Hier soir je dégustais avec mes amis ‘’Les Moustiquaires’’ quelque vieux vins. On parle ici de vins qui avaient au moins de 15 ans de vieillissement. Et nous nous sommes régalés!

Mais pourquoi donc attendre tant de temps pour déguster un vin alors que la très grande majorité des gens consomment leur vin la journée même de l’achat ou quelques jours après.

La plus grande raison selon moi c’est que le vieillissement du vin a un impact sur le profil aromatique des vins. Il les bonifie! Les tannins ont tendance à s’adoucir et à se fondre, les arômes et notes tertiaires du vin apparaissent suite à une oxydation lente du vin : comme le tabac, les prunes, les noix, les fruits cuits, le cuir, les notes animales, l’humus et autres. Tellement délicieux.

Et de plus la couleur des vins rouges perd de ses pigments et ceux-ci ont tendance à devenir plus clair alors que les blancs deviennent plus foncés.

Et lorsqu’on a goûté à ces vieux vins on découvre un univers qui nous était jusqu’ici inconnu.  En général ce sont les vins haut de gamme, bien faits qui ont un meilleur potentiel de garde et qui au fil du temps exultent leur plein potentiel aromatique. Cependant j’ai goûté à plusieurs reprises des vins d’une dizaine d’années qui se vendent autour de 20$ et j’ai été souvent surpris. Dans ce domaine, il faut faire des expériences.

Les vins que nous avons dégustés :

Château Cantemerle, Haut-Médoc, 5e Cru Classé, 1989, 63,00$, cépages : Cabernet-sauvignon 59 %, Merlot 27 %, Cabernet franc 8 %, Petit verdot 6 %, code SAQ : 14652270.

Bouteille de Château Cantemerle, Haut-Médoc, 5e Cru Classé, 1989
Château Cantemerle, Haut-Médoc, 5e Cru Classé, 1989

Agence Sélections Noble

Les tannins étaient complètement fondus dans un bel équilibre avec le fruit du vin et les notes tertiaires.

Tignanello, Antinori, Toscane IGT, 1994, 137,00$, cépages : Sangiovese 80 %, Cabernet-sauvignon 20 %, alc. : 13.5%, code SAQ : 14623946.

Tignanello, Antinori, Toscane IGT, 1994
Tignanello, Antinori, Toscane IGT, 1994

Agence Mark Anthony

Encore en jeunesse avec des notes de cerises, des tannins encore charpentés et une longueur des plus surprenante.

Bourgogne, Hautes-Côtes de Nuit, Domaine Nudant, 2004

Bourgogne, Hautes-Côtes de Nuit, Domaine Nudant, 2004
Bourgogne, Hautes-Côtes de Nuit, Domaine Nudant, 2004

Agence Benedictus

Il a fallu qu’on le laisse respirer afin qu’il reprenne son envol. Mais une fois fait, de belles notes tertiaires ont fait leur apparition. Les tannins étaient encore tissés bien serrés. Vraiment incroyable.

Nittardi, Chianti Classico, Riserva, 2016, cépages : Sangiovese 95 %, Merlot 5 %, 72,00$, code SAQ : 12963162.

Nittardi, Chianti Classico, Riserva, 2016
Nittardi, Chianti Classico, Riserva, 2016

Agence Benedictus

Le moins vieux avec 5 ans de vieillissement ce vin est d’une amplitude époustouflante et d’un profil aromatique qui en fait un beaucoup de cœur.

Autres vins

Nous avions d’autres vins en backup au cas ou celui que nous avions apporté aurait présenté des défauts :

Château Armens, St-Émilion Grand Cru, 2000 et

Marchese Antinori, Chianti Classico Riserva, 2008

On les dégustera la prochaine fois!!