On ne peut pas passer à côté de ce Chardonnay de Bourgogne de la maison Bouchard Père & Fils!

Bourgogne, Chardonnay, Réserve, Bouchard Père & Fils, 2018, $23.30, sucre : 2.2 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 10796524.

Quelle région que la Bourgogne que j’ai visitée l’année dernière! Composée de 1,463 climats (parcelle de vignes soigneusement délimitée) elle a donné naissance à une mosaïque d’appellations hiérarchisées et mondialement réputées (Appellation Régionale, Village, Premier Cru, Grand Cru) qui font l’envie de plusieurs pays et appellations.

Carte Bourgogne – WineFolly.com

Ce vin provient de l’appellation régionale Bourgogne de vignerons sélectionnés selon des hauts critères de qualité avec lesquels des contrats sont passés. Les raisins proviennent plus spécifiquement de la Côte d’Or et de la Côte Chalonnaise. Il a été élevé de 7 à 8 mois en fût de chêne français pour 10 à 15% de la récolte, le reste en cuves inox.

Ce vin représente une très belle entrée en matière de ce que peut donner le Chardonnay de Bourgogne. Bien que des prix astronomiques peuvent être atteints pour certains Grands Crus, ce vin témoigne du fait qu’on puisse se délecter du Chardonnay de cette appellation à prix plus qu’acceptable.

Un nez fort agréable sur des effluves de poires et de pêches très fraîches. Bien que le vin ait touché le bois ce n’était que pour lui apporter une certaine dose de richesse et de complexité. Donc, pas de traces boisées dans ce vin, que du fruit.

La bouche est d’une texture légèrement grasse, veloutée, l’acidité fraîche et les flaveurs rappellent celles perçues au nez dans un bel équilibre nez/bouche. D’une belle longueur et persistance agréables. On ne passe pas à côté d’un tel vin. On en achète!

Agence Sylvestre – échantillon

Maison Bouchard Père & Fils

Maison Bouchard Père & Fils

La maison Bouchard Père & Fils a été fondée en 1731 à Beaune par Michel Bouchard, Bouchard Père & Fils est l’une des plus anciennes maisons de vins en Bourgogne depuis près de 3 siècles et 9 générations.

Le domaine qui s’étend sur plus de 48 km du nord au sud, à travers une mosaïque de 450 parcelles apporte à Bouchard Père & Fils une sécurité face à la grêle, les orages ou le gel qu’on voir de plus en plus avec les changements climatiques. 

 Depuis 2015, les vins de la maison sont élaborés selon la certification Haute Valeur Environnementale.

Le vignoble Coteau des Artisans. Une très belle découverte!

J’ai entendu parler de ce vignoble il n’y a pas si longtemps par le biais d’André Maccabée journaliste vinicole pour le magazine City Boomers. Il me suggérait vivement de les contacter pour une entrevue. J’ai tout d’abord consulté leur site web, qui est très beau, stylé et super bien organisé soit dit en passant. Et là, j’y ai vu une belle histoire, un super beau projet.

Un couple d’artisans, Jocelyn Deslandes l’ébéniste et Karine Lamoureux la designer ont créé un superbe vignoble en Montérégie (à Béthanie non loin de Roxton Falls) tout en coteau qui plonge vers la rivière Noire. D’après les photos contenues sur leur site, c’est une réalisation, un projet de toute beauté. On sent toute l’attention, la créativité, le respect des matériaux et de l’environnement. Il faudra cet été que j’aille visiter.

Donc, après avoir vendu leur entreprise d’armoires de cuisine ils ont eu l’idée folle en 2012 de mettre sur pied un vignoble. Et puis, idée encore plus ambitieuse, afin entre autres de se distinguer, il se sont mis dans la tête d’être le premier vignoble au Québec à vinifier une bonne partie de leurs vins en amphores. Étonnant!

Il fallait donc que j’entre en contact avec eux pour en savoir plus. Déjà au premier appel avec Karine, je sens la fébrilité, l’énergie et son positivisme. On se met d’accord pour aller de l’avant avec une dégustation de deux vins le Amphore Rouge et le Amphore Blanc suivi d’une entrevue téléphonique. Cette entrevue suit les notes de dégustation et je vous enjoins de la lire car c’est une belle histoire!

Notes de dégustations

Je lisais tout récemment un article sur la vinification du vin en amphore. Ces contenants de grès et de terre cuite ont semble-t-il un effet bénéfique sur le profil aromatique du vin. La vinification en amphores est très naturelle. Les raisins, égrappés ou en vendange entière fermentent dans un contenant dont la porosité favorise une oxygénation régulière (micro-oxygénation) qui assouplit les tannins (pour les vins rouges) sans apporter de goût particulier. De plus, il semble qu’elle désacidifie naturellement les vins et met de l’avant les arômes et saveurs bien pures du fruit. Karine me disait aussi que le vin est plus cristallin et apporte une belle sensation de minéralité.

Salles des amphores – vignoble Coteau des Artisans

Il faut aussi savoir que le type d’agriculture adopté par le Coteau des Artisans en est un de  »raisonné, sain et regénérateur » des sols. On y limite le plus possible toute intervention et l’ajout de sulfites est gardé au minimum. L’effet sur les vins dégusté en est un de rapprochement avec les vins élaborés de façon ‘’nature’’ et de biodynamie. Et c’est effectivement ce que j’ai ressenti lors de cette dégustation.

Amphore Blanc, Coteau des Artisans, Québec, 2018, $28.00, cépage : Frontenac Blanc 100%, sucre : 1.5 g/l, disponible au vignoble et dans environ 30 points de vente.

C’est avec un peu de fébrilité que j’ai abordé la dégustation de ces deux vins du Québec élevés en amphores en débutant par le blanc qui m’a immédiatement séduit. Ce vin élaboré à 100% de Frontenac Blanc a été vinifié en amphores pendant une période 12 mois.

Le nez de ce vin est véritablement sublime et très expressif avec des effluves de poires, de pommes, de miel et de noyaux d’abricots.

En bouche la texture est quelque peu ferme, d’une belle acidité avec une belle intensité des flaveurs de noyaux de pêche, de pommes ainsi qu’une belle sensation de minéralité. C’est plein d’énergie, d’un profil assez incisif comme si on goûtait un vin nature ou un vin orange. Je l’ai regoûté à quelques reprises et j’en découvrais une nouvelle facette à chaque fois. Belle découverte et véritable coup de cœur!

Amphore Rouge, Coteau des Artisans, Québec, 2019, $28.00, cépages : Marquette 50%, Frontenac 25%, Petite Perle 25%, sucre : 3.1 g/l, disponible au vignoble et dans environ 30 points de vente.

Ce vin a été vinifié en amphores pendant 6 mois et a été élaboré à 50% avec le cépage Marquette qui ressemble au niveau de sa couleur au Pinot Noir et qui ajoute beaucoup de légèreté au vin.

Ce vin rouge dégage beaucoup de douceur et est passablement subtil quant à son profil aromatique. Au nez des notes assez discrètes de cassis, de cerises, d’épices douces ainsi que quelques notes florales. En bouche la texture et l’acidité sont équilibrés et les tannins sont bien ronds et coulants. Les flaveurs de noyaux de cerise et d’épices douces se conjuguent à une sensation de minéralité bien présente.

Beau vin dans l’ensemble avec beaucoup d’élégance et de finesse mais qui je crois pourrait bénéficier d’un peu plus de structure. Karine me disait que celui du millésime de l’année dernière avait une plus grande proportion de Frontenac et était plus concentré.

Pour la liste des points de vente et la boutique en ligne cliquez sur le lien. Vous pouvez contacter le vignoble via vlcda@outlook.com ou au (450) 548-8467. Les heures d’ouvertures de la boutique sont du vendredi au dimanche de 11:00 à 17:00.

Entrevue avec Karine Lamoureux co-propriétaire, vigneronne et designer

Boutique du vignoble Coteau des Artisans

VF (Vinformateur): ‘’Comment votre aventure a-t-elle débutée?’’

KL (Karine Lamoureux) : ‘’Ça a commencé par un verre de vin sur une terrasse un vendredi soir. Avec mon mari Jocelyn Deslandes on avait fondé en 1997 une entreprise qui fabriquait des armoires de cuisine. On faisait du haut de gamme et un client nous a racheté. Donc on l’avait comme associé pendant 3 ans mais on savait qu’on devait un jour quitter. Et quand on vend une entreprise on ne peut pas être le compétiteur de celui à qui on vient de vendre. Donc il fallait développer de nouvelles avenues pour notre futur et pour Jocelyn qui est ébéniste et moi qui suis designer être autre chose ce n’était pas évident.

Donc un soir sur la terrasse mon conjoint m’a demandé a brûle pourpoint pourquoi on ne faisait un vignoble de l’autre côté de la rivière. Notre terrain est scindé par la rivière Noire. Donc il y a notre résidence d’un côté et de l’autre c’était un terrain boisé sans bois noble. C’était surtout du cèdre, du hêtre et du tremble. De plus, on avait bâti une petite cabane à sucre sur ce terrain pour faire du sirop d’érable. Quand il m’a proposé de mettre sur pied un vignoble je me suis dis pourquoi pas!

Le projet

Nous avons effectué des recherches sur les tenants et aboutissants d’un tel projet. On a toujours été curieux par rapport au vin et on a fait plusieurs voyages qui finalement tournaient toujours autour du vin. On ne s’en était pas rendu compte.

Donc nous avons consulté un agronome, procédé aux tests de sols, regardé la possibilité du projet pour se faire dire qu’on avait un endroit incroyable pour mettre sur pied un vignoble. On s’est aussi fait dire que ce serait long et difficile mais qu’on avait l’air assez fous pour le faire. Alors nous avons débuté les travaux.

Nous avons coupé les cèdres qu’on a envoyé à des pommiculteurs pour faire des tuteurs à pommiers. On a enlevé tous les autres arbres, on a tout essouché, on a aplanit car il y avait des endroits ou on a dû niveler une trentaine de pieds car la pente était trop abrupte. On nous avait promis 2 mois d’excavation qui se sont éternisés sur une période de 9 mois.

Vignoble Coteau des Artisans

Les arbres de cette forêt ont été sciés en planches et en poutres qui ont servi à bâtir notre boutique. Étant designer et mon mari ébéniste, on a tout conçu notre bâtiment, on l’a fabriqué, il est tout en béton, en coffrage isolant (qui consomme 70% d’énergie de moins qu’une structure standard) ce qui est en accord avec notre philosophie écoresponsable. Par exemple, pour nos vins on a choisi la capsule à vis parce que c’était à 100% recyclable. Pour nous l’écologie c’est très important.

VF : ‘’Y avait-il beaucoup de roches?’’

KL : ‘’Il y avait énormément de roches. Chez nous il y a des murs de roches partout autant à la résidence qu’au vignoble, tout le long de la rivière on a bâti un mur pour augmenter la hauteur du terrain. Tout le haut du vignoble est délimité par un autre mur de roches d’à peu près 600 pieds de long et de 10 pieds de haut. Donc oui, il y en avait de la roche!  Beaucoup de temps, mais aussi beaucoup d’amour dans la création de ce projet ‘’.

Le vignoble, les cépages

KL : ‘’Finalement on a pu planter les vignes en 2014 dont 5,000 ceps en Frontenac Blanc, Frontenac Gris, Frontenac Noir, Vidal, Marquette et Petite Perle. En 2016, on a planté 2,000 ceps supplémentaires et cette année on a planté 2,000 ceps de Baco et 1,000 autres de Vidal.

VF : ‘’Qu’est-ce qui a guidé votre choix d’utiliser à 100% des cépages autochtones?’’

KL : ‘’Il y a plusieurs façons de voir les choses. Notre vision était qu’on ne voulait pas de se battre contre des pays producteurs de vin à base de cépages Vinifera (cépages dits internationaux tels le Cabernet-Sauvignon, le Merlot, Le Chardonnay et autres) qui font déjà très bien, qui atteignent facilement la maturité nécessaire des raisins. Donc on avait le goût de développer un goût québécois. Quand on faisait nos armoires de cuisine haut de gamme, c’était toujours en bois noble. Pour nous le patrimoine québécois c’est très important. Donc développer notre vin québécois avec nos cépages adaptés à notre climat c’est important.

Vignoble Coteau des Artisans

Notre recherche d’information surtout auprès de notre œnologue Jean-Paul Martin nous a amené à prendre cette direction. On a évalué les vignobles qui allaient bien avec notre agronome Jean-François Péloquin et on a goûté beaucoup de vins pour se faire une idée puis on a fait nos choix.

Le type d’agriculture

VF : ‘’Suite à la sélection des cépages, vous avez décidé d’un type d’agriculture. Pouvez-vous me dire ce qui a motivé votre choix’’.

KL : ‘’Parce que notre terrain est un coteau de 17% de pente avec juste en bas la rivière, le cahier de charge du bio n’était pas adapté à notre réalité. On ne peut faire aucun travail de sol car il y aurait trop d’érosion dans la rivière. Nous avons opté pour une agriculture saine raisonnée. Nous avons de plus planté du trèfle entre les vignes qui attirent énormément d’abeilles.

Il faut savoir que notre coteau est plein sud, on est planté nord-sud, ce qui fait qu’on est plein soleil de midi jusqu’à 4 heures de l’après-midi. Nous n’avons pas de difficulté à obtenir une belle maturité des raisins avec un tel ensoleillement. On atteint un beau taux de brix (niveau de sucre) à chaque année. On a un bon vignoble, on a très peu de matières organiques, un PH neutre à 7 alors que beaucoup de champs du Québec sont plantés sur des sols plus acides.

Vignoble Coteau des Artisans

Cette année va être exceptionnelle car on a la moitié plus de raisins que l’an passé. C’est impressionnant cette année. D’habitude la floraison commence à peu près vers le 24 juin alors que cette année à la même date elle était déjà terminée, les raisins étaient en formation. Donc près de deux semaines d’avance sur les années précédentes.

Le problème de plusieurs vignobles vient avec les gels printanniers. Nous on a installé une éolienne en haut du coteau qui vient régulariser la température. Quand il y a un risque de gel, on part la fan qui fait couler le gel jusqu’à la rivière.

On est très proactifs et on est fiers de ce qu’on a fait mais il faut toujours s’améliorer, évoluer, être créatifs, curieux. On a planté du Baco, et on fait plusieurs tests de vins en amphores. On rencontre beaucoup de gens, on écoute dans le but de toujours une qualité supérieure l’année suivante. Cette année nous avons élaboré un vin orange élevé en amphores de grès et de terre cuite qui a été très aimé. Il s’est vendu très rapidement. Nous avons effectué une macération pelliculaire de 200 jours pour créer ce vin, aucun passage en fût de chêne, donc du fruit plein la bouche’’.

Vignoble Coteau des Artisans

La vinification en amphores

Vignoble Coteau des Artisans

VF : ‘’Qu’est-ce qui vous a amené vers les amphores?’’

KL : ‘’En fait quand on a rencontré Jean-Paul Martin notre œnologue, on a discuté sur les possibilités de comment faire les choses et il y avait deux éléments qui ressortaient. Tout d’abord, à cause de la configuration du terrain, on avait la possibilité d’encastrer le chai dans le coteau ce qui permettait d’adopter la vinification par gravité et ce sur trois niveaux, donc pas besoin de pomper le vin d’un endroit à un autre.

Ensuite on lui a demandé ce qu’on pouvait faire ai niveau du vin pour se distinguer. Il nous a parlé des amphores et puisque déjà il avait fait des recherches sur les fournisseurs pour leur propre vignoble familial, il nous a proposé l’entreprise ‘’Vins et Terre’’ établie à Bordeaux qui produisait de telles amphores depuis une vingtaine d’années.

On les a donc contacté, fait faire des soumissions et deux semaines après les amphores étaient sur le bâteau en direction du vignoble. J’ai appelé Jean-Paul pour lui dire qu’elles étaient en route et il en a été étonné qu’on soit allé de l’avant avec sa suggestion. Il fallait du cran pour aller de l’avant. On a commencé avec deux amphores et les premiers vins ont vu le jour en 2017.

Vignoble Coteau des Artisans

On peut dire fièrement qu’on est les premiers à élever du vin en amphores au Québec bien qu’on ne soit plus les seuls maintenant. On a certainement piqué la curiosité des gens. C’est une très belle manière de faire le vin. Il le désacidifie naturellement, ça le rend cristallin, c’est bio faire du vin en amphore parce qu’on met le minimum de sulfites permis. En fait au vignoble nos taux de sulfites sont entre 0 et 30 mg/l (ce qui est le niveau permis pour les vins nature) ce qui est très bas.

Sans être en biodynamie, on en adopte certains des principes comme essayer de suivre le cycle lunaire pour nos opérations selon les jours feuilles, les jours fleurs, les jours racines etc. On essaie de faire tout ce qui est possible pour avoir le moins d’interventions à faire dans chacune des sphères de l’élaboration de nos vins. Oui on est en culture raisonnée mais on est en culture saine, raisonnée et regénératrice. On fait le moins de passages possible, on met le moins d’oligo-éléments dans nos pulvérisations. Les passages sont vraiment au minimum. Dans le chai aussi c’est au minimum ».

Vignoble Coteau des Artisans

L’éventail des produits

Vignoble Coteau des Artisans

VF : ‘’Est-ce que tous les vins sont vinifiés en amphore?’’

KL : ‘’En fait on a 8 produits cette année dont 3 sont vinifiés en amphore dont le Amphore blanc, le Amphore rouge et le Amphore vin orange, on a aussi 4 autres vins qui sont élevés en cuves inox (blanc, rosé, rouge) puis on a un vin rouge élevé en fût de chêne. On en a à tous les prix pour tous les goûts. Les vins en amphore sont différents avec leur minéralité, car ça fait exploser les goûts et les arômes, tout est magnifié avec ces vins. Ça rend le vin cristallin et d’une grande souplesse.

Cette année pour notre Amphore rouge, on en a fait 4 cuvée différentes, une avec les raisins entiers avec le cépage Marquette et 3 autres avec du jus du cépage Marquette, de Frontenac Noir et de Petite Perle. On s’est retrouvé avec 50% de Marquette, 25% de Petite Perle et 25% de Frontenac dans notre amphore. Le Marquette apporte beaucoup de légèreté pratiquement comme un Pinot Noir et de la transparence. Cette année on l’a fait comme ça. L’année prochaine ça sera probablement différent. On essaye des choses. L’année dernière l’Amphore rouge avait plus de Frontenac Noir et était plus concentré.

On a aussi un vin qu’on appelle ‘’Le bonheur c’est maintenant’’. C’est une phrase que je dis souvent. On l’a fait avec le cépage Vidal car c’est mon cépage blanc préféré.

Vignoble Coteau des Artisans

VF : ‘’Vous produisez combien de bouteilles chaque année?’’

KL : ‘’On produit depuis 4 ans et cette année on avait à peu près 12,000 bouteilles et l’année prochaine on s’attend d’avoir 15,000. On augmente un peu à chaque année. On y va par étapes. On n’a pas l’intention présentement de planter plus de ceps ou de faire de l’expansion plus agressive car présentement le terrain est planté à pleine capacité et ce n’est pas notre but.

On a du plaisir à travailler sur notre parcelle de 10,000 vignes, on a des bons employés, on a tous le bonheur de travailler ici, c’est pas trop difficile, c’est comme léger vivre ici et c’est parfait pour nous. De plus on a la capacité au Québec d’acheter des raisins autant qu’on en produit alors ça nous permet d’augmenter notre quantité sans être propriétaire du terrain.

VF : ‘’Avez-vous l’intention d’augmenter la proportion des vins en amphore?’’

KL : ‘’Oui, présentement on fait des tests. Comme mentionné on teste 4 amphores différentes au niveau du Amphore rouge, on en essayé 2 après 6 mois en amphore (celui que j’ai dégusté) et juste les vendanges on va embouteiller les 2 autres qui auront fait 12 mois en amphore. On va voir si ça créé une différence marquée entre 6 et 12 mois ou peu. Le vin Amphore blanc élaboré à 100% avec du Frontenac blanc à 100% est déjà élevé 12 mois en amphore. Pour le moment on est rendu à 9 amphores ou 4,500 litres de contenance ou 6,000 bouteilles. Pour le moment c’est notre capacité. On n’est pas fermé à en acheter d’autres.

Vignoble Coteau des Artisans

Le futur

VF : ‘’Vous voyez le futur comment?’’

KL : ‘’Avec la Covid ça change la manière de faire les choses. L’année dernière on a inauguré notre vignoble le 15 juin 2019. À Béthany c’est un village de 335 personnes et on avait décidé de faire des vindredi de 5 à 9, les gens apportaient leurs chaises, prenaient un verre de vin, on avait même un groupe de musique, on avait des camions de cuisine de rue et nous avons quand même attiré jusqu’à 500 personnes le vendredi soir. On avait des belles soirées, les gens étaient très heureux.

Vignoble Coteau des Artisans

Et là avec la pandémie, il a fallu arrêter et annuler le tout. On avait l’ambition de vendre tous nos vins chez nous mais maintenant nous avons développé un réseau de points de vente avec boutiques spécialisées et restaurants. Les gens parlent de nous au travers la province parce qu’on livre un peu partout. Dire que l’année dernière on avait attiré plus de 8,000 personnes au vignoble.’’

VF : ‘’Comment trouvez-vous votre aventure jusqu’à date?’’

KL : ‘’C’est sûr que faire un vignoble au Québec c’est difficile surtout qu’étant donné le terrain avec une pente de 17% c’était tout un challenge en plus. Il a fallu faire un drainage très important car on avait plus de 1,000 gallons d’eau à l’heure. On a marché dans la bouette plus souvent qu’à notre tour. Mais après avoir fait le drainage, on a fait un ensemencement hydraulique pour sécuriser la pente. Avoir un vignoble ça comporte sont lot de stress mais il n’y a pas un métier qui n’en pas.

Par contre avant votre appel ce matin, je suis allée marcher dans les vignes, on regarde les petits raisins qui grossissent à vus d’œil, c’est beau, c’est le fun! Il y a une belle poésie dans le vignoble.

Vignoble Coteau des Artisans

Finalement ma philosophie de vie c’est de vivre le moment présent comme notre vin ‘’Le bonheur c’est maintenant’’. Il faut être heureux maintenant, Notre projet si humble soit-il, créé des moments de bonheur dans les vies et les cœurs des gens autour. C’est tellement le fun! C’est le vignoble du bonheur!! »

Vignoble Coteau des Artisans – Karine Lamoureux et Jocelyn Deslandes

Coup de cœur d’Alsace! Pinot Noir rosé 2019 de la maison Willm.

Willm, Alsace, Pinot Noir, vin rosé, 2019

Willm, Alsace, Pinot Noir, vin rosé, 2019, $18.70, sucre; 4 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 12521401.

Quelle belle région que l’Alsace que j’ai eu la chance de visiter il y a quelques années. Nous avions alors visité cette belle maison Willm située dans le charmant village de Barr. La panoplie des terroirs et des cépages de l’Alsace si typique à la région en ont fait une de mes préférées. Les vins blancs de Pinot Gris, de Riesling, de Gewurztraminer et de 3 autres cépages sont légendes. Et parmi tout ces cépages blancs il n’y a qu’un cépage rouge autorisé, le Pinot Noir. Et on en a fait un vin rosé délicieux!

Village de Barr

L’année dernière il avait fait partie de mes 5 coups de cœur pour les vins rosés et je réitère cette année. Au nez des effluves bien aromatiques de fruits rouges sur les framboises, de groseilles, de pêches avec comme un arôme de caillou mouillé.

La bouche est d’une texture veloutée, d’une acidité modérée et d’une très belle structure. C’est délicieux et vraiment goûteux avec ce petit soupçon de sucre d’orge et un rappel tellement agréable des saveurs perçues au nez. D’un bel équilibre, en finale on perçoit une légère amertume et tout se termine sur une note fruitée des plus goûteuse. Un verre de ce vin en appelle un autre…Un beau coup de cœur!

Vous ferez de beaux accords avec charcuteries, BBQ, tartare de bœuf ou carpaccio de bœuf, saumon gravlax, fromages de chèvre et pâtes cuites.

Agence Sylvestre – échantillon

La maison Willm

La Maison Willm doit sa renommée au travail que réalisent génération après génération sur 120 ans les vignerons de cette Maison. Ces 6 vignerons de la Maison Willm créent des styles qui leurs sont propres et qui génèrent l’univers des vins de la maison.

Vignerons de la Maison Willm

La région d’Alsace

 »Situé à l’Est de la France, entre les Vosges et la Forêt-Noire allemande, le vignoble alsacien s’étend sur 170 km du nord au sud et comprend plus de 300 domaines viticoles répartis sur 15 500 hectares. La vigne est cultivée depuis plus de 2 000 ans, ce qui en fait l’une des plus anciennes régions viticoles au monde. La célèbre « Route des vins d’Alsace » permet d’apprécier ses paysages pittoresques caractérisés par ses nombreux châteaux, ses maisons à colombages et ses cigognes. » (source: site web Maison Willm)

Carte Alsace – Barr

Le climat

 »Planté à une altitude qui varie en moyenne entre 200 et 400 mètres, le vignoble alsacien s’étend sur les collines sous-vosgiennes face à la plaine d’Alsace et au Rhin. Le massif montagneux des Vosges le protège de l’influence océanique et des précipitations en faisant l’une des régions de France à la pluviométrie la plus faible. Les expositions variées et la proximité d’un fleuve offrent un micro-climat semi-continental chaud, sec et ensoleillé, particulièrement bénéfique pour le vignoble. L’alternance de journées chaudes et de nuits fraîches en automne est propice à une maturation lente et prolongée des raisins ».

Les sols

 »La diversité des paysages contribue à la diversité des sols. Les bordures de montagnes, collines sous-vosgiennes et plaines sont à l’origine d’une dizaine de formations géologiques. Le vignoble Willm est majoritairement constitué de sols granitiques et argilo-calcaires. Les bancs calcaires, de grès et d’argiles calcaires font ainsi la richesse minérale du terroir de la Maison Willm ».

Vignobles Maison Willm
Vignobles Maison Willm
Vignobles Maison Willm

Canicule vous dites? Étanchez votre soif avec ce vin blanc du Pays d’Oc des plus rafraîchissant!

Bleu de Mer, Bernard Magrez, Languedoc-Roussillon, Pays d’Oc IGP, vin blanc, 2019

Bleu de Mer, Bernard Magrez, Languedoc-Roussillon, Pays d’Oc IGP, vin blanc, 2019, $19.60, cépages : Sauvignon Blanc 85%, Chardonnay 15%, , sucre : 1.2 g/l, alc. :12.5%, code SAQ : 14400591.

Écoutez les vagues qui clapotent gentiment pendant que vous êtes étendus dans une chaise longue un verre de Bleu de Mer à la main. Rafraîchissant vous dites? De douces effluves de pamplemousse, d’agrumes avec un soupçon de fruits blancs et de fruits exotiques caressent vos narines. La bouche est d’un doux velouté avec une acidité bien rafraîchissante et des flaveurs d’agrumes, de fruits blancs ainsi qu’un soupçon de fruits exotiques. La finale est agréablement acidulée sur des notes d’agrumes.

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer, poissons grillés et viandes blanches.

Agence Sélection Fréchette – échantillon.

Tout nouveau à la SAQ! Le Excellens, Sauvignon Blanc, Rueda de la maison Marques de Caceres.

Excellens, Sauvignon Blanc, Espagne, Rueda D.O., Vin blanc vegan, Marques de Caceres, 2018

Excellens, Sauvignon Blanc, Espagne, Rueda D.O., Vin blanc vegan, Marques de Caceres, 2018, $16.55, sucre : 2.0 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 14365617.

Vous voulez faire changement des Sauvignon Blanc de Nouvelle-Zélande et d’Australie? Essayez celui-ci de l’appellation Rueda en Espagne. Son profil aromatique se laisse découvrir sur des notes de mangue, de fruits à noyaux avec un léger soupçon de pamplemousse et de notes quelque peu herbacées.

En bouche c’est une belle fraîcheur qui nous accueille avec une acidité assez présente sans être mordante suivi d’une sensation de minéralité comme sur des notes de caillou mouillé et un gentil rappel des arômes perçus au nez. Très agréable, harmonieux, tout en douceur et en fruits. Il offre un excellent rapport qualité/prix.

Vous ferez de beaux accords avec poissons, pâtes aux fruits de mer et fromage de chèvre.

Agence Sylvestre – échantillon

Bodegas Marques de Caceres

Bodegas Marques de Caceres

Enrique Forner fondateur de Marques de Caceres en 1970 et père de Cristina Forner qui dirige maintenant l’entreprise, a toujours eu des racines profondes dans le monde vinicole. Son grand-père et son père ont fondé la société Vinícola Forner en 1920, une affaire de famille dédiée à la production, la commercialisation et l’exportation du vin et située à Sagonte (Valence, Espagne).

Exilé en France pendant la guerre civile, Enrique fonda en 1952 une société similaire dans les Vallées du Rhône et de la Loire. En 1963, il acheta deux Châteaux Grands Cru Classés dans le Haut-Médoc, à Bordeaux soient le Château Camensac et le Château Larose Trintaudon.

Chai Marques de Caceres

De retour en Espagne en 1968 il a décidé de réaliser son rêve dans La Rioja et Cenicero, au cœur de la Rioja Alta. Il a fait appel à son ami le professeur Emile Peynaud, un vrai révolutionnaire de la culture et de l’élaboration des vins de Bordeaux dans les années 1970 et 1980, dans l’optique d’imprégner l’appellation Rioja du même esprit de renouveau. 

En 2014, Rueda a marqué un autre chapitre important dans l’histoire de la Bodega avec l’achat de 125 ha de vignes au cœur du Rueda D.O. près des villages de La Secca et Serrada. 2013 fut le premier millésime commercialisé de ce vin. C’était en fait un projet d’envergure qui visait à atteindre une qualité maximale des cépages Verdejo et Sauvignon Blanc sur les propres vignobles de la Bodegas dans cette région.

Rueda D.O.

Le Rueda D.O. est situé dans la région de Castilla y León, à une altitude moyenne de 750m. Les vignes sont plantées sur un sol pierreux et graveleux avec une bonne ventilation et un bon drainage. Le climat est continental avec des températures moyennes de 13 ° C et des précipitations annuelles moyennes de 460mm.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est carte-rueda.png.

C’est le plus ancien D.O. de Castilla et León ayant ses origines au Moyen Âge. À cette époque, les ordres religieux dans les monastères, la Castille médiévale avec ses villes importantes et l’âge d’or espagnol marquèrent le début d’une certaine reconnaissance et prestige pour les vins de la région qui étaient connus comme « les vins d’or de Rueda ».


Belle trouvaille! Un Pinot Noir du pays d’Oc du Mas de Daumas Gassac.

Moulin de Gassac, Pinot Noir, Languedoc- Roussillon, IGP Pays d’Oc, 2018, $18.35, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 1.5 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 14060670.

Ce vin est élevé en cuves inox pendant 6 mois et ne touche pas le bois ceci dans le but de préserver les arômes et saveurs de fruits. Malgré ce fait on retrouve quand même quelques notes bien discrètes de torréfaction dans ce vin généralement typiques d’un élevage sous-bois. Effet du terroir sans doute! Les sols du terroir sont composés de plateau calcaire riche et de sols sableux ce qui lui ajoute de la finesse.

Preuve qu’en sortant des sentiers battus on puisse faire des trouvailles, c’est au Pays d’Oc et non pas en Bourgogne qu’est vinifié ce vin. Il s’ouvre sur des effluves de griottes, de sous-bois ainsi que des notes de torréfaction bien discrètes. Au premier nez j’ai perçu quelques notes animales qui se sont rapidement estompées. La bouche est d’emblée très juteuse, acidulée et fraîche avec des tannins coulants. Les flaveurs de noyaux de cerises, d’épices douces ainsi qu’un amer et une certaine astringence viennent compléter le tout en une finale bien fruitée. Belle découverte à un prix raisonnable.

Vous ferez de beaux accords avec charcuteries, grillages de viandes blanches et saumon grillé.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Mas de Daumas Gassac

Acheté en 1970 par Aimé Guibert, le Mas de Daumas Gassac était à l’origine destiné à une retraite de vacances. C’est sur la recommandation d’Henri Enjalbert géologue spécialisé en viticulture qu’on y plante 17,000 plants de Cabernet-Sauvignon dont les premières bouteilles sortiront en 1978. C’est aussi en 1978 qu’Émile Peynaud, célébre Œnologue, prodigue ses conseils à la maison. En 1982 on appelle les vins de la maison ‘’Les Château Lafite du Languedoc’’.

Vignobles Mas de Daumas Gassac

La Sélection Moulin de Gassac est issue des plus belles parcelles d’un terroir unique en Languedoc tout près de la mer Méditerranée et le port de Sète sur les coteaux de Villeveyrac.

Depuis plusieurs années, les parcelles de vigne sélectionnées s’intègrent dans une démarche de préservation de l’environnement et de sa biodiversité. En fait, à partir du millésime 2019, certains vins de notre sélection Moulin de Gassac seront labellisés Terra Vitis ce qui implique entre autres une approche holistique de préservation de la vigne mais aussi de la qualité de vie des hommes qui y travaillent et de la société qui les englobe.

Mas de Daumas Gassac

Plus spécifiquement, la maison fera la promotion de la viticulture durable dont les piliers sont : l’environnement, le social et l’économie, privilégiera les mécanismes naturels de régulation, favorisera un environnement sain pour le producteur, ces employés et les riverains, valorisera la diversité biologique dans ses parcelles et autour et améliorera et préservera la qualité de l’eau, de l’air et du sol.

Carte vinicole Languedoc-Roussillon

Quel délice que ce Château Pesquié, Quintessence, 2011…

Quintessence, Château Pesquié, France, Ventoux, 2011

Quintessence, Château Pesquié, France, Ventoux, 2011, (2017 disponible à la SAQ), $24.15, cépages: Syrah 80%, Grenache 20%, sucre: 1.7 g/l, alc.: 15%, alc.: 15%, code SAQ: 969303.

Quel plaisir de sortir cette bouteille d’un vin que j’ai toujours plus qu’apprécié. Le dernier millésime que j’avais dégusté était le 2016 et c’était avec Frédéric Chaudière co-propriétaire avec son frère Alexandre.

D’une belle profondeur et d’une intensité remarquable tant au niveau des arômes que des saveurs. Ce vin s’ouvre sur des effluves de fruits noirs, de réglisse et d’épices douces. Puis suit une bouche généreuse avec des tannins charpentés ronds et quelque peu joufflus qui créent une très belle perception de volume et d’amplitude. Des flaveurs de fruits noirs, de réglisse et de notes caramélisées ainsi que ce 15% d’alcool (bien intégré) viennent ajouter leur contribution à cet ensemble des plus goûteux et des plus aromatique. Et quelle longueur jouissive.

Ce Quintessence a neuf ans et il a tenu la route de façon admirable pour un vin de ce prix. En fait sur la bouteille on indique que le potentiel de vieillissement était de 10 ans. Je lui en donnerais encore quelques années.

Je l’ai apprécié avec des côtes levées au BBQ. Quel délice!

Vous pouvez lire mon compte rendu de ma rencontre avec Frédéric Chaudière en cliquant sur ce lien.

Agence Sélection Oeno

Découvrez ce Prosecco Brut de la maison Isola Augusta

Prosecco, Brut, Isola Augusta, Millesimato 2018

Prosecco, Brut, Isola Augusta, Millesimato 2018, Italie, Friuli Venezia Giulia, $21.50, cépage: Glera 100%, sucre: 14 g/l, alc.: 11.5%, code SAQ : 14403003.

Pour élaborer ce Prosecco on a utilisé des raisins qui proviennent tous du même millésime. En fait tous les Prosecco sont des vins élaborés avec les raisins d’une même année. Mais un producteur voudra souligner une meilleure année en créant un label avec l’inscription Millesimato.

Il provient de la zone DOC de la région de Friuli Venezia Giulia. On le découvre sur des effluves de pommes avec un soupçon de pêches, de notes florales ainsi qu’une légère sensation de minéralité. La bouche assez crémeuse dégage une acidité bien sentie qui est rehaussée de saveurs de pommes ainsi qu’une légère amertume. La finale est agréable et légèrement sucrée.

Agence Vinatovin – échantillon

Isola Augusta

Isola Augusta

Le Prosecco – pourquoi est-il si populaire?

Pour sa fraîcheur:

Le cépage Glera (cépage semi-aromatique) qui est utilisé dans son élaboration est assez acidulé et donne beaucoup de fraîcheur au vin. Il doit représenter 85% du contenu et l’autre 15% provient d’autres variétés.

Pour sa buvabilité:

Avez-vous remarqué qu’un verre de Prosecco en attire toujours un autre. C’est un vin effervescent des plus digeste. Il n’est jamais lourd.

Pour sa versatilité:

On s’en sert énormément en mixologie pour faire des drinks. On n’a qu’a penser au phénomène des Spritz. Il peut être consommé de l’apéritif jusqu’à la fin du repas selon qu’on consomme un Brut, un Extra Dry ou autre niveau de dosage.

Pour sa disponibilité:

Il y en a toujours à la SAQ. On obtient 88 résultats quand on fait une recherche avec le mot prosecco sur le site de la SAQ. Son processus de production (méthode Martinotti ou Charmat) pour l’obtention des bulles lui permet d’élaborer des Prosecco plus rapidement et donc d’être plus facilement disponible. Il n’a pas à passer par une deuxième fermentation en bouteille (qui prend un minimum de 9 mois pour un Cava) pour l’obtention des bulles.

Pour son prix:

La majorité des Prosecco se retrouvent dans la fourchette des $15.00 à $20.00. On en retrouve aussi qui proviennent d’appellations un peu plus prestigieuses (i.e.DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco) pour autour de $25.00.

Pour son goût qui plaît:

On ne retrouve pas les notes lactées du champagne mais plutôt une fraîcheur vive, un fruité estival ainsi qu’une légère amertume en fin de bouche comme un arôme de peau d’amande. C’est un vin effervescent qui a un peu de mordant à cause de son acidité.

Au nez : de belles notes florales, des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, la pêche et la poire, un soupçon d’agrumes (citron, pamplemousse) et en filigrane des notes de fruits exotiques surtout sur la banane et l’ananas

En bouche : Beaucoup de fraîcheur avec une belle acidité un peu mordante, pas mal aromatique, des notes florales et de fruits, une belle sensation de minéralité, bel équilibre entre l’acidité et le niveau de sucre et une finale appréciable.

Pour sa qualité stable:

Avez-vous remarqué que le goût du Prosecco est pratiquement toujours le même. Pas de surprises !! On retrouve très peu d’effet du millésime. On est loin des années 50 et 60 ou le Prosecco était de qualité variable. Les producteurs se sont repris en main et le Consorzio a établi des pratiques que l’ensemble des producteurs suivent. Étant donné le très grand succès de l’appellation, les producteurs voient bien qu’il est payant d’adhérer à ces pratiques.

C’est en fait dans les années 70, qu’on a concrétisé l’IGT avec le nom Prosecco et c’est en 2009 qu’on a fondé la DOC Prosecco afin d’en protéger le nom. Cette DOC se subdivisera ainsi :

Prosecco DOC, Prosecco Superiore Conegliano-Valdobbiadene DOCG, Prosecco Asolo DOCG.

Si les vendanges, la vinification et l’embouteillage sont tous faits dans les provinces de Trieste et de Treviso, les  dénominations spéciales de Prosecco DOC Treviso et Prosecco DOC Trieste peuvent être attribuées.

Enfin, on créera le label (collet autour de la bouteille) Prosecco en 2012. Étant donné le succès fulgurant du Prosecco, certains pays ont commencé à en produire de façon illégale. Ce collet assure donc la certification de la provenance.

Et bientôt on verra sur les tablettes un Prosecco rosé!! À suivre!

Coup de Coeur que ce Excellens, Cuvée Especial, Crianza, Marqués de Caceres, 2016.

Excellens, Cuvée Especial, Crianza, Espagne, Rioja D.O., Marques de Caceres, 2016, $16.80, cépage : Tempranillo 100%, sucre : 2.3 g/l, alc. :14.5%, code SAQ : 12383221.

Ce vin a été élaboré avec des vignes de Tempranillo (cépage autochtone espagnol) vieilles de 15 à 30 ans avec des bas rendements ce qui en gégéral apporte un aspect qualitatif aux vins. La macération est longue (25 jours) puis le vin est élevé pendant 14 mois en barrique neuves de chêne français qui lui apportent des notes boisées plus subtiles et plus de finesse que le chêne américain. Enfin le vin est affiné en bouteille durant un minimum de 12 mois. L’appellation Crianza laisse en général plus de place aux arômes et saveurs de fruits que les Reserva et Gran Reserva qui sont plus boisés puisqu’ils vieillissent plus longtemps en barrique.

Au nez se révèlent des arômes de fruits rouges bien mûrs, de fruits noirs, de prunes avec un soupçon de vanille et de notes boisées bien intégrées. La bouche est généreuse avec une texture veloutée, une acidité équilibrée et des tannins charpentés, souples et tissés bien serré. Les flaveurs de fruits noirs et d’épices douces se prolongent en une longueur surprenante pour un vin de ce prix.

Bien que ce soit un vin du millésime 2016 (4 ans), il possède toutes les caractéristiques d’un vin qui est tout en jeunesse. C’est un vin savoureux, goûteux et qui offre un excellent rapport qualité/prix!

Vous ferez de beaux accords avec des plats méditerranéens, des légumes grillés et des viandes grillées.

Agence Sylvestre – échantillon.

Bodegas Marques de Caceres

Bodegas Marques de Caceres

Enrique Forner fondateur de Marques de Caceres en 1970 et père de Cristina Forner qui dirige maintenant l’entreprise, a toujours eu des racines profondes dans le monde vinicole. Son grand-père et son père ont fondé la société Vinícola Forner en 1920, une affaire de famille dédiée à la production, la commercialisation et l’exportation du vin et située à Sagonte (Valence, Espagne).

Exilé en France pendant la guerre civile, Enrique fonda en 1952 une société similaire dans les Vallées du Rhône et de la Loire. En 1963, il acheta deux Châteaux Grands Cru Classés dans le Haut-Médoc, à Bordeaux soient le Château Camensac et le Château Larose Trintaudon.

De retour en Espagne en 1968 il a décidé de réaliser son rêve dans La Rioja et Cenicero, au cœur de la Rioja Alta. Il a fait appel à son ami le professeur Emile Peynaud, un vrai révolutionnaire de la culture et de l’élaboration des vins de Bordeaux dans les années 1970 et 1980, dans l’optique d’imprégner l’appellation Rioja du même esprit de renouveau. Tous les deux, ils ont révolutionné les pratiques viticoles et vinicoles dans cette région de Rioja qui était ancré dans des pratiques anciennes.

Varte vinicole Rioja

Puis dans les années 90 c’est l’apport de Michel Rolland, l’œnologue le plus influent du moment à Bordeaux, qui a donné un deuxième souffle à l’élaboration des vins. On donnait alors et depuis une place plus prépondérante aux arômes et saveurs des fruits tout en respectant l’apport du bois.

Depuis ses débuts, Marqués de Cáceres jouit d’un approvisionnement constant en raisins. Ces fruits proviennent des vignes d’excellentes qualités situées dans des zones privilégiées, principalement au sein de la Rioja Alta et de La Rioja Alavesa et, spécialement, de la commune de Cenicero où se trouve la Bodega. Dans de nombreux cas, les vignes de plus de trente ans et les variétés de Tempranillo et Viura garantissent la matière nécessaire pour l’élaboration d’un vin d’une excellente qualité.

Vignoble Marques de Caceres

La société Bodegas Marqués de Cáceres est située à Cenicero, à 20 kilomètres de Logrogne et au cœur de la Rioja Alta. Cenicero est l’une des grandes communes viticoles de La Rioja. Elle est située aux abords de l’Èbre et possède un microclimat et des sols idéals pour la culture de la vigne.

Marqués de Cáceres garde la main sur une étendue de 985 hectares environ appartenant aux viticulteurs de la région, la plupart des viticulteurs d’origine.

Carinena, une appellation d’Espagne à découvrir avec les vins de Bodegas Paniza!

Vinas de Paniza, Chardonnay, Espagne, Carinena DO, Bodegas Paniza, 2018, $15.60, cépages: Chardonnay : 100%, sucre : 1.2 g/l, alc. : 14.0%, code SAQ : 13710829.

Les vignes de ce vin sont des altitudes de 800m ce qui lui confère une belle fraîcheur et une acidité bien présente. Il s’ouvre sur des arômes quelque peu discrets de pêches, d’abricots,de mie de pain et d’une légère vanille. En bouche la texture est veloutée, l’acidité bien présente et rafraîchissante et les flaveurs de fruits jaunes à noyaux, de miel et de notes boisées agrémentent le tout. La finale est de longueur moyenne et sans amertume.

Vous ferez de beaux accords avec dinde, poulet rôti et fruits de mer en sauce crémeuse.

Vinas de Paniza, Gran Reserva, Espagne, Carinena DO, Bodegas Paniza, 2012, $19.10, cépages: Garnacha 40%, Cabernet-Sauvignon 30%, Syrah 30%, sucre : 2.2 g/l, alc. : 14.5%, code SAQ : 12926661.

Ce vin est issu de vignes de 40 ans provenant d’une des appellations les plus en croissance en Espagne soit Carinena. Les vins issus de cette appellation donnent en général des vins qui offrent des excellents rapports qualité/prix. C’est un Gran Reserva ce qui implique qu’il doit rester 18 mois en fûts de chêne français ou américain, et après cela, au moins 3,5 ans en bouteille. Il faut donc 5 ans pour obtenir un vin rouge Grand Reserva.

Il a donc 8 ans d’âge et présente encore un air de jeunesse et de fraîcheur. Il est généreux, profond et d’une belle intensité au niveau des ses arômes et de ses saveurs. Au nez il s’ouvre sur des notes très intenses de fruits rouges très mûrs, de cèdre, de prunes, de moka et de notes boisées bien intégrées.

La bouche est veloutée, l’acidité équilibrée et les tannins sont presque charpentés et bien ronds. Il est généreux, dégage une belle perception de volume ainsi que des notes boisées et épicées.

Vous ferez de beaux accords avec des côtes levées et bavette de bœuf.

Agence Divin Paradis – échantillons

Bodegas Paniza

Chai Bodegas Paniza

Établie en 1953, c’est une coopérative composée d’environ 300 partenaires viticoles sur environ 3 000 hectares de vignobles, incluant diverses variétés. Les origines de la cave proviennent du village du même nom: Paniza. Une petite ville agricole près de Cariñena, la capitale du comté.

Carte vinicole d’Espagne. Source: Wine Folly

Les vignobles de Bodegas Paniza sont situés sur le territoire délimité par l’appellation d’origine Cariñena (une certification officielle du ministère espagnol de l’Agriculture). Les vignes sont situées dans une zone privilégiée, au sud des montagnes ibériques au nord-ouest de l’Espagne. Tous les vignobles sont placés dans l’Appellation d’Origine Cariñena. En général ils mûrissent à une altitude plus élevée que la moyenne soit à environ 850 mètres d’altitude. Les sols et sous-sols sont composés selon l’altitude de calcaire brun, de grès et d’argile.

Page 1 of 96

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén