Catégorie : Vins – un vin par article (Page 1 of 52)

Coup de cœur! Pinot Noir, Saint Clair, 2018.

Saint Clair, Pinot Noir, Origin, Nouvelle-Zélande, Marlborough, 2018, $24.00, sucre : 1 .8 g/l, code SAQ : 10826543.

Cette semaine, je parlais justement de Pinot Noir d’Australie et de Nouvelle-Zélande avec un copain (Ben Major) qui était jusqu’à tout récemment un des conseillers en vin des plus expérimentés à la SAQ. On se rappelait quelques-uns de ces vins qu’on aimait particulièrement. C’étaient des vins qui avaient comme un petit côté viandé que j’aimais beaucoup. Cette harmonie entre ce côté viandé et les notes de cerises fraîches me charmait beaucoup.

Et oh surprise! C’est exactement ce que j’ai retrouvé avec ce vin avec en prime de beaux arômes floraux et un soupçon de grillottes. Bien élégant et d’une certaine finesse avec des tannins presque charpentés et tout en fraîcheur avec une belle acidité, ce vin dégage une belle finale sur des flaveurs d’épices douces, de noyaux de cerises et de légères notes boisées.

Vous ferez de beaux accords avec de la viande de canard, bœuf bourguignon, cailles farcies.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Charmeur ce Sauvignon blanc de l’Oregon!

Bodewell, Sauvignon blanc, 2017

Bodewell, Sauvignon blanc, 2017, États-Unis, Oregon, 2017, $19.95, cépages : Sauvignon blanc 95.8%, Sémillon 4.2 %, sucre : 3 g/l, code SAQ : 14133971.

Cet assemblage de Sauvignon blanc et de Sémillon donne à ce vin un profil aromatique bien charmeur. Il s’ouvre sur des notes de silex qui s’estompent assez rapidement pour laisser la place à des arômes de tarte au citron, de pamplemousse ainsi que quelques accents herbacés qui lui donnent beaucoup de fraîcheur. Le tout se prolonge en bouche sur une texture assez veloutée et une acidité bien équilibrée entremêlées de saveurs légèrement mielleuses (le Sémillon) et une pointe de zeste de citron. Une belle finale sur une petite pointe d’amertume bien fraîche.

Vous ferez de beaux accords avec du saumon, poissons, sauces légèrement crémeuses, poulet grillé.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Les  »classiques » de Poderi Colla maintenant en succursale!

Poderi Colla, Dolcetto d’Alba, ‘’Eticetta Gallo’’,/ »Rooster Label » Pian Balbo, 2017, $18.60, code SAQ : 13674362. Disponible dès maintenant en succursale.

Ce Dolcetto est d’un classicisme des plus typique de la région. C’est important à savoir car le Dolcetto a été un peu malmené dans les dernières années par les producteurs ce qui est bien dommage. Il a quelque peu perdu de son lustre et c’est en buvant des Dolcetto de Poderi Colla qu’on comprend ce que le produit doit être.

Sur des notes de fruits rouges (cerises) bien mûrs assez intenses, de notes d’épices douces d’un style plus sérieux que la moyenne mais toujours facile à boire. En bouche, la dominante est sur le fruit avec des tannins de peu à moyennement charpentés et une finale sur des notes de fruits noirs.

Poderi Colla, Dolcetto d’Alba, ‘’Eticetta Gallo’’,/ »Rooster Label » Pian Balbo, 2017

Poderi Colla, Barbera d’Alba, Costa Bruna, 2016, $25.90, cépage : Nebbiolo, code SAQ : 13674371. Disponible en succursale.

Un de mes vins préférés! Sur des notes d’épices douces, de fruits rouges (cerises, fraises), peu boisé, très complexe. Le genre de vin dont on dit qu’on reconnaît le ‘’caractère des raisins’’. Beaucoup de finesse, d’élégance, un vin généreux sur des tannins charpentés, tout en équilibre, souple. En bouche c’est juteux, croquant sur une acidité bien présente. J’en boirais tous les jours!

Poderi Colla, Barbera d’Alba, Costa Bruna, 2016

Un Pinot Noir de Niagara-on-the-Lake!

Pinot Noir, Château des Charmes, Niagara-on-the -Lake, Canada, 2017

Pinot Noir, Château des Charmes, Niagara-on-the -Lake, Canada, 2017, $16.95, sucre : 2.0 g/l, code SAQ : 10745495.

C’est un vin bien typé d’un Pinot Noir de climat froid, moyennement aromatique, honnête et bien fait, bien équilibré sur des arômes de cerises, de griottes, d’épices douces ainsi qu’une note de sous-bois. La texture est un peu ferme, les tannins sont peu charpentés (gouleyants) et bien souples et le profil gustatif est similaire à celui perçu au nez, d’où une belle harmonie. C’est juteux, simple et savoureux. Bon rapport qualité/prix!

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Coup de coeur que ce Château des Laurets, Puisseguin Saint-Émilion!

Château des Laurets, Puisseguin Saint-Émilion, Bordeaux, 2015

Château des Laurets, Puisseguin Saint-Émilion, Bordeaux, 2015, $27.95, cépages : Merlot 80%, Cabernet franc 20%, sucre : 0.6 g/l, code SAQ : 14070579.

Charmante cette entrée en matière avec un nez sur des arômes de griottes, de cerises et de fraises bien mûres, des accents d’épices douces et ces notes boisées si bien intégrées à l’ensemble. Belle amplitude en bouche et bien goûteux avec des tannins bien structurés et charpentés (l’apport du Cabernet franc) , des flaveurs de fruits noirs et cette petite touche de vanille le tout en un bel équilibre. C’est élégant, d’une belle profondeur avec une finale qui se prolonge de façon bien soutenue. Le genre de vin qu’on peut déguster immédiatement mais qu’on aura plaisir à oublier dans le cellier pour en savourer son vieillissement. Très beau millésime.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Alors…pourquoi ne pas réessayer un porto?

Barros, Colheita, 1989

Barros, Colheita, 1989, $64.75, cépages : Tinta Barroca 25%, Tinta Roriz 25%, Touriga Franca 25%, Touriga Nacional 25%, sucre résiduel : 132.70 g/l, code SAQ : 12243114.

Un Colheita c’est un porto de type Tawny issu d’un seul millésime dont tous les raisins proviennent de la même année. Il est élevé en barrique pendant au moins sept ans et est embouteillé selon la demande du marché. Quand je vous suggère de réessayer un porto, c’est que la tendance est d’éviter les vins plus ‘’sucrés’’.  Je trouve cela bien malheureux car chemin faisant, on délaisse des vins absolument superbes.

Et celui-ci en est un parfait exemple. Sur des arômes de raisins secs et confits, d’épices douces avec un brin d’alcool, sa texture en bouche est des plus suaves, bien grasse et forme une belle harmonie avec les flaveurs de cassonade, un joli soupçon de mélasse et saveurs de raisins secs. Ce Tawny est particulièrement doux, moyennement intense, tout en finesse et en élégance et des plus agréables à boire.

Et vous ferez de superbes accords avec un fondant au caramel, une tarte tatin, une crème brûlée et des fromages d’intensité moyenne.

Agence Sélections Fréchette – échantillon.

Abandonnez-vous à la sensualité du Sauternes!

Château Laribotte, Sauternes, France, 2016

Château Laribotte, Sauternes, Bordeaux, France, 2016, $46.50, cépages : Sémillon 95%, Sauvignon 4%, Muscadelle 1%, sucre : 130 g/l, code SAQ : 10269521. Disponible dans 115 succursales.

Ah un Sauternes…quel merveilleux nectar qu’on récolte presque au goutte à goutte. En fait lors des vendanges manuelles on peut repasser jusqu’à cinq fois dans les vignes pour aller cueillir les raisins rendus à parfaite maturité. Ce qui est unique aux raisins c’est ce microscopique champignon appelé Botrytis Cinerea qui se pose sur les baies et perce des trous au travers desquels s’échappe l’eau contenu dans la baie. Ceci cause une concentration des sucres, élément unique aux vins de cette appellation.

Évidemment ces vins sont sucrés avec des concentrations au-delà des 100 grammes de sucre résiduel par litre de vin. Mais quel nectar! Celui-ci s’ouvre sur des effluves de miel, de fruits confits tels l’abricot et le citron. La texture est bien grasse ce qui créé un très beau contraste et un bel équilibre avec le sucre résiduel. C’est souple, délicieux avec les flaveurs de miel, de raisins séchés et d’abricots qui se prolongent en une finale plus que soutenue.

Vous ferez de beaux accords avec le foie gras en entrée, les desserts tels une tarte tatin et les fromages bleus. Vraiment sublime!

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Une trouvaille! Un beau vin de Bordeaux à $16.95!

Château Tour Chapoux, Bordeaux, Vignoble Claude Comin, 2016

Château Tour Chapoux, Bordeaux, Vignoble Claude Comin, 2016, $1695, cépages : Merlot 60%, Cabernet-Sauvignon 20%, Cabernet Franc 20%, sucre résiduel : 2.6 g/l, code SAQ : 14222106.

Il y a moyen de bien boire à petit prix et quand on cherche on trouve! Ce vin provient d’un vignoble situé dans l’appellation Bordeaux à environ une heure du centre de Bordeaux (dans la commune de Saint-Antoine du Queyret). Parce qu’il est assez loin de l’action et des vins passablement plus chers, celui-ci offre un rapport qualité/prix assez exceptionnel.

Au nez des effluves de cerises noires, de cassis, un peu d’épices douces (probablement à cause du vieillissement en barrique) et une petite touche empyreumatique bien distinctive (grillé, fumé, brûlé) sans notes végétales. Le tout est d’un bel équilibre entre les tannins quelque peu charpentés, souples et tissés serré, les flaveurs de fruits bien frais et un soupçon de noyaux de cerises. Vraiment pas mal pour un vin de ce prix! On achète!

Vous ferez de beaux accords avec des viandes rouges cuisinées genre bœuf bourguignon.

Agence Sélection Fréchette – échantillon

Rioja, Reserva Ijalba…un peu de soleil d’Espagne!

Ijalba Reserva, Espagne, Rioja, 2015, $21.75, cépages: Tempranillo 80%, Graciano 20%, sucre: 1.8 g/l, code SAQ: 478743.

Vous aimez les vins moyennement boisées avec des arômes de prunes, de fruits rouges légèrement confiturés ainsi qu’un soupçon de menthe? Alors vous serez comblés. Les tannins sont souples et en équilibre avec des flaveurs assez intenses de fruits rouges très mûrs, d’épices douces et de notes boisées typiques au Reserva. C’est juteux et d’une longueur appréciable.

Agence Charton Hobbs – échantillon

Le Clos Jordanne, vin mythique canadien, est de retour et disponible dès le 25 novembre prochain!!

Eh oui! Ce vin mythique élaboré au Canada par le vinificateur Thomas Bachelder (le dernier millésime étant le 2012) est de retour. En effet, Thomas Bachelder et Le Clos Jordanne, vignoble à Jordan en Ontario en partenariat avec les Vins Arterra Canada annoncent la renaissance de ces vins. Un chardonnay et un Pinot Noir seront disponibles à partir du 25 novembre 2019 à la SAQ et à la LCBO en Ontario au prix de $45.00.

Vignoble Le Clos Jordanne – Vins Arterra

La réputation de Thomas Bachelder n’est plus à faire. Originaire du Québec dans les Cantons de l’Est, véritable spécialiste des cépages bourguignons, il élabore des vins surtout issus de Chardonnay et de Pinot Noir à Niagara, en Oregon et en Bourgogne. Il élabore aussi des vins au Chili.

Thomas Bachelder – Vins Arterra

J’ai eu le plaisir de le rencontrer chez lui avec d’autres étudiants en sommellerie il y a quelques années et nous avons vécu l’expérience d’assembler des vins issus de diverses parcelles dans la Vallée du Niagara avec ce maître. Au fil du temps, j’ai eu l’occasion de goûter pratiquement tout l’ensemble de ses vins. En général de facture très classique et de caractère bourguignon, ils reflètent véritablement le terroir d’où ils sont issus. Et c’est effectivement le cas avec ce Chardonnay et ce Pinot Noir.

Notes de dégusation

Ces vins sont encore bien jeunes et ça m’arrache le cœur de les ouvrir maintenant, mais bon il faut ce qu’il faut! Si je me base sur le Chardonnay millésime 2004 que j’ai goûté dernièrement, leur potentiel de vieillissement est possiblement de 15 à 20 ans sinon plus. Alors les boire à ce moment-ci…

Le Clos Jordanne, Chardonnay, 2004

Le Clos Jordanne, Le Grand Clos, 2017, Chardonnay, $45.00, code SAQ : 14222851. Disponible dès le 25 novembre, 2019.

À l’anonyme on jurerait qu’on est dans une des appellations des plus qualitatives de Bourgogne. Un vin blanc complexe à souhait qui s’ouvre sur des effluves de fruits blancs, une touche de beurre vraiment des plus discrète ainsi que de belles senteurs florales. Ce vin a vieilli en fût mais on n’en sent absolument pas aucune trace sauf cette touche de complexité que le bois lui a apporté. La fraîcheur est dominante en bouche en harmonie avec un moelleux un assez gras, une acidité bien nordique et presque vive et une structure des plus généreuse. J’ai beaucoup apprécié toute cette tension et cette sensation de minéralité qui en font un vin vibrant et plein d’énergie.

Vous ferez de superbes accords avec des fruits de mer, des coquilles Saint-Jacques et saumon.

Le Clos Jordanne, Le Grand Clos, 2017, Pinot Noir, $45.00, code SAQ : 14222886. Disponible dès le 25 novembre, 2019.

Ce vin est encore bien jeune et bénéficierait d’un passage en carafe d’au moins une heure. Les derniers verres de la dégustation étaient définitivement les meilleurs.  D’approche un peu austère il s’ouvre et s’épanouit avec le temps sur des arômes de fruits rouges bien frais dont les framboises, les cerises et un soupçon d’épices douces. Tout comme le Chardonnay, ce vin a vieilli en fût et encore ici, ce n’est que la complexité de ce vieillissement qu’on perçoit et non pas les arômes boisés. C’est en bouche qu’il libère son plein potentiel avec un moelleux velouté, une acidité assez vive (vin nordique et millésime) et des tannins charpentés, souples et tissés bien serré. Beaucoup de fraîcheur et de profondeur des saveurs de framboises, de cerises et de noyaux de cerises le tout entremêlé avec cette belle sensation de minéralité qui se prolonge en une persistance jouissive.

Vous ferez de beaux accords avec des plats de lapin, de canard, tartare de bœuf, escalopes de veau, tournedos de volaille.

Vignoble Le Clos Jordanne – Vins Arterra

Page 1 of 52

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén