Bouteilles de Le Bonheur Chardonnay 2020 et Cinsault 2019 avec vignoble en arrière-plan
Le Bonheur Chardonnay 2020 et Cinsault 2019

Découvrez ces petits bonheurs d’Afrique du Sud: Chardonnay, Le Bonheur, 2020 et Cinsault, Le Bonheur, 2019. Ils offrent tous deux d’excellents rapports qualité/prix!

Le Bonheur, Chardonnay, Afrique du Sud, Simonsberg Stellenbosch, 2020, 15,80$, sucre : 2.4 g/l, alc. : 13.0%, code SAQ : 710780.

Bouteille de Le Bonheur, Chardonnay, Afrique du Sud, Simonsberg Stellenbosch, 2020 avec vignoble en arrière-plan
Le Bonheur, Chardonnay, Afrique du Sud, Simonsberg Stellenbosch, 2020

Les vignobles de Chardonnay du Bonheur sont plantés sur les pentes les plus élevées de Klapmutskop. L’ombre de ce mon entraîne des températures plus fraîches en après-midi et conséquemment une maturation modérée. Les vignes, qui poussent dans une gamme de sols, soit du sable au calcaire ou du granit décomposé.

Les raisins ont été récoltés à la main et n’ont pas  été en contact avec la peau des raisins après le foulage. Chaque vignoble et parcelle a été vinifié individuellement. Trente pour cent du mélange a été fermenté en barrique dans un combinaison de petits fûts de chêne de la maison Allier et de Nevers, le reste (70%) est fermenté dans des cuves d’acier inoxydable entre 15 ° C et 16 ° C. Après quatre mois de contact avec lies, le vin a été légèrement filtré et le mélange assemblé . La période d’élévage est de 8 mois.

Notes de dégustation

Ce Chardonnay se révèle sur des arômes de fruits blancs bien frais, de melon, de notes florales, soupçon d’agrumes ainsi que d’une minéralité caillouteuse.

En bouche la texture est de ferme à veloutée et l’acidité très présente lui apporte beaucoup de fraîcheur. Les flaveurs de fruits blancs, d’agrumes et de fruits à noyaux conjuguées à la complexité que lui apporte l’élevage sous-bois en font un vin goûteux d’une belle droiture. La finale est sur des notes acidulées d’une bonne persistance.

Vous ferez de beaux accords avec des poissons grillés, crustacés ou huîtres.

Le Bonheur, Cinsault, Afrique du Sud, Swartland, 2019, 18,60$, sucre : 2.3 g/l, alc. : 13.0%, code SAQ : 13682127.

Bouteille de Le Bonheur, Cinsault, Afrique du Sud, Swartland, 2019 avec vignoble en arrière-plan
Le Bonheur, Cinsault, Afrique du Sud, Swartland, 2019

Ce cépage qu’on retrouve surtout dans le sud de la France en assemblage avec la Syrah, la Grenache et le Mourvèdre a été dans les années 80 supplanté en faveur de plus de Grenache et de Syrah. Il s’est réfugié entre autres en Afrique du Sud ou à partir de vieilles vignes on en fait des vins bien goûteux et juteux.

Ce vin se découvre sur des effluves assez intenses d’épices douces, de fumée, d’encens ainsi que des arômes de fruits rouges bien mûrs.

La bouche est d’une texture veloutée avec une acidité équilibrée et des tannins de gouleyants à équilibrés. Les flaveurs d’épices douces, d’encens, de fruits rouges (canneberges) et noirs dominent et se prolongent en une persistance moyenne.

Facile à boire vous ferez de beaux accords avec une bavette de bœuf, côte de boeuf grillée et autres grillades.

Agence Sélect vins AdVini – échantillon

Le Bonheur

Chai Le Bonheur Afrique du Sud
Chai Le Bonheur

La maison Le Bonheur est située en Afrique du Sud dans la région de Stellenbosch une des régions les plus qualitative. Son histoire remonte aux années 1700 alors que les propriétaires de l’époque, la famille française Huguenot De Villiers, l’ont appelée «Le Bonheur». C’était un lieu de repos pour les voyageurs et les commerçants – offrant un cadre verdoyant et des eaux de source naturelles.

Les vignobles qui vont jusqu’au sommet de la colline de Klapmuts sont situés à des altitudes allant jusqu’à 450 m et sont constitués de quatre différents types de sols.

Vignobles Le Bonheur Afrique du Sud
Vignobles Le Bonheur

Le domaine possède certaines des plus anciennes plantations de sauvignon blanc, merlot et cabernet sauvignon de Stellenbosch, ce qui contribue à la profondeur et à la complexité de ces vins. Tous les raisins sont récoltés à la main et des méthodes de vin traditionnelles sont appliquées, avec une forte influence française.

Winemaker William Wilkinson - Le Bonheur
Winemaker William Wilkinson – Le Bonheur

Le Winemaker William Wilkinson, a acquis la réputation d’être l’un des vignerons les plus créatifs et récompensés d’Afrique du Sud. Il vinifie individuellement les différentes parcelles et les asssemble par la suite pour plus de précision au niveau des vins.

Le Bonheur a récemment été acheté par le groupe viticole français AdVini ce qui témoigne du potentiel de qualité du domaine.

Pour en savoir plus sur l’Afrique et ses vignobles, cliquez sur le lien: L’Afrique du Sud et ses vignobles