fbpx

Catégorie : États-Unis Page 1 of 4

Six vins rouges sous la barre des 20$ pour terminer l’année en beauté!

Le Grand Ballon, Gamay de Loire, Thierry Delaunay, 2019, 13,90$, cépage : Gamay 100%, sucre : 1.8 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 13993013.

Ce vin libère au nez des effluves de cerises, de mûres ainsi que d’épices douces. En bouche on est accueilli par des flaveurs de fruits noirs, de cerises noires, de noyaux de cerises et d’épices douces. Les tannins sont gouleyants et l’ensemble est juteux, d’une belle fraîcheur sur une belle finale fruitée. Véritablement un vin gourmand.

Vous ferez de beaux accords avec charcuteries, volailles grillées, cochonnailles ainsi que les terrines et les pâtés.

Agence Importations BMT – échantillon

Joel Delaunay

Le domaine familial depuis 5 générations se situe à proximité du célèbre Château de Chenonceau, à l’est de Tours sur la commune de Pouillé (41). Fiers de nos 37 hectares en appellation Touraine et Touraine Chenonceaux, notre vignoble familial orne de ses lignes verdoyantes les coteaux qui bordent le Cher.

Il offre un point de vue exceptionnel sur cette belle vallée du Cher et s’inscrit sur la route des vins du Val de Loire, étape touristique semée de villages vignerons, de châteaux royaux et de paysages naturels préservés.

L’encépagement du Domaine est pour 2/3 en Sauvignon blanc, cépage phare de l’appellation Touraine. En complément : les cépages Gamay, Cabernet Franc et Côt (ou Malbec) pour l’élaboration des vins rouges, Pineau d’Aunis pour le rosé d’assemblage (avec le Gamay).

Little James’ Basket Press, Solera, Château de Saint Cosme, Jeune Solera, 15,90$, cépage : Grenache 100%, sucre : 2.1 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 13958277.

Il s’agit d’une belle petite histoire entourant cette cuvée. Le propriétaire Louis Barruol, en l’honneur de la naissance de son fils unique, a décidé de créer une cuvée spéciale, avec une approche plus moderne avec une technique ancienne, celle de la solera qu’on retrouve surtout pour l’élaboration du Xéres.

Il s’agit d’un vin multi-millésimes de 1999 à 2019 et est une ode au cépage Grenache. Le vin est issu d’un assemblage de vins produits depuis 1999. La vinification et l’élevage sont faits en cuve en béton.

Son fils évidemment s’appelle James et tous les dessins qu’on retrouve sur la bouteille sont des oeuvres de son jeune fils.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et disons que j’ai été charmé par les arômes et saveurs de ce vin. Ce qui étonne c’est la profondeur des arômes perçus au nez comme les prunes, les cerises noires avec comme un soupçon de butterscotch et de menthe. En bouche ça ressemble à un Porto avec des flaveurs quelque peu oxydées, de prunes et d’épices douces. Les tannins sont charpentés et charnus et créent une belle impression de volume et d’amplitude que j’ai beaucoup aimé. C’est pas mal goûteux et d’une longueur surprenante.

Vous ferez de beaux accords avec des côtes levées, des plats mijotés longtemps ainsi que les plats typiques du Temps de Fêtes.

Agence Sélections Oeno – échantillon

Château de Saint Cosme

Vignoble Saint Cosme

Acquise en 1490, la propriété a vu se succéder 15 générations de vignerons. Elle comprend 22 has de vieilles vignes d’une moyenne d’âge de 60 ans. Elles donnent de petits rendements.

Le terroir de Saint Cosme est une mosaïque géologique liée au grand bouleversement des Dentelles de Montmirail. Saint Cosme se situe exactement au point de croisement de deux failles géologiques, dans un microclimat froid et tardif : l’équilibre, la fraîcheur et la finesse caractérisent les vins.

Château des Charmes Pinot Noir, Ontario, Niagara-On-The-Lake, 2018, 16,95$, sucre : 1.5 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 10745495.

Bien que ce vin a été élevé pendant neuf mois en barriques de chêne français on en sent aucune de boisé preuve qu’on a judicieusement utilisé le bois.

Ce vin se révèle sur des arômes bien frais de cerises, de canneberges, de framboises ainsi qu’un soupçon de sous-bois. La bouche est dominée par les flaveurs de cerises sûrettes, de noyaux de cerises ainsi qu’une touche de notes ‘’terreuses’’ et de sous-bois. Beaucoup de fraîcheur et d’équilibre le tout supporté par des tannins gouleyants. C’est beau, très bien fait, d’une belle fraîcheur et bien typé Pinot Noir.

Vous ferez de beaux accords avec des charcuteries, des pâtés, de la choucroute, du boudin blanc, du saumon grillé et du thon.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Château des Charmes

Vignoble Château des Charmes

Château des Charmes a été fondé en 1978 par Paul Bosc, cinquième génération de viticulteurs français. À son arrivée dans la région de Niagara dans les années soixante avec sa jeune famille, Paul savait déjà que la seule façon de garantir la qualité du vin était de planter ses propres vignes. Aujourd’hui encore, ils continuent à élaborer des vins issus exclusivement de raisins des leurs vignobles.  

Henry Marionnet, Domaine de La Charmoise, Val de Loire, Touraine, 2019, 17,95$, (nouvel habillage) cépage : Gamay 100%, sucre : 1.7 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 329532.

Nouvel habillage

J’ai un parti pris pour cet excellent producteur que j’ai eu le plaisir de rencontrer chez lui en Touraine. J’apprécie sa philosophie et sa vision de la viti-viniculture. D’ailleurs il a été reconnu comme producteur de l’année 2019 par Bettane + Dessauve!

Et tout ceci se reflète dans ce très beau Gamay qui exhale des notes de fruits purs et frais. Des arômes de cerises, de framboises, de kirsch ainsi que des notes florales qui déjà mettent ce vin dans une classe à part. En bouche c’est la fête!! Les flaveurs intenses de cerises, de noyaux de cerise et de mûres s’en donnent à cœur joie. Les tannins charpentés apportent une jolie structure à cet ensemble éclatant. La finale est particulièrement fruitée et jouissive. Un coup de cœur!!

Vous ferez de beaux accords avec du boudin noir, des côtelettes de cochon de lait et des côtes de veau.

VinsFins l’Agence – échantillon

Domaine de la Charmoise

Domaine de la Charmoise

Le Domaine est situé à Soings-en-Sologne à environ une heure de Tours dans la superbe Vallée de la Loire. Henry Marionnet en a fait l’acquisition dans le milieu des années 50 et l’a complètement replanté et agrandi entre 1967 et 1978. La surface globale est aujourd’hui de 60 hectares pour une production de 400.000 bouteilles.

La cave est entièrement équipée en cuves inox. Les vinifications réalisées au Domaine de la Charmoise sont toutes « spéciales » et différentes des méthodes classiques ; ce qui confère aux vins qui en sont issus des qualités et des propriétés tout à fait originales.

Le Domaine de la Charmoise est en très grande majorité planté de Gamay noir à jus blanc pour les vins rouges et de Sauvignon pour les vins blancs.

Le Gamay noir à jus blanc couvre une surface de 33 hectares. Les vignes de sélection massale ont été plantées entre 1967 et 1978. Les rendements moyens sont d’environ 55 hl/ha.

Luigi Righetti, Campolieti, Italie, Vénétie, Valpolicella Ripasso Classico Superiore, 18,25$, sucre : 4.7 g/l, alc. : 13.5%, cépages : Corvina 75 %, Rondinella 20 %, Autre (s) cépage (s) 5 %, code SAQ : 964569.

Ce vin est un assemblage traditionnel de corvina, rondinelle et molinara, qui ont subi une seconde fermentation avec le moût de la fermentation de l’Amarone qui est ajouté à la fermentation du Ripasso. Ce processus donne au Valpolicella une structure et des saveurs additionnelles. Par la suite, le Campolieti vieillit de 12 à 14 mois en barriques françaises et en foudre de chêne de 20hl.

On découvre ce vin sur des notes d’épices, de mûres, de torréfaction, de tabac et de cerises. La bouche est particulièrement goûteuse avec des flaveurs de cerises confiturées, de vanille, d’épices ainsi que quelques notes boisées. Les tannins sont charpentés et charnus et apportent une sensation d’amplitude et une longueur appréciable.

Vous ferez de beaux accords avec des plats bien goûteux et typiquement italiens tels l’osso bucco ou côtelettes d’agneau au pesto.

Agence Sélections Oeno – échantillon

Luigi Righetti

Vignoble Luigi Righetti

Les vignobles de la famille Righetti sont situés à Valgatara, à la périphérie de Marano, au cœur de la région viticole de Valpolicella. La cave d’origine a été construite en 1909 par Angelo Righetti.

La dernière et la plus grande cave à vin a été construite en 1997 et se trouve à 6 mètres sous le niveau du sol et abrite l’Amarone Classico dans de grands fûts de chêne, l’Amarone Classico Capitel de Roari ainsi que le Valpolicella Classico Superiore Ripasso.

Château St-Jean, Cabernet-Sauvignon, Californie, 2018, 19,45$, sucre : 4.1 g/l, alc. : 13.8%, code SAQ : 10967397.

Les raisins proviennent de la côte nord de Sonoma ainsi que de la côte centrale de Paso Robles et de Santa Barbara. Le vin a vieilli 8 mois en fûts de chêne français et américain.

Vous découvrirez ce vin sur des effluves de cerises rouges et noires, de mûres, de tabac, de thé, d’épices, de notes herbacées (piments verts) et d’eucalyptus. La bouche est d’une belle amplitude et toute en finesse avec des flaveurs qui rappellent celles perçues au nez. Les tannins charpentés et ronds apportent ce qu’il faut de structure sans dominer le vin. Très beau vin de Californie sous la barre des 20$ ce qui est chose rare!!

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées, des viandes de gibier et d’agneau.

Agence Mark Anthony – échantillon

Château St-Jean

Château St-Jean

Château Saint-Jean est un vignoble pionnier dans le Comté de Sonoma depuis 1975. Fondé en 1973, le Château Saint-Jean a été conçu comme un véritable domaine viticole de style européen, où les vins de chaque parcelle étaient séparés pour capturer pleinement le caractère individuel de chaque site.

Le vignoble de St. Jean Estate entoure la cave de Kenwood, en Californie. La propriété se compose de 270 acres avec plus de 93 acres plantés à flanc de coteau et de fond de vallée de plusieurs variétés, dont le cabernet sauvignon, le cabernet franc, le malbec, le merlot, le petit verdot, le viognier et le gewurztraminer.

Une dégustation des vins du vignoble To Kalon de Robert Mondavi, quelle expérience!

Vignoble To Kalon, Robert Mondavi

J’ai vécu tout récemment comme une sorte de changement de paradigme quant aux vins californiens. Je m’explique. Depuis un certain temps j’ai comme l’impression que le goût des vins californiens s’est concentré autour d’un profil aromatique homogène, comme s’ils étaient bâtis sur le même moule. Bien sûr il y a des exceptions et je parle ici d’une impression d’ensemble.  

Lors d’un événement mis sur pied par les Vins Arterra (Vignoble To Kalon sur la route) pour le compte de la maison Robert Mondavi, nous avons goûté à des vins qui font exception à cette perception dont je vous ai parlé. Disons d’emblée que cette maison fait partie des plus qualitatives de la Californie et qu’elle a les moyens de ses ambitions, ce qui lui permet de faire des vins particulièrement réussis. Disons qu’en tant que consommateur il faut aussi avoir les moyens de se les payer.

Dégustation Vignoble To kalon, Robert Mondavi

‘’Le Vignoble To Kalon sur la route’’

To Kalon c’est cet ensemble de parcelles des plus qualitatives situées dans Napa Valley. On y retrouve entre autres, le nom d’Opus One pour vous donner une idée. Le nom To Kalon retrouve ses origines dans l’Antiquité et voulait dire « le bon vin ». Le nom est protégé par un « registered trade mark » ce qui est bien différent des pratiques européennes ou c’est le gouvernement qui via la loi protège les appellations et lieux-dits.

Alors cet événement avait pour bu de bien cerner et de bien positionner les vins issus de ce vignoble réputé sur l’échiquier mondial des grands vins élaborés à partir de Cabernet Sauvignon. Comme si on se disait : on sait qu’ils sont bons, mais jusqu’à quel point? C’est évidemment aussi un exercise de mise en marché pour mousser la réputation de cette maison. Ceci étant dit, c’était pas mal bon!!

Normalement ce programme au départ durait 4 jours. Il a connu tant de succès qu’on s’est donné le mandat chez Mondavi de l’amener sur la route. Et l’événement était le premier à avoir lieu en dehors des Etats-Unis. Le challenge était d’en faire un programme d’environ 4 heures.

Dégustation Vignoble To kalon, Robert Mondavi

Pour ce faire, l’événement a été divisé en 3 grandes étapes qui incluaient chacune une dégustation. Le tout était mené de main de maître par Mark de Vere Master of Wine.

La première partie : les Cabernets Sauvignon du monde

Nous avons dégusté de grands vins provenant de partout sur la planète dont :

1) Château Calon Ségur 2014, 3e Grand Cru Classé

2) Mollydooker, Gigglepot, McLaren Vale, Australie, 2017

3) Robert Mondavi Cabernet Sauvignon, 2015

4) Daou, Paso Robles, Soul of a Lion, 2015

5) Col Solare, Washington State, Red Mountain, 2014

6) Mount Vedeer Winery, Reserve, 2015

7) Cliff Lede, StagsLeap District, 2015

8) Robert Mondavi, Oakville (To Kalon), 2014

Ce que j’ai trouvé intéressant avec cet exercice c’est d’analyser le profil aromatique de ces vins : celui de Bordeaux était axé plus sur la structure et d’autres arômes que sur les notes de fruits, le vin australien était plus axé sur le fruit puis sur la structure alors que le vin de Robert Mondavi Oakville présentait un bel équilibre entre le fruit, l’acidité et la structure.

La deuxième partie: Vignoble To Kalon

Cette partie mettait plus l’accent sur les caractéristiques du Vignoble To Kalon qui de par sa position géographique et les caractéristiques de son sol, représente un terroir des plus qualitatif.

Il faut savoir qu’avant l’arrivée de Robert Mondavi, les 2/3 des vins produits dans la région de Napa étaient vendus en vrac et destinés à des assemblages avec d’autres vins. C’est en 1966 que ce dernier a décidé de briser la tradition et de faire des vins de qualité indisputable. Il a fait bien plus que ça. Il a pratiquement créé l’industrie du vin californien telle qu’on la connaît de nos jours.

Nous avons goûté les vins suivants lors de cette deuxième session :

  1. Château Margaux, 1er Grand Cru Classé, 2011
  2. Penfold 707, 2015
  3. Robert Mondavi, Oakville, To Kalon, 2015.
  4. Beckstoffer, Paul Hobbs, To Kalon, 2014.
  5. Shafer Hillside Sélect, StagsLeap District 

Margaux était tout en finesse et d’un classicisme évident, Penfold était en puissance, en volume alotrs que celui de Mondavi était bien en équilibre entre le fruit, l’acidité et la structure. Les deux derniers vins sont élaborés pour une clientèle spécifique qui aime ce genre de vin exhubérant avec des notes bien généreuses et des tannins puissants.

Troisième partie: Robert Mondavi The Reserve – potentiel de vieillissement

Cette session mettait l’accent sur le vin Robert Mondavi The Reserve et avait pour but de démontrer son potentiel de vieillissement qui soit dit en passant est exceptionnel.

Pour ce faire nous avons dégusté ce vin sur plusieurs millésimes soient :  1975, 1980, 1996 et 2005.

Afin de bien faire comprendre l’évolution de ce vin nous avons goûté comme dernier vin le 2015 qui offrait beaucoup de volume et d’amplitude.

Que dire des notes d’évolution de ces vieux vins et particulièrement le 1975 qui était sur des notes viandées, de cuir, de graphite, de fumée, de champignons et de sous-bois. Le vin débordait de richesse avec un très bel équilibre entre les tannins et l’acidité encore présente.

J’ai particulièrement apprécié le 1996 qui était encore en jeunesse avec des tannins encore bien denses et charpentés.

Je vous parlais au début de vcet article d’un changement de paradigme. Eh bien, il me faut bien l’admetre. Tous les vins dégustés de la Côte ouest des États-Unis avaient tous chacun leur personnalité et leur profil aromatique bien propre. Aucune homogénéité de goût. Les vins de Robert Mondavi du Vignoble To Kalon ont bien démontré lors de cet événement pourquoi ils ont leur place dans l’échiquier des grands vins de ce monde.

Quelques-uns des vins dégustés disponibles à la SAQ.

Robert Mondavi, Fume blanc, 2017, $26.05, cépage : Sauvignon blanc, code SAQ : 221887.

Beaucoup de fraîcheur dans ce vin avec une acidité bien fraîche, des saveurs de limes et de citrons bien rafraîchissantes ainsi que des effluves de pêches et d’abricots. Élevé dans des cuves en inox ce qui laisse toute la place aux arômes et saveurs de fruits sans trace de boisé.

Robert Mondavi, Fume blanc, 2017

Robert Mondavi, Cabernet Sauvignon, Oakville, Napa Valley, 2015, $57.75, code SAQ : 975482. Disponible en décembre 2019.

Beaucoup d’équilibre dans ce vin avec un fruité bien présent (fruits noirs – mûres et cassis) et bien frais et ce sans exagération. En bouche, ce vin possède une belle structure et un caractère bien distinct. De beaux tannins particulièrement charpentés, des flaveurs de fruits noirs, un peu de torréfaction et beaucoup de volume et d’amplitude qui laissent une impression de richesse et d’opulence. Vraiment une expression classique des Cabernet-Sauvignon de Napa Valley.

Robert Mondavi, Cabernet Sauvignon, Oakville, Napa Valley, 2015

Robert Mondavi, Cabernet Sauvignon, Napa Valley, 2015, $40.25, code SAQ : 255513. Disponible à partir du 25 octobre, 2019.

Les tannins, l’acidité sont en parfaite harmonie ce qui donne un vin bien complexe et tout en équilibre. S’en dégagent des arômes de mûres, de cassis et d’eucalyptus avec des tannins bien charpentés et une acidité bien présente. Ce vin bien exprime tout en longueur sa puissance avec beaucoup de volume et d’amplitude.

Robert Mondavi, Cabernet Sauvignon, Napa Valley, 2015

Robert Mondavi, The Reserve, Cabernet Sauvignon, To Kalon, 2015, $147.00, code SAQ : 13647161. Disponible vers la fin novembre, 2019.

Complexe, sublime et d’une richesse assez incroyable. Sur des notes de fruits noirs, quelques notes herbacées, d’épices douces, un soupçon de vanille et d’amandes grillées. Une main de fer dans un gant de velours avec ses tannins assez puissants et cette touche de finesse et d’élégance.

Robert Mondavi, Reserve, Cabernet Sauvignon, To Kalon, 2015

Plusieurs vins de cette maison sont disponibles sur le site de la SAQ. Cliquez sur le lien pour accéder au site de la SAQ.

Pour en savoir plus sur le vignoble To Kalon, cliquez sur le lien.

Découvrez la créativité, la fraîcheur, la complexité et l’unicité des vins de l’État de Washington !!

Avait lieu cette semaine à l’ITHQ un MasterClass sur les vins de l’État de Washington donné par Gilles Nicault Directeur Winemaking et Viticulture chez Long Shadows Vintners.

Nous avons dégusté un total de 12 vins des plus représentatifs de cette région dont 3 blancs et 9 rouges. Je les ai particulièrement apprécié car ils étaient en général plus équilibrés et plus en fraîcheur que les vins de la Californie. Ces derniers ont tendance à être sur des notes de fruits surmûris avec des notes confiturées et pas mal de notes boisées ce qui n’est pas le cas des vins de l’État de Washington. Ils sont plus digestes, sont sur des notes de fruits plus frais et d’un bel équilibre. De plus la grande majorité (7) étaient sous la barre des $25.00.

Qu’y a t-il à savoir sur les vins de l’État de Washington?

  1. Les méthodes de vini et de viticulture intègrent celles du Nouveau Monde (créativité, innovation, méthodes plus permissives comme l’irrigation) avec celles de l’Ancien Monde (cépages nobles, classicisme des méthodes).
  2. Depuis les années 1970, la région a connu un essor sans précédent et se compose maintenant de 350 vignerons et de 970 établissements vinicoles sur un total de 23,500 hectares.
  3. Les Winemakers de partout sur la planète sont attirés par cette créativité et les vastes moyens qui sont mis à leur disposition pour faire des vins de qualité. Cet afflux de Winemakers permet d’élaborer une large palette de vins aux styles différents.
  4. Plusieurs vignes sont maintenant agées d’une cinquantaine d’années ce qui permet d’élaborer des vins encore plus complexes.
  5. Les Winemakers achètent leurs raisins de plusieurs viticulteurs présents dans plusieurs AVAs (American Viticultural Area) qui leur permet de faire des vins à partir d’une large palette aromatique. Advenant des conditions climatiques défavorables dans un ou plusieurs AVAs, ils peuvent se procurer leurs raisins de régions moins affectées. Ceci permet une stabilité de goût et de qualité.
  6. Le climat de la région est des plus favorable pour les cépages nobles puisqu’elle est située au 45e parallèle c’est-à-dire au même niveau que la région de Bordeaux. L’ensoleillement y est plus important qu’à Napa ce qui permet d’aller chercher une belle maturité des fruits. Avec les mois de Septembre et Octobre plus frais, les raisins ne risquent pas de cuire au soleil. Ils gardent aussi une belle acidité.
  7. La région est composée de 14 AVAs (American Viticultural Area) dont la plus importante est Columbia Valley avec 57,575 acres de vignes. Chaque AVA apporte une spécificité bien particulière.

La dégustation

Riesling, Nine Hats, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2016, $25.15, code SAQ: 13558935.

Agence Mark Anthony

De belles notes de pêches, un soupçon d’agrumes et quelques notes minérales (légèrement pétrolées). En bouche un très beau contraste entre la texture bien veloutée et l’acidité bien présente. Très belle structure et longueur en bouche.


Riesling, Nine Hats, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2016

Barnard Griffin, Fumé blanc (sauvignon blanc), Columbia Valley, 2016, $19.45, sucre: 2.3 g/l,code SAQ: 13339038.

Agence Balthazard

Des notes sur les agrumes (pamplemousse, citronelle) ainsi que quelques notes herbacées. En bouche, l’acidité est bien fraîche et présente. Bien goûteux sur des notes d’agrumes.


Barnard Griffin, Fumé blanc (sauvignon blanc), Columbia Valley, 2016

Château Ste-Michelle, Chardonnay, Columbia Valley, 2017, $20.00, sucre: 4.4 g/l, code SAQ: 11416116.

Agence Dandurand

Un classique que ce vin! Bien typé avec de belles notes beurrées, de fruits blancs et de notes boisées. En bouche c’est du velours avec une acidité équilibrée et quelques notes boisées.


Château Ste-Michelle, Chardonnay, Columbia Valley, 2017

Le Merlot, Hedges Family, 2016, Columbia Valley, $25.15, code SAQ: 13904261.

Agence Divin Paradis

Des notes assez intenses de fruits rouges, d’épices (clou de girofle) ainsi que des notes boisées. En bouche les tannins sont assez puissants pour un Merlot ce qui est assez surprenant. De belles notes de fruits noirs sur une longueur plus qu’appréciable.


Le Merlot, Hedges Family, 2016, Columbia Valley

Monarcha, Merlot, Palencia Wine, Columbia Valley, 2013, $23.80, code SAQ: 13675701.

Agence Etcetera

Un autre Merlot avec des tannins assez puissants sur des notes de fruits rouges (fraise et framboise). En bouche ce qui domine ce sont les tannins qui peuvent être légèrement asséchants. Quand même tout en jeunesse pour un 2013.


Monarcha, Merlot, Palencia Wine, Columbia Valley, 2013

Syrah, Arch Terrace, Terra Blanca, Red Mountain AVA, 2014, $25.05, sucre: 1.2 g/l, code SAQ: 13903727.

Agence Elixirs

Quelle belle syrah!! De belles notes de poivre, de bacon, de notes fumées et d’olives noires. En bouche, une belle texture veloutée et des tannins bien charpentés. Un vin tout en équilibre sur des fruits noirs et des notes poivrées. Différent et funky!

Syrah, Arch Terrace, Terra Blanca, Red Mountain AVA, 2014

Cabernet-Sauvignon, Wines of Substance CS, Columbia Valley, 2017, $21.05, sucre: 2.4 g/l, code SAQ: 12670378.

Agence Divin Paradis

De belles notes de fruits rouges bien mûrs, de légères notes de menthe et d’eucalyptus. En bouche les tannins sont passablement charpentés bien que tout en finesse. Beaucoup de volume et d’amplitude. Excellent rapport qualité/prix!

Cabernet-Sauvignon, Wines of Substance CS, Columbia Valley, 2017

Intrinsic, Cabernet-Sauvignon, Ste-Michelle, Columbia Valley, 2016, $29.95, sucre: 5.6 g/l, code SAQ: 13991501.

Agence Dandurand

Des notes de fruits rouges (fraise + framboise + cassis) ainsi que des notes florales. En bouche la texture est des plus veloutée, l’acidité bien fraîche et les tannins charpentés. Vraiment différent avec ses notes florales et sa belle dose de finesse.


Intrinsic, Cabernet-Sauvignon, Ste-Michelle, Columbia Valley, 2016

Clos de Betz, 2014, Columbia Valley, $79.75, code SAQ: 13513278.

Agence Avant-Guarde

Un vin de style avant guarde! Des notes de mûres, de cassis, de cerises noires et d’épices douces. En bouche beaucoup de volume et d’amplitude avec des tannins très charpentés. Beaucoup de structure et de longueur.


Clos de Betz, 2014, Columbia Valley

Chester-Kidder, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2015, $95.00, disponible en importation privée.

Agence Mark Anthony

De belles notes de mûres, d’épices douces et de chocolat noir. En bouche c’est particulièrement velouté avec des tannins bien charpentés. Beaucoup de volume et d’amplitude! Tout en finesse et en élégance! Mon genre de vin.


Chester-Kidder, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2015

Merlot Pedestal, Columbia Valley, Long Shadows Vintners, 2015, Disponible en importation privée.

Agence Mark Anthony

Ce vin a été élaboré avec le célèbre oenologue Michel Rolland. Des notes de cerises noires, de mûres et quelques notes de torréfaction. Superbe en bouche avec beaucoup de finesse et d’élégance. Et quelle longueur!!


Merlot Pedestal, Columbia Valley, Long Shadows Vintners, 2015

Pirouette, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 2015. Disponible en importation privée.

Agence Mark Anthony

Beaucoup d’énergie dans ce vin! De belles notes de bleuets, de mûres, de chocolat noir et de torréfaction. En bouche c’est velouté, riche avec beaucoup de volume sur des tannins bien présents et tout en finesse. De la puissance et de l’élégance.


Pirouette, Long Shadows Vintners, Columbia Valley, 201

Deux vins des plus charmeurs de la Californie! Le Chardonnay et le Cabernet-Sauvignon de Josh Cellars.

En plein le genre de vin en blanc et en rouge qui plaira à tous et à toutes. Vous savez quand c’est bien fait, quand on laisse la place aux notes de fruits et qu’on ne maquille pas trop un vin avec des notes de boisé trop intenses eh bien ça donne ce genre de vins charmeurs tout en équilibre à un prix plus que raisonnable!

Nous les avons dégustés avec Elliott Hunter, ambassadeur de la marque au restaurant Petros sur la rue Laurier.

Agence VinsFins

Chardonnay, Josh Cellars, Californie, 2017, $17.95, sucre : 3.8 g/l, code SAQ : 13469781.

Un beau Chardonnay axé sur des notes de fruits bien mûrs (poires, pêches) avec juste ce qu’il lui faut de ce petit côté beurré bien typique du cépage avec en plus un soupçon de vanille. J’aime ce vin car il laisse la place aux notes de fruits sans être maquillé par des notes boisées qui hélas se retrouvent encore trop souvent dans les vins de cette région. En bouche, la texture est veloutée, l’acidité bien fraîche ce qui fait un beau contraste. Décidemment un vin qui offre un excellent rapport qualité/prix!!


Chardonnay, Josh Cellars, Californie, 2017

Cabernet-Sauvignon, Josh Cellars, Californie, 2016, $18.95, sucre : 5.5 g/l, code SAQ : 13469836.

Un vin des plus ‘’smooth’’ d’une texture bien veloutée élaboré de fruits bien mûrs avec juste ce qu’il faut de notes boisées sans le maquiller. Tout en équilibre avec une certaine élégance pour un vin de ce prix.

Au nez, des notes de fruits mûrs rouges et noirs confiturés (framboise, cerise, prune, bleuet) et un soupçon de notes boisées, juste ce qu’il faut, pas trop. La texture est des plus veloutée avec des tannins bien charnus et bien joufflus. C’est juteux, gourmand et très charmeur. Un vin qu’on achète à la caisse tellement c’est bon!


Cabernet-Sauvignon, Josh Cellars, Californie, 2016

Pour en savoir plus sur Josh Cellars 

Cliquez sur le lien ci-haut

Restaurant Petros – rue Laurier

J’ai beaucoup apprécié ce restaurant avec son très beau décor et sa bouffe exquise et des plus goûteuse. Et on peut apporter son vin!!

Coups de Coeur du Festival des vins de Californie!! Enfin du soleil!!

Hier avait lieu le Festival des vins de la Californie, Tournée 2019 au marché Bonsecours. C’était le 40ième de cet événement phare qui regroupait une quarantaine de producteurs. Il est organisé par l’Institut des vins de la Californie qui est la voix de l’industrie californienne représentant au-delà de 1,000 wineries de cet état.  

Pour en savoir plus sur les vins californiens, consultez les liens suivants: www.discovercaliforniawines.com et www.calwine.ca.

Et que d’excellents vins j’ai dégusté lors de ce salon! La majorité étaient sur les millésimes 2015 et 2016. Le millésime 2015 selon Wine Spectator est caractérisé par une vague de froid ainsi que la continuité de la sécheresse qui ont créé des conditions assez difficiles résultant en des rendements passablement réduits mais tout de même excellents. Les vendanges ont eu lieu plus tôt qu’à l’habitude. Quant au millésime 2016 la sécheresse s’est continuée causant encore une fois des rendements réduits tout en offrant une excellente qualité.

Dans ce salon je me suis concentré sur les vins rouges que j’ai trouvé en général excellents. Les caractéristiques que j’en retiens sont des vins sur des fruits très mûrs, des vins capiteux, sur des textures assez riches, des vins avec beaucoup de volume et d’amplitude en bouche, des vins sphériques et moins de notes boisées et des niveaux d’alcool assez élevés. En résumé : Des vins ‘’Big, Bold and Beautiful’’! Mais aussi des vins assez chers…enfin ceux que j’ai dégusté.

Alors voici les vins qui ont retenu mon attention et qui sont idéalement disponibles à la SAQ. Je ne les ‘’score’’ pas mais disons que si je le faisais ils seraient notés 90 points et plus sur 100. Juste pour vous donner une idée. L’ordre de présentation n’a rien à voir avec mon appréciation de chaque vin.

Les vins coup de coeur!

Petite, Petit, Michael David Winery, 2015, $25.95, cépages : Petite Syrah 85%, Petit Verdot 15%, sucre : 4.8g/l, alc. 14.5%, code SAQ : 12182551. Importation Épicurienne.

Au nez bien aromatique avec des notes de fruits rouges mûrs, de notes boisées, de moka et en filigrane une note herbacée. Vraiment très charmeur. Les tannins c’est entendu (la petite syrah étant un cépage tannique) sont particulièrement charpentés mais pas asséchants et le volume en bouche hallucinant avec beaucoup d’intensité sur les notes de fruits. Pas mal beau!


Petite, Petit, Michael David Winery, 2015

Cline, Ancient Vines, Zinfandel, 2016, $22.20, sucre : 6.5 g/l, alc. : 15%, code SAQ : 11089830. AOC Châteaux et Domaines.

De belles notes de fruits assez intenses ainsi que des notes épicées. Tout en équilibre!


Cline, Ancient Vines, Zinfandel, 2016

Conundrum, Red, 2016, $24.95, cépages : Petite Syrah 37%, Zinfandel 28%, Cabernet-Sauvignon 22%, Muscat 12%, sucre : 9.7 g/l, alc. : 15.1%, code SAQ : 12095570. La Céleste Levure.

Il faut le faire! Assembler de la Petite Syrah et du Zinfandel puis y ajouter 12% de Muscat! Ça fait un vin des plus charmeurs bien goûteux avec un moelleux fascinant (9.7 g/l de sucre ne l’oublions pas)!


Conundrum, Red, 2016

Papillon, Orin Swift, Napa Valley, EJ Gallo, 2016, $102.50, cépages : Cabernet-Sauvignon 45%, Merlot 25%, Petit Verdot 20%, Malbec 10%, sucre : 2.1 g/l, alc. 15.7%, code SAQ : 13914872. EJ Gallo.

J’ai eu la chance de goûter à quelques-uns des vins de ce producteur mythique et j’avais particulièrement apprécié ses vins. Cette année c’est avec ce Papillon que je renoue avec Orin Swift. Absolument excellent!


Papillon, Orin Swift, Napa Valley, EJ Gallo

Hall, Cabernet-Sauvignon, 2015, $78.25, cépages : Cabernet-Sauvignon 96%, Merlot 3%, Cabernet Franc 1%, sucre : 1.0 g/l, alc. : 15.3%, code SAQ : 13279119. Agence Trinque.

Un de mes préférés! Beaucoup de matière, de volume, d’amplitude et plein de fruits bien mûrs.


Hall, Cabernet-Sauvignon, 2015

Hess Collection, Cabernet-Sauvignon, Allomi, Napa Valley, 2016, $39.25, cépages : Cabernet-Sauvignon 87%, Petite Syrah 12%, Petit Verdot 1%, sucre : 5.3 g/l, alc. : 14.8%, code SAQ : 12198991. Société Clément.


Hess Collection, Cabernet-Sauvignon, Allomi, Napa Valley, 2016

Du volume, du fruit et beaucoup de plaisir!

Hilltop, Cabernet-Sauvignon, J. Lohr, 2015, $48.75, cépages: Cabernet-Sauvignon 90%, Petit Verdot 6%, Cabernet Franc 4%, sucre : 2.6 g/l, alc. : 14.5%, code SAQ : 11392783. Société Clément.

De beaux tannins bien charpentés, beaucoup de volume et d’amplitude. Un vin sphérique!


Hilltop, Cabernet-Sauvignon, J. Lohr, 2015

Signorello, Padrone, 2014, $255.00, cépages : Cabernet-Sauvignon 91%, Cabernet Franc 9%, alc. : 15.8%, code SAQ : 13105864. La Céleste Levure.

Un Blockbuster californien bâti pour durer des années. Du chocolat, des notes de moka, de la torréfaction, tout d’une pièce et bien complexe!


Signorello, Padrone, 2014

Artemis, Cabernet-Sauvignon, Stag’s Leap, 2016, $85.25, cépages : Cabernet-Sauvignon 94%, Merlot 5%, Petit Verdot 1%, code SAQ : 13501710. Vins Dandurand.

Des notes de fruits rouges bien mûrs, des notes d’épices douces, soupçon de cacao et de torréfaction. D’un bel équilibre entre la texture veloutée, une acidité assez fraîche, des tannins charpentés et des notes de fruits assez intenses avec de belles notes chocolatées. Beaucoup de volume et d’amplitude ainsi que d’élégance et de finesse.


Artemis, Cabernet-Sauvignon, Stag’s Leap, 2016

Heritance, Cabernet-Sauvignon, Taub Family, 2015, Napa Valley, 2016, $50.00, cépages: Cabernet-Sauvignon 94%, Merlot 4%, Petit Verdot 2%, sucre : 2.2 g/l, alc. : 14.3%, code SAQ : 13918929. Société Clément.

De superbes notes de fruits noirs, quelques notes de torréfaction, d’un velouté remarquable et d’iune longueur plus qu’appréciable!!


Heritance, Cabernet-Sauvignon, Taub Family, 2015

Bonny Doon, Le Cigare Volant, 2012, $40.00, cépages: grenache, 45%, Syrah 30%, Mourvèdre 13%, Carignan 12%, sucre: 1.9 g/l, alc.: 13.3%, code SAQ : 10253386. Agence Trialto.

Le célèbre Grahm Randall continue de faire ce célèbre GSM sur le modèle Rhodanien! Toujours excellent! Une valeur sûre!


Bonny Doon, Le Cigare Volant, 2012

Rodney Strong Vineyards, Cabernet-Sauvignon, Alexander Valley, 2016, à venir à la SAQ en 2019, prix approx. $32.00. Agence Mark Anthony.

Je vous tiendrai au courant de l’arrivée de ce vin. Mettez la patte le dessus! Agence Mark Anthony.


Rodney Strong Vineyards, Cabernet-Sauvignon, Alexander Valley, 2016

Page 1 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén