fbpx

Catégorie : Coup de coeur – vins mousseux Page 1 of 5

Parmi les meilleurs vins d’Italie!! Gambero Rosso Tre Bicchieri.

Événement Gambero Rosso Tre Bicchieri Montréal 2022: MasterClass, dégustations
Événement Gambero Rosso Tre Bicchieri Montréal 2022: MasterClass, dégustations

Hier avait lieu l’événement Gambero Rosso ou j’ai eu l’occasion de déguster plusieurs vins qui ont reçu l’accolade Tre Bicchieri ou 3 verres qui est la plus haute forme de reconnaissance pour un vin.

Gambero Rosso est un magazine spécialisé italien qui traite de restauration et de vins d’Italie. Chaque année au-delà de 60 dégustateurs goûtent à l’aveugle un total de 60,000 vins de partout en Italie pour en consacrer que quelques-uns. Les vins méritants reçoivent un, deux ou trois verres selon l’appréciation des dégustateurs.

Pour vous donner une idée, seulement 476 vins ont reçu Tre Bicchieri soit 0.1% du total des vins. Et hier nous avions le plaisir de déguster des vins choisis parmi ceux qui ont obtenu la plus haute note. Disons que ça ne faisait pas mal. Malheureusement plusieurs de ces vins ne sont pas disponibles au Québec ou bien les quantités étaient périmées. Pas chanceux! Mais bon on verra bien dans le futur!

Entre temps, en voici quelques-uns qui ont retenu mon attention et celle des juges de Gambero Rosso et qui sont disponibles à la SAQ :

Gambero Rosso Tre Bicchieri: Fattoria del Cerro Vino Nobile, Villa Sandi Vigna La Rivetta, Lunae Bossoni Vermentino, Pasqua Amarone . Bouteilles de vins
Gambero Rosso Tre Bicchieri: Fattoria del Cerro Vino Nobile, Villa Sandi Vigna La Rivetta, Lunae Bossoni Vermentino, Pasqua Amarone .

Fattoria del Cerro Vino Nobile di Montepulciano 2018, 24,35$, code SAQ: 13085461.(109 succ.)

Bouteille de Fattoria del Cerro Vino Nobile di Montepulciano 2018
Fattoria del Cerro Vino Nobile di Montepulciano 2018

J’ai eu le plaisir de visiter ce domaine et de déguster l’ensemble de leurs vins. Celui-ci année après année ressort du lot. D’une élégance qui rivalise avec plusieurs Brunellos.

Agence AOC Châteaux

Villa Sandi Vigna La Rivetta Valdobbiadene Superiore di Cartizze 2017, 58,25$, code SAQ : 13757985. (4 succ.)

Bouteille de Villa Sandi Vigna La Rivetta Valdobbiadene Superiore di Cartizze 2017
Villa Sandi Vigna La Rivetta Valdobbiadene Superiore di Cartizze 2017

Belles notes de pommes, crémeux, dense et doté d’une belle tension. Vraiment très beau

Agence Élixirs

Lunae Bosoni Vermentino Colli di Luni 2018, Ligurie, 34,75$, code SAQ : 14432120 (26 succ.)

Bouteille de Lunae Bosoni Vermentino Colli di Luni 2018
Lunae Bosoni Vermentino Colli di Luni 2018

Très aromatique, floral, notes d’étoiles anisées, fruits jaunes, herbes séchées. Intense et concentré. Wow!

Agence Noble Sélection

Famiglia Pasqua Amarone della Valpolicella 2017, 41,25$, code SAQ : 11768171.(119 succ.)

Bouteille de Famiglia Pasqua Amarone della Valpolicella 2015
Famiglia Pasqua Amarone della Valpolicella 2015

C’est le 2015 qui a été dégusté mais je l’ai ajouté quand même basé sut la réputation du producteur.

Belles notes de butterscotch, de raisins secs, un peu plus austère, charmeur et des plus gastronomique.

Agence Charton Hobbs

Champagnes Bollinger! Puissants, raffinés et complexes!

Bouteilles de Champagne Bollinger Spéciale Cuvée Brut, Rosé Brut, La Grande Année 2014 Brut
Champagne Bollinger Spéciale Cuvée Brut, Rosé Brut, La Grande Année 2014 Brut

Il y a quelques semaines je suis allé visiter Champagne Bollinger avec mon comparse et collaborateur Luc Marier. Je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à trouver cette maison prestigieuse sur les grands boulevards de Reims ou d’Épernay loin des vignes comme plusieurs de ces maisons. Et voilà qu’ils sont situés dans le beau village d’Ay (classé 100% Grand Cru Pinot Noir) entourés de vignes à parte de vue. Quelle belle entrée en matière.

Maison Bollinger et vignobles à Ay
Maison Bollinger et vignobles à Ay

Nous avons été accueillis par la charmante Emeline Bigot avec qui nous avons visité l’ensemble de la propriété qui est constituée de divers bâtiments contigus dont le chai, la tonnellerie, les caves, les galeries. Un vrai univers champenois qui respire le champagne. La proximité des vignobles y ajoutait un sentiment de vrai, pas juste une façade et c’est justement là l’esprit Bollinger.

Fait à noter, alors que j’enregistre toutes les visites ce qui me permet de suppléer à mes notes, ici chez Bollinger, nenni. Pas question d’enregistrer mais vous pouvez prendre des photos. Bon on a vite oublié car la beauté des lieux est enchanteresse.

Champagne Bollinger réception
Champagne Bollinger réception

Et cette maison familiale et indépendante, l’une des plus vieilles de France est aussi l’une des plus respectée de la Champagne. En fait, depuis 1829, la Maison Bollinger élabore de grands champagnes au style puissant, raffiné et complexe et ce dans une tradition qui perdure.

En fait, l’histoire commence avec Athanase de Villermont qui hérite de sa famille d’un vaste domaine dans les environs d’Aÿ. Suite à une rencontre avec Joseph Bollinger et Paul Renaudin il fonde le 6 février 1829 la société Renaudin-Bollinger & Cie. Athanase vient de fonder une Maison qui traversera les siècles.

Près de 200 ans plus tard, c’est Jérôme Philipon qui en 2008 prend la tête de la Maison et poursuit l’aventure en harmonie avec la Société Jacques Bollinger, holding du groupe familial.

Carte viticole 17 commune Grands Cru: source Paris-Champ.fr

Au fil du temps le vignoble Bollinger s’est constitué à 85% de Grands et Premiers crus qui sont répartis en sept vignobles principaux : Aÿ, Avenay, Tauxières, Louvois et Verzenay en Pinot Noir, Cuis en Chardonnay et Champvoisy en Meunier. Il s’étend sur 179 hectares qui couvrent environ 60% des besoins de la Maison, une rareté en Champagne. Bollinger s’approvisionne aussi auprès de vignerons propriétaires des plus grands crus.

VChampagne Bollinger Vignobles vieilles vignes françaises et barriques
Champagne Bollinger Vignobles vieilles vignes françaises et barriques

Fait à noter, tout à côté de la maison se trouvent deux parcelles Bollinger classées Grand cru qui ont été épargnées par le phylloxera et sont donc franc de pied : les Chaudes Terres et le Clos Saint-Jacques.  Elles sont cultivées à l’ancienne avec des échalas selon la méthode du provignage, travaillées manuellement et parfois même à l’aide d’un cheval de trait. On en fait approximativement 2,000 bouteilles du Champagne Vieilles Vignes Françaises.

La gamme Bollinger présente la caractéristique d’avoir toujours une majorité de Pinot Noir dans ses assemblages. La Maison possède parmi les meilleurs terroirs avec 60% d’encépagement de Pinot Noir. Elle possède entres autres une parcelle de 4 hectares ‘’La Côte aux Enfants’’ qui produit un Pinot Noir en bio d’une rare finesse que j’ai déjà eu l’occasion de déguster.

Tonnellerie Champagne Bollinger
Tonnellerie Champagne Bollinger

L’utilisation de fûts de chênes pour la première fermentation explique en partie le goût Bollinger qui est un mélange de puissance, de finesse et d’équilibre. Les fûts anciens sont utilisés pour permettre une oxydation bien contrôlée qu’on ressent quelquefois à la dégustation. C’est effectivement un style que j’affectionne particulièrement.

Ces 4,000 fûts sont réparés chez Bollinger par le dernier des tonneliers en Champagne qui est engagé à temps plein. J’ai eu le plaisir de le rencontrer et de visiter sa tonnellerie. De vieux instruments de tonnellerie côtoyaient des équipements plus modernes et ce fier tonnelier trônait au milieu de nombreuses barriques. Quel image puissante!

Quant à la période de vieillissement sur lies, celle-ci dépasse de 2 à 3 fois celle prescrite par l’appellation Champagne de façon à permettre au vin de s’épanouir et de gagner en complexité. On ne bouscule pas la nature chez Bollinger.

Champagne Bollinger vins de réserve en magnums
Champagne Bollinger vins de réserve en magnums

Approximativement 60% des vendanges sont gardées en vins de réserve soit en cuve et ou en bouteilles de format Magnum ce qui est une particularité des plus qualitatives chez Bollinger. Alors qu’on juge la qualité d’une Maison avant tout sur son brut sans année, chez Bollinger on ajoute des vins de réserve en provenance de Grands et Premiers crus fermentés sous-bois, vieillis entre 5 et 15 ans. Les non-millésimés présentent toujours une majorité de vins de réserve dans l’assemblage (environ 60%), gage d’une constance dans le style et la qualité des Champagnes.

Champagne Bollinger galeries souterraines
Champagne Bollinger galeries souterraines

C’est en plongeant dans le monde souterrain des caves que l’on saisit pleinement l’importance du temps chez Bollinger. Après leur première fermentation en petites cuves inox ou sou- bois, les vins sont mis en bouteilles au printemps et descendus dans les galeries de craie, où ils reposent au moins trois ans pour le Spécial Cuvée, et bien plus pour les cuvées millésimées. Et lors de cette visite on sent qu’on littéralement se perdre au milieu de ces millions de bouteilles qui attendent de nous délecter le palais.

Chaque année, une partie des meilleurs vins rejoint l’exceptionnelle collection de 800 000 magnums de réserve destinés à l’assemblage de Spécial Cuvée. Bouchés avec des bouchons de liège sous légère prise de mousse, les magnums permettent à chaque vin, cru par cru, parcelle par parcelle, de développer cette complexité à l’abri de l’oxydation.

La dégustation

Salles de dégustation Champagne Bollinger: Emeline Bigot et bouteilles de champagne
Salles de dégustation Champagne Bollinger: Emeline Bigot et bouteilles de champagne

Le style Bollinger : C’est la recherche de la complexité, de la pureté du fruit, d’une effervescence crémeuse, d’une texture dense et subtile, c’est aussi la recherche d’un équilibre entre l’intensité des grands Pinots Noirs et la fraîcheur des Chardonnays de la côte des Blancs. Les Champagnes Bollinger sont opulents, structurés, puissants tous en finesse et s’harmonisent merveilleusement bien avec toute cuisine raffinée.

Nous avons dégusté 3 Champagnes avec Emeline dans une salle absolument lumineuse qui transcende la beauté du champagne. Les verres spécialement conçus pour Champagne Bollinger sont de modèle Elizabeth. Non mais quel plaisir!!

Champagne Bollinger, Spécial Cuvée, Brut, 750ml, 89,50$, cépages : Pinot Noir 60%, Chardonnay 25%, Pinot Meunier 15%, plus de 85% de Grands et Premiers crus, sucre : 9.4 g/l, a lc. : 12%, code SAQ : 384529.

BOuteille de Champagne Bollinger, Spécial Cuvée, Brut, 750ml
Champagne Bollinger, Spécial Cuvée, Brut, 750ml

Au nez une très belle complexité aromatique, des notes de fruits mûrs surtout sur la pêche et la pomme, des notes de levures ainsi que notes d’épices douces.

La bouche est crémeuse avec un rappel des notes de fruits blancs surtout sur la pêche et la poire, de belles notes de brioches et d’épices. Très bel équilibre avec une acidité assez vive et une belle sensation de minéralité. Vraiment délicieux, époustouflant et des plus complexe.

Champagne Bollinger, Rosé, Brut, 750ml, 119,25$, cépages : Pinot Noir 62%, Chardonnay 24%, Pinot Meunier 14%, adjonction de 5 à 6% de vin rouge, plus de 85% de Grands et Premiers crus, sucre : 8.5 g/l, alc. : code SAQ : 10955741.

Bouteille de Champagne Bollinger, Rosé, Brut, 750ml
Champagne Bollinger, Rosé, Brut, 750ml

Au nez il se révèle sur des notes de cerises, de fraises, de bons anglais avec un léger accent de fruits aigrelets tels les groseilles ainsi qu’une légère touche épicée et de gingembre.

En bouche la profondeur des flaveurs étonne avec de jolies notes de pommes, de pêches, et un soupçon d’épices douces supportées par une acidité bien fraîche, presque vive et une légère trame tannique apportée par l’adjonction de vin rouge. Très bel équilibre et longueur persistante. Possiblement un des meilleurs Champagne Rosé qui soit!

Champagne Bollinger, La Grande Année, Brut, 2014, 750ml, 366,50$ cépages : Pinot Noir 70%, Chardonnay 30%, les cépages proviennent de 14 crus dont 91% de Grands crus et 9% de Premiers crus, dosage 7 grammes/l, code SAQ : 145169.

Bouteille de Champagne Bollinger, La Grande Année, Brut, 2014, 750ml
Champagne Bollinger, La Grande Année, Brut, 2014, 750ml

Stupéfiant ce Champagne qui se révèle sur des effluves de citron confit, d’agrumes, de notes beurrées et de noix.

La bouche est droite, d’une tension incroyable avec un petit côté vineux et iodé qui se conjugue avec des flaveurs fruitées denses et d’une superbe concentration. On sent le travail du bois et le travail du temps qui ajoutent toute cette complexité et cette richesse incomparables.

Découvrons l’univers des Champagnes Bruno Paillard!

Champagne Bruno Paillard: Bruno et Alice Paillard, chai et champagne
Champagne Bruno Paillard: Bruno et Alice Paillard, chai et champagne

Récemment je visitais la maison Champagne Bruno Champagne à Reims avec mon copain Luc Marier. Nous y avons rencontré Pierre-Jules Peyrat responsable de l’export et Alice Paillard qui mène les destinées de cette maison. Nous avons eu le plaisir de visiter leurs installations et de déguster leurs excellents vins.

Ces merveilleux hôtes ont été tellement généreux de leur temps et de leurs connaissances car nous avions milles et une questions pour eux. Nous en sommes ressortis avec un profond respect pour cette aventure qui a débuté en 1981 et pour cette philosophie qui les anime.

Entrevue avec Pierre-Jules Peyrat directeur à l'export
Entrevue avec Pierre-Jules Peyrat (à gauche) directeur à l’export

L’histoire de Champagne Bruno Paillard

L’histoire de Bruno Paillard débute en 1704 alors que ses ancêtres sont courtiers et vignerons à Bouzy et Verzenay – deux grands crus – depuis 1704.

Son grand-père Rémy Paillard était vigneron et son vignoble est démantelé suite à la vente de ses vignes. Bruno et ses parents se retrouvent donc sans vignoble mais avec une soif insatiable de reprendre le tout. Donc avec ses parents en 1975 il devient courtier en Champagne. Donc le trait d’union entre les vignerons et les maisons.

Bruno et Alice Paillard
Bruno et Alice Paillard

Le courtier ira chercher les raisins des vignerons dont la qualité des raisins s’enlignent le mieux avec la signature de goût des diverses maisons et leurs cahier des charges respectif. Ils signeront des contrats d’approvisionnement avec ces vignerons pour ces maisons.

Cette expérience les amènera partout en Champagne et du coup leur fera connaître les meilleurs vignerons et toute la diversité du profil aromatique de la Champagne à savoir quels sont les les profils aromatiques d’un Chardonneray qui viendrait d’Ay, de Cramant ou de Vertue par exemple.

Carte viticole de la Champagne
Carte viticole de la Champagne

Fort de cette expertise c’est en 1981 que débutera l’aventure de la maison Champagne Bruno Paillard. A cette époque pas si lointaine, l’élaboration des vins de Champagne ne correspondait pas à ses attentes et il décide donc de créer sa propre maison. Et il a accès à tout un réseau de vignerons qu’il connaît bien et qui lui a permis d’assurer ses premiers approvisionnements.

Âgé de 27 ans et de 15,000 euros de capital il louera une cave et achètera des raisins auprès de vignerons soigneusement sélectionnés. Et le premier vin qu’il élaborera prendra environ 4,5 ans d’immobilisation avant de sortir.

En 1994, Bruno Paillard achète ses premières vignes : 3 hectares de grands crus à Oger dans la Côte des Blancs. C’est le démarrage d’un remarquable vignoble qui s’étend aujourd’hui sur 32 hectares dont 12 en grands crus et fournit plus de la moitié des besoins de la Maison. Cet approvisionnement complète les achats de raisin effectués auprès de vignerons indépendants, fidèles partenaires, dans plus de 30 villages.

Jusqu’à aujourd’hui cette maison est l’une des plus récente créée en Champagne. Alors que la Champagne que l’on connaît est constitué de maisons centenaires et traditionnelles, cette nouvelle maison est dynamique, jeune et pleine d’espoir.

Vignobles de Champagne Bruno Paillard
Vignobles de Champagne Bruno Paillard

Les éléments fondateurs

Les éléments fondateurs de cette maison et de son approche sont la diversité de l’approvisionnement qui va permettre de créer de la complexité dans les vins (avec une forte proportion de Grands Crus), le temps de vieillissement sur lies qui sera définitivement plus long (30 mois Vs 15 mois), la création d’une réserve perpétuelle (principe de la Solara) qui a débuté en 1985, en ne gardant que les jus qualitatifs de la première presse et en travaillant avec des barriques pour plus de micro-oxygénation alors que dans les années 80 on ne faisait pas ça en Champagne.

De plus on inscrira la date de dégorgement sur les vins pour plus de transparence et on laissera le vin reposer de 5 à 6 mois après le dégorgement. On prenait alors Bruno Paillard pour un OVNI.

Afin de développer sa signature aromatique énormément d’essais de raisins, d’assemblages etc. ont été faits avant qu’il ne soit satisfait. On voulait des vins qui ne soient pas lourds, qu’ils soient fins, denses, texturés et qui soient créateurs de salive. Car l’origine du projet est de relier le vin à la table. Il faut que les 4 piliers soient en équilibre : sel, sucre, acide et amer.

Champagne Blanc de blancs Grand CRu Bruno Paillard
Champagne Blanc de blancs Grand CRu Bruno Paillard

La maison Bruno Paillard

Bureaux et chai Champagne Bruno Paillard
Bureaux et chai Champagne Bruno Paillard

La maison produit environ 350,000 bouteilles par an ce qui en fait une petite maison si on compare aux millions de bouteilles d’autres maisons plus prestigieuses.

En visitant les lieux de vinification ce qui étonne c’est le nombre de cuves qui permettent de vinifier séparément les diverses parcelles d’où sont issus les vins. Ceci permet ainsi de non seulement respecter leur terroir mais aussi de permettre des assemblages des plus précis. Ce sont les outils qui permettent de révéler la complexité des vins. Un peu comme les notes d’un piano alors qu’on compose quatre partitions multi-millésimées soient le Rosé extra brut, la Première Cuvée extra brut, le Blanc de blancs extra brut et le Dosage Zéro.

Chai, barriques et cuves Champagne Bruno Paillard
Chai, barriques et cuves Champagne Bruno Paillard

De plus on compte environ 450 barriques (qui ont au moins 15 vinifications) pour la micro-oxygénation du vin ce qui est passablement élevé pour une maison de cette taille. Environ de 20 à 30% de la production passe ainsi en barrique. On n’achète jamais de barriques neuves. Ces barriques apporteront cet assouplissement en bouche caractéristiques des vins de la maison ainsi qu’un coté étalé et épanoui, de la longueur et de la persistance aromatique.

Quant aux vignes, la maison produit elle-même maintenant environ les 2/3 de sa production à partir de ses 32 ha dont environ 40% sont en Grands Crus. Aucun herbicide ou pesticides ne sont utilisés et on privilégie la biodiversité (presque de l’agro foresterie) et des sols qui soient bien oxygénés. La maison est certifiée HVE niveau 3 le niveau le plus élevé de cette certification (Haute Valeur Environnementale).  Environ une trentaine de personnes travaillent pour la maison dont la moitié dans le vignoble. Les rendements sont de 65 he/ha ce qui selon la maison est relativement faible avec des vignes dont l’âge moyen est de 30 ans.

La vinification

Après le pressurage pneumatique des raisins on procède au pompage des jus dans diverses barriques et cuves inox avec les levures de la maison afin débuter la fermentation alcoolique et la conversion malolactique. Et par la suite on procède à l’assemblage incluant l’addition de la réserve perpétuelle (une des plus vieille de France). Une fois l’assemblage terminé on va tirer en bouteilles qui sont de formes spéciales dessinées par Bruno Paillard. Le cul de la bouteille est beaucoup plus large que les bouteilles régulières. Elles permettent d’étaler un peu plus les levures et donc apporter plus d’échange avec le vin ce qui ultimement crée des vins avec plus de profondeur et d’amplitude.

Chai Champagne Bruno Paillard - bouteilles claires
Chai Champagne Bruno Paillard – bouteilles claires

Ces bouteilles iront en cave de maturation. Contrairement à bien des caves en Champagne qui ont été creusées dans le sol, celles de Bruno Paillard se retrouvent dans un entrepôt à température contrôlée et dont les lumières sont au sodium afin d’éviter la maladie de la lumière. De plus la température est contrôlée à 10,5 C qui permet aux levures de continuer leur travail mais plus lentement. Au moment du tirage on y met un peu moins de sucre, un peu moins de levures dans la bouteille, à une température plus basse et en les gardant plus longtemps sur lies ce qui permet d’atteindre une belle texture d’effervescence hyper discrète mais d’une belle persistance.

Chai Champagne Bruno Paillard
Chai Champagne Bruno Paillard

Dans cet entrepôt, on y retrouve aussi la réserve perpétuelle de chacun des vins produits par la maison qui en général représente environ 30% de chaque bouteille de Champagne.

Quant aux vins, les proportions de chaque cépage ne varient pas tellement au niveau du cahier de charge de la maison. Cependant la provenance et le pourcentage des vins de réserve peuvent changer comme on a pu le voir avec le millésime 2021, année particulièrement difficile qui a donné un dur coup à ces réserves.

Le remuage est effectué par gyro palettes sauf pour quelques gros formats toujours faits à la main.

Chai Champagne Bruno Paillard
Chai Champagne Bruno Paillard

Et au bout de 3 ans on procède au dégorgement, à la liqueur de dosage/d’expédition  et à une période de repos de 6 mois pour les non millésimés et de 1,5 an pour les vins millésimés. Lors de notre visite on pouvait voir 2,1 millions de bouteilles soit en dormance/repos ou en période de vinification.

Une vraie histoire de patience de la vigne à la bouteille. Le consommateur recevra donc grâce entre autres à cette période de repos un vin vraiment prêt à boire. Le vin passera donc par une phase aromatique qui se sera plus pleinement déployée en bouteille et par la suite dans le verre.

Fait à noter cette philosophie de Bruno Paillard de visualiser chaque parcelle comme une note de musique, comme un élément qui élabore un profil aromatique presque comme un parfum se traduit en œuvres artistiques créés par divers artistes. Donc un vin élaboré à partir de la diversité de ses parcelles peut donner écho à l’épreuve d’un artiste créé à partir de la diversité  et la couleur d’une palette.

Chaque bouteille, chaque vin millésimé est ainsi traduit ici par l’impression d’un artiste.

Tableaux Champagne Bruno Paillard
Tableaux Champagne Bruno Paillard

La dégustation

Dégustation chez Champagne Bruno Paillard
Dégustation chez Champagne Bruno Paillard

Quel plaisir de déguster avec Pierre Jules Peyrat et Alice Paillard. Comme entrée en matière (c’était notre première rencontre avec des producteurs en champagne) on ne pouvait tomber mieux. Leur description étaient de la vraie poésie le tout agrémenté de commentaires et d’observations soutenus par une solide expertise et une passion palpable.

Quelques pépites glanées lors de notre dégustation :

Il faut savoir que les dégustations au niveau des assemblages ne se font qu’uniquement au nez et non pas en bouche en utilisant des verres INAO. Avec 450 vins il ne serait pas possible de procéder à l’assemblage.

Dégustation de vins clairs - photo Champagne Bruno Paillard
Dégustation de vins clairs – photo Champagne Bruno Paillard

J’ai été surpris de noter que la majorité des descriptions portaient surtout sur le nez du vin ce qui ne veut pas dire qu’on ne prête pas attention à ce qui se passe en bouche. On se serait senti comme dans une parfumerie. Possiblement une déformation professionnelle des dégustations de vins blancs lors de l’assemblage.

Quant à la dégustation des vins prêts pour consommation elle s’est faite avec des verres de la verrerie Lehmann (située à Reims, soufflé bouche) qui ressemblent beaucoup à des verres pour vins blancs.

En fait Bruno Paillard a fait faire par Lehmann un verre spécial pour leurs événements qui est en fait un verre à vin blanc. C’est un verre qui créé plus la notion de vin que d’un Champagne et c’est ce qui est souhaité. L’idée qu’un Champagne est un vin véhicule l’idée de le consommer tout au long d’un repas.

Verres de dégustation Lehmann - Champagne Bruno Paillard
Verres de dégustation Lehmann – Champagne Bruno Paillard

Trop de consommateurs considèrent le moment Champagne comme un moment unique alors qu’il devrait être comme un autre vin.

Donc la prochaine fois que vous ouvrirez un champagne servez le dans un verre à vin blanc.

De plus, il est préférable de ne pas faire tournoyer le champagne dans son verre. Il faut en fait laisser les bulles faire leur travail et les laisser s’exprimer les arômes et les saveurs. Alors qu’elles remontent à la surface elles entraînent avec elles le vin et ses composantes aromatiques et sont donc précurseurs d’arômes.

Enfin, il serait idéal de sortir la bouteille de champagne à 9C pour qu’elle se réchauffe  à 12C. Beaucoup trop de gens servent le champagne trop froid.

Bruno Paillard, Première Cuvée Extra Brut, Champagne rosé NM, 88,50$, cépages : Pinot noir (Riceys) 80%, Chardonnay 20%, sucre : 6,2 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 638494.

Bouteille de Bruno Paillard, Première Cuvée Extra Brut, Champagne rosé NM
Bruno Paillard, Première Cuvée Extra Brut, Champagne rosé NM

Il s’agit d’un rosé millésimé créé selon la règle de l’assemblage du Pinot Noir sous ses deux formes :
En Blanc : pressé rapidement, après séparation rapide des jus et des peaux, les moûts de Pinot Noir sont très clairs et sont vinifiés en blanc.
En Rouge : par une macération prolongée des jus sur les peaux, le Pinot Noir est vinifié en rouge, plus rarement en rosé.

Tout comme pour la Première Cuvée Extra Brut que les jus des premières presses sont conservés. On y ajoute 20% de vins de la réserve perpétuelle. Le tout est vieilli sur lies pendant 3 ans suivis de 5 mois minimum de repos après dégorgement. Fait à noter, 20% des vins qui le composent sont passés en barrique.

Notes de dégustation

On retrouve d’emblée un rosé un côté vivace et énergique qui provient de la dominance de Pinot Noir. Il se révèle sur des notes de groseilles ce qui lui apporte d’emblée quelques notes fraîches et légèrement acidulées. S’y conjuguent des arômes de framboises, de pêches blanches, de figues, de poivre blanc ainsi qu’un soupçon d’agrumes assez discret que révèle le Chardonnay.

En bouche les bulles fines, discrètes mais persistantes s’entremêlent avec les flaveurs de fruits rouges bien mûrs ainsi qu’avec une belle sensation de minéralité sur une tonalité crayeuse. C’est frais, élégant, tonique et d’une belle énergie.

Ce vin est disponible dans 65 succursales au moment d’écrire ces lignes.

Bruno Paillard, Première Cuvée Extra Brut, Champagne NM, 71,00$, cépages : Pinot Meunier (22%), Chardonnay (33%) et Pinot Noir (45%), sucre : 6,7 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 411595.

Bouteille de Bruno Paillard, Première Cuvée Extra Brut, Champagne NM
Bruno Paillard, Première Cuvée Extra Brut, Champagne NM

Ce vin phare est un des plus complexes de la maison. Il contient une petite partie de la réserve de 1985 qui est la base originelle de ce vin. La part variable est la proportion de la réserve perpétuelle qui le compose.

Ce vin est issu de plus de 30 crus issus des terroirs de la Champagne. On ne conserve que les jus de la première presse de Pinot Meunier (22%), Chardonnay (33%) et Pinot Noir (45%), dont une partie (20%) fait sa première fermentation en fût.

S’y ajoute une partie de la réserve perpétuelle composée de 25 millésimes assemblés depuis 1985 en proportion pouvant aller jusqu’à 50 %.


L’élevage est prolongé bien au-delà de la durée légale de 1,5 an soit pendant 3 ans sur lies suivis de 5 mois minimum de repos après dégorgement.

Notes de dégustation

Au premier nez on sent les notes de Chardonnay de la Côte des Blancs avec des arômes de fleurs blanches, de jasmin, de chèvrefeuille ainsi que quelques notes citronnées et de poires. S’immiscent des effluves de fruits noirs (groseille, la griotte et la framboise) apportées par le Pinot Noir.

La bouche est enveloppante, bien texturée et démontre une belle matière et la maturité du fruit avec de fines bulles discrètes et élégantes. De jolies flaveurs d’agrumes, d’amandes, de cerises, de figues et de mûres apportent une belle complexité aromatique. Belle amplitude avec un petit côté aérien et beaucoup de fraîcheur.

Ce vin est disponible sur SAQ.com. Arrivage fin avril dans les succursales de la SAQ.

Les Champagnes suivants ne sont malheureusement pas disponibles à la SAQ. Un jour peut-être…

Bruno Paillard, Cuvée 72, Champagne NM, cépages : Pinot Meunier, Pinot noir, Chardonnay, sucre : 6,0 g/l, alc. : 12.5%.

Bouteille de Bruno Paillard, Cuvée 72, Champagne NM
Bruno Paillard, Cuvée 72, Champagne NM

Le nom «Cuvée 72» vient de 36+36… soit 72 mois de maturation avant expédition. «Cuvée 72» est une variation sur le temps et le développement de la complexité de la «Première Cuvée». C’est en fait un exercise de patience et un voyage dans le temps.

Le message de ce vin est de rendre possible l’expérience gustative d’un vin qui aura un peu plus vieilli et ce afin de repousser les barrières des perceptions du champagne. Il faut savoir que le champagne est un vin blanc qui a subi une double fermentation en bouteille. Il peut donc bien vieillir avec le temps et développer de jolies notes tertiaires tout comme les vins blancs. Et les vins de Bruno Paillard présentent un excellent potentiel de vieillissement.

C’est vin c’est aussi la composition d’un solera de vins de réserve avec une vendange nouvelle dont on a sélectionné les jus de premières presses dont une partie (20%) ont leur première fermentation en fût. La base du vin dégusté est le millésime 2014 à laquelle on ajoute la réserve perpétuelle qui date de 1985.


Élevée trente-six mois sur lies, cette cuvée connaîtra trente-six mois de maturation supplémentaires dans les caves après son dégorgement. 36 + 36… Il s’agit évidemment d’un vin au profil plus oxydatif, mais doté d’une belle profondeur.

Notes de dégustation

Nous avons dégusté cette Cuvée côte à côte avec la Première Cuvée Extra Brut. D’emblé il est plus ouvert avec un profil aromatique plus large que le Première Cuvée. Il y a comme une tonalité crayeuse qui ressort ainsi que des notes de mûres, de fleurs blanches, d’agrumes et de mie de pain.

La bouche est d’une belle amplitude et soutenue par une acidité très fraîche et de jolies bulles toujours discrètes et persistantes. Des flaveurs de fruits noirs (groseilles) et de fruits secs s’amalgament à l’ensemble pour créer un vin ample et d’une longueur d’une persistance soutenue.

Bruno Paillard, Dosage Zéro, NM, cépages : Pinot Meunier 50%, Pinot Noir 25%, Chardonnay 25%. Dosage zéro.

Bouteille de Champagne Bruno Paillard, Dosage Zéro, NM
Champagne Bruno Paillard, Dosage Zéro, NM

‘’Avant ce vin nous ne faisions que des Extra Brut. Avec ce vin on veut dire haut et fort que le Dosage Zéro n’est pas un assemblage classique de la maison sans dosage. On ne cherche pas à faire un vin qui pourrait ultimement être marqué par l’acidité. La question était avec les sols que nous avons peut-on faire un Dosage Zéro qui soit équilibré, harmonieux, ouvert, plein et généreux?

On y travaille depuis l’an 2000 et depuis 2015 on a débuté le développement de la réserve perpétuelle pour ce vin. La base de ce vin est le millésime 2016 avec l’autre 50% provient de cette réserve ce qui est crucial pour obtenir ce côté ample et généreux’’. Alice Paillard

Ce vin est composé de plus de 30 crus issus des terroirs les plus nobles de la Champagne dont seuls les jus de première presse sont conservés et vinifiés pour la plupart en petits fûts de chêne.

L’assemblage est dominé par les terroirs du nord de la Montagne de Reims et des premiers kilomètres rive droite de la Vallée de Marne pour le Pinot Meunier qui dans cette cuvée D : Z est à l’honneur, puis interviennent à parts égales, Chardonnay et Pinot Noir.

L’élevage dure de 3 à 4 ans en bouteille « sur lies » suivis de 6 mois de repos après dégorgement.

Dosage : zéro

Disons le d’emblée, ce n’est pas un champagne pour faire des drinks ou à y ajouter des tranches de concombres ou de glace.

Notes de dégustation

Au nez on sent la maturité des fruits avec des notes de fruits noirs (groseille, mûres), d’épices douces (safran, muscade), de poivre et de gingembre frais. Quelques notes de fruits blancs, de notes toastées et d’amandes fraîches.

La bouche est surprenante pour un Dosage Zéro. Il est ample, généreux, ample, aérien, pas trop tendu avec une acidité bien contrôlée. La texture est étonnamment souple avec une belle cohérence entre le nez et la bouche. Très belle persistance. Quant à moi ce vin est un beau changement de paradigme face aux dosages zéro.

Bruno Paillard, Blanc de blancs, Grand Cru, NM, cépage : Chardonnay. Dosage : 5 g/l.

Bouteille de Champagne Bruno Paillard, Blanc de blancs, Grand Cru, NM
Champagne Bruno Paillard, Blanc de blancs, Grand Cru, NM

Ce vin est assemblé avec les jus de première presse de Chardonnay, provenant exclusivement des grands crus du cœur de la fameuse « Côte des Blancs ». Y sont ajoutés une part de vins de réserve pouvant aller jusqu’à 50%.

L’élevage est d’une durés de 4 ans sur lies suivis de 10 mois minimum de repos après dégorgement. Il faut savoir que la fermentation en bouteille de ce vin est moins puissante que pour un champagne classique.

Notes de dégustation

Au nez on sent déjà le côté salin, les embruns avec ce profil iodé, avec des notes d’agrumes, de pamplemousse, de fenouil frais, d’anis, de citrons verts et de mandarines.

La bouche est précise, crémeuse avec de belles bulles fines assez discrètes qui s’entremêlent à une superbe sensation de minéralité de facture crayeuse. Beaucoup d’énergie et doté d’une belle tension.

Bruno Paillard, Cuvée Nec Plus Ultra, Champagne 2008, cépages : Chardonnay 50 %, Pinot noir 50 %.

Bouteille de Bruno Paillard, Cuvée Nec Plus Ultra, Champagne 2008
Bruno Paillard, Cuvée Nec Plus Ultra, Champagne 2008

La mission de ce vin est de transmettre de génération en génération une année, un millésime particulier ‘’qu’on aura pas peur de boire dans 100 ans’’.

Il est composé que de Grands Crus, dans les meilleures années (1990, 1995, 1996, 2002, 2003, 2004, 2008) qui sont caractérisées par des raisins de grande qualité et en quantités suffisantes. Et heureusement, en Champagne les deux (qualité et quantité) vont souvent de pair.

Il est vinifié sous-bois qui permet une micro-oxygénation du vin et ainsi le préparer à l’avenir et de traverser le temps de façon très lente. Suit un vieillissement d’une durée de 10 ans.

Et pour survivre 100 ans on cherchera dans le vin une ampleur potentielle ainsi qu’une grande assise. Ce sont qui sont souvent très fermés. Il faut savoir que faire un tel vin comme le Nec Plus Ultra requiert 14 années de labeur.

Notes de dégustation

Belle couleur intense qui indique une belle densité. Au nez des arômes d’écorce d’orange confite, de gingembre frais, de miel, de bois de cèdre, de cacao, de safran et quelques notes mentholées.

En bouche beaucoup de croquant, de fraîcheur avec une petit côté salin, iodé et beaucoup d’énergie. Beaucoup de fraîcheur et longueur d’une persistance étonnante.

Agence Sélections Fréchette  –  dégustés chez Champagne Bruno Paillard avec Luc Marier, Alice Paillard et Pierre-Jules Peyrat.

Coup de Coeur que ce Royal Seyssel, Cuvée Privée 2017!

Bouteille de Royal Seyssel, Cuvée Privée, Brut, France, Savoie, Seyssel, vin mousseux bio, 2017
Royal Seyssel, Cuvée Privée, Brut, France, Savoie, Seyssel, vin mousseux bio, 2017

Royal Seyssel, Cuvée Privée, Brut, France, Savoie, Seyssel, vin mousseux bio, 2017, 28,10$, cépages : Mollette 75%, Altesse 25%, sucre : 9.4 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14146764

La particularité du Royal Seyssel réside dans la typicité et l’originalité. Composé des deux cépages emblématiques de Seyssel l’Altesse (« Roussette ») et la Molette, deux cépages dont vous n’avez certainement jamais entendu parler, ce vin est carrément unique au monde et crée véritablement une alternative aux mousseux, crémants ou autres vins effervescents souvent issus des mêmes cépages.

La Molette est un des vieux cépages français et est probablement l’ancêtre du cépage Gouais lequel on a toujours cru être le premier. Quant à l’Altesse son nom lui a été donné au XVe siècle. En 1434, Anne de Lusignan de Chypre épouse le duc Louis 1er de Savoie et apporte de son pays ce cépage.

Les vignes sont conduites en biodynamie ce qui selon M. Lambert exprime le mieux la spécificité du terroir celui-ci n’étant pas assujetti à l’impact négatif des produits phytosanitaires.

La vinification est effectuée en amphores selon la double fermentation et le temps de prise mousse (vieillissement sur lattes) est d’une durée de 36 à 45 mois de prise de mousse. Selon M. Lambert, ce long temps de vieillissement a pour impact des bulles très fines et des plus persistantes.

Vinification du Royal Seyssel
Vinification du Royal Seyssel

Vous verrez lors de votre dégustation que les bulles ne s’effondrent pas. Certaines des cuvées vont jusqu’à un temps de vieillissement de 10 ans. Il faut savoir que pour les Champagnes non millésimés, ce temps sur lattes est de 15 mois et pour les Crémants de neuf mois.

La proportion de liqueur de dosage (qu’il fait lui-même) n’est que de .6 g pour un maximum de sucre résiduel de 6g/l ce qui est pratiquement un non dosé. Malgré ce fait, ce mousseux demeure d’un beau velouté. Beaucoup de vins mousseux perdent ce côté velouté lorsque les niveaux de sucre sont bas.

De plus, M. Lambert ne fait que des vins millésimés donc pas d’utilisation de vins de réserve comme le font bon nombre de maisons champenoises.

Et les résultats ne se sont pas fait attendre : Médaille d’Argent au Concours des Meilleurs Effervescents du Monde 2012 et Médaille d’Or au Concours Général Agricole de Paris. Quant à moi lors du salon Raspipav je l’avais nommé rien de moins que le vin du salon!

Notes de dégustation

Ce vin mousseux se révèle sur des notes éclatantes de fruits jaunes (abricots), de notes florales ainsi qu’un soupçon de fruits blancs et d’agrumes. La bouche est très fraîche et crémeuse fruit de ce long vieillissement sur lattes qui donne des bulles d’une belle finesse et d’une persistance étonnante.

Très beau rappel des flaveurs perçues au nez auxquelles s’ajoute une belle perception de minéralité qui lui procure une dimension bien droite. C’est élégant et savoureux sans aucune trace d’amertume. Définitivement un vin mousseux à acheter. On pourrait l’appeler le Champagne Royal!

Agence Benedictus – échantillon

Domaine Gérard Lambert

Domaine Gérard Lambert: Gérard Lambert, chai et vignobles
Domaine Gérard Lambert: Gérard Lambert, chai et vignobles

C’est en 1930 que « Les Caves de Seyssel » ont été fondées. Reprise en 1988 par Gérard Lambert et son épouse, ils se sont mis à vouloir renouveler cette appellation qui avait perdu de son lustre au fil des ans. En fait il faut savoir que c’est en 1856 qu’on a produit la première cuvée de ce vin mousseux selon la méthode Champenoise. On l’appelait alors Champagne de Seyssel. Et c’était le vin préféré de la royauté incluant celles de Savoie bien entendu. On l’a donc appelé ainsi en 1901 en reconnaissance de cette royauté.

Mais ce vin a bien failli disparaître et Gérard Lambert s’est mis dans la tête il y a 12 ans de remettre ces vins de l’avant. Le site de production de ce vin en est même venu à fermer en 2007 ce qui a affecté bon nombre de vignerons.

La Cave Lambert est un petit domaine de 4 ha avec plusieurs cuvées, spécialisé dans l’élaboration de vins de Seyssel en méthode traditionnelle, mais qui offre également une large gamme de vins de Seyssel et de Savoie. 

La Savoie

Carte viticole La Savoie: www.winefolly.com
Carte viticole La Savoie: www.winefolly.com

La Savoie c’est 3 AOC régionales (Savoie, Roussette de Savoie et Seyssel) et 20 dénominations géographiques réparties sur 2,100 ha situés à l’est entre le Beaujolais et la Côte du Rhône septentrionale.

On y élabore surtout des vins blancs 70%, des vins rouges 20%, des vins rosés 6% et des mousseux 4%. On y a droit à une vingtaine de cépages dont des méconnus tels l’Altesse, la Mondeuse blanche, le Gringet, la Jacquère, la Molette.

Seyssel, une des premières appellations contrôlées (1942) de France se situe en Basse Savoie à 100km du Mont Blanc sur les deux rives du Rhône, entre 200 et 400 mètres d’altitude. Les vignes de la région ont un passé lointain alors que Pline l’Ancien mentionnait dans ses écrits la présence de vignes il y a environ 2,000 ans.

Des bulles rosées bio vraiment délicieuses! Vendange Meryem

Bouteille de Vendange Meryem, Méthode Ancestrale, Doux, France, AOC Bugey Cerdon, vin mousseux bio
Vendange Meryem, Méthode Ancestrale, Doux, France, AOC Bugey Cerdon, vin mousseux bio

Vendange Meryem, Méthode Ancestrale, Doux, France, AOC Bugey Cerdon, vin mousseux bio, 25,15$, cépages : Gamay 95 %, Poulsard 5 %, sucre : 65 g/l, a lc. : 8%, code SAQ : 14748466.

Ce ‘’méthode ancestrale’’ bio provient de sols argilo-calcaires et de vignes de 30 ans d’âge en moyenne. 32% de l’appellation est en bio ou en conversion ce qui en fait une des appellations les plus bio en France.

La fermentation est effectuée en cuves thermorégulées avec des levures indigènes.
La prise de mousse est selon la méthode ancestrale avec fermentation spontanée en bouteille.

Carte viticole Buguey
Carte viticole Buguey

Notes de dégustation

Délicieusement aromatique sur des notes éclatantes de cerises fraîches, de pommes, de canneberges et de notes florales.

En bouche la texture est presque onctueuse tout en contraste avec une acidité très fraîche qui vient équilibrer/atténuer cette sensation de sucrosité.

Des flaveurs étincelantes de fruits rouges, de cerises et de canneberges créent un profil des plus goûteux et savoureux. Passablement de matière avec un beau volume en bouche sur une finale bien persistante et fruitée à souhait.

À boire assez frais (6 degrés) à l’apéritif ou avec un dessert dont une tarte aux fruits rouges. Mettons qu’il a fait l’unanimité!

Agence Importations BMT – échantillon

Domaine Gérald Dubreuil

Domaine Gérard Dubreuil: chai et vignobles
Domaine Gérard Dubreuil: chai et vignobles

Depuis plusieurs générations, la famille Dubreuil cultive la vigne sur 7 ha de vignes dans les pentes escarpées du petit vignoble de Cerdon situé dans le département de l’Ain (France) entre Lyon et Genève. Le Bugey est un petit vignoble de 500 hectares environ. Il est voisin du vignoble de Savoie.

Depuis 2016 on convertit progressivement l’exploitation vers la culture biologique. L’entretien du sol se fait mécaniquement. On engazonne un rang sur 2. Entre les ceps de vigne, le sol est travaillé avec un intercep.

Les insecticides ne sont plus utilisés depuis de nombreuses années. On privilégie l’équilibre naturel des différents insectes et ravageurs de la vigne.

Page 1 of 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén