos Centeilles, 2007, $40.07, de l’agence Les Vignerons de Chartier.

Carignanissime de Centeilles, 2014, $26.92, de l’agence Les Vignerons de Chartier. Ces deux derniers vins étaient assez époustouflants ! Élaborés à partir de cépages et vignes oubliées.

Enfin l’ensemble des mousseux du Domaine de M. Gérard Lambert de Haute Savoie, non seulement pour ses vins délicieux mais aussi pour sa volonté de préserver et mettre en évidence les cépages Molette et Altesse de sa région.

Crémant de Savoie, Brut, Royal Seyssel et sa Cuvée Privée de l’agence Benedictus.

Les agences :

http://essencia-vins.com/

http://www.moncaviste.ca/

http://www.benedictus.ca

http://www.vins-du-chateau.com/

https://vignerons.francoischartier.ca/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un souper de fête parfait avec mes coups de cœur!!

Hier soir nous fêtions l’anniversaire de ma conjointe Linda au restaurant Clémentine à Val-David avec mes sœurs et mes beaux-frères. Puisqu’on peut y apportez son vin, il m’incombait de choisir les vins. Je me disais que ce serait chose relativement facile. Mais non, j’ai agonisé sur la tâche! J’ai passé au travers des presque 400 chroniques pour choisir quelques vins coups de cœur. Finalement après moult tergiversations (fallait que j’utilise ces mots pour me faire plaisir) ma décision est tombée telle un couperet. Bien d’autres vins auraient dü être là, mais bon, il faut ce qu’il faut. Tsé un moment donné…

Alors voici ce que nous avons dégusté hier soir :

Les champagnes :

J’avais choisi celui le Champagne Pascal Doquet, Horizon, Blanc de blancs, Brut, non millésimé, $55.50, code SAQ : 11528046. Noté 17/20 par Mr. Bulles (Guénael Revel). De l’agence Oenopole. https://oenopole.ca/

Bien goûteux et tout en finesse, ce champagne démontre au nez des légères notes de torréfaction, de fruits blancs avec un soupçon de pommes et de levures. En bouche c’est tellement agréable, tout en finesse, d’une texture crémeuse, tout en fraîcheur.  Superbe longueur bien goûteuse et rafraîchissante!

Mon beau-frère Serge féru de vins nous a aussi proposé son Champagne Fleury, Rosé de Saignée, Brut, non millésimé, $74.50, code SAQ : 11010301. Noté 17/20 par Mr. Bulles (Guénael Revel), 92 points Wine Spectator. Agence La QV. https://www.laqv.ca/

De belles notes de framboises et de fraises bien subtiles au nez, de jolies bulles bien persistantes. En bouche pas mal surprenant avec presque une trame tannique, passablement de corps, tout en fraîcheur, des plus goûteux et d’une très belle longueur. Un Champagne de bouffe!

Le rouge :

Quant au rouge, j’ai proposé un vin d’Italie, de la Sicile en fait, le Saia de la maison Feudo Maccari, 2014, cépages : Nero d’Avola, $29.75, code SAQ : 13478741. Noté 94 points Wine Advocate, 93 points James Suckling. Agence Trialto : https://trialto.com/qc/fr/

Depuis quelque temps je note que les Nero d’Avola ont évolué vers plus de fraîcheur, de finesse et d’élégance. Fini le temps des vins lourds et rustiques. Et ce vin en est un parfait exemple! Des notes de fruits noirs (cerises noires, mûres), de prunes, d’épices douces quelques notes de chocolat noir. En bouche, c’est opulent tout en étant élégant! C’est goûteux, c’est bon, tout en équilibre et en fraîcheur avec des tannins bien présents sans être dominants. C’est volumineux en bouche et d’une très belle longueur. Wow!

Le blanc :

Et le blanc!! De France, Vallée de la Loire, Saumur, Coulée de St-Cyr, Domaine St-Just, 2013, $28.30, cépage : Chenin blanc, code SAQ : 10272608. Agence Trialto : https://trialto.com/qc/fr/

Chenin blanc, un de mes cépages préféré et d’une région que j’affectionne particulièrement! Oh que c’est beau! De belles notes de cire d’abeille, léger soupçon de miel et notes de fruits blancs. En bouche, c’est la fraîcheur de ce vin qui étonne avec des notes de fruits bien frais allié à une belle acidité presque vive. Quel beau contraste! La palette aromatique de ce vin est large mais tout en équilibre. J’en boirais tous les jours, pas juste les jours de fête !!

Les accords:

Linda, ma soeur Lucie et moi avons accordé le Saia avec le succulent carré d’agneau, mon beau-frère Jacques et ma soeur Andrée avec le pavé de foie de veau et mon beau-frère Serge avec la bavette de boeuf. Le blanc a été accordé par ma sœur Nicole avec le croustillant ris de veau bien goûteux et tout en finesse et mon beau-frère Michel avec le linguini aux crevettes géantes. Quel plaisir nous avons eu !!

En passant, les coups de cœur ce n’étaient pas juste les vins! Ce sont aussi ma conjointe Linda, mes sœurs et beau-frères avec qui nous avons toujours tellement de plaisir ensemble et le restaurant Clémentine qui nous avait réservé la belle petite salle en rentrant à gauche. Et grâce à leur excellente bouffe notre souper de fête a été parfait!!

http://www.clementineresto.com

http://monsieurbulles.com/

 

 

 

Page 1 of 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén