Catégorie : Prix – Vins rouges (Page 2 of 41)

Allez et explorez les vins grecs de la maison Kir Yianni!

Kir Yianni, Naoussa, Cuvée Villages, Xinomavro, Grèce, Macédoine, vin rouge, 2017

Kir Yianni, Naoussa, Cuvée Villages, Xinomavro, Grèce, Macédoine, vin rouge, 2017, $17.65, sucre : 2.1 g/l, alc. : 14%, code SAQ : 13990613.

La maison Kir-Yianni

Des vins grecs tout en équilibre, de facture moderne, qui mettent l’emphase sur la qualité du fruit et qui sont élaborés prioritairement avec des cépages autochtones et qui de plus, sont offerts à des prix plus que raisonnables.

Voilà d’emblée ce qu’offre cette maison qui a été mise sur pied en 1997 et qui crée des vins éclatants de saveurs à partir de leurs deux vignobles de 80 ha situés à Naoussa et à Amyndon dans le Péloponnèse (partie nord de la Grèce).

Le Vignoble d’Amyndon est situé à 700m d’altitude et met l’accent sur les cépages en rouge : Xinomavro, Assyrtiko et Roditis et les blancs : Malagousia, Sauvignon blanc, Chardonnay, Gewurztraminer, Muscat et Viognier. Celui de Naoussa met l’accent sur le Xinomavro, la Syrah et le Merlot.

Cépage Xinomavro

La philosophie de la viticulture est parcellaire avec des vendanges manuelles. Les parcelles sont vinifiées séparément et par la suite assemblées selon le profil aromatique désiré.

Notes de dégustation

Vous avez peut-être des réserves à déguster des vins grecs. Il est vrai qu’ils sont moins connus que les vins italiens et français. Le nom des cépages n’est pas facile à prononcer et parfois le nom du vin ne l’est pas plus. Ce qui fait que vous passez possiblement votre tour. Eh bien vous passez à côté de vins d’excellente qualité qui sont offerts à des prix qui m’étonnent constamment.

Ce vin a été élaboré à partir du cépage Xinomavro. Ce dernier dégage des arômes et des saveurs assez intenses. C’est un cépage moyennement corsé, doté d’une acidité assez pimpante et possède des tannins bien riches. Il produit des vins qui ont un bon potentiel de garde et qui sont bien structurés et des plus savoureux. On le retrouve surtout dans la région de Naoussa et de Amyndeon.

Ce sont les arômes fruités qui dominent dans ce vin avec une dominante sur les fraises, les framboises et bien peu de notes boisées bien que ce vin ait vieilli pendant 18 mois en barriques de 225 et de 500 tant de chêne français qu’américain. Petit soupçon de notes herbacées.

En bouche le vin est souple avec des tannins coulants et presque charpentés et tissés assez serré. L’acidité est assez élevée dans ce vin ce qui est bien typique du cépage. Le vin est bien équilibré avec le nez et la bouche qui sont bien enlignés. Quelques notes boisées ici et là viennent compléter le tout.

Vous ferez de beaux accords avec des plats de pâtes sauce à la viande, agneau grillé aux herbes, de plts de bœuf et de gibier.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Excellent rapport qualité/prix! Altano, Douro, Bio, 2018!

Altano, Douro, Portugal, vin Bio, 2018

Altano, Douro, Portugal, vin Bio, 2018, $16.30, cépages : Touriga Nacional 30%, Touriga Franca 20%, Tinta Barroca 15%, Alicante Bouschet 10%, Tinta Roriz 5%, 20% de variété locales, sucre : 1.3 g/l, alc. : 14.4%, code SAQ : 14381318.

La famille Symington

Cette grande famille de vignerons a des origines écossaises, anglaises et portugaises qui fabrique du port dans le Douro depuis cinq générations. C’est en 1999 qu’ils ont commencé à produire des vins du Douro à partir des mêmes vignobles que leurs Portos ce qui est quand même récent.

Aujourd’hui, la famille possède la plus grande collection de vignobles individuels de la vallée du Douro – une propriété foncière unique de 26 quintas dans les principales sous-régions de Cima-Corgo et Douro Superior. La famille Symington est le grand producteur de vins bio de la région avec plus de 112 hectares et tous leurs vins proviennent entièrement de leurs propres vignes.

Notes de dégustation

Ce vin est élaboré avec les mêmes cépages utilisés pour les Portos. Il est un gage de l’expérience acquise au fil du temps par les producteurs du Douro. Fort des contrôles très serrés mis en place sur l’appellation par le Marquis de Pompal en 1757, la région produit des vins qui offrent possiblement les meilleurs rapports qualité/prix dans le monde.

De charmantes effluves de fruits rouges et noirs purs et frais avec une dominante sur la prune s’exhalent de ce vin bien entouré de belles notes épicées telle la garrigue. On a vraiment laissé toute la place aux fruits dans ce vin tout en lui ajoutant une belle complexité avec ces notes épicées bien envoutantes.

La bouche est tout en équilibre et prolonge ce qu’on vient de percevoir au nez. La texture est veloutée, l’acidité fraîche et les tannins sont bien charpentés et bien enveloppés. La dominante en bouche est cette dualité entres les notes d’épices assez marquées (presque comme de la Syrah du sud de la France) et les flaveurs de fruits qui ici tirent sur les fruits noirs. Vraiment très beau! Je vous le recommanderais sans hésiter!

Vous ferez de beaux accords avec des plats mijotés, des viandes tel le veau, le porc ainsi qu’avec des tapas.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Un Cru Bourgeois plein d’énergie! Château Lacour Jacquet, Haut Médoc, 2011.

Château Lacour Jacquet, Haut-Médoc, Cru Bourgeois, 2011, $27.00, cépages : Merlot 50%, Cabernet-Sauvignon 45%, Petit Verdot 3%, Cabernet Franc 2%, sucre : 2.0g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 12716356.

Château Lacour Jacquet

Le Château Lacour Jacquet est une exploitation familiale et traditionnelle ​du Médoc.

La propriété de 16 ha de vignes est située à Cussac Fort-Médoc, entre Margaux et  Saint Julien Beychevelle,  entre les appellations saint-julien et margaux sur le prestigieux terroir du Médoc. Troisième génération de viticulteurs, Régis et Eric Lartigue, d’une troisième génération de viticulteurs,  ont repris la propriété de leurs parents en 1989. Chacun a sa spécialité. Eric, gère la viticulture et Régis la vinification.

Le Château Lacour Jacquet ​bénéficie d’un terroir de qualité, composé de graves. Le vignoble de la propriété viticole est majoritairement exposé sud / sud-est. Les galets accumulent la chaleur du soleil en journée, et la restituent la nuit, favorisant une meilleure maturité du raisin. L’encépagement est composé de Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc et Petit Verdot. On y pratique une viticulture raisonnée et traditionnelle avec des vignes qui sont labourées (cavaillons, décavaillonnages, passage des disques, griffages….).

Le Château Lacour Jacquet doit son nom aux Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle arrivant de Blaye ou de Soulac, qui se rassemblaient dans cette grande cour, avant le XVIème siècle.

Notes de dégustation

Ce vin déjà âgé de 9 ans est encore bien en jeunesse et en vigueur. Seule une couleur légèrement tuilée dans son pourtour trahit son âge. Il se laisse découvrir sur des effluves bien typiques de cassis, de mûres, de fruits rouges ainsi que des notes boisées mais pas trop dominantes. La bouche est pleine de tonus avec ses tannins charpentés, corsés et tissés bien serrés et son acidité assez présente. Les flaveurs de mûres et de notes boisées sont en harmonie avec ces saveurs bien juteuses et cette sensation de minéralité bien présente dans ce vin.

Vous ferez de beaux accords avec du foie de veau, des viandes rouges grillées et braisées et des viandes de gibier.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc

C’est en 1932 que les producteurs de vins ainsi que la Chambre de Commerce décident de reconnaître 444 Crus Bourgeois du Médoc. Puis en 1962, l’union des Crus Bourgeois est créée. C’est en 2003 que la première classification officielle est mise sur pied et compte 247 châteaux. Cependant en 2007 certains châteaux déclassés contestent en cours cette reclassification et gagnent leur cause ce qui entraîne l’annulation de cette classification.

Après un travail acharné de 10 ans, L’Alliance des Crus Bourgeois annonçait une toute nouvelle classification qui regroupe 249 châteaux répartis sur les 8 appellations du Médoc soient : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe.

Vignobles du Médoc en 3D – Pierre Le Hong Infographe

Cette classification comporte des nouveautés :

Celle classification est valable pour 5 ans ce qui permet aux producteurs de mettre sur pied des plans d’affaires quinquennaux.

Tous les vins ont été sélectionnés selon des dégustations à l’aveugle (sur 5 millésimes de chaque vin de 2008 à 2016) effectuées par des experts reconnus mais dont le nom n’a pas été publié. Donc aucune influence indue.

On réintroduit les 3 niveaux de classification soient : Cru Bourgeois (179 Châteaux), Cru Bourgeois Supérieur (56 Châteaux) et Cru Exceptionnel (14 Châteaux).

Les producteurs qui présentaient leurs vins pour les classifications Supérieurs et Exceptionnels se devaient de présenter leurs plans de marketing, de communication, leurs cahiers de pratiques agricoles et environnementales ainsi que leurs techniques viticoles et vinicoles.

J’ai inclus la liste des Châteaux qui sont reconnus comme Crus Bourgeois. Pour y accéder cliquez sur le lien.

Un Cabernet Franc d’Argentine différent, bien goûteux et qui a du caractère!

Nieto Senetiner, Cabernet Franc, Argentine, Valle de Cuyo, Mendoza, 2017

Nieto Senetiner, Cabernet Franc, Argentine, Valle de Cuyo, Mendoza, 2017, $16.75, sucre : 2.5 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 14307388.

Révolution viniviticole en Argentine

Il se passe toute une révolution vitivinicole en Argentine autant au niveau des appellations, des cépages et des méthodes de viticulture. Vous pouvez lire un article qui couvre cette révolution ainsi que toutes les implications sur la région et ses vins. Cliquez sur le lien suivant pour y accéder.

Parmi les cépages émergeants utilisés en Argentine on retrouve de plus en plus Cabernet Franc. Originaire de la région de Bordeaux, ce cépage s’est vite adapté au climat sec et de haute altitude de Mendoza. On a commencé à le planter vers le début des années 1990 comme cépage d’assemblage pour ajouter de la structure. Personne ne pensait alors qu’on en ferait 25 ans plus tard, des vins de monocépage. En voit de plus en plus mais ce sont encore surtout le Malbec ainsi que le Cabernet-Sauvignon qui volent la vedette.

Ce vin provient de la région de Uco, de loin la plus importante représentant près de 95% de la production. Plus spécifiquement, la région de Mendoza est une des plus qualitatives.

Bodegas Nieto Senetiner

C’est une ‘’vieille’’ maison que celle de Nieto Senetiner qui élabore ce vin. Elle est vieille selon les standards d’Argentine, car elle a vu le jour en 1888. J’ai eu le plaisir de rencontrer l’œnologue de cette maison Santiago Mayorga Boaknin. Pas mal intéressant ce Santiago qui me disait que parmi les choses qu’il aime le plus faire à part créer des vins c’est de raconter leur histoire.

Et je dois dire que c’était illuminant et différent la façon qu’il avait de décrire son cheminement quant à la sélection des raisins. Pour un vin en particulier il disait avoir été chercher les raisins de telle parcelle pour les notes de thym et d’oregano, puis les raisins d’une autre parcelle pour ses arômes de fruits rouges bien frais, puis d’une autre parcelle pour les arômes de fruits noirs et de réglisse. À l’écouter, on ne peut que vouloir goûter à ses vins !!

Notes de dégustation

On retrouve certaines notes typiques des Cabernets Francs de Bordeaux dans ce vin. Ce dernier libère de beaux arômes bien frais de fraises, de framboises et de cerises ainsi qu’un soupçon de notes herbacées et de tabac. Bien qu’il ait séjourné 12 mois en fûts de chêne français, on ne sent que très peu son influence.

La bouche est assez massive avec une texture un peu ferme, une acidité bien présente et des tannins assez charpentés et tissés bien serré. Les flaveurs intenses et bien dominantes de fruits noirs (mûres) s’allient aux notes particulièrement épicées pour créer une signature aromatique bien spécifique à ce vin. C’est un vin qui doit dégusté avec de la bouffe telle viandes rouges grillées, de l’agneau, des saucisses épicées et des viandes de gibier.

Agence Sylvestre – échantillon

Château La Gravette Lacombe, 2012. Un très beau Cru Bourgeois à prix accessible!!

Château La Gravette Lacombe, Médoc, Cru Bourgeois, 2012, $25.40, cépages : Cabernet-Sauvignon 70%, Merlot 28%, Petit Verdot 2%, sucre : 2.3 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 12716410.

J’ai bien aimé ce Cru Bourgeois pour sa complexité, son équilibre nez et bouche et la satisfaction qu’il m’a procuré ! D’emblée je dirais que c’est un vin à acheter sûrement.

Ce vin s’ouvre sur des effluves assez intenses et d’une belle profondeur de cerises, de cassis, de notes de sous-bois, de tabac ainsi que qu’un soupçon de vanille et de torréfaction. En bouche la découverte de ce vin se prolonge d’une façon bien linéaire car ce qu’on a perçu au nez se continue sur une même lignée.

Les tannins sont bien charpentés et tissés bien serré, l’acidité fraîche et les flaveurs perçues au nez se prolongent en bouche avec des pointes de fruits noirs et de notes boisées. C’est juteux, salivant et assez complexe pour un vin de ce prix. Très beau!

Vous ferez de beaux accords avec du bœuf, de l’agneau, des volailles en sauce, du canard ou petits gibiers.

Agence Sélections Fréchette – échantillon.

Crus Bourgeois – une toute nouvelle classification des vins du Médoc

Les régions de Bordeaux et de Bourgogne sont reconnues pour leur système de classification de leurs vins établis selon des critères qui tenteront d’en établir la valeur. Il va sans dire que cette classification a un impact important sur les ventes et les profits des producteurs. On peut dire sans trop de se tromper que meilleure est la classification, plus cher sera le vin. Critère sine qua non : le vin se doit de soutenir cette classification surtout dans les cas ou elle est renouvelable.

Bordeaux, inaugure la notion de classification dès 1855 sous Napoléon III qui depuis s’est vu en tant que synonyme de qualité et de prestige à travers le monde. Le principe des crus classés se veut être la synthèse de la typicité d’un terroir et du travail et de l’impact de la vitiviniculture sur les qualités intrinsèques d’un vin.

Il existe dans l’appellation Bordeaux plusieurs classements dont :

Le classement de 1855

Le classement des Graves

Le classement de Saint-Émilion

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc

Le classement des Crus Artisans

Concentrons-nous ici sur les Cru Bourgeois du Médoc qui viennent tout juste d’officialiser leur nouveau classement.

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc 

https://www.bordeaux.com/fr/Notre-Terroir/Classements/Crus-Bourgeois

C’est en 1932 que les producteurs de vins ainsi que la Chambre de Commerce décident de reconnaître 444 Crus Bourgeois du Médoc. Puis en 1962, l’union des Crus Bourgeois est créée. C’est en 2003 que la première classification officielle est mise sur pied et compte 247 châteaux. Cependant en 2007 certains châteaux déclassés contestent en cours cette reclassification et gagnent leur cause ce qui entraîne l’annulation de cette classification.

Après un travail acharné, L’Alliance des Crus Bourgeois annonçait une toute nouvelle classification qui regroupe 249 châteaux répartis sur les 8 appellations du Médoc soient : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe. https://www.youtube.com/watch?v=kQBXTpz6HRM&t=5s

Appellations Médoc – Vidéo 3D – Pierre Le Hong Infographe

Vignobles de Larose: Des Crus Bourgeois de niveaux ‘’Supérieur’’ et ‘’Exceptionnel’’!

Cette semaine j’avais le plaisir de revoir Franck Bijon Directeur Général et Technique des Vignobles de Larose tous situés dans le Médoc. Circonstances plus qu’intéressantes car cette rencontre coïncidait avec l’annonce de la nouvelle classification des Crus Bourgeois de Médoc dont font partie les propriétés des Vignobles de Larose soient : Château Larose Trintaudon (Saint-Laurent, Médoc), Château Larose Perganson (Saint-Laurent, Médoc), Château Arnauld (Arcins) et la plus récente acquisition en 2019 du Château Tour de Pez (Saint-Estèphe).

Le classement des Crus Bourgeois du Médoc 

C’est en 1932 que les producteurs de vins ainsi que la Chambre de Commerce décident de reconnaître 444 Crus Bourgeois du Médoc. Puis en 1962, l’union des Crus Bourgeois est créée. C’est en 2003 que la première classification officielle est mise sur pied et compte 247 châteaux. Cependant en 2007 certains châteaux déclassés contestent en cours cette reclassification et gagnent leur cause ce qui entraîne l’annulation de cette classification.

Après un travail acharné de 10 ans, L’Alliance des Crus Bourgeois annonçait une toute nouvelle classification qui regroupe 249 châteaux répartis sur les 8 appellations du Médoc soient : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe.

Video en 3D du Médoc. Source: Pierre Le Hong Infographe

Cette classification comporte des nouveautés :

Celle classification est valable pour 5 ans ce qui permet aux producteurs de mettre sur pied des plans d’affaires quinquennaux.

Tous les vins ont été sélectionnés selon des dégustations à l’aveugle (sur 5 millésimes de chaque vin de 2008 à 2016) effectuées par des experts reconnus mais dont le nom n’a pas été publié. Donc aucune influence indue.

On réintroduit les 3 niveaux de classification soient : Cru Bourgeois (179 Châteaux), Cru Bourgeois Supérieur (56 Châteaux) et Cru Exceptionnel (14 Châteaux).

Les producteurs qui présentaient leurs vins pour les classifications Supérieurs et Exceptionnels se devaient de présenter leurs plans de marketing, de communication, leurs cahiers de pratiques agricoles et environnementales ainsi que leurs techniques viticoles et vinicoles.

J’ai inclus la liste des Châteaux qui sont reconnus comme Crus Bourgeois. Cliquez sur le lien suivant. https://www.crus-bourgeois.com/

Vignobles de Larose

Les Vignobles de Larose sont la propriété de la compagnie d’assurances Allianz et ce depuis 35 ans ce qui est particulier. Ceci apporte une solidité financière à l’entreprise et en retour permet des acquisitions (Château Arnauld 2007 et Château Tour de Pez en 2019) et des investissements tant au niveau viticulture, viniculture qu’au niveau oeno-tourisme. En fait des investissements importants à ce niveau sont à être effectués.

Vignobles de Larose

Vignobles de Larose est un joueur important au sein des Crus Bourgeois non seulement avec ses 4 Châteaux mais aussi avec ses 255 hectares de vignes, une production de 1.3 million de bouteilles dont 30% à l’export le tout selon une philosophie d’agriculture durable et certifiée Haute Valeur Environnementale.

Franck Bijon – Vignobles de Larose

La dégustation

Nous avons dégusté 4 vins chacun sur 2 millésimes : Château Larose Trintaudon dont le Cru Bourgeois a été classé parmi les 56 Châteaux classés Supérieur, Château Larose Perganson dont le Cru Bourgeois a lui aussi été classé parmi les 56 Châteaux classés Supérieur ainsi que le Château Arnauld dont le Cru Bourgeois a été classé parmi les 14 Châteaux classés Exceptionnel.

Le Château Tour de Pez dont on a récemment fait l’acquisition a été classé Cru Bourgeois. L’équipe des Vignobles de Larose est à mettre en place des actions qui en amélioreront le classement.

Château Larose Trintaudon, Cru Bourgeois Supérieur (à partir du 2018), Haut-Médoc, 2016, $29.00 (avant taxes), cépages : Cabernet-Sauvignon 42%, Merlot 58%. Disponible en importation privée (IP) en contactant l’agence. Marchands des Amériques.

Ce vin s’ouvre sur des effluves de poivron, d’épices douces et de cerises. La texture est veloutée, l’acidité assez présente et les tannins sont d’équilibrés à charpentés et tissés bien serré. Bien sphérique en bouche, le tout est bien souple avec des flaveurs de griottes, de cuir et de prunes sur une finale bien fruitée.

Château Larose Trintaudon, Cru Bourgeois Supérieur, Haut-Médoc, 2016 (à partir du 2018), $26.35, cépages : Cabernet-Sauvignon 47%, Merlot 47%, Petit Verdot 6%, code SAQ : 11835388.

Sur des notes de crèmes de fruits rouges bien frais, soupçon de vanille et de fruits noirs (cassis, mûres). La bouche est veloutée, les tannins sont suaves et bien charpentés en même temps (il a plus de puissance que le 2011), quelques flaveurs de torréfaction bien intégrée, de cerises noires, le tout est bien équilibré et d’une belle longueur.

Château Larose Perganson, Cru Bourgeois Supérieur (à partir du 2018), 2008, $33.99, cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 45%, Petit Verdot 5%. Disponible en importation privée (IP) en contactant l’agence. Marchands des Amériques.

Un ‘’gros vin’’ tout en élégance! Sur des notes de torréfaction, de prunes, de fruits noirs (cassis, mûres) et un soupçon de poivrons. Beaucoup de volume en bouche avec des tannins bien denses, charpentés et tissés bien serré (légère astringence). Des flaveurs de griottes, de cigare, de chololat et de fruits noirs. Très long en bouche et élégant.

Château Larose Perganson, Cru Bourgeois Supérieur (à partir du 2018), 2012, $35.50, cépages : Cabernet-Sauvignon 50%, Merlot 50%, code SAQ : 12116385.

Bien complexe sur des effluves de truffes noires, de fruits rouges et noirs (cassis) et de chocolat. La bouche est puissante et élégante avec des tannins bien charpentés. D’une longueur assez impressionnante.

Le Magnum 2015 fera son entrée en succursale à compter de la semaine prochaine 9 mars 2020.

Château Arnauld, Cru Bourgeois Exceptionnel (à partir du 2018), 2012, $60.00, cépages : Cabernet-Sauvignon 64%, Merlot 36%, code SAQ : 13987772.

Puissance et élégance! Sur des arômes de fruits noirs, de notes de cigare et d’épices douces. La bouche est dense et puissante et les tannins bien charpentés (64% Cabernet-Sauvignon) et élégants. Une main de fer dans un gant de velours!

Château Arnauld, Cru Bourgeois Exceptionnel (à partir du 2018), 2014, $58.93 avant taxes, cépages : Cabernet-Sauvignon 63%, Merlot 27%, Petit Verdot 10%. Disponible en importation privée (IP) en contactant l’agence. Marchands des Amériques.

Bel équilibre entre la puissance, l’élégance et les notes fruitées. Le nez dégage des notes mentholées et de cèdre ainsi qu’une certaine torréfaction. Beaucoup de tension et de minéralité dans ce vin. Longueur exceptionnelle.

Restaurant La Chronique

Et pourquoi pas le classicisme de Bordeaux?

Château de Barbe Blanche, Lussac-Saint-Emilion, 2013, $30.00, cépages: Merlot 85%, Cabernet Franc 15%, sucre: 2.0 g/l, code SAQ : 10752783.

J’ai particulièrement aimé ce vin! Bien floral sur des arômes de cannelle et de fruits rouges et noirs, il laisse entrevoir en bouche des saveurs de fruits noirs entremêlés avec des tannins charpentés et denses ainsi qu’une belle acidité des plus rafraîchissante. Puis s’invitent des flaveurs de sous-bois, de champignons en harmonie avec les saveurs croquantes de fruits. Beaucoup d’élégance et excellente capacité de vieillissement.

Vous ferez de beaux accords avec viandes grillées (Brochettes d’agneau marinées, magret de canard aux figues ou encore rôti de bœuf en croûte de sel) mais aussi plats de gibier (civet de lièvre, côtelettes de chevreuil au poivre).

Agence VinsFins – Dégustation des vins

Il Brecciarolo 2017. Un rapport qualité/prix exceptionnel!

Il Brecciarolo, Rosso Piceno Superiore DOC, Italie, Les Marches, Velenosi, 2017

Il Brecciarolo, Rosso Piceno Superiore DOC, Italie, Les Marches, Velenosi, 2017, $14.60 (format 1.5 l : $24.85) , cépages : Montepulciano et Sangiovese, sucre : 8.4 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 10542647.

Cet assemblage des cépages Montepulciano et Sangiovese est typique de l’appellation des Marches. Cette dernière est située à l’est de l’Italie et est bordée dans sa partie est par l’Adriatique, au sud par les Abbruzes, au nord par l’Émilie-Romagne et à l’ouest par la Toscane et l’Ombrie.

Carte Les Marches

Ce rapport qualité/prix exceptionnel est le résultat du fait que cette région est peu connue et donc se démarque des autres régions par ses prix plus qu’acceptables et par le fait que cette maison fait partie des 100 meilleurs producteurs de l’Italie et produit donc des vins de haute qualité. De plus son œnologue, Attilio Pagli a été élu parmi les 30 meilleurs œnologues du monde par le magazine Decanter. Plusieurs des vins de la maison ont reçu la prestigieuse marque de qualité Tre Bicchieri de Gambero Rosso.

Angela Piotti Velenosi

Notes de dégustation

Le Il Brecciarolo une fois vinifié est mis dans des barriques françaises de deuxième et troisième passage ce qui diminue les notes boisées et laisse donc toute la place aux saveurs fruitées.  Ce vin s’ouvre donc sur des arômes de fruits rouges et noirs, d’épices douces (la cannelle), de belles senteurs de fleurs ainsi qu’un soupçon de vanille.

En bouche la texture est bien veloutée, l’acidité bien fraîche typique à ces cépages et les tannins sont bien charpentés. Les flaveurs perçues au nez ainsi que quelques notes animales sur le cuir viennent compléter le profil bien aromatique de ce vin et créent un bel équilibre entre le nez et la bouche. L’amplitude et le volume de ce vin sont particulièrement surprenants pour un vin de ce prix et la longueur en bouche est remarquablement longue pour un vin d’entrée de gamme. Et dire que le format magnum n’est qu’à $24.85!!

Dégustation des vins de la maison Velenosi

Coup de Coeur que ce Roggio del Filare 2016 du vignoble Velenosi!

Velenosi, Roggio del Filare, Rosso Piceno DOC Superiore, Italie, Les Marches, 2016

Velenosi, Roggio del Filare, Rosso Piceno DOC Superiore, Italie, Les Marches, 2016, $32.00, cépages: Montepulciano et Sangiovese, sucre : 6.8 g/l, alc. : 14%, code SAQ: 10268326.

Quel vin! Je vous en parle malgré le fait qu’il n’y ait que 24 succursales qui en ont. Il faut bien que quelques chanceux et chanceuses d’entre vous mettent la patte dessus pendant qu’il y en a! Rassurez-vous d’autres quantités sont prévues au mois d’aôut 2020. Ce vin aura un nouvel emballage qui reflète un rayon de soleil qui traverse la bouteille.

Nouvel emballage du Roggio del Filare – août 2020

C’est un vin qui provient d’une appellation peu connue ce qui explique en partie son bas prix car il vaut bien plus. C’est un Rosso Piceno dont la particularité est d’assembler les cépages Montepulciano et  Sangiovese. Il a vieilli pendant 18 mois dans des barriques neuves de chêne français (tout un luxe) puis 6 mois en bouteille. Le vignoble Velenosi a été choisi en 2012 et 2013 comme un des 100 meilleurs producteurs d’Italie et leur œnologue Attilio Pagli a été élu parmi les 30 meilleurs du monde par le magazine Decanter (juillet 2015).

Vignoble Velenosi

C’est un vin encore bien jeune qui saura pleinement s’épanouir avec le temps mais qui est excellent à déguster dès maintenant. Il s’ouvre sur des fruits rouges bien mûrs avec des effluves de prunes et d’épices douces. Et puis…il prend son envol en bouche dans une amplitude et un volume assez impressionnant pour un vin de ce prix. Sa texture est veloutée et ses tannins bien charpentés qii gardent une certaine élégance. Avec le temps son côté boisé s’intégrera de mieux en mieux mais pour le moment c’est déjà un vin wow! Et que dire de sa finale qui s’éternise agréablement…

Ce vin a été dégusté lors d’un événement organisé par l’agence Montalvin et ou était présente Marianna Velenosi du Vignoble Velenosi. Toutes les notes de dégustation des autres vins suivront sous peu.

Marianna Velenosi lors de la dégustation des vins du vignoble Velenosi

Découvrez les superbes vins de la maison Zenato!!

Dégustation des vins de la maison Zenato

Lors de ma visite de la région de Valpolicella en novembre dernier, j’en ai profité pour aller visiter Alberto Zenato que j’ai rencontré à quelques reprises lors de différents salons à Montréal.

J’avais entendu parler qu’il était devenu le nouveau président de l’association ‘’Famiglie Storiche’’ qui a été créée en Juin 2009 par l’union des dix caves historiques et familiales . J’ai en profité pour faire une entrevue avec Alberto sur l’avenir de l’appellation de Valpolicella. Cette entrevue fera partie d’un article spécifique à ce sujet qui paraîtra plus tard.

Alberto Zenato

Alors, j’ai visité le vignoble et le chai puis nous avons dégusté une sélection bien représentative des vins de la maison. Quel bonheur!!

Zenato Azienda Vitivinicola – L’âme de Lugana et le cœur de Valpolicella

Visitez avec moi le vignoble et le chai et benéficiez des commentaires de notre guide…

‘’Toute l’aventure vinicole la famille Zenato a débutée dans la région de Lugana qui possède maintenant le Domaine Santa Cristina situé à San Benedetto di Lungana avec 65 hectares de vignes qui sont surtout concentrées autour du cépage Trebbiano di Lugana (dans la partie sud du Lac de Garde) avec lequel nous faisons notre Lugana Santa Cristina et notre San Benedetto.

Famille Zenato

Ce sont nos ‘’porte-étendards’’ en termes de vins blancs. On parle ici de vignes qui ont autour d’une cinquantaine d’années et vous voyez que nous ne sommes qu’à 10 kilomètres du lac. Beaucoup de gens viennent nous visiter’’.

‘’Dans la région de Lugana, nous produisons aussi du cépage Merlot et du Cabernet-Sauvignon pour nos vins issus d’un seul terroir/parcelle (single vineyard) et aussi pour d’autres vins issus d’assemblages.

Dans la région, les sols sont surtout composés d’argile qui apportent beaucoup de fraîcheur et de minéralité aux vins.

Carte de la région

Évidemment la proximité au lac apporte un effet de microclimat. Le vent nous aide à garder les vignes bien au sec. Santa Cristina représente environ la moitié des 65 hectares.

En viticulture, nous utilisons surtout la méthode Guyot et les vendanges sont faites à la main même si nous pouvons le faire de façon mécanisée. C’est une philosophie que nous appliquons aussi dans la région de Valpolicella’’.

Vignobles Zenato

‘’La famille possède aussi des vignes avec leur Domaine Costalunga situé à Sant’Ambrosio avec 30 hectares dans la partie de Valpolicella Classico. C’est là qu’on produit notre fameux Ripassa et nos Amarone Classico et Riserva.

Les vins ne sont pas produits selon des labels bio, mais selon les principes d’une agriculture durable’’.

Le Chai du Domaine Santa Cristina

Domaine Santa Cristina

‘’Lors des vendanges les raisins n’ont aucun contact avec l’oxygène car ils sont saturés de nitrogène ce qui nous aide à garder le caractère fruité de nos vins. On apporte les raisins surtout le matin et vers la fin de l’après-midi afin de garder la fraîcheur des raisins.

Tous les vins sont vieillis au chai de Santa Cristina même ceux qui sont vinifiés dans la région de Valpolicella. Ces derniers, selon la loi, doivent être vendangés et élaborés dans la région de Valpolicella. Une fois la fermentation terminée on le transporte ici à Santa Cristina pour être vieilli. Ça on peut faire ça en dehors de l’appellation. C’est la raison pour laquelle vous verrez les barriques et foudres des vins de Valpolicella dans le chai’’.

La vinification, le vieillissement

‘’Nous avons ici des cuves à température contrôlée d’une capacité de 20,000 à 50,000 litres pour faire la fermentation des vins. Nos vins rouges de Valpolicella doivent passer par une période de stabilisation car ils sont transportés de la région de Valpolicella jusqu’ici. Puis ils passent à la période de vieillissement. Nous avons présentement des Amarone du millésime 2015 qui sont dans des cuves et qui passeront vers des barriques’’.

Nous voyons des amphores…’’Certains tests sont effectués avec des amphores afin de voir l’effet sur les vins. Les tests sont faits avec pas mal tous les types de vins. Ces tests prendront encore quelques années afin d’en mesurer l’impact sur le profil aromatique.

Zenato Azienda Vitivinicola

Le seul vin blanc qui est vieilli en barrique est le Lugana Riserva, 70% en barrique et 30% en cuve inox. Puis il vieillit encore 6 mois dans des foudres et puis un an en bouteille.

La majorité des autres foudres sont pour les Amarone. Nous voulons que ce soient les arômes de fruit qui s’expriment et non pas les notes boisées. Les foudres ont une capacité de 3,000 à 5,000 litres et les bois utilisés proviennent surtout de Slavonie puis de France et des État-Unis. Nous avons aussi des foudres qui vont jusqu’à 7,500 litres de capacité. Nous y vieillissons tous les Amarone (Classico et Riserva) et le Lugana Riserva.

Zenato Azienda Vitivinicola

Tous les autres assemblages de rouges incluant les Valpolicella, les Ripasso, certains Recioto vieillissent dans des plus petites barriques.

La majorité des foudres ont 7,500 litres de capacité. Plusieurs des Amarone de Zenato se sont issus parmi les meilleurs vins du monde selon les Suckling, Decanter et Wine Spectator.

Zenato Azienda Vitivinicola

Les rouges vieillissent dans des barriques de 225 l à 500 l . Le niveau d’acidité des rouges de Valpolicella leur permet de bien vieillir et de tenir la route grâce à leur structure.

Zenato Azienda Vitivinicola

La dégustation

La salle de dégustation était particulièrement belle et se situe au même niveau que les salles de vieillissement des Amarone.

Zenato Azienda Vitivinicola

Les vins dégustés représentaient bien la panoplie des vins de la maison. Nous avons autant goûté aux vins de la région de Lugana que ceux de Valpolicella. Et pour votre plus grand plaisir, la marque Zenato est bien représenté à la SAQ avec 15 vins. Cinq des six vins dégustés y sont disponibles.

Zenato, Metodo Classico, Brut, Lugana DOC, vin mousseux. Ce vin n’est pas disponible au Québec

Ce vin est élaboré à partir du cépage Trebbiano di Lugana. Il s’ouvre sur de belles notes de fruits blancs et d’arôme floraux. La bouche est dominée par une très belle acidité et une belle sensation de minéralité. C’est un vin bien droit, incisif et d’une très belle fraîcheur.

Zenato, Metodo Classico, Brut, Lugana DOC

Zenato, Lungana DOC, San Benedetto, 2018, $17.90, vin blanc, sucre: 7.4 g/l, code SAQ: 10705055.

Ce vin s’ouvre sur des effluves bien aromatiques et assez intenses d’agrumes, de pommes et de poires ainsi qu’un soupçon de vanille. En bouche la texture est veloutée, l’acidité bien présente et les flaveurs de zeste de citron, d’agrumes et de pommes créent une belle harmonie.

Zenato, Lungana DOC, San Benedetto, 2018

Zenato, Lungana, Riserva, Sergio Zenato, 2016, $31.75, sucre: 5.4 g/l, code SAQ: 13505403

Superbe vin bien aromatique, intense, charmeur et doté d’une belle profondeur. 70% de ce vin a vieilli dans des foudres pendant une période de 6 mois puis de 12 mois en bouteille.

C’est un vin d’une belle richesse doté d’une texture suave,  d’une acidité assez marquée avec quelques flaveurs boisées mais discrètes, de notes d’épices douces, de saveurs d’agrumes et de vanille. Et quelle belle finale toute en longueur…Un vin qu’il vous faut acheter sans faute!!

Zenato, Lungana, Riserva, Sergio Zenato, 2016

Zenato, Ripassa, Valpolicella DOC Superiore, 2016, $26.95, sucre : 10 g/l, code SAQ: 974741.

Possiblement un des plus beaux Ripasso! Au nez il dégage des arômes de fruits frais et mûrs axés sur les cerises noires, de fruits rouges et d’épices douces. En bouche c’est un vin suave et riche qui nous enchante tant par sa texture des plus veloutée que par ses tannins bien ronds, charnus et d’une créent une très belle structure. C’est un vin sensuel, comme une caresse. Et quelle belle profondeur des arômes avec cette finale quelque chocolatée. Humm….

Zenato, Ripassa, Valpolicella DOC Superiore, 2016

Zenato, Amarone della Valpolicella, Classico, 2015, $48.10, sucre: 7.0 g/l, alc.: 16.5%, code SAQ: 879445.

Un vin superbe et d’une belle élégance! Ce vin possède une belle intensité aromatique marquée par des effluves de prunes, de figues bien fraîches et quelques notes d’épices douces. En bouche c’est…charmeur, élégant, volumineux, d’une très belle amplitude, tout en fraîcheur le tout étant supporté par des tannins bien charpentés. Quelle belle intensité et quelle belle finale.

Zenato, Amarone della Valpolicella, Classico, 2015

Zenato, Amarone della Valpolicella, Classico Riserva, 2013, $96.25, sucre: 7.8 g/l, alc.: 16.5%, code SAQ : 11491933.

Ce vin n’est produit que lorsque les conditions optimales se présentent. Ce vin est vieilli pendant 4 ans en barriques puis passe un an en bouteille avant d’être mis en marché. Complexe, élégant, des arômes d’une rare intensité, d’un volume en bouche exceptionnel et des tannins très charpentés. Vous pourrez l’attendre une vingtaine d’années et plus bien qu’il soit superbe dès maintenant.

Zenato, Amarone della Valpolicella, Classico Riserva, 2013

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén