Oh que j’ai aimé! Clos de la Perrière, Domaine Parigot Père et Fils.

Bouteille de Clos de la Perrière, Bourgogne, Hautes-Côtes de Beaune AOC, Domaine Parigot Père et Fils, 2020
Clos de la Perrière, Bourgogne, Hautes-Côtes de Beaune AOC, Domaine Parigot Père et Fils, 2020

Clos de la Perrière, Bourgogne, Hautes-Côtes de Beaune AOC, Domaine Parigot Père et Fils, 2020, 36,25$, sucre : 1.6 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 12875841.

Comme je le mentionnais dans un article sur les Appellations Géographiques Complémentaires de Bourgogne ces dernières représentent des opportunités de découvertes assez incroyables à des prix beaucoup plus abordables que les vins qui proviennent des appellations plus prestigieuses de Bourgogne. Elles représentent approx. 15% de la production des vins de Bourgogne.

Appellations géographiques complémentaires de Bourgogne
Appellations géographiques complémentaires de Bourgogne

L’appellation Hautes-Côtes de Beaune AOC fait partie de ces 14 Appellations Régionales plus dénomination géographique complémentaire. Elle est située à une altitude plus élevée, jusqu’à 400 m. et est assujettie par des vents qui proviennent du massif Morvan ce qui apporte pas mal de fraîcheur.

Carte viticole des appellations de Bourgogne
Carte viticole des appellations de Bourgogne

Notes de dégustation

Ce vin du millésime 2020 provient de vignes âgées en moyenne de 40 ans de sols argilo-calcaires. La superficie du domaine est d’environ 20 ha répartis sur 7 communes.

Ce millésime 2020 a négativement affecté les rendements sans toutefois affecter la qualité qui demeure irréprochable. Ce sont des vins solaires qui présentent beaucoup d’énergie. Ce sont des vins prometteurs, de garde. Malgré la chaleur estivale, ils présentent de très beaux équilibres, portés par une fraîcheur toute classique.

La récolte est manuelle puis on procède à la sélection des meilleures baies sur une table de tri. Suit une macération pré-fermentaire à froid pendant 10 jours pour stabiliser la couleur et les arômes. La fermentation alcoolique effectuée avec des levures indigènes se déroule avec deux pigeages journaliers avant l’élevage de 12 mois en fûts (30% neufs) suivi de 4 mois en cuves d’assemblage

J’avais particulièrement apprécié le millésime 2018. Mais oh! Ce millésime 2020 a carrément retenu mon attention.

Ce vin se découvre sur des arômes dominants de framboises avec une légère pointe de fruits aigrelets qui lui ajoutent de la fraîcheur ainsi qu’une trame de mûres. Déjà le parfum de ce vin m’enchante!

La bouche est d’une texture suave soutenue par des tannins souples, équilibrés qui encadrent de jolies flaveurs d’une belle concentration de framboises, de fruits aigrelets ainsi qu’une pointe de notes de sous-bois. L’ensemble est bien soutenu en bouche tout au long de la dégustation. Belle finale simplement délicieuse.

Bien qu’il ne soit pas donné, j’aurais payé encore plus cher pour ce vin étant donné que son profil aromatique accote des vins qui se vendent bien plus cher.

Vous ferez de beaux accords avec un plat de lapin (rable), un filet de porc, du veau grillé ou une bavette à l’échalotte.

Agence InvinQ – échantillon

Domaine Parigot Père et Fils

Domaine Parigot Père et Fils: Famille Parigot, chai et vignobles
Domaine Parigot Père et Fils: Famille Parigot, chai et vignobles

Ce domaine familial, créé en 1950 par Georges Parigot, compte 18 hectares répartis sur les communes (7) de Meloisey, Pommard, Meursault, Volnay, Chassagne, Savigny-les-Beaune et Nuits St Georges. C’est en 1959 qu’il fait sa première acquisition d’une parcelle de Pommard suivies par d’autres telles Pommard Les Vignots en 1968, Pommard Les Charmots en 1978, Meursault Les Vireuils en 1979, Beaune 1er cru Les Grèves en 1982. 

Suivront des acquisitions additionnelles de Pommard Les Epenots en 1994, Chassagne 1 er cru Clos St Jean en 1996 et Pommard 1 er cru Clos de la Chanière en 1999.   Enfin en  2005, les appellations Meursault Le Limozin, Pommard Les Riottes viennent étoffer la gamme du domaine. 

Les vignes plantées en haute densité sont conduites en agriculture raisonnée produit environ 120 000 bouteilles par an.

Depuis 2008, le fils Alexandre a rejoint le domaine et il conjugue son talent avec celui de son père pour produire des vins dans la grande tradition bouguignonne.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930