Texte et infographie de Pierre Le Hong:

Cette propriété est la première du secteur de Saint-Etienne-de-Lisse a avoir décroché le titre de Grand Cru Classé (2006). Secteur jadis délaissé car « trop loin du clocher » et aux maturations trop longues.
C’était sans compter la ténacité de nouveaux propriétaires aux milieu des années 90. La carte des sols dressée par Kees Van Leewen révèle que le fameux plateau calcaire de Saint-Emilion trouve sa continuité ici de manière affleurante.
15 ans plus tard, c’est pas moins de 5 Châteaux qui obtiennent la reconnaissance (Classement de 2012).

Le terroir de Château Fleur Cardinale s’affiche clairement comme un terroir dit « froid ». Sa topographie dans un premier temps avec une inclinaison (et 40 mètres de dénivelé) vers le Nord (vallée de la Barbanne). Dans un second temps, la nature de ses sols : des sols calcaires, des molasses et surtout beaucoup d’argile, souvent sur de fortes épaisseurs.
Ce qui veut dire qu’ici, plus qu’ailleurs, il faut être patient, patient, voire très patient pour atteindre la maturité optimale du raisin.
Point très positif : ses sols s’avèrent très qualitatifs en cette période de réchauffement climatique puisque l’argile joue le rôle de « re-distributeur d’eau » au compte-goutte. La vigne ne souffrant pas de stress hydrique.

https://www.facebook.com/PierreLeHongInfographie/