fbpx

Catégorie : $40.01 et plus Page 2 of 30

Coup de cœur! Brunello di Montalcino, Col d’Orcia 2015.

Bouteille de Col d’Orcia, Brunello di Montalcino DOCG, Italie, vin rouge bio, 2015
Col d’Orcia, Brunello di Montalcino DOCG, Italie, vin rouge bio, 2015

Col d’Orcia, Brunello di Montalcino DOCG, Italie, vin rouge bio, 2015, 53,75$, cépage : Sangiovese 100%, sucre : 1.8 g/l, alc. : 14.5%, code SAQ : 403642.

Ce Brunello di Montalcino de la maison Col d’Orcia signifie littéralement la colline surplombant la rivière Orcia. Cette rivière Orcia marque la frontière sud-ouest du territoire de Brunello di Montalcino et le nom de la ferme est lié à l’emplacement où les vignes sont plantées. Ce domaine est la plus grande ferme viticole biologique de toute la Toscane et ce depuis 2010.

Carte viticole Montalcino
Carte viticole Montalcino

Col d’Orcia est un producteur traditionnel de Brunello di Montalcino. Le choix de continuer à utiliser les grands fûts de chêne de Slavonie a été pris il y a de nombreuses années, bien avant même que le débat entre producteurs modernistes et traditionalistes n’ait commencé.

Cette tradition implique le vieillissement du vin à travers son long passage dans le bois et le vieillissement ultérieur en bouteille. Aujourd’hui encore, au Col d’Orcia, le Brunello di Montalcino est élevé pendant 3 ans dans les grands fûts avant la mise en bouteille puis repose en cave au moins 1 an avant de mettre le vin sur le marché.

Les vendanges manuelles avec sélection des meilleures grappes à la vigne dans un premier temps puis sur table de sélection au chai. Les rendements sont très bas avec environ 40 hl/ha.

La fermentation est effectuée sur les peaux pendant environ 18-20 jours, à température contrôlée inférieure à 28°C dans des cuves en acier inoxydable de 150 hl larges et peu profondes, conçues et construites pour extraire les tannins et la couleur efficacement mais délicatement. Suit le vieillissement en fût et en bouteille.

Notes de dégustation

Ce très beau Brunello m’a semblé d’un caractère plus austère qu’aérien avec des dominantes épicées plus que fruitées. Il est effectivement de style plus traditionnel.

Il se révèle donc au nez sur des notes de tabac, de prunes, d’épices, de cèdre, de cuir (animal), de notes terreuses et à l’agitation quelques effluves de cerises bien mûres.

En bouche la texture est veloutée, l’acidité bien présente ce qui lui ajoute de la fraîcheur et les tannins sont bien charpentés, presque tanniques et tissés très serré. S’y conjuguent des flaveurs de mûres, de terre, d’épices, d’herbes séchées, de notes balsamiques et des notes boisées bien intégrées.

Belle amplitude et longueur qui perdure…Somme toute, tout un vin!!

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées, un osso bucco, des foies de canard ou des brochettes d’agneau.

Agence Fréchette vins d’exception – échantillon

Col d’Orcia

Col d'Orcia: chai, vignobles et bouteilles de vin
Col d’Orcia: chai, vignobles et bouteilles de vin

Le domaine est situé sur le versant sud du territoire de Montalcino et fait partie intégrante de la vallée d’Orcia, le Val d’Orcia.

Les vignobles (Poggio al Vento, Bozzolino, Banditella, Olmaia, Giardino, Pian di Vitino, Nastagio, Pascena, Campone) sont situés sur le versant sud du territoire de Montalcino, sur des terres vallonnées et s’étendent sur 540 hectares, de la rivière Orcia au village de Sant’Angelo in Colle, à environ 450 mètres au-dessus du niveau de la mer. Sa position est extrêmement favorable car il fait directement face au sud, et il est également protégé par la barrière du mont Amiata (1.750 mètres) contre les événements météorologiques tels que les inondations ou la grêle, et au climat doux venant de la côte tyrrhénienne, à l’ouest, où la mer est à environ 35 kilomètres de distance.

En 2010, la décision a été prise de convertir l’ensemble du vignoble à l’agriculture biologique afin de devenir la plus grande ferme viticole biologique de toute la Toscane. Donc, depuis le 27 août 2010, l’ensemble du domaine, y compris les vignes, les oliveraies, d’autres champs et même les jardins, est cultivé selon des pratiques agricoles exclusivement biologiques.

Brunello di Montalcino DOCG

Brunello di Montalcino DOCG: Montalcino, raisins, Sangiovese, vignobles
Brunello di Montalcino DOCG: Montalcino, raisins, Sangiovese, vignobles

La région de Montalcino, est située dans le sud de la Toscane à environ 1h30 de Florence et à 40 km de Sienne. La municipalité de Montalcino représente 31,200 hectares dont 3,500 sont plantés du cépage Sangiovese dont 2,100 hectares en Brunello di Montalcino (DOCG) et 510 en Rosso di Montalcino (DOC). On y élabore aussi le Moscadello (DOC) et le Sant’Antimo (DOC).  Le point plus haut de la région se situe à 564 mètres d’altitude.

Le cépage utilisé est le Sangiovese. On l’appellait autrefois Sangiovese Grosso, mais l’utilisation de ce cépage ne fait plus partie de la production. Au 19ième siècle alors que des vignerons ont expérimenté avec le Sangiovese, on l’appelait (et on l’appelle encore) Brunello ou Brunellino.  Il existe environ 130 clones de Sangiovese.

La région a connu un développement fulgurant passant de 20 maisons dans les années 70, à 50 dans les années 80 et compte maintenant 250 maisons productrices. On y élabore environ 9 millions de bouteilles de Brunello et 4.5 millions de bouteilles de Rosso. Il est à noter qu’environ 25% de la production est organique ou biodynamique.

Les vins – caractéristiques

Les vins de Brunello di Montalcino ont en général une couleur/apparence légèrement plus transparente que disons un vin de Chianti Classico. En fait sa teinte est souvent légèrement orangée, quelquefois tuilée. On dirait presque la couleur d’un vieux vin.

Ce qui est aussi caractéristique du Brunello ce sont les tannins qui sont en général élégants et souvent charpentés rarement tanniques comme peuvent l’être quelquefois certains Barolo.

Les notes aromatiques qui prédominent dans les Brunello sont les épices douces, les fruits rouges genre cerises, quelquefois fraises, framboises, de notes prunes, de boisé, de torréfaction, quelques notes balsamiques, de tabac sans oublier quelques notes florales.

Les Brunello doivent vieillir un minimum de 2 ans en barrique ou en foudre et un minimum de 4 mois en bouteille (6 mois pour les Riserva). On peut les mettre en marché le 1er janvier de la 5ième année suivant les vendanges (6ans pour les Riserva).

Quant au Rosso di Montalcino on peut les mettre en marché le 1er septembre de l’année qui suit les vendanges. On peut y retrouver deux styles : soit fruité et léger ou avec un bon niveau de structure et de style généreux.

Je vous suggère ces 3 vins des appellations Graves et Haut Médoc !

Bouteille de Bordeaux: Château Graville-Lacoste, Graves, 2020, Château des Places Graves 2018, Brulieres de Beychevelle, Haut-Médoc 2019.
Bordeaux: Château Graville-Lacoste, Graves, 2020, Château des Places Graves 2018, Brulieres de Beychevelle, Haut-Médoc 2019.

Château Graville Lacoste, Bordeaux, Graves, Vignobles Hervé Dubourdieu & Fils, vin blanc, 2020, 23,95$, cépages : Sémillon 75 %, Sauvignon blanc 20 %, Muscadelle 5 %, sucre : moins de 1.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 12211358.

Bouteille de Château Graville Lacoste, Bordeaux, Graves, Vignobles Hervé Dubourdieu & Fils, vin blanc, 2020
Château Graville Lacoste, Bordeaux, Graves, Vignobles Hervé Dubourdieu & Fils, vin blanc, 2020

Ce vin provient du Château Graville-Lacoste qui se trouve sur la commune de Pujols-sur-Ciron dans la continuité de Barsac. Son terroir est similaire à celui de Barsac, typique des AOC Graves, issu de sols argilo-calcaires et sableux avec un sous-sol roche fissuré propices à la culture du Sémillon, du Sauvignon Blanc et de la Muscadelle.

Notes de dégustation

Ce Château Graville-Lacoste se révèle au nez sur des arômes d’agrumes, de notes végétales nobles, de cire d’abeille ainsi qu’un soupçon de fruits blancs et de notes florales.

En bouche la texture est veloutée, l’acidité fraîche et les flaveurs d’agrumes ainsi qu’un soupçon de fruits exotiques, des notes florales et une perception de minéralité créent un vin d’une belle amplitude, bien goûteux et d’une certaine élégance.

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer, des poissons, des huîtres et des crustacés.

Vignobles Hervé Dubourdieu & Fils

Vignobles Hervé Dubourdieu: Famille Lacoste, chai et et vignobles
Vignobles Hervé Dubourdieu: Famille Lacoste, chai et et vignobles

L’histoire de la maison débute vers 1890 année ou la famille Lacoste acquiert 4 ha à Barsac-Sauternes. En 1930 la maison s’agrandit avec l’acquisition du Château Graville-Lacoste situé à Pujols-sur-Ciron en AOC Graves et commence la production de vins blancs. Dans les années 2000 elle fait l’acquisition du Château Ducasse. Puis les deux fils André et Léon prennent le contrôle de la maison en 2018.

De nos jours le vignoble s’étend aujourd’hui sur une superficie d’une quarantaine d’hectares entre les appellations Barsac Sauternes, Graves Blanc et Bordeaux Blanc. La maison est certifiée HVE niveau 3 depuis 2020.

Château des Places, Bordeaux, Graves AOC, Vignobles Reynaud, 2018, 27,45$, cépages : Merlot 55 %, Cabernet-sauvignon 45 %, sucre : 2.8 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ: 13475005.

Bouteille de Château des Places, Bordeaux, Graves AOC, Vignobles Reynaud, 2018
Château des Places, Bordeaux, Graves AOC, Vignobles Reynaud, 2018

La surface du vignoble sont provient ce vin est de 18.75 ha situé sur des croupes graveleuses sur un sous-sol argileux et sablonneux typique des Graves. Ce type de sol donne des vins avec une certaine puissance mais tout en finesse.

Le millésime 2018 ressemble à celui de 2009, une année assez « solaire » qui apporte des tanins souples et des arômes généreux qui donnent des vins complexes et bien enrobés.

Le vin est élevé dans des barriques de chêne merrain pendant 12 mois avec un tiers de neuves.

Notes de dégustation

Ce vin se révèle sur un nez des plus charmeur avec des effluves de fruits noirs et rouges bien mûrs (cassis, framboises, mûres), de prunes, ainsi que de légères notes de torréfaction, de moka, de vanille.

En bouche ce qui étonne c’est cet équilibre entre le niveau d’alcool, le sucre, l’acidité et les tannins qui sont charpentés et élégants. La conjugaison des flaveurs de fruits rouges (cassis, canneberges, fraises, framboises), de fruits noirs (mûres) ainsi que les notes boisées bien intégrées créent un univers aromatique jouissif avec en plus cette texture suave et veloutée. Et quelle belle finale et longueur incroyable. Un réel vin de plaisir.

Ce vin a reçu la mention Coup de Cœur du Guide Hachette 3 ans en ligne.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées, du canard et de l’agneau grillé.

Vignoble Reynaud 

Vignobles Reynaud: chai et vignobles
Vignobles Reynaud: chai et vignobles

Propriété de la famille Reynaud depuis cinq générations, elle est dirigée par les frères Fabrice et Philippe Reynaud. Philippe, l’ainé, s’occupe du vignoble avec soin et Fabrice, son cadet, vinifie et gère la commercialisation.

Durant toutes ces années, la famille Reynaud a fait l’acquisition de plusieurs propriétés de Graves dont le Château Lugaud en 2009 et le Château Lagrange en 2015.

Au cœur de la région des Graves la propriété s’étend aujourd’hui sur 62 ha répartis sur toute l’appellation Graves Rouge (45ha) et Graves Blancs (7ha) et Bordeaux/ Bordeaux Supérieur (10ha). Le vignoble est constitué de Merlot (60%) et de Cabernet Sauvignon (35%) et de Cabernet Franc (5%) pour les vins rouges et Sémillon (50%), de Sauvignon (40%) et de Muscadelle (10%) pour les vins blancs.

Les Brulieres de Beychevelle, France, Bordeaux, Haut Médoc, vin rouge bio, 2019, 46,00$, cépages : Merlot 65 %, Cabernet-sauvignon 35 %, sucre : 1.9 g/l, alc. :13.5%, code SAQ : 14959520.

Bouteille de Les Brulieres de Beychevelle, France, Bordeaux, Haut Médoc, vin rouge bio, 2019
Les Brulieres de Beychevelle, France, Bordeaux, Haut Médoc, vin rouge bio, 2019

Situé à 5 kms du vignoble de Beychevelle, les 12 hectares du vignoble des Brulières de Beychevelle bénéficient d’un climat plus frais car moins proche de l’estuaire.Ce vignoble de l’appellation Haut-Médoc est cultivé de manière organique depuis 2008.L’assemblage des Brulières se compose exclusivement des deux cépages Cabernet sauvignon et merlot.Vinifié et élevé dans un chai séparé, il bénéficie des mêmes soins que Château Beychevelle et Amiral de Beychevelle.

On y travaille en vinifications traditionnelles bordelaises avec macérations de 18 à 21 jours et remontages tous les jours. Les élevages, en barriques bordelaises, durent 12 mois dans 20% de barriques neuves.

Notes de dégustation

Ce Brulieres de Beychevelle se révèle sur des notes d’eucalyptus, de framboises et de cassis bien mûres, de mûres et d’une touche de torréfaction déjà bien intégrée.

En bouche ce qui étonne c’est la texture veloutée et suave qui s’harmonise avec des flaveurs de fruits noirs bien mûrs d’une bonne concentration et à des notes fines de torréfaction. L’ensemble est supporté par des tannins charpentés, tissés serré, ronds et souples. Amplitude élégante et persistance ravissante.

Vous ferez de beaux accords avec un steak grillé, côtelettes d’agneau grillées ou un carré de veau.

Château Beychevelle

Château Beychevelle: château et chai
Château Beychevelle: château et chai

Les terres de Château Beychevelle s’étendent sur 250 hectares dont environ 90 plantés en vigne.
Le reste est composé de prairies où pacagent des vaches limousines, de forêts de pins, peupliers, frênes et noyers. Ce Cru Classé du Médoc est appelé ‘’Petit Versailles du Médoc’’.

Les vignes, âgées de 30 ans en moyenne et plantées à fortes densités de 8300 à 10 000 pieds par hectare, ont développé un système racinaire important leur permettant d’aller puiser en profondeur leurs nutriments mais également de faire face à des conditions climatiques parfois difficiles, telles que des sècheresses estivales. Le vignoble se compose des quatre cépages nobles médocains : 52 % Cabernet Sauvignon, 40 % Merlot, 5 % Cabernet Franc et de 3 % Petit Verdot.

 Chaque cépage a sa ses parcelles qui sont choisies en fonction des typicités et des contraintes du terroir. La proximité de la Gironde, que l’on peut d’ailleurs apercevoir du perron du Château, joue un rôle de protecteur et régulateur climatique essentiel à la production d’un vin d’exception.

 Le cœur du vignoble se situe sur deux plateaux de graves garonnaises profondes de l’ère Güntz en bordure de Gironde, terroir de prédilection des Cabernets Sauvignons.

Deux coups de cœur qui subliment l’appellation Marsannay Village en bio!

Nouveaux vins bio de Marsannay: Bouteilles de Domaine du Vieux Collège, Les Vignes Marie blanc 2019, Les Clos du Roy 2018.
Nouveaux vins bio de Marsannay: Domaine du Vieux Collège, Les Vignes Marie blanc 2019, Les Clos du Roy 2018.

Voici donc deux superbes expressions du terroir de l’appellation Marsannay Village du Domaine du Vieux Collège situé en plein centre de Marsannay. Marsannay est une des appellations les plus récentes de la Côte d’Or avec l’appellation Village depuis 1987 et ce sur les trois couleurs.

En fait, Marsannay est considérée comme la porte d’Or de la Côte de Nuits. Elle est composée de 3 communes avec Marsannay-la-Côte, Couchey et Chenôve. Le nom de l’appellation peut être suivi par le nom du Climat dans l’attente d’un classement des Climats en Premier Cru.

Carte viticole Côte de Nuits et Marsannay
Carte viticole Côte de Nuits et Marsannay

Du nord au sud, les vignes s’étendent sur les meilleures parties du coteau et du piémont (entre 255 et 390 mètres d’altitude), avec des expositions allant du plein levant au midi. Le tout sur des sols d’une grande diversité datant du jurassique moyen : grèzes litées, calcaires à Entroques, marnes à Oestra acuminata, ancien lit de l’Ouche ou cailloutis alluvial…

Fait à noter plus de 50% de la viticulture à Marsannay est conduite en bio ce qui en fait une des plus développée à ce niveau.

Ces deux vins proviennent de lieux dits soit Les Clos du Roy en rouge et Les Vignes Marie en blanc. Ces derniers peuvent prétendre à une appellation Premier Cru ce qui refléterait leur niveau de qualité. Mais bon, pour le moment ils sont d’appellation Marsannay Village ce qui fait notre bonheur car ils sont considérés comme à des prix ‘’abordables’’ pour des vins de cette qualité.  

Domaine du Vieux Collège, Lieux dit Les Vignes Marie, Bourgogne, Marsannay, vin blanc bio, 2019, 47,00$, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 3.8 g/l, alc. : 14 %, code SAQ : 14977525.

Bouteille de Domaine du Vieux Collège, Lieux dit Les Vignes Marie, Bourgogne, Marsannay, vin blanc bio, 2019
Domaine du Vieux Collège, Lieux dit Les Vignes Marie, Bourgogne, Marsannay, vin blanc bio, 2019

Ce vin provient de la commune Marsannay-la-Côte d’un lieu-dit de 2,2 ha dont les vignes ont un âge moyen de 15 ans. Situé au coeur du coteau viticole, juste à l’ouest du village de Marsannay-la-Côte, le lieu-dit s’étend de 282 à 295 mètres d’altitude (moyenne 287 mètres). La pente est faible, de 2 à 4%, avec une valeur moyenne de 2% pour le lieu-dit.

Le sous-sol du lieu-dit Les Vignes Marie est principalement composé de Marnes à Ostrea acuminata. Le Calcaire de Comblanchien est localement présent à l’Ouest et l’Oolithe Blanche à l’Est. La position des Vignes Marie sur la partie basse du coteau entraîne un fort dépôt de colluvions, ce qui donne un sol argileux peu pierreux.

Ce vin est élevé en fûts pendant 12 mois, avec 30% de fûts neufs.

Cartes viticoles et sols Les Vignes Marie lieux-dit Marsannay
Cartes viticoles et sols Les Vignes Marie lieux-dit Marsannay

Notes de dégustation

OMG!! Ce vin se révèle au nez sur des notes divinement beurrées et lactées des plus jouissives, de notes pures de fruits blancs ainsi qu’un soupçon de fruits jaunes frais.

Et ça se continue en bouche sur des flaveurs boisées tellement discrètes mais juste assez complexes, d’une touche de vanille, de notes beurrées et lactées supportés par une acidité fraîche et une sensation de minéralité. Et que dire de cette longueur qui ne cesse de me faire plaisir encore et encore…

Décidemment vous me voyez venir!. Allez profitez-en et achetez ce vin pendant qu’il y en a!!

Vous ferez de beaux accords avec des poissons nobles, comme le saint-pierre, la sole, travaillés le plus simplement possible, ainsi que les volailles blanches rôties ou le veau.

Domaine du Vieux Collège, Lieux dit Les Clos du Roy, Bourgogne, Marsannay, vin rouge bio, 2018, 53,50$, cépage : Pinot Noir 100%, alc. : 13.5%, code SAQ : 14977533.

Bouteille de Domaine du Vieux Collège, Lieux dit Les Clos du Roy, Bourgogne, Marsannay, vin rouge bio, 2018
Domaine du Vieux Collège, Lieux dit Les Clos du Roy, Bourgogne, Marsannay, vin rouge bio, 2018

Le lieu-dit Les Clos du Roy s’étend sur l’ensemble du coteau viticole, depuis la forêt jusqu’au vieux village de Chenôve, de 268 à 311 mètres d’altitude (moyenne 280 m). La pente est faible en bas de coteau (2%) à forte en haut (13%) (moyenne 5%). Le climat est exposé à l’Est Sud-Est.

Le Calcaire de Comblanchien qui se situe au-dessus des vignes, dans les bois, influence fortement les sols viticoles des Clos du Roy. Ce matériau qui possède des capacités très drainantes est un excellent substrat pour la culture de la vigne.

Les raisins sont égrappés à 100%, on procède à une longue macération pré-fermentaire à froid.

Cartes viticoles Les Clos du Roy, lieux-dit Marsannay
Cartes viticoles Les Clos du Roy, lieux-dit Marsannay

Notes de dégustation

Ce qui étonne dans ce vin c’est sa texture veloutée, suave, comme une caresse, comme de la dentelle. En fait il possède un pouvoir sensuel qui sublime les sensations.

Il se révèle au nez sur des notes complexes et élégantes de fruits noirs, d’épices douces et d’un joli bouquet de notes florales.

En bouche c’est un long baiser qui fait frémir toute en harmonie avec des notes de fruits noirs, une touche de réglisse et d’épices douces. C’est élégant, tout en finesse avec des tannins équilibrés, ronds et tissé serré. Et ce plaisir perdure en une longueur…

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges, un canard, un pigeon, côte de bœuf à la moelle ou onglet à l’échalote.

Agence Les InvinQ – échantillons

Domaine du Vieux Collège

Domaine du Vieux Collège: Eric Guyard, chai et vignobles
Domaine du Vieux Collège: Eric Guyard, chai et vignobles

Le domaine du Vieux Collège est un domaine viticole familial qui existe depuis 7 générations. Depuis 2006, c’est Eric Guyard qui a repris le flambeau afin de faire perdurer ce domaine qui s’étend aujourd’hui sur 25 hectares sur les communes de Marsannay, Fixin et Gevrey-Chambertin.

Après avoir étudié 4 ans au lycée viticole de Beaune, Eric Guyard a naturellement intégré le domaine familial pour mettre en pratique ce qu’on lui a enseigné. S’il a repris l’exploitation en 2006, il a auparavant travaillé durant 12 ans avec ses parents afin d’acquérir les techniques qui ont fait la réussite du domaine du Vieux Collège. Passionné par le végétal et les terroirs, il a su s’imposer naturellement pour prendre légitimement la tête de l’entreprise.

En 1993, le domaine viticole s’étendait sur 13 hectares. Eric Guyard a eu l’occasion de louer et d’acheter de nouvelles parcelles pour porter le domaine à 25 hectares ce qui a nécessité une réorganisation au niveau des bâtiments. Le bâtiment principal est dédié à la vinification et l’élevage des vins, un deuxième bâtiment sert au stockage des bouteilles et à la préparation des commandes tandis qu’un troisième permet de stocker le matériel.

Le parcellaire est entretenu chaque année par du repiquage pour remplacer les pieds de vigne morts et par du renouvellement qui permet de planter de nouvelles sélections de plants de Pinot et de Chardonnay pour optimiser la qualité du vin.       

On privilégie les travaux du sol et on exclut toute utilisation d’engrais et de produits chimiques afin de préserver la biodiversité. Le domaine du Vieux Collège est certifié en agriculture biologique à compter du millésime 2014 afin d’être toujours plus à l’écoute de la plante.

Parmi les meilleurs vins d’Italie!! Gambero Rosso Tre Bicchieri.

Événement Gambero Rosso Tre Bicchieri Montréal 2022: MasterClass, dégustations
Événement Gambero Rosso Tre Bicchieri Montréal 2022: MasterClass, dégustations

Hier avait lieu l’événement Gambero Rosso ou j’ai eu l’occasion de déguster plusieurs vins qui ont reçu l’accolade Tre Bicchieri ou 3 verres qui est la plus haute forme de reconnaissance pour un vin.

Gambero Rosso est un magazine spécialisé italien qui traite de restauration et de vins d’Italie. Chaque année au-delà de 60 dégustateurs goûtent à l’aveugle un total de 60,000 vins de partout en Italie pour en consacrer que quelques-uns. Les vins méritants reçoivent un, deux ou trois verres selon l’appréciation des dégustateurs.

Pour vous donner une idée, seulement 476 vins ont reçu Tre Bicchieri soit 0.1% du total des vins. Et hier nous avions le plaisir de déguster des vins choisis parmi ceux qui ont obtenu la plus haute note. Disons que ça ne faisait pas mal. Malheureusement plusieurs de ces vins ne sont pas disponibles au Québec ou bien les quantités étaient périmées. Pas chanceux! Mais bon on verra bien dans le futur!

Entre temps, en voici quelques-uns qui ont retenu mon attention et celle des juges de Gambero Rosso et qui sont disponibles à la SAQ :

Gambero Rosso Tre Bicchieri: Fattoria del Cerro Vino Nobile, Villa Sandi Vigna La Rivetta, Lunae Bossoni Vermentino, Pasqua Amarone . Bouteilles de vins
Gambero Rosso Tre Bicchieri: Fattoria del Cerro Vino Nobile, Villa Sandi Vigna La Rivetta, Lunae Bossoni Vermentino, Pasqua Amarone .

Fattoria del Cerro Vino Nobile di Montepulciano 2018, 24,35$, code SAQ: 13085461.(109 succ.)

Bouteille de Fattoria del Cerro Vino Nobile di Montepulciano 2018
Fattoria del Cerro Vino Nobile di Montepulciano 2018

J’ai eu le plaisir de visiter ce domaine et de déguster l’ensemble de leurs vins. Celui-ci année après année ressort du lot. D’une élégance qui rivalise avec plusieurs Brunellos.

Agence AOC Châteaux

Villa Sandi Vigna La Rivetta Valdobbiadene Superiore di Cartizze 2017, 58,25$, code SAQ : 13757985. (4 succ.)

Bouteille de Villa Sandi Vigna La Rivetta Valdobbiadene Superiore di Cartizze 2017
Villa Sandi Vigna La Rivetta Valdobbiadene Superiore di Cartizze 2017

Belles notes de pommes, crémeux, dense et doté d’une belle tension. Vraiment très beau

Agence Élixirs

Lunae Bosoni Vermentino Colli di Luni 2018, Ligurie, 34,75$, code SAQ : 14432120 (26 succ.)

Bouteille de Lunae Bosoni Vermentino Colli di Luni 2018
Lunae Bosoni Vermentino Colli di Luni 2018

Très aromatique, floral, notes d’étoiles anisées, fruits jaunes, herbes séchées. Intense et concentré. Wow!

Agence Noble Sélection

Famiglia Pasqua Amarone della Valpolicella 2017, 41,25$, code SAQ : 11768171.(119 succ.)

Bouteille de Famiglia Pasqua Amarone della Valpolicella 2015
Famiglia Pasqua Amarone della Valpolicella 2015

C’est le 2015 qui a été dégusté mais je l’ai ajouté quand même basé sut la réputation du producteur.

Belles notes de butterscotch, de raisins secs, un peu plus austère, charmeur et des plus gastronomique.

Agence Charton Hobbs

Les vins iconiques de la maison Jean-Claude Boisset.

Bouteilles de Vins Jean-Claude Boisset: Les Ursulines en blanc et rouge, Nature d'Ursulines en blanc et rouge, Aligoté bio 2020, Savigny-lès-Beaune et Premier Cru La Maladière.
Vins Jean-Claude Boisset: Les Ursulines en blanc et rouge, Nature d’Ursulines en blanc et rouge, Aligoté bio 2020, Savigny-lès-Beaune et Premier Cru La Maladière.

Cette semaine je rencontrais Grégory Patriat Viniculteur de la maison Jean-Claude Boisset depuis 2002. Il utilise le terme Viniculteur car il vinifie les vins de cette prestigieuse maison en établissant des partenariats étroits avec les viticulteurs dont sont issus plusieurs de leurs vins.

Comme il le dit lui-même, il n’est pas issu des écoles d’œnologie. Ceci ne lui enlève rien à sa capacité d’élaborer des vins porte étendards de cette maison, de cet empire devrais-je dire qui compte plusieurs domaines tels que France : Bonpas, Bouchard Aîné & Fils, Domaine de la Vougeraie, Fortrant, J. Moreau & Fils, Louis Bouillot, Mommessin, Ropiteau & Frères, aux État-Unis : Buena Vits Winery, De Loach Vineyards, Lyeth, Joliesse etc. Il a fait des vins de la maison de véritables icônes.

Grégory Patriat Viniculteur maison Jean-Claude Boisset - dégustation chez l'agence Dandurand/Univins
Grégory Patriat Viniculteur maison Jean-Claude Boisset – dégustation chez l’agence Dandurand/Univins

Quand on pense que ce n’est qu’en 1961 que Jean-Claude Boisset, dix-huit ans, a fondé sa cave de négoce éponyme à Nuits-Saint-Georges. De nos jours le group est le 4e groupe en importance en France. Le domaine Jean-Claude Boisset est installé dans un ancien couvent des Ursulines ou un chai aussi audacieux que son fondateur du point de vue architectural a été construit en 2012.

C’est sous l’impulsion de Jean-Charles Boisset et de sa sœur Natalie que s’est accéléré le développement de la maison et la force de la marque Jean-Claude Boisset qui se décline sur une cinquantaine de vins issus de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. On les retrouve selon la classification de la Bourgogne soit :  la Collection Les Ursulines d’appellation Bourgogne, Les Régionales, Les Villages, Les Premiers Crus et les Grands Crus.

Maison Jean-Claude Boisset: Jean-Charles Boisset, chai et vignobles
Maison Jean-Claude Boisset: Jean-Charles Boisset, chai et vignobles

Afin de bien assoir la fondation de son ‘’empire’’ et réaliser acquisitions après acquisition, Jean-Charles Boisset a repositionné qualitativement la maison. Pour ce faire il a demandé à Grégory de joindre la maison et de repenser les vins. Ce dernier a effectué de nombreuses rencontres avec divers vignerons afin de ‘’vendre’’ cette nouvelle approche de partenariat et de sceller des partenariats qui lii permettraient de hausser la qualité.

On lui a donné carte blanche avec un objectif de développer des vins qui reflétaient le meilleur de chaque appellation. Il a conséquemment mis en place une philosophie d’intervention minimum au niveau de la vinification, de la recherche du vrai de l’authentique tout en respectant le terroir d’où chaque vin est issu. De plus il a instauré une approche bio et biodynamie.

En fait, les vignobles ont une surface d’environ 45 ha dont 5 en biodynamie et des 40 ha restants environ 50% sont en bio. Les vendanges sont entièrement manuelles.

On n’utilise pas le foulage et peu d’égrappage autant pour les blancs que pour les rouges, on ajoute aucun adjuvant œnologique et on utilise que des levures indigènes. En fait cet égrappage change pour chaque vin certains pouvant aller jusqu’à 50%.

Carte viticole Bourgogne - maison Jean-Claude Boisset
Carte viticole Bourgogne – maison Jean-Claude Boisset

Les vins fermentent trois semaines à un mois selon les appellations et les millésimes, dans des cuves ( au nombre de 54) dimensionnées à chaque appellation. On utilise de plus en plus la vinification sans soufre selon la technique de bioprotection ou on protège le moût de l’oxygénation. On ne pompe jamais le jus de raisin et tout fonctionne par gravité et ce jusqu’à l’embouteillage. L’utilisation du bois n’est que pour micro-oxygéner le vin sans lui impartir des notes boisées.

Les quantités de vins produites sont particulièrement petites mêmes pour la marque Les Ursulines. En fait l’ensemble de la production ne dépasse pas 250,000 bouteilles ce qui en ferait un producteur de petite taille ou disons de taille moyenne. Plusieurs de leurs vins ne dépassent pas une production annuelle de 1,000 à 3,000 bouteilles.

‘’De petites cuvées cousues main sont travaillées sur plusieurs lignes créatives comme de subtiles variations au sein d’un même finage, ou encore des aligotés élevés en fût de chêne…

Les vins font preuve d’élégance et surtout de finesse, signature de notre Maison. Des vins droits, précis, soyeux et résolument fruités, avec un grand potentiel de garde.’’

La dégustation

Nous avons dégusté 7 vins dont 3 blancs et 4 rouges. Tous sont disponibles à la SAQ et ce à différents moments de l’année. J’ai indiqué la date de disponibilité de chaque vin. Si non indiqué c’est que le vin est disponible à l’année.

Jean-Claude Boisset, Aligoté, France, Bourgogne, vin blanc bio, 2020, 30,75$, sucre : 2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 12479080.

Bouteille de Jean-Claude Boisset, Aligoté, France, Bourgogne, vin blanc bio, 2020
Jean-Claude Boisset, Aligoté, France, Bourgogne, vin blanc bio, 2020

Ce vin sera disponible vers la mi-octobre 2022.

On est loin de l’aligoté dont la fonction n’était que de faire un kir! Voici donc une ode à ce cépage dont les ‘’Aligoteurs’’ seraient fiers. Pensez-y un Aligoté qui a fait 10 mois d’élevage. On ne voit pas ça tous les jours.

Notes de dégustation

Au nez de belles notes florales, d’agrumes ainsi que de légères note lactées et un reflet de fruits jaunes.

La bouche est ciselée, bien droite avec une belle sensation de minéralité, une acidité presque vive et de belles flaveurs d’agrumes. Quelques notes boisées se pointent en bouche et sont particulièrement bien intégrées. Belle longueur eu beaucoup de fraîcheur.

Jean-Claude Boisset, Bourgogne, Nature d’Ursulines, vin blanc nature, 2019, 39,75$, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 2.5 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 14422706.

Bouteille de Jean-Claude Boisset, Bourgogne, Nature d’Ursulines, vin blanc nature, 2019
Jean-Claude Boisset, Bourgogne, Nature d’Ursulines, vin blanc nature, 2019

Ce vin sera disponible vers la mi-octobre 2022.

Ce vin est issu de deux nouvelles parcelles de la Côte de Beaune : « Les Parties » sur la commune de Puligny-Montrachet, au sud  et « Les Planchottes » sur la commune de Meursault, à 300m à l’est de notre village « Le Limozin ». On dit de ce vin qu’il ‘’titille le Village’’ car une partie provient d’une appellation supérieure.

En cuverie : pressurage doux en grappe entière pendant 2h30. La température du moût est descendue à 12°C, puis mis directement en fûts de 450L sans débourbage pour conserver le maximum des lies. Fermentation en levures indigènes. Vinification sans soufre.

Elevage : 17 mois sans soutirage, pas de bâtonnage pour accentuer le caractère minéral du vin, 50% de fûts neufs. Futaille: bois d’origine française. Chauffe très longue à basse température pour un boisé subtil et délicat.

Notes de dégustation

Au nez le fruit de ce vin est éclatant avec quelques notes lactées et grillées. De belles notes de pêches, florales se conjuguent pour créer un beau profil aromatique.

La bouche est d’une belle densité avec des flaveurs assez intenses de notes lactées, de fruits blancs dont le profil est accentué par une acidité bien fraîche.

Très belle longueur avec une finale sur des notes lactées et de fruits blancs.

Jean-Claude Boisset, Les Ursulines, France, Bourgogne, Chardonnay, 2020, 25,30$, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.5 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 14955529.

Bouteille de Jean-Claude Boisset, Les Ursulines, France, Bourgogne, Chardonnay, 2020
Jean-Claude Boisset, Les Ursulines, France, Bourgogne, Chardonnay, 2020

Ce vin est un des meilleurs vendeurs pour la maison au Québec. Il représente depuis plusieurs années un rapport qualité/prix imbattable.

Ce vin provient d’une « vaste » appellation qui rassemble quatre grandes régions que sont l’Yonne, au nord, avec des vins frais et minéraux, la Côte d’Or ensuite qui fournit des blancs plus gras et plus profonds, la Côte Chalonnaise avec des vins plaisants et enfin le Mâconnais au sud qui délivre différents styles en fonction des sols et des expositions.

En cuverie : les grappes entières sont pressées légèrement pendant 2h30. Le moût dont la température descend jusqu’à 12°C est ensuite mis directement dans les fûts sans débourbage pour conserver un maximum de lies.

Elevage : pendant 7 mois sans soutirage ni bâtonnage pour accentuer les qualités minérales du vin en fût – 10% de fûts neufs.
Futaille : bois d’origine française. Chauffe très longue à basse température pour un boisé subtil et délicat.

Notes de dégustation

Au nez de belles notes de fruits jaunes surtout sur les abricots et des notes de fruits blancs.

La bouche est d’une belle richesse et d’une bonne amplitude avec des flaveurs éclatantes de fruits jaunes et de notes florales. Alors que le boisé est discret c’est cette belle sensation de minéralité qui lui apporte ce côté ciselé et bien droit presque comme un Chablis.

Jean-Claude Boisset, les Ursulines, Bourgogne, vin rouge, 2020, 24,95$, cépage : Pinot Noir 100%, sucreL 1.8 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 11008121.

Bouteille de Jean-Claude Boisset, les Ursulines, Bourgogne, vin rouge, 2020
Jean-Claude Boisset, les Ursulines, Bourgogne, vin rouge, 2020

Il n’y a pas d’erreur, ce Pinot Noir offre année après année un rapport qualité/prix imbattable. Il vaut bien plus que le prix demandé.

En cuverie : les raisins sont égrappés à 100 % mais non foulés et mis en cuve par gravité. Macération totale d’une vingtaine de jours. Extraction par divers pigeages et remontages doux.

Elevage : 7 mois sans soutirage avec 10% de fût neuf.
Futaille : bois d’origine française. Chauffe longue à basse température pour un boisé très délicat.

Notes de dégustation

Une valeur sûre que ce vin! Il se révèle sur des arômes de griottes, de cerises assez intenses ainsi que quelques notes d’épices douces.

Les tannins équilibrés se conjuguent à une acidité fraîche et une texture veloutée pour faire de ce vin un icône de la Bourgogne. De jolies flaveurs de griottes, de cerises et de mûres créent un profil aromatique des plus charmeur.

Jean-Claude Boisset, Nature d’Ursulines, Bourgogne, vin rouge nature, 2019, 42,75$, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 2.6 g/l, a lc. : 13.5%, code SAQ : 13297940.

Bouteille de Jean-Claude Boisset, Nature d’Ursulines, Bourgogne, vin rouge nature, 2019
Jean-Claude Boisset, Nature d’Ursulines, Bourgogne, vin rouge nature, 2019

Ce vin sera disponible vers le début vers la fin juin et la mi-octobre 2022.

Ce vin est issu de vignobles de la Côte de Nuits, ce vin a les origines les plus nobles qu’il soit. Les raisins ont été récoltés sur la commune de Nuits-Saint-Georges, sur la parcelle « Petit Chaillot ». Ce vin ‘’titille’’ le Village étant assemblé avec 25% de Nuits St-George.

En cuverie : Les raisins sont égrappés à 100 % mais non foulés et mis en cuve par gravité. Macération totale de 16 jours dont 4 jours à froid (12°C) : fermentation en levures indigènes uniquement. 4 pigeages. Vinification sans soufre.

Élevage : 16 mois sans soutirage avec 50% de fûts neufs.
Futaille : bois d’origine française. Chauffe très longue à basse température pour un boisé subtil et délicat.

Notes de dégustation

D’un bel équilibre et bien concentré ce vin se révèle au nez sur des notes de mûres, d’épices, de violettes avec quelques notes grillées ainsi qu’un soupçon de fruits rouges bien mûrs.

En bouche la texture est comme une caresse qui s’harmonise avec des flaveurs de mûres et de notes boisées fort bien intégrées. L’ensemble est supporté par des tannins charpentés ainsi qu’une acidité fraîche.

Jean-Claude Boisset, Savigny-lès-Beaune, Bourgogne, vin rouge, 2018, 54,50$, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11100445.

Bouteille de Jean-Claude Boisset, Savigny-lès-Beaune, Bourgogne, vin rouge, 2018
Jean-Claude Boisset, Savigny-lès-Beaune, Bourgogne, vin rouge, 2018

Ce vin sera disponible vers le début du mois d’août 2022.

Cette cuvée provient du climat « Les Bas Liards »,à la pente douce, qui se trouve à l’entrée du village en bordure du Rhoin.

En cuverie : mise en cuve par gravité avec 100% des raisins égrappés mais non foulés. Macération totale 23 jours dont 4 jours à froid (12°C) : fermentation en levures indigènes uniquement (aucun adjuvant œnologique ajouté comme des enzymes ou tanins). 5 pigeages.

Elevage : 15 mois sur lies sans soutirage, 40% fûts neufs.
Futaille : bois d’origine française, chauffe longue à basse température pour un boisé délicat.

Notes de dégustation

Le nez de ce vin se découvre sur des effluves de griottes, de mûres ainsi qu’un boisé bien discret.

Très belle texture en bouche avec des flaveurs d’épices douces ainsi que des notes de griottes. Les tannins charpentés et tissés bien serré sont assez surprenants et apportent une solide structure à ce vin. Très belle finale bien longue sur des notes de fruits noirs.

Jean-Claude Boisset, Santenay Premier Cru, Bourgogne, La Maladière, vin rouge, 2019, 68,75$, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 15016574.

Bouteille de Jean-Claude Boisset, Santenay Premier Cru, Bourgogne, La Maladière, vin rouge, 2019

Ce vin sera disponible vers la fin Octobre 2022.

La Maladière, situé au-dessus du village prend forme en regardant l’est, assis sur des calcaires fissurés recouverts d’une fine couche de marne.
En ancien français « La Maladière » signifie « établissement d’assistance aux malades ». Ces établissements recevaient des donations. Ce nom de climat à Santenay fait référence à l’une d’elle qui appartenait à la Maladière de Chagny, à quelques kilomètres.

En cuverie : les raisins sont égrappés à 100% et non foulés (donc entiers) et mis en cuve par gravité. Macération totale de 18 jours dont 3 jours à froid (12°C) : fermentation en levures indigènes uniquement, aucun adjuvant oenologique ajouté comme des enzymes ou tannins. 2 pigeages.

Elevage : 16 mois sans soutirage et sur lies en fût avec 42% de bois neuf. Futaille : bois d’origine française, chauffe longue à basse température pour un boisé délicat.

Notes de dégustation

Ce vin d’une belle élégance se découvre au nez sur des notes fines et délicates de fruits rouges avec une légère note boisés et fumée.

La bouche est plus délicate que le Savigny malgré que le fait que les tannins soient assez charpentés. Véritable vin de garde on lui donne au moins 15 ans de garde.

Agence Univins – dégustation

Page 2 of 30

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén