Catégorie : $40.01 et plus (Page 1 of 7)

Les vins organiques de Marina Marcarino de la maison Punset.

Le monde du vin nous amène à rencontrer des gens fascinants et Marina Marcarino propriétaire de la maison Punset qui élabore des vins organiques dans la région de Neive (Barbaresco DOCG) située dans le Piedmont, fait partie de ces gens avec un parcours assez incroyable.

Marina Marcarino – Punset

Sa famille qui possédait une entreprise de construction et que rien ne destinait vers la viniculture, voulait que Marina s’occupe de l’entreprise. Mais cette dernière a surmonté plusieurs embûches pour finalement après quelques années réaliser son rêve de développer un vignoble qui ferait des vins issus de la philosophie que lui avait inculqué sa grand-mère, c’est-à-dire la culture organique.

Vignoble Punset

Et il fallait le faire! Non seulement était-elle une femme qui menait les destinées d’un vignoble dans un monde alors très traditionnel, mais de plus, elle était la seule femme d’Italie à adopter en 1987 envers et contre tous cette culture organique. Pas surprenant qu’elle a longtemps été appelée ‘’La folle’’. Afin de promouvoir cette philosophie elle a fondé le ‘’Consortium Vintesa Italian Wines’’ qui regroupe des vignerons issu de cette philosophie.

Vignoble Punset

La maison Punset est la propriété de la famille Marcarino depuis 1964. Marina qui gère le domaine est épaulée dans son obsession de faire des grands vins par l’œnologue Piero Ballario qui est avec la maison depuis environ 20 ans.

La philosophie de Marina quant à ses vins se résume ainsi : ‘’Je veux faire des vins qui soient les meilleurs; cette philosophie organique devrait être perçue comme un sceau de qualité pour les consommateurs. J’adore que mes vins soient comparés aux viniculteurs qui font des vins de façon conventionnelle car je peux ainsi démontrer qu’on peut faire d’excellents et meilleurs vins tout en respectant la nature, l’environnement ainsi que soi-même. Cette quête, ce rêve est très demandant et peut nous amener au découragement. Quand ça arrive, je vais faire une marche dans mes vignes et ça me revigore. En fait je me dis que je veux communiquer ma foi dans le dépassement de soi avec le plus grand nombre de gens’’.

Vignoble Punset

La dégustation

Dégustation des vins Punset

Nous avons dégusté de superbes vins de la région de Barbaresco DOCG qui est vraiment très belle soit dit en passant. Ce n’est pas la déforestation pratiquement complète qu’on peut observer dans la région de Barolo. Les vins de Barbera y sont souples et souvent en finesse et portés sur le fruit. Des vins que j’apprécie beaucoup. Cette dégustation était une invitation de l’agence Univins et Spiritueux et avait lieu au restaurant Graziella.

La majorité des vins de Punset sont disponibles en important privée en contactant l’agence Univins.

Punset, Dolcetto d’Alba, 2017, $23.75, code SAQ : 14105786. Disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

D’une nature bien fruitée ce vin offre une belle expérience sensorielle. Des notes des fruits rouges bien frais et une touche d’épices douces sur la cannelle. En bouche c’est tout en finesse et en fraîcheur avec une belle longueur, beaucoup d’énergie et un volume intéressant. Les tannins sont bien équilibrés et font quand même sentir leur présence pour un Dolcetto. Vraiment très bon!


Punset, Dolcetto d’Alba, 2017

Punset, Barbera d’Alba, 2017, $51.50, format de 1.5 l, code SAQ : 14105751, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Des notes de fruits bien frais avec une belle maturité ainsi qu’une légère torréfaction sans notes boisées dominantes. En bouche c’est d’un beau velouté avec des tannins assez charpentés. Belle sapidité avec comme une touche de salinité. C’est juteux, croquant et d’une belle longueur.  Excellent rapport qualité/prix!


Punset, Barbera d’Alba, 2017

Punset, Langhe, Nebbiolo, 2016, $34.50, disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles.

Un Nebbiolo tout en fraîcheur et pas lourd du tout. Au nez c’est comme une crème de fruits tellement c’est doux et charmeur. De belles notes de pétales de rose amplifient le charme de ce vin. En bouche la texture est bien veloutée et les tannins sont charpentés. Ce vin a un caractère aérien, tout en fraîcheur sur des notes de fruits rouges et noirs. Et que dire de la longueur… et de l’excellent rapport qualité/prix.


Punset, Langhe, Nebbiolo, 2016

Punset, Barbaresco, Riserva, 2012, $61.75, code SAQ: 11815619.

Ce millésime est un classique et a produit des vins avec un beau potentiel de vieillissement. Et ce vin en est un parfait exemple. Il a été élaboré selon la méthode traditionelle du Riserva, c’est-à-dire qu’il a fermenté pendant 45 jours et a vieilli entre 24 et 36 mois selon le millésime.

Beaucoup de complexité sur des notes de prunes et d’épices. Tout en équilibre et en finesse avec des tannins charpentés mais pas trop. Finale bien longue sur des notes de fruits rouges.


Punset, Barbaresco, Riserva, 2012

Le 2007 Riserva était sur des notes de vanille, de prunes en crème et de fruits rouges bien mûrs. En bouche tout était en finesse sur des arômes de prunes très fraîches avec un soupçon de tabac. Un vin parfait que j’aurais noté 97-98 si je notais les vins. Bon ça y est, je viens de le faire…Ce vin n’est pas disponible mais il démontre son grand potentiel de vieillisement.


Punset, Barbaresco, Riserva, 2007

Quintessenza, $48.00, bouteille de 750ml, non disponible pour le moment.

Ce vin est aromatisé avec de la Quinine ce qui dégage des notes herbacées presque amères. La texture est bien grasse et veloutée et on perçoit des notes de prunes confites bien fraîches. Belles saveurs bien différentes et des plus goûteuses.


Quintessenza

Restaurant Graziella

Jermann: parmi les meilleurs vins d’Italie!!

Meilleur vin blanc d’Italie – Gambero Rosso 2019 – crédit photo: Gianni Fabrizio

Que d’émotions que m’a apporté cette dégustation des vins si souvent primés de la maison Jermann! Ceux-ci proviennent d’une région qu’on explore que trop rarement : le Frioul Vénétie Julienne située complètement dans le nord-est de l’Italie. Pour vous donner une idée de la qualité des vins, le Campo Martino a été nommé vin blanc italien de l’année 2019 par l’organisme des plus crédibles Gambero Rosso, qui note à chaque année les vins de ce pays. Le Vintage Tunina a reçu une note de 97/100 en 2017. Le Where Dreams have no end a fait partie des 100 meilleurs vins italiens du Wine Spectator en 2017 et j’en passe. Ce n’est pas que les notes soient si importantes; c’est le fait que ces vins sont portés aux nues dans le monde entier par l’ensemble des critiques vinicoles et ce, année après année.

Vignoble Domaine Jermann

Ce sont des vins qui ont une histoire et une personnalité propre à eux. Chaque vin a son nom à lui qui reflète sa personnalité. Les Vintage Tunina, Capo Martino, Where Dreams have no end, Red Angel on the Moonlight sont des marques reconnnues. De plus, chaque vin a sa propre salle de vieillissement qui est en accord avec sa personnalité. Faut le faire!

Vintage Tunina

Ils sont élaborés à partir de cépages internationaux et autochtones selon les principes de l’agriculture biologique, véritable philosophie de la maison. ‘’Ici, pas de produits chimiques, pas d’herbicides, on utilise notre propre compost dans l’esprit de constamment regénérer le sol ». Ce sont des vins de connaisseurs qui ne sont pas donnés. Mais comme me le dit Felix Jermann : ‘’Ce sont des vins qui font partie de l’élite. Nous utilisons notre propre technologie, nos propres employés, nos propres raisins et tout est fait à la main. Tous ces efforts représentent une véritable garantie de la qualité de nos vins’’.

Vignoble Domaine Jermann

Le Domaine Jermann 

C’est en 1881 que la maison est fondée par Anton Jermann qui vient d’une région viticole d’Autriche. De 1930 à 1940 le domaine devient une ferme complète, puis en 1968 on commence à faire du vin avec les raisins qu’on vendait auparavent.  C’est en 1971 que Silvio Jermann, diplomé en œnologie crée le fameux Vintage Tunina. C’est en 1973 que ce vin est lancé et il deviendra un véritable vin-culte. En 2007, le nouveau chai de Ruttars est inauguré ce qui complète l’ensemble des propriétés de la maison sur 150 hectares : Ruttars, Lonzano et Villanova.

Chai Domaine Jermann

La dégustation

Dégustation vins Jermann

Chez Jermann, les vins sont droits, structurés, très frais et avec un niveau d’alcool modéré.  Bien qu’on y cultive des cépages autochtones moins connus tels les friulano, le ribolla gialla, le pignolo et le picolit, on laisse la place surtout aux riesling, pinot grigio, au pinot bianco, au chardonnay et au sauvignon blanc.

Frioul-Vénétie Julienne

Les raisins sont cueillis souvent une semaine plus tôt ce qui permet de garder un niveau de sucre et d’alcool modérés. Quand le bois est utilisé c’est avec modération afin d’assurer l’oxygénation du vin. La maison produit environ 900,000 bouteilles chaque année dont 200,000 de pinot grigio. Nous avons dégusté 10 vins dont 8 blancs et 2 rouges en compagnie de Felix Jermann. Cette dégustation a eu lieu au restaurant La Colombe à Montréal ou on peut apporter son vin  .

Felix Jermann

L’agence Sélections Fréchette représente la maison Jermann au Québec. Deux de ces vins sont offerts à la SAQ alors que les autres sont disponibles en importation privée en contactant l’agence .

Vins Blancs

Jermann, Pinot Grigio, Venezia Giulia, 2018, $40.25, sucre résiduel : 3.2 g/l, disponible en importation privée.

Des notes de pêches assez intenses ainsi qu’un soupçon de fruits exotiques. La texture est bien moelleuse et l’acidité bien fraîche. C’est un Pinot Grigio qui possède une belle structure et une belle amplitude en bouche. Un vin plein d’énergie.


Jermann, Pinot Grigio, Venezia Giulia, 2018

Jermann, Chardonnay, Venezia Giulia, 2018, $43.75, sucre résiduel 5.2 g/l, disponible en importation privée.

Sur des notes de fruits bien mûrs surtout sur la pomme jaune. En bouche c’est du velours avec une belle acidité et d’une belle buvabilité. Véritable vin de bouffe doté d’une très belle longueur.


Jermann, Chardonnay, Venezia Giulia, 2018

Vintage Tunina, Venezia Giulia, 2016, cépages : Chardonnay, Sauvignon blanc, Malvoisie, Ribolla Gialla, $89.50, sucre résiduel : 4.4 g/l, code SAQ : 13798331.

Le nom Tunina fait référence à l’ancienne propriétaire de la terre ou est planté le vignoble. Il est dédié à la plus pauvre amante de Casanova appelée Antonia.

Quel bouquet!! Assez intense sur des notes de miel, des notes florales avec un petit côté beurré. La texture est d’un beau velouté avec une acidité bien fraîche et d’une belle structure. Tout en équilibre et d’une belle longueur…


Vintage Tunina, Venezia Giulia, 2016

Vintage Tunina, Venezia Giulia, 2012, cépages : Chardonnay, Sauvignon blanc, Malvoisie, Ribolla Gialla, $114.50, sucre résiduel : 4.4 g/l, disponible en importation privée.

Des arômes un peu plus intenses et légèrement moins fruités que le 2016. La texture est bien veloutée et l’acidité est un brin plus modéré que le 2016 avec des saveurs de fruits plus mûrs. Quelques notes d’évolution avec une superbe longueur.


Vintage Tunina, Venezia Giulia, 2012

Capo Martino, Venezia Giulia, 2016, $99.75, cépages : Friulano, Ribolla Gialla, Malvasia istriana, Picolit, sucre résiduel : 3.6 g/l, code SAQ : 13475195.

Le vin blanc italien de l’année 2019 selon Gambero Rosso!! Ce vin porte le nom d’une colline située au cœur de Collio achetée par Jermann en 1991. Symbole d’élégance, d’équilibre et de complexité. Un vin vraiment suave et charmeur. Les notes de fruits bien mûrs sur la pomme, la noisette avec un petit côté de fruits tropicaux sur le fruit de la passion. Du pur velours avec une acidité surprenante, sur des notes de miel, de fruits blancs et d’amandes. Tout en élégance et en longueur.


Capo Martino, Venezia Giulia, 2016

Capo Martino, Venezia Giulia, 2012, $139.25, cépages : Friulano, Ribolla Gialla, Malvasia istriana, Picolit, sucre résiduel : 3.6 g/l, disponible en importation privée.

Les notes de fruits bien mûrs sont d’un charme fou! Légèrement moins aromatique que le 2016 et d’une subtilité tout en finesse et en complexité.


Capo Martino, Venezia Giulia, 2012

Where Dreams have no end, Venezia Giulia, 2016, $87.25, cépages: Chardonnay, Pinot Blanc, sucre résiduel: 3.2 g/l, disponible en importation privée.

Ce vin est dédié à l’album de U2 ‘’The Joshua Tree’’ et plus spécifiquement la chanson ‘’Where streets have no name’’. Au fil du temps on utulise de moins en moins les barriques pour faire ce vin. L’idée est de ne pas maquiller le vin et de conserver le plus possible son caractère fruité. On y retrouve de belles notes beurrées, de vanille et de fruits exotiques bien mûrs. En bouche on retrouve une texture veloutée avec une acidité assez relevée qui lui confère une belle fraîcheur et beaucoup de persistance en bouche.


Where Dreams have no end, Venezia Giulia, 2016

Where Dreams have no end, Venezia Giulia, 2013, $111.50, cépages: Chardonnay, Pinot Blanc, sucre résiduel: 3.2 g/l, disponible en importation privée.

Sur des notes de pain grillé, légère torréfaction avec toujours ce côté beurré et de fruits exotiques. En bouche…absolument incroyable!!! Il faut goûter ce vin au moins une fois dans sa vie.


Where Dreams have no end, Venezia Giulia, 2013

Vins rouges

Red Angel on the Moonlight, Pinot Nero, Venezia Giulia, 2016, $44.00, disponible en importation privée.

Quel beau Pinot Noir de région fraîche!! Très charmeur sur des notes assez délicates de fruits rouges bien frais. En bouche c’est le fruité juteux et croquant qui prédomine. C’est velouté, avec une acidité équilibrée et des tannins tissés serré et bien coulants. Beaucoup d’énergie dans ce vin, tout en finesse et d’un bel équilibre. Je l’ai trouvé superbe!


Red Angel on the Moonlight, Pinot Nero, Venezia Giulia, 2016

Blau & Blau, 2016, Venezia Giulia, $44.00, cépages : Franconia (Blaufrankisch) et Pinot Noir (BlauBurgunder), disponible en importation privée.

Sur des notes de fruits rouges assez intenses ainsi qu’avec un soupçon de notes herbacées. En bouche pas mal de saveurs assez intenses fruitées avec une texture bien veloutée et des tannins assez charpentés. Différent et des plus goûteux!


Blau & Blau, 2016, Venezia Giulia

Restaurant La Colombe

Gulfi, le pinacle du Nero d’Avola de Sicile !!

Les vins de Sicile ont la cote depuis quelque temps et deviennent de plus en plus populaire. J’en parlais tout récemment avec les gens de Gamberi Rosso qui me confirmaient cet engouement généralisé. Et le Domaine Azienda Agricola Gulfi y est pour quelque chose. Leur philosophie axée sur la recherche constante de qualité avec des cépages résolument autochtones dans un profond respect de leur environnement y est beaucoup pour quelque chose. Et quelle rencontre avec Matteo Catania de Gulfi qui nous en a fait part avec tant d’enthousiasme lors d’une dégustation de plusieurs de leurs vins.

Matteo Catania

Azienda Agricola Gulfi

Les vins de Gulfi sont reconnus comme un modèle de vinification pour le cépage autochtone Nero D’Avola. La notoriété du Domaine pour élaborer des vins puissants, équilibrés, pleins de soleil et tout en fraîcheur est bien établie. Ce qui distingue ce Domaine est la notion de crus, c’est -à-dire des vins provenant exclusivement de territoires des plus qualitatifs. Comme le disait Matteo : ‘’On peut boire un Chardonnay, et on peut boire un Chablis. C’est la même chose pour le Nero d’Avola. On peut boire un Pachino qui est une appellation des plus qualitatives. Il faut, en fait, que nous obtenions cette reconnaissance en faisant des vins qui soutienne notre prétention de ce haut niveau de qualité. Si on atteint notre but, ce sera bon pour nous et pour toute la région’’.

L’objectif de Gulfi à ses débuts était de créer un vignoble qui fasse ses vins exclusivement de ses propres vignes afin d’en contrôler toutes les composantes et de le faire en plus de façon organique, tout en respect avec la nature. On n’utilise pas de produits chimiques ni de pesticides, on irrigue pas et la majorité du travail dans le vignoble est fait à la main. Le Domaine possède maintenant autour d’une cinquantaine d’hectares en bio et produit parmi les meilleurs vins de l’est de la Sicile.

Salvo Foti est l’œnologue du Domaine et a été un des piliers importants lors de la création du Domaine dans les années 90.

Les vins de Gulfi proviennent de 4 régions bien distinctes :

DOC Etna Rosso – Etna Volcano Aera

DOCG Cerasuolo di Vittoria – Iblei Mountain area

DOCG Cerasuolo di Vittoria Classico – Iblei Mountain area

DOC Eloro – Noto Valley area

Cette dernière englobe la région des plus qualitative de Pachino ou on retrouve les crus de Nero d’Avola du Domaine Gulfi :

Contrada Bufaleffi

Contrada Baroni

Contrada Archi

Contrada Maccari

Contrada San Lorenzo

La dégustation

Dégustation Gulfi

Nous avons dégusté 7 vins dont 5 en verticale (même vin de millésimes différents) afin d’apprécier leur potentiel de garde. Petite note quant aux noms des vins. Le ‘’J’’ se prononce comme un ‘’i’’. J’ai donc modifié le nom des vins. Certains vins sont disponibles en importation privée en contactant l’agence Bambara Sélections : http://www.bambaraselection.com/fr/. Cette dégustation a eu lieu au bar George : https://www.bargeorge.ca/fr/

Cerasuolo di Vittoria DOCG, 2017, $35.00, Nero d’Avola, Frappato, code SAQ : 14044848. À venir SAQ, juin 2019

Des notes de fruits rouges et noirs (prunes et mûres) assez intenses avec une légère sensation d’alcool au nez. En bouche tout est en équilibre avec des tannins assez charpentés. De belles saveurs de fruits juteux, bien croquants surtout sur la cerise et les noyaux de cerise.


Cerasuolo di Vittoria DOCG, 2017

NeroIbleo, Nero d’Avola, 2011, $27.45, code SAQ : 13437391. Le 2016 est disponible à la SAQ à partir de juin 2019. Le 2011 n’est pas disponible.

Vin solaire, moyennement aromatique avec un soupçon d’eucalyptus et des notes de fruits prunes. En bouche bel équilibre avec des tannins équilibrés, pratiquement charpentés. Les saveurs de fruits noirs juteux et croquants sont particulièrement intenses.

La capacité de ce vin à vieillir est très appréciable. Nous avons dégusté les 2009 ($49.50), 2003 ($53.95), 2001 ($56.95) et le 1999 ($56.95). Ils sont tous disponibles en importation privée en contactant l’agence Bambara Sélections : http://www.bambaraselection.com/fr/


NeroIbleo, Nero d’Avola, 2011

Le 2009 était bien charmeur sur des notes de prunes avec une texture bien veloutée et des tannins passablement charpentés. De belles notes de raisins secs, de tabac et de prunes.

Le 2003 était légèrement évolué sur des notes de cuir, de prunes et de tabac. Vraiment très beau!

Le 2001 et le 1999 étaient sur de belles notes tertiaires. J’ai particulièrement apprécié ce 99 avec ses notes de moka, de torréfaction et de café.

NeroBaroni, 2015, Nero d’Avola, $48.45, code SAQ: 12152757. À venir à la SAQ fin 2019.

Bien frais, légèrement herbacé bien aromatique. En bouche bel équilibre avec des tannins charpentés. Vraiment très beau!!


NeroBaroni, 2015, Nero d’Avola

Les 2003 ($65.95 – juin 2019) et 2002 ($79.50 – juin 2019) sont disponibles en importation privée.

Le 2003 était sur des notes de tabac, un soupçon de caramel avec un petit côté salin. Wow!!

Le 2002 avait quelques notes de torréfaction et des tannins bien charpentés. Quelle beauté!

NeroMaccari, 2015, Nero d’Avola, $61.50. Disponible en importation privée en juin 2019.

Des notes plus intenses de fruits rouges et noirs ainsi que des notes d’épices. Bel équilibre avec des tannins assez charpentés. Petit côté salin en fin de bouche.


NeroMaccari, 2015, Nero d’Avola

Le 2003 n’est pas disponible. Il était sur des notes de moka, de torréfaction, tout en finesse. Les tannins étaient encore bien charpentés.

NeroSanlore, 2013, Nero d’Avola, $66.95, disponible en importation privée. Arrivage en juin 2019.

De belles notes florales et de crème de fruits noirs. En bouche, un vin d’une texture bien veloutés, belle fraîcheur et des tannins très charpentés. Les saveurs de fruits sont particulièrement intenses. Beaucoup de volume et d’amplitude.


NeroSanlore, 2013, Nero d’Avola

Le 2003 n’est pas disponible.  Il était sur des notes de torréfaction, de moka avec des tannins très charpentés.

NeroBufaleffi, 2015, Nero d’Avola, $66.95, disponible en importation privée, juin 2019.

Un de mes préférés avec son élégance et son acidité des plus rafraîchissante. Pas mal aromatique, sur la fraîcheur et des notes de fruits très intenses. Les tannins étaient bien charpentés mais pas trop.


NeroBufaleffi, 2015, Nero d’Avola

Le 2004 n’est pas disponible. Il était sur des notes lactées comme du lait au chocolat. Vraiment très beau!

Caricanti, 2015, cépages : Carricante et Albanello, $40.50, disponible en importation privée présentement.

Ce vin a une acidité rafraîchissante, donne une belle sensation de minéralité (bien droit) assez tranchante. Belle structure et superbe longueur! En vieillissant ce vin peut ressembler à un vieux Riesling.


Caricanti, 2015

Découvrez la créativité, la fraîcheur, la complexité et l’unicité des vins de l’État de Washington !!

Vignobles Long Shadows Vintners

Avait lieu cette semaine à l’ITHQ un MasterClass sur les vins de l’État de Washington donné par Gilles Nicault Directeur Winemaking et Viticulture chez Long Shadows Vintners.

Nous avons dégusté un total de 12 vins des plus représentatifs de cette région dont 3 blancs et 9 rouges. Je les ai particulièrement apprécié car ils étaient en général plus équilibrés et plus en fraîcheur que les vins de la Californie. Ces derniers ont tendance à être sur des notes de fruits surmûris avec des notes confiturées et pas mal de notes boisées ce qui n’est pas le cas des vins de l’État de Washington. Ils sont plus digestes, sont sur des notes de fruits plus frais et d’un bel équilibre. De plus la grande majorité (7) étaient sous la barre des $25.00.

Qu’y a t-il à savoir sur les vins de l’État de Washington?

  1. Les méthodes de vini et de viticulture intègrent celles du Nouveau Monde (créativité, innovation, méthodes plus permissives comme l’irrigation) avec celles de l’Ancien Monde (cépages nobles, classicisme des méthodes).
  2. Depuis les années 1970, la région a connu un essor sans précédent et se compose maintenant de 350 vignerons et de 970 établissements vinicoles sur un total de 23,500 hectares.
  3. Les Winemakers de partout sur la planète sont attirés par cette créativité et les vastes moyens qui sont mis à leur disposition pour faire des vins de qualité. Cet afflux de Winemakers permet d’élaborer une large palette de vins aux styles différents.
  4. Plusieurs vignes sont maintenant agées d’une cinquantaine d’années ce qui permet d’élaborer des vins encore plus complexes.
  5. Les Winemakers achètent leurs raisins de plusieurs viticulteurs présents dans plusieurs AVAs (American Viticultural Area) qui leur permet de faire des vins à partir d’une large palette aromatique. Advenant des conditions climatiques défavorables dans un ou plusieurs AVAs, ils peuvent se procurer leurs raisins de régions moins affectées. Ceci permet une stabilité de goût et de qualité.
  6. Le climat de la région est des plus favorable pour les cépages nobles puisqu’elle est située au 45e parallèle c’est-à-dire au même niveau que la région de Bordeaux. L’ensoleillement y est plus important qu’à Napa ce qui permet d’aller chercher une belle maturité des fruits. Avec les mois de Septembre et Octobre plus frais, les raisins ne risquent pas de cuire au soleil. Ils gardent aussi une belle acidité.
  7. La région est composée de 14 AVAs (American Viticultural Area) dont la plus importante est Columbia Valley avec 57,575 acres de vignes. Chaque AVA apporte une spécificité bien particulière.
AVAs Washington State

La dégustation

Dégustation Washington States Wines

Riesling, Nine Hats, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2016, $25.15, code SAQ: 13558935.

Agence Mark Anthony

De belles notes de pêches, un soupçon d’agrumes et quelques notes minérales (légèrement pétrolées). En bouche un très beau contraste entre la texture bien veloutée et l’acidité bien présente. Très belle structure et longueur en bouche.


Riesling, Nine Hats, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2016

Barnard Griffin, Fumé blanc (sauvignon blanc), Columbia Valley, 2016, $19.45, sucre: 2.3 g/l,code SAQ: 13339038.

Agence Balthazard

Des notes sur les agrumes (pamplemousse, citronelle) ainsi que quelques notes herbacées. En bouche, l’acidité est bien fraîche et présente. Bien goûteux sur des notes d’agrumes.


Barnard Griffin, Fumé blanc (sauvignon blanc), Columbia Valley, 2016

Château Ste-Michelle, Chardonnay, Columbia Valley, 2017, $20.00, sucre: 4.4 g/l, code SAQ: 11416116.

Agence Dandurand

Un classique que ce vin! Bien typé avec de belles notes beurrées, de fruits blancs et de notes boisées. En bouche c’est du velours avec une acidité équilibrée et quelques notes boisées.


Château Ste-Michelle, Chardonnay, Columbia Valley, 2017

Le Merlot, Hedges Family, 2016, Columbia Valley, $25.15, code SAQ: 13904261.

Agence Divin Paradis

Des notes assez intenses de fruits rouges, d’épices (clou de girofle) ainsi que des notes boisées. En bouche les tannins sont assez puissants pour un Merlot ce qui est assez surprenant. De belles notes de fruits noirs sur une longueur plus qu’appréciable.


Le Merlot, Hedges Family, 2016, Columbia Valley

Monarcha, Merlot, Palencia Wine, Columbia Valley, 2013, $23.80, code SAQ: 13675701.

Agence Etcetera

Un autre Merlot avec des tannins assez puissants sur des notes de fruits rouges (fraise et framboise). En bouche ce qui domine ce sont les tannins qui peuvent être légèrement asséchants. Quand même tout en jeunesse pour un 2013.


Monarcha, Merlot, Palencia Wine, Columbia Valley, 2013

Syrah, Arch Terrace, Terra Blanca, Red Mountain AVA, 2014, $25.05, sucre: 1.2 g/l, code SAQ: 13903727.

Agence Elixirs

Quelle belle syrah!! De belles notes de poivre, de bacon, de notes fumées et d’olives noires. En bouche, une belle texture veloutée et des tannins bien charpentés. Un vin tout en équilibre sur des fruits noirs et des notes poivrées. Différent et funky!

Syrah, Arch Terrace, Terra Blanca, Red Mountain AVA, 2014

Cabernet-Sauvignon, Wines of Substance CS, Columbia Valley, 2017, $21.05, sucre: 2.4 g/l, code SAQ: 12670378.

Agence Divin Paradis

De belles notes de fruits rouges bien mûrs, de légères notes de menthe et d’eucalyptus. En bouche les tannins sont passablement charpentés bien que tout en finesse. Beaucoup de volume et d’amplitude. Excellent rapport qualité/prix!

Cabernet-Sauvignon, Wines of Substance CS, Columbia Valley, 2017

Intrinsic, Cabernet-Sauvignon, Ste-Michelle, Columbia Valley, 2016, $29.95, sucre: 5.6 g/l, code SAQ: 13991501.

Agence Dandurand

Des notes de fruits rouges (fraise + framboise + cassis) ainsi que des notes florales. En bouche la texture est des plus veloutée, l’acidité bien fraîche et les tannins charpentés. Vraiment différent avec ses notes florales et sa belle dose de finesse.


Intrinsic, Cabernet-Sauvignon, Ste-Michelle, Columbia Valley, 2016

Clos de Betz, 2014, Columbia Valley, $79.75, code SAQ: 13513278.

Agence Avant-Guarde

Un vin de style avant guarde! Des notes de mûres, de cassis, de cerises noires et d’épices douces. En bouche beaucoup de volume et d’amplitude avec des tannins très charpentés. Beaucoup de structure et de longueur.


Clos de Betz, 2014, Columbia Valley

Chester-Kidder, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2015, $95.00, disponible en importation privée.

Agence Mark Anthony

De belles notes de mûres, d’épices douces et de chocolat noir. En bouche c’est particulièrement velouté avec des tannins bien charpentés. Beaucoup de volume et d’amplitude! Tout en finesse et en élégance! Mon genre de vin.


Chester-Kidder, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2015

Merlot Pedestal, Columbia Valley, Long Shadows Vintners, 2015, Disponible en importation privée.

Agence Mark Anthony

Ce vin a été élaboré avec le célèbre oenologue Michel Rolland. Des notes de cerises noires, de mûres et quelques notes de torréfaction. Superbe en bouche avec beaucoup de finesse et d’élégance. Et quelle longueur!!


Merlot Pedestal, Columbia Valley, Long Shadows Vintners, 2015

Pirouette, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2015. Disponible en importation privée.

Agence Mark Anthony

Beaucoup d’énergie dans ce vin! De belles notes de bleuets, de mûres, de chocolat noir et de torréfaction. En bouche c’est velouté, riche avec beaucoup de volume sur des tannins bien présents et tout en finesse. De la puissance et de l’élégance.


Pirouette, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 201

Les vins Super Toscans de Tenuta Argentiera! Exceptionnels!

Tenuta Argentiera

Les vins Super Toscans, ça vous dit quelque chose? Ce sont ces vins superstars de l’appellation Bolgheri DOC (établie en 1994) élaborés surtout à partir de cépages bordelais tels les Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc et Petit Verdot. On y retrouve aussi de la Syrah et du Sangiovese. Ces vins ce sont les Sassicaia, Ornellaia, Solaia, Masseto, Tignanello et autres. Ils sont en général très bien cotés par les critiques internationaux et sont aussi passablement chers. Par exemple, un Sassicaia 2015 vous coûtera la modique somme $226.00. Mais il y un producteur, Tenuta Argentiera, qui obtient des aussi bonnes notes que ces autres vins, qui fait des vins exceptionnels, mais qui les offre à des prix plus raisonnables. Intrigués?

Tenuta Argentiera

Tenuta Argentiera est située sur la côte ouest de la Toscane à environ 100km au sud-ouest de Florence sur la partie sud-ouest de la DOC Bolgheri.

La Tenuta est la propriété de Stanislaus Turnauer et des frères Corrado et Marcello Fratini. Stanislaus est un jeune autrichien passioné de vin qui a réalisé son rêve, devenir propriétaire d’un Domaine. Il sont épaulés par entre autres, Federico Zileri Directeur Général qui est aussi président du Consorzio de la DOC Bolgheri.

C’est en fait en 1999 que la Tenuta a été fondée ce qui en fait un récent joueur à Bolgheri. Ils ont fini de planter les vignes en 2002 et c’est en 2004 qu’on a vu les premiers vins de la Tenuta. Elle est située à environ 240m d’altitude (une des plus élevées) et bénéficie des vents frais de la mer qui refroidissent les raisins en fin d’après-midi. C’est le vignoble qui est le plus près de la mer (2km). Quand on regarde les photos du domaine et de la région on ne peut qu’être ébloui par la beauté des paysages. Argentiera veut dire ‘’argent’’ et tient son nom d’anciennes mines d’argent dans la région.

Tenuta Argentiera

La dégustation

Nous avons dégusté 10 vins de Tenuta Argentiera en compagnie de Massimo Basile Directeur de ventes et du Marketing pour le domaine. C’était un réel plaisir de le revoir et nous avons eu bien du plaisir. Les vins dans leur ensemble étaient comme toujours, exceptionnels et supportent très bien la réputation de ces vins en tant que Super Toscans de la DOC Bolgheri. La dégustation a eu lieu au restaurant DaVinci et a été mise sur pied par l’agence Mark Anthony. Les vins sont tous disponibles à la SAQ (sauf quelques millésimes).

Je ne sais pas si c’est à cause d’un préjugé que j’ai, mais normalement je n’achète pas de vin de cette appellation. Pourquoi me direz-vous s’ils sont si bons? C’est que normalement, je préfère acheter des vins élaborés à partir de cépages autochtones de la région. Je me disais que tant qu’à boire un Cabernet-Sauvignon aussi bien boire un Bordeaux par exemple.

Mais là, hier soir, j’ai comme changé mon fusil d’épaule. Ces vins sont vraiment bons, bien balancés, tout en fraîcheur et des plus charmeurs. Et ils sont délicieusement différents des vins de toutes les autres régions qui élaborent des vins à partir de cépages bordelais. Alors voilà, j’ai particulièrement aimé ces vins!!

Les Blancs

Poggio Ai Ginepri Bianco, 2017, IGT Toscane, $21.60, cépages : Vermentino 80%, Sauvignon blanc 20%, code SAQ : 11952015.

Un nez très aromatique avec des notes d’agrumes, de fruits blancs bien mûrs (poires, abricots) ainsi que des notes florales. En bouche j’ai trouvé la texture veloutée, l’acidité assez présente et bien fraîche et la structure est bien établie. De belles notes de fruits jaunes (pêches) et de fruits exotiques…Humm , pas mal goûteux! Un vin des plus polyvalent que vous allez adorer. À acheter à la caisse!


Poggio Ai Ginepri Bianco, 2017

Poggio Ai Ginepri Bianco, Vermentino, 2018, IGT Toscane, $21.95, cépages : Vermentino 80%, Sauvignon blanc 20%, code SAQ : 11952015. Spécialité, à venir en septembre 2019.

Le millésime 2018 en a été un difficile à cause de la quantité de pluie assez importante qui s’est abattue sur la région. Et on a eu un peu plus de difficulté à aller chercher la maturité des raisins. Ce millésime est plus léger que le précédent en termes de structure mais tout aussi aromatique et goûteux. Au nez on sent bien les notes de pêches et d’agrumes. En bouche, le moelleux est un peu plus ferme, l’acidité un peu plus présente et on a comme une légère amertume en fin de bouche. Très beau vin!


Poggio Ai Ginepri Bianco, Vermentino, 2018

Les Rouges

Poggio Ai Ginepri, Bolgheri Rosso, 2016, $23.15, cépages: Cabernet-Sauvignon 40%, Merlot 30%, Cabernet-Franc 20%, Petit Verdot 10%, code SAQ : 11161299.

Un des meilleur millésime! Des notes bien aromatiques de cerises bien mûres, de mûres, de prunes et de tabac blond. Tout en équilibre et des plus goûteux ce vin a un beau moelleux velouté et des tannins charpentés et bien charnus. De belles notes de fruits et d’épices douces surtout sur le poivre. Je lui ai  trouvé un petit caractère opulent pour un vin de ce prix. Excellent rapport qualité/prix! À acheter les yeux fermés.


Poggio Ai Ginepri, Bolgheri Rosso, 2016

Poggio Ai Ginepri, Bolgheri Rosso, 2017, $23.15, cépages: Cabernet-Sauvignon 40%, Merlot 30%, Cabernet-Franc 20%, Petit Verdot 10%, code SAQ : 11161299. À venir en septembre 2019.

Ce millésime a été des plus secs avec une absence presque totale de pluie. On a même permis une certaine irrigation ce qu’on voit assez rarement. Bien équilibré avec toujours ce caractère un brin opulent, j’ai trouvé l’acidité légèrement plus présente, les tannins un peu plus charpentés et de belles notes de cassis, de poivre noir. Très beau!


Poggio Ai Ginepri, Bolgheri Rosso, 2017

Villa Donoratico, Bolgheri Rosso ,2016, $34.00, cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 30%, Cabernet Franc 15%, Petit Verdot 5%, code SAQ : 12936471.

Excellent millésime. Un nez bien aromatique sur des notes de cerises, de cassis, de prunes avec comme un soupçon d’eucalyptus qui lui donne une belle fraîcheur et un brin de chocolat au lait et de café. Déjà ce vin annonce une belle complexité! En bouche, c’est d’un beau velouté avec une belle fraîcheur et des tannins bien charpentés. C’est un vin sphérique qui offre passablement de volume et d’amplitude. De belles notes de chocolat noir et d’épices viennent agrémenter le tout! Que c’est bon, et quelle longueur! Et que dire du rapport qualité/prix qui est exceptionnel. Vous voulez voir ce qu’un super Toscan peut vous donner à une fraction du prix de ces vins. Essayez celui-ci!


Villa Donoratico, Bolgheri Rosso ,2016

Les cinq prochains vins sont une verticale du Argentiera millésimes 2011, 2013, 2014, 2015 et 2016. On parle ici d’un vin Super Toscan célébré par les critiques et offert à un prix plus ‘’raisonable’’. Bon, il est quand même $85.50 pour le 2015, mais quand on considère les vins de la même appellation qui sont à des prix passablement plus élevés…

Le 2015 est disponible en succursale et le 2016 est à venir en septembre 2019.

Argentiera, Bolgheri Superiore, 2015, $85.50, cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 40%, Cabernet Franc 10%, code SAQ : 11547378 .

Ce millésime est un des meilleurs pour l’appellation. Et le vin? Wow! Un des vins que j’ai le plus appprécié! Au nez des notes de fruits noirs bien mûrs (prunes, mûres, cerises, cassis) ainsi que des notes de poivre et de réglisse. Beaucoup d’équilibre en bouche avec ce vin avec un moelleux bien velouté. Les tannins sont bien charpentés et assez puissants avec beaucoup de fruit frais en bouche. Tout en élégance avec une certaine finesse avec beaucoup de volume et d’amplitude. Wow!


Argentiera, Bolgheri Superiore, 2015

Argentiera, Bolgheri Superiore, 2016, $99.75, cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 40%, Cabernet Franc 10%, code SAQ : 11547378. Spécialité, à venir en Décembre 2019.

Ce millésime est un excellent millésime plus frais que le 2015. Et le vin? Wow! Wow! J’ai préféré, mais de peu, ce millésime. Des notes de fruits sur la cerise, beaucoup de fraîcheur, de belles notes de poivre, beaucoup d’élégance et une certaine retenue même s’il offre beaucoup de volume en bouche. Légèrement plus austère mais si bon!!


Argentiera, Bolgheri Superiore, 2016

Ce qu’il faut retenir des autres millésimes c’est la capacité de ce vin à vieillir et à se bonifier avec le temps. Seul le 2011 offrait certaines notes tertiaires (de vieillissement) comme un peu de tabac blond ce qui laisse présager un bon potentiel de vieillisement. On peut oublier ces vins dans le cellier pour plusieurs années. Imaginez ce vin dans 20 ans!!

Ristorante Da Vinci :

Ristorante Da Vinci

Venez à la découverte des superbes vins du Domaine de la Bégude dans l’appellation Bandol!

Domaine de la Bégude

Si vous voulez bien comprendre ce qu’est le Bandol et son cépage principal, le Mourvèdre, il n’y rien de mieux de lire ce qu’en dit Guillaume Tari propriétaire du Domaine et 7ième génération de la famille Tari. Fait à noter, le père de Guillaume, Pierre Tari, propriétaire du Château de Giscours à Bordeaux, fut Président de l’Union des Grands Crus de Bordeaux.

Guillaume Tari, propriétaire Domaine de la Bégude

 ‘’Sur le Domaine de la Bégude, il y a 66 parcelles pour une trentaine d’hectares de vignes sur 500 hectares. Quand on a récupéré cette propriété en 1996 on ne voyait pas la mer. Il a fallu que je grimpe à un arbre pour la voir… Il n’y a eu que 4 propriétaires au fil du temps. Des moines du 6ième sciècle, puis lors de la révolution française avec le fondateur du chantier naval de la Ciotat, une autre famille en prendra possession pendant quelques centaines d’années puis c’est nous en 1996 qui en faisons l’acquisition.

Les vins que nous faisons dans le Bandol sont élaborés à partir de ce drôle de cépage qu’est le Mourvèdre. C’est un cépage un peu capricieux mais comme on dit souvent, c’est comme en amour, si les gens demeurent indifférents, il n’y a pas d’amour. Avec ce cépage ce n’est pas facile mais on en retire tellement d’émotions.

Domaine de la Bégude

C’est vrai que le Mourvèdre j’en suis tombé complètement en amour. J’en suis passionné depuis 1996. C’était quelque chose de compliqué au début puisqu’il a fallu le comprendre ce cépage. C’est pas du tout les cépages avec lesquels j’ai été élevé à Bordeaux. Moi c’était le Cabernet-Sauvignon, le Merlot qui sont de bons soldats. Ça fait ce qu’on veut, ça réagit comme on veut. C’est pour cela qu’ils se sont multipliés dans le monde entier. C’est facile avec ces cépages; on sait comment ça marche. Le Mourvèdre, par contre, on ne sait pas comment ça marche. C’est un cépage voyou, c’est pas un soldat régulier, c’est pas du tout héroïque. Par contre c’est charmant, ça a du charme, ça change, ça évolue bien. Vous allez voir les millésimes sont très marqués dans nos vins. En j’essaye de faire ressortir la personnalité de chaque millésime à partir de ce cépage. J’aime tellement son caractère que je me suis totalement identifié à lui.

Domaine de la Bégude

La majorité des vignes sont en altitude de 400 à 600 mètres et subissent des variations de température assez intenses ce qui créé beaucoup de fraîcheur dans les vins. Ceci permet d’aller chercher la sur-maturité du raisin. Les vignes sont balayées par le Mistral qui peut souffler à plus de 140km/heure. Ça arrache et ça brise des vignes’’.

Tous les vins sont élaborés selon les règles de l’agriculture bio avec vendanges à la main.

Appellation Bandol 

Cette appellation Bandol fait partie de la Provence et s’étale sur 1,480 hectares avec ses 450 vignerons et ses 64 propriétaires. À l’abri du massif de la Sainte Baume au Nord qui culmine à 1147 m, le vignoble de Bandol descend en restanques (terrasses) vers la mer parmi des collines boisées. Elle est surtout reconnue pour ses vins élaborés avec le Mourvèdre autant en rosés bien spécifiques à la région et pour ses rouges avec des tannins assez corsés qui sont de réels vins de garde. On y produits approx. 10% de vins blancs surtout avec la Clairette et l’Ugni. Approx 33% des vignobles sont en culture bio.

Et n’est Bandol qui veut, car les règles de production y sont passablement strictes :
Pour les nouvelles vignes de vins rouges, pas moins de 8 années s’écoulent avant la première vendange en AOC (C’est 3-4 ans ailleurs) , qui est elle-même suivie d’un vieillissement de 18 mois minimum en fûts, requis pour son agrément. Pour les blancs c’est 4 ans plus le temps de vieillissement

Plus encore : dès le mois de juin, la récolte est impitoyablement éclaircie par la vendange verte pour ne conserver que les meilleures grappes et favoriser une maîtrise des rendements !

D’autant plus que les vendanges se font à la main, pour une meilleure sélection du raisin directement au pied de la vigne.

Alors que le décret d’AOC de 1941 limite la production à 40 hectolitres à l’hectare, les vignerons sont plus stricts encore, avec des rendements excédant rarement les 35 hectolitres à l’hectare alors qu’en Provence on peut voir des rendements de 60 hectolitres à l’hectare.

La vinification des vins de Bandol doit exclure toute opération d’enrichissement ou de concentration (chaptalisation), même pratiquée dans la limite des prescriptions légales en vigueur.

De plus, ce qui distingue l’appellation c’est qu’on réussisse malgré un climat assez chaud, à faire des vins qui sont tout en fraîcheur. D’ailleurs si on compare l’appellation Châteauneuf-du-Pape et Bandol, la première est d’un climat particulièrement chaud ce qui donne des vins capiteux avec des degrés d’alcool assez élevés. En Bandol, ce qui surprend c’est la fraîcheur des vins.

Les cépages : Bandol est le terroir de prédilection du Mourvèdre. C’est là qu’il prend son envol et on en fait des vins qui respectent le terroir de la région. On peut utiliser un total de 12 cépages dont 5 et rouge et 7 en blanc.

La dégustation

Nous avons dégusté 13 vins dont 6 rosés déclinés sous les marques Domaine de la Bégude et L’Irréductible. Quoi de mieux que deux verticales de ces vins chacun sur 3 millésimes pour en démontrer le potentiel de garde. Assez inusité pour des rosés! Puis, nous avons dégusté ces fameux rouges dont une verticale du Domaine de la Bégude sur 5 millésimes ainsi que le Cadet de la Bégude et la Brûlade issu d’une parcelle des plus qualitative. Beaucoup de puissance et de finesse! Cette dégustation avait lieu au restaurant La Chronique et était organisée par l’agence Charton Hobbs.

Dégustation Domaine de la Bégude

Les millésimes

Les années 2004 à 2011 sont des années glorieuses et magnifiques.

Puis suivent 3 années de pluie en 2012, 13 et 14

Et 2015 avec beaucoup de réserve d’humidité dans le sol on n’a que du vent et du soleil. Le vin emmagasine beaucoup d’énergie ce qui donne des vins exubérants.

En 2016 on a que de la sécheresse et les rendements baissent pratiquement de moitié.

Puis en 2018 c’est l’opposé de 2015 avec beaucoup de pluie après 3 années de sécheresse. On a les pieds au sec et la tête dans l’eau.

Les rosés

‘’Les rosés c’est d’abord le plaisir, mais ceux-ci sont aussi taillés pour durer. Tout le travail du vigneron sera de vous le rendre agréable tout de suite’’. Leur couleur est légèrement plus foncée : ‘’On les a rhabillés nos rosés’’ comme le dit Guillaume Tari. Leur couleur est appelée ‘’Corail d’oursin’’. En réalité, cette couleur est la couleur originelle du vin rosé. Malgré cette couleur plus foncée, les vins ne sont pas plus lourds et ne sont pas plus sucrés. Un autre des éléments caractéristiques des rosés de Bandol c’est leur salinité bien distinctive qui leur procure une belle sensation de minéralité.

Ce sont en général des rosés de bouffe ayant plus de structure que la moyenne. Malgré tout ils seront des plus satisfaisants servis en apéritifs.

Domaine de la Bégude, Bandol, vin rosé, 2018, $28.80, cépages : Mourvèdre 75%, Grenache 15%, Cinsault 15%, code SAQ : 13622538. Arrivage de 40 caisses début juin à la SAQ.

Ce vin est bien jeune ‘’tout juste sorti de son berceau’’. Au début de légères notes animales qui avec le temps s’estompent pour laisser toute la place aux fruits rouges bien frais. En bouche les saveurs sont bien intenses avec une belle salinité en fin de bouche et beaucoup de fraîcheur.


Domaine de la Bégude, Bandol, vin rosé, 2018

Domaine de la Bégude, Bandol, vin rosé, 2016, $28.80, cépages : Mourvèdre 80%, Grenache 15%, Cinsault 5%, code SAQ : 13622538. 

Des notes de crème de fruits rouges assez intenses, la texture est veloutée, l’acidité bien fraîche et les tannins équilibrés et tissés serré.


Domaine de la Bégude, Bandol, vin rosé, 2016

Domaine de la Bégude, Bandol, vin rosé, 2015, cépages : Mourvèdre 60%, Grenache 35%, Cinsault 5%. Ce vin n’est pas disponible.

Issu d’une année solaire ce millésime 2015 est plus exubérant avec des notes de fruits et quelques notes herbacées. La texture est particulièrement veloutée et les tannins bien sages et bien ronds.  Vraiment très beau!


Domaine de la Bégude, Bandol, vin rosé, 2015

Domaine de la Bégude, L’Irréductible, Bandol, vin rosé, 2018, $42.25, cépages : Mourvèdre 95%, Grenache 5%, code SAQ : 13622571. (arrivage de 15 caisses début juin à la SAQ Signature).

Pour les vins L’Irréductible on augmente la proportion du Mourvèdre de 80% à 95% selon le millésime ce qui lui donne encore plus de structure. Celui-ci au nez dégage des notes animales et de fruits rouges. En bouche, la texture est bien veloutée, l’acidité bien équilibrée et les tannins bien gouleyants mais quand même tissés serré. Quelques notes d’épices et une superbe structure.


Domaine de la Bégude, L’Irréductible, Bandol, vin rosé, 2018

Domaine de la Bégude, L’Irréductible, Bandol, vin rosé, 2016, $38.50, cépages : Mourvèdre 90%, Grenache 10%, code SAQ : 13622571

Ce vin dégage beaucoup de fraîcheur autant au nez qu’en bouche. De belles notes de fruits rouges assez intenses, belle élégance avec de belles notes minérales. En bouche, le moelleux est légèrement ferme, l’acidité bien fraîche et on ne sent pas les tannins. Ce vin s’apprécierait avec un passage en carafe.


Domaine de la Bégude, L’Irréductible, Bandol, vin rosé, 2016

Domaine de la Bégude, L’Irréductible, Bandol, vin rosé, 2015, cépages : Mourvèdre 80%, Grenache 20%. Ce vin n’est pas disponible.

Ce vin est bien plus exubérant avec de belles notes de fruits rouges sur la fraise avec un moelleux bien velouté, une acidité fraîche et des tannins fins et tissés serré.


Domaine de la Bégude, L’Irréductible, Bandol, vin rosé, 2015

Les rouges

Cadet de la Bégude, Cuvée rouge, 2017, IGP Méditerranée, cépages : Mourvèdre 35%, Grenache 35%, Cinsault 30%. Ce vin est à venir à la SAQ.

Ce vin a été bâti pour le plaisir immédiat bien qu’il ait quand un même un certain potentiel de garde de 5 à 7 ans. De belles notes de fruits bien mûrs sur le cassis et la cerise et quelques notes herbacées. Tout est en équilibre avec des tannins assez charpentés et des notes de cerises noires assez intenses. Très beau!

Verticale du Domaine de la Bégude sur les millésimes 2016, 2015, 2012, 2011 et 2007. Ces vins sont de véritables vins de garde de 10 ans et plus.


Cadet de la Bégude, Cuvée rouge, 2017, IGP Méditerranée

Domaine de la Bégude, Bandol, 2016, cépages : Mourvèdre 90%, Grenache 10%. Ce millésime n’est pas encore disponible.

Ce vin est l’archétype de ce que doit être un vin de Bandol. De belles notes d’épices, de fruits noirs, de cèdre et de sapinage. En bouche la texture est quelque peu ferme, l’acidité fraîche et les tannins bien charpentés. Un peu austère, il commence à peine à s’ouvrir. Quelle découverte!


Domaine de la Bégude, Bandol, 2016

Domaine de la Bégude, Bandol, 2015, cépages : Mourvèdre 90%, Grenache 10%, $42.50, code SAQ : 13622642. Il est aussi disponible en magnum de 1.5l à $59.75.

Ce vin dégage beaucoup d’énergie. D’un millésime solaire, il est charmeur avec ses notes de fruits rouges, d’eucalyptus et de chocolat noir. En bouche c’est rond, quelque peu terreux avec beaucoup de volume et d’amplitude. Fabuleux!! Profitez-en pendant qu’il y en a.


Domaine de la Bégude, Bandol, 2015

Autres millésimes – Domaine de la Bégude

2012 : ‘’Le 2012 est le millésime ou on a réappris à vinifier nos vins. Après quelques années qu’on pourrait appeler de glorieuses, le millésime 2012 a été particulièrement difficile avec des conditions pluvieuses’’.

Beaucoup de sapidité, sur la crème de fruits, et un soupçon de menthe. Ce vin est particulièrement charpenté, très intenses et quelque peu austère bien que ce soit un 2012.

2011 : Ce millésime fait partie des années glorieuses ou tout était facile. Très beau vin assez intense avec beaucoup d’élégance et de finesse comme sur la retenue. Vraiment magique!

2007 : Quelques notes herbacées, de menthol, une autre année solaire. En bouche c’est un vin des plus charpentés. Je n’ai pas senti de notes tertiaires associées au vieillissement. Me semble qu’il tiendra la route pour encore longtemps.

Les millésimes de 2012 à 2007 ne sont pas disponibles.

Domaine de la Bégude, La Brûlade, Bandol, 2015, cépages : Mourvèdre 95%, Grenache 5%. Ce vin n’est pas disponible.

Ce vin est issu d’une parcelle composée de terre rouge (argile et calcaire). C’est celle qui est le plus en hauteur. Et dans ce vin le terroir s’exprime pleinement.

Au nez des notes intenses épicées (garrigue) et boisées. En bouche, ce vin est des plus structuré avec des tannins bien puissants. C’est un vin sphérique avec beaucoup de volume et d’amplitude. Superbe!


Domaine de la Bégude, La Brûlade, Bandol, 2015

Restaurant La Chronique

Guillaume Tari et Claude Lalonde (Vinformateur)

Les seuls vins volcaniques de France !! La gamme des vins Desprat Saint-Verny. Intrigués?

Volcans – Chaîne de Puys

Aujourd’hui c’est une vraie situation d’avant et après. Avant la dégustation je connaissais très peu du vignoble de l’Auvergne. Je ne savais même pas où cette région était située en France. Après la dégustation et la rencontre de Léa Desprat de la maison Desprat Saint-Verny, je me suis au parfum de cette région qui a déjà été 3ième producteur de vins de France avec ses 40,000 hectares de vignes alors que maintenant elle n’en compte qu’environ 400 ha.

C’était avant que le phylloxera ne détruise l’ensemble des vignobles au début des années 1900. J’ai appris que ses vins sont faits de Gamay, de Pinot Noir, de Chardonnay et de Syrah, qu’ils sont pleins de fruits, très bien faits, offrent un rapport qualité/prix inégalé et goûtent comme un coin de ciel!. Mais j’ai surtout appris l’impact du terroir de cette région sur l’ensemble des vins. Car ce sont les seuls vins volcaniques de France!!

Le Terroir et l’appellation

Et qu’a-t-il de spécial ce terroir? Eh bien il est situé sur des altitudes de 300m à 600m sur des sols volcaniques faits de basalte, de lave et de pierres ponces le tout situé sur le plus vieux volcan d’Europe le volcan d’Auvergne faisant partie de la chaîne des Puys. Il s’étend sur 60 km du nord de Riom au sud d’Issoire. Ce terroir unique a comme impact d’apporter beaucoup de minéralité, de fraîcheur et un côté vraiment gourmand aux vins. Ajoutez à ce terroir une des régions avec le plus de jours d’ensoleillement et ça vous donne des vins pleins d’expression gourmande.

L’appellation Côtes d’Auvergne consiste donc en 300 ha de vignes plantés et l’IGP du Puy-de-Dôme est constituée de 100 ha. On y produit 60% en vins rouges, 25% en vins rosés et 15% en blancs.

Mais qu’est-il donc arrivé pour que cette région viticole en perde tant? Les deux guerres mondiales ont beaucoup frappé la région. On avait besoin d’hommes pour ces deux foutues guerres. Puis quand les année 1950 sont arrivées, alors que beaucoup de régions replantaient et réactivaient les vignobles, l’Auvergne a tardé à reprendre le dessus. Puis le développement de Michelin dans la région a attiré bien des salariés dans les usines et non pas dans les vignobles, et ce n’est que plus tard que la région reprendra du galon.

Desprat Saint-Verny

Aujourd’hui un des moteurs du renouveau de la région et de ses vins passe par la famille Desprat véritables ambassadeurs de la région. Fondée en 1885, de négociant à vigneron, la maison a grandi au fil des ans et compte sur sa 5ième génération pour continuer son succès. Elle a grandi surtout avec l’acquisition en 2017 de la Cave Saint-Verny laquelle avait été fondée en 1990. Aujourd’hui la maison après avoir été premier négociant et premier metteur en marché dans la région est maintenant le premier producteur avec approx. 55% du nombre d’hectares plantés.

Léa Desprat

Et maintenant, la maison Desprat Saint-Verny part à la conquête du monde. Bien que présente dans une quinzaine de pays, on juge que ‘’the sky is the limit’’. On axe le développement sur le positionnement des ‘’Vins Volcaniques’’, on développe des vins qui sont absolument portés sur le fruit, on utilise le bois que pour bien oxygéner les vins et leur donner une certaine complexité, on met le paquet sur la qualité et sur le parcellaire car on sait qu’il ne sera pas facile de se tailler une place dans ce marché si compétitif.

On axe aussi beaucoup sur le fait que les vins de la maison sont une histoire de famille et que les vins ont aussi chacun leur histoire. Et qui n’aime pas les histoires ?? Léa nous en raconté quelques-unes dont je vais saupoudrer certains vins.

Salon Vinora – vins volcaniques

Afin de mousser cette curiosité autour des vins volcaniques, on mettra sur pied en 2020 le salon Vinora qui sera le 1er salon international des vins volcaniques au monde. En font partie des vins aussi célèbres que les Lacryma Christi du Vésuve, La Malvoisie des îles Éoliennes, le célèbre Vinsanto grec de Santorin et l’Etna Rosso de Sicile comme exemples.

La dégustation

Nous avons dégusté 8 vins dont 2 blancs et 6 rouges issus de chardonnay en blanc et de Gamay et Pinot Noir en rouge. Fait à noter, certains vins rouges sont des vins d’assemblage de Gamay majoritairement (on doit avoir un minimum de 50% de Gamay si assemblé avec du Pinot Noir) et élaboré de Pinot Noir ou de Gamay pur.

Cette dégustation était organisée par l’agence Charton Hobbs. http://www.chartonhobbs.com/fr/   et avait lieu au restaurant La Colombe.

Vins blancs

Le Chardonnay, Les Poires, Puy-de-Dôme IGP, 2018, disponible en importation privée, $21.60 en caisse de 12 bouteilles

Comme le dit le nom, le nez est axé sur les poires bien mûres avec quelques notes d’agrumes et de fruits exotiques. En bouche c’est une belle sensation de minéralité qui nous accueille avec une texture légèrement grasse, beaucoup de fraîcheur, une belle tension et comme une touche de salinité en fin de bouche. Vous ferez de beaux accords avec poissons et fruits de mer.


Le Chardonnay, Les Poires, Puy-de-Dôme IGP, 2018

La Légendaire, AOC Côtes d’Auvergne, Chardonnay, 2016, disponible en importation privée $45.75 en caisse de 6 bouteilles.

‘’Ce vin est un vin de ma famille, c’est une affaire de cœur’’! Et il a une belle histoire…Lors de la chasse, la famille apportait du vin pour l’occasion. Ce qui n’était pas bu était enterré jusqu’à la prochaine saison ou la prochaine partie de chasse. On s’est aperçu au fil du temps que lorsqu’on déterrait le vin ce dernier était particulièrement bon! Lorsque Pierre Desprat a tenté de recréer ce vin et les conditions qui l’entouraient, on en est venu à placer les bouteilles dans le sous-sol des Burons, sortes de cabanes en altitude en forêt qu’on utilisait entre autres pour le vieillissement des fromages.

À chaque année on recréé une cérémonie où les caisses de ce vin sont transportées via une chaîne humaine. On produit environ de 5 à 8,000 bouteilles de ce vin en blanc et 15,000 en rouge.

Le nez est complexe avec une impression de boisé et de fumée, de notes de pêches et de poires et de notes lactées. En bouche la texture est légèrement grasse, l’acidité est fraîche et on a un beau rappel de fruits blancs, d’épices et de notes fumées. Et quelle belle longueur!


La Légendaire, AOC Côtes d’Auvergne, Chardonnay, 2016

Vins rouges

Zig Zag, AOC Châteauguay, Gamay 100%, $24.80, code SAQ : 14038712, 67 caisses arriveront en avril 2019.

Ce vin est élaboré presque en biodynamie avec aucun sulfite ajouté et est non filtré. Un vrai « « vin à poil’’! On se met le nez dans un casseau de fruits bien frais tels la fraise, la framboise avec de belles notes florales. En bouche les notes de fruits prennent toute leur ampleur avec un brin de cerise et de noyau de cerise en fin de bouche. Quelques notes fumées, épicées viennent agrémenter le tout. Délicieux et croquant !!


Zig Zag, AOC Châteauguay, Gamay

L’Impromptu, AOC Côtes d’Auvergne, Gamay 100%, $20.85, 2016 : 38 caisses en avril, millésime 2017 :  commande à venir – fin 2019.

Cette parcelle de Gamay avait un jour été oubliée lors des vendanges. Ne sachant trop quoi en faire puisqu’on ne pouvait l’assembler aux autres vins qui étaient en fermentation, on a alors décidé de le vinifier séparément. D’où le nom ‘’Impromptu’’ …qui n’était pas planifié.

Des notes de fruits bien mûrs sur les fruits rouges et noirs (mûres) avec un soupçon d’épices douces. En bouche tout est en équilibre avec une belle structure, des tannins plus présents et bien gourmands. On a un rappel des notes épicées et de fruits assez intenses.


L’Impromptu, AOC Côtes d’Auvergne, Gamay , 2016

Gamay 348, de la Gamme ‘’Lost Vineyard’’, AOC Côtes d’Auvergne, $20.95, code SAQ : 14038616.

Ce vin a bénéficié d’une passe en carafe afin de réveiller toutes ses qualités. Ce vin est un peu plus gaillard que le précédent avec des tannins charpentés bien serrés. Beaucoup de fruits en bouche avec une superbe structure. Très beau!


Gamay 348, de la Gamme ‘’Lost Vineyard’’, AOC Côtes d’Auvergne

Syrah, 45.3, Puy-de-Dôme IGP, de la Gamme ‘’Lost Vineyard’’, disponible en importation privée, $25.85 en caisse de 6 bouteilles.

Ce cépage était le cépage endémique de la région. On l’appelle Damas Noir. De superbes notes d’épices surtout sur le poivre, de fruits rouges et noirs. En bouche c’est tout en équilibre avec des tannins charpentés, des notes de fruits bien croquants et juteux et beaucoup de fraîcheur.


Syrah, 45.3, Puy-de-Dôme IGP, de la Gamme ‘’Lost Vineyard’’

La Légendaire, Gamay et Pinot Noir, AOC Côtes d’Auvergne, 2016, $36.00, disponible en importation privée en caisse de 12 bouteilles.

Au nez une belle sucrosité comme sur la cassonade, de belles notes florales ainsi que des notes de griottes. En bouche, les tannins sont bien charpentés avec passablement de volume et d’amplitude. Quelques notes chocolatées. Vraiment superbe!


La Légendaire, Gamay et Pinot Noir, AOC Côtes d’Auvergne, 2016

Basalte, Gamay, AOC Côtes d’Auvergne, disponible en importation privée, $44.25 la bouteille en caisse de 6 bouteilles.

Ce vin est issu de vieilles vignes de plus de 100 ans et on en produit que de 5 à 8,000 bouteilles. Le terroir est sur une vieille coulée de lave. Au nez des notes de fruits rouges (cassis, mûres) ainsi que des notes fumées et épicées. En bouche, la texture est veloutée et les tannins sont bien charpentés avec des notes de fruits noirs et beaucoup de volume et d’amplitude. Un vin ‘’sphérique’’! Et quelle longueur…


Basalte, Gamay, AOC Côtes d’Auvergne

Le virage vinicole de l’Australie !!

Australia Up Close, Montréal, 2019

#Aussiewine www.wineaustralia.com

Vous m’auriez demandé ce que je pensais des vins de l’Australie je vous aurais parlé de vins rouges capiteux, bien en chair genre ‘’Big, Bold, Beautiful’’ avec des notes de fruits mûrs intenses, des notes mentholées et de notes chocolatées surtout élaborés de Cabernet-Sauvignon et de Shiraz.

Eh bien aujourd’hui, petit changement de paradigme. Il y a comme une révolution qui couve et qui prend forme dans ce pays. Les goûts des consommateurs changent vers des vins plus axés sur les fruits des vins qui sont plus en finesse. Ces derniers recherchent constamment de la nouveauté. De plus les changements climatiques font des siennes et impactent grandement la viticulture et la viniculture. Il faut trouver des solutions qui quelquefois se retrouveront vers des cépages plus adaptés aux températures plus chaudes.

Alors plusieurs producteurs ont décidé de bousculer le statu quo et de revenir à leur âme/’’anima’’, à leur vraie nature : celle de l’aventure, celle du changement, celle de constamment essayer de nouvelles choses. Et ce, dans le but d’assurer l’avenir vinicole et viticole de l’Australie. Ce sont des producteurs qui refusent de se laisser définir par un seul cépage. C’est plus complexe comme approche mais tellement plus enrichissant avec des résultats tellement édifiants.

Alors aujourd’hui pas de Cabernet-Sauvignon mais des vins élaborés avec des cépages tels le Vermentino, le Riesling, le Chenin Blanc, le Zibibbo (Muscat d’Alexandrie), le Pinot Noir, le Nebbiolo, le Tempranillo et le Shiraz. C’est le temps d’expérimenter, d’essayer de nouvelles choses et ce qui en résulte est vraiment surprenant. Par exemple le nebbiolo de Soumah Wines était époustouflant, différent tout en conservant les caractéristiques propres au nebbiolo.  Ce qui n’exclut pas des changements profonds au niveau de l’élaboration des vins issus de cépages plus traditionnels tel le Cabernet-Sauvignon.

Mac Forbes, vigneron

Ces changements se retrouvent surtout chez les plus petits producteurs comme Mac Forbes et s’opèrent dans toutes régions de l’Australie. La réponse des consommateurs est unanime tout comme la nôtre aujourd’hui lors de cette dégustation.

La dégustation

Australia Up Close, Montréal, 2019

Lors de l’événement Australia Up Close, nous avons donc dégusté 8 vins dont 4 blancs et 4 rouges issus de cépages non traditionnels ou de cépages plus connus mais revisités.

Mac Forbes, Riesling, Spring, Strathbogie Ranges, 2017, $26.80, code SAQ : 13940309. Agence Boires.

Au nez, des notes légèrement pétrolées typique à ce cépage ainsi que des notes d’agrumes et florales. En bouche ce vin est très goûteux, aromatique, très expressif avec moelleux est légèrement gras et une pointe d’agrume et d’acidité bien fraîche. Vraiment différent! Tout en fraîcheur!


Mac Forbes, Riesling, Spring, Strathbogie Ranges, 2017

Screaming Betty, Riverland, Vermentino, Deliquente Wine Co, 2018, disponible via l’agence Symbiose – jsdelisle@symbiosevins.com.

Au nez, c’est très aromatique avec des notes de fruits blancs et d’agrumes. En bouche tout est en équilibre avec une pointe citronnée et beaucoup de fraîcheur.


Screaming Betty, Riverland, Vermentino, Deliquente Wine Co, 2018

Chenin Blanc, Voyager Estate, Margaret River, 2016, $19.75, code SAQ : 13921968. Agence Vertigo.

Au nez des notes de noisettes, de pêches bien mûres ainsi que des notes florales. En bouche la texture est légèrement grasse, l’acidité modérée et un rappel des notes de fruits bien mûrs. Belle intensité des saveurs et bel équilibre. Très beau!


Chenin Blanc, Voyager Estate, Margaret River, 2016

Zibibbo, Brash Higgins, ‘’ZBO’’, Riverland, 2018, disponible via Brash Higgins – brad@brashhiggins.com

Un vin des plus aromatique élaboré à partir du cépage Muscat d’Alexandrie. Sur des notes épicées, on perçoit des notes de sapinage, de cèdre et de thé. En bouche on a un rappel de ces notes ‘’sapinées’’ avec une très belle texture et une longueur appréciable.


Zibibbo, Brash Higgins, ‘’ZBO’’, Riverland, 2018

Giant Steps, Pinot Noir, Yarra Valley, 2018. Disponible via l’agence Inland Trading – inland@inlandtrading.com.au.

Superbe ce vin!! Véritable coup de cœur! Très floral avec tellement de notes de fruits sur la fraise, la framboise et la cerise. En bouche la texture est veloutée et les tannins bien équilibrés. C’est juteux, croquant et tout en finesse!!


Giant Steps, Pinot Noir, Yarra Valley, 2018

Nebbiolo, Soumah Wines, Yarra Valley, 2016, $49.95. Disponible via l’agence Mosaiq – info@mosaiq.com

Un autre coup de cœur! Au nez, des notes intenses de fruits rouges et noirs bien mûrs ainsi que des notes florales. En bouche ce sont les tannins bien charpentés et les notes épicées qui dominent. Un vrai vin ‘’sphérique’’ tout en volume et en amplitude. Vraiment très beau!


Nebbiolo, Soumah Wines, Yarra Valley, 2016

Alternatus, Tempranillo, Angove Family, McLaren Vale, 2017, disponible via Société Clément – lucien.davalan@sociétéclement.com

Au nez, des notes de crème de café et de fruits. En bouche la texture est bien evloutés et les tannins d’un bel équilibre avec une légère torréfaction.


Alternatus, Tempranillo, Angove Family, McLaren Vale, 2017

Shiraz, Shaw + Smith, Adelaide Hills, 2016, $47.25, disponible via La Céleste Levure – apoirier@lacelestelevure.ca

Au nez, des notes de menthe et d’épices ainsi que de fruits rouges bien mûrs assez intenses. En bouche tout est en équilibre avec des tannins bien charpentés. Pas mal de volume et d’amplitude. Un vrai vin de bouffe.


Shiraz, Shaw + Smith, Adelaide Hills, 2016

Régions de l’Australie

Vins  »Coups de Coeur » du salon Pop Up à l’arsenal du Groupe Charton Hobbs

Hier avait lieu l’événement annuel du Groupe Charton Hobbs – Pop Up à l’Arsenal. Une dégustation d’une cinquantaine de producteurs avec quelques centaines de vins à déguster. Durant cet événement, je prends toujours le temps de revoir quelques vignerons et d’échanger avec eux. Toujours un plaisir!

Pop Up à l’arsenal – Groupe Charton Hobbs

Beaucoup de vins étaient à déguster et on ne peut goûter à tous. Alors je vous fais part des vins qui ont retenu mon attention parmi ceux que j’ai eu le temps de déguster. L’ordre n’a rien à voir avec la satisfaction que ces vins m’ont donné. Je me suis surtout concentré sur les vins qui sont disponibles à la SAQ.

Les Vins

Beni di Batasiolo – Agence Charton Hobbs

J’ai visité ce producteur lors de mon récent voyage dans le Piémont. Et quel accueil nous avons eu de la part de M. Fiorenzo Dogliani, président. J’ai eu le plaisir de le revoir lors de cet événement. Ce monsieur voyage 300 jours par année pour faire la promotion de ses vins. Incroyable! Un article complet sera publié sur cette visite à leus vignoble dans La Morra aussitôt que j’en aurai le temps. Je me contenterai ici de vous présenter 2 vins disponibles à la SAQ que j’ai particulièrement apprécié.

M. Fiorenzo Dogliani, président Batasiolo

Beni di Batasiolo, Barolo, DOCG, Riserva, 2008, $37.25, cépage : Nebbiolo, code SAQ : 11599231.

Vraiment super avec des tannins particulièrement charpentés et une longueur des plus appréciable. Très beau!


Beni di Batasiolo, Barolo, DOCG, Riserva, 2008

Batasiolo, Gavi, Gavi DOCG, Vin blanc, $18.95, cépage : Cortese, code SAQ : 14031801.

De belles notes de fruits blancs, d’amandes et de notes florales. Du beau Cortese!


Batasiolo, Gavi, Gavi DOCG, Vin blanc

Domaine de l’Ïle Margaux– Agence Charton Hobbs

Située sur une Ïle en face de l’appellation Margaux à Bordeaux dans l’estuaire de la Garonne, ce vignoble est conduit en bio. Comme le dit si bien Gérard Favarel, propriétaire, ‘’Quand on est sur île, l’aggressivité disparaît. La vigne n’est jamais en excès soit au niveau de la température qui est toujours modérée soit au niveau hydrique alors que l’île est constamment contournée par l’eau de l’estuaire. Nos vignes ne souffrent pas et n’ont pas besoin de souffrir. C’est un univers de paix pour nos végétaux qui laisse libre cours à la naturalité des choses’’.

Domaine de l’Ïle Margaux, Bordeaux Supérieur AOC, vin Bio, $22.05, cépages : Merlot, Cabernet-Sauvignon, Petit Verdot, Malbec, Cabernet Franc, code SAQ : 43125

Ce vin présente une belle intensité des saveurs, un bel équilibre tout en harmonie.


Domaine de l’Ïle Margaux, Bordeaux Supérieur AOC, vin Bio

Domaine Pierre Chainier – Agence Charton Hobbs

J’ai découvert ce producteur du Val de Loire et ses 250 hectares de vignes dans la Touraine. Les vins dégustés sont excellents et présentent d’intéressants rapports qualité/prix.

Château de Pocé, Touraine AOP, Domaine Pierre Chainier, 2018, $14.95, cépage : Sauvignon blanc, code SAQ : 10689606.

De belles notes d’agrumes, un vin tout en équilibre. Des plus satisfaisants.


Château de Pocé, Touraine AOP, Domaine Pierre Chainier, 2018

Les Calcaires, Val de Loire, Sauvignon blanc, 2018, prix approximatif $11.00 +, possiblement disponible à la SAQ en 2019. Présentement disponible en importation privée.

De belles notes d’agrumes et très belle sensation de minéralité.


Les Calcaires, Val de Loire, Sauvignon blanc

Masi Agricola – Agence Authentic vins et spiritueux

À chaque année je déguste les vins de la maison Masi et ce sont toujours des valeurs sûres autant en entrée de gamme qu’avec leurs Amarones. Masi c’est l’histoire de la famille Boscaini et de leur domaine. Le nom dérive de Vaio dei Masi petite vallée et réfère au vignoble acquis à la fin du XVIII ième sciècle en Valpolicella.

Masi, Modello, Prosecco, Brut, $16.95, code SAQ: 13572729.

Un des proseccos les plus secs. Bien aromatique et d’une belle structure.


Masi, Modello, Prosecco, Brut

Masi, Rosso del Veronese IGT, Brolo, Campofiorin, Oro, cépages: Corvina, Rondinella, Oseleta, $25.75, code SAQ : 11836364.

Beaucoup de notes de fruits noirs et une belle pointe de graphite! Très beau!


Masi, Rosso del Veronese IGT, Brolo, Campofiorin, Oro

Masi, Amarone della Valpolicella Classico, DOCG, Costasera, $40.85, cépages : Corvina, Rondinella, Molinara, code SAQ : 317057.

Vous voulez essayer un Amarone? C’est celui que vous devez acheter. Non seulement pour son classicisme mais aussi pour son rapport qualité/prix!


Masi, Amarone della Valpolicella Classico, DOCG, Costasera

Inama Azienda Agricola – Agence Authentic vins et spiritueux

Un de mes producteurs fétiches surtout pour leurs vins à base de Cortese!! Je tombe en amour avec leurs vins à chaque fois que le déguste!

Soave Classico DOC, Vin Soave, 2017, $20.20, code SAQ: 908004.

Un des meilleurs et bien typé.


Soave Classico DOC, Vin Soave, 2017

Inama, Chardonnay, 2017, Veneto IGT, $21.70, code SAQ : 11587177.

Un chardo de région nordique, bien frais, qui n’a pas touché le bois et des plus équilibrés!


Inama, Chardonnay, 2017, Veneto IGT

Inama, Soave Classico DOC, Vigneti di Foscarino, $28.30, code SAQ : 907428.

Un des meilleurs que j’ai dégusté. Intense, riche et velouté.


Inama, Soave Classico DOC, Vigneti di Foscarino

Inama, Soave Classico, DOC, Vigneto du Lot, 2016, $37.75, code SAQ: 10542866.

Structuré, typé et intense


Inama, Soave Classico, DOC, Vigneto du Lot, 2016

Marchesi Mazzei – Agence Authentic vins et spiritueux

Mazzei, Ser Lapo, Chianti Classico DOCG, Riserva, 2016, $22.95, cépages: Sangiovese, Merlot, Cabernet-Sauvignon, code SAQ : 13485959.

De beaux tannins charpentés ainsi que des notes de fruits bien croquants. Belle longueur.


Mazzei, Ser Lapo, Chianti Classico DOCG, Riserva, 2016

Mazzei, Fonterutoli, Chianti Classico DOCG, 2016, $23.95, cépages : Sangiovese, Corolino, Malvasia nera, Merlot, code SAQ : 856484.

Belle structure, notes d’épices et de fruits. Vraiment très beau!


Mazzei, Fonterutoli, Chianti Classico DOCG, 2016

Mazzei, Philip, Toscana IGT, 2015, $50.75, cépages: Cabernet-Sauvignon, code SAQ : 13589926.

Un vin tout en équilibre et des plus sphérique. Et quelle longueur!


Mazzei, Philip, Toscana IGT, 2015

Domaine Chanson – Agence Authentic vins et spiritueux

Chanson Père & Fils, Bourgogne, Pinot Noir, 2017, $24.25, code SAQ : 11598394.

Tellement bien type et beau rapport qualité/prix!


Chanson Père & Fils, Bourgogne, Pinot Noir, 2017

Chanson Père & Fils, Meursault, Bastion de l’Oratoire, 2015, Chardonnay, $84.75, code SAQ : 11821605.

Des notes de Silex ainsi qu’une très belle sensation de minéralité. Vraiment superbe!


Chanson Père & Fils, Meursault, Bastion de l’Oratoire, 2015, Chardonnay

Château Rouquette sur Mer – Agence Authentic vins et spiritueux

De superbes vins du Languedoc-Roussillon près du Massif de la Clape qu’on appelle ‘’une montagne à fleur de mer’’. La Clape est devenue une AOC à part entière en juin 2015 et fait partie des 6 crus du Languedoc. Elle est composée de 700 hectares de vignes avec approximativement 20 producteurs.

Si vous voulez de vins pleins de soleil, bien faits et expressifs les vins de Rouquette sur Mer sont ceux vers qui se tourner. J’écrirai un article plus en profondeur sur ce producteur dont j’ai particulièrement apprécié les vins.

Château Rouquette sur Mer, François et Claude Lalonde (Vinformateur)

Château Rouquette sur Mer, La Clape, Cuvée Arpège, Coteaux du Languedoc, 2017, $20.95, cépages : Bourboulenc, Roussanne, code SAQ : 11864613.

Des notes d’agrumes, belle impression d’acidité, de belles notes florales. Légèrement oxydatif et beaucoup de fraîcheur.


Château Rouquette sur Mer, La Clape, Cuvée Arpège, Coteaux du Languedoc, 2017

Château Rouquette sur Mer, La Clape, Cuvée Amarante, 2015, $19.70, cépages : Grenache, Syrah, Carignan, Mourvèdre, code SAQ : 713263.

Véritable coup de cœur que ce vin!! Des notes de torréfaction, beaucoup de richesse, des tannins bien charpentés tout en équilibre. Belle tension. Possiblement un des vins de cette appellation qui offre un si beau rapport qualité/prix.


Château Rouquette sur Mer, La Clape, Cuvée Amarante, 2015

D’autres superbes vins de cette maison sont offerts en importation privée :

La Clape, Henry Lapierre, $45.25

La Clape AOC, Cuvée Adagio Rosé, $25.05

La Clape AOC, Clos de la Tour, $81.00

La Clape AOC, L’Absolu $120.25

Autres producteurs

Autres producteurs coups de coeur dont j’ai déja goûté les vins ailleurs qu’à ce salon.

Fiol – Prosecco

Castello Banfi

San Felice

Barton & Guestier

Jean-Claude Boisset

Vina Ijalba

Osoyoos Larose

Newton Vineyards

Terrazas de Los Andes

Sogrape

Casa Ferreirinha, Offley

Raventos i Blanc

Bodegas Fontana

Bodegas Borsao

Famiglia Cecchi

Les Domaines Paul Mas

Famille Perrin

Cono Sur Vineyards

Fetzer Vineyards

Concha y Torro

Coups de Coeur du Festival des vins de Californie!! Enfin du soleil!!

Hier avait lieu le Festival des vins de la Californie, Tournée 2019 au marché Bonsecours. C’était le 40ième de cet événement phare qui regroupait une quarantaine de producteurs. Il est organisé par l’Institut des vins de la Californie qui est la voix de l’industrie californienne représentant au-delà de 1,000 wineries de cet état.  

Pour en savoir plus sur les vins californiens, consultez les liens suivants: www.discovercaliforniawines.com et www.calwine.ca.

Et que d’excellents vins j’ai dégusté lors de ce salon! La majorité étaient sur les millésimes 2015 et 2016. Le millésime 2015 selon Wine Spectator est caractérisé par une vague de froid ainsi que la continuité de la sécheresse qui ont créé des conditions assez difficiles résultant en des rendements passablement réduits mais tout de même excellents. Les vendanges ont eu lieu plus tôt qu’à l’habitude. Quant au millésime 2016 la sécheresse s’est continuée causant encore une fois des rendements réduits tout en offrant une excellente qualité.

Dans ce salon je me suis concentré sur les vins rouges que j’ai trouvé en général excellents. Les caractéristiques que j’en retiens sont des vins sur des fruits très mûrs, des vins capiteux, sur des textures assez riches, des vins avec beaucoup de volume et d’amplitude en bouche, des vins sphériques et moins de notes boisées et des niveaux d’alcool assez élevés. En résumé : Des vins ‘’Big, Bold and Beautiful’’! Mais aussi des vins assez chers…enfin ceux que j’ai dégusté.

Festival des vins de Californie 2019

Alors voici les vins qui ont retenu mon attention et qui sont idéalement disponibles à la SAQ. Je ne les ‘’score’’ pas mais disons que si je le faisais ils seraient notés 90 points et plus sur 100. Juste pour vous donner une idée. L’ordre de présentation n’a rien à voir avec mon appréciation de chaque vin.

Les vins coup de coeur!

Petite, Petit, Michael David Winery, 2015, $25.95, cépages : Petite Syrah 85%, Petit Verdot 15%, sucre : 4.8g/l, alc. 14.5%, code SAQ : 12182551. Importation Épicurienne.

Au nez bien aromatique avec des notes de fruits rouges mûrs, de notes boisées, de moka et en filigrane une note herbacée. Vraiment très charmeur. Les tannins c’est entendu (la petite syrah étant un cépage tannique) sont particulièrement charpentés mais pas asséchants et le volume en bouche hallucinant avec beaucoup d’intensité sur les notes de fruits. Pas mal beau!


Petite, Petit, Michael David Winery, 2015

Cline, Ancient Vines, Zinfandel, 2016, $22.20, sucre : 6.5 g/l, alc. : 15%, code SAQ : 11089830. AOC Châteaux et Domaines.

De belles notes de fruits assez intenses ainsi que des notes épicées. Tout en équilibre!


Cline, Ancient Vines, Zinfandel, 2016

Conundrum, Red, 2016, $24.95, cépages : Petite Syrah 37%, Zinfandel 28%, Cabernet-Sauvignon 22%, Muscat 12%, sucre : 9.7 g/l, alc. : 15.1%, code SAQ : 12095570. La Céleste Levure.

Il faut le faire! Assembler de la Petite Syrah et du Zinfandel puis y ajouter 12% de Muscat! Ça fait un vin des plus charmeurs bien goûteux avec un moelleux fascinant (9.7 g/l de sucre ne l’oublions pas)!


Conundrum, Red, 2016

Papillon, Orin Swift, Napa Valley, EJ Gallo, 2016, $102.50, cépages : Cabernet-Sauvignon 45%, Merlot 25%, Petit Verdot 20%, Malbec 10%, sucre : 2.1 g/l, alc. 15.7%, code SAQ : 13914872. EJ Gallo.

J’ai eu la chance de goûter à quelques-uns des vins de ce producteur mythique et j’avais particulièrement apprécié ses vins. Cette année c’est avec ce Papillon que je renoue avec Orin Swift. Absolument excellent!


Papillon, Orin Swift, Napa Valley, EJ Gallo

Hall, Cabernet-Sauvignon, 2015, $78.25, cépages : Cabernet-Sauvignon 96%, Merlot 3%, Cabernet Franc 1%, sucre : 1.0 g/l, alc. : 15.3%, code SAQ : 13279119. Agence Trinque.

Un de mes préférés! Beaucoup de matière, de volume, d’amplitude et plein de fruits bien mûrs.


Hall, Cabernet-Sauvignon, 2015

Hess Collection, Cabernet-Sauvignon, Allomi, Napa Valley, 2016, $39.25, cépages : Cabernet-Sauvignon 87%, Petite Syrah 12%, Petit Verdot 1%, sucre : 5.3 g/l, alc. : 14.8%, code SAQ : 12198991. Société Clément.


Hess Collection, Cabernet-Sauvignon, Allomi, Napa Valley, 2016

Du volume, du fruit et beaucoup de plaisir!

Hilltop, Cabernet-Sauvignon, J. Lohr, 2015, $48.75, cépages: Cabernet-Sauvignon 90%, Petit Verdot 6%, Cabernet Franc 4%, sucre : 2.6 g/l, alc. : 14.5%, code SAQ : 11392783. Société Clément.

De beaux tannins bien charpentés, beaucoup de volume et d’amplitude. Un vin sphérique!


Hilltop, Cabernet-Sauvignon, J. Lohr, 2015

Signorello, Padrone, 2014, $255.00, cépages : Cabernet-Sauvignon 91%, Cabernet Franc 9%, alc. : 15.8%, code SAQ : 13105864. La Céleste Levure.

Un Blockbuster californien bâti pour durer des années. Du chocolat, des notes de moka, de la torréfaction, tout d’une pièce et bien complexe!


Signorello, Padrone, 2014

Artemis, Cabernet-Sauvignon, Stag’s Leap, 2016, $85.25, cépages : Cabernet-Sauvignon 94%, Merlot 5%, Petit Verdot 1%, code SAQ : 13501710. Vins Dandurand.

Des notes de fruits rouges bien mûrs, des notes d’épices douces, soupçon de cacao et de torréfaction. D’un bel équilibre entre la texture veloutée, une acidité assez fraîche, des tannins charpentés et des notes de fruits assez intenses avec de belles notes chocolatées. Beaucoup de volume et d’amplitude ainsi que d’élégance et de finesse.


Artemis, Cabernet-Sauvignon, Stag’s Leap, 2016

Heritance, Cabernet-Sauvignon, Taub Family, 2015, Napa Valley, 2016, $50.00, cépages: Cabernet-Sauvignon 94%, Merlot 4%, Petit Verdot 2%, sucre : 2.2 g/l, alc. : 14.3%, code SAQ : 13918929. Société Clément.

De superbes notes de fruits noirs, quelques notes de torréfaction, d’un velouté remarquable et d’iune longueur plus qu’appréciable!!


Heritance, Cabernet-Sauvignon, Taub Family, 2015

Bonny Doon, Le Cigare Volant, 2012, $40.00, cépages: grenache, 45%, Syrah 30%, Mourvèdre 13%, Carignan 12%, sucre: 1.9 g/l, alc.: 13.3%, code SAQ : 10253386. Agence Trialto.

Le célèbre Grahm Randall continue de faire ce célèbre GSM sur le modèle Rhodanien! Toujours excellent! Une valeur sûre!


Bonny Doon, Le Cigare Volant, 2012

Rodney Strong Vineyards, Cabernet-Sauvignon, Alexander Valley, 2016, à venir à la SAQ en 2019, prix approx. $32.00. Agence Mark Anthony.

Je vous tiendrai au courant de l’arrivée de ce vin. Mettez la patte le dessus! Agence Mark Anthony.


Rodney Strong Vineyards, Cabernet-Sauvignon, Alexander Valley, 2016

Page 1 of 7

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén