Catégorie : $20.01 à $25.00 Page 1 of 3

Un beau rosé de bouffe des Côtes de Provence!!

Villa Chavin, France, Côtes de Provence, Vin Rosé, Bio, $23.40, cépages : Grenache 30%, Cinsault 30%, Cabernet-Sauvignon 25%, Syrah 15%, sucre : 1.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14408681.

Villa Chavin, France, Côtes de Provence, Vin Rosé, Bio

Le nez de ce vin se laisse découvrir sur des arômes de fruits rouges, un soupçon d’agrumes et une perception de minéralité comme des odeurs de pierre mouillée. La texture en bouche est bien veloutée, l’acidité est tout d’abord équilibrée puis prend plus de place au fur et à mesure qu’on déguste le vin. C’est cette perception de minéralité qui domine avec ces flaveurs d’agrumes et de fruits rouges. La finale est rafraîchissante et se prolonge sur une légère amertume et une trame acidulée.

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer et une paella.

VinsFins l’Agence – échantillon

Domaines Pierre Chavin

Pierre Chavin, propriétaire-vigneron d’un domaine en agriculture biologique dans le Sud de la France, est expert dans l’art de l’assemblage et la vinification pour son approche respectueuse de l’environnement et du bien-être consommateur.

Domaines Pierre Chavin est une maison créatrice de vins présente sur l’ensemble des grands terroirs français : Bordeaux, Bourgogne, Languedoc, Loire etc.  Cette maison est résolument axée sur le marketing et le développement de vins selon les besoins de différents de segments de consommateurs. La maison Pierre Chavin imagine et dessine des créations destinées à la fois à la haute couture et au « prêt-à-consommer » répondant avec élégance et simplicité aux goûts de consommateurs à l’échelle mondiale.

Vignoble Pierre Chavin



On fête le retour du soleil, de la chaleur et du début du déconfinement avec ce Bonterra, rosé bio, 2018!!

Bonterra, vin rosé bio, Californie, Mendocino, $20.95, 2018, cépages : Grenache 23%, Syrah 19%, Zinfandel 12%, autres cépages : 46%, sucre : 2.4 g/l, alc. :13%, code SAQ : 14408664

Bonterra c’est l’épitome de l’agriculture en biodynamie qui est une philosophie en totale harmonie avec l’environnement. En fait la biodynamie fonde ses principes sur le fait qu’on ne doit pas considérer uniquement que la plante que l’on cultive mais tout son organisme environnant comme faisant partie d’une seule et unique entité (plante, terre, faune). 

Vignobles Bonterra

Ce vin rend bien les bienfaits des soins et du respect qu’on lui a apporté.

Faites le plein d’arômes de melon d’eau, de pêches et de fruits rouges. La bouche est goûteuse, bien structurée et dotée d’une acidité presque vive. Elle dégage une belle sensation de minéralité et est composée de flaveurs de noyaux de pêches avec un soupçon de barbe à papa. Très belle longueur assez persistante avec une finale sur une légère amertume.

Agence Escalade – échantillon

Vignobles Bonterra

Carte du Comté de Mendocino

Le Rosé Pétale de Rose de Régine Sumeire. Toujours un incontournable!

Pétale de Rose, Château la Tour de l’Évêque, Côtes de Provence, vin rosé bio, 2019, $20.80, cépages :   Cinsault 43%, Grenache 38%, Syrah 13%, Mourvèdre 3%, Sémillon 1.5%, autres 1.5%, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 425496.

Tout d’abord sa belle bouteille bien distinctive longiligne et légèrement carrée vers le goulot. Sa couleur d’une couleur légèrement rosé clair comme son nom l’indique. Au nez se dégagent de beaux effluves bien aromatiques de fruits rouges (framboises et fraises), de pêches ainsi que quelques notes florales et un soupçon de notes fumées.

En bouche la texture est bien veloutée (c’est un rosé bien sec avec seulement 2.0 g/l de sucre résiduel) avec une tension bien présente le tout encadré par une belle structure. Les flaveurs d’agrumes ainsi que de zeste d’orange et de notes d’épices douces créent un profil aromatique des plus savoureux. C’est tout en équilibre avec une finale assez persistante et une légère amertume bien rafraîchissante. Un de mes coups de cœur année après année!! Une valeur sûre!

Bien que ce soit un rosé de bouffe, il sera bien de mise en apéritif. Vous ferez de beaux accords avec des charcuteries, saucisses, salades d’été, poissons, paella et brochettes de porc.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Château La Tour de l’Évêque

Château La Tour de l’Évêque

La famille Sumeire, propriétaire depuis 1933 de Font-Freye, acquiert en 1958 ce grand domaine proche de Pierrefeu dans le Var. Naguère de vocation ecclésiastique et résidence d’été des évêques de Toulon, celui-ci offre la particularité de porter deux noms : Château La Tour de l’Evêque et Château La Tour Sainte Anne. 

Régine Sumeire fille de Roger Sumeire assure la continuité du travail familial qui a débuté en 1922 avec son premier domaine La Grande Bastide. Fin 2010 a débuté un gros chantier d’agrandissement du chai et des locaux d’embouteillage et de stockage selon les principes de gravité. En 2011 Régine Sumeire fait construire une nouvelle cave sur plusieurs niveaux pour respecter le principe de vinification par gravité. Cette nouvelle cave permet entre autres l’utilisation de nouveaux pressoirs hydrauliques Coquard horizontaux de nouvelle génération.

Vignoble Château La Tour de l’Évêque

La philosophie de la famille est le résultat d’une longue tradition familiale de qualité et de savoir-faire en culture biologique sans désherbants chimiques. Le travail du sol se fait par labours, sans herbicides. On utilise des infusions et préparations biodynamiques sur certaines parcelles, complétées par des traitements très raisonnés de cuivre et de soufre.

« Nos pratiques: agriculture biologique, pratiques biodynamiques, labour au cheval, vendanges manuelles, tri à la vigne, sélection massale »

Les vendanges sont manuelles en bacs. Celle-ci est essentielle dans l’élaboration des vins puisque les rosés et les blancs sont pressés en grappes entières.

Un jour Régine Sumeire a eu envie d’un vin plus pâle que les autres. Pour cela, elle eut l’idée de vinifier des raisins rouges de grenache en grains entiers dans un pressoir hydraulique de type champenois. Le moût qui coulait du pressoir avait une très belle couleur. La longueur en bouche était tout de suite perceptible, la différence notable. Ainsi naquit en 1985 le « Pétale de Rose », le premier des rosés clairs de Provence, au Château Barbeyrolles. Cette méthode de vinification fut ensuite utilisée au Château de la Tour de l’Evêque pour produire la cuvée du même nom.

Et pourquoi pas un rosé de bouffe?

Grand Ferrage, Mathilde Chapoutier, Côtes de Provence, 2018, vin rosé, $20.75, cépages : Grenache 65%, Syrah 20%, Cinsault 10%, Rolle 5%, sucre : 1.3 g/l, code SAQ : 13963463.

Boire du rosé tout au long de l’année! Eh pourquoi pas? Surtout celui-ci qui est un vrai rosé de bouffe de par sa structure et son profil aromatique. Son assemblage hétéroclite incluant entre autres, la Syrah et la Rolle lui apporte des arômes de pêches, de fraises, de fruits exotiques ainsi qu’un soupçon d’épices douces. C’est sa structure ainsi qu’une belle sensation de minéralité qui le distinguent.  L’ensemble est supporté par une acidité bien fraîche et les flaveurs de fruits bien frais qui s’harmonisent avec le tout de façon éclatante.

Vous ferez de beaux accords avec des plats méditerranéens, tajine d’agneau, carpaccio de bœuf et tartare de saumon.

Agence Divine Sélection – échantillon

Les vins de Provence – Le goût du Style !!

Véritable phénomène de croissance dans le monde du vin, les ventes des vins de Provence sur une base internationale ont cru de 30% dans les 15 dernières années et représentent 5% des ventes de vin dans le monde. De plus on s’attend à ce que cette demande augmente de 50% dans les 15 à 20 prochaines années.

Mais qu’y a t-il donc à savoir sur ces vins de Provence?

Sources: présentation d’Élyse Lambert, site: vinsdeprovence.com, matériel promotionnel.

Ces vins répondent à des changements de société et à ses besoins. On a envie de plus en plus de découverte, de convivialité et d’originalité. De plus on note une augmentation de la cuisine ethnique et décontractée et ces vins s’accordent parfaitement avec ce type de mets et ce style de cuisine.

Véritable spécialité de la région qui représente 90% de la production alors que les vins rouges représentent que 6% et les blancs 4%. Ceci implique qu’on dédie pratiquement tous les efforts de qualité et de développement technologiques vers ces vins rosés.

Les vins bio ont la cote et les vins de Provence sont toutes proportions gardées surdéveloppés quant à ce développement. Par exemple en France 9% des vins sont bio alors que 19% des vins de Provence le sont.

Le vignoble des Vins de Provence, le plus ancien de France, s’étend, entre la Méditerranée et les Alpes, sur près de 200 km de long à travers les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes.

Descendant jusqu’à la mer depuis les beaux massifs provençaux, dont la Sainte-Victoire, la Sainte-Baume, les Maures ou l’Estérel, le vignoble, étagé sur plusieurs niveaux d’altitude, 6) recouvre de grands ensembles géologiques.

Le vignoble est à la fois chaud, ensoleillé, avec plus de 250 jours de soleil par an, et très sec. Le vent aussi est très présent, ou plutôt les vents, entrées maritimes ou vents venus du nord comme le célèbre Mistral qui apporte une appréciable fraîcheur.

Les Vins de Provence sont produits selon des règles d’assemblage, inscrites dans le cahier des charges de ses trois appellations. La palette comprend quinze cépages, dont plusieurs cépages provençaux emblématiques  : Les cépages blancs : grenache blanc, clairette, bourboulenc, rolle, sauvignon blanc, sémillon, ugni blanc. Les cépages rouges : cabernet sauvignon, carignan, cinsault, counoise, grenache, mourvèdre, syrah, tibouren. Le grenache et le cinsault représentent environ 50% des cépages utilisés.

Les appellations : 3 appellations majeures composent cette région : Côtes de Provence (1977 et 71% du volume), Coteaux d’Aix-en Provence (1985 et 18% du volume) et Coteaux Varois en Provence (1993 et 11% du volume). L’appellation Côtes de Provence se subdivise en 3 dénominations de terroir soient : Sainte-Victoire, Fréjus, La Londe et Pierrefeu.

Deux principales méthodes de vinification sont utilisées soient  par le pressurage direct qui donne une couleur plus claire et limpide et par macération pelliculaire qui donne une couleur plus soutenue. Les vins de Provence sont en général bien secs avec 4 grammes de sucre résiduel ou moins.

Et que dire de la diversité des arômes en passant par les agrumes, les notes florales, de fruits rouges et jaunes, de plantes et d’épices.

Les couleurs: dans l’ordre de préférence des consommateurs : Pêche, Melon, Mangue, Pomelo, Mandarine et Groseille sont les noms des 6 principales couleurs des vins rosés élaborés en Provence.

La dégustation

Nous avons dégusté 10 de ces vins regroupés selon quatre caractéristiques de climat soient : Mistral, Colline, Mer et Chaleur. Une présentation des vins de Provence a été faite par nulle autre qu’Élyse Lambert, personalité bien connue du monde vinicole. Cet événement a été mis sur pied par Sopexa et le Conseil Interprofessionnel des vins de Provence.

Mistral

Domaine Les Béates, Les Béatines, Côteaux d’Aix-en-Provence, vin bio, 2018, $21.55, sucre : 1.4 g/l, code SAQ : 11232261.

Agence LaQV

Mon préféré cette année et l’année dernière! De belles notes florales et de fruits rouges. Ce sont son côté aromatique tout en finesse et son équilibre qui me plaisent dans ce vin.


Domaine Les Béates, Les Béatines, Côteaux d’Aix-en-Provence, vin bio, 2018

Caves d’Esclans, Whispering Angel, Côtes de Provence, 2018, $26.90, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 11416984.

Agence LBV International

Sur des notes de fruits rouges et des notes florales. Ce qui le distingue ce sont son moelleux un peu ferme et bien droit, sa structure et sa longueur en bouche. Un véritable rosé de bouffe.


Caves d’Esclans, Whispering Angel, Côtes de Provence, 2018

Colline

Font Freye, La Gordonne, Côtes de Provence, 2018, $16.95, sucre : 1.4 g/l, code SAQ : 13384832.

Agence Charton Hobbs

Sur des notes légèrement herbacées, des notes de fruits rouges assez discrètes et d’agrumes. Le moelleux est un peu ferme et bien droit, belle sensation de minéralité avec un peu d’amertume en fin de bouche.


Font Freye, La Gordonne, Côtes de Provence, 2018

Miraval, Jolie, Pitt et Perrin, Côtes de Provence, 2018, $22.55, sucre : 1.8 g/l, code SAQ : 12296988.

Agence Charton Hobbs

Le vin rosé des stars dont le vignoble est la propriété d’Angelina Jolie et Brad Pitts. Le vin est vinifié par la famille Perrin. J’aime bien ce vin des plus charmeur avec ses notes florales, son équilibre et sa longueur en bouche. Belle sensation de minéralité en fin de bouche.


Miraval, Jolie, Pitts et Perrin, Côtes de Provence, 2018

Léoube, Love by Léoube, Côtes de Provence, 2018, vin bio, $27.15, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 13711901.

Agence Bambara Sélections

Un autre que j’ai bien aimé! Son côté aromatique, ses notes de fruits rouges et de pêches assez intenses et son niveau d’acidité bien rafraîchissant sont des plus invitants.


Léoube, Love by Léoube, Côtes de Provence, 2018

Mer

Château La Tour de l’Évêque, Pétale de Rose, Côtes de Provence, 2018, vin bio, $20.60, sucre : 1.3 g/l, code SAQ : 425496.

Agence Charton Hobbs

Un Classique que ce vin! Toujours parmi les meilleurs année après année car Mme Sumeire utilise une grande variété de cépages qui lui permet d’offrir une stabilité de goût. Sur des notes de fruits rouges, des notes florales et quelques notes d’épices douces comme sur l’anis. Superbe équilibre et bien goûteux!


Château La Tour de l’Évêque, Pétale de Rose, Côtes de Provence, 2018

Mirabeau en Provence, Classic, Côtes de Provence, 2018, $19.95, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13206121.

Agence Vintage et Ass.

Un peu moins aromatique et il n’en est pas moins bon. Bien satisfaisant avec ses notes de fruits rouges son acidité assez relevée et son bel équilibre.


Mirabeau en Provence, Classic, Côtes de Provence, 2018

Château La Lieue, Coteaux Varois en Provence, 2018, vin bio, $18.35, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 11687021.

Agence Balthazard

Bien aromatique sur des fruits rouges et des notes florales. La texture est très veloutée, beaucoup d’équilibre et une acidité assez relevée. Des plus rafraîchissant!


Château La Lieue, Coteaux Varois en Provence, 2018

Chaleur

Château d’Astros, Vieux Château d’Astros, Côtes de Provence, 2018, $18.35, sucre : 1.9 g/l, code SAQ : 10790843.

Agence Sélections Fréchette

Un de mes préférés! Une vraie gourmandise avec son équilibre, ses notes de fruits rouges et florales assez intenses et son impression de sucrosité.


Château d’Astros, Vieux Château d’Astros, Côtes de Provence, 2018

Famille Quiot, Domaine Houchart, Côtes de Provence, 2018, $19.05, sucre : 4.1 g/l, code SAQ : 11686503.

Agence Univins

Ma première impression est cette belle sensation de minéralité, d’un vin bien droit, véritable vin de bouffe. Bel équilibre sur des notes d’agrumes de fruits rouges et de notes florales.


Famille Quiot, Domaine Houchart, Côtes de Provence, 2018

Page 1 of 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén