Catégorie : $40.01 et plus (Page 1 of 6)

16 vins Coups de cœur en Bio !!

Cette semaine avait lieu la dégustation de 30 vins bio organisée par A3Q l’organisme qui représente les agences de vins, bières et spiritueux au Québec. Pour vous aider à vous retrouver dans ces différentes catégories, vous trouverez quelques tableaux que j’ai développé en fin d’article.

Disons d’emblée que l’ensemble des vins étaient très bons et que ça été une très belle dégustation. La majorité des vins étaient issus de l’agriculture biologique ou en biodynamie. Pas ou peu de vins dits  »nature » qui peuvent parfois être instables et présenter de drôles d’odeurs. Ces vins plus souvent qu’autrement utiliseront beaucoup moins de sulfites, aucun produit chimique et auront tendance à laisser plus de place aux arômes de fruits.

Les vins blancs

Balzi, Grillo, Casa Vinicola Natale Verga, Bio, Italie, Sicile, 2017, $18.00, code SAQ : 13640584.

Agence Tocade

J’ai trouvé ce vin différent des autres blancs. Il avait au nez comme une note de cèdre, de fruits exotiques ainsi que des notes bien florales ainsi que des notes légèrement herbacées. En bouche beaucoup de fraîcheur, un rappel des notes perçues en bouche, beaucoup d’équilibre et une longueur moyenne.


Balzi, Grillo, Casa Vinicola Natale Verga, Bio, Italie, Sicile, 2017

Casal di Serra, Verdicchio dei Castelli di Jesi, Umani Rochi, Italie, Les Marches, Bio, 2017, $19.90, code SAQ : 10254725.

Agence Montalvin

Au nez des notes légèrement beurrées qui s’estompent assez rapidement pour laisser la place aux notes de fruits blancs et exotiques d’intensité moyennement aromatique. En bouche la texture est assez riche, légèrement grasse et l’acidité est équilibrée. Ce vin présente une belle structure et produit une belle sensation de minéralité. La longueur en bouche est des plus appréciable. Un vin à acheter assurément!


Casal di Serra, Verdicchio dei Castelli di Jesi, Umani Rochi, Italie, Les Marches, Bio, 2017

Domaine de la Garrelière, Cuvée Cendrillon, Vallée de la Loire, Touraine, 2017, Bio, $27.40, cépage : Sauvignon blanc, code SAQ : 10211397.

Agence Bambara

Au nez, des notes de miel, des notes florales, moyennement aromatiques avec un soupçon d’agrumes et de notes herbacées. En bouche, la texture est riche, légèrement grasse avec une belle acidité fraîche. De belles notes de pêches, d’agrumes et de pommes se laissent découvrir ainsi qu’une belle sensation de minéralité. Ce vin doté d’une belle structure et présente une longueur appréciable.


Domaine de la Garrelière, Cuvée Cendrillon, Vallée de la Loire, Touraine, 2017

Blés, Blanco, Bodega Aranleon, Espagne, Valencia, Joven, Bio, 2018, cépages : Macabeo 60%, Sauvignon blanc 40%, $13.95, code SAQ : 13792422.

Agence Univins

J’ai rencontré la productrice l’année dernière et lors de la dégustation j’en avais conclu que ce vin représentait une valeur sûre. Cette dégustation me le confirme. Au nez, le vin est bien aromatique avec ses belles notes florales et ses notes de fruits blancs et exotiques. En bouche c’est tout en équilibre avec un beau moelleux, une acidité presque équilibrée, de superbes notes de fruits frais et une légère amertume en fin de bouche. Vraiment le meilleur des deux mondes avec le Macabeo et le Sauvignon blanc!


Blés, Blanco, Bodega Aranleon, Espagne, Valencia, Joven, Bio, 2018

Verdejo, Paso a Paso, Bodegas Volver, Espagne, La Mancha, 2018, Bio, $14.85 (spécial $13.85), code SAQ : 13466803.

Agence La Céleste Levure

Au nez j’avais l’impression de boire un Riesling du au fait que le vins dégageait comme des odeurs légèrement pétrolées typiques à ce cépage. Un vin bien droit comme je les aime avec de belles notes citronnées. En bouche la texture est légèrement grasse et l’acidité bien fraîche. Vraiment cette sensation de minéralité colle à la peau de ce vin avec un rappel des notes d’agrumes. Vraiment une belle longueur. Tout ça pour un vin sous la barre des $15.00!! Excellent rapport qualité/prix.


Verdejo, Paso a Paso, Bodegas Volver, Espagne, La Mancha, 2018

Chardonnay, Bonterra, Californie, Mendocino, Bio, 2018, $18.95, cépages : Chardonnay 89%, Viognier 6%, Muscat 3%, Roussanne 2%, code SAQ : 342436.

Agence Escalade

Que ce vin est aromatique et charmeur! L’ajout des cépages rhodaniens y est certainement pour quelque chose! Au nez, ce vin est très floral et bien aromatique avec des notes de fruits blancs surtout sur des notes de pêches. En bouche la texture est légèrement grasse, l’acidité équilibrée avec des notes quelque peu boisées qui se mélangent aux notes de fruits blancs bien mûrs. Beaucoup de charme dans ce vin! Un vin passe-partout. Un bel achat à ce prix!


Chardonnay, Bonterra, Californie, Mendocino, Bio, 2018

Chardonnay, Morning Fog, Wente Wineyards, Californie, Central Coast, 2017, Bio, $18.90, code SAQ: 10754084.

Agence Importation Épicurienne 

Un de mes préférés de la dégustation! J’ai rencontré la propriétaire du Domaine l’année dernière et j’avais grandement apprécié ses vins qui étaient assez aériens et tout sur le fruit! Ce que je retiens de ce vin c’est son équilibre le gras de sa texture et sa longueur en bouche. Tout ça pour un vin sous la barre des $20.00.

Au nez, le vin est bien aromatique sur les fruits bien mûrs surtout sur la pêche avec des notes légèrement boisées bien intégrées…et pas trop. En bouche la texture est assez grasse avec une acidité équilibrée qui offre une belle dualité entre les deux. Beaucoup de fruit en bouche avec en finale une longueur appréciable. J’aime bien ce vin et je suis sûr que vous aussi l’apprécierez.


Chardonnay, Morning Fog, Wente Wineyards, Californie, Central Coast, 2017

Le rosé

Buti, Nages, Michel Gassier, Costières de Nîmes, 2018, Bio, $14.80, code SAQ : 427625.

VinsFins l’Agence

Bien aromatique ce rosé de Michel Gassier. Au nez c’est un rosé bien charmeur avec ses notes florales et de petits fruits rouges. La texture est légèrement grasse pour un rosé avec une belle acidité ce qui lui donne beaucoup de fraîcheur. En bouche il a comme un petit goût bonbon vraiment pas vilain, c’est très goûteux et des plus agréable.


Buti, Nages, Michel Gassier, Costières de Nîmes, 2018

Les Rouges

Perrin Nature, Côtes du Rhône, 2016, Bio, $18.55, cépages : Grenache 95%, Syrah 5%, code SAQ : 918821.

Agence Authentic

Ce vin m’a impressionné car je le goûtais après un vin assez puissant de presque $50.00 et je me suis comme noté mentalement qu’il allait se faire écraser par le vin précédent. Eh que non!  Au nez des notes animales sur le cuir ainsi que quelques notes de fruits noirs comme la mûre. En bouche c’est le côté sphérique du vin allié à l’intensité des notes de fruits qui m’ont séduit. Alors que le moelleux et l’acidité sont des plus équilibrés c’est le juteux et le croquant des notes de fruits qui s’éclatent en votre bouche. Beaucoup de fraîcheur et d’intensité. Vraiment surprenant. Un de mes préférés de la dégustation. Achetez ça à la caisse!


Perrin Nature, Côtes du Rhône, 2016

Château Coupe Roses, Les Plots, Languedoc-Roussillon, 2017, $20.55, Bio, cépages : Syrah 60%, Grenache 25%, Mourvèdre 15%, code SAQ : 914275.

Agence Rézin

Au nez, des notes de fruits rouges frais et bien mûrs qui lui donnent un petit côté bien charmeur. La texture et l’acidité sont bien équilibrées alors que les tannins sont charpentés et tissés bien serré, bien présents mais pas trop. En bouche on retrouve des notes d’épices, de fruits noirs bien juteux qui sauront vous satisfaire.


Château Coupe Roses, Les Plots, Languedoc-Roussillon, 2017

Domaine de Petit Roubié, Syrah, Languedoc-Roussillon, 2017, Bio, $18.00, code SAQ : 11703502.

Agence Sélections Oeno

Un de mes préférés! Au nez, de belles notes de fruit rouges bien frais (fraises et framboises) ainsi que de fruits noirs (mûres) et d’épices douces. Ce vin est tout en équilibre avec des tannins légèrement charpentés avec comme une certaine élégance et un côté féminin vraiment agréable. C’est juteux, croquant, plein de notes fruitées et d’épices avec son petit côté poivré. À $18.00, on achète ça à la caisse!


Domaine de Petit Roubié, Syrah, Languedoc-Roussillon, 2017

Nero d’Avola, I Balzi, Casa Vinicola Verga, Sicile, 2018, $16.55, Bio, code SAQ: 13806134.

Agence Tocade

Un Nero d’Avola un peu moins typé mais des plus satisfaisant. Au nez, des notes animales sur le cuir ainsi que des notes de fruits rouges bien mûrs. En bouche les tannins légèrement rustiques sont particulièrement charpentés sans être asséchants. Les saveurs en bouche sont particulièrement intenses surtout sur les fruits rouges bien mûrs. Mettons que c’est goûteux! C’est juteux, croquant et tout sur le fruit! Pour les amateurs de ce cépage…Moi j’ai bien aimé!


Nero d’Avola, I Balzi, Casa Vinicola Verga, Sicile, 2018

Monastrell, Luzon, Organic, 2017, Espagne, Jumilla, Bio, $15.30, code SAQ : 10985780.

Agence Univins

Un vin Wow! Un nez des plus charmeur avec de belles notes de fruits frais (fraises et framboises). En bouche le moelleux et l’acidité sont en un bel équilibre avec des tannins charpentés. C’est l’intensité des saveurs et des arômes qui étonne avec quelques notes herbacées bien fraîches, beaucoup de fruits noirs bien frais et quel volume en bouche! Avec une longueur assez intense. Il ne m’a pas laissé indifférent! Superbe rapport qualité/prix! Surprenant.


Monastrell, Luzon, Organic, 2017, Espagne, Jumilla

Petite, Petit, Michael David Winery, Californie, Lodi, 2016, $25.95, Bio, cépages : Petite Syrah 85%, Petit Verdot 15%, code SAQ : 12182551.

Agence Importation Épicurienne

Un autre vin que j’ai bien aimé. Au nez bien aromatique avec des notes de fruits rouges mûrs, de notes boisées, de moka et en filigrane une note herbacée. Vraiment très charmeur. Les tannins c’est entendu (la petite syrah étant un cépage tannique) sont particulièrement charpentés mais pas asséchants et le volume en bouche hallucinant avec beaucoup d’intensité sur les notes de fruits. Pas mal beau!


Petite, Petit, Michael David Winery, Californie, Lodi, 2016

Domaine de Thalabert, Crozes Hermitage, Paul Jaboulet Aîné, Vallée du Rhône Septentrionale, 2016, Bio, $47.50, code SAQ : 14024935.

Agence LBV International

Ce vin était clairement dans une classe à part de par son prix, son appellation et de par la réputation de la maison. Un vin tout en puissance et en élégance. Au nez des notes de poivre ainsi que des notes boisées et animales sur le cuir. En bouche c’est la volupté, le charme du vin qui étonnent.  C’est l’harmonie entre le moelleux assez riche, l’acidité bien présente et les tannins charpentés et tissés bien serré. Et quelle longueur …


Domaine de Thalabert, Crozes Hermitage, Paul Jaboulet Aîné, Vallée du Rhône Septentrionale, 2016

Le limoncello

Pallini, Limoncello, 500 ml, $20.45, code SAQ : 12104878.

Agence InVino

Je ne suis pas connaisseur de Limoncello mais j’ai bien apprécié celui-ci. Très aromatique au nez avec comme des notes de tartes au citron bien fraîche et quelques notes lactées. La texture est assez consistante, les saveurs très persistantes et d’une belle longueur. Très bon!


Pallini, Limoncello

Vins Bios – tableaux

Les vins de Château Arnauld – une nouveauté au Québec !! Un superbe Cru Bourgeois!


Château Arnauld, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2012, $60.00, cépages : Cabernet-Sauvignon 64%, Merlot 36%, code SAQ 13987772

Quelques notes mentholées, de cèdre et de fruits rouges et noirs frais et bien mûrs. En bouche, beaucoup d’équilibre et d’élégance avec des tannins charpentés bien souples et tissés serré. ‘’Une main de fer dans un gant de velours’’. Pratiquement les deux-tiers de ce vin sont élaborés avec du Cabernet-Sauvignon ce qui lui donne plus de puissance et de tension. Vraiment une très belle réussite!

Château Arnauld

Château Arnauld

‘’C’est au cœur du Médoc, sur le plateau d’Arcins, que nous avons choisi de faire renaître religieusement le Château Arnauld, un cru d’exception, d’un terroir d’exception. Entre Margaux et Moulis, cette propriété est située sur une des plus belles croupes de graves qui fait aussi la réputation de ses voisins, les Châteaux Chasse-Spleen et Poujeaux’’.

Cette propriété de 17 hectares a été acquise en 2007 et est constituée de vignes qui ont en moyenne 45 ans plantées avec 10,000 pieds de vignes à l’hectare tout comme les Grands Crus (Mouton Rothschild par exemple). Les vins de ce Château sont vendangées à la main, les raisins sont sélectionnés avec tri optique, ils sont vinifié avec macération à froid puis vieillissement dans des barriques 100% neuves.

Château Arnauld

Découvrez le classicisme des vins des Vignobles de Larose. Superbes Crus Bourgeois!

J’ai eu le plaisir de déguster quelques vins des Vignobles de Larose au restaurant La Prunelle avec le Directeur Général et Maître de Chai, Franck Bijon, l’ambassadrice de la marque Manon Morel et  Kenneth Edward Gunn de l’agence Marchands des Amériques. 

Franck Bijon, Claude Lalonde (Vinformateur)

Nous avons en fait dégusté 5 vins, tous des Crus Bourgeois, dont le Château Larose Trintaudon 2011 et 2015, Château Larose Perganson 2008 ainsi que les nouveaux arrivages pour le marché du Québec du Château Arnauld 2012 et 2014.

Vignobles de Larose

Tous les vins exhibaient la finesse, l’élégance et l’équilibre résultats d’une maîtrise quasi-parfaite du processus de vinification qui comporte entre autres, une ‘’extraction maîtrisée’’, un contrôle minutieux de la maturation des raisins, l’instauration d’une agriculture durable exemplaire et des investissements importants avec un objectif qualitatif. Étant donné le haut niveau de qualité des vins, on peut dire sans se tromper, que ces derniers offrent un excellent rapport qualité/prix.

La dégustation

Château Larose Trintaudon, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2011, cépages : Merlot 58%, Cabernet-Sauvignon 42%, $33.01.

Ce vin est disponible en importation privée en contactant l’agence: https://goo.gl/jy3hEP

Le millésime 2011 est considéré comme un millésime classique tout comme les 85, 88, 2001 et 2011. Le climat a été frais ce qui a ralenti la maturation des raisins et par le fait même, a donné ce qu’on pourrait appeler ‘’le vrai profil d’un vin de Bordeaux’’.

Des notes de fruits rouges mûrs (fraises) et bien frais, des notes épicées, de cèdre, de tabac ainsi qu’un soupçon de vanille et de notes boisées bien intégrées. En bouche, le vin est sphérique avec un beau volume, une texture riche et des tannins charpentés tissés bien serré. Des notes de fruits sur le cassis, la cerise, bien juteux et croquant. Superbe longueur, bien aérien et d’une grande buvabilité. Essayez de n’en boire qu’une bouteille… Excellent rapport qualité/prix.


Château Larose Trintaudon, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2011

Château Larose Trintaudon, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2015, $26.80, cépages : Merlot 60%, Cabernet-Sauvignon 40%, code SAQ : 11835388.

Le millésime 2016 sera disponible à l’automne 2019 en approvisionnement continu.

Le millésime 2015 est caractérisé par un profil aromatique particulièrement intense avec beaucoup de charme et de séduction. Un excellent millésime qui a permis de produire des vins sphériques tout en fraîcheur avec des tannins soyeux et bien enrobés et d’une longueur interminable.

L’équilibre est quasi-parfait entre les tannins d’un grain bien fin et la délicatesse et l’élégance. Il a été élaboré selon une extraction bien maîtrisée qui ne produit rien de sec ni de dur. En fait, rien d’asséchant ici.

Des notes de fruits mûrs bien frais bien dominantes et quelques notes boisées bien intégrées qui ajoutent à la complexité du vin sans masquer le fruit. En bouche, la texture est bien riche, l’acidité bien fraîche et les tannins presque charpentés, assez ronds et tissés serré. Beaucoup d’équilibre, de finesse et d’élégance pour un vin de ce prix. En fait, si vous avez un vin de Bordeaux à acheter, ce serait bien celui-ci!


Château Larose Trintaudon, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2015

Château Larose Perganson, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2008, $39.08, cépages : cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 45%, Petit Verdot 5%.

Le millésime 2008 est disponible en importation privée en contactant l’agence. Pour les autres millésimes, ce vin est disponible à la SAQ en approvisionnement par lots. Le millésime 2010 ($34.75) est disponible dans 11 succursales SAQ. Le 2012 sera disponible en 2019. À suivre…

Le millésime 2008 a été un peu plus difficile et plus compliqué surtout quant à l’obtention de la maturité des raisins pour le Cabernet-Sauvignon. On aura réussi à faire du très beau malgré le climat.

Au nez des notes viandées, de cèdre, de tabac avec quelques notes d’évolution et de notes boisées bien intégrées. En bouche le vin est assez intense et d’une matière plus dense avec passablement de volume et d’amplitude et des tannins plus charpentés et tissés bien serré. De belles notes de fruits noirs bien juteux et croquants et quelques notes sur les noyaux de cerises.


Château Larose Perganson, Cru Bourgeois, Haut-Médoc

Château Larose Perganson, Cru Bourgeois, Haut-Médoc

Les vins de Château Arnaud – une nouveauté au Québec

Château Arnaud

‘’C’est au cœur du Médoc, sur le plateau d’Arcins, que nous avons choisi de faire renaître religieusement le Château Arnaud, un cru d’exception, d’un terroir d’exception. Entre Margaux et Moulis, cette propriété est située sur une des plus belles croupes de graves qui fait aussi la réputation de ses voisins, les Châteaux Chasse-Spleen et Poujeaux’’.

Cette propriété de 17 hectares a été acquise en 2007 et est constituée de vignes qui ont en moyenne 45 ans plantées avec 10,000 pieds de vignes à l’hectare tout comme les Grands Crus (Mouton Rothschild par exemple). Les vins de ce Château sont vendangées à la main, les raisins sont sélectionnés avec tri optique, ils sont vinifié avec macération à froid puis vieillissement dans des barriques 100% neuves.

Château Arnaud

Château Arnaud, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2012, autour de $60.00, , cépages : Cabernet-Sauvignon 64%, Merlot 36%, disponible à la SAQ début mai 2019.

Quelques notes mentholées, de cèdre et de fruits rouges et noirs frais et bien mûrs. En bouche, beaucoup d’équilibre et d’élégance avec des tannins charpentés bien souples et tissés serré. ‘’Une main de fer dans un gant de velours’’. Pratiquement les deux-tiers de ce vin sont élaborés avec du Cabernet-Sauvignon ce qui lui donne plus de puissance et de tension. Très belle réussite!


Château Arnaud, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2012

Château Arnaud, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2014, cépages : Cabernet-Sauvignon 63%, Merlot 27%, Petit Verdot 10%.

Ce millésime est disponible en importation privée en contactant l’agence.

Au nez quelques notes mentholées et herbacées bien fraîches ainsi qu’un soupçon de torréfaction. D’un très bel équilibre avec des tannins charnus assez puissants bien élégants et des notes de fruits noirs et réglissées. Superbe longueur…


Château Arnaud, Cru Bourgeois, Haut-Médoc, 2014

Vignobles de Larose

Restaurant La Prunelle

La structure, la finesse et l’élégance des vins de Paul Jaboulet Aîné!

Hier avait lieu une dégustation des vins de Domaines Paul Jaboulet Aîné avec M. Adrien Laurent, Directeur de Opérations du Domaine. Maison fondée en 1834, cette dernière a été vendue à la famille Frey en 2006 et Caroline Frey Oenologue et propriétaire, en a l’entière responsabilité. Fait à noter, elle a donné une impulsion qualitative et bio au Domaine lequel est entièrement bio depuis 2016. Même les vignobles de Crozes-Hermitage et de l’Hermitage sont en biodynamie. L’agence LBV organisait cette dégustation à leurs nouvelles facilités à Beloeil. http://www.lbvinternational.com/

Caroline Frey, Oenologue et propriétaire

Un total de 9 vins étaient à déguster provenant autant de la Vallée du Rhône Septentrionale que Méridionale. En général, ils étaient tous d’un très bel équilibfre entre la structure et la finesse et l’élégance surtout en ce qui concerne les vins de Crozes-Hermitage et de Saint-Joseph. Le rapport qualité/prix de l’ensemble des vins dégustés est vraiment très bon.

Dégustation des vins de Domaine Paul Jaboulet Aîné, agence LBV

La dégustation

Vin Blanc

Les Sauvagères, 2017, Saint-Péray, Vallée du Rhône Septentrionale, $28.75, cépages : Marsanne, Roussanne.

Disponible en importation privée en contactant l’agence. Ce vin est à venir

Belle sensation de minéralité avec des notes de fruits blancs, de noisettes avec un soupçon d’agrumes. En bouche c’est cette sensation de minéralité qui prédomine avec une texture assez riche, un soupçon d’agrumes ainsi qu’une très belle longueur.


Les Sauvagères, 2017, Saint-Péray, Vallée du Rhône Septentrionale

Vin Rouges

Les Traverses. 2016, Ventoux, Vallée du Rhône Méridionale, $16.70, cépages : Grenache 80%, Syrah 20%, code SAQ : 543934. Spécialité par lot.

De belles notes de cerises, de fraises, de framboises avec un léger soupçon de fruits noirs. En fait c’est le fruit qui prédomine. En bouche, c’est d’un bel équilibre avec une belle fraîcheur et des tannins équilibrés. On a un rappel des notes de fruits bien frais sur la cerise, c’est juteux, croquant avec un peu de notes épicées. Ce vin offre un excellent rapport qualité/prix.

Les Traverses, 2016, Ventoux

Parallèle 45, 2016, Côtes du Rhône, $16.05, cépages : Grenache 60%, Syrah 40%, code SAQ : 332304. Produit courant.

La cuvée de ce vin suit le mouvement apporté à l’ensemble du Domaine et devient maintenant en bio. Le label sera maintenant identifié avec une abeille, emblème de l’engagement de la maison dans l’agriculture biologique.


Parallèle 45, 2016, Côtes du Rhône

Au nez, des notes de cerises, de noyaux de cerises et de fruits rouges bien frais comme on le retrouve souvent dans les vins issus de l’agriculture bio. Toute la place est laissée aux fruits. En bouche, on ressent les notes de la Syrah avec des tannins plus structurés et des notes d’épices qui s’entremêlent avec les notes de fruits noirs et un soupçon de notes herbacées. Une valeur sûre dans le paysage vinicole !!


Parallèle 45, 2016, Côtes du Rhône

Biographie, 2015, Côtes du Rhône, $22.55, cépages : Grenache, Syrah, Mourvèdre.

Ce vin est disponible en importation privée en contactant l’agence.

Au nez, comme une crème de fruits rouges et de fruits noirs avec une dose de fraîcheur qui provient de notes d’eucalyptus. En bouche, bel équilibre entre la texture et l’acidité bien fraîche et les tannins presque charpentés. Quelques notes chocolatées entremêlées de notes d’eucalyptus qui lui confèrent cette belle fraîcheur. Vraiment très beau!


Biographie, 2015, Côtes du Rhône

De Père en Filles, 2016, Côtes du Rhône Villages, Plan de Dieu, $26.45, cépages : Grenache 80%, Syrah 10%, Mourvèdre 10%.

Ce vin disponible en importation privée en contactant l’agence. À venir.

Des notes d’épices, de prunes ainsi qu’un soupçon de caramel. En bouche la texture est riche et le vin est généreux avec un beau volume et une belle amplitude. Belle structure avec des tannins charpentés et une longueur appréciable. Un de mes préférés!


De Père en Filles, 2016, Côtes du Rhône Villages, Plan de Dieu

Les Jalets, 2015, Crozes-Hermitage, $27.85, cépage : Syrah 100%, code SAQ : 13390597. Spécialité par lot.

De belles notes animales, viandées ainsi que des notes de fruits noirs, de prunes et de réglisse. En bouche la texture est bien riche avec des tannins bien charpentés tissés bien serré. Beaucoup de volume et d’amplitude, c’est juteux et délicieux!


Les Jalets, 2015, Crozes-Hermitage

Les Cyprès, 2016, Vacqueyras, $28.95, cépages : Grenache, Syrah, Mourvèdre.

Ce vin est disponible en importation privée en contactant l’agence. À venir.

Des notes de prunes, de mûres bien mûres ainsi qu’un soupçon de cassis. D’un bel équilibre, les tannins sont bien charpentés avec quelques notes de cèdre, de notes herbacées, d’épices et beaucoup de fraîcheur, de volume et d’amplitude.


Les Cyprès, 2016, Vacqueyras

Le Grand Pompée, 2016, Saint-Joseph, $32.50, cépage : Syrah 100%, code SAQ : 14095371. Spécialité par lot. À venir.

Des notes animales, viandées bien typées, de fruits rouges bien mûrs ainsi qu’une note de réglisse. D’un superbe équilibre entre la structure et la finesse du vin. Belle élégance!!


Le Grand Pompée, 2016, Saint-Joseph

Domaine de Thalabert, 2016, Crozes-Hermitage, $47.50, cépage : Syrah 100%, code SAQ : 12746571. Spécialité par lot.

De belles animales, viandées, de fruits noirs bien mûrs, d’olives noires et d’épices. Mon vin préféré avec son bel équilibre entre la puissance et la finesse et l’élégance. D’une superbe structure avec des tannins fins mais bien présents. Bel exemple d’un très beau Crozes-Hermitage.


Domaine de Thalabert, 2016, Crozes-Hermitage

Pour en savoir plus sur le Domaine Paul Jaboulet Aîné : https://www.paul-jaboulet-aine.fr/

M. Adrien Laurent, Directeur des Opérations, Paul Jaboulet Aîné, La Chapelle Hermitage, Château La Lagune, Château Corton C.

De très beaux coups de cœur de par le monde !!

Cette semaine avait lieu la dégustation de divers produits de l’agence Trialto. Lors de cet événement nous avons eu de plus l’occasion de déguster les Zinfandels de la maison Turley avec nulle autre que Christina Turley. Vous trouverez les notes de cette dégustation dans un article séparé en cliquant sur le lien: https://goo.gl/p3h7je

Alors je vous fait part des vins qui ont retenu le plus mon attention sur l’ensemble de cette dégustation. Je vous souhaite de belles émotions!

Dégustation des vins de l’agence Trialto

Les blancs

Huber, Riesling Engelsberg, Basse-Autriche, Traisental, 2017, $22.65, sucre : 7.7 g/l, code SAQ : 13675841.

Vraiment différent ce vin! Au premier abord il était peu aromatique puis après quelques minutes se dégage une note particulièrement minérale typique au Riesling. Puis se pointent des notes d’agrumes et de fruits blancs qui créent une belle complexité avec cette belle sensation de minéralité. En bouche l’acidité est bien fraîche et les notes d’agrumes reprennent le dessus avec un soupçon de zeste le tout culminant en une belle longueur.


Huber, Riesling Engelsberg, Basse-Autriche, Traisental, 2017

Montresor, Soave, Fattorie Soave Classico, Italie, Vénitie, 2017, $20.00, cépage : Garganega 100%, code SAQ : 13863745.

J’aime beaucoup les Soave et en particulier celui-ci. Au nez, de belles notes de pêches, d’abricots, quelques notes florales et comme une petite sucrosité genre bonbon vraiment pas vilaine. En bouche la texture est riche un peu grasse avec une acidité assez fraîche. Franchement agréable!


Montresor, Soave, Fattorie Soave Classico, Italie, Vénitie, 2017

Les rouges

Montresor, Valpolicella, Fattorie Classico Superiore, Italie, Vénitie, $24.00, 2015, cépages : Corvina 50%, Rondinella 50%, code SAQ : 13863737.

Au nez des notes de fruits bien mûrs comme une crème de fruits rouges et quelques notes d’épices. En bouche tout est en équilibre avec des tannins presque charpentés et d’une belle structure. Belles notes d’épices avec des arôme fruités d’une belle profondeur.


Montresor, Valpolicella, Fattorie Classico Superiore, Italie, Vénitie, 2015

Lungarotti, Torgiano, Rubesco, Italie, Ombrie, 2013, $18.20, cépages : Sangiovese 90%, Colorino 10%,  code SAQ : 41947. Le 2014 est disponible à $19.00.

Au nez de belles notes de fruits bien mûrs mais pas du tout confiturés surtout sur la cerise avec quelques notes épicées. Bien équilibré, ce vin possède des tannins charpentés tissés bien serré. En bouche de beaux arômes floraux ainsi qu’un rappel des notes de fruits rouges et noirs. Belle amplitude et volume.


Lungarotti, Torgiano, Rubesco, Italie, Ombrie, 2013

Fanti, Brunello di Montalcino, 2013, 2013, $71.50, cépage : Sangiovese 100%, code SAQ : 11191885.

Au nez des notes bien typées de Brunello avec du tabac, des prunes, oserais-je dire aussi comme un soupçon de banane très mûre. En bouche c’est opulent, d’une texture bien riche avec des tannins charpentés tissés bien serré. Et quelle longueur…et quel volume en bouche.


Fanti, Brunello di Montalcino, 2013

Ortas Prestige, Cave de Rasteau, Rasteau, 2013, $24.95, cépages : Grenache 50%, Syrah 35%, Mourvèdre 15%, code SAQ : 952705.

Un de mes préférés pour ‘’l’ensemble de son œuvre’’ et pour son excellent rapport qualité/prix, même à ce prix !!  Au nez, comme une crème de fruits très mûrs sur les prunes et les mûres avec une touche de vanille et quelques notes épicées. En bouche la texture est assez moelleuse et les tannins bien charpentés. J’ai beaucoup apprécié son volume et amplitude en bouche et l’impression de générosité qu’il laisse. À acheter à la caisse!!!


Ortas Prestige, Cave de Rasteau, Rasteau, 2013

Jean-Louis Chave, Sélection Hermitage, Farconnet, 2014, $77.75, cépage : Syrah 100%, code SAQ : 13899810.

On parle ici d’une grosse pointure! Tout un vin! Au nez comme des notes animales qui se dissipent pour laisser toute la place aux notes de fruits noirs sur la mûre, les épices et de belles notes florales. En bouche c’est une merveille d’équilibre et de profondeur des arômes, toujours en finesse et en élégance. Beaucoup de volume et d’amplitude avec des tannins bien charpentés. Simplement wow!


Jean-Louis Chave, Sélection Hermitage, Farconnet, 2014

Des Zinfandels intenses et savoureux! Les Zins de Turley Wine Cellars!

Belle rencontre avec Christina Turley Directrice des ventes et du Marketing chez Turley Wine Cellars. L’événement avait lieu à l’agence Trialto et nous avons eu le plaisir de déguster 5 des vins de la maison élaborés à partir du cépage Zinfandel : https://trialto.com/qc/fr/.

Christina Turley et Claude Lalonde (Vinformateur)

Turley Wine Cellars : http://www.turleywinecellars.com/

Tout d’abord quelques mots au sujet de la maison Turley. Ce domaine familial a vu le jour en 1893 et à ses débuts produisait 6 vins différents issus de 6 vignobles différents. De nos jours la maison produit 47 vins différents à partir d’environ cinquante vignobles différents. Elle est propriétaire et ou gère environ 70% de l’ensemble des vignobles.

Turley Wine Cellars

Plusieurs éléments sont très particuliers à cette maison. Tout d’abord elle produit ses vins à partir de très vieilles vignes. Par exemple 14 de ces vignobles ont des vignes de plus de 100 ans. Beaucoup ont des vignes de 50 ans et plus. C’est l’élément le plus distinctif de la maison. Ces vieilles vignes résistent bien aux sécheresses de la Californie car leurs racines se sont enfoncées profondément dans le sol au fil des années. Ces vieilles vignes ont des rendements beaucoup plus faibles et donnent environ 15 hectolitres à l’hectare ce qui est très faible.


Turley Wine Cellars

 L’ensemble de la production est en agriculture organique. Beaucoup des vins de la maison sont des ‘’single vineyards’’ et sont produits en très petites quantités et reflètent donc le terroir de chacun de ces vignobles. Dans l’élevage des vins, on utilise que des levures indigènes (aucune commerciales) et les barriques utilisées sont à 80% françaises et 20% américaines.

Le Zinfandel est probablement le cépage le plus typiquement américain. On n’en retrouve que très peu ailleurs.  Il est assez difficile à faire pousser et à obtenir une maturité du fruit qui soit uniforme. Il n’est pas rare lors des vendanges de trouver sur la même grappe des raisins à pleine maturité, des raisins verts et des raisins trop mûrs. Il faut beaucoup d’attention pour ne sélectionner que les bons fruits lors de ces vendanges. En fait, le climat influence beaucoup ce cépage.


Turley Wine Cellars

Selon Christina, le Zinfandel donne des vins qui ressemblent beaucoup aux vins du sud de la France du au fait que ce sont des vins de soleil et peuvent être généreux en alcool. Leurs tannins sont souvent équilibrés et dans certains cas charpentés. Les Zin peuvent aussi ressembler aux Amarone de par la profondeur et l’intensité de leurs saveurs.

La dégustation

L’ensemble des vins proviennent de vignes assez anciennes, sont élaborés à 100% de Zinfandel et sont vieillis dans des barriques françaises et en général usagées. Ce qui donne des vins de caractère aux arômes et saveurs assez intenses. Dans l’ensemble tous très bons et à acheter les yeux fermés.  Vous ne serez pas déçus. Le seul hic, il n’y en a malheureusement peu dans les succursales de la SAQ.

Turley Wine Cellars, Zinfandel Juvenile, 2015, $42.00, cépage: Zinfandel 100%, code SAQ : 13210453.

Des notes de fruits assez mûrs sur les prunes, quelques notes de tabac, belle intensité des arômes. En bouche la texture est riche, l’acidité bien fraîche et les tannins sont équilibrés presque charpentés. Puis des saveurs assez intenses de raisins secs et de chocolat avec une finale longue et généreuse.


Turley Wine Cellars, Zinfandel Juvenile, 2015

Turley Wine Cellars, Zinfandel Juvenile, 2016, $40.25, cépage: Zinfandel 100%, code SAQ : 13851437.

Le nez de ce vin était moins expressif que le 2015 et après quelques minutes de belles notes de fruits bien frais sont remontées à la surface. Les tannins sont un peu plus charpentés que le 2015, la texture est bien riche et ce vin offre de belles notes de fruits noirs bien juteux. Ce vin m’est apparu plus équilibré, plus droit et un peu moins intense que le 2015.


Turley Wine Cellars, Zinfandel Juvenile, 2016

Turley Wine Cellars, Zinfandel Old Vines, 2015, $47.00, cépage: Zinfandel 100%, code SAQ: 13620786.

Des notes de prunes, de tabac, d’eucalyptus un peu moins intenses que le Juvenile 2015. En bouche c’est la finesse du vin qui prédomine. La texture est riche, l’acidité bien fraîche et les tannins équilibrés. De belles notes de raisins secs d’une belle concentration et assez intenses. Beaucoup de profondeur et de longueur. Vraiment très beau!!


Turley Wine Cellars, Zinfandel Old Vines, 2015

Turley Wine Cellars, Zinfandel Fredericks, Sonoma Valley, 2015, $71.00, cépage: Zinfandel 100%, code SAQ: 13619523.

Ce vin n’est pas présentement disponible à la  SAQ. Des notes assez intenses de crème de prunes, de fruits rouges bien frais. La couleur de ce vin est violette et presque opaque. La texture est de plus riche et les tannins ben charpentés. Les saveurs de fruits sont très intenses avec beaucoup de volume et d’amplitude. Wow!! Mon vin préféré!


Turley Wine Cellars, Zinfandel Fredericks, Sonoma Valley, 2015

Turley Wine Cellars, Zinfandel Cedarman, Howell Mountain, 2015, $62.25, cépage : Zinfandel 100%, code SAQ : 13619531.

De belles notes de prunes, de dattes, de fruits confiturés et de belles notes boisées. La texture est bien riche, l’acidité fraîche et les tannins bien charpentés. Belle sensation de minéralité, des saveurs intenses, un vin des plus généreux. Quelle belle longueur!!


Turley Wine Cellars, Zinfandel Cedarman, Howell Mountain, 2015

Le pinacle du Zinfandel! Ridge Vineyards!

Le Zinfandel fait partie des cépages que j’apprécie beaucoup surtout quand les vins qu’on en tire sont bien faits. Et ceux de Ridge Vineyards trônent au sommet!! En fait ce vignoble fait partie des meilleurs au monde selon la célèbre Jancis Robinson. Quelle finesse, quelle belle concentration du fruit et quel équilibre. Décidemment des vins que vous vous devez de découvrir.

Alors j’ai eu le plaisir de rencontrer Eric Baugher COO (Chief Operating Officer) et Winemaker chez Ridge Vineyards au restaurant La Chronique. Le tout sur invitation de l’agence LCC Vins et Spiritueux http://www.lccvins.com/

Claude Lalonde (Vinformateur) et Eric Baugher (COO et Winemaker Ridge Vineyards)

Ridge Vineyards : https://www.ridgewine.com/

L’histoire de ce vignoble débute en 1865 alors que Osea Perrone achète 180 acres de terrain tout près du sommet de Monte Bello Ridge. Il bâtit le chai de Monte Bello Winery qui produira son premier millésime en 1892. À une altitude de 2,600 pieds (793 mètres) il est entouré du ‘’upper vineyard’’.

C’est en 1940 que William Short fait l’acquisition du vignoble tout juste attenant à la propriété des Perrone. Ce vignoble a été délaissé au fil des années. Il replante avec du Cabernet-Sauvignon vers la fin des années 40. On appelle maintenant cette partie ‘’middle vineyard’’.

Vignobles Monte Bello

Les nouveaux propriétaires (Dave Bennion et ses 3 partenaires) tous des ingénieurs de Stanford fondent Ridge Vineyards en 1959 et feront leur premier vin en 1962.

Le premier Zinfandel sera produit en 1964 à partir d’une parcelle située en bas du ridge et des vignes âgées de 80 ans. Ce zinfandel sera suivi en 1966 par le zinfandel de Geyserville.

Vignoble Lytton Springs

Paul Draper se joindra à l’organization en 1971 et s’appliquera à restaurer et à instaurer une philosophie de qualité. Alors que le Cabernet-Sauvignon et le Zinfandel comptent pour la majorité de la production, la Sirah, la Grenache, le Carignane et la Petite Sirah ne sont qu’une faible partie de la production. Alors que la majorité de la production est axé sur les vins rouges on fera du blanc (Chardonnay) à partir de 1962.

Finalement, Lytton Springs situé dans le comté de Sonoma se joindra à l’organization en 1991.

La philosophie

La philosophie : on se remet à la nature bien plus qu’on dépend de la technologie. On recherche des raisins qui donneront des saveurs et flaveurs intenses et pleines de goût; influencer le processus de vinification le moins possible et seulement lorsque nécessaire; focusser sur le fruit et la richesse du vin.

On y pratique une agriculture durable et responsable. En fait 184 acres situés à Monte Bello, Lytton Springs, Geyserville et East Bench sont certifiés organiques. Au-delà de 45 acres ont des vignes de 100 ans d’âge.

On ne fermente qu’avec des levures naturelles, on n’utilise pas d’enzymes commerciales pour l’extraction, on détermine la durée de la fermentation selon le goût et non pas des recettes prédéterminées à l’avance, la fermentation malolactique est naturelle sans inoculation. En fait le processus de fermentation est complètement basé sur le goût et l’addition de souffre est carrément minimale.

On se targue avec raison, de produire des vins ‘’pré-industriels’’ selon des méthodes d’intervention minimale.

La dégustation

Nous avons dégusté 10 vins vraiment superbes dont 4 sont disponibles à la SAQ et 3 en importation privée. On peut commander ces vins en contactant l’agence LCC Vins et Spiritueux:
http://www.lccvins.com

Quelle dégustation! Chaque vin possédait sa personnalité et son profil aromatique bien distinct. On percevait une signature de la maison qui laissait toute la place à l’expression de chaque vin, de chaque terroir. Et quels vins! Plus que probablement les meilleurs Zinfandels que j’aie goûté à date. Pour vous dire, j’étais comme dans un état second ou je percevais chaque nuance de chaque vin. Ouf!! Que c’était bon!

Alors voyons donc ces petites merveilles :

Ridge, Lytton Springs, 2011, Dry Creek Valley, Sonoma, cépages: Zinfandel 82%, Petite Sirah 16%, Carignane 2%, alc. 14.4%. Ce vin n’est pas disponible.

Au nez des notes de cèdre, de crème de prunes et de dates, une touche de cassonade avec un soupçon de tabac blond. En bouche la texture est veloutée et les tannins équilibrés presque charpentés. Quelques notes d’épices douces. Beaucoup de volume, d’amplitude et de fraîcheur.


Ridge, Lytton Springs, 2011, Dry Creek Valley, Sonoma

Ridge, Geyserville, 2010, Sonoma, cépages : Zinfandel 64%, Carignane 20%, Petite Sirah 12%, Alicante Bouschet 2%, Mataro 2%, alc. 14.3%. Ce vin n’est pas disponible.

Un beau vin de soleil avec des notes de fruits rouges dominantes, quelques notes de raisins secs, un peu de tabac et d’épices. En bouche c’est velouté avec une acidité bien présente et des tannins charpentés tissés bien serré. Des belles notes de fruits rouges, une belle fraîcheur et beaucoup de longueur. Belle concentration et superbe amplitude.


Ridge, Geyserville, 2010, Sonoma

Ridge, Three Valleys, 2016, Sonoma, $45.00, cépages : Zinfandel 68%, Carignane 15%, Petite Sirah 12%, Grenache 5%, alc. 14.3%, code SAQ : 12328898.

Millésime 2015 dispo dans 40 SAQ. Millésime 2016 dispo plus tard en 2019.

Véritable coup de cœur et coup de foudre !! Des notes de sous-bois avec un fond de vanille et une crème de bananes très mûres. Wow! Une texture veloutée et des tannins charpentés tissés serré. Tout en équilibre et en finesse. Superbe concentration. Faut sauter la dessus!!!


Ridge, Three Valleys, 2016, Sonoma

Ridge, Paso Robles, 2016, $61.25, cépage : Zinfandel, 100%, alc. 14.6%, disponible en importation privée, caisse de 6 bouteilles.

Toute la pureté du Zinfandel! Des notes de fruits rouges et noires toutes en profondeur et d’une belle concentration, une certaine sucrosité et quelques notes d’épices comme sur la cannelle. En bouche beaucoup d’équilibre avec des tannins charpentés tissés bien serré. Un rappel des fruits rouges et noirs avec beaucoup de finesse. Et quelle longueur….


Ridge, Paso Robles, 2016

Ridge, Lytton Springs, 2016, $67.00, cépages: Zinfandel 69%, Petite Sirah 23%, Carignane 6%, Mataro 2%, alc. 14.4%, code SAQ : 12986196.

Disponible dans 55 SAQ. Le format de 375 ml est disponible en importation privée, $41.00 en caisse de 12 bouteilles.

Au nez une crème de fruits rouges mûrs et bien frais, belle concentration ainsi qu’une belle sucrosité. Tout en équilibre et en finesse avec des tannins charpentés et un rappel des notes de fruits rouges et noirs. Tout d’un bloc avec une longueur interminable et une amplitude incroyable! Wow!


Ridge, Lytton Springs, 2016

Ridge Geyserville, 2016, Alexander Valley, Sonoma, $67.00, cépages: Zinfandel 73%, Carignane 17%, Petite Sirah 7%, Alicante Bouschet 3%, alc. 14.5%, code SAQ : 12986188.

Disponible dans 45 succursales.

Au nez de légères notes herbacées, des notes de tabac, une belle sucrosité, quelques épices douces, et des notes de bananes très mûres (comme une crème). En bouche c’est l’équilibre parfait avec une texture des plus veloutée et des tannins équilibrés. Vraiment superbe!!


Ridge Geyserville, 2016, Alexander Valley, Sonoma

Ridge, East Bench, Zinfandel, 2017, Dry Creek Valley, Sonoma, $50.00, cépage: Zinfandel 100%, alc. 14.7%, code SAQ: 12986911.

Le millésime 2016 est disponible dans 10 SAQ alors que le 2017 arrivera plus tard en 2019.

Wow! Des notes de fruits frais (rouges et noirs) d’une belle concentration, des notes d’épices douces, un peu d’alcool mais pas trop. Un vin bien droit pas dans le genre expansif. En bouche c’est velouté avec des tannins charpentés, une touche saline et une belle concentration du fruit toute en finesse Et quelle longueur… C’est juteux, croquant, humm…!


Ridge, East Bench, Zinfandel, 2017, Dry Creek Valley, Sonoma

Ridge, Lytton Estate, Petite Sirah, 2016, Dry Creek Valley, Sonoma, $69.00, cépage: Petite Sirah, alc. 13.8%, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Alors que normalement les vins élaborés avec ce cépage peuvent être rustiques avec des tannins presque tanniques, ce vin est simplement incroyable de par son équilibre et sa structure. Un vin que, si je l’avais noté, aurait probablement eu un 19/20.

Des notes bien épicées avec une superbe concentration de fruits rouges et noirs. Un vin bien droit pas exubérant. En bouche les tannins sont, comme attendu, très charpentés mais pas tanniques avec une bonne dose de finesse. De belles notes de fruits noirs bien dominantes avec beaucoup de volume et d’amplitude. Une vraie main de fer dans un gant de velours. Et quelle longueur…


Ridge, Lytton Estate, Petite Sirah, 2016, Dry Creek Vlley, Sonoma

Ridge, Cabernet-Sauvignon, Estate, 2016, Monte Bello Vineyards, $97.50, cépages : Cabernet-Sauvignon 77%, Merlot 19%, Petit Verdot 2%, Cabernet Franc 2%, alc, 13.5%, code SAQ : 13570811.

Exclusivité Signature. Arrivage plus tard en 2019.

Des notes de crème de fruits rouges bien mûrs, bien dosées, notes de cèdre, de cannelle, beaucoup de complexité, quelques notes épicées, toastées avec un léger boisé. En bouche beaucoup d’équilibre, de volume et d’amplitude avec des tannins bien charpentés et beaucoup de finesse.


Ridge, Cabernet-Sauvignon, Estate, 2016, Monte Bello Vineyards

Ridge, Monte Bello, 2009, Santa Cruz Mountain, cépages: Cabernet-Sauvignon 72%, Merlot 22%, Petit Verdot 6%, alc. 13.5%. Ce vin n’est pas disponible.

Des notes de cèdre, de crème de prunes, de dattes, de tabac blond, bien complexe. En bouche la  texture est veloutée, les tannins bien charpentés avec de belles notes de tabac blond, de céleri, de fruits noirs et une touche saline. C’est juteux, décadent avec un volume et une amplitude indescriptibles.


Ridge, Monte Bello, 2009, Santa Cruz Mountain

Le repas

Restaurant La Chronique: http://www.lachronique.qc.ca/

Déguster les grands vins des Ets. Jean-Pierre Moueix, une expérience inoubliable!!

C’est avec bonheur et honneur que j’ai reçu cette invitation de l’agence Mark Anthony Wine & Spirits à participer à cette 19 ième dégustation annuelle des vins des Établissements Jean-Pierre Moueix à Montréal. Nous avons dégusté 16 grands vins de la maison (surtout sur le millésime 2016) avec le bénéfice des commentaires et anecdotes de M. Laurent Navarre, Directeur Général des Ets. Jean-Pierre Moueix et ce depuis plusieurs années. Nous étions tous réunis à la Maison Boulud, restaurant du Ritz-Carlton.

Les Établissements Jean-Pierre Moueix* :  http://www.moueix.com/

Les Établissements (Ets.) Jean-Pierre Moueix furent fondés en 1937 par Monsieur Jean-Pierre Moueix sur le Quai du Priourat à Libourne et restent aujourd’hui une entreprise familiale.

Négociant classique de vins primeurs et livrables, les Ets. Jean-Pierre Moueix sont également propriétaires et producteurs de plusieurs Grands Crus, tels que les Châteaux La Fleur-Pétrus et Trotanoy à Pomerol, Château Bélair-Monange, Premier Grand Cru Classé, à Saint-Émilion, ainsi que Dominus Estate et Ulysses au coeur de la Napa Valley en Californie.  Ils assurent la distribution mondiale d’un grand nombre de vignobles prestigieux de la Rive Droite.

Jean-Pierre Moueix, né en Corrèze en 1913, arriva à Saint-Émilion avec ses parents lors de la crise de 1929. Les vins du Libournais étaient peu reconnus à cette époque. Il a sut deviner leur aptitude au vieillissement et leur potentiel de séduction basé sur le charme naturel du cépage Merlot.

En 1950 il a consolidé la maison de négoce par l’acquisition du Château La Fleur-Pétrus (Pomerol), puis des Châteaux Magdelaine (Saint-Émilion Premier Grand Cru Classé) et Trotanoy (Pomerol) en 1952 et 1953.

Jean-Pierre Moueix

Le point culminant de sa carrière a été l’acquisition de Château Petrus. Il en confia la gestion à son fils Christian pendant 38 millésimes. Jean-François, son fils aîné, hérita de la propriété et en assure la gestion depuis 2009.

Jean-Pierre Moueix s’est éteint en 2003 à l’âge de 90 ans.

Ets. Jean-Pierre Moueix et Autres Rivages, sociétés sœurs, sont deux maisons de négoce traditionnel bénéficiant de 80 ans d’expérience dans la sélection et la distribution des plus grands vins de Bordeaux. Les vins, mis en bouteilles au château, sont vendus soit en primeur (au printemps qui suit la récolte), soit après quelques années de vieillissement.

Les Ets. Jean Pierre Moueix sont également propriétaires et producteurs de certains des crus les plus réputés de Pomerol, Saint-Émilion et de la Napa Valley.

Plan des vignobles

Tous les vins vendus par les Ets. Jean-Pierre Moueix et Autres Rivages proviennent exclusivement du Château avant leur stockage dans les entrepôts à Libourne (25.000 m2), où plusieurs millions de bouteilles reposent dans des conditions idéales. La maison garantit ainsi la traçabilité de chaque bouteille expédiée depuis le Quai du Priourat.

Les Ets. Jean-Pierre Moueix distribuent les grands vins de la Rive Droite, en particulier Saint-Émilion et Pomerol.

En sus des propriétés familiales à Bordeaux, plus de 20 crus prestigieux de la Rive Droite confient la distribution exclusive de leurs vins aux Ets. Jean-Pierre Moueix.

Source: site web : http://www.moueix.com/

La dégustation

Le millésime 2015 – quelques notes

L’hiver 2014-15 a été assez frais et pluvieux. L’été a été marqué par une première période sèche et caniculaire et une seconde plus fraîche et faiblement arrosée. ‘’Ce qui est important c’est que la floraison a été rapide, critère d’un bon millésime’’. Le retour de la chaleur fin août et début septembre a assuré la qualité du millésime. Le mois de septembre a été plus frais et légèrement arrosé, permettant une bonne fin de maturation phénolique.

‘’Une grande attention à la gestion de la canopée a permis des vins superbes. L’expérience acquise avec le Domaine Dominus à Napa a permis de mieux gérer le vignoble avec ce soleil assez ardent durant l’été’’.

Bordeaux, Jean-Pierre Moueix, 2015, $19.30, cépages : Merlot 80%, Cabernet Franc 20%, code SAQ : 13734337 (approvisionnement continu).

Ce vin témoigne du retour de la maison dans cette catégorie des vins dits génériques après un retrait de quelques années. Ce vin est sur des notes assez modernes et provient principalement des Côtes de Castillon. Le Merlot lui apporte une certaine profondeur et complexité alors que le Cabernet Franc contribue à sa structure et ajoute une note épicée à l’assemblage.

Au nez des notes de fruits rouges assez intenses (cerises et fraises). Le moelleux est un peu ferme, l’acidité bien équilibrée et les tannins presque charpentés et tissés bien serré. Très beau rapport qualité/prix.

Bordeaux, 2015, Jean-Pierre Moueix

Pomerol, Jean-Pierre Moueix, 2015, $34.10, cépages : Merlot 95%, Cabernet Franc 5%, code SAQ : 739623.

‘’Les terroirs d’où proviennent ce vin sont toujours de bonne origine’’. Au nez des notes de fruits rouges surtout sur la fraise et la framboise, avec un côté un peu animal ainsi que des notes de torréfaction et de café. Le moelleux était velouté, l’acidité équilibrée et les tannins ronds, soyeux et quand même assez présents.

Pomerol, 2015, Jean-Pierre Moueix

Château de Bel-Air, Lalande de Pomerol, 2015, $43.75, cépages : merlot 73%, Cabernet Franc 19%, Cabernet-Sauvignon 8%, code SAQ : 12963226.
Spécialité, disponible à l’automne 2019 à la SAQ.

‘’Ce vin provient d’un des meilleurs terroirs à Pomerol ou l’œnologue-conseil est François Despagne’’. Beaucoup d’équilibre dans ce vin! Des notes florales et de fruits rouges ainsi que quelques notes toastées. Beaucoup de finesse et de profondeur.


Château de Bel-Air, Lalande de Pomerol, 2015

Château Chantalouette, Pomerol, 2014, $53.75, cépages : Merlot 67%, Cabernet-Sauvignon 33%, code SAQ : 12127279. Spécialité disponible à l’été 2019.

Ce vin est le 2ième vin de Château de Sales la plus grande propriété de Pomerol en terme de surface avec approx. 50 hectares plantés. Au nez des notes de cerises, de framboises, de vanille avec quelques notes légèrement épicées. Tout est en équilibre avec des tannins souples et bien ronds. ‘’C’est toujours bon!’’.

Château Chantalouette, Pomerol, 2014

Château Morillon, St-Émilion Grand Cru, 2015, $34.75, cépages : Merlot 80%, Cabernet Franc 20%, ce vin est une nouveauté et sera disponible à la SAQ vers l’automne 2019.

Ce vin provient d’une petite propriété de 6,3 hectares avec des vignes qui ont en moyenne 40 ans. Il possède beaucoup de finesse et de profondeur avec un moelleux bien velouté, une acidité des plus équilibrée et des tannins charpentés mais tout en finesse.

Château Morillon,
St-Émilion Grand Cru, 2015

Haut-Roc Blanquant, St-Émilion Grand Cru, 2015, $59.75, cépage : Merlot 100%, code SAQ : nouveauté disponible à l’automne 2019.

Ce vin est le 3ième vin du Château Bélair-Monange. Certaines parties du vignoble ont été replantées et les plus jeunes vignes composent ce vin. Au nez des notes de crème de fruits rouges bien frais. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins ronds, suaves et veloutés. Légère torréfaction et beaucoup de finesse. Un beau volume en bouche. Beaucoup apprécié ce vin. ‘’Il y a du fond dans ce vin’’.


Haut-Roc Blanquant, St-Émilion Grand Cru, 2015

Le millésime 2016

‘’On commence à recevoir les bouteilles de ce millésime chez les divers clients et les commentaires en général sont élogieux sur ce millésime’’.

L’année climatique 2016 a été composée de deux parties distinctes. D’abord, un printemps doux et très arrosé avec une pluviométrie record (259mm d’avril à juin, par rapport à 108mm à la même période en 2015). ‘’On était un peu nerveux à ce moment’’. Une parenthèse ensoleillée en mai a permis une floraison rapide et homogène. Le soleil a fait son retour mi-juin, début d’une période sèche et ensoleillée qui s’est poursuivie jusqu’à la mi-septembre.

Le temps chaud et sec qui s’est installé pendant l’été induit des conditions de sécheresse. Les vignobles situés sur des sols ayant retenu plus d’eau du printemps ont été épargnés. ‘’Le cycle végétatif était un peu bloqué’’.

Au moment des vendanges, les baies étaient croquantes, gorgées de sucre et fraîches à la fois; les pellicules riches de tanins doux, les pépins croquants. ‘’Les vendanges ont eu lieu dès le 24 septembre au 12 octobre dans le Pomerol et du 5 au 11 octobre à St-Émilion, ce qui est un peu plus tard que la moyenne’’.

‘’Nous nous souviendrons de l’année 2016 pour les caractéristiques suivantes : une forte précipitation de maladies cryptogamiques dues aux conditions humides du printemps ce qui a impliqué beaucoup de traitements. Une nécessité de bien gérer l’impact de la sécheresse par un travail des sols pendant la nuit et par une grande attention portée au feuillage. Il a fallu bien faire attention pour garder un feuillage suffisant qui puisse protéger les raisins.

L’année climatique 2016 ne ressemble à aucune autre. Le cycle végétatif se rapproche du millésime 2012 avec une fin de maturation particulièrement lente. La dégustation des baies rapproche du millésime 2010. Elles sont croquantes, gorgées de sucre et fraîches à la fois avec d’intenses arômes de petits fruits noirs. Les pellicules sont riches de tannins doux, les pépins sont croquants’’.

L’Hospitalet de Gazin, Pomerol, 2016, $77.00, cépages : Merlot 96,1%, Cabernet-Sauvignon 2.6%, Cabernet Franc 1.3%, code SAQ : 13214147. SAQ offre spécialité.

C’est le 2ième vin du Château Gazin qui est la plus grande propriété du plateau de Pomerol. Au nez, beaucoup de fraîcheur comme un soupçon de menthol ou de note légèrement herbacée. La texture est bien veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins sont équilibrés et tissés bien serré. Beaucoup de finesse, des notes de torréfaction et une légère sucrosité dans le vin. Très beau volume et amplitude en bouche.


Hospitalet de Gazin, Pomerol, 2016

Château Bourgneuf, Pomerol, 2016, $89.00, cépages : Merlot 85%, Cabernet Franc 15%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole.

Les vins de ce Château sont profonds et denses, riches et complexes avec des tannins bien enrobés. Au nez des notes de crème de café, de truffes et de mûres. En bouche le vin possède un superbe équilibre tout en finesse et en puissance avec des tannins équilibrés et tissés bien serré.


Château Bourgneuf, Pomerol, 2016

Château Latour à Pomerol, Pomerol, 2016, $137.00, cépages : Merlot 96%, Cabernet Franc 4%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole (49 bouteilles disponibles au moment de cet article).

Ce vin se distingue par un équilibre parfait entre élégance, puissance et moelleux. ‘’C’est très bon Latour, très très bon’’.


Château Latour à Pomerol, Pomerol, 2016

Château Certan de May, Pomerol, 2016, $235.00, cépages : Merlot 65%, Cabernet Franc 31%, Cabernet-Sauvignon 4%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole (84 bouteilles disponibles au moment de cet article).

Ce vin est tout en finesse et en élégance! De belles notes florales ainsi que des notes de fruits rouges sur la fraise et la framboise ainsi qu’un soupçon de torréfaction. Ce vin est comme une caresse, tout en finesse. Malgré tout, ces vins vieillissent merveilleusement bien.


Château Certan de May, Pomerol, 2016

Château Hosanna, Pomerol, 2016, $215.00, cépages : Merlot 85%, Cabernet Franc 15%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole.

Le Château Hosanna est considéré comme l’incarnation féminine de Trotanoy il est issu de terroirs assez différents de ce dernier. Un vin corsé et généreux, alliant finesse et équilibre. Au nez, des notes de truffes et de fruits rouges. En bouche ce qui étonne c’est la texture veloutée, les tannins équilibrés et bien ronds et le côté suave de ce vin. Beaucoup de complexité.


Château Hosanna, Pomerol, 2016

Château Lafleur-Pétrus, Pomerol, 2016, $355.00, cépages : Merlot 91%, Cabernet Franc 9%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole.

L’ensemble conserve l’élégance du cru avec une structure plus apparente et une dominance de fruits noirs ainsi qu’un soupçon de notes florales. En bouche, légère torréfaction, notes de fruits noirs avec un légère note de salinité.


Château Lafleur-Pétrus, Pomerol, 2016

Château Trotanoy, Pomerol, 2016, $370.00, cépages : Merlot 95%, Cabernet Franc 5%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole.

Château Trotanoy compte parmi les vins les plus recherchés de l’appellation et peut être gardé plusieurs décennies dans les grands millésimes. Beaucoup d’équilibre entre la puissance, la concentration des saveurs, la finesse et l’élégance. ‘’J’ai vraiment un faible pour ce vin’’.


Château Trotanoy, Pomerol, 2016

Château Bélair-Monange, St-Émilion 1er Grand Cru Classé B, 2016, $235.00, cépages : Merlot 95%, Cabernet Franc 5%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole (42 bouteilles disponibles au moment de cet article).

Ce vin est tout en finesse en élégance et en puissance avec une certaine amplitude en bouche. Belle sensation de minéralité ainsi qu’une longueur plus qu’appréciable et une intensité remarquable.


Château Bélair-Monange, St-Émilion 1er Grand Cru, Classé B, 2016

Les vins du repas

Château Trotanoy, Pomerol, 2009, malheureusement ce vin n’est pas disponible


Château Trotanoy, Pomerol, 2009

Clos St-Martin, St-Émilion Grand Cru Classé 2011, malheureusement ce vin n’est pas disponible.


Clos St-Martin, St-Émilion Grand Cru Classé 2011
M » Laurent Navarre (centre), M. Roger Huet chroniqueur (droite), M. Claude Lalonde (Vinformateur – gauche)

Voici ce que je voudrais pour Noel !! Deux superbes Brunellos: le Ugolforte 2013 et le Col d’Orcia 2012 !!

Col d’Orcia , Brunello di Montalcino, 2012
San Giorgio, Ugolforte, Brunello di Montalcino 2013

Deux superbes vins de garde de la région de Montalcino de l’appellation Brunello di Montalcino DOCG l’une des régions les plus qualitatives d’Italie.

SanGiorgio, Ugolforte, Brunello di Montalcino, 2013, $58.50, cépage: Sangiovese 100%, alc.: 13.5%, code SAQ : 12393155

Au nez, on perçoit des notes comme une crème de fruits rouges surtout sur la cerise, de belles notes boisées très bien intégrées et quelques notes épicées. En bouche c’est généreux même si c’est celui des deux qui a le moins d’alcool (13.5% Vs 14.5%). Il démontre une belle structure avec un moelleux velouté, une acidité bien équilibrée et des tannins presque charpentés, bien souples et tissés bien serré. Superbe longueur en bouche avec une belle sensation d’amplitude !!

Col D’Orcia, Brunello di Montalcino, 2012, $54.75, cépage : Sangiovese 100%, alc. :14.5%, code SAQ : 403642

Au nez, des notes animales comme sur le cuir, de belles notes de fruits rouges bien frais sur la cerise et quelques notes épicées. J’ai peu senti les notes boisées bien que ce vin ait vieilli 4 ans en barrique (ainsi qu’un an en bouteille). En bouche ce qui frappe c’est la finesse de ce vin. Le moelleux est bien velouté, l’acidité comme un peu plus présente et les tannins sont équilibrés et tissés bien serré. Ce qui prédomine ce sont les arômes de fruits rouges ce qui lui donne un caractère juteux et croquant. Superbe belle longueur en bouche!

On accordera ces vins avec du gibier ainsi que des viandes rouges braisées.

Qu’y a-t-il à savoir sur les Brunello di Montalcino ?

La région de Montalcino, que j’ai la chance de visiter il y deux ans, est vraiment superbe. Elle est située dans le sud de la Toscane à environ 1h30 de Florence et à 40 km de Sienne. La municipalité de Montalcino représente 31,200 hectares dont 3,500 sont plantés du cépage Sangiovese dont 2,100 hectares en Brunello di Montalcino (DOCG) et 510 en Rosso di Montalcino (DOC). On y élabore aussi le Moscadello (DOC) et le Sant’Antimo (DOC).  Le point plus haut de la région se situe à 564 mètres d’altitude.

Montalcino

Le cépage utilisé est le Sangiovese. On l’appellait autrefois Sangiovese Grosso, mais l’utilisation de ce cépage ne fait plus partie de la production. Au 19ième siècle alors que des vignerons ont expérimenté avec le Sangiovese, on l’appelait (et on l’appelle encore) Brunello ou Brunellino.  Il existe environ 130 clones de Sangiovese.

La région a connu un développement fulgurant passant de 20 maisons dans les années 70, à 50 dans les années 80 et compte maintenant 250 maisons productrices. On y élabore environ 9 millions de bouteilles de Brunello et 4.5 millions de bouteilles de Rosso. Il est à noter qu’environ 25% de la production est organique ou biodynamique.

Cépage Sangiovese – Brunello

Les vins de Brunello di Montalcino ont en général une couleur/apparence légèrement plus transparente que disons un vin de Chianti Classico. En fait sa teinte est souvent légèrement orangée, quelquefois tuilée. On dirait presque la couleur d’un vieux vin. Ce qui est aussi caractéristique du Brunello ce sont les tannins qui sont en général élégants et souvent charpentés rarement tanniques comme peuvent l’être quelquefois certains Barolo.

Les notes aromatiques qui prédominent dans les Brunello sont les épices douces, les fruits rouges genre cerises, quelquefois fraises, framboises, des notes de prunes, de boisé, de torréfaction, quelques notes balsamiques, de tabac sans oublier quelques notes florales.

Vieillissement du Brunello

Les Brunello doivent vieillir un minimum de 2 ans en barrique ou en foudre et un minimum de 4 mois en bouteille (6 mois pour les Riserva). On peut les mettre en marché le 1erjanvier de la 5ième année suivant les vendanges (6 ans pour les Riserva).

Quant au Rosso di Montalcino on peut les mettre en marché le 1er septembre de l’année qui suit les vendanges. On peut y retrouver deux styles : soit fruité et léger ou avec un bon niveau de structure et de style généreux.

http://www.selectionsfrechette.com/

À la découverte des vins de François Lurton. De l’Espagne jusqu’en Argentine.

J’ai eu le plaisir, tout récemment,  de déguster une bien petite partie des vins de François Lurton avec Mathilde Bazin de Caix. Nous avons débuté avec les vins Hermanos Lurton dont la provenance pour les vins blancs est la D.O.Rueda (créée en 1980) et pour les vins rouges la D.O. Toro toutes deux situées au sud de l’appellation Castille et Léon en Espagne. Nous avons eu le plaisir de déguster les grands vins Campo Eliseo et El Albar.  Puis nous sommes passés en Argentine dans la région de Mendoza avec la Bodega Piedra Negra propriété de François Lurton. Tout un périple! Alors suivez-moi dans cette dégustation et faites de belles découvertes!

http://vinsfins.ca/   https://www.francoislurton.es/

Hermanos Lurton : https://www.hermanoslurton.es/en/

Rueda

Toro

Propriété de François Lurton (4ieme génération de la célèbre famille Lurton) depuis 1992 il débute la production de vins blancs avec le cépage Verdejo qui donne des vins blancs secs et aromatiques. Puis à la recherche d’un terroir pour produire de grands vins rouges il se tourne vers la D.O. Toro et y découvre de vieilles parcelles du cépage Tinta de Toro exceptionnelles comme la Cuesta Grande. Comme le mentionne François Lurton: « il s’agit de l’une des plus anciennes appellations d’Espagne et son cépage est Tinta de Toro est très particulier ».

La Dégustation:

Hermanos Lurton, Verdejo, La Perdiz, Rueda, 2017, $15.85, code SAQ: 727198. Noté 90+ points Guia Penin.

Notes d’agrumes assez persistantes et de fruits blancs ainsi que quelques notes herbacées . En bouche l’acidité est bien fraîche avec une petite touche saline. La finale, un peu courte, est tout en fruits.

 

 

Hermanos Lurton, Tempranillo, 2016, $15.45, code SAQ : 10359261. Noté 91 points Guia Penin.

Au nez un soupçon de notes animales surpassées rapidement par des notes de fruits rouges surtout sur la cerise ainsi qu’une touche vanillée. En bouche, les tannins sont bien charpentés tissés serré avec des notes de fruits rouges et noirs sur la cerise ainsi que quelques notes d’épices douces. Un vin généreux, facile à boire et d’une belle longueur.

 

Campo Eliseo : https://www.francoislurton.es/

En 2001 François Lurton s’associe avec Michel et Dany Rolland afin d’exploiter tout le potentiel d’un terroir exceptionnel pour y produire un grand vin: Le Campo Eliseo. Une cave unique en son genre y est construite au coeur de l’appellation Rueda sur les grands plateaux de La Seca, le berceau du Verdejo. Campo Eliseo deviendra une histoire vraie d’oenologues passsionés par les terroirs et par les cépages uniques.

La dégustation :

Campo Eliseo, Verdejo, Rueda, 2013, $97.95 disponible en importation privée en caisse panachée (laquelle inclut d’autres vins). Noté 92 pts Guia Gourmets. http://vinsfins.ca/

Ce vin a un nez des plus charmeurs vraiment superbe avec des notes de cire d’abeille, de fruits blancs légèrement oxydés. En bouche la texture est de velours avec une acidité presque fraîche. C’est goûteux avec des notes de fruits blancs et exotiques. D’une belle structure avec une longueur très appréciable.

Campo Alegre, Toro, 2014, autour de $30.00, ce vin sera possiblement disponible à la SAQ. Noté 91 pts James Suckling. À suivre…

Des notes de fruits rouges et noirs assez intenses mais pas trop ainsi que des notes d’épices. Bel équilibre en bouche avec des tannins bien charpentés tissés serré. Des notes de cerises toutes en finesse avec beaucoup de volume et d’amplitude. Superbe longueur.

 

Campo Eliseo, Toro, 2006, $97.95. Ce vin est disponible en importation privée en caisse panachée. Ce vin était consacré Le meilleur vin d’Espagne selon Wine Enthusiast en 2006. http://vinsfins.ca/

Des notes d’évolution avec un côté notes animales sur le cuir ainsi que des notes de fruits rouges. La bouche est toute en équilibre avec des tannins charpentés et beaucoup de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…

El Albar, Toro, 2006, $33.75, disponible en importation privée. http://vinsfins.ca/   https://www.lurton.com/bodega-el-albar

Ce vin fait partie de mes préférés. Des notes sur la fraise bien mûre et légèrement confiturée . En bouche, la texture est de velours avec des tannins presque charpentés. Des notes d’évolution sur un côté animal ainsi que des notes de fruits rouges et noirs. Assez incroyable!!

 

Bodega Piedra Negra Argentine : https://www.bodegapiedranegra.com/

Et puis nous sommes allés du côté de l’Amérique du Sud avec la Bodega Piedra Negra située en Argentine. François Lurton y a planté ses vignes dans la vallée de l’Uco, au pied de la Cordillère des Andes, à une altitude de 1 100 m, dans des conditions semi-désertiques (le sol alluvial, pauvre et graveleux, rappelle Pessac-Léognan!). Il a construit son vignoble, Bodega Piedra Negra, au cœur de 200 hectares de terres vierges acquises au milieu de ce qui, quelques années plus tard, deviendrait l’indication géographique de Los Chacayes.

La dégustation :

Gran Lurton, 2013, Cabernet-Sauvignon, $24.30, code SAQ : 11375596.

J’ai beaucoup aimé ce vin! Sur des notes herbacées, de cèdre, de fruits rouges surtout sur le cassis avec des notes épicées. La facture de ce vin est des plus classique, très Cabernet de style européen avec des tannins particulièrement charpentés mais bien lisses, sur des notes de fruits rouges avec passablement de volume et d’amplitude. Très beau rapport qualité/prix !

http://vinsfins.ca/

Page 1 of 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén