Catégorie : $25.01 à $30.00 (Page 1 of 2)

 »Souper gourmand italien chez soi! » recettes et dégustation de Prosecco.

Le 29 septembre dernier, c’était le dernier Souper Gourmand italien chez soi de l’année. Nous avons visité les Terre del Prosecco dans les régions de la Vénétie et Frioul-Vénétie Julienne !Des produits incroyables étaient en vedette durant la soirée dont les fromages Asiago DOP et Grana Padano DOP, et les vins Prosecco DOC, le meilleur vin mousseux au monde ! La chef Adele Forgione du restaurant Beatrice nous a développé des délicieuses recettes:

Risi e Bisi con Grana Padano DOP

Bignè di Asiago DOP

Vous avez accès aux recettes détaillées en cliquant sur le lien suivant : https://italchamber.qc.ca/recettes-adele-forgione/?lang=fr

L’Expert Guénaël Revel, alias Monsieur bulles, nous a présenté cette merveilleuse région viticole et cette appellation emblématique. Il nous a conseillé sur les meilleurs accords mets et vins.

Vidéo du souper: https://www.facebook.com/ccic.iccc/videos/328894898176902

Accédez à la vidéo de ce dernier souper en copiant/collant cette adresse dans votre fureteur de recherche: https://www.facebook.com/ccic.iccc/videos/328894898176902

Suggestion de 4 Proseccos

Il Fresco, Prosecco DOC Treviso, Brut, Villa Sandi, Italie, Vénétie, $15.75, cépage : Glera 85%, Chardonnay et Pinot blanc 15%, sucre : 13 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 12458828.

Ce Prosecco est très aromatique sur des effluves de pêches, de pommes, de poires, de fruits exotiques le tout rehaussé de notes florales. En bouche les faveurs de fruits exotiques, de fruits jaunes et d’amandes sont soutenues par une acidité bien fraîche et se prolongent dans une persistance satisfaisante.

La Marca, Prosecco DOC, Italie, Vénétie, $17.45, cépage : Glera 100%, sucre : 18 g/l, alc. :11%, code SAQ : 12874856.

Moyennement aromatique ce Prosecco se révèle au nez sur des arômes de pommes, de poires, d’agrumes avec un soupçon de notes herbacées et florales. En bouche les flaveurs de pommes, d’agrumes s’entremêlent avec une acidité assez vive ainsi qu’une sensation de minéralité. La finale est fruitée, acidulée et bien festive.

Ca’Di Rajo, Prosecco Doc Treviso, Brut, Italie, Vénétie, $18.25, cépage : Glera 100%, sucre : 11 g/l, alcé : 11%, code SAQ : 13637908.

J’ai eu comme l’impression de déguster un Blanc de Blancs avec un profil aromatique qui était quelque peu différent des 3 autres Proseccos. Au nez on le découvre sur des arômes de pêches, d’abricots bien frais, de notes levures et florales. Un soupçon de fruits exotiques vient compléter le tout. En bouche il était particulièrement savoureux et équilibré laissant s’exprimer les flaveurs d’agrumes, de pommes et de poires. Belle longueur très goûteuse.

Bottega Gold, Prosecco DOC Treviso, Italie, Vénétie, 2018, $26.95, cépage: Glera 100%, sucre: de 10 à 14 g/l, alc.: 11%, code SAQ : 12456937.

Ce Prosecco bien aromatique m’est apparu bien fruité avec des arômes de pêches, de notes florales et de pommes. Je lui ai trouvé comme un petit côté bonbon pas vilain. La bouche bien riche et crémeuse dégage des flaveurs de fruits exotiques, de zeste de citron, de poires et d’amandes. Harmonieux et équilibré.

Suggestion de 4 Proseccos pour l’émission  »Un Souper Gourmand italien chez soi » sur Facebook Live le 29 septembre, 2020 à 18:00hres.

Ne manquez pas l’Émission en direct – Souper gourmand italien chez soi avec la Chef Adele Forgione le 29 septembre à 18:00h ! Les Terre del Prosecco, des régions de la Vénétie et Frioul-Vénétie Julienne, seront à l’honneur.

La Chef Adele Forgione vous montrera comment utiliser et mettre en valeur des produits authentiques de la Vénétie et du Frioul-Vénétie Julienne (Terre del Prosecco DOC) et notamment l’Asiago DOP et le Grana Padano DOP au travers de 2 recettes gourmandes :* Bignè di Asiago DOP* Risi e bisi con Grana Padano DOPAssistez à l’émission en direct ici : https://bit.ly/2FW6I9i

Suggestion de 4 Proseccos

Il Fresco, Prosecco DOC Treviso, Brut, Villa Sandi, Italie, Vénétie, $15.75, cépage : Glera 85%, Chardonnay et Pinot blanc 15%, sucre : 13 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 12458828.

Ce Prosecco est très aromatique sur des effluves de pêches, de pommes, de poires, de fruits exotiques le tout rehaussé de notes florales. En bouche les faveurs de fruits exotiques, de fruits jaunes et d’amandes sont soutenues par une acidité bien fraîche et se prolongent dans une persistance satisfaisante.

La Marca, Prosecco DOC, Italie, Vénétie, $17.45, cépage : Glera 100%, sucre : 18 g/l, alc. :11%, code SAQ : 12874856.

Moyennement aromatique ce Prosecco se révèle au nez sur des arômes de pommes, de poires, d’agrumes avec un soupçon de notes herbacées et florales. En bouche les flaveurs de pommes, d’agrumes s’entremêlent avec une acidité assez vive ainsi qu’une sensation de minéralité. La finale est fruitée, acidulée et bien festive.

Ca’Di Rajo, Prosecco Doc Treviso, Brut, Italie, Vénétie, $18.25, cépage : Glera 100%, sucre : 11 g/l, alcé : 11%, code SAQ : 13637908.

J’ai eu comme l’impression de déguster un Blanc de Blancs avec un profil aromatique qui était quelque peu différent des 3 autres Proseccos. Au nez on le découvre sur des arômes de pêches, d’abricots bien frais, de notes levures et florales. Un soupçon de fruits exotiques vient compléter le tout. En bouche il était particulièrement savoureux et équilibré laissant s’exprimer les flaveurs d’agrumes, de pommes et de poires. Belle longueur très goûteuse.

Bottega Gold, Prosecco DOC Treviso, Italie, Vénétie, 2018, $26.95, cépage: Glera 100%, sucre: de 10 à 14 g/l, alc.: 11%, code SAQ : 12456937.

Ce Prosecco bien aromatique m’est apparu bien fruité avec des arômes de pêches, de notes florales et de pommes. Je lui ai trouvé comme un petit côté bonbon pas vilain. La bouche bien riche et crémeuse dégage des flaveurs de fruits exotiques, de zeste de citron, de poires et d’amandes. Harmonieux et équilibré.

Pourquoi donc les gens raffolent-ils du Prosecco?

Quelles sont donc les raisons pour lesquelles il se vend presque deux fois plus de Prosecco que de Champagne dans le monde et trois fois plus de Cava ?? Il faut savoir que le Prosecco est un phénomène rarement vu dans le domaine du vin. Il y a 10 ans il s’en vendait environ 140 millions de bouteille et selon les dernières statistiques il s’en est vendu autour de 500 millions de bouteilles. Et on vogue vers les 600 millions !!

Pour sa fraîcheur

Le cépage Glera (cépage semi-aromatique) qui est utilisé dans son élaboration est assez acidulé et donne beaucoup de fraîcheur au vin. Il doit représenter 85% du contenu et l’autre 15% provient d’autres variétés.

Cépage Glera

Pour sa buvabilité:

Avez-vous remarqué qu’un verre de Prosecco en attire toujours un autre. C’est un vin effervescent des plus digeste. Il n’est jamais lourd.

Pour sa versatilité:

On s’en sert énormément en mixologie pour faire des drinks. On n’a qu’a penser au phénomène des Spritz. Il peut être consommé de l’apéritif jusqu’à la fin du repas selon qu’on consomme un Brut, un Extra Dry ou autre niveau de dosage.

Spritz (crédit photo site web Zonin)

Pour sa disponibilité:

Il y en a toujours à la SAQ. On obtient 66 résultats quand on fait une recherche avec le mot prosecco sur le site de la SAQ. Son processus de production (méthode Martinotti ou Charmat) pour l’obtention des bulles lui permet d’élaborer des Prosecco plus rapidement et donc d’être plus facilement disponible. Il n’a pas à passer par une deuxième fermentation en bouteille (qui prend un minimum de 9 mois pour un Cava) pour l’obtention des bulles.

Méthode Martinotti

Pour son prix:

La majorité des Prosecco se retrouvent dans la fourchette des $15.00 à $20.00. On en retrouve aussi qui proviennent d’appellations un peu plus prestigieuses (i.e.DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco) pour autour de $25.00.

Pour son goût qui plaît:

On ne retrouve pas les notes lactées du champagne mais plutôt une fraîcheur vive, un fruité estival ainsi qu’une légère amertume en fin de bouche comme un arôme de peau d’amande. C’est un vin effervescent qui a un peu de mordant à cause de son acidité.

Au nez : de belles notes florales, des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, la pêche et la poire, un soupçon d’agrumes (citron, pamplemousse) et en filigrane des notes de fruits exotiques surtout sur la banane et l’ananas

En bouche : Beaucoup de fraîcheur avec une belle acidité un peu mordante, pas mal aromatique, des notes florales et de fruits, une belle sensation de minéralité, bel équilibre entre l’acidité et le niveau de sucre et une finale appréciable.

Arômes et saveurs du Prosecco

Pour sa qualité stable:

Avez-vous remarqué que le goût du Prosecco est pratiquement toujours le même. Pas de surprises !! On retrouve très peu d’effet du millésime. On est loin des années 50 et 60 ou le Prosecco était de qualité variable. Les producteurs se sont repris en main et le Consorzio a établi des pratiques que l’ensemble des producteurs suivent. Étant donné le très grand succès de l’appellation, les producteurs voient bien qu’il est payant d’adhérer à ces pratiques.

C’est en fait dans les années 70, qu’on a concrétisé l’IGT avec le nom Prosecco et c’est en 2009 qu’on a fondé la DOC Prosecco afin d’en protéger le nom. Cette DOC se subdivisera ainsi :

Prosecco DOC, Prosecco Superiore Conegliano-Valdobbiadene DOCG, Prosecco Asolo DOCG.

Si les vendanges, la vinification et l’embouteillage sont tous faits dans les provinces de Trieste et de Treviso, les  dénominations spéciales de Prosecco DOC Treviso et Prosecco DOC Trieste peuvent être attribuées.

  • Prosecco DOC
  • Prosecco DOC

Enfin, on créera le label (collet autour de la bouteille) Prosecco en 2012. Étant donné le succès fulgurant du Prosecco, certains pays ont commencé à en produire de façon illégale. Ce collet assure donc la certification de la provenance.

Collet – Prosecco DOC

Des superbes bulles de Bordeaux!

Brouette, Crémant de Bordeaux, Brut – sucre moins de 15 g/l, Rosé, France, Bordeaux, Jaillance, $28.75/bouteille, cépage : Merlot 100%.

Disponible en caisses de 6 bouteilles en Importation Privée de l’agence Sélections Daniel Ménard. Pour commander cliquez sur le lien ou composez le 514 799-1052.

Excellente option à un Champagne Blanc de Noir (élaboré de cépages rouges) ce vin effervescent possède une structure et un petit côté vineux typique à ce type de mousseux. Au nez il s’ouvre sur des arômes de fruits rouges dont la fraise et la framboise, un soupçon de pêches ainsi qu’une sensation de minéralité comme le caillou mouillé.

En bouche, les bulles sont agréablement fines, la texture est moyennement crémeuse ce qui créé un beau contraste avec une acidité bien présente et quelque peu incisive. Les flaveurs rappellent les arômes perçus au nez et agrémentent un ensemble bien structuré. S’y ajoutent cette perception de minéralité, ce côté vineux propre à un Noir de Blanc ainsi qu’une légère amertume. Très jouissif et d’une belle persistance en bouche.

Idéal en apéritif, vous ferez de très beaux accords avec des plats de crustacés, de poisson meunière et huîtres cuites.

Les Crémants

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Mais il ne faut surtout pas oublier les Crémants de France qui selon moi s’approchent le plus du profil aromatique du Champagne. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Pratiquement chaque région importante a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne, Crémant du Jura et bien d’autres.

Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation et au temps de vieillissement sur lattes qui en général sera plus long pour les Champagnes. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier.

À Bordeaux on utilisera le Merlot le Cabernet-Sauvignon ou le Cabernet Franc pour les rosés, le Sauvignon blanc et le Sémillon pour les blancs. En Bourgogne pour le Crémant on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ce dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent. Dans le cas des Crémants du Jura les cépages autorisés pour sa production sont le Poulsard, le Pinot noir, Pinot Gris, le Trousseau, le Chardonnay et le Savagnin.

Jaillance

Jaillance est une coopérative qui a vu le jour en 1951. Elle englobe environ 220 viticulteurs et ne produit presqu’exclusivement des vins mousseux et ce dans 3 régions de la France sur environ 1,000 hectares de vignes. On dit de Jaillance que ce sont ‘’de purs faiseurs de bulles !!’’. Rares sont les spécialistes des Crémants car beaucoup de producteurs de Crémant en France produisent aussi des vins rouges et noirs et pour certains, les Crémants représentent une faible proportion de leur production.

Au début elle n’était présente que dans la Vallée du Rhône avec ses Clairette de Die dans le terroir de Die ou elle représente 77% des vins de cette appellation. Puis en 2001 elle a opérée une expansion dans la région bordelaise (Peujard) et tout récemment elle a débuté la production de Crémants de Loire et autres vins mousseux dans la Vallée de la Loire. La coopérative produit environ 12,000,000 de bouteilles par an et exporte dans environ 25 pays. La coopérative a adopté le nom Jaillance en 2001.

Créée en 1917 à Bourg-sur-Gironde par Joseph Brouette, champenois d’origine, la maison Brouette élabore des vins effervescents selon la méthode traditionnelle. La société familiale est rachetée en 2001 par la Cave coopérative de Die Jaillance.

Trois Crémants pour le Temps des Fêtes!

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Mais il ne faut surtout pas oublier les Crémants de France qui selon moi s’approchent le plus du profil aromatique du Champagne. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Source: Wine Folly

Pratiquement chaque région importante a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne, Crémant du Jura et bien d’autres.

Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation et au temps de vieillissement sur lattes qui en général sera plus long pour les Champagnes. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier. En Bourgogne pour le Crémant on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ce dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent.

Dans le cas des Crémants du Jura les cépages autorisés pour sa production sont le Poulsard, le Pinot noir, Pinot Gris, le Trousseau, le Chardonnay et le Savagnin.

Dégustation

Voici 3 Crémants que j’ai dégustés pour vous dont 2 Crémants de Bourgogne et un Crémant du Jura.

Louis Picamelot, Les Reipes, Crémant de Bourgogne, Blanc de blancs, Extra Brut, 2014, $29.85, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 6.2 g/l, code SAQ : 14209673.

C’est le plus sec (Extra Brut) des 3 Crémants avec seulement 6.2 g/l de sucre résiduel. Dans la vinification de ce Crémant, seuls les premiers jus de presse sont conservés. Le vieillissement est effectué dans des cuves d’inox et de fûts de chêne pendant 9 mois puis les bouteilles sont couchées sur lattes pendant un minimum de 18 mois. On parle ici d’un Crémant millésimé dont les raisins proviennent tous de la même année.

Probablement celui qui se rapproche le plus du goût du Champagne des trois Crémants. C’est aussi celui dont le temps de vieillissement s’en rapproche le plus. Il reflète bien le cépage Chardonnay avec ses arômes de fruits jaunes, de pain grillé et d’épices. Ses bulles sont particulièrement fines et son acidité est très marquée. Sa longueur est appréciable. C’est celui qui est possiblement le plus de structuré des trois.

Louis Picamelot, Les Reipes, Crémant de Bourgogne, Blanc de blancs, Extra Brut, 2014

Bailly Lapierre, Crémant de Bourgogne, Blanc de Noir, Pinot Noir, Brut, $24.95, sucre : 7.6 g/l, code SAQ : 11565015.

Ce Crémant n’est pas millésimé ce qui veut dire que le vin utilisé lors de son élaboration peut provenir d’autres années. Il a été élevé de 16 à 18 mois en moyenne en bouteilles posées sur lattes. Normalement les Crémants élaborés de Pinot Noir ont tendance à être plus vineux et plus structurés. Celui-ci est particulièrement fruité (fruits blancs et pommes vertes) avec de belles notes florales. Sa bouche est bien festive avec une belle sensation de minéralité et est dotée d’une belle profondeur.

Bailly Lapierre, Crémant de Bourgogne, Blanc de Noir, Pinot Noir, Brut

Marcel Cabelier, Crémant du Jura, Blanc de blancs, Brut, $22.00, cépage : Chardonnay 100%, sucre : moins de 12 g/l, code SAQ : 14209497.

Le temps de vieillissement en bouteille est d’un minimum de 12 mois. De plus, comme le précédent, il n’est pas millésimé. J’ai toujours bien aimé ce Crémant. Son niveau de sucre est le plus élevé des deux Crémants bruts ce qui lui donne une texture plus veloutée et une sensation crémeuse plus intense. Sur des arômes de pommes jaunes, il offre une bonne sucrosité ainsi que quelques notes briochées (chardonnay). J’ai trouvé que c’était le plus linéaire des trois en ce sens que ce qu’on perçoit au nez est exactement ce qu’on perçoit en bouche.

Marcel Cabelier, Crémant du Jura, Blanc de blancs, Brut

Bonne dégustation et Joyeuses Fêtes!

Quelques suggestions pour le temps des Fêtes!

Alastro, Azienda Agricola Planeta, Sicile, Italie, 2018, $19.95, vin blanc, cépages : Grecanico 70%, Sauvignon blanc 15%, Grillo 15%, sucre : 2.4 g/l, code SAQ : 11034361.

Un beau vin blanc bien aromatique qui s’ouvre sur des effluves de fleurs, de pêches, de miel et d’agrumes. La texture est légèrement grasse et l’acidité bien présente. Le tout créé une belle harmonie avec les flaveurs de miel, de citron et de zeste de citron.  

Alastro, Azienda Agricola Planeta, Sicile, Italie, 2018

Bodegas Breca, Grenache, Vieilles Vignes, Espagne, Calatayud, 2016, vin rouge, $22.95, cépages : Grenache 100%, sucre : 2.8 g/l, code SAQ : 11996456.

Un vin que j’ai particulièrement apprécié sur des arômes de fruits rouges (fraises et framboises) et noirs (mûres) bien frais ainsi qu’une bonne dose d’épices douces et un soupçon de notes boisées. Très frais en bouche avec une texture bien veloutée et des tannins charpentés et tissés serré. Bien équilibré, ce vin démontre une belle extraction et est particulièrement goûteux.

Bodegas Breca, Grenache, Vieilles Vignes, Espagne, Calatayud, 2016

Volver La Mancha, Bodegas Volver, Espagne, Castilla La Mancha, 2016, $22.55, vin rouge, cépage : Tempranillo 100%, sucre : 3.2 g/l, code SAQ : 11387327.

Au départ peu aromatique il s’ouvre par la suite sur des accents de fruits rouges (cerises) et de fruits noirs (mûres) très mûrs ainsi que des notes boisées et un petit côté empyreumatique (une certaine chaleur). Les tannins sont bien charpentés, c’est goûteux, tout en fraîcheur et d’une belle concentration dont les saveurs se prolongent de façon appréciable.

Volver La Mancha, Bodegas Volver, Espagne, Castilla La Mancha, 2016

Joseph Phelps, Innisfree, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2017, $39.75, vin rouge, cépages: Cabernet-Sauvignon 80%, Malbec 8%, Petit Verdot 7%, Merlot 5%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 11419616.

De facture très classique et élaboré sur le modèle Bordelais, ce vin exhibe des arômes de cassis, de cerises noires, un soupçon de caramel, de vanille, de chocolat au lait et de notes boisées bien intégrées à l’ensemble. Assez opulent en bouche, les tannins sont bien souples, veloutés, les saveurs sont d’une belle intensité avec passablement de volume et d’amplitude et la persistance en bouche est des plus satisfaisante. Le genre de vin qu’on peut boire maintenant et qu’on peut oublier quelques années dans le cellier.

Joseph Phelps, Innisfree, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2014

Emmolo, Merlot, Napa Valley, 2016, $70.00, vin rouge, code SAQ : 12930934.

Un vin des plus charmeur qui exhale des arômes d’eucalyptus (beaucoup de fraîcheur), de bleuets, de légères notes animales, un soupçon de torréfaction et de senteurs florales. Doté d’une belle amplitude sur des tannins charpentés, il laisse percevoir beaucoup de finesse et dégage une finale soutenue sur des flaveurs de torréfaction.

Emmolo, Merlot, Napa Valley, 2016

Patrick Piuze, Méthode Traditionnelle, Non dosé, vin effervescent, Bourgogne, $24.15, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 12999181.

J’apprécie beaucoup de vin effervescent élaboré à partir de Chardonnay. Le genre de vin qui évolue constamment dans votre verre et doté d’une belle complexité. Prenez plaisir à humer les parfums floraux de ce vin entremêlés de sucre d’orge et de fruits blancs. Bien que non dosé, sa texture est légèrement moelleuse et son acidité bien vive. Il procure une belle sensation de minéralité et une persistance en bouche assez longue.

Patrick Piuze, Méthode Traditionnelle, Non dosé, vin effervescent, Bourgogne

Champagne Henriot, Brut, Souverain, $57.50, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 8.3 g/l, code SAQ : 13828931.

Une valeur sûre que ce Champagne! Nez qui exhibe des arômes de fruits jaunes, d’agrumes, de poires, d’amandes et pain grillé. Rafraîchissant, aérien, un brin incisif et droit c’est un Champagne on ne peut plus classique.

Champagne Henriot, Brut, Souverain

Domaine Bott-Geyl, Crémant d’Alsace, extra Brut, $28.95, sucre : 4.8 g/l, cépages : Pinot blanc 50%, Chardonnay 30%, Pinot Noir 20%, code SAQ : 13032845.

Nez assez aromatique sur des arômes de fruits jaunes, de levures et de pain grillé. Beaucoup de rondeur et de complexité sur des bulles très fines. Belle sensation de minéralité, acidité assez vive pour du Pinot Blanc (50%) sur une finale bien goûteuse.

Domaine Bott-Geyl, Crémant d’Alsace, extra Brut

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Des accords vins et mets parfaits grâce à François Chartier et à l’École Hôtelière des Laurentides

Accords mets vins EHDL

Souvent lorsque on accorde le profil aromatique d’un vin de façon parfaite avec celui d’un met, il y a comme un ‘’troisième goût’’ qui naît de cette association. Et qui d’autre que François Chartier pour créer de tels accords!

François Chartier ‘’Créateur d’harmonies’’ est considéré comme l’une des plus futées ‘’tête chercheuse’’  en matière de création de recettes et d’harmonies vins et mets grâce à sa science d’harmonies et sommellerie moléculaire.

François Chartier

Le réputé dégustateur de vins américain Robert M. Parker dit de lui qu’il est ‘’Un pur génie’’, alors que le célèbre chef catalan du restaurant elBulli, Ferran Adria, le qualifie comme ‘’l’expert mondial numéro un en saveurs’’. Il est présent sur tous les continents, dont en Europe, où il élabore ses vins Chartier (disponibles à la SAQ, dans l’ouest canadien, en Espagne et bientôt au Japon). Il a lancé il y a deux ans l’agence d’importation privée Les Vignerons de Chartier.

Dégustation Accords mets vins

Cet evénement ‘’Accords mets vins’’ avait lieu à l’École Hôtelière des Laurentides son Alma Mater, ou il a étudié en sommellerie il y a environ 30 ans. Une trentaine de personnes ont payé $20.00 (somme des plus raisonnable) et se sont laissé charmer par les harmonies crées entre les vins de François Chartier (eh oui, il a en plus une agence d’importation de vins) et les bouchées incroyables, originales et simplement délicieuses qui ont été développées de concert avec la chef Josée Morasse et ses élèves en cuisine de l’École Hôtelière des Laurentides. 

En tant qu’ancien étudiant en sommellerie à l’École, je dois admettre que j’ai été subjugué par toutes ces flaveurs et saveurs.

L’événement

Afin de créer ces harmonies parfaites, François Chartier a travaillé de concert avec la Chef Josée Morasse et le Maître Sommelier et professeur en sommellerie, Jean Beaudin. Les profils aromatiques des vins ont été développé et selon la méthode mise au point par François Chartier, divers ingrédients ont été identifiées à partir desquels ont pouvait créer des recettes en harmonie parfaite avec les vins. Afin de bien comprendre le processus créatif de François Chartier, les étudiants en cuisine ont suivi une demi-journée de formation en sommellerie et plus spécifiquement sur la philosophie de François.

Par la suite diverses recettes ont été élaborées et optimisées.

Jean Beaudin, Maître Sommelier et professeur de sommellerie

La dégustation

Les vins de François Chartier sont disponibles en importation privée sauf pour le Fronsac qui est disponible à la SAQ. Pour tous les détails et pour commander, consultez son site : https://vignerons.francoischartier.ca/

Cava, Carles Andreu, Espagne, Conca de Barbera, Brut nature, $25.30, cépages : Parellada 60%, Macabeu.

Au nez, des notes de fruits blancs (pommes, poires) et d’ananas ainsi que des notes  florales. La bouche est crémeuse, dotée d’une belle acidité assez vive qui supporte une belle sensation de minéralité.

Accord: Brunoise de pommes Cortland et pacanes, parmesan, crevettes safranées

Les Bambins, blanc bio, France, Languedoc, Clos des Augustins, 2017, $25.47, cépages : Chardonnay, Rolle, Roussanne, sucre : moins d’un gr/l.

Au nez, des notes de pêche et des notes florales et un soupçon de fruits exotiques (ananas). La texture est un peu grasse et l’acidité bien équilibrée. D’une belle longueur et bien goûteux.

Accord: Tartare de saumon, sirop d’érable, ananas, cannelle, clou de girofle, sésame

Espagne, El Casetero, Microcomico, Macabeo, DO Campo de Borja, 2018, $21.45

Bien floral, aromatique sur la poire, la lime et les épices. L’acidité est vive et le vin offre une très belle sensation de minéralité qui s’accorde parfaitement avec le ceviche.

Accord: Ceviche de pétoncles à la lime – croûton au cari

Espagne, Botijio Rojo, Garnacha, 2016, $23.00

Sur des notes balsamiques, de cerises noires, de muscade, de poivre et d’herbes fraîches. La bouche dégage une belle acidité bien fraîche, les tannins sont presque charpentés et le tout dégage une certaine élégance. Incroyable avec la bouchée! Carrément un 3e goût!

Accord: Filet de bœuf au mole – betteraves au genièvre

France, Bordeaux, Fronsac, Chartier, 2015, $18.10, code SAQ : 12068070.

Des notes de sous-bois, de fruits rouges (fraises et framboises) d’une belle profondeur sur des tannins charpentés tissés bien serré.

Accord: Canard, riz sauvage, pois verts, safran, riz sauvage soufflé, enoki

France, AOC Languedoc, Les Augustins, Pauline rouge, $21.62.

Nez des plus charmeur sur des notes de fraises presque confiturées, de poivre, d’olives noires et de garrigue. L’acidité est bien équilibrée et les tannins presque charpentés.

Accord: Tapenade d’olives noires, thym et estragon, anis étoilée

Espagne, DO Penedès, Microscopi, Carignan, 2017, $32.07

Sur des notes de fruits noirs, soupçon d’épices et quelque peu herbacées. Bel équilibre en bouche avec des tannins presque charpentés et beaucoup de fraîcheur.

Accord: Truffe, dattes, cerise, sirop de lavande et poivre

François Chartier

Pour en savoir plus sur François Chartier, visionnez sa conférence sur ‘’La fin des frontières géographiques du goût’’ ou consultez son site web : www.françoischartier.ca

Suggestions pour agrémenter votre temps des Fêtes!

Hier avait lieu une dégustation pour la Presse mise sur pied par A3Québec (anciennement l’AQAVBS) d’une quarantaine de produits pour le temps des Fêtes. Je vous fait part des quelques produits qui ont retenu mon attention.

Ottopiu Vineyard, V8+ Sior Carlo, Prosecco Millesimato 2017, $19.85, cépage: Glera 100%, code SAQ: 13734177.

Bien que tous les Prosecco me semblent pareils, celui-là m’est apparu plus délicat, plus fin avec ses notes de pêches, d’agrumes avec une certaine sensation de minéralité. En bouche il était bien crémeux avec un rappel de fruits perçues en bouche et une légère amertume en fin de bouche. Un des rares Prosecco millésimé.

J.Laurens, Crémant de Limoux, Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, 2016, $22.90, cépages : Chardonnay 60%, Chenin Blanc 25%, Pinot Noir 15%, code SAQ : 10498973.

J’apprécie ce vin effervescent depuis assez longtemps car je le considère comme une valeur sûre. Des notes de pain grillé, d’amandes, de fruits blancs et d’agrumes avec une pointe de fruits exotiques. En bouche c’est frais, bien crémeux et d’une belle longueur.

Segura Viudas Heredad, Cava Reserva, $30.25, cépages: Maccabeu 67%, Parellada 33%, code SAQ : 12883461.

Je l’ai ajouté sur ma liste bien que je le trouve un peu cher. Sur des notes de pain grillé et de fruits blancs et d’agrumes. J’ai particulièrement apprécié son équilibre et sa longueur en bouche.

Champagne Devaux Blanc de Noirs, Brut, $52.25, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11588381.

Des notes de fruits blancs bien frais surtout sur la pomme, d’agrumes, de fruits exotiques et de pain grillé. Bien équilibré avec une belle acidité, une certaine tension et d’une belle longueur.

Champagne Fleury Rosé de Saignée, Brut, $74.50, cépage : Pinot Noir 100%, code SAQ : 11010301.

Des notes de silex qui procurent une belle sensation de minéralité. Un véritable Champagne de bouffe avec beaucoup de structure, de tension, d’amplitude et de longueur en bouche.

Domaine Marcel Deiss, Pinot Gris (vin blanc moelleux), Beblenheim, 2015, $27.15, 39 g/l,  code SAQ : 11544476.

De belles notes de litchi, de roses, d’épices et de pommes cuites avec un soupçon de bothrytis. D’une belle complexité avec un moelleux assez gras, une acidité équilibrée et une longueur en bouche plus qu’appréciable.

Château du Tariquet, Dernières Grives, 2016, Vin de dessert, $29.00, 98 g/l, cépage : Petit Manseng, code SAQ : 13034808.

Des notes d’abricots et de pêches confites ainsi que des notes de miel. En bouche c’est gras avec quand même une certaine acidité rafraîchissante. Assez délicat et très bon!

Vin de Constance, Klein Constantia, 2014, Vin de dessert, $75.25, 160 g/l, cépage : Muscat à petits grains, code SAQ: 10999655.

Un vin mythique jadis un des préférés de Napoléon. Des notes très intenses d’épices et de gingembre et d’agrumes. Assez gras en bouche avec une belle acidité équilibrée,  des notes de pêches bien mûres confites.  Et que dire de la longueur…

Madisson Dry Pink Gin, Distillerie 1769, $32.75, code SAQ: 13666362.

Bien classique avec des notes de genièvre assez intenses. Je l’ai bien aimé.

 

Des suggestions de vins effervescents pour le temps des Fêtes!

Quoi de mieux que de déguster 66 Champagnes, Cavas, Proseccos, Crémants et autres vins mousseux pour sélectionner mes suggestions du temps des Fêtes! En effet c’est ce que j’ai fait cette semaine avec d’autres professionnels de l’industrie lors d’une grande dégustation organisée par l’Association québécoise des agences de vins, bières et spiritueux (AQAVBS). Je vous fais donc part des cinq vins effervescents qui ont particulièrement retenu mon attention.

Le Prosecco :

D’Italie, Vénétie, le Santa Margherita, Valdobbiadene, Prosecco Superiore, $18.70, sucre: 10g/l, code SAQ: 12509154. VinsFins l’Agence:  http://vinsfins.ca/. On le retrouve dans 92 succursales.

Une mousse assez crémeuse d’où se dégage des notes de pommes, de fruits exotiques ainsi que des notes florales. En bouche, belle mousse crémeuse avec une certaine sensation de minéralité, pas trop sucré avec ses 10 g/l de sucre résiduel et quand même bien équilibré. On retrouve les notes de pommes et de fruits exotiques ainsi qu’une très belle acidité toute en fraîcheur. La longueur est appréciable.

Le Cava :

D’Espagne, le Juvé & Camps, Cava, Brut Nature, Gran Reserva, Reserva de la Familia, 2014, $22.25, cépages: Xarello 40%, Macabeu 30%, Parellada 20%, Chardonnay 10%, sucre : 3.3 g/l, code SAQ : 10654948. Disponible dans 158 succursales. Agence Balthazard: https://vinsbalthazard.com/

Un nez sur des notes de fruits blancs, de miel, de cire d’abeille ainsi qu’une légère note d’oxydation. En bouche c’est d’une texture bien crémeuse avec une acidité bien fraîche. Des notes de pêches, de poires et de pommes viennent nous charmer à la toute fin. Très beau!

Le Crémant :

Bailly Lapierre, Vive-La-Joie, Crémant de Bourgogne, Brut,  2010, $29.95, cépages : Pinot Noir 50%, Chardonnay 50%, sucre : 6,7 g/l, code SAQ : 11791688. Disponible dans 101 succursales. Agence Importation Épicurienne: https://www.importation-epicurienne.com/

De belles notes de fruits bien mûrs sur l’abricot et la pêche avec comme une touche de miel. La texture est bien crémeuse avec une acicité bien fraîche, c’est goûteux, rafraîchissant et d’une belle longueur. J’ai beaucoup apprécié ce Crémant!

Les Champagnes:

Champagne Lallier Grande Réserve, Grand Cru, $48.00, code SAQ : 11374251. VinsFins l’Agence : http://vinsfins.ca/. Disponible dans 125 succursales.

De subtiles notes d’agrumes, de levure, des notes légèrement briochées avec une acidité bien sentie, une belle sensation de minéralité, bien droit, un peu austère.  Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

 

Champagne Henriot, Brut Souverain, $57.50, cépages : Chardonnay 50%, Pinot Noir 45%, Pinot Meunier 5%, sucre: 8 g/l, code SAQ : 13828931. Agence la Céleste Levure : http://www.lacelestelevure.ca/fr. Disponible dans 60 succursales.

De belles notes de fruits blancs et d’agrumes ainsi que quelques notes briochées et de levure. Un beau Champagne doté d’une belle tension, avec une belle sensation de minéralité et de belles notes de pommes, d’agrumes ainsi que des notes florales. Très belle longueur!

Bonne dégustation!!

 

Tous les Prosecco ne sont pas pareils! Découvrez les très beaux Prosecco DOCG de qualité supérieure de la maison Nino Franco !

La maison Nino Franco a été fondée à Valdobbiadene en 1919 par Antonio (Cantine Franco). Avec son fils Nino, la cave grandit, se consolide et s’étend. Mais c’est avec Primo en 1982, d’abord avec son père Nino et plus tard seul que la cave a été modernisée. Dès son entrée à la cave, après avoir obtenu son diplôme à l’école d’œnologie de Conegliano Veneto, ce dernier a axé son travail sur un modèle de qualité précis qu’il avait appris lors de ses voyages et de ses études. Il a décidé de changer la philosophie de la maison qui était plutôt commerciale pour produire des vins plus typiques de la région. En quelques années, tous les vins qui n’étaient pas caractéristiques de Valdobbiadene ont été remplacés pour produire du Prosecco.

Convaincu qu’il fallait contrôler la production dès l’origine pour obtenir un bon vin, Primo a repris l’exploitation d’un vignoble où il a expérimenté de nouvelles techniques de plantation et l’utilisation de vieux clones. Comme il le dit lui-même : ‘’Nous avons tout essayé pour obtenir le meilleur vin possible avec ce fameux cépage Glera’’. Parallèlement, il a poursuivi son étroite collaboration avec les producteurs locaux pour développer son idée de promotion de ce cépage et surtout de l’appellation.

Primo est aidé par sa femme Annalisa, qui consacre presque tout son temps à Villa Barberina, et par sa fille Silvia dans la production, la stratégie et les ventes.

En fait, les efforts de vignerons tels Primo Franco dans les années 1990 ont vu la renaissance du Prosecco grâce à leur désir de contrôler toutes les étapes de son élaboration, depuis la sélection des raisins jusqu’à la qualité du verre et du bouchon qui conditionnent le produit final. En 2009, ils étaient récompensés, la reconnaissance suprême était décrétée, le Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore devenait une DOCG et les premières bouteilles commercialisées comme telles ont été lancées en avril 2010.  Depuis 2012, 5 appellations, définies selon un cahier des charges rigoureux, sont désormais établies et englobent les anciennes appellations de la Vénétie : Asolo Prosecco DOCG Superiore, DOC Prosecco Colli Trevigiani, Marca Trevigiana, Veneto, Delle Venezie ou Alto Livenza.

Comme nous le disait M. Franco ‘’…avant cette période on pouvait retrouver du Prosecco provenant des États-Unis et d’Australie. À ce moment Prosecco était considéré comme une catégorie. On pouvait y retrouver du chenin blanc et d’autres cépages. Prosecco c’était le cépage et c’était aussi le nom du vin. Ce n’était pas une appellation protégée comme tel. On a décidé de ne plus utiliser le nom du cépage Prosecco en 2009 et on a utilisé le nom du cépage Glera comme synonyme. De plus on a décidé que le Prosecco devait devenir une appellation protégée qui s’appliquerait aux régions DOC et IGT d’alors. Avant 2009, les vins issus d’appellations DOC étaient controlés mais pas ceux provenant d’IGT ce qui donnait des niveaux de qualité contradictoires. Maintenant les vins issus des DOC et DOCG sont très contrôlés ce qui a haussé le niveau de qualité du Prosecco’’.

La DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore est répartie sur une aire de 15 villages qui s’étendent sur 18 000 hectares que se partagent 166 producteurs. Toutefois, seulement 6100 hectares sont exploités pour l’élaboration de cette appellation. Le rendement maximum est fixé à 13 500 Kg/ha. La liqueur de tirage ne peut être inférieure à 14gr/l. Par ailleurs, si la mention « Rive » (suivie du nom d’un village) apparaît sur l’étiquette, cela signifie que le raisin provient exclusivement d’une seule commune (ou d’un lieu-dit) sur laquelle le producteur est propriétaire de ses raisins. Le rendement est fixé ici à 13 000 kg/ha, la vendange est exclusivement manuelle et le vin doit toujours être millésimé (mention de la récolte sur l’étiquette). 43 « rive » sont actuellement répertoriées.

Les vins autour de Valdobbiadene peuvent être appelés Valdobbiadene Prosecco DOCG et ceux autour de Conegliano peuvent être appelés Conegliano Prosecco DOCG.

Il est à noter que la DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore est autorisée en vins mousseux, perlants (frizzante) et même tranquilles (tranquillo). Lorsqu’elle offre un vin mousseux issu obligatoirement de la méthode Charmat (ou Martinotti), elle se distingue en 3 catégories de sucre résiduel : Brut (0 à 12 gr/l), Extra-dry (12 à 17 gr/l) et Dry (17 à 32 gr/l).

L’appellation Prosecco DOC est une zone qui couvre à la fois la Vénétie et le Frioul (Friuli-Venezia Giulia). Jusqu’à 556 communes viticoles ont le droit d’élaborer du vin blanc effervescent sous cette appellation.

 

Il est important de savoir que le niveau le plus élevé de la classification des vins italiens est le niveau DOCG (Denominazione d’Origine Controllata e Garantita) d’où sont issus des vins de la plus haute qualité. Comment les reconnaître? Vérifiez l’étiquette sur la bouteille. Pour votre information sur 500 millions de bouteilles de Prosecco vendues, environ 92 millions proviennent de la DOCG Prosecco.

Comme nous disait M. Franco ‘’plusieurs des parcelles dans le vignoble de Primo Franco à Valdobbiadene sont très pentues soit un rang de vigne, un mur, un rang de vigne un mur le tout le long d’une falaise. On appelle ces vendanges ‘’héroiques’’ car elles requièrent une bonne dose de courage pour aller chercher les raisins. Ceci implique évidemment des coûts supplémentaires’’. Les vignes de l’appellation DOCG sont pratiquement des vignes de montagnes avec des vendanges faites à la main alors que la majorité des autres appellations DOC sont dans des régions plus plates ou on peut utiliser de la machinerie pour les vendanges.

La maison produit environ 1,100,000 bouteilles de Prosecco chaque année.

La dégustation

Quel plaisir de déguster les vins de M. Primo Franco avec ses histoires et ses commentaires riches de tradition et d’expérience. Ses vins témoignent du désir de la maison de produire des vins de qualité qui vivent et évoluent avec le temps. Eh oui, M. Franco juge qu’il est important que chacun de ses vins aient un certain potentiel de vieillissement ce qui est un changement de paradigme avec l’image qu’on peut avoir du Prosecco !!

Nino Franco, Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG, Brut, $22.10, cépage : Glera 100%, code SAQ: 349662, note:  James Suckling 93, Gambi Rosso 2 étoiles.

Au nez de belles notes bien aromatiques de fruits blancs (pommes et poires) avec soupçon de fruits exotiques et une sensation de minéralité qui est confirmée en bouche. C’est frais, incisif, bien droit et assez sec (sucre résiduel 7.8 g/l) avec un rappel des notes de fruits blancs qui se terminent en une très belle longueur. C’est le Prosecco à acheter. Un peu plus cher que l’ensemble des Prosecco mais qui provient de l’appellation DOCG parmi les plus qualitatives. On est loin des Prosecco de masse.

Grave di Stecca, Prosecco Brut, 2013, cépage : Glera 100%. Ce produit n’est malheureusement pas offert à la SAQ.
Ce Prosecco m’a semblé être un brin plus austère que le précédent avec plus de structure et de longueur. Au nez des notes de pommes, quelques notes légères d’épices douces et comme un rappel du cépage chardonnay. En bouche très belle texture crémeuse avec des arômes de fruits blancs et d’épices qui dominent ainsi qu’une belle sensation de minéralité. Passablement de matière dans ce vin ainsi qu’une belle longueur.

Faive, Rosé, Brut, Spumanti, 2017, cépages : Merlot 80%, Cabernet Franc 20%, sucre résiduel 8.3g/l, $24.90, code SAQ : 11140720.

Prochain arrivage: Octobre 2018 150 caisses.

Ce vin rosé ne possède pas l’appellation Prosecco car les vins rosés ne sont pas autorisés dans cette appellation ce qui est vraiment étrange et malheureux. Imaginons-nous ce que donnerait un vin rosé élaboré de Glera dans cette appellation !! Malgré tout ce vin rosé de saignée (et non pas de pressurage) est vraiment très beau.

Au nez ce vin est assez aromatique avec des notes de fruits rouges surtout sur la fraise, de belles notes de vanille et quelques notes florales. En bouche c’est un rappel immédiat de la fraise dans une texture bien crémeuse. C’est très goûteux avec une belle longueur. Encore une fois, très beau.

Primo Franco, Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG, 2017, cépage: Glera 100%, $28.80, code SAQ : 11903088. Noté 91 pts Wine Enthusiast. Prochain arrivage Octobre 2018, 230 caisses.

Mon préféré !! Vraiment superbe et savoureux! Bien aromatique avec des notes de pommes et de fruits exotiques. En bouche la texture est riche avec un rappel des notes du fruit et une très belle acidité. C’est bon, goûteux, vraiment un vin à acheter!

Merci à l’agence Montalvin pour une si belle invitation!

Pour en savoir plus long sur la maison cliquez sur le lien : http://www.ninofranco.it

http://www.montalvin.com/fr

Sources : www.italianwinecentral.com, rencontre avec M. Primo Franco, notes de présentations de M. Génael Revel (Mr. Bulles) pour un événement sur les vins italiens 2017, http://www.prosecco.it/en/prosecco-superiore-docg/

 

 

 

 

 

 

 

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén