Catégorie : Vins – un vin par article (Page 1 of 39)

Allons faire un tour du côté de Bordeaux! Château Marjosse, 2016.

Château Marjosse, Bordeaux, Duclot, Pierre Lurton, 2016, $28.95, cépages : Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc, Malbec.

Ce vin est disponible en importation privée en caisse de 6 bouteilles. Veuillez contacter l’agence Galleon : https://goo.gl/CLkE5Y

C’est assez rare que je fais des commentaires sur la couleur d’un vin, mais celle de ce vin a comme quelque chose de mystérieux. D’une belle opacité, d’un rouge presque violacé avec des teintes de couleur noires. Humm… Au nez, c’est la profondeur des arômes qui ressort avec des notes de cassis, de mûres, de cerises bien mûres et un soupçon de torréfaction.

En bouche, la texture est d’un beau velouté, l’acidité est équilibrée et les tannins sont bien ronds, un brin satiné et presque charpentés. C’est d’une belle finesse et d’un bel équilibre avec une finale bien juteuse sur les mûres et le cassis. Pas mal beau!


Château Marjosse, Bordeaux, Duclot, Pierre Lurton, 2016

Pour en savoir plus sur le Château Marjosse : http://www.chateau-marjosse.fr/index.html

Un beau Chianti bien typé et à prix raisonnable. Le Barone Ricasoli 2017 !

Barone Ricasoli, Toscane, Chianti DOCG, 2017, $15.70 (moins rabais de $1.50) , cépages: Sangiovese 90%, Canaiolo 10%, code SAQ: 13188858.

Quand on juge un producteur de vin on dit que si ses vins d’entrée de gamme sont bons alors tous ses vins seront bons. On en a un bel exemple avec ce vin et ce producteur. Ce Barone Ricasoli est bien équilibré et bien typé Chianti.

Au nez des notes de fruits rouges surtout sur la cerise avec de belles notes épicées. En bouche, la texture est assez veloutée, l’acidité est fraîche et les tannins sont bien équilibrés et biens ronds. De belles notes de fruits noirs et d’épices viennent compléter le tout. C’est frais , c’est juteux et c’est pas mal bon pour un vin de ce prix. Idéal avec la pizza et divers plats de pâtes surtout nappés de sauce aux tomates.


Barone Ricasoli, Toscane, Chianti DOCG, 2017

Pour en savoir plus sur ce producteur : https://ricasoli.com/en/

Barone Ricasoli est la plus vieille entreprise viticole familiale d’Italie. On y élabore depuis 1141 des vins de qualité mettant en valeur les cépages phares de l’Italie. Ce sont des pionniers dans la viticulture et la vinification italienne et on leur doit entre autre l’essor de l’appellation Chianti.

Déguster les grands vins des Ets. Jean-Pierre Moueix, une expérience inoubliable!!

C’est avec bonheur et honneur que j’ai reçu cette invitation de l’agence Mark Anthony Wine & Spirits à participer à cette 19 ième dégustation annuelle des vins des Établissements Jean-Pierre Moueix à Montréal. Nous avons dégusté 16 grands vins de la maison (surtout sur le millésime 2016) avec le bénéfice des commentaires et anecdotes de M. Laurent Navarre, Directeur Général des Ets. Jean-Pierre Moueix et ce depuis plusieurs années. Nous étions tous réunis à la Maison Boulud, restaurant du Ritz-Carlton.

Les Établissements Jean-Pierre Moueix* :  http://www.moueix.com/

Les Établissements (Ets.) Jean-Pierre Moueix furent fondés en 1937 par Monsieur Jean-Pierre Moueix sur le Quai du Priourat à Libourne et restent aujourd’hui une entreprise familiale.

Négociant classique de vins primeurs et livrables, les Ets. Jean-Pierre Moueix sont également propriétaires et producteurs de plusieurs Grands Crus, tels que les Châteaux La Fleur-Pétrus et Trotanoy à Pomerol, Château Bélair-Monange, Premier Grand Cru Classé, à Saint-Émilion, ainsi que Dominus Estate et Ulysses au coeur de la Napa Valley en Californie.  Ils assurent la distribution mondiale d’un grand nombre de vignobles prestigieux de la Rive Droite.

Jean-Pierre Moueix, né en Corrèze en 1913, arriva à Saint-Émilion avec ses parents lors de la crise de 1929. Les vins du Libournais étaient peu reconnus à cette époque. Il a sut deviner leur aptitude au vieillissement et leur potentiel de séduction basé sur le charme naturel du cépage Merlot.

En 1950 il a consolidé la maison de négoce par l’acquisition du Château La Fleur-Pétrus (Pomerol), puis des Châteaux Magdelaine (Saint-Émilion Premier Grand Cru Classé) et Trotanoy (Pomerol) en 1952 et 1953.

Jean-Pierre Moueix

Le point culminant de sa carrière a été l’acquisition de Château Petrus. Il en confia la gestion à son fils Christian pendant 38 millésimes. Jean-François, son fils aîné, hérita de la propriété et en assure la gestion depuis 2009.

Jean-Pierre Moueix s’est éteint en 2003 à l’âge de 90 ans.

Ets. Jean-Pierre Moueix et Autres Rivages, sociétés sœurs, sont deux maisons de négoce traditionnel bénéficiant de 80 ans d’expérience dans la sélection et la distribution des plus grands vins de Bordeaux. Les vins, mis en bouteilles au château, sont vendus soit en primeur (au printemps qui suit la récolte), soit après quelques années de vieillissement.

Les Ets. Jean Pierre Moueix sont également propriétaires et producteurs de certains des crus les plus réputés de Pomerol, Saint-Émilion et de la Napa Valley.

Plan des vignobles

Tous les vins vendus par les Ets. Jean-Pierre Moueix et Autres Rivages proviennent exclusivement du Château avant leur stockage dans les entrepôts à Libourne (25.000 m2), où plusieurs millions de bouteilles reposent dans des conditions idéales. La maison garantit ainsi la traçabilité de chaque bouteille expédiée depuis le Quai du Priourat.

Les Ets. Jean-Pierre Moueix distribuent les grands vins de la Rive Droite, en particulier Saint-Émilion et Pomerol.

En sus des propriétés familiales à Bordeaux, plus de 20 crus prestigieux de la Rive Droite confient la distribution exclusive de leurs vins aux Ets. Jean-Pierre Moueix.

Source: site web : http://www.moueix.com/

La dégustation

Le millésime 2015 – quelques notes

L’hiver 2014-15 a été assez frais et pluvieux. L’été a été marqué par une première période sèche et caniculaire et une seconde plus fraîche et faiblement arrosée. ‘’Ce qui est important c’est que la floraison a été rapide, critère d’un bon millésime’’. Le retour de la chaleur fin août et début septembre a assuré la qualité du millésime. Le mois de septembre a été plus frais et légèrement arrosé, permettant une bonne fin de maturation phénolique.

‘’Une grande attention à la gestion de la canopée a permis des vins superbes. L’expérience acquise avec le Domaine Dominus à Napa a permis de mieux gérer le vignoble avec ce soleil assez ardent durant l’été’’.

Bordeaux, Jean-Pierre Moueix, 2015, $19.30, cépages : Merlot 80%, Cabernet Franc 20%, code SAQ : 13734337 (approvisionnement continu).

Ce vin témoigne du retour de la maison dans cette catégorie des vins dits génériques après un retrait de quelques années. Ce vin est sur des notes assez modernes et provient principalement des Côtes de Castillon. Le Merlot lui apporte une certaine profondeur et complexité alors que le Cabernet Franc contribue à sa structure et ajoute une note épicée à l’assemblage.

Au nez des notes de fruits rouges assez intenses (cerises et fraises). Le moelleux est un peu ferme, l’acidité bien équilibrée et les tannins presque charpentés et tissés bien serré. Très beau rapport qualité/prix.

Bordeaux, 2015, Jean-Pierre Moueix

Pomerol, Jean-Pierre Moueix, 2015, $34.10, cépages : Merlot 95%, Cabernet Franc 5%, code SAQ : 739623.

‘’Les terroirs d’où proviennent ce vin sont toujours de bonne origine’’. Au nez des notes de fruits rouges surtout sur la fraise et la framboise, avec un côté un peu animal ainsi que des notes de torréfaction et de café. Le moelleux était velouté, l’acidité équilibrée et les tannins ronds, soyeux et quand même assez présents.

Pomerol, 2015, Jean-Pierre Moueix

Château de Bel-Air, Lalande de Pomerol, 2015, $43.75, cépages : merlot 73%, Cabernet Franc 19%, Cabernet-Sauvignon 8%, code SAQ : 12963226.
Spécialité, disponible à l’automne 2019 à la SAQ.

‘’Ce vin provient d’un des meilleurs terroirs à Pomerol ou l’œnologue-conseil est François Despagne’’. Beaucoup d’équilibre dans ce vin! Des notes florales et de fruits rouges ainsi que quelques notes toastées. Beaucoup de finesse et de profondeur.


Château de Bel-Air, Lalande de Pomerol, 2015

Château Chantalouette, Pomerol, 2014, $53.75, cépages : Merlot 67%, Cabernet-Sauvignon 33%, code SAQ : 12127279. Spécialité disponible à l’été 2019.

Ce vin est le 2ième vin de Château de Sales la plus grande propriété de Pomerol en terme de surface avec approx. 50 hectares plantés. Au nez des notes de cerises, de framboises, de vanille avec quelques notes légèrement épicées. Tout est en équilibre avec des tannins souples et bien ronds. ‘’C’est toujours bon!’’.

Château Chantalouette, Pomerol, 2014

Château Morillon, St-Émilion Grand Cru, 2015, $34.75, cépages : Merlot 80%, Cabernet Franc 20%, ce vin est une nouveauté et sera disponible à la SAQ vers l’automne 2019.

Ce vin provient d’une petite propriété de 6,3 hectares avec des vignes qui ont en moyenne 40 ans. Il possède beaucoup de finesse et de profondeur avec un moelleux bien velouté, une acidité des plus équilibrée et des tannins charpentés mais tout en finesse.

Château Morillon,
St-Émilion Grand Cru, 2015

Haut-Roc Blanquant, St-Émilion Grand Cru, 2015, $59.75, cépage : Merlot 100%, code SAQ : nouveauté disponible à l’automne 2019.

Ce vin est le 3ième vin du Château Bélair-Monange. Certaines parties du vignoble ont été replantées et les plus jeunes vignes composent ce vin. Au nez des notes de crème de fruits rouges bien frais. En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins ronds, suaves et veloutés. Légère torréfaction et beaucoup de finesse. Un beau volume en bouche. Beaucoup apprécié ce vin. ‘’Il y a du fond dans ce vin’’.


Haut-Roc Blanquant, St-Émilion Grand Cru, 2015

Le millésime 2016

‘’On commence à recevoir les bouteilles de ce millésime chez les divers clients et les commentaires en général sont élogieux sur ce millésime’’.

L’année climatique 2016 a été composée de deux parties distinctes. D’abord, un printemps doux et très arrosé avec une pluviométrie record (259mm d’avril à juin, par rapport à 108mm à la même période en 2015). ‘’On était un peu nerveux à ce moment’’. Une parenthèse ensoleillée en mai a permis une floraison rapide et homogène. Le soleil a fait son retour mi-juin, début d’une période sèche et ensoleillée qui s’est poursuivie jusqu’à la mi-septembre.

Le temps chaud et sec qui s’est installé pendant l’été induit des conditions de sécheresse. Les vignobles situés sur des sols ayant retenu plus d’eau du printemps ont été épargnés. ‘’Le cycle végétatif était un peu bloqué’’.

Au moment des vendanges, les baies étaient croquantes, gorgées de sucre et fraîches à la fois; les pellicules riches de tanins doux, les pépins croquants. ‘’Les vendanges ont eu lieu dès le 24 septembre au 12 octobre dans le Pomerol et du 5 au 11 octobre à St-Émilion, ce qui est un peu plus tard que la moyenne’’.

‘’Nous nous souviendrons de l’année 2016 pour les caractéristiques suivantes : une forte précipitation de maladies cryptogamiques dues aux conditions humides du printemps ce qui a impliqué beaucoup de traitements. Une nécessité de bien gérer l’impact de la sécheresse par un travail des sols pendant la nuit et par une grande attention portée au feuillage. Il a fallu bien faire attention pour garder un feuillage suffisant qui puisse protéger les raisins.

L’année climatique 2016 ne ressemble à aucune autre. Le cycle végétatif se rapproche du millésime 2012 avec une fin de maturation particulièrement lente. La dégustation des baies rapproche du millésime 2010. Elles sont croquantes, gorgées de sucre et fraîches à la fois avec d’intenses arômes de petits fruits noirs. Les pellicules sont riches de tannins doux, les pépins sont croquants’’.

L’Hospitalet de Gazin, Pomerol, 2016, $77.00, cépages : Merlot 96,1%, Cabernet-Sauvignon 2.6%, Cabernet Franc 1.3%, code SAQ : 13214147. SAQ offre spécialité.

C’est le 2ième vin du Château Gazin qui est la plus grande propriété du plateau de Pomerol. Au nez, beaucoup de fraîcheur comme un soupçon de menthol ou de note légèrement herbacée. La texture est bien veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins sont équilibrés et tissés bien serré. Beaucoup de finesse, des notes de torréfaction et une légère sucrosité dans le vin. Très beau volume et amplitude en bouche.


Hospitalet de Gazin, Pomerol, 2016

Château Bourgneuf, Pomerol, 2016, $89.00, cépages : Merlot 85%, Cabernet Franc 15%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole.

Les vins de ce Château sont profonds et denses, riches et complexes avec des tannins bien enrobés. Au nez des notes de crème de café, de truffes et de mûres. En bouche le vin possède un superbe équilibre tout en finesse et en puissance avec des tannins équilibrés et tissés bien serré.


Château Bourgneuf, Pomerol, 2016

Château Latour à Pomerol, Pomerol, 2016, $137.00, cépages : Merlot 96%, Cabernet Franc 4%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole (49 bouteilles disponibles au moment de cet article).

Ce vin se distingue par un équilibre parfait entre élégance, puissance et moelleux. ‘’C’est très bon Latour, très très bon’’.


Château Latour à Pomerol, Pomerol, 2016

Château Certan de May, Pomerol, 2016, $235.00, cépages : Merlot 65%, Cabernet Franc 31%, Cabernet-Sauvignon 4%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole (84 bouteilles disponibles au moment de cet article).

Ce vin est tout en finesse et en élégance! De belles notes florales ainsi que des notes de fruits rouges sur la fraise et la framboise ainsi qu’un soupçon de torréfaction. Ce vin est comme une caresse, tout en finesse. Malgré tout, ces vins vieillissent merveilleusement bien.


Château Certan de May, Pomerol, 2016

Château Hosanna, Pomerol, 2016, $215.00, cépages : Merlot 85%, Cabernet Franc 15%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole.

Le Château Hosanna est considéré comme l’incarnation féminine de Trotanoy il est issu de terroirs assez différents de ce dernier. Un vin corsé et généreux, alliant finesse et équilibre. Au nez, des notes de truffes et de fruits rouges. En bouche ce qui étonne c’est la texture veloutée, les tannins équilibrés et bien ronds et le côté suave de ce vin. Beaucoup de complexité.


Château Hosanna, Pomerol, 2016

Château Lafleur-Pétrus, Pomerol, 2016, $355.00, cépages : Merlot 91%, Cabernet Franc 9%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole.

L’ensemble conserve l’élégance du cru avec une structure plus apparente et une dominance de fruits noirs ainsi qu’un soupçon de notes florales. En bouche, légère torréfaction, notes de fruits noirs avec un légère note de salinité.


Château Lafleur-Pétrus, Pomerol, 2016

Château Trotanoy, Pomerol, 2016, $370.00, cépages : Merlot 95%, Cabernet Franc 5%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole.

Château Trotanoy compte parmi les vins les plus recherchés de l’appellation et peut être gardé plusieurs décennies dans les grands millésimes. Beaucoup d’équilibre entre la puissance, la concentration des saveurs, la finesse et l’élégance. ‘’J’ai vraiment un faible pour ce vin’’.


Château Trotanoy, Pomerol, 2016

Château Bélair-Monange, St-Émilion 1er Grand Cru Classé B, 2016, $235.00, cépages : Merlot 95%, Cabernet Franc 5%, disponible à la SAQ via le Courrier Vinicole (42 bouteilles disponibles au moment de cet article).

Ce vin est tout en finesse en élégance et en puissance avec une certaine amplitude en bouche. Belle sensation de minéralité ainsi qu’une longueur plus qu’appréciable et une intensité remarquable.


Château Bélair-Monange, St-Émilion 1er Grand Cru, Classé B, 2016

Les vins du repas

Château Trotanoy, Pomerol, 2009, malheureusement ce vin n’est pas disponible


Château Trotanoy, Pomerol, 2009

Clos St-Martin, St-Émilion Grand Cru Classé 2011, malheureusement ce vin n’est pas disponible.


Clos St-Martin, St-Émilion Grand Cru Classé 2011
M » Laurent Navarre (centre), M. Roger Huet chroniqueur (droite), M. Claude Lalonde (Vinformateur – gauche)

Quel beau vin du Beaujolais que ce Morgon du Domaine Jean-Ernest Descombes!

Morgon, Jean-Ernest Descombes, George Duboeuf, Bourgogne, Beaujolais, 2016, $26.05, disponible en importation privée, code : 103665QC.

Ce vin disponible en importation privée, code : 103665QC, en caisse de 6 bouteilles en contactant l’agence Galleon.
Galleonwines.ca, tél : 514-932-2626, Marie-Hélène Dumais

Ce vin du Beaujolais provient de Morgon, un des 10 crus du Beaujolais. Il est reconnu pour ses vins intenses et généreux. Il faut laisser un peu de temps à ce vin pour qu’il se laisse découvrir. Au bout de quelques minutes de belles notes de fruits rouges surtout sur la fraise, la framboise, un soupçon de cassis ainsi que des notes florales viendront vous charmer pour votre plus grand bonheur.

En bouche le moelleux est bien équilibré, l’acidité est particulièrement fraîche et les tannins bien constitués sont équilibrés et tissés bien serré. Les notes de petites cerises assez intenses et quelque peu ‘’sûrettes’’ apportent beaucoup de fraîcheur à ce vin. Très belle longueur en bouche et beau volume. Très belle expression de cette appellation.


Morgon, Jean-Ernest Descombes, George Duboeuf, Bourgogne, Beaujolais, 2016

Pour en savoir plus sur les vins George Duboeuf : http://www.duboeuf.com/Accueil/Bienvenue.sls

Un beau chardonnay américain pour la Saint-Valentin. Le De Loach, Russian River Valley, 2016.

De Loach, Chardonnay, Californie, Russian River Valley, 2016, $24.65, code SAQ: 927061.

Vinsfins l’Agence

Pour la Saint-Valentin j’ai ‘’concocté’’ un super repas de fruits de mer avec sauce hollandaise. Et quel vin avez-vous accordé avec ce repas me demanderez-vous? Eh bien nul autre qu’avec le Chardonnay De Loach. Et quel match parfait! Au nez, de belles notes boisées, de vanille, de fruits blancs tels la pêche, la poire et la mangue avec quelques notes beurrées. En bouche, la texture était riche et veloutée, l’acidité bien équilibrée avec un rappel des notes de fruits blancs, de vanille et de notes boisées bien intégrées. Et le tout culminait en une belle longueur plus qu’appréciable.

De Loach, Chardonnay, Russian River Valley, 2016

Pour en savoir plus sur De Loach Winery : https://deloachvineyards.com/

Le Crémant de Limoux, Première Bulle. Quelle belle alternative au champagne!

Première Bulle, Sieur d’Arques, vin mousseux bio, $19.95, cépages : Chardonnay 74%, Chenin Blanc 14%, Pinot Noir 9%, Mauzac 3%, code SAQ : 13533261.A

Agence Dandurand

Vraiment une belle alternative au champagne que ce Crémant de Limoux. Au nez des notes florales, de pommes vertes et de poires avec un soupçon d’agrumes et une touche de miel. En bouche la texture est passablement crémeuse, l’acidité presque vive avec une belle sensation de minéralité. La finale est des plus joyeuse!!

Première Bulle, Sieur d’Arques, Bio, Crémant de Limoux

Pour en savoir plus sur Sieur d’Arques : https://www.sieurdarques.com/index.cfm

Coup de cœur que ce vin bio d’Espagne! Le MIL Historias, de la maison AltoLandon.

MIL Historias, Garnacha, Espagne, Manchuela, 2016, $17.85, vin rouge bio, code SAQ : 13794111.

Agence Divin Paradis 

Tellement goûteux ce vin! Sautez la-dessus c’est bon! Au nez des notes assez intenses de cassis, de fraises et de framboises bien mûres, de bleuets et un soupçon d’épices douces. En bouche, la texture est veloutée, l’acidité assez fraîche et les tannins presque charpentés et bien ronds. Des saveurs de fruits noirs bien croquants assez intenses surtout sur la mûre et les fraises bien mûres et oh… comme une petite touche de cassonade et d’épices douces. Et en plus une belle longueur. Vraiment un beau rapport qualité/prix. Ce vin me faisait penser aux saveurs assez concentrées qu’on obtient avec la méthode appassimento.

Vous ferez de beaux accords avec des pièces de viande de bœuf grillé et sauces aux fruits…


MIL Historias, Garnacha, Espagne, Manchuela, 2016

Pour en savoir plus sur la maison AltoLandon : https://www.altolandon.com/en

Un très beau prosecco! Le Camul, DOCG, Prosecco Superiore, 2017

Camul, Prosecco superiore, Spumante, DOCG, millesimato 2017, $22.15, code SAQ : 12797846.

VinsFins l’Agence

Au nez de belles notes florales et de fruits blancs tels la pêche, les pommes, un peu de poire et en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche, la texture est bien crémeuse, l’acidité est bien fraîche et le tout culmine en une belle sensation de minéralité. Très belle longueur.

Camul, Prosecco Superiore, Spumante, DOCG, Valdobbiadene, 2017

Une belle découverte! Le Conspiracy, 2016, Foreign Affair Winery !!

Conspiracy, The Foreign Affair Winery, 2016, Vineland, Niagara Peninsula, $19.95, cépages: Cabernet Franc 61%, Cabernet-Sauvignon 25%, Merlot 11%, code SAQ: 13216396.

Disponible à la SAQ à partir de la semaine du 18 février, 2019.

Conspiracy, The Foreign Affair, 2016

Ce vin conjugue l’esprit de Bordeaux et de la Vénitie. En fait, il est élaboré à partir de cépages typiquement Bordelais et est vinifié selon la méthode appassimento typique de la Vénétie pour un faire un Ripasso. Et ça donne quelque chose de vraiment différent et de très bon! On était 4 hier soir à le déguster à l’anonyme et le jugement à été unanime.

Au nez, un soupçon de caramel, des notes assez intenses et concentrées (la méthode appassimento) de fruits noirs tels la mûre, le cassis, les cerises noires ainsi qu’en filigrane quelques notes herbacées et boisées. En bouche, la texture est légèrement veloutée, l’acidité assez fraîche et les tannins charpentés et bien ronds. Les notes boisées sont bien présentes avec un rappel de la mûre, quelques notes épicées ainsi qu’une légère torréfaction bien agréable. C’est juteux, croquant, très goûteux avec une belle longueur et des plus équilibré. On l’a vraiment tous aimé !!

Vous ferez de superbes accords avec des viandes rouges grillées, des risottos ainsi que des côtes levées.

Conspiracy, The Foreign Affair, 2016

The Foreign Affair Winery 

Pour en savoir plus sur le vignoble, cliquez sur le lien : https://foreignaffairwinery.com/

La maison Cusumano de Sicile! Des vins qui offrent un excellent rapport qualité/prix. Vous tomberez sous le charme de la Syrah 2017!

Cusumano, Syrah, Italie, Sicile, 2017, $13.80, code SAQ : 10960777

VinsFins l’Agence

J’ai écrit à plusieurs reprises sur les vins de cette maison. En général ce sont des vins qui plaisent beaucoup et qu’on peut acheter les yeux fermés, comme des valeurs sûres. Et on en a un bel exemple avec la Syrah 2017.

Au nez des notes de prunes, de mûres, de violettes assez intenses et de poivre. C’est pas mal charmeur comme première approche. Le vin est assez typé pour qu’on le reconnaisse dans une dégustation à l’anonyme. En bouche, la texture est veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins charpentés tout en étant bien ronds. Rien d’asséchant ici. De belles saveurs de mûres, d’épices douces et un rappel des notes de violettes. Beau volume et amplitude en bouche avec une belle persistance. En fait il ressemble beaucoup au 2016 ce qui est gage de la consistance des vins chez cette maison. Pas mal pour un vin sous les $15.00!

Cusumano, Syrah, 2017, Sicile

Consultez la liste de 11 vins de la maison Cusumano disponibles à la SAQ : https://goo.gl/wDHz1x

La maison Cusumano : https://cusumano.it/en/   

La maison familiale vieille d’une soixantaine d’années possède l’entièreté de ses vignobles qui font au-delà de 500 hectares et produit ses vins strictement à partir de ses propres raisins ce qui est un gage de qualité puisqu’on peut contrôler l’ensemble du processus de l’élaboration de vins. Vers la fin des années 90 on a replanté les vignes selon l’optimisation des terroirs et des cépages et on produit la première cuvée en 2001. Puis par la suite on a procédé à l’acquisition de divers vignobles jusqu’à aujourd’hui.

Lisez un des articles que j’ai écrit sur la maison en cliquant sur le lien suivant : https://goo.gl/bLVK5T

Page 1 of 39

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén