Depuis environ 3 ans les ex-étudiants de l’École Hotellière des Laurentides (EHDL 2015-2016) en Sommellerie on se rencontre pour se faire des dégustations à l’aveugle ou comme il faut réellement les appeler : à ‘’l’anonyme’’. Chacun apporte sa bouteille et de la bouffe pour tous et l’aventure commence.

EHDL, dégustation à l’anonyme

Déguster à l’anonyme, c’est du sport! Il faut commencer par cacher sa bouteille !! Évidemment toutes les techniques sont bonnes: on peut utiliser un sac de papier, l’envelopper de papier d’aluminium ou simplement la glisser dans un sac. Et quand on ouvre la bouteille il ne faut surtout pas laisser trainer le bouchon sur lequel il y a souvent le nom du vin. La longueur et la consistance du bouchon peuvent en dire beaucoup sur la qualité du vin…

Dégustation de vins à l’anonyme

On sert soi-même sa bouteille. Certains plus maniaques vont empêcher les autres de toucher ou prendre la bouteille dans leurs mains car la forme de la bouteille peut aider à déterminer la provenance du vin. Par exemple une bouteille de vin de Bordeaux aura une forme très spécifique de même pour les vins de Bourgogne.

Alors que les verres ont été servis, on laisse quelques minutes à tous pour se faire une idée. Et les approches de tous et chacun sont bien différentes. En sommellerie, on a tendance à utiliser la méthode qu’on a apprise durant les cours ce qui peut être une approche plus technique. Mais certains vont selon leur mémoire organoleptique (des odeurs, des saveurs etc). J’ai un de mes amis qui se dira toujours ‘’J’ai déjà bu quelque chose comme ça’’ et va aller chercher les réponses dans ses cases de mémoire.

Dégustation de vins à l’anonyme

Quant à moi, je suis plutôt du genre technique et j’utilise la méthode qu’on a apprise dans nos cours. On évalue la couleur et l’apparence du vin qui peut en dire beaucoup sur la provenance, le cépage ou l’âge du vin, la brillance du vin, présence de filtration ou pas, les traces de glycérine pour le gras du vin, les notes perçues au nez, en rétro-olfaction, en bouche, le moelleux, le niveau d’acidité, les tannins, la longueur, la persistance etc etc. Puis par après je vais me fais une idée. Ce qui aide beaucoup c’est le fait que je déguste à tous les jours, alors je me bâtis des références, des paramètres.

Dégustation de vins à l’anonyme

Puis le temps vient ou on doit donner son opinion. On s’essaye tout d’abord avec la provenance : Ancien Monde – Europe ou Nouveau Monde, puis le pays, le ou les cépages, les appellations etc etc. Vraiment pas facile!

Dans ces dégustations, certains apportent des vins issus de cépages pratiquement inconnus juste pour rendre ça plus difficile. Mais c’est le fun! Tellement qu’on recommence plus souvent qu’autrement!

Et hier soir c’était assez difficile!! On dirait que le mot s’était passé pour apporter des vins plus difficiles à trouver. Écoutez! Il y avait même un vin des Ïles de la Madeleine qui était vraiment bon!!

Alors, je vous fais part des vins que nous avons dégustés :

Les vins que nous avons dégusté à l’anonyme

Cuvée du Champenois, Brut, Vignoble Chemin de la Rivière, Magog, cépage : Vidal. Disponible au Vignoble

Au nez genre Chardonnay, des notes de fruits blancs, notes de gingembre, d’épices douces, de pain grillé, quelques notes oxydées. Pas mal intéressant et très bon!

Cuvée du Champenois, Vignoble Chemin de la Rivière

Bourgogne Blanc, En Rimont, Julien Guillot, 2015, vin bio. Disponible en importation privée Agence Mon Caviste.

Des notes de poires, de beurre, belle richesse en bouche avec une acidité bien fraîche, belles notes florales. Très beau !!

Bourgogne Blanc, En Rimont, Julien Guillot 2015

Sul Vulcano Etna Bianco, Donnafugata, 2016, Sicile, $35.00, cépage : Carricante 100%, code SAQ : 13744404.

Agence Univins et Spiritueux

Moyennement aromatique ce vin vous offrira de belles notes d’agrumes, de fruits blancs, avec un soupçon de notes herbacées. En bouche, l’acidité est bien fraîche et le vin dégage une belle sensation de minéralité qui provient des sols volcaniques . En fin de bouche on sent comme une légère amertume. Vraiment intéressant! Quant à moi, je n’étais même pas proche. J’étais en Autriche ou possiblement en Allemagne avec ce vin. C’est l’acidité qui nous a joué un tour.

Sul Vulcano, Etna Bianca, Donnafugata, 2016

Pearl Morrisette, Cuvée Métis, 2013, Niagara Peninsula, cépages : Pinot Noir, Cabernet Franc, Gamay. Disponible en importation privée. Agence La QV

Quelques notes épicées, bien parfumé, notes de fruits noirs, soupçon de piments verts, juteux et bien croquants. Bel équilibre! Pas facile de trouver la provenance. Certains ont trouvé un des cépages prédominant.

Pearl Morrissette, Cuvée Métis, 2013

Clos des Vignes du Maynes, Mâcon Rouge, Cuvée 910, 2015, cépages : Pinot Noir, Gamay et Chardonnay. Disponible en importation privée : Agence Mon Caviste.

Sur des notes de crème de fruits rouges, belle acidité, très équilibré, tannins gouleyants, quelques notes épicées, aucune amertume.  Vraiment très beau!

Boneshaker, Zindandel, California, Lodi, Hahn Family Wines, 2015, $33.75, cépages : Zinfandel 81%, Petite Syrah 13%, Cabernet-Sauvignon 6%, alc.: 15%, code SAQ : 12198940

Ce vin a fait l’unanimité !! Agence Sélections Fréchette.

En fait, vous y découvrirez au nez bien aromatique avec des notes de crème de bleuets et de mûres, quelques notes de vanille ainsi que des notes boisées, épicées et de cacao. En bouche c’est bien équilibré, d’une texture franchement veloutée, d’une acidité bien fraîche et des tannins charpentés, tissés serré. C’est juteux, d’une belle finesse avec des notes boisées, de fruits plutôt noirs comme la mûre et la prune et agrémenté de notes épicées. Le tout culmine dans une longueur plus qu’appréciable avec une belle sensation de volume et d’amplitude. Bien que le niveau d’alcool soit de 15% celui-ci est bien intégré. Je l’ai franchement beaucoup aimé. Il peut être considéré comme ‘’Big, Bold & Beautiful’’ mais avec une certaine finesse.

Boneshaker, Zinfandel, 2015

Nos Vendanges, Arbois, Domaine Rolet Père et Fils, Poulsard, Vieilles Vignes, 2015, $26.60, code SAQ : 10884760. Agence Réserve et Sélections

Notes de fruits bien frais, tannins gouleyants, surprenant avec la tarte aux fruits!! On se croyait dans le Beaujolais !!

Nos Vendanges, Arbois, Poulsard, Domaine Rolet Père et Fils, 2015

Sul Vulcano, Etna Rosso DOC, Donnafugata, 2016, $35.00, cépage : Nerello Mascalese, code SAQ : 13744586.

Agence Univins Spiritueux

Dieu qu’on était loin de le trouver celui-la! C’est la finesse de son fruit et son niveau d’acidité qui nous fait faire fausse route. En fait nous étions encore en Autriche, sûrement un pays nordique qu’on se disait. Et bien non! Nous étions en Sicile! Les notes de fruits rouges bien frais (fraise et groseille) entremêlées de notes d’épices douces. Ce vin était tout en fraîcheur avec une belle acidité bien fraîche et des tannins bien équilibrés.

Il faut dire que les vins de Etna Rosso sont considérés comme des vins de montagnes à cause de leur élévation. Leur terroir volcanique leur apporte une belle sensation de minéralité.

Sul Vulcano, Etna Rosso, Donnafugata

Domaine des Salanges, Le Beausoleil, Ïles-de-la-Madeleine, 2017, cépage : Baltic.

Franchement pas mal ce vin!! Nous ne l’avons pas bu à l’anonyme celui-la!. On ne l’aurait jamais trouvé.  Au départ j’ai eu des notes végétales. Pas facile d’aller cherche la pleine maturité des raisins dans cette région. Cependant le mélange de notes de cacao et de cerises noires avec ces notes végétales était assez surprenant et vraiment agréable.

Domaine des Salanges, Le Beausoleil 2017

Alors on se reverra à la prochaine dégustation…à l’anonyme!!