Georges Duboeuf, Beaujolais AOP, 2018, 13,95$, cépage: Gamay 100%, sucre: 2.1 g/l, alc.: 12%, code SAQ : 212480.

Véritable vin d’entrée de gamme qui provient de l’ensemble de l’appellation Beaujolais située entre le cru St-Amour au nord et la périphérie de Lyon au sud.

Beaujolais doit son nom à la maison des sires de Beaujeu du Moyen-Äge dont la trace du premier seigneur de Beaujeu est apparue aux alentours de l’an 950.

‘’Délicieusement fruité, franc et volubile comme un vieil ami qu’on aime à rencontrer, le Beaujolais est le vin de l’amitié. Tout simplement. Dans son terroir natal, c’est le vin de l’hospitalité, de la « tassée » entre ses vignerons au caractère bon enfant et leurs hôtes. Ce vin a sans doute donné tout son sens au qualificatif « gouleyant » qui lui va si bien. Inimitable enfin, car c’est seulement au cœur de son aire de production que le Gamay donne la pleine mesure de son charme’’.

Les vins de Beaujolais ont un processus de vification qui leur est bien propre :

Entre autres le raisin est encuvé, non tassé, en grappes entières, on ne sépare pas les grains de raisins de la rafle, « la tige » de la grappe. Cette technique permet de donner de beaux arômes fruités au vin. Puis dans la cuve, les raisins macèrent. Dans la partie supérieure, les grappes entières évoluent dans une atmosphère où le gaz carbonique remplace progressivement l’oxygène de l’air. La fermentation à l’intérieur des grains de raisins débute. Il s’agit de la fermentation intra-cellulaire. Ce processus engendre une petite production d’alcool et laisse émaner des arômes spécifiques aux vins de Beaujolais. Pour en savoir plus cliquez sur le lien 

Notes de dégustation

‘’Le nez dans le casseau de fraises, de framboises et de cerises’’! Bien aromatique et typiquement Beaujolais.

La bouche est bien fruitée avec des flaveurs croquantes et goûteuses de fraises et de cerises supportée par une acidité fraîche et des tannins gouleyants et tissés un peu serré.

Véritable vin d’amitié, il se dégustera en apéritif de 14 à 16C. Vous ferez de beaux accords avec des charcuteries, du boudin ou fondue chinoise.

Agence Dandurand – échantillon

Georges Duboeuf

C’est une histoire qui a débuté il y a maintenant plus de 4 siècles, époque à laquelle la famille Dubœuf produisait déjà du vin dans le Mâconnais. Georges à peine âgé de 18 ans abandonne ses études pour s’occuper du domaine familial avec son frère. Il crée en septembre 1964 Les Vins Georges Dubœuf qui deviendra une des plus importantes entreprises de la région. Ensemble avec 300 vignerons ils élaborent des vins de toutes les régions du Beaujolais.

En parallèle, Georges crée un groupement de producteurs L’Ecrin Mâconnais-Beaujolais qui rassemble une quarantaine de vignerons de toutes les appellations de la région. C’est le début d’une grande aventure qui donne un nouveau visage à l’activité de négoce.

Aujourd’hui alors que l’entreprise Les Vins Georges Dubœuf est toujours gérée par Georges et Franck, c’est au tour de la génération suivante, représentée par le petit-fils Adrien, de rejoindre l’aventure familiale.