Col d’Orcia, Rosso di Montalcino, Toscane, 2016

Col d’Orcia, Rosso di Montalcino, Toscane, 2016, $23.35, vin rouge bio, cépage : Sangiovese 100%, sucre : 2.4 g/l, alc. :14%, code SAQ : 13927964.

Quelle superbe région de celle de la Toscane et plus particulièrement celle de Montalcino! J’ai eu l’occasion de la visiter à quelques occasions la dernière fois étant l’année dernière. Elle est reconnue surtout pour son Brunello di Montalcino qui représente environ 66% de la production et le Rosso di Montalcino 33% de la production. Fait à remarquer, ces vins sont entièrement élaborés à 100% de Sangiovese.

Les Brunello doivent vieillir un minimum de 2 ans en barrique ou en foudre et un minimum de 4 mois en bouteille (6 mois pour les Riserva). On peut les mettre en marché le 1er janvier de la 5ième année suivant les vendanges (6ans pour les Riserva).

Quant au Rosso di Montalcino on peut les mettre en marché le 1er septembre de l’année qui suit les vendanges. On peut y retrouver deux styles : soit fruité et léger ou avec un bon niveau de structure et de style généreux.

Notes de dégustation

Ce sont définitivement les notes fruitées qui nous accueillent sur des accents de petits fruits rouges tels les fraises puis les cerises et avec comme en filigrane des notes animales, de tabac et d’épices douces. La bouche est dotée d’une belle structure avec des tannins charpentés et tissés bien serré et tout en contraste avec cette belle acidité bien présente et typique au Sangiovese. De belles flaveurs de cerises s’entremêlent avec des notes de chêne et quelques notes épicées pour compléter le tout. La persistance en bouche est des plus agréable. Un type de vin que j’apprécie beaucoup!

Vous ferez de beaux accords avec des plats italiens tels la pizza, osso bucco, lasagne, spaghetti sauce à la viande.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Le Domaine de Col d’Orcia

C’est en 1973 que la famille Cinzano du Piémont fait l’acquisition du domaine de Col d’Orcia. On connaît bien cette famille toujours active dans le secteur des spiritueux.  

Au moment de son achat par les Cinzanos, le Col d’Orcia était planté avec une variété de cultures, comme cela était courant, notamment du blé, du tabac, des olives et du raisin. En 1973, il n’y avait que quelques hectares dédiés au raisin, mais la plantation s’est développée pendant cette période sous la direction du comte Alberto Marone Cinzano et a atteint 70 hectares au début des années 1980. En 1992, le fils de Marone Cinzano, Francesco, a pris la relève et a continué d’augmenter les plantations au niveau actuel de 140 hectares, dont 108 sont des vignobles désignés Brunello, faisant du Col d’Orcia le troisième plus grand propriétaire de vignobles Brunello à Montalcino.

C’est en 2010, la maison passe à l’agriculture biologique afin de devenir la plus grande ferme viticole biologique de toute la Toscane. Depuis le 27 août 2010, l’ensemble du domaine, y compris les vignobles, les oliveraies et même les jardins, sont cultivés selon des pratiques agricoles exclusivement biologiques.

Les vignobles sont situés sur le versant sud du territoire de Montalcino, sur des terres vallonnées et s’étendent sur 540 hectares, de la rivière Orcia au village de Sant’Angelo in Colle, à environ 450 mètres au-dessus du niveau de la mer. Sa position est extrêmement favorable car il fait face au sud directement, et il est également protégé par la barrière du mont Amiata (1.750 mètres) contre les événements météorologiques tels que les inondations ou la grêle, et à la douceur du climat venant de la côte tyrrhénienne, à l’ouest, où la mer est d’environ 35 km.