Du producteur Barone di Villagrande, Sicile, Etna Rosso DOC, 2015, cépages : Nerello Mascalese 80%, Nerello Cappuccio et Nerello Mantellato 20%, $28.85, code SAQ : 12988167

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/barone-di-villagrande-etna-rosso-2015/12988167?selectedIndex=11&searchContextId=22994609714173331381

D’une région ou il fait si chaud, on s’attendrait à des vins lourds et possiblement rustiques. Loin de là avec ce vin. De la fraîcheur, de l’élégance, une certaine puissance, un bel équilibre. Très beau!

Des notes de cerises (presque kirsch), des notes d’épices douces (cannelle), un soupçon de notes balsamiques et minérales. En bouche le moelleux est un peu ferme, l’acidité bien fraîche et les tannins très beaux bien denses, serrés, presque charpentés mais élégants et pas asséchants. Des belles saveurs de noyaux de cerises, belle longueur, un vin sans artifice, goûteux, tout en fraîcheur comme je les aime. En fait, c’est un vin des plus équilibré et des plus satisfaisant.

J’aime le fait que le vignoble élabore ses vins à partir de cépages indigènes et non pas à partir de cépages tels merlot, cabernet-sauvignon et autres qui ne sont pas typiques à la région. On galvaude quelquefois qu’un vin exprime les particularités du terroir de la région d’où il provient. Dans ce cas-ci, je sens vraiment l’expression du terroir volcanique de la région. Avec porc au fromage Oka, carpaccio de bœuf, viandes rouges grillées.

C’est un bel achat, je crois que ce vin vous surprendra agréablement.

Un peu d’histoire

Le domaine élabore des vins depuis le 17ième sciècle. En fait, 10 générations se sont succédées au fil du temps ce qui en fait le plus vieux vignoble de la région. Le domaine a vraiment pris son essor lorsqu’en 1727 Don Carmelo Nicolosi est devenu Baron di Villagrande. En 1869, Paolo Nicolosi a marqué le développement du domaine en construisant un nouveau chais et en y intégrant un processus de vinification différent pour les vins blancs des vins rouges. Il faut savoir que jusqu’à ce qu’il introduise ces nouvelles méthodes de vinification les vignerons Italiens mélangeaient les cépages blancs et rouges dans l’élaboration de leurs vins. Puis un autre fait d’importance, en 1968 l’appellation Etna DOC a vu le jour ce qui a officialisé les cahiers de charge qui délimitaient les normes de qualité pour les vins de cette appellation.

De nos jours Marco Nicolosi (winemaker et responsable de la production) et Barbara Liuzzo (Directrice du Marketing et des Ventes) poursuivent cette tradition vieille de 300 ans.

Le vignoble – Mont Etna

Donc depuis le 17ième sciècle, on élabore du vin dans ce vignoble qui se situe sur le côté est du mont Etna avec vue sur Taormina et la mer Ionienne. Les 18 hectares du vignoble se retrouvent à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le terroir et le climat environnants sont très particuliers au vignoble. On parle vraiment d’un vignoble de montagne avec un sol volcanique et entouré de forêts.   L’activité du volcan ainsi que les variations de températures sont des facteurs très déterminants.

Durant l’automne et l’hiver, le vignoble reçoit beaucoup plus de pluie que le reste de la Sicile. De plus, fait à noter, les températures avoisinent quelquefois 0C ce qui requiert des mesures de protection de la vigne.  En été, les températures ne sont pas aussi chaudes et les écarts de température entre le jour et la nuit sont importants. Ces variations de température ainsi que le terroir apportent finesse, élégance aux vins ainsi qu’un niveau d’alcool un peu plus bas que plusieurs autres vins de la Sicile.

 

http://www.villagrande.it/en/

http://www.villagrande.it/en/wp-content/uploads/2017/07/1-Barone-di-Villagrande-Wines-and-Winery-11.pdf

http://vinsaoc.ca/