Catégorie : Vins – un vin par article (Page 2 of 59)

Coup de cœur que ce Clemente VII, Chianti Classico Riserva 2015 !

Clemente VII, Chianti Classico Riserva, Castelli del Grevepesa, 2015

Clemente VII, Chianti Classico Riserva, Castelli del Grevepesa, 2015, $23.40, cépage : Sangiovese 100%, sucre : 2.6 g/l, alc. : 14%, code SAQ : 13040941.

Ce vin est un Riserva et est issu d’un élevage de 24 mois en fût de Slavonie, de 12 mois en fût de chêne et d’un affinage en bouteille de 3 mois.

Le nez dégage des parfums de cuir, de vanille, de cerises noires, de prunes et d’épices douces. La bouche est typique du Sangiovese avec des flaveurs de fruits noirs, de noyaux de cerises, de notes de tabac et d’épices le tout soutenu par des tannins charpentés et tissés bien serré, une texture équilibrée et une acidité des plus rafraîchissante. La finale soutenue révèle des notes boisées et bien complexes.

Vous ferez de beaux accords avec des plats régionaux tels pâtes et lasagne sauce à la viande, viandes rouges savoureuses, ragoûts et steaks.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Castelli del Grevepesa

Castelli del Grevepesa est né en 1965 d’un petit groupe de 18 vignerons toscans à l’initiative de Gualtiero Armando Nunzi. À ce jour, elle compte environ 150 entreprises membres, dont 4 sont parmi les premiers fondateurs. La plupart des entreprises associées se trouvent entre Greve dans le Chianti, Mercatale Val di Pesa, San Casciano Val di Pesa, Tavarnelle Val di Pesa et Barberino Val d’Elsa.

Chianti Classico

Les capitales du territoire du Chianti Classico sont Sienne et Florence et sont partagées entre les provinces des deux municipalités. La zone s’élève à 71 800 hectares (177 500 acres) et comprend l’ensemble des territoires des municipalités de Castellina in Chianti, Gaiole in Chianti, Greve in Chianti et Radda in Chianti et des parties de celles de Barberino Tavarnelle, Castelnuovo Berardenga, Poggibonsi, San Casciano Val di Pesa.

Les caractéristiques du climat, des terrains et des altitudes ont fait du Chianti Classico une région qui excelle dans la production de vins haut de gamme.

Des rangées de vignes alternant avec des oliviers sont une caractéristique du paysage du Chianti. Environ 7 200 hectares (17 290 acres) de vignobles inscrits au registre DOCG pour la production de Chianti Classico font de cette appellation l’une des plus importantes d’Italie.

Pyramide de qualité – Consorzio Vino Chianti Classico

Un Bordeaux bio résolument moderne et décomplexé!

BDX, Vin biologique et vegan, Bordeaux, Les caves de Landiras, 2018
Oeuvre: François Robillard

BDX, Vin biologique et vegan, Bordeaux, Les caves de Landiras, 2018, $17.00, cépage : Cabernet-Sauvignon 100%, sucre : 0.8 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 14375292.

Tout comme les autres régions du monde, Bordeaux se met au diapason du mouvement bio et vegan. Selon les derniers chiffres (Vinexpo Bordeaux 2019) environ de 8 à 10% des vignobles de Gironde sont en bio. Et le groupe Crus et Domaines de France (Groupe GCF)  n’échappe pas à ce mouvement irréversible et introduit ce vin résolument moderne et décomplexé!!

Le nez est sur des effluves de fruits bien mûrs avec une dominante sur les mûres, le cassis ainsi qu’un soupçon de torréfaction et de moka. La bouche est bien goûteuse et soutenue par des tannins charpentés et tissés bien serré. S’invitent des flaveurs de fruits noirs, de graphite, de sous-bois et de torréfaction. Facile à boire, ce vin mérite un passage en carafe afin d’en libérer le plein potentiel.

Vous ferez de beaux accords avec viandes rouges grillées et gibier.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Oeuvre de François Robillard

François Robillard

Un vin blanc du Portugal des plus aromatique et débordant d’énergie!!

Quinta d’Amares, Loureiro, Portugal, Vinho Verde, 2018

Quinta d’Amares, Loureiro, Portugal, Vinho Verde, 2018, $16.65, sucre : 5.9 g/l, alc. : 11.5%, code SAQ : 13861125.

Tellement aromatique ce vin dégage une myriade d’arômes tels la limette, les agrumes, la pêche, l’orange le tout auréolé d’un bouquet d’essences bien florales.

Le tout se prolonge en bouche en une belle harmonie et un bel équilibre. La texture est équilibrée et l’acidité bien marquée créent une dualité des plus intéressante avec un niveau de sucre assez élevé à 5.9 g/l. Ça me fait penser à certains vins allemands avec ce niveau de sucre et ce niveau d’alcool décidemment bas avec 11.5% d’alcool. J’ai senti comme un léger piquant sur le bout de la langue qui n’était pas vilain ainsi qu’une belle sensation de minéralité en fin de bouche. Vraiment goûteux, désaltérant et très satisfaisant!

On pourra boire ce vin en apéritif ou faire de beaux accords avec viandes blanches, fruits de mer, poissons et cuisine asiatique.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Quinta d’Amares

La Quinta d’Amares est située dans la municipalité d’Amares. Le domaine de 50 hectares de vignes est contigu au monastère Santo André de Rendulfe, l’un des plus importants monastères bénédictins du pays.

Vihno Verde – Portugal

La région de Vinho Verde est la plus grande DOC du Portugal. Elle est située dans le nord-ouest et est caractérisé par un climat frais, pluvieux et verdoyant ce qui rend la maturation des raisins difficile. Le développement de la vigne n’a pas été facile devant partager les sols avec d’autres cultures. La tradition veut qu’on ait favorisé l’utilisation de pergolas en bordure des champs, et parfois sur les arbres, afin de gagner de l’espace et de libérer le centre de champs pour d’autres cultures. En général, les vignes poussent dans des sols fertiles et granitiques le long des rivières de montages.

On dénombre beaucoup de petites exploitations bien traditionnelles qui utilisent la pergola mais les vignobles modernes, et certainement les vignobles des grands domaines utilisent de nouvelles tailles de vignes ce qui permet une meilleure exposition au soleil et une meilleure maturation des raisins.

Cépage Loureiro

Les vins de Vinho Verde se distinguent toujours par leur acidité très présente. La saveur dépend des cépages utilisés; dans le cas du Loureiro celui-ci se distingue par son côté bien floral. Le raisin de Loureiro est l’un des cépages phares sur lequel repose l’affirmation nationale et internationale des vins blancs de  Vinhos Verdes. Originaire de la vallée de la rivière Lima, il est actuellement cultivé dans la majeure partie de la région de Vinho Verde. Comme avec le cépage Alvarinho, le cépage Loureiro est un cépage très typique et est souvent utilisé pour créer des vins monovariétaux avec une acidité élevée et avec des arômes floraux et fruités très accentués. Probablement l’un des cépages portugais les plus parfumés avec des notes de laurier (et donc de son nom), de tilleul, d’acacia, d’orange et de pêche.

En fait, la plupart des Vinho Verde blancs peuvent être considérés comme légers, croquants et aromatiques, souvent avec une légère pointe de pétillement et parfois avec une touche de douceur.

Un beau vin bio du Ventoux à déguster!!

Amountanage, Terroir d’Altitude, France, Ventoux, vin rouge bio, 2018

Amountanage, Terroir d’Altitude, Marrenon, France, Ventoux, vin rouge bio, 2018, $18.00, cépages : Grenache 70%, Syrah 30%, sucre : 2.0 g/l, alc. : 15.5%, code SAQ : 14285406.

Vignobles Marrenon

Depuis 1965, Marrenon est Union de caves co-opératives au nombre de sept qui représente 650 familles vigneronnes. Elle est présente dans le Luberon et le Ventoux à proximité des Alpes du Sud. Sa gamme AmounTanage regroupe les vins issus de l’agriculture bio.

Le Mont Ventoux est appelé le Géant de Provence. Ce sommet culmine à 1912 m d’altitude et influence directement les conditions de culture de la vigne. C’est une région à la géologie très tourmentée, qui a généré une topographie et des sols assez différents.

Mont Ventoux

Le Grenache est le pilier de l’appellation. La Syrah représente au sein des vignobles de Marrenon 30 % de l’encépagement. Les autres cépages Cinsaut, Mourvèdre complètent les vins pour les AOC.

Notes de dégustation

Le profil aromatique de ce vin est bien typique de l’appellation avec ses notes épicées, son volume en bouche et ses belles flaveurs de fruits bien mûrs. Un vin de soleil pour le printemps qui va bientôt se pointer le nez!!

Au nez il dégage des arômes de mûres, de griottes bien mûres, d’épices douces ainsi que quelques notes florales. La bouche est assez suave avec une belle texture veloutée et des tannins dodus et équilibrés. Un vin joufflu (Grenache 70%) bâti pour les mets mijotés longtemps. La finale est sur une dominante de mûres, de notes épicées avec un certain volume en bouche fort de ses 15.5 degrés d’alcool. Jouissif et bien fait!

Agence Sélections Fréchette – échantillon


Allez et explorez les vins grecs de la maison Kir Yianni!

Kir Yianni, Naoussa, Cuvée Villages, Xinomavro, Grèce, Macédoine, vin rouge, 2017

Kir Yianni, Naoussa, Cuvée Villages, Xinomavro, Grèce, Macédoine, vin rouge, 2017, $17.65, sucre : 2.1 g/l, alc. : 14%, code SAQ : 13990613.

La maison Kir-Yianni

Des vins grecs tout en équilibre, de facture moderne, qui mettent l’emphase sur la qualité du fruit et qui sont élaborés prioritairement avec des cépages autochtones et qui de plus, sont offerts à des prix plus que raisonnables.

Voilà d’emblée ce qu’offre cette maison qui a été mise sur pied en 1997 et qui crée des vins éclatants de saveurs à partir de leurs deux vignobles de 80 ha situés à Naoussa et à Amyndon dans le Péloponnèse (partie nord de la Grèce).

Le Vignoble d’Amyndon est situé à 700m d’altitude et met l’accent sur les cépages en rouge : Xinomavro, Assyrtiko et Roditis et les blancs : Malagousia, Sauvignon blanc, Chardonnay, Gewurztraminer, Muscat et Viognier. Celui de Naoussa met l’accent sur le Xinomavro, la Syrah et le Merlot.

Cépage Xinomavro

La philosophie de la viticulture est parcellaire avec des vendanges manuelles. Les parcelles sont vinifiées séparément et par la suite assemblées selon le profil aromatique désiré.

Notes de dégustation

Vous avez peut-être des réserves à déguster des vins grecs. Il est vrai qu’ils sont moins connus que les vins italiens et français. Le nom des cépages n’est pas facile à prononcer et parfois le nom du vin ne l’est pas plus. Ce qui fait que vous passez possiblement votre tour. Eh bien vous passez à côté de vins d’excellente qualité qui sont offerts à des prix qui m’étonnent constamment.

Ce vin a été élaboré à partir du cépage Xinomavro. Ce dernier dégage des arômes et des saveurs assez intenses. C’est un cépage moyennement corsé, doté d’une acidité assez pimpante et possède des tannins bien riches. Il produit des vins qui ont un bon potentiel de garde et qui sont bien structurés et des plus savoureux. On le retrouve surtout dans la région de Naoussa et de Amyndeon.

Ce sont les arômes fruités qui dominent dans ce vin avec une dominante sur les fraises, les framboises et bien peu de notes boisées bien que ce vin ait vieilli pendant 18 mois en barriques de 225 et de 500 tant de chêne français qu’américain. Petit soupçon de notes herbacées.

En bouche le vin est souple avec des tannins coulants et presque charpentés et tissés assez serré. L’acidité est assez élevée dans ce vin ce qui est bien typique du cépage. Le vin est bien équilibré avec le nez et la bouche qui sont bien enlignés. Quelques notes boisées ici et là viennent compléter le tout.

Vous ferez de beaux accords avec des plats de pâtes sauce à la viande, agneau grillé aux herbes, de plts de bœuf et de gibier.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Excellent rapport qualité/prix! Altano, Douro, Bio, 2018!

Altano, Douro, Portugal, vin Bio, 2018

Altano, Douro, Portugal, vin Bio, 2018, $16.30, cépages : Touriga Nacional 30%, Touriga Franca 20%, Tinta Barroca 15%, Alicante Bouschet 10%, Tinta Roriz 5%, 20% de variété locales, sucre : 1.3 g/l, alc. : 14.4%, code SAQ : 14381318.

La famille Symington

Cette grande famille de vignerons a des origines écossaises, anglaises et portugaises qui fabrique du port dans le Douro depuis cinq générations. C’est en 1999 qu’ils ont commencé à produire des vins du Douro à partir des mêmes vignobles que leurs Portos ce qui est quand même récent.

Aujourd’hui, la famille possède la plus grande collection de vignobles individuels de la vallée du Douro – une propriété foncière unique de 26 quintas dans les principales sous-régions de Cima-Corgo et Douro Superior. La famille Symington est le grand producteur de vins bio de la région avec plus de 112 hectares et tous leurs vins proviennent entièrement de leurs propres vignes.

Notes de dégustation

Ce vin est élaboré avec les mêmes cépages utilisés pour les Portos. Il est un gage de l’expérience acquise au fil du temps par les producteurs du Douro. Fort des contrôles très serrés mis en place sur l’appellation par le Marquis de Pompal en 1757, la région produit des vins qui offrent possiblement les meilleurs rapports qualité/prix dans le monde.

De charmantes effluves de fruits rouges et noirs purs et frais avec une dominante sur la prune s’exhalent de ce vin bien entouré de belles notes épicées telle la garrigue. On a vraiment laissé toute la place aux fruits dans ce vin tout en lui ajoutant une belle complexité avec ces notes épicées bien envoutantes.

La bouche est tout en équilibre et prolonge ce qu’on vient de percevoir au nez. La texture est veloutée, l’acidité fraîche et les tannins sont bien charpentés et bien enveloppés. La dominante en bouche est cette dualité entres les notes d’épices assez marquées (presque comme de la Syrah du sud de la France) et les flaveurs de fruits qui ici tirent sur les fruits noirs. Vraiment très beau! Je vous le recommanderais sans hésiter!

Vous ferez de beaux accords avec des plats mijotés, des viandes tel le veau, le porc ainsi qu’avec des tapas.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Un Cru Bourgeois plein d’énergie! Château Lacour Jacquet, Haut Médoc, 2011.

Château Lacour Jacquet, Haut-Médoc, Cru Bourgeois, 2011, $27.00, cépages : Merlot 50%, Cabernet-Sauvignon 45%, Petit Verdot 3%, Cabernet Franc 2%, sucre : 2.0g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 12716356.

Château Lacour Jacquet

Le Château Lacour Jacquet est une exploitation familiale et traditionnelle ​du Médoc.

La propriété de 16 ha de vignes est située à Cussac Fort-Médoc, entre Margaux et  Saint Julien Beychevelle,  entre les appellations saint-julien et margaux sur le prestigieux terroir du Médoc. Troisième génération de viticulteurs, Régis et Eric Lartigue, d’une troisième génération de viticulteurs,  ont repris la propriété de leurs parents en 1989. Chacun a sa spécialité. Eric, gère la viticulture et Régis la vinification.

Le Château Lacour Jacquet ​bénéficie d’un terroir de qualité, composé de graves. Le vignoble de la propriété viticole est majoritairement exposé sud / sud-est. Les galets accumulent la chaleur du soleil en journée, et la restituent la nuit, favorisant une meilleure maturité du raisin. L’encépagement est composé de Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc et Petit Verdot. On y pratique une viticulture raisonnée et traditionnelle avec des vignes qui sont labourées (cavaillons, décavaillonnages, passage des disques, griffages….).

Le Château Lacour Jacquet doit son nom aux Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle arrivant de Blaye ou de Soulac, qui se rassemblaient dans cette grande cour, avant le XVIème siècle.

Notes de dégustation

Ce vin déjà âgé de 9 ans est encore bien en jeunesse et en vigueur. Seule une couleur légèrement tuilée dans son pourtour trahit son âge. Il se laisse découvrir sur des effluves bien typiques de cassis, de mûres, de fruits rouges ainsi que des notes boisées mais pas trop dominantes. La bouche est pleine de tonus avec ses tannins charpentés, corsés et tissés bien serrés et son acidité assez présente. Les flaveurs de mûres et de notes boisées sont en harmonie avec ces saveurs bien juteuses et cette sensation de minéralité bien présente dans ce vin.

Vous ferez de beaux accords avec du foie de veau, des viandes rouges grillées et braisées et des viandes de gibier.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc

C’est en 1932 que les producteurs de vins ainsi que la Chambre de Commerce décident de reconnaître 444 Crus Bourgeois du Médoc. Puis en 1962, l’union des Crus Bourgeois est créée. C’est en 2003 que la première classification officielle est mise sur pied et compte 247 châteaux. Cependant en 2007 certains châteaux déclassés contestent en cours cette reclassification et gagnent leur cause ce qui entraîne l’annulation de cette classification.

Après un travail acharné de 10 ans, L’Alliance des Crus Bourgeois annonçait une toute nouvelle classification qui regroupe 249 châteaux répartis sur les 8 appellations du Médoc soient : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe.

Vignobles du Médoc en 3D – Pierre Le Hong Infographe

Cette classification comporte des nouveautés :

Celle classification est valable pour 5 ans ce qui permet aux producteurs de mettre sur pied des plans d’affaires quinquennaux.

Tous les vins ont été sélectionnés selon des dégustations à l’aveugle (sur 5 millésimes de chaque vin de 2008 à 2016) effectuées par des experts reconnus mais dont le nom n’a pas été publié. Donc aucune influence indue.

On réintroduit les 3 niveaux de classification soient : Cru Bourgeois (179 Châteaux), Cru Bourgeois Supérieur (56 Châteaux) et Cru Exceptionnel (14 Châteaux).

Les producteurs qui présentaient leurs vins pour les classifications Supérieurs et Exceptionnels se devaient de présenter leurs plans de marketing, de communication, leurs cahiers de pratiques agricoles et environnementales ainsi que leurs techniques viticoles et vinicoles.

J’ai inclus la liste des Châteaux qui sont reconnus comme Crus Bourgeois. Pour y accéder cliquez sur le lien.

Un vin bio de Californie qu’il vaut la peine d’essayer! Différent, goûteux, aromatique et complexe!

Bonterra, Viognier, Californie, Mendocino, vin blanc bio, 2018, $20.65, cépages : Viognier 98%, Chardonnay 1%, Muscat 1%, sucre : 2,5 g/l, alc. : 13.6%, code SAQ: 898767

Bonterra Vineyards

Bien avant les autres producteurs, Bonterra appliquait déjà en 1987 des méthodes de viticulture organiques et biodynamiques. Si vous prenez une marche dans le vignoble vous rencontrez des moutons et de poulets ainsi qu’une myriade d’abeilles, d’espèces d’oiseaux le tout au sein d’une biodiversité des plus hétéroclite. Pour couronner son succès, Bonterra était nommé ‘’American Winery of the Year’’ en 2016 par le réputé magazine Wine Enthusiast!!

Les fruits choisis pour élaborer ce vin proviennent de la région Centrale de Californie autour de Mendocino et de San Luis Obispo. Ce que j’aime beaucoup dans le choix des fruits, c’est la petite quantité de Muscat, cépages de plus aromatique, qui est ajouté pour lui donner ce profil aromatique si savoureux et aromatique.

La fermentation est faite à 70% dans des cuves inox et 30% en barriques et à partir de grappes entières ce qui apporte beaucoup de fraîcheur au vin. Le vieillissement de 4 mois est exécuté dans des barriques de chêne américain. Le vin ne passe pas par la fermentation malolactique ce qui préserve toute son acidité bien fraîche. En fait tout est mis en oeuvre pour créer un vin tout en fruit avec une belle dose de complexité.

Notes de dégustation

Bien aromatique et goûteux ce vin dégage une belle complexité d’arômes tels la pêche, la poire, l’abricot, l’orange ainsi que des notes bien florales et un soupçon de miel. En bouche ce sont les flaveurs de pêches, d’oranges avec comme un rappel de la liqueur de Grand Marnier et de kirsch qui dominent. La texture légèrement grasse et riche et l’acidité assez tendue créent un très beau contraste. Quelques notes épicées se pointent en finale. Un vin que j’ai beaucoup aimé!!

Vous ferez de beaux accords avec des mets exotiques et épicés.

Agence Escalade Vins et Spiritueux – échantillon

Un Cabernet Franc d’Argentine différent, bien goûteux et qui a du caractère!

Nieto Senetiner, Cabernet Franc, Argentine, Valle de Cuyo, Mendoza, 2017

Nieto Senetiner, Cabernet Franc, Argentine, Valle de Cuyo, Mendoza, 2017, $16.75, sucre : 2.5 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 14307388.

Révolution viniviticole en Argentine

Il se passe toute une révolution vitivinicole en Argentine autant au niveau des appellations, des cépages et des méthodes de viticulture. Vous pouvez lire un article qui couvre cette révolution ainsi que toutes les implications sur la région et ses vins. Cliquez sur le lien suivant pour y accéder.

Parmi les cépages émergeants utilisés en Argentine on retrouve de plus en plus Cabernet Franc. Originaire de la région de Bordeaux, ce cépage s’est vite adapté au climat sec et de haute altitude de Mendoza. On a commencé à le planter vers le début des années 1990 comme cépage d’assemblage pour ajouter de la structure. Personne ne pensait alors qu’on en ferait 25 ans plus tard, des vins de monocépage. En voit de plus en plus mais ce sont encore surtout le Malbec ainsi que le Cabernet-Sauvignon qui volent la vedette.

Ce vin provient de la région de Uco, de loin la plus importante représentant près de 95% de la production. Plus spécifiquement, la région de Mendoza est une des plus qualitatives.

Bodegas Nieto Senetiner

C’est une ‘’vieille’’ maison que celle de Nieto Senetiner qui élabore ce vin. Elle est vieille selon les standards d’Argentine, car elle a vu le jour en 1888. J’ai eu le plaisir de rencontrer l’œnologue de cette maison Santiago Mayorga Boaknin. Pas mal intéressant ce Santiago qui me disait que parmi les choses qu’il aime le plus faire à part créer des vins c’est de raconter leur histoire.

Et je dois dire que c’était illuminant et différent la façon qu’il avait de décrire son cheminement quant à la sélection des raisins. Pour un vin en particulier il disait avoir été chercher les raisins de telle parcelle pour les notes de thym et d’oregano, puis les raisins d’une autre parcelle pour ses arômes de fruits rouges bien frais, puis d’une autre parcelle pour les arômes de fruits noirs et de réglisse. À l’écouter, on ne peut que vouloir goûter à ses vins !!

Notes de dégustation

On retrouve certaines notes typiques des Cabernets Francs de Bordeaux dans ce vin. Ce dernier libère de beaux arômes bien frais de fraises, de framboises et de cerises ainsi qu’un soupçon de notes herbacées et de tabac. Bien qu’il ait séjourné 12 mois en fûts de chêne français, on ne sent que très peu son influence.

La bouche est assez massive avec une texture un peu ferme, une acidité bien présente et des tannins assez charpentés et tissés bien serré. Les flaveurs intenses et bien dominantes de fruits noirs (mûres) s’allient aux notes particulièrement épicées pour créer une signature aromatique bien spécifique à ce vin. C’est un vin qui doit dégusté avec de la bouffe telle viandes rouges grillées, de l’agneau, des saucisses épicées et des viandes de gibier.

Agence Sylvestre – échantillon

Château La Gravette Lacombe, 2012. Un très beau Cru Bourgeois à prix accessible!!

Château La Gravette Lacombe, Médoc, Cru Bourgeois, 2012, $25.40, cépages : Cabernet-Sauvignon 70%, Merlot 28%, Petit Verdot 2%, sucre : 2.3 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 12716410.

J’ai bien aimé ce Cru Bourgeois pour sa complexité, son équilibre nez et bouche et la satisfaction qu’il m’a procuré ! D’emblée je dirais que c’est un vin à acheter sûrement.

Ce vin s’ouvre sur des effluves assez intenses et d’une belle profondeur de cerises, de cassis, de notes de sous-bois, de tabac ainsi que qu’un soupçon de vanille et de torréfaction. En bouche la découverte de ce vin se prolonge d’une façon bien linéaire car ce qu’on a perçu au nez se continue sur une même lignée.

Les tannins sont bien charpentés et tissés bien serré, l’acidité fraîche et les flaveurs perçues au nez se prolongent en bouche avec des pointes de fruits noirs et de notes boisées. C’est juteux, salivant et assez complexe pour un vin de ce prix. Très beau!

Vous ferez de beaux accords avec du bœuf, de l’agneau, des volailles en sauce, du canard ou petits gibiers.

Agence Sélections Fréchette – échantillon.

Crus Bourgeois – une toute nouvelle classification des vins du Médoc

Les régions de Bordeaux et de Bourgogne sont reconnues pour leur système de classification de leurs vins établis selon des critères qui tenteront d’en établir la valeur. Il va sans dire que cette classification a un impact important sur les ventes et les profits des producteurs. On peut dire sans trop de se tromper que meilleure est la classification, plus cher sera le vin. Critère sine qua non : le vin se doit de soutenir cette classification surtout dans les cas ou elle est renouvelable.

Bordeaux, inaugure la notion de classification dès 1855 sous Napoléon III qui depuis s’est vu en tant que synonyme de qualité et de prestige à travers le monde. Le principe des crus classés se veut être la synthèse de la typicité d’un terroir et du travail et de l’impact de la vitiviniculture sur les qualités intrinsèques d’un vin.

Il existe dans l’appellation Bordeaux plusieurs classements dont :

Le classement de 1855

Le classement des Graves

Le classement de Saint-Émilion

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc

Le classement des Crus Artisans

Concentrons-nous ici sur les Cru Bourgeois du Médoc qui viennent tout juste d’officialiser leur nouveau classement.

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc 

https://www.bordeaux.com/fr/Notre-Terroir/Classements/Crus-Bourgeois

C’est en 1932 que les producteurs de vins ainsi que la Chambre de Commerce décident de reconnaître 444 Crus Bourgeois du Médoc. Puis en 1962, l’union des Crus Bourgeois est créée. C’est en 2003 que la première classification officielle est mise sur pied et compte 247 châteaux. Cependant en 2007 certains châteaux déclassés contestent en cours cette reclassification et gagnent leur cause ce qui entraîne l’annulation de cette classification.

Après un travail acharné, L’Alliance des Crus Bourgeois annonçait une toute nouvelle classification qui regroupe 249 châteaux répartis sur les 8 appellations du Médoc soient : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe. https://www.youtube.com/watch?v=kQBXTpz6HRM&t=5s

Appellations Médoc – Vidéo 3D – Pierre Le Hong Infographe

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén