Agricola San Felice, Il Grigio da San Felice, Chianti Classico, Riserva, DOCG, 2015

Agricola San Felice, Il Grigio da San Felice, Chianti Classico, Riserva, DOCG, 2015 (2016 disponible), $26.85, cépage: Sangiovese 100%, sucre: 2.3 g/l, alc.: 13%, code SAQ: 703363.

Ce vin vieillit dans des fûts de chêne pendant 24 mois (dont 25% dans des petites barriques de chêne français) puis pendant un autre 6 mois en bouteille. Au nez, des notes bien aromatiques de fruits rouges surtout sur la cerise, d’épices douces et boisées et de notes florales.

En bouche les flaveurs de cerises et d’épices assez intenses dominent. On sent un beau moelleux assez velouté, une acidité bien présente, beaucoup de fraîcheur et des tannins charpentés bien corsés. J’ai senti un peu d’astringence en bouche ce qui me porte à croire que ce vin bénéficiera d’un passage en carafe et d’une période de vieillissement en cave ou au cellier. Il est bâti pour durer!! (Notes de dégustation du millésime 2015).

Agricola San Felice

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Chai-et-vignoble-1.png.

Cette maison a vu le jour vers la fin des années 1960 en Toscane dans l’appellation Chianti Classico avec 145 hectares puis a procédé au début des années 80 à une expansion dans l’appellation Brunello di Montalcino avec la maison Campogiovanni à l’époque avec 9 hectares et maintenant 65 hectares. Plus récemment on a fait l’acquisition de la maison Bell’aja dans l’appellation Bolgheri avec 6 hectares. La maison produit environ 1.4 millions de bouteilles.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est IMG_2914.jpg.
Leonardo Bellaccini

Leonardo Bellaccini (Directeur de la production, œnologue et maître de chai chez Agricola San Felice) a une philosophie bien à lui. Celle d’allier ce que la technologie offre de mieux à une tradition qui est propre à la maison et à la viticulture italienne.

Il pratique une ‘’agriculture de précision’’ à partir de données acquises au moyen de drones qui sillonnent constamment les vignes. On peut donc suivre l’évolution de la vigne presque plant par plant. Il peut donc à partir de ces données, précisément déterminer ou la vigne a besoin de soins et de plus d’attention et ce, de façon presque chirurgicale.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est vignoble-1-1.png.
Agricola San Felice

Donc plus besoin de traiter l’ensemble d’un vignoble ou d’une parcelle entière. S’il y a besoin, on déploie des moyens mécaniques et/ou humains pour régler le problème. Le tout dans le désir d’optimiser la qualité car comme Leonardo le dit : ‘’Tout commence dans la vigne’’. Avec ces moyens on peut créer un meilleur équilibre dans le vignoble. Il veut, entre autres, réduire les intrants chimiques au maximum et instaurer une philosophie durable.

Agence Charton Hobbs – invitation