Catégorie : France Page 1 of 31

Les Parelles Tradition! Découvrez ce côté unique des vins blancs du Jura.

Bouteille Les Parelles Tradition avec vignoble du Jura en arrière plan
Les Parelles Tradition, Chardonnay, France, Côtes du Jura, Jura vinum, vin blanc, 2016

Les Parelles Tradition, Chardonnay, France, Côtes du Jura, Jura vinum, vin blanc, 2016, 22,25$, sucre : moins de 1.2 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 11195641.

Ce vin, Les Parelles Tradition est élaboré à partir d’une cuvée faite à base de chardonnay, le cépage le plus répandu dans ce vignoble (75% de la surface).  La mention « Tradition » rattachée au nom du vin signifie que l’élevage s’est fait sous voile de levures (méthode utilisée pour le fameux Vin Jaune … à base de savagnin toutefois) pendant de 12 à 18 mois.

Ceci lui apporte un caractère « typé » oxydatif, avec des arômes de fruits secs (noix, noisette) et épices douces. 

Oxydation du vin du Jura en barrique vin de voile Les Parelles Tradition
Processus d’oxydation en barrique

Pourquoi donc cette oxydation? Parce qu’à mesure que le vin s’évapore (la part des anges) le vin diminue de volume et permet donc un contact plus important avec l’oxygène.

Dans le cas des vins blancs ‘’réguliers’’ on évite ce processus en ouillant le vin, c’est-à-dire que de temps à autre on ajoute du vin pour limiter ce contact avec l’oxygène ce qui n’est pas le cas avec ce vin.

Notes de dégustation

Comme on doit s’y attendre ce vin se révèle sur des arômes assez intenses apportées par cet effet d’oxydation : on retrouve des noix, des amandes, des notes de fruits secs avec un soupçon d’écorce d’orange et d’épices douces.

La bouche est conséquente avec les arômes perçus au nez et cette intensité des notes d’oxydation se prolonge en bouche avec une très bonne persistance et juste ce qu’il faut de fraîcheur et d’acidité. C’est véritablement un vin de bouffe qui accompagnera un fromage Comté, des volailles sauce crème, de la raclette ou une coquille St-Jacques au safran.

Agence InvinQ – échantillon

Fruitière Vinicole de Pupillin – Grands vins du Jura

Chai La Fruitière de Pupillin Les Parelles Tradition
Chai la Fruitière de Pupillin

La Fruitière de Pupillin c’est une coopérative vinicole fondée en 1909 qui au départ était composée de 33 adhérents pour 23 hectares de vignes.

Aujourd’hui la surface exploitée est de 65 hectares environ pour 35 sociétaires, la production moyenne est de 3500 hectolitres, répartit pour 45% en Arbois-Pupillin, 20% en Arbois, 15 % en Côtes du Jura, 16 % en Crémant et 4% en Macvin.

Vignoble La Fruitière de Pupillin
Vignoble La Fruitière de Pupillin

Le Jura

Ce vin provient du vignoble jurassien. Ce dernier est composé de 2,000 ha situé tout juste à l’est de la Bourgogne et s’étire sur 80 kilomètres de long par 6km de large le long du Revermont.

En 1936, les vins du Jura obtenaient la première Appellation d’Origine Contrôlée historique française à Arbois. Depuis, six autres AOC sont venues s’y ajouter.

Cartes vinicoles du Jura
Cartes vinicoles du Jura

Aujourd’hui, quatre AOC géographiques et trois AOC « produits » distinguent les vins du Jura soient :

Les AOC : AOC Arbois, AOC Château-Chalon, AOC L’Étoile et AOC Côtes du Jura

Les ‘’produits’’ : AOC MacVin du Jura, AOC Crémant du Jura et AOC Marc du Jura

Sources : Comité Interprofessionnel des vins du Jura, www.vin-de-paille.com

Un Cru Bourgeois…exceptionnel! Château Malescasse, 2015!

Bouteille de Château Malescasse avec Château Malescasse en background
Château Malescasse, Cru Bougeois Exceptionnel, Bordeaux, AOC Haut-Médoc, 2015

Château Malescasse, Cru Bourgeois Exceptionnel (depuis millésime 2020), Bordeaux, AOC Haut-Médoc, 2015, 50,75$, cépages : Merlot 46 %, Cabernet-sauvignon 45 %, Petit verdot 9 %, sucre : 1.8 g/l, alc. : 14%, code SAQ : 14624738.

Il faut dire d’emblée que le Cru Bourgeois Château Malescasse fait partie des 14 Châteaux qui ont eu l’insigne honneur d’obtenir le plus haut échelon de la nouvelle classification des Crus Bourgeois (Cru Bourgeois Exceptionnel) avec son millésime 2020.

Logo de Cru Bourgeois Exceptionnel

Ce vin est issu de Merlot 46% et de Cabernet-Sauvignon 45%. On y a ajouté 9% de Petit Verdot pour assurer sa structure. La cuvaison a durée 4 semaines puis on a procédé à la fermentation malolactique en barriques dont 30% sont de bois neuf. L’élevage s’est fait pendant 14 mois en fûts de chêne dont 35% de bois neuf. L’ensemble de la vinification se fait par principe gravitaire ce qui implique une utilisation réduite de pompage. ‘’Ni pompes ni tuyaux n’en altèrent le précieux jus’’.

Vous dire combien que l’ai apprécié! Tout en équilibre, il allie élégance et puissance ainsi que le classicisme des vins du Haut-Médoc. Nul doute qu’il a complètement mérité son appellation Cru Bourgeois Exceptionnel.

Issu de l’excellent millésime 2015 il se révèle au nez sur des arômes de cassis, de fruits rouges et noirs, de moka avec un soupçon de menthe et de torréfaction.

La bouche élégante et classique est d’une texture veloutée avec une acidité équilibrée et des tannins élégants, fins, bien charpentés et tissés serré. Les flaveurs assez intenses de fruits noirs, de graphite et de torréfaction lui apportent un profil aromatique auquel il n’est pas possible de résister. La finale est sphérique, d’une belle amplitude et d’une persistance indéniable. Un genre de vin qui vous remet les papilles à la bonne place! C’est ça un excellent vin!

Vous pourrez le déguster immédiatement mais oh bonheur, vous pouvez l’attendre au moins 15 ans dans un recoin de votre cave ou de votre cellier pour en apprécier les arômes tertiaires (de vieillissement).

Vous ferez de beaux accords avec un magret de canard, carré d’agneau ou entrecôte de bœuf.

Agence Benedictus – échantillon

Château Malescasse

Château Malescasse
Château Malescasse

Propriété des vignobles Austruy depuis 2012, le Château Malescasse illustre à merveille le classicisme des grands vins du Haut-Médoc. Son terroir se situe entre Margaux et Saint-Julien, sur la commune de Lamarque sur les plus belles croupes de graves médocaines qui font la singularité des grands vins de Bordeaux.

Vignoble Château Malescasse
Vignoble Château Malescasse

Les 40 hectares de vignes du château Malescasse ou on produit ce cru Bourgeois sont composées en proportions variables de sables, de graviers et d’argile, en couche plus ou moins épaisse, elles recouvrent la roche-mère calcaire : ce sont elles qui détiennent le secret des grands vins de la rive gauche. Ces sols pauvres et bien drainés, alliés à la douceur océanique du climat subliment les grands cépages médocains : cabernets et merlots trouvent ici depuis des siècles une distinction rarement égalée ailleurs.

Le vignoble de Château Malescasse est constitué d’un seul tenant. Il bénéficie donc d’une très belle homogénéité. Et les subtiles nuances d’une parcelle à l’autre contribuent à déterminer sa complexité et son équilibre.

Chai Château Malescasse
Chai Château Malescasse

Classification des vins de Bordeaux – Crus Bourgeois

Les régions de Bordeaux et de Bourgogne sont reconnues pour leur système de classification de leurs vins établis selon des critères qui tenteront d’en établir la valeur. Il va sans dire que cette classification a un impact important sur les ventes et les profits des producteurs. On peut dire sans trop de se tromper que meilleure est la classification, plus cher sera le vin. Critère sine qua non : le vin se doit de soutenir cette classification surtout dans les cas ou elle est renouvelable.

Bordeaux, inaugure la notion de classification dès 1855 sous Napoléon III qui depuis s’est vu en tant que synonyme de qualité et de prestige à travers le monde. Le principe des crus classés se veut être la synthèse de la typicité d’un terroir, du travail de l’homme et de l’impact de la vitiviniculture sur les qualités intrinsèques d’un vin.

Il existe dans l’appellation Bordeaux plusieurs classements dont :

Le classement de 1855

Le classement des Graves

Le classement de Saint-Émilion

Le classement des CruBourgeois du Médoc

Le classement des Crus Artisans

Concentrons-nous ici sur les Cru Bourgeois du Médoc qui viennent tout juste d’officialiser leur nouveau classement.

Logos classification des vins de Bordeaux

Le nouveau classement des CruBourgeois du Médoc

C’est en 1932 que les producteurs de vins ainsi que la Chambre de Commerce décident de reconnaître 444 CruBourgeois du Médoc. Puis en 1962, l’union des CruBourgeois est créée. C’est en 2003 que la première classification officielle est mise sur pied et compte 247 châteaux. Cependant en 2007 certains châteaux déclassés contestent en cours cette reclassification et gagnent leur cause ce qui entraîne l’annulation de cette classification.

Après un travail acharné sur 10 ans, L’Alliance des CruBourgeois annonçait tout récemment une toute nouvelle classification qui regroupe 249 châteaux répartis sur les 8 appellations du Médoc soient : Médoc, Haut-Médoc, Listrac, Moulis, Margaux, Saint-Julien, Pauillac et Saint-Estèphe. https://www.youtube.com/watch?v=kQBXTpz6HRM&t=5s

Carte du Médoc en 3D source: Pierre Le Hong Infographe

Classification Crus Bourgeois: des nouveautés

Celle classification est valable pour 5 ans ce qui permet aux producteurs de mettre sur pied des plans d’affaires quinquennaux.

Tous les vins ont été sélectionnés selon des dégustations à l’aveugle (sur 5 millésimes de chaque vin de 2008 à 2016) effectuées par des experts reconnus mais dont le nom n’a pas été publié. Donc aucune influence potentielle indue.

On réintroduit les 3 niveaux de classification soient : Cru Bourgeois (179 Châteaux), Cru Bourgeois Supérieur (56 Châteaux) et Cru Exceptionnel (14 Châteaux).

Les producteurs qui présentaient leurs vins pour les classifications Supérieurs et Exceptionnels se devaient de présenter leurs plans de marketing, de communication, leurs cahiers de pratiques agricoles et environnementales ainsi que leurs techniques viticoles et vinicoles.

J’ai inclus la liste des Châteaux qui sont reconnus comme CruBourgeois.

Deux vins de Californie à mettre sur votre liste d’achat!

Ces deux vins sont particulièrement bien typés de la Californie et respectent tous deux le cépage dont ils sont issus. Ils sont résolument bien faits, charmeurs et vendus à des prix qui offrent d’excellents rapports qualité/prix. L’utilisation du bois dans les deux cas a été fait de façon judicieuse dans le but d’apporter une dose de complexité sans maquiller les vins.

Il y a beaucoup de compétition dans ces types de vin considérés comme entrées de gamme sous la barre des 20,00$ et ces deux-là tirent leur épingle du jeu de belle façon.

Chardonnay, Joliesse Vineyards, Californie, De Loach Vineyards, 2018, 18,90$, cépages: Chardonnay 98 %, Sauvignon blanc 2 %, sucre : 4 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 14559471.

La grande majorité de ce vin a été élevé dans des cuves en acier afin d’en préserver le caractère fruité et en fûts de chêne afin d’y ajouter juste ce qu’il faut de complexité.

J’ai bien apprécié ce vin car ce sont les arômes fruités qui dominent alors que les notes boisées sont très discrètes. On a bien respecté le cépage Chardonnay. C’est carrément un vin bien typé de la Californie qui se révèle sur des effluves de pêches, de fruits exotiques, de jasmin ainsi qu’un soupçon de pommes.

La bouche est légèrement grasse avec une acidité fraîche, des flaveurs de noyaux d’abricots, de mangues et de miel assez intenses ainsi qu’une belle sensation de minéralité qui se prolongent en une longueur caressante.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes blanches, volailles et certainement avec la dinde du temps des Fêtes.

Cabernet-Sauvignon, Joliesse Vineyards, Californie, De Loach Vineyards, 2018, 18,90$, cépages: Cabernet-sauvignon 88 %, Petit verdot 12 %, sucre : 9.6 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 14559462.

C’est en plein le genre de vin bien charmeur, typé Cabernet de Californie, bien goûteux et généreux. Il se découvre sur des arômes de cassis, de fruits rouges bien mûrs, de bleuets, de prunes et d’épices douces.

La bouche est d’une texture veloutée (grâce aux 9.6 g/l de sucre résiduel) avec une acidité équilibrée et des tannins charpentés, ronds, charnus et tissés bien serré. Les arômes perçus au nez se prolongent en bouche en un bel équilibre et créent une bonne perception de volume et d’amplitude. Bien que le vin possède 9.6 g/l de sucre résiduel, on ne le sent pas trop grâce à une bonne acidité, à un petit côté mentholé et à quelques notes de torréfaction. Le tout se prolonge en finale d’une bonne persistance.

Vous ferez de beaux accords avec des viandes goûteuses grillées telles bœuf, gibier et agneau.

VinsFins l’Agence – échantillons

De Loach Vineyards

De Loach Vineyards

Boisset Collection

De Loach Vineyards propriété de Collection Boisset

La maison Boisset, La famille des Grands Vins, négociant et 3e plus grande maison viticole de France est propriétaire de la collection Boisset, qui exploite 28 établissements vinicoles en Californie, en France et au Canada.

Château des Laurets, superbe expression de l’appellation Puisseguin Saint-Émilion!

Château des Laurets, Puisseguin Saint-Émilion, France, Bordeaux, 2016

Château des Laurets, Puisseguin Saint-Émilion, France, Bordeaux, 2016, 28,10$, cépages : Merlot 80 %, Cabernet franc 20 %, sucre : 2.5 g/l, alc. : 14%, code SAQ : 14070579.

Ce vin provient du vignoble de 36 ha du Château des Laurets lequel est situé à cheval sur les appellations Puisseguin Saint-Emilion et Montagne Saint-Emilion. Ce vignoble est installé sur des coteaux orientés plein sud qui laissent apparaître par endroits des affleurements de calcaire, terroir idéal pour cultiver le merlot. L’âge moyen des vignes est de 25 ans et les rendements sont de 57 hl/ha.

Le vin est vinifié dans des cuves de bois et en cuves inox. On pratique la micro-oxygénation pendant la macération. Suite à la fermentation malolactique le vin est élevé en barriques dont 30% sont neuves et  30% en fûts et le reste en cuve durant 14 mois.

Notes de dégustation

Ce vin de facture bien classique se révèle sur des effluves de chocolat, de mûres, de cassis, de cerises avec un soupçon de notes boisées et en filigrane des notes mentholées.

La bouche est d’une belle amplitude et dégage des flaveurs de mûres, de notes boisées et de torréfaction avec un soupçon de réglisse noire. Les tannins bien charpentés et tissés serré apportent cette puissance et cette élégance typiques de l’appellation. Ce bel univers aromatique se prolonge en une persistance des plus généreuse.

Vous ferez de beaux accords avec des pièces de boeuf grillé, du gibier ou un beau magret de canard.

Agence Fréchette Vins d’exception – échantillon

Edmond de Rothschild Héritage

Edmond de Rothschild a transmis toutes ses réalisations en héritage à la famille Rothschild. Celles-ci nous transportent de la France à l’Argentine, de l’Espagne à la Nouvelle-Zélande : Château Clarke Médoc, Château des Laurets Saint-Émilion, Château Malmaison Moulis, Flechas de los Andes, Rimapere Nouvelle-Zélande, Rupert & Rothschild Vignerons Afrique du Sud, Macan Rioja et Champagne Barons de Rothschild.

Appellation Puisseguin Saint-Émilion

Située à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Bordeaux au nord-est de Saint-Émilion sur la rive droite de la Dodogne, l’appellation Puisseguin Saint-Émilion profite d’une excellente exposition sud/sud-est.

‘’Le vignoble est planté sur des sols essentiellement argilo-calcaires, parfois composés de sables limoneux. Sa géologie relativement homogène maintient dans le sol l’humidité appréciée par le Merlot (qui représente 80 % de l’encépagement), même pendant les périodes sèches.

La zone de production s’étend sur environ 730 hectares, pour une production d’environ 35 000 hectolitres par an. En règle générale, les hivers sont doux, les étés chauds et les automnes longs et ensoleillés. Le vignoble bénéfice ainsi des meilleures conditions pour récolter des raisins à parfaite maturité. L’appellation produit exclusivement des vins rouges d’une couleur dense et profonde associée à une large palette aromatique.

Il s’agit d’une appellation très qualitative. En bouche, les vins de Puisseguin Saint-Émilion charment par leur texture charnue et pulpeuse, mais jamais pesante. Les tanins bien présents sont finement enrobés. Ils assurent une bonne aptitude au vieillissement. La promesse de nombreuses expériences à partager.’’ (source: https://vins-saint-emilion.com/)

Deux vins rouges d’exception pour le Temps des Fêtes!! Un Gamay du Mâconnais et un superbe GSM de Gigondas.

Domaine Manciat-Poncet, France, Bourgogne, Mâconnais, Mâcon-Bussières, 2018, 22,65$, cépage : Gamay 100%, sucreL 1.8 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 13184259.

Une vraie trouvaille de Gamay du Mâconnais!!

Mâcon-Buissières est une dénomination géographique complémentaire de l’appellation régionale Mâcon dans le vignoble du Mâconnais, en Saône-et-Loire. Le Mâconnais est surtout connu pour ses vins blancs qui représentent 80% de la production. Les vins rouges et rosés (20%) sont surtout élaborés avec du Pinot Noir (nous sommes en Bourgogne après tout) et dans certains endroits avec du Gamay tout comme dans l’appellation Mâcon-Buissières.

Et ce vin du Domaine Manciat-Poncet a une autre particularité! Alors qu’on élabore plus souvent qu’autrement les vins issus du cépage Gamay avec la macération carbonique et les grappes entières (surtout dans le Beaujolais), celui-ci est élaboré selon la méthode Bourguignonne (grappes éraflées et fermentation malolactique qui assouplit le vin) ce qui lui apporte plus de profondeur des arômes et des saveurs. Suite à la fermentation le vin est élevé en fûts pendant 7 mois.

Notes de dégustation

Pour moi quand on parle de Gamay ce sont des images de fruits rouges bien frais qui me viennent en tête. Et c’est le cas avec ce vin qui se révèle avec des arômes de groseilles, de fraises, de framboises avec une touche de cerises noires.

En bouche ce sont les flaveurs éclatantes de fruits telles que perçues au nez qui dominent avec un soupçon d’épices douces qui vient complémenter le tout. Ceci témoigne de l’équilibre des arômes (nez) et des saveurs (bouche) dans ce vin. Les tannins gouleyants apportent juste ce qu’il faut de structure à cet ensemble qui est des plus juteux. La finale est bien fruitée sur des accents de canneberges qui lui apportent ce petit côté acidulé.

Vous ferez de beaux accords avec des charcuteries, thon, saucisses, fondue bourguignonne, bœuf bourguignon.

Domaine Manciat-Poncet

Mâcon-Buissières

Le domaine Manciat-Poncet est en divisé en deux propriétés familiales soit les Manciats à Charnay-lès-Mâcon et la famille Poncet à Vergisson.

Le domaine de production situé juste à l’extérieur de Mâcon provient du côté de la famille de Claude (Manciat) tandis que le vignoble de Pouilly-Fuissé vient de la famille de son épouse (Poncet). Ensemble, leur propriété comprend environ 12 hectares de vignes et tous les vins sont mis en bouteille domaine.

Marie-Pierre Manciat

Mâconnais – appellation Mâcon-Buissières

Cette appellation de 37 ha est une dénomination géographique complémentaire de l’appellation régionale « Mâcon » dans le vignoble du Mâconnais, en Saône-et-Loire. Depuis le décret de 2005, le nom de Mâcon suivi de Bussières   désigne les vins blancs, rouges et rosés issus de l’aire délimitée à l’intérieur de la seule commune de Bussières.

Le Mas de Flauzières, Gigondas Grande Réserve, France, Vallée du Rhône Méridionale, 2017, 32,00$, cépages : Grenache 50 %, Mourvèdre 25 %, Syrah 25 %, sucre : 3.1 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 12414825.

Le vignoble d’où provient ce vin est situé en coteaux et en terrasses orientés sud-ouest sur les contreforts des Dentelles de Montmirail sur des sols argilo-calcaire. Il est composé de 50% de Grenache (15 à 70 ans), 25% de Mourvèdre (15 à 30 ans) et 25% de Syrah (15 à 30 ans). La Grenache lui apporte ce côté joufflu et généreux, le mourvèdre de la structure et la Syrah des tannins bien présents et un côté épicé.

Dentelles de Montmirail

Souvent quand on parle de Gigondas, on se prête aux comparaisons avec les vins de Châteauneuf-du-Pape qui sont passablement plus chers. Certains diront que les vins de Gigondas sont des mini Châteauneuf ou le Châteauneuf des pauvres.

On en dira bien ce qu’on voudra, cette appellation représente un terreau fertile pour découvrir des vins généreux et goûteux élaborés avec sensiblement les mêmes cépages dominants (on peut en utiliser 8 pour les rouges à Châteauneuf-du-Pape) qu’on utilise à Châteauneuf-du-Pape, avec un profil aromatique qui leur ressemble pas mal et à des prix bien moins chers.

Ce vin a été élevé pendant 18 mois en fûts de chêne.

Notes de dégustation

Ce Gigondas est riche, structuré, élégant et complexe. Il se découvre sur des effluves de prunes, de cerises noires, de kirsch, de tabac, d’épices douces avec un soupçon de note mentholée et de chocolat au lait. Déjà pas mal non?

En bouche la texture est veloutée, l’acidité d’une fraîcheur surprenante et les tannins sont bien charpentés et charnus. Les flaveurs de tabac, de prunes, de cerises et d’épices créent un profil aromatique savoureux, riche, complexe et d’une belle amplitude. Ce qui surprend c’est l’équilibre entre l’acidité et l’alcool qui a été bien contrôlé et qui apporte cette étonnante fraîcheur. On est souvent à des pourcentages d’alcool plus élevés dans cette appellation. Très belle longueur en bouche sur des notes élégantes de fruits frais (…encore la canneberge) et avec ce côté juteux à souhait!! Pour moi c’est un véritable coup de cœur!

Vous ferez de beaux accords avec des plats mijotés longtemps ainsi que des viandes goûteuses et riches.

Agence invinQ – échantillons

Le Mas des Flauzières

À l’époque du Moyen Äge, la ferme Le Mas des Flauzières appartenait au château d’Entrechaux. Elle est la propriété de la famille Benoît depuis la fin du XIX siècle (1919).

Le fils, Jérôme Benoît, suite à des études d’agronomie et d’œnologie, a décidé de créer son chai de vinification et de commercialiser ses vins depuis l’année 2002 à partir du vignoble situé sur les coteaux de la vallée de l’Ouvèze, proche de Gigondas, Carpentras et Avignon, sur des sols sableux et caillouteux. Il est localisé au pied du géant de Provence : le Mont Ventoux, et est constitué de 70% de Cinsault (20 ans) et de 30% de Syrah (20 ans).

Vignoble Le Mas des Flauzières

Le domaine viticole bénéficie de plusieurs appellations : Ventoux, Gigondas, Vacqueyras, Séguret, Côtes du Rhône Villages… chacune avec son propre profil aromatique et constituent comme les couleurs de la palette d’un peintre. On y produit une dizaine de cuvées d’appellation.

Carte vinicole – Côtes du Rhône Méridionaux

Ce producteur artisan élabore ses vins tout en respectant l’environnement. Le vignoble est cultivé et enherbé un rang sur deux. La stratégie des traitements se veut minimaliste en fréquence et en dosage. Par contre, le travail est important en main d’œuvre pour favoriser la surface foliaire éclairée et ce qui aide à l’optimisation de la maturité des raisins.

Vins du Mas de Flauzières

Appellation Gigondas

Gigondas a été le premier Côtes du Rhône Villages qui a accédé au rang de Cru, le 6 janvier 1971. Elle produit presqu’exclusivement des vins rouges (99%) à partir d’une surface de production de 1,189 ha. Les rendements sont assez bas avec 29hl/ha. Les sols sont composés de grandes terrasses alluviales d’argile rouge caillouteuse, d’origine Mindelienne, qui s’étendent jusqu’au pied des Dentelles de Montmirail. Leur perméabilité élevée permet un ressuyage rapide des parcelles. Ces sols, riches en argiles, sont caractéristiques des terroirs de grands crus. 

Gigondas c’est 1,198 ha de vignes, 180 vignerons, et une production axée sur les vins rouges (99%).

Vous voulez essayer un vin orange? Je vous ai déniché celui qu’il vous faut!

Casca, Sauvignon blanc, vin orange, France, Loire, Joel Delaunay, 2020, 23,60$, sucre : 1.6 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 14070245.

Voici un très beau vin orange du Val de Loire élaboré à partir du cépage Sauvignon blanc! Délicieux, tout en fraîcheur avec certaines des caractéristiques propres aux vins orage mais pas trop, juste ce qu’il faut!

Mais qu’est-ce donc qu’un vin orange?

Il faut savoir que pour produire un vin blanc les raisins sont pressés et seul le jus est mis à fermenter. Alors que pour les vins rouges, la peau des raisins, les pépins et souvent la rafle sont fermentés ensemble. Le vin rouge a donc plus de couleur et de tannins puisqu’il est contact avec ces éléments.

Quant au vin orange, c’est un vin blanc, qui est élaboré avec des raisins blancs et qui lors de la fermentation est mis en contact avec les peaux des raisins tout comme si on faisait un vin rouge. Ça change la couleur pour une teinte orangée et il peut y avoir l’apparition de quelques tannins. Ce sont donc des vins qui ont en général plus de structure que les vins blancs.

Il y a deux ans j’ai été juge lors d’une compétition de vins orange et nous avions dégusté une quarantaine de ces vins. Étant donné qu’il n’y a pas de règles de production comme tel, sauf le contact du jus avec les peaux, on peut retrouver des vins orange qui goûtent plus près d’un vin blanc et d’autres qui sont pratiquement des vins rouges mais de couleur orangée.

Jugement de Montréal – vins orange

Notes de dégustation

Celui-ci se situe plus près des vins blancs que des vins rouges et de ce fait représente une belle entrée en matière pour quiconque veut essayer un vin orange.

Quant au Casca, le jus est macéré pendant un mois puis est élevé sur lies fines avec bâtonnage (remettre les lies en suspension en agitant le vin) ce qui fait ressortir la matière du vin.

 Il se révèle sur des arômes de nectarine, d’agrumes avec un léger soupçon de pamplemousse et de zeste d’orange. La bouche est particulièrement fraîche avec des flaveurs éclatantes qui rappellent celles perçues au nez. On perçoit plus de structure que celle d’un vin blanc mais pas trop. Une très belle acidité supporte ce vin avec une belle sensation de minéralité. La finale est fruitée et dégage une certaine amertume typique aux vins orange.

Celui-ci à 23,60$ est moins cher que l’ensemble des autres vins orange. Il représente un excellent rapport qualité/prix.

Vous ferez de beaux accords avec une volaille grillée, des poissons grillés et autres viandes blanches.

Agence Importations BMT – échantillon

Joel Delaunay

Le domaine familial depuis 5 générations se situe à proximité du célèbre Château de Chenonceau, à l’est de Tours sur la commune de Pouillé (41). Fiers de nos 37 hectares en appellation Touraine et Touraine Chenonceaux, notre vignoble familial orne de ses lignes verdoyantes les coteaux qui bordent le Cher.

Il offre un point de vue exceptionnel sur cette belle vallée du Cher et s’inscrit sur la route des vins du Val de Loire, étape touristique semée de villages vignerons, de châteaux royaux et de paysages naturels préservés.

L’encépagement du Domaine est pour 2/3 en Sauvignon blanc, cépage phare de l’appellation Touraine. En complément : les cépages Gamay, Cabernet Franc et Côt (ou Malbec) pour l’élaboration des vins rouges, Pineau d’Aunis pour le rosé d’assemblage (avec le Gamay).

Un nectar à essayer absolument! Le vin jaune de l’appellation Château Chalon.

Château-Chalon, Marcel Cabelier, vin jaune, France, Jura, 2008

Château-Chalon, Marcel Cabelier, vin jaune, France, Jura, 2008, 62cl, 47,75$, cépage : Savagnin 100%, sucre : 2.1 g/l, alc. : 14.5%, code SAQ : 10884778.

Vins rouges, vins blancs, vins rosés…bon ça va jusqu’à date?  Vin orange? Ah ça c’est nouveau! Vin jaune…hein? Ça existe? Eh oui et c’est absolument incroyable! Mais qu’est-ce que c’est?

C’est un vin blanc au départ, qui est élaboré dans le Jura (Arbois, l’Étoile Côtes du Jura), plus particulièrement à Château Chalon, à partir du cépage Savagnin. Il faut savoir que Château Chalon est la seule AOC qui ne produit du du vin jaune.

Ce qui est particulier à ce vin c’est qu’au fil des 6 ans et 3 mois que vieillit ce vin (un vrai vin de patience) il entre en contact avec l’oxygène et de ce fait devient oxydé et change de couleur pour devenir un beau jaune doré. L’oxydation qui s’ensuit est contrôlée par un voile qui se forme sur le dessus du vin et qui le protège. On parle donc d’un vin de voile.

Pourquoi cette oxydation? Parce qu’à mesure que le vin s’évapore (la part des anges) le vin diminue de volume et permet donc un contact plus important avec l’oxygène. Dans le cas des vins blancs ‘’réguliers’’ on évite ce processus en ouillant le vin, c’est-à-dire que de temps à autre on ajoute du vin pour limiter ce contact avec l’oxygène.

Autre fait inusité, on embouteille ce vin dans un clavelin qui est une bouteille de 62cl et non pas 75cl pour une bouteille régulière. Parce ce que c’est la quantité qui reste suite à l’évaporation du vin durant ces années.

Ça donne quoi?

Ça donne un goût qu’on apprécie avec le temps, un goût qu’on acquiert. Quand on goûte pour la première fois, ça ne fait pas l’unanimité. On aime ou n’aime pas. Quant à moi j’adore!! Surtout avec un fromage Comté. Absolument délicieux.

Alors, ce vin a développé au nez de belles notes persistantes de noix, de fruits secs, d’épices douces, de sous-bois et de notes florales. En bouche, le vin est bien sec et dégage beaucoup de fraîcheur. Les flaveurs de noix, de fruits secs, de vanille ainsi qu’une minéralité ciselée persistent dans une longueur vraiment incroyable.

Mais on ne le sert pas comme on veut! Il y a un protocole à suivre! En effet, ‘’le flacon doit être ouvert un jour à l’avance et doit être servi chambré’’ et non pas frais ou froid.

Vous ferez de beaux accords avec un morceau de vieux comté, un plat à base de morilles, une volaille de Bresse, du foie gras et des mets épicés.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Le Jura

Le vignoble jurassien composé de 2,000 ha est situé tout juste à l’est de la Bourgogne et s’étire sur 80 kilomètres de long par 6km de large le long du Revermont. En 1936, les vins du Jura obtenaient la première Appellation d’Origine Contrôlée historique française à Arbois. Depuis, six autres AOC sont venues s’y ajouter.

Aujourd’hui, quatre AOC géographiques et trois AOC « produits » distinguent les vins du Jura soient :

Les AOC : AOC Arbois, AOC Château-Chalon, AOC L’Étoile et AOC Côtes du Jura

Les ‘’produits’’ : AOC MacVin du Jura, AOC Crémant du Jura et AOC Marc du Jura

Sources : https://www.jura-vins.com/medias/nos-vins/3-guide-vins-jura/VDJ-guide2015new-V2-Francais.pdf, Comité Interprofessionnel des vins du Jura, www.vin-de-paille.com

 Maison du Vigneron

Cette coopérative qui a vu le jour en 1986 est l’un des plus importants producteurs de vins et Crémants du Jura. Environ 100 vignerons/partenaires en font partie et assurent la viticulture sur environ 130 ha. Maison du Vigneron est aussi propriétaire du Domaine de Savagny lequel possède 45ha de vignes.

Les vins et produits élaborés couvrent l’ensemble des AOC et des produits. Ils sont aussi spécialistes en vin Jaune et en Vin de Paille. Marcel Cabelier est une des marques de Maison du Vigneron.

Une valeur sûre que ce Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, 2018!

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, J. Laurens, Crémant de Limoux, Languedoc-Roussillon, 2018, 22,95$, cépages : Chardonnay 60 %, Chenin blanc 25 %, Pinot noir 15 %, sucre : 10 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 10498973.

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Mais il ne faut surtout pas oublier les Crémants de France qui selon moi s’approchent le plus du profil aromatique du Champagne. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Pratiquement chaque région importante a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne, Crémant du Jura, Crémant de Limoux et bien d’autres.

Source: winefolly.com

Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation et au temps de vieillissement sur lattes qui en général sera plus long pour les Champagnes. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier. En Bourgogne pour le Crémant on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ce dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent. Quant au Crémant de Limoux, le cépage principal est le chardonnay avec en cépages complémentaires le Chenin, le Mauzac et le Pinot Noir.  

Ce Crémant est donc élaboré en méthode traditionnelle: une première vinification en cuves inox puis adjonction de levures pour une seconde fermentation en bouteille avec élevage sur lies d’au moins 15 mois. Les vendanges sont manuelles.

Notes de dégustation

Année après année ce vin fait partie de mes suggestions de mousseux pour toutes occasions. C’est un vin qui ne m’a jamais laissé tomber. Le fait que la maison ne produit que des vins effervescents y est certainement pour quelque chose. Ce n’est pas une production secondaire comme pour certains producteurs. C’est le pain et beurre de la maison. Et ça se sent et ça se goûte.

Ce vin effervescent se révèle sur des notes de craie, de fruits blancs, de brioche ainsi qu’un soupçon de miel et d’effluves floraux.

La bouche est crémeuse et d’une fraîcheur étonnante grâce à une acidité presque vive. Les flaveurs éclatantes de pommes, de fruits blancs avec un soupçon de fruits jaunes et d’agrumes, de notes briochées ainsi que cette belle perception de minéralité crayeuse contribuent à créer un ensemble aromatique savoureux et festif. C’est frais, tendu, ciselé et bien droit. Bref encore et toujours une valeur sûre!

Agence Sélections Oeno – échantillon

Domaine J.Laurens

Vignoble Domaine J.Laurens

Situé à quelques kilomètres de la fameuse Cité de Carcassonne, le domaine J.Laurens s’étend sur environ trente hectares en bordure du petit village de la Digne d’Aval sur le vignoble de l’Appellation d’Origine Contrôlée de Limoux. Le domaine produit exclusivement des vins effervescents en AOC.

Dans les années 80, Michel Dervin achète quelques hectares de vignes pour produire la fameuse Blanquette de Limoux. Puis c’est en 2002 que Jacques Calvel reprend le flambeau. En s’appuyant sur le savoir faire de Michel Calvel et du maître de chais Henri Albrus, il décide d’agrandir et de moderniser la cave afin de garantir la qualité des vins d’une année à l’autre. Quant à la  viticulture et la viniculture on pratique une approche raisonnée.

Découvrez l’univers aromatique de ces 7 vins blancs sous la barre des 20$!

Les vins blancs sont en forte croissance au Québec passant de 33.2% à 34.8% des ventes de la SAQ (2018 Vs 2019) alors que les rouges passaient de 62.4% à 60.3% durant la même période (Rapport annuel SAQ 2019). Les raisons sont multiples. Quant à moi, je trouve que la palette aromatique des vins blancs est plus large avec une myriade d’arômes et de saveurs.

Juste avec ces 7 vins que je vous propose vous passerez de l’Assyrtiko de la Grèce que j’affectionne beaucoup, au Gruner Veltliner bien frais d’Australie (alors que c’est un cépage typique d’Autriche), puis à l’expression pure du Chardonnay du Mâconnais qui représentent toujours un secret bien gardé pour les vins de Bourgogne, en passant par le Chenin blanc du Val de Loire qu’on peut vinifier autant en sec qu’en liquoreux, pour finalement déguster deux Riesling bien différents dont un d’Allemagne de catégorie Kabinett et un autre de la Péninsule du Niagara bien typé Nouveau Monde.

En fait, je l’avoue, j’ai toujours eu un faible pour les vins blancs, jusqu’à dire que je les préfère aux vins rouges ce qui n’est majoritairement le cas pour l’ensemble des consommateurs.

Mega Spileo, Assyrtiko, Grèce, Péloponnèse, Achia, vin blanc, 15,05$, cépage : Assyrtiko 100%, sucre : 1.3 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 14014825.

La maison Cavino qui possède la marque Mega Spileo est un des plus importants producteurs de Grèce avec une production d’environ 10 million de bouteilles exportées dans plus de 50 pays. Il faut savoir qu’en Grèce on cultive au-delà de 300 cépages dans environ 1,300 établissements vinicoles. Approximativement 7% des producteurs représentent au-delà de 70% du volume de vin produit. Il y a donc beaucoup de petits producteurs.

Vignoble Cavino

Les vins grecs ont dans le passé et encore, utilisés les cépages internationaux (genre Cabernet-Sauvignon, Sauvignon blanc et autres) pour se faire connaître dans le monde. De plus en plus on utilise des cépages indigènes grecs tel l’Assyrtiko afin de bien situer ces vins avec les consommateurs et mieux établir leur identité et une certaine différentiation avec la compétition. Et ils sont excellents et offrent un très bon rapport qualité/prix.

Durant le vieillissement, le vin reste en contact avec ses lies fines dans de petites cuves inox et des fûts de chêne pendant près de deux mois ce qui lui apporte beaucoup de conplexité.

Notes de dégustation

Un vin wow et coup de coeur! Bien aromatique sur des arômes de miel, de vanille, de beurre, de pêches bien mûres, de notes florales sur le jasmin et un soupçon de levures. La bouche est délicieuse et bien goûteuse avec des flaveurs d’abricots, de miel de fleurs et de pommes jaunes et toute en équilibre avec une acidité bien fraîche et une minéralité crayeuse. La texture est quelque onctueuse, bien ronde et ça tapisse la bouche dans une longueur plus qu’appréciable. Excellent!!

Agence Divin Paradis – échantillon

Cape Barren, Gruner Veltliner, Australie Méridionale, Adelaide Hills, 2018, 19,95$, vin blanc, sucre : 2.3 g/l, alc. : 13.5%, code SAQ : 13531071.

Le vignoble de Cape Barren est situé dans la région très qualitative de McLaren Vale en Australie Méridionale reconnue pour la viticulture – en particulier pour les vins élaborés à partir des cépages de Shiraz et de Grenache.

Les vignes dont proviennent les vins de la maison sont âgées de plus de 45 ans. Ces vignes produisent des vins d’une concentration et d’une complexité que l’on ne voit pas dans les vignes plus jeunes.

Dans cette région, les températures chutent considérablement, surtout la nuit, et les sols peuvent être exigeants et impitoyables, conduisant à des fruits plus petits et plus intensément aromatisés.

Vers la fin de chaque été arrivent des milliers de magnifiques oies du Cap Barren et le vignoble s’en est inspiré pour trouver son nom.

Quant au vin, le fait qu’on ait élaboré un vin à partir d’un cépage qu’on retrouve normalement en Autriche, le Gruner Veltliner, témoigne du fait que les vignerons australiens sont constamment à la recherche des meilleurs cépages pour leurs terroirs.

Le fruit a été récolté à la main tôt le matin lorsque les températures étaient basses, et l’écrasement a eu lieu peu de temps après afin de préserver la fraîcheur du fruit. La fermentation s’est déroulée en cuves d’acier inoxydable afin de préserver les arômes de fruits.

Notes de dégustation

Quel vin délicieux et étonnant! Un vrai coup de cœur! À l’aveugle on aurait cru un Riesling d’Allemagne ou d’Autriche. Eh non, nous sommes bien en Australie!!.

Les premiers arômes sont sur des notes minérales pétrolées typique au Riesling ainsi que d’agrumes et d’ananas. En bouche la texture est légèrement grasse, l’acidité est fraîche et les flaveurs intenses de zeste de citron, d’ananas, de pommes et de poires contribuent à rendre ce vin goûteux et savoureux. Un vari délice! La finale est d’une belle persistance et d’une intensité vraiment agréable.

Agence Sylvestre – échantillon

Terres Secrètes, Mâcon Laroche-Vineuse, Bourgogne, Mâconnais, Vignerons des Terres Secrètes, vin blanc, 2018, 19,95$, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.5 g/l, alc. : 13%, code SAQ : 12453955

Situés à l’extrémité sud de la Bourgogne, les terroirs des Terres Secrètes sont disséminés dans le Mâconnais. Les Vignerons des Terres Secrètes, une coopérative, ont fait des multiples parcelles dont certaines très petites, des clos distincts, des lieux-dits d’où proviennent l’ensemble de leurs vins. Cette myriade de parcelles leur permet de créer des vins qui possèdent leurs propres identités.

Les sols sont argilo-calcaire blanc et jaune et l’âge des vignes est d’une moyenne de 35 ans.

Vignobles Terres Secrètes

Notes de dégustation :

Ce vin se révèle sur des arômes de beurre, de pêches, de pommes, de notes florales ainsi qu’un soupçon de vanille et d’agrumes. En bouche la texture est veloutée, l’acidité fraîche et les flaveurs de butterscotch, de pêches blanches et florales créent un profil aromatique d’un bel équilibre. Tout est à sa place, rien ne dépasse. Vraiment très bon!

Agence Sélections Fréchette – échantillon

L’œuvre de Perraud, Bourgogne, Mâcon Villages, Domaine Perraud, vin blanc, 2018, 19,70$, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 2.7 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 12284709.

Fondé en 2005 par Jean-Christophe Perraud sur les vignes familiales de 4 générations, , le domaine Perraud est situé sur la commune de La-Roche-Vineuse, à quelques encablures des célèbres roches de Solutré et Vergisson.

Les parcelles de Mâcon-Villages se situent essentiellement sur la commune de la Roche-Vineuse. Les vins sont vinifiés terroir par terroir et assemblés pour obtenir un Mâcon-Villages bien typé.

Le vin est élevé sur lie fines, en cuve inox exclusivement pendant de 6 à 8 mois

Notes de dégustation

Le vin se découvre sur des arômes légèrement empyreumatiques avec des notes résolument florales combinées à des effluves de pêches et de fruits blancs (pommes, poires). La bouche est légèrement grasse avec une acidité fraîche et dégage de riches flaveurs de pêches, de pommes, de notes florales (camomille) ainsi qu’une sensation de minéralité. Tout est à sa place, rien ne dépasse dans un bel équilibre. Belle finale bien goûteuse qui appelle une autre bouteille…

Vous ferez de beaux accords avec un vol-au-vent au poulet, un poisson grillé amandine ou de beaux fromages à pâte molle.

Agence Tocade – échantillon

Carte Bourgogne

Arnaud Lambert, Brézé, Val de Loire, Saumur, 2019, 18,65$, vin blanc bio, cépage : Chenin blanc 100%, sucre : 2.0 g/l, alc. : 12.5%, code SAQ : 13587963.

Les vins du Domaine Arnaud Lambert sont le fruit de la transition des labels Saint Cyr et Domaine Saint-Just, fondés par Yves, le père d’Arnaud. L’équipe père-fils a commencé à travailler ensemble en 2005 et, en 2009, elle est également devenue gestionnaire du domaine viticole du château de Brézé. La même année, ils ont commencé à convertir tous leurs vignobles en bio et ont été officiellement certifiés en 2012.

Les raisins proviennent d’un terroir argilo-calcaire dont les vignes ont plus de 50 ans. Ellles donnent un rendement de 35 hl/ha qui est passablement bas. Vieillissement est effectué en cuve Inox et en barrique.

Notes de dégustation

Au départ ce vin est peu aromatique et gagne en attente. Puis il se découvre sur des notes carrément florales sur le tilleul, des notes lactées ainsi que d’arômes de pommes, de poires et un soupçon de pêches. En bouche les flaveurs sont assez intenses et rappellent celles perçues au nez et ce en un bel équilibre. La finale libère une petite amertume en contraste avec un petit côté acidulé et un soupçon de zeste de citron.

Agence Céleste Vin – échantillon

Dr. Riesling, Kabinett, Allemagne, Moselle, Moselland, vin blanc, 15,00$, cépage : Riesling 100%, sucre : 20 g/l, alc. : 9.5%, code SAQ : 14375241.

Ce vin a été produit par la coopérative Moselland eG située près de la Moselle à Bernkastel-Kues. Elle a été fondée en 1968 dans le but de réunir les vignerons locaux. Au fil du temps la coopérative est devenue le plus grand groupe viticole du Land de Rheinland-Pfalz.

Il fait partie de la catégorie Pradikatt wines et se situe au premier échelon de cette catégorie : au niveau Kabinett. Les autres catégories (avec sucre résiduel ascendant) sont Spatlese, Auslese, Beerenauslese, Eiswine et Trockenbeerenauslese.

Le nez présente des notes empyreumatiques pétrolées peu intenses, de belles notes florales, des arômes d’agrumes ainsi qu’un soupçon de levures. La bouche est suave grâce au sucre résiduel qui créé un beau contraste avec l’acidité fraîche du vin. Les flaveurs de pomme, de citron ainsi qu’une touche de miel et belle minéralité font que ce vin a un côté charmeur. La finale est un peu sûrette avec ce côté acidulé qui li confère beaucoup de fraîcheur.

Vous ferez de beaux accords avec une tarte aux pommes et un fromage à croûte lavée.

Agence Sélection Oeno – échantillon

Wayne Gretzky Founders Series, No99, Riesling, Ontario, Péninsule du Niagara, 2019, 14,95$, cépage: Riesling 100%, sucre: 21 g/l, alc.: 10.8%, code SAQ: 13299136.

Au nez, des effluves de pommes, de citron ainsi que des notes florales. La bouche est veloutée, d’une acidité fraîche et gorgée de flaveurs assez intenses de citron, de pommes, de miel et de zeste de citron. C’est très goûteux, d’une belle longueur avec une finale acidulée qui perdure agréablement.

Agence Divin Paradis – échantillon

Carte Péninsule du Niagara

Un très beau Champagne qui allie structure et élégance!

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs, 53$, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 7.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14202543.

Ce champagne est entièrement élaboré à partir de Pinot Noir ce qui lui confère structure, corps, puissance ainsi qu’un côté vineux typique au Pinot Noir. Les vignes vieilles de 20 ans sont conduites selon une approche parcellaire dont certaines sont en conversion bio. On utilise environ 20% de vins de réserve qui proviennent de millésimes passés. Ceci permet d’harmoniser le vin avec le goût ‘’signature’’ recherché par la maison.

Alors que le cahier de charge des champagnes non millésimés requiert un vieillissement sur lattes d’un minimum de 15 mois, ce champagne est vieilli pendant 36 mois ce qui lui apporte une complexité aromatique d’une belle profondeur. La liqueur d’expédition utilisée indique un niveau de sucre résiduel de 8 g/l ce qui en fait un Brut.

Notes de dégustation

Ce Champagne se révèle sur des arômes assez intenses de fruits jaunes bien mûrs, de poires, de notes florales ainsi qu’un soupçon de miel et de brioche. La bouche, d’une texture bien crémeuse, est d’une belle fraîcheur grâce à une acidité bien présente et regorge de flaveurs fruitées avec un petit côté toasté et brioché. Le Pinot Noir lui apporte une structure qui a du corps et qui en fait un vin bien droit et presque ciselé. La finale est d’une bonne profondeur aromatique et d’une longueur plus qu’appréciable.

On recommande le servir autour de 8 à 10°C. La maison suggère les accords suivants : volaille rôtie aux truffes, gibiers à plumes, viandes blanches délicates, poissons d’eau douce et fromages : Saint-Honoré.

Agence Univins – échantillon

La Maison Veuve A.Devaux

La Maison Devaux est au coeur d’une saga familiale qui débute avec les frères Jules et Auguste Devaux peu avant le milieu du XIXème siècle. Puis La Maison est ensuite établie et dirigée successivement par trois femmes d’énergie et de talent jusqu’en 1895.

C’est en 1907, au décès de Charles-Auguste Devaux, que son épouse Marguerite Marie-Louise, née Hussenot, prend les rênes de l’entreprise à 31 ans et les garde jusqu’à son décès en 1951.Ses deux fils prennent ensuite sa succession.

Alors dernier du nom et sans héritier, Jean-Pol Auguste Devaux confie en 1987 au groupe vinicole Union Auboise et ses 100+ viticulteurs adhérents, les destinées de la marque.

Vignoble Champagne Devaux

Le Vignoble

Le vignoble est situé au cœur de la Côte de Bar au sud-est de Reims. Le terme « Bar » signifie en celte le sommet. La côte des Bar tient ainsi son nom de son environnement : des reliefs escarpés creusés par les différents cours d’eau et rivières qui sillonnent le paysage et s’étendent de Bar-sur-Aube à Bar-sur-Seine, en longeant le plateau de Langres.

La Côte des Bar

La Côte des Bar porte 8000 hectares de vignes et compte 62 communes classées. 2500 viticulteurs sont répartis sur ce territoire. 

La particularité du relief de la région implique des plantations de vignes sur des coteaux très pentus. La terre est ici composée de marnes, de calcaire et d’argile. C’est le Pinot Noir prédomine, suivi par le Chardonnay. Le climat de ce territoire situé au sud de la Champagne est plus doux que dans le reste de la région, ce qui, allié à la typicité du sol, donne des saveurs différentes entre des vins pourtant issus du même cépage, comme le Pinot Noir par exemple.

Côte des Bar

Le Pinot Noir

Le Pinot noir est un raisin noir à jus blanc, qui confère aux vins des arômes de fruits rouges et leur apporte corps et puissance. Il prédomine dans la Montagne de Reims et la Côte des Bar, ce dernier terroir lui apportant en plus une délicate rondeur. Il constitue véritablement la colonne vertébrale des champagnes blanc de noirs.  

Page 1 of 31

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén