J’ai renoué avec les vins de Sonoma cette semaine. Au fil du temps je m’étais  »tanné » des goûts standardizés des vins américains et la, j’ai bien aimé. Etait-ce parce qu’il y avait une surreprésentation de plus petits producteurs (family owned)? Suite à la présentation, j’ai retenu les faits suivants de la région:

 

 

1) Le Jugement de Paris de 1976 a eu un effet majeur sur le développement de la région – mouvement plus qualitatif

2) La variété/quantité des sols est plus importante que ceux de toute la France au complet

3) Climat de type méditerranéen avec présence de brouillard assez intense (ralentit la maturité des vignes)

4) Viticulture parcellaire très évoluée

5) Cépages pas mal diversifiés (chardo, pinot noir, cab. sauvignon etc)

6) En 2019 100% des viticulteurs (approx. 400) seront en  »durable/sustainable ».

Les vins dégustés: en général les vins étaient généreux en alcool mais bien balancés:

1) 2016 Dry Creek Vineyard Sauvignon blanc – très typé, belle fraîcheur, belle richesse (Importation privée – IP)

2) 2014 Ramey Russian River Valley Chardonnay – belle richesse (SAQ)

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/ramey-chardonnay-russian-river-valley-2014/11882117?selectedIndex=2&searchContextId=-10021911163241

 

 

 

3) 2014 DeLoach Russian River Valley Pinot Noir – vraiment typé nouveau monde, très beau (SAQ)

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/de-loach-russian-river-valley-pinot-noir-2013/11380715?selectedIndex=7&searchContextId=-100219112311218

 

 

 

4) 2013 Gunlach Bundschu Sonoma Valley Merlot – super beau, complexe (IP)

5) 2015 Mauritson Family Winery Rockpile Ridge Zinfandel – belle concentration, un peu fermé (IP)

6) 2013 Trinite Estate (Famille Lurton) Acaibo Chalk Hill Cab Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc – complexité, certaine finesse, tannins ++, longueur ++ (IP)