Catégorie : $30.01 à $40.00 (Page 1 of 2)

Découvertes gastronomiques avec les vins de Léon Courville vigneron !!

Dégustation des vins de Léon Courville vigneron, Domaine Les Brome

Nous étions invites par Léon Courville et son épouse Anne-Marie Lemire à un souper/dégustation au restaurant Portus 360. Nous avons eu l’occasion de déguster les vins de la maison Léon Courville (Domaine Les Brome) en accord avec les délices concoctés par Helena Loureiro, la chef propriétaire du restaurant. De plus chaque vin était commenté par Amélie Oustau oenologue.

En 2009 un souper dégustation similaire avait été mis sur pied avec le chef Normand Laprise. C’est donc 10 ans plus tard que Léon Courville répète cet événement. Et depuis le temps a passé et la qualité n’a cessé de croître au domaine. Léon Courville a décidé pour cet événement d’associer le même vin sur deux millésimes avec chaque plat. Ceci a permis de se faire une idée sur le potentiel de vieillissement de chaque vin.

Et le choix des vins n’a pas été facile comme il l’a mentionné : ‘’Est-ce qu’on choisit parmi les valeurs sûres, est-ce qu’on démontre le potentiel de nouvelles cuvées? La décision a été prise de mettre le focus sur les valeurs sûres et de démontrer l’évolution de chaque vin avec des millésimes différents’’.

Et quand on parle de l’évolution du domaine, il faut se rappeler que c’est en 1981 que Léon Courville a fait l’acquisition d’une terre à Fulford à Lac-Brome. Et au fil du temps, grâce à l’achat de divers terrains adjacents, il créera un domaine de plus de 350 acres. C’est en 1999 qu’il décide de mettre en terre plus de 4 000 plants aux abords de sa maison et déjà en 2003 ses vins se méritent d’élogieuses critiques.

Vignoble Domaine Les Brome

Fort de ce succès, il décidera alors de planter d’autres cépages et d’agrandir le vignoble. Sa conjointe, Anne-Marie Lemire, se joindra à lui en 2005 pour prendre en charge la commercialisation des vins.

Aujourd’hui le Domaine Les Brome possède 40 hectares de vignes plantées sur des coteaux plongeant vers le Lac Brome dont environ 2 hectares sont en Vinifera et les autres en hybrides. On y produit 17 cuvées avec 12 cépages le tout en culture raisonnée. Six de ces vins sont disponibles via la SAQ.

Le souper/dégustation

Les vins québécois ont grandement évolué au fil des ans…et dire que ce n’est que le début. Suite à cette dégustation, je suis convaincu que si elle avait été faite à l’anonyme, on se serait cru dans bien d’autres pays qu’au Québec. Et c’est ce qui est fascinant!! Il faut croire en ses vins pour les présenter dans un tel format et cette dégustation m’a personnellement convaincu du haut niveau de qualité de vins le Léon Courville même ceux en entrée de gamme.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Muse, Mousseux, Méthode traditionnelle, 2016, $36.00 au domaine, cépage : St-Pépin avec Réserve Vidal comme liqueur d’expédition, sucre : 7.0 g/l.

C’est un mousseux bien droit, ciselé, doté d’une acidité bien fraîche sur des flaveurs de pommes jaunes bien goûteuses. Très belle sensation de minéralité avec une finale sur des notes de craie.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Muse, Mousseux, Méthode traditionnelle, 2016

Entrée : Morue Noire, crème de pois verts & Chips de chouriço

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Cuvée Charlotte, 2018, vin blanc, $16.75, cépages : Seyval 85%, Geinsenheim 15%, sucre : 1.3 g/l, code SAQ : 11106661.

Sur des notes bien aromatiques de fruits exotiques, de fruits blancs et de notes florales. En bouche le Geisenheim lui apporte des notes de litchi (un peu comme le ferait le Gewurztraminer) et beaucoup de fraîcheur avec son acidité assez vive.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Cuvée Charlotte, 2018

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Cuvée Charlotte, 2013, vin blanc, cépages : Seyval 85%, Geinsenheim 15%, sucre : 1.3 g/l.

Le 2031 était sur des notes de pêches et d’abricots bien mûrs avec quelques notes lactées ainsi que des notes de silex genre pierre à fusil. La texture était assez moelleuse, l’acidité bien fraîche et la sensation de minéralité assez dominante. Beaucoup de délicatesse des flaveurs et beaucoup d’équilibre.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Cuvée Charlotte, 2013

Mer : Duo de homard & pétoncles en armoricaine façon Helena

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve St-Pépin, vin blanc, 2016, $29.85, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 10919723.

Bien surprenant vin! Bien content de savoir que c’est un vin du Québec car il était excellent! Champlain Charest en a déjà dit que son profil aromatique s’approchait d’un Montrachet !! Sur des notes de pommes jaunes, de miel et florales avec des notes boisées bien intégrées. On aurait dit du Chenin de la Loire. En bouche, beaucoup de structure et de complexité avec une texture assez grasse, des flaveurs de pommes jaunes, beaucoup de fraîcheur et de délicatesse. Quel bel accord avec le homard.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve St-Pépin, vin blanc, 2016

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve St-Pépin, vin blanc, 2013, sucre : 1.2 g/l.

La mise en bouche de ce vin est des plus délicate sur des notes de pommes jaunes. Beaucoup de complexité sur des flaveurs de vanille ainsi que quelques notes boisées. Vraiment très beau!

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve St-Pépin, vin blanc, 2013

Terre : Cailles royales garnies au foie gras & rôties sur lit de chou. Jus corsé au vinaigre de figue & chanterelle, beurre d’églantier

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Baco 2016, vin rouge, $24.50 au domaine.

Sur des notes de fruits frais avec une dominante de cerises noires, de griottes de tabac et d’épices douces. Quelques notes boisées bien intégrées (bien que ce vin a fait 14 mois en barriques de chêne américain). La texture est un peu ferme et les tannins sont assez charpentés. Très belle longueur en bouche.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Baco 2016

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Baco 2014, vin rouge.

Sur des notes de fruits rouges et noirs légèrement compotés. En bouche le niveau d’acidité est bien présent et les flaveurs de cerises et de griottes assez intenses. La finale est sur une dominante de noyaux de cerises et de fruits noirs.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Baco 2014

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, XP, 2016, $27.50, vin rouge, cépage : De Chaunac, sucre : 2.1 g/l, code SAQ : 12685975.

Travaillé selon la méthode appassimento (séchage des raisins pour augmenter la concentration du jus de raisin et des sucres) ce vin dégage des notes tertiaires de dattes et de figues ainsi que de belles notes de raisins bien frais. Beaucoup de profondeur des arômes et des saveurs.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, XP, 2016

Fromages: L’Exil de la fromagerie Le Métayer de St-Cyprien de Napierville. Tuiles de sarrasin gelées, pomme grenade et confitures de coing.

J’ai malheureusement dû quitter avant la dégustation du Réserve Vidal. J’utiliserai donc les notes de dégustation telles qu’on les retrouve sur le site de Léon Courville vigneron.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Vidal, vin blanc, 2016, $27.00 au domaine.

Domaine les Brome, Léon Courville vigneron, Réserve Vidal, vin blanc, 2014.

Notes sur le site de Léon Courville :

Le raisin qui sert à la production du Réserve Vidal est récolté très tard dans la saison afin d’atteindre la maturité maximum.  Le raisin est égrappé, trié et pressé.  Il est ensuite fermenté en barriques françaises et américaines sur ses lies.   Il est bâtonné pendant quatre mois pour maintenir les lies en suspension et ainsi augmenter sa rondeur et ses arômes.

Le Réserve Vidal est un vin aux arômes de miel, de fleurs blanches et d’amande.  Il a une légère touche minérale.  Il est bien charpenté et a une belle amplitude.

Léon Courville vigneron, Réserve Vidal, 2014 et 2016

Dessert: Tatin aux pommes caramélisées. Mignardises portugaises

Réserve Xp V1

Léon Courville vigneron, Xp V1

L’Amarone Montresor, 50 ans d’amour au Québec!

Cette semaine je rencontrais Edoardo Montresor, ambassadeur de la marque Montresor. Ce dernier voyage partout dans le monde pour promouvoir la marque. Mais quand il vient au Québec, c’est en terrain connu car c’est la région après l’Italie ou cet Amarone légendaire se vend le plus. Évidemment si on l’achète tant, c’est qu’il nous donne pleine satisfaction tant au niveau du goût que de son rapport qualité/prix.

Lors de cette rencontre nous avons dégusté une partie de la gamme des vins que la maison élabore dont un mousseux fait de Pinot Noir, un excellent Soave blanc fait de Garganega, un délicieux vin de Valpolicella et trois très beaux Amarones.

Edoardo qui est un ambassadeur hors pair nous a fait part de quelques notions intéressantes sur les vins de la région et sur l’histoire de sa famille. En voici quelques unes :

L’origine du nom de la famille est française. Claude Montresor qui résidait en Val de Loire a un jour tenté de tuer (sans succès) le Cardinal Richelieu. Il a du s’exiler en Italie dans la région de Vérone.

C’est en 1892 que l’arrière-grand-père d’Edoardo débute la fabrication du vin avec des raisins de Valpolicella. Ils seront les premiers à vendre du vin en bouteille sous une marque privée.

Que veut dire Valpolicella? Val : qui veut dire vallée, Poli : qui veut dire plusieurs, Cella : qui veut dire cellier. Donc bout à bout ça veut dire « la vallée où on trouve plusieurs celliers ».

Au départ les vins d’Amarone étaient appelés – Reciotto Scampa. On a par la suite changé le nom pour Reciotto Amarone.

La bouteille d’Amarone de Montresor à comme une apparence de verre sablé. La raison en est une technique. Les premières livraisons aux USA prenaient un temps très long. Afin de protéger le vin de la lumière pendant cette periode, le verre de la bouteille a été comme « sablé ».

Autrefois quand on servait le vin on y ajoutait du sucre afin d’en atténuer l’acidité. Avec les cépages de l’Amarone qui ont la peau épaisse (Corvina, Rondinella, Molinara) on s’est aperçu qu’on pouvait les faire sécher et ainsi augmenter leur teneur en sucre. Avec ces vins on n’avait plus besoin d’ajouter du sucre lorsqu’on servait le vin.

Séchage du raisin – méthode appassimento

La dégustation

Montresor, Rosé Royal, Vino Spumante Brut, cépage : Pinot Noir 100%, $38.00, disponible en importation privée (IP).

Sur des notes de fruits blancs, d’agrumes, florales et comme un soupçon de notes herbacées. La bouche offre une belle sensation de mineralite (un vin bien droit) avec un profil légèrement vineux (le Pinot Noir), d’une belle élégance et beaucoup de fraîcheur. Un vrai mousseux de bouffe avec une certaine structure et une belle longueur.

Montresor, Rosé Royal, Vino Spumante Brut

Montresor, Fattoria Soave Classico, 2017, $20.00, cépage : Garganega 100%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 13863745.

Les vins de Soave sont parmi mes préférés et j’ai beaucoup apprécié celui-ci. Sur une dominante florale, de pêches, très aromatique avec comme un soupçon de miel. En bouche, belle sensation de mineralite, avec une acidité presque vive qui donnait à ce vin un côté incisif. Belle longueur avec une finale sur les notes florales.

Montresor, Fattoria Soave Classico, 2017

Montresor, Valpolicella Classico Superiore, 2015, $24.00, cepages : Corvina 50%, Rondinella 50%, code SAQ : 13863737.

Ce vin est malheureusement peu disponible. On verra bien la disponibilité future car selon Edoardo, il reste du 2015 dans le Chai…

Ce vin était tellement équilibré! Dommage car je vous le recommande sans hésitation. Sur des notes de fruits rouges bien mûrs et d’épices avec un léger boisé. En bouche les notes d’épices dominent ainsi que les flaveurs de fruits rouges assez concentrées. Les tannins sont presque charpentés et toutes les composantes du vin sont dans un bel équilibre. Tellement bon!

Montresor, Valpolicella Classico Superiore, 2015

Montresor, Amarone della Valpolicella, 2015, $34.60, sucre : 6.0 g/l, code SAQ : 240416.

Avec un nez des plus charmeur sur des notes de crème de fruits rouges ainsi que des notes florales. La texture est des plus veloutée, l’acidité bien équilibrée et les tannins presque charpentés. D’une belle intensité mais pas trop ce que j’apprécie beaucoup. Un beau volume en bouche et beaucoup d’élégance. Et quelle longueur…

Montresor, Amarone della Valpolicella, 2015

Montresor, Amarone della Valpolicella Fondatore, $56.25, disponible en IP dès mars 2020.

Sur une dominante de fraîcheur avec quelques notes herbacées et de fruits rouges assez intenses. La texture est bien veloutée, l’acidité assez vive et les flaveurs sont carrément sur une dominante de fruits rouges (cerises). Quel beau contraste entre la fraîcheur et l’ensemble du profil aromatique.

Montresor, Amarone della Valpolicella Fondatore

Montresor, Capitel della Valpolicella, 2000. Ce vin n’est pas disponible.

Tellement beau sur quelques notes d’évolution de prunes et de tabac blond. Tout en équilibre, encore en jeunesse avec des tannins charpentés et d’une belle amplitude en bouche. Il lui reste encore plusieurs années à donner…

Montresor, Capitel della Valpolicella, 2000

L’agence Noble Sélections représente les vins de la maison Montresor.

Pour en savoir plus sur les vins de la maison Montresor: https://www.vinimontresor.com/en/

Aaahhhh… Les émotions que procurent les vins de Poderi Colla!

Dégustation des vins de Poderi Colla

J’ai eu le bonheur de revoir Tino Colla, co-propriétaire du vignoble Poderi Colla situé dans le Piémont. J’aime beaucoup rencontrer Tino un véritable vigneron avec beaucoup d’’’anima’’ (du cœur et de l’âme) comme on dit dans le Piémont. Il a toujours des histoires à raconter et des opinions bien arrêtées sur l’évolution du vin dans le monde. Disons d’emblée qu’il est un adepte de la philosophie non-interventionniste dans l’élaboration du vin.

Tino Colla

Comme il le dit : ‘’Je bois beaucoup de vins de partout dans le monde et bien souvent je ne goûte pas le vignoble ni les hommes qui l’ont fait. Je goûte plutôt l’intervention de l’œnologue. On devrait aller chercher la perfection quand on fait du vin. Mais il faut que ce soit une perfection naturelle. Beaucoup de vins sont parfaits, mais il s’agit de vins qui ont subi de la chirurgie plastique’’.

Je suis allé visiter son vignoble en avril dernier ou nous avons passé la journée avec Federica Colla. Pour accéder à l’entrevue faite avec Federica, clicquez sur ces liens : ➡️ http://bit.ly/2XFsO7z  http://bit.ly/2XBDLHo.

Federica Colla, Claude Lalonde (VInformateur)

Brève histoire de Poderi Colla

C’est en 1778 que l’aventure commence alors que Pietro Colla achète une ferme à Castiglione Tinella et produit principalement du vin ‘’Moscatello’’. Si on accélère l’histoire près de 100 ans plus tard, on retrouve Tino Colla qui obtient son diplôme en œnologie et fait une première expérience à Beaune avec Leglise et Siegrist auprès du Laboratoire d’œnologie de Bourgogne. À partir de 1986 il se joint à son frère Beppe pour gérer la société Prunotto qui restera propriété de la famille Colla pendant 35 ans de 1956 jusqu’en 1990.

Poderi Colla

Federica, fille de Beppe Colla est diplomée de l’université Cattolica de Milan spécialisée en marketing et économie du vin. C’est en 1993 que Federica et Tino décident de donner naissance à l’entreprise vinicole qui porte aujourd’hui le nom de la famille Poderi Colla.

Les vins et les vignobles

Les vins de Poderi Colla sont de ‘’véritables’’ vins élaborés de façon traditionnelle. Ils sont sérieux, authentiques, originaux et purs. On ne s’acharne pas à les triturer et à les changer dans le chai. Ce ne sont pas des vins d’efforts (des vins d’œnologue) mais bien des vins de terroir. Ils sont produits sans manipulations ni interventions invasives.

Poderi Colla se compose de quatre entreprises agricoles pour un total de 28 hectares. L’ensemble des propriétés se trouvent dans d’excellentes positions connues pour leur production de cépages de qualité supérieure et qui fournissent un éventail de la production œnologique des Langhes : Bricco Bompè, Tenuta Roncaglia, Dardi Le Rose, Cascine Drago.

Cascino Drago : Nebbiolo, Dolcetto, Pinot Noir, Riesling Rhénan

Tenuta Roncaglia: Nebbiolo, Barbera, Riesling Rhénan

Dardi Le Rose : Nebbiolo

Bricco Bompè : Barbera

La dégustation

Nous avons dégusté 13 vins qui sont des plus représentatifs de l’ensemble de la production de la maison. Certains sont disponibles en importation privée. Vous pouvez les commander en contactant l’agence Montalvin : 514-274-5115, montalvin@montalvin.com, https://www.montalvin.com/fr/contact

Dégustation des vins de Poderi Colla

Pietro Colla, Extra Brut, Spumante, 2015, $38.75, disponible en importation privée.

Élaboré en souvenir du grand-père Pietro né en 1894, qui a consacré toute sa vie à la production de Spumanti avec la méthode traditionnelle de la seconde fermentation en bouteille. Il a été un des premiers à faire des Spumanti selon cette méthode champenoise.

Sur des notes de fruits blancs, de levures, de pain grillé. En bouche, belle acidité bien vive, d’un beau fruité et d’une très belle structure légèrement vineuse. Sans sucre ni de liqueur d’expédition. Potentiel de vieillissement de 10 à 15 ans.  

Pietro Colla, Extra Brut, Spumante, 2015

Poderi Colla, Riesling, Langhe, Cascine Drago, 2018, $25.80, code SAQ : 13674266. Ce produit ne sera disponible qu’en mars 2020.

Sur des notes bien florales, un vin très aromatique avec un soupçon d’agrumes et de notes empyreumatiques. Un Riesling de caractère Piémontais bien différent des Riesling Alsaciens et Allemands. En bouche l’acidité est bien vive sur des notes d’agrumes et d’une longueur plus qu’appréciable. Très belle sensation de minéralité et potentiel de vieillissement d’au moins 15 ans. Excellent rapport qualité/prix.

Poderi Colla, Riesling, Langhe, Cascine Drago, 2018

Poderi Colla, Dolcetto d’Alba, ‘’Eticetta Gallo’’, Pian Balbo, 2017, $18.60, code SAQ : 13674362. Arrivage en Octobre 2019.

Ce Dolcetto est d’un classicisme des plus typique de la région. C’est important à savoir car le Dolcetto a été un peu malmené dans les dernières années par les producteurs ce qui est bien dommage. Il a quelque peu perdu de son lustre et c’est buvant des Dolcetto de Poderi Colla qu’on comprend ce que le produit doit être. Sur des notes de fruits rouges (cerises) bien mûrs assez intenses, de notes d’épices douces d’un style plus sérieux que la moyenne mais toujours facile à boire. En bouche, la dominante est sur le fruit avec des tannins de peu à moyennement charpentés et une finale sur des notes de fruits noirs.

Poderi Colla, Dolcetto d’Alba, ‘’Eticetta Gallo’’, Pian Balbo, 2017

Poderi Colla, Pinot Nero, Campo Romano Langhe, 2016, $38.50. Disponible en importation privée dès le 15 septembre 2019.

Planté en 1987 un peu comme un projet personnel, ce vin est sur des notes d’épices douces (cannelle), de griottes et de tabac. En bouche c’est comme sur des notes animales sur le cuir, de fruits rouges, quelques notes boisées bien discrètes sur des tannins charpentés. Très beau vin que j’ai beaucoup apprécié!

Poderi Colla, Pinot Nero, Campo Romano Langhe, 2016

Poderi Colla, Barbera d’Alba, Costa Bruna, 2016, $25.90, cépage : Nebbiolo, code SAQ : 13674371. Disponible en Octobre 2019.

Un de mes vins préférés! Sur des notes d’épices douces, de fruits rouges (cerises, fraises), peu boisé, très complexe. Le genre de vin dont on dit qu’on reconnaît le ‘’caractère des raisins’’. Beaucoup de finesse, d’élégance, un vin généreux sur des tannins charpentés, tout en équilibre, souple. En bouche c’est juteux, croquant sur une acidité bien présente. J’en boirais tous les jours!

Poderi Colla, Barbera d’Alba, Costa Bruna, 2016

Poderi Colla, Nebbiolo d’Alba, Bacchus Label, $25.95, 2015, code SAQ : 10860346. Disponible en avril 2020.

Un autre de mes vins préférés! Bien floral, sur des notes de roses, de prunes et d’épices douces. En bouche les tannins sont très charpentés avec beaucoup de volume et d’amplitude. Et quelle longueur…

Poderi Colla, Nebbiolo d’Alba, Bacchus Label, 2015

Poderi Colla, Bricco del Drago, Langhe, 2012, $33.75, cépages : Dolcetto 85%, Nebbiolo 15%, code SAQ : 927590. Disponible en avril 2020.

Coup de Coeur! Ce vin fait partie des 1er grands vins de table d’Italie. C’est le premier Bricco qui ait jamais été fait (1969). Sur des notes de prunes, de tabac avec des tannins charpentés tissés bien serré. Beaucoup de volume et d’amplitude et d’une longueur interminable. Un grand vin d’un grand potentiel de vieillissement.

Le 1994 (non disponible) était tout en jeunesse malgré ses 24 ans. Sur des notes tabac, de prunes vraiment étonnantes. Les tannins étaient bien charpentés avec de belles notes d’évolution et beaucoup de volume et d’amplitude.

Poderi Colla, Bricco del Drago, Langhe, 2012

Poderi Colla, Barbaresco, Tenuta Roncaglia, Roncaglie, 2015, $49.75, cépage : Nebbiolo, code SAQ : 11100120. Disponible en Novembre 2019.

Un vin d’une grande finesse avec beaucoup de complexité qui provient de l’une des parcelles (Roncaglie) des plus qualitatives. Sur des notes d’épices, de fruits rouges, un peu de tabac, des notes de mûres, de violettes, d’épices et de sous-bois. En bouche, la texture est des plus veloutée sur des tannins charpentés. Le tout est d’une grande richesse, très généreux et d’une grande amplitude. Un de mes coup de cœur! Grand potentiel de garde.

Le 1998 (non disponible) était encore d’une belle fraîcheur sur des notes de tabac, de fruits très mûrs. Il était prêt à boire, sur des tannins bien souples, presque charpentés. Surprenant ce vin qui était encore bien juteux et d’une superbe longueur.

Poderi Colla, Barbaresco, Tenuta Roncaglia, Roncaglie, 2015

Poderi Colla, Bussia, Dardi Le Rose, 2013, $59.75, cépage : Nebbiolo, code SAQ : 10816775. Disponible en avril 2020.

Oh wow! Sur des notes de fruits rouges, de notes empyreumatiques et des notes florales. En bouche c’est opulent, d’une grande richesse, sur des notes de fruits noirs et de notes de réglisse. Les tannins sont bien charpentés et le vin dégage beaucoup de volume et d’amplitude tout en conservant une bonne dose de finesse et d’élégance. Un Nebbiolo ‘’majestueux’’.

Et que dire de son potentiel de vieillissement! Nous avons dégusté le 2008 et le 2001 (non disponibles). Le 2008 possédait des tannins encore bien souples et bien charpentés sur une texture bien veloutée. Le 2001 présentait encore des traits de jeunesse avec ses tannins bien charpentés et souples.

Poderi Colla, Bussia, Dardi Le Rose, 2013

Restaurant La Chronique

Cette dégustation avait lieu au restaurant La Chronique, un des meilleurs restaurants de Montréal!

Champagnes, Cavas et Proseccos !

Quand les occasions spéciales arrivent, on sort les bulles. Parmi les vins mousseux qu’on consomme le plus on retrouve les champagnes, les cavas et les proseccos. Mais quelle sont donc les différences entre ces vins?

Le champagne, comme le cava est élaboré suivant la méthode champenoise ou traditionnelle qui requiert une deuxième fermentation en bouteille pour la prise de mousse c’est-à-dire une deuxième fermentation alcoolique dans la bouteille. Le prosecco lui, acquiert ses bulles d’une façon bien différente alors que la prise de mousse se fait dans une cuve sous pression appelée la méthode Charmat.

Ne peut s’appeler « champagne » qu’un vin effervescent élaboré dans une zone très précise d’appellation en France. Dans les autres régions de France, on retrouve ces vins mousseux sous le nom de crémants qui sont de très belles alternatives aux champagnes. On en reparlera dans un autre article.  Les proseccos proviennent de la Vénétie et du Frioul alors que les cavas proviennent d’Espagne surtout de la Catalogne.

Les cépages utilisés pour le champagne sont traditionnellement le chardonnay, le pinot noir et le pinot meunier alors que le prosecco est élaboré à partir du cépage glera. Le cava est élaboré à partir de divers cépages tels le maccabeu, le xarello et le parellada. On peut aussi utiliser d’autres cépages comme le chardonnay, le monastrell, le pinot noir et autres cépages.

Enfin, il faut du temps pour fabriquer une bouteille de champagne. Un millésimé sera entreposé (vieillissement sur lattes) au moins trois ans en cave alors que pour les non millésimé (les plus vendus) la période sera d’un minimum de 15 mois. Pour le cava, la règlementation exige un minimum de neuf mois alors que pour le prosecco, il n’y a pas de période de vieillissement.

Les champagnes bruts non millésimés sont parmi les plus populaires. Le champagne est aussi disponible millésimé (dont les raisins sont issus d’une même récolte provenant en général des meilleures années). Certains proviennent de régions des plus qualitatives et spécifiques et sont identifiés Grand Cru et Premier Cru.

Pour les cavas, on peut distinguer entre les  »cava » (9 mois de vieillissement), les  »cava reserva » (15 mois) et les  »cava gran reserva » (30 mois). Une nouvelle classification a récemment vue le jour afin de distinguer les cavas de qualité supérieures – Cava de Paraje Calificado (dont les raisins proviennent d’un même domaine).  Quant au Prosecco, il provient d’appellations DOC et DOCG cette dernière étant jugée plus qualitative. On en a d’ailleurs un exemple dans la liste de suggestions. Il se décline en une multitude de variations.

Les vins mousseux se déclinent selon leur niveau de sucre résiduel (dosage) c’est-à-dire le nombre de grammes de sucre résiduel par litre : g/l. Parmi les plus secs on retrouve les suivants :  les champagnes : extra brut : de 0 à 6 g/l, brut : moins de 12 g/l, et les extra dry : entre 12 et 17 g/l.  On retrouve aussi les  »brut nature »,  »pas dosé » et  »dosage zéro ». Les proseccos : brut : moins 12 g/l , extra dry : entre 12 et 17 g/l.  Les cavas : brut nature: jusqu’à 3 g/l, sans sucre ajouté, extra brut: jusqu’à 6 g/l, brut: jusqu’à 12 g/l, extra seco: entre 12 et 17 g/l.  

En cette période de la Saint-Valentin je vous suggère donc d’essayer une de mes trois suggestions suivantes :

Le champagne :

Champagne Deutz Brut, Classic, $58.75, cépages : Pinot Noir 34%, Pinot Meunier 33%, Chardonnay 33%, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 10654770.

Au nez, des notes de fruits blancs tels la pomme et la poire, quelques notes de levure et de pain grillé avec en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche c’est d’une belle finesse sur des notes briochées, de pommes bien mûres et un soupçon d’agrumes sur une acidité assez vive. Vraiment d’une belle finesse!

Champagne Deutz, Brut Classic

Le cava :

Parés Baltà, Blanca, Cuisiné, Cava Brut, Espagne, Penedès, 2011, $36.00, vin bio, cépages : Chardonnay 64%, Pinot Noir 36%, sucre : 2.7 g/l, code SAQ : 12591021.

Au nez, des notes d’agrumes avec un soupçon de levures et avec comme un petit côté caramel. En bouche c’est riche, velouté avec des notes d’agrumes, des notes toastées, beurrées ainsi que quelques notes épicées. Un vrai délice!

Parès Baltà. Cuisiné, Cava Brut

Le prosecco :

Camul, Prosecco superiore, Spumante, DOCG, millesimato 2017, $22.15, code SAQ : 12797846.

Au nez de belles notes florales et de fruits blancs tels la pêche, la pomme, un peu de poire et en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche, la texture est bien crémeuse, l’acidité est bien fraîche et le tout culmine en une belle sensation de minéralité. Très belle longueur!

Camul, prosecco superiore, Spumante, 2017

Bonne dégustation!

Champagne Deutz Brut Classic,
Parès Baltà. Cuisiné, Cava Brut ,
Camul, prosecco superiore, Spumante, 2017

Quoi de mieux qu’un bon vin mousseux pour célébrer la Saint-Valentin !!

Les bulles ont un effet magique sur le cœur, les émotions et les sentiments ! Je vous ai sélectionné cinq vins mousseux de partout à travers le monde et ce, à différents niveaux de prix et de profils aromatiques. J’ose espérer que vous les apprécierez. Allez et laissez libre cours à vos émotions et vos sentiments !

Le coeur et le champagne!

Hungaria, Grande Cuvée, Torley, Vin mousseux Rosé, $12.60, cépages : Pinot Noir 70%, Kékfrancos 30%, sucre : 14 g/l, code SAQ : 12397130.

Un vin que j’ai trouvé assez différent de bien d’autres mousseux et des plus délicieux. Il pourrait ressembler à un Prosecco.  Le nez est très aromatique avec des notes florales, d’agrumes et de pommes et un soupçon de notes briochées. En bouche c’est bien frais, facile à boire avec comme un petit côté bonbon mais pas trop. Le genre de mousseux qui va plaire à plusieurs.

Hungaria, Grande Cuvée, Rosé

Ferrari, Brut, Vin mousseux, Italie, Trentin Haut-Adige, $23.60, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 7.4 g/l, code SAQ : 10496898.

Au nez de belles notes de pommes, de poires, de notes briochées et de levure entremêlées de notes florales. Bel équilibre en bouche avec en entrée de jeu, une belle sensation de minéralité, une acidité assez vive et un rappel des saveurs de pommes et de poires. Belle finale assez longue sur des notes de pâtisserie.

Ferrari, Brut

Parés Baltà, Blanca, Cuisiné, Cava Brut, Espagne, Penedès, 2011, $36.00, vin bio, cépages : Chardonnay 64%, Pinot Noir 36%, sucre : 2.7 g/l, code SAQ : 12591021.

Un de mes coup de cœur d’une récente dégustation de vins mousseux. Au nez, des notes d’agrumes avec un soupçon de levures et avec comme un petit côté caramel. En bouche c’est riche, velouté avec des notes d’agrumes, des notes toastées, beurrées ainsi que quelques notes épicées. Vraiment très beau!

Parès Balta, Blanca, Cuisiné, 2011

Champagne Deutz Brut, Classic, $58.75, cépages : Pinot Noir 34%, Pinot Meunier 33%, Chardonnay 33%, sucre : 10.0 g/l, code SAQ : 10654770.

Au nez, des notes de fruits blancs tels la pomme et la poire, quelques notes de levure et de pain grillé avec en filigrane un soupçon d’agrumes. En bouche c’est d’une belle finesse sur des notes briochées, de pommes bien mûres et un soupçon d’agrumes sur une acidité assez vive. Vraiment d’une belle finesse!

Champagne Deutz Classic, Brut

Champagne Ruinart, Brut, $82.00, cépages : Pinot Noir 60%, Chardonnay 40%, sucre : 10 g/l, code SAQ : 10326004.

L’expression gourmande de Ruinart. Au nez de belles notes de fruits bien frais tels la poire et la pomme, un soupçon d’abricot ainsi que des notes d’amandes et de noisettes. En bouche l’attaque est bien nette et ciselée, d’un bel équilibre avec un beau moelleux assez tendre et une acidité bien fraîche et le tout culmine en une longueur plus qu’appréciable.

Champagne Ruinart, Brut

Bonne Saint-Valentin et bonne dégustation !!

Vins mousseux, Saint-Valentin 2019

Poderi Colla. Des vins classiques du Langhe qui allient tradition et respect du terroir…et qui offrent d’excellents rapports qualité/prix!

Poderi Colla est depuis 300 ans probablement la quintessence du Domaine familial dans le Piémont bien ancrée dans la tradition, dans le travail bien fait, le respect de la nature, dans une recherche constante de laisser la vigne s’exprimer dans ce qu’on appelle la ‘’naturalité’’ des vins. ‘’Nous connaissons tout des plus récentes avancées technologiques de la viniculture et ce, pour l’utiliser le moins possible dans l’élaboration de nos vins. Nous élaborons un produit naturel et on ne fait qu’aider la vigne à s’exprimer’’.

Comme le dit Toni Colla que nous avons rencontré hier soir au restaurant La Medusa : ‘’Notre famille a tout essayé dans les diverses appellations du Piémont étant souvent les premiers à vinifier et nous avons eu la chance au fil du temps de sélectionner les meilleurs terroirs entre autres pour le nebbiolo qui représente 60% de nos cépages plantés’’.

L’Histoire: https://www.podericolla.it/en/

Les débuts de la famille en viticulture et en viniculture datent du début du XVIII sciècle. C’est en 1909 que Pietro Colla commence à travailler au sein de l’entreprise Gancia et apprend à faire du vin mousseux en méthode traditionnelle. Plus tard, il achète une ferme dans la localité de Moncucco pour la production de muscat. Avec le temps, il y mettra sur pied une importante maison de fabrication de vins mousseux en Spumante Metodo Classico.

Bepe, le fils aîné de Pietro, reprend l’entreprise Cavaliere Prunotto en 1956 et la rend mondialement célèbre à une époque où les vins du Piémont étaient encore très peu connus. Dans les années 1960, il fut le premier dans les Langhe à vinifier séparément les raisins des meilleures positions et à inclure sur ses étiquettes le mot cru, qui revêtait une telle importance pour la protection de ce terroir. Véritable fondateur de plusieurs appellations dans le Piémont, Bepe écrira entre autres, le cahier de charge des DOC de la région d’Alba. Il sera en plus président du Consorzio di Tutela Barolo e Barbaresco et donnera leurs titres de noblesse à ces appellations des plus prestigieuses.

Tino Colla né en 1949 obtient son diplôme en œnologie et travaille en Bourgogne puis revient en Italie dans la distillation et la production de grappa et de vins rouges, blancs et mousseux. En 1986 il se joint à son frère pour gérer la société Prunetto qui restera propriété de la famille jusqu’en 1990. Lors de la vente, ils garderont les meilleures parcelles qui selon eux produiront les meilleurs vins pour les joindre à la Poderi Colla.

En fait, c’est en 1965, que Frederica (la fille de Bepe) ainsi que Tino décident de donner naissance à l’entreprise vinicole qui porte le nom de la famille Poderi Colla. Puis, le fils de Tino, Pietro, obtient son diplôme d’œnologie et en 2006 se joint à l’entreprise familiale.

La philosophie de production

La maison est à la recherche constante d’authenticité, d’originalité d’intégrité et de pureté. Ils produisent des vins sérieux, classiques qui sont le fruit de manière directe et évidente des cépages dont ils proviennent. Leurs vins sont simples du point de vue conceptuel et bénéficient de la longue expérience que la famille a acquise au fil des années. La maison n’utilise pas de bois neuf car elle ne veut pas de goût de bois mais simplement la pureté du fruit. Chaque vin a son caractère qui est l’expression du cépage, du vignoble et de la parcelle dont il provient. En fait chaque cépage de chaque parcelle est vinifié séparément.

Les Vignobles

Poderi Colla se compose de 4 entreprises agricoles pour un total de 28 hectares situés dans les Langhes :

Cascine Drago, San Rocco Seno d’Elvio, Alba. C’est la qu’est située la colline de Bricco del Drago qui produit probablement parmi les meilleurs vins d’Italie. Les cépages cultivés sont le nebbiolo, dolcetto, pinot noir, riesling rhénan.

Tenuta Roncaglia, Roncaglie, Barbaresco. Les cépages cultivés sont le nebbiolo, barbera, riesling rhénan.

Dardi Le Rose, Bussia, Monforte d’Alba. Le barolo DOCG qui est produit dans la commune de Monforte d’Alba est connu pour son élégante structure et pour sa longévité. Le cépage cultivé est le nebbiolo.

Bricco Bompé, Madonna di Como, Alba. Le cépage cultivé est la barbera.

Les vins

Nous avons dégusté 18 vins dont quelques-uns en verticale (même vin, millésimes différents) façon évidente de démontrer le potentiel de vieillissement des vins. Après quelques-uns j’ai jeté un coup d’œil à la liste de prix et c’est là que j’ai été le plus surpris et ce, de façon plus qu’agréable. La majorité des vins se trouvaient dans la fourchette des $20 à $30.00. Je vous avouerai que je croyais que les vins étaient vraiment plus chers. Et que dire du potentiel de vieillissement! Quand on prend un vin de $25.00 et qu’on déguste un millésime vieux de plus de 20 ans et que ce vin tient encore la route, il faut bien se rendre à l’évidence qu’ils ont un bon potentiel de vieillissement.

Comme je le disais, les vins de Poderi Colla sont des vins sérieux, classiques et de véritables témoins des cépages et des terroirs dont ils sont issus. J’ai dégusté plusieurs vins élaborés de nebbiolo, cépage qui a la réputation d’être quelquefois tannique. Dans le cas de Poderi Colla c’est effectivement le cas. Des vins qui sont bons tout de suite mais qui benéficieront d’un vieillissement en cave.

Certains des vins sont disponibles en importation privée. Il suffira de contacter l’agence : https://markanthony.kork.ca/

Pietro Colla, Extra Brut, 2015, Spumante, $39.00. Disponible en importation privée.

Élaboré à 90% de Pinot Noir, ce mousseux dégage des notes de pain, des notes florales ainsi que des notes herbacées. Très belle structure, acidité bien fraîche et longueur plus qu’appréciable.

 

 

 

Riesling, Cascine Drago, Langhe, 2016, $25.00, code SAQ : 13674266.

De belles notes terpéniques (sensation de minéralité, sur des notes pétrolées), soupçon de notes citronnées. En bouche beau moelleux, acidité assez vive, c’est frais, c’est bon avec beaucoup de structure et de longueur. Très bon rapport qualité/prix. Beaucoup de potentiel de vieillissement. Nous avons dégusté les millésimes 2010 et 1994 lequel présentait encore des notes de silex et des notes terpéniques avec un peu d’évolution. Ces millésimes ne sont pas disponibles.

Dolcetto d’Alba, Pian Balbo ‘’Rooster Label’’, 2016, $18.00, code SAQ: 13674362.

Les vins issus du cépage dolcetto sont normalement simples et faciles à boire. Celui-ci présente pas mal plus de structure que la moyenne. Des notes d’épices douces, de fumée (jambon fumé). En bouche le moelleux est ferme, l’acidité fraîche et les tannins charpentés. De belles notes de fruits noirs sur les noyaux de cerise. De style bien classique. Excellent rapport/prix !! Sautez sur ce vin!

Pinot Nero, Campo Romano, Cascine Drago, 2015, $38.50, disponible en importation privée.

Des notes animales, de cerises et de noyaux de cerise. Bien typé au niveau aromatique mais avec des tannins plus relevés que la moyenne. Superbe longueur et beaucoup de volume et d’amplitude.

 

 

 

Barbera d’Alba, Costa Bruna,  2015, Tenuta Roncaglia, Barbaresco, $25.00, code SAQ: 13674371.

Au nez léger côté salin qui dégage une belle sensation de minéralité, de belles notes de fruits rouges et noirs ainsi que des notes d’épices douces. En bouche bel équilibre entre le moelleux un peu ferme, une belle acidité et des tannins bien charpentés. Très belle longueur. Excellent rapport qualité/prix. Et quel potentiel de vieillissement! Nous avons aussi dégusté les millésimes 2005 et 1995 lesquels ne sont malheureusement disponibles. Le 1995 présentait des notes d’évolutions sur la prune et les tannins étaient encore bien charpentés avec beaucoup de volume et d’amplitude.

Nebbiolo d’Alba, Bacchus Label, 2015, Cascine Drago, $25.95, code SAQ : 10860346. Ce vin sera disponible en février 2019.

De belles notes de prunes, de cerises ainsi que des notes florales. En bouche les tannins sont pratiquement tanniques sur des notes d’épices et de fruits noirs avec beaucoup de volume et d’amplitude. Assez incroyable pour un vin de $25.95 !! Beau potentiel de vieillissement. Nous avons dégusté le 2009 lequel avait encore des tannins pratiquement tanniques.

Bricco del Drago, Langhe, 2010, Cascine Drago, $29.75, cépages : dolcetto et nebbiolo, code SAQ : 927590.

Des notes de fruits rouges et noirs avec quelques traces d’évolution. En bouche, bel équilibre entre une acidité fraîche et des tannins presque tanniques. Belle sensation de minéralité avec en bouche des notes de fruits noirs. Quelle longueur! Beaucoup de volume et d’amplitude.

Nous avons aussi dégusté les millésimes 2004 et 1994. Ce dernier avait des traces d’évolution mais pas tant que ça! Les tannins étaient encore très présents.

Barbaresco, 2012, Tenuta Roncaglia, $47.50, code SAQ : 11100120. Disponible en novembre 2018.

De belles notes de prunes, de fruits noirs sur la mûre, des notes d’épices douces et des notes florales. En bouche un peu de torréfaction avec des notes de fruits noirs, des tannins ‘’tanniques’’ ainsi que des notes d’épices. C’est une main de fer dans un gant de velours avec beaucoup d’élégance, du volume et de l’amplitude…Nous avons dégusté le 1998 lequel présentait des belles notes d’évolution avec des tannins encore en jeunesse!

Barolo, Bussia, Dardi Le Rose, 2012, $54.50, code SAQ : 10816775.

Nous avons dégusté les millésimes 2006 et 1996. Ce dernier avait des traces d’évolutions pas mal sur la prune et des tannins pas encore assagis. Il est bon pour encore quelques années…

 

 

 

L’événement avait lieu au restaurant La Medusa : https://www.lamedusa.ca/

https://markanthonywineandspirits.ca/

Merci à l’agence Mark Anthony pour cette belle invitation.

 

15 Coups de Cœur!! Du salon des vins d’importation privée Raspipav. Un monde de découvertes !!

En fin de semaine avait lieu ce rendez-vous des passionnés de vin. Je dis passionnés car malgré les milliers de vins disponibles à la SAQ eh bien ces hordes d’amateurs viennent à ce salon pour en découvrir encore plusieurs milliers non disponibles dans le réseau de la SAQ. Ils le sont via les 400+ agences d’importation privée au Québec. Souvent on y retrouve entre autres, des petits producteurs qui font des bijoux mais qui possiblement sont trop petits pour répondre aux demandes en volume de la SAQ ou des producteurs qui tentent de pénétrer le marché. Et que de belles découvertes j’y ai faites !!

Alors voici mes coups de cœur et ce, sans ordre de notation ou d’appréciation. Les prix que j’ai ajouté sont approximatifs et devraient être validés avec les agences. J’ai ajouté les liens des agences ainsi que les photos en fin d’article.

Les vins: 

Quinta do Covao, Touriga Nacional, 2015, $38.00, de l’agence Essencia.

Aurelia, Sparkling Rosé, 2016, $24.00 de l’agence Essencia. Un vrai mousseux de bouffe!

Philippe Gavinet, Pinot Noir, Bourgogne, 2015, $38.00, de l’agence Mon caviste. Un classique!

Cabernet-Franc du Vignoble Domaine du Fleuve, $26.00, de l’agence Mon Caviste. Surprenant!

Astronauta, Mousseux Baga, Bairrada, $32.00 de l’agence Benedictus. À découvrir. Anibal Couthino ne cesse de me surprendre avec l’ensemble de ses vins!

Oscar Tobia, Reserva (vin blanc), Rioja de l’agence Benedictus. Un de mes préférés!

Quarzit, Weingut Hexamer, Riesling, 2016, $28.50, de l’agence Calibré. Vraiment superbe!

Weingut Burg Ravensburg, Riesling, 2014, Suzlfed Lerchenberg, de l’agence Benedictus.

Pynos, Pinot Noir, San Michele ai Pianoni, Oltrepo Pavese DOC, $32.00 de l’agence du Château.

Profondo de San Michele, Rosso Riserve, San Michele ai Pianoni, Oltrepo Pavese DOC, $32.00 de l’agence du Château.

Clos Centeilles, 2007, $40.07, de l’agence Les Vignerons de Chartier.

Carignanissime de Centeilles, 2014, $26.92, de l’agence Les Vignerons de Chartier. Ces deux derniers vins étaient assez époustouflants ! Élaborés à partir de cépages et vignes oubliées.

Enfin l’ensemble des mousseux du Domaine de M. Gérard Lambert de Haute Savoie, non seulement pour ses vins délicieux mais aussi pour sa volonté de préserver et mettre en évidence les cépages Molette et Altesse de sa région.

Crémant de Savoie, Brut, Royal Seyssel et sa Cuvée Privée de l’agence Benedictus.

Les agences :

http://essencia-vins.com/

http://www.moncaviste.ca/

http://www.benedictus.ca

http://www.vins-du-chateau.com/

https://vignerons.francoischartier.ca/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les vins de Roumanie. De découvertes en découvertes!

 

Quelle surprise que cette invitation à déguster des vins Roumains. Je ne me souviens pas en avoir jamais goûté et c’est avec un certain d’anticipation que je me suis rendu à l’ITHQ ou avait lieu l’événement. Mettons que la seule chose que je connaissais de la Roumanie c’était Nadia Comaneci, Lucian Bute et Dracula! Et en passant, ce dernier fait vraiment des vins  »qui ont du mordant »!

En général ça été une belle surprise! Des blancs vraiment superbes et aromatiques à souhait (tout en demeurant bien secs ce qui créait un très beau contraste) et des vins rouges plus qu’intéressants surtout ceux élaborés des cépages autochtones (Feteasca Neagra) qui me faisaient un peu penser aux vins rouges du Québec avec en plus des airs de Malbec. Comme plusieurs pays qui veulent se faire connaître sur la scène mondiale, on y élabore des vins à partir des cépages internationaux et on assemble aussi des cépages autochtones à ces cépages internationaux. Mais on sent la fierté des vignerons pour leurs vins issus de cépages autochtones. Et c’est effectivement ce qui m’intéressait le plus. De déguster leurs vins élaborés avec leurs propres cépages autochtones. Et ceux-là étaient différents et vraiment bons.

Qu’y a-t-il à savoir de la viticulture de la Roumanie?

 

Bien qu’on y fasse du vin depuis la période romaine et surtout depuis le Moyen âge ce qui caractérise la viticulture plus récente c’est surtout l’impact de la période communiste (1947 – 1989) qui a vu l’étatisation de la viticulture vers une production des vins dont la quantité était plus importante que la recherche de la qualité. Depuis la fin de cette période, on retrouve peu à peu la tradition viticole de qualité et les vins s’améliorent d’année en année.

C’est le 13ième producteur de vins en importance dans le monde et le 6ième en importance en Europe

On cultive du vin sur plus de 182,000 hectares de vignes, ce qui en fait la 10ième surface la plus importante dans le monde.

C’est le plus important pays producteur de l’Europe de L’Est.

La distance de l’Est à l’Ouest est de 789 kilomètres et du Nord au Sud de 475 kilomètres.

Les cépages autochtones les plus importants pour les vins rouges sont : le Feteasca Neagra et le Babeasca Neagra et pour les vins blancs : le Feteasca Alba, le Feteasca Regala, le Fetesscu Neagra, le Sarba, le Plavaie et le Grasa de Cotnari. Les cépages internationaux les plus utilisés pour les vins rouges sont : Merlot, Cabernet-Sauvignon et le Pinot Noir et pour les blancs : Riesling, Aligoté, Sauvignon Blanc, Muscat, Pinot Gris, Chardonnay.

L’une des plus importantes régions viticoles de Roumanie (celle au Nord de Bucharest) se situe approximativement à la même latitude (45ième) que la région de Bordeaux.

 

 

 

La dégustation

Douze producteurs étaient présents à ce salon. Alira, Cotnari (lequel a une DOC monopole), Clos des Colombes, Crama Girboiu, Bran, Aurelia Visinescu, Gramma, Jidvei, Lacerta, Budureasca, Mretamorfosis (une alliance avec la maison Antinori) et Legendary Dracula.

Tous les vins sont disponibles en importation privée via l’agence MaximImpex Inc. Wine Agency. On peut les rejoindre au 514-663-8467 ou via dionis@maxiimpex.ca.

Alors voici les vins que j’ai particulièrement appréciés et ce sans ordre d’importance.

Du Domaine Vitis Metamorfosis – Vins disponibles en 2019

Via Coltul Pietri, Sauvignon Blanc, Blanc, 2017, $25.75

De la Maison Legendary Dracula – Des vins qui ont du mordant!!

Legend Merlot, Rouge, 2016, $20.25

Legend Cabernet-Sauvignon, Rouge, 2014, $20.25

Feteasca Neagra, 555, 2014, $31.50

Nobilis, Feteasca Neagra, Rouge, 2015, $38.50

Draculea M+Sy+FN, 2014, Rouge, $34.25

Du Domaine Budureasca

Bris. Tamaiosa Romaneasca, Blanc, 2016, $18.75

Origini, Orro Manisa, Blanc, 2015, $30.75

Noble 5 Red, 2016, $29.50

Origini Reserve, 2015, Blanc, $30.75

De la maison Casa Vinuri Cotnari – disponibles en 2019

Colocviu la Viena, Francusa, Bulles, $31.75

Colocviu la Roma, Tamaiosa R, Blanc, $26.25

ZAZ, Tamaiosa Romaneasca, Blanc, $15.75

De la maison Crama Girboiu – Vins disponibles en 2019

Epicentrum Sarba + Plavaie, 2017, Blanc, $24.75

Bacanta, Chardonnay, Blanc, 2017, $29.25

 

 

 

Le Marchesine, Franciacorta Extra Brut et Rosé Millesimato. Des vins effercescents italiens exceptionnels!

Un vin mousseux Italien de l’appellation Franciacorta DOCG? Qu’y a-t-il à savoir?

Vous connaissez plus que probablement le Prosecco ce mousseux Italien qui vient de Vénitie. Mais connaissez-vous le vin mousseux de Franciacorta? C’est sans nul doute le meilleur vin effervescent italien et possiblement d’Europe. Il faut savoir que ses critères de production sont aussi sinon plus exigeants que les Champagnes. Il est élaboré obligatoirement selon la méthode traditionnelle (Metodo Classico) à double fermentation alors que le Prosecco est élaboré selon la méthode Charmat/Martinotti (en cuve close sous pression).

Environ une centaine de producteurs exploitent plus de 300 domaines viticoles dans cette appellation qui a reçu le statut de DOCG (Denominazione di Origine Controllata et Garantita) en 1995 et qui est située dans la région de Lombardie, plus précisément dans la région de Brescia, au nord-est de Milan, en bordure du lac de Garde. Sur cette superficie totale de 1700 hectares, 912 hectares sont exclusivement consacrés pour le Franciacorta.

Les cépages autorisés sont le chardonnay, le pinot blanc et le pinot noir.

Dans le cas d’une cuvée issue d’un seul millésime, 85 % du vin doit être issu de l’année indiquée de la vendange.

La liqueur de tirage ne doit pas excéder 25 grammes de sucre de canne par litre.

La période d’élevage du vin doit être d’au moins 25 mois et la période de seconde fermentation en bouteille doit être de 18 mois au minimum.

Lors du dégorgement et de l’introduction de la liqueur d’expédition, le dosage de celle-ci détermine la catégorie du Franciacorta :

Si le vin contient moins de 3 grammes de sucre résiduel après le dosage, il peut porter la mention Pas Dosé, Dosage Zéro ou Nature.

Si le vin contient entre 0 et 6 grammes de sucre résiduel après le dosage, il doit porter la mention Extra Brut.

Si le vin contient moins de 12 grammes de sucre résiduel après le dosage, il doit porter la mention Brut.

Si le vin contient entre 12 grammes et 20 grammes de sucre résiduel après le dosage, il peut porter la mention Extra Dry.

Si le vin contient entre 20 et 35 grammes de sucre résiduel après le dosage, il peut porter la mention Dry.

La Franciacorta Rosé doit obligatoirement contenir 15 % de pinot noir, vinifié en rouge.

La mention Satèn n’est autorisée que pour une cuvée élaborée à partir du cépage chardonnay, avec une liqueur de tirage inférieure à 18 grammes de sucre par litre et une liqueur de dosage pour une version Brut.

(Source : Genael Revel, Mr Bulles, notes de présentation d’une classe de Maîtres sur les vins mousseux d’Italie 2017)

La dégustation

Nous avons dégusté ces deux vins effervescents bien assis devant le lac sur une superbe terrasse pour fêter la retraite d’un copain. Était-ce la vue qui s’offrait à nous qui a fait que nous les avons grandement apprécié ? Chose certaine, ces deux effervescents offrent un excellent rapport qualité/prix et présentent une très belle alternative aux champagnes !

Le Marchesine, Franciacorta, Extra Brut, $31.75, cépages : Chardonnay 70%, Pinot Blanc 20%, Pinot Noir 10%, code SAQ : 13593319

Je ne parle pratiquement jamais de la couleur des vins mais dans ce cas-ci j’ai été surpris de cette belle teinte de jaune passablement foncée ainsi que des nuances de vert, vraiment différente. Ce vin était au départ un peu austère point de vue olfactif et gagnait à se laisser découvrir. De belles bulles fines montaient à la surface en quantité impressionnante. Après quelques minutes des soupçons de pêches sont venus me chatouiller les narines. Ce vin dégage vraiment une sensation de minéralité, un vin bien droit pas exhubérant. En bouche, un beau crémeux bien moelleux avec une acidité bien fraîche, de belles notes de pommettes un peu surettes qui contrastaient avec une amertume assez présente. Un vin effervescent des plus satisfaisants qui offre un excellent rapport qualité/prix.

 

Le Marchesine, Franciacorta, Rosé Millesimato, 2013, $38.75, cépages : Chardonnay 50%, Pinot Noir 50%, niveau de sucre : 8,7g/l, code SAQ : 13593301. Noté 92 pts par Wine Enthusiast.

 

Ce vin vieillit en bouteille pendant 3 ans avant de passer aux autres étapes (remuage, dégorgement, liqueur de dosage et étiquetage) ce qui est plus que bien des champagnes. Encore une fois, à ce prix il présente un excellent rapport qualité/prix!!

Ce vin effervescent était plus aromatique que le précédent avec de belles notes de framboises quoiqu’un peu discrètes, de belles notes florales et des notes d’épices que nous avons beaucoup appréciés. De belles bulles fines d’une persistance assez surprenantes lui donnaient une vivacité plus qu’agréable. En bouche de belles notes de framboises, d’épices douces ,de belles notes florales, une amertume plus discrète que le précédent ainsi qu’une sensation de minéralité presque de salinité qui venait couronner le tout et lui donner un beau contraste entre les notes fruités et cette minéralité.Et que dire de la fraîcheur que lui conférait cette acidité presque vive. Quel bel accord on ferait avec un beau homard !!

Vous voulez en savoir plus sur Azienda Agricola Le Marchesine? Clicquez sur le lien :  http://www.lemarchesine.com/eng/

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur #franciacorta #winesoffranciacorta

http://essencia-vins.com/

Que de belles découvertes !!

Belle journée hier à déguster les nouveautés de l’agence Trialto au restaurant La Chronique. Nous avons dégusté 10 vins qui dans l’ensemble étaient vraiment très beaux. Je vous fais part de mes observations et de mes coups de coeur.

Les Bulles

Des États-Unis, Le Rosé Brut, Sofia Coppola, 2017, cépages : Pinot Noir 80%, Chardonnay 20%, $32.75, code SAQ : 13567452

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-mousseux-rose/francis-ford-coppola-sofia-brut-rose/13567452

Au départ le nez est peu aromatique avec des notes de fraises, framboises ainsi que des notes florales. En bouche c’est crémeux, bien droit avec une belle minéralité, une acidité bien fraîche presque vive, du fruit bien croquant et une belle longueur en bouche.

 

Les Vins Rouges

D’Italie, Toscane, BranCaia, Cabernet-Sauvignon, 2015, $29.95, code SAQ : 13497298, noté Wine Advocate : 91 pts, James Suckling : 92 pts.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/brancaia-cabernet-sauvignon-2015/13497298

Très beau ce vin!! Des notes de fruits rouges (cassis) ainsi que des fruits noirs surtout sur la mûre ainsi que quelques notes d’épices douces. En bouche des notes de fruits noirs d’épices douces, de cuir, beaucoup de volume et d’amplitude mais toujours en fraîcheur avec une texture riche. De très beaux tannins charpentés et veloutés ainsi qu’une superbe longueur en bouche. J’ai beaucoup aimé ce vin!

 

D’Italie, Toscane, BranCaia, Chanti Classico, 2015, $27.25, cépage : Sangiovese 100%, code SAQ : 12895104

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/brancaia-chianti-classico-2015/12895104

Très belle expression du Sangiovese avec de belles notes d’épices douces et de fruits rouges et noirs bien mûrs. En bouche les tannins sont bien présents pratiquement charpentés avec une belle acidité, beaucoup d’équilibre et une belle longueur en bouche. Passablement de volume en bouche mais toujours élégant.

 

 

 

D’Italie, Toscane, Rosso di Montalcino, Tenuta Fanti, 2015, $27.65, cépage : Sangiovese 100%, code SAQ : 13442801

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/tenuta-fanti-rosso-di-montalcino-2015/13442801

Quelle belle alternative aux Brunello qui peuvent être beaucoup plus chers! Des notes de crème de fruits rouges (fraises, framboises, cerises), de belles notes d’épices douces fidèles au Sangiovese Grosso, notes de vanille et de boisé bien discret. En bouche les tannins sont tissés bien serrés sans être trop dominants, beaucoup d’équilibre entre le moelleux et l’acidité. Belle structure et longueur en bouche pour ce très beau Rosso.

 

D’Italie, Sicile, superbe Nero d’Avola, Saia, Feudo Maccari, 2014, $29.75, code SAQ : 13478741, noté : Wine Advocate 93 pts, James Suckling 93 pts.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/feudo-maccari-saia-2014/13478741

Depuis quelque temps je note que les Nero d’Avola ont évolué vers plus de fraîcheur, de finesse et d’élégance. Fini les temps des vins lourds et rustiques. Et ce vin en est un parfait exemple! Des notes de fruits noirs (cerises noires, mûres), de prunes, d’épices douces quelques notes de chocolat noir. En bouche, c’est opulent tout en étant élégant! C’est goûteux, c’est bon, tout en équilibre et en fraîcheur avec des tannins bien présents sans être dominants ainsi qu’une belle sensation de minéralité. C’est volumineux en bouche et d’une très belle longueur. J’ai particulièrement apprécié ce vin !!

De France, Languedoc-Roussillon, Rasteau, Cuvée Maximilien, Domaine les Grands Bois, 2014, $22.65, code SAQ : 11167375. Noté Wine Advocate 92 pts.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/domaine-les-grands-bois-cuvee-maximilien-2015/11167375

Très beau vin! De belles notes de fruits noirs (mûres) de prunes, d’épices douces (garrigue) avec quelques notes viandées et florales. En bouche c’est du volume, de l’amplitude, de la structure!! Belle concentration du fruit quand même tout en fraîcheur et en équilibre. Wow! Pour ce qu’il donne il offre une très beau rapport qualité/prix.

 

Les Vins Blancs

Du Portugal, Douro, Contraste Branco, Conceito, 2016, cépages : Codega50 %, Gouveio25 %, Rabigato25 %, $19.60, code SAQ : 13211886

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/conceito-contraste-douro-2016/13211886

Des notes de silex, belle sensation de minéralité, notes de fruits blancs (poires) de fruits exotiques. En bouche, une belle texture riche légèrement grasse avec, oh surprise, une belle acidité bien fraîche qui offre un heureux équilibre. De belles notes de noyaux de pêches, quelques notes salines et une légère amertume en fin de bouche. Très beau!

 

De France, Bourgogne, Chablis 1er Cru, Vau de Vey, Domaine des Malandes, 2015, $36.00, code SAQ : 960310.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/domaine-des-malandes-chablis-premier-cru-vau-de-vey-2015/960310

Chablis, expression unique du Chardonnay! Des notes de fruits blancs surtout sur la poire et les pêches, belle sensation de minéralité qui annonce déjà un vin bien droit, soupçon d’agrumes et de miel. En bouche, quelle texture bien riche et veloutée qui offre un très beau contraste avec cette belle acidité bien fraîche. Beaucoup d’équilibre et belle longueur en bouche. Quel bonheur! Un vin comme je les aime!

 

De France, Vallée de la Loire, Saumur, Coulée de St-Cyr, Domaine St-Just, 2013, $27.25, cépage : Chenin blanc, code SAQ : 10272608.

Chenin blanc, un de mes cépages préféré et d’une région que j’affectionne particulièrement! Oh que c’est beau! De belles notes de cire d’abeille, soupçon de miel et notes de fruits blancs. En bouche, c’est la fraîcheur de ce vin qui étonne avec des notes de fruits bien frais allié à une belle acidité presque vive. Quel beau contraste! La palette aromatique de ce vin est large mais tout en équilibre. J’en boirais tous les jours!!

 

 

D’Afrique du Sud, Western Cape, Chardonnay, Hamilton Russell, 2015, $43.50, code SAQ : 11662270.

https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-blanc/hamilton-russel-vineyard-chardonnay-2016/11662270

Mon vin préféré de la dégustation! Des notes beurrées, de noisette, un boisé assez discret ainsi que des notes de fruits blancs. En bouche, alors là ! Texture simplement incroyable, d’une richesse et d’un velouté! C’est élégant sans être lourd. Et quelle longueur…et quel volume en bouche… J’en veux encore!

 

 

http://trialto.com/qc/fr/ #wine #vino #winelover #winetasting #instawine #winery #redwine #whitewine #winelovers #vin #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #winegeek

 

 

 

 

 

 

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén