Catégorie : $25.01 à $30.00 Page 1 of 2

Coup de Coeur! Un Crémant de Bourgogne séduisant! Le Manciat-Poncet Brut

Bouteille du Domaine Manciat-Poncet, Crémant de Bourgogne, Brut avec vignoble en arrière-plan
Domaine Manciat-Poncet, Crémant de Bourgogne, Brut

Domaine Manciat-Poncet, Crémant de Bourgogne, Brut, 25,50$, cépages : Chardonnay 45 %, Gamay 20 %, Aligoté 18 %, Pinot noir 17 %, sucre : 12 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14209614.

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Leur bas prix ainsi que leur goût apprécié par plusieurs ont eu pour effet d’augmenter l’intérêt des consommateurs envers les bulles.

Quant à moi les meilleurs rapports qualité/prix sont avec les Crémants. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Carte viticole Crémants de France (source: winefolly.com)
Carte viticole Crémants de France (source: winefolly.com)

Pratiquement chaque région a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne et bien d’autres. Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation.

En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier. En Bourgogne on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ne dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent.

Notes de dégustation

Ce qui est intéressant dans ce Crémant c’est l’addition da Gamay et d’Aligoté qui lui apportent cette spécificité aromatique bourguignonne. Bien que le Chardonnay domine, le Pinot Noir contribue à cette belle structure.

Définitivement d’un profil des plus charmeur ce Crémant saura rallier tous ceux qui le dégusteront.

J’aime bien ces Crémants à dominance de Chardonnay et celui-ci m’a particulièrement séduit. Au nez il se révèle sur des arômes de pommes, de poires, d’oranges avec un soupçon d’agrumes et de levures.

En bouche la séduction se poursuit sur des notes qui rappellent celles perçues au nez avec une belle sensation de minéralité. La texture veloutée (c’est un Brut) conjuguée à une acidité bien fraîche créé un beau contraste. C’est savoureux, sans une trace d’amertume avec une finale sur le fruit ainsi qu’un soupçon de mandarines.

On achète!!

Agence InvinQ – échantillon

Domaine Manciat-Poncet

Le domaine Manciat-Poncet est en divisé en deux propriétés familiales soit les Manciats à Charnay-lès-Mâcon et la famille Poncet à Vergisson.

Vignoble Manciat-Poncet
Vignoble Manciat-Poncet

Le domaine de production situé juste à l’extérieur de Mâcon provient du côté de la famille de Claude (Manciat) tandis que le vignoble de Pouilly-Fuissé vient de la famille de son épouse (Poncet). Ensemble, leur propriété comprend environ 12 hectares de vignes et tous les vins sont mis en bouteille domaine.

Photo de Marie-Pierre Manciat Poncet propriétaire de Manciat-Poncet
Marie-Pierre Manciat Poncet

Depuis 2003 c’est la fille de Claude Manciat, Marie-Pierre, qui dirige les destinées de la maison.

L’appellation Crémant de Bourgogne

Le Crémant de Bourgogne est une appellation régionale réservée aux vins effervescents préparés selon la méthode traditionnelle (seconde fermentation en bouteille). Elle couvre plusieurs communes soient :
Département de l’Yonne : 55 communes ; Département de la Côte-d’Or : 91 communes ; Département de Saône-et-Loire : 154 communes ; Département du Rhône : 85 communes.

Les cépages suivants peuvent être utilisés à son élaboration : cépages de 1ère catégorie : Pinot Noir, Chardonnay (30 % minimum). Cépages de 2ème catégorie : Gamay (20 % maximum), Aligoté, Melon, Sacy.

On peut l’élaborer soit en blanc (arômes d’agrumes, floraux ou minéraux), blanc de blanc (leurs blanches, d’agrumes ou de pomme verte), blanc de noirs (arômes de petits fruits, cerise, cassis ou framboise) ou en rosé (aux subtils arômes de fruits rouges).

Des bulles pour fêter l’arrivée de 2021!!

Voici quelques suggestions de vins effervescents choisis parmi les grandes appellations: Proseccos et Franciacortas d’Italie, Crémants et Champagnes de France, Cavas d’Espagne et Espumante du Portugal!!

On dit adieu à une année 2020 particulièrement éprouvante et on se souhaite une année 2021 pleine d’espoir et de bonheur. Alors vive les bulles familiales et les bulles de joie!!

Casa Ermelinda Freitas, Espumante, Bruto, Portugal, Péninsule de Sétubal, $14.70, cépages : Fernao Pires 85%, Arinto 15%, sucre : 6.9 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14222616.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-casa-ermelinda.jpg.

L’Espumante est la version portugaise des vins effervescents. On pourrait dire que c’est le Cava de ce pays. Ce vin se révèle sur des arômes fruits blancs, de pêches, de fruits exotiques et de notes florales. On sent déjà une minéralité ‘’caillouteuse’’.

La bouche est fraîche (surprenant pour vin qui vient d’une région si chaude) et crémeuse et dotée d’une belle acidité. On perçoit une finale sur une sensation de minéralité (salinité) ainsi qu’une légère amertume.

Agence Réseau international Global – échantillon

Mionetto, Prosecco DOC Treviso, Brut, Italie, Vénitie, $16.95, cépage: Glera 100%, sucre : 11.0 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 13031244.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-mionetto.png.

Ce vin provient de la province de Treviso considérée comme faisant partie des régions les plus qualitatives pour le Prosecco. Il dégage des arômes de pommes, de notes florales (acacia) ainsi qu’un soupçon de fruits à noyaux et de miel.

La bouche est crémeuse, l’acidité bien présente ce qui lui apporte beaucoup de fraîcheur et les flaveurs perçues au nez se retrouvent en bouche avec une belle sensation de minéralité. Belle persistance des bulles.

Agence Mark Anthony – échantillon

Anna, Blanc de Blancs, Brut, Reserve Cava, Codorniu, $18.40, cépages : Chardonnay 70%, Parellada 15%, Macabeu 8%, Xarel-lo 7%, sucre : 8 g/l, alc. : 11.5%, code SAQ : 14222608.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-8.png.

Sur des arômes de pêches, de pommes, de fruits tropicaux ainsi qu’un soupçon d’agrumes et de pain grillé (les 18 mois sur lies). Bien crémeux en bouche avec une très belle acidité qui créé un beau contraste avec cette sensation incisive de minéralité. Belle complexité et belle persistance en finale.  

Vous ferez de beaux accords avec des fruits de mer, avec des entrées en croûte/pâte et en apéritif.

Agence Sélections Fréchette – échantillon

Clos des Demoiselles, Tête de Cuvée, J. Laurens, Crémant de Limoux, Languedoc-Roussillon, 2018, 22,95$, cépages : Chardonnay 60 %, Chenin blanc 25 %, Pinot noir 15 %, sucre : 10 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 10498973.

Année après année ce vin fait partie de mes suggestions de mousseux pour toutes occasions. C’est un vin qui ne m’a jamais laissé tomber. Le fait que la maison ne produit que des vins effervescents y est certainement pour quelque chose. Ce n’est pas une production secondaire comme pour certains producteurs. C’est le pain et beurre de la maison. Et ça se sent et ça se goûte.

Ce vin effervescent se révèle sur des notes de craie, de fruits blancs, de brioche ainsi qu’un soupçon de miel et d’effluves floraux.

La bouche est crémeuse et d’une fraîcheur étonnante grâce à une acidité presque vive. Les flaveurs éclatantes de pommes, de fruits blancs avec un soupçon de fruits jaunes et d’agrumes, de notes briochées ainsi que cette belle perception de minéralité crayeuse contribuent à créer un ensemble aromatique savoureux et festif. C’est frais, tendu, ciselé et bien droit. Bref encore et toujours une valeur sûre!

Agence Sélections Oeno – échantillon

Royal Seyssel, Cuvée Privée, Brut, France, Savoie, Seyssel, vin mousseux, 2015, $27.70, cépages : Mollette 75%, Altesse 25%, alc. : 12%, code SAQ : 14146764

Ce vin mousseux se révèle sur des notes éclatantes de fruits jaunes (abricots), de notes florales ainsi qu’un soupçon de fruits blancs et d’agrumes. La bouche est très fraîche et crémeuse fruit de ce long vieillissement sur lattes qui donne des bulles d’une belle finesse et d’une persistance étonnante.

Très beau rappel des flaveurs perçues au nez auxquelles s’ajoute une belle perception de minéralité qui lui procure une dimension bien droite. C’est élégant et savoureux sans aucune trace d’amertume. Définitivement un vin mousseux à acheter.

Profitez-en pendant qu’il y en a!

Agence Benedictus – échantillon

Ca’del Bosco, Cuvée Prestige, Franciacorta Brut Nature, $44.75, cépages : Chardonnay 75%, Pinot Bianco 10%, Pinot Nero 15%, sucre: moins de 3 g/l,  code SAQ : 11008024.

Cette cuvée est parmi les plus difficile à élaborer du fait qu’on recherche un profil aromatique le plus stable possible année après année tout en augmentant constamment la qualité. Seulement de 20% à 30% de vins de réserve sont utilisés. Ce n’est qu’après une période de maturation de 25 mois que cette Franciacorta sera prête à exprimer sa personnalité.

Et quel beau profil aromatique! Ce Franciacorta se découvre sur des arômes de pommes, de poires et de pêches ainsi que sur un soupçon d’agrumes. La bouche est bien crémeuse, fruit de ces milliers de bulles bien fines et exhale des notes de pain grillé et de poires. Le tout est soutenu par une superbe acidité bien vive qui lui confère tellement de fraîcheur et se prolonge en une longueur jouissive.

Agence Montalvin – échantillon

Lallier, Champagne Grande Réserve, Grand Cru, Brut, non millésimé, Montagne de Reims, $48.50, cépages : Pinot Noir et Chardonnay, sucre : 9.3 g/l, code SAQ : 11374251.

Chez Lallier, les cépages utilisés sont le chardonnay et le pinot noir. Ici pas de pinot meunier. La grande majorité de la production est Grand Cru. L’utilisation de la liqueur de dosage est relativement limitée, l’utilisation de vins de réserve est pratiquement limitée à environ 20% ce qui peut laisser s’exprimer certaines différences d’année en année. On y pratique aussi la sélection parcellaire ainsi que de longs vieillissement en cave pour en faire ressortir des arômes secondaires et tertiaires. Le résultat : de la finesse, de l’équilibre, des champagnes généreux, complexes, bien tendus avec un style bien précis que j’apprécie beaucoup.

Au nez, il se laisse découvrir sur de de subtiles notes d’agrumes, de levure et est légèrement briochée. La bouche dégage une acidité est bien sentie ainsi qu’une belle minéralité comme sur la craie. C’est un Champagne bien droit, quelque peu austère et doté d’une belle tension. Quelques flaveurs d’agrumes et une subtile torréfaction en fin de bouche. Très beau pour un champagne en bas de $50.00. N’oublions pas qu’on parle ici d’un Grand Cru!

VinsFins l’Agence

Champagne Devaux, Brut, Coeur des Bar, Blanc de Noirs, 53$, cépage : Pinot Noir 100%, sucre : 7.2 g/l, alc. : 12%, code SAQ : 14202543.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est canva-vert-15.png.

Ce Champagne se révèle sur des arômes assez intenses de fruits jaunes bien mûrs, de poires, de notes florales ainsi qu’un soupçon de miel et de brioche. La bouche, d’une texture bien crémeuse, est d’une belle fraîcheur grâce à une acidité bien présente et regorge de flaveurs fruitées avec un petit côté toasté et brioché. Le Pinot Noir lui apporte une structure qui a du corps et qui en fait un vin bien droit et presque ciselé. La finale est d’une bonne profondeur aromatique et d’une longueur plus qu’appréciable.

On recommande le servir autour de 8 à 10°C. La maison suggère les accords suivants : volaille rôtie aux truffes, gibiers à plumes, viandes blanches délicates, poissons d’eau douce et fromages : Saint-Honoré.

Agence Univins – échantillon

Le Royal Seyssel. Un vin mousseux unique de Savoie qu’il vous faut découvrir!

Royal Seyssel, Cuvée Privée, Brut, France, Savoie, Seyssel, vin mousseux, 2015, $27.70, cépages : Mollette 75%, Altesse 25%, alc. : 12%, code SAQ : 14146764

La particularité du Royal Seyssel réside dans la typicité et l’originalité. Composé des deux cépages emblématiques de Seyssel l’Altesse (« Roussette ») et la Molette, deux cépages dont vous n’avez certainement jamais entendu parler, ce vin est carrément unique au monde et crée véritablement une alternative aux mousseux, crémants ou autres vins effervescents souvent issus des mêmes cépages.

La Molette est un des vieux cépages français et est probablement l’ancêtre du cépage Gouais lequel on a toujours cru être le premier. Quant à l’Altesse son nom lui a été donné au XVe siècle. En 1434, Anne de Lusignan de Chypre épouse le duc Louis 1er de Savoie et apporte de son pays ce cépage.

Domaine Gérard Lambert

Les vignes sont conduites en biodynamie ce qui selon M. Lambert exprime le mieux la spécificité du terroir celui-ci n’étant pas assujetti à l’impact négatif des produits phytosanitaires.

La vinification est effectuée selon la double fermentation et le temps de prise mousse (vieillissement sur lattes) est d’une durée de 36 à 45 mois de prise de mousse. Selon M. Lambert, ce long temps de vieillissement a pour impact des bulles très fines et des plus persistantes. Vous verrez lors de votre dégustation que les bulles ne s’effondrent pas. Certaines des cuvées vont jusqu’à un temps de vieillissement de 10 ans. Il faut savoir que pour les Champagnes non millésimés, ce temps sur lattes est de 15 mois et pour les Crémants de neuf mois.

Gérard Lambert

La proportion de liqueur de dosage (qu’il fait lui-même) n’est que de .6 g pour un maximum de sucre résiduel de 6g/l ce qui est pratiquement un non dosé. Malgré ce fait, ce mousseux demeure d’un beau velouté. Beaucoup de vins mousseux perdent ce côté velouté lorsque les niveaux de sucre sont bas.

De plus, M. Lambert ne fait que des vins millésimés donc pas d’utilisation de vins de réserve comme le font bon nombre de maisons champenoises.

Et les résultats ne se sont pas fait attendre : Médaille d’Argent au Concours des Meilleurs Effervescents du Monde 2012 et Médaille d’Or au Concours Général Agricole de Paris. Quant à moi lors du Raspipav il y 3 ans je l’avais nommé rien de moins que le vin du salon!

Notes de dégustation

Ce vin mousseux se révèle sur des notes éclatantes de fruits jaunes (abricots), de notes florales ainsi qu’un soupçon de fruits blancs et d’agrumes. La bouche est très fraîche et crémeuse fruit de ce long vieillissement sur lattes qui donne des bulles d’une belle finesse et d’une persistance étonnante. Très beau rappel des flaveurs perçues au nez auxquelles s’ajoute une belle perception de minéralité qui lui procure une dimension bien droite. C’est élégant et savoureux sans aucune trace d’amertume. Définitivement un vin mousseux à acheter.

Au moment d’écrire cette chronique il y en avait dans 52 succursales. Profitez-en pendant qu’il y en a!!

Domaine Gérard Lambert

C’est en 1930 que « Les Caves de Seyssel » ont été fondées. Reprise en 1988 par Gérard Lambert et son épouse, ils se sont mis à vouloir renouveler cette appellation qui avait perdu de son lustre au fil des ans. En fait il faut savoir que c’est en 1856 qu’on a produit la première cuvée de ce vin mousseux selon la méthode Champenoise. On l’appelait alors Champagne de Seyssel. Et c’était le vin préféré de la royauté incluant celles de Savoie bien entendu. On l’a donc appelé ainsi en 1901 en reconnaissance de cette royauté.

Vignoble Domaine Gérard Lambert

Mais ce vin a bien failli disparaître et Gérard Lambert s’est mis dans la tête il y a 12 ans de remettre ces vins de l’avant. Le site de production de ce vin en est même venu à fermer en 2007 ce qui a affecté bon nombre de vignerons.

La Cave Lambert est un petit domaine de 4 ha avec plusieurs cuvées, spécialisé dans l’élaboration de vins de Seyssel en méthode traditionnelle, mais qui offre également une large gamme de vins de Seyssel et de Savoie. 

Gérard Lambert – Raspipav

La Savoie

La Savoie c’est 3 AOC régionales (Savoie, Roussette de Savoie et Seyssel) et 20 dénominations géographiques réparties sur 2,100 ha situés à l’est entre le Beaujolais et la Côte du Rhône septentrionale.

On y élabore surtout des vins blancs 70%, des vins rouges 20%, des vins rosés 6% et des mousseux 4%. On y a droit à une vingtaine de cépages dont des méconnus tels l’Altesse, la Mondeuse blanche, le Gringet, la Jacquère, la Molette.

Carte vinicole de Savoie – winefolly.com

Seyssel, une des premières appellations contrôlées (1942) de France se situe en Basse Savoie à 100km du Mont Blanc sur les deux rives du Rhône, entre 200 et 400 mètres d’altitude. Les vignes de la région ont un passé lointain alors que Pline l’Ancien mentionnait dans ses écrits la présence de vignes il y a environ 2,000 ans.

Un Prosecco au-dessus des autres! Le Primo Franco 2019 de la maison centennaire Nino Franco!

Primo Franco, Prosecco, Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG, Nino Franco, millésimé 2018, $27.70, cépage: Glera 100%, sucre: 25 g/l, alc.: 10.5%, code SAQ : 11903088.

Pas évident d’élaborer un Prosecco qui soit nettement meilleur que les autres étant donné que le processus de production est sensiblement le même pour tous (méthode Martinotti/Charmat) ainsi que le cépage Glera. C’est là ou le terroir, l’assemblage des différentes parcelles, les soins apportés à la vigne et l’expérience au niveau de la vinification vinnent faire la différence. Et la maison Nino Franco s’y connaît en Prosecco. Elle a été fondée à Valdobbiadene en 1919 par Antonio (Cantine Franco) et fêtait son 100e en 2019.

Source: Prosecco.it

Ce Prosecco provient de l’appellation la plus qualitative pour le Prosecco soit Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG. Cette DOCG est répartie sur une aire de 15 villages qui s’étendent sur 18 000 hectares que se partagent 166 producteurs. Toutefois, seulement 6100 hectares sont exploités pour l’élaboration de cette appellation.

Ce qui caractérise ce Prosecco Primo Franco c’est l’homogénéité de ses arômes et de ses saveurs ainsi que l’onctuosité de ses bulles. Il se révèle au nez sur des effluves de pommes vertes bien mûres, d’un soupçon d’agrumes et en filigrane des notes de fruits exotiques.

En bouche c’est l’onctuosité et le côté crémeux qui charme par-dessus tout.  C’est cette harmonie entre la fraîcheur créée par un beau niveau d’acidité et les flaveurs de pommes vertes, de poires, de fruits exotiques avec un soupçon citronné qui distingue ce Prosecco de bien d’autres. On ne perçoit aucune amertume. C’est riche, onctueux et d’une finale longue et savoureuse.

Vous ferez de beaux accords avec des entrées  de fruits de mer entourées de pâte,  avec un risotto, crustacés et au dessert avec un Pannetone.

Agence Montalvin – échantillon

Nino Franco

La maison Nino Franco a été fondée à Valdobbiadene en 1919 par Antonio (Cantine Franco). Avec son fils Nino, la cave grandit, se consolide et s’étend. Mais c’est avec Primo en 1982, d’abord avec son père Nino et plus tard seul que la cave a été modernisée. Dès son entrée à la cave, après avoir obtenu son diplôme à l’école d’œnologie de Conegliano Veneto, ce dernier a axé son travail sur un modèle de qualité précis qu’il avait appris lors de ses voyages et de ses études.

Il a décidé de changer la philosophie de la maison qui était plutôt commerciale pour produire des vins plus typiques de la région. En quelques années, tous les vins qui n’étaient pas caractéristiques de Valdobbiadene ont été remplacés pour produire du Prosecco.

Nino Franco

Convaincu qu’il fallait contrôler la production dès l’origine pour obtenir un bon vin, Primo a repris l’exploitation d’un vignoble où il a expérimenté de nouvelles techniques de plantation et l’utilisation de vieux clones. Comme il le dit lui-même : ‘’Nous avons tout essayé pour obtenir le meilleur vin possible avec ce fameux cépage Glera’’. Parallèlement, il a poursuivi son étroite collaboration avec les producteurs locaux pour développer son idée de promotion de ce cépage et surtout de l’appellation.

Primo Franco

En fait, les efforts de vignerons tels Primo Franco dans les années 1990 ont vu la renaissance du Prosecco grâce à leur désir de contrôler toutes les étapes de son élaboration, depuis la sélection des raisins jusqu’à la qualité du verre et du bouchon qui conditionnent le produit final. En 2009, ils étaient récompensés, la reconnaissance suprême était décrétée, le Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore devenait une DOCG et les premières bouteilles commercialisées comme telles ont été lancées en avril 2010. 

Vignoble Nino Franco

Comme me le disait M. Franco ‘’plusieurs des parcelles dans notre vignoble à Valdobbiadene sont très pentues soit un rang de vigne, un mur, un rang de vigne un mur le tout le long d’une falaise. On appelle ces vendanges ‘’héroiques’’ car elles requièrent une bonne dose de courage pour aller chercher les raisins. Ceci implique évidemment des coûts supplémentaires’’.

Les vignes de l’appellation DOCG sont pratiquement des vignes de montagnes avec des vendanges faites à la main alors que la majorité des autres appellations DOC sont dans des régions plus plates ou on peut utiliser de la machinerie pour les vendanges.

Vignoble Nino Franco

 »Souper gourmand italien chez soi! » recettes et dégustation de Prosecco.

Le 29 septembre dernier, c’était le dernier Souper Gourmand italien chez soi de l’année. Nous avons visité les Terre del Prosecco dans les régions de la Vénétie et Frioul-Vénétie Julienne !Des produits incroyables étaient en vedette durant la soirée dont les fromages Asiago DOP et Grana Padano DOP, et les vins Prosecco DOC, le meilleur vin mousseux au monde ! La chef Adele Forgione du restaurant Beatrice nous a développé des délicieuses recettes:

Risi e Bisi con Grana Padano DOP

Bignè di Asiago DOP

Vous avez accès aux recettes détaillées en cliquant sur le lien suivant : https://italchamber.qc.ca/recettes-adele-forgione/?lang=fr

L’Expert Guénaël Revel, alias Monsieur bulles, nous a présenté cette merveilleuse région viticole et cette appellation emblématique. Il nous a conseillé sur les meilleurs accords mets et vins.

Vidéo du souper: https://www.facebook.com/ccic.iccc/videos/328894898176902

Accédez à la vidéo de ce dernier souper en copiant/collant cette adresse dans votre fureteur de recherche: https://www.facebook.com/ccic.iccc/videos/328894898176902

Suggestion de 4 Proseccos

Il Fresco, Prosecco DOC Treviso, Brut, Villa Sandi, Italie, Vénétie, $15.75, cépage : Glera 85%, Chardonnay et Pinot blanc 15%, sucre : 13 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 12458828.

Ce Prosecco est très aromatique sur des effluves de pêches, de pommes, de poires, de fruits exotiques le tout rehaussé de notes florales. En bouche les faveurs de fruits exotiques, de fruits jaunes et d’amandes sont soutenues par une acidité bien fraîche et se prolongent dans une persistance satisfaisante.

La Marca, Prosecco DOC, Italie, Vénétie, $17.45, cépage : Glera 100%, sucre : 18 g/l, alc. :11%, code SAQ : 12874856.

Moyennement aromatique ce Prosecco se révèle au nez sur des arômes de pommes, de poires, d’agrumes avec un soupçon de notes herbacées et florales. En bouche les flaveurs de pommes, d’agrumes s’entremêlent avec une acidité assez vive ainsi qu’une sensation de minéralité. La finale est fruitée, acidulée et bien festive.

Ca’Di Rajo, Prosecco Doc Treviso, Brut, Italie, Vénétie, $18.25, cépage : Glera 100%, sucre : 11 g/l, alcé : 11%, code SAQ : 13637908.

J’ai eu comme l’impression de déguster un Blanc de Blancs avec un profil aromatique qui était quelque peu différent des 3 autres Proseccos. Au nez on le découvre sur des arômes de pêches, d’abricots bien frais, de notes levures et florales. Un soupçon de fruits exotiques vient compléter le tout. En bouche il était particulièrement savoureux et équilibré laissant s’exprimer les flaveurs d’agrumes, de pommes et de poires. Belle longueur très goûteuse.

Bottega Gold, Prosecco DOC Treviso, Italie, Vénétie, 2018, $26.95, cépage: Glera 100%, sucre: de 10 à 14 g/l, alc.: 11%, code SAQ : 12456937.

Ce Prosecco bien aromatique m’est apparu bien fruité avec des arômes de pêches, de notes florales et de pommes. Je lui ai trouvé comme un petit côté bonbon pas vilain. La bouche bien riche et crémeuse dégage des flaveurs de fruits exotiques, de zeste de citron, de poires et d’amandes. Harmonieux et équilibré.

Suggestion de 4 Proseccos pour l’émission  »Un Souper Gourmand italien chez soi » sur Facebook Live le 29 septembre, 2020 à 18:00hres.

Ne manquez pas l’Émission en direct – Souper gourmand italien chez soi avec la Chef Adele Forgione le 29 septembre à 18:00h ! Les Terre del Prosecco, des régions de la Vénétie et Frioul-Vénétie Julienne, seront à l’honneur.

La Chef Adele Forgione vous montrera comment utiliser et mettre en valeur des produits authentiques de la Vénétie et du Frioul-Vénétie Julienne (Terre del Prosecco DOC) et notamment l’Asiago DOP et le Grana Padano DOP au travers de 2 recettes gourmandes :* Bignè di Asiago DOP* Risi e bisi con Grana Padano DOPAssistez à l’émission en direct ici : https://bit.ly/2FW6I9i

Suggestion de 4 Proseccos

Il Fresco, Prosecco DOC Treviso, Brut, Villa Sandi, Italie, Vénétie, $15.75, cépage : Glera 85%, Chardonnay et Pinot blanc 15%, sucre : 13 g/l, alc. : 11%, code SAQ : 12458828.

Ce Prosecco est très aromatique sur des effluves de pêches, de pommes, de poires, de fruits exotiques le tout rehaussé de notes florales. En bouche les faveurs de fruits exotiques, de fruits jaunes et d’amandes sont soutenues par une acidité bien fraîche et se prolongent dans une persistance satisfaisante.

La Marca, Prosecco DOC, Italie, Vénétie, $17.45, cépage : Glera 100%, sucre : 18 g/l, alc. :11%, code SAQ : 12874856.

Moyennement aromatique ce Prosecco se révèle au nez sur des arômes de pommes, de poires, d’agrumes avec un soupçon de notes herbacées et florales. En bouche les flaveurs de pommes, d’agrumes s’entremêlent avec une acidité assez vive ainsi qu’une sensation de minéralité. La finale est fruitée, acidulée et bien festive.

Ca’Di Rajo, Prosecco Doc Treviso, Brut, Italie, Vénétie, $18.25, cépage : Glera 100%, sucre : 11 g/l, alcé : 11%, code SAQ : 13637908.

J’ai eu comme l’impression de déguster un Blanc de Blancs avec un profil aromatique qui était quelque peu différent des 3 autres Proseccos. Au nez on le découvre sur des arômes de pêches, d’abricots bien frais, de notes levures et florales. Un soupçon de fruits exotiques vient compléter le tout. En bouche il était particulièrement savoureux et équilibré laissant s’exprimer les flaveurs d’agrumes, de pommes et de poires. Belle longueur très goûteuse.

Bottega Gold, Prosecco DOC Treviso, Italie, Vénétie, 2018, $26.95, cépage: Glera 100%, sucre: de 10 à 14 g/l, alc.: 11%, code SAQ : 12456937.

Ce Prosecco bien aromatique m’est apparu bien fruité avec des arômes de pêches, de notes florales et de pommes. Je lui ai trouvé comme un petit côté bonbon pas vilain. La bouche bien riche et crémeuse dégage des flaveurs de fruits exotiques, de zeste de citron, de poires et d’amandes. Harmonieux et équilibré.

Pourquoi donc les gens raffolent-ils du Prosecco?

Quelles sont donc les raisons pour lesquelles il se vend presque deux fois plus de Prosecco que de Champagne dans le monde et trois fois plus de Cava ?? Il faut savoir que le Prosecco est un phénomène rarement vu dans le domaine du vin. Il y a 10 ans il s’en vendait environ 140 millions de bouteille et selon les dernières statistiques il s’en est vendu autour de 500 millions de bouteilles. Et on vogue vers les 600 millions !!

Pour sa fraîcheur

Le cépage Glera (cépage semi-aromatique) qui est utilisé dans son élaboration est assez acidulé et donne beaucoup de fraîcheur au vin. Il doit représenter 85% du contenu et l’autre 15% provient d’autres variétés.

Cépage Glera

Pour sa buvabilité:

Avez-vous remarqué qu’un verre de Prosecco en attire toujours un autre. C’est un vin effervescent des plus digeste. Il n’est jamais lourd.

Pour sa versatilité:

On s’en sert énormément en mixologie pour faire des drinks. On n’a qu’a penser au phénomène des Spritz. Il peut être consommé de l’apéritif jusqu’à la fin du repas selon qu’on consomme un Brut, un Extra Dry ou autre niveau de dosage.

Spritz (crédit photo site web Zonin)

Pour sa disponibilité:

Il y en a toujours à la SAQ. On obtient 66 résultats quand on fait une recherche avec le mot prosecco sur le site de la SAQ. Son processus de production (méthode Martinotti ou Charmat) pour l’obtention des bulles lui permet d’élaborer des Prosecco plus rapidement et donc d’être plus facilement disponible. Il n’a pas à passer par une deuxième fermentation en bouteille (qui prend un minimum de 9 mois pour un Cava) pour l’obtention des bulles.

Méthode Martinotti

Pour son prix:

La majorité des Prosecco se retrouvent dans la fourchette des $15.00 à $20.00. On en retrouve aussi qui proviennent d’appellations un peu plus prestigieuses (i.e.DOCG Conegliano Valdobbiadene Prosecco) pour autour de $25.00.

Pour son goût qui plaît:

On ne retrouve pas les notes lactées du champagne mais plutôt une fraîcheur vive, un fruité estival ainsi qu’une légère amertume en fin de bouche comme un arôme de peau d’amande. C’est un vin effervescent qui a un peu de mordant à cause de son acidité.

Au nez : de belles notes florales, des notes de fruits blancs surtout sur la pomme, la pêche et la poire, un soupçon d’agrumes (citron, pamplemousse) et en filigrane des notes de fruits exotiques surtout sur la banane et l’ananas

En bouche : Beaucoup de fraîcheur avec une belle acidité un peu mordante, pas mal aromatique, des notes florales et de fruits, une belle sensation de minéralité, bel équilibre entre l’acidité et le niveau de sucre et une finale appréciable.

Arômes et saveurs du Prosecco

Pour sa qualité stable:

Avez-vous remarqué que le goût du Prosecco est pratiquement toujours le même. Pas de surprises !! On retrouve très peu d’effet du millésime. On est loin des années 50 et 60 ou le Prosecco était de qualité variable. Les producteurs se sont repris en main et le Consorzio a établi des pratiques que l’ensemble des producteurs suivent. Étant donné le très grand succès de l’appellation, les producteurs voient bien qu’il est payant d’adhérer à ces pratiques.

C’est en fait dans les années 70, qu’on a concrétisé l’IGT avec le nom Prosecco et c’est en 2009 qu’on a fondé la DOC Prosecco afin d’en protéger le nom. Cette DOC se subdivisera ainsi :

Prosecco DOC, Prosecco Superiore Conegliano-Valdobbiadene DOCG, Prosecco Asolo DOCG.

Si les vendanges, la vinification et l’embouteillage sont tous faits dans les provinces de Trieste et de Treviso, les  dénominations spéciales de Prosecco DOC Treviso et Prosecco DOC Trieste peuvent être attribuées.

  • Prosecco DOC
  • Prosecco DOC

Enfin, on créera le label (collet autour de la bouteille) Prosecco en 2012. Étant donné le succès fulgurant du Prosecco, certains pays ont commencé à en produire de façon illégale. Ce collet assure donc la certification de la provenance.

Collet – Prosecco DOC

Des superbes bulles de Bordeaux!

Brouette, Crémant de Bordeaux, Brut – sucre moins de 15 g/l, Rosé, France, Bordeaux, Jaillance, $28.75/bouteille, cépage : Merlot 100%.

Disponible en caisses de 6 bouteilles en Importation Privée de l’agence Sélections Daniel Ménard. Pour commander cliquez sur le lien ou composez le 514 799-1052.

Excellente option à un Champagne Blanc de Noir (élaboré de cépages rouges) ce vin effervescent possède une structure et un petit côté vineux typique à ce type de mousseux. Au nez il s’ouvre sur des arômes de fruits rouges dont la fraise et la framboise, un soupçon de pêches ainsi qu’une sensation de minéralité comme le caillou mouillé.

En bouche, les bulles sont agréablement fines, la texture est moyennement crémeuse ce qui créé un beau contraste avec une acidité bien présente et quelque peu incisive. Les flaveurs rappellent les arômes perçus au nez et agrémentent un ensemble bien structuré. S’y ajoutent cette perception de minéralité, ce côté vineux propre à un Noir de Blanc ainsi qu’une légère amertume. Très jouissif et d’une belle persistance en bouche.

Idéal en apéritif, vous ferez de très beaux accords avec des plats de crustacés, de poisson meunière et huîtres cuites.

Les Crémants

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Mais il ne faut surtout pas oublier les Crémants de France qui selon moi s’approchent le plus du profil aromatique du Champagne. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Pratiquement chaque région importante a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne, Crémant du Jura et bien d’autres.

Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation et au temps de vieillissement sur lattes qui en général sera plus long pour les Champagnes. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier.

À Bordeaux on utilisera le Merlot le Cabernet-Sauvignon ou le Cabernet Franc pour les rosés, le Sauvignon blanc et le Sémillon pour les blancs. En Bourgogne pour le Crémant on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ce dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent. Dans le cas des Crémants du Jura les cépages autorisés pour sa production sont le Poulsard, le Pinot noir, Pinot Gris, le Trousseau, le Chardonnay et le Savagnin.

Jaillance

Jaillance est une coopérative qui a vu le jour en 1951. Elle englobe environ 220 viticulteurs et ne produit presqu’exclusivement des vins mousseux et ce dans 3 régions de la France sur environ 1,000 hectares de vignes. On dit de Jaillance que ce sont ‘’de purs faiseurs de bulles !!’’. Rares sont les spécialistes des Crémants car beaucoup de producteurs de Crémant en France produisent aussi des vins rouges et noirs et pour certains, les Crémants représentent une faible proportion de leur production.

Au début elle n’était présente que dans la Vallée du Rhône avec ses Clairette de Die dans le terroir de Die ou elle représente 77% des vins de cette appellation. Puis en 2001 elle a opérée une expansion dans la région bordelaise (Peujard) et tout récemment elle a débuté la production de Crémants de Loire et autres vins mousseux dans la Vallée de la Loire. La coopérative produit environ 12,000,000 de bouteilles par an et exporte dans environ 25 pays. La coopérative a adopté le nom Jaillance en 2001.

Créée en 1917 à Bourg-sur-Gironde par Joseph Brouette, champenois d’origine, la maison Brouette élabore des vins effervescents selon la méthode traditionnelle. La société familiale est rachetée en 2001 par la Cave coopérative de Die Jaillance.

Trois Crémants pour le Temps des Fêtes!

On assiste depuis quelques années à une véritable révolution dans le milieu des vins effervescents avec le développement des Proseccos et des Cavas. Mais il ne faut surtout pas oublier les Crémants de France qui selon moi s’approchent le plus du profil aromatique du Champagne. Cette appellation a été mise sur pied seulement en 1975 afin d’encadrer tous les producteurs de vins effervescents de France qui produisent hors Champagne.

Source: Wine Folly

Pratiquement chaque région importante a son Crémant; Crémant de Loire, Crémant de Bordeaux, Crémant de Bourgogne, Crémant du Jura et bien d’autres.

Ces vins sont élaborés sensiblement de la même façon que le Champagne sauf quant au choix des cépages qui peuvent varier selon l’appellation et au temps de vieillissement sur lattes qui en général sera plus long pour les Champagnes. En Champagne on utilise en priorité le Chardonnay, le Pinot Noir ainsi que le Pinot Meunier. En Bourgogne pour le Crémant on utilisera le Chardonnay, le Pinot Noir mais pas de Pinot Meunier car ce dernier n’est pas autorisé en Bourgogne. On pourra aussi utiliser l’Aligoté et le Gamay ce qui pourra donner un profil aromatique différent.

Dans le cas des Crémants du Jura les cépages autorisés pour sa production sont le Poulsard, le Pinot noir, Pinot Gris, le Trousseau, le Chardonnay et le Savagnin.

Dégustation

Voici 3 Crémants que j’ai dégustés pour vous dont 2 Crémants de Bourgogne et un Crémant du Jura.

Louis Picamelot, Les Reipes, Crémant de Bourgogne, Blanc de blancs, Extra Brut, 2014, $29.85, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 6.2 g/l, code SAQ : 14209673.

C’est le plus sec (Extra Brut) des 3 Crémants avec seulement 6.2 g/l de sucre résiduel. Dans la vinification de ce Crémant, seuls les premiers jus de presse sont conservés. Le vieillissement est effectué dans des cuves d’inox et de fûts de chêne pendant 9 mois puis les bouteilles sont couchées sur lattes pendant un minimum de 18 mois. On parle ici d’un Crémant millésimé dont les raisins proviennent tous de la même année.

Probablement celui qui se rapproche le plus du goût du Champagne des trois Crémants. C’est aussi celui dont le temps de vieillissement s’en rapproche le plus. Il reflète bien le cépage Chardonnay avec ses arômes de fruits jaunes, de pain grillé et d’épices. Ses bulles sont particulièrement fines et son acidité est très marquée. Sa longueur est appréciable. C’est celui qui est possiblement le plus de structuré des trois.

Louis Picamelot, Les Reipes, Crémant de Bourgogne, Blanc de blancs, Extra Brut, 2014

Bailly Lapierre, Crémant de Bourgogne, Blanc de Noir, Pinot Noir, Brut, $24.95, sucre : 7.6 g/l, code SAQ : 11565015.

Ce Crémant n’est pas millésimé ce qui veut dire que le vin utilisé lors de son élaboration peut provenir d’autres années. Il a été élevé de 16 à 18 mois en moyenne en bouteilles posées sur lattes. Normalement les Crémants élaborés de Pinot Noir ont tendance à être plus vineux et plus structurés. Celui-ci est particulièrement fruité (fruits blancs et pommes vertes) avec de belles notes florales. Sa bouche est bien festive avec une belle sensation de minéralité et est dotée d’une belle profondeur.

Bailly Lapierre, Crémant de Bourgogne, Blanc de Noir, Pinot Noir, Brut

Marcel Cabelier, Crémant du Jura, Blanc de blancs, Brut, $22.00, cépage : Chardonnay 100%, sucre : moins de 12 g/l, code SAQ : 14209497.

Le temps de vieillissement en bouteille est d’un minimum de 12 mois. De plus, comme le précédent, il n’est pas millésimé. J’ai toujours bien aimé ce Crémant. Son niveau de sucre est le plus élevé des deux Crémants bruts ce qui lui donne une texture plus veloutée et une sensation crémeuse plus intense. Sur des arômes de pommes jaunes, il offre une bonne sucrosité ainsi que quelques notes briochées (chardonnay). J’ai trouvé que c’était le plus linéaire des trois en ce sens que ce qu’on perçoit au nez est exactement ce qu’on perçoit en bouche.

Marcel Cabelier, Crémant du Jura, Blanc de blancs, Brut

Bonne dégustation et Joyeuses Fêtes!

Quelques suggestions pour le temps des Fêtes!

Alastro, Azienda Agricola Planeta, Sicile, Italie, 2018, $19.95, vin blanc, cépages : Grecanico 70%, Sauvignon blanc 15%, Grillo 15%, sucre : 2.4 g/l, code SAQ : 11034361.

Un beau vin blanc bien aromatique qui s’ouvre sur des effluves de fleurs, de pêches, de miel et d’agrumes. La texture est légèrement grasse et l’acidité bien présente. Le tout créé une belle harmonie avec les flaveurs de miel, de citron et de zeste de citron.  

Alastro, Azienda Agricola Planeta, Sicile, Italie, 2018

Bodegas Breca, Grenache, Vieilles Vignes, Espagne, Calatayud, 2016, vin rouge, $22.95, cépages : Grenache 100%, sucre : 2.8 g/l, code SAQ : 11996456.

Un vin que j’ai particulièrement apprécié sur des arômes de fruits rouges (fraises et framboises) et noirs (mûres) bien frais ainsi qu’une bonne dose d’épices douces et un soupçon de notes boisées. Très frais en bouche avec une texture bien veloutée et des tannins charpentés et tissés serré. Bien équilibré, ce vin démontre une belle extraction et est particulièrement goûteux.

Bodegas Breca, Grenache, Vieilles Vignes, Espagne, Calatayud, 2016

Volver La Mancha, Bodegas Volver, Espagne, Castilla La Mancha, 2016, $22.55, vin rouge, cépage : Tempranillo 100%, sucre : 3.2 g/l, code SAQ : 11387327.

Au départ peu aromatique il s’ouvre par la suite sur des accents de fruits rouges (cerises) et de fruits noirs (mûres) très mûrs ainsi que des notes boisées et un petit côté empyreumatique (une certaine chaleur). Les tannins sont bien charpentés, c’est goûteux, tout en fraîcheur et d’une belle concentration dont les saveurs se prolongent de façon appréciable.

Volver La Mancha, Bodegas Volver, Espagne, Castilla La Mancha, 2016

Joseph Phelps, Innisfree, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2017, $39.75, vin rouge, cépages: Cabernet-Sauvignon 80%, Malbec 8%, Petit Verdot 7%, Merlot 5%, sucre : 1.6 g/l, code SAQ : 11419616.

De facture très classique et élaboré sur le modèle Bordelais, ce vin exhibe des arômes de cassis, de cerises noires, un soupçon de caramel, de vanille, de chocolat au lait et de notes boisées bien intégrées à l’ensemble. Assez opulent en bouche, les tannins sont bien souples, veloutés, les saveurs sont d’une belle intensité avec passablement de volume et d’amplitude et la persistance en bouche est des plus satisfaisante. Le genre de vin qu’on peut boire maintenant et qu’on peut oublier quelques années dans le cellier.

Joseph Phelps, Innisfree, Cabernet-Sauvignon, Napa Valley, 2014

Emmolo, Merlot, Napa Valley, 2016, $70.00, vin rouge, code SAQ : 12930934.

Un vin des plus charmeur qui exhale des arômes d’eucalyptus (beaucoup de fraîcheur), de bleuets, de légères notes animales, un soupçon de torréfaction et de senteurs florales. Doté d’une belle amplitude sur des tannins charpentés, il laisse percevoir beaucoup de finesse et dégage une finale soutenue sur des flaveurs de torréfaction.

Emmolo, Merlot, Napa Valley, 2016

Patrick Piuze, Méthode Traditionnelle, Non dosé, vin effervescent, Bourgogne, $24.15, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 1.5 g/l, code SAQ : 12999181.

J’apprécie beaucoup de vin effervescent élaboré à partir de Chardonnay. Le genre de vin qui évolue constamment dans votre verre et doté d’une belle complexité. Prenez plaisir à humer les parfums floraux de ce vin entremêlés de sucre d’orge et de fruits blancs. Bien que non dosé, sa texture est légèrement moelleuse et son acidité bien vive. Il procure une belle sensation de minéralité et une persistance en bouche assez longue.

Patrick Piuze, Méthode Traditionnelle, Non dosé, vin effervescent, Bourgogne

Champagne Henriot, Brut, Souverain, $57.50, cépage : Chardonnay 100%, sucre : 8.3 g/l, code SAQ : 13828931.

Une valeur sûre que ce Champagne! Nez qui exhibe des arômes de fruits jaunes, d’agrumes, de poires, d’amandes et pain grillé. Rafraîchissant, aérien, un brin incisif et droit c’est un Champagne on ne peut plus classique.

Champagne Henriot, Brut, Souverain

Domaine Bott-Geyl, Crémant d’Alsace, extra Brut, $28.95, sucre : 4.8 g/l, cépages : Pinot blanc 50%, Chardonnay 30%, Pinot Noir 20%, code SAQ : 13032845.

Nez assez aromatique sur des arômes de fruits jaunes, de levures et de pain grillé. Beaucoup de rondeur et de complexité sur des bulles très fines. Belle sensation de minéralité, acidité assez vive pour du Pinot Blanc (50%) sur une finale bien goûteuse.

Domaine Bott-Geyl, Crémant d’Alsace, extra Brut

Neuf suggestions de vins du Québec!

Dégustation Vins du Québec

Nous étions plusieurs professionnels de l’industrie qui ont répondu à l’invitation de Vins du Québec à une croisière sur le fleuve qui nous a permis de rencontrer au-dela d’une vingtaine de vigneron du Québec, d’écouter diverses présentations sur l’évolution de la viti-viniculture au Québec et de déguster plus d’une quarantaine de vins.

Pas besoin de dire que les vins du Québec sont en pleine ébullition (rien à voir avec la fermentation alcoolique…). La demande des consommateurs est en croissance fulgurante, la qualité des vins ne cesse de croître, les connaissances qui soutiennent cette qualité sont en progression exponentielle et le désir et la volonté des vignerons ne connaît aucune limite!

Nadia Fournier et Louis Denault

On a qu’à écouter la présentation de Hugo Grenon, géologue sur les différents terroirs du Québec pour se convaincre des possibilités de profils aromatiques et de qualité selon les régions. Le panel de vignerons qui portait sur l’innovation au service de la viti-viniculture nous démontré le potentiel de solutions qui se présentent aux vignerons. Divers articles traiteront de ces sujets.

Hugo Grenon, géologue

Concentrons-nous ici sur la dégustation des vins.

Quant à moi, suite aux vins que j’ai goûté, je préfère encore les blancs et les mousseux aux rouges. Mais il faut admettre que ces derniers ont grandement évolué et ce dans le bon sens. À mon humble avis, il reste du travail à faire au niveau de la maturité et de l’équilibre des rouges. Autre observation, j’ai trouvé les niveaux d’acidité de pas mal tous les vins assez marqués ce qui leur confère beaucoup de fraîcheur.

Parmi les vins dégustés, voici ceux qui ont retenu mon attention.

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017, $27.85, cépages : Frontenac Blanc 50%, Frontenac Gris 50%, sucre : 8.4 g/l, code SAQ : 13374562.

Étonnant ce vin effervescent! Sur des notes d’agrumes, de pêches avec une belle tension et plein d’énergie!

Domaine Bergeville, le Blanc Brut, 2017

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Bien aromatique et très belle acidité, plein de fraîcheur!

Domaine de la Bauge, U, 2018 

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018, $25.35, cépages : Frontenac Blanc 95%, Seyval 5%, sucre : 1.2 g/l, code SAQ : 13530342.

La texture est légèrement grasse, de belles notes d’agrumes, de miel et de notes florales. Beau contraste avec l’acidité assez vive.

Vignoble Le Mas des Patriotes, La Mansarde Réserve, 2018

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018, $21.95, sucre: 1.7 g/l, code SAQ : 12981301.

Des notes de fleurs, de pêches, belle sensation de minéralité et beaucoup de fraîcheur.

Domaine St-Jacques, Pinot Gris, 2018

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018, $13.00, sucre : 4.7 g/l, cépages : Pionnier 100%, code SAQ : 12123657.

Sur la fraise, framboise, texture intéressante comme veloutée et très belle acidité.

Les Vents d’Ange, Marie-Rose, vin rosé, 2018

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016, $23.60, cépages : Marquette 80%, Frontenac 20%, sucre : 2.2 g/l, code SAQ : 12358190.

Belle concentration des notes de fruits bien mûrs sur la mûre, la cerise noire ainsi que quelques notes boisées assez bien intégrées. De beaux tannins bien soyeux et belle longueur.

Coteau Rougemont, Le Grand Coteau, 2016

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Sur des notes assez concentrées de fruits noirs et de bleuets.

Vignoble Les Murmures, L’Effronté

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Des notes de vanille, de chocolat, de fruits rouges, très belle concentration.

Domaine du Fleuve, Côte d’en Haut, 2017

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017, $29.15, sucre : 140 g/l, code SAQ : 12204060.

Sur des notes d’abricots, de miel ainsi que des notes florales. Opulent en bouche, d’une belle richesse et quelle longueur!!

Vignoble du Marathonien, Vendange tardive, 2017

Pour en savoir plus sur les vins du Québec

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén