fbpx

Catégorie : Information Page 1 of 5

Une nouvelle catégorie pour le Vino Nobile de Montepulciano. Le Pieve!

Nouvelle étiquette de Pieve - Vino Nobile di Montepulciano
Nouvelle étiquette de Pieve – Vino Nobile di Montepulciano

Nouvelle catégorie de Vino Nobile – Pieve: Le consortium qui supervise le Vino Nobile di Montepulciano DOCG vient de finaliser une nouvelle proposition destinée à élever la stature des meilleurs vins de la région. Il s’agit essentiellement d’une initiative de zonage, divisant la dénomination en 12 sous-zones, dont les noms seront autorisés sur les étiquettes de vin. Mais c’est en même temps une démarche qualité, établissant un nouveau palier au-dessus de Vino Nobile Riserva.

Logo du Consorzio del Nobile di Montepulciano
Logo du Consorzio del Nobile di Montepulciano

Le niveau Pieve ressemble à la catégorie Gran Selezione qui a été introduite par le Chianti Classico voisin en 2014. Pour spécifier une Pieve sur une étiquette Vino Nobile, les raisins devront provenir de vignobles qui non seulement sont détenus ou contrôlés par le producteur (comme pour Gran Selezione), mais aussi entièrement à l’intérieur de la Pieve nommée. Cela signifie que les raisins proviendront tous du même voisinage général et les vignes doivent aussi avoir au moins 15 ans.

Vignobles Vino Nobile
Vignobles Vino Nobile

Des changements notables aux normes de production pour le niveau Pieve incluent l’augmentation de la proportion minimale de Sangiovese – ou Prugnolo Gentile comme on l’appelle ici – de 70 % à 85 %, le reste provenant d’une poignée de variétés traditionnelles. Je dois admettre que je me serais attendu à ce que ce pourcentage soit de 100% comme dans l’appellation Brunello. Aussi déjà plusieurs excellents producteurs atteignent déjà ce pourcentage de 85% et plusieurs sont à 100% de Sangiovese.

Zones de production de Vino Nobile
Zones de production de Vino Nobile

Les vins Pieve devront avoir au moins 3 ans de vieillissement avant d’être commercialisés (comme le Riserva actuellement) et nécessiteront l’aval d’une commission de dégustation d’accréditation instituée à cet effet. L’objectif est que cet ajout à la discipline soit approuvé cet été et rendu rétroactif à la récolte 2020, ce qui signifie que les vins Vino Nobile Pieve 2020 seraient disponibles sur le marché d’ici début 2024.

Vignobles Vino Nobile
Vignobles Vino Nobile

L’autre innovation est qu’une commission interne sera organisée au sein du Consortium, composée d’œnologues et de techniciens, qui aura pour mission d’évaluer l’adéquation des caractéristiques au cahier des charges, avant les démarches législatives nécessaires.

 « Nous avons décidé de mettre le nom de la Pieve avant la sous-zone en tenant compte des 500 ans d’histoire de Montepulciano », a expliqué Andrea Rossi, président du Consorzio del Nobile di Montepulciano. « C’est un résultat important qui est parti d’une analyse critique de notre dénomination faite avec toutes les vraies stars, c’est-à-dire les producteurs de vin », a ajouté Andrea Rossi, « et le résultat est l’introduction d’un troisième type de Vino Nobile di Montepulciano qui combinera le passé, le présent et l’avenir de notre vin dans une même bouteille ».

Andrea Rossi président du

L’union fait la…bière!!

Nouvelle bière Trail 09 – Crédits photo Route: Les Têtes en l’air, Cannette: Camille Charrette-Gagné

La nouvelle bière TRAIL 09!!

Eh oui, peut-être aussi la force! Les quatre microbrasseries de la Côte-Nord –Tadoussac, St-Pancrace, La Compagnie et La Mouche – s’unissent pour brasser, uniquement pour les saisons printanière et estivale 2021, une nouvelle bière, la TRAIL 09!!!.

Tourisme Côte-Nord se joint à elles pour dévoiler cette bière régionale en édition spéciale et vous invite à venir la déguster sur place.

Crédit photo: Camille Charrette-Gagné

La bière TRAIL 09, un nom évocateur

Ce partenariat met en vedette un produit local qui évoque la fameuse route 138, communément appelée la trail, route qui jalonne une bonne partie de la Côte-Nord et relie les quatre microbrasseries. Cet axe routier mythique et panoramique d’environ 1250 km à travers villes, villages, forêts, lacs et montagnes sillonne la côte bordant le fleuve Saint-Laurent.

Elle est réputée pour les road trips et aux vacances. Elle relie Tadoussac, porte d’entrée de la Côte-Nord, et Natashquan, presque au bout de la route 138, village natal de Gilles Vigneault. Les chiffres 09 associés au nom de la bière représentent le numéro de la région administrative de la Côte-Nord.

Une bière de soif !

La TRAIL 09 c’est une ale blonde brassée avec des céréales et houblons du Québec. Elle est quand même légère et douce avec ses 4% en alcool. Les flaveurs de houblons bien apparentes apportent leur lot d’amertume qui vont vite vous en faire ouvrir une deuxième, si ce n’est une troisième. C’est vraiment une bière de soif bien satisfaisante!

Vendue dans les quatre microbrasseries nord-côtières, la TRAIL 09 est aussi offerte chez les détaillants de bières spécialisées au Québec, au prix de détail suggéré de 3,50 $ les 355 ml. Attention : pour cette édition spéciale de saison, les 12 000 litres de TRAIL 09 qui ont été brassés risquent de vite s’écouler !

COCKTAIL ROAD TRIP 138

Crédit photo: Sébastien St-Jean

1 canette de bière TRAIL 09 (355 ml)

30 ml (1 oz) de jus de camerise (ou d’argousier qui donne une couleur plus orangée)

30 ml (1 oz) de miel

1 branche de romarin (facultatif)

Mélanger le jus avec le miel.

Dans un grand verre à bière ou de type highball, verser la bière bien froide, le mélange jus et miel et brasser le tout. Ajouter un ou deux glaçons et garnir d’une branche de romarin.

Comment boire et manger pour optimiser l’expérience d’un accord mets/vins parfait?

Événement Accords mets/vins François Chartier – École Hôtelière des Laurentides

Il existe beaucoup de littérature sur les fameux accords mets/vins. Quoi manger avec tel vin, quel vin boire avec tel plat? Mais qu’en est-il de la façon dont on consomme le vin avec le plat choisi? Quelle est donc la meilleure façon de goûter les deux afin d’optimiser l’expérience d’un accord parfait? Comment obtenir ce fameux « troisième goût » qui naît de cet accord?

Faut-il prendre une bouchée d’un plat puis l’avaler et par la suite prendre une gorgée du vin pour apprécier le tout? Ou faut-il mélanger les deux dans sa bouche en même temps, donc prendre une bouchée et une gorgée en même temps, afin d’en mieux apprécier les propriétés gustatives?

Et là, mes amis, les avis sont partagés! Mon opinion bien personnelle est celle qui préconise la deuxième approche. Celle où l’on prend une bouchée suivie en même temps par une petite gorgée du vin et de mélanger les deux dans sa bouche afin d’en apprécier l’interaction. Je dois dire qu’auparavant, il faut goûter au vin et l’apprécier seul et faire de même avec son plat. Mais selon moi par après, c’est en mélangeant les deux en même temps qu’on obtient les meilleures observations. Comment donc savoir s’ils vont ensemble si on ne les mélange pas?

Cette opinion n’est pas partagée par tous et ce plus souvent qu’autrement selon moi, pour des raisons de bonnes manières et d’acceptation sociale. Selon mes observations non scientifiques et bien personnelles, la norme se situe plutôt vers l’alternance du plat suivi du vin et conséquemment, il n’est pas nécessairement acceptable socialement de mélanger les deux en même temps dans sa bouche. Bon OK.

J’en parlais avec François Chartier lors d’un événement accords mets/vins qui se tenait à l’École Hôtelière des Laurentides et il était de l’opinion qu’on pouvait évaluer de l’harmonie mets/vins en alternant bouchée et gorgée. Par contre, j’ai senti dans sa réponse un aspect d’acceptabilité sociale plus que le côté technique du processus.  Il m’a mentionné que par exemple, au Japon, il était acceptable de goûter le plat et le vin en même temps. Mais ailleurs…

Pour d’autres comme mon professeur de sommellerie Jean Beaudin, il est acceptable de mélanger bouchée et vin en même temps afin de mieux en sentir l’harmonie. Même opinion d’un ami, ex conseiller en vin des plus expérimenté à la SAQ Benoît Major qui m’a toujours dit : « Faut faire du ciment avec le vin et la bouffe » pour vraiment goûter à l’accord mets/vins.

Alors voilà, vous avez le choix! Essayez les deux et partagez vos observations! Une fois le vin et le plat choisi selon les recommandations de divers experts, goûtez au vin et au plat séparément afin de bien jauger de leurs arômes et saveurs. Puis tentez l’expérience. Vous m’en donnerez des nouvelles!

Quel verre utiliser pour déguster un vin mousseux?

Quel verre utiliser pour déguster un vin mousseux? Je me suis fait souvent fait poser la question et je vais tenter de vous donner quelques réponses.

Disons d’emblée que lors des dégustations de champagnes surtout ou de tout autre vin mousseux ou je suis invité, les représentants de ces maisons n’utilisent pratiquement jamais les flûtes traditionnelles et encore bien moins les coupes évasées. Ils utilisent un verre de forme qu’on appelle  »tulipe ». On verra dans cet article pourquoi ils utilisent ces verres plutpot que les coupes ou les flûtes.

Quel verre utiliser pour déguster un vin mousseux?

Voyons voir les avantages et inconvénients de chaque type de verre:

Les coupes

Les coupes que tout le monde adore à cause de l’image festive qu’elles procurent sont à proscrire : Selon le Comité Champagne c’est surtout à cause de leurs défauts fonctionnels : ‘’L’effervescence n’a pas assez de hauteur pour s’exprimer, la mousse s’y forme mal et ne tient pas, les arômes ne peuvent s’épanouir. En outre elle est incommode et présente un risque de débordement’’. Je dirais que cette observation va pour tous les types de vins mousseux accueil.  

Les flûtes

Quant aux flûtes que presque tout le monde utilise, elle a une forme supérieure à la coupe pour la dégustation de vins mousseux. Cependant, son design étroit ne favoriserait pas autant la formation des bulles que le verre tulipe et ne lui permettrait pas de bien dégager les arômes et les flaveurs. Personnellement, quand je déguste des vins effervescents pour mes chroniques je n’utilise pas de flûte parce que c’est difficile d’aller chercher le maximum du vin avec cet ype de verre.

Par contre il ne faut pas virer fou avec ça! Si on veut juste servir un vin mousseux comme apéritif dans une situation sans flafla et qu’on veut juste faire la fête, la flûte a toujours sa place. Ça donne un air tellement festif!

Mais aussitôt qu’on voudra que ses amis ou ses invités apprécient le vin mousseux qu’on leur sert on passera au verre suivant ou à un verre de vin blanc qui permettra au vin de mieux se faire valoir.

Le verre idéal?

Verre à Champagne Performance Riedel

Le verre idéal? Selon les verres utilisés dans les dégustations de vins mousseux le verre le plus utilisé est le verre en forme de tulipe. Plus haut qu’un verre de vin blanc, son embouchure (le buvant) est plus étroite presque comme la flute et son bol (l’épaule) est plus large ce qui permet aux bulles de se former et aux flaveurs de se concentrer et de se laisser découvrir. Il permet, selon les spécialistes des maisons de Champagne, au vin d’exprimer toutes ses qualités aromatiques.

Autre option – Le verre de vin blanc

Verre de vin blanc Ouverture Riedel

L’autre option, c’est le verre de vin blanc. Ce verre possède certaines des formes du verre de type tulipe avec son bol (l’épaule) plus large que la flûte. Il possède l’avantage de mieux former les bulles que la flûte et de concentrer les flaveurs. Personnellement c’est le verre que j’utilise pour mes dégustations. C’est sûr que c’est moins festif mais ça a l’avantage de permettre au vin de se faire valoir.

Un conseil pour ses verres

Selon le Comité Champagne : ‘’Pour laisser s’épanouir l’effervescence du vin, les verres doivent avoir été rincés à l’eau chaude puis s’être égouttés tout seuls.
Car les résidus des produits de lavage et de rinçage laissent un film gras sur la paroi du verre, qui peut empêcher la formation de la mousse des Champagnes.’’

Pour en savoir plus sur les vins effervescents

Pour en savoir plus sur les vins effervescents, je vous suggère de consulter le site de Guenael Revel Mr. Bulles

Comment reconnaître les vins bio et nature à la SAQ?

Étiquettes de tablettes à la SAQ vins bio et nature

Quels sont donc ces vins?

Depuis quelque temps les vins bio et nature ont la cote en terme de croissance. Mais finalement de quoi s’agit-il quand on parle de ces vins?

Afin de simplifier les choses, disons que les deux grands éléments qui distinguent les vins issus de l’agriculture bio, bio-dynamie ou nature des vins provenant de l’agriculture conventionelle sont la non utilisation de produits phyto-sanitaires de synthèses (pesticides, insecticides chimiques etc.) et la quantité de sulfites utilisée lors de la fermentation.

La SAQ se base sur les définitions suivantes pour son étiquetage en magasin:

Définition des vins bio, bio-dynamie et nature à la SAQ
Site SAQ

J’y ai ajouté le tableau suivant que j’avais déja développé pour aider à la compréhension de ces types de vins et qui complètera l’information de la SAQ:

Tableau qui décrit les différences entre les vins bio, bio-dynamie et les vins nature

Les sulfites

Le tableau suivant démontre les niveaux de sulfites maximum selon le type d’agriculture comparés à l’agriculture conventionelle. Ceci donne une bonne idée de la réduction de ces niveaux.

Il faut rappeler qu’il y aura toujours des sulfites dans le vin car la nature en produit déja. Dans le cas des vins nature, aucun sulfites ne doivent être ajoutés durant la fermentation.

Comment lire ce tableau? Prenons le cas d’un vin rouge sec qui contient moins de 2g/l de sucre résiduel. En agriculture conventionelle on pourra ajouter 160 mg/l de sulfites. En bio ce sera un ,maximum de 100 mg/l, en bio-dynamie ce sera un maximum de 70 mg/l et pour un vin nature ce sera un maximum de 30 mg.

Tableau sur la quantité de sulfites selon les vins bio, bio-dynamie et nature

Alors comment les reconnaître?

Les étiquettes de tablettes

Étiquette de tablette SAQ
Gauche: vin nature Droite: vin bio
Etiquette de deux couleurs: vins bio et nature

Site web de la SAQ – produits

Fiche produit sur le site de la SAQ

Étiquettes sur les bouteilles

Il en existe beaucoup à travers le monde à un point tel que le consommateur ne s’y retrouve plus. J’ai ajouté possiblement les plus importantes.

Bio-dynamie
Bio
 »Nature »

Page 1 of 5

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén