Bouteilles de Dolcetto d'Ovada Tacchino et le Ripasso Villa Girardi
Dolcetto d’Ovada Tacchino et le Ripasso Villa Girardi

Découvrez le Dolcetto d’Ovada Tacchino et le Ripasso Villa Girardi et les émotions qu’ils procurent. Ces émotions je les ressens chaque fois que je visite le nord de l’Italie que ce soit dans le Piedmont ou en Vénétie dans la région de Valpolicella. C’est la même chose quand je déguste les vins ces régions! Ils me ramène dans les vignes et vignobles ou autour d’une table avec des vignerons tous aussi passionnés les uns que les autres.

Les deux régions élaborent des vins dont la palette aromatique est tellement différents l’une de l’autre. Et en voici deux exemples: le Dolcetto d’Ovada Tacchino et le Ripasso Villa Girardi.

Vous connaissez fort probablement les vins de style Ripasso et celui-ci vous enchantera. Quant aux Dolcettos, ceux-ci sont un peu moins connus. Découvrez donc celui de la maison Tacchino.

Dolcetto d’Ovada DOC, Italie, Piedmont, Dolcetto di Ovada, Tacchino, 2013, 20,50$, sucre: 1.3 g/l, alc.: 13.5%, code SAQ : 13677336.

Bouteille de Dolcetto d’Ovada DOC, Italie, Piedmont, Dolcetto di Ovada, Tacchino, 2013 avec vignoble en arrière-plan
Dolcetto d’Ovada DOC, Italie, Piedmont, Dolcetto di Ovada, Tacchino, 2013

Le Dolcetto peux-être considéré comme le Beaujolais du Piedmont dans ce sens ou il est généreux sur les arômes et saveurs de fruits et généralement ses tannins sont gouleyants. Par contre, et c’est l’exception, j’en ai goûté qu’on aurait pu prendre pour du Nebbiolo dans une dégustation à l’aveugle tant ils possédaient des tannins charpentés.

Le Dolcetto est à reprendre ses lettres de noblesse car il a été pratiquement oublié ou délaissé. On en retrouve de plus en plus pour notre plus grand plaisir.

Celui-ci est un 2013, ce qui est assez rare. Les raisins proviennent de la Comune di Lerma e Castelletto d’Orba à une altitude de 300 m dans des sols de calcaire. Les vendanges ont été faites à la main. Il a été fermenté dans des cuves en inox pendant 15 jours puis par la suite dans des barriques de chêne français.

Notes de dégustation

Ce Dolcetto d’Ovada est de facture traditionelle avec des tannins plus charpentés que l’ensemble des autres Dolcetto.

Il se révèle sur des arômes de cerises, de mûres, de bleuets, de notes florales avec une touche balsamique.

La bouche est d’une texture veloutée avec une acidité bien fraîche et des tannins charpentés et charnus ce qui m’a quelque peu surpris mais agréablement il va sans dire.

De belles flaveurs de cerises, de mûres, de réglisse ainsi qu’une trame de chocolat viennent tapisser le palais et créent une belle sensation de volume. S’y ajoute une sensation de minéralité qui ensemble avec les saveurs perçues en bouche se prolongent en une finale d’une persistance intéressante.

Ce qui est particulièrement surprenant dans ce vin est le fait que ce soit un 2013 et qu’il ne démontre que très peu de notes d’évolution.

Vous ferez de beaux accords avec des plats italiens tels Osso Bucco, plats de pâtes avec sauce tomate et tranches de foie et vinaigre balsamique.

Azienda Agricola Tacchino

La cave Tacchino est située à Castelleto d’Orba dans le Monferrato (dans la province d’Alessandria et d’Asti) sur 25 hectares, dont environ la moitié sont plantés de vignes. Ces dernières sont exposition Sud et Sud-Est et forment un amphithéâtre naturel.

Depuis plus de trois générations et maintenant avec Alessio et Romina, la famille Tacchino produit un vin reconnu pour sa qualité.

Villa Girardi, Valpolicella Ripasso, Classico Superiore, Bure Alto, 2017, 21,95$, cépages: Corvina 70 %, Rondinella 20 %, Molinara 10 %, sucre: 6.9 g/l, alc.: 13%, code SAQ: 12950417.

Bouteille de Villa Girardi, Valpolicella Ripasso, Classico Superiore, Bure Alto, 2017 abvec le chai en arrière-plan
Villa Girardi, Valpolicella Ripasso, Classico Superiore, Bure Alto, 2017

Les raisins du vignoble Buro Alto sont récoltés manuellement vers la fin septembre puis débute la fermentation en cuve inox pendant environ 9 jours; le vin est ensuite re-fermenté sur le marc de raisin de l’Amarone (processus pour le Ripasso) pendant 12 à 13 jours, avec des remontages quotidiens. Il mûrit ensuite pendant 18 mois en fûts de chêne de Slavonie de 65 hl et pendant 6 mois en bouteille.

Le vin devient alors un Ripasso et acquiert une couleur plus intense, plus de structure, de parfum et de tanins, ainsi qu’environ 1% d’alcool que le vin d’origine. Il faut savoir que les raisins utilisés pour produire l’Amarone ont été préalablement séchés selon la méthode ‘’appassimento’’ afin d’en concentrer les sucres.

Méthode Ripasso (source: Robert Parker)
Méthode Ripasso (source: Robert Parker)

Notes de dégustation

Ce Ripasso se laissera découvrir sur des effluves de mûres, de cerises noires, de raisins secs, de moka, de cèdre et une touche d’eucalyptus.

La bouche est d’une texture veloutée (sucre résiduel de 6.9 g/l) avec une acidité fraîche et des tannins ronds, charnus et d’un beau volume. De belles flaveurs intenses de cerises noires, de mûres, de notes boisées, d’épices et de cuir qui culminent en une sensation de volume et d’amplitude.

Beaucoup de longueur et de persistance en bouche.

Vous ferez de beaux accords avec des plats mijotés longtemps, des plats de pâtes avec sauce tomatée bien riche, viandes rouges et blanches grillées.

Agence Sélections Oeno – échantillons

Tenuta Villa Girardi

La Tenuta Villa Girardi est une entreprise familiale fondée en 1986 et dirigée par Franco Tommasi. Elle est située dans la vallée qui relie San Pietro in Cariano à Fumane, au cœur du Valpolicella, au nord-ouest de Vérone.

La Villa d’inspiration typiquement vénitienne, a été conçue par Luigi Trezza dans les années 1700. Elle est située dans un grand parc aux arbres centenaires, entouré de 30 hectares de vignes; le sol riche en calcaire et le climat doux contribuent à la culture des vignes indigènes Corvina Veronese, Rondinella et Molinara.