L’Orpailleur, Brut, vin mousseux bouteille Charles-Henri de Coussergues
L’Orpailleur, Brut, vin mousseux et Charles-Henri de Coussergues propriétaire et vigneron

L’Orpailleur, Brut, vin mousseux, 30,50$, cépages : Seyval 50 %, Vidal 50 %, IGP Québec, certifié Ecocert, sucre : 5 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 12685625.

Ce vin mousseux de l’iconique vignoble l’Orpailleur est issu de la méthode traditionnelle avec obtention des bulles via une deuxième fermentation en bouteille. L’élevage sur lies est d’une durée de 18 mois.

Il faut savoir que cette période d’élevage de l’Orpailleur Brut est supérieure aux minimums requis pour élaborer les Cavas (9 mois min), les Crémants (9 mois min) et les Champagnes (15 mois min pour les non millésimés). Cette période prolongée de l’élevage se fait sentir à la finesse et la délicatesse des bulles ainsi qu’à l’intensité des flaveurs.

C’est en 1991 qu’on a produit la toute première cuvée. Depuis ce temps on a réussi à atteindre un niveau qualitatif surprenant. Suite

Notes de dégustation

Quelle belle réussite! Il n’a rien à envier aux Cavas et Crémants de ce monde avec au nez des arômes complexes et toujours en évolution. D’emblée se dégagent des notes de pommes, de poires et de pâtisserie qui se conjuguent à un soupçon d’agrumes et de notes florales.

En bouche le temps prolongé de l’élevage a fait son œuvre et se décline avec des bulles fines et d’une belle persistance qui créent un côté crémeux et aérien à la fois. L’intensité des flaveurs telles que perçues au nez se prolongent en bouche et s’harmonisent avec une acidité bien présente qui lui apporte beaucoup de fraîcheur.  Belle finale soutenue sur des notes briochées et fruitées.

Vous ferez de beaux accords avec un feuilleté aux escargots, des canapés de saumon fumé, un filet de saumon en sauce à la crème, un ceviche, ou un brie aux pommes et aux noix.

Le Vignoble de l’Orpailleur

Vignoble de l'Orpailleur: Charles-Henri de Coussergues propriétaire et vigneron, chai, vignobles, bouteilles de l'Orpailleur Brut
Vignoble de l’Orpailleur: Charles-Henri de Coussergues propriétaire et vigneron, chai, vignobles, bouteilles de l’Orpailleur Brut

« L’Orpailleur, c’est celui qui lave les alluvions aurifères pour en extraire, par temps, science et patience, les paillettes d’or qui s’y trouvent. C’est ainsi que pour la première fois au Québec, des viticulteurs ont mis science, patience et le temps qu’il fallait pour extraire de la terre québécoise un vin sec, unique en tous points, depuis un cépage ici planté et récolté et son raisin vinifié au vignoble dans la meilleure tradition. » – Gilles Vigneault

Le Vignoble de l’Orpailler a vu le jour en 1992 à Dunham dans les Cantons de l’Est grâce à la ‘’folie’’ de 4 pionniers : Charles-Henri de Coussergues, Hervé Durand, Frank Furtado et Pierre Rodrigue.

C’est en 1981 que fort de son expérience en France en tant que qu’œnologue et de son expérience de vigneron au Château des Tourelles dans la région des Costières de Nîmes Charles-Henri de Coussergues achète la propriété de Dunham qui deviendra le Vignoble de l’Orpailleur.

Ce Vignoble est situé sur les premiers contreforts de la chaîne des Appalaches et sur d’anciennes plages de la mer de Champlain. Il bénéficie d’un terroir exceptionnel qui est composé de dépôt glaciaire (till), soit un amalgame d’argile, de sable, de gravier et de blocs rocheux.
L’altitude, entre 130 et 175 mètres selon les parcelles fait que l’air chaud de la plaine de Montréal baigne les coteaux, et créé ainsi un climat fort favorable pour la vigne.  

Au Vignoble, Charles-Henri de Coussergues travaille avec deux de ses filles, Sarah et Laure de Coussergues ainsi que son gendre Alain Bazinet.

Enfin, il faut savoir que Charles-Henri est un leader dans l’industrie du vin au Québec. Nombre de vignerons ont reçu ses conseils et son aide au fil des années comme en témoignait chaleureusement cet été Daniel Lalande propriétaire du Vignoble Rivière du Chêne.

Charles-Henri a été, entre autres, un artisan de la certification en 2008, puis de l’appellation IGP Vin du Québec.  Dernièrement il a fait l’acquisition du Vignoble Union Libre.