fbpx

Catégorie : $25.01 à $30.00 Page 1 of 33

Coup de cœur! Clos de los Siete by Michel Rolland.

Bouteille de Clos de los Siete, by Michel Rolland, Argentine, Mendoza, Valle de Uco, vin rouge, 2018
Clos de los Siete, by Michel Rolland, Argentine, Mendoza, Valle de Uco, vin rouge, 2018

Clos de los Siete, by Michel Rolland, Argentine, Mendoza, Valle de Uco, vin rouge, 2018, 25,05$, cépages : Malbec 55 %, Merlot 19 %, Cabernet-Sauvignon 10 %, Syrah 12 %, Petit Verdot 2%, Cabernet franc 2%, sucre : 2.3 g/l, alc. : 14.5%, code SAQ : 10394664.

Ce Clos de los Siete provient d’un domaine de 850 hectares de vignobles situé dans la Valle de Uco dans la région de Mendoza à plus de 1,100 mètres d’altitude. Cette région bénéficie d’une exposition unique avec des sols constitués de cailloux roulés, d’argile et de sable recouverts d’une maigre végétation semi-désertique ; çà et là, on retrouve des rocs énormes, issus de la préhistoire.

Carte viticole Argentine région de Mendoza
Carte viticole Argentine région de Mendoza

L’élaboration du Clos de los Siete se fait à partir des mêmes cépages utilisés pour l’élaboration des vins de Bordeaux avec en plus de la Syrah. Le Malbec, le cépage roi de l’Argentine, s’impose en ces terres. Il occupe plus de la moitié de la surface du domaine avec une densité inhabituelle de 5500 pieds à l’hectare.

Pour la complexité de l’assemblage, il est accompagné par du Cabernet Sauvignon et de la Syrah et, dans une moindre mesure, de Petit Verdot et de Cabernet Franc. Chaque cépage apportant sa typicité et sa personnalité à l’assemblage final.

Les vendanges sont manuelles, issues exclusivement des raisins du Clos (on parle d’ « Estate Wine ») transport en cagettes, table de tri et convoyage par gravitation vers les dernières versions de cuves inox thermorégulées et élevage en barriques de chêne français.

Ce vin composé de Malbec, de Cabernet-Sauvignon et de Syrah est élevé pendant 11 mois dont 70 % en barriques (100% chêne français: 1/3 bois neuf; 1/3 bois d’un an; 1/3 de deux ans) et 30 % en cuves.

Le millésime 2018, représente une des plus belles vendanges de ces 30 dernières années. Comme le dit Michel Rolland winemaker extraordinaire « 2018 est un grand millésime dans la Vallée d’Uco. L’année a connu un climat particulièrement sec et frais, marqué par des amplitudes thermiques record, notamment en mars et avril. Ces conditions climatiques ont permis d’accélérer la maturation des baies, tout en favorisant la concentration des anthocyanes et des tanins sur les peaux des raisins, au profit d’une exceptionnelle qualité des vins :.

Notes de dégustation

Ce Clos de los Siete se révèle sur des arômes généreux et intenses de mûres, de cerises noires, de cassis, de prunes, d’herbes séchées ainsi que de notes florales.

La bouche est généreuse, d’une belle intensité, bien fraîche et d’une amplitude aromatique bien soutenue. Doté de tannins bien charpentés et fondus il affiche des flaveurs bien concentrées de mûres, de cassis et d’herbes séchées. Les notes boisées sont totalement intégrées et ajoutent une belle complexité à l’ensemble. C’est goûteux, gourmand et d’une longueur accentuée sur une finale de mûres et d’épices. Oubliais-je de parler de l’équilibre de ce vin? Alors voilà c’est fait. Il fait partie des meilleurs vins vendus autour de 25$.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées, des viandes de gibier et de l’agneau grillé.

Agence Vins Philippe Dandurand – échantillon

Clos de los Siete

Clos de los Siete: Chai, vignobles et photo de Michel Rolland
Clos de los Siete: Chai, vignobles et photo de Michel Rolland

Clos de los Siete veut dire’’ Clos des Sept Sept ‘’afin de représenter les 7 familles propriétaires. Le logo formé d’une étoile à sept pointes se veut un symbole de cette association des sept familles. C’est un vignoble d’un seul tenant, un Clos qui a donné son nom au vin.

Ce qu’il y a d’intéressant derrière le développement du domaine c’est le fait que sept familles propriétaires de vignobles à Bordeaux aient décidé en 1998 de faire l’acquisition de centaines d’hectares pour en développer un Domaine. Quatre bodegas sont ensuite bâties. Une partie de leur production est dédiée à l’élaboration et l’assemblage du vin commun « Clos de los Siete ». Le reste leur permet d’élaborer les vins de leurs propres gammes : Monteviejo, Cuvelier los Andes, DiamAndes, Bodega Rolland.

En fait, c’est comme si l’Ancien Monde (Old World) s’intégrait au Nouveau Monde (New World). Et parmi un des acquéreurs figure un des ‘’flying winemakers’’ des plus réputé au monde : Michel Rolland. C’est lui et son partenaire Jean Michel Arcaute qui ont découvert ce terroir idéal : ‘’ Sa position par rapport à la Cordillère des Andes peut permettre de jouer avec l’altitude et ainsi de tempérer le climat dans un pays de soleil. Les sols constitués d’éboulis (graves et cailloux) issus de la Cordillère sont eux aussi particulièrement intéressants’’.

Deux très beaux vins de Bordeaux!

Bouteilles de Château Ducasse, Bordeaux, vin blanc, 2019, Château des Places, Bordeaux, Graves AOC, Vignobles Reynaud, 2018.
Château Ducasse, Bordeaux, vin blanc, 2019, Château des Places, Bordeaux, Graves AOC, Vignobles Reynaud, 2018.

On se fait souvent une idée préconçue des vins de Bordeaux quant à leurs prix qui nous paraît astronomique. C’est en partie vrai quand on considère que les vins qui proviennent par exemple des appellations communales telles les appellations Margaux, Pauillac peuvent de vendre des centaines de dollars.

Mais il faut savoir que ces vins ne représentent qu’une très petite partie du volume de vins produits. Pour vous donner une idée, les vins des appellations régionales telles Bordeaux, Bordeaux Supérieur, Crémant de Bordeaux (dont les vins peuvent venir de partout dans la Gironde) représentent au-delà de 50% de la production de la région. Souvent ces vins sont bien moins chers. Et en voici deux exemples qui sauront vous apporter de belles sensations!

Carte viticole Bordeaux - source: winefolly.com
Carte viticole Bordeaux – source: winefolly.com

Château Ducasse, vin blanc, Bordeaux, 2019, 19,90$, cépages: Sémillon 60 %, Sauvignon blanc 35 %, Muscadelle 5 %, sucre : moins de 1.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 13477959.

BOuteille de Château Ducasse, vin blanc, Bordeaux, 2019
Château Ducasse, vin blanc, Bordeaux, 2019

Ce Bordeaux Blanc de Château Ducasse est différent des autres vins de leurs appellations car ‘Hervé associe une forte proportion de Sémillon (60%) et une touche de Muscadelle (5%) avec du Sauvignon Blanc (35%), créant un riche, milieu de bouche plein et aromatique pour compléter la finale nette’’. (Source : https://www.kermitlynch.com/our-wines/chateau-ducasse/)

En fait, les assemblages blancs de Bordeaux se composent généralement de sauvignon blanc et de sémillon. Souvent, une petite quantité de muscadelle ou de sauvignon gris est incluse. Ici la proportion de Sémillon m’apparait assez importante pour notre grand bonheur.

Les vignes d’une superficie de 13 ha sont âgées de 45 à 48 ans et proviennent de sols argileux calcaires

Le millésime 2019 a été marqué par un été aux températures caniculaires. Au début septembre, le retour à la fraîcheur et l’humidité est venu assurer la sérénité des vendanges avec de très belles maturités.

Les vins Bordeaux blancs secs de ce millésime sont d’une très belle qualité grâce à leur fraîcheur aromatique et en bouche, leur acidité élevée

Notes de dégustation

Un très beau vin blanc bien aromatique, savoureux, d’une fraîcheur éclatante et tout en équilibre!

Au nez il se révèle sur des arômes d’agrumes, de pamplemousses, de poires avec un soupçon de pêches et de quelques notes végétales.

La bouche est surprenante de fraîcheur avec une acidité marquée qui lui assure une belle structure. Les flaveurs de fruits sont éclatantes avec des agrumes et des notes de noyaux de pêches. S’y conjuguent une légère amertume des plus salivante et une belle sensation de minéralité qui en font un vin bien droit en finale. Et que dire de sa sapidité. Assurez-vous d’avoir une 2e bouteille de prête!

Il offre un excellent rapport qualité/prix! Il en donne bien plus que plusieurs vins vendus plus chers.

Vous ferez de beaux accords avec du poisson, des huîtres et de la volaille.

Château Ducasse – Hervé Dubourdieu

Château Ducasse, Hervé Dubourdieu, chai et vignobles
Château Ducasse, Hervé Dubourdieu, chai et vignobles

Hervé Dubourdieu vigneron totalement focussé sur ses vignes et ses vins possède le Château Graville-Lacoste et le Château Ducasse où il cultive ses raisins pour ses Graves Blanc et Bordeaux Blanc ainsi que le Château Roûmieu-Lacoste, situé dans le Haut Barsac.

«Hervé est une personne aussi méticuleuse que celle que j’ai rencontrée dans les vignobles et les vignobles de France. Tout est conservé dans un état absolument parfait, et les vins mettent en valeur les résultats de ces soins – impeccables.

Hervé est incroyablement dur avec lui-même. Malgré le pedigree et la complexité du terroir et la qualité des vins, il n’a jamais été tout à fait satisfait de se reposer sur ses lauriers, cherchant toujours à se surpasser… Hervé est si minutieux qu’il se débarrassera de tout un panier de fruits si un seul raisin avec la pourriture nuisible entre avec des raisins sains pour être absolument sûr d’éviter la moindre contamination’’.

Source : https://www.kermitlynch.com/our-wines/chateau-ducasse/

Château des Places, Bordeaux, Graves AOC, Vignobles Reynaud, 2018, 27,65$, cépages : Merlot 55 %, Cabernet-sauvignon 45 %, sucre : 2.8 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ: 13475005.

BOuteille de Château des Places, Bordeaux, Graves AOP, Vignobles Reynaud, 2018
Château des Places, Bordeaux, Graves AOP, Vignobles Reynaud, 2018

La surface du vignoble sont provient ce vin est de 18.75 ha situé sur des croupes graveleuses sur un sous-sol argileux et sablonneux typique des Graves. Ce type de sol donne des vins avec une certaine puissance mais tout en finesse.

Le millésime 2018 ressemble à celui de 2009, une année assez « solaire » qui apporte des tanins souples et des arômes généreux qui donnent des vins complexes et bien enrobés.

Le vin est élevé dans des barriques de chêne merrain pendant 12 mois avec un tiers de neuves.

Notes de dégustation

Ce vin se révèle sur un nez des plus charmeur avec des effluves de fruits noirs et rouges bien mûrs (cassis, framboises, mûres), de prunes, ainsi que de légères notes de torréfaction, de moka, de vanille.

En bouche ce qui étonne c’est cet équilibre entre le niveau d’alcool, le sucre, l’acidité et les tannins qui sont charpentés et élégants. La conjugaison des flaveurs de fruits rouges (cassis, canneberges, fraises, framboises), de fruits noirs (mûres) ainsi que les notes boisées bien intégrées créent un univers aromatique jouissif avec en plus cette texture suave et veloutée. Et quelle belle finale et longueur incroyable. Un réel vin de plaisir.

Ce vin a reçu la mention Coup de Cœur du Guide Hachette 3 ans en ligne.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées, du canard et de l’agneau grillé

Agence Benedictus – échantillons

Vignoble Reynaud 

Vignobles Reynaud, chai, vignobles
Vignobles Reynaud, chai, vignobles

Propriété de la famille Reynaud depuis cinq générations, elle est dirigée par les frères Fabrice et Philippe Reynaud. Philippe, l’ainé, s’occupe du vignoble avec soin et Fabrice, son cadet, vinifie et gère la commercialisation.

Durant toutes ces années, la famille Reynaud a fait l’acquisition de plusieurs propriétés de Graves dont le Château Lugaud en 2009 et le Château Lagrange en 2015.

Au cœur de la région des Graves la propriété s’étend aujourd’hui sur 62 ha répartis sur toute l’appellation Graves Rouge (45ha) et Graves Blancs (7ha) et Bordeaux/ Bordeaux Supérieur (10ha). Le vignoble est constitué de Merlot (60%) et de Cabernet Sauvignon (35%) et de Cabernet Franc (5%) pour les vins rouges et Sémillon (50%), de Sauvignon (40%) et de Muscadelle (10%) pour les vins blancs.

Agence Benedictus – échantillon

Dégustation entre sommeliers!

de gauche à droite: Claude Lalonde (Vinformateur), Luc Marier, Carole Cyr (notre hôtesse), Hiroko (sommelière au Canada et au Japon) ainsi que Philippe Robert Guidicchi

Dégustation entre sommeliers: Depuis bientôt cinq ans notre groupe d’ex-étudiants en sommellerie de l’École Hôtelière des Laurentides à Ste-Adèle se rencontre quelquefois par année pour faire des dégustation à l’aveugle. Il va sans dire que depuis le début de la pandémie on ne s’était pas revu.

Donc cette semaine c’était notre première rencontre et quel plaisir nous avons eu! Malheureusement quelques membres de notre groupe n’ont pu se libérer pour notre dégustation, mais on reverra la prochaine fois.

Les vins dégustés sont à l’aveugle ce qui augmente le plaisir et les notions de sommellerie.

Cava Brut Nature Gran Reserva Sumarroca, Espagne, Catalogne, 2017, 17,70$, cépages : Xarel-lo (29%), Macabeu (23%), Parellada (38%) et Chardonnay (10%), sucre : 4.6 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 13408929.

Ce cava a vieilli sur lattes un total de 36 mois ce qui est plus que surprenant étant donné son prix. De ce fait il possède un ratio qualité/prix/plaisir étonnant.

Notes de dégustation

Il se découvre sur des arômes de notes florales, de fruits blancs, de notes de levures ainsi que des notes de pommes et d’épices.

La bouche est débordante de fraîcheur et dégage une perception de minéralité comme de la craie. La texture bien crémeuse se conjugue à de belles flaveurs de pommes et de fruits blancs pour égayer notre palais. Parmi les meilleures bulles pour le prix!

Agence Sélections Rézin

3 vins du Jura et de Savoie

Vous voulez sortir des chemins battus? Explorez les vins du Jura et de la Savoie élaborés à partir de cépages tels Altesse, Trousseau, Mondeuse, Poulsard et bien d’autres. Ce sont des vins alpins de facture nordique qui me font penser à des vins d’Autriche et d’Allemagne surtout quant aux rouges. Les vignobles de ces deux régions sont parmi les plus petits de France couvrant chacun environ 2,000 ha.

Arbois Pupillin, Trousseau à la Dame, France, Jura, 2020, vin rouge sans sulfites ajoutés, 25,65$, cépage : Trousseau 100%, sucre : 1.3 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 14545280.

Élaboré dans le style ‘’nature’’ sans sulfites ajoutés ce vin se révèle au premier nez sur quelques notes de réduction, de notes animales et viandées qui s’estompent assez rapidement pour laisser toute la place à des arômes de cerises, de framboises, de sous-bois, d’épices douces (poivre, thym, romarin). Je suggère donc de le passer en carafe de 15 mins à 30 mins.

En bouche le fruit est éclatant sur des notes de cerises, de fraises, de framboises, de canneberges avec quelques notes florales. L’ensemble ressemble beaucoup aux vins issus du Gamay. La texture est veloutée, l’acidité fraîche et les tannins sont résolument gouleyants. C’est gourmand, croquant et d’une facilité déconcertante à boire.

Jean Perrier, Mondeuse, vin de Savoie, vin rouge, 2019, 18,30$, cépage : Mondeuse 100%, sucre : 1.4 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 11208430.

Ce vin se révèle sur des arômes de framboises, de prunes, de mûres, de bleuets ainsi que sur des notes d’épices douces dont le poivre rose.

En bouche l’acidité est bien fraîche, la texture veloutée et les tannins équilibrés. Les arômes perçus au nez se retrouvent en bouche avec un petit côté cerises ‘’sûrette’’. C’est très juteux, croquant et d’une belle sapidité. Ou on retrouve la conjugaison du profil aromatique de la Syrah et du Gamay dans un vin des plus différent.

Roussette de Savoie, Jean Perrier & Fils, France, Savoie & Bugey, vin blanc, 2019, 22,90$, cépage : Altesse 100%, sucre : 4.3 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14095581.

Ce vin se découvre sur des effluves particulièrement aromatiques de pêches, d’abricots, de miel, de poires, de notes beurrées ainsi qu’un soupçon de bananes. C’est vraiment charmeur!

En bouche de belles flaveurs de pêches, de poires, d’épices douces et de notes florales se conjuguent à une texture légèrement grasse, une acidité modérée et une belle trame de minéralité. Très bel équilibre nez/bouche sur une finale de pêches et d’agrumes.

Agence Les InvinQ

Clos de la Coulée de Serrant, Nicolas Joly, Vallée de la Loire, Savennières Coulée de Serrant, 209,75$, 2012, Chenin 100%, code SAQ: 14253316.

Simplement sublime! Au nez, des notes de pêches, d’abricots, de cire d’abeille, de belles notes florales et un soupçon d’ananas. En bouche c’est l’énergie du vin qui étonne! D’une texture légèrement grasse avec une acidité bien fraîche et d’une longueur incroyable. C’est d’une finesse et d’une fraîcheur. Tellement bon!

Luc et moi lors de notre rencontre avec Nicolas Joly chez lui avions acheté quelques-une de ces précieuses bouteilles. Luc m’a fait toute une surprise avec ce 2012.

Agence Vini-Vins

George Vernay, Blonde du Seigneur, Côte du Rhône septentrionale, Côte-Rôtie, 2016, 119,75$, cépages: Syrah 90 %, Viognier 10 %, code SAQ: 12158391.

Ce vin se révèle sur des arômes de fruits noirs, d’olive, de poivre, de notes de fumées avec une belle sensation de minéralité et de notes florales.

La bouche dégage une certaine puissance avec des tannins charpentés et souples, une acidité bien fraîche et une texture veloutée. Les arômes perçus au nez se révèlent en bouche avec une bonne dose de poivre et d’épices douces. Quelle amplitude et quelle persistance aromatique!

Agence Le Maître de Chai

Meinklang, Kontakt, Autriche, Burgenland, vin orange, 2020, 21,85$, cépages: Welschriesling 50 %, Pinot gris 30 %, Traminer, 20%, sucre: moins de 1.2 g/l, alc.: 11.5%, code SAQ: 14509553.

Ce vin a suscité un beau débat à savoir si c’était un vin rosé ou un vin orange ce qu’il est finalement.

Il se révèle sur des arômes de pêches, d’abricots assez éclatants avec une certaine dose de minéralité. Il a ce petit côté perlant typique de certains vins nature. Il n’y a que très peu de tannins dans ce vin ce qui fait qu’il pourrait passer pour un von rosé gastronomique.

Agence LaQV

Des vins du Jura et de Savoie qui sortent de l’ordinaire!

Vins du Jura et de Savoie: Arbois Pupillin Trousseau à la Dame Jura 2020, Jean Perrier Mondeuse Savoie 2019, Roussette de Savoie Jean Perrier Savoie 2019.
Vins du Jura et de Savoie: Arbois Pupillin Trousseau à la Dame Jura 2020, Jean Perrier Mondeuse Savoie 2019, Roussette de Savoie Jean Perrier Savoie 2019.

Les vins du Jura et de Savoie: Vous voulez sortir des chemins battus? Explorez les vins du Jura et de la Savoie élaborés à partir de cépages tels Altesse, Trousseau, Mondeuse, Poulsard et bien d’autres. Ce sont des vins alpins de facture nordique qui me font penser à des vins d’Autriche et d’Allemagne quant aux rouges. Les vignobles de ces deux régions sont parmi les plus petits de France couvrant chacun environ 2,000 ha.

Je vous suggère ces trois vins qui feront découvrir ces deux régions.

Arbois Pupillin, Trousseau à la Dame, France, Jura, 2020, vin rouge sans sulfites ajoutés, 25,65$, cépage : Trousseau 100%, sucre : 1.3 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 14545280.

Bouteille de Arbois Pupillin, Trousseau à la Dame, France, Jura, 2020, vin rouge sans sulfites ajoutés
Arbois Pupillin, Trousseau à la Dame, France, Jura, 2020, vin rouge sans sulfites ajoutés

Ce vin provient du Jura de vignes vieilles de 25 ans de la parcelle de l’Huguenette. Seules de levures indigènes sont utilisées et sans aucune chaptalisation.

Autre cépage typiquement jurassien, le Trousseau est un raisin à la peau foncée qui présente une belle robe rouge intense.  Il existe trois types de trousseau reconnaissables par l’aspect de leurs grains. Le trousseau à la dame qui se caractérise par des grains extrêmement aérés est celui qui est le plus qualitatif et est considéré de qualité supérieure

Cette cuvée a été réalisée dans un style « nature », soit sans aucun intrant œnologique (levures sélectionnées, soufre …) et sans filtration avant la mise en bouteille. 

Les raisins sont égrappés mais non foulés, les baies entières sont encuvées et mises en fermentation. Cette macération semi-carbonique se déroule sur 3 à 3 semaines. La fermentation se finit et déclenche la fermentation malolactique. Puis on le transfert en foudre sans aucun intrant. La mise en bouteille se fait sans décantation ni collage, ni filtration

Notes de dégustation

Élaboré dans le style ‘’nature’’ sans sulfites ajoutés ce vin se révèle au premier nez sur quelques notes de réduction, de notes animales et viandées qui s’estompent assez rapidement pour laisser toute la place à des arômes de cerises, de framboises, de sous-bois, d’épices douces (poivre, thym, romarin). Je suggère donc de le passer en carafe de 15 mins à 30 mins.

En bouche le fruit est éclatant sur des notes de cerises, de fraises, de framboises, de canneberges avec quelques notes florales. L’ensemble ressemble beaucoup aux vins issus du Gamay. La texture est veloutée, l’acidité fraîche et les tannins sont résolument gouleyants. C’est gourmand, croquant et d’une facilité déconcertante à boire.

Vous ferez de beaux accords avec de la fondue chinoise ou du foie de veau sauce framboise.

Fruitière vinicole de Pupillin

Fruitière vinicole de Pulillin, vignobles, chai
Fruitière vinicole de Pulillin, vignobles, chai

Juravinum est une entité créée par les Fruitières de Voiteur et de Pupillin afin de développer en commun le développement des vins du Jura. Cette gamme de produits couvre l’ensemble des AOC du vignoble jurassien : blanc, rosé, rouge, vin jaune, vin de paille d’Arbois et des Côtes du Jura, Vin Jaune de Château Chalon, Crémant du Jura et le MacVin du Jura.

De nos jours, la surface exploitée est de 65 ha regroupant 44 sociétaires.

Jean Perrier, Mondeuse, vin de Savoie, vin rouge, 2019, 18,30$, cépage : Mondeuse 100%, sucre : 1.4 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 11208430.

Bouteille de Jean Perrier, Mondeuse, vin de Savoie, vin rouge, 2019
Jean Perrier, Mondeuse, vin de Savoie, vin rouge, 2019

La Mondeuse est un cépage typiquement savoyard qui est de la même famille que la Syrah des Côtes du Rhône. Durant l’élaboration du vin aucune chaptalisation n’est utilisée.

Les vendanges sont manuelles. Suite à une macération de 6 à 8 jours à froid la cuve est réchauffée pour lancer la fermentation alcoolique avec des levures neutres. Cette cuvaison dure de 15 à 20 jours. Durant cette étape plusieurs pigeages et remontages sont effectués pour que les baies soient toujours en contact avec le jus.

Suivra l’assemblage des jus de presse et de goutte qui demeurera en cuve inox pendant 15 jours pour finir la fermentation malolactique. Finalement un élevage de 6 mois en cuve inox est effectué avant la mise en bouteille.

Notes de dégustation

Ce vin se révèle sur des arômes de framboises, de prunes, de mûres, de bleuets ainsi que sur des notes d’épices douces dont le poivre rose.

En bouche l’acidité est bien fraîche, la texture veloutée et les tannins équilibrés. Les arômes perçus au nez se retrouvent en bouche avec un petit côté cerises ‘’sûrette’’. C’est très juteux, croquant et d’une belle sapidité. Ou on retrouve la conjugaison du profil aromatique de la Syrah et du Gamay dans un vin des plus différent.

Vous ferez de beaux accords avec une fondue chinoise, du foie de veau ou du boudin noir.

Roussette de Savoie, Jean Perrier & Fils, France, Savoie & Bugey, vin blanc, 2019, 22,90$, cépage : Altesse 100%, sucre : 4.3 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14095581.

Bouteille de Roussette de Savoie, Jean Perrier & Fils, France, Savoie & Bugey, vin blanc, 2019
Roussette de Savoie, Jean Perrier & Fils, France, Savoie & Bugey, vin blanc, 2019

Élaboré avec le cépage Altesse qui provient de l’appellation Savoie et Bugey de vignes âgées de 25 à 45 ans plantées dans des sols composés d’argilo-calcaire. Ce cépage me fait penser à la polyvalence du chenin qui peut être élaboré soit en vin sec mais aussi en effervescent. Essayez pour voir un de ces jours un mousseux fait du cépage Altesse. Vous m’en donnerez des nouvelles.

Les vendanges sont manuelles et pressurage direct. Après débourbage, le moût clarifié fermente à une température contrôlée. La fermentation malolactique est pratiquée afin d’obtenir un vin plus ample et long en bouche qui se conservera dans le temps. Le vin est élevé en cuve inox pendant 6 mois.

Notes de dégustation

Ce vin se découvre sur des effluves particulièrement aromatiques de pêches, d’abricots, de miel, de poires, de notes beurrées ainsi qu’un soupçon de bananes. C’est vraiment charmeur!

En bouche de belles flaveurs de pêches, de poires, d’épices douces et de notes florales se conjuguent à une texture légèrement grasse, une acidité modérée et une belle trame de minéralité. Très bel équilibre nez/bouche sur une finale de pêches et d’agrumes.

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer, coquille saint-jacques ou une sole meunière.

Jean Perrier et Fils

Jean Perrier et Fils, chai, vignobles
Jean Perrier et Fils, chai, vignobles

Viticulteur depuis 1853, Jean Perrier et fils élabore depuis 7 générations une sélection de vins d’appellation d’origine contrôlée (AOC) en blanc, en rouge et en rosé. Propriétaire, producteur et éleveur sur environ 60 ha, l’histoire de la Maison Perrier est intimement reliée avec celle des vins de Savoie et des Alpes (France). 

De l’Apremont au Pétillant de Savoie en passant par le Chignin, le Gamay ou encore la Mondeuse avec ces vins nous partons à la découverte de cette région méconnue.

Le Jura

Carte viticole du Jura
Carte viticole du Jura

Le vignoble jurassien composé de 2,000 ha est situé tout juste à l’est de la Bourgogne et s’étire sur 80 kilomètres de long par 6km de large le long du Revermont. En 1936, les vins du Jura obtenaient la première Appellation d’Origine Contrôlée historique française à Arbois. Depuis, six autres AOC sont venues s’y ajouter.

Aujourd’hui, quatre AOC géographiques et trois AOC « produits » distinguent les vins du Jura soient :

Les AOC : AOC Arbois, AOC Château-Chalon, AOC L’Étoile et AOC Côtes du Jura

Les ‘’produits’’ : AOC MacVin du Jura, AOC Crémant du Jura et AOC Marc du Jura

La Savoie

Carte viticole  de Savoie: winefolly.com
Carte viticole de Savoie: winefolly.com

La Savoie c’est 3 AOC régionales (Savoie, Roussette de Savoie et Seyssel) et 20 dénominations géographiques réparties sur 2,100 ha situés à l’est entre le Beaujolais et la Côte du Rhône septentrionale.

On y élabore surtout des vins blancs 70%, des vins rouges 20%, des vins rosés 6% et des mousseux 4%. On y a droit à une vingtaine de cépages dont des méconnus tels l’Altesse, la Mondeuse blanche, le Gringet, la Jacquère, la Molette.

Goûtez le classicisme des vins du Haut-Médoc!

Bouteilles de Moulins de Citran, Haut-Médoc, 2015, Château Bel Air Gloria Cru Bourgeois Haut Médoc 2016
Moulins de Citran, Haut-Médoc, 2015, Château Bel Air Gloria Cru Bourgeois Haut Médoc 2016

Je vous propose deux vins du Haut-Médoc à base de Cabernet-Sauvignon et de Merlot complexes, élégants, généreux et d’une bonne puissance.

Moulins de Citran, AOC Haut Médoc, Bordeaux, 2015, 28,25$, cépages : Cabernet-Sauvignon 58%, Merlot 42%, sucre : 1.9 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 737882.

Bouteille de Moulins de Citran, AOC Haut Médoc, Bordeaux, 2015
Moulins de Citran, AOC Haut Médoc, Bordeaux, 2015

Ce Moulins de Citran est le Second vin de Château Citran. Qui dit deuxième vin implique par le fait même qu’il y en a un premier qui sera normalement le meilleur. Cette classification est bien spécifique à Bordeaux. Les premiers vins proviendront en général des meilleures parcelles, subiront un vieillissement possiblement plus long dans des barriques dont la proportion de neuves pourra être plus élevée etc.

Les seconds vins proviendront des mêmes terroirs mais d’autres parcelles possiblement moins qualitatives, viendront possiblement de vignes plus jeunes et auront un vieillissement moins long en barrique si tel est le cas. Mais, par contre, ils bénéficieront du même savoir-faire de la maison et du maître de Chai. Les Seconds vins permettent d’accéder à d’excellents vins qui pourraient ne pas être à la portée de plusieurs bourses.

Notes de dégustations

Cet excellent millésime qu’est le 2015 a été qualifié de solaire car il a fait chaud et sec cet été-là. Les raisins ont atteint de superbes niveaux de maturité et on le sent en dégustant ce vin. On aura de beaux équilibres entre le sucre et l’acidité avec des tannins élégants et mûrs.

Ce vin s’ouvre sur des accents de cerises de fraises et de framboises bien mûres d’une belle et d’une profonde intensité . J’ai senti au tout début une pointe de notes animales (cuir) agrémentée d’arômes de torréfaction. En bouche tout est en équilibre entre les flaveurs de fruits noirs bien juteux, de graphite, de torréfaction et des tannins bien charpentés (62% de Cabernet-Sauvignon). J’ai beaucoup apprécié cet équilibre (ce mot revient souvent ici) entre le nez et la bouche. Comme une continuité bien linéaire entre les deux. Belle persistance en finale. Vraiment très beau ce vin! Je suggèrerais de le passer en carafe pendant une heure avent de servir pour libérer toutes les subtilités de ce vin car disons-le, il est jeune.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges grillées, plats bien goûteux, gibiers à poil.

Château Citran

Château de Citran, chai, vignobles
Château de Citran, chai, vignobles

La famille Donissan de Citran a régné sur cette ancienne seigneurie médocaine dès le 13e siècle, jusqu’en 1832 ou elle fut cédée à un M. Clauzel qui la revendue à la famille Miailhe en 1945. En 1987 un groupe japonais se porte acquéreur du domaine pour la revendre en 1996 à la famille Merlaut l’actuel propriétaire.

Le vignoble qui a superficie d’environ 100 hectares comprend deux parcelles. Une qui entoure le Château et l’autre autour du village. Chaque parcelle bénéficie d’un traitement adéquat à son contexte. Certaines reçoivent une conduite traditionnelle avec un sol travaillé de façon mécanique et des traitements phytosanitaires classiques.

Le vin Moulins de Citran est issu de cette méthode. D’autres voient leurs sols ensemencés d’un couvert végétal tous les 2 inter-rangs, le but étant d’améliorer la structure du sol. Enfin, la dernière partie du vignoble, soit 1/3, à ce jour, suit une conduite biologique. Ceci permet au domaine d’analyser l’impact de chaque méthode sur les rendements et le profil aromatique des vins qui en découlent.

Château Bel Air, Haut-Médoc, Cru Bourgeois, Domaines Martin, 2016, 32,00$, cépages : Cabernet-Sauvignon 75%, Merlot 23%, Cabernet Franc 2%, sucre : 1.9 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 12116246.

Bouteille de Château Bel Air, Haut-Médoc, Cru Bourgeois, Domaines Martin, 2016
Château Bel Air, Haut-Médoc, Cru Bourgeois, Domaines Martin, 2016

Le vignoble d’où provient ce vin est situé à Cussac-Fort Médoc en lisière de Saint-Julien-Beychevelle face à la Gironde. Il est planté sur un terroir riche, ce qui donne souvent un caractère généreux, capiteux et très coloré au vin produit. Le sol composé de belles croupes graveleuses et un sous-sol constitué en majorité d’argile bleue.

Ce Château Bel Air est un très beau Cru Bourgeois véritable gage de qualité. Il est produit à environ 150,000 bouteilles par an. Les vendanges sont manuelles et le vin vieillit 12 mois en barriques de chêne dont environ 25% sont renouvelées chaque année.

Notes de dégustation

Dans ce vin c’est le Cabernet-Sauvignon qui domine avec au nez des effluves assez intenses de cassis, de mûres, de cerises noires d’épices douces ainsi qu’un soupçon de notes de torréfaction et de graphite.

La bouche est suave avec une texture veloutée, des tannins charpentés et corsés et une belle sensation de volume et d’amplitude. C’est un vin généreux, équilibré et d’une très belle persistance qui fait honneur à sa classification Cru Bourgeois dont 249 châteaux du Hait-Médoc font partie.

Pour en faire partie, les vins du château sont sélectionnés selon des dégustations à l’aveugle (sur 5 millésimes de chaque vin) effectuées par des experts reconnus et anonymes pour enlever toute influence indue.

Vous ferez de beaux accords avec un carré d’agneau, un rôti de veau et une côte de bœuf.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Domaines Martin

Domaines Martin, vignobles, vins, chai
Domaines Martin, vignobles, vins, chai

C’est à Cussac que se situe Château Bel Air. C’est au XVième sciècle que l’on trouve les premières références de ce Château.

L’origine remonte aux premières heures de l’histoire viticole médocaine. Au fil du temps, ce cru a été morcelé puis Henri Martin en devient propriétaire en 1980. Les Châteaux de Gloria et de Saint-Pierre font partie des domaines. Bien que le Château Bel Air est le plus modeste de ces trois châteaux, il bénéficie de la même expertise de toute l’équipe de vinification des Domaines Martin.

Les vignes du domaine s’étendent sur une superficie de près de 34 hectares alors que l’ensemble des propriétés représente un peu plus de 100 ha. L’encépagement se compose de Merlot (23%), de Cabernet Franc (2%) et de Cabernet-Sauvignon  (75%). Le domaine profite d’un climat océanique. Le terroir qu’exploite le domaine Château Bel Air est essentiellement composé de graves (sous-sol) et d’argile bleue. Les vignes du domaine sont cultivées selon les principes de la viticulture raisonnée.

Appellation Haut-Médoc

Cliquez sur le lien pour visionnez ce vidéo en 3D pour vous faire une idée de cette appellation.

Vidéo du Haut-Médoc: source Pierre LeHong infographiste

Page 1 of 33

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén