Mommessin, Grandes Mises, Beaujolais, Saint-Amour, 2016, $24.70, cépage : Gamay Noir 100%, code SAQ : 13386168.

Mommessin, Grandes Mises, Beaujolais, Saint-Amour, 2016

Fin et parfumé, ce vin exhale tout ce que l’appellation Saint-Amour, un des 10 crus du Beaujolais, a de bon et de distinctif!  Découvrez ces belles notes de fruits rouges (la cerise, la fraise et la framboise) bien frais, un soupçon de notes de fruits noirs (bleuets) ainsi que de belles notes florales. En bouche, les arômes fruités sont assez intenses. J’ai bien aimé ce bel équilibre entre l’acidité bien fraîche, les tannins gouleyants (peu corsés) et ce côté bien juteux et très goûteux de ce vin. La longueur est d’une persistante plus qu’appréciable. Vous ferez de beaux accords avec des viandes blanches, des saucisses et des plats de charcuterie.

Ce vin a été macéré en vendange entière (on n’égrappe pas les raisins) et a été élevé pendant 11 mois sur lies fines. On a produit que 7,000 bouteilles de ce vin.

Les Grandes Mises : pour en savoir plus sur la maison Mommessin, clicquez sur le lien.

Mommessin, Les Grandes Mises, Beaujolais, Crus

Pour fêter ses 150 ans en 2015, la maison a décidé de mettre l’accent sur l’excellence de ses crus et de focusser sur le renouveau du Beaujolais.

Sur les dix crus que compte le Beaujolais, cinq issus de cinq terroirs d’exception ont été sélectionnés pour leur personnalité intense :Saint Amour, Moulin-à-Vent, Morgon Côte de Py, Morgon Les Charmes et Côte deBrouilly. Ont été rajouté par la suite le Beaujolais-Villages et le Beaujolais blanc. Ces vins sont disponibles en édition limitée et prouvent que le Beaujolais produit de grands vins structurés et complexes. 

La ligne directrice de la maison avec cette gamme de produits est de faire découvrir les terroirs du Beaujolais dans toutes leurs spécificités. Cette philosophie apparaît jusque sur les étiquettes de chaque bouteille. En fait, on appose sur chaque bouteille pratiquement une fiche technique afin d’expliquer les spécificités du terroir.

Le viniculteur François Jaubert a élaboré ces Crus tel un chef d’orchestre en collaboration avec 25 vignerons partenaires.  Il a suivi les vignes toute l’année pour élaborer ce qu’il y a de mieux dans le Beaujolais. 

La complexité, la diversité des sols et sous-sols qui constituent les terroirs du Beaujolais offrent des nuances bien distinctives d’un cru à l’autre.

Appellations du Beaujolais – source: Élyse Lambert

Agence Charton Hobbs