Page 2 of 55

Voyagez de par le monde avec le vin !!

Vous avez le goût du voyage? De vous évader? Quoi de plus facile que de voyager de pays en pays grâce au vin! Je vous propose l’Italie, la Californie, la France et l’Argentine et ce, à petit prix! Prenez un bon verre de vin dans votre main et laissez-vous aller à rêver!

La valise de voyage idéale !!

Wente Vineyards, Morning Fog, Chardonnay, Californie, Livermore Valley, 2017, $18.90, code SAQ: 10754084.

La vinification de ce vin est faite à moitié dans des barriques de chêne français et l’autre moitié en cuves d’acier inoxydable ce qui laisse beaucoup de place aux notes de fruits. Au nez, de belles notes de vanille, de poires, d’abricots avec quelques notes boisées bien discrètes. En bouche la texture est veloutée presque crémeuse avec une acidité bien équilibrée. J’ai adoré ce vin! Beaucoup de fraîcheur et de notes de fruits assez intenses.

Wente Vineyards, Morning Fog, 2017

E.Guigal, Côtes-du Rhône, 2016, $20.15, cépages : Viognier 65%, Roussanne 15%, Marsanne 10%, Bourboulenc 10%, code SAQ : 290296.

Vous découvrirez avec ce vin l’expression aromatique bien distinctive du Viognier qui compose 65% de ce vin. Prenez le temps de sentir ces belles notes florales et les notes de fruits blancs tels la pêche et l’abricot. La texture est veloutée, légèrement grasse avec une acidité bien équilibrée avec en rappel les notes de fruits frais d’abricot et de pêches. Quel rapport qualité/prix! C’est bon, c’est goûteux, c’est particulièrement satisfaisant. Le genre de blanc que j’affectionne!

E. Guigal, Côtes-du-Rhône, 2016

Nieto Senetiner, Malbec, Argentine, Mendoza, $13.70, code SAQ: 10669883.

Un beau Malbec plein de fraîcheur et de finesse! Les vendanges de ce vin sont un peu plus hâtives afin de conserver une belle acidité ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur. Et quel excellent rapport qualité/prix!! Vous pouvez acheter ce vin les yeux fermés!

Des notes comme sur une crème de fruits rouges et de prunes bien mûres, très charmeur, touche de vanille, un peu d’alcool au nez. En bouche c’est bien équilibré avec un beau moelleux comme velouté, une acidité bien fraîche et des tannins charpentés et serrés. De belles notes sur la cerise et noyaux de cerise, c’est goûteux, c’est bon et à ce prix pourquoi s’en priver?

Nieto Senetiner, Malbec

Cusumano, Syrah, Italie, Sicile, 2017, $13.80, code SAQ : 10960777.

Les vins de Cusumano sont des vins qui plaisent beaucoup et qu’on peut acheter les yeux fermés, comme des valeurs sûres. Et on en a un bel exemple avec la Syrah 2017.

Au nez des notes de prunes, de mûres, de violettes assez intenses et de poivre. C’est pas mal charmeur comme première approche. Le vin est assez typé pour qu’on le reconnaisse dans une dégustation à l’anonyme. En bouche, la texture est veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins charpentés tout en étant bien ronds. Rien d’asséchant ici. De belles saveurs de mûres, d’épices douces et un rappel des notes de violettes. Beau volume et amplitude en bouche avec une belle persistance. En fait il ressemble beaucoup au 2016 ce qui est gage de la consistance des vins chez cette maison. Pas mal pour un vin sous les $15.00!

Cusumano, Syrah, 2017

Le Orme ‘’16 mesi’’, Barbera d’Asti, Italie, Piedmont, Michele Chiarlo, $15.25, code SAQ : 356105

Incroyable que ce vin qui se détaille $15.25 ait vieilli un total de 16 mois (3 mois en barrique et 13 mois en bouteille) avant d’être vendu. Au nez, des notes de cerise, de mûres, d’épices douces ainsi qu’un beau boisé. En bouche, un bel équilibre entre la texture veloutée, l’acidité bien fraîche et les tannins bien souples. Délicieux avec ses notes de cerises bien juteuses.

Le Orme, 16 mesi, Barbera d’Asti
Voyage de par le monde grâce au vin!!

La maison Cusumano de Sicile! Des vins qui offrent un excellent rapport qualité/prix. Vous tomberez sous le charme de la Syrah 2017!

Cusumano, Syrah, Italie, Sicile, 2017, $13.80, code SAQ : 10960777

VinsFins l’Agence

J’ai écrit à plusieurs reprises sur les vins de cette maison. En général ce sont des vins qui plaisent beaucoup et qu’on peut acheter les yeux fermés, comme des valeurs sûres. Et on en a un bel exemple avec la Syrah 2017.

Au nez des notes de prunes, de mûres, de violettes assez intenses et de poivre. C’est pas mal charmeur comme première approche. Le vin est assez typé pour qu’on le reconnaisse dans une dégustation à l’anonyme. En bouche, la texture est veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins charpentés tout en étant bien ronds. Rien d’asséchant ici. De belles saveurs de mûres, d’épices douces et un rappel des notes de violettes. Beau volume et amplitude en bouche avec une belle persistance. En fait il ressemble beaucoup au 2016 ce qui est gage de la consistance des vins chez cette maison. Pas mal pour un vin sous les $15.00!

Cusumano, Syrah, 2017, Sicile

Consultez la liste de 11 vins de la maison Cusumano disponibles à la SAQ : https://goo.gl/wDHz1x

La maison Cusumano : https://cusumano.it/en/   

La maison familiale vieille d’une soixantaine d’années possède l’entièreté de ses vignobles qui font au-delà de 500 hectares et produit ses vins strictement à partir de ses propres raisins ce qui est un gage de qualité puisqu’on peut contrôler l’ensemble du processus de l’élaboration de vins. Vers la fin des années 90 on a replanté les vignes selon l’optimisation des terroirs et des cépages et on produit la première cuvée en 2001. Puis par la suite on a procédé à l’acquisition de divers vignobles jusqu’à aujourd’hui.

Lisez un des articles que j’ai écrit sur la maison en cliquant sur le lien suivant : https://goo.gl/bLVK5T

Les vins de Wente Family Estate. Des vins de la Californie qu’il vous faut découvrir!

Très belle rencontre avec Amy Hoopes présidente de Wente Family Estate et Geneviève Boisvert Country Manager au Canada pour la même entreprise. Cette rencontre a été mise sur pied par l’agence Importation-Épicurienne et avait lieu au restaurant Les Cavistes. Nous avons dégusté 6 vins dont 2 blancs et quatre rouges le tout en accord avec des plats préparés avec les vins.

Ce que je retiens de cette dégustation c’est le fait que les vins étaient en général des plus abordables et qu’ils offraient un excellent rapport qualité/prix. Ici, pas de bombes de fruits, de surextraction, de notes trop boisées et autres choses du genre. Au contraire, tous les vins étaient d’un bel équilibre, les notes de fruits étaient bien prédominantes et tout était en fraîcheur. Alors les voici :

Wente Vineyards, dégustation au restaurant Les Cavistes

Wente Vineyards, Morning Fog, Chardonnay, Californie, Livermore Valley, 2017, $18.90, code SAQ: 10754084.

La vinification de ce vin est faite à moitié dans des barriques de chêne français et l’autre moitié en cuves d’acier inoxydable ce qui laisse beaucoup de place aux notes de fruits. Au nez, de belles notes de vanille, de poires, d’abricots avec quelques notes boisées bien discrètes. En bouche la texture est veloutée presque crémeuse avec une acidité bien équilibrée. J’ai adoré ce vin! Beaucoup de fraîcheur et de notes de fruits assez intenses.

Wente Vineyards, Chardonnay, Morning Fog, 2017

Wente Vineyards, Riva Ranch, Chardonnay, Californie, Arroyo Seco, Monterey, 2016, $27.95.

Ce vin n’est pas présentement disponible à la SAQ. Un jour peut-être ?

Les notes boisées sont plus présentes dans ce vin puisqu’il est vinifié à 90% dans des fûts neufs (60%) et dans des fûts de seconde utilisation (40%). Le 10% restant est vinifié dans des cuves d’acier inoxydable.

Au nez des notes de fruits exotiques tels la mangue et l’ananas ainsi que des notes boisées un peu plus intenses que le vin précédent. En bouche la texture est crémeuse, l’acidité assez présente et les notes fruits tels pommes, vanille s’entremêlent avec les notes d’amandes grillées. D’une belle opulence et d’une belle longueur.

Wente Vineyards, Chardonnay, Riva Ranch, 2016

Wente Vineyards, Pinot Noir, Riva Ranch, Arroyo Seco, Monterey, 2014, $35.00, code SAQ: 13503029.

Ce vin est un bel équilibre de style entre le type Bourguignon et le type Nouveau Monde. Disons qu’il est plus influencé par le premier. Tout en délicatesse, ce vin dégage des notes florales, de fruits rouges assez intenses surtout sur la cerise ainsi que des notes d’épices douces assez discrètes. Bien qu’il ait vieilli en fûts de chêne pendant 16 mois, les notes boisées sont particulièrement discrètes.

En bouche, la texture est veloutée, l’acidité bien fraîche et croquante et les tannins équilibrés et assez délicats. Les notes de fruits surtout sur les noyaux de cerises noires sont assez intenses. Tout en équilibre, en délicatesse et d’une belle longueur! Vraiment très beau!

Wente Vineyards, Pinot Noir, Riva Ranch, 2014

Wente Vineyards, Zinfandel, Beyer Ranch, Californie, Livermore Valley, 2014, $21.05, code SAQ: 13915429.

Le genre de Zinfandel qui plaira à plusieurs! Des notes de crème de fruits bien mûrs avec quelques notes de fraises, de cerises noires, de vanille, ainsi qu’une touche mentholée. La texture est veloutée, l’acidité bien fraîche et les tannins charpentés et bien ronds. C’est des plus goûteux! Ce vin fera un malheur avec des côtes levées!

Wente Vineyards, Zinfandel, Beyer Ranch, 2014

Wente Vineyards, Cabernet-Sauvignon, Southern Hills, Livermore Valley, 2016, $19.35, cépages: Cabernet-Sauvignon 77%, Petite Syrah 13%, Merlot 4%, Petit Verdot 4%, Malbec 3%, code SAQ: 12521516.

Quel beau rapport qualité/prix que donne ce vin! De belles notes de fruits bien mûrs surtout sur la mûre, la cerise et la prune avec une petite touche de poivron. En bouche la texture est veloutée, l’acidité fraîche et les tannins sont bien charpentés et ronds. Quelques notes boisées, de vanille et de cèdre viennent compléter le tout. Un vin des plus charmeur!

Wente Vineyards, Cabernet-Sauvignon, Southern Hills, 2016

Wente Vineyards, Cabernet-Sauvignon, Charles Wetmore, Californie, Livermore Valley, 2015, $29.95.

Ce vin n’est pas présentement disponible. Dommage, c’était mon préféré!

Des notes de fruits assez mûrs sur la prune et la cerise noire avec quelques touches de vanille. La texture est veloutée, les tannins bien charpentés et les notes de fruits assez intenses surtout sur la prune se conjuguent avec de belles notes boisées. Et quel volume et quelle amplitude! Tout en longueur…

Wente Vineyards, Cabernet-Sauvignon, Charles Wetmore, 2015

Wente Family Estate : https://wentevineyards.com/

Wente Vineyards

Fondé en 1883, Wente Family Estates est le plus ancien domaine viticole familial aux États-Unis (Californie), exploité de façon continue. Il appartient et est géré par les quatrième et cinquième générations de la famille Wente. La famille possède des vignobles dans les appellations Livermore Valley, dans la baie de San Francisco et Arroyo Seco, dans la région Monterey dont la famille a fait l’acquisition dans les années 60.

Famille Wente

Innovation et tradition

Selon Amy Hoopes , présidente, une des raisons principales qui peuvent expliquer cette longévité de la famille dans l’industrie viticole est la balance entre l’intégration de nouvelles technologies et façons de faire alliés à un fort esprit de tradition. ‘’Les Wente sont des fermiers qui aiment bien faire les choses’’.

Ils ont été les premiers à planter des clones de chardonnay. Leur impact sur la viticulture est telle qu’une grande partie des vignes de chardonnay plantés en Californie sont issues des clones de la famille Wente.

Ils ont été parmi les premiers à instaurer l’irrigation ‘’drip system’’ ou irrigation goutte à goutte. De nos jours ils utilisent de nouvelles technologies comme les drones afin de mieux visualiser la santé des vignes, de bien comprendre leur niveau de maturité et de déterminer les besoins en irrigation de l’ensemble du vignoble.

Wente Vineyards, Livermore Valley

En 2010, Wente Family Estates a été l’un des premiers établissements vinicoles à recevoir le label «Certified California Sustainable Vineyard and Winery», et l’un des seuls établissements vinicoles à certifier chaque aspect de ses activités.

En 2011, Wente Family Estates a été nommée entreprise vinicole américaine de l’année par Wine Enthusiast et l’une des 30 meilleures entreprises viticoles par Wine Business Monthly.

Les vins

Les vins ne sont pas bâtis en fonction des besoins et désirs des consommateurs mais plutôt sur ce que le vignoble et la nature donnent de mieux année après année. Par la suite on recherche une clientèle pour les vins qu’on a élaboré. Ce sont donc des vins de terroirs et non pas des vins « « d’efforts’’ ou des vins triturés pour plaire au plus grand nombre.

Wente Vineyards, Arroyo Seco

Bien que les vins soient issus en grande majorité d’environ 5 cépages, la famille en a planté environ une trentaine afin de toujours être à l’affut de possibilités de faire différents vins. La recherche et le développement jouent un grand rôle dans l’élaboration des vins. Comme le disait Amy Hoopes :’’Karl D. Wente, le maître de chai aime bien avoir à sa disposition une large palette de différents cépages pour élaborer les meilleurs vins possibles. Comme un chef qui aime avoir plusieurs épices pour obtenir les meilleures recettes’’.  Au-delà d’un million de bouteilles sont produites chaque année.

La visite du vignoble – toute une expérience!!

Environ 350,000 personnes visitent le vignoble chaque année soit pour déguster les vins, pour apprécier le restaurant, pour élaborer leur propre vin personnalisé (Winemakers Studio), pour jouer au golf sur parcours du vignoble ou pour venir écouter des concerts. Toute une expérience!

Wente Vineyards

Restaurant les Cavistes – accords mets/vins

Restaurant les Cavistes

Amy Hoopes, présidente Wente Vineyards, Claude Lalonde (Vinformateur)

Quoi de mieux qu’un bon vin mousseux pour célébrer la Saint-Valentin !!

Les bulles ont cet effet de magique sur le cœur, les émotions et les sentiments. Je vous en ai sélectionné cinq à différents niveaux de prix et de profils aromatiques. J’ose espérer que vous les apprécierez. Allez et laissez libre cours à vos émotions et vos sentiments !

Vinformateur – Saint Valentin 2019

Nino Franco, Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG, Brut, $21.95, cépage : Glera 100%, code SAQ: 349662.

Au nez de belles notes bien aromatiques de fruits blancs (pommes et poires) avec soupçon de fruits exotiques et une sensation de minéralité qui est confirmée en bouche. C’est frais, incisif, bien droit et assez sec (sucre résiduel 7.8 g/l) avec un rappel des notes de fruits blancs qui se terminent en une très belle longueur. C’est le Prosecco à acheter. Un peu plus cher que l’ensemble des Prosecco mais qui provient de l’appellation DOCG parmi les plus qualitatives.

Nino Franco, Prosecco Superiore DOCG

Crémant de Bourgogne, Blanc de Blancs, Brut, Sainchargny, No Cinquante-Six, Cave de Lugny, $23.60, cépage : Chardonnay 100%, code SAQ : 13866858.

Au nez, des notes de noisettes, de beurre frais, d’amandes, de fruits blancs et de belles notes florales. En bouche, vraiment délicieux, tout en équilibre, aucune amertume avec de belles bulles relativement fines. De belles notes de fruits blancs avec comme une pointe d’agrumes ainsi que des notes de pâtisserie. D’une belle finesse et d’une élégance surprenante pour un vin de ce prix. De plus il offre un excellent rapport qualité/prix. Vraiment, il vous faut l’essayer.

Crémant de Bourgogne, Sainchargny No 56, Cave de Lugny

Crémant de Limoux, Clos Des Demoiselles, Tête de Cuvée, J.Laurens, Languedoc-Roussillon, 2016, $22.90, cépages : Chardonnay 60%, Chenin Blanc 25%, Pinot Noir 15%, code SAQ : 10498973.

J’apprécie ce vin effervescent depuis assez longtemps car je le considère comme une valeur sûre. Des notes de pain grillé, d’amandes, de fruits blancs et d’agrumes avec une pointe de fruits exotiques. En bouche c’est frais, bien crémeux et d’une belle longueur.

Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, 2016

Crémant du Jura, Esprit du Chardonnay, Marcel Cabelier, La Maison du Vigneron du Jura, 2012, $24.85, code SAQ : 13847278.

J’aime beaucoup ce type de Crémant élaboré avec 100% de Chardonnay. Au nez de belles notes de fruits blancs surtout sur la pomme verte ainsi que de belles notes briochées que j’affectionne beaucoup. En bouche c’est crémeux avec une belle acidité et un rappel des notes de pommes et des notes briochées. La finale assez longue et entièrement sur le fruit sans aucune amertume. Quel bel équilibre!

Crémant du Jura, Esprit du Chardonnay, Marcel Cabelier

Champagne Deutz Brut, Classic, $58.75, cépages : Pinot Noir 34%, Pinot Meunier 33%, Chardonnay 33%, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 10654770.

Au nez, des notes de fruits blancs tels la pomme et la poire, quelques notes de levure et de pain grillé avec en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche c’est d’une belle finesse sur des notes briochées, de pommes bien mûres et un soupçon d’agrumes sur une acidité assez vive. Vraiment d’une belle finesse et d’une belle élégance!

Champagne Deutz, Brut

Bonne Saint-Valentin et bonne dégustation !!

Coup de Coeur que ce Crémant de Bourgogne, Sainchargny, No 56, Cave de Lugny !!

Crémant de Bourgogne, Blanc de Blancs, Brut, Sainchargny, No Cinquante- Six, Cave de Lugny, $23.60, cépage : Chardonnay 100%, code SAQ : 13866858.

Crémant de Bourgogne, No 56, Cave de Lugny, Brut

VinsFins l’Agence

Inspirée de la route éponyme qui relie les villages de Lugny et Chardonnay,  » N° Cinquante-six  » est une invitation à la découverte du Chardonnay que j’affectionne particulièrement pour les vins effervescents.

Dégusté hier soir avec des amis. La réaction de tous a comme été immédiate : c’était un coup de cœur pour tous. Au nez, des notes de noisettes, de beurre frais, d’amandes, de fruits blancs et de belles notes florales. En bouche, vraiment délicieux, tout en équilibre, aucune amertume avec de belles bulles relativement fines. De belles notes de fruits blancs avec comme une pointe d’agrumes ainsi que des notes de pâtisserie. D’une belle finesse et d’une élégance surprenante pour un vin de ce prix. De plus il offre un excellent rapport qualité/prix. Vraiment, il vous faut l’essayer. Parmi les meilleurs vins effervescents à acheter pour la Saint-Valentin!


Crémant de Bourgogne, No 56, Cave de Lugny, Brut

Cave de Lugny : https://cave-lugny.com/

Plus de 400 vignerons coopérateurs se sont regoupés sous Cave de Lugny, une cave coopérative, pour élaborer et commercialiser leurs vins. Cave de Lugny a officiellement été fondée le 30 janvier 1927, devenant la deuxième cave coopérative créée dans le Mâconnais, un an après celle de Saint-Gengoux-de-Scissé. En 1966 ces deux caves se sont fusionnées.

Aujourd’hui, la cave a spécialisé ses trois chais. Celui du fameux village de Chardonnay a la particularité d’élaborer les vins effervescents. A Saint-Gengoux-de-Scissé, les vins rouges sont vinifiés. A Lugny on vinifie et élève les vins blancs, et on procède aussi à l’embouteillage, l’habillage et l’expédition de toutes les appellations.

Forte de ses 1180 hectares de vignes uniquement dédiés au cépage Chardonnay, la cave est véritablement une spécialiste des vins blancs de Bourgogne ; au total elle produit 20 appellations différentes de vins de Bourgogne, et possède le quasi-monopole des vins produits sur les communes de Lugny et Saint-Gengoux-de-Scissé.

Un très beau vin du Chili tout en équilibre, en fraîcheur et en fruits! Le Intriga, Cabernet-Sauvignon, 2016.

Intriga, Cabernet-Sauvignon, 2016, Chili, Alto Maipo D.O., $22.75, cépages : Cabernet-Sauvignon 87%, Cabernet Franc 11%, Petit Verdot 2%, code SAQ : 11766520.

Intriga, Cabernet-Sauvignon 2016, Montgras

VinsFins l’Agence

Vraiment surprenant ce vin chilien. Bâti comme un Bordeaux, il a vieilli pendant 24 mois dans des fûts de 225 litres et dans des foudres de 2,000 litres. Il provient de vignes ayant une moyenne d’âge de 30 ans. Il est carrément tout en équilibre, en fraîcheur et laisse pas mal toute la place aux notes de fruits avec quelques notes boisées bien intégrées.

Au nez, des notes de fruits rouges mûrs et bien frais surtout sur la cerise et le cassis, quelques notes de cèdre et de notes boisées. En bouche, quel bel équilibre! L’acidité est bien fraîche, le vin est moelleux et les tannins sont bien présents et charpentés. Les notes de fruits rouges et noirs surtout sur les notes cerises juteuses viennent compléter l’ensemble. La finale est assez longue et bien volumineuse. Rien de lourd dans ce vin qui dégage beaucoup de finesse. Il offre un très beau rapport qualité/prix même à ce prix.

Il saura vieillir dans votre cave ou votre cellier pour environ une dizaine d’années. Vous ferez de beaux accords avec des viandes bien goûteuses comme l’agneau, le confit de canard et les viandes rouges grillées ou rôties.

La Maison Montgras : https://montgras.cl/en/home/

Les frères Hernán et Eduardo Gras, en collaboration avec leur partenaire Cristián Hartwig, ont créé le domaine en 1993. Inspirés par Hernán Gras, qui a eu une longue carrière viticole au Canada, associé à la vision entrepreneuriale de son frère Eduardo et à la vision de Cristián, ils ont réussi à faire de MontGras l’un des plus importants groupes viticoles du Chili avec une présence dans les principales régions viticoles du pays – Colchagua, Maipo et Leyda.

Le vignoble de Maipo (d’où provient le Intriga) – une vallée du bassin de Santiago célèbre pour ses vins rouges – s’étend de la Cordillère des Andes à l’est jusqu’à la côte à l’ouest. Les principales variétés plantées sont le Cabernet Sauvignon – avec plus de 70% des hectares -, le Merlot, le Carmenère, la Syrah, le Cabernet Franc et le Malbec.

Le Domaine compte aujourd’hui 180 hectares, dont 116 (288) sont plantés de vignes âgées de 10 à 60 ans.

Un vin mousseux expressément fait pour l’amour et la Saint-Valentin !! Le Petalo, Il Vino dell’Amore, Moscato.

Petalo, Il Vino dell’Amore, Moscato, Bottega SpA, Italie, Vénétie, vin doux, $14.85, cépage: Moscato 100%, alc.: 6.5%, sucre résiduel: 88 g/l, code SAQ : 884270.

Petalo, Moscato, Il Vino dell’Amore, Bottega SpA

Des notes de fruits exotiques, de fruits blancs (pêches), de nectarines, d’abricots avec un soupçon de miel. De belles bulles assez persistantes, un beau moelleux avec son petit côté sucré, une belle acidité, tout en fraîcheur. En bouche, des notes de fruits exotiques et florales (roses). Bien équilibré, bien satisfaisant, doux et délicat. Parfait pour l’amour? À vous de l’essayer…

Bottega SPA : https://www.bottegaspa.com/en/

Le Petalo est un vin mousseux élaboré à partir de raisins Moscato cultivés sur les Collines Euganéennes dans la province de Padoue (40 km à l’ouest de Venise) , une région du centre de la Vénétie avec une tradition viticole célèbre.

Collines Euganéennes, Vénétie

Grâce à la grande diffusion de la culture des roses dans cette région, pendant la période de floraison, les abeilles transmettent les parfums des roses aux plantes de vignes. Ainsi le vin prend ces caractéristiques des odeurs de roses.

Petalo, Il Vino dell’Amore, Moscato

Rendre possible l’impossible! André et Laurence Olivier Brossard. Les seuls vignerons à faire du vin aux Iles-de-la-Madeleine !!!!

‘’Entre l’impossible et le possible, il n’y a que le ‘’im’’ entre les deux’’! – André Brossard ‘’de Brossard’’.

Il y a de ces rencontres qui nous laissent comme une empreinte indélébile et qui nous marquent à jamais. Ma rencontre avec André Brossard (un vrai Brossard de Brossard comme il le dit) fait partie de celles-là.

Professeur d’éducation physique (il a déjà donné des cours aux Iles) devenu chiropraticien sportif de très haut niveau (Anciens de la Ligue Nationale, Tennis Canada, Ski Canada, Canot Kayak olympique, Ski Italie, Ski Autriche etc.), père de 6 enfants, auteur, motivateur, il est devenu en 2004 à 55 ans, vigneron aux Iles-de-la-Madeleine à la poursuite du rêve de son fils Laurence-Olivier (que tous appellent LO).

En fait, André dira qu’il est idéateur et gestionnaire alors que c’est son fils qui est le véritable vigneron.

Photo des propriétaires: André Brossard idéateur et gestionnaire, Diane Coderre directrice artistique, Laurence Olivier Brossard vigneron

Le rêve.

En effet, ce dernier fort de son expérience en tant qu’horticulteur aux jardins Grand Métis rêvait de développer son propre jardin ornemental, son jardin botanique aux Iles. Il faut savoir que la mère de LO, Diane Coderre est originaire des Iles et que LO y a déjà travaillé comme horticulteur.

Il en parle à son père qui aime l’idée. Après réflexion, André se dit que ce n’est pas avec un tel jardin que LO pourra gagner sa vie. Il en parle à des connaissances dont Alcide Painchaud (père de l’artiste Jonathan Painchaud) qui fort de ses voyages vinicoles en Europe, lui suggère de considérer de planter des vignes. Quoi! c’est beau des rangs de vignes! Et André aimait cette belle image bucolique. De belles vignes, pas nécessairement au départ pour en faire du vin mais beaucoup pour leur beauté naturelle. Quel milieu champêtre que d’avoir des vignes aux Iles! L’idée a du sens. Les vignes feront partie de ce grand jardin qui pourrait se développer sous une thématique ‘’La floraison des Iles’’.

Laurence Olivier (LO) Brossard, vigneron. Crédit photo: Jacinthe Marcotte

LO est intéressé par l’idée et quitte en 2002 pour Morey-St-Denis en Bourgogne au Domaine Arlaud pour apprendre les tenants et aboutissants de la vie de vigneron. C’est une condition essentielle pour la réalisation du projet que lui suggère André. Car c’est lui qui sera le maître de chai, le vigneron à temps plein. En Bourgogne on l’appelait ‘’Le Québécois parce qu’il ‘’clenchait’’ tout le monde. Il était plus rapide, c’était le meilleur. Il avait le pouce vert ou plutôt le pouce raisin’’.

À la recherche de terrains et des cépages appropriés.

C’est alors que pendant ce temps, André se met à la recherche de terres ou planter ses vignes. Il faut trouver les bonnes terres agricoles sans savoir si la vigne peut y pousser et il faut absolument que le spot soit beau, que la vue soit belle! Il n’y a pas d’autres vignerons aux Iles et peu de personnes ressources avec de l’expérience viticole dans ce climat assez particulier, admettons-le, pour aider à sélectionner les meilleures parcelles.

Iles-de-la-Madeleine, localisation du Domaine des Salanges, Bassin

Mais il faut aussi de la vigne! Au fil de ses connaissances, André rencontre Alain Brault, pépiniériste spécialisé dans les vignes qui conseille déjà plusieurs vignerons québécois. Alain lui suggère de planter du Baltica, cépage rouge des plus résistant aux climats extrêmes. Cette sélection est entérinée par l’université du Minnesota spécialisée dans le développement de vignes hybrides. De plus lors d’un voyage en Estonie (qui a le même climat qu’aux Iles dit-on)  avec Alain Brault, LO rencontre des vignerons qui l’assurent de la qualité et de la résistance de ce cépage. Ils y découvrent aussi un cépage blanc le Solaris (très proche d’un Sancerre) qui sera ultérieurement planté et dont on dit qu’il fera de superbes vins.

À partir de 6 plants de Baltica, les seuls que l’université du Minnesota possède, on clonera ces plants à Sainte Étienne des Grives en 2004 jusqu’à en obtenir 8,000. Ces ceux-là qu’on plantera finalement en 2006. On mettra donc 2 ans à cloner ces plants de Baltica.

Cépage Baltica

Retournons à l’achat des terrains. Ce qu’ils ont de particulier aux Iles c’est qu’ils sont constitués en damiers. Ce qui implique que plusieurs familles ont chacune leur bout de terrain. Il faut donc négocier avec chacune de ces familles. ‘’On cherchait de quoi de beau. On s’était fait dire par d’autres vignerons, que si on faisait un vignoble, qu’il fallait faire de quoi de beau!’’. Finalement André trouve dans le Chemin Massé à Bassin des terrains avec une super belle vue qui donne sur Havre-aux-Basques, Lavernière, Cap aux Meules, Havre aux Maisons. ‘’C’était très,très champêtre. C’était un endroit ou les vignes pourraient être heureuses. Mais là,  j’avais juste du bois et quatre propriétaires à contacter en leur disant que je voulais acheter du terrain pour faire un vignoble’’. Essayez de vous imaginer la réaction de ces propriétaires de terrain. ‘’Un gars d’en dehors qui veut faire un vignoble aux Iles! ‘’.

Domaine des Salanges. Vue sur la mer – Luc Marier

‘’Je suis aller visiter le terrain puis pour mieux voir l’ensemble. Je suis grimpé en haut d’un arbre. Et là j’étais comme émerveillé par la beauté du paysage. Ce que ne savais pas c’est que j’étais pas sur le bon terrain. Le mien était juste à côté et la vue était encore plus belle. Je l’ai acheté en pensant que j’achetais le premier terrain que j’avais vu’’.

Vignoble du Domaine les Salanges – Crédit: Nigel Quinn

Finalement au bout d’un an les négociations se terminent avec l’acquisition de 50 acres de terrain boisé très vallonneux avec une orientation sud-est ce qui donne un maximum d’ensoleillement. Sept de ces acres peuvent donc dont être utilisés pour planter de la vigne.

C’est un micro-climat entouré de petites montagnes (élévation d’environ 250 pieds) qui protègent les vignes des vents qui peuvent être violents aux Iles. En fait cette protection donne 4 degrés plus chaud qu’autour. Le terroir est composé de gravel, de sable, de schiste avec un peu de terre noire. Aux Iles on appelle ça ‘’un pit de gravel’’.

Il faut défricher, bâtir et planter!

Il a fallu trouver des routes dans la forêt pour travailler et procéder à déforester en damiers. Aux Iles, tu ne peux pas faire de la coupe franche. ‘’Il faut que tu coupes en damiers pour qu’un arbre mort protège un arbre vivant. Il faut créer des barrières aux vents violents et aux rigueurs du climat. On a pris des bûcherons des Iles parce qu’ils ont la connaissance du terrain et ils savent comment faire. Au bout d’un an on avait tout défriché’’.

Quant aux bâtiments (le chai, le caveau et les tours) vu que les terrains sont zonés agricoles, on ne peut y bâtir quelque chose de neuf. Il y avait déjà une vieille maison sur le terrain et en utilisant des morceaux de cette maison, André finit par se bâtir. ‘’On a gardé l’escalier qui montait en haut et on a bâti autour’’. Fait à noter, les deux tours qui flanquent ressemblent à deux phares maritimes. Au premier étage on retrouve les installations de vinifications, le deuxième est habitable et au sous-sol on retrouve le caveau sous-terrain.

Domaine des Salanges. Chai en contruction – Luc Marier

‘’On a aussi installé des éoliennes et des panneaux solaires pour être suffisant côté énergétique parce qu’Hydro-Québec nous chargeait pas mal cher pour amener l’électricité au vignoble. En passant, tout dernièrement lors du sectionnement d’un des câbles principaux qui alimentent l’Ile en électricité, on était parmi les seuls à en avoir. On a aidé beaucoup de voisins’’. Depuis ce temps beaucoup sont intéressés par les installations energétiques du vignoble…

Vignoble, Domaine des Salanges – Crédit photo: Nigel Quinn

On a commencé avec 4 acres car il fallait planter les 8,000 plants de vigne. ‘’On les a plantés aux 2 pieds parce qu’aux Iles il ne fait pas chaud. On s’était fait dire que les vignes ça se jalouse et si tu les colle les unes près des autres, elles vont vouloir montrer qu’elles sont plus fines et plus belles que les autres. On a planté juste du rouge parce qu’on s’était fait dire ce cépage là il va pousser. Ils se font aussi dire que si leur niveau de sucre n’est pas assez élevé avec le Baltica, ils peuvent toujours se reprendre en faisant un mousseux.

Fait inusité, on doit planter les vignes selon la direction des vents pour ne pas se les faire arracher. On doit aussi composer avec l’orientation au soleil pour aller chercher le maximum d’ensoleillement. Assez spécial comme conditions.

Domaine des Salanges – Luc Marier

‘’Un des secrets qu’on a aux Iles c’est la Salange. C’est une bruine salée qui se dépose sur tes lèvres quand tu marches sur le bord de l’eau. Elle se dépose sur la pelure du raisin ce qui va donner au vin un petit côté sucré salé’’. C’est ce qui a inspiré le nom du Domaine : Le Domaine des Salanges.

‘’Quand tu défriche un milieu forestier pour en faire un milieu agricole, la forêt est en réaction et se défend. Au bout de 5 ans, alors qu’on commençait à avoir des raisins, on a commencé à avoir de la pourriture noire sur nos plants. Il a fallu ajuster le Ph du terrain qui était trop acide’’. Les agronomes du coin n’avaient pas malheureusement pas d’expérience avec la vigne. On a finalement réussi à se débarrasser de la pourriture et des champignons. Il faut maintenant mieux nourrir la terre pour mieux ajuster le Ph.

André et LO rencontrent Brigitte Renault (organilab.biotech) qui leur propose d’enrichir leurs terres avec des algues ce qu’ils font depuis ce temps. ‘’On avait aussi entendu parler que le poisson c’était bon pour enrichir la terre. Il y en a en masse aux Iles. On a commencé à mettre ça sur notre terre et là les goélands sont arrivés. Ils envoyaient ça partout chez nos voisins. Mettons qu’ils n’appréciaient pas trop ça et nous ont dit d’arrêter ça! On était vraiment perçu comme des rebelles!’’.

La vigne et les raisins aux Iles. ‘’Ça vas-tu pousser’’?

Au bout de quatre ans on finit par avoir 8 grappes de raisins par plant. Maintenant chaque plant peut donner de 1 à 2 kg de raisins. ‘’Présentement on est à 1 kg mais on va monter à 2 kg à force de bien nourrir la terre’’.

Quant aux ennemis naturels de la vigne, tout d’abord on ne peut protéger les vignes des oiseaux avec des filets car les vents des Iles sont trop violents. De toute façon les oiseaux vont dans les vergers avoisinants avant de venir dans les vignes. On estime qu’on donne 10% aux oiseaux malgré tout. ‘’Les renards ont essayé de manger les raisins mais ils ont pogné la dyarrhée et ils ne reviennent plus!’’. Les lièvres en mangent un peu et puis il y a les mulots.

Vignoble Domaine des Salanges: Crédit photo: Nigel Quinn

Un des problèmes les plus important qu’on a eu c’est l’humidité. La forêt protège du gel et des vents. Mais quand le vent tombe comme il se passe quelque fois durant l’année, l’humidité monte et on a alors des problèmes de champignons. Il faut donc lever les vignes très haut (à 2 pieds de haut) sur le palissage pour éviter le plus possible les effets de l’humidité. Normalement, il y a toujours une rafale de vent dessous pour bien assécher les vignes. ‘’Pis aux Iles, quand ça pousse, ça pousse !!’’.

Quant à l’hiver, pas besoin de mettre des toiles géo-textiles car il y a amplement de neige qui agit comme isolant. Une année ils ont eu 12 pieds de neige… ‘’On taille la vigne tard à l’automne et on laisse la neige s’installer. De plus, le terrain bien vallonneux et en assez pentu, l’écoulement de l’eau se fait très bien’’.

On travaille maintenant presque à 100% selon les principes de la biodynamie avec les astres et les saisons. En fait on ne pense pas qu’on sera jamais complètement à 100% en biodynamie à cause des impacts financiers potentiels d’une perte de récolte.

Enfin le vin!!

Ca fait maintenant 5 ans que le Domaine des Salanges produit du raisin. En 2009, la vigne produisait beaucoup mais la pourriture noire s’est attaquée aux vignes et ils ont perdu 50% des raisins. Par la suite, après avoir produit quelques micro-cuvées ils ont finalement en 2017, produit 800 bouteilles du Beausoleil en rouge.  C’est la première cuvée mise en vente au Domaine après tous ces efforts. Et le résultat est plus qu’intéressant! On y reviendra.

Vin Beausoleil Première Cuvée. Crédit photo Diane Coderre

Le nom de Beausoleil pour le vin rouge vient de Beausoleil Brossard qui était originaire de l’Acadie. Beausoleil était un village à l’époque et lui s’appelait Joseph Brossard à l’époque de la déportation des Acadiens. Il était de concert avec les autochtones pour attaquer les Anglais pour empêcher de se faire envahir par ces derniers. C’est un patriote qui a aidé les Acadiens à se réfugier dans diverses régions dont au Québec pour se sauver de la domination anglaise et de la déportation. ‘’Tout comme ce patriote, on a décidé que ce vin Beausoleil aurait du corps, du courage, qui est brave et qui est capable de s’adapter aux rigueurs du climat et qui a son identité’’.

Le bateau sur l’étiquette est le Pembrooke qui a été renommé La Grand Goule par les Acadiens suite à sa capture. Cette superbe étiquette a été conçue et développée par Diane Coderre, directrice artistique du Domaine.

Les vendanges se font pas mal toujours lors de l’Action de Grâce et durent approximativement 3 jours. Amis, quelques employés et la population des Iles viennent faire ces vendanges. La température alors est d’environ de 15 à 18 degrés donc on vendange souvent en chemise. Ceci est dû au fait que le vignoble est bien protégé du vent. Aussitôt qu’on quitte le vignoble il faut s’habiller plus chaudement. ‘’L’année dernière on a eu un problème de main d’œuvre. C’est pas toujours évident de trouver du monde. Mais là on devrait être correct. On regarde possiblement de faire venir des Guatémaltèques à moins qu’on ait un miracle aux Iles et qu’on trouve plein de monde’’.

Vignoble Domaine des Salanges. Crédit photo: Meggy Turbide photographe

Quant à sa vinification on utilise beaucoup la température et ses variations qui sont assez importantes. Une partie des barils est exposé dehors aux éléments puis sera assemblé plus tard aux autres barriques. Un peu comme on fait au Portugal et comme on fait dans le Roussillon pour le Banyuls et le Mas Amiel.

‘’L’idée est venue alors qu’on pensait avoir manqué notre vinification du au fait qu’on était pas capable de contrôler la température. L’installation des panneaux solaires et des éoliennes n’était pas finalisée. On pensait vraiment qu’on avait scrappé notre vin’’. On a alors laissé le vin dehors. Le copain bourguignon de LO, Nicolas, a goûté au vin pour finalement réaliser que ce dernier était encore dans sa période de fermentation. Le vin était encore bon.

Ce qu’on avait c’était un vin des Iles dont l’élaboration était en harmonie avec le climat et les variations de température. C’est pourquoi on vinifie maintenant avec presque la moitié de la récolte à l’extérieur du chai et l’autre moitié à l’intérieur. Puis on assemble les deux. C’est comme faire du vin avec fermentation à basse température. ‘’Pour faire du vin aux Iles il faut que tu t’arranges et que tu deviennes très inventif. Il faut que tu te joignes à la nature et non pas de te battre avec elle’’.

Chai, Domaine des Salanges. Crédit photo: Meggy Turbide photographe

Dernièrement 2,500 plants de Muscadet de Beaupré qui vient de la région de Québec ont été plantés. Une autre recommandation d’Alain Brault. Avant de cloner et ultimement planter un nouveau cépage on le teste pendant 6 ans. Par exemple, le cépage Estonien Solaris a suivi ce processus et a maintenant été cloné. En testant les cépages durant cette période on apprend les types de maladies, le niveau de résistance du cépage et bien d’autres choses.

Le succès pointe à l’horizon.

Quant au succès du Domaine : ‘’Autrefois on nous demandait si ça allait pousser. Maintenant on nous demande s’il va rester du vin pour eux!’’. Les 800 bouteilles ont été vendues rapidement aux touristes qui débarquent des 8 à 10 bâteaux de croisières qui arrêtent chaque année aux Iles. Il y a même des vignerons de la région de Cognac, de Champagne, d’Italie qui sont venus visiter le vignoble.

Les choses vont très bien maintenant, après 12 ans d’un travail acharné et on s’attend de produire de 2,000 à 3,000 bouteilles dans un avenir rapproché. ‘’J’penses qu’on en n’aura jamais assez’’.

Ce succès, André le doit à son fils Lo, sa femme Diane, ses enfants, ses amis et à ses proches collaborateurs dont Alain Brault pépiniériste, Sébastien Vicaire Œnologue, Robert Robitaille agronome, Brigitte Renault (Organilab. biotech, Fleurolab.tech) et Jeremy Renaud contracteur qui a ouvert tous les chemins du vignoble.

Il faut surtout souligner l’apport important des femmes qui ont oeuvré à la création artistique et administrative du Domaine des Salanges. Sans elles, le vignoble n’aurait eu de pré-ouverture en septembre 2018.  Diane Coderre comme directrice artistique a peint et créé  les étiquettes et mis sur pied le concept Arte Vino. Audrey Brossard a travaillé à  l’administration et aux subventions et Annabelle Brossard au marketing, et à l’image commerciale du vignoble. Tout comme les femmes acadiennes dans le romans d’André  »Les Tisseuses de Destin » ont sauvé plusieurs familles acadiennes d’un destin tragique, celles du Domaine des Salanges ont fait de même avec le vignoble.

Et le vin Beausoleil? Et bien il est très bon! Nous y avons goûté entre sommeliers et y avons trouvé de beaux arômes de cerises noires bien mûres, de belles saveurs de chocolat, quelques notes herbacées le tout dans un bel équilibre entre les tannins équilibrés et l’acidité des plus rafraîchissante. Présentement il n’est vendu qu’au Domaine.

Produits du Domaine des Salanges – Crédit photo Meggy Turbide photographe

De nouveaux produits sont sur la planche à dessin ou ont été mis en marché dont le coulis de vigne qui est produit selon le principe de la fabrication du sirop d’érable. ‘’Ca goûte à tomber sul’c_l !’’. Ça goûte le raisin des Iles.

On a aussi maintenant à part le rouge (Beausoleil), du rosé (Rosé des Demoiselles), du mousseux (LibellesBulles), du fortifié (Margoulette) et du jus de raisin tous élaboré avec le cépage Baltica. Quant au blanc, avec les cépages Muscadet et Solaris, il ne sera pas encore prêt avant 5 ans. On ne s’éparpille pas avec une multitude de cépages et de complexité de production. On fait dans le simple mais on le fait bien.  Le vignoble est dans une position de devenir rentable et ce, après 12 ans d’efforts!

Vous voulez visiter les Brossard et le Domaine des Salanges ?

Accueil au Domaine des Salanges. Crédit photo: Meggy Turbide, photographe

Quant à l’oeno-tourisme, André voudrait instaurer un système de réservation pour bien gérer l’expérience client et aussi gérer la disponibilité du personnel pour ces visites. On peut actuellement recevoir environ 25 personnes à l’heure selon 3 types de visites :

La visite des lieux par soi-même

Le forfait incluant visite et dégustation

Passer une heure avec le vigneron

Au Domaine on est à mettre sur pied cette infrastructure pour bien recevoir les visiteurs. Veuillez consulter le site du Domaines des Salanges pour les détails à venir : https://domainedessalanges.com/

‘’Avec tous ces bâteaux qui viennent visiter le vignoble, on allonge la période touristique d’environ un mois du fait qu’on fait les vendanges en octobre donc on est ouvert à cette période’’.

Bateaux de coisières aux Iles

Pour toute information sur le tourisme aux Iles-de-la-Madeleine, veuillez cliquer sur le lien : https://www.tourismeilesdelamadeleine.com/

Iles -de-la-Madeleine

Dans le futur, les gens vont pouvoir acheter 3 rangées de vigne et élaborer leur propre cuvée et participer à une partie du processus de la vinification.

‘’On aimerait aussi un jour donner une vocation artistique au vignoble. Il y a beaucoup d’artistes dans la famille et on pourrait donner à tous la chance de venir démontrer leur talent ». Diane Coderre a l’idée de mettre sur pied, un de ces jours quand elle aura le temps, une activité Arte Vino avec exposition des oeuvres créées par des artistes dont ses filles, à la fin de leur séjour.

On considère aussi installer une harpe éolienne ce qui est comme un genre de musique de la nature et des concerts de silence…

En développement, il y a aussi le jardin ornemental composé des fleurs originaires des Iles dont les vivaces, les orchidées, les plantes médicinales et les plantes indigènes. On inclura certainement aussi un centre d’interprétation.

Donc les gens viendront visiter le vignoble soit pour les vins, soit pour la beauté du paysage, soir pour le système énergétique unique qu’on a bâti, soit pour visiter le jardin ornemental, pour les conférences sur le développement personnel ou pour les spectacles ou pout l’ensemble des chose qu’on aura à offrir.

Domaine des Salanges. Crédit photo: Meggy Turbide photographe

Des idées? C’est pas ça qui manque!!

André a beaucoup d’autres idées puisqu’il est idéateur avant tout. Fort de son expérience dans le développement de son vignoble et de ses contacts dans l’industrie viticole, il voudrait avec ses partenaires de toujours, offrir des solutions clés en main pour la mise sur pied de vignobles dans le climat de l’Amérique du Nord ce qui inclut la recommandation des cépages appropriés. Il offrirait tout le savoir et l’expertise nécessaires pour lancer un projet de vignoble.

André est à écrire un roman fiction de 4 volumes dont le premier est terminé et est ‘’Les Tisseuses de Destin’’ et le deuxième (presque terminé) est  »Les écueils et le Pied de Vent ». L’histoire de cette quadralogie (Le Sel de Vigne) se passe durant la période de la déportation des Acadiens. Beaucoup d’Acadiens ont été sauvé de la déportation grâce à un système de réseautage mis sur pieds par les femmes de l’époque. Ce livre sera un jour disponible à tous. Je vous reviendrai la-dessus.

Qu’est-ce qu’on a appris de tout ça?

‘’Finalement pour réussir, ça prend des agronomes qui connaissent la viticulture, ça prend des conseillers spécialisés qui te guident dans toutes les étapes, ça prend du commitment pis ça prend la foi. Aussi Il faut être un peu fou !’’. Avec le temps la famille entière est impliquée dans le projet. Comme le dit André, ‘’J’ai une famille équitable. J’ai 3 gars et 3 filles et dix petits-enfants. De ces derniers, il y a 5 gars et 5 filles. Pis on donne le même salaire à tout le monde…’’.

‘’Avec le vignoble, on a voulu montrer que c’est pas parce que c’est pas facile que c’est impossible. Comme les immigrants qui sont venus sur l’île, ils ont été capables de survivre à partir de rien. On est en train de démontrer qu’à partir de rien on est capable de créer beaucoup de choses si tu as la conscience. On s’associe avec du monde qui nous ressemblent. Quand les gens viennent chez nous ils se sentent bien, ils ont du fun. C’est comme chez nous tout devient possible. C’est comme si on était en train de donner un cours d’humanité du pas possible’’.

Vignoble, Domaine des Salanges – Luc Marier

Quoi de mieux qu’un bon vin mousseux pour célébrer la Saint-Valentin !!

Les bulles ont un effet magique sur le cœur, les émotions et les sentiments ! Je vous ai sélectionné cinq vins mousseux de partout à travers le monde et ce, à différents niveaux de prix et de profils aromatiques. J’ose espérer que vous les apprécierez. Allez et laissez libre cours à vos émotions et vos sentiments !

Le coeur et le champagne!

Hungaria, Grande Cuvée, Torley, Vin mousseux Rosé, $12.60, cépages : Pinot Noir 70%, Kékfrancos 30%, sucre : 14 g/l, code SAQ : 12397130.

Un vin que j’ai trouvé assez différent de bien d’autres mousseux et des plus délicieux. Il pourrait ressembler à un Prosecco.  Le nez est très aromatique avec des notes florales, d’agrumes et de pommes et un soupçon de notes briochées. En bouche c’est bien frais, facile à boire avec comme un petit côté bonbon mais pas trop. Le genre de mousseux qui va plaire à plusieurs.

Hungaria, Grande Cuvée, Rosé

Ferrari, Brut, Vin mousseux, Italie, Trentin Haut-Adige, $23.60, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 7.4 g/l, code SAQ : 10496898.

Au nez de belles notes de pommes, de poires, de notes briochées et de levure entremêlées de notes florales. Bel équilibre en bouche avec en entrée de jeu, une belle sensation de minéralité, une acidité assez vive et un rappel des saveurs de pommes et de poires. Belle finale assez longue sur des notes de pâtisserie.

Ferrari, Brut

Parés Baltà, Blanca, Cuisiné, Cava Brut, Espagne, Penedès, 2011, $36.00, vin bio, cépages : Chardonnay 64%, Pinot Noir 36%, sucre : 2.7 g/l, code SAQ : 12591021.

Un de mes coup de cœur d’une récente dégustation de vins mousseux. Au nez, des notes d’agrumes avec un soupçon de levures et avec comme un petit côté caramel. En bouche c’est riche, velouté avec des notes d’agrumes, des notes toastées, beurrées ainsi que quelques notes épicées. Vraiment très beau!

Parès Balta, Blanca, Cuisiné, 2011

Champagne Deutz Brut, Classic, $58.75, cépages : Pinot Noir 34%, Pinot Meunier 33%, Chardonnay 33%, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 10654770.

Au nez, des notes de fruits blancs tels la pomme et la poire, quelques notes de levure et de pain grillé avec en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche c’est d’une belle finesse sur des notes briochées, de pommes bien mûres et un soupçon d’agrumes sur une acidité assez vive. Vraiment d’une belle finesse!

Champagne Deutz Classic, Brut

Champagne Ruinart, Brut, $82.00, cépages : Pinot Noir 60%, Chardonnay 40%, sucre : 10 g/l, code SAQ : 10326004.

L’expression gourmande de Ruinart. Au nez de belles notes de fruits bien frais tels la poire et la pomme, un soupçon d’abricot ainsi que des notes d’amandes et de noisettes. En bouche l’attaque est bien nette et ciselée, d’un bel équilibre avec un beau moelleux assez tendre et une acidité bien fraîche et le tout culmine en une longueur plus qu’appréciable.

Champagne Ruinart, Brut

Bonne Saint-Valentin et bonne dégustation !!

Vins mousseux, Saint-Valentin 2019

Un classique de la Rioja! Heredos del Marques de Riscal, Reserva 2014.

Marques del Marques De Riscal, Reserva, Espagne, Rioja Alavesa, 2014, $25.00, cépages : Tempranillo 90%, Graciano 7%, Mazuelo 3%, code SAQ : 10270881.

Agence Sélections Fréchette

Heredos del Marques de Riscal, Rioja Alavesa, 2014

Ce vin est demeuré deux ans en fût de chêne américain et a vieilli en bouteille pendant un an selon la classification Reserva en la Rioja. Les amateurs de vins boisés vont se délecter. Alors au nez vous découvrirez des notes de cerises noires bien mûres, de tabac, d’épices douces ainsi que des notes boisées assez prédominantes. Celles-ci sont très bien intégrées à l’ensemble du vin.

En bouche, bel équilibre entre l’acidité moyenne et les tannins assez ronds et pratiquement charpentés. Vous y retrouverez les notes de fruits très mûrs, les notes boisées ainsi que quelques notes balsamiques. La longueur est des plus appréciable. Véritablement un classique que ce vin!

Vous ferez de beaux accords avec des plats mijotés assez longtemps ainsi que des viandes rouges grillées ou rôties.

Bodega Marques del Riscal- Rioja

C’est en 1858 que la construction de la première cave a commencé et celle-ci a été agrandie 3 fois au fil des années la dernière fois étant en l’an 2000. À l’intérieur de la cave d’origine (1860) se trouve la cathédrale, une collection unique composée de bouteilles de tous les millésimes produits par la cave depuis la toute première récolte de 1862 à nos jours.

Marques de Riscal, Cathédrale

Les raisins utilisés pour la fabrication des vins Marqués de Riscal sont cultivés sur 1,500 hectares répartis entre Elciego et les villages voisins tels que Leza, Laguardia ou Villabuena. De ces hectares de vignes, 500 proviennent des vignes du Domaine alors que les autres proviennent de vignobles contrôlés par le Domaine. Les sols pauvres, des différentes terrasses sur l’Ebre, sont du type argilo-calcaire.

Vignobles Marques de Riscal Rioja

Cette sous-zone de la Rioja Alavesa est traditionnellement réputée pour la production de vins présentant un bon potentiel de vieillissement, grâce à la forte acidité et à la bonne structure tannique des moûts obtenus.

 Les cépages prédominants sur le Domaine sont :

Tempranillo: variété prédominante à cycle de croissance court et à culture délicate.

Graciano: variété à maturation tardive, à cycle long, robuste et à rendement élevé.

Mazuelo: à maturation tardive et rustique.

Cabernet-Sauvignon.

C’est en 2006 qu’on inaugure la fameuse Cité du Vin dont l’architecture est des plus époustouflante !! ‘’Un complexe de près de 100 000 m2 consacré à l’élaboration, au soin et à l’étude du vin, qui offre la possibilité de profiter de tout ce que le vin et les personnes impliquées dans la vinification représentent. »

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén