Catégorie : Prix – Vins rouges (Page 2 of 46)

Et pourquoi pas un beau Whisky fruité, riche, complexe, et bien rond pour la Fête des Pères!!

John Barr, Blended Scotch Whisky, Reserve Blend

John Barr, Blended Scotch Whisky, Reserve Blend, Écosse, Whyte and MacKay, 750 ml, $30.50, alc.: 40%, code SAQ: 13358714.

Ce Blended Whisky a été créé par Distillers Company Limited dans les années 1970 suite au retrait de Johnnie Walker Red au Royaume-Uni. En 1993, Whyte & Mackay a repris la marque et son master blender, Richard Paterson, l’élaboration des produits. Ce Blend contient 40 whiskies y compris des malts de Speyside dont le caractère est doux et peu fumé sur des notes fruitées et de Highland dont les whiskies sont fins, délicats et floraux et plus ou moins tourbés.

Le nez est composé d’effluves de pommes et d’agrumes accentués par une touche de vanille et de caramel. Le côté tourbé est très léger. En bouche, il est doux, léger et facile à boire, avec une touche de vanille et de caramel, ainsi qu’une douce fumée tourbée. Quelques notes de pâtisserie et d’épices viennent ajouter une complexité aromatique des plus agréables et savoureux. Bien fruité et d’une belle richesse et d’une belle rondeur!

Agence Mark Anthony – échantillon

Produits Whyte and Mackay Ltd
Distillerie Whyte and Mackay

Coup de Coeur de l’appellation La Clape, Languedoc-Roussillon!

Château Rouquette sur Mer, Cuvée Amarante, Languedoc-Roussillon, La Clape AOC, 2016, $19.35, cépages : Grenache 30%, Syrah 30%, Carignan 20%, Mourvèdre 20%, sucre : 1.8 g/l, alc. :13.5%, code SAQ : 713263.

J’avais dégusté ce vin il y a deux ans avec François Boscary de Château Rouquette sur Mer et dès lors s’était déclaré une histoire d’amour. Ce millésime confirme mes états d’âme! Un véritable vin de soleil tout en finesse. Vous trouverez en fin d’article une entrevue que j’ai effectuée avec lui.

Au nez des arômes de fruits rouges très mûrs (fraises), de mûres, d’épices douces (thym, romarin) ainsi qu’un soupçon de notes balsamiques. La bouche est d’une belle richesse et bien veloutée. Les tannins sont presque charpentés, bien ronds et dotés d’une certaine finesse. Les flaveurs de fruits noirs (mûres), d’épices douces (romarin) et de réglisse noire se prolongent en une finale des plus agréable et toute en fraîcheur. Quel bel équilibre!

Vous ferez de beaux accords avec un filet de bœuf mariné au parfum d’anis étoilé, un magret de canard grillé parfumé de baies roses accompagné d’une purée de patates douces aux olives noires et au romarin frais.

Agence Authentic Vins et Spiritueux – échantillon

Entrevue avec François Boscary   – Château Rouquette sur Mer

Famille Boscary

VF (Vinformateur) :  »Parlez-moi du Château Rouquette sur Mer.  »

FB (François Boscary) : ‘’C’est un domaine qui existe probablement depuis l’Antiquité puisque la Clape qui était une île à l’époque romaine est le premier endroit où Jules César lui-même a autorisé la plantation de la vigne. Quand les romains ont débarqué ils ont créé la ville de Narbonne.

Narbonne c’est la première fille de Rome, la première colonie romaine en dehors d’Italie, qui a 2150 ans d’histoire Romaine. Donc quand les Romains s’installent à Narbonne, pour profiter de cette île, qui permettait d’ancrer les galères et de les protéger, ils interdisent aux colons de planter de la vigne. Pourquoi? Parce qu’ils veulent importer du vin italien et l’échanger contre les richesses locales.

Et une centaine d’années plus tard, Jules César habite à Narbonne et gère les campagnes espagnoles et la conquête de la Gaule et de l’Espagne depuis Narbonne. Toute la province du Sud de la France s’appellera alors la Narbonnaise. Et bien Jules César est le premier à donner l’autorisation aux colons romains Narbonnais de planter de la vigne. Et ce droit est exclusivement limité dans un premier temps à l’île de la Clape.

Donc on est sur un endroit sur lequel la plantation de la vigne est très très ancient. Le vieux domaine de Rouquette qui est au centre de la propriété est situé contre sur les bases d’une villa romaine donc qui a plus de 2000 ans.  

Le nom de Rouquette on le retrouve au 12ème sciècle. Donc c’est la plaine de Roquette. Et à L’époque le ‘’o’’ se prononçait “ou” donc c’était déjà la plaine de Rouquet. Et puis après par la suite la prononciation a changé l’orthographe et c’est devenu Château Rouquette.

Carte vinicole

Pour y revenir à une histoire plus récente, c’est mon arrière grand-père (Henry Lapierre) qui a acheté le domaine en 1937 et qui a commencé la transition vers la qualité et c’est surtout mon père (Jacques Boscary) quand il est devenu la tête du domaine dans les années 60 qui a vraiment poussé vers de plus en plus de qualité. La première production de bouteille ça été en 1972 alors qu’auparavant on faisait du vin en vrac. Donc depuis 1972 ça fait déjà quelques années nous sommes très orienté qualitatif.’’

VF : ‘’Combien d’hectares possédez-vous?’’

FB : ‘’Il y a 55 hectares de vignes qui sont entourés de 400 hectares de garrigue. Ça c’est très important parce que notre culture elle est fait en îlots. On a 7 îlots comme ça qui sont des îlots de vigne entourés de garrigue. Dans chaque îlot il y a plusieurs parcelles qui sont en communication entre la nature, l’environnement et le vin ce qui créé une belle richesse. C’est quand on se retrouve au milieu du mois d’août quelques semaines avant les premières vendanges au milieu de ces vignes-là qu’on a des odeurs de thym, de romarin, qui sont les vapeurs de la garrigue qui arrivent. On a des odeurs quand on est près des pinedes de sève de pin qui se transmettent à la  vigne et aux vins.

Nous produisons environ 200,000 bouteilles tous les ans. Nous avons une gamme qui comprend à peu près une douzaine de vins. On les gammes classiques qui représentent 60% de notre production dont l’Amarante qui a  été classé par François Chartier faisant partie du top 100 international. En plus haut de gamme nous avons la gamme Henry Lapierre.’’

Vignoble Château Rouquette sur Mer

VF: ‘’Quel type de viticulture et de viniculture pratiquez-vous?’’

FB : ‘’Nous avons une partie qui est en transition bio alors que tout le reste est en raisonné. Notre philosophie est bien particulière qui est celle à ce stade-ci d’avoir zéro résidu dans nos vin. Nous effectuons des analyses des “phyto bilans” sur la totalité des vins juste avant la mise en bouteille. Ces analyses recherchent toute trace dans le produit final  des 196 produits qui sont les produits utilisés dans la vigne. Ce sont en fait tous les intrants permis. L’objectif c’est d’avoir zéro résidu. Et dans nos vins, on garantit qu’il y a aucun résidu. Ces intrants sont donc totalement absents dans nos vins. Et ceci n’est pas relié à la filtration car c’est effectué avant la filtration. Dans nos sols ils sont totalement absents.

Nous avons un double avantage à Rouquette soit d’être sur un terroir semi-aride, on est l’endroit le plus ensoleillé de France avec 300 jours de soleil avec beaucoup de vent. Nous sommes dans un couloir de vent qu’on appelle le vent du Nord (du nord-ouest) qui balaye le secteur en permanence et possède un caractère asséchant. Nous sommes tellement près de la mer sur des sols argilo-calcaire et nous recevons un certain apport d’humidité. Le matin les embruns viennent couvrir les vignes, amènent de l’humidité et alors le vent se lève et faire sécher tout ça. Donc on a moins de pression des maladies du vin tel l’oidium que dans des régions qui sont plus humides.

Vignoble Château Rouquette sur Mer

La région du Languedoc est une de celles qui peut limiter les intrants vers une philosophie plus bio et ce assez facilement. Sur les 10 dernières années nous avons divisés par 10 les quantités d’intrants et de manière assez naturelle. Aujourd’hui on ne fait plus de traitements préventifs à Rouquette sauf à de très rares exceptions. On travaille toujours en curatif. Nous avons une approche très chirurgicale et nous allons vers une agriculture de précision. ‘’

Vignoble Château Rouquette sur Mer

Coup de Coeur du Douro!

Sino da Romaneira, Portugal, Douro, 2016

Sino da Romaneira, Portugal, Douro, 2016, $19.90, sucre : 0.6 g/l, alc. : 13.5%, cépages : Touriga Franca 50%, Tinta Roriz 30%, Tinto Cao 15%, Touriga Nacional 5%, code SAQ : 12291319.

Ce vin s’ouvre sur des arômes délicats de prunes, de fruits rouges très mûrs, de notes boisées bien intégrées et de notes florales. En bouche c’est juteux, goûteux d’une texture bien veloutée avec des tannins charpentés, charnus et fondus entremêlés de flaveurs de cerises noires (comme un petit goût de Cherry Blossom), d’épices douces et de notes boisées. Il y a dans ce vin comme une finesse, un bel équilibre tout en étant de caractère généreux. Belle finale d’une persistance des plus agréable. On achète!

Idéal pour le BBQ!

Agence LBV International – échantillon

Quinta da Romaneira

L’étendue de 412 hectares de Quinta da Romaneira (dont environ 85 ha de vignes) est largement considérée comme l’un des domaines les plus importants de la vallée du Douro. La cave a commencé à produire du porto en 1872, mais n’a pas été légalement autorisée à mettre en bouteille sous son propre nom avant 1986, lorsque les changements apportés au DO ont donné aux quintas uniques le pouvoir de le faire.

Quinta da Romaneira

Christian Seely (AXA Millésimes) a acheté Romaneira en 2004 avec l’intention de mettre la cave au coude à coude avec les meilleurs noms du Douro en termes de réputation et de qualité. Seely et le vigneron Antonio Agrellos sont le duo dynamique derrière la renaissance très célèbre d’une autre grande propriété, Quinta do Noval (qui se trouve littéralement à côté), qu’ils exploitent depuis vingt ans.

L’ensemble du domaine viticole de Romaneira est classé «A» (la plus haute note qui peut être obtenue dans le Douro) et la maison se concentre presque entièrement sur les vins secs non fortifiés et le porto de style vintage.

Vignoble de Quinta da Romaneira

Romaneira contient plusieurs microclimats et divers versants orientés sud-est, sud-ouest et sud. La diversité qui en résulte signifie que les vins de vignoble unique de Romaneira sont élaborés à partir de raisins provenant d’un assemblage complexe de sites, et c’est l’une des clés de la qualité et du caractère des vins de Romaneira. Tous les vins sont élaborés exclusivement à partir de raisins de leurs vignobles, une caractéristique distinctive des vins Quinta da Romaneira.

Vignoble de Quinta da Romaneira

Idéal pour le BBQ avec un très bon rapport qualité/prix.

Anciano. Tempranillo, Gran Reserva, 7 ans, Espagne, Valdepenas, 2010

Anciano. Tempranillo, Gran Reserva, 7 ans, Espagne, Valdepenas, 2010, $13.50, sucre : 1.9 g/l, alc. :13%, code SAQ : 13699818.

Des raisins récoltés dans des vignes de 30 ans sont utilisés pour produire ce vin rouge qui s’ouvre sur des effluves de fruits rouges très mûrs, de vanille, de cèdre, de tabac, d’épices douces, de notes balsamiques et de notes boisées moins intenses que ce à quoi je me serais attendu pour un Gran Reserva ce qui est bien.  La bouche démontre des tannins charpentés, une acidité surprenante pour un 7 ans et des flaveurs de noyaux de cerises, des notes de cèdre, d’épices douces et boisées. La finale est moyenne avec comme une légère amertume.

Vous ferez de beaux accords avec de l’agneau rôti, des viandes de gibier et autres viandes grillées.

Agence Escalade – échantillon

Bodegas Navalon

Bodegas Navalon est entourée par les anciens vignobles de DO Valdepeñas situés au cœur de l’Espagne. La bodega est la propriété d’une même famille locale depuis plusieurs générations. Elle a été fondée à l’origine au début du XXe siècle par Don Juan Sánchez, un propriétaire qui a décidé de construire une cave pour faire son propre vin, plutôt que de vendre ses raisins à d’autres.

Vignoble Bodegas Navalon

Valdepeñas signifie Vallée des Roches, et se réfère au sol spécial, parsemé de cailloux et de grosses pierres. Ces pierres absorbent les rayons du soleil pendant la journée, puis libèrent leur chaleur pendant la nuit. Des couches de craie et d’argile retiennent l’eau, ce qui est vital pour rafraîchir les vignes pendant la chaleur intense de l’été.

À une altitude moyenne de 2300 pieds d’altitude, le vignoble bénéficie d’un climat continental sec avec plus de 2500 heures de soleil et de faibles précipitations, résultant en un microclimat idéal pour la culture de la vigne. La vigneronne, María José Marchante, est guidée par le maître du vin, Norrel Robertson, pour produire des vins variés, frais, fruités et offrant une valeur assez incroyable!

Carte vinicole

Un petit moment de pur plaisir!

Domaine Combier, Crozes-Hermitage, Vallée du Rhône Septentrionale, 2007, vin rouge bio, $39.25, cépage: Syrah 100%, code SAQ: 11154890.

Quel plaisir de déguster cette belle Syrah de l’appellation Crozes-Hermitage, véritable berceau de ce cépage. J’ai visité cette superbe région l’année dernière et j’ai été ébahi par la beauté naturelle de ces vignobles à flanc de montagnes. Et que dire de ses vins!

Ce plaisir était décuplé par le fait que je dégustais un vin du millésime 2007. C’est un bonheur que de sortir une bouteille de son cellier qu’on a laissé vieillir pour la sortir au bon moment. Et il m’a comblé!

Le nez était sur des arômes bien typiques d’olives noires, de poivre et des notes animales. La bouche était d’une fraîcheur étonnante et d’une belle structure dont les tannins charpentés étaient tissés bien serré et bien fondus. Surprenante cette acidité qui faisait saliver et qui créait un beau contraste avec les flaveurs d’épices, d’olives et de fruits noirs.

Le 2017 est très peu disponible à la SAQ, mais gardez l’oeil ouvert et achetez-en lorsqu’il sera de retour. Le Domaine Combier élabore ses vins en agriculture bio depuis plus de 50 ans.

Agence Sélection Rezin

Oeuvre de François Robillard

Goûtez la richesse et la générosité de ce Cabernet-Sauvignon de Californie!

Beringer, Knights Valley, Cabernet-Sauvignon, Californie, 2017

Beringer, Knights Valley, Cabernet-Sauvignon, Californie, 2017, $38.85, sucre: 2.2 g/l, alc.:14.3%, code SAQ: 352583.

Quel plaisir de déguster à nouveau un vin de cette maison. Je me souviens lors d’une dégustation de leurs vins il y a 2 ans j’avais écrit ce qui suit : ‘’Sans être dramatique, hier a marqué pour moi comme un changement de paradigme face aux vins Californiens. Je les trouvais trop concentré avec des fruits confiturés, trop boisés, un peu lourds. Lors de cette dégustation, c’était la fraîcheur du fruit, l’élégance, la finesse, des notes peu boisées bien intégrées, beaucoup d’équilibre…Vous dire combien j’ai aimé!!’’.

J’ai retrouvé en dégustant ce Cabernet-Sauvignon de Knights Valley sensiblement la même impression. Au nez il dégage des effluves de fruits rouges bien mûrs, de prunes, de cèdre, de mûres et de notes boisées si bien intégrées. En bouche c’est le volume, l’amplitude et la richesse de la texture qui étonnent. Les tannins charpentés, généreux et charnus se fondent avec les notes boisées, les saveurs de mûres, de fruits rouges, de moka et d’épices douces bien présentes. La persistance de ce vin est remarquable et quel équilibre!

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées.

Agence Mark Anthony – échantillon

Vignobles Beringer

L’histoire de Beringer remonte à l’année 1868, lorsque Jacob Beringer, attiré par les opportunités du nouveau monde, a quitté son domicile de Mayence, en Allemagne, pour New York. Cependant, après avoir entendu que le sol à flanc de coteau rocheux et le sol fertile de la vallée ressemblaient à ceux des vignobles chez eux en Allemagne, Jacob se dirigea vers la Napa Valley. Jacob et son frère Frederick ont acheté 215 acres de terre en 1875 et sont devenus l’un des premiers vignobles de Napa Valley.

Depuis lors, Beringer a soigneusement cultivé un portefeuille diversifié de vignobles prisés dans de nombreuses appellations de Napa Valley. Ces vignobles s’étendent des plus hautes collines de Napa au fond de la vallée derrière notre cave historique. De nos jours c’est Mark Beringer arrière-arrière-petit fils de Jacob Beringer qui est le ‘’Chief Winemaker’’.

Vignoble Beringer

Beringer possède et cultive ses vignobles de Knights Valley depuis le milieu des années 1960. Le vignoble est situé à 27 km au nord de la cave, dans le coin nord-est du comté de Sonoma, et présente des sols volcaniques et bien drainés qui sont parfaits pour cultiver du vin de haute qualité. En 1983, Knights Valley a été créée en tant que nouvelle appellation approuvée par l’American Viticultural Area. La désignation Knights Valley a été utilisée pour la première fois sur une étiquette Beringer en 1974.

Carte vinicole

Knights Valley est non seulement un producteur exemplaire de Cabernet Sauvignon et de Sauvignon Blanc, mais il possède également une excellente combinaison de terrain, de microclimats et de sols pour une variété d’expériences en viticulture qui informent les meilleurs vins de Beringer et continuera de le faire pour les millésimes à venir .

Vignoble Beringer

Vous voulez essayer un vin nature? Commencez par L’Essentiel du Château Cailleteau Bergeron, 2018.

Château Cailleteau Bergeron, L’Essentiel, Vin nature sans sulfites, France, Bordeaux, Blaye Côtes de Bordeaux, 2018, $20.70, cépages : Merlot 95%, Cabernet-Sauvignon 5%, sucre : 2.2 g/l, alc. :13%, code SAQ : 13841423

Puisque ce vin a été élaboré sans triturage oenologique tant au niveau des intrants (aucun produit chimique) que des techniques de vinification invasives, on devrait se rapprocher de ce que le vin a à offrir d’essentiel c’est – à – dire ‘’le vrai goût du vin, de son terroir et de son millésime’’.

Ce qui domine dans ce vin c’est la pureté du fruit sans altération du bois, l’intensité de ses arômes, de ses saveurs et sa densité et son volume en bouche.

Alors au nez assez aromatique il se laisse découvrir par ses arômes de fraises bien mûres, de prunes, de cerises noires, une touche herbacée et un soupçon de moka.

En bouche les tannins sont charpentés, assez denses et tissés serré, l’acidité est bien présente et les flaveurs bien fruitées sont composées de mûres, de notes balsamiques et autres fruits noirs. C’est juteux, assez volumineux en bouche et d’une très belle longueur. Surprenant un vin nature quand c’est bien fait!

Qu’est ce donc qu’un vin ‘’nature’’?

Depuis 2020 un cahier de charge couvrira le label ‘’Vin Méthode Nature’’ ce qui n’était pas le cas auparavant alors que régnait un le flou artistique ou tout et n’importe quoi pouvait être caractérisé comme vin dit ‘’nature’’. À la défense des producteurs beaucoup déjà élaboraient des vins selon les nouveaux règlements. Plusieurs petits producteurs déjà en bio ou en biodynamie élaboraient des vins qui lorsque bien faits étaient excellents. Par contre, j’ai souvent retrouvé de bien bizarres effluves lors de dégustation de ces vins ‘’nature’’.

Alors, qu’est-ce qu’un vit nature? (Source : Terre de Vins’’ : ‘’Il s’agit d’un vin issu de raisins bio vendangés à la main, et vinifié sans intrant ni technique d’œnologie corrective. Cette définition est beaucoup plus détaillée que l’habituel “vin sans soufre” souvent trop vite évoqué. Sur le sujet du soufre, d’ailleurs, la charte est précise : “aucun sulfite ajouté avant et pendant les fermentations”, mais possibilité d’ajustement de l’ordre SO2<30mg/l H2SO4 total avant la mise, avec une étiquette dédiée’’.

Les grands principes de la charte (Source Terre des Vins) :
– 100% des raisins issus d’une agriculture bio (Nature & Progrès, AB ou 2e année de conversion)
– vendanges manuelles
– levures indigènes
– aucun intrant
– aucune action de modification volontaire de la constitution du raisin
– aucune technique brutale
– aucun sulfite ajouté avant et pendant les fermentations (possibilité d’ajustement de l’ordre SO2<30mg/l H2SO4 total avant la mise, avec une étiquette dédiée)
– les cuvées non “Vin méthode nature” doivent être clairement identifiables (étiquetage différencié).

Puisqu’on limite grandement les interventions œnologiques sur l’élaboration du vin celui-ci devrait être le plus près du ‘’vrai’’ goût du vin. Et en soi, boire un tel vin c’est comme faire une découverte, vivre une aventure!!

Château Cailleteau Bergeron

Château Cailleteau Bergeron est un domaine viticole familial mené par Pierre-Charles et Marie-Pierre Dartier (frère et sœur). Ils sont vignerons indépendants à Manzion, une race qui s’érode avec le temps dans la grande région de Bordeaux. En 1933, leurs grands parents se sont installés avec 2 hectares de vignes dans le petit village de Manzion. Puis leurs parents ont pris la relève dans les années 1970 et ont développé le vignoble avec l’achat d’hectares de vignes et de propriétés ‘’dont les enfants d’autres vignerons voisins ne voulaient pas’’ (La Magdeleine 1978, Clos Mansio 1991, Château Perrin 2008).

Pierre-Charles et Marie-Pierre Dartier

Aujourd’hui Cailleteau Bergeron possède une cinquantaine d’hectares dont 6 ha de Sauvignon Blanc et Gris. Le vignoble est situé sur l’aire Blaye, Côtes de Bordeaux à 40 km au nord de Bordeaux. Planté à 5,000 pieds hectare sur des pentes douces, la production est répartie sur 90% en rouge et 10% en blanc.

Le vignoble est certifié Terra-Vitis et depuis 2020 il est reconnu comme HVE (Haute Valeur Environnementale) niveau 2.

Quant aux chais, l’entièreté des chais ont été rénovés. En fait depuis 2001 plusieurs bâtiments supplémentaires ont bâtis, rénovés et un projet de stockage de 300,000 bouteilles est en phase d’élaboration.

Coup de Coeur! Généreux, fruité, goûteux ce Gloria Reserva 2017!

Gloria, Reserva, Portugal, Douro, Vicente Faria, vin rouge bio et vegan, 2017
Background: oeuvre de François Robillard

Gloria, Reserva, Portugal, Douro, Vicente Faria, vin rouge bio et vegan, 2017, $13.65, cépages : Touriga Franca 40%, Tinta Roriz 30%, Touriga Nacional 30%, sucre : 2.7 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 11156297.

On achète à la caisse! Généreux, fruité avec un beau volume et une belle longueur, il rappelle les arômes et saveurs d’un porto. Il est d’ailleurs élaboré avec les mêmes cépages et provient de la même région. C’est un Reserva et a donc été élevé en fûts de chêne français pendant au moins 12 mois.

Il s’ouvre sur des arômes assez intenses de prunes, de fruits rouges très mûrs, de fruits noirs, de raisins de Corinthe, de butterscotch avec ce côté oxydatif que j’aime bien. La bouche est généreuse, goûteuse avec une texture veloutée, des tannins charpentés, bien ronds et des flaveurs de torréfaction, d’épices douces avec un rappel des saveurs de prunes, de fruits noirs et de notes oxydatives. Belle amplitude et sensation de volume en bouche avec une finale assez persistante. Dire qu’on parle d’un vin sous la barre des $15.00! Excellent rapport qualité/prix.

VinsFins l’agence – échantillon

Vicente Faria

Notre histoire commence dans le Douro, il y a 7 générations, à la fin du XVIIIe siècle, lorsque la famille de Vicente s’y est installée pour devenir l’un des producteurs de vin pionniers de la région, produisant le célèbre Porto et aussi des vins rouges.

La vallée du Douro est, selon l’UNESCO, la plus ancienne région viticole délimitée du monde où les vins sont produits depuis plus de 2000 ans.

Dans cette région, l’été est très chaud, avec des températures qui peuvent atteindre 50 degrés Celsius et les hivers sont rigoureux avec des températures très froides. Le sol est essentiellement composé de schiste et les vignes développent de très longues racines à la recherche d’eau.

La maison n’utilise uniquement que des pratiques agricoles durables, dans le but d’élaborer des vins qui respectent la tradition et le terroir de la plus ancienne région viticole délimitée du monde.

Avec une histoire de 200 ans et environ 250 millions de bouteilles de vin produites et commercialisées dans le monde, Vicente est un des producteur importants au Portugal.

Oeuvre François Robillard

Le renouveau du cépage Garnacha avec La Maldita!

La Maldita, Garnacha, Espagne, La Rioja, 2018, $14.20, cépage : Garnacha (Grenache) 100%, sucre : 3.8 g/l, alc. : 13.6%, code SAQ : 13807516.

Un vin des plus généreux, charmeur qui plaira à tous et à toutes! Au nez, de beaux effluves de fruits rouges bien mûrs sur la framboise, la cerise rouge, la mûre ainsi que quelques notes florales. Bien que ce vin ait vieilli quelque temps en barrique, on ne sent que des notes de fruits. En bouche, tout est en équilibre avec une texture légèrement veloutée et des tannins peu à moyennement corsés et bien ronds. De belles notes de poivre, de mûres et de fruits rouges éclatants viennent couronner le tout. C’est charmeur, sur une dominance de fruits et très polyvalent. Le genre de vin de tous les jours qu’on achète à la caisse !! Excellent rapport qualité/prix.

Vous ferez de beaux accords avec pas mal tout ce qui va sur le BBQ!!

Agence Mark Anthony – échantillon

La Maldita Wines

Ce vin est élaboré par Rafael Vivanco Saenz Winemaker chez Bodegas Vivanco. Il provient la région centrale de Rioja et Baja Rioja (Tudelilla) d’un vignoble de 80 hectares à plus de 700 mètres d’altitude composé de vieilles vignes d’une quarantaine d’années. Une partie du vin (30%) est vieilli en barriques de chêne français et américain pendant trois mois, tandis que le reste est vieilli sur lies dans des réservoirs en inox.

Rafael Vivanco Saenz Winemaker chez Bodegas Vivanco

Il y a près de 50 ans, un des cépages de prédilection dans la région de Rioja était le Garnacha (Grenache). Cependant au fil des années, ce cépage a été remplacé par le Tempranillo et on ne compte presque plus de Garnacha. On l’appelait ‘’La Maldita’’ ou littéralement le damné cépage, le satané cépage ou le maudit cépage. On avait de la difficulté alors à en faire des vins de qualité et les rendements étaient très faibles surtout quand on comparait ceux qu’on obtenait avec le cépage Tempranillo.

Chez Maldita Wines, on a donc décidé de se réapproprier le Garnacha, de le promouvoir et d’en faire des vins de qualité. Alors voici La Maldita!!

Chai Vivanco
La Maldita – vignobles

Coup de Coeur de l’État de Washington! Le NoteBook NV13!

NoteBook NV13, États-Unis, Washington, Columbia Valley, J. Bookwalter
Photo background: Richard Duval

NoteBook NV13, États-Unis, Washington, Columbia Valley, J. Bookwalter, $21.85, cépages: Cabernet-Sauvignon 65%, Syrah 20%, Malbec 12%, autres cépages 3%, sucre : 3.4 g/l, alc. : 14.1%, code SAQ : 14294046.

Surprenant ce vin! Il est élaboré à partir de cépages considérés parmi les plus tanniques. Je m’attendais donc à un blockbuster genre ‘’big, bold and beautiful’’. J’ai été agréablement surpris par son équilibre, sa rondeur, son côté suave et sa complexité. Il se laisse découvrir sur des effluves charmeurs de fraises, de framboises et de cerises noires bien mûres, de notes de tabac, de cèdre et d’épices douces. J’ai senti comme une certaine générosité.

La bouche se démarque par une texture veloutée, suave supportée par des tannins presque charpentés, ronds, fondus comme une caresse au palais. Les flaveurs assez complexes de fruits bien mûrs sont agrémentées de notes boisées bien intégrées avec comme une saveur de cola. Je m’attendais à un côté plus sphérique, volumineux mais c’est la finesse et une certaine retenue qui prennent le dessus. Très belle longueur. À ce prix je dirais qu’il offre un très bon rapport qualité/prix.

Ce qui est intéressant de ce vin c’est la complexité de son assemblage composé de diverses parcelles du même cépage, de divers cépages et de divers millésimes.

Le vin parfait pour votre BBQ cet été!

Agence Daniel Ménard – échantillon

J. Bookwalter Winery

C’est Jerry Bookwalter, père de l’actuel président de l’entreprise John Bookwalter, qui a décidé de se lancer un jour dans la viticulture. Diplômé de l’UC-Davis, il a passé 13 ans à cultiver dans la vallée de San Joaquin en Californie avant de déménager sa famille en 1976 dans les Tri-Cities de l’État de Washington. De 1976 à 1982, il a aidé à gérer les plantations de trois célèbres vignobles de Washington – Sagemoor, Bacchus et Dionysus. C’est en 1982, qu’il a fondé J. Bookwalter Winery.

J. Bookwalter Winery

La cave est maintenant dirigée par son fils John, qui était directeur marketing chez E&J Gallo and Coors, avant de revenir au projet familial en 1997. Depuis 2014, Caleb Foster est vigneron en chef.

J. Bookwalter Winery

Il est maintenant reconnu que l’État de Washington produit de grands vins, grâce aux efforts de domaines comme Bookwalter.  Bookwalter Winery produit du Merlot, du Cabernet Sauvignon, du Riesling et d’autres vins rouges et blancs de la Columbia Valley de Washington. L’entreprise s’est concentrée sur la production de vins rouges ultra-premium mais parvient à produire quelques bouteilles disponibles à des prix plus raisonnables. Les raisins proviennent à la fois du vignoble de l’entreprise à Richland, Washington, et d’autres vignes cultivées dans la région.

J. Bookwalter Winery

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén