fbpx

Catégorie : Information Page 1 of 6

Les changements climatiques dans le monde du vin. Qu’est-ce que ça veut dire pour nous les consommateurs?

Conférence Tasting Climate Change: Michelle Bouffard organisatrice et personalité connue du monde du vin. Conférenciers.
Conférence Tasting Climate Change: Michelle Bouffard organisatrice et personalité connue du monde du vin. Conférenciers.

J’assistais tout récemment à une conférence ‘’Tasting Climate Change’’/’’Goûter aux changements climatiques’’ sur l’impact des changements climatiques dans l’industrie du vin organisé par Michelle Bouffard personnalité bien connue dans le monde du vin.

Cette conférence réunissait divers experts de l’industrie dans le but de trouver des solutions qui permette aux divers intervenants (vignerons, producteurs, fournisseurs, détaillants etc.) de s’adapter à ces changements et de mitiger leur impact. De plus il permettait de cibler les pratiques de l’industrie dans un objectif d’atténuer l’empreinte carbone de tous et chacun.

Changement ou ‘’Chaos’’ climatique?

Quand on écoute les vignerons de partout sur la planète on devrait parler de ‘’chaos’’ climatique. Les éléments sont déréglés et devenus extrêmes. Marc Picon Malivern de la maison Sumarroca nous parlait d’un manque d’eau criant dans la région productrice de Cava en Catalogne avec des températures qui dépassait tous les records.

Déjà la moyenne des températures est de 1.5C supérieure à celles du milieu du XXe siècle alors qu’on voit une baisse des moyennes de précipitations de 57mm/an ce qui est énorme. On prévoit que la quantité d’eau baissera de près de 20% de plus en 2050.

Présentation - Situation dans la Catalogne Marc Picon Malivern
Présentation – Situation dans la Catalogne – Marc Picon Malivern

Les vignerons de la Champagne représentés par Pierre Naviaux du Comité Champagne dénotent de fortes variations dans les quantités d’eau vers la baisse ainsi que la période à laquelle on reçoit cette eau. Idéalement on en voudrait au printemps pas en fin d’été. Évidemment on n’a pas de contrôle sur cette situation qui créé d’énormes problèmes au niveau de la viticulture. De plus les températures augmentent de façon vertigineuse. Depuis les années 60 on voit une augmentation des températures qui ressembleront dans 50 ans à celles du sud de la France donc beaucoup plus chaudes.

Situation climatique en Champagne - Comité Champagne
Situation climatique en Champagne – Comité Champagne

La situation est la même à Bordeaux qui depuis les années 1960 a vu sa température moyenne augmenter (tout comme en Catalogne) de 1.2 C. et ça continue. Complètementde l’Italie qui en 2023 était complètement sous l’eau avec des régions comme l’Émilie Romagne complètement submergée.

Quand on parle aux vignerons de la Vallée du Rhône que je rencontrais au printemps dernier on ne cesse de décrier le manque d’eau et les températures caniculaires. Et parlez à ceux de Chablis qui perdent une bonne partie de leur récolte à cause du gel! Quant au Québec l’année 2023 est à oublier…

Et c’est sans compter les nouvelles espèces d’insectes qu’on voit arriver avec ce réchauffement. On a qu’à penser au scarabée japonais au Québec.

Situation climatique viticole - Bordeaux et Loire
Situation climatique viticole – Bordeaux et Loire

L’effet sur la production du vin…et le vin.

Évidemment ceci résulte plus souvent qu’autrement dans des baisses de rendements, des vignes détruites par le gel ou la grêle ou trop d’eau, une recherche effrénée de solutions à court, moyen et long terme, des augmentations de coûts et beaucoup d’incertitude dans la vie des vignerons. Auparavant c’était une année de mauvaise parmi d’autres. Avec ce chaos climatique on voit ce genre de chose arriver beaucoup plus fréquemment. Combien de baisses drastiques de rendements les vignerons peuvent-ils se permette?

Impact sur les vins - Comité Champagne
Impact sur les vins – Comité Champagne

De plus les vins eux-mêmes sont impactés par ces changements. On voit au fil des années une augmentation du niveau d’alcool de 0.8% vol. et une baisse d’acidité de -1.5 g. Ceci impacte entre autres la sensation de fraîcheur du vin. Et que dire du fait que la taille des raisins a baissée de 26% dans les 30 dernières années en Côtes du Rhône!!!

Avec les tendances mondiales à la baisse quant à la déconsommation du vin et l’augmentation importante des coûts de production avec l’inflation on parle ici d’une tempête parfaite contre les producteurs et vignerons.

Les pistes de solutions

Les diverses conférences portaient sur des sujets aussi variés les uns que les autres. Mais tous tendaient vers un objectif d’adaptation, de mitigation et d’atténuation des impacts de ces changements climatiques.

Pistes de solutions - Marc André Selosse
Pistes de solutions – Marc André Selosse

Ces pistes de solutions se résument globalement vers les actions suivantes :

Les techniques de vinification (grappes entières par exemple pour plus de fraîcheur), la gestion des vendanges (de nuit pour plus de fraîcheur), le gestion du sol (méthodes organiques, régénératives), la gestion du feuillage et de la vigne (plus d’ombre), le contrôle des insectes, la taille de la vigne, le choix des clones (plus résistants aux maladies), le système de plantation (plus ou moins de densité), la sélection des sites (plus en altitude – orientés nord sud), la sélection des cépages (plus résistants à la chaleur) et l’irrigation. S’ajoutent à ces techniques l’agroforesterie, l’ajout de biodiversité dans le but de restaurer les écosystèmes etc.

Ces solutions s’inscrivent dans une approche durable qui impliquent la réduction de l’empreinte carbone, la gestion de l’eau et la promotion et la richesse des habitats naturels.

Agriculture régénérative - présentation Michel Gassier
Agriculture régénérative – présentation Michel Gassier

En fait une présentation de l’agriculture régénérative donnée par Michel Gassier de la famille Gassier décrivait cette approche holistique qui est axée sur 5 piliers dont : l’augmentation de la matière organique dans les sols, la réduction des intrants externes, l’intégration des animaux dans le processus viticole, la biodiversité et l’approche communautaire dans le respect de tous les intervenants. Cette approche va selon ses adeptes plus loin que l’approche organique et/ou de biodynamie qui ne vise que les intrants tels fertilisants, pesticides et intrants comme les sulfites par exemple.

La réduction de l’empreinte carbone

Quant à la réduction de l’empreinte carbone qui s’inscrit dans une approche durable il faut savoir qu’environ 40% de cette empreinte de la production du vin provient des bouteilles selon les données de la conférence. En fait selon la SAQ dans son évaluation de sa propre empreinte carbone, 57% vient du packaging!!

Dans un monde où chaque appellation veut se distinguer d’une autre avec une bouteille différente on est loin d’une bouteille unique (la même pour tout le monde) que le système peut réutiliser et ou recycler.  Si la filière avait un souhait ce serait cette bouteille unique qui réduirait de beaucoup l’empreinte carbone.

Présentation SAQ - Christian M. Pilon
Présentation SAQ – Christian M. Pilon

De plus si on reste sur le sujet de l’emballage, la tendance est vers les bouteilles plus légères qui sont moins chères à produire et coûtent moins cher au niveau transport. Il faut changer cette mentalité qu’une bouteille plus lourde équivaut à un vin de plus haute qualité. Il n’y a aucun lien entre les deux.

Une discussion a aussi eu lieu sur le vin distribué en vrac dans des conteneurs adaptés et embouteillés au Québec. La filière n’est présentement pas prête pour implanter cette solution mais elle présente un intérêt certain.

Enfin sachant que la très grande majorité des vins sont consommés dans une courte période suivant l’achat on peut se demander pourquoi l’ensemble des vins doivent-ils absolument être vendus dans des contenants de verre qui leur permettent de vieillir quelques années!

En fait, les divers contenants/emballages autres que le verre présentent un important niveau d’intérêt de la part des intervenants. Avec la difficulté d’approvisionnement en bouteilles des récentes années de plus en plus lorgnent de ce côté.

L’Importance des certifications organiques/durables pour le consommateur

Plusieurs producteurs (environ de 10-15% sur une base mondiale) décident souvent pour des raisons de conviction ou quelquefois de mise en marché de se tourner vers l’agriculture organique ou en biodynamie.

Cette orientation implique non seulement une régénérescence des sols apportée par l’absence de l’utilisation de produits chimiques de synthèse tels herbicides, pesticides mais aussi une réduction importante des sulfites durant la vinification.

Par contre, ces producteurs doivent se battre contre les aléas chaotiques de la nature et les maladies de la vigne en temps de pluies abondantes et fréquentes avec plusieurs passages de tracteurs pour effectuer l’épandage de produits autorisés telle la bouillie bordelaise à base de cuivre. Ceci augmente les coûts!

D’autres producteurs adoptent des programmes d’agriculture durable (gestion de l’eau, production de leur propre énergie, bouteilles plus légères etc etc.) sans être nécessairement en agriculture organique ce qui est quand même fort louable.

Pour que le consommateur puisse les reconnaître et orienter leurs choix vers des produits organiques ou durables il faut savoir reconnaitre ces certifications sur les bouteilles. Il existe une myriade de certifications ce qui peut causer de la confusion chez les consommateurs. Cependant les producteurs qui sont certifiés sont audités afin de vérifier qu’ils rencontrent toujours les directives dictées par ces vérifications. C’est comme une forme de garantie pour les consommateurs.

Logos vins vins organiques, durables
Logos vins vins organiques, durables

À la SAQ :

À la SAQ les indications suivantes sont obligatoires : • Mention « Biologique / Organic » • Nom de l’entreprise détenant le certificat du produit • Le nom complet de l’organisme qui a certifié le produit (la mention « Certifié par / Certified by » peut précéder au besoin le nom de l’organisme). 18 • L’identification des ingrédients biologiques dans la liste des ingrédients (le cas échéant) Les logos sont facultatifs (exemples : Bio Canada, USDA Organic, etc.)

Les produits équitables peuvent porter la marque de Fairtrade Canada et la mention « Certifié Équitable » peut être inscrite sur l’étiquette. L’utilisation du logo FAIRTRADE n’est pas obligatoire.

Site SAQ : ‘’Dans notre catégorie BIO, on retrouve des produits biologiques, des vins biodynamiques et des vins nature, tous exempts de produits chimiques et de synthèse. Ils détiennent obligatoirement une certification biologique reconnue par le gouvernement du Canada. Magasinez les produits bio disponibles en ligne et repérez-les en succursale grâce à un mica de couleur sur les étiquettes de prix’’.

Que peut donc faire le consommateur?

Le consommateur possède quand même un fort pouvoir d’influence sur les actions prisent par la filière vinicole.

Il peut dire non à une bouteille de vin trop lourde pour rien (sauf pour les bouteilles de mousseux qui requièrent des bouteilles plus solides).

Il peut choisir des vins issus de l’agriculture organique ou biodynamique.

Il peut choisir des vins des producteurs ‘’durables’’.

Il peut acheter encore plus local.

Il peut accepter des nouveaux formats d’emballage comme l’aluminium, le carton et autres types d’emballages.

Il peut acheter un vin à 30$ plutôt que deux bouteilles à 15$.

À bon amateur salut!

Dégustations gratuites dans la plupart des SAQ Sélection!

Stations de dégustation dans la plupart des SAQ Sélection.
Stations de dégustation dans la plupart des SAQ Sélection.

Je notais dernièrement que dans une SAQ Sélection près de chez moi les stations de dégustations étaient maintenant gratuites.  Je me suis donc renseigné auprès de la SAQ et voici ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

Tout d’abord ces stations de dégustations sont présentes dans 85 des 92 SAQ Sélections. Elles offrent un total potentiel de 16 produits à déguster. Les produits qu’on y propose sont renouvelés à chaque période ou selon leur disponibilité. Le personnel en succursale propose une dégustation aux clients pour valider une sélection de produits ou pour faire découvrir un nouvel arrivage ou un produit incontournable.

Un total de 3 produits par client peuvent être dégustés. Il suffit de demander au conseiller de la succursale pour procéder à votre dégustation.

Quant aux cartes prépayées qui servaient à payer ces dégustations dans le passé, elles vous seront remboursées sans problème selon la SAQ.

Bonnes dégustations!!!

Y a-t-il une relation entre le poids d’une bouteille de vin et sa qualité? Non!

Cette semaine avait lieu un Masterclass sur les vins de Côtes du Rhône présenté par Michelle Bouffard personnalité du monde viticole bien connue. Elle est aussi une figure de proue de la prise de conscience des réchauffements climatiques et leurs impacts sur la filière viticole.

Une question était posée à savoir s’il y avait un lien entre le poids d’une bouteille de vin et sa qualité.

À part les bouteilles de vins effervescents qui requièrent des bouteilles plus épaisses avec un fond concave pour contrer la présence du gaz carbonique qui s’y trouve il n’y a pas de raison et de relation entre le poids de la bouteille et sa qualité. Cette relation a été créée dans le 50 dernières années alors que les bouteilles plus chères étaient vendues dans des bouteilles plus lourdes question d’image. Durant cette période les questions d’environnement n’avaient pas la cote.

Mais de nos jours une prise de conscience des producteurs viticoles quant à leur empreinte carbone sur l’environnement implique de plus en plus des bouteilles plus légères. Alors qu’en général les bouteilles de vin ont un poids de 540 g jusqu’à presque un kilo pour certaines, les bouteilles plus légères qu’on voit apparaître de plus en plus ont un poids de 420 g. De plus des bouteilles en plastique, des cannettes en alu et des viniers commencent à faire leur place sur les tablettes.

L’impact est important car il se décline en frais de transports plus faibles autant pour les producteurs de verre que les producteurs de vin. De ce fait il réduit aussi l’empreinte carbone de l’ensemble de la filière viticole.

Alors la prochaine fois que vous achèterez un vin et que vous sentirez son poids excessif entre vos mains dites-vous qu’il n’y a pas de lien entre le poids et la qualité du vin et qu’il serait sûrement préférable d’acheter un vin d’un producteur avec une conscience environnementale plus élevée.

Ils ont bien compris cette équation en Suède alors que 56% du volume de vin est vendu en vinier alors que chez nous on n’en parle pratiquement pas. Nous avons collectivement du chemin à faire et ça commence avec chacun d’entre nous.

À bon buveur salut!

Une expérience gastronomique sans pareil! Découvrez le menu  »accords bistronomiques » au vignoble VRDC.

Vignoble Rivière du Chêne et le Bistro VRDC
Vignoble Rivière du Chêne et le Bistro VRDC

Vous recherchez une expérience gastronomique dans un décors absolument enchanteur? Situé dans un décor incroyable à St-Eustache tout près de Montréal (30 minutes), le vignoble Rivière du Chêne, l’un des plus importants vignobles au Québec, offre son forfait Accords Bistronomiques qui comprend un menu dégustation de 5 services ainsi qu’un accord mets vins (6 plats/5 vins). Cette formule Bistronomique est offerte que le soir les jeudis, vendredis et samedis (jusqu’au 15 octobre) de 17 hres à 22 hres à 185$ pour deux.

Menu Accords Bistronomiques VRDC - plats
Menu Accords Bistronomiques VRDC – plats
Menu Accords Bistronomiques VRDC - vins
Menu Accords Bistronomiques VRDC – vins

Concoctés par le nouveau chef exécutif Cyril d’Ascanio, français d’origine qui a parfait sa formation au Québec et travaillé à l’hôtel Chanteclerc, Estrimont Suite & Spa, Sheraton Laval, Hôtel Suites Lac Brome, ces mets ont été développé avec comme point de départ le profil aromatique de chaque vin qui lui est associé. Incroyable cet univers bistronomique qu’il a développé créant ainsi une parfaite harmonie avec les plats proposés. 

Chef Exécutif du Bistro VRDC - Cyril D'Ascanio
Chef Exécutif du Bistro VRDC – Cyril D’Ascanio

Et que dire du restaurant/bistro et de sa terrasse qui n’ont rien de pareil au Québec avec une vue imprenable sur le vignoble de Rivière du Chêne. Le soir le soleil vient se coucher juste devant la terrasse ce qui créé un paysage absolument unique et féérique. Cette terrasse située à l’étage a vraiment une vue enchanteresse.

De plus le Bistro porte maintenant le nom de Bistro VRDC (Vignoble Rivière du Chêne). La salle à manger et les cuisines ont été complètement rénovées au printemps dernier au grand bonheur de la clientèle qui trouve dorénavant autant son plaisir à manger sur la terrasse qu’à l’intérieur.

La dégustation – les mets et les vins

J’ai été vraiment surpris non seulement par la générosité des plats qui sont vraiment copieux mais aussi par le soin qui a été apporté à marier l’univers aromatique des vins et des mets. J’avoue que j’ai eu un plaisir fou avec mes amis à découvrir ce mariage entre chaque plat et son vin. En fait, on en venait à évaluer la composition du plat pour deviner le profil du vin. De plus, non seulement y avait-il un lien entre chaque met et son vin, mais aussi d’un plat à l’autre. Comme un crescendo culinaire.

Il va sans dire que les vins proviennent des deux vignobles de la maison soient les vignobles de Rivière du Chêne (16.5 ha) qui sont situés à Ste-Eustache et ceux du vignoble La Cantina d’Oka (20 ha) situé à quelques minutes du lac des Deux-Montagnes.

Notez également qu’en plus de la formule dégustation, le Bistro VRDC offre plusieurs plats à la carte ainsi que de belles créations à l’ardoise qui varient au gré du chef. 

Le premier service

Arancini : fromage Parmesan, sauce marinara maison et herbes du jardin, réduction balsamique au vin rouge

Tartare de saumon et homard : émincé de radis, gremolata au limoncello, sauce piquante, framboises fraîches et oignons croustillants

Premier service accords bistronomiques VRDC
Premier service accords bistronomiques VRDC

Le vin : Gabrielle rosé

Vignoble Rivière Duchêne, Le Rosé Gabrielle, 2021, 16,75$, cépages :  Seyval noir 42% – Frontenac rouge 24.5% – Pionnier 18.5% -Frontenac blanc 6% – Lucie Kuhlmann 4% – Frontenac gris 4% -Ste-Croix 1%, sucre : 2.9 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 10817090.

Bouteille de Vignoble Rivière Duchêne, Le Rosé Gabrielle, 2021
Vignoble Rivière Duchêne, Le Rosé Gabrielle, 2021

La fermentation de chacun des cépages se fait en cuve inox de 2 à 3 semaines à 15 degrés afin de préserver toute la fraîcheur des arômes. L’élevage sur lies est très court. Le vin est mis en bouteille à la mi-février

Ce rosé est un assemblage de plusieurs cépages hybrides du Québec. Il est carrément charmeur avec un nez sur des arômes de bonbon, de framboises, de fraises, de fruits blancs et rouges. La bouche est des plus rafraîchissante avec une acidité assez marquée. Les flaveurs perçues au nez se prolongent sur une finale qui se termine avec une légère amertume. Bon rapport qualité/prix.

L’accord/tartare : les notes de framboises du vin s’accordaient merveilleusement bien avec les framboises fraîches du tartare et le côté légèrement sucré était en totale harmonie avec la sauce piquante. Superbe accord avec le saumon.

L’accord/arancini : bel accord avec la sauce marinara et surtout la réduction balsamique dont on retrouve une trame dans le profil aromatique du vin.

Le deuxième service

Ceviche de pétoncles : brunoise tiède de petits légumes croquants, nouille de ris frites, échalotes vertes, vinaigre légère au vin blanc, à la vanille et à la mangue

Deuxième service Accords Bistronomiques VRDC
Deuxième service Accords Bistronomiques VRDC

Le vin: Chardonnay, La Cantina

Chardonnay, La Cantina, Québec IGP, Basses Laurentides, Vallée d’Oka, vin blanc, Origine Québec, 2021, 23,95$, sucre : 2.0 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 13835841.

Bouteille de Chardonnay, La Cantina, Québec IGP, Basses Laurentides, Vallée d’Oka, vin blanc, Origine Québec, 2021
Chardonnay, La Cantina, Québec IGP, Basses Laurentides, Vallée d’Oka, vin blanc, Origine Québec, 2021

Suite aux vendanges, le raisin est éraflé, foulé puis pressé à basse pression en protégeant les jus de toute oxydation. La fermentation alcoolique est réalisée en cuve inox pendant quelques semaines à température de 15 degrés. L’élevage se fait en fût de chêne français sur 60 % pour 6 mois et 40 % en cuve inox. Afin d’accentuer les arômes, l’élevage est accompagné d’une remise en suspension des lies afin d’apporter plus d’équilibre et pour révéler la complexité du fruit.

Notes de dégustation

Ce vin se découvre au nez sur de belles notes de pêches, de poires, de vanille avec une trame de fruits exotiques et d’agrumes. Très peu de notes boisées qui sont fort discrètes. En fait c’est le fruit qui prédomine.

En bouche la texture est riche, veloutée, d’une facture très classique avec une belle sensation de minéralité. Un très beau Chardonnay de région nordique qui pourrait ressembler à un Chablis.

L’accord : Absolument réussi!! Le plus difficile était d’accorder la vanille et la mangue du plat et du vin. Le coté agrumes du plat et du vin sont en harmonie incroyable. Vraiment délicieux. De plus les nouilles légèrement grasse et croustillantes vont si bien avec la texture légèrement grasse du vin.

Le troisième service

Magrets de canard fumé : lit de roquette, fromage de chèvre, miel du rang, suprêmes d’oranges, croûtons au beurre et vinaigrette à l’érable.

Troisième service Accords Bistronomiques VRDC
Troisième service Accords Bistronomiques VRDC

Le vin : Orange, La Cantina

Orange, La Cantina, Québec IGP, Basses Laurentides, Vallée d’Oka, vin orange, Origine Québec, 2021, 26,50$, sucre : 2.3 g/l, alc. : 11.5%, code SAQ : 15024275.

Bouteille de Orange, La Cantina, Québec IGP, Basses Laurentides, Vallée d’Oka, vin orange, Origine Québec, 2021
Orange, La Cantina, Québec IGP, Basses Laurentides, Vallée d’Oka, vin orange, Origine Québec, 2021

Après avoir été vendangé sur le Coteau de l’Abbaye, le raisin est éraflé et fermentéà la manière d’un vin rouge avec ses peaux, ce qui lui procure cette jolie teinte orangée. La fermentation alcoolique et la conversion malolactique sont réalisées en cuve inox pendant quelques jours à 23 degrés accompagnée de pigeages quotidiens afin d’extraire la couleur et les tanins. Le vin est décuvé après plusieurs semaines de macération.

Notes de dégustation

Ce vin orange se découvre sur des notes florales avec une bonne dose de minéralité ainsi que des arômes de zeste d’oranges, de noix et d’épices douces.

En bouche une sensation de minéralité caillouteuse qui s’harmonise aux flaveurs de noix avec quelques amers et une trame de fumée. Quelques tannins bien serrés et finale sur des notes d’amers et d’orange.

L’accord : Surprenant et ambitieux cet accord avec un vin orange et un magret de canard! Juste assez de tannins pour créer cet accord. Les amers du vin s’harmonisent tellement bien avec l’amer de la roquette et les suprêmes d’orange se fondent avec les flaveurs orangées du vin.

Quatrième service

Tartare de bœuf : Bœuf Angus AAA, deux moutardes et William blanc, cornichons marinés, pickles d’oignons, tomates séchées, échalotes vertes, sauce Tabasco et oignons croustillants

Veuillez noter qu’à partir de jeudi le 25 août ce plat (quatrième service) sera remplacé par les Gnocchis du chef : gnocchis rustiques, confit de canard du lac Brome, sauce champignons et bacon fumé et poireau fondant.

Quatrième service Accords Bistronomiques VRDC - dès le 25 août 2022 - Gnocchis
Quatrième service Accords Bistronomiques VRDC – dès le 25 août 2022 – Gnocchis

Le vin : Phénix, rouge

Phénix, IGP Québec, Vignoble Rivière du Chêne, 2020, 20,05$, cépages : Frontenac rouge 36%, Pinot noir 32%, Marquette 32%, sucre : 4.6 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 12445074.

Bouteille de Phénix, IGP Québec, Vignoble Rivière du Chêne, 2020
Phénix, IGP Québec, Vignoble Rivière du Chêne, 2020

Intéressant cet assemblage de 2 cépages autochtones et d’un cépage dit ‘’international’’ dont fait partie le Pinot noir.

Ces derniers sont vinifiés séparément en cuves inox afin de respecter le caractère de chaque cépage. Puis ils sont assemblés avec une proportion d’un tiers par cépage et élevés en fût de chêne pour un minimum de 11 mois. La grande majorité de ces fûts est d’origine français et le reste américain.

Notes de dégustation

Ce Phénix se révèle sur des notes de fruits rouges légèrement confiturés, de bleuets, de mûres, de notes de sous-bois ainsi qu’un soupçon de notes boisées.

En bouche la texture est veloutée, l’acidité assez présente et les tannins équilibrés. Des flaveurs de fruits rouges et noirs, de vanille, de notes boisées et épicées et un léger soupçon de notes de sapinage en font un vin tout en équilibre et bien juteux.

La finale laisse se pointer quelques notes de fruits aigrelets et une légère amertume bien rafraîchissante.

L’accord : Le tartare très traditionnel et moyennement relevé était tout en équilibre avec les tannins du Phénix rouge. Belle amplitude aromatique qui était en harmonie avec l’aspect goûteux du plat.

Cinquième service 

Dessert/plateau de mignardises

Cinquième service Accords Bistronomiques
Cinquième service Accords Bistronomiques

Les vins : Cuvée Glacée des Laurentides, vendanges tardives 2021 et Vin de glace 2020

Cuvée Glacée des Laurentides, vendanges tardives, vin de dessert, Vignoble Rivière du Chêne, IGP Québec, 375 ml, 2021, 29,15$, cépage : Vidal 100%, sucre : 72.5 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 735001.

Bouteille de Cuvée Glacée des Laurentides, vendanges tardives, vin de dessert, Vignoble Rivière du Chêne, IGP Québec, 375 ml, 2021
Cuvée Glacée des Laurentides, vendanges tardives, vin de dessert, Vignoble Rivière du Chêne, IGP Québec, 375 ml, 2021

À la mi-décembre les raisins sont pressés sans foulage, ni éraflage à une température extérieure de – 6 degrés. Il s’agit d’une récolte tardive. La fermentation alcoolique se prolonge sur deux à trois semaines jusqu’à l’équilibre entre le sucre, l’acidité et l’alcool.

Notes de dégustation

Ce vin se révèle au nez sur des arômes assez intenses de poires, d’abricot, d’ananas et de notes florales. En bouche, il est moins intense et d’une douceur plus sensuelle que le vin de glace. Son acidité vient équilibrer le sucre résiduel sa douceur. Belle longueur qui perdure…

Monde, vin de glace, vin de dessert, Rivière du Chêne, IGP Québec, 200 ml, 2020, 32,50$, cépage : Vidal 100%, sucre : 214 g/l, alc. : 9.5 %, code SAQ : 11057475.

Bouteille de Monde, vin de glace, vin de dessert, Rivière du Chêne, IGP Québec, 200 ml, 2020
Monde, vin de glace, vin de dessert, Rivière du Chêne, IGP Québec, 200 ml, 2020

Son profil aromatique est des plus charmeur avec des arômes et des flaveurs assez intenses tant au nez qu’en bouche.

Il se révèle au nez sur des arômes de de fruits confits, d’abricots, de sucre d’orge bien concentrés avec quelques notes de miel.

En bouche la texture est grasse et suave et l’acidité fraîche atténue la sensation de sucre résiduel. De belles flaveurs d’une bonne intensité  de fruits exotiques, de fruits jaunes et d’épices viennent couvrir le palais et créent un univers aromatique absolument délicieux.

Les accords : Rien de mieux que de créer un accord entre un dessert et un vin sucré. La richesse de l’un vient complémenter la richesse de l’autre

Cet article a été écris suite à une invitation du Bistro VRDC.

Note : Les vins La Cantina de la gamme L’empreinte distinctive du vigneron ne sont plus disponibles à la boutique du vignoble Rivière du Chêne. Toutefois, nous donnons la possibilité aux clients du Bistro VRDC exclusivement d’acheter des bouteilles à rapporter à la maison à la fin de leur repas à un prix avantageux (12$ de moins que le prix affiché sur la carte des vins). 

Une nouvelle catégorie pour le Vino Nobile de Montepulciano. Le Pieve!

Nouvelle étiquette de Pieve - Vino Nobile di Montepulciano
Nouvelle étiquette de Pieve – Vino Nobile di Montepulciano

Nouvelle catégorie de Vino Nobile – Pieve: Le consortium qui supervise le Vino Nobile di Montepulciano DOCG vient de finaliser une nouvelle proposition destinée à élever la stature des meilleurs vins de la région. Il s’agit essentiellement d’une initiative de zonage, divisant la dénomination en 12 sous-zones, dont les noms seront autorisés sur les étiquettes de vin. Mais c’est en même temps une démarche qualité, établissant un nouveau palier au-dessus de Vino Nobile Riserva.

Logo du Consorzio del Nobile di Montepulciano
Logo du Consorzio del Nobile di Montepulciano

Le niveau Pieve ressemble à la catégorie Gran Selezione qui a été introduite par le Chianti Classico voisin en 2014. Pour spécifier une Pieve sur une étiquette Vino Nobile, les raisins devront provenir de vignobles qui non seulement sont détenus ou contrôlés par le producteur (comme pour Gran Selezione), mais aussi entièrement à l’intérieur de la Pieve nommée. Cela signifie que les raisins proviendront tous du même voisinage général et les vignes doivent aussi avoir au moins 15 ans.

Vignobles Vino Nobile
Vignobles Vino Nobile

Des changements notables aux normes de production pour le niveau Pieve incluent l’augmentation de la proportion minimale de Sangiovese – ou Prugnolo Gentile comme on l’appelle ici – de 70 % à 85 %, le reste provenant d’une poignée de variétés traditionnelles. Je dois admettre que je me serais attendu à ce que ce pourcentage soit de 100% comme dans l’appellation Brunello. Aussi déjà plusieurs excellents producteurs atteignent déjà ce pourcentage de 85% et plusieurs sont à 100% de Sangiovese.

Zones de production de Vino Nobile
Zones de production de Vino Nobile

Les vins Pieve devront avoir au moins 3 ans de vieillissement avant d’être commercialisés (comme le Riserva actuellement) et nécessiteront l’aval d’une commission de dégustation d’accréditation instituée à cet effet. L’objectif est que cet ajout à la discipline soit approuvé cet été et rendu rétroactif à la récolte 2020, ce qui signifie que les vins Vino Nobile Pieve 2020 seraient disponibles sur le marché d’ici début 2024.

Vignobles Vino Nobile
Vignobles Vino Nobile

L’autre innovation est qu’une commission interne sera organisée au sein du Consortium, composée d’œnologues et de techniciens, qui aura pour mission d’évaluer l’adéquation des caractéristiques au cahier des charges, avant les démarches législatives nécessaires.

 « Nous avons décidé de mettre le nom de la Pieve avant la sous-zone en tenant compte des 500 ans d’histoire de Montepulciano », a expliqué Andrea Rossi, président du Consorzio del Nobile di Montepulciano. « C’est un résultat important qui est parti d’une analyse critique de notre dénomination faite avec toutes les vraies stars, c’est-à-dire les producteurs de vin », a ajouté Andrea Rossi, « et le résultat est l’introduction d’un troisième type de Vino Nobile di Montepulciano qui combinera le passé, le présent et l’avenir de notre vin dans une même bouteille ».

Andrea Rossi président du

Page 1 of 6

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén