Catégorie : $50.01 et plus Page 1 of 2

7 vins mousseux pour fêter la St-Valentin!

Voici 7 suggestions de vins mousseux pour la St-Valentin!

Après avoir été confinés depuis si longtemps, voici l’opportunité de laisser libre cours à vos émotions et de déclarer votre amour aux personnes qui vous sont chères! Eh pourquoi pas le faire avec des bulles?

Voici quelques suggestions de vins mousseux choisis parmi les grandes appellations: Proseccos et Franciacortas d’Italie, Crémants et Champagnes de France et Espumante du Portugal!!

Fita Azul, Espumante, Attitude, Reserva, Brut, Portugal, Vinhos Borges, 12,35$, cépages : Gouveio 30 %, Malvasia fina 30 %, Arinto 20 %, Codega 20%, sucre : 6.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 13640277.

Fita Azul, Espumante, Attitude, Reserva, Brut

J’aime le fait que les vins du Portugal soient élaborés majoritairement à partir de cépages autochtones. Ceci ajoute à la spécificité des vins de ce pays et ceci se traduit bien avec ce Fita Azul.

On le découvre au nez surtout des effluves de pêches entourées de notes de pommes avec un côté brioché, une minéralité caillouteuse et des notes très discrètes de caramel.

La bouche est bien crémeuse avec ces milliers de bulles supportée par une acidité bien fraîche ce qui lui apporte une belle structure. Des flaveurs de pêches bien fraîches dominent en bouche qui se prolongent en une bonne longueur. Petite amertume en fin de bouche. Un très beau mousseux tout en équilibre et délicieux! Il offre définitivement un excellent rapport qualité/prix!

Agence LBV International – échantillon

Casa Ermelinda Freitas, Espumante, Bruto, Portugal, Péninsule de Sétubal, $14.70, cépages : Fernao Pires 85%, Arinto 15%, sucre : 6.9 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14222616.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-casa-ermelinda.jpg.
Casa Ermelinda Freitas, Espumante, Bruto

L’Espumante est la version portugaise des vins effervescents. On pourrait dire que c’est le Cava de ce pays. Ce vin se révèle sur des arômes fruits blancs, de pêches, de fruits exotiques et de notes florales. On sent déjà une minéralité ‘’caillouteuse’’.

La bouche est fraîche (surprenant pour vin qui vient d’une région si chaude) et crémeuse et dotée d’une belle acidité. On perçoit une finale sur une sensation de minéralité (salinité) ainsi qu’une légère amertume.

Agence Réseau international Global – échantillon

Paul Mas, Le Berceau, Brut, vin mousseux rosé, 2019, 14,85$, cépages : Pinot grigio, Pinot noir, Pinot blanc, Grenache gris, sucre : 9.8 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 12841510.

Paul Mas, Le Berceau, Brut, vin mousseux rosé, 2019

Les vignes âgées en moyenne de 20 ans sont plantées à 20 mètres d’altitude sur un sol argilo-calcaire, offrant une bonne salinité. Le rendement moyen est de 75 hl/ha. Le climat est de type méditerranéen, avec de bonnes influences océaniques.

Ce vin mousseux est élaboré en méthode traditionnelle avec une seconde fermentation en bouteille. Suite aux vendanges il y a pressurage des grappes entières avec des pressoirs pneumatiques. Seuls les jus de cuvée sont sélectionnés.

La première fermentation se fait en cuve inox, puis il y a la mise en bouteille avec le levain pour une seconde fermentation, où il y aura la prise de mousse. Les bouteilles reposeront un minimum de 6 mois sur lattes dans les caves climatisées. Le dégorgement, l’ajout de la liqueur d’expédition dosée à 7 grammes de sucre par litre et le bouchage définitif au liège se font 3 mois avant la commercialisation.

Le Berceau se révèle sur des arômes de fruits rouges bien frais tels la fraise avec comme un petit côté bon bien agréable et en filigrane un soupçon de vanille et d’agrumes.

La bouche est crémeuse et le contraste entre l’acidité fraîche et le sucre résiduel est d’un bel équilibre. C’est délicieux avec des flaveurs qui rappellent celles perçues au nez. C’est probablement un des rosés effervescents les moins chers mais oh si bon!

Agence Authentic – échantillon

Mionetto, Prosecco DOC Treviso, Brut, Italie, Vénitie, $16.95, cépage: Glera 100%, sucre : 11.0 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 13031244.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-mionetto.png.
Mionetto, Prosecco DOC Treviso, Brut

Ce vin provient de la province de Treviso considérée comme faisant partie des régions les plus qualitatives pour le Prosecco. Il dégage des arômes de pommes, de notes florales (acacia) ainsi qu’un soupçon de fruits à noyaux et de miel.

La bouche est crémeuse, l’acidité bien présente ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur et les flaveurs perçues au nez se retrouvent en bouche avec une belle sensation de minéralité. Belle persistance des bulles. Une valeur sûre!

Agence Mark Anthony – échantillon

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, J. Laurens, Crémant de Limoux, Languedoc-Roussillon, 2018, 22,95$, cépages : Chardonnay 60 %, Chenin blanc 25 %, Pinot noir 15 %, sucre : 10 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 10498973.

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, J. Laurens, Crémant de Limoux, Languedoc-Roussillon, 2018

Année après année ce vin fait partie de mes suggestions de mousseux pour toutes occasions. C’est un vin qui ne m’a jamais laissé tomber. Le fait que la maison ne produit que des vins effervescents y est certainement pour quelque chose. Ce n’est pas une production secondaire comme pour certains producteurs. C’est le pain et beurre de la maison. Et ça se sent et ça se goûte.

Ce vin effervescent se révèle sur des notes de craie, de fruits blancs, de brioche ainsi qu’un soupçon de miel et d’effluves floraux.

La bouche est crémeuse et d’une fraîcheur étonnante grâce à une acidité presque vive. Les flaveurs éclatantes de pommes, de fruits blancs avec un soupçon de fruits jaunes et d’agrumes, de notes briochées ainsi que cette belle perception de minéralité crayeuse contribuent à créer un ensemble aromatique savoureux et festif. C’est frais, tendu, ciselé et bien droit. Bref encore et toujours une valeur sûre!

Agence Sélections Oeno – échantillon

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut Nature, $44.75, cépages : Chardonnay 75%, Pinot Bianco 10%, Pinot Nero 15%, sucre: moins de 3 g/l,  code SAQ : 11008024.

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut Nature

Parmi le pinacle des vins effervescents de ce monde! Le Franciacorta tient tête aux Champagnes… Cette cuvée particulière est parmi les plus difficile à élaborer du fait qu’on recherche un profil aromatique le plus stable possible année après année tout en augmentant constamment la qualité.

Seulement de 20% à 30% de vins de réserve (vins des années précédentes gardés en réserve) sont utilisés. Ce n’est qu’après une période de maturation de 25 mois que cette Franciacorta sera prête à exprimer sa personnalité.

Et quel beau profil aromatique! Il se découvre sur des arômes de pommes, de poires et de pêches ainsi que sur un soupçon d’agrumes. La bouche est bien crémeuse, fruit de ces milliers de bulles bien fines et exhale des notes de pain grillé et de poires.

Le tout est soutenu par une superbe acidité bien vive qui lui confère tellement de fraîcheur et se prolonge en une longueur jouissive.

Agence Montalvin – échantillon

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs, 53$, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 7.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14202543.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-15.png.
Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs

Une valeur sûre que ce Champagne Devaux. Ce Blanc de Noirs, élaboré uniquement à partir de cépages rouges (100% Pinot Noir), se révèle sur des arômes assez intenses de fruits jaunes bien mûrs, de poires, de notes florales ainsi qu’un soupçon de miel et de brioche.

La bouche, d’une texture bien crémeuse, est d’une belle fraîcheur grâce à une acidité bien présente et regorge de flaveurs fruitées avec un petit côté toasté et brioché. Le Pinot Noir lui apporte une structure qui lui donne du corps et qui en fait un vin bien droit et presque ciselé. On ne sent pas ce côté vineux qu’on retrouve parfois dans les Blanc de Noirs. La finale est d’une bonne profondeur aromatique et d’une longueur plus qu’appréciable.

On recommande le servir autour de 8 à 10°C. La maison suggère les accords suivants : volaille rôtie aux truffes, gibiers à plumes, viandes blanches délicates, poissons d’eau douce et fromages : Saint-Honoré.

Agence Univins – échantillon

Des bulles pour fêter l’arrivée de 2021!!

Voici quelques suggestions de vins effervescents choisis parmi les grandes appellations: Proseccos et Franciacortas d’Italie, Crémants et Champagnes de France, Cavas d’Espagne et Espumante du Portugal!!

On dit adieu à une année 2020 particulièrement éprouvante et on se souhaite une année 2021 pleine d’espoir et de bonheur. Alors vive les bulles familiales et les bulles de joie!!

Casa Ermelinda Freitas, Espumante, Bruto, Portugal, Péninsule de Sétubal, $14.70, cépages : Fernao Pires 85%, Arinto 15%, sucre : 6.9 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14222616.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-casa-ermelinda.jpg.

L’Espumante est la version portugaise des vins effervescents. On pourrait dire que c’est le Cava de ce pays. Ce vin se révèle sur des arômes fruits blancs, de pêches, de fruits exotiques et de notes florales. On sent déjà une minéralité ‘’caillouteuse’’.

La bouche est fraîche (surprenant pour vin qui vient d’une région si chaude) et crémeuse et dotée d’une belle acidité. On perçoit une finale sur une sensation de minéralité (salinité) ainsi qu’une légère amertume.

Agence Réseau international Global – échantillon

Mionetto, Prosecco DOC Treviso, Brut, Italie, Vénitie, $16.95, cépage: Glera 100%, sucre : 11.0 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 13031244.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-mionetto.png.

Ce vin provient de la province de Treviso considérée comme faisant partie des régions les plus qualitatives pour le Prosecco. Il dégage des arômes de pommes, de notes florales (acacia) ainsi qu’un soupçon de fruits à noyaux et de miel.

La bouche est crémeuse, l’acidité bien présente ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur et les flaveurs perçues au nez se retrouvent en bouche avec une belle sensation de minéralité. Belle persistance des bulles.

Agence Mark Anthony – échantillon

Anna, Blanc de Blancs, Brut, Reserve Cava, Codorniu, $18.40, cépages : Chardonnay 70%, Parellada 15%, Macabeu 8%, Xarel-lo 7%, sucre : 8 g/l, alc. : 11.5%, code SAQ : 14222608.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-8.png.

Sur des arômes de pêches, de pommes, de fruits tropicaux ainsi qu’un soupçon d’agrumes et de pain grillé (les 18 mois sur lies). Bien crémeux en bouche avec une très belle acidité qui créé un beau contraste avec cette sensation incisive de minéralité. Belle complexité et belle persistance en finale.  

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer, avec des entrées en croûte/pâte et en apéritif.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, J. Laurens, Crémant de Limoux, Languedoc-Roussillon, 2018, 22,95$, cépages : Chardonnay 60 %, Chenin blanc 25 %, Pinot noir 15 %, sucre : 10 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 10498973.

Année après année ce vin fait partie de mes suggestions de mousseux pour toutes occasions. C’est un vin qui ne m’a jamais laissé tomber. Le fait que la maison ne produit que des vins effervescents y est certainement pour quelque chose. Ce n’est pas une production secondaire comme pour certains producteurs. C’est le pain et beurre de la maison. Et ça se sent et ça se goûte.

Ce vin effervescent se révèle sur des notes de craie, de fruits blancs, de brioche ainsi qu’un soupçon de miel et d’effluves floraux.

La bouche est crémeuse et d’une fraîcheur étonnante grâce à une acidité presque vive. Les flaveurs éclatantes de pommes, de fruits blancs avec un soupçon de fruits jaunes et d’agrumes, de notes briochées ainsi que cette belle perception de minéralité crayeuse contribuent à créer un ensemble aromatique savoureux et festif. C’est frais, tendu, ciselé et bien droit. Bref encore et toujours une valeur sûre!

Agence Sélections Oeno – échantillon

Royal Seyssel, Cuvée Privée, Brut, France, Savoie, Seyssel, vin mousseux, 2015, $27.70, cépages : Mollette 75%, Altesse 25%, alc. : 12%, code SAQ : 14146764

Ce vin mousseux se révèle sur des notes éclatantes de fruits jaunes (abricots), de notes florales ainsi qu’un soupçon de fruits blancs et d’agrumes. La bouche est très fraîche et crémeuse fruit de ce long vieillissement sur lattes qui donne des bulles d’une belle finesse et d’une persistance étonnante.

Très beau rappel des flaveurs perçues au nez auxquelles s’ajoute une belle perception de minéralité qui lui procure une dimension bien droite. C’est élégant et savoureux sans aucune trace d’amertume. Définitivement un vin mousseux à acheter.

Profitez-en pendant qu’il y en a!

Agence Benedictus – échantillon

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut Nature, $44.75, cépages : Chardonnay 75%, Pinot Bianco 10%, Pinot Nero 15%, sucre: moins de 3 g/l,  code SAQ : 11008024.

Cette cuvée est parmi les plus difficile à élaborer du fait qu’on recherche un profil aromatique le plus stable possible année après année tout en augmentant constamment la qualité. Seulement de 20% à 30% de vins de réserve sont utilisés. Ce n’est qu’après une période de maturation de 25 mois que cette Franciacorta sera prête à exprimer sa personnalité.

Et quel beau profil aromatique! Ce Franciacorta se découvre sur des arômes de pommes, de poires et de pêches ainsi que sur un soupçon d’agrumes. La bouche est bien crémeuse, fruit de ces milliers de bulles bien fines et exhale des notes de pain grillé et de poires. Le tout est soutenu par une superbe acidité bien vive qui lui confère tellement de fraîcheur et se prolonge en une longueur jouissive.

Agence Montalvin – échantillon

Lallier, Champagne Grande Réserve, Grand Cru, Brut, non millésimé, Montagne de Reims, $48.50, cépages : Pinot Noir et Chardonnay, sucre : 9.3 g/l, code SAQ : 11374251.

Chez Lallier, les cépages utilisés sont le chardonnay et le pinot noir. Ici pas de pinot meunier. La grande majorité de la production est Grand Cru. L’utilisation de la liqueur de dosage est relativement limitée, l’utilisation de vins de réserve est pratiquement limitée à environ 20% ce qui peut laisser s’exprimer certaines différences d’année en année. On y pratique aussi la sélection parcellaire ainsi que de longs vieillissement en cave pour en faire ressortir des arômes secondaires et tertiaires. Le résultat : de la finesse, de l’équilibre, des champagnes généreux, complexes, bien tendus avec un style bien précis que j’apprécie beaucoup.

Au nez, il se laisse découvrir sur de de subtiles notes d’agrumes, de levure et est légèrement briochée. La bouche dégage une acidité est bien sentie ainsi qu’une belle minéralité comme sur la craie. C’est un Champagne bien droit, quelque peu austère et doté d’une belle tension. Quelques flaveurs d’agrumes et une subtile torréfaction en fin de bouche. Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

VinsFins l’Agence

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs, 53$, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 7.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14202543.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-15.png.

Ce Champagne se révèle sur des arômes assez intenses de fruits jaunes bien mûrs, de poires, de notes florales ainsi qu’un soupçon de miel et de brioche. La bouche, d’une texture bien crémeuse, est d’une belle fraîcheur grâce à une acidité bien présente et regorge de flaveurs fruitées avec un petit côté toasté et brioché. Le Pinot Noir lui apporte une structure qui a du corps et qui en fait un vin bien droit et presque ciselé. La finale est d’une bonne profondeur aromatique et d’une longueur plus qu’appréciable.

On recommande le servir autour de 8 à 10°C. La maison suggère les accords suivants : volaille rôtie aux truffes, gibiers à plumes, viandes blanches délicates, poissons d’eau douce et fromages : Saint-Honoré.

Agence Univins – échantillon

Un très beau Champagne qui allie structure et élégance!

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs, 53$, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 7.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14202543.

Ce champagne est entièrement élaboré à partir de Pinot Noir ce qui lui confère structure, corps, puissance ainsi qu’un côté vineux typique au Pinot Noir. Les vignes vieilles de 20 ans sont conduites selon une approche parcellaire dont certaines sont en conversion bio. On utilise environ 20% de vins de réserve qui proviennent de millésimes passés. Ceci permet d’harmoniser le vin avec le goût ‘’signature’’ recherché par la maison.

Alors que le cahier de charge des champagnes non millésimés requiert un vieillissement sur lattes d’un minimum de 15 mois, ce champagne est vieilli pendant 36 mois ce qui lui apporte une complexité aromatique d’une belle profondeur. La liqueur d’expédition utilisée indique un niveau de sucre résiduel de 8 g/l ce qui en fait un Brut.

Notes de dégustation

Ce Champagne se révèle sur des arômes assez intenses de fruits jaunes bien mûrs, de poires, de notes florales ainsi qu’un soupçon de miel et de brioche. La bouche, d’une texture bien crémeuse, est d’une belle fraîcheur grâce à une acidité bien présente et regorge de flaveurs fruitées avec un petit côté toasté et brioché. Le Pinot Noir lui apporte une structure qui a du corps et qui en fait un vin bien droit et presque ciselé. La finale est d’une bonne profondeur aromatique et d’une longueur plus qu’appréciable.

On recommande le servir autour de 8 à 10°C. La maison suggère les accords suivants : volaille rôtie aux truffes, gibiers à plumes, viandes blanches délicates, poissons d’eau douce et fromages : Saint-Honoré.

Agence Univins – échantillon

La Maison Veuve A.Devaux

La Maison Devaux est au coeur d’une saga familiale qui débute avec les frères Jules et Auguste Devaux peu avant le milieu du XIXème siècle. Puis La Maison est ensuite établie et dirigée successivement par trois femmes d’énergie et de talent jusqu’en 1895.

C’est en 1907, au décès de Charles-Auguste Devaux, que son épouse Marguerite Marie-Louise, née Hussenot, prend les rênes de l’entreprise à 31 ans et les garde jusqu’à son décès en 1951.Ses deux fils prennent ensuite sa succession.

Alors dernier du nom et sans héritier, Jean-Pol Auguste Devaux confie en 1987 au groupe vinicole Union Auboise et ses 100+ viticulteurs adhérents, les destinées de la marque.

Vignoble Champagne Devaux

Le Vignoble

Le vignoble est situé au cœur de la Côte de Bar au sud-est de Reims. Le terme « Bar » signifie en celte le sommet. La côte des Bar tient ainsi son nom de son environnement : des reliefs escarpés creusés par les différents cours d’eau et rivières qui sillonnent le paysage et s’étendent de Bar-sur-Aube à Bar-sur-Seine, en longeant le plateau de Langres.

La Côte des Bar

La Côte des Bar porte 8000 hectares de vignes et compte 62 communes classées. 2500 viticulteurs sont répartis sur ce territoire. 

La particularité du relief de la région implique des plantations de vignes sur des coteaux très pentus. La terre est ici composée de marnes, de calcaire et d’argile. C’est le Pinot Noir prédomine, suivi par le Chardonnay. Le climat de ce territoire situé au sud de la Champagne est plus doux que dans le reste de la région, ce qui, allié à la typicité du sol, donne des saveurs différentes entre des vins pourtant issus du même cépage, comme le Pinot Noir par exemple.

Côte des Bar

Le Pinot Noir

Le Pinot noir est un raisin noir à jus blanc, qui confère aux vins des arômes de fruits rouges et leur apporte corps et puissance. Il prédomine dans la Montagne de Reims et la Côte des Bar, ce dernier terroir lui apportant en plus une délicate rondeur. Il constitue véritablement la colonne vertébrale des champagnes blanc de noirs.  

Superbe Champagne, Première Cuvée, Extra Brut de Bruno Paillard !!

Bruno Paillard, Extra Brut, Première Cuvée, Champagne, Montagne de Reims

Bruno Paillard, Extra Brut, Première Cuvée, Champagne, Montagne de Reims, $67.50, cépages : Pinot Noir 45%, Chardonnay 33%, Pinot Meunier 22%, sucre : 6 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 411595.

Ce champagne est la produit phare de la maison. Il est composé de 45% de Pinot Noir, de 33% de Chardonnay et de 22% de Pinot Meunier. Plus de 32 crus des 320 de Champagne, tous vinifiés séparément, sont utilisés dans son élaboration.

Il est produit exclusivement à partir de la première presse et il peut être composé jusqu’à 50% de vins de réserve. Ces derniers représentent jusqu’à 25 millésimes assemblés depuis 1985. L’élevage est prolongé bien au-dela de la durée légale : 3 ans sur lies suivis de 5 mois minimum après dégorgement. Une partie (20%) est vinifié en fût de chêne.

Le dosage Extra Brut (la maison ne fait que des Extra Brut) est à moins de 6 g/l ce qui permet au champagne d’exprimer sa pureté, son énergie, sa tension et sa longueur.

Champagne Bruno Paillard

De plus, les sols sont travaillés à la charrue pour éviter l’emploi de désherbants chimiques et forcer la vigne à enfoncer ses racines dans la craie, d’où le champagne tire sa minéralité.

Élégant champagne résolument porté plus sur le fruit et la fraîcheur que sur les notes de pâtisseries ou de levures. En fait, les premiers arômes perçus au nez sont d’agrumes, de pamplemousse et de mandarine. Puis des effluves assez discrets de fruits rouges s’installent doucement comme en filigrane.

La bouche est d’une belle fraîcheur avec une acidité assez présente ainsi que d’une texture crémeuse et d’une ampleur particulièrement élégante. Une belle perception de minéralité est créée par des notes de craie le tout agrémenté de flaveurs d’agrumes, de pain grillé et de fruits rouges. L’effervescence prolonge ces flaveurs en finale nette et longue et jouissive.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Champagne Bruno Paillard

Quelques suggestions pour le temps des Fêtes!

Alastro, Azienda Agricola Planeta, Sicile, Italie, 2018, $19.95, vin blanc, cépages : Grecanico 70%, Sauvignon blanc 15%, Grillo 15%, sucre : 2.4 g/l, code SAQ : 11034361.

Un beau vin blanc bien aromatique qui s’ouvre sur des effluves de fleurs, de pêches, de miel et d’agrumes. La texture est légèrement grasse et l’acidité bien présente. Le tout créé une belle harmonie avec les flaveurs de miel, de citron et de zeste de citron.  

Alastro, Azienda Agricola Planeta, Sicile, Italie, 2018

Bodegas Breca, Grenache, Vieilles Vignes, Espagne, Calatayud, 2016, vin rouge, $22.95, cépages : Grenache 100%, sucre : 2.8 g/l, code SAQ : 11996456.

Un vin que j’ai particulièrement apprécié sur des arômes de fruits rouges (fraises et framboises) et noirs (mûres) bien frais ainsi qu’une bonne dose d’épices douces et un soupçon de notes boisées. Très frais en bouche avec une texture bien veloutée et des tannins charpentés et tissés serré. Bien équilibré, ce vin démontre une belle extraction et est particulièrement goûteux.

Bodegas Breca, Grenache, Vieilles Vignes, Espagne, Calatayud, 2016

Volver La Mancha, Bodegas Volver, Espagne, Castilla La Mancha, 2016, $22.55, vin rouge, cépage : Tempranillo 100%, sucre : 3.2 g/l, code SAQ : 11387327.

Au départ peu aromatique il s’ouvre par la suite sur des accents de fruits rouges (cerises) et de fruits noirs (mûres) très mûrs ainsi que des notes boisées et un petit côté empyreumatique (une certaine chaleur). Les tannins sont bien charpentés, c’est goûteux, tout en fraîcheur et d’une belle concentration dont les saveurs se prolongent de façon appréciable.

Volver La Mancha, Bodegas Volver, Espagne, Castilla La Mancha, 2016

Joseph Phelps, Innisfree, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2017, $39.75, vin rouge, cépages: Cabernet-Sauvignon 80%, Malbec 8%, Petit Verdot 7%, Merlot 5%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 11419616.

De facture très classique et élaboré sur le modèle Bordelais, ce vin exhibe des arômes de cassis, de cerises noires, un soupçon de caramel, de vanille, de chocolat au lait et de notes boisées bien intégrées à l’ensemble. Assez opulent en bouche, les tannins sont bien souples, veloutés, les saveurs sont d’une belle intensité avec passablement de volume et d’amplitude et la persistance en bouche est des plus satisfaisante. Le genre de vin qu’on peut boire maintenant et qu’on peut oublier quelques années dans le cellier.

Joseph Phelps, Innisfree, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2014

Emmolo, Merlot, Napa Valley, 2016, $70.00, vin rouge, code SAQ : 12930934.

Un vin des plus charmeur qui exhale des arômes d’eucalyptus (beaucoup de fraîcheur), de bleuets, de légères notes animales, un soupçon de torréfaction et de senteurs florales. Doté d’une belle amplitude sur des tannins charpentés, il laisse percevoir beaucoup de finesse et dégage une finale soutenue sur des flaveurs de torréfaction.

Emmolo, Merlot, Napa Valley, 2016

Patrick Piuze, Méthode Traditionnelle, Non dosé, vin effervescent, Bourgogne, $24.15, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 12999181.

J’apprécie beaucoup de vin effervescent élaboré à partir de Chardonnay. Le genre de vin qui évolue constamment dans votre verre et doté d’une belle complexité. Prenez plaisir à humer les parfums floraux de ce vin entremêlés de sucre d’orge et de fruits blancs. Bien que non dosé, sa texture est légèrement moelleuse et son acidité bien vive. Il procure une belle sensation de minéralité et une persistance en bouche assez longue.

Patrick Piuze, Méthode Traditionnelle, Non dosé, vin effervescent, Bourgogne

Champagne Henriot, Brut, Souverain, $57.50, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 8.3 g/l, code SAQ : 13828931.

Une valeur sûre que ce Champagne! Nez qui exhibe des arômes de fruits jaunes, d’agrumes, de poires, d’amandes et pain grillé. Rafraîchissant, aérien, un brin incisif et droit c’est un Champagne on ne peut plus classique.

Champagne Henriot, Brut, Souverain

Domaine Bott-Geyl, Crémant d’Alsace, extra Brut, $28.95, sucre : 4.8 g/l, cépages : Pinot blanc 50%, Chardonnay 30%, Pinot Noir 20%, code SAQ : 13032845.

Nez assez aromatique sur des arômes de fruits jaunes, de levures et de pain grillé. Beaucoup de rondeur et de complexité sur des bulles très fines. Belle sensation de minéralité, acidité assez vive pour du Pinot Blanc (50%) sur une finale bien goûteuse.

Domaine Bott-Geyl, Crémant d’Alsace, extra Brut

Explorez l’univers unique des vins de Franciacorta de la maison Ca’del Bosco !

Ca’del Bosco, AnnaMaria Clementi, Franciacorta Riserva, 2009

Très belle dégustation aujourd’hui des vins de la maison Ca’del Bosco, qui veut dire ‘’la maison dans les bois’’. Nous étions avec M. Maurizio Zanella, président de la maison ainsi que l’agence Montalvin qui représente la maison au Québec. L’événement avait lieu à La Maison Boulud le restaurant du Ritz Carlton.

Le focus de cette dégustation était sur les vins de Franciacorta qui selon la loi européenne sont désignés, non pas comme des vins mousseux ou Spumante (Italie), mais bien tout comme les Champagnes, désignés comme tel selon leur terroir, selon leur appellaton – Franciacorta – en Lombardie.

Il faut savoir que la fourchette de prix de ces vins est similaire à celle de la Champagne et non pas à celle des Cava, Prosecco ou Crémants (qui proviennent de région ou on fait des vins mousseux en France ailleurs qu’en Champagne) qui sont en général moins chers. Pas évident donc de vendre du Franciacorta sauf…que lorsqu’on y goûte, on est conquis.

Mais pourquoi donc sont-ils plus chers? Les règlements qui gèrent la production du vin de Franciacorta sont plus sévères que ceux de la Champagne. Les rendements sont plus limités donc des raisins de plus grande qualité et les temps de vieillissement sur lies sont plus long. Par exemple, un Franciacorta non millésimé (la majorité des ventes de ce vin) a un temps de vieillissement minimum de 15 mois alors que le Champagne est de 12 mois. Le rendement du Franciacorta par hectolitre (12 tonnes/hectare) ne doit pas dépasser 65/he/ha alors qu’il est pas mal plus élevé pour le Champagne (15.5 tonnes par hectare).

La région de Franciacorta est pas mal plus petite que celle de la Champagne avec seulement 3,000 hectares de vignes pour 120 producteurs/embouteilleurs et 160 viticulteurs (raisins seulement). Elle fait partie de la Lombardie et est située à environ une heure de Milan.

On y produit annuellement environ 18,000,000 de bouteilles alors que certains producteurs en Champagne dépassent à eux seuls ce niveau de production. Fait unique, environ 77% de la production est organique (vins en bio, biodynamie, vins nature) ce qui est très élevé. On devrait s’attendre à ce qu’on atteigne 100% de la production d’ici quelques années. Toutes les vendanges sont faites à la main. Beaucoup de recherches sur l’agriculture organique sont effectuées à chaque année afin d’optimiser ce mode de production pour l’ensemble des producteurs et ainsi en faire un vecteur de différentation d’avec les autres vins effervescents.

L’appellation a débuté en tant que DOC en 1967 et c’est en 1995 qu’elle a obtenu le statut de DOCG. On ne fait du vin de Francoacorta que depuis les cinquante dernières années. Malgré ce laps de temps assez limité si on compare à la Champagne, on a atteint un niveau de qualité particulièrement élevé. Ceci est dû entre autres, à la philosophie orientée qualité à laquelle adhèrent l’ensemble des producteurs.

On utilise quatre cépages dont le Chardonnay 81%, Pinot Nero 15%, Pinot Bianco 3% (maximum de 50% de la composition) et le Erbamat (nouveau cépage autorisé à un maximum de 10%) qui ne représente présentement que 1% de la surface plantée.

Les niveaux de dosage sont les suivants :

Dosage zéro (max. 3 g/l) , Extra Brut (max. 6 g/l) : 8% des ventes

Brut (pas plus de 12 g/l) : Incluent les Satèn et les rosés – représentent 90% des ventes.

Extra Dry (de 12 à 17 g/l), Dry (de 17 à 32 g/l), Demi sec (de 33 à 50 g/l) : représentent 2% des ventes

On retrouve les Franciacorta suivant :

Franciacorta : vieillissement de 18 mois

Franciacorta Satèn : vieillissement de 24 mois

Franciacorta Rosé : vieillissement de 24 mois – Pinot Nero min. 35%, Chardonnay max. 65%, Pinot Bianco max. 50%, Erbamat max. 10%.

Franciacorta Vintage, Franciacorta Satèn Vintage, Franciacorta Rosé Vintage : doit utiliser 85% du vin de l’année/du millésime, vieillissement minimum de 30 mois.

Franciacorta Riserva, Franciacorta Satèn Riserva, Franciacorta Rosé Riserva : Vieillissement minimum de 60 mois. 

Ca’del Bosco

C’est en 1964 que débute l’aventure lorsque Annamaria Clementi achète une petite maison dans les collines près d’Erbusco connue sous le nom de Ca’del Bosc sur deux hectares qui seront plantés de vignes en 1968. Ca’del Bosco est en fait un des pionniers de l’appellation ce qui lui a permis de choisir parmi les plus belles parcelles et les plus qualitatives.

On y cultive 219 hectares de vignes dont l’âge moyen est de 20 ans. Environ 20% de ces vignes sont plantées avec une densité de 10,000 pieds de vigne ce qui fait partie des méthodes de viticulture les plus qualitatives. Environ 84% ont une densité d’un minimum de 5,000 pieds de vignes par hectare.

On apporte un soin maladif à l’obtention d’une maturité optimale des fruits et ce, parcelle par parcelle. Tous les fruits vendangés sont conservés à des températures de 16C ce qui réduit le risque d’oxydation.

Parmi les processus spécifiques à Ca’del Bosco, on retrouve le lavage de tous les fruits ce qui élimine toute trace de produit indésirable. Ceci permet d’optimiser le profil aromatique des vins de la maison. Le système de vinification est à la fine pointe de la technologie.

Les grappes sont pressée entières et l’utilisation de sulfites est limité au minimum. Alors que selon la loi une bouteille de Franciacorta pourrait contenir 185 mg/l, les vins de Ca’del Bosco n’en contiennent que 50 mg/l.

La dégustation

Nous avons dégusté 3 vins de l’appellation Franciacorta DOCG, 2 vins de l’appellation Curtefranca DOC laquelle englobe la production de vins tranquilles en blanc et en rouge ainsi qu’un vin de Sebino Rosso IGT.

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut, $44.75, cépages : Chardonnay 75%, Pinot Bianco 10%, Pinot Nero 15%, code SAQ : 11008024.

Cette cuvée est parmi les plus difficile à élaborer du fait qu’on recherche un profil aromatique le plus stable possible année après année tout en augmentant constamment la qualité. Seulement de 20% à 30% de vins de réserve sont utilisés. Ce n’est qu’après une période de maturation de 25 mois que cette Franciacorta sera prête à exprimer sa personnalité.

Et quel beau profil aromatique! Sur des notes de fruits blancs (pommes, poires), la pêche ainsi qu’un soupçon d’agrumes. La bouche est sur des notes de pain grillé, de poires avec une belle acidité bien vive et d’une superbe longueur.

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut

Ca’del Bosco, Franciacorta Brut, Satèn, Vintage Collection, 2013, $74.00, cépages : Chardonnay 85%, Pinot Bianco 15%, code SAQ : 13617691. Disponibilité en Octobre 2019.

Les vignes de Chardonnay ont plus de 34 ans et celles de Pinot Bianca de 26 ans. L’ajout de sucre est moindre que pour la plupart des Franciacorta ce qui confère une douce texture crémeuse en bouche. La période maturation sur lies est de 48 mois.

Sur des notes de pain grillé, de levures, sur des notes de fruits jaunes assez mûrs ainsi que de belles notes florales. En bouche la texture est crémeuse, l’acidité presque vive, le tout est d’un bel équilibre, sur des notes de pain grillé, de fruits blancs et d’une longueur interminable. Vraiment superbe!

Ca’del Bosco, Franciacorta Brut, Satèn, Vintage Collection, 2013

Ca’del Bosco, AnnaMaria Clementi, Franciacorta Riserva, 2009, $139.00, cépages: Chardonnay 55%, Pinot Bianco 25%, Pinot Nero 20%, code SAQ: 13617721. Disponibilité SAQ Signature.

Ce produit témoigne de la quête de l’excellence de Ca’del Bosco. La période de maturation sur lies est de 9 ans et aucune liqueur de dosage n’est ajoutée (dosage zéro).

Au nez comme un léger soupçon de caramel, de fruits blancs bien mûrs, des notes de pain et de zeste d’orange. En bouche c’est la richesse qui étonne avec une acidité équilibrée. La bouche est complexe, toit en équilibre avec une belle sensation de minéralité et un soupçon d’agrumes en filigrane. Que d’émotions!

Ca’del Bosco, AnnaMaria Clementi, Franciacorta Riserva, 2009

Ca’del Bosco, Curtefranca Bianco, Chardonnay, 2014, $85.50, code SAQ : 14206157. Disponibilité Octobre 2019.

Un très beau Chardonnay bien typé sur des notes beurrées, de noisettes, de notes boisées bien intégrées ainsi que de fruits blancs et exotiques. En bouche la texture est grasse ce qui lui confère beaucoup de richesse et d’opulence, l’acidité est équilibrée et que dire de la longueur…

Ca’del Bosco, Curtefranca Bianco, Chardonnay, 2014

Ca’del Bosco, Curtefranca Rosso, Corte del Lupo, 2016, $36.00, cépages: Merlot 38%, Cabernet Sauvignon 33%, Cabernet Franc 22%, Carménère 7%, code SAQ : 14206106. Disponibilité Octobre 2019.

Très floral et aromatique sur des notes de fruits rouges (cerises) et de fruits noirs (mûres) assez intenses et de notes épicées. Ce vin est d’un bel équilibre avec des tannins charpentés tissés bien serré, bien juteux et bien goûteux. Très belle longueur.

Ca’del Bosco, Curtefranca Rosso, Corte del Lupo, 2016

Ca’del Bosco, Maurizio Zanella, Sebino Rosso IGT, 2015, $85.50, cépages : Cabernet Sauvignon 50%, Merlot 25%, Cabernet Franc 25%, code SAQ : 865410. Disponibilité Décembre 2019.

Superbe vin! Sur des notes de fruits assez intenses tels prunes, cerises, mûres, des notes d’eucalyptus et de cacao. Tout en élégance et en finesse sur des tannins charpentés. Pas mal de volume et d’amplitude en bouche et d’une longueur plus qu’appréciable.

Ca’del Bosco, Maurizio Zanella, Sebino Rosso IGT, 2015

Restaurant Maison Boulud

Déguster les Champagnes Vintage et La Grande Dame Veuve Clicquot. Une expérience inoubliable!!

Champagnes Veuve Clicquot

Quelle jouissance que de déguster les grands Champagnes de Veuve Clicquot en compagnie de Dominique Demarville, Chef de Caves Veuve Clicquot. L’invitation nous provenait de l’agence Moet Hennessy du groupe Charton Hobbs. Nous nous sommes donc rencontrés à l’Auberge Le St-Gabriel dans le Vieux Montréal afin de déguster 5 des champagnes Veuve Clicquot soient : le Veuve Clicquot, Vintage 2008 en Brut et en Brut Rosé, La Grande Dame, 2008 en Brut et en Brut Rosé ainsi que La Grande Dame, 2006, Brut.

Dégustation Champagnes Veuve Clicquot

Fait à noter, nous avons eu droit à déguster en primeur le champagne La Grande Dame millésime 2008 en Brut et en Brut rosé qui seront disponibles en deuxième partie d’année à la SAQ. Ces derniers ont été élaborés par Dominique Demarville dont c’était la première cuvée sous son entière responsabilité. Comme il le dit lui-même : ‘’Présenter un nouveau millésime de Grand Dame ça n’arrive pas si souvent surtout quand c’est le premier dans sa carrière. C’est assez émouvant!’’.

Dominique Demarville et Claude Lalonde (Vinformateur)

Une brève histoire de Veuve Clicquot : https://www.veuveclicquot.com/fr-ca

A l’âge de 27 ans en 1805, Barbe Nicole – Veuve Clicquot reprend de son mari qui vient de décéder, les rennes de l’entreprise Maison Clicquot. Femme d’audace, de rigueur de ténacité et d’intuition, elle fera de Maison Clicquot un succès planétaire avec son produit phare : Carte Jaune. ‘’La Grande dame de la Champagne’’ est une pionnière : c’est elle qui introduit le premier champagne millésimé, le premier champagne rosé, qui introduit la table de remuage qui permet d’améliorer la clarté de ses champagnes.

Madame Clicquot

Veuve Clicquot possède une collection de vins de réserve des plus imposantes en Champagne, composée d’environ 400 cuves sur 17 millésimes et divers cépages. Ceci permet à Veuve Clicquot d’assurer lors des assemblages, la constance recherchée au niveau du goût Veuve Clicquot, de lui assurer une belle minéralité/tension ainsi que de l’harmonie – les trois piliers du développement chez Veuve Clicquot.

Les Crayères Veuve Clicquot

Au-dela de 350 hectares de vignes fournissent approximativement 20% des besoins de la maison alors que des ententes avec des partenaires-vignerons fournissent le restant des besoins en raisins.

Ce qui est aussi intéressant à noter c’est le mouvement généralisé vers une agriculture plus raisonnée presque bio. Chez Veuve Clicquot on utilise présentement aucun herbicide et on vise à n’utiliser aucun anti-botrytis ni aucun anti-mildiou le tout dans le respect du sol.

Champagne Carte Jaune, Brut

On ne peut pas parler de Veuve Clicquot sans parler du Carte Jaune lequel est d’une importance capitale pour la Maison puisqu’il représente approximativement 85% du volume vendu sur la planète. Le Champagne Carte Jaune, Brut, non millésimé est le plus complexe à élaborer. De 60 à 80 crus différents peuvent être utilisés lors de son élaboration. On peut assembler jusqu’à 400 vins différents. Traditionnellement, il est composé de 50-55% de pinot noir, de 15-20% de pinot meunier et 28-33% de chardonnay. De 30 à 45% de vins de réserve sont utilisés de la collection afin d’en assurer la continuité du style. Le pinot noir lui donnera sa structure, sa générosité, le chardonnay lui donne un côté aérien, de l’agrume, un côté tendu et exotique alors que le pinot meunier lui ajoutera de la gourmandise, un côté croquant.

Champagne Carte Jaune, Brut, Veuve Clicquot

Il est important d’assurer la régularité et la pérennité de la signature du goût ce qui peut être un gros challenge quand on a deux millésimes (par exemple le 2017 et le 2018) extrêmement différents d’une année à l’autre, 2017 étant plus difficile alors qu’en 2018 tout est bon. Les vins de réserve sont indispensables pour régulariser ces différences qui peuvent être majeures d’une année à l’autre.

Bien que nous n’ayons pas dégusté ce Champagne lors de cette dégustation, je vous fais part de mes dernières notes de dégustation : ‘’Quel plaisir à déguster !! Suivent de si belles bulles, de belles notes briochées, des notes de fruits blancs et exotiques, de l’élégance, une belle acidité, un côté croquant et en même temps crémeux! Puissance aromatique, délicatesse et beaucoup de fraîcheur’’.

Le millésime 2008

Puisque le millésime 2008 était en primeur pour La Grande Dame, voyons le de plus près avec les mots de Dominique Demarville : ‘’Le millésime 2008 est à retenir. Tout s’est bien passé cette année-là. À part le printemps qui a été très pluvieux, très froid, dès le mois de juin les conditions sont devenues idéales et on a obtenu une maturité qui s’est déroulée très lentement et très naturellement, sans excès avec des journées chaudes et des nuits très fraîches, ce qu’on aime beaucoup en Champagne pour la maturité des raisins. On a pu cueillir les raisins dans des conditions sanitaires parfaites, pas de pourriture, avec un bel équilibre au niveau du degré et de l’acidité.

Les premières dégustations sur les vins de base, cette qualité de 2008 on ne l’a pas vu venir tout de suite. Ça a pris quelques mois pour s’apercevoir de la très grande qualité du millésime et plus on dégustait les vins, plus on s’est rendu compte qu’on avait un véritable trésor entre les mains. On sentait que les vins étaient légèrement fermés qu’ils prenaient un certain temps pour s’ouvrir. Mais ceci est parfois le signe d’un beau potentiel et quand ils sont ouverts ils sont vraiment superbes’’.

Le millésime 2008 marque aussi le retour de la vinification sous-bois. Cette vinification sous-bois avait été abandonnée dans les années 60 chez Veuve Clicquot. Une quarantaine de foudres neuves ont été achetées et environ 5% des vins ont été vinifiés dans ces foudres. Ce bas pourcentage a été choisi car les foudres étaient encore neuves et avaient tendance à boiser les vins un peu trop et on ne voulait surtout pas masquer le vin. On ne voit pas le bois dans les vins. On le perçoit un peu dans quelques notes toastées.

Pour le millésime 2008 on recherchait l’intensité, la complexité et une certaine corpulence et c’est ce qu’on y retrouve. Ce millésime offre un très beau potentiel de garde.

Dominique Demarville

Fort de son diplôme en Viticulture et en Œnologie et de son expérience dans d’autres maisons champenoises, Dominique est arrivé chez Veuve Clicquot en 2006 et est devenu Chef de Caves en 2009. Il a eu la chance de travailler pendant 2.5 ans avec son prédécesseur Jacques Peters qui est parti à la retraite en mars 2009. Six mois avant de quitter, Jacques dit à Dominique que dans six mois c’est lui qui allait élaborer La Grande Dame en commençant évidement avec La Carte Jaune, produit phare de la Maison. Dix ans après, Dominique inaugure sa première cuvée de La Grande Dame ce qui est un moment assez émouvant.

Dominique Demarville, Chef de Caves Veuve Clicquot

La dégustation

Veuve Clicquot, Vintage, Brut, 2008, $101.50, cépages : Pinot Noir 61%, Chardonnay 34%, Pinot Meunier 5%), code SAQ : 508614.

Disponible dans 74 succursales de la SAQ.

Un champagne millésimé correspond à un grand champagne résultant d’une année exceptionnelle et provenant uniquement de la récolte de l’année. C’est ainsi la marque d’une cuvée de grande qualité. Et ce 2008 est d’une qualité exceptionnelle et d’un très bon potentiel de garde. Ce vin est un assemblage d’une vingtaine de Grands Crus et de Premiers Crus dont la grande majorité provient de Montagne de Reims et de Côte des Blancs pour le Chardonnay. 


D’une couleur or clair et brillant, de fines bulles persistantes, quelques notes très aromatiques de fruits blancs (pêche, abricot) sur fond d’agrumes (citron confit), aromatique, légèrement oxydatif (c’est quand même un 2008) ainsi que de belles notes toastées et de pain d’épices. Superbe structure et longueur en bouche, très belle acidité, superbe sensation de minéralité, bien défini et ciselé. Un champagne de gastronomie qui allie puissance, fraîcheur et délicatesse! ‘’Un vin qui a des épaules’’…et qui a du volume. Très beau potentiel de garde. Définitivement un champagne pour de grands plats !!


Veuve Clicquot, Vintage, Brut, 2008

Veuve Clicquot, Vintage Rosé, 2008, $108.25, cépages : Pinot Noir 45%, Pinot Meunier 35%, Chardonnay 20%, code SAQ : 325688.

Disponible dans 85 succursales de la SAQ.

Ce champagne a comme un côté masculin, bien droit avec une belle structure ainsi qu’une bonne dose de minéralité. En dégustation, ce qui surprend ce sont les tannins assez présents et charnus de ce champagne qui soutiennent des arômes de fruits rouges (fraises, framboises, cerises), un soupçon d’agrumes ainsi que quelques notes briochées et épicées. D’ailleurs dans l’assemblage de Pinots Noirs on aura tendance à les sélectionner sur la Côte de Beaune genre Pommards bien assis, bien structurés alors que pour La Grande Dame on ira vers les Chambolle qui sont un peu plus aériens.


Veuve Clicquot, Vintage Rosé, 2008

Veuve Clicquot, La Grande Dame, Brut, 2008, $276.50, cépages : Pinot Noir 92%, Chardonnay 8%, code SAQ : 354779.

Le millésime 2006 est disponible dans 66 succursales de la SAQ. Le 2008 sera disponible vers le milieu de l’année 2019.

On a passablement augmenté la proportion de Pinot Noir dans ce millésime à 92% alors que le 2006 en avait 53%. Ce vin est élaboré à partir de 100% Grands Crus sur 5 Grands Crus de Pinot et un de Chardonnay. Cette évolution vers une importance plus marquée de Pinot Noir est un peu une révolution chez Veuve Clicquot! On recherche le tranchant, la finesse, l’élégance et la tension. On ne veut pas des Pinots qui soient trop vineux ou trop structurés. On veut en faire un vin de plaisir, un vin apéritif. On a aussi changé l’habillage avec une étiquette plus rectangulaire et avec plus d’emphase sur la Marque La Grande Dame ce qui rend ce vin plus distinctif.

Cette prépondérance sur le Pinot Noir lui confère une superbe sensation de minéralité, de tension avec beaucoup de structure. Cet assemblage en fait un champagne bien droit, ciselé, tout en finesse et en élégance. Surprenant pour un vin à 92% de Pinot Noir. À la première approche le champagne était fermé et on doit lentement le laisser venir vers nous. Au nez quelques notes de fruits blancs et un soupçon de notes toastées. En bouche la texture est bien riche et crémeuse et l’acidité fraîche même un peu vive avec de beaux arômes d’agrumes qui viennent charmer notre palais. Une réussite que cette nouvelle Grande Dame !! Très grand potentiel de garde.


Veuve Clicquot, La Grande Dame, Brut, 2008

Veuve Clicquot, La Grande Dame, Rosé, Brut, 2008, $521.00, cépages : Pinot Noir 92%, Chardonnay 8%, code SAQ : 464966.

Le millésime 2004 est disponible dans 27 succursales de la SAQ. Le 2008 sera disponible vers le milieu de l’année 2019.

Un Champagne de base à 92% de Pinot Noir ainsi qu’un assemblage de 14% de Pinot Noir du Clos Colin lui confèrent beaucoup de structure, de minéralité ainsi que des arômes assez intenses de fruits rouges, de pain d’épices ainsi que quelques notes florales et toastées.  En bouche la texture est des plus riche, l’acidité bien fraîche et les tannins tissés serré. On sent bien la touche de Pinot Noir dans cette superbe structure.


Veuve Clicquot, La Grande Dame, Rosé, Brut, 2008

Veuve Clicquot, La Grande Dame, 2006, $276.50, cépages : Pinot Noir 53%, Chardonnay 47%, code SAQ : 354779.

Ce millésime est disponible dans 66 succursales de la SAQ.

Ce millésime a été le dernier élaboré par Jacques Peters. Ce millésime a été très solaire et assez riche avec un profil comme celui de 1989 et de 2002 des années assez chaudes. Au nez, de belles notes de fruits blancs, d’agrumes et de notes briochées et de noisettes. Beaucoup de complexité et de longueur en bouche. Une merveille!


Veuve Clicquot, La Grande Dame, 2006



Champagnes, Cavas et Proseccos !

Quand les occasions spéciales arrivent, on sort les bulles. Parmi les vins mousseux qu’on consomme le plus on retrouve les champagnes, les cavas et les proseccos. Mais quelle sont donc les différences entre ces vins?

Le champagne, comme le cava est élaboré suivant la méthode champenoise ou traditionnelle qui requiert une deuxième fermentation en bouteille pour la prise de mousse c’est-à-dire une deuxième fermentation alcoolique dans la bouteille. Le prosecco lui, acquiert ses bulles d’une façon bien différente alors que la prise de mousse se fait dans une cuve sous pression appelée la méthode Charmat.

Ne peut s’appeler « champagne » qu’un vin effervescent élaboré dans une zone très précise d’appellation en France. Dans les autres régions de France, on retrouve ces vins mousseux sous le nom de crémants qui sont de très belles alternatives aux champagnes. On en reparlera dans un autre article.  Les proseccos proviennent de la Vénétie et du Frioul alors que les cavas proviennent d’Espagne surtout de la Catalogne.

Les cépages utilisés pour le champagne sont traditionnellement le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier alors que le prosecco est élaboré à partir du cépage glera. Le cava est élaboré à partir de divers cépages tels le maccabeu, le xarello et le parellada. On peut aussi utiliser d’autres cépages comme le chardonnay, le monastrell, le pinot noir et autres cépages.

Enfin, il faut du temps pour fabriquer une bouteille de champagne. Un millésimé sera entreposé (vieillissement sur lattes) au moins trois ans en cave alors que pour les non millésimé (les plus vendus) la période sera d’un minimum de 15 mois. Pour le cava, la règlementation exige un minimum de neuf mois alors que pour le prosecco, il n’y a pas de période de vieillissement.

Les champagnes bruts non millésimés sont parmi les plus populaires. Le champagne est aussi disponible millésimé (dont les raisins sont issus d’une même récolte provenant en général des meilleures années). Certains proviennent de régions des plus qualitatives et spécifiques et sont identifiés Grand Cru et Premier Cru.

Pour les cavas, on peut distinguer entre les  »cava » (9 mois de vieillissement), les  »cava reserva » (15 mois) et les  »cava gran reserva » (30 mois). Une nouvelle classification a récemment vue le jour afin de distinguer les cavas de qualité supérieures – Cava de Paraje Calificado (dont les raisins proviennent d’un même domaine).  Quant au Prosecco, il provient d’appellations DOC et DOCG cette dernière étant jugée plus qualitative. On en a d’ailleurs un exemple dans la liste de suggestions. Il se décline en une multitude de variations.

Les vins mousseux se déclinent selon leur niveau de sucre résiduel (dosage) c’est-à-dire le nombre de grammes de sucre résiduel par litre : g/l. Parmi les plus secs on retrouve les suivants :  les champagnes : extra brut : de 0 à 6 g/l, brut : moins de 12 g/l, et les extra dry : entre 12 et 17 g/l.  On retrouve aussi les  »brut nature »,  »pas dosé » et  »dosage zéro ». Les proseccos : brut : moins 12 g/l , extra dry : entre 12 et 17 g/l.  Les cavas : brut nature: jusqu’à 3 g/l, sans sucre ajouté, extra brut: jusqu’à 6 g/l, brut: jusqu’à 12 g/l, extra seco: entre 12 et 17 g/l.  

En cette période de la Saint-Valentin je vous suggère donc d’essayer une de mes trois suggestions suivantes :

Le champagne :

Champagne Deutz Brut, Classic, $58.75, cépages : Pinot Noir 34%, Pinot Meunier 33%, Chardonnay 33%, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 10654770.

Au nez, des notes de fruits blancs tels la pomme et la poire, quelques notes de levure et de pain grillé avec en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche c’est d’une belle finesse sur des notes briochées, de pommes bien mûres et un soupçon d’agrumes sur une acidité assez vive. Vraiment d’une belle finesse!

Champagne Deutz, Brut Classic

Le cava :

Parés Baltà, Blanca, Cuisiné, Cava Brut, Espagne, Penedès, 2011, $36.00, vin bio, cépages : Chardonnay 64%, Pinot Noir 36%, sucre : 2.7 g/l, code SAQ : 12591021.

Au nez, des notes d’agrumes avec un soupçon de levures et avec comme un petit côté caramel. En bouche c’est riche, velouté avec des notes d’agrumes, des notes toastées, beurrées ainsi que quelques notes épicées. Un vrai délice!

Parès Baltà. Cuisiné, Cava Brut

Le prosecco :

Camul, Prosecco superiore, Spumante, DOCG, millesimato 2017, $22.15, code SAQ : 12797846.

Au nez de belles notes florales et de fruits blancs tels la pêche, la pomme, un peu de poire et en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche, la texture est bien crémeuse, l’acidité est bien fraîche et le tout culmine en une belle sensation de minéralité. Très belle longueur!

Camul, prosecco superiore, Spumante, 2017

Bonne dégustation!

Quoi de mieux qu’un bon vin mousseux pour célébrer la Saint-Valentin !!

Les bulles ont cet effet de magique sur le cœur, les émotions et les sentiments. Je vous en ai sélectionné cinq à différents niveaux de prix et de profils aromatiques. J’ose espérer que vous les apprécierez. Allez et laissez libre cours à vos émotions et vos sentiments !

Nino Franco, Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG, Brut, $21.95, cépage : Glera 100%, code SAQ: 349662.

Au nez de belles notes bien aromatiques de fruits blancs (pommes et poires) avec soupçon de fruits exotiques et une sensation de minéralité qui est confirmée en bouche. C’est frais, incisif, bien droit et assez sec (sucre résiduel 7.8 g/l) avec un rappel des notes de fruits blancs qui se terminent en une très belle longueur. C’est le Prosecco à acheter. Un peu plus cher que l’ensemble des Prosecco mais qui provient de l’appellation DOCG parmi les plus qualitatives.

Nino Franco, Prosecco Superiore DOCG

Crémant de Bourgogne, Blanc de Blancs, Brut, Sainchargny, No Cinquante-Six, Cave de Lugny, $23.60, cépage : Chardonnay 100%, code SAQ : 13866858.

Au nez, des notes de noisettes, de beurre frais, d’amandes, de fruits blancs et de belles notes florales. En bouche, vraiment délicieux, tout en équilibre, aucune amertume avec de belles bulles relativement fines. De belles notes de fruits blancs avec comme une pointe d’agrumes ainsi que des notes de pâtisserie. D’une belle finesse et d’une élégance surprenante pour un vin de ce prix. De plus il offre un excellent rapport qualité/prix. Vraiment, il vous faut l’essayer.

Crémant de Bourgogne, Sainchargny No 56, Cave de Lugny

Crémant de Limoux, Clos Des Demoiselles, Tête de Cuvée, J.Laurens, Languedoc-Roussillon, 2016, $22.90, cépages : Chardonnay 60%, Chenin Blanc 25%, Pinot Noir 15%, code SAQ : 10498973.

J’apprécie ce vin effervescent depuis assez longtemps car je le considère comme une valeur sûre. Des notes de pain grillé, d’amandes, de fruits blancs et d’agrumes avec une pointe de fruits exotiques. En bouche c’est frais, bien crémeux et d’une belle longueur.

Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, 2016

Crémant du Jura, Esprit du Chardonnay, Marcel Cabelier, La Maison du Vigneron du Jura, 2012, $24.85, code SAQ : 13847278.

J’aime beaucoup ce type de Crémant élaboré avec 100% de Chardonnay. Au nez de belles notes de fruits blancs surtout sur la pomme verte ainsi que de belles notes briochées que j’affectionne beaucoup. En bouche c’est crémeux avec une belle acidité et un rappel des notes de pommes et des notes briochées. La finale assez longue et entièrement sur le fruit sans aucune amertume. Quel bel équilibre!

Crémant du Jura, Esprit du Chardonnay, Marcel Cabelier

Champagne Deutz Brut, Classic, $58.75, cépages : Pinot Noir 34%, Pinot Meunier 33%, Chardonnay 33%, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 10654770.

Au nez, des notes de fruits blancs tels la pomme et la poire, quelques notes de levure et de pain grillé avec en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche c’est d’une belle finesse sur des notes briochées, de pommes bien mûres et un soupçon d’agrumes sur une acidité assez vive. Vraiment d’une belle finesse et d’une belle élégance!

Champagne Deutz, Brut

Bonne Saint-Valentin et bonne dégustation !!

Suggestions pour agrémenter votre temps des Fêtes!

Hier avait lieu une dégustation pour la Presse mise sur pied par A3Québec (anciennement l’AQAVBS) d’une quarantaine de produits pour le temps des Fêtes. Je vous fait part des quelques produits qui ont retenu mon attention.

Ottopiu Vineyard, V8+ Sior Carlo, Prosecco Millesimato 2017, $19.85, cépage: Glera 100%, code SAQ: 13734177.

Bien que tous les Prosecco me semblent pareils, celui-là m’est apparu plus délicat, plus fin avec ses notes de pêches, d’agrumes avec une certaine sensation de minéralité. En bouche il était bien crémeux avec un rappel de fruits perçues en bouche et une légère amertume en fin de bouche. Un des rares Prosecco millésimé.

J.Laurens, Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, 2016, $22.90, cépages : Chardonnay 60%, Chenin Blanc 25%, Pinot Noir 15%, code SAQ : 10498973.

J’apprécie ce vin effervescent depuis assez longtemps car je le considère comme une valeur sûre. Des notes de pain grillé, d’amandes, de fruits blancs et d’agrumes avec une pointe de fruits exotiques. En bouche c’est frais, bien crémeux et d’une belle longueur.

Segura Viudas Heredad, Cava Reserva, $30.25, cépages: Maccabeu 67%, Parellada 33%, code SAQ : 12883461.

Je l’ai ajouté sur ma liste bien que je le trouve un peu cher. Sur des notes de pain grillé et de fruits blancs et d’agrumes. J’ai particulièrement apprécié son équilibre et sa longueur en bouche.

Champagne Devaux Blanc de Noirs, Brut, $52.25, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11588381.

Des notes de fruits blancs bien frais surtout sur la pomme, d’agrumes, de fruits exotiques et de pain grillé. Bien équilibré avec une belle acidité, une certaine tension et d’une belle longueur.

Champagne Fleury Rosé de Saignée, Brut, $74.50, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11010301.

Des notes de silex qui procurent une belle sensation de minéralité. Un véritable Champagne de bouffe avec beaucoup de structure, de tension, d’amplitude et de longueur en bouche.

Domaine Marcel Deiss, Pinot Gris (vin blanc moelleux), Beblenheim, 2015, $27.15, 39 g/l,  code SAQ : 11544476.

De belles notes de litchi, de roses, d’épices et de pommes cuites avec un soupçon de bothrytis. D’une belle complexité avec un moelleux assez gras, une acidité équilibrée et une longueur en bouche plus qu’appréciable.

Château du Tariquet, Dernières Grives, 2016, Vin de dessert, $29.00, 98 g/l, cépage : Petit Manseng, code SAQ : 13034808.

Des notes d’abricots et de pêches confites ainsi que des notes de miel. En bouche c’est gras avec quand même une certaine acidité rafraîchissante. Assez délicat et très bon!

Vin de Constance, Klein Constantia, 2014, Vin de dessert, $75.25, 160 g/l, cépage : Muscat à petits grains, code SAQ: 10999655.

Un vin mythique jadis un des préférés de Napoléon. Des notes très intenses d’épices et de gingembre et d’agrumes. Assez gras en bouche avec une belle acidité équilibrée,  des notes de pêches bien mûres confites.  Et que dire de la longueur…

Madisson Dry Pink Gin, Distillerie 1769, $32.75, code SAQ: 13666362.

Bien classique avec des notes de genièvre assez intenses. Je l’ai bien aimé.

 

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén