Les vins de Wynns Coonawarra Estate, Australie. Fraîcheur et finesse surprenantes!

Belle rencontre avec Sue Hodder Winemaker Senior chez Wynns depuis maintenant 25 ans. Elle est à son 25ième millésime alors que la maison déguste ses 60 ans de vinification. Selon Sue qui a eu l’occasion de goûter la lignée complète des vins lors du 60ième, elle trouve que les vins élaborés dans les années soixante sont exceptionnels signe que ces vins sont faits pour durer. Et c’est effectivement une des caractéristiques de la maison.

J’ai trouvé cette rencontre des plus intéressante du fait entre autres, puisqu’elle a débuté la dégustation directement par les vins sans trop s’épancher sur l’historique de la maison. Selon elle ce sont eux qui racontent l’histoire de la maison.

Selon Sue, le climat joue un rôle important sur les caractéristiques des vins puisque les vignobles sont situés dans la région la plus froide de l’Australie, dans le sud-est en fait qui est le plus près de l’Antarctique. Les eaux qui entourent la région sont parmi les plus froides ce qui est un facteur prédominant. Les nuits sont très froides ce qui permet la rétention des niveaux d’acidité dans les vins. Autre particularité de la région c’est la terre rouge oxydée ‘’Terra Rossa’’ qui s’étend sur environ une vingtaine de kilomètre. ‘’La maison a la chance d’avoir ses vignobles sur une bonne partie de ces sols. La combinaison des deux facteurs climat froid et sol/terroir crée des vins moyennement corsés et tout en finesse’’.

Selon Sue ‘’les raisins sont vendangés tôt car nous voulons éviter de hauts niveaux de sucre ce qui se traduirait en niveaux d’alcool trop élevés pour le style de la maison. Il faut évidemment s’assurer de la maturité des raisins et c’est un challenge pour les winemakers chez Wynns’’.

J’approchais cette dégustation avec un peu d’appréhension car les vins australiens ont pendant un certain temps eu la réputation de bâtir des vins hyper généreux en alcool avec des notes de fruits passablement confiturés. C’est un style que j’ai déjà aimé (influence Parker?) mais bon, les goûts changent. Et oh, belle surprise, dans cette dégustation, beaucoup de finesse et de fraîcheur dans tous les vins. C’est comme s’ils avaient été élaborés en retrait de la mode australienne qui a prévalu pendant longtemps.

Si vous voulez en savoir plus sur Wynns Coonawarra Estate cliquez ici: 

https://www.wynns.com.au/

La dégustation

Nous avons dégusté 10 vins dont une verticale de 5 vins du Black Label, Cabernet-Sauvignon (1994 à 2014). Sue a commencé par les plus vieux millésimes afin de finir sur les plus jeunes qui en général sont plus frais et plus fruités.

Tous les vins dégustés parmi ceux qui sont disponibles, le sont en importation privée. Il faudra contacter Sophie Aquin, saquin@markanthony.com, ou via 514-798-5315. L’agence Mark Anthony représente la maison.

Comme je le disais, j’ai été étonné par cette dégustation. Je me demandais si j’étais vraiment en Australie tant la finesse et la fraîcheur étaient au rendez-vous. C’est là qu’on voit l’impact du terroir de Connawarra qui donne de tels vins.

 Chardonnay, Coonawarra, 2016, $21.45, importation privée, disponible vers octobre 2018

Un vin que j’ai beaucoup aimé. Il ressemblait aux vins de Chablis avec une belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur. Des notes de fruits blancs, surtout sur la poire, très peu boisé. En bouche, c’est goûteux, belle texture, bcp de fraîcheur, belle acidité avec des notes sur les noyaux de pêches et une légère amertume en finale.

Shiraz, Coonawarra, 2015, $26.95, importation privée, disponible vers novembre 2018

De belles d’épices douces, de poivre, sur des notes de mûres. En bouche bel équilibre avec des tannins presque charpentés. De belles d’épices ainsi que des notes de fruits noirs. Belle amplitude en bouche.

 

 

Cabernet-Sauvignon, The Siding, Coonawarra, 2013, $19.95, importation privée, présentement disponible

Le plus australien à mon sens. Des notes de menthe, d’eucalyptus, d’épices douces et de notes florales. En bouche bel équilibre avec des tannins presque charpentés. Des notes de ‘’peppermint’’/menthe, de mûres de prunes et de cerises tout en amplitude avec une belle finale. Je l’ai bien aimé!

 

Cabernet/Shiraz/Merlot, Coonawarra, 2014, $26.95, importation privée, disponible vers octobre 2018

De belles notes de fruits rouges (cassis) et noirs (mûres) avec un soupçon d’olives et de menthol. En bouche les tannins sont un peu plus charpentés que le précédent avec de belles notes de torréfaction, de mûres et de cerises noires. Belle finale avec passablement d’amplitude.

 

Verticale de Cabernet-Sauvignon, Black Label. Mes préférés ont été le 2004, le 2000 et le 1994. Il faut dire que mes notes personnelles étaient très élevées pour l’ensemble de ces vins avec le 2004 à 18.5/20. C’est bien la première fois que je divulgue mes notes…En passant seul le 2014 est disponible et ma suggestion…Profitez-en!!

Cabernet-Sauvignon, Black Label, 2014, $27.70, importation privée, présentement disponible

De belles notes de fruits bien frais sur le cassis, les raisins et les prunes avec un soupçon d’olives et de tabac. En bouche  beaucoup d’équilibre avec des tannins pratiquement charpentés avec des notes de fruits surtout sur la mûre, de belles notes d’eucalyptus, un boisé bien intégré, très goûteux et d’une très belle longueur!!

 

Le 1994 offrait beaucoup de complexité et de finesse. Des notes de cèdre, d’eucalyptus, de prunes, notes d’évolution et de cigare. Quel équilibre avec de beaux tannins fondus et encore bien présents. De belles notes de fruits (sur les raisins secs), beau boisé bien intégré, beaucoup de fraîcheur.

Le 2000 était au départ un peu plus fermé mais lorsqu’il s’est réveillé!!! Super bon.

Le 2004 était mon préféré avec des notes de caramel, de prunes, tout en équilibre, beaucoup de richesse en bouche et quelle longueur…Un beau contraste entre le fruité d’un vin plus jeune et des notes tertiaires de vin évolué.

Le 2009 était un peu fermé avec des tannins plus charpentés et des arômes de fruits noirs et des notes empyreumatiques (un peu chauffé).

Le 2012 était un autre OMG avec des notes d’eucalyptus, de cèdre, beau boisé bien intégré, beaucoup de fruits, des tannins charpentés. Super bon!

La dégustation se tenait au restaurant L’Aurochs à Brossard et a été mise sur pied par l’agence Mark Anthony.

http://www.restosdix30.com/laurochs/

#vin #vins #vinrouge #vinblanc #saq #aqavbs #degustationdevin #wine #vino #winelover #winetasting #winetime #instawine #winery #vignoble #vinho #wineporn #wineoclock #winestagram #wines #wino #winegeek #vinformateur

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930